Vous êtes sur la page 1sur 12

LES CLAPETS ANTI-RETOUR

Représentations normalisées
Fonctionnement :
Le clapet anti-retour interdit le passage de l’huile dans un sens et l’autorise dans le sens
opposé.
Le clapet anti-retour peut être à piston ou à bille.
La pression d’ouverture est généralement faible : 0.5 à 3 bars.
Si le clapet fonctionne par gravité, le ressort peut dans certains cas être supprimé.
Pour diminuer les temps de réponse à la fermeture, la course du clapet est volontairement
réduite.
Elle est généralement comprise entre 0.15 à 0.25 du  de la bille ou du piston.
Du fait de la course réduite, donc de la section de passage faible, le clapet anti-retour
engendre une P non négligeable.
Application :
Exemple : Bloc limiteur de pression des pelles 215 à 245 ; chaque pompe est en liaison avec
le limiteur par un clapet anti-retour. Les deux circuits hydrauliques sont protégés par un seul
limiteur de pression à deux seuils de fonctionnement, (deux clapets pilotes et un tiroir de
sélection).
Utilisation en alimentation de distributeur

POSITION INTERMEDIAIRE DU TIROIR.


La conception d'un tiroir distributeur, à centre ouvert ou fermé ne permet pas de passer
instantanément de la position neutre (ou tenue) à l'une ou l'autre des positions "alimentation"
du vérin.
Avec un distributeur à recouvrement négatif, version la plus utilisée sur les engins mobiles, la
position intermédiaire (transfert) comprise entre la position neutre et la position alimentation
côté fond du vérin, la voie F n'est plus en blocage hydraulique, elle est en communication
avec la ligne de neutre, donc au réservoir.
Même réflexion pour le fonctionnement en rentrée de tige.
Si le vérin est en charge (Poids de l'équipement par exemple), un débit créé par différence de
pression circule à l'inverse de celui que l'on avait l'intention de provoquer par l'action sur le
distributeur.
Ce phénomène durera tant que l'obstruction du passage (A) ne sera pas suffisante pour créer
en (M) une pression capable de vaincre la charge.
Conclusion : Un tiroir seul ne peut assurer une précision dans la commande d'un vérin
hydraulique.
AMELIORATION DU DISTRIBUTEUR
Pendant les positions intermédiaires (phases de transfert) il y a possibilité de débit dans le
sens côté de vérin soumis à la charge vers le réservoir.
Un clapet anti-retour en série sur la ligne en dérivation (M) interdira toute possibilité de débit
vers le réservoir, le clapet est parfois désigné clapet anti-retour anti-dérive.
L'alimentation du vérin ne sera réalisée que lorsque la force hydraulique agissant sur le clapet,
coté alimentation, en (M) sera supérieure à la force hydraulique agissant dans la chambre à
ressort, coté vérin en (F) plus la force mécanique du ressort.
Remarque : Certains constructeurs ont logé le clapet anti-retour à l'intérieur du tiroir, auquel
cas il faut deux clapets,
- un pour la position croisée,
- un pour la position parallèle.

Exemple : distributeur des pelles hydrauliques petites capacités de fabrication allemande.


Utilisation en soupape de réaspiration
Le clapet anti-retour est installé entre une ligne de vérin et la ligne de retour en liaison avec le
réservoir.
Alimentation du vérin, le clapet anti-retour est verrouillé par l'alimentation de la chambre à
ressort à la pression du circuit du vérin.
Le clapet anti-retour n'a aucune influence dans le fonctionnement du vérin.
Vidange du vérin, en phase normale de vidange le clapet anti-retour reste sur son siège et n'a
pas d'influence.
Déplacement du vérin sans alimentation par le débit de la pompe, deux cas possibles.
1 - Lors d'un choc sur le vérin le limiteur de pression anti-chocs évacue un débit d'huile pour
limiter la montée en pression.
Le débit évacué permet un mouvement du piston du vérin, une dépression se créée dans la
chambre opposée du vérin.
2 - Lors de la descente rapide d'un équipement ou avec la pompe à l'arrêt, le déplacement du
vérin exige un débit supérieur à celui de la pompe.
Le volume aspiré ne pouvant être comblé par la pompe, il y a une création d'une dépression.
En hydraulique la dépression est néfaste (phénomène de cavitation) le clapet anti-retour de
réaspiration, en s'effaçant va limiter la dépression par un passage direct de l'huile du réservoir
vers le vérin.
Exemple : coupe d'un distributeur de chargeuse sur pneus.
Le distributeur possède 3 clapets anti-retour.
- 1 clapet sur l'alimentation, il évite la descente de l'équipement à la reprise d'un mouvement,
- 2 clapets utilisés en soupape de réaspiration (make up, compensation), ils évitent le
phénomène de cavitation lorsqu’un débit est évacué par le limiteur de pression secondaire de
la ligne opposée.
Les clapets anti-retour pilotés
Le clapet anti-retour piloté fonctionne normalement dans le sens passant. Le débit est bloqué
dans le sens opposé.
Le clapet peut être commandé à distance pour devenir passant par l'action d'un pilotage
hydraulique.
Une pression hydraulique de commande agit sur un piston qui ouvre en force le clapet anti-
retour
Illustrations, exemple de clapet piloté par action d’une pression de pilotage sur piston.

Dessin de principe

A
Illustration d'origine Leduc
A

B
Les clapets anti-retour pilotés par suppression de la pression de
pilotage :
Au repos, le clapet est verrouillé par le ressort + la pression hydraulique.
Vidange de la chambre du ressort, le ressort est trop faible face à l'action de la pression sur
l’épaulement, le clapet se déverrouille et laisse passer le débit.
Application au chargeur de 980B

Les deux clapets de réaspiration fonctionnent normalement pour éviter les phénomènes de
cavitation, la mise à la vidange du clapet coté fond de vérin permet la descente de
l’équipement moteur arrêté.

La mise à la vidange du clapet coté tige permet le fonctionnement de l’équipement ‘’flottant’’.


Les clapets anti-retour doubles
Les clapets pilotés doubles sont généralement montés sur les alimentations A et B d'un
distributeur actionnant un vérin double effet.
Le système est composé :
- d'un piston pilote à double effet
- de deux clapets d’anti-retour

Fonctionnement : Alimentation en A.
L'huile passe librement par le clapet de A vers A1. La pression agit sur le piston pour
déverrouiller le clapet B et permettre le passage de B1 vers B.
Repos
Les lignes du vérin sont bloquées par les deux clapets.
Alimentation en B
- L'huile passe librement de B vers B1
- Le piston déverrouille A et permet le passage de A1 vers A
A B
exemple : application du clapet anti-retour piloté double u circuit d’équipement des niveleuses.