Vous êtes sur la page 1sur 2

Introduction:

Les fondouks, khans et caravansérails sont des témoins irremplaçables de la spécificité cu


lturelle et architecturale commune à l'ensemble des pays du pourtour méditerranéen. Ai
nsi, dans chaque ville du Maroc, il existe des fondouks encore utilisés comme atel
iers, habitations.... On en trouve dans toutes les grandes médinas, que ce soit à Fès,
Meknès, Tétouan, Tanger, Rabat, Salé, Essaouira, Marrakech Certains n'ont guère changé de
uis le temps des caravanes, époque où ils ont joué un rôle fondamental dans l'économie urb
aine. En ces lieux aujourd'hui déserts, se croisaient autrefois commerçants itinérants
, voyageurs, étudiants, mendiants, ballots de marchandises, ânes et chevaux Une vraie
cour des miracles !
Le fondouk est un terme d'origine grecque. Il est l'équivalent du caravansérail orie
ntal, du khan iranien ou de l'oukala tunisien. Il est employé au Maroc pour désigner
un bâtiment à fonctions multiples : hôtellerie, entrepôt, atelier. En fait, il est rare
qu'un fondouk réunisse ces trois fonctions. Le fondouk-hôtellerie est donc une sort
e de caravansérail où peuvent se loger les caravanes, les étrangers et leurs bêtes de so
mme. Le caravansérail est une institution généralisée au Moyen Age dans les cités marchand
es.
Caracteristique Générales des fondouks: Fonction et forme architecturales

Il ressort de ce préinventaire que si la plupart des fondouks sont toujours ^


en fonctionnement, beaucoup sont partiellement ou totalement en ruine. Parmi
ceux qui sont en activité, il y en a dont la valeur architecturale est menacée par
une suroccupation ou par des usages qui surmènent leurs structures. Quant aux
fondouks plus ou moins en ruine et vides d'occupants, ils offrent au sein d'une
Médina surdensifiée de précieux espaces dont l'utilisation doit être soigneusement
planifiée et a déjà fait l'objet d'études et de diverses propositions

Fonction
Certains fondouks étaient même spécialisés dans les produits de consommation courante ou
de luxe. Fondouk El Melha, fondouk Essukar, fondouk Elhenna, fondouk El Atriya.
D'autres abritaient des corporations : fondouk Ennaqqala (des coursiers), fondou
k Ellabbadin (des feutriers). D'autres encore étaient en relation avec des confrérie
s religieuses, des saints, ou des communautés étrangères à la ville. Le rez-de-chaussée éta
t destiné à l'entrepôt des marchandises et aux animaux.
Le ou les étages servaient à l'hébergement des commerçants ou des voyageurs de passage.

comme dans tout les autres cités islamiques "classiques", les fondouks
répondent à plusieurs besoins, tous liés à l'activité commerciale et industrielle
du centre urbain. Ils fournissent les espaces nécessaires pour :
(a) entreposer les marchandises arrivant de l'extérieur ou certains
produits finis avant de les redistribuer vers les divers points
de vente et de consommation ;
(b) procéder à des opérations de transformation de matières premières
ou à la confection de certains articles finis ;
(c) héberger des commerçants et autres voyageurs venus séjourner en
ville ainsi que leurs montures ;
(d) enfin, étant donné la réunion des éléments précédents, les fondouks
sont aussi des foyers de rencontres et de transactions.
reste a savoir que les fonctions d'entrepôt et d'atelier artisanal se sont mainte
nues jusqu'à
nos jours dans la plupart des fondouks, la fonction d'hébergement, quant à elle,
a pratiquement disparu devant la surutilisation des fondouks pour des activités
commerciales ou artisanales
Formes architecturale
9. Tous les fondouks sont construits selon un plan restangulaire qui s'ordonne
autour d'une cour centrale. Le plus souvent celle-ci est bordée de galeries
à portique sur lesquelles ouvrent des chambres ou des cellules plus ou moins
spacieuses. Certains fondouks n'ont qu'un rez-de-chaussée, mais la plupart
comportent un ou deux étages. Cette disposition assure une grande souplesse
d'utilisation : magasins, ateliers ou écuries au rez-de-chaussée et logements à
l'étage, ou entrepôts de matières lourdes au rez-de-chaussée et ateliers "légers" à
l'étage, etc., la cour centrale et ses galeries servant toujours de lieu d'échanges,
de communication et de détente.
Programmes de restauration des fondouks
sont actuellement fermés et
inoccupés ; les autres sont occupés par des dépôts, des boutiques et des
ateliers d'artisans. Tous continueraient, après restauration, de remplir leurs
fonctions économiques.
18. Quelques fondouks ont été désignés pour répondre à des besoins précis du
commerce et de l'artisanat. Deux projets intéressant des fondouks ont été
cités, qui mériteraient chacun de faire l'objet d'une étude détaillée en vue d'une
réalisation très prochaine.

EXEMPLES : PHOTOS

CONCLUSION:"Lieux de production et d'échange, les fondouks constituent un ensemble


de
relais accompagnant les principales zones centrales de la ville. Faute de
moyens et d'organisation, ces fondouks perdent leur valeur artistique
(certains sont classés monuments historiques) et se retranchent de la
scène des activités au lieu de contribuer efficacement à sa mise en valeur.
Dans ce cadre, il a été envisagé des actions de restauration, de consolidation
et d'acquisition de fondouks en vue de les intégrer méthodiquement
dans le circuit de la production et de l'échange."

Vous aimerez peut-être aussi