Vous êtes sur la page 1sur 6

TP N° 2 de topographie SG1

Ministère de l’enseignement supérieur et de la


recherche scientifique

Université Mohamed Boudiaf M’sila


Faculté de technologie
Département de génie civil

TP N° 2

Le nivellement directe

Réalisé par: groupe 6


 Méguireche hanane
 Badjka imen
 Benabdallah mesaouda

Année universitaire 2019/2020

page 1
TP N° 2 de topographie SG1

I. INTRODUCTION:

Le nivellement est l'ensemble des opération qui


permettent de déterminer les altitudes et des dénivelles la
nivellement sert donc a définie le relief du terrain en fixant
l'altitude d'une certain nombre de points et toutes les
cotés sont donné par rapport a un niveau de base appelé
horizon, ou plan de comparaison.
Le nivellement peut s'effectuer selon trois procédés a
savoir:
1-nivellement direct ou géométrique.

2-nivellement indirect trigonométrique.

3-nivellement barométrique.

Dans notre TP, c'est premier procédé qui nous a


intéressé et le mode opératoire ainsi que les résultats des
mesures sont donnés ci-après.

II. MATERIELS UTILISE:

Comme matériels on a utilisé :


 la mire gradué

 le niveau de l'ingénier

 le trépied.

page 2
TP N° 2 de topographie SG1

Etant donné que ce même matériels a été décrit


simplement dans notre 1er TP (nivellement et ses
applications) je me parut de passer sous silence la
description détaillée.

III. MODE OPERATOIRE:

III.1-MISE AU STATION DU NIVEAU:

la mise au station de l'application consiste a:

 poser convenablement le trépied ; le fonder dans le


sol si c'est possible.

 placer le niveau sur le trépied a l'aide de vis de


fixation en prenant soin de ne pas immobiliser le
niveau afin de pouvoir régler la nivelle sphérique.

 régler la nivelle sphérique et la nivelle cylindrique


grâce au bouton de réglage deux autre vis permette
de régler respectivement la netteté de l'image et
la position de l'axe de la mire.

III.2-PRINCIPE DU NIVELLEMENT DIRECT:

Soit a déterminer l'altitude HB d'un point A .on dispose:

page 3
TP N° 2 de topographie SG1

 un mire vertical graduée en cm (o......100cm)en A.

 un mire graduée en cm au B.

un niveau en station au milieu de AB on régler distance


de A et de B.

o on effectué un lecture sur la mire en A.


( LAR)et une lecteur sur la mire en B lecteur avant LAv.

o les lectures se font avec le trait horizontal médial du


retieule (trait nivellement).

o la dénivelles ∆H= LAR-LAV (on tenant compte de signe


de cette expression).et l’altitude en B HB= HA+∆H.

lors la notre TP ,on avait a déplacer une seule mire( avant


et arrière)on prenait chaque fois les mesures et on devait
mesurer les altitudes de quatre points A,B,C,D faire aller-
retour pour fermer sur A 
Le schéma suivant illustre le déroulement de l’essai :

page 4
TP N° 2 de topographie SG1

L’altitude de A étant 400.00 m les résultats sont


mentionnes dans le tableau ci-après  :
VI. RESULTATS DES MESURES :

dénivelés
Points AR AV Altitudes
+ - provisoires
A
B
C
D
E
F
G
H
A

page 5
TP N° 2 de topographie SG1

Controle:

∑LAR= ∑D(+)=

∑LAV= ∑D(-)=

 ∑LAR-∑LAV=∑D(+)-∑D(-)=

V. CONCLUSION :

Etant donnée que lors du résultats (retour) on n’a pas fermé


sur 100,00m qui est l’altitude de A, une correction s’imposé.
C’est ainsi qui notre tableau est prolongé par la colonne des
dénivelés composés et des altitudes compensés.

En topographie on ne pourrait pas éviter les erreurs a 100%


c’est ainsi donc qu’on n’a pas pu tomber sur l’altitude de
départ  ; et je dirait aussi qui les lectures n’ont pas été
faites avec rigueur a cause du vent qui déplacer la mire son
repère.

Les résultats sont quand même satisfaisants ce TP nous a


donné un avant goût de ce qui nous a attend demain en tant
qu’ingénieurs.

page 6