Vous êtes sur la page 1sur 104

CONTRAT DE PARTENARIAT POUR LA

FORMATION PROFESSIONNELLE
TERRITORIALISEE

ENTRE

LA COLLECTIVITE TERRITORIALE DE CORSE

ET
LA DELEGATION REGIONALE DU CENTRE
NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE
TERRITORIALE

***

CUNTRATU TRA A DELEGAZIONE DI CORSICA DI


U CNFPT E A CULLETTIVITA TERRITURIALE DI
CORSICA

CPFPT DR CORSE CNFPT / Collectivité Territoriale de Corse 2012-2015 1


SOMMAIRE

Article 1 : Objet du contrat ................................................................................................. 4

PREMIERE PARTIE : FORMATION DES AGENTS DE LA COLLECTIVITE


TERRITORIALE DE CORSE ................................................................................................ 4

Article 2 : Compétences et ressources humaines de la Collectivité Territoriale de


Corse ...................................................................................................................................... 4
Article 3 : Missions du Centre National de la Fonction Publique Territoriale .............. 7
Article 4 : Objectifs prioritaires de la contractualisation ................................................. 7
Article 5 : Traduction des objectifs en axes, actions et projets ........................................ 9
Article 6 : Livret individuel de formation ........................................................................ 24
Article 7 : Modalités de mise en œuvre des actions de perfectionnement et de
développement des compétences ....................................................................................... 24
Article 8 : Prévention et lutte contre l’absentéisme ........................................................ 24
Article 9 : Aspects financiers ............................................................................................. 24
Article 10 : Communication et échanges électroniques .................................................. 24

DEUXIEME PARTIE : COOPERATION EN MATIERE DE FORMATION


PROFESSIONNELLE, DE PROMOTION DE L’EMPLOI ET DES METIERS
TERRITORIAUX .................................................................................................................. 25

Préambule : Orientations stratégiques ............................................................................. 25


Article 11 : Observation des métiers territoriaux ........................................................... 26
Article 12 : Promotion des métiers territoriaux .............................................................. 27
Article 13 : Développement de l’apprentissage dans la fonction publique territoriale
(FPT) .................................................................................................................................... 27
Article 14 : Promotion de la diversité dans l’accès et le maintien dans l’emploi ......... 28
Article 15: Promotion et information sur les dispositifs de VAE dans la FPT ............ 28
Article 16 : Durée du contrat ............................................................................................ 29
Article 17 : Suivi et évaluation du contrat ....................................................................... 30

TABLE DES ANNEXES


- Annexe 1 : Plan de formation
- Annexes 2 : Enquête Observatoire FPT au 31/12/2009 / Fichier Responsables
régionaux / Organigramme
- Annexe 3 : Charte de la langue corse signée le 15 avril 2010
- Annexe 4 : Recueil des fiches-actions
- Annexe 5 : Convention type de partenariat financier, grille de tarification des
formations payantes et modalités relatives aux frais de déplacement
- Annexe 6 : Tableau de bord et de suivi du contrat

CPFPT DR CORSE CNFPT / Collectivité Territoriale de Corse 2012-2015 2


Entre

Le Centre National de la Fonction Publique Territoriale – délégation régionale de Corse,


ci-après désigné le C.N.F.P.T., représenté par son Délégué régional, Simon Renucci,
Député-Maire de la Ville d’Ajaccio, d’une part,

Et

La Collectivité Territoriale de Corse, représentée par M. Paul GIACOBBI, Président


du Conseil Exécutif de Corse, dûment habilité par délibération de l’Assemblée de Corse
en date du mai 2012 , d’autre part, portant approbation du présent contrat et
autorisation de le signer,

- Vu la loi n°83/634 du 13 juillet 1983 modifiée, portant droits et obligations des


fonctionnaires,
- Vu la loi n°84/53 du 26 janvier 1984 modifiée, portant dispositions statutaires
relatives à la FPT,
- Vu la loi n°2002-92 du 22 janvier 2002 relative à la Corse
- Vu la loi du 2007-209 du 19 février 2007 relative à la fonction publique
territoriale,
- Vu la loi de finances rectificative n°2011-900 du 29 juillet 2011, et notamment son
article 38,
- Vu le projet national de développement adopté par le conseil d’administration du
CNFPT le 15 septembre 2010,
- Vu le projet régional de développement de la Délégation Corse du CNFPT,
approuvé par son conseil régional d’orientation le 28 février 2011, et le Président
du CNFPT le 4 mai 2011,
- Vu l’accord-cadre signé entre l’Association des Régions de France et le CNFPT
en date du 18 février 2011,
- Vu le contrat d’objectifs et de moyens relatif au développement de
l’apprentissage en Corse signé entre l’Etat et la Collectivité Territoriale de Corse
le 29 juillet 2011,
- Vu le contrat de plan régional de développement des formations professionnelles
signé entre l’Etat et la Collectivité Territoriale de Corse le 26 octobre 2011
- Vu la charte de la langue corse signée entre les Présidents du Conseil Exécutif et
du CNFPT le 15 avril 2010,
- Vu les délibérations du conseil d’administration du CNFPT des 26 octobre et 14
décembre 2011 et 25 janvier 2012, relatives respectivement aux frais de
déplacement des stagiaires et aux formations payantes,
- Vu la délibération du conseil d’administration du CNFPT du 21 mars 2012
concernant les nouvelles orientations relatives à la contractualisation
partenariale en matière de formation avec les collectivités territoriales et leurs
établissements publics,
- Vu la délibération n°11/278 AC de l’Assemblée de Corse du 28 octobre 2011
portant adoption d’une motion relative à la demande de rétablissement du taux
plafond de 1% de la cotisation employeur au CNFPT,
- Vu le plan de formation 2012 des agents de la Collectivité Territoriale de Corse et
le règlement de formation, joints en annexe n°1 du présent contrat,
- Vu l’avis du comité technique paritaire de la Collectivité Territoriale de Corse,
en date du…
- Vu les avis délibératifs du conseil régional d’orientation en date du 14 mai 2012
- Vu la délibération de l’Assemblée de Corse n° …/… AC du … mai 2012, portant
approbation du présent contrat.
CPFPT DR CORSE CNFPT / Collectivité Territoriale de Corse 2012-2015 3
IL EST CONVENU ET ARRETE CE QUI SUIT :

ARTICLE 1 : OBJET DU CONTRAT

Considérant le fort attachement des agents publics, comme des citoyens, au service public,
confirmé par la Conférence sur les valeurs, les métiers et les missions du service public et de
la fonction publique et par le Livre blanc sur l’avenir de la fonction publique qui en a résulté
(mars 2008), la Collectivité Territoriale de Corse et le C.N.F.P.T. décident de conjuguer leurs
efforts pour contribuer à moderniser la fonction publique territoriale en Corse.

Le C.N.F.P.T. et la Collectivité Territoriale de Corse conviennent donc, afin de développer les


compétences des agents concernés, de mettre en œuvre des actions de formation à partir des
orientations et objectifs stratégiques définis par les deux parties.
Par ailleurs, les deux parties s’engagent à décliner l’accord-cadre signé entre le CNFPT et
l’ARF pour la promotion de la formation professionnelle, des métiers et de l’emploi public
territorial.

Trois finalités principales sont assignées au présent contrat :


- favoriser l’exercice du droit à la formation des agents territoriaux,
- mettre en œuvre les modalités de partenariat, sur la base d’axes de progrès,
- constituer un outil de communication, permettant de valoriser les efforts des deux
parties.

PREMIERE PARTIE : FORMATION DES AGENTS DE LA COLLECTIVITE


TERRITORIALE DE CORSE

ARTICLE 2 : COMPETENCES ET RESSOURCES HUMAINES DE LA


COLLECTIVITE TERRITORIALE DE CORSE

A) COMPETENCES EXERCEES PAR LA COLLECTIVITE TERRITORIALE DE


CORSE :

La loi du 22 janvier 2002 relative à la Corse confère à la Collectivité Territoriale de Corse


(CTC) des responsabilités étendues en matière de développement économique, social et
culturel de l’île :

- Aménagement du territoire :

La CTC élabore et arrête le plan d’aménagement et de développement durable de la Corse


(PADDUC),

- Développement économique :

La CTC établit le schéma régional de développement économique. Elle définit le régime des
aides régionales directes et indirectes qu’elle attribue aux entreprises. Elle dispose à cette fin
d’une agence de développement économique.

CPFPT DR CORSE CNFPT / Collectivité Territoriale de Corse 2012-2015 4


- Culture-patrimoine :

La CTC définit et met en œuvre la politique culturelle en matière de création et


d’enseignement artistique, d’édition, de spectacle vivant, de lieux de création et de diffusion
artistiques.
Elle est propriétaire et gestionnaire d’un ensemble de monuments historiques et de sites
archéologiques transférés par l’Etat.

- Education-formation :

La CTC établit la carte régionale de l’enseignement supérieur et de la recherche et peut


organiser ses propres actions dans ce domaine.
Elle élabore, en concertation avec l’Etat, le pan de développement de la formation
professionnelle des jeunes et des adultes et assure la mise en œuvre des programmes
d’apprentissage et de formation professionnelle continue.
Elle arrête la carte scolaire et finance, construit et entretient les collèges, les lycées, les centres
d’information et d’orientation.

- Fiscalité :

La CTC participe à la définition du statut fiscal de la Corse.

- Agriculture et forêt :

La CTC détermine les grandes orientations du développement agricole, rural et forestier, de la


pêche et de l’aquaculture et dispose à cette fin d’un office de développement agricole et rural.

- Technologies de l’information et de la communication :

La CTC assure la maîtrise d’ouvrage d’un réseau régional à haut débit.

- Energie et hydraulique :

La CTC élabore et met en œuvre le programme de prospection, d’exploitation et de


valorisation des ressources locales énergétiques de l’île. Elle participe à l’élaboration et à la
mise en œuvre d’un plan de couverture des besoins et de diversification des ressources, et
dispose à cette fin d’un office d’équipement hydraulique.
Elle assure la gestion des ressources hydrauliques et élabore le schéma directeur
d’aménagement et de gestion des eaux.

- Environnement :

La CTC définit la politique régionale pour la protection et la mise en valeur de


l’environnement. Elle dispose à cette fin d’un office de l’environnement.
Elle est compétente pour la création des réserves naturelles, des inventaires de la faune et de
la flore, le classement des espaces protégés, les réserves de chasse, la qualité de l’air ainsi que
pour l’élaboration des plans d’élimination des déchets. Par l’intermédiaire de l’office de
l’environnement, elle signe une convention avec le Parc naturel régional de la Corse.

- Habitat :

La CTC définit et met en œuvre la politique de l’habitat et répartit les aides de l’Etat au
logement.
CPFPT DR CORSE CNFPT / Collectivité Territoriale de Corse 2012-2015 5
- Langue corse :

L’Assemblée de Corse a adopté et met en œuvre un plan de développement de l’enseignement


de la langue corse et de la culture corses, et de promotion de la langue dans la société.

- Transports :

La CTC met en œuvre la continuité territoriale entre la Corse et le Continent en organisant le


service public des liaisons aériennes et maritimes, avec l’appui de son office des transports.
La CTC est propriétaire des ports de commerce d’Ajaccio et de Bastia et des quatre aéroports
de l’île et en assure la gestion.
Elle construit, modernise et entretient le réseau des routes nationales (555 km). Elle étend,
modernise et entretient le réseau ferré insulaire (232 Kms).

- Tourisme :

La CTC définit et met en œuvre la politique du tourisme dans l’île et détient de nouvelles
prérogatives en matière de classement des infrastructures touristiques ; elle dispose à cette fin
d’une Agence du tourisme.

- Sport et jeunesse :

La CTC met en œuvre les actions de promotion en matière d’activités sportives, d’éducation
populaire et d’information de la jeunesse. Elle gère les crédits du Fonds national de
développement du sport.

B) Ressources humaines :

A la date de la signature du présent contrat, les effectifs de la Collectivité Territoriale de


Corse se répartissent comme suit :

PAR CATEGORIE PAR FILIERE


Filière administrative : 485
Filière technique : 773
Filière animation : 0
Catégorie A : 232 Filière sportive : 1
Catégorie B : 133 Filière culturelle : 42
Catégorie C : 939 Filière sociale : 3
Filière police : 0
Filière sapeur-pompier : 0

L’analyse par cadre d’emplois, par grade et par métier est jointe en annexe 2 (enquête
observatoire CNFPT au 31 décembre 2009). La Collectivité Territoriale de Corse s’engage à
en actualiser les données essentielles chaque année, ainsi que celles du fichier joint en annexe
2 bis (répertoire des responsables territoriaux). L’organigramme est également joint en annexe
2 ter.

CPFPT DR CORSE CNFPT / Collectivité Territoriale de Corse 2012-2015 6


ARTICLE 3 : MISSIONS DU CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE
TERRITORIALE

Former tout au long de la vie l’ensemble des agents territoriaux, anticiper l’évolution des
collectivités territoriales et dynamiser la carrière des cadres supérieurs, sont les trois missions
principales dévolues par la loi au Centre national de la fonction publique territoriale.

La loi du 19 février 2007 a modernisé et renforcé le dispositif de formation en créant un droit


individuel à la formation (D.I.F) et en assurant la promotion des parcours professionnels :
- Le D.I.F. : tout agent territorial bénéficie d’un droit individuel à se former, de 20
heures par an, cumulables sur 6 ans. Cette voie d’accès à la formation rend l’agent
acteur de son parcours professionnel ;
- Les parcours professionnels ; 4 voies sont offertes :
 la découverte de la fonction publique territoriale par le suivi obligatoire de
formations d’intégration d’une durée de 5 jours dans l’année suivant le
recrutement,
 le suivi de formations obligatoires de professionnalisation, d’une durée oscillant
entre 2 et 10 jours selon les cas (premier emploi ; tout au long de la carrière ou
prise de poste à responsabilité),
 l’évolution dans la carrière grâce aux concours et examens professionnels et
aux préparations afférentes, à la validation des acquis de l’expérience (VAE) et
aux bilans de compétences,
 le perfectionnement tout au long de la carrière.
La délégation de Corse du Centre national de la fonction publique territoriale, partenaire
institutionnel et privilégié des collectivités territoriales, mettra donc son expertise de
formation, ses personnels et ses intervenants au service de la Collectivité Territoriale de
Corse, sous la forme de modules simples, de cycles professionnels, d’itinéraires, de
formations professionnalisantes, de journées d’information, de colloques, de formation-
actions, et de missions d’appui (plans de formation, accompagnement de projets RH).

ARTICLE 4 : OBJECTIFS PRIORITAIRES DE LA CONTRACTUALISATION

4.1. Objectifs stratégiques de la Collectivité Territoriale de Corse

La Collectivité Territoriale de Corse définit ainsi ses objectifs stratégiques prioritaires en


termes d’aménagement et de développement :

A partir de 2002, les compétences de la CTC se sont considérablement accrues, avec une
accélération importante depuis 2006 qui fait que ses effectifs ont presque triplé sur les six
dernières années (de 490 agents en 2006 à 1304 agents en 2012). Ces transferts de
compétences successifs, accompagnés des transferts de services et de personnels (456 TOS,
108 agents de la DDE) font que la CTC doit gérer une diversité de logiques métiers, mais
aussi de cultures administratives entre ses agents et ceux émanant de la fonction publique
d’Etat.
Dans ce contexte, il importe de construire une culture administrative commune à l’ensemble
des agents de la Collectivité Territoriale de Corse, qui définit ainsi ses objectifs stratégiques
prioritaires :

- Accroître l’efficacité du service au public en prévoyant des réorganisations sur la


base du renforcement des compétences et des pôles d’expertises des agents,
- Moderniser les domaines structurants de la CTC par une politique de
recrutement et de promotion sociale offensive, afin de rendre les carrières plus
CPFPT DR CORSE CNFPT / Collectivité Territoriale de Corse 2012-2015 7
attractives pour faciliter la mobilité des agents,
- Renforcer le système de valeurs de la CTC en s’appuyant sur l’identité
professionnelle de chacune de ses compétences, avec comme socle de référence les
droits et les obligations des fonctionnaires territoriaux.

Cette stratégie s’appuiera sur une professionnalisation de l’offre de formation à partir des
objectifs opérationnels suivants :

- Impulser une politique de ressources humaines de coopération en mode projet


avec une optimisation des outils de management, (l’entretien annuel d’évaluation
entre autres) afin de guider les agents dans leurs projets professionnels au sein de
la CTC,
- Renforcer les pôles d’expertises techniques de ses missions obligatoires sur
l’ensemble du territoire,
- Développer l’innovation dans les systèmes de communication interne et externe
en optimisant les nouvelles technologies de dématérialisation de l’information,
- Déployer le développement durable dans les actions quotidiennes des services,
- Promouvoir l’ouverture de l’île sur l’Europe et la Méditerranée, en renforçant la
composante métier des services dédiés aux relations internationales,
- Faire vivre la langue corse dans son environnement institutionnel,
- Poursuivre la politique préventive de la CTC centrée sur la santé et la sécurité au
travail, en renforçant les connaissances et le respect de la réglementation en
vigueur.

Par ailleurs, des conventions d’application pourront être établies entre la Délégation régionale
du CNFPT et les Agences et Offices de la CTC, en application du présent contrat de
partenariat et / ou en cohérence avec lui.

4.2. Objectifs prioritaires du CNFPT

Le projet national de développement du CNFPT a consacré 5 grandes « causes d’intérêt


général » pour l’établissement, et cinq objectifs stratégiques :

4.2.1. Les cinq grandes causes d’intérêt général :


- La prévention des discriminations et la promotion de l’égalité dans la fonction
publique territoriale,
- La lutte contre l’illettrisme,
- l’emploi des travailleurs handicapés et l’accès des entreprises adaptées ou des
établissements et services d’aide par le travail aux marchés réservés,
- La prévention de la sécurité et de la santé en milieu professionnel, notamment en
matière de risques psycho-sociaux,
- La prise en compte du développement durable.

4.2.2. Les cinq objectifs stratégiques

1. Conforter les missions statutaires et règlementaires du CNFPT,


2. Réduire les inégalités d’accès à la formation,
3. Contribuer à améliorer la qualité de la gestion publique locale et faire vivre les valeurs
du service public local,
4. Développer de nouveaux champs de coopération,
5. Promouvoir le développement durable dans la formation et la gestion.

CPFPT DR CORSE CNFPT / Collectivité Territoriale de Corse 2012-2015 8


ARTICLE 5 : TRADUCTION DES OBJECTIFS EN AXES, ACTIONS ET PROJETS

La réalisation des objectifs énoncés ci-dessus constitue un socle de collaboration des


partenaires pour la période 2012-2015.
A cet effet, les deux parties s’accordent à mettre en œuvre les actions contractualisées en
prenant appui sur l’architecture du projet régional de développement (PRD) de la délégation
régionale du CNFPT. Certaines actions prioritaires donnent lieu à l’établissement de fiches-
actions, totalement articulées avec le PRD mentionnées dans le plan d’action, et jointes en
annexe 3.

CPFPT DR CORSE CNFPT / Collectivité Territoriale de Corse 2012-2015 9


Plan d’actions du CPFPT 2012-2015 : tableau
synoptique des axes, actions et projets
NB : La Collectivité Territoriale de Corse sélectionnera les actions conformes à ses objectifs
PRD-CORSE OBJECTIF PRIORITAIRE N°1 :
2011-2015 CONFORTER LES MISSIONS STATUTAIRES
ET RÉGLEMENTAIRES DU CNFPT
AXE STRATEGIQUE N°1.1. GARANTIR LA QUALITE DES FORMATIONS STATUTAIRES ET REGLEMENTEES.

ACTIONS RESULTATS ATTENDUS INDICATEURS PROJETS ET FICHES -ACTIONS

1.1.1. Organiser de manière Intervenants occasionnels


quantitative et qualitative un Enrichir et labelliser le Nombre de formateurs proposés par la CTC sous
réseau d’intervenants qui réseau des formateurs labellisés. réserve de l’autorisation
réponde aux enjeux des territoriaux. annuelle délivrée par l’autorité
formations statutaires. hiérarchique, du suivi de la
formation de formateurs et
des réponses aux appels à
candidatures
1.1.2. Accompagner les
a) Encourager les entretiens a) Nombre d’entretiens
agents en formation
individuels et/ou collectifs individuels et/ou collectifs.
d’intégration dans la
sur le thème de la
construction de leur parcours
professionnalisation
de formation de b) Nombre d’inscriptions
lors des formations
professionnalisation. en formation de
d’intégration.
professionnalisation.

b) Donner aux agents en c) Nombre de présents en


formation d’intégration les formations d’intégrations B
premiers points de repère et C
pour la construction
de leur parcours de d) Nombre d’heures /
professionnalisation. formation / stagiaires en
formation de
professionnalisation
c) Proposer, dans l’offre
de formation du CNFPT,
des stages destinés à
accompagner les agents
dans la construction de
leur parcours de formation
de professionnalisation,
notamment sur la
prévention des risques
psycho-sociaux.

1.1.3. Mettre en œuvre un a) Évaluer et analyser a) Nombre de réunions Contribution annuelle de


dispositif d’évaluation l’impact des formations conjointes avec les la CTC
continue des formations d’intégration en intervenants et les (Formateurs
d’intégration. liaison directe avec Responsables formation occasionnels, RF, à
les RF concernés des l’amélioration des
collectivités. dispositifs FIB/FIC)
b) Nombre d’intervenants
mobilisés.
b) Inviter les intervenants à
formuler des propositions
d’amélioration du
dispositif.

a) Programmer des réunions a) Nombre de réunions et de


1.1.4. Développer le partenariat de terrain avec les CDG formations organisées
avec les CDG pour informer sur la sensibilisation
les collectivités sur les aux règles d’hygiène et
formations réglementées. b) Nombre de collectivités et
de sécurité ; former les
d’agents membres du réseau.
ACMO, relais au sein des
collectivités.
b) Constituer un réseau des
ACMO de Corse.
c) Création d’un réseau
d’échanges collaboratifs.

CPFPT DR CORSE CNFPT / Collectivité Territoriale de Corse 2012-2015 10


1.1.5. Sensibiliser les
collectivités à leurs obligations Assurer la - Nombre de collectivités/
en matière de police maritime ; professionnalisation de la agents inscrits dans le
recenser les effectifs police maritime dispositif.
concernés (UPPC, ADEC) ;
mettre en œuvre un - Nature des actions
partenariat avec la DR PACA d’information et de
du CNFPT. sensibilisation

1.1.6. Développer une Professionnalisation eu Nombre de policiers inscrits


formation de qualité pour les égard notamment à la en FI et en FC
polices municipales. LOPPSI 2

AXE STRATEGIQUE N°1.2. DEVELOPPER LES COMPETENCES DES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE.

ACTIONS RESULTATS ATTENDUS INDICATEURS PROJETS ET FICHES -ACTIONS

1.2.1. Développer toutes Amélioration continue Nombre de journées,


actions en faveur de du niveau de qualification colloques, etc. organisés
l’appropriation d’une culture des agents (notamment dans y compris avec l’université
générale sur l’environnement le cadre des préparations de Corse et l’IRA de Bastia.
territorial. concours).

1.2.2. Développer une Appui sur les réseaux


montée en compétence grâce professionnels existants :
aux réseaux professionnels cadres supérieurs dirigeants a) Nombre de réseaux mis en Cf .fiche n°7
(approche métier). DGS/DRH/directeurs des œuvre.
finances/bibliothécaires/
RF/secrétaires de mairies
b) Nombre d’espaces
de communes rurales ; et à
collaboratifs sur la plateforme
créer : ACMO/instructeurs
Agora/ d’administrateurs/
permis de construire/
d’utilisateurs.
conservateurs du patrimoine
et des bibliothèques,
c) Nombre de réunions des
etc. et les plateformes
réseaux, nombre de
collaboratives dédiées.
participants

AXE STRATEGIQUE N°1.3. AMELIORER L’OBSERVATION ET LA PROSPECTIVE DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE.

ACTIONS RESULTATS ATTENDUS INDICATEURS PROJETS ET FICHES -ACTIONS

1.3.1. Mieux connaître les Exploiter les résultats de - Nombre d’actions de


publics territoriaux pour l’enquête métiers sur la FPT formation impactées par
adapter l’offre de la délégation. en Corse (31/12/2009) pour les enquêtes
adapter l’offre de formations
de la DR. - Nombre et nature des
métiers concernés

a) Sensibilisation des a) Nombre d’actions


1.3.2. Mieux connaître les employeurs publics, avec de sensibilisation
filières et les métiers en l’appui des CDG et de (conférences métiers,
tension afin d’améliorer l’université de Corse, aux journées portes ouvertes,
l’insertion professionnelle des besoins de recrutement forum, etc.).
jeunes en recherche d’emploi. dans la FPT.
b) Nombre d’étudiants de
b) Poursuivre le partenariat l’université accueillis en stage
avec l’université de Corse et / ou recrutés
afin de favoriser l’insertion par les collectivités et
professionnelle des établissements publics
étudiants de la région. territoriaux.

CPFPT DR CORSE CNFPT / Collectivité Territoriale de Corse 2012-2015 11


PRD-CORSE OBJECTIF PRIORITAIRE N° 2 :
2011-2015 RÉDUIRE LES INÉGALITÉS D’ACCÈS À LA FORMATION
AXE STRATEGIQUE N° 2.1. FAIRE DES FORMATIONS D’INTEGRATION UN TEMPS FORT DE CONSTRUCTION D’UN PROJET
DE PROFESSIONNALISATION ET DE SENSIBILISATION A L’INTERET DE LA FORMATION TOUT AU LONG DE LA VIE.

ACTIONS RESULTATS ATTENDUS INDICATEURS PROJET ET FICHES-ACTIONS

2.1.1. Garantir à l’ensemble a) Porter une attention a) Nombre d’agents isolés


des agents territoriaux une particulière aux agents concernés par les FIB et
formation d’intégration dans isolés (secrétaires de FIC.
leur nouvel environnement mairie, adjoints techniques
professionnel. territoriaux des EPLE, b) Nombre d’agents
ATSEM; etc.). bénéficiant d’un
accompagnement
personnalisé
b) Assurer, pour les agents
le nécessitant, un accueil
et un accompagnement
individualisés (entretien,
régulation, évaluation).

2.1.2. Promouvoir la a) Accompagner les agents Nombre de parcours créés


formation tout au long de la nouvellement nommés en lien avec les métiers. Cf. fiche n°7
vie à partir d’un projet dans la construction de
individuel de leur projet individuel de
professionnalisation. professionnalisation.
b) Garantir une offre de
formation en lien avec les
métiers notamment des
agents de catégorie C.

AXE STRATEGIQUE N° 2.2. FAIRE DES FORMATIONS DE PREPARATION AUX CONCOURS ET EXAMENS PROFESSIONNELS,
UN PARCOURS DE LA « DEUXIEME CHANCE » POUR LES MOINS QUALIFIES.

ACTIONS RESULTATS ATTENDUS INDICATEURS PROJETS ET FICHES-ACTIONS

2.2.1. Analyser le niveau a) Poursuivre la pratique a) - Nombre de sessions de tests


des agents en se fondant sur systématique des tests liés aux savoirs de base.
les pré-requis exigés par de pré-requis avant - Nombre d’agents ayant
les épreuves des concours l’entrée en préparation aux suivi les formations liées
/examens concours de catégorie C. aux savoirs de base.
(cf. niveaux préconisés b) Développer l’utilisation du
par l’agence nationale logiciel Evado. b) Nombre de tests réalisés
de lutte contre c) organiser des tests de via Evado.
l’illettrisme). prérequis avant l’entrée en
préparation aux concours/
examens de catégorie
A et b.

2.2.2. Proposer une offre a) Garantir une offre de - Nombre de sessions de


de formation adaptée aux formation aux savoirs formations organisées.
pré-requis exigés par les fondamentaux pour les
épreuves des concours/ agents qui, à l’issue des - Nombre d’agents formés.
examens. tests de pré-requis, ne
pourraient accéder aux
préparations intensives.
b) Proposer une offre de
formation « intermédiaire »
de remise à niveau aux
agents qui, à l’issue des
tests, en manifesteraient le
besoin ou l’intérêt.

CPFPT DR CORSE CNFPT / Collectivité Territoriale de Corse 2012-2015 12


AXE STRATEGIQUE N° 2.3. REALISER UN EFFORT PARTICULIER DE FORMATION DES AGENTS
DES COLLECTIVITES D’OUTRE-MER.

ACTIONS RESULTATS ATTENDUS INDICATEURS PROJETS ET FICHES-ACTIONS

2.3.1. En fonction des besoins, Prise en compte de l’insularité Nombre d’actions communes. Cf. fiche n°6
organisation de séquences dans l’organisation de la
d’échanges d’expériences, formation.
voire de formations sur les
réformes institutionnelles
en cours et certaines
thématiques récurrentes
dans les régions insulaires
(urbanisme/ foncier, etc.).

2.3.2. Favoriser la participation Mutualiser les expériences Nombre d’actions communes.


ponctuelle de la DR de Corse à insulaires.
certains transferts
d’expériences réalisés sous
l’égide de lamission
« outre mer »de
l’INSET d’Angers.

AXE STRATEGIQUE N° 2.4. RENFORCER L’INTERVENTION DU CNFPT SUR LES METIERS DE LA FILIERE
TECHNIQUE ET NOTAMMENT AU BENEFICE DES AGENTS DE CATEGORIE C.

ACTIONS RESULTATS ATTENDUS INDICATEURS PROJETS ET FICHES-ACTION

2.4.1. Analyser les résultats de Construire une offre de -Nombre de formations et


l’enquête métier pour les formation (perfectionnement/ nombre de stagiaires de cat.C
catégories C de la filière professionnalisation) en filière technique présents
technique. s’appuyant sur les résultats - HFS catégorie C
de l’enquête. - Nb itinéraires, stagiaires
- HFS agents filière technique
2.4.2. Développer une culture Collaborer avec les centres - Nombre d’actions initiées
« sécurité » dans le cadre de de gestion sur les obligations avec les CDG et nombre
l’activité professionnelle et réglementaires incombant aux d’ACMO participant aux
réduire l’accidentologie. employeurs et sur la création formations
nécessaire d’un poste d’ACMO
pour relayer l’information - Nombre de formations
au sein des collectivités. réalisées

Proposer des itinéraires - Nombre d’itinéraires, de


2.4.3. Accroître l’attractivité des Cf. fiche n°3, fiche n°9 et fiche
métiers en y intégrant une stagiaires et de collectivités
formations techniques et n°10
approche développement concernées.
l’approche métier.
durable (restauration
collective, eau et - Nombre d’HFS d’agents de
assainissement, espaces verts, la filière technique
bâtiment) et les formations
de prise de fonction d’ACMO
et liées à l’hygiène et à la
sécurité (CACES, habilitation
électrique, etc.).

CPFPT DR CORSE CNFPT / Collectivité Territoriale de Corse 2012-2015 13


AXE STRATEGIQUE N° 2.5. ACCENTUER L’EFFORT DANS LA LUTTE CONTRE L’ILLETTRISME

ACTIONS RESULTATS ATTENDUS INDICATEURS PROJETS ET FICHES-ACTIONS

2.5.1. Repérer les agents en Repérage des agents en Nombre d'agents repérés et de Cf. fiche n°13
situation d’illettrisme. difficulté en prépa concours sessions de tests de pré-requis
et en formation d’intégration.

2.5.2. Permettre à tous les a) Poursuite des formations - Nombre de JF, d’agents
agents l’accès aux formations à l’acquisition des savoirs suivant les formations, de
et aux prépas concours. fondamentaux et des tests réalisés, (y compris
compétences clés. avec Evado). Cf. fiche n°13
- Nombre d’actions de
formations territorialisées
b) Territorialisation des
- Nb d’HFS LCI
formations.

2.5.3. Sensibiliser les a) Poursuite des actions - Nombre d’actions


Collectivités au problème de de sensibilisation des organisées et de journées de
l’illettrisme et de ses collectivités (DRH, sensibilisation
conséquences sur la DRH. responsables formation,
chefs d’équipe, etc.). - Participation à des Cf. fiche n°13
manifestations, réunions
b) Définition d’une politique
de communication sur
le sujet en direction des
élus, des agents, de la
hiérarchie.

2.5.4. Mutualiser et échanger Participer aux groupes Nombre de réunions


sur les expériences et les de travail nationaux et/ou nationales et/ou
bonnes pratiques. interrégionaux, y compris en interrégionales et d’échanges
inter fonction publique d’expérience.
AXE STRATEGIQUE N° 2.6. PERMETTRE AUX PERSONNELS ISOLES D’ACCEDER AUX DISPOSITIFS DE FORMATION.

ACTIONS RESULTATS ATTENDUS INDICATEURS PROJETS ET FICHES-ACTIONS

2.6.1. Rapprocher les Conventionner avec Nombre de conventions et de


publics ruraux des les communes ou EPCI formations territorialisées.
lieux de formation en charge des lieux de
par la promotion de la formations territorialisés
territorialisation(structure (cf. 5.1.1).
d’accueil à Porto-Vecchio,
Ile- Rousse et Corte).
Cf. Action 3.1.1.

2.6.2. Poursuivre l’ancrage Accroître le nombre - Nombre d'agents inscrits sur


territorial du site de formation à d’inscrits en visant à terme le continent et en Corse
distance, dédié aux secrétaires l’intégralité des communes (50 % en 2015).
de mairie. de Corse. - Nombre d’actions de
promotion de l’espace

- Signature convention avec


2.6.3. Promotion d'un Promouvoir l'égalité des
le délégué régional.
partenariat avec le chances et l'accès des
- Nombre d’actions de
Défenseur des droits femmes à la FPT en Corse.
sensibilisation

CPFPT DR CORSE CNFPT / Collectivité Territoriale de Corse 2012-2015 14


AXE STRATEGIQUE N° 2.7. RENFORCER L’ACCUEIL DES STAGIAIRES EN SITUATION DE HANDICAP.

ACTIONS RESULTATS ATTENDUS INDICATEURS PROJETS ET FICHES -ACTIONS

2.7.1. Améliorer l’accessibilité Prise en compte du diagnostic Réalisation des prescriptions


des locaux à Ajaccio et « accessibilité » sur les 2 sites du diagnostic.
Bastia. d’Ajaccio et Bastia en fonction
des orientations du Siège.

2.7.2. Sensibiliser en Présentation du dispositif Types d'actions mises en Cf. fiche n°11
interne les agents de la d’accueil à l’ensemble des place et nombre d'agents
délégation à la spécificité de agents de la délégation et concernés.
l’accueil des personnes en formation des personnes
situation de handicap. chargées de l’accueil.

2.7.3. Faire connaître aux Présentation aux collectivités Nombre d'actions de Cf. fiche n°11
Collectivités l’engagement du du guide « accueillir sensibilisation, de personnes
CNFPT pour mettre en place, un stagiaire en situation concernées.
à la demande, les outils de handicap » et des outils à
adaptés. mettre en place.

2.7.4. Développer l’offre de a) Promotion des actions de Nombre d’actions Cf. fiche n°11
formation sur ce champ. formation à l’accueil des de sensibilisation et
personnes handicapées. de formation, de personnes
b) Sensibilisation des concernées.
intervenants lors de
l’accueil d’un stagiaire
handicapé.
c) Élaboration d’un parcours
de formation pour les
référents « handicap »
dans les collectivités.

2.7.5. Participer aux réseaux Dynamisation du partenariat Nombre de réunions et Cf. fiche n°11
Institutionnels interrégionaux avec les acteurs locaux du d'actions réalisées dans ce
et locaux. handicap. domaine.

AXE STRATEGIQUE N° 2.8. DEVELOPPER ET FACILITER L’ACCES AUX DISPOSITIFS DE VAE, REP, BILAN DE COMPETENCES ET CFI.

ACTIONS RESULTATS ATTENDUS INDICATEURS PROJETS ET FICHES-ACTIONS

2.8.1. Positionner le CNFPT Réponse aux demandes - Nombre de demandes de


auprès des collectivités comme d’information des collectivités territoriales et
un partenaire incontournable collectivités. Conseil en d'agents.
pour l’analyse de la demande. analyse de la demande. - Nombre de démarches
d’informations entreprises
auprès des collectivités

2.8.2. Accompagner l’agent Mettre en place les - Nombre de d'agents


et la collectivité. prestations en fonction des concernés.
attentes des collectivités - Diplômes concernés
(pour la VAE, identifier les
domaines concernés, par
exemple diplômes de la
petite enfance, diplômes
accessibles par VAE à
l’université de Corse).

CPFPT DR CORSE CNFPT / Collectivité Territoriale de Corse 2012-2015 15


OBJECTIF PRIORITAIRE N° 3 :
PRD-CORSE CONTRIBUER À AMÉLIORER LA QUALITÉ DE LA GESTION
2011-2015 PUBLIQUE LOCALE ET FAIRE VIVRE LES VALEURS
DU SERVICE PUBLIC LOCAL.

AXE STRATEGIQUE N° 3.1. FAIRE DE LA TERRITORIALISATION DES FORMATIONS UN DES OUTILS DE DEVELOPPEMENT
DES TERRITOIRES.

ACTIONS RESULTATS ATTENDUS INDICATEURS PROJETS ET FICHES-ACTIONS

3.1.1. Proposer à tout agent - Dynamisation des - Nombre de réunions


territorial de Corse une offre territoires ruraux grâce à microrégionales Cf. fiche n°15
n°10
minimale de formation à une l’organisation de rencontres - Réalisation d’une
heure environ de sa résidence (élus, secrétaires de cartographie de la Fonction
administrative ou familiale. mairie, directeurs Publique Territoriale en
des communautés de Corse
communes, agents - Nombre de formations
de développement territorialisées
du Parc Naturel et - Nombre d’agents formés
des autres collectivités). - Nombre de partenariats
- Établissement d’une engagés (conventions
cartographie intégrale signées)
des agents FPT de Corse. - Nombre de lieux de
- Assurer un meilleur maillage formation accessibles et
territorial de la Délégation équipés

AXE STRATEGIQUE N° 3.2. SE PLACER A L’ECOUTE DES COLLECTIVITES ET ETABLISSEMENTS, REPONDRE A LEURS
BESOINS, ACCOMPAGNER LEUR POLITIQUE PUBLIQUE QUELLES QUE SOIENT LES CARACTERISTIQUES DU TERRITOIRE,
EN FAVORISANTCHAQUE FOIS QUE POSSIBLE L’APPROCHE A L’ECHELLE DE PLUSIEURS COLLECTIVITES.

ACTIONS RESULTATS ATTENDUS INDICATEURS PROJETS ET FICHES-ACTIONS

3.2.1. Engager des Poursuite de la politique - Augmentation du nombre Cf. fiche n°10
partenariats avec des de contractualisation de contrats de partenariat
collectivités et/ou en direction notamment des FPT et conventions
établissements d’accueil unions de communautés de signées et/ou évolution
pour la communes et qualitative.
territorialisation de l’offre. d’établissements publics
territoriaux/syndicats mixtes :
- Adaptation de l’organisation
conservatoire régional de
de la DR en vue d’une
musique et de danse, offices
meilleure réactivité aux
publics de l’habitat, etc.
besoins des collectivités et
des agents.

CPFPT DR CORSE CNFPT / Collectivité Territoriale de Corse 2012-2015 16


AXE STRATEGIQUE N° 3.3. CONFORTER ET DYNAMISER LA FORMATION DES CADRES EN INSUFFLANT
LES DIMENSIONS DU SERVICE PUBLIC.

ACTIONS RESULTATS ATTENDUS INDICATEURS PROJETS ET FICHES-ACTIONS

3.3.1. Mettre en œuvre la Identifier et traiter les besoins - Nombre de formations


nouvelle programmation de formation des cadres A du dédiées et nombre d’agents
stratégique de la formation territoire (promotion de catégorie A concernés.
des catégories A définie par Cf. fiche n°1 et fiche n°2
d’itinéraires de formation et
l’établissement (DDF, DRI), délocalisation d’actions de - Nombre d’HFS d’agents de
une attention particulière formation) catégorie A en formation de
étant accordée aux seniors. professionnalisation et de
perfectionnement

3.3.2. Animation et - Mise en place, - Nombre de réseaux, Cf. fiche n°6, fiche n°7 et
développement des développement et de réunions et d’agents fiche n°8
rencontres et réseaux animation de rencontres concernés.
professionnels : cadres professionnelles et de
dirigeants supérieurs plateformes collaboratives - Nombre d’adhérents aux
territoriaux, DRH, en appui aux réseaux plateformes numériques et
responsables formation, professionnels espaces e-réseaux / e-
responsables financiers, (ex : AGORA, e-réseau cadre ressources
conservateurs du de direction ...).
patrimoine et des - Développement de partenariat
bibliothèques, médecins avec d’autres réseaux de
territoriaux, etc. cadres dirigeants supérieurs
(ex : association des
administrateurs territoriaux).
Partenariat avec le réseau
des Instituts, notamment
les pôles de compétence
management et Europe de
l’INET.

Mise en œuvre dynamique Nombre de classes ouvertes


3.3.3. Assurer des des conventions signées avec et d’agents concernés.
préparations aux concours l’université de Corse et l’IRA
intégrées aux cursus de le 10 juillet 2009.
formation initiale supérieure de mise en œuvre de la
l’université de Corse et de convention partenariale
l’IRA de Bastia. CNFPT/Plateforme RH du
SGAC/ANFH/IRA de Bastia sur
la mutualisation d’une offre
de formation inter fonction
publique signée le
17 décembre 2010.

CPFPT DR CORSE CNFPT / Collectivité Territoriale de Corse 2012-2015 17


AXE STRATEGIQUE N° 3.4. RENFORCER LA COOPERATION AVEC LES CENTRES DE GESTION, NOTAMMENT EN
MATIERE DE COORDINATION ENTRE LES CONTENUS ET LES CALENDRIERS DES PREPARATIONS ORGANISEES PAR
LE CNFPT AVEC CEUX DES CONCOURS ORGANISES PAR LES CDG ET EN MATIERE D’APPUI AUX COLLECTIVITES
ADHERENTES POUR IMPULSER DES PLANS DE FORMATION.

ACTIONS RESULTATS ATTENDUS INDICATEURS PROJETS ET FICHES-ACTIONS

3.4.1. Rechercher l’adéquation Nombre de réunions de


permanente du contenu et des cadrage.
calendriers des préparations aux
concours et examens
professionnels aux épreuves.

3.4.2. Associer étroitement


les CDG à la démarche Augmenter le nombre de Nombre de réunions
plans de formation des et nombre de plans de
d’appui et à l’élaboration des communes affiliées. formation réalisés.
plans de formation
intercommunaux.
Soutenir les CDG dans les
fonctions d’information et
d’orientation en matière de
parcours de formation
professionnelle pour les
communes à faible effectif.
Améliorer l'information et Nombre d'actions
l'orientation des agents réalisées et d'agents
dans les communes à concernés.
faible effectif.

3.4.3. Associer Mutualiser les besoins de Nombre de réunions et


systématiquement les CDG à collectivités affiliées. nombre d'actions prises
la tenue des réunions micro- en compte.
régionales destinées à
recueillir les besoins
prioritaires des collectivités et
de leurs agents.

3.4.4. Participer aux côtés des Co-animation d’un « club Nombre de réunions et
CDG à la dynamisation de la des employeurs » avec nombre de demandes
bourse de l’emploi territorial les CDG, et l'université de d'emplois déposées sur
www.emploi-territorial.fr. Corse pour faire vivre le le site.
portail de l’emploi public.

3.4.5. Associer étroitement les Construction d’une


CDG à l’observation régionalisée cartographie conjointe des Nombre de réunions,
des emplois et des métiers. emplois de la fonction nombre de documents
fournis, d'études
publique territoriale en
réalisées.
Corse.

3.4.6. Tenir conjointement la Validation du partenariat


réunion du CRO avec celle de la entre la DR et les CDG Nombre de réunions
conférence régionale pour tenues.
l’emploi.

CPFPT DR CORSE CNFPT / Collectivité Territoriale de Corse 2012-2015 18


PRD-CORSE OBJECTIF PRIORITAIRE N°4 :
2011-2015 DÉVELOPPER DE NOUVEAUX CHAMPS DE COOPÉRATION
ET D’INGÉNIERIE.

AXE STRATEGIQUE N°4.1. ETABLIR DES LIENS DE COOPERATION AVEC LES ACTEURS DE LA FORMATION
PROFESSIONNELLE.
ACTIONS RESULTATS ATTENDUS INDICATEURS PROJETS ET FICHES-ACTIONS

4.1.1. Avec la Collectivité - Dynamisation de la Un contrat territorial emploi -


territoriale de Corse : coopération. formation signé.
Signature d’un contrat de - Mise en œuvre de l’accord Nombre d’actions
partenariat pour la formation cadre national CNFPT /ARF communes.
professionnelle territorialisée avec la CTC.
pour la formation des agents
de la CTC
Signature d’un contrat de
territoire emploi-formation
en application de l’accord-
cadre national CNFPT/
ARF.

4.1.2. Avec l’université de Adaptation de la convention Nombre d'actions


Corse : poursuivre DR/université de Corse en communes.
et développer le fonction des résultats de
partenariat engagé l’étude nationale sur les
depuis la signature de la relations CNFPT/universités.
convention cadre du
10 juillet 2009

4.1.3. Mettre en œuvre Mutualisation des formations Bilan quantitatif et qualitatif


la convention quadripartite offertes par chaque fonction des fonctionnaires accueillis.
CNFPT plateforme RH du publique et des moyens
SGAC/ANFH/IRA de Bastia matériels
relative à la mutualisation Constitution d’un vivier de
d’une offre de formation inter formateurs
fonctions publiques. Organisation d’évènements
en partenariat
Co-construction d’itinéraires

4.1.4. Poursuivre les Élaboration d’un plan Nature et nombre d’actions


partenariats engagés avec le d’actions sur ces thèmes communes.
rectorat de l’académie de
Corse : lutte contre l’illettrisme,
formations en langue corse,
handicap, etc.

4.1.5. Mettre en œuvre la Réponses adaptées aux Nombre d’actions Cf. fiche n°4 et fiche n°8
charte de la langue besoins de formation ou communes.
corse signée entre le de certification des agents
président du CNFPT et intéressés (cours, modules
le président du conseil spécifiques en fonction des
exécutif de Corse le 15 avril métiers impactés, etc.)
2010

CPFPT DR CORSE CNFPT / Collectivité Territoriale de Corse 2012-2015 19


AXE STRATEGIQUE N°4.2. INTEGRER LES NOUVELLES TECHNOLOGIES DANS NOS SYSTEMES DE FORMATION
ET NOS RELATIONS AVEC LES AGENTS ET LES COLLECTIVITES.

ACTIONS RESULTATS ATTENDUS INDICATEURS PROJETS ET FICHES-ACTIONS

4.2.1. Développer la - Expérimentation de a) Généralisation de l’usage


formation à distance. dispositifs de formation à de la visio conférence
distance (FAD) (ex : prépa comme outil d’animation
concours). de la DR et à usage
- Livraison de 2 salles pédagogique (au moins
équipées de visio 50% des réunions à l’horizon
conférence pour la de 2013).
pédagogie dans les locaux
de la DR et à l’antenne de
Haute-Corse. b) Réduction du taux
d’absentéisme en
- mise à disposition de 4
présentiel : descendre en
premiers lieux de formation
équipés dans les territoires dessous de la moyenne
nationale (20%) dès 2012.
suivants : Extrême sud
Nombre de dispositifs
(Porto Vecchio), Taravu–
Sartenais–Valincu, Centre formation à distance (FAD)
Corse (Corte) et Balagne
c) Taux ce déploiement des
(l’Ile Rousse).
dispositifs FAD

4.2.2. Assurer un meilleur - Meilleur positionnement de - Au moins 50% d’agents


ancrage national et régional de l’espace e-ressources SDM concernés inscrits à l’horizon
l’espace e-ressources CR au Wiki territorial. 2015.
secrétaires de mairie des - meilleur ancrage du site
communes rurales. Internet SDMCR auprès de - Evolution quantitative et
l’ensemble des collectivités qualitative de l’offre de
concernées. services

4.2.3. Participer à la Accroître la compétence des Selon mise en ligne.


mutualisation des ressources agents territoriaux de Corse,
Documentaires via le futur notamment les plus isolés.
portail documentaire national
du CNFPT pour une large
diffusion auprès des
partenaires de l’île.

4.2.4. Mettre en œuvre divers Mettre à disposition des Nature et nombre des outils Cf. fiche n°10
dispositifs et outils pour agents territoriaux des utilisés.
diversifier l’accès aux ressources formatives
ressources formatives numériques
numériques : web TV, web
conférence, classes virtuelles,
e-learning, certificat de langue
corse, etc.

CPFPT DR CORSE CNFPT / Collectivité Territoriale de Corse 2012-2015 20


AXE STRATEGIQUE N° 4.3. INVESTIR DANS DE NOUVEAUX SERVICES AUTOUR DE LA FORMATION.

ACTIONS RESULTATS ATTENDUS INDICATEURS PROJETS ET FICHES-ACTIONS

4.3.1. Poursuivre Augmentation quantitative Nombre de collectivités


l’accompagnement des et qualitative des plans de accompagnées, nombre de
collectivités dans l’élaboration formation : avenants aux PDF plans de formation réalisés et
des PDF et des stratégies RH. existants pour correspondre à d’actions RH.
l’architecture du PND/PRD.

4.3.2. Promouvoir Responsabilisation des agents 50% des agents de Corse


l’appropriation du LIF dans le déroulement de leur inscrits en formation ayant
électronique par le plus carrière. ouvert et renseigné un LIF
grand nombre d’agents. numérique à l’horizon 2015.

4.3.3. Assurer la réalisation Mise en place d’une offre de Nombre d’agents bénéficiant
d’actions croissantes service complète : de la définition d’actions d’accompagnement
d’accompagnement à la mise en œuvre et au suivi individualisé.
individualisé. des parcours individualisés.

AXE STRATEGIQUE N° 4.4. FORMER A LA COOPERATION DECENTRALISEE ET CONTRIBUER AU DEPLOIEMENT D’ACTIONS


DE SOLIDARITE INTERNATIONALE DANS LE CHAMP DE LA FORMATION.

ACTIONS RESULTATS ATTENDUS INDICATEURS PROJETS ET FICHES-ACTIONS

4.4.1. Montage d’actions de - Professionnaliser les services Nombre d’actions réalisées.


formations ciblées et instructeurs et les maîtres
d’événementiels de type d’ouvrage concernés par
journées d’actualités et des dossiers européens.
colloques. - Participation à des réseaux de
coopération
Développement des cours de - Partenariat avec l’Association
langue : anglais, italien, etc. l’Europe en Corse
y compris via la FOAD.

Favoriser les transferts Nombre d’actions réalisées.


4.4.2. Sensibiliser les cadres
d’expérience en matière de
dirigeants supérieurs à
coopération en prenant appui
l’intérêt des questions
sur le réseau professionnel
communautaires et aux
constitué par les dirigeants
opportunités offertes en ce
territoriaux de Corse (CMS),
domaine.
et avec le concours du pôle
Europe de l’INET.

CPFPT DR CORSE CNFPT / Collectivité Territoriale de Corse 2012-2015 21


OBJECTIF PRIORITAIRE N° 5 :
PRD-CORSE
PROMOUVOIR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE
2011-2015 DANS LA FORMATION ET LA GESTION

AXE STRATEGIQUE N°5.1. REDUIRE LES DEPLACEMENTS DES STAGIAIRES ET DES PERSONNELS
EN PRENANT NOTAMMENT APPUI SUR LA TERRITORIALISATION.

ACTIONS RESULTATS ATTENDUS INDICATEURS PROJETS ET FICHES-ACTIONS

5.1.1. Mise en œuvre d’un Utilisation plus fréquente des - Nombre de cartes de Cf. fiche n°12
plan de déplacement d’ transports en commun ou du transport demandées par
établissement (une première covoiturage par le personnel les agents du CNFPT.
convention ayant été signée et les stagiaires. - Nombre de stagiaires
avec la communauté prenant les transports en
d’agglomération du pays commun ou utilisant le
ajaccien en décembre 2009). covoiturage.
- Amélioration bilan carbone

5.1.2. Engager des Diminution du temps de trajet


partenariats avec des et de l’empreinte écologique
collectivités et/ ou des formations des agents.
établissements ’accueil
dans le territorialisation de
l’offre.

AXE STRATEGIQUE N° 5.2. FAVORISER LA DIFFUSION DE LA NOTION DE DEVELOPPEMENT DURABLE


DANS LE CONTENU DES PRESTATIONS DE FORMATION

ACTIONS RESULTATS ATTENDUS INDICATEURS PROJETS ET FICHES-ACTIONS

5.2.1. Intégrer le Augmenter la qualification Nombre de journées de


développement durable des stagiaires sur le thème formation intégrant ce thème.
dans l’ensemble de du développement durable
l’offre de formation de (Catalogue + intra COT).
la délégation régionale.

CPFPT DR CORSE CNFPT / Collectivité Territoriale de Corse 2012-2015 22


AXE STRATEGIQUE N° 5.3. AIDER LES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE
A DEVENIR LES AMBASSADEURS DU DEVELOPPEMENT DURABLE.

ACTIONS RESULTATS ATTENDUS INDICATEURS PROJETS ET FICHES-ACTIONS

5.3.1. Sensibiliser et Contribuer à faire de la Corse Nombre de journées de Cf. fiche n°12
accompagner les collectivités un modèle de développement formation et d'actualité
dans la mise en œuvre de durable en méditerranée. intégrant ce thème.
projets de développement
durable
(Grenelle II, Agenda 21, etc.).

5.3.2. Contractualiser avec l’ Développement des Nombre de journées de


Office de l’environnement formations liées au formation et d’actualité.
pour la production de journées développement durable.
liées au développement durable
et la promotion des opérations
menées par l’Office

AXE STRATEGIQUE N° 5.4. CONTRIBUER A FAIRE DU CNFPT UN MODELE D’ETABLISSEMENT ECO-RESPONSABLE.

ACTIONS RESULTATS ATTENDUS INDICATEURS PROJETS ET FICHES-ACTIONS

5.4.1. Tendre vers un - Diminution des coûts de Partenariats avec les acteurs
recyclage optimal gestion. de la filière.
des déchets. - Traçabilité du recyclage des
déchets papiers et plastiques

5.4.2. Réduire l’empreinte - Diminution de l’empreinte


écologique écologique (abaissement Suivi de l’évolution des coûts
des bâtiments et des consommations : eau, de gestion.
de l’activité de électricité et carburant).
la délégation - Diminution des coûts de
gestion.

CPFPT DR CORSE CNFPT / Collectivité Territoriale de Corse 2012-2015 23


ARTICLE 6 : LIVRET INDIVIDUEL DE FORMATION

Le livret individuel de formation (L.I.F.), créé par la loi, est un outil privilégié de mise en
œuvre du droit à la formation. Ce livret retrace les formations et bilans de compétences de sa
carrière. Il est mis à disposition des agents de la Collectivité Territoriale de Corse en 100
exemplaires, format papier. Les agents seront incités à ouvrir leur L.I.F. en ligne.
Dans cette optique, des séquences d’informations et d’appropriation seront organisées à la
demande de la collectivité pour exploiter au mieux les possibilités offertes par le L.I.F.
numérique
Les deux parties fixent comme objectif que 80 % au moins des agents aient ouvert et
renseigné leur L.I.F. numérique avant la fin 2015 (échéance du contrat).

ARTICLE 7 : MODALITES DE MISE EN ŒUVRE DES ACTIONS DE


PERFECTIONNEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES

• Le Centre National de la Fonction Publique Territoriale s’engage à mettre en œuvre le


programme défini pour les années à venir :

- en formation « intra » si les effectifs proposés par la Collectivité Territoriale de Corse


permettent la réalisation d’une session,
- dans tous les autres cas, en formation inter-collectivités sur la programmation
régionale, inter-régionale Sud-Est, et nationale.

ARTICLE 8 : PREVENTION ET LUTTE CONTRE L’ABSENTEISME

Le fonctionnaire est tenu dans l’intérêt du service de suivre les actions de formation négociées
avec l’autorité territoriale. Toute absence est à justifier auprès de la DRH. Un agent cumulant
plusieurs absences consécutives non justifiées pourra être radié de la formation en cours et
sera considéré comme non prioritaire lors de l’organisation ultérieure d’une formation sur le
même thème (cf. règlement de la formation). Le contrôle des présences s’effectue à partir des
listes d’émargement. Le CNFPT adresse à la collectivité un état des présences aux formations
qu’il organise.

ARTICLE 9 : ASPECTS FINANCIERS

Les actions contractualisées seront financées soit sur le budget de la délégation du Centre
National de la Fonction Publique Territoriale, soit par la collectivité, conformément aux
dispositions tarifaires arrêtées par délibérations du conseil d’administration du CNFPT et
précisées dans l’annexe 4. Un modèle de convention-cadre de partenariat financier est joint en
annexe 4 bis pour la mise en œuvre des formations « intra » payantes.

ARTICLE 10 : COMMUNICATION ET ECHANGES ELECTRONIQUES

10.1. Communication institutionnelle

Les deux parties s’engagent à promouvoir par tout support approprié des actions de
communication permettant la promotion de l’offre de formation globale du CNFPT. En
particulier,

24
- La Collectivité Territoriale de Corse créera dans son réseau intranet une rubrique
dédiée à l’offre, permettant de mettre en évidence les actions figurant au présent
contrat, et de manière plus générale, les actions catalogue pour lesquelles des places
demeureraient disponibles,
- Les responsables communication respectifs proposeront toutes interventions
appropriées pour promouvoir le présent contrat auprès des agents et du grand public.

10.2. Echanges électroniques

- La Collectivité Territoriale de Corse encouragera (via le responsable formation)


l’ouverture par chaque agent de son compte « espace-pro » de la délégation régionale
Corse du CNFPT (cet espace permet de consulter directement le catalogue de
formation, ouvrir son L.I.F. et accéder à l’ensemble de l’offre de formation à distance
du CNFPT : espace e-ressources prépa-concours attaché ; formations langues,
bureautique…)
- La Collectivité Territoriale de Corse généralisera l’inscription des agents aux actions
de formation au moyen d’un bulletin électronique dès 2013 ;
- La délégation régionale du CNFPT s’engage à délivrer sous support électronique les
attestations de formation au responsable formation et à l’agent, dès 2013 ;
- La Collectivité Territoriale de Corse s’engage à fournir une actualisation permanente
des adresses électroniques de ses agents.

10.3. Systèmes d’informations géographiques et Points d’accès multimédias :

- La mission S.I.G. de la CTC coopèrera avec la Délégation notamment pour la mise au


point de documents cartographiques numériques (géoportail, outils spécifiques pour
les communes, territorialisation, etc.…)
- Le Service du développement technologique de la CTC coopérera avec la Délégation
pour la valorisation des p@m dans l’optique d’une appropriation des ressources
numériques du CNFPT (catalogue et souscriptions en ligne, LIF électronique, site
secrétaire de mairie …) par les agents des Territoires concernés.

NB : Sous réserve d’une nouvelle validation par les services de la Collectivité Territoriale de
Corse.

DEUXIEME PARTIE : COOPERATION EN MATIERE DE FORMATION


PROFESSIONNELLE, DE PROMOTION DE L’EMPLOI ET DES METIERS
TERRITORIAUX

PREAMBULE : ORIENTATIONS STRATEGIQUES

Ce second volet vise à décliner au niveau régional l’accord cadre national signé en février
2011 entre l’ARF et le CNFPT qui vise principalement à faciliter l’accès à l’emploi territorial
à travers les actions de formation professionnelle (« contrat territorial emploi-formation).

Ce volet prend en compte le rôle de premier plan et la compétence légale de la Collectivité


Territoriale de Corse dans le champ de la formation professionnelle continue et des politiques
d’emploi et d’insertion professionnelle ainsi que la présence du CNFPT comme acteur de la
formation professionnelle du secteur professionnel de l’emploi territorial.

25
Il tient compte des orientations de la Collectivité Territoriale de Corse en matière de
formation professionnelle. Ces orientations sont fixées dans le cadre du Contrat de Plan
Régional de Développement des Formations Professionnelles 2011-2015:
- N°1 : Répondre aux besoins du tissu économique et sécuriser les parcours vers
l’emploi, en accordant une attention particulière aux publics les plus en difficulté et/ou
les plus éloignés de l’emploi
- N° 2 : Dispenser un service d’accueil d’information, d’orientation et
d’accompagnement (AIOA)
- N°3 : Dynamiser l’alternance
- N°4 : Renforcer une culture et des pratiques de qualité dans l’AIOA et la formation
tout au long de la vie y compris en alternance
- N°5 : Intégrer progressivement la langue et la culture corses dans tous les dispositifs
de formation professionnelle et d’apprentissage.

ARTICLE 11 : OBSERVATION DES METIERS TERRITORIAUX

Le CNFPT met en œuvre une observation régionalisée quinquennale de l’emploi et des


métiers de la fonction publique territoriale pour mieux répondre aux besoins de formation des
agents des collectivités territoriales.

La CTC a pour mission de soutenir une offre de formation professionnelle adaptée à la


demande économique et sociale et répondant donc aux évolutions structurelles et
conjoncturelles de certains métiers.

Dans le cadre de ses compétences, la CTC soutient et finance ainsi l’Observatoire régional de
l’emploi et de la formation (OREF, rattaché au GIP Corse Compétences) et soutient la
réalisation de divers diagnostics emploi-formation.

 L’objectif conjoint consiste ainsi à participer à une connaissance plus régulière des métiers
territoriaux, notamment les plus émergents, de mutualiser et partager les données recueillies.

La CTC et le CNFPT s’engagent ainsi à :


- collaborer à la réalisation et la mise à jour de l’étude des métiers territoriaux réalisée
en 2009 par l’Observatoire du CNFPT, en y associant le GIP Corse compétences/
CARIF OREF et en recherchant les financements nécessaires
- intégrer les données relatives aux collectivités territoriales et notamment celles
concernant les agents publics locaux et leurs métiers, au sein des outils d’information
gérés par le GIP Corse Compétences/ OREF
- collaborer à la réalisation de toute étude sur l’actualisation des données concernant les
métiers territoriaux dans le cadre de la mise en œuvre du contrat de plan régional de
développement des formations professionnelles.

Une convention entre le CNFPT et le GIP Corse Compétences définira de manière plus
précise les modalités de partenariat dans ce domaine

26
ARTICLE 12 : PROMOTION DES METIERS TERRITORIAUX

Dans le cadre de ses compétences, la CTC est un acteur majeur en matière d’accueil,
information et orientation des publics, notamment des publics demandeurs d’emplois.
 L’objectif conjoint consiste ainsi à collaborer à une meilleure connaissance des métiers
territoriaux essentiellement auprès des prescripteurs et professionnels de l’accueil,
information et orientation en matière de formation.

La CTC et le CNFPT s’engagent ainsi à :


- initier des journées de professionnalisation en partenariat avec les responsables des
groupements territoriaux du service public de l’orientation des agents en charge de
l’accueil, l’information, l’orientation et de la prescription en matière de formation
professionnelle, sur la connaissance des métiers territoriaux et de leur évolution,
- diffuser au sein de ces structures des outils d’information de la Délégation sur ces
métiers territoriaux : répertoire des métiers, référentiels de formation, diverses
ressources pédagogiques.

ARTICLE 13 : DEVELOPPEMENT DE L’APPRENTISSAGE DANS LA FONCTION


PUBLIQUE TERRITORIALE (FPT)

L’apprentissage dans la FPT ne pèse que 0.45% des effectifs territoriaux en 2008 car il reste
toutefois encore méconnu aussi bien des jeunes, des employeurs locaux que des organismes
de formation.

Néanmoins forte de plus de 230 métiers, la FPT est un vivier pour les jeunes afin de les aider
à acquérir un savoir faire, une compétence et par la même réussir leur entrée sur le marché du
travail public ou privé.

De même, l’apprentissage est un outil de gestion prévisionnelle des compétences, de


« dynamisation » des ressources humaines pour les collectivités confrontées aux nombreux
départs à la retraite puisqu’il permet au futur retraité de transmettre son savoir faire à son
remplaçant potentiel.

L’apprentissage représente un potentiel de développement important mais rencontre des freins


réels pour son développement dans le secteur public local.
La CTC s’est engagée dans une politique volontariste de développement de l’apprentissage
avec un objectif de 2530 apprentis à l’horizon 2015, soit 26,5% d’augmentation depuis 2011.

 L’objectif conjoint consiste ainsi à promouvoir le développement de l’apprentissage au


sein des collectivités locales de l’île.

Le CTC et le CNFPT s’engagent en conséquence à :


- communiquer sur l’apprentissage dans le secteur public :
Les deux parties communiqueront en tant que de besoin sur l’apprentissage ,soit
conjointement (conférence, réunions d’information dans les MCEF…), soit via leur réseau
respectif (pour le CNFPT : employeurs locaux / pour la CTC : CFA…).

Le CNFPT présentera à la CTC, les deux guides pratiques du CNFPT « l’apprentissage dans
la fonction publique territoriale » et le « guide pédagogique du maître d’apprentissage ». Ces
deux guides seront aussi mis en ligne sur le site internet de la délégation. Ils seront diffusés
par la CTC au sein du réseau partenarial de l’apprentissage.

27
- développer la formation des maîtres d’apprentissage du secteur public local
La qualité de l’alternance et plus particulièrement la professionnalisation du maître
d’apprentissage, est un élément clé de la réussite du parcours du jeune et de la prévention des
ruptures de contrat.
Aussi, des formations en collaboration avec la CTC à destination des maîtres d’apprentissage
du secteur public local pourront être proposées dans l’offre de formation du CNFPT. La CTC
communiquera le cas échéant auprès des CFA et employeurs sur cette offre.

- favoriser l’accès des apprentis aux emplois territoriaux:


La plupart des emplois de la fonction publique territoriale (notamment catégories A et B) sont
ouverts uniquement par la voie du concours. Aussi afin de permettre aux apprentis en cours
ou en fin de contrat sur ces types d’emplois de se préparer aux concours correspondants de la
fonction publique territoriale, la CTC communiquera auprès des CFA et des apprentis sur les
préparations organisées par le CNFPT.

ARTICLE 14 : PROMOTION DE LA DIVERSITE DANS L’ACCES ET LE


MAINTIEN DANS L’EMPLOI

La CTC développe une offre de formation professionnelle pour favoriser notamment


l’insertion professionnelle des personnes les plus éloignées de l’emploi. Ces publics les plus
fragiles nécessitent en effet une intervention renforcée.

Le CNFPT s’est notamment investi dans la formation des personnes handicapées notamment
par une collaboration avec le PRITH et le FIPHFP.

 L’objectif consiste à favoriser la diversité dans l’accès à l’emploi territorial en direction


des publics les plus fragiles ou les plus éloignés de l’emploi.

La CTC et le CNFPT s’engagent ainsi, dans le prolongement des actions précédemment


identifiées dans le plan d’action :
- Pour les personnes en situation de handicap, poursuivre des actions de sensibilisation
des encadrants territoriaux aux recrutements et au maintien dans l’emploi
(financement FIPHFP), des actions d’aide à l’insertion professionnelle notamment en
liaison avec Cap emploi et les deux Centres de gestion de la Corse. La CTC et le
CNFPT sont associées au pilotage de ces actions via le PRITH. Ces initiatives seront
prises en complément du dispositif arrêté dans le plan d’actions prévu à l’article 5 du
présent contrat (§ 2.7.).

- Pour les personnes en situation d’illettrisme : le CNFPT intervient en faveur de la


résorption des situations d’illettrisme rencontrées par les employeurs publics
territoriaux ; la CTC et la délégation développeront des échanges de pratiques sur cette
question, en complément du dispositif arrêté dans le plan d’actions prévu à l’article 5
du présent contrat (§ 2.5)

ARTICLE 15: PROMOTION ET INFORMATION SUR LES DISPOSITIFS DE VAE


DANS LA FPT

La Validation des acquis de l’expérience (VAE) est un droit inscrit dans la loi de
modernisation sociale du 17 janvier 2002 et dans le livre IX du code du travail et de

28
l’éducation. Elle est ouverte depuis cette date aux agents de la fonction publique territoriale
(FPT) et confortée par le dispositif du congé VAE inscrit dans le décret 2007-1845 du
26.12.2007, art 29 et 47.

Les finalités de la VAE sont diverses :


- pour les agents : être reconnus professionnellement, accéder à un concours sur titre,
favoriser son évolution professionnelle et sa promotion sociale.
- pour les employeurs locaux : valoriser les personnes, élever le niveau général de
qualification des agents, proposer une nouvelle orientation professionnelle en fonction des
besoins émergents et des métiers en tension notamment dans les secteurs sanitaire et social.

La VAE constitue donc pour les employeurs publics un outil de gestion des emplois et des
compétences dans un contexte de tension de certaines qualifications, de concurrence
public/privé de départ à la retraite et de sécurisation des parcours professionnels pour les
agents territoriaux.

La CTC s’est engagée dans le développement de la VAE en aidant à l’amélioration de


l’information et de l’orientation sur la VAE. Elle a également entrepris des démarches
innovantes pour inciter à l’extension du recours à la VAE dans les entreprises. Elle a mis en
place le « chèque accompagnement VAE » au bénéfice des demandeurs d’emplois et des
salariés.

Aussi, le CNFPT et la CTC décident-ils de renforcer leur collaboration en matière de


promotion et d’information sur la VAE, à destination des agents et des employeurs :
participation du GIP Corse compétences /CARIF OREF aux réunions d’information
organisées par le CNFPT, promotion du portail VAE, et/ou le service public de l’orientation
(SPO).

Une attention particulière sera portée à l’accès des agents territoriaux aux parcours diplômants
par la VAE dans le domaine sanitaire et social.

La mise en œuvre des articles 11 à 15 fera l’objet d’une convention d’application entre la
Délégation régionale du CNFPT et le GIP Corse Compétences.

ARTICLE 16 : DUREE DU CONTRAT

Le contrat est signé entre les partenaires pour une période de 4 ans (2012-2015) et s’achèvera
au 31 décembre 2015. Il fera l’objet, le cas échéant, d’avenants annuels qui pourront être
établis lors des réunions du comité de pilotage. Ces avenants préciseront les actions conduites,
les résultats à atteindre et les effectifs des stages concernés.

29
ARTICLE 17 : SUIVI ET EVALUATION DU CONTRAT

- Un comité de suivi du contrat est institué entre le C.N.F.P.T. et la Collectivité


Territoriale de Corse est composé du directeur général de la Collectivité Territoriale
de Corse et du directeur régional du Centre national de la fonction publique
territoriale, auxquels seront associés les différents collaborateurs qualifiés (notamment
DRH et responsable formation pour la collectivité) ; directeur adjoint formation et
conseillers formation pour le CNFPT).

Chaque année, ce comité de suivi se réunira en juin afin de faire le bilan quantitatif et
qualitatif de l’année écoulée et d’identifier le programme de l’année à venir.

La réunion du comité de suivi sera précédée de réunions préparatoires destinées notamment à


dresser un tableau de bord des actions réalisées, en cours ou en projet, assorti des fiches
actions correspondantes (cf. annexe 5). Ce tableau sera directement inspiré de l’architecture
du projet régional de développement du CNFPT.

En dehors du comité de suivi, les deux parties conviennent que le suivi quotidien du contrat
est assuré par deux correspondants uniques : le directeur adjoint formation du CNFPT et le/la
responsable formation de la Collectivité Territoriale de Corse. Toute demande d’inscription (y
compris par voie électronique) à une action de formation quelle qu’en soit la nature organisée
par le CNFPT, transitera par la voie hiérarchique.

Fait à , le

Pour la Collectivité Territoriale de Corse Pour le Président du C.N.F.P.T.


et par délégation,
Le Président du Conseil Exécutif Le Délégué Régional
de Corse

M. Paul GIACOBBI Dr Simon RENUCCI

30
TABLE DES ANNEXES

- Annexe 1 : Plan de formation


- Annexes 2 : Enquête Observatoire FPT au 31/12/2009 / Fichier Responsables
régionaux / Organigramme
- Annexe 3 : Charte de la langue corse signée le 15 avril 2010
- Annexe 4 : Recueil des fiches-actions
- Annexe 5 : Convention type de partenariat financier, grille de tarification des
formations payantes et modalités relatives aux frais de déplacement
- Annexe 6 : Tableau de bord et de suivi du contrat

31
ANNEXE 1

PLAN DE FORMATION DE LA COLLECTIVITE TERRITORIALE DE CORSE


2012

32
PLAN 2012

DOMAINE Nombre de demandes Nombre d'agents


Affaires juridiques 157 114
Communication institutionnelle 15 12
Culture, archives et documentation 34 24
Développement local 24 19
Documentation 1 1
Enfance, éducation, jeunesse 2 1
Europe et international 36 36
Finances et gestion financière 106 96
formation professionnelle 2 2
Formation professionnelle et recherche 2 2
Génie technique 109 77
Gestion des ressources humaines 92 82
Informatique et systèmes d information 224 203
Management 14 9
Patrimoine 15 9
Pr‚pa concours/examens 6 6
Repères et outils fondamentaux necessaires à l exercice professionnel 157 134
Restauration 110 105
Sécurité 30 24
Social santé 5 5
TCO 60 60

Somme : 1201 1021

1
PLAN 2012

Affaires juridiques

SOUS DOMAINE Nb d'agents unique


Achat public, marchés publics et contrats 138
Actualit‚ juridique 1
Approche générale du droit 9
Prévention juridique et contentieux 9
Nombre de demandes 157
Nombre d'agents 122

2
PLAN 2012

Communication institutionnelle

SOUS DOMAINE Nb d'agents unique


Techniques et outils de communication 14
1
Nombre de demandes 15
Nombre d'agents 12

3
PLAN 2012

Culture, archives et documentation

SOUS DOMAINE Nb d'agents unique


Connaissance des acteurs, des dispositifs et des politiques de l'action culturelle 5
Diffusion, promotion et protection juridique 9
Gestion et enrichissement des fonds 6
Programmation et techniques du spectacle 5
Protection et développement du patrimoine architectural et archéologique 6
Techniques de documentation et d'information 2
1
Nombre de demandes 34
Nombre d'agents 30

4
PLAN 2012

Développement local

SOUS DOMAINE Nb d'agents unique


Aménagement, urbanisme et action foncière 3
Connaissance des acteurs, des dispositifs et des politiques de développement territorialisé 16
Déplacements et transports 1
Développement touristique 1
Politique de l'habitat et logement social 3
Nombre de demandes 24
Nombre d'agents 22

5
PLAN 2012

Documentation

SOUS DOMAINE Nb d'agents unique


TECHNIQUES DE DOCUMENTATION ET INFO 1
Nombre de demandes 1
Nombre d'agents 1

6
PLAN 2012

Enfance, éducation, jeunesse

SOUS DOMAINE Nb d'agents unique


Animation enfance, jeunesse 2
Nombre de demandes 2
Nombre d'agents 1

7
PLAN 2012

Europe et international

SOUS DOMAINE Nb d'agents unique


Connaissance des institutions 13
Politiques r‚gionales 20
Politiques sectorielles 3
Nombre de demandes 36
Nombre d'agents 36

8
PLAN 2012

Finances et gestion financière

SOUS DOMAINE Nb d'agents unique


Approche générale des finances 16
Fiscalité et dotation de l'Etat 3
Gestion et stratégie financière 2
Procédure budgétaire et comptable 85
Nombre de demandes 106
Nombre d'agents 101

9
PLAN 2012

formation professionnelle

SOUS DOMAINE Nb d'agents unique


Formation professionnelle 2
Nombre de demandes 2
Nombre d'agents 2

10
PLAN 2012

Formation professionnelle et recherche

SOUS DOMAINE Nb d'agents unique


Connaissance des acteurs, des dispositifs et des politiques d'emploi, de formation professionnelle d'apprentissage et de recherche 2
Nombre de demandes 2
Nombre d'agents 2

11
PLAN 2012

Génie technique

SOUS DOMAINE Nb d'agents unique


Architecture et construction 11
Espaces verts et paysage 4
Infrastructures et réseaux 32
Maintenance des bâtiments tout corps d'état 62
Nombre de demandes 109
Nombre d'agents 81

12
PLAN 2012

Gestion des ressources humaines

SOUS DOMAINE Nb d'agents unique


Approche générale de la GRH 1
Conditions de travail 3
Fonction formation 2
Gestion administrative et statutaire 25
Politique de GRH 53
Relations sociales 2
Sécurité des agents au travail 6
Nombre de demandes 92
Nombre d'agents 86

13
PLAN 2012

Informatique et systèmes d information

SOUS DOMAINE Nb d'agents unique


Architecture et administration des systèmes d'information 46
Bureautique et utilisation des outils informatiques 176
Réseaux et télécommunication 1
Techniques informatiques 1
Nombre de demandes 224
Nombre d'agents 206

14
PLAN 2012

Management

SOUS DOMAINE Nb d'agents unique


Approche générale du management 1
Management des équipes et des personnes 7
Management organisationnel 3
Management stratégique 3
Nombre de demandes 14
Nombre d'agents 10

15
PLAN 2012

Patrimoine

SOUS DOMAINE Nb d'agents unique


Diffusion et promotion 3
D‚veloppement et protection patrimoine 6
Gestion et enrichissement des fonds 5
Protection juridique du patrimoine 1
Nombre de demandes 15
Nombre d'agents 12

16
PLAN 2012

Pr‚pa concours/examens

SOUS DOMAINE Nb d'agents unique


PREPARATION A L'ECRIT 6
Nombre de demandes 6
Nombre d'agents 6

17
PLAN 2012

Repères et outils fondamentaux necessaires à l exercice professionnel

SOUS DOMAINE Nb d'agents unique


Connaissance de l'environnement territorial 16
Savoirs de base participant à l'intégration dans la vie professionnelle 1
stages linguistiques 4
Techniques administratives, d'organisation et de secrétariat 6
Techniques d'expression, de communication et relationnelles 129
1
Nombre de demandes 157
Nombre d'agents 145

18
PLAN 2012

Restauration

SOUS DOMAINE Nb d'agents unique


Approche générale de la restauration 2
Distribution et service 2
Equilibre nutritionnel 39
Hygiène et sécurité alimentaire 67
Nombre de demandes 110
Nombre d'agents 108

19
PLAN 2012

Sécurité

SOUS DOMAINE Nb d'agents unique


Prévention et opération d'incendie et de secours 2
Prévention et protection du public 12
Sécurité des agents au travail 16
Nombre de demandes 30
Nombre d'agents 27

20
PLAN 2012

TCO

SOUS DOMAINE Nb d'agents unique


TRONC COMMUN CATEGORIE A 1
TRONC COMMUN CATEGORIE C 59
Nombre de demandes 60
Nombre d'agents 60

21
RECENSEMENT DES BESOINS COLLECTIFS - C.T.C

2012

Evolution de la demande Si lieu CTC,


Nom du directeur ou Nombre Organisme En cours de nombre de
Nombre de validé par Lieu du Coût de la
Direction chef de service Intitulé de la formation de Période de En cours mise en groupes de
participants organisme stage formation
demandeur modules formation CTC œuvre par 10
de formation
Service organisme participants
Délégation
Générale de la 1er
Mme Madeleine Itinéraire: "Animateurs
Coordination à 12 3 semestre CNFPT oui oui oui CORSE - €
BATTESTI territoriaux"
l'Evaluation et aux 2012
méthodes
Direction des Itinéraire : Europe
1er
Affaires "Optimiser la mise en AJACCIO et
Direction Mme Laëtitia SALINI 20 3 trimestre CNFPT oui oui oui 1 200,00 €
Européennes et œuvre des projets BASTIA
2012
Internationales européens"

Parcours "Connaissances
nécessaires à la
Direction du Santé et compréhension du cadre
Mme Evelyne
Développement insertion légal et à l'appréhension 5 5 2012 CNFPT AJACCIO
STROMBONI MANCA
social sociale des enjeux pesés dans le
secteur santé et insertion
social

Direction Langue Formation Perfectionnement en


Jean-Pierre ARRIO 2 2012 CNFPT oui non non Ajaccio
Corse linguistique Anglais
Direction Langue Formation Elaboration pratique du
Jean-Pierre ARRIO 2 2012 CNFPT oui oui oui Ajaccio - €
Corse linguistique budget
Direction Actions
Actions DRAAF/CT
éducatives, Sport et AILLAUD Alexandre PLAISIR A LA CANTINE 35 7 2012 oui CORSE 9 000,00 €
éducatives C
Jeunesse
Apprentissage ou
Direction Actions
Actions Etablissements réactualisation des
éducatives, Sport et 30 5 2012 CNFPT oui oui oui - €
éducatives scolaires connaissances en hygiène
Jeunesse
alimentaire
Apprentissage ou
perfectionnement des
Direction Actions
Actions Etablissements compétences techniques
éducatives, Sport et 30 6 2012 CNFPT oui oui oui - €
éducatives scolaires en matière de
Jeunesse
maintenance des
bâtiments
Direction Actions
Jeunesse et Gestion administrative et
éducatives, Sport et OGNO Nicolas 3 2012 CNFPT oui oui oui - €
Sports financière
Jeunesse
Direction des SIS Marché - Type SIS
Direction Alain FICHOU 8 non Interne
Bâtiments "coaching marchés
8+
Direction des Investissemen
Jean-Philippe PERI Formation AUTOCAD Contôleurs (à autres non Ajaccio
Routes ts routiers
définir)
Apprentissage ou
consolidation des
Direction des Services Exploitation Ajaccio et
Direction compétences techniques 20 2012 CNFPT oui oui oui - €
Routes des Routes Bastia
des agents d'exploitation
des routes
Direction du Relations avec Itinéraire : "Subventions 60 (toutes 1er
Mr Jean-Michel
Développement les aux associations" - Partie directions 2 semestre CNFPT oui oui oui Ajaccio 6
GAMBINI
local associations juridique confondues) 2012
Direction du Relations avec Itinéraire : "Subventions 60 (toutes 1er
Mr Jean-Michel
Développement les aux associations" - Partie directions 2 semestre CNFPT oui oui oui Ajaccio 6
GAMBINI
local associations Financière confondues) 2012
Direction de
l'Informatique et Mr jean-Charles Assurer le support PC IB
Informatique 8 2012 non non non
des Techniques de DESCOINGS niveau 2 Formation
communication

Direction de
l'Informatique et Mr jean-Charles Support système , outil,
Informatique 8 2012 Orsys non non non
des Techniques de DESCOINGS sécurité
communication
Pratiques de base de :
Direction de
- SeRveur Exchange /
l'Informatique et Mr jean-Charles
Informatique annuaire 10 2012 non non non
des Techniques de DESCOINGS
- Technologie CITRIX
communication
- VLAN, VPN, WIFI
Direction de
l'Informatique et Mr jean-Charles Connaître et utiliser la
Informatique 7 2012 non non non
des Techniques de DESCOINGS technologie SQL server
communication
"Le langage de la
Learning
Direction de programmation SQL :
Tree
l'Informatique et Mr jean-Charles Introduction complète" ou
Informatique 5 2012 International non non non
des Techniques de DESCOINGS "Interroger les bases de
ou IB
communication données avec le langage
Formation
SQL"
Direction des 1er
Gestion des Gestion statutaire :
Ressources Eliane VITTINI 5* semestre CNFPT oui oui oui Ajaccio - €
personnels Réactualisation
Humaines 2012
Gestion et préparation
Direction des des tableaux 2ème Ajaccio et
Gestion des
Ressources Eliane VITTINI d'avancement et des listes 5* semestre CNFPT oui oui oui Issy les - €
personnels
Humaines d'aptitude - 2012 Moulineaux
Perfectionnement
Retraites : Mise en
pratique de la réforme et
Direction des 1er
Gestion des identification des Ajaccio et
Ressources Eliane VITTINI 2* semestre CNFPT oui oui oui - €
personnels incidences dues aux Paris
Humaines 2012
évolutions réglementaires
en matière de retraite
Direction des 1er
Gestion des Les congés de maladie,
Ressources Eliane VITTINI 1 semestre CNFPT oui oui oui Ajaccio - €
personnels les AT et MP - Initiation
Humaines 2012
Direction des Les congés de maladie, 2ème
Gestion des
Ressources Eliane VITTINI les AT et MP - 1 semestre CNFPT oui oui oui Paris - €
personnels
Humaines Réactualisation 2012
Direction des Formation, Approfondissement
OTTAVY ROSE-
Ressources Mobilité et formation Entretien annuel 50 juin CNFPT oui oui non Ajaccio 5
MARIE
Humaines Recrutement d''évaluation
Direction des Formation, AJACCIO +
OTTAVY ROSE-
Ressources Mobilité et Parcours Marchés Publics 3 5 2012 CNFPT OUI oui oui autres - €
MARIE
Humaines Recrutement délégations
Direction des Formation, 1er
OTTAVY ROSE- Apprentissage logiciel e-
Ressources Mobilité et 3 semestre SEDIT oui oui non AJACCIO
MARIE formation
Humaines Recrutement 2012
Réactualisation des
SERVICE BIANCARDINI connaissances suite
6 3 2012 Autres oui Ajaccio
COMMUNICATION Clothilde Adobe : Quark express,
Photoshop, illustrator,
1er
Mlle Marie-Hélène Itinéraire commande Ajaccio et
C,T,C, DGARM DJIVAS publique
50 2 semestre CNFPT oui oui oui
Bastia
2 - €
2012
1er
Mlle Marie-Hélène Itinéraires Finances Ajaccio et
C,T,C, DGARM DJIVAS publiques
50 3 semestre CNFPT oui oui oui
Bastia
4 - €
2012
Mlle Marie-Hélène Module financier du Ajaccio et
C.T.C DGARM DJIVAS Progiciel Sedit Marianne
80 3 2012 SEDIT oui
Bastia
8
Apprentissage ou
Ajaccio et
C.T.C DGS DGS perfectionnement des 30 2012 CNFPT oui oui oui
Bastia
2 400,00 €
outils bureautiques
Ajaccio et
C.T.C DGS DGS LANGUE CORSE 40 2 2012 CNFPT oui oui oui
Bastia
4 - €

* Si possibilité de
regroupement avec
d'autres collectivités
NOTICE POUR LA CREATION DE NOUVEAUX CONTACTS

Fournir un tableau sous Excel formaté de la manière suivante (en respectant l'ordre et le type de colonnes) :

Exemples :
CODE ENREGISTREMENT SIRET* RAISON SOCIALE* COMPLEMENT NOM COMPLEMENT ADRESSE N° ET LIB DANS la VOIE* DISTRIBUTION SPECIALE ACHEMINEMENT POSTAL

CNFPT Délégation régionale de Corse Route du Salario 57, avenue de Verdun 20000

n° SIRET de la Minuscules (sauf sigles), avec Minuscules, avec accents, et 1ère Minuscules, avec accents, et 1ère
Cette colonne n'est pas à collectivité. accents, et 1ère lettre des lettre des noms propres en lettre des noms propres en
compléter Indispensable C.C.A.S. et non CCAS ou Centre communal d'action sociale noms propres en majuscule majuscule BP et CS (non B.P. et C.S.) majuscule

Minuscules (sauf sigles), avec accents, et 1ère lettre des noms propres en Lieu-dit, ZAC, ZI, nom et n° de
majuscule bâtiment, immeuble, etc. cédex en minuscules avec accent

Noms composés séparés par un -


* Données obligatoires
Chaque ligne correspond à un seul poste (= contact relié à une collectivité par sa fonction)
S'il y a plusieurs postes par collectivité, indiquer autant de lignes que de postes et réindiquer à chaque fois les données concernant la collectivité (SIRET, raison sociale, complément de nom, etc.)
Insérer une ligne par poste (une personne peut avoir plusieurs postes et donc apparaître sur plusieurs lignes)
N° SIRET indispensable (sans ce numéro, le poste ne pourra être importé)
Toutes les données doivent appaître en minuscules avec accents (sauf sigles et première lettre des noms propres)
Ne pas transmettre les postes qui sont déjà dans la GRCT (cf liste qu'on vous a transmise) car l'import annule et remplace les données de la base
CODE POSTAL* TEL CT FAX CT MAIL GENERAL CT

Ajaccio 04 95 50 45 0 04 95 50 45 10 accueil.ajaccio@cnfpt.fr

Numéros séparés par un Numéros séparés par


espace et non un . un espace et non un . Lien non-actif
SITE WEB CT CIVILITE* PRENOM* NOM* MAIL CONTACT* TEL CONTACT FAX CONTACT FONCTION DETAILLEE* CODE FONCTION** CHAMP D'INTERVENTION*** DOMAINE D'INTERVENTION***
Directeur
www.corse.cnfpt.fr 1 Norbert Pancrazi norbert.pancrazi@cnfpt.fr 04 95 50 45 05 04 95 50 45 10 régional 1

M. = 1 Minuscules avec 1ère Minuscules avec 1ère Numéros séparés Numéros séparés *** cf onglet
Mme = 2 lettre en majuscule et lettre en majuscule et par un espace et par un espace et ** cf onglet "codes "champs+domaines
Adresse commençant par http:// Mlle = 3 accents accents Lien non-actif non un . non un . Minuscules, avec accents fonctions" d'intervention" *** cf onglet "champs+domaines d'intervention"
Les champs d'intervention
Prénoms composés Noms composés doivent être séparés par un
Lien non-actif séparés par un - séparés par un - Mail contact indispensable sauf pour les élus Pas de sigles Donnée obligatoire tiret Les domaines d'intervention doivent être séparés par un tiret

Féminiser (Directrice, Présidente) s'il s'agit d'une femme


Secrétariat Général de
Président du Conseil Exécutif l’Assemblée de Corse
Serge TOMI
Paul GIACOBBI
Secrétariat Général du
Conseil économique,
social et culturel
Service de la Cabinet Direction Générale Délégation générale à la
Pierre AGOSTINI
Communication François-Dominique coordination, à l’évaluation et
Thierry GAMBA-MARTINI
de PERETTI aux méthodes

Secrétariat du
Conseil Exécutif

Direction générale adjointe aux Direction générale adjointe à Direction générale adjointe aux Direction générale adjointe aux
ressources et aux moyens l’enseignement, la formation et au infrastructures, routes et transports interventions et au développement
Marie-Hélène DJIVAS développement social Georges ARGIVIER Jean-Jacques ABRAINI
Dominique PIANELLI

Direction des Direction du Direction de Direction juridique Direction des Direction de la Direction de Direction du Direction de Direction de la Direction des Direction des Direction des Direction Direction du Direction du Direction de la Direction des
finances domaine l’informatique, et et de ressources formation l’enseignement développement
Des techniques de
’éducation, de la langue corse routes transports bâtiments Administrative développement développement culture et du affaires
Gerald Joelle la commande humaines A. GAFFORY supérieur social
WINTENBERGER communication jeunesse et des Françoise Daniel Cynthia Alain FICHOU et comptable local durable patrimoine européennes et
PAOLANTONACCI publique Christiane Serge Evelyne
(Par intérim) Jean-Charles sports GRAZIANI LABORDE CAVALLI Josephe Jean-Michel Nadine J.F KREMER- internationales
DESCOINGS Paule PIERI RENUCCI NATALINI STROMBONI
Alain PASQUALINI MAZZACAMI GAMBINI MASTROPASQUA MARIETTI Laetitia SALINI

Service Service Service de Service de la Service de la Service de la Service de la Service de Service Service de la Service des Service des Service Service foncier Service des Service du Service des Service des
du budget des biens l’informatique commande gestion des politique de recherche l’habitat et du des actions formation études et transports des bâtiments Pierre-Camille relations avec les développement patrimoines affaires
Ludivine Joëlle Julie Acquaviva publique personnels formation Marc Benedetti logement éducatives linguistique investissements ferroviaires publics Sampieri collectivités technologique Marie-Luce européennes
Coppolani Wintenberger _________ José Eliane Vittini NN _________ Paul Cristiani Alexandre Jean-Pierre routiers Stéphane Patrick Robin ___________ publiques Eric Ferrari Arnaud Alexia Vero
_________ ________ Service des Luciani _________ _________ Service de _______ Aillaud Arrio Jean-Philippe Petreto ___________ Service de la Paule _________ _________ ----------------
Service de Service des infrastructures _________ Service des Service de la l’enseignement Service de la _________ _________ Peri ___________ Service des gestion Mondoloni Service de l’eau Service de la Service des
Service juridique Service de la Service de la ________ bâtiments administrative __________ et de création, de la relations
l’inventaire des moyens de relations sociales formation et de supérieur et de la santé et de Service des ports
Anne Bartoli diffusion d’enseignement Vincent Service des l’assainissement internationales
recettes et de Marie-Laure communication Vanina l’apprentissage formation en l’insertion sociale jeunesse et des Service de et aéroports diffusion et
_________ linguistique Guy Graziani Nadine
la dette Montaz Rosset J-T Poletti Muglioni Stéphanie alternance Marie-Ange sports l’exploitation des Bernard Bernardini relations des pratiques Monia
Service de la Mastropasqua
Jeanne Dron ______ __________ Guibbani Marc Moracchini Nicolas Ogno Jean-Luc routes de Haute- Platzer __________ associatives artistiques Delporte-Sanna
documentation et _________
Questure des archives Service de la Defranchi Morucci Corse Service de la Jean-Philippe Bernard Filippi _________
Laurence Mach formation, de la _________ Ariel Riso sécurité de la Rossi Service de _________ Antenne de
Marie-Céline l’agriculture,
______ LorenzIni mobilité et du Conseil ________ route Service de Bruxelles
Service de recrutement linguistique Service de Noël Urbani de la pêche et l’ingénierie Emmanuelle
l’exploitation du Rose-Marie Sébastien l’exploitation des des forêts culturelle Thévignot-
domaine Ottavy Quenot routes de Corse- Jules-Albert Andrée Dunyach
David Pelletier du-Sud Rossi Gouth-Grimaldi
_________
Jean-Luc Millo _______
Service du cadre
_______ Musée de la
de vie et de
Service des Corse
l’énergie
ouvrages d’art NN
Amélie Chiari
Loïc MORVAN _____
(Par intérim) FRAC
_______ Anne
Unité analyses Alessandri
Centre du et contrôles _________
Gabriel Centre d’art
sport et de la
Pasquali polyphonique de
jeunesse de OTC ADEC ODARC Sartène
Corse
Conservatoire de
musique et de
danse
ATC OEHC
«Henri Tomasi»

OEC
ANNEXE 3
ANNEXE 4 : FICHES-PROJETS

FICHE PROJET N°1 : MANAGEMENT SUPERIEUR

Intitulé : Manager le changement et la complexité

Référent CTC : DGA

Référent CNFPT : Charles DI FRANCO, Directeur adjoint formation

Public : Cadres supérieurs

Descriptif synthétique :

- Avec l’évolution rapide des organisations publiques, les cadres de la CTC sont amenés à
porter un diagnostic sur le fonctionnement de leur direction et de mesurer leurs marges de
manœuvre dans cette structure hiérarchique. Pour introduire les changements
indispensables à l’évolution des services et des effectifs de cultures administratives
différentes, ils ont un rôle central dans la transmission des valeurs de la CTC. Dans ce
contexte, les formations doivent leur permettre d’évaluer les freins culturels au
changement et d'identifier les leviers pour faire évoluer la culture de la CTC dans cette
situation de transformation.

Besoins de formation identifiés pour la réalisation de ce projet :

- Redéfinir ou repréciser les missions, métiers, valeurs, objectifs et stratégies,


- Repenser les structures,
- Concevoir de nouveaux modes de fonctionnement,
- Positionner le cadre au sein de son service, dans l’organisation de la collectivité
- Identifier et communiquer auprès des agents la culture de la CTC
- Réussir l’introduction des changements par le « management culturel »
- Maîtriser les techniques de management par objectifs et les techniques de communication.
- Élaborer des systèmes de pilotage, mettre en place un contrôle de gestion,
- Approfondir les entretiens annuels d’évaluation et évaluer compétences, besoins en
formation, projets professionnels et personnels des agents.

Organisation :

- Formation en intra sous forme de séminaires, les études de cas devront être réalisées à
partir des problématiques rencontrées dans la collectivité.

Indicateurs de résultats :

- Nombre d’entretiens d’évaluation réalisés


- Taux de mobilité interne
- Taux de participation

Calendrier : 2012-2015

33
FICHE PROJET N°2 : MANAGEMENT INTERMEDAIRE

Intitulé : Manager au quotidien

Référent CTC : DGA

Référent CNFPT : Charles DI FRANCO, Directeur adjoint formation

Publics : Encadrement intermédiaire

Descriptif synthétique :

L'encadrement intermédiaire se trouve face à des contraintes techniques, juridiques et des enjeux
politiques de plus en plus forts et nombreux. Ces personnels de catégories B et C se retrouvent en
situation d'encadrement avec peu ou pas de formation management. L’objectif est de leur
permettre de maîtriser les principes de base du management pour les traduire par l’action dans
leur mission de responsable de service, d’équipe.

Besoins de formation identifiés pour la réalisation de ce projet :

- Comprendre et mettre en œuvre une méthodologie de projet de service.


- Impulser une dynamique d’équipe pour renforcer l’efficience du service.
- Analyser et comprendre les interactions entre agents, équipes et services.
- Développer son efficacité dans l’animation d’équipe.
- Faire de l’entretien annuel d’évaluation un outil de management.
- Organiser le travail d’une équipe, savoir définir des objectifs, des priorités et les
structurer dans le temps.
- Respecter les principes de développement durable dans l’organisation de son service et ses
pratiques managériales.
- Savoir gérer des situations conflictuelles.
- Stabiliser l’organisation du service en maîtrisant la relation travail prescrit/ travail réel à
partir des outils RH (cadres d’emplois, référentiel métiers, fiche de poste)
- Maîtriser les bases statutaires, droits et obligations des fonctionnaires et communiquer sur
les valeurs de la fonction publique, faire respecter les droits et obligations des
fonctionnaires.

Organisation : formation action en intra. Groupe interservices.

Indicateurs de résultats :

- Nombre d’entretiens d’évaluation réalisés.


- Réduction des accidents de travail par service.
- Taux de participation

Calendrier : 2012 à 2015

34
FICHE PROJET N°3 : SYSTEMES D’INFORMATION

Intitulé : Maitriser et optimiser les systèmes d’information de la collectivité

Référent CTC : Directeur de l’Informatique et des Techniques de Communication

Référent CNFPT : François CASANOVA, Conseiller formation

Publics : Utilisateurs logiciels et progiciels

Descriptif synthétique :

Le service informatique doit déployer d’ici et 2015 les différents progiciels métiers de gestion de
l’information suivants :
• Gestion des marchés, déconcentration de la saisie dans toutes les directions
• Sedit Mariane, déconcentration de la saisie dans toutes les directions
• CAO, DAO, SIG Routier, progiciels transversaux à la DGST favorisant le travail
collaboratif
Au niveau bureautique, conformément aux orientations gouvernementales, le service
informatique doit faire progressivement glisser les utilisateurs des logiciels de Microsoft vers des
logiciels open Office avec comme objectif de renforcer la fiabilité et sécurité du système de
traitement de l’information de la CTC. Dans l’attente de ce déploiement, il est prévu de conforter
les compétences sur les outils bureautiques utilisés actuellement avec en particulier l’optimisation
de la plateforme collaborative à partir d’Outlook. La finalité étant de rationaliser la gestion des
flux par une appropriation des outils collaboratifs.

Besoins de formation identifiés pour la réalisation de ce projet :

- Renforcer la fonction de formateur interne


- Maitriser les fonctions avancées des outils collaboratifs internes
- Approfondir les connaissances sur les applicatifs systèmes
- Déconcentrer la saisie de l’information des progiciels métiers
- Déployer et optimiser les outils bureautiques
- Perfectionner les agents sur les applicatifs systèmes
- Renforcer la réactivité et la fonction appui aux autres services

Organisation :

- Bureautique et Photoshop CNFPT


- SIG, CAO, DAO marchés par lot
- SIS et finances service formation
- Outils collaboratifs, services informatiques

Indicateurs de résultats :

- Taux de déploiement des progiciels métiers


- Taux d’utilisation des réseaux intranet
- Nombre d’agents ayant suivi une formation
- Nombre d’itinéraires

Calendrier : 2012-2015

35
FICHE PROJET N°4 : LINGUA CORSA

Intitulé : S’initier et maitriser la langue corse

Référent CTC : Françoise GRAZIANI, Directrice du service de la Langue Corse

Référent CNFPT : Marina LUCIANI, Conseiller formation

Publics : Tout public

Descriptif synthétique :

Dans le cadre de sa politique en faveur de la langue corse, la Collectivité Territoriale de Corse a


adopté le « Plan régional des formations (PRDF) » en 2005, puis le « Plan d’aménagement et de
développement linguistiques pour la langue corse 2007-2013 ».
Trois orientations stratégiques guident cette politique :
• sauvegarder la transmission de la langue corse aux jeunes générations,
• définir la place et les fonctions de la langue corse dans la société corse d’aujourd’hui,
• définir les moyens et l’organisation nécessaires pour soutenir le développement de l’usage
de la langue dans tous les domaines, y compris l’activité professionnelle.
La CTC est en première ligne pour donner l’exemple d’une utilisation vivante de la langue corse,
en la rendant « visible » et en la donnant à « entendre » dans le fonctionnement de son
administration même, dans ses locaux, à l’extérieur comme à l’intérieur, dans ses bureaux, dans
ses actes comme lors des questions orales à l’Assemblée.
Le personnel, dans chaque direction, peut participer à cette « visibilité institutionnelle ». Le
processus de formation en place est là pour les y aider, avec l’objectif, à terme, de faire de la
langue corse une compétence valorisante dans la carrière de l’agent.
A l’appui de cette démarche, la CTC a soutenu l’initiative de l’Université de Corte et du réseau
des GRETA du rectorat dans la mise au point d’une certification des différents niveaux de
compétences, le « certificatu di lingua corsa ». Pour les agents qui le souhaitent, la formation
suivie sera naturellement couronnée par l’obtention du « certificatu » qui attestera du niveau
acquis et valorisera leur expérience, tant personnelle que professionnelle.
A noter que la Délégation régionale du CNFPT a elle-même signé la charte de la langue Corse le
15 avril 2010 avec la Collectivité Territoriale de Corse (annexe 3) ; dans ce cadre, la Délégation
régionale du CNFPT sollicitera la Direction langue corse pour des traductions potentielles.

Besoins de formation identifiés pour la réalisation de ce projet :

- Faciliter l’accès à une formation à la langue corse


- S’initier et se perfectionner au vocabulaire à visée professionnelle
- S’associer à un processus collectif de maîtrise de la langue corse dans l’activité
professionnelle
- Valider sa compétence opérationnelle en langue corse par l’obtention du certificatu

Organisation :

- Formation en inter à partir de groupes homogènes en niveau de maîtrise de la langue corse

Indicateurs de résultats :

- Taux de participation
- Nombre de certificati /an

Calendrier : 2012-2015

36
FICHE PROJET N°5 : DEVELOPPEMENT DURABLE

Intitulé : Intégrer les enjeux du développement durable et définir les solutions à mettre en
œuvre

Référent CTC : Directeur du Développement durable

Référent CNFPT : François CASANOVA, Conseiller formation

Publics : Tout public

Descriptif synthétique :

- La prise de conscience des enjeux du Développement Durable par les cadres et agent de la
CTC demande à être renforcée. Elle conduit inéluctablement les fonctionnaires à se
positionner quant à leur responsabilité sociale et environnementale. Il est de la
responsabilité des cadres d'intégrer ces changements au cœur de leur direction et d'y
associer leurs collaborateurs. Cette formation aidera à repérer les enjeux majeurs du
développement durable et leurs impacts pour la CTC, à identifier les solutions et la façon
de les mettre en œuvre de façon opérationnelle.
La convention d’objectifs et de moyens signée le 27 janvier 2012 entre l’OEC et la DR du
CNFPT concourra à la réalisation de ces actions.

Besoins de formation identifiés pour a réalisation de ce projet :

- Définition du développement durable,


- Historique des principales dates et évolution du concept à travers le temps,
- Les grands enjeux environnementaux et sociaux de la collectivité,
- Présentation de l'engagement de la CTC au regard des protocoles nationaux et des
directives européennes,
- Rôles et responsabilités des différents acteurs: Conseils Généraux, Offices, Parcs Naturels,
Collectivités, Entreprises …,
- Les outils de la mise en pratique : Natura 2000, Agenda 21, Plan Climat,
- Présentation des enjeux sur les axes prioritaires de la collectivité en fonction de ses
compétences, énergie, bâtiment, transport, déplacement, air, urbanisme et éco-
responsabilité,
- Mise en œuvre de la e-administration,
- Objectifs, indicateurs et rôle de l'amélioration continue.

Organisation : sous forme modulaire par thématique.

Indicateurs de résultats :

- Nombre d’agent en formation


- Nombre de modules thématiques

Calendrier : 2012-2015

37
FICHE PROJET N°6 : AFFAIRES EUROPEENNES

Intitulé : Appréhender les enjeux territoriaux du développement des métiers de l’Europe


pour la CTC

Référent CTC: Laetitia SALINI, Directrice des Affaire européennes et internationales

Référent CNFPT : Charles DI FRANCO, Directeur adjoint formation

Publics : Tout public de la direction Europe et international

Descriptif synthétique :

- La direction des affaires européennes compte une vingtaine d’agents dont deux basés à
Bruxelles. La priorité des besoins en formation porte sur le renforcement des
connaissances des thématiques européennes spécifiques ou transversales aux différents
services qui la compose afin d’optimiser la mise en œuvre et la gestion des politiques
publiques sur le territoire de la Corse. Cette nécessité d’utilisation et de gestion des fonds
européens structurels demande de développer de véritables champs de compétences
professionnelles en ingénierie de projet, en contrôle et évaluation des projets, mais aussi
en communication afin de sensibiliser et valoriser les actions internationales dans l’ile.
Les fonctions gestions et pilotages nécessitent une utilisation avancée de la bureautique et
en particulier des tableurs ainsi qu’une connaissance approfondie des progiciels
spécifiques au traitement des données budgétaires des fonds publics nationaux et
européens.

Besoins de formation identifiés pour la réalisation de ce projet :

- Sensibilisation des agents


- Appréhender le fonctionnement de la CTC et des institutions européennes, connaitre les
différents programmes européens 2007-2013.
- Comprendre les modalités de gestion des subventions entre la CTC, l’Etat et l’Europe.

- Ingénierie de projet
- Acquérir une méthodologie de projet européen, savoir planifier les étapes d’un projet
Européen
- Renforcer la dimension contrôle et évaluation d’un projet
- Connaître les règles d’encadrement communautaire des aides et des circuits administratifs

Organisation :

- Formation en inter sous forme de formations actions à partir de groupes homogènes au


regard des besoins ciblés, les études de cas devront être réalisées à partir des
problématiques rencontrées dans la collectivité.

Indicateurs de résultats :

- Nombre d’agents ayant suivi une formation


- Nombre d’actions communes

Calendrier : 2012-2015

38
FICHE PROJET N°7 : FINANCES

Intitulé : Accompagner la déconcentration de la fonction finance

Référent CTC : Directeur des Finances

Référent CNFPT : Marilyn MASSONI, Responsable Antenne de la Haute-Corse

Publics : Agents de la direction des finances, référents finances de toutes les directions de la CTC

Descriptif synthétique :

- La formation doit accompagner un changement organisationnel important de


déconcentration de la fonction financière avec une extension des domaines d’expertise des
agents du service. Les modes de gestion passent d’un système centralisé à un système
déconcentré de la saisie des engagements et des prémandatements. Ce choix stratégique
impacte le métier des agents du service finance, mais aussi l’ensemble des agents référents
"finance" des services de la collectivité.
La fonction saisie est transférée du service finance vers les autres services. La fonction
contrôle devient première dans plusieurs domaines, les subventions aux associations, les
marchés publics … ce qui nécessite pour les agents de devenir polycompétents.
Pour tous les autres services qui procèdent à un financement, il est nécessaire de renforcer
les fondamentaux en finances publiques et en particulier une maitrise de la M71

Besoins de formation identifiés pour la réalisation de ce projet :

- Agents du service finance


- Comprendre le caractère de la fonction contrôle et la placer au cœur de l’organisation des
circuits financiers,
- Acquérir les outils et méthodes nécessaires à la mise en place du contrôle,
- Maitriser la mise en œuvre de la M71, savoir expliquer ses mécanismes d’application à
d’autres agents,
- Etre sensibilisé à l’évaluation financière des politiques publiques,
- Utiliser les fonctions avancées de SEDIT-MARIANE.

- Agents référents finance


- Connaître les principaux généraux des processus de décentralisation de la fonction
financière,
- Comprendre et maitriser les fonctionnements budgétaires et comptables d’un service,
- Acquérir les méthodes de saisie de la M71,
- Maitriser les fonctions de saisie, consultation et édition de comptes de SEDIT-
MARIANE.

Organisation :

- Formation en intra sous forme de formations actions à partir de groupes homogènes au


regard des besoins ciblés, les études de cas devront être réalisées à partir des
problématiques rencontrées dans la collectivité.

Indicateurs de résultats :

- Taux de mobilité interne

Calendrier : 2012-2015

39
FICHE PROJET N°8 : CULTURE ET PATRIMOINE

Intitulé : Maîtriser les enjeux de la culture et du patrimoine corses

Référent CTC : Jean-François KREMER-MARIETTI, Directeur de la Culture et du Patrimoine

Référent CNFPT : Marina LUCIANI, Conseiller formation

Publics : Tout public de la direction culture et patrimoine

Descriptif synthétique :

Les formations demandées ont pour objectifs de professionnaliser les personnels et de les
sensibiliser aux enjeux stratégiques de la culture et du patrimoine corse. Les besoins exprimés
portent à la fois :
- sur le renforcement des compétences nécessaires « au fonctionnement de base » des
services et sur le développement des familles de métiers de la culture et du patrimoine
- à une mission d’appui aux politiques de la culture et du patrimoine sur des interventions
en soutien direct aux actions de terrain avec des personnels amenés à travailler en mode
projet en assumant les responsabilités de maitre d’ouvrage.
Les besoins en formation se structurent autour de quatre axes prioritaires :
 Professionnaliser les agents en développant leurs connaissances du patrimoine et de la
culture corse,
 Accroitre les compétences des chefs de service et de la direction en management de projet,
 Accompagner l’encadrement avec des personnes ressources,
 Renforcer la fonction de maître d’ouvrage

Besoins de formation identifiés pour la réalisation de ce projet :

-Professionnalisation des agents


- Identifier les éléments de mise en œuvre d’une politique culturelle
- Les fondements de la culture corse
- Formation en langues italien, espagnol, anglais, corse

-Évaluation des politiques de la culturelle et du patrimoine


- Comprendre les problèmes spécifiques au management de projet dans le domaine du
patrimoine et de la culture,
- Savoir élaborer un projet,
- Se doter de méthodes et d’outils adaptés,
- Adapter ces outils aux différentes équipes de la direction,
- Accompagner l’encadrement dans la mise en œuvre des projets,
- Acquérir une méthode d’évaluation des actions du patrimoine et de la culturelle,
- Déterminer des indicateurs pertinents d’évaluation de l’activité patrimoine et culturel,
- Réaliser des tableaux de bord de pilotage de l’activité du patrimoine et de la culture,
- Mettre en œuvre des formations d’échanges de pratiques professionnelles sur la
valorisation et la gestion d’exploitation de sites,
- Connaître et renforcer les compétences en matière de maitrise d’ouvrage.

Fonctionnement des services


- Intégrer la e-administration dans le fonctionnement des services, constitution des bases de
données, services collaboratifs, numérisation …
- Accompagner le projet de direction sur l’atlas culturel et développer des systèmes
d’information autour de la culture,

40
- Appliquer les règles de suivi des contrats de propriété intellectuelle,
- Maitriser les outils de contrôle et d’évaluation des activités des associations.

Recyclage
- Programmer des journées d’échanges et de mise en valeur du patrimoine et de la culture
dans une logique de formation action des participants,
- Participer à des séminaires nationaux et internationaux pour actualiser les contenus de la
politique du patrimoine et de la culturelle sur le territoire.

Organisation :

- Formation en intra sous forme de formations actions.

Indicateurs de résultats :

- Taux de mobilité interne


- Taux de participation

Calendrier : 2012-2015

41
FICHE PROJET N°9 : RESTAURATION COLLECTIVE

Intitulé : Introduction du bio dans la cuisine collective corse

Référent CTC : Alain PASQUALINI, Directeur de l’éducation, de la Jeunesse et des Sports

Référent CNFPT : Marina LUCIANI, Conseiller formation

Publics : Chefs de cuisine et cuisiniers

Descriptif synthétique :

En raison des fortes évolutions dans le domaine de la restauration collective concernant la qualité
alimentaire des repas servis dans les établissements du second degré, la Collectivité Territoriale de
Corse souhaite s’engager dans une politique de valorisation des matières premières à travers la
gastronomie régionale.

A cet effet, l’objectif est de mettre en place des modules de formation en en matière de
recommandations nutritionnelles, de valorisation des spécialités régionales en s’appuyant sur les
matières premières produites en Corse (si possible) et afin de créer un livret de recettes basé sur la
saisonnalité. Ces recettes seront élaborées pour la restauration collective.

Besoins de formation identifiés pour la réalisation de ce projet :

- Utilisation des matières premières issues de circuits courts et/ou de l’agriculture


biologique,
- La cuisine régionale en restauration collective,
- Recommandations nutritionnelles et plan alimentaire.

Organisation : le cas échéant, selon une déclinaison territorialisée

Indicateurs de résultats :

- Taux de participation

Calendrier : 2012-2015

42
FICHE PROJET N°10 : HYGIENE ET SECURITE ALIMENTAIRE

Intitulé : Formations aux règles d’hygiène et de sécurité alimentaire

Référent CTC : Alain PASQUALINI, Directeur de l’éducation, de la Jeunesse et des Sports

Référent CNFPT : Marina LUCIANI, Conseiller formation

Publics : Chefs de cuisine, cuisiniers et aides-cuisiniers

Descriptif synthétique :

En raison des fortes évolutions dans le domaine de la restauration collective concernant la qualité
alimentaire des repas servis dans les établissements du second degré, la Collectivité Territoriale de
Corse souhaite s’engager dans une politique de valorisation des matières premières à travers la
gastronomie régionale.

A cet effet, l’objectif est de mettre en place des modules de formation en en matière de
recommandations nutritionnelles, de valorisation des spécialités régionales en s’appuyant sur les
matières premières produites en Corse (si possible) et afin de créer un livret de recettes basé sur la
saisonnalité. Ces recettes seront élaborées pour la restauration collective.

Besoins de formation identifiés pour la réalisation de ce projet :

- Initiation HACCP
- L’analyse des dangers en HACCP,
- Le plan de maîtrise sanitaire,
- La réactualisation des connaissances en hygiène alimentaire,
- La qualité d’accueil en restauration collective,
- La démarche qualité dans un service de restauration scolaire,
- La cuisine Bio dans la restauration collective.

Organisation :

- Formation en intra ou en inter

Indicateurs de résultats :

- Réduction des risques alimentaires


- Taux de participation

Calendrier : 2012-2015

43
FICHE PROJET N°11 : HANDICAP

Réf PRD : Axe stratégique N° 2.7 : 2.7.2 – 2.7.3 – 2.7.4 – 2.7.5

Intitulé : Favoriser la prise en compte des situations de handicap

Référent CTC : Mme OTTAVY Rose Marie – Directrice des Ressources Humaines Adjointe

Référent CNFPT : - Josiane ALVAREZ (pour la gestion des situations)


- Marina LUCIANI (pour la mise en œuvre des formations)

Publics : Tous publics

Descriptif synthétique :

Les situations sont actuellement traitées, dans certains cas, dans l’urgence et sans concertation
avec les différents acteurs concernés au sein de la collectivité.
La DRH souhaite anticiper et promouvoir le travail en équipe, tout en respectant les compétences
et les responsabilités de chacun, et assurer la traçabilité du suivi des personnes en situation de
handicap ou susceptibles de présenter un handicap.
Actuellement absence de dispositif formalisé en ce sens.
Elle souhaite de plus favoriser la sensibilisation des directeurs et chefs de service de la CTC afin
de mieux prendre en compte les différentes situations liées aux handicaps.
Elle confiera au CNFPT la formation des personnes en situation de handicap.

Besoins de formation identifiés pour la réalisation du projet :

• Connaître les repères fondamentaux sur le handicap : sensibilisation au handicap et à


l’accueil des personnes handicapées. Présentation de la loi du 11 février 2005 et des
réseaux sociaux en charge du handicap.(tous publics)
• Optimiser l’accueil et l’accompagnement des personnes handicapées : accueil des
publics handicapés dans le bâtiment publics CTC (musées, lycées etc…) et leurs abords.
(personnels d’accueil)
• Consolider la prise en compte du handicap au sein de la collectivité : sensibilisation
autour du handicap, recrutement de travailleurs handicapés. ; modalités de compensation,
explication des circuits internes ; formations professionnelles (Directeurs et chefs de
service).
• En fonction de l’évolution des fonctions de correspondant handicap et / ou de référent
handicap, un dispositif de formation pourra être envisagé avec le CNFPT.

Organisation / Plan d’action :

Propositions de gestion interne des situations (en lien avec le CNFPT)

• Mise en place d’une procédure en cas de « signalement » permettant d’associer l’ensemble


des partenaires concernés au sein du PRITH et traiter en collectif les situations.
Le CNFPT, engagé sur le champ du handicap, pourra être associé à l’élaboration de cette
procédure.
• Pour toute analyse individuelle de situation, la formation reste un volet privilégié.
Le CNFPT sera donc associé en fonction des besoins.
• Mise en place de personnes ressources (correspondant handicap) dans chaque DGA et
identification des fonctions.

44
Le CNFPT pourra être associé à l’identification des fonctions.
• A terme, identification d’une fonction de référent handicap au sein de la collectivité.
Le CNFPT pourra être associé à la définition de ces fonctions et assurera à la formation du
référent handicap.

Indicateurs de résultats :

- Fiche de procédure formalisée


- Nombre de situations analysées et résultats
- Identification de la fonction de correspondant handicap
- Création de la fonction de Référent .Handicap .
- Formations organisées et taux de participation

45
FICHE PROJET N°12 : ECO-RESPONSABILITE / DEPLACEMENTS

PRD : Axe stratégique : N° 5.1 : 5.1.1

Intitulé : Favoriser l’utilisation plus fréquente des transports en commun et du covoiturage


pour se rendre sur le lieu de formation

Référent CTC : Mme THOMAS-PINELLI Marie Dominique et Mme CAMAGNEZ


Françoise

Référent CNFPT : Josiane ALVAREZ, Directrice Adjointe des Ressources

Public : Tous agents désireux de participer à une action de formation ou en déplacement.

Descriptif synthétique :

La collectivité territoriale souhaite s’engager dans une politique de déplacement éco-responsable.


A ce titre, elle participera à l’effort du CNFPT en ce domaine, pour les agents de la CTC inscrits
à des formations.

Plan d’action :

• sensibilisation des agents de la collectivité territoriale de Corse à la promotion d’une


utilisation plus fréquente des transports en commun ou du covoiturage lors de
déplacements divers (stages, réunions, entretiens, etc…)

• A l’appui des convocations et/ou des demandes d’ordre de mission, information


systématique sur le dispositif de covoiturage et/ou de transport en commun par voie de
messagerie

• Intégration de la politique de déplacement éco-responsable dans le règlement interne de


formation- CTC.

• Publicité sur cette politique par voie d’affichage, sur le site intranet de la CTC (voir sur le
site CTC).

Indicateurs de résultats :

- Analyse des modalités de déplacement (feuilles d’émargement du CNFPT et état des frais
de mission – formation – CTC).
- Bilan Carbone

Calendrier : 2012 - 2015

46
FICHE PROJET N°13 : SAVOIRS FONDAMENTAUX

Réf PRD : Axe stratégique 2.5 : 2.5.1 – 2.5.2 – 2.5.3.

Intitulé : Favoriser la prise en compte des savoirs fondamentaux au sein de la CTC

Référent CTC : Mme Rose Marie OTTAVY

Référent CNFPT : Charles DI FRANCO

Publics : Tous publics

Descriptif synthétique :

Dans le cadre de sa politique en faveur de la lutte contre l’Illettrisme, la Collectivité Territoriale


de Corse souhaite développer des démarches de sensibilisation, de formation à destination des
personnels encadrants et des agents concernés par ce domaine.

Besoins de formation identifiés pour la réalisation de ce projet :

- Définition d’une politique de communication


- Actions de sensibilisation en direction des personnels encadrants et des personnels
concernés.
- Apprendre à repérer les personnels en situation d’illettrisme.
- Formations à l’acquisition des savoirs fondamentaux et des compétences de base.

Organisation / Plan d’action :

Cette politique pourrait s’articuler autour des orientations suivantes :


• Identifier des modes de communication appropriées et définir une politique de
communication adaptée sur ce sujet en direction de l’ensemble des personnels de la CTC.
• Sensibiliser les personnels encadrants et les élus de la collectivité du bien- fondé de cette
nouvelle politique. . Apprentissage au repérage des personnels en difficulté dans leur
service.
• Repérer les agents en situation d’illettrisme.
• Proposer aux agents concernés dans ce cadre professionnel, des parcours « formation de
base » permettant l’acquisition ou la « reconquête » des savoirs fondamentaux et des
compétences de base (lecture, écriture, calcul). Actions de remédiation.
• Préparer et orienter ce public dans leur évolution de carrière par une mise à niveau afin
d’intégrer une préparation aux concours.

- Formation en intra des personnels encadrants pour la partie repérage et communication.


- Formation CNFPT pour les personnels concernés.

Indicateurs de résultats :

- Nombre d’actions de sensibilisation et/ou actions de formation :


- Taux de participation :
- Nombre de participants :
- Taux de compréhension :

Calendrier : 2012 – 2015

47
FICHE PROJET N° 14 : AIDES AUX ASSOCIATIONS

Article du contrat de partenariat visé : N° et Intitulé :


• Article 4.1 : Accroître l’efficacité du service au public en prévoyant des
réorganisations sur la base du renforcement des compétences et les pôles d’expertises
des agents.
• Article 4.2.2 : Contribuer à améliorer la qualité de la gestion publique locale et faire
vivre les valeurs du service public local

Axes du PRD CNFPT visés : N° et Intitulés :


• 1.2.1 (Développer toute action en faveur de l’appropriation d’une culture générale sur
l’environnement territorial)
• 3.1.1 (proposer à tout agent territorial de corse une offre minimale de formation à une
heure environ de sa résidence administrative ou familiale = groupe sur Bastia)
• 3.3.1 (Mettre en œuvre la nouvelle programmation stratégique de la formation des
catégories A)

Intitulé : Instruction des demandes de subventions associatives

Référent CTC : Jean-Philippe ROSSI

Référent CNFPT : Frédéric ALESSANDRI

Public :
• Tous personnels en charge de l’instruction de demandes de subventions associatives

Descriptif synthétique :
Le service des relations associatives est appelé à coordonner l’ensemble des demandes de
subventions déposées par les associations.
Ses missions sont :
 Instruire des demandes d’associations dont le champ d’action ne s’inscrit pas dans le cadre
des politiques sectorielles de la CTC (sport, culture, langue corse, etc.) et dont l’action en
faveur du développement local est significative ;
 Soutenir et financer les manifestations et évènements présentant un intérêt pour le
développement local organisés par des associations, notamment les foires rurales et
artisanales.
Le problème à résoudre : Le service est constitué pour la plupart d’agents n’ayant jamais
auparavant instruit des demandes de subventions associatives. Par conséquent, il y a une
méconnaissance du champ associatif. Le problème réside donc dans l’absence de connaissances
et d’outils nécessaires à une analyse plus fine des demandes associatives (en particulier sur les
plans juridique, comptable, financier, organisationnel, etc.).
La situation à améliorer : permettre aux agents d’augmenter leurs connaissances et compétences
en matière d’instruction des demandes de subventions associatives.
Les objectifs à réaliser :
 Sur un plan général, permettre à la CTC de réduire les risques inhérents à l’attribution de
subventions aux associations par une collectivité locale (gestion de fait, prise illégale
d’intérêt, financement abusif, etc.) ;
 Sur un plan individuel, donner aux agents les moyens d’augmenter leurs compétences
dans leur domaine d’activité, source d’un travail plus enrichissant.

48
 Amélioration du service public : réduction des délais d’instruction des dossiers,
accompagnement des associations.

Organisation :
• 10 à 11 jours répartis en 3 modules de formation
• 3 groupes dont un localisé sur Bastia

Indicateurs de résultats :
• Taux de participation

Calendrier : 2012 – début 1er trimestre 2013

49
FICHE PROJET N° 15 : SYSTEME D’INFORMATION GEOGRAPHIQUE

Article du contrat de partenariat visé : N° et Intitulé :


• Article 10 : Communication et échanges électroniques

Axes du PRD CNFPT visés : N° et Intitulés :


• 3.1.1 Proposer à tout agent territorial de Corse une offre minimale de formation à une
heure environ de sa résidence administrative ou familiale
• 3.2.1 Engager des partenariats avec des collectivités et/ou établissements d’accueil pour la
territorialisation de l’offre
• 4.2.4 Initier divers dispositifs et outils pour diversifier l’accès aux ressources formatives
numériques : web TV, web conférence, classes virtuelles, e-learning, certificat de langue
corse, etc.

Intitulé : Réalisation et gestion de bases de données géographiques dans le cadre de projets


d’analyse de données et de conception de documents d’aide à la décision.

Référent CTC : Laurence PINELLI, Responsable de la Mission SIG

Référent CNFPT : Laurence CADARIO, Responsable des Systèmes d’Information et des


Télécommunications

Public :
• Pour le CNFPT : Directeur Régional, Directeur Adjoint à la Formation, Directrice
Adjointe des Ressources, Conseillers formation
• Pour la CTC : Directeurs Généraux, Directeurs Généraux Adjoints, Directeurs et Chefs de
service
• Pour les collectivités : Animateurs de développement territorial, Cadres des collectivités,
Elus

Descriptif synthétique :
La géomatique est aujourd’hui une activité primordiale dans les collectivités territoriales
permettant d’afficher et d’analyser des données géographiques utiles pour des aménagements
routiers, ouvrages, gestion des réseaux, mais aussi pour concevoir des documents d’analyses,
d’aide à la décision et de communication, par exemple, la politique régionale concernant les aides
européennes, la culture, l’environnement, l’aménagement du territoire, la formation et
l’enseignement, et toute autre thématique concernant les compétences de la Collectivité
Territoriale de Corse.
Les outils SIG permettent de créer des bases de données cartographiques, d’en assurer la gestion
et la mise à jour et de produire des cartes et documents d’analyses, de communication.
La responsable de la mission SIG de la CTC et la RSIT de la délégation corse du CNFPT
coopèreront notamment pour la mise au point de documents cartographiques numériques (dans le
cadre de la territorialisation de l’offre de formation, dans la réalisation de plans de déplacements
d’établissements …)

Organisation :
• Séances de travail entre la responsable de la mission SIG et la RSIT du CNFPT, en
fonction des projets
• Définition conjointe d’un calendrier de travail
• Transmission des données au format adéquat par la RSIT

50
• Production de documents cartographiques numériques, à partir des données, par la
responsable SIG
• Examen et validation collective des documents.

Indicateurs de résultats :
• Nature et nombre de projets

Calendrier : Correspondant à la durée du contrat

51
CONVENTION CADRE DE PARTICIPATION FINANCIERE
AVEC LES COLLECTIVITES TERRITORIALES ET LEURS
ETABLISSEMENTS PUBLICS

N° / 1/ 2 / / 0 / 8 / R / / / / /

 Mise en œuvre par le CNFPT, d’actions de formation intra-collectivités payantes

 Participations payantes à des stages programmés dans l’offre de formation


régionale du CNFPT

Entre d’une part,


…………………………………………………………………
désigné(e) ci après par le terme "la collectivité", représentée par :
adresse :
code postal : ville :
N° de SIRET : code APE :

Et d’autre part,

le Centre National de la Fonction Publique Territoriale, Délégation Corse, 57, Avenue de Verdun – Route
du Salario, 20000 AJACCIO,
désigné ci-après par le sigle CNFPT, représenté par Docteur Simon RENUCCI, Délégué Régional du CNFPT
pour la Corse dûment autorisé par l’arrêté n°75198 en date du 15 avril 2009,

ARTICLE 1 : OBJET DE LA CONVENTION

Mise en œuvre d’action(s) de formation intra avec participation financière :

A la demande de …………………………., le CNFPT pourra organiser une formation intra à


l’intention des agents territoriaux de la collectivité.
Ces formations « sur mesure » et hors programme régional de formation, s’inscrivent dans le
cadre d’un partenariat financier. Chaque action fera l’objet d’une proposition de cahier des
charges de formation et d’un devis soumis à la collectivité.

Participation payante à des actions programmées par le CNFPT :

La ………………………. pourra inscrire les agents concernés aux formations payantes organisées
par le CNFPT dans le respect de la tarification fixée par délibérations du Conseil d’administration
de l’établissement.
ARTICLE 2 : NATURE DES ACTIONS

Les formations intra répondent à des besoins spécifiques des collectivités. Elles contribuent à la
professionnalisation des agents territoriaux et la mise en œuvre des politiques publiques des
collectivités.

ARTICLE 3 : INSCRIPTIONS

Les inscriptions doivent être adressées au C.N.F.P.T. selon les modalités précisées sur le bulletin
d’inscription.

Le nombre moyen de stagiaires attendus pour les formations intra est de 15 à 18 présents. Le
nombre de stagiaires attendu sera contractualisé avec le CNFPT pour chaque action dans le
cadre de l’élaboration et de la validation du cahier des charges de formation.
En cas d’annulation de l’action de son fait ,la collectivité devra verser au CNFPT une participation
financière de 50% des dépenses engagées si l’annulation est effectuée au plus un mois avant la
date de la formation, et à hauteur de 100% pour une annulation effectuée au plus une semaine
avant la date de la formation.

ARTICLE 4 : PARTICIPATION

Le C.N.F.P.T. adresse à chaque agent, trois semaines avant le début de l'action, une convocation
qui doit faire l’objet d’une confirmation immédiate de participation.

ARTICLE 5 : EVALUATION

L’évaluation de la formation est assurée par le conseiller formation concerné du CNFPT et le


responsable formation de la collectivité.

A la fin de la formation, une fiche d’évaluation dite « à chaud » est renseignée par le stagiaire.
L’évaluation porte notamment sur l’atteinte des objectifs de formation énoncés dans le programme
de stage. D’autres modalités d’évaluation peuvent être conjointement arrêtées entre le CNFPT et
la collectivité. A l’issue de la formation, les attestations de participation sont adressées à
……………………………..

ARTICLE 6 : CLAUSES FINANCIERES

La participation de la ……………….. est fixée conformément à la grille de tarification jointe en


annexe.

Un devis est adressé pour définir le montant de la participation financière due par la collectivité :

* dans le cadre de la mise en œuvre d’action(s) de formation intra avec participation


financière,

* dans le cadre de participation(s) payante(s) à des actions programmées par le CNFPT.

En cas d'interruption de la formation par le(s) stagiaire(s) en cours de stage , le montant


financier de la participation est intégralement dû.
ARTICLE 7 : MODALITES DE PAIEMENT

Le paiement de la somme due sera effectué à réception du titre de recettes à l’ordre de :


M. l’agent comptable du CNFPT – 80, rue de Reuilly - CS 41232 - 75578 Paris cedex 12
Comptable assignataire du Centre National de la Fonction Publique Territoriale, chargé
de l’encaissement de la recette.
Domiciliation bancaire : Recette Générale des Finances de Paris
Code banque : 10071 – Code guichet : 75000 – N° de compte : 00001005162 – Clé RIB :
17

ARTICLE 8 : ASSURANCE

Le CNFPT souscrit une assurance couvrant les dommages subis par les stagiaires ou causés à
autrui du fait des stagiaires pendant la durée de la formation.

Les véhicules à moteur des stagiaires ne sont pas couverts par l’assurance du CNFPT.

ARTICLE 9 : LITIGES

Tous les litiges pouvant résulter de l’application de la présente convention relèvent de la


compétence du Tribunal Administratif de Bastia.

ARTICLE 10 : MISE EN VIGUEUR ET DUREE

La présente convention est conclue annuellement à compter du ……… …… Elle restera en


vigueur par tacite reconduction sauf dénonciation d'une des parties.

Date Pour la collectivité Pour la délégation Corse du CNFPT

Le Délégué Régional

Cachet et signature Dr Simon RENUCCI


26/04/2012

PARTICIPATION FINANCIERE DES COLLECTIVITES TERRITORIALES ET ETABLISSEMENTS PUBLICS


APPLICABLE AUX FORMATIONS HORS COTISATIONS PAYANTES - au 1/04/2012-
Délibérations n°11/148 du 14 /12/2011 et n°12/031 du 21/03/2012- Décisions n°2012/DEC/017et 2012DEC/018du 28/03/2012
Délibérations formation des policiers n° 00/13 du 22/03/2000, n°008-066 du 25/06/2008,n°11-043 du 23/03/2011

Participation financière
Nature de la prestation
Tarif groupe Tarif individuel : par jour et par stagiaire

1. INTRAS PAR COLLECTIVITES OU UNION DE COLLECTIVITES HORS PROGRAMME

Par catégorie de formation


Actions non prévues dans le programme du CNFPT
(nécessitant la création d'un cahier des charges adapté à la Niveau 1 : 400 € par jour pour un groupe
demande ou actions conduisant à dépasser l'enveloppe
Niveau 2 : 600 € par jour pour un groupe
budgétaire du CNFPT)
Niveau 3 : 800 € par jour pour un groupe
Les demandes de formation "sur mesure" pour des unions de
collectivités donnent lieu à une participation financière Niveau 4 : 1 000 € par jour pour un groupe

Niveau 5 : 1 200 € par jour pour un groupe

2. ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS

Accompagnement : 250 € la 1/2 journée

Accompagnement de haute expertise : 400 € la 1/2


Accompagnement de projets
journée
Accompagnement de très haute expertise : 600 € la
1/2 journée

3. FORMATIONS BUREAUTIQUE

Formations bureautiques présentiel (hors niveau de base) Tarifs intras niveau 1 à 5 80 €

e -formation bureautique Coût de la prestation achetée par le CNFPT

4. FORMATIONS DE REMISE A NIVEAU ( préalables aux préparations aux concours et examens )

Remise à niveau degré 3 et 4 (ANLCI*)


(au-delà de 10 jours de formation par stagiaire) Tarifs intras niveau 1 à 5 50 €
Les degrés 1 et 2 sont assurés par le CNFPT sur cotisation

Remise à niveau en vue d'une préparation aux concours et


Tarifs intras niveau 1 à 5 50 €
examens catégorie A ou B

5. FORMATIONS DE QUALIFICATION OU DE CERTIFICATION HORS PROGRAMME

Formations de certification ou diplômante (hormis titres


Coût de la prestation achetée par le CNFPT Coût jour de la prestation divisé par 8
delivrés par le CNFPT)

6. FORMATIONS POLICE

Formations des policiers (FCO) 1 875 € (pour un groupe de 15) 125 €

Formations à l'armement des policiers Payant, se réferer à la délibération n°008-066 du 25 juin

Formations des agents de police municipale,


Payant se référer à la délibération n°11-043 du 23 mars 2011 (disponible à la demande auprès du CNFPT)
cavaliers et agents de police municipale motocyclistes

7. ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUEL

120 € par personne et par jour pour un groupe de 4


Accompagnement individuel VAE 400 €
stagiaires
Accompagnement individuel (bilan professionnel,
100 € par heure
accompagnement personnalisé)

8. FORMATIONS EN LANGUE (hormis les langues régionales)

Formations en langue étrangère


Les formations relatives à l'apprentissage de la langue corse Coût de la prestation achetée par le CNFPT. Coût jour de la prestation divisé par 8
sont prises en charge par le CNFPT sur la cotisation
26/04/2012

9. PERSONNES EMPLOYEES PAR LES COLLECTIVITES TERRITORIALES OU LEURS ETABLISSEMENTS QUI NE RELEVENT PAS DE LA
COMPETENCE DU CNFPT

Préparation concours Tarifs intras niveau 1 à 5 80 €

Formation continue Tarifs intras niveau 1 à 5 150 €


60 €
Contrats aidés Tarifs intras niveau 1 à 5 (hors formation tarifées par domaine comme l'hygiene et
la sécurité ou bureautique)

10. FORMATIONS HYGIENE ET SECURITE

ACMO / nouvellement désignés comme "assistants


Tarifs intras niveau 1 à 5 60 €
de prévention" et "conseillers de prévention"
ACFI Tarifs intras niveau 1 à 5 60 €

Habilitations électriques sous tension

Habilitations électriques hors tension

FIMO (formation initiale minimum obligatoire) / FCO


(formation de conduite obligatoire)
Coût de la prestation achetée par le CNFPT Coût jour de la prestation divisé par 8
Conduite sur neige et glace/conduite sur route
glissante

PSC 1 (Prévention et secours civiques de niveau 1)

CACES

60 €
CPS (Certificat prévention secours) Tarifs intras niveau 1 à 5 ou coût jour de la prestation achetée par le CNFPT divisé
par 8

Coordonnateur sécurité protection de la santé Tarifs intras niveau 1 à 5 120 €

SST (Sauveteur secouriste du travail) Tarifs intras niveau 1 à 5 60 €

Formateurs SST Tarifs intras niveau 1 à 5 80 €

SSIAP (service sécurité incendie assistance à personne ) / 110 € niveau 1 (agent) et 2 (chef d'équipe)
Tarifs intras niveau 1 à 5
sécurité ERP 150 € pour niveau 3 (chef de service)

Formation à la manipulation des extincteurs Tarifs intras niveau 1 à 5 60 €

Agents membres des CHSCT Tarifs intras niveau 1 à 5 60 €

11. DIVERS

Niveau 1 : 50 €
Formations ou actions hors programme qui n'ont pas Niveau 2 : 75 €
été identifiées dans le cadre national des activités Tarifs intras niveau 1 à 5 Niveau 3 : 100 €
payantes Niveau 4 : 125 €
Niveau 5 : 150 €

Les tarifs ci-dessus s'entendent frais de documentation inclus et hors frais logistiques (locations de salles, de matériels.) susceptibles d'être facturés en sus

LISTE DES FORMATIONS HYGIENE ET SECURITE FINANCEES SUR COTISATION

Sécurité incendie ; Signalisation chantier ; Chantier en hauteur ; Acteurs PRAP - Protection des risques liés à l'activité physique ; Formation de formateurs PRAP
26/04/2012

OBSERVATIONS GENERALES

Frais annexes :

Frais de transport : la prise en charge des frais kilométriques de transport en Corse n'est plus assurée par le CNFPT. Le CNFPT prend en
charge le remboursement des frais de transport des stagiaires qui se rendent sur le continent pour suivre des formations organisées par le CNFPT.

Frais d'hébergement : prise en charge assurée par le CNFPT pour les formations sur cotisations. (au delà d'une heure de trajet)
Pas de prise en charge pour les formations payantes.

Frais de restauration : prise en charge assurée par le CNFPT pour les formations sur cotisations.
Pas de prise en charge pour les formations payantes.

 Annulation de sessions (intras payants et non payants) et/ou non présentation des stagiaires :
En cas d'annulation de session du fait de la collectivité ou de non présentation d'un stagiaire inscrit et accepté par le CNFPT (sauf
absence pour maladie), la participation financière de la collectivité compense les frais annexes restant à charge du CNFPT. C'est
le cas notamment des nuitées d'hôtel déjà réservées pour ce stagiaire. (mise en oeuvre 1 /07/2012)

Intras prévus sur cotisation présentant un taux d'absentéisme important :

".. la programmation de l'action intra pourrait etre conditionnée en amont à la constitution par la collectivité d'un groupe d'au moins
15 stagiaires ou plus, lorsque cela est possible sur le plan pédagogique. Dans l'hypothèse où la session ne comprendrait
finalement qu'un effectif égal ou inférieur à 10 agents présents (ou autre seuil fixé dans la convention avec la collectivité) , la
formation sera assimilée à une action avec participation financiere calculée au tarif en vigueur."(extrait délibération 11/148 du
14/12/2011)
Dans l'hypothese où un session de formation intra est annulée du fait de la collectivité alors que le CNFPT a engagé des frais,une
participation financiere sera demandée à hauteur de 50 % pour une annulation connue au plus un mois avant la date de la
formation et à hauteur de 100 % pour une annulation connue au plus une semaine avant la date de la formation.

Cas particulier des élus

Il est décidé de ne pas donner suite aux candidatures d'élus aux formations organisées par le CNFPT, ce dernier ne disposant pas
de l'agrément du Ministère de l'Intérieur (DGCL) pour ce type d'intervention, sous peine de fausser les règles de la concurrence.
Des organismes agréés exercent en effet leur activité en Corse (GRETA, Acadomia, PM Consultants, Association des Maires de
Corse du Sud …)
Des formations mixtes pourront avoir lieu néanmoins (ex. : sous forme de colloques, de journées d'actualité avec les Associations
des Maires). Dans ce cas, les frais seront mutualisés.
De même, des élus pourront être sollicités par la Délégation Régionale en tant qu'intervenants pour des stages.
Modalités de prise en charge des déplacements
des stagiaires sur le territoire Corse
Date d’effet : à compter du 1er février 2012

Ces mesures s’appliquent aux stagiaires qui suivent SUR L’ENSEMBLE DU


TERRITOIRE DE LA CORSE une formation organisée par le CNFPT, à l’exception des
préparations aux concours et examens.

 TRANSPORT

Le CNFPT ne prend pas en charge l’indemnisation des frais de transport des stagiaires.

 RESTAURATION ET HÉBERGEMENT

Les frais d’hébergement et de restauration sont pris en charge directement par le


CNFPT.

Hébergement
Les conditions de prise en charge relatives à l’hébergement s’appliquent aux stagiaires
dont la commune de résidence administrative se situe à plus d’une heure en voiture du
lieu où se déroule l’action de formation (base légale retenue : site Via Michelin)
Des dérogations peuvent être accordées pour les stagiaires en situation de mobilité
réduite. Dans ce cas, le stagiaire atteste sur l’honneur qu’il fait l’objet d’une mobilité
réduite.
Modalités pratiques
Toute demande d’hébergement devra être effectuée dès réception de la convocation.
La prise en charge de l’hébergement peut débuter à titre exceptionnel la veille du
stage.
Toute demande d’annulation de réservation devra être effectuée au moins 48 h avant la
date d’hébergement.
NB. : A compter du 1er juillet 2012 ; les réservations d’hôtel non annulées par le
stagiaire ou annulées tardivement et facturées au CNFPT, feront l’objet d’une
compensation financière de la collectivité employeur, sauf production d’un certificat
médical dans un délai maximal de 48 h après le déroulement de la formation.

Restauration
Tous les repas sont pris en charge à compter du 1er jour de la formation jusqu’au
dernier jour midi (pour les stagiaires dont le lieu de résidence administrative est distinct du lieu de
formation).
(En cas d’hébergement la veille d’un stage, le repas du soir pourra être indemnisé sur
demande du stagiaire).
Le remboursement des repas s’effectue sur la base d’une indemnité égale à 11 € par
repas toute catégorie confondue. Pour l’antenne de Bastia, un ticket repas pour la
restauration de midi est délivré aux stagiaires.
Modalités de prise en charge des déplacements
des stagiaires de Corse
qui se rendent sur le Continent
Date d’effet : à compter du 1er février 2012

Ces mesures s’appliquent aux stagiaires qui suivent SUR LE CONTINENT une formation
organisée par le CNFPT (délégations, INSET, INET), à l’exception des préparations aux
concours et examens.

 TRANSPORT
La délégation régionale Corse du CNFPT rembourse au stagiaire un Aller/retour par la voie aérienne
ou maritime pour se rendre sur le Continent.
En cas d’utilisation d’un transport maritime, le CNFPT prend en charge la traversée du stagiaire et
éventuellement le coût de la couchette. Le passage du véhicule n’est pas pris en charge par le CNFPT.

Les déplacements effectués en Corse (accès résidence vers l’aéroport ou à la gare maritime) et sur le
Continent (accès aéroport ou gare maritime vers le lieu de formation) sont pris en charge par
l’employeur.

Modalités pratiques
Le stagiaire devra veiller au choix du tarif le plus intéressant. Il devra par conséquent privilégier les
vols bord à bord pour se rendre sur le continent. En dehors des destinations Marseille/Nice /Paris, une
demande d’accord préalable devra être effectuée auprès du service gestion du CNFPT. Cette demande
sera effectuée par mail à l’adresse suivante : marie.yaconi@cnfpt.fr.

Le stagiaire procède à la réservation de son billet et à son règlement (sauf si avance du billet
effectuée par sa collectivité employeur).

La demande de remboursement sera effectuée par le stagiaire auprès de l’unité de gestion


du CNFPT - 57 av de Verdun, Route du Salario 20000 AJACCIO - Téléphone 04.95.50.45.09 -
sur la base des pièces justificatives suivantes :
- Justificatif de présence à la formation (attestation de présence),
- Titre de transport avec montant,
- Cartes d’embarquement aller/retour.
Le dossier sera instruit dès que toutes les pièces seront réunies.

NB. : Si une collectivité procède « à l’avance » du titre de transport pour un de ses agents, elle
ne pourra pas être remboursée par le CNFPT. Le remboursement sera effectué au stagiaire, à
charge pour la collectivité de recouvrer la somme correspondante auprès de l’agent.

Frais annexes
Aucun autre frais n’est pris en charge par le CNFPT : taxi, frais parking, péage d’autoroute…

 RESTAURATION ET HÉBERGEMENT
La délégation régionale Corse ne prend en charge aucun frais de restauration et d’hébergement.
Les frais d’hébergement et de restauration sont pris en charge directement par la structure du
CNFPT qui assure la formation.

Hébergement
La prise en charge de l’hébergement peut débuter la veille du stage. Dans ce cas, faire la
demande auprès de la structure qui organise la formation.

Restauration
er
Tous les repas sont pris en charge à compter du 1 jour de la formation jusqu’au dernier jour
midi. Le CNFPT peut procéder directement au règlement du restaurateur, ou délivre des tickets
repas, ou peut également procéder au versement d’une indemnité forfaitaire à hauteur de 11 €
par repas.