Vous êtes sur la page 1sur 8

DOSSIER : FRANCAIS

ENSEIGNANT : EMMANUELLE MAITRE DE PEMBROKE

Devoir à rendre avant le 23/12/18

SOUMAYA MOUKDADE
MASTER MEEF 1ER DEGRE : MASTER 2, GROUPE M2B
ESPE de Bonneuil-Sur-Marne
Table des matières

Fiche Séquence et Contextualisation

Fiche de Préparation Détaillée

Analyse de la Séance

Conclusion : Bilan
I. Fiche Séquence et Contextualisation

Séquence 3 : Le nom et son déterminant (nombre)


BO : Identifier les principaux constituants d’une phrase simple en relation avec sa cohérence sémantique
- Classes de mots : noms – verbes – déterminants
- Notions de singulier et pluriel ; de masculin et féminin
Objectif(s) : Période
- Identifier le nom et son déterminant 2
- Identifier le nombre du nom/déterminant
Séance 1 : Séance découverte : Le nombre 30 min
Objectif(s) : Identifier le nombre du nom et du déterminant
Oral ➔ Le nom et le déterminant ont toujours le même nombre.
Exercice Exercices d’application
Ecrit
Séance 2: Le nombre du nom et son déterminant (EX) 30 min
Objectif(s) : Identifier le nombre du nom et du déterminant
Oral Rappel de la séance précédente : le nombre : singulier/pluriel
Rappel
Exercice Exercices d’application
Ecrit
Séance 3 : Le nombre du nom et son déterminant (EX) 30 min
Objectif(s) : Identifier le nombre du nom et du déterminant
Oral Rappel de la séance précédente : le nombre : singulier/pluriel
Rappel
Exercice Exercices d’application
Ecrit
Séance 4 : Le genre et le nombre du nom et son déterminant (EX) 30 min
Objectif(s) : Identifier le genre et le nombre du nom et du déterminant
Oral Rappel : le genre et le nombre
Rappel
Exercice Exercices d’application (classer dans un tableau des noms et leur déterminant en fonction du genre et du nombre
Ecrit
Séance 5 : Évaluation (genre et nombre) 30 min
Objectif(s) : Identifier le genre et le nombre du nom et du déterminant

Cette séance a été menée dans ma classe de CE1 à l’école Léo Orville. L’école fait partie du réseau REP à Créteil. La classe est composée de 20
élèves ayant, concernant les apprentissages scolaires, un niveau fortement hétérogène. Certains élèves sont en très grande difficulté concernant les
apprentissages : la différenciation est d’autant plus importante dans ce type de classe.

Les programmes d’enseignement de l’école primaire du cycle des apprentissages fondamentaux concernant le domaine abordé dans cette séance –
c’est-à-dire l’étude de langue – se composent de 7 connaissances et compétences :

- Maîtriser les relations entre l’oral et l’écrit


- Mémoriser et se remémorer l’orthographe de mots fréquents et de mots irréguliers dont le sens est connu
- Identifier les principaux constituants d’une phrase simple en relation avec sa cohérence sémantique
- Raisonner pour résoudre des problèmes orthographique – d’accord essentiellement
- Comprendre comment se forment les verbes et orthographier les formes verbales les plus fréquentes
- Identifier des relations entre les mots, entre les mots et leur contexte d’utilisation ; s’en servir pour mieux comprendre
- Étendre ses connaissances lexicales, mémoriser et réutiliser des mots nouvellement appris

C’est le 4ème point qui sera travaillé dans cette séquence. Durant la période 2, la programmation que mon binôme et moi avons mis en place est la
suivante pour l’orthographe :

- Les classes de mots : Verbe – Nom – Déterminant (tous les 3 étant vus en grammaire auparavant)
- Le nom et son déterminant : Le genre
- Le nom et son déterminant : Le nombre
- Le nom : Sujet du verbe
II. Fiche de Préparation détaillée

DOMAINE ET SOUS DOMAINE : Français – Orthographe

TITRE : Singulier / Pluriel EFFECTIF : 20 élèves NIVEAU : CE1

PLACE DE LA SEANCE DANS LA SEQUENCE : 2/5 DUREE : 30min PRE REQUIS : Le nom, le déterminant

COMPETENCE (S) : Reconnaître les marques du singulier et du pluriel sur le nom (-s ; -x)

OBJECTIF OPERATIONNEL DE LA SEANCE : - Être capable de reconnaître des déterminants au pluriel et au singulier

RELATIONS AUX PROGRAMMES OFFICIELS

PROGRAMMES D’ENSEIGNEMENT DE L’ECOLE PRIMAIRE (B.O. hors-série n°11 du 26/11/15) :

- Raisonner pour résoudre des problèmes d’accord


- Notion de pluriel et de singulier
LE SOCLE COMMUN DE CONNAISSANCES, DE COMPETENCES ET DE CULTURE (Décret du 31 mars 2015) :
- Comprendre, s’exprimer en utilisant la langue française (D1)
- Coopération : Méthode et Outils pour apprendre (D2)

DUREE DEROULEMENT CONSIGNES MATERIEL ORGANISATION


L’enseignant affiche la phrase écrite au tableau. Il
demande aux élèves où se trouve le verbe, le nom puis le
5min déterminant.
Phrase écrite au tableau : Travail Collectif
Les lapin mangent.
Il procède, si cela n’a pas été déjà fait, par dire qu’il y’a une
erreur dans cette phrase. Il aidera les élèves si ces derniers
ne trouvent pas. L’enseignant rajoutera le -s en rouge et
5min rappellera que c’est l’une des marques du pluriel. « Quand un nom désigne une
seule chose, on dit qu’il est au
singulier. Et quand il désigne
plusieurs choses, on dit qu’il est
au pluriel. »

L’enseignant annonce aux élèves qu’ils vont travailler en


binôme. L’enseignant distribue pour chaque binôme 5 « Qu’est-ce que, selon vous, vous
noms et 5 déterminants et une feuille A4. allez faire ? »

10min

Les élèves devront associer les bons déterminants aux « Vous allez former un groupe de
noms qui puissent leur convenir. Pendant ce temps, mots. Vous allez ajouter à Par binôme : Noms
l’enseignant écrit au tableau, sous forme de liste (dans une l’étiquette du nom le déterminant découpés (pantalon,
colonne) les noms proposés aux élèves sans les qui lui convient. Vous allez les bouteilles, robe, cartable,
Travail par binôme
déterminants. placer sur la feuille et quand vous cadeaux, le, la, un, des,
aurez terminé, vous lèverez la les)
main afin que je puisse vérifier.
Vous pourrez ensuite coller. »

L’enseignant recueille les différentes propositions des


élèves pour chaque nom. Il écrit les déterminants possibles
devant le nom en bleu. Il veillera à faire ressortir qu’il peut
10min Feuille A4 des binômes + Mise en commun collective
y avoir plusieurs bonnes réponses. Il faudra veiller à bien
Liste des noms au tableau
faire le nom « cadeaux » car l’absence du -s et la présence
du -x a pu être source d’erreur pour les élèves.

L’enseignant demande aux élèves de structurer ce qui


vient d’être vu. « Qu’avons-nous retenu de cette Travail collectif
séance ? »
5min

III. Analyse de la Séance

J’ai décidé d’analyser cette séance car celle-ci ne s’est pas déroulée comme je le souhaitais et n’a pas du tout fonctionné. Il est, selon moi, tout
aussi, voire plus, intéressant, d’analyser une séance qui n’a pas fonctionné. Ainsi l’enseignant revient sur sa pratique, apprend de ses erreurs et peut
corriger sa pratique. C’est un travail d’analyse qui se doit d’être constant : en effet, on n’apprend tout le temps de nouvelles choses, de nouvelles
méthodes…
Cette séance s’est basée sur le travail précédemment fait par ma binôme la semaine précédente. Celle-ci fit la séance de découverte de la
séquence. Ayant pensé que les marques du pluriel avaient déjà été bien acquises, j’ai donc décidé de partir d’une phrase où une erreur d’accord
était visible. Les élèves eurent énormément de mal à trouver l’erreur dans la phrase. De plus, demander de retrouver le verbe, le nom et le
déterminant fut laborieux et prit beaucoup plus de temps que prévu. Il aurait fallu éliminer, selon moi, cette activité car elle ne fait que perdre
encore plus les élèves, surtout ceux en difficulté. L’objectif étant d’être capable de reconnaître des déterminants au pluriel et au singulier, il aurait
peut-être fallu se contenter de trouver le déterminant.
Lors de la distribution d’étiquettes, par manque de temps et de matériel, j’avais deux jeux d’étiquettes prévus dans une même pochette plastique.
J’ai donc dû demander aux élèves de chaque îlots (4 élèves) de trier les étiquettes des binômes. Cela fut perdre un temps considérable à la séance
qui avait du mal à commencer. Il aurait été judicieux de trier les étiquettes auparavant avec des trombones par exemple.
Nombreux furent les élèves qui ne réussirent pas l’exercice car la marque du pluriel n’était pas acquise. Il me semble qu’il y’ait deux causes à
l’échec de cette séance : il aurait fallu que mon binôme et moi soient plus précises concernant ce qui est fait durant les séances. Une séance
découverte sur la notion de singulier/pluriel est une description beaucoup trop vague pour pouvoir mener à bien la séance suivante. De plus,
travailler sur les déterminants alors que la notion de singulier/pluriel sur les noms n’aient toujours pas acquise n’était pas une bonne idée. Il aurait
fallu tout d’abord consolider la notion de marque du pluriel/singulier sur le nom puis ensuite y introduire le déterminant (en séance 3 par exemple).

IV. Conclusion : Bilan

Le niveau de la classe très hétérogène et comportant une poignée d’élèves en très grande difficulté m’encourage à segmenter encore plus les
apprentissages et de ne pas « parasiter » l’objectif de la séance avec d’autres objectifs « secondaires ». Certains élèves ont très vite assimilé
l’exercice et ont excellé durant la séance alors que d’autres n’avaient toujours pas compris le lien entre déterminant et nom. Il est, selon moi,
primordiale qu’un enseignant voit les apprentissages sur un long terme et sur base d’entraînements continuels. La notion de déterminant aurait dû
être plus travaillée : il n’aurait pas été nécessaire de refaire une séance mais de le travailler durant le rituel par exemple.
La gestion de temps est également un critère qui n’a pas été respectée. Les temps prévus ont été dépassés par les raisons que j’ai citées plus
haut. Il faudra donc préparer mieux en amont ma séance pour que les élèves soient mis au travail sans avoir à passer par un temps de tri qui est en
soi inutile et n’aide pas à acquérir l’objectif de la séquence.
Ce travail d’analyse m’a permis ainsi de corriger certaines erreurs et ainsi de mieux aider mes élèves à entrer dans les apprentissages dans un
environnement de bienveillance et d’intérêt pour leur réussite scolaire. Il est essentiel, de la part de l’enseignant, de se remettre en question, afin
d’éviter de multiplier les échecs, maladresses qui pénaliseront les élèves.