Vous êtes sur la page 1sur 52

UNIVERSITÉ CADI AYYAD

ECOLE SUPERIEURE DE TECHNOLOGIES


ESSAOUIRA

Les installations solaire :


dimensionnements, problèmes et solutions
Stage de fin d’études

Réalisé par : ECHCHABBATI soufiane

[Filière des Energies Renouvelables]

Encadré par : Mr. BOUZI Saïd

E
R
Du au 30/05/2019 2

Année universitaire : 2018-2019


EST-Essaouira

Remerciements

C’est avec un grand plaisir que je réserve cette page en signe de gratitude et de profonde
reconnaissance à tous ceux qui m’ont aidé de près ou de loin à la réalisation de ce travail.

Au début, je voudrais envoyer mes remerciements à Mr. BOUZI SAÏD le directeur générale de la
société "GENISOL SARAL" pour m’avoir accepté comme stagiaire au sein de la société. Et je désire
remercier tout particulièrement, mon encadrant de stage, Mr. MOUSTAPHA et Mr. HTIHIT SAÏD
pour la disponibilité, les efforts, l’assistance, les conseils précieux, les explications qu’ils m’ont
accordée pour la bonne réalisation de mon stage.

Mes plus profonds et respectueux remerciements sont destinés à Monsieur le Directeur de


l’Ecole Supérieure de Technologie d’ESSAOUIRA. Ainsi qu’au corps professoral de leurs efforts
qu’ils ont déployés pour nous assurer les bonnes conditions d’une meilleure formation possible pour
donner au futur technicien supérieur une idée approfondie sur la vie profession.

Je remercie également les membres du jury pour l’honneur qu’ils nous font en jugeant ce
modeste travail.

2
Liste de Figure
Figure.1: L’organigramme de la société……………………………..…………………………... 13
Figure.2: La fiche technique de la société……………………..................................................... 13
Figure.3: L’analyse spectrale du rayonnement solaire……………………………………………17
Figure.4: les différents types des rayonnements solaires………………………………………… 19
Figure.5: Cellule, panneau et champ photovoltaïque……………………………………………. 20
Figure.6: Le principe de fonctionnement d’une cellule photovoltaïque……………………….... 22
Figure.7: La cellule en silicium monocristallin……………………………………………..…… 22
Figure.8: La cellule en silicium poly-cristallin .…………………………….……..………......... 23
Figure.9: La cellule au silicium amorphe……………………...…………………...................... 23
Figure.10: L’influence de l’éclairement sur une cellule photovoltaïque………………………... 24
Figure.11: L’influence de La température sur une cellule photovoltaïque………………….…… 24
Figure.12: Les composants d’un capteur plan vitré ………………………………………………26
Figure.13: Les capteurs plans non vitré……………………………………………………….…..26
Figure.14: Les capteurs à tube sous vide………………………………………………............... 27
Figure.15: La circulation forcée…………………………………………………………………. 27
Figure.16: Les systèmes thermosiphon …………………………………………………………. 28
Figure.17: La classification des systèmes hybrides……………………………………............... 29
Figure.18: La classification des systèmes hybrides……………………………………………… 30
Figure.19 : Le schéma générale d’un système hybride PV-T……………………………………. 30
Figure.20 : construction et fonctionnement des batteries au plomb-acide……………………….. 32
Figure.21 : L’irradiation solaire moyenne journalière en kW/m²……………………….............. 35
Figure.22 : la configuration du pompage solaire de puits……………………………………...... 38
Figure.23 : la configuration du pompage solaire de la piscine…………………………………... 39
Figure.24 : Schéma de l’installation solaire photovoltaïque…………………………………….. 42
Figure.25 : Schéma de l’installation solaire thermique……………………………………......... 44
Figure.26 : Groupe électrogène………………………………………………………................. 46
Figure.27 : Chauffe d’appoint à gaz……………………………………………………….......... 47
Figure.28 : Onduleur hybride…………………………………………………….………….…… 47

3
Liste des tableaux
Tableau.1 : Consommation journalier d’énergie électrique…………………………………….... 36
Tableau.2 : Caractéristiques du panneau photovoltaïque choisi…………………………………. 37
Tableau.3 : Caractéristiques de la pompe du puits choisi………………………………………... 37
Tableau.4 : Caractéristiques de la pompe de la piscine choisie………………………………... 39
Tableau.5 : Caractéristique de la batterie choisis……………………………………………….... 41
Tableau.6 : Caractéristique du régulateur choisis…………………………………..................... 41
Tableau.7 : Caractéristique de l’onduleur choisis………………………………………….......... 42
Tableau.8 : Composantes du un kit de chauffage solaire choisi……........................................... 43
Tableau.9 : Coût du pompage solaire de puits………………………………..………………….. 44
Tableau.10 : Coût du pompage solaire de piscine……………………………………………….. 44
Tableau.11 : Coût de l’installation photovoltaïque………………………………………………. 45
Tableau.12 : Coût de l’installation thermique……………………………………………………. 45
Tableau.13 : Comparaison entre le coût des technologies solaires…………………………...….. 48

4
Nomenclature 
Symbole significatif Unité
ER Energie Renouvelable -
ECS Eau Chaude Sanitaire -
SARL Société A Responsabilité Limité -
STC Standard Test Conditions -
E L’énergie Wh ou J
m La masse Kg
PV Photovoltaïque -
Système Hybride à Source d’Energie
SHSER -
Renouvelable
PV/T Photovoltaïque/Thermique -
STEP Station de Transfert d’Energie par Pompage -
CAES Compressed Air Energy Storage -
C La vitesse de la lumière m/ s
h La constante de la Planck J.s
v La fréquence Hz
λ La longueur d’onde m
Mₒ L’émittance solaire W/m²
σ La constante de Stefan-Boltzmann W/m². K 4
Pb-Ac Plomb-Acide -
PbO₂ Dioxyde de Plomb -
H₂SO₄ Acide sulfurique -
PbSO₄ Sulfate de Plomb -
C0 La capacité Ah (Ampère heur)
Vь Tension de la batterie V (Volt)
NE Nord Est -
N-NE Nord-Nord Est -
Ir Irradiation Solaire Wh/m²
I cc Courant de court-circuit A (Ampère)
V co Tension à vide V (Volt)
I opt Courant optimale A (Ampère)
V opt Tension optimale V (Volt)
E L’énergie Wh ou J
P La puissance W
S surface m²
𝐷 Décharge maximale admissible -
N le nombre des jours d’autonomie -
€ euro -
DH Dirham -

5
Sommaire 
Remerciements……………………………………………………………………………………...02
Liste de figure……………………………………………………………………………………… 03
Liste des tableaux…………………………………………………………………………………...04
Nomenclature……………………………………………………………………………………….05
Sommaire…………………………………………………………………………………………... 06
Introduction générale………………………………………………………………………………. 09
Chapitre 1 : Présentation de l’entreprise d’accueil……………………………………..……... 11
I. Introduction……………………………………………………………………………………… 12
II. historique et présentation de l’entreprise ………………………………………………………. 12
1. Services et activités de l’entreprise…………………………………….……………...…………12
2. Organigramme ............................................................................................................................ 13
3. Fiche technique………………………………………………………………………………….. 13
III. Conclusion……………………………………………………………………………………... 14
Chapitre 2 : Généralités sur l’énergie solaire…………………………………………………... 15
I. Introduction ………………………………………………………………………………….….. 16
II. Le soleil …………………………………………………………………………………………16
1. La construction du soleil ………………………………………………………………………...16
2. Le spectre solaire ...…………………………………………………………………………….. 17
3. La constante solaire ………………………………………………………………………….…. 18
3.1. L’émittance solaire.…….…….…………………………………………………………..…… 18
3.2. La constante solaire…………………………………………………………………………… 18
4. Les rayonnements solaires………………………………………………….............................. 18
4.1. L’ensoleillement……………………………………………………………………….……… 19
4.2. Les types des rayonnements solaires……………………………………………………..…… 19
III. L’énergie solaire …………………………………………………………………………….… 20
1. L’énergie solaire photovoltaïque………………………………………………………………... 20
1.1.Le principe de fonctionnement d’une cellule photovoltaïque…………………………….…… 21
a) Le matériau semi-conducteur…………………………………………………………………… 21
b) L’effet photoélectrique…………………………………………………………………..……… 21
c)Le principe de fonctionnement d’une cellule photovoltaïque ………………………...………… 21
1.2. Les types des cellules photovoltaïques……………………………………………...………… 22
a) Cellules en silicium monocristallin…………………………………………………...………… 22

6
b) Cellules en silicium poly-cristallin……………………………………………………………… 22
c)Cellules à couche mince (amorphe)……………………………………………………….……...23
1.3. L’influence de l’éclairement et de la température…………………………………...………... 23
a)Le rendement d’un photo-générateur ………………………….…………………………………23
b) L’influence de l’éclairement sur une cellule photovoltaïque…………………………………… 24
c) L’influence de La température sur une cellule photovoltaïque………….……………………… 24
1.4. L’architecture d’une installation photovoltaïque ……………………..…………...………… 25
2. L’énergie solaire thermique……………………………………………...……………………… 25
2.1. Différentes types des capteurs solaires plans…………………………...……..……...….…… 25
a)Capteurs plans vitrés……………………………………………………………...………………26
b) Capteurs plans non vitré………..……………………………………………………………….. 26
c) Capteurs à tube sous vide…………………………………….……………………….………… 27
2.2. Systèmes de circulation de l’eau…………………………………………...…………..………27
a)Circulation à l'aide d'une pompe………………………………………………….………..…… 27
b) Thermosiphon….………..……………………………………………………………………….28
IV. Systèmes hybrides :……………………………………….....………………………………… 28
1. Définition :…………….…………………………………………………………………………28
2. Classification des systèmes hybrides :…………………………………………...………………28
3. Systèmes Hybrides à Source d’Energie Renouvelable (SHSER) :………………………………29
3.1. Système hybride photovoltaïque-thermique PV/T :………………………………...………… 29
3.2. Fonctionnement d’un Système hybride photovoltaïque-thermique PV/T……………...…….. 30
V. Le stockage d’énergie :…………………………………………….…………………………… 31
1. Les types de stockages:………………………………............................................................... 31
2. Les batteries :……………………………………………………………………………………. 31
VI. Conclusion …………………………………………………………...………………...……… 32
Chapitre 3 : dimensionnement, problèmes et les solutions d’une installation solaire …....… 33
I. Introduction……………………………………………….……………………………………... 34
II. Problématique et méthode à suivre …………….………………………………………….…… 34
1. La problématique……...………………………………………………………………………... 34
2. La méthode à suivre ………...................................................................................................... 34
III. L’étude du gisement solaire de la région d’Essaouira………………………………………… 34
1. Les potentiels d’irradiation solaire…………………………………….…………………...…… 35
2. La température………..…………………………………………………………………………. 35
IV. Estimation de la consommation de la villa……………………………………….….………… 36

7
V. Dimensionnement de l’installation solaire ……………………………………...………………37
1. Le pompage solaire………………………………………………….…………………..….…… 37
1.1. La pompe de puits ….………..……………………………………………………...…………37
1.2. La pompe de piscine………………………………………...………………………………… 38
2. Le solaire photovoltaïque:…………….………………………………………………………… 39
1.1. Le nombre des panneaux:……………………………………………………………..………. 39
1.2. Le nombre des batteries …………………………………………..…………………………... 40
1.3. Le choix du régulateur de charge …………………………………...…………………………41
1.4. Le choix du l’onduleur ………………………………………………………………………...42
1.5. La configuration utilisée………………………………………………………………………. 42
3. Le solaire thermique………………………………………………………………………...…... 42
3.1. Estimation des besoins en eau chaude sanitaire ECS……………………..…………………... 42
3.2. Dimensionnement de l’installation thermique…………………………...……………………. 43
3.3. La configuration utilisée…………………………………………………….………………… 44
VI. Le coût total des installations……………………………………………………………….…. 44
1. Le coût du pompage solaire…………………………………….……………………………..… 44
2. Le coût de l’installation photovoltaïque………………………………………...…………….… 45
3. Le coût de l’installation thermique……………………………………………………………… 45
VII. Les problèmes et les solutions des installations solaires……………………………………....45
1. Les solutions des systèmes hybrides……………………………………………………………..46
1.1. Les pompes solaires………………………………………………………………………..….. 46
1.2. Le chauffage solaire……………………………………………………………………………47
1.3. Le solaire photovoltaïque………………………………………………………………….…...47
2. Le système hybride photovoltaïque/thermique PV/T...…………………………………………. 48
VIII. Conclusion……………………………………………………………………….…….......... 48
Conclusion générale……………………………………………..……………………………….…49
Bibliographie…………………………………………………….………………………………… 50
Annexes………………………………………………………….………………………………… 51

8
Introduction Générale
À partir de la révolution de l’industrie. La consommation de l’énergie, quel que soit son type, est
en augmentation très dangereux car les sources des énergies les plus utilisable sont des sources
conventionnel (le charbon, le bois et le pétrole) qui est à des conséquences négative sur
l’environnement. Depuis le début du 20éme siècle et à cause de la croissance industrielle, économique
et démographique d’une part, et l’augmentation du besoin en électricité par les habitants d’autre part,
la consommation énergétique mondiale est augmentée très rapidement dans toutes les régions du
monde. Alors que la demande sur les sources des énergies conventuelle est augmentée aussi ce qui
nécessite de trouve des autres solutions et des sources d’énergie non pollution et renouvelable. Ce qui
ouvrant ainsi le vois aux énergies renouvelables au nos jours à développer.

Au Maroc, Les perspectives de développement du secteur des énergies renouvelables sont très
favorables, notamment de par sa position stratégique géographique, grâce à ces potentiels :

 Un potentiel solaire va à 5 KWh/m2/jour d’irradiation.


 Un potentiel éolien estimé à 25000 MW.
 Une potentielle biomasse important.
 Un potentiel hydraulique important pour les microcentrales hydrauliques : plus de 200 sites
exploitables.
 Un cadre législatif et institutionnel attractif permettant d’accélérer la réalisation des projets de
développement des énergies renouvelables.

Puisque le tourisme occupe une partie important dans l’économie marocaine et Le premier
polariseur pour les touristes sont les paysages naturel, les énergies renouvelables deviennent très
important solution de la production d’énergie, notamment l’utilisation des ressource d’énergie propre,
non pollution et inépuisable à la place des sources d’énergie fossile qui a des impacts négative sur
l’environnement, pour protégé les paysages naturel et satisfaire les besoin énergétique de l’éclairage,
le chauffage et l’électrification. Qui va augmenter le nombre des touristes et amélioré les revenus du
tourisme économique au Maroc.
finalement, le Maroc a suivi la stratégie énergétique mondiale qui centrer aux énergies
renouvelables, de sorte qu’il aspire que 42% de la production en électricité soit assuré par les
énergies renouvelables d'ici 2020 pour satisfaire les besoins en énergie des différents secteurs comme
le résidentiel, le transport, le tourisme, l'industrie, l'agriculture, etc.

9
Durant la formation de DUT, à l’Ecole Supérieure de Technologie d’Essaouira, les étudiants
doivent effectuer un stage de fin d’études. Et puisque mon spécialisée en énergies renouvelables j'ai
effectué mon stage à la société « GENISOL » qui spécialisé en les installations solaire et tous qui est
concerné à partir du dimensionnement jusqu'à la maintenance. J’ai réalisé ce rapport qui présenté un
dimensionnement d’une installation solaire pour alimenter une villa dans un site isolé et qui traité des
problèmes et des solutions concernant cette installation. Ainsi, ce présent rapport est subdivisé en
trois chapitres :

Le premier chapitre indiquera une présentation sur la société «GENISOL », débutant par le
historique de l’entreprise, des informations sur les activités et les services qui réalisé par la société et
finalement l’organigramme et la fiche technique actuelle de l’entreprise d’accueil «GENISOL ».

Le deuxième chapitre sera entièrement consacré à une généralité sur l’énergie solaire. Au début
on a des informations sur le soleil et l’énergie quelle produire et comment cette énergie va traverser
l’espace jusqu’a-t-elle reçu à la terre ? Puis les types des rayonnements solaire et les appareils quel
peut mesurera. Pour le deuxième partie on va voir l’énergie solaire photovoltaïque et thermique ; les
technologies utiliser et comment fonctionnement ? La troisième partie est concernée à la solution des
systèmes hybrides et leurs différentes types puis une petite généralité sur le fonctionnement de le
système hybrides photovoltaïque/thermique. Finalement, le stockage d’énergie électrique, les types
les souvent utilisé au sein des énergies renouvelables et le fonctionnement des batteries plomb-acide
tel que sont le type le plus utilisable au les installations domestique.

Le troisième chapitre présenter la réalisation d’une installation solaire pour alimenter une villa
dans une région isolé, débutant par le dimensionnement de tous les éléments de l’installation ; le
pompage solaire, les panneaux solaire photovoltaïque et thermique. Puis le coût des installations et le
coût totale, et à la fin on va voir des exemples sur les problèmes qui s’impose à cette installation et
leurs solutions par les systèmes hybrides.

Finalement, le rapport va terminera par une conclusion générale qui résume les résultats de ce
travail et qui donne mon perspective personnel dans le sujet qui traité dans ce rapport.

10
Chapitre 1 : Présentation de
l’entreprise d’accueil

11
I. Introduction

L’entreprise « GENISOL »où j’ai effectué mon stage qui situe à Essaouira est une entreprise
moderne. Dans la durée de mon stage j’ai effectué des taches avec un Ouvrier concerne les
installations solaire, de maintenance et des autres taches, alors « GENISOL » offre à ses clients un
service complète commencer de la construction des bâtiments, des villas et des maisons jusqu’à
l’installation de les accessoire d’éclairage et des piscines.
Dans ce chapitre, la présentation de l’entreprise d’accueil, on va présenter le type de cette
entreprise « la société GENISOL SARAL », la mission et l’organigramme et la fiche technique de
l’entreprise d’une façon résumé.

II. Historique et présentation de l’entreprise

La société « GENIESOL SARL » est une société crée en 2009 par le directeur d’administration
monsieur BOUZI ESSAID à Essaouira, le siège sous forme d’une boutique à vendre des matériels
avec un petit bureau.
Au début, la société spécialiser seulement en les installations solaires ; photovoltaïque,
thermique et pompage solaire, durant les derniers années et après la création des relations avec des
autres sociétés (les sociétés de chantier, les maisons d’ouvre et des hôtels…etc.) la société
« GENIESOL » est élargi sa champ de travail et rejoindre le traitement d’eau (les filtre et les
osmoses) et les piscines (les pompe, les pompes à chaleur et les filtre). Ce qui permet à la société de
se développer leur service dans la plupart de la région rurale d’Essaouira.

1. Services et activités de l’entreprise


Les activités et services principale de l’entreprise « GENISOL » sont base à l’énergie solaire :
 Solaire Photovoltaïque : le dimensionnement et l’installation des panneaux solaire(les
panneaux photovoltaïque, les onduleurs, les batteries et le câblage).
 Solaire Thermique : l’installation des panneaux thermique (la production d’eau chaude
sanitaire, le près chauffage, les ballons de stockage, …etc.).
 Pompage Solaire : les pompes solaires des piscines, des puits et les pompe à chaleur.

Au but de prôner la valeur et la pluralité des services et activités de « GENISOLE », la société offrent
à leur client des services complets à partir de la construction à l’aide des équipes de chantier
compétent. Ainsi la maintenance et le change des installations.

12
2. Organigramme
L’organigramme ci-dessus représente uniquement le directeur, les personnelles d'un salaire fixe
dans l’entreprise, ces personnelles responsables à tous qui concerne les installations solaire à partir de
le dimensionnement (le directeur et le sous-directeur) jusqu’à la maintenance (les ouvriers). Mais
pour les autres taches on a les équipes de chantier et les journalier (travailleur payé à la journée).

Sous directeur Secrétaire

Directeur
Ouvrier 1
d’administration

Chef atelier Ouvrier 2

Ouvrier 3

Figure.1: L’organigramme de la société

3. Fiche technique

Figure.2: La fiche technique de la société

III. Conclusion

13
Les nombreuses qualifications d'équipe effective permettent à l'entreprise « GENISOL »
d'améliorer tous les niveaux, pour sa part, ainsi que pour assurer la maintenance de toutes leurs
installations. L’expérience, ainsi que les qualités techniques des techniciens qualifiés associés aux les
compétences des équipes de chantier permettent à l’entreprise « GENISOL » en rendant hommage à
la valeur et la multiplicité des services, qui sont des véritables avantages concurrentiels de
l’entreprise.
L’expansion de ce type de société est une preuve que le domaine des énergies renouvelable est
devient très populaire et la demande est en croissance jour par jour, ce qui requiert compte aller plus
loin en évaluant continuellement des métiers pratiques et le développement en permanence des
produits de qualités.

14
Chapitre 2 : Généralités sur
l’énergie solaire

15
I. Introduction 
A notre époque, les besoins en énergie sont croissants plus en plus proportionnel à la croissant de
la démographie humain et de l’évolution industrielle, les types d’énergies consommé fréquemment
par l’industrie et les bâtiments (les consommateurs principaux d’énergie 48%) sont l’électricité et la
chaleur, et puisque la grande partie de cette énergie provient d’une part à des sources fossiles comme
le charbon, le pétrole et le gaz, ou d’uranium d’une autre part. Ces sources ont des impacts négatifs
très dangereux sur notre environnement. Ainsi ils sont évidemment épuisables de quantité limitée.
Pour résoudre ces problèmes, tous les pays du monde dans les dernies années cherchant à compter
progressivement pour produit l’énergie, usuellement l’énergie électrique, à partir des sources
renouvelables, pratiquement inépuisables et propres.
Le soleil est considéré la source principale d’énergie renouvelable (la photovoltaïque et les
éoliennes), et à cause de elle convenable de donnée les deux types d’énergies le fréquemment
consommé; l’énergie électrique et thermique qui émet par le soleil sous forme des rayonnements et
de chaleur.
Pour cette raison, dans ce chapitre sera une sorte de réponse de ces questions posées et bien
d’autre :

 Qu’est-ce que signifie le rayonnement solaire et d’où provient ce dernier ? 


 Qu’est-ce que les différents types des rayonnements solaires qui existent ?
 comment on peut mesurer ?
 Quelles sont les technologies utilisées à l’exploitation de l’énergie solaire ?
 Quelles sont les facteurs qui influencent ?

II. Le soleil 
1. La construction du soleil 
Notre Soleil est une énorme boule de gaz composé de 92,1% d'hydrogène et de 7,8% d'hélium,
les 0.1% restants représentent la plupart des autres atomes présents dans l'univers (Oxygène,
Carbone, …). Son diamètre est de 1 391 000 km (100 fois celui de la Terre), sa masse est de l’ordre
de 2.1027 tonnes.

Toute l’énergie du soleil provient de réactions thermonucléaires qui s’y produisent. Elles
transforment à chaque seconde 564.106 tonne d’hydrogène en 560.106 tonnes d’Hélium, la différence
de 4 millions de tonnes est dissipée sous forme d’énergie :

16
E=m. C ² (1)
Avec :
E: L’énergie du photon en [J].
m: La masse en [kg].
C : La vitesse de la lumière en [m/s] et : C≈ 3.108.

Ce qui représente une énergie totale de E=36.1022 kW.


La Terre étant à une distance de 150.106 Km du Soleil, elle reçoit une énergie de 1,8.1017 W.

2. Le spectre solaire 
L’énergie dissipée par le soleil reçoit à la terre sous forme des rayonnements solaire, qui
définissent par les théories actuelle comme un flux des particules appelées photons. Chaque photon
comprend une énergie spécifique dépend à sa longueur d’onde décrit par la relation :
hC (2)
E=hv=
λ
Avec :
h: La constante de Planck dont une valeur approchée est : h ≈ 6.63 x 10−34 J.s.
v: La fréquence en [Hz].
λ: La longueur d’onde en [m].

La répartition énergétique des différentes longueurs d’ondes du rayonnement électromagnétique


du Soleil est appelé spectre solaire. La distribution spectrale du rayonnement émis par le Soleil est
comparable à celle d’un corps noir à la même température que sa couche externe (environ 5 780 K
°) :

Figure.3: L’analyse spectrale du rayonnement solaire

17
3. La constante solaire 
3.1. L’émittance solaire 
Le soleil est un corps noir avec une température à sa couche externe environ 5780 K°. Alors en
peut calculer la valeur de l’émittance solaire ; la quantité d'énergie émet par le soleil estimable par la
loi de Stefan-Boltzmann :
Mₒ=σ . T 4s (3)
Avec :
T s: La température de la couche externe du soleil (5780 K°)
σ : La constante de Stefan-Boltzmann (5.67 x 10−8W/m². K 4 )
Mₒ: La quantité d'énergie émet par le soleil (en W/m²)

A.N: M ₒ=6 , 45 .1 07 W /m ²

3.2. La constante solaire


La constante solaire est quantité d’énergie reçue par la surface atmosphérique terrestre
perpendiculaire au rayonnement solaire. Posant la conservation d’énergie des rayonnements solaire à
travers l’espace, on trouve que :
Mₒ . Ss =C . S t (4)
Avec :
C: La constante solaire(en W/m²)
Ss : La surface du soleil(en m²)
St : La surface de la sphère du rayon terre-soleil(en m²)

En déduire que :
Rs
2
(5)
C=Mₒ .
( )
Rt

R s: Le rayon solaire (6,95.105 Km)


Rt : Le rayon de la sphère contenant la terre (150.106 Km).

A.N : C=1362W /m²

4. Les rayonnements solaires


Avant de commencer d’entamer la définition du rayonnement solaire, il est nécessaire de donner
une brève définition de l’ensoleillement.

18
4.1. L’ensoleillement
L’ensoleillement ou insolation, c’est la quantité du rayonnement solaire que reçoit une surface de
la terre durant une période donnée, son unité est le mégajoules par mètre carré (MJ/m²) ou watts
heures par mètre carré (Wh/m²). Cette mesure divisée par le temps d’enregistrement fournie la
mesure de densité de puissance appelée « l’éclairement énergétique » ou « l’irradiance », exprimé en
watts par mètre carré (W/m²).Cette quantité d’énergie solaire (l’ensoleillement) varie selon la
position de terre par rapport au soleil :
 Variation jour-nuit : qui provient de la rotation de la terre sur elle-même.
 Couverture nuageuse : qui provient de la vaporisation de l’eau des mers et des océans.
 Variation saisonnière : qui provient de la rotation de la terre autour du soleil.
4.2. Les types des rayonnements solaires
Dans le but de dimensionner une installation photovoltaïque, Il est toujours préférable de
découvrir la qualité de l’énergie utilisable. Dans un site donné, le rayonnement global est la somme
des trois types de rayonnement :
Le rayonnement direct : c’est le plus puissant, est le rayonnement solaire atteignant directement
en ligne droite la surface de la terre, sans avoir être influencé par les obstacles rencontrer durant leur
chemin (nuages, immeubles, arbre…), ce rayonnement est mesurer par un pyrhéliomètre qui doit être
muni d’un dispositif chargé de l’orienter en permanence vers le soleil.
Le rayonnement diffus : ce rayonnement résulte à la détraction et la réflexion du rayonnement
solaire direct par les nuages et les particules atmosphériques, il s’agit donc d’un rayonnement qui ne
suit pas une direction précise par le soleil en direction du point d’observation à la surface de la terre.
On peut mesurer ce dernier par un pyromètre avec un écran occultant le rayonnement solaire direct.
Le rayonnement réfléchi  : ou L’albédo ce rayonnement résulte de la réflexion du rayonnement
solaire par le sol, ce dernier peut être considéré comme nul dans un plan horizontal. On peut le
mesuré à l’aide d’un pyromètre faire face vers le bas.

Figure.4: les différents types des rayonnements solaires

19
Et comme on a mentionné en haut que le rayonnement total ou le rayonnement globale est la
somme ces trois types des rayonnements et on peut le mesuré à l’aide d’un pyromètre.
L’analyse des rayonnements solaires est considérée importante pour le but d’améliorer la
performance d’une installation solaire. Le rayonnement solaire capter par un panneau photovoltaïque
ou thermique dépend d’ensoleillement du cite considéré ainsi que son orientation par rapport au
soleil, d’où on constate que le type, les caractéristiques et les composantes du panneau influent sur
leur rendement.

III. L’énergie solaire


Chaque jour la terre reçoit en provenance du Soleil une énergie de l’ordre du 1,8. 1014 KW sous
forme de lumière, soit l’équivalent d’un éclairement de 500 W/m² en moyen, et qui peut arriver
parfois jusqu’à 1000 W/m² dans certaines régions. Cette énergie renouvelable, inépuisable et propre
est disponible sous forme d’énergie lumineuse (les photons) et thermique (chaleur). Dans le cadre
particulier (les bâtiments, les villas, les résidentielles…) on trouve deux technologies qui
fréquemment utilisé pour exploiter l’énergie solaire ses technologies sont :
 Les panneaux photovoltaïques : pour générer l’électricité.
 Les capteurs solaire : pour générer la chaleur (l’eau chaude sanitaire, le près chauffage, …).

1. L’énergie solaire photovoltaïque


L’énergie solaire photovoltaïque est l’énergie électrique généré grâce à Les panneaux
photovoltaïques PV ou bien Les modules PV, qui sont faites par l’assemblage de plusieurs cellules
PV qui est le dispositif faisant la conversion une partie de la lumière du soleil en électricité,
généralement basé en silicium cristallin est appelé aussi « photo-générateur » ou « photopile ». Et
plusieurs panneaux regroupés dans le même site donnent la naissance à un champ photovoltaïque.
Ceci est indiqué dans figure ci-dessus :

Figure.5: Cellule, panneau et champ photovoltaïque

20
1.1. Le principe de fonctionnement d’une cellule photovoltaïque
Une cellule photovoltaïque est un dispositif capable de générer un courant électrique continu à
partir de l’absorption du rayonnement solaire. Cette conversion de l’énergie lumineuse des photons
directement en énergie électrique est appelée « l’effet photoélectrique » qui applique par le biais d’un
matériau semi-conducteur transportant les charges électriques.
a) Le matériau semi-conducteur
Le matériau semi-conducteur qui faite habituellement de silicium comporte deux couches, l’un
offrir un excès d’électrons dopée de type N et l’autre un déficit d’électrons (insuffisance d’électrons)
dopée de type P. le mot dopée représenté la technique qui est appelé le dopage, qu’il consiste à
injecter dans les cristaux de silicium des atomes bien choisis pour améliorer la conductivité du
matériau semi-conducteur.
Le silicium cristallin compte dans chaque atome 4 électrons périphériques, dans une cellule PV
on trouve que :
 La couche supérieure est dopée avec des atomes de phosphore qui compte dans sa couche
périphérique 5 électron (1 de plus que le silicium), on dite que cette couche dopée de type N
comme négatif, car les électrons (la charge négatif) sont excédentaires.
 L’autre couche est dopée avec des atomes de bore qui ont 3 électrons (1 de moins que le
silicium), on parle de dopage de type P comme positif à cause du manque d'électrons qui ont
été créé.
b) L’effet photoélectrique
L’effet photoélectrique ou l’effet photovoltaïque a été découvert par le français Edmond
Becquerel en 1839 ,il s’agit de la conversion direct des rayonnement lumineuse du soleil en énergie
électrique, au temps ou un photon arrive sur un semi-conducteur, il lui transmet son énergie qui
permet aux électrons de se libérer et de se déplacer créant ainsi un courant électrique appelé « photo-
courant ».
c) Le principe de fonctionnement d’une cellule photovoltaïque
Lorsque les rayons solaires frappent la cellule photovoltaïque, alors que les photons transfèrent
leurs énergies aux électrons grâce à cette énergie les électrons se libèrent et cherchant à se combiner
mais le champ électriques résultant les bloquent, alors ces électrons sont obligé de passer par un
circuit extérieur et par conséquent un courant électrique circule en alimentant la charge placée, ceci
est indiqué dans la figure suivante :

21
Figure.6: Le principe de fonctionnement d’une cellule photovoltaïque

1.2. Les types des cellules photovoltaïques


La cellule photovoltaïque est l’unité de conversion la plus adaptée à l’effet photovoltaïque. Alors
que les matériaux et les méthodologies utilisées pour la conception de ces cellules influent sur
l’énergie récupérée, il en résulte que de nombreuses solutions ont été développées et nous allons
brièvement les présenter.
a) Cellules en silicium monocristallin
Il est fabriqué d’un seul cristal offrant à a la cellule un arrangement parfait des atomes, il
présente un bon rendement (de l’ordre de 14% à 17%). Néanmoins, il reste assez onéreux en raison
de son exigence de grande pureté et de l’importante quantité d’énergie nécessaire à sa fabrication
(figure.7).

Figure.7: La cellule en silicium monocristallin


b) Cellules en silicium poly-cristallin
Les cellules en silicium poly-cristallin sont les plus utilisé dans l’hémisphère nord grâce à leur
rendement (de l’ordre de 10% à 12%) et sont bon rapport qualité prix. Il est constitué de plusieurs
monocristaux juxtaposés dans différentes orientations donnant à la cellule un aspect mosaïque, cette
cellule est d’aspects bleuté (figure.8), mais pas uniformes.

22
Figure.8: La cellule en silicium poly-cristallin 
c) Cellules à couche mince (amorphe)
Il s’agit des cellules en silicium qui n’est pas cristallin, Or les atomes ne sont pas ordonnés, ces
cellules à un aspect gris très foncé (figure.9), ainsi ces derniers peuvent fonctionner avec un
éclairement faible ou bien un éclairement diffus, ils sont moins chers par rapport aux autres
technologies du silicium cristallin à cause de son rendement limité environ de 5% à 7%.

Figure.9: La cellule au silicium amorphe


1.3. L’influence de l’éclairement et de la température 
a) Le rendement d’un photo-générateur
On a deux relations pour calculer le rendement d’un photo-générateur, le premier est le rapport
entre la puissance électrique générée et la puissance lumineuse reçue pour calculer le rendement en
différentes éclairements :
Pm (6)
η=
E.S
Avec :
Pm: La puissance électrique maximale générer en W.
E : L’éclairement en W/m².
S: La surface du photo-générateur en m².

Le plus souvent c’est la relation qui utilise la puissance crête ou bien la puissance maximale dans
les conditions STC «Standard Test Conditions», (1000 W/m², 25 C°, spectre solaire AM 1,5) :

23
Pc (7)
η=
1000. S
D’après qu’on a vu le rendement d’une cellule PV est varié, cette variation dû à des facteurs
intrinsèques, ainsi que d’autres qui sont extrinsèques pour ces derniers on peut citer :

b) L’influence de l’éclairement sur une cellule photovoltaïque


Si l’éclairement varie avec une température constante au cours d’une journée ensoleillé, la
caractéristique courant-tension de la cellule photovoltaïque évolue, Alors que le courant de court-
circuit augmente avec l’éclairement et la tension à vide reste pratiquement constante, d’où la
puissance maximale augmente aussi avec l’éclairement. Ceci été indiqué dans la figure suivante :

Figure.10: L’influence de l’éclairement sur une cellule photovoltaïque [1]


c) L’influence de La température sur une cellule photovoltaïque
A l’effet de l’augmentation des résistances internes avec l’augmentation de la température
ambiant, on peut dire alors que les cellules PV sont assez sensibles aux variations de température.
Plus la température augmente la tension va diminuer, avec un une augmentation presque nul du
courant. Ce qui résulte la diminution du rendement de la cellule.

Figure.11: L’influence de La température sur une cellule photovoltaïque [1]

1.4. L’architecture d’une installation photovoltaïque 


Les composantes que nous avons déjà citées durant le principe de fonctionnement d’un système
photovoltaïque néanmoins sont des constituants basiques (photo-générateur et charge). Or une

24
installation photovoltaïque doit contenir un ensemble d’autres éléments qui sont même nécessaire à la
réalisation de cette installation.
La distinction des systèmes photovoltaïques se faits selon s’ils sont connectés au réseau ou non,
d’où Il existe deux types d’installation solaire photovoltaïque :
Si l’installation n’est pas raccordée au réseau de distribution, plus cette installation fournie
l’électricité de jour comme de nuit, en hiver comme en été on parle donc d’une installation
autonome ou une installation isolé .Donc le principe de fonctionnement d’une installation autonome
consiste à charger des batteries qui pourront stocker le surplus de la production électrique pour
pouvoir le réutiliser. Le courant est contrôlé par un régulateur solaire qui gère la répartition de
l’énergie.
Alors que l’autre type d’installation c’est l’injection au réseau qui représente une économie
importante en investissement et en fonctionnement, elle ne nécessite pas d’avoir des batteries du
stockage puisque le réseau est considéré comme un stock qui stock la totalité de l’énergie produite
par les panneaux photovoltaïques.

2. L’énergie solaire thermique


L’énergie solaire thermique c’est nom qui définir la production de la chaleur (énergie thermique)
à partir du soleil, ce processus a été effectué par les capteurs solaire qui transforme les rayonnements
solaire en chaleur. Il y a plusieurs types des capteurs solaires mais le plus souvent pour l’utilisation
particulier et domestique sont les capteurs solaires plans.
Un capteur solaire plan est un dispositif qui collecte l'énergie solaire transmise par rayonnement et
transporté-elle à un fluide caloporteur (gaz ou liquide) sous forme de chaleur, cette énergie
calorifique est utilisée pour la production d'eau chaude sanitaire ou pour le chauffage.

2.1. Différentes types des capteurs solaires plans


Le capteur solaire plan, appelé aussi panneau solaire est un dispositif qui permet alimenter le
chauffe-eau solaire par la chaleur capter à partir du rayonnement solaire.
Pour cette raison là on utilise comme fluide caloporteur :
 Soit l’eau directement à chauffer (dans le cas des pays chauds hors gel) : « le circuit ouvert »
 Soit l’eau mélange avec un antigel pour transférer la chaleur à un ballon de stockage :
« Le circuit fermé »

a) Capteurs plans vitrés


Le capteur plan vitré est un type de capteur solaire utilisé fréquemment pour la production d’eau
chaude sanitaire et le près chauffage, il a des types d’un seule vitre et d’autre du vitre doublé à

25
l’objectif de crée le phénomène d’effet de serre qui piège les rayonnements solaire à l’intérieure du
panneau, afin d’augmenté la température ambiant à l’intérieur du capteur ce qui optimiser le
rendement. Les capteurs plans vitrés peuvent capter en moyenne 350kwh annuel par m².

Figure.12: Les composants d’un capteur plan vitré [2]

 L’isolant : minimiser les pertes et les échange thermique avec l’extérieur.


 Les tubes : généralement en cuivre (conductivité thermique élevé 390 W/m. k°), c’est le
dispositif dans lequel en passe le fluide caloporteur.
 L’absorbeur : convertir les rayonnements solaire en chaleur, il est en noir pour estimer les
conditions d’un corps noir (absorbé tous les rayons incidente).
 La vitre : piéger les rayonnements solaire à l’intérieure du panneau (crée l’effet de serre).
 Le coffre : supporter les composants du panneau.
b) Capteurs plans non vitré
C’est le type le plus simple, utilisé fréquemment pour le chauffage des piscines. Les tubes dans
lequel passe le fluide caloporteur et l’absorbeur sont mis directement "au soleil" et l'isolation du
panneau est souvent faible le seul avantage c’est que n’avoir pas de risque de surchauffe. Ce type de
panneaux solaires est moins coûteux mais offre un rendement médiocre comparé aux autres
solutions.

Figure.13: Les capteurs plans non vitré [2]

c) Capteurs à tube sous vide

26
Les capteurs tubulaires constituent à une technologie avancée des panneaux solaire, les tubes
sous vide offrent des apports solaires et des échanges optimisés d’où des rendements plus importants,
ils sont aussi plus onéreux. Ces panneaux sont fonctionnent mieux par rayonnement diffus et ils sont
également moins sensibles aux ombrages. Les capteurs à tube sous vide peuvent capter en moyenne
500kwh annuel par m².

Figure.14: Les capteurs à tube sous vide

2.2. Systèmes de circulation de l’eau


Au sein de la production d’eau chaude sanitaire par les panneaux solaires on a le besoin d’un
système de circulation pour faire tourner l’eau dans les panneaux, transférer de l’eau chaude vers le
ballon de stockage et l’eau froid vers le panneau. Les configurations les plus courants sont :

a) Circulation à l'aide d'une pompe


Les systèmes à circulation forcé sont des systèmes contient une pompe à vitesse variable en
fonction de la température d'eau, on doit donc coupler la pompe avec une sonde de température à
l’intérieur de l’absorbeur afin que le débit de la pompe s’adapte automatiquement, pour ne conserver
que le débit nécessaire aux postes en fonctionnement. Car la température peut monter jusqu’à 200° C
dans les capteurs plans et jusqu’à 300° C dans les capteurs à tubes sous vide.

Figure.15: La circulation forcée


b) Thermosiphon

27
Sont des systèmes ne sont pas équipés de pompe. En effet, on sait que l’eau chaude est à une
masse volumique moins que l’eau froide, pour cela on place le ballon de stockage au-dessus de
panneau solaire. Avec l’existence d’un clapet anti-retour doit être mis en place pour éviter que le
système ne s'inverse (cas de l'eau du ballon plus chaude que les panneaux solaires).

Figure.16: Les systèmes thermosiphon [2]

IV. Systèmes hybrides 

1. Définition 
Le système hybride (SH) : est un système électrique qui est formé par le couplage de deux ou
plusieurs sources d'énergie disponibles facilement mobilisables. Pour augmenter l'efficacité des
systèmes de la production d'énergie par une meilleure disponibilité, ainsi d’économiser la production
électrique.
Un système hybride à source d’énergie renouvelable (SHSER) il comprend parmi leur sources
d'énergies une au moins est renouvelable.

2. Classification des systèmes hybrides 


La classification des systèmes hybrides est divisée selon deux catégories:
-Selon le régime de fonctionnement :
 Connecté au réseau, travaillé en parallèle avec le réseau : ils permettent de réduire la facture
d’électricité avec une continuité d’alimentation.
 Autonome, fonctionnent en régime isolé : ils sont les mieux adaptés pour répondre aux
besoins des consommateurs situés dans les zones éloignées du réseau électrique: refuges de
montagne, îles, villages isolés, etc.

-Selon la structure du système hybride :

28
 Avec ou sans source d’énergie classique : la source d’énergie conventionnelle peut être un
générateur diesel, une turbine à gaz, etc.
 Avec ou sans un dispositif de stockage : L’existence d’un système de stockage permet
d’assurer la meilleure satisfaction électrique en période d’absence de la source primaire à
convertir en électricité.
 Purement renouvelable : combinaison entre deux ou plusieurs technologie de production
d’énergie à basse des ressource renouvelable (le vent, le soleil,…), afin d’augmenter le
rendement et assurer une continuité de production d'électricité ou crée un système isolé
(autonome).
La figure suivante résume les différentes catégories de classification des systèmes hybrides :

Autonome
Régime de
fonctionnement En parallèle avec le
réseau
Classification des
systèmes hybrides purement renouvelable

Contenu du système Avec ou sans stockage

Avec ou sans source


conventionnelle(non
renouvelable)
Figure.17: La classification des systèmes hybrides

3. Systèmes Hybrides à Source d’Energie Renouvelable (SHSER) [3]


Il existe plusieurs combinaisons de (SHSER) dû à la diversité des sources d’énergies
renouvelables, dans le cas des systèmes hybrides purement renouvelable on a des systèmes comme:

 Thermique- photovoltaïque.  Eolienne-hydrolienne.

 Photovoltaïque-éolienne  Etc...

3.1. Système hybride photovoltaïque-thermique PV/T 


Le système hybride photovoltaïque-thermique  est un système thermique (capteur solaire plan)
dans lequel en place des cellules photovoltaïques (panneaux PV). L’objectif de ce système est
d’améliorer la performance des panneaux PV, optimiser le rendement qui diminue avec
l'augmentation de la température à l'aide d'un système de refroidissement (système thermique), ce qui

29
permet de profiter les systèmes thermiques et utiliser la température des panneaux PV pour le
chauffage d'air ou l'eau.

Figure.18: La classification des systèmes hybrides

3.2. Fonctionnement d’un Système hybride photovoltaïque-thermique PV/T 


Les cellules solaires photovoltaïques absorbent l'énergie lumineuse des photons, cette énergie
permettant aux électrons des matériaux semi-conducteurs de se libérer et de se déplacer créant ainsi
un courant électrique, tandis que la partie du capteur thermique (absorbeur) récupère l’énergie
calorique envoyée par le soleil (notamment le rayonnement infra-rouge habituellement perdu sous
forme de chaleur dissipée par le panneau) via un fluide caloporteur. (Voir la figure ci-dessous)

Figure.19 : Le schéma générale d’un système hybride PV-T

V. Le stockage d’énergie

30
Le stockage d’énergie est la mise en réserve une quantité d’énergie produite par une source
d’énergie sous une forme aisément utilisable, pour restituée-elle dans les périodes où il y a un déficit
de production, Cette opération permet d'augmenter la performance d’une part, également de répondre
à une demande constante d’une autre part.
Au sein des énergies renouvelables qui sont intermittentes, telles que l'énergie éolienne et
l'énergie solaire, le stockage d’énergie est la solution la plus courant pour l’utilisation efficace de ces
source comme les batteries, le volant d’inertie, etc.

1. Les types de stockages


Les types de stockage dépendent du type d’énergie. Les sources d’énergies fossiles (charbon,
gaz, pétrole) sont stockées une fois extraites facilement dans des réservoirs à l’état naturel tel
qu’elles peuvent facilement être isolées. Par contre les sources des énergies renouvelables
intermittentes, le soleil et le vent, est plus complexe de stocker car leur production est relayée par des
vecteurs énergétiques tels que l’électricité, la chaleur..., ce qui nécessitant des systèmes spécifiques
de stockage (les batteries, le volant d’inertie, les isolant thermique,..).
Parmi les enjeux actuels au domaine des énergies renouvelables est le stockage d'électricité de
façon qui limitant les pertes énergétiques, en effet on sait que l'électricité ne stocke pas donc doit être
stocker à des autre forme comme :
 Energie mécanique (cinétique ou potentielle) : CAES, STEP, volant d’inertie.
 Chimique, électrochimique : batteries, piles, etc.
 Electromagnétique : bobines supraconductrices, super-capacités.
 Thermique et thermodynamique : chaleur latente ou chaleur sensible.
2. Les batteries
Le type la plus souvent pour stocker l’énergie produite surtout pour l’utilisation domestique
(bâtiment ou petite collectivité) c’est les batteries.
Les batteries sont des systèmes électrochimiques réversibles (rechargeables), qui stockent
l’énergie sous forme chimique et la restituent sous forme électrique, il ’y a des nombreux types des
batteries, Batteries au plomb, au nickel ou au lithium, mais le plus courant c’est les batteries au
plomb-acide surtout pour les panneaux photovoltaïque à cause de son cout et son duré de vie.

 Les batteries au plomb-acide 


Il constitue de deux électrodes, électrode positive (+) est faite de dioxyde de plomb {PbO₂} et
électrode négative (-) de plomb poreux {Pb}, et l’électrolyte qui faite d’acide sulfurique {H₂SO₄}.

 Fonctionnement

31
Lorsqu’une charge électrique est connectée sur la batterie, le courant circule dans l’électrolyte de
la batterie et dans la charge externe, ainsi que la transformation de la composition chimique des deux
électrodes en sulfate de plomb {PbSO₄}.cela entraine une décharge de la batterie.

Pour charger une batterie il est suffisant de relier une source d’électricité externe. Cela permet de
convertir le sulfate de plomb à nouveau en dioxyde de plomb { PbO₂} et en de plomb poreux {Pb}.

Figure.20 : construction et fonctionnement des batteries au plomb-acide

VI. Conclusion
Dans ce chapitre, nous avons présenté l’énergie solaire qui on peut considérer comme la base de
les énergies renouvelable et d’après cette énergie en peut satisfais les besoin humain en l’énergie :
Soit l’énergie électrique à l’aide de les panneaux solaire photovoltaïque qui convertir directement
l’énergie lumineuse du rayonnement solaire en électricité, soit l’énergie thermique (eau chaude
sanitaire et chauffage) à partir la technologie des capteurs solaires ou bien les panneaux thermique
qui convertir les rayonnements solaires en chaleur. Et une petite généralité sur les systèmes hybride,
le fonctionnement du système hybride photovoltaïque thermique et le stockage d’énergie électrique.

Quel que soit le types d’énergie récupérer à partir l’énergie solaire on a toujours la avantage de
l’utilisation d’une source d’énergie renouvelable, propre, non pollution et non épuisable, d'une
manière qui préserve l'environnement par rapport à les autres sources d’énergie conventuelle. Mais
malheureusement on a des inconvénients comme le coût élevé des installations et le rendement.
A l’objectif de résoudre ces inconvénients de les technologies des énergies renouvelable on a
toujours des développements, des études, et des nouveaux technologies qui donne des bonnes
solutions, parmi ces solutions on trouve les systèmes hybrides qui résoudre des problèmes comme le
stockage, le rendement, la surface de l’installation …etc.

32
Chapitre 3 : dimensionnement,
problèmes et solutions d’une
installation solaire

33
I. Introduction

Durant mon stage j’ai remarqué que la plupart des installations solaire qui installer son des
installations pour l’usage particulier comme les villas et les maisons individuel, ainsi que dans la
plupart de ces installations on a des panneaux photovoltaïque et des panneaux thermique pour
satisfaire les besoin en les deux principaux type d’énergie, l’énergie électrique et l’énergie thermique.
Ainsi que les pompe, comme les pompes du puits et des piscines, consomment un grande partie de
l’énergie électrique, qui est un contrainte pour les installations photovoltaïques car ces pompes est
augmenté le coût de l’installation.

Dans ce chapitre on va voir le dimensionnement d’une installation solaire pour un villa dans une
région rural, cette installation permet de satisfait les besoin de la villa en l’énergie électrique ; pour le
pompage et l’alimentation. Et en l’énergie thermique ; l’eau chaude sanitaire.

II. Problématique et méthode à suivre 


1. La problématique
Dans les régions rurales le problème qui s’impose aux résidents de ces zones est l’existence des
réseaux électriques et l’eau sanitaire, pour cela la solution d’une installation solaire isolée est la
solution le plus convenable.

2. La méthode à suivre 
 Etude du gisement solaire de la région d’Essaouira : l’irradiation solaire.
 Estimation de la consommation de la villa.µ
 Dimensionnement du pompage solaire.
 Dimensionnement de l’installation solaire photovoltaïque : la production de l’électricité.
 Dimensionnement de l’installation solaire thermique : la production de la chaleur (eau chaude).
 Calcule le coût total des installations.
 Les problèmes et les solutions des installations solaires
III. L’étude du gisement solaire de la région d’Essaouira
Les gisements naturels (solaire) est très compliqué pour estimer dans des valeurs moyennes pour
cette raison là il ne faut pas juger ou bien faire une la description du climat d’une telle région en
général. En effet et pour aboutir des résultats plus précis, il est nécessaire de faire une réel étude qui
se base sur des informations et des données énorme, non uniquement d’un seul an mais parfois on
peut arriver jusqu’à 10 ans.

34
On va se baser sur des données moyennes acquises par la station météorologique d’Essaouira
pendant une durée qui dépasse dix ans, pour le but d’étudier les gisements solaire et éolien
d’Essaouira (Ceci est indiqué dans les annexes).

1. Les potentiels d’irradiation solaire


Dans la région d’Essaouira les potentiels d’irradiation solaire sont moyens, mais la température
basé au cours de l’année à cause de l’effet du vent fréquents, ce qui permet à l’installation PV de
fonctionne à un bon rendement ; lorsque la température augmente le rendement du panneau
photovoltaïque diminué.

Figure.21 : L’irradiation solaire moyenne journalière en kW/m²

 La valeur d’irradiation solaire moyenne mensuelle est estimée par 5.06 kW/m² varie entre
3.15 kW/m² et 7.86 kW/m² au cours d’année.
 Comme prévu, parmi tous les mois, ceux de l’été qui possèdent le plus grand potentiel solaire.
En revanche, les mois d’automne et d’hiver sont caractérisés par le moins potentiel. Et
certainement, ceux du printemps existent à l’intermédiaire.
2. La température
Essaouira qui connut aussi par la ville du vent caractérisé par des vents en générale de N-NE et
parfois de NE fréquente tout l’année ce qui donne une valeur de la température annuelle moyen
environ de 17.3 °C.
 Résultat :
D’après les résultats qu’on a aboutis consternant la valeur moyenne annuelle de l’insolation, et
de la température, on pourrait dire que les conditions météorologiques associées au rayonnement
dans la région d’Essaouira sont suffisantes pour installer de la technologie photovoltaïque et
thermique.

35
IV. Estimation de la consommation de la villa
Pour calculer la consommation électrique on a trois méthodes pour calculer la consommation
électrique du site : les facture d’électricité, les calcule théorique et la mesure instantané par un
appareil de mesure, dans ce cas on va estimer la consommation électrique de la villa basant sur la
méthode de la calcule théorique pour approche à une valeur moyenne de la consommation journalier
s’approcher plus ou moins de la réalité. Cette méthode est réaliser par le calcul de la puissance
installer des chaque appareil électrique qui égale la puissance nominale fois la durée de
fonctionnement de l’appareil.
Le tableau ci-dessous résume l’estimation de la consommation électrique de la villa, qu’elle
compose de 4 cambre, 2 salon, 1cuisine, 3 toilette et 1 piscine mais tant que le nombre de personne
qui habite dans la villa est 4 personne et fixe on a estimé les composante de la villa qui fonctionne
par 2 chambre, 3 toilette mais un seule machine à laver et un seule salon :

Tableau.1 : Consommation journalier d’énergie électrique


Durée Le
Con. par
Puissance moyenne nombre con de la
Appareillage unité
(W) d'utilisation des villa Wh/j
Wh/j
(h/jour) appareils
2 Lampe fluorescente 20x2 4 160 320
chambre 2
Télévision Plasma 150 4 600 1200
TV LCD 100 4 400 400
salon 1
3 Lampe fluorescente 20x3 4 240 240
lave-vaisselle 2000 0,5 1000 1000
cuisine Réfrigérateur 200 12 2400 1 2400
2 Lampe fluorescente 20x2 4 160 160
Machine à laver 1500 0,5 750 1 750
toilette
Lampes 20 2 40 3 120
2 Lampe LED 25x2 12 600 1 600
piscine
Pompe de piscine 700 *** *** *** ***
les Chargeurs 80 5 400 400
Boitier Wifi 20 24 480 1 480
autres
2 ordinateurs 30x2 3 180 180
Pompe de puits 1800 *** *** *** ***
***con. des pompes (piscine et Con. Totale journalier en
2500 8250
puits) en W Wh/j

V. Dimensionnement de l’installation solaire


1. Le pompage solaire
Concernant les pompes : de puits et de piscine (2500 W) et à l’objectif de minimiser le coût de
l’installation on a un système d’alimentation séparé sans stockage à l’aide des pompe solaire (le

36
pompage solaire). Alors le fonctionnement des pompes dépend à l’existence de l’ensoleillement, et
pour la pompe de puits on stocker l’eau dans un réservoir pour l’arrosage et la villa.

 Les caractéristiques du panneau photovoltaïque choisi


Le choix des générateurs photovoltaïque doit certainement vérifier la conduction du rapport
qualité prix, La recherche nous a amené à choisir dans la simulation de notre étude des marques qui
vérifient plus ou moins la condition mentionnée. A la fin on a choisi les panneaux de type poly-
cristallin car ils possèdent une bonne efficacité et de bonnes performances regard à un prix adéquat.
Le tableau ci-dessous représente les caractéristiques du photo-générateur choisis.

Tableau.2 : Caractéristiques du panneau photovoltaïque choisi

Courant à
Tension Tension Courant
Puissance court-
Type Rendement à vide optimale optimale surface Prix
crête circuit
V co V opt I opt
I cc
Poly-
270W c 16,5% 38.8V 31,7 V 9,09A 8,52A 1,63 m² 1500 DH
cristallin

1.1. La pompe de puits


Le dimensionnement de la pompe de puits est très difficile et dépend des nombreux facteurs
comme le volume d’eau consommé et la profondeur de puits, pour notre cas on a choisi une pompe
qui adapter et satisfait les besoin d’eau de la villa, l’arrosage et l’eau de la piscine. Le tableau ci-
dessous résume les caractéristique de la pompe choisit : Débit max 20 m3 /h 

Tableau.3 : Caractéristiques de la pompe du puits choisi

Puissance Tension Rendement Puissance Rendement


contrôleur pompe Prix
MAX optimale MAX MAX MAX

ECDRIVE
26000
PS2-1800 1800W 102-200 V 98% 1200-C / 1700W 92%
DH
1800-C

Le contrôleur de la pompe est un appareil qui joue le rôle d’un onduleur qui transforme le
courant continu généré par les panneaux PV en courant alternatif triphasé pour le fonctionnement de
la pompe, avec des autres paramètres comme la protection de la pompe. Alors le nombre des
panneaux dépend aux caractéristiques du contrôleur :

 Le nombre des panneaux


On a la tension optimale de 4 panneaux PV en série est vont : V opt =31.7 x 4=126 , 8 V

37
Et la tension optimale maximale du contrôleur est 200 V
Donc 4 panneaux PV est suffisant pour le fonctionnement de la pompe surtout que la pompe
fonctionne à une tension optimale minimale de 102V.

 La configuration utilisée

Figure.22 : la configuration du pompage solaire de puits


Sonde : il permet d’arrêté la pompe si le niveau de l’eau dans le puits est inférieur à la pompe.
Flotteur : il permet d’arrêté la pompe ou le cas que le réservoir est plain.
Contrôleur :
 Commande et surveillance.
 Entrées de commande pour protection contre le fonctionnement à sec, commande à
distance, etc.
 Protection contre inversion de polarité, surcharge et surchauffe.
 Fonctionnement à batterie: protection intégrée contre la décharge profonde.
1.2. La pompe de piscine
Pour le dimensionnement de la pompe de la piscine il doit être prend en compte le
dimensionnement (le volume) de piscine la hauteur et l’utilisation, circulation ou filtrage, dans notre
cas on choisit une pompe d’un débit maximale de 18 m 3 /h  et de les caractéristique suivante :

Tableau.4: Caractéristiques de la pompe de la piscine choisie

38
Rendem
contrôleu Puissance Tension Rendement Puissance
pompe ent Prix
r MAX optimale MAX MAX
MAX

ECDRIVE 16000
PS2-600 700W 68-150 V 98% 700W 92%
600 CS-17 DH

 Le nombre des panneaux


Pour alimenter la pompe la tension optimale des panneaux PV doit être > 68V et <150V. Pour
minimisé le coût de l’installation on a choisir le minimum nombre des panneaux possible c’est 3
panneaux avec :V opt =31.7 x 3=95.1V .

 La configuration utilisée

Figure.23 : la configuration du pompage solaire de la piscine

Filtre à sable : l’eau de piscine circule à l’aide de la pompe dans le filtre qui remplit par le sable
pour le nettoyé.

2. Le solaire photovoltaïque
1.1. Le nombre des panneaux
 L’énergie consommée Ec
D’après le tableau précédent, on a trouvé que la consommation journalière de la villa en
électricité est environ de 8,25 Wh/j, et par la suite on va mentionner cette valeur par l’énergie
électrique consommé ( Ec ). Donc Ec =8250Wh / jour

39
 L’énergie à produit E p
On sait que l’énergie consommé égale à l’énergie à produit fois un coefficient k qui représente
les pertes d’énergie et qui égale la multiplication des rendements des matériaux du circuit électrique,
le rendement de l’Inclinaison, l’orientation et la température des panneaux :

E p =Ech / k (8)
Avec :
E p : Energie à produite mensuelle (Wh/j)
Ech :Energie consommé mensuelle (Wh/j)
K : un coefficient compris entre 0.55 et0.75, on le prend généralement égale 0.65

Pour notre cas :


8750
Ep= =12692W c (9)
0,65

 La puissance crête du site


Pour calculer la puissance crête du site étudie on va utiliser la relation suivant :

PC →1000 W / m ²
E P → I r W /m ² (10)

¿> PC =( E¿¿ p .1000)/ I r ¿


site

Concernant l’irradiation solaire I r on le prend la valeur moyenne qui nous avons mentionné
précédemment I r=5 . 06 kW /m² . Alors on trouve :

PC =2508W c
site

 Le nombre des panneaux


On peut calculer le nombre des panneaux nécessaire pour alimenter la villa par
nb=PC / PC site panneaux

(11)

A.N: nb=10 panneaux

1.2. Le nombre des batteries


Pour déterminer le nombre des batteries nécessaires à cette installation on choisit une batterie de
caractéristiques suivantes :
Tableau.5 : Caractéristique de la batterie choisis

40
Capacité Le nombre de
Durée
Technologie nominale Tension jours Dimensions Poids Prix
Cn de vie
d’autonomie
Plomb 568 /128/320 20 ans
180 Ah 12V 5 jours 58,4 Kg 8528 DH
étanche gel mm à 20°C

 La capacité totale des batteries C 0 peut être calculée par la formule suivante :

EC × N
C 0= =2148 Ah (12)
D ×V b

Avec :
EC : L’énergie consommée en Wh/jour.
N : le nombre des jours d’autonomie.
𝐷 : Décharge maximale admissible (0.8 pour les batteries au plomb).
V b∶ La tension des batteries (deux en série : 24V).

 le nombre des batteries nécessaires à ce projet est :

C0
Nb= =12Batteries
Cn

1.3. Le choix du régulateur de charge


On a besoin d’un régulateur qui adapter à notre système qui compose de 10 panneaux solaire un
courant optimale unitaire de I opt =¿8.52A, et qui permet de charger 12 batterie sous un voltage de
24V. Le régulateur qu’on a choisi est de caractéristique suivante :

Tableau.6 : Caractéristique du régulateur choisis

Courant V co du Tension
Nom Dimensions Prix
nominale panneau PV nominale
Solarin 205/102/6
50A < 47 V 12/24V 582 DH
CM5024 mm

D’après les caractéristiques du panneau choisit I opt =¿8.52A et V opt =¿31,7V la configuration qui
adapter à notre système est de coupler les panneaux en parallèle pour adapter V co du panneau PV à les
caractéristique du régulateur <47 V, et relie chaque 5 panneaux avec un régulateur pour adapter le
courant des panneaux (5 x 8, 52 = 42,6A) à le courant du régulateur 50A. Alors on besoin de deux
régulateur de charge solaire de 50A.

41
1.4. Le choix du l’onduleur
La consommation totale des appareils (la somme des puissances) de la villa est vont 4320W, le choix
de notre onduleur doit être adapté à cette puissance. Alors on choisit un onduleur de caractéristique
suivant :
Tableau.7 : Caractéristique de l’onduleur choisis
Puissance de
Puissance du
Nom le rendement sortie du Dimensions Prix
convertisseur
convertisseur
444/328/240
C24 / 5000 4500 W 94 % 5000 VA 21496 DH
mm

1.5. La configuration utilisée


La configuration utilisé pour cette installation est un système photovoltaïque autonome contient : 10
panneaux solaire, deux régulateur de charge, 12 batteries et un onduleur. Ce ci qui schématisé dans la
figure ci-dessus :

Figure.24 : Schéma de l’installation solaire photovoltaïque

3. Le solaire thermique
3.1. Estimation des besoins en eau chaude sanitaire ECS [4]
Les besoin en eau chaude sanitaire comportent plusieurs types d’utilisation, la cuisine, douche
nettoyage etc. En moyenne on estime que la consommation d’eau chaude sanitaire par jour et par
personne est la suivante :

 Un adulte : 50 litres

42
 Un adulte et un enfant : 75 litres
 Deux adultes : 100 litres
 Deux adultes et un enfant : 150 litres
 Deux adultes et deux enfants : 200 litres
 Deux adultes et trois enfants : 250 litres.
3.2. Dimensionnement de l’installation thermique
Pour La production de 200 litres d’eau chaude il est mieux de choisir des panneaux solaires vitré
qui offre un bon rapport de qualité-prix avec circulation forcé et un ballon de stockage car c’est le
système le plus efficace (minimisé les pertes de chaleur) par rapport les autres systèmes.
A cette raison on a choisi un kit de chauffage solaire pour 4 personnes des composantes
suivantes :

Tableau.8 : Les composantes du un kit de chauffage solaire choisi

1 kit vase
2 panneaux 1 ballon de 1 régulation 1 station solaire 1 bidon
d'expansion prix
solaires stockage solaire 2 voies d'antigel
solaire
Circulateur
Tinox Steca 24570
300 litres bouteille de dégazage 18 litres 20 Kg
2.23m² TRA501T DH
2 thermomètres

 Les panneaux : convertir les rayonnements solaires en chaleur et le chauffage de l’eau


(voir chapitre 2).
 Le ballon de stockage : stocké l’eau chaude sanitaire à l’aide des isolent thermique.
 Le régulateur : un appareil électrique relie à des sondes de température pour protégé le
système.
 La station : le circulateur réglé le débile de l’eau qui travers les panneaux, la bouteille de
dégazage permet de diriger le vapeur d’eau à l’extérieur et le thermomètre pour mesurer la
température de l’eau chaude et l’eau froid.
 La vase d’expansion : assurer une pression constante dans l’installation.
 L’antigel : fluide caloporteur est composant chimique qui mélangé à l'eau pour protégé les
panneaux contre le gel.

43
3.3. La configuration utilisée

Figure.25 : Schéma de l’installation solaire thermique


Le schéma de la configuration utiliser dans l’installation thermique est bien détaillé dans l’annexe 2.

VI. Le coût total des installations


1. Le coût du pompage solaire
 Pour le puits
Tableau.9 : Le coût du pompage solaire de puits
Dispositif Le prix unitaire Nombre des unités Le prix total
pompe 26 000 1 26 000
Les panneaux PV 1 500 4 6 000
support 500 4 2 000
Autre (câble, conduit,
4 000
mains d’ouvre)
Le coût total 37 000 DH

 Pour la piscine
Tableau.10 : Le coût du pompage solaire de piscine
Dispositif Le prix unitaire Nombre des unités Le prix total
pompe 16 000 1 16 000
Les panneaux PV 1 500 3 4 500
Support 500 3 1 500
Filtre à sable 1300 1 1300
Autre (câble, conduit, mains
3 000
d’ouvre)
Le coût total 26 300 DH

2. Le coût de l’installation photovoltaïque


Tableau.11 : Le coût de l’installation photovoltaïque
Dispositif Le prix unitaire Nombre des unités Le prix total
Les panneaux PV 1 500 10 15 000

44
Les batteries 8 528 12 102 336
Support 500 10 5 000
Régulateur de
582 2 1 164
charge
L’onduleur 21 496 1 21 496
Autre (câble, mains
2 000
d’ouvre)
Le coût total 146 996 DH

3. Le coût de l’installation thermique

Tableau.12 : Le coût de l’installation thermique


Dispositif Le prix unitaire Nombre des unités Le prix total
Kit solaire chauffe-
24 570 1 24 570
eau sanitaire
Support 500 2 1 000
Régulateur de
582 2 1 164
charge
L’onduleur 21 496 1 21 496
Autre (conduits,
2 000
mains d’ouvre)
Le coût total 27 570 DH

Alors le coût globale de l’installation solaire de la villa est vont : 240 000 DH

VII. Les problèmes et les solutions des installations solaires

On constate à partir qu’on a traité précédemment les applications et les solutions des installations
solaires sont nombreuses et disponible pour tous, les sociétés comme « GENISOLE » permet aux les
installations solaires à diffuser et devient une culture générale dans les sociétés.

Mais malgré ces avantages il ’y a aussi des inconvénients au sein des installations solaires, parmi
ces inconvénient on trouve :

 Le coût élevé des installations.


 La difficulté de la fabrication des matériaux.
 La discontinuité de la production d’énergie.
 Le coût et la difficulté de stocker l’énergie.
 La surface de l’installation.

A l’objectif de résoudre ces problèmes, la solution le plus utilisé c’est la combinaison entre les
diffèrent sources d’énergies source cette technique est appelé les systèmes hybride.

45
1. Les solutions des systèmes hybrides
Les systèmes hybrides sont des systèmes dont la combinaison entre deux ou plusieurs source
d’énergie (voir chapitre 2: généralité), Ces systèmes considéré comme une bonne solution du déficit
de la production d’énergie. En effet, on sait que les potentiels de l’énergie solaire sont diminués en
hiver ce qui donne une disfonctionnement des installations solaires.
Alors pour résoudre les problèmes de l’installation précédente on va utiliser les systèmes hybrides.
1.1. Les pompes solaires
La pompe de puits est un dispositif très important pour alimenter la villa par l’eau sanitaire.
Alors pour assurer une continuité du fonctionnement de la pompe on va combinai ce dernier avec un
groupe électrogène qui fonctionne en fuel ou le mazot pour alimenter la pompe dans les jours non
ensoleillé surtout en hiver.

Figure.26 : Groupe électrogène

1.2. Le chauffage solaire


En hiver où il ‘y a une difficulté de la production de l’énergie thermique solaire la consommation
de l’eau chaude sanitaire augmente, pour cela on utilise les chauffages d’appoint qui fonctionne à gaz
ou en électricité.

46
Figure.27 : Chauffe d’appoint à gaz

1.3. Le solaire photovoltaïque


Pour garantie une alimentation continue on va utiliser un groupe électrogène et changé
l’onduleur par une autre onduleur de type hybride onduleur-chargeur :

 Fonctionnement onduleur : relie les batteries au réseau de la villa.


 Fonctionnement chargeur : utilisé le générateur groupe électrogène pour charger les batteries.

Figure.28 : Onduleur hybride

2. Le système hybride photovoltaïque/thermique PV/T


Les premiers problèmes qui s’impose aux les installations solaires sont le coût élevé et le surface
des installations. Le système hybride PV/T est une bonne solution qui offre une optimisation de
performance des panneaux PV à côté de ça économisé le cout et la surface des installations solaire.

47
La production d’électricité est effectivement supérieure avec les panneaux solaires hybrides
d’environ 10%. Et même si la production de chaleur reste inférieure de l’ordre de 20% le nombre des
panneaux récupérer ce défaut, par exemple notre installation on a 17 panneaux PV et 2 panneaux
thermique avec les panneaux hybride 17 panneaux va augmenter le performance des panneaux PV et
utiliser 17 panneaux thermique ce qui donne une surproduction de l’eau chaude qui peut utiliser pour
le chauffage de la piscine. Tout ça en économiser le cout et la surface de l’installation :

 Economisé la surface de l’installation


 10 m² de panneaux solaires hybrides : 1.5 kWc puissance électrique, 1.5 kWc puissance
thermique.
 10m² panneaux solaires photovoltaïques : 1.5 kWc puissance électrique.
 Economisé le coût de l’installation
Tableau.13 : comparaison entre le coût des technologies solaires
Prix TTC des panneaux solaires
Technologie Prix au Wc Exemple
Thermique 2à3€ 1.5 kWc : de 3 000 à 4 500€
Photovoltaïque 3 à 4€ 1.5 kWc : 4 500 à 6 000€
Hybride 4.5 à 6 € 1.5 kWc : 6 000 à 7 500€

VIII. Conclusion
Ce chapitre donne un petit exemple du dimensionnement d’une installation solaire avec tous ses
éléments; le pompage solaire, le solaire photovoltaïque et thermique, d’un site isolé, qui est une
opération non facile et dans la plus part de temps on trouve des problèmes comme comment satisfaire
les besoins avec un coût moyenne et comment stocker l’énergie produit au cas de la surproduction ?
Ainsi que les autres problèmes qui relie aux énergies renouvelables, La discontinuité de la production
d’énergie, le coût élevé des installations et le stockage d’énergie.
Mais heureusement au sein des énergies renouvelables on a toujours des développements
concernant ces problèmes, comme on a déjà vu dans ce chapitre parmi les solutions les plus utilisé
qu’on trouve les systèmes hybrides, et parmi les solutions prometteuses des systèmes hybride le
système hybride photovoltaïque/thermique.

Conclusion générale :
Les installation solaire sont une bonne solution pour les région rurale et isolé et surtout pour
l’utilisation domestique particulière à cause de son facilité d’installer et de maintenance d’une part, et

48
de son cout moyenne et le satisfaction de tout type des besoins énergétique (thermique et électrique)
d’autre part. Avec la croissante de la demande sur les installations solaire, dans les derniers années,
on constate la diffusion des sociétés comme « GENISOLE » ce qui permet de économie le taux de
l’installation et de maintenance et donne aux clients un bon service avec un rapport de qualité prix
très compétitif.

Ce travail donne un exemple d’une installation solaire complète c’est-à-dire tous les type de
l’utilisation de l’énergie solaire qu’on connut dans nos jours. Débutant par le dimensionnement de
l’installation solaire photovoltaïque et solaire thermique, et on même temps résoudre le problème du
pompage par l’utilisation des pompe solaire ou bien dimensionner les installations du pompage
solaire afin de minimisé le coût de l’installation. Puis le calcule de coût des installations et le coût
total. Finalement, des exemples des problèmes des installations solaire qui on a trouvé avec son
solution à l’aide de la technique des systèmes hybrides soit pour les installations à base de l’énergie
solaire photovoltaïque ou l’installation solaire thermique, ainsi l’intérêt du système hybride
photovoltaïque/thermique comme un solution qui résoudre les problèmes de la technologie des
panneaux PV et les panneaux thermique on même temps, tout on un économisé da la surface et le
cout des installation solaire.

Ce sujet m’a permis de maitriser le rôle des énergies renouvelables dans la vie quotidienne des
gens qui tiennent à protéger l’environnement contre tous les issues qui peuvent la détruire, comme est
m’a permis d’avoir une vision sur le futur des énergies renouvelables qui j’ai supposée c’est la notion
des villes et des maisons intelligente.
Ce qui Nous amène à nous demander quelle sont les technique à cote de les énergies renouvelables
qui permet de crée une maison ou une ville intelligente ?

Bibliographie 
[1] : SALAHEDDINE BENSALEM, « Effets de la température sur les paramètres caractéristiques
des cellules solaires », p(27,28), Mémoire de Master Université FERHAT ABBAS – SETIF-2011.

49
[2] : BEN CHEIKH LE HOCINE HANENE, «Modélisation nano-thermique des systèmes
Thermo/Photovoltaïques applications aux collecteurs hybrides PV/T», p30, thèse Présentée pour
l’obtention du diplôme de doctorat en sciences en électronique, Université des Frères Mentouri
Constantine, Faculté du génie de la construction, Algérie, 2017.

[3] : RETERI Ahmed, «Modélisation thermique du refroidissement des capteurs hybrides


photovoltaïques-thermiques à l’aide des matériaux à changement de phase», p26, THESE Présentée
pour l’obtention du grade de DOCTORAT 3ème Cycle En : Génie mécanique Spécialité :
Energétique et thermique appliquée, Université Aboubakr Belkaïd – Tlemcen, Algérie, 2018.

[4] : Guide technique, «Les besoins d’eau chaude sanitaire en habitat individuel et collectif», p6,
ADEME Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie.

Annexes 
Annexe 1 

50
 Les rayonnements solaires de la région d’Essaouira d’une période de 10 ans en Wh/m²

Les mois
01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12
1 2083 1648 3003 3457 3767 4053 3864 3787 2759 3147 1634 2177
2 2302 1906 2831 3554 3767 4404 4346 3817 3407 2487 1634 607
3 2100 2427 2742 3413 3626 4100 4053 3825 3504 2537 2208 3022
4 2108 1767 3061 1355 3690 3897 3806 3645 3717 2662 2463 2249
5 2122 2640 2964 1637 3903 3690 3859 2903 3604 2740 2460 2825
6 2022 2532 2812 2183 3576 2471 3875 2978 3612 2637 2429 2897
7 2039 2415 2895 2720 3956 2044 3933 756 3579 2554 2474 1565
8 2152 2443 2964 4257 3828 1429 3792 3280 3523 2726 2482 1327
09 1094 2127 2992 4393 3593 997 4025 2266 3271 2953 2277 1814
10 1487 2482 2961 4197 3767 446 3767 1723 3108 2726 2327 1692
11 723 662 3097 4122 2460 3460 3961 2255 3166 2812 2294 2222
12 1086 1535 3130 4033 3712 3759 4100 582 3227 2839 2197 2227
13 809 2568 3158 3964 3728 3842 3626 1169 3197 2654 2222 2321
14 1402 2604 3296 4122 3740 3870 4003 3526 3213 2598 2161 2474
15 1823 2587 3083 4169 4091 3415 2742 3886 3213 2759 2222 2238
16 817 2294 3496 3961 4105 3579 4097 3745 3224 2720 2263 2197
17 1080 2582 2715 4149 4075 3881 4080 3620 3277 2000 2241 2252
18 845 2222 2529 3673 4155 4022 3903 3643 3302 632 2282 2260
19 1917 1798 1634 3499 3906 4022 4163 3740 3230 2039 2280 2227
20 1166 2260 1260 3656 4138 4069 3856 3219 3180 1734 2072 1066
21 2053 1992 1806 3415 4194 3920 3861 3338 3210 2931 2180 1817
22 2058 2039 1429 2551 3967 3792 3881 3535 3219 3435 2163 1734
23 2302 2878 2321 3607 4324 3969 3939 3587 3102 460 2161 2114
24 2402 2903 2438 2884 4183 3914 3349 3518 3055 2119 2399 2130
25 2471 3307 3163 3637 3903 3911 3878 3784 3127 1947 2371 2138
26 2634 3036 3402 3695 4371 3939 3989 3892 3222 1945 2330 1748
27 2440 3086 3341 3645 4011 3953 4072 3956 2720 2343 2263 1662
28 2415 2961 3379 3618 3399 3850 4141 3989 668 2219 3565 2438
29 2105 3449 3559 4172 3831 4113 3061 679 2371 2734 2526
30 2413 3399 3723 4291 3989 4044 3967 2487 2055 3659 2091
31 1194 3446 4194 4086 3936 1801 2083

Annexe 2 

 Le schema détailé de kit solaire choisi (l’installation thermique)

51
52

Vous aimerez peut-être aussi