Vous êtes sur la page 1sur 68

10 médicaments en

opthalmologie
Dr Frank FAMOSE 31700 Blagnac
Pourquoi ce sujet ?

 Particularité de l’ophtalmologie
Pourquoi ce sujet ?

 Particularité de l’ophtalmologie

 Nombre de médicaments disponibles


Pourquoi ce sujet ?

 Particularité de l’ophtalmologie

 Nombre de médicaments disponibles

 Absence de normes de traitement


Laboratoires, spécialités,…

 Spécialités vétérinaires et humaines

 Relations avec les laboratoires.


Et maintenant…

 Questionsgénérales à se poser avant


de mettre en place un traitement
Et maintenant…

 Questionsgénérales à se poser avant


de mettre en place un traitement

 10médicaments ou classes
thérapeutiques
Et maintenant…

 Questionsgénérales à se poser avant


de mettre en place un traitement

 10médicaments ou classes
thérapeutiques

 Exemples de stratégies de traitement


10 questions à se poser…
 Objectif du  Prix
traitement  Efficacité-sécurité
 Voie  Contre-indications
 Dose  Effets indésirables
 Intervalle  Suivi du traitement
 Durée
1. Objectifs du traitement

 Quel est votre diagnostic ?


 Diagnostic étiologique
 Diagnostic pathogénique
1. Objectifs du traitement

 Quel est votre diagnostic ?

 Quel est le critère de gravité dominant ?


 Vision

 Douleur

 Esthétique
1. Objectifs du traitement

 Quel est votre diagnostic ?

 Quel est le critère de gravité dominant ?

A quel stade évolutif ?


1. Objectifs du traitement

 Quel est votre diagnostic ?

 Quel est le critère de gravité dominant ?

A quel stade évolutif ?

 Est-il absolument nécessaire de traiter ?


2. Par quelle voie ?

 Locale
 Instillations

 Injections

 Perfusions
2. Par quelle voie ?

 Locale
 Instillations

 Injections

 Perfusions

 Générale
 PO

 Parentérale
3. A quelle dose ?

 Collyres
 Nombre de gouttes
 Temps de contact
3. A quelle dose ?

 Collyres
 Nombre de gouttes
 Temps de contact

 Pommades
 Quantité et activité ?
3. A quelle dose ?

 Collyres
 Nombre de gouttes
 Temps de contact

 Pommades
 Quantité et activité ?
 Voie générale
 Barrière hémato-aqueuse
4. A quel intervalle ?

 Traitements d’attaque
 Équilibreabsorption-élimination
 Mise en place pratique
4. A quel intervalle ?

 Traitements d’attaque
 Équilibreabsorption-élimination
 Mise en place pratique

 Long cours et entretien


 Maintien
des concentrations actives
 Observance des traitements
5. Pour quelle durée ?

 Courte (inférieure à une semaine)

 Moyenne (d’une à quatre semaines)

 Longue (au-delà d’un mois)


6. A quel prix ?

 Idées de prix

 Tout prendre en compte


 Médicaments

 Suivi

 Devis
7. Précautions efficacité/sécurité

 Potentialisations
 Synergies d’administration
 Collyres potentialisés
7. Précautions efficacité/sécurité

 Potentialisations
 Synergies d’administration
 Collyres potentialisés

 Interférences
 Administrations multiples
 Interférences d’action
8. Contre-indications ?

 Générales

 Particulières
9. Effets indésirables ?

 Lesquels ?

 Comment les traiter ?


10. Suivi du traitement ?

 Quel résultat ?

 Au bout de combien de temps ?


De quoi va-t-on parler ?
 Antibiotiques  Suppléments
 Anti-inflammatoires lacrymaux
stéroïdiens  Anti-collagénases
 Associations  Analogue des
antibiotiques-AIS prostaglandines
 AINS  Inhibiteurs de
 Atropine l’anhydrase
 Ciclosporine carbonique
Pourquoi pas les autres ?
 Nettoyants  Prévention de la
 Cicatrisants cataracte
 Anti-cancéreux  Produits d’irrigation

 Visco-élastiques intra-oculaire
 Anti-histaminiques
 Myotiques
 Beta-adrénergiques
 Anti-viraux
 Agents osmotiques
 Anti-fongiques
 ….
 Progestérone
Antibiotiques

 Indications
 Prévention d’infection
 Infection avérée
 Germe inconnu
 Germe connu
Antibiotiques

 Critères de choix
 Flore oculaire résidente
 Site d’infection
Antibiotiques

 Synergies
 Association d’antibiotiques
 Association voies locale et générale
Antibiotiques

 Effets indésirables
 Allergies

 Intolérances locales
 Surinfections bactériennes
Anti-inflammatoires stéroïdiens

 Rappels sur l’inflammation oculaire


 Voie des prostaglandines
 Voie des leucotriènes

 Rôles des prostaglandines


Anti-inflammatoires stéroïdiens

 Biodisponibilité des AIS dans l’œil


 Barrières
 Cornée

 Barrière hémato-aqueuse
 Choixdu sel
 Rythme d’administration

 Synergie
Anti-inflammatoires stéroïdiens

 Indications
 Inflammations des annexes
 Inflammation de surface

 Inflammation intra-oculaire

 Effets secondaires et contre-indications


Associations ATB-AIS

 Nombreuses formules

 Questions ?
 Indications

 Différences pharmacocinétiques
AINS

 Rôle: inhibition de la fabrication des


prostaglandines

 Indication : usage préventif

 Contre-indications
Atropine

 Indications : dilatation pupillaire


 Diagnostic

 Pré-opératoire

 Gestion de douleur oculaire


 Prévention des synéchies
Atropine

 Utilisation : locale (Atropine 0,5 ou 1%)

 Contre-indications : glaucome
Atropine

 Effets secondaires
 Généraux

 Locaux régionaux
 Sécheresse lacrymale
 Salivation
Cyclosporine A

 Indication
: immuno-modulation et
promotion de la sécrétion lacrymale

 Utilisation
 Pommade (Optimmune ND)
 Préparation extemporanée

 Voie orale (Sandimmun ND)


Cyclosporine A

 Effets secondaires

 Coût
Suppléments lacrymaux

 Différents types
 Lacrymo-mimétiques

 Lubrifiants oculaires
Suppléments lacrymaux

 Indications
 Déficit lacrymal quantitatif
 Déficit qualitatif
Suppléments lacrymaux

 Utilisation
(ocrygel ND, Humiscreen ND,
Viskyal ND, Vismed ND)

 Contre-indications, effets secondaires


Anti-collagénase

 Indication
: inhibition des collagénases
cornéennes
 Endogènes

 exogènes
Anti-collagénase

 Utilisation (NAC collyre ND, Euronac


ND)

 Contre-indications
Analogues prostaglandines

 Indication : glaucome

 Utilisation : collyre Xalatan ND

 Effets secondaires
 Myosis

 Pigmentation iris
Inhibiteurs de l’anhydrase
carbonique
 Indication : glaucome

 Utilisation
 PO : acétazolamide (Diamox ND)
 Locale : Dorzolamide (Trusopt ND)

 Contre-indications – effets secondaires


Stratégie thérapeutique

 Ulcère cornéen

 Kérato-conjonctivite sèche

 Glaucome aigu
Ulcère cornéen superficiel
Ulcère cornéen superficiel

 Objectifs
 Prévention d’infection
 Gestion de la douleur
Ulcère cornéen superficiel

 Association locale :
 Antibiotiques

 Atropine

 Larmes artificielles
Ulcère cornéen superficiel

 Durée : une semaine maximum

 Suivi : contrôle fluorescéine


Ulcère cornéen profond

 Objectif :
 Prévention infection
 Prévention aggravation

 Gestion de la douleur
Ulcère cornéen profond

 Association :
 Antibiotiques

 Anticollagénase

 Atropine + larmes artificielles


 Chirurgie de protection-réparation

 Contrôle et suivi
Ulcère cornéen profond
Kérato-conjonctivite sèche
Kérato-conjonctivite seche

 Objectifs
 Rétablir l’hydratation cornéenne
 Eviter les surinfections bactériennes

 Eviter une cicatrisation cornéenne


défavorable
Kérato-conjonctivite seche

 Association
 Gels lacrymaux + lubrifiant
 Ciclosporine

 Antibiothérapie

 Durée…

 Contrôles et suivi
Glaucome aigu
Glaucome aigu

 Objectifs
 Fairediminuer la pression intra-oculaire
 Réduire la douleur
Glaucome aigu

 Association
 Antiglaucomateux : Prostaglandines –
inhibiteurs de l’anhydrase carbonique
 Anti-inflammatoires Stéroïdiens

 Durée

 Suivi et contrôles
Conclusion

 Bien préciser les objectifs du traitement


Conclusion

 Bien préciser les objectifs du traitement

 Ne pas hésiter à associer les produits


Conclusion

 Bien préciser les objectifs du traitement

 Ne pas hésiter à associer les produits

 Faire revenir : vérifier et contrôler


Merci…

 Aulaboratoire TVM et à la société


Dioptrix

A Th. Louge