Vous êtes sur la page 1sur 7

La lance au désert

Paris, 1942.

La guerre ne va pas finir, la France est occupée par les allemands, presque la

moitié du pays est devenue allemande. Les nazis sont comme chez eux, mais la

résistance ne s’arrête pas, chaque fois beaucoup de citoyens commencent à faire

partie de ce mouvement pour défendre la France.

La résistance fait des sabotages aux opérations militaires de l’Allemagne,

beaucoup de ses membres sont morts quand les nazis ont découvert ce qu’ils

faisaient, mais le besoin de garder et conserver la liberté de la France continue

dans le cœur de français, ils veulent avoir un pays libre une autre fois et sans

armées étrangères par tout.

Dans la résistance, il y a un membre très important, le professeur Gustave Laforêt.

Il est un archéologue très connu dans le monde entier par ses découvrements, ses

livres et ses conférences. Il a presque 35 ans, il a les yeux châtaigne, les cheveux

noirs et il est grand. Il travaille comme professeur d’archéologie à la Sorbonne.

Un jour, quand il était en train de donner la classe d’histoire antique, le recteur de

l’Université lui a demandé d’aller à son bureau parce qu’une personne voulait
parler avec lui. Quand ils sont arrivés au bureau, une belle femme attendait en

regardant la fenêtre. Elle avait des longs cheveux blonds, une peau très blanche,

ses vêtements étaient très élégants.

Elle s’appelait Greta Kaufman, elle avait un fort accent allemand. Elle dit qu’elle

était archéologue, mais elle avait besoin de l’aide du professeur pour chercher la

Sainte Lance, elle lui explique aussi que cette lance a était l’arme qui aurait percé

le flanc droit du Christ quand il était crucifié, cette lance avait des pouvoirs

magiques et la personne qui aurait la lance serait invincible.

La docteure Kaufman explique aussi que les nazis veulent avoir la lance pour

gagner la guerre et être les empereurs du monde entier. Le professeur hésite un

moment d’aller chercher la lance avec la docteure, mais l’idée de que l’Allemagne

gagne la guerre l’inquiète beaucoup. La docteure dit qu’ils doivent partir en

Turquie, ça fait longtemps qu’elle avait fait une recherche, la lance se trouve

cachée au désert.

Le professeur décide de faire la recherche, il appelle à son ami et archéologue, le

père Philippe Ronsard, il est un jeune prêtre qui fais de recherches pour trouver las

saintes reliques du christianisme, le père accepte d’aller avec eux.


Ils prennent un avion pour aller en Turquie, quand ils sont arrivés, ils décident de

voyager au désert pour chercher la cachette de la lance. Il se sont rendus compte

que les nazis sont déjà arrivés, ils savent que la lance se trouve en Turquie. Hitler

avait demandé à ses soldats de chercher la lance pour détruire aux ennemis de

l’Allemagne avec leurs pouvoirs.

Quand ils étaient en train d’aller au désert, les nazis sont arrivés, ses généraux

leur avaient demandé de tuer Gustave et ses amis et de ne pas permettre qu’ils

trouvent la lance en premier lieu. Les nazis ont jeté des grenades contre la voiture

de Gustave, mais heureusement les soldats n’ont pas réussi à les tuer. Le père a

eu l’idée de se cacher pendant la nuit dans un couvent où il avait vécu l’année

dernière. Ils arrivent au couvent pour se reposer et se cacher des nazis.

Au matin, ils sont sortis très tôt pour aller au désert au lieu indiqué selon la carte

de la docteure Kaufman, ils prennent la voiture du couvent. Ils se rendent compte

qu’il y a des nazis et quand ils vont traverser un pont, ils se rend compte que les

soldats l’ont détruit, le professeur et ses amis doivent continuer son chemin en

marchant.
Ils étaient fatigués mais ils savaient qu’il fallait trouver la lance. Selon les

connaissances du professeur et du père Philippe et selon les indications de la

carte de la docteure Kaufman, ils arrivent au lieu où se trouve la lance.

Une grande porte se trouvait derrière une grande pierre, ils ont déplacé la pierre et

de cette manière ils ont pu entrer, il fallait décoder un ancien langage qui était écrit

sur le mur, le professeur et la docteure Kaufman ont décode le langage pour

mettre un mot de passe sur un clavier, une petite porte s’est ouverte et quand ils

sont entrés ils ont trouvé une grande surprise : la lance était sur un autel et les

nazis étaient déjà arrivés, de quelle manière ? ils avaient fait une explosion pour

détruire le plafond et entrer.

Gustave et Philippe se demandaient de quelle manière ils avaient trouvé le lieu où

la lance était cachée, dans ce moment-là, ils se rendent compte que la docteure

Kaufman était une traître, elle était aussi une nazie, l’archéologue la plus

importante d’Hitler. Elle essayait de trouver des reliques avec des pouvoirs

magiques pour donner la victoire finale au dictateur, mais elle n’a pas pu trouver la

lance toute seule, elle avait besoin de l’aide du professeur, pour cette raison elle

est allée en France pour parler avec lui.


Gustave et Philippe étaient attachés avec des cordes, mais les nazis avaient

besoin des connaissances du professeur parce que la docteure Kaufman n’avait

pas pu toucher la lance, personne ne pouvait pas toucher la lance avec ses mains

parce que la lance brûlait comme feu, le général des nazis demande l’aide au

professeur, mais Philippe leurs dit que seulement un personne avec un bon cœur

peut toucher la sainte lance du Christ, parce que elle a un pouvoir inimaginable

pour détruire les intentions méchants des personnes. Les nazis demandent

Philippe de toucher la lance, le père pouvait toucher la relique avec ses mains

parce qu’il avait un bon cœur, il a essayé de fuir avec la lance et le professeur,

mais un soldat assassine le père, Gustave se lance contre le soldat mais il reçoit

une balle dans son bras, il décide de toucher la lance avec peur pour ne pas

pouvoir le faire, il avait un bon cœur et pour cela il pouvait avoir la lance.

Le général fâché prend la lance des mais du professeur, mais il commence à se

brûler, les flammes l’ont tué. Un autre soldat touche la lance et commence à

devenir une statue de sable, il est mort aussi. Les autres soldats décidaient de

partir, la docteure Kaufman a touché aussi la lance mais elle est devenue un

serpent de feu et elle était morte.


Le professeur est sorti de la caverne avec la lance et il a décidé de donner la

sainte lance aux frères du couvent de Philippe, en honneur de son ami et parce

que seulement personnes avec un bon cœur et des bonnes intentions peuvent

protéger la lance.

Gustave est retourné chez lui pour continuer son travail et pour participer de la

résistance, il n’oubliera jamais l’aventure de la recherche de la sainte lance.