Vous êtes sur la page 1sur 5

 

Trois clefs pour mener un combat efficace     
 
Culte 20160214 Daniel Pottier 
 
Titre : 3 clefs pour mener un combat efficace   
 
La vie est un combat de chaque instant, parfois glorifiant, parfois épuisant. 
Il faut se battre pour ses droits, sa liberté, ses enfants, sa famille, son travail, sa santé… 
 
La vie spirituelle ne déroge pas à cette règle...Il y a une multitude de combats qu’il faut mener en tant 
que chrétien. 
 
Nous allons voir ensemble 3 clefs qui vont nous aider dans nos combats, et qui vont ouvrir notre 
compréhension spirituelle dans certains domaines. 
 
​​
I  1ère  Clef : Il est important de ne pas se tromper de combat 
 
a) Nous pousser à nous tromper de combat, est une stratégie diabolique 
 
1) Nous épuiser inutilement dans des combats qui ne sont pas les nôtres ! 
 
Exemple : Paul  
1 Corinthiens 9:26 ​
« Moi donc, je cours, non pas comme à l’aventure ; je frappe, non pas 
comme battant l’air. » ​
(L’image d’un pugilat)  
 
2) Nous donner un « os à ronger » pour nous détourner des vrais combats 
 
Pendant des années, on s’est battu dans nos églises pour des choses secondaires ! 
‐ La longueur des jupes 
‐ La longueur des cheveux 
‐ Foulard ou pas foulard 
‐ Le style de chant 
‐ Distribution de la cène par les femmes ou pas  
Sans se rendre compte que le diable nous donnait des os à ronger pour nous détourner des 
vrais combats !  
Si vous vouliez mener ces combats il faudrait un autre général que moi. J’ai d’autres combats à 
mener.  
  
Que d’énergie perdue dans des conflits internes, divisions internes, entre dénominations ! 
 
b) Si on se trompe de combat, on va se tromper de victoire  
 
Il y a des victoires qui ne servent à rien ! 
Le « Guiness des records »  
 
Le plus grand mangeur de Hot‐Dog au monde  
69 Hot‐Dog en 10 mn (19 320 Calories) 

Wasquehal, culte du Dimanche 13 Février 2016 
 

 
L’évènement du Tribunal de Christ. ​ Non pour savoir si je suis sauvé mais pour connaître ma 
récompense. Tribunal au sens de jury. Des victoires iront directement au feu.  
Tribunal : Un Jury des récompenses 
Ap 22v12​  « Voici, je viens bientôt, et ma rétribution est avec moi, pour rendre à chacun selon son 
œuvre. »  
 
1Cor.3v8​  « Chacun recevra sa propre récompense selon son propre travail. »  
 
 Si je me suis trompé de combat, je vais arriver au ciel avec une victoire qui n’est pas bonne e​ t qui ne 
sert à rien.  
 
Même quand la cause est juste et que je mène un combat qu’un autre aurait dû mener, je vais tout 
de même me retrouver avec une victoire qui ne m’appartient pas !  
 
c) Se tromper de combat c’est mener un combat contre la chair et le sang  
 
Ephésiens 6:12 ​ « Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les 
dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les 
esprits méchants dans les lieux célestes. » 
 
L’apôtre Paul considère ​ « la chair et le sang »​
 comme les instruments aveugles d’une 
puissance bien supérieure, qui se sert de l’homme pour arriver à ses fins.​  Si une personne 
semble me bloquer, je ne dois pas lui en vouloir ; ce ne serait pas le bon combat.  
 
d) Nous avons besoin de discernement pour choisir nos combats ! 
  
Exemple biblique :  
Actes 16:7 ​ « Arrivés près de la Mysie, ils se disposaient à entrer en Bithynie ; mais l’Esprit de Jésus 
ne le leur permit pas. » 
Paul​  ​
veut embrasser une bonne cause mais ce n’est pas son combat. Heureusement il était sensible à 
l’Esprit Saint. Il me faut combattre le bon combat.  
 
​​
II 2ème  clef : Il faut laisser Dieu mener nos propres combats 
 
Dieu veut combattre pour nous, mais ça ne veut pas dire que nous n’avons rien à faire. 
(Parfois, on aura des démarches administratives à faire, juridiques, familiales, médicales, spirituelles) 
Ça veut dire aussi que l’issue ne dépend pas de toi ! 
 
a) Exemples bibliques 
 
1) Le peuple hébreu à la sortie du Pays d’Egypte  
Exode 14v14 ​ « L’Eternel combattra pour vous ; et vous, gardez le silence. » 
 
 
2) David et les Philistins 

Wasquehal, culte du Dimanche 13 Février 2016 
 

1 Chroniques 14:15 ​« Quand tu entendras un bruit de pas dans les cimes des mûriers, alors 
tu sortiras pour combattre, car c’est Dieu qui marche devant toi pour battre l’armée des 
Philistins. » 
 
3) Josaphat et une coalition contre lui  
2 Chroniques 20:17 ​« Vous n’aurez point à combattre en cette affaire: présentez‐vous, 
tenez‐vous là, et vous verrez la délivrance que l’Eternel vous accordera. » 
Mon combat est le combat de Dieu mais j’ai aussi des choses à faire.  
 
b) Pour vivre cette réalité, il y a le « Laisse faire maintenant » de Jésus  
 
Exemple : Le baptême de Jésus  
Matthieu 3:14 ​ « Mais Jean s’y opposait » 
Jean était dans un combat théologique, idéologique !!! 
 
Matthieu 3:15 ​ « Jésus lui répondit: ​ Laisse faire maintenant​ , car il est convenable que nous 
accomplissions ainsi tout ce qui est juste. ​ Et Jean ne lui résista plus​  ». 
Pour que mon combat devienne le combat de Dieu je dois capituler.   
 Quelqu’un a dit : ​ « Le jour où vous démissionnerez de votre poste de Directeur Général de l'Univers, 
vous constaterez que le monde continue à tourner. » 
Le véritable pdg de ma vie c’est Dieu. Cela ne dépend pas de moi.  
Laisse faire maintenant ! 
 
​​
III 3ème  clef : Il faut choisir les bonnes armes   
 
ère​
a) 1​  Arme : La prière   
 
Psaume 56v10 ​ « Alors mes ennemis reculent, (​ Quand reculent‐ils ? 2 réponses)​  au jour ​
où je crie​
 ; Je 
reconnais que Dieu est pour moi. » 
 
Crier c’est le mot invoquer !  ​ Ce n’est pas ​
faire​
 ma prière.  
On est plus du tout dans la prière institutionnelle – On est plus dans la prière formelle – Religieuse ! 
On déchire son cœur dans la présence de Dieu et on crie à lui !  
Crier au Seigneur est la véritable prière.  
La prière est une arme : 
 
Anecdote​  : 
 
L'Histoire est pleine d'actes dans lesquels la Prière a trouvé sa juste place, et de nombreux 
événements historiques sont venus confirmer le rôle important tenu par la prière. 
En 1940, quatre cent mille anglais ont été bloqués dans la baie de Dunkerque.  Ce fut un véritable 
drame pour l'histoire des nations. Alors les Anglais ont proclamé une journée nationale de jeûne et 
de prière. Peut‐être qu'il y a des gens qui sont de cette époque et qui s'en souviennent… 
Et il faut que vous sachiez que non seulement les Anglais, mais aussi les Français se sont aussi 
humiliés dans le jeûne et la prière. C'est l'Evêque de Canterbury qui, le 26 mai 1940, a dirigé un Culte 
d'Humiliation devant Dieu et un temps de prière national. 

Wasquehal, culte du Dimanche 13 Février 2016 
 

La B.B.C. a retransmis dans toute l'île ce temps de prière. Les Anglais ont fermé leurs magasins, les 
gens ont arrêté de travailler. Tous se sont sentis prisonniers de cette situation, ils ont fléchi le genou 
et ils ont prié.  
On a ensuite parlé du "miracle de Dunkerque" et cette expression n'est pas la mienne mais celle des 
historiens. Pour des raisons inexpliquées jusqu'à ce jour, Hitler a stoppé pendant trois jours l'avancée 
fulgurante de ses divisions de blindés… Toutes les prévisions étaient négatives, mais la Manche est 
restée étrangement calme ce jour‐là, et malgré de lourdes attaques aériennes, 848 bateaux ont 
permis à 340.000 soldats d'avoir la vie sauve. 
Il n’y a pas que dans la bible qu’on trouve ce genre d’événement.  
 
ème​
b) 2​  Arme : La confiance  
 
Psaume 56v10 ​ « Alors mes ennemis reculent, (​ Quand reculent‐ils ? 2 réponses)​  au jour où je crie ; ​
Je 
reconnais que Dieu est pour moi​ . » 
 
Tenir ferme dans le fait que Dieu est pour nous ! Il est de notre côté ! 
Nous serons attaqués sur la nature et le caractère de Dieu : 
En particulier sur sa fidélité 
Ayons foi dans la nature et le caractère de Dieu ! Il ne nous laissera pas tomber ! 
 
Nous serons attaqués sur notre identité : 
Notre statut d’enfant de Dieu :  
Le fait que nous sommes enfant de Dieu, fait que nos problèmes deviennent les siens ! 
Est‐ce que les problèmes de nos enfants ne sont pas les nôtres ? 
 
ème​
c) 3​  Arme : La parole de Dieu  
 
Esaïe 54:17  ​« Toute arme forgée contre toi sera sans effet ; Et toute langue qui s’élèvera en justice 
contre toi, Tu la condamneras. Tel est l’héritage des serviteurs de l’Eternel, Tel est le salut qui leur 
viendra de moi, Dit l’Eternel. » 
 
Jérémie 1:19  ​ « Ils te feront la guerre, mais ils ne te vaincront pas ; car je suis avec toi pour te 
délivrer, dit l’Eternel. » 
 
Conclusion  
 
Si je suis dans un combat qui m’affaiblit, me terrasse, je peux demander la prière de l’Eglise. Je ne 
suis pas seul dans le combat.  
 
Peut‐être que je ne mène pas le bon combat.  
Le Saint Esprit peut me le montrer.  
 
Le Saint‐Esprit vient à la rencontre de mon combat et me dit : laisse faire maintenant.  
 
 ​Je reçois de nouvelles forces pour avancer. Merci pour les nouvelles perspectives que tu me donnes.  
 
  

Wasquehal, culte du Dimanche 13 Février 2016 
 

Wasquehal, culte du Dimanche 13 Février 2016