Vous êtes sur la page 1sur 5

Université de Paris XI, Centre d'Orsay 5 avril 2001

S2SM

Examen PARTIEL de Physique


Durée: 3 heures.
Les calculettes sont interdites.
Les documents de toute nature sont interdits.
Barème approximatif : 1ere partie sur 10 points, 2eme partie sur 10 points.

1ere partie

On considère une couronne circulaire (C) plane limitée par 2 cercles de centre O et de rayons
R1 et R2 (R1 < R2), portant une densité superficielle de charges, uniforme σ > 0. Cette
couronne est placée dans le plan xOy d’un système de coordonnées Oxyz.

R1
O y

R2
x
1)
a) Donner la charge dq portée par une couronne circulaire élémentaire comprise entre les
rayons r, r+dr (R1 < r < R2)
b) Donner le potentiel dV créé en un point M sur Oz de cote z > 0, par cette couronne,
en fonction de ε0, σ, r, z et dr.
c) En déduire le potentiel V(z) créé par la couronne circulaire (C) au point M de Oz en
fonction de ε0, σ, R1, R2 et z.

[ ]
β β
xdx
On donne : ∫ = x2 + a2
α x2 + a2 α
r
2) Détermination du champ électrique E(M) au point M sur l’axe Oz.
a) Par des considérations de symétrie et d’invariance (qui seront clairement explicitées),
r
déterminer la direction de E(M) et les variables dont dépend E(M).
b) Calculer le champ électrique au point M créé par (C) (direction, sens et module pour
z > 0).
r
c) Soit M’ le point symétrique de M par rapport à xOy. Donner E(M' ) en fonction de
r
E(M) .
d) Tracer l’allure de E(z) pour tout z. Pour cela on étudiera E(z) en z=0 et pour z → ∞
On admettra qu’il existe pour z=z0 (positif), qu’on ne déterminera pas, un seul
maximum de la fonction E(z).
1
3)
a) Déduire de 2) le champ créé en tout point M de l’axe Oz par un disque de rayon R0
uniformément chargé avec la densité σ.
b) Déduire de 3-a) le champ E(z) créé par un plan uniformément chargé (xOy) avec la
densité σ. Tracer l’allure de E(z). Que peut-on dire de E(z) en z=0 ?
c) Dans le cas du plan chargé (question 3 b) quelles sont les lignes de champ ? les
surfaces équipotentielles ?

4) On place une charge Q ponctuelle au centre O de la couronne circulaire (C).


a) Montrer que cette position est une position d’équilibre pour la charge Q.
b) Quel doit être le signe de cette charge pour que cette position z = 0 soit une position
d’équilibre stable pour les petits déplacements le long de Oz.
c) Calculer le travail de l’opérateur pour amener la charge Q de l’∞ en O. Discuter la
signification du signe du résultat selon le signe de Q.

5) On considère maintenant le plan infini xOy comme portant une charge uniformément
répartie de densité σ sauf sur un disque (D) de rayon R0 sur lequel la densité est σ’.

a
σ

(D)
σ’
σ
x

a) Justifier clairement que la force électrostatique totale exerçée par le plan sur le disque,
est nulle.
b) On ajoute à la figure un deuxième plan infini à la cote z=a portant la même densité σ.
Quelle est la force électrostatique qui s’exerce sur le disque (D) ?

2eme partie :
A l’origine O d’un système d’axes Oxyz, est placé un atome d’hydrogène modélisé comme
suit ( modèle de J.J. Thomson datant de 1907.. ! ):
La charge positive +e est uniformément répartie dans une sphère (S) de centre O et de
rayon a. L’électron ponctuel de charge –e se déplace librement dans la sphère.
On néglige les forces gravitationnelles.

1) On s’intéresse d’abord à la sphère (S) seule de charge +e sans considérer l’électron.


a) Calculer la densité volumique de charges ρ0 dans la sphère (S).

2
b) En un point M de l’espace, quels sont les plans de symétrie de la distribution de
r
charges, contenant le point M ? En déduire la direction du champ électrique E(M) .
c) Quelles sont les invariances de la distribution de charges ? En déduire la(es)
r
variable(s) dont dépend(ent) la(es) composante(s) non nulle(s) de E .
d) Enoncer le théorème de Gauss (On ne se contentera pas de la formule).
r
e) Calculer le champ E(M) pour tout point M au rayon r, intérieur à la sphère (r < a),
puis extérieur à la sphère (r > a).
Tracer E(r) en fonction de r. Que peut-on dire en r=a ?
f) Calculer le potentiel V(r) pour tout point de l’espace. On choisira V(∞)=0 . Tracer
V(r) en fonction de r.

2) On place maintenant l’électron en un point O’ tel que r < a et on le lâche sans vitesse
initiale.
a) Déduire de 1-e) la force qui s’exerce sur l’électron. Que peut-on en dire ?
b) En appliquant la relation fondamentale de la dynamique à l’électron montrer que le
mouvement de cet électron est un mouvement oscillatoire dont on déterminera la
pulsation et la fréquence.
c) Montrer que l’électron est en équilibre s’il est en O. L’équilibre est-il stable ?

3) Calculer l’ énergie d’interaction Wi du système proton-électron dans cette position


d’équilibre de l’électron.
r
4) L’atome se trouve dans un champ extérieur uniforme E0 .
On suppose que la sphère (S) reste inchangée, que son centre est fixe en O et que l’ électron
r
reste dans (S) en un point O’ tel que OO' = r . (r < a)
a) Faire le bilan des forces qui s’exercent sur l’électron. Trouver la position d’équilibre
r r 2
r0 pour l’électron en fonction de e, E0 et de k = e 3
4πε0 a
r r r
b) En déduire le moment dipolaire p de l’atome. On montrera que p = αε0E0 et on
exprimera α en fonction de a. Dimension de α ?

3
I 1) couronne (C ) 2

a) dq portée par (C ) entre r, r+dr (R1 < r < R2) 0,5

b) dV créé en M sur Oz (z > 0), par (C ) en fonction de ε0, σ, r, z et dr. 0,5

c) potentiel V(z) créé (C) au point M de Oz en fonction de ε0, σ, R1, R2 et z. 1,0


r
I 2) Détermination du champ E(M) au point M sur l’axe Oz. 3,5

a) symétries et invariances : 0,25 +0,25


direction et variables dont dépend E(M). 0,25 +0,25 1
r
b) Calcul de E(M) créé par (C) (sens et module, pour z > 0). 0,25 +1,25 1,5

r r
c) M’ symétrique de M par rapport à xOy. E(M' ) = - E(M) raison.t résultat 0,25 +0,25 0,5

d) Tracer l’allure de E(z) pour tout z. + ou -


étudier E(z) en z=0 et pour z → ∞ 0,25 +0,25 0,5

I 3) disque de rayon R0 ou un plan 2

a) champ créé en M de Oz par un disque de rayon R0 uniformément chargé avec σ. 0,5

b) champ E(z) créé par un plan (xOy) uniformément chargé avec σ. 0,5

Tracer l’allure de E(z). 0,25

Que peut-on dire de E(z) en z=0 ? 0,25 1

c) Dans le cas du plan chargé :


les lignes de champ ? 0,25
les surfaces équipotentielles ? 0,25 0,5

I 4) Q ponctuelle au centre O de (C). 3,5

a) Montrer que z = 0 est une position d’équilibre pour Q 1

b) signe de Q pour que cette position d’équilibre stable pour les déplacements Oz. 1

c) travail de l’opérateur pour amener la charge Q de l’∞ en O. 1


signification du signe du résultat selon le signe de Q. 0,5 1,5

I 5) plan xOy porte charge densité σ sauf sur disque (D) de rayon R0 avec σ’. 1

a) Justifier que la force électrostatique totale exerçée par le plan sur le disque, est nulle. 0,5

b) On ajoute un deuxième plan infini à la cote z=a portant la densité σ.


c) force électrostatique sur le disque (D) ? 0,5

TOTAL PREMIERE PARTIE 12


1
La charge +e est dans une sphère (S) de centre O et de rayon a. L’électron ponctuel de charge –e se libre dans la sphère

II 1) sphère (S) seule de charge +e uniformément répartie 4,75

a) Calculer la densité volumique ρ0 dans (S). 0,25

b) En un point M, les plans de symétrie de la distribution de charges, contenant le M ?


r
En déduire la direction du champ électrique E(M) . 0,5

c) invariances de la distribution de charges ?


r
En déduire la(es) variable(s) dont dépend(ent) la(es) composante(s) non nulle(s) de E. 0,5

d) théorème de Gauss : flux sortant, surface fermée, charges intérieures 0,25 x 4 1


r
e) Calcul E(M) pour M au rayon r, intérieur à la sphère (r < a),
puis extérieur à la sphère (r > a). 1
Tracer E(r) en fonction de r. 0,5
Que peut-on dire en r=a ? -0,5 si tracé discontinu 1,5

f) Calculer le potentiel V(r) pour tout point. On choisira V(∞)=0 . 0,75


Tracer V(r) en fonction de r. -0,5 si tracé discontinu 0,25 1

II 2) l’électron en O’ tel que r < a et on le lâche sans vitesse initiale. 2,25

a) force qui s’exerce sur l’électron. 0,5


Que peut-on en dire ?

b) appliquer RFD à l’électron montrer que son mouvement est oscillatoire 0,75
déterminer la pulsation et la fréquence. 0,25 1

c) Montrer que l’électron est en équilibre en O. 0,5


L’équilibre est-il stable ? 0,25 0,75

II 3) énergie d’interaction Wi du système proton-électron dans cette position O 1


r
II 4) L’atome se trouve dans un champ extérieur uniforme E0 . (S) inchangée, 2,5
r
son centre est fixe en O et l’ électron reste dans (S) en O’ tel que OO' = r . (r < a)

a) bilan des forces sur l’électron.


r r
la position d’équilibre r0 pour l’électron en fonction de e, E0 et de k= e2 1
4πε0 a 3
r
b) le moment dipolaire p de l’atome.
r r
montrer que p = αε0E0 exprimer α en fonction de a. 1
Dimension de α ? 0,5 1,5

TOTAL DEUXIEME PARTIE 10,5

TOTAL PREMIERE PARTIE 12

TOTAL GENERAL 22,5