Vous êtes sur la page 1sur 2

Avis d’expert

Gérer les risques des Supply Chains internationales

Dans un contexte de compétition globale, les entreprises s’efforcent d’optimiser


leurs Supply Chains. Plus étendues, plus tendues, celles-ci sont aussi plus
vulnérables, et il convient alors de ne pas sacrifier la robustesse à la performance.
C’est pourquoi PEA a mis au point une méthodologie qui permet un véritable
pilotage des risques de la Supply Chain.

Les recommandations des experts Confrontées à une compétition acharnée et de plus les points de vulnérabilité, le nombre et la nature
de PEA Consulting en plus internationale, les entreprises transforment des menaces, mais aussi ce que l’on a déjà mis
leurs Supply Chains vers toujours plus d’efficacité, en place comme moyens de détection, d’alerte et
• S’appuyer sur le sponsor de la et jouent pour cela sur trois leviers : l’élargissement de secours, avant d’établir un véritable plan de
direction générale, car le projet du périmètre, qui se mondialise ; l’augmentation maîtrise des risques.
risque Supply Chain est transversal du rôle de la technologie, avec des progiciels de
et la politique en matière de risques plus en plus sophistiqués ; et une organisation de Une méthodologie spécifique
est au cœur de la stratégie de l’entreprise. plus en plus tendue. S’ils permettent d’optimiser Dans d’autres domaines que la Supply Chain,
la Supply Chain, ces trois facteurs sont également le pilotage des projets ou des opérations par le
• Travailler en groupe : chacun a une
susceptibles de la fragiliser. risque est une discipline connue. C’est le cas par
perception et une évaluation différente
exemple dans la finance et l’informatique, comme
des risques, et une vision collective
L’appréciation des risques pour les problématiques d’activités industrielles et
permet souvent d’être exhaustif et
La chaîne est en effet sujette à quatre grands de transferts de compétences. Pour appréhender
équilibré.
types de risques : financiers (changes, retards de les risques inhérents à la Supply Chain, on peut
• Ne pas tout faire reposer sur la paiement…), liés à la demande (fluctuations donc chercher à transposer les outils existants
technologie, l’expérience métier imprévues, pertes d’information et de réactivité (tableaux de bord, indicateurs…).
étant particulièrement importante en ligne), liés à la disponibilité (impacts en termes
dans l’évaluation du risque. de qualité et de délais dûs à l’augmentation des Fort de sa double expérience en gestion des risques
intermédiaires et des fournisseurs) et liés à la et de la Supply Chain, PEA a ainsi développé une
• Se donner des moyens de mesure
sécurité (physique, sanitaire ou informatique). Par méthodologie spécifique qui permet de recenser et
de risques simples, compréhensibles
ailleurs, dans un contexte d’internationalisation, d’évaluer les risques, puis de mettre en place les
et reconnus par tous.
il ne faut pas sous-estimer le facteur humain. outils de pilotage. Cette méthodologie se décline
• Ne pas hésiter à mettre à plat et La langue mais aussi la culture peuvent être des en trois thèmes opérationnels : cartographie des
à croiser les visions des acteurs éléments de risque, tout le monde n’ayant pas la risques, définition d’un plan de prévention et de
impliqués à des titres divers. même appréciation de la qualité ou de la fiabilité. maîtrise (technique, organisationnel et humain)
et mise en place des indicateurs de suivi, qui
• Utiliser les techniques de dynamique
Aujourd’hui, ces risques sont le plus souvent permettent d’avoir une vision dynamique dans une
de groupe participative pour susciter les
sous-évalués, voire ignorés. Par exemple, dans perspective d’amélioration continue.
échanges et fédérer les points de vue.
le cas des délocalisations et de l’outsourcing, on
raisonne essentiellement sur des critères de coûts Le point de départ de cette méthodologie est une
et de réactivité. Mais prend-on suffisamment en typologie des risques, classés par famille et
compte la nécessaire robustesse du dispositif ? examinés selon les parties prenantes, pour couvrir
Il est essentiel, parallèlement aux préoccupa- l’ensemble du périmètre. Soumis aux responsa-
tions sur l’efficacité de la chaîne, d’en connaître bles opérationnels concernés, ce référentiel leur
A V I S D ’ E X P E R T | G E S T I O N D E S R I S Q U E S S U P P L Y C H A I N

permet de retrouver les situations auxquelles ils sont ce type d’analyse. Il doit impérativement être
confrontés. C’est une base qui stimule la réflexion soutenu en amont par le sponsor de la direction
sans inhiber la créativité qui doit prévaloir lorsqu’il générale, car des arbitrages doivent être faits
s’agit de définir des parades. Le travail de groupe pour équilibrer les risques au sein de l’entreprise.
Daniel Miroglio
permet de révéler une « vérité d’entreprise », L’intervention d’un cabinet de conseil permet
où le risque est relativisé et devient une d’aplanir ce sujet complexe et parfois passionnel Diplômé de l’Ecole
préoccupation collective. Pour chaque situation, on grâce au regard impartial des consultants. Centrale de Lyon,
s’interroge sur la nature du risque, sa probabilité et sa Daniel Miroglio
évolue dans le
gravité potentielle. On obtient alors une cartographie A partir des premières réalisations concrètes, monde de la Supply
hiérarchisée des risques. on généralise le principe de maîtrise des risques Chain depuis 32
à l’ensemble de l’entreprise par des formations, des ans. Il a mené sa
Dans un second temps, on s’interroge sur séminaires et la mise en place de processus carrière à l’international chez IBM, dans
la production des circuits intégrés, où
les moyens de maîtrise. Quels scénarios sont spécifiques, comme par exemple l’obligation il a dirigé un grand nombre de projets
susceptibles de les déclencher ? Existe-t-il un plan de d’effectuer une analyse de risque sur tout projet de transformation Supply Chain et
continuité ? On peut alors ranger les risques selon d’envergure. L’information, la sensibilisation et Industrielle et piloté des organisations
deux axes, qui sont leur importance et leur niveau l’accompagnement du changement permettent de Supply Chain très complexes. Après 5
ans chez I2 technologies, notamment en
de maîtrise actuel. La question est alors de savoir si faire véritablement entrer la culture du risque dans tant que Directeur Consulting Europe, il
l’entreprise se préoccupe bien des bons risques les mœurs de l’entreprise. a rejoint PEA Consulting pour apporter
et leur accorde l’importance nécessaire. C’est ce son expertise Supply Chain et animer
qui permet d’établir un plan de maîtrise global des L’objectif est d’avoir une Supply Chain sécurisée, l’offre Transformation Industrielle et
Performance Opérationnelle.
risques, qui comporte des indicateurs clés et qui marie robustesse et agilité. C‘est pourquoi des
des outils de pilotage permettant de déclencher études de flexibilité en volumes et des « business
des procédures opérationnelles. cases » à coûts complets sont recommandés afin
de maximiser le risque à valeur ajoutée. C’est alors
Un projet d’entreprise à l’entreprise d’évaluer les risques qu’elle accepte
Jacques Pignault
Le directeur de la Supply Chain est le porteur de prendre, car, par sa culture, son histoire, son
du projet de mise en œuvre d’une telle démarche. marché, chaque entreprise a sa propre approche Ingénieur ENSEEI-
Il peut être appuyé d’un risk manager, rompu à du risque et sa propre stratégie en la matière. HT, INSTN et Doc-
teur Ingénieur ECP,
Jacques PIGNAULT
Exemple de plan de maîtrise relatif à une délocalisation dans un pays à bas coûts a débuté sa carrière
comme responsable
�������������
des études d’ex-
ploitation des procédés industriels pour
����������������������� ���������������������������������� une société d’ingénierie, dans le domaine
������������������������� ����������������������� des hautes technologies et notamment des
������������������������������� ����������������������������� grands projets nucléaires.
��������������������������������� ���������������������������������� Il a ensuite rejoint PEA Consulting pour
��������������������������������������������� ��������� prendre la responsabilité des activités de
������������������������ �������������� « Risk Management » que mène le cabinet
��������������������������������� pour ses clients. Il réalise de nombreuses
������������������ missions d’expertise et de conseil en
����� ����� maîtrise des risques organisationnels,
����� ������� techniques et humains dans différents
��������������������
��������������������� secteurs industriels et tertiaires.
���������
������������������������������
�������������������
���������������������������
�����������������������������������
��������������������
������������������������������������
�����������������������������
�����������������������

���������������

Tour Opus 12 - 77, Esplanade du Général de Gaulle - 92914 Paris La Défense Cedex - Tél : +33 1 34 96 49 00 - Fax : +33 1 34 96 49 99 - contact@pea.fr - www.pea.fr