Vous êtes sur la page 1sur 2

See discussions, stats, and author profiles for this publication at: https://www.researchgate.

net/publication/323557090

: Effet du Préchauffage de l’Air sur la Combustion : Application pour les


Paramètres Thermochimique

Poster · October 2017

CITATIONS READS

0 90

4 authors:

Mohammed el hadi Attia Fethi Bouras


El-Oued University El-Oued University
42 PUBLICATIONS   30 CITATIONS    38 PUBLICATIONS   139 CITATIONS   

SEE PROFILE SEE PROFILE

Zied Driss Fouad Khaldi


Ecole Nationale d'Ingénieurs de Sfax University of Batna 1
224 PUBLICATIONS   709 CITATIONS    35 PUBLICATIONS   121 CITATIONS   

SEE PROFILE SEE PROFILE

Some of the authors of this publication are also working on these related projects:

CFD modeling View project

Pompe à chaleur à compression hydraulique View project

All content following this page was uploaded by Mohammed el hadi Attia on 05 March 2018.

The user has requested enhancement of the downloaded file.


Effet du Préchauffage de l’Air sur la Combustion: Application pour les
Paramètres Thermochimiques
Mohammed El Hadi ATTIA(1) (courriel – attiameh@gmail.com)
Fethi BOURAS(1,2) , Zied DRISS (3) et Fouad KHALDI(2)

Résumé : Dans cette étude, nous


3. Configuration Conclusion
avons simulé l’effet du préchauffage de l’air expérimentale Ce papier présente les résultats de la
dans une chambre de combustion cylindrique simulation numérique permettant de modéliser
tridimensionnelle. En utilisant le code CFD l’effet de préchauffage dans la combustion
Fluent, on a calculé les paramètres non-prémélangée alimentée par le combustible
caractéristiques de l’écoulement à savoir la G222. Dans ces conditions, le phénomène de
fraction massique du monoxyde de carbone préchauffage de l’air injecté avec le
CO et la température. L’étude de ce combustible G222 soumis initialement à une
phénomène consiste à utiliser un traitement température constante égale à T=300K. Par
spécial des modèles mathématiques. Les ailleurs, plusieurs cas sont considérés définis
approches considérées sont utilisées pour par les températures d’entrée de l'air égales à
surmonter la fermeture des équations du bilan T=300K, T=500K, T=750K et T=900K.
thermochimique. L'objectif principal de ce R3≡ R =0.04685m R1=0.03157 Q1 =0.0072 kg/s T1 =300 K Twall =500 K Les différents résultats trouvés nous ont
travail est d’étudier le comportement de ces R4=0.06115 m R2=0.03175 m Q2=0.137 kg/s T2 =750 K L= 1m
amenés aux constatations suivantes :
paramètres suite à la variation de la 4.Résultats et discussions •La température appropriée qui conduit à une
température d’entrée de l’air. Les résultats combustion avec moins de perte d'énergie est
obtenus montrent que la variation de la 4.1.Fraction massique du CO égale à T=750K sachant que la température du
température influe sur les paramètres étudiés. carburant est égale à T=300K.
Mots clés : Combustion; Turbulence; 0,14
T=300 K
T=500 K
•L’émission du monoxyde de carbone CO est
Combustible G222; Simulation Numérique;
T=750 K réduite dans le cas où les conditions d’entrée
0,12 T=900 K
sont caractérisées par la température de l’air
Fraction massique du CO

CFD. 0,10
x/R=0.14 T=750K et par la température du carburant
0,08 T=300K.
1.Introduction: 0,06

0,04
L'objectif principal de ce travail est
de présenter une étude thermochimie 3D dans
0,02

0,00
Références
une chambre de combustion cylindrique non-
prémélangée alimentée par G222, où le 0,0 0,1 0,2 0,3 0,4 0,5 0,6 0,7 0,8 0,9 1,0 1,1
r/R
mélange nommé G222 est basé sur 77 % de T=300 K
[1] F. Bouras, A. Soudani et M. Si-Ameur, Simulation
méthane et sur 23 % d'hydrogène. 0,14 T=500 K aux grands échelles de la combustion turbulente
Commençant par l’injection du G222 et l’air à T=750 K couplée à des fonctions densités de probabilité,
0,12 T=900 K
Fraction massique du CO

Proceeding of International Conference on Energetics


la même température égale à T=300 K. 0,10
x/R=0.38 and Pollution, Pages 45–50, 2007.
Ensuite, on fixe la température du carburant à [2] F. Tabet, B. Sarhb and I. Gokalp, Hydrogen–
0,08
la valeur précédente et on varie la température hydrocarbon turbulent non-premixed flame structure,
d’entrée de l’air à T=300 K, T=500 K, T=750 K 0,06
International journal of hydrogen energy, volume34,
et T=900 K. La simulation a été effectuée par le 0,04 Pages 5040–5047, 2009.
code de calcul FLUENT. Les résultats obtenus 0,02 [3] F. Bouras, A. Soudani, and M. Si Ameur,
confirment que le préchauffage de l’air Thermochemistry Study of Internal Combustion
0,00
Engine, Energy Procedia, volume 18, Pages 1086–
présente un impact sur les paramètres de la 0,0 0,1 0,2 0,3 0,4 0,5 0,6 0,7 0,8 0,9 1,0 1,1
1095, 2012.
combustion. r/R
[4] F. Bouras, A. Soudani, and M. Si Ameur, Beta-PDF
2. Les Equations: 4.1. Température Approach for Large Eddy Simulation of Non-premixed
Turbulent Combustion, International Review of
Mechanics Engineering, volume 4, Pages 1096–1099,
2010.
Equations de Navier-Stokes Compressibles T=300 [5] C.P. Pierce, P. Moin, Progress-Variable Approach
2500 T=500
T=750
for Large-Eddy Simulation of Non-Premixed Turbulent
2250 Combustion, Journal of Fluid Mechanics, volume 504,
T=900
Continuité 2000 Pages 73–97, 2004.
x/R=0.14
  1750 [6] F. Bouras, M.E.H. Attia and F. Khaldi, Entropy
 (  ui )  0
~
Generation Optimization in Internal Combustion
t xi
1500
T(K)

1250 Engine, Environ. Process. Volume 2, Pages 233–242,


Quantité de mouvement 1000 2015.
750
[7] F. Bouras, A. Soudani, and M. Si Ameur, Large
 u~i  ~ ~  ~ ~ p  ij Eddy Simulation for Lean Premixed Combustion,
 (  u i u j )   [  (u i u j  u i u j )]   500
Canadian Journal of Chemical Engineering, volume
t xi xi x j xi 250
91, Pages 231–237, 2013.
0,0 0,1 0,2 0,3 0,4 0,5 0,6 0,7 0,8 0,9 1,0 1,1
Energie r/R [8] F. Bouras, A. Soudani, and M. Si Ameur, Numerical
Study of the Turbulent Flow Inside an ORACLES
T=300 K
 ~  ~~  ~ p  2500 T=500 K Configuration, Trans. ASME, Journal of Appllied
~
h  ( u i h )   [  (u i h  u i h )]   u j ij T=750 K Mechnics, volume 79, Pages 510-514, 2012.
t xi xi t xi
2250
T=900 K
2000
[9] F. Bouras, Numerical study of turbulent structures
Espèces x/R=0.38 for lean premixed prevaporized combustion, Journal
1750
of Applied Mechanics and Technical Physics, volume
1500
T(K)

 ~  ~  ~ ~ 55, Pages 614–626, 2014.


Y f  ( uiY f )   [  (uiY f  uiY f )]   f 1250

t xi xi 1000


750

Etat Thermodynamique 500


250
~
p   RT
0,0 0,1 0,2 0,3 0,4 0,5 0,6 0,7 0,8 0,9 1,0 1,1
r/R

(1) Département de Physique, Faculté des Sciences Exactes, Université HL, El Oued, Algérie.
(2) Laboratoire LPEA, Département de Physique, Faculté des Sciences, Université HL, Batna, Algérie.
(3) Laboratoire des Systèmes Electromécaniques, Ecole Nationale d’Ingénieurs de Sfax, Université de Sfax, Tunisie
View publication stats