Vous êtes sur la page 1sur 15

Séquence

Alcools
de Guillaume apollinaire

SommaIre

Fiche 1 › Le Pont Mirabeau, un poème incantatoire


(classe de Seconde) p. 2-3
Fiche pédagogique réalisée Fiche 2 › Les Colchiques ou le mythe de la femme
par Bénédicte Bonnet, revisité (Seconde et Première) p. 3-4
professeure certifiée Fiche 3 › Nuit rhénane, un fantastique surprenant entre
de lettres modernes, ivresse et éclat de rire (Seconde et Première) p. 5-6
professeure documentaliste Fiche 4 › « Mes amis m'ont enfin avoué leur mépris »
en collège. ou l’art poétique de la dissonance
(Première) p. 6-7
Fiche 5 › Pour aborder le commentaire littéraire
(Seconde) p. 8-9
Fiche 6 › autour de l'œuvre (Seconde et Première) p. 9-10
Fiche 7 › D'un texte à l'autre, les résonances
(Seconde et Première) p. 11-12
Fiche 8 › Du texte à l’image (Seconde et Première) p. 12
Fiche 9 › Questions d’ensemble sur le recueil
(Seconde et Première) p. 13-14
Fiche 10 › Évaluation - S’entraîner à l'épreuve écrite
du BaC (Première) p. 14-15

Introduction : L’intérêt pédagogique

La première impression à la lecture d’Alcools est celle d’une riche diversité mais aussi d’une sensation
d’hermétisme. Ce recueil s’intègre doublement aux nouveaux programmes du lycée :
𝍩 En Seconde, le recueil reflète parfaitement l’objet d’étude sur la poésie du xixe au xxe siècle,
puisque l’ensemble, écrit entre 1898-1913, définit aussi bien l’influence du romantisme,
des symbolistes mais prépare aussi la voie à une poésie nouvelle. Guillaume Apollinaire, chantre
de la modernité, s’interroge dans son œuvre sur le rôle du poète et sur la création en général.
Son œuvre, fruit d’une époque, intègre l’héritage des Anciens et ouvre le chemin vers une
nouvelle approche poétique où tous les arts sont envisagés.
𝍩 En Première, l’écriture poétique, qui est l’un des objets d’étude de cette classe, sera plus
amplement développée avec la question de la langue au travers de l’émergence du vers libre.
On s’intéressera également au contexte littéraire, historique et culturel, source essentielle à la
compréhension du recueil d’Alcools.
La séquence suit un parcours qui développe ces éléments et aborde tous les exercices à maîtriser :
lecture analytique, écriture d’invention, commentaire, dissertation, exposés oraux, etc.

Alcools / Guillaume Apollinaire 1


Fiche 1
Le Pont Mirabeau,
un poème incantatoire

objectifs :
› analyser le deuxième poème d'Alcools
› S’entraîner à l'entretien oral

Introduction à la fiche : Publié en février 1912, c'est le plus célèbre des poèmes d'Apollinaire.
inspiré par le départ de Marie Laurencin, il est le fruit d'une rupture amoureuse et du désespoir.
La fusion poétique des images, de l'idée et de la fluidité des vers le rend parfaitement harmonieux ;
par sa simplicité et sa valeur humaine, ce poème est un chef-d'œuvre. Deuxième poème du recueil
(Zone, étant placé sous le signe de la modernité), en quoi Le Pont Mirabeau renouvelle-t-il des
thèmes traditionnels à travers une forme profondément nouvelle ?

I. Pour guider votre analyse

1) Un poème traditionnel c) L'absence de ponctuation est un facteur


a) D'après le nombre des strophes, le refrain, de lecture multiple de certains vers : quels
les assonances, les rimes et le retour du sont les vers prêtant à confusion ?
premier vers à la fin du poème, rapprochez d) Étudiez les similitudes sonores aux vers 15
Le Pont Mirabeau d'autres poèmes dits et 16. Quelle impression cela confère-t-il
classiques par leur régularité et leur harmonie au poème ?
sonore.
b) Quels sont les deux thèmes majeurs abordés ? 3) Une chanson nouvelle
Donnez des exemples tirés du texte et voyez a) Quel poète du xixe siècle préférait les vers
comment le thème de l'amour est ici décliné. impairs pour la musicalité et le rythme ?
c) Citez au moins deux auteurs romantiques Où sont-ils placés dans Le Pont Mirabeau ?
ayant traité de ce(s) thème(s). b) Quelles allitérations en "l" confèrent au
poème un côté volontairement répétitif voire
2) La tradition réinventée incantatoire ? Quant aux assonances, quelles
a) Malgré la régularité des strophes et le retour en sont les répercussions sur la musicalité
du refrain, analysez en quoi la tradition du poème ?
poétique est néanmoins bouleversée c) Montrez que, malgré le temps qui passe
(intéressez-vous aux rimes et décompte des et la Seine qui coule, le « je » du poète
syllabes). demeure dans une immobilité renforçant
b) En quoi la circularité du poème imite-t-elle le le côté rythmique et musical.
tourbillon de l'eau et annonce-t-elle presque
les calligrammes d'Apollinaire ?

2 > Retrouvez toutes nos fiches pédagogiques sur le site www.cercle-enseignement.com


II. Pour faire le point

Ce poème-chanson, incantation à sa façon sur la permanence du moi et la lenteur de la vie,


le thème convenu de la fin d'un amour et du l'espérance est là qui cherche à se manifester.
passage du temps, se présente finalement Le Pont Mirabeau, purifié de tout détail
comme une œuvre véritablement originale où secondaire, de toute éloquence apparaît alors
l'élégie et le lyrisme se manifestent à travers comme un chef-d'œuvre où la valeur humaine
une forme surprenante. Malgré l'expression et la pureté rénovent la tradition lyrique des
douloureuse des jours de bonheur soulignée par poètes de la Pléiade à Verlaine.

III. De l’écrit à l’oral

Quatre questions en vue de l'entretien oral c) La tristesse est-elle le seul sentiment abordé
a) Dans quelle mesure peut-on dire que le dans Alcools ?
recueil d'Apollinaire est d'inspiration d) Peut-on considérer Apollinaire comme un
romantique ? démiurge, donnant naissance à un monde
b) En quoi ce poème illustre-t-il le mot d'ordre nouveau ?
qu'Apollinaire s'est donné à lui-même :
« J'émerveille » ?

Fiche 2
Les Colchiques ou le mythe
de la femme revisité

objectifs :
› analyser un poème
› Écrire un texte d’invention

Introduction à la fiche : Dans ce poème, Apollinaire fait part de son sentiment pour Annie
Playden, la jeune Anglaise qui était la demoiselle de compagnie de Gabrielle, dont le poète était
le précepteur. Nous sommes en Allemagne, en 1901 et cet amour n’a pas encore pris la coloration
tragique qu’il connaîtra par la suite. Les Colchiques est un poème composé de trois strophes,
quinze vers au total, où nous allons étudier en quoi Apollinaire revisite le thème de la femme-fleur.

Alcools / Guillaume Apollinaire 3


I. Pour guider votre analyse

1. Une atmosphère particulière c) il s’agit d’un poème de fin d’amour où la vie


a) Étudiez en quoi le cadre bucolique se teinte du poète s’empoisonne lentement. Montrez
d’une coloration menaçante voire dangereuse. en quoi Eros et Thanatos sont ici invoqués.
b) Analysez l’effet de rétrécissement visible
dans ce poème par le décompte des vers 3. Une relecture du mythe
dans chaque strophe et le cadrage presque a) Relisez le poème de Ronsard (Mignonne,
cinématographique du poème. allons voir si la rose..., Ode xVii) et indiquez
c) En quelle saison se passe cette scène et en quoi ici chez Apollinaire la femme n’est
à quoi est-elle associée ? plus cette « mignonne » mais bien plutôt
femme dangereuse, signe de perdition lente
2. Le mythe de la femme aimée et irréversible.
a) À quelle partie du corps de la femme aimée b) Analysez la forme du poème à travers
est associé ce poème ? le décompte des syllabes, les rimes et les
b) À votre avis, pourquoi Apollinaire a-t-il fait assonances. En quoi s’agit-il ici d’un sonnet
porter son choix sur les colchiques ? Le revisité ?
colchique vient de Colchide, quelle c) Qu’est-ce qu’un « blason » en poésie ?
magicienne mais aussi célèbre empoisonneuse Montrez ici qu’il s’agit d’un contre-blason.
y résidait dans la mythologie ?

II. Pour faire le point

Fondé sur la comparaison de la femme et contre-célébration de la femme. La vie est mise


de la fleur, Les Colchiques apparaît bien en danger et c’est la mort qui attend le poète
comme une relecture du thème : les yeux de au détour de ce joli pré automnal. Bien loin
la femme aimée, tels les colchiques vénéneux de la « Mignonne » que Ronsard comparait
qui lentement empoisonnent les vaches à la rose du matin, nous abordons ici les rivages
« y paissant » empoisonnent aussi la vie de la Colchide, où Médée la magicienne
du poète. Loin du blason, il s’agit ici d’une sévissait.

III. À vous d’écrire : écriture d’invention

Dans un texte poétique, vous rédigerez un 2) Mis sous forme de poème, vous ferez l’éloge
blason célébrant la chevelure d’une femme. de la chevelure d’une femme.
1) imprégnez-vous du genre du blason et 3) Votre poème ne sera pas très long mais
lisez-en certains comme celui du tétin par tentera d’imiter ce genre en vogue au xVie siècle.
Clément Marot (Blason du beau tétin, 1535).

4 > Retrouvez toutes nos fiches pédagogiques sur le site www.cercle-enseignement.com


Fiche 3
Nuit rhénane, un fantastique surprenant
entre ivresse et éclat de rire

objectifs :
› analyser un poème appartenant au cycle
des Rhénanes d’Alcools
› S’entraîner à l’entretien oral

Introduction à la fiche : Ce premier poème du cycle des Rhénanes qui se compose de neuf textes,
est écrit en 1902. Apollinaire y fait du Rhin et de ses paysages un lieu de prodiges et de sortilèges
d’où le fantastique surgit avec force.

I. Pour guider votre analyse

1. L’inspiration dionysiaque puissance maléfique du vers 13 (« Mon verre


a) Expliquez en vous appuyant sur des exemples s’est brisé comme un éclat de rire ») ?
précis le rôle symbolique du vin. En quoi
ouvre-t-il au poète les portes de la magie 3) Un paysage légendaire et magique
de la nuit rhénane ? Dans ce sens, analysez a) il s’est construit autour du Rhin une image
les figures de style du vers 1. de l’espace romantique par excellence,
b) Le vin est également une source d’inspiration. l’image du fleuve aimé des écrivains, poètes
Quelle transe poétique l’anaphore du mot et philosophes, des peintres, des dessinateurs
« trembler » symbolise-t-elle ? et des voyageurs. En quoi cette image
c) Analysez le parallélisme entre le Rhin et le vin. du Rhin avec ses charmes et ses sortilèges
En quoi la reprise au vers 9 du mot « Rhin » est-elle ici perpétuée ? Quels rapprochements
témoigne-t-elle de l’effroi du poète ? peut-on établir entre ce poème et un conte
fantastique ?
2. Une nuit fantastique : l’envoûtement b) Quelle est la fonction grammaticale des
a) Dans quel cadre le fantastique de cette nuit « sept femmes » du vers 3 ? De « Ces fées
prend-il sa place ? Expliquez la métaphore du aux cheveux verts qui incantent l’été » au
vers 10 : « Tout l’or des nuits ». vers 12 ? Dans quelle mesure l’ordre des
b) Dans une analyse strophe par strophe, quelle mots participe-t-il au suspens ?
est la place du poète face à la transformation c) À la deuxième strophe, le poète, pour contrer
de la réalité autour de lui ? l’envoûtement dont il est victime, tente de se
c) En quoi le vers 11 où « La voix chante toujours ressaisir. Comment s’y prend-il : citez le texte
à en râle-mourir » préfigure-t-il la victoire de la précisément.

Alcools / Guillaume Apollinaire 5


II. Pour faire le point

Dans ce premier poème des Rhénanes, Le rythme, depuis le premier quatrain jusqu’au
Apollinaire évoque avec effroi l’envoûtement monostiche final, semble s’être immobilisé
dont il est victime par une nuit où l’ivresse fait tout comme le regard des « filles blondes »
sombrer la réalité autour de lui. Ces sept si ce n’est dans la deuxième strophe où
femmes aux « cheveux verts » que chante dans un sursaut, le poète cherche à échapper
le batelier sont-elles ces fées maléfiques qui à l’envoûtement fatal de la chanson par
vont briser le verre dans un « éclat de rire » ? une ronde.

III. De l’écrit à l’oral

1) Comment se manifeste le lyrisme hérité de 3) La ponctuation est presque totalement


Dionysos, le dieu mythologique du Vin et de absente du recueil. Quel rôle joue selon
la Vigne, au travers du recueil ? vous cette suppression des signes
2) Eau de Vie, tel était le titre du recueil au typographiques ?
départ. Apollinaire le change en 1912, au 4) De quels événements personnels se rapproche
profit d’Alcools. En quoi ce nouveau titre le cycle des 9 poèmes des Rhénanes ?
dénote-t-il une ivresse solaire, chère à Apollon
dont le poète a tiré son pseudonyme ?

Fiche 4
« Mes amis m'ont enfin avoué leur mépris »
ou l’art poétique de la dissonance

objectifs :
› analyser le deuxième poème de ce cycle
› S’entraîner à l’entretien oral

Introduction à la fiche : « Mes amis m’ont enfin avoué leur mépris » appartient au cycle des
Fiançailles, qui correspond à la fin de la relation amoureuse avec le peintre Marie Laurencin.
L’ensemble est dédié à Picasso, ce qui a son importance dans la structure du poème et les images
utilisées (à la manière d’un tableau cubiste). Nous étudierons l’aspect dissonant de ce poème,
peut-être à considérer comme un manifeste de l’écriture propre à Apollinaire.

6 > Retrouvez toutes nos fiches pédagogiques sur le site www.cercle-enseignement.com


I. Pour guider votre analyse

1) Le rêve comme structure temporelle b) L’« ange » du vers 3 et les « agneaux » (v.4)
et narrative donnent à voir des images d’inspiration
a) Comment se répartissent les temps utilisés chrétienne. Quels autres termes vont dans
dans ce poème ? En quoi l’usage de l’imparfait le sens de cette symbolique christique
permet-il d’exprimer au mieux les images de l’innocence persécutée ?
de ce tableau ? c) À quoi s’opposent ces images ?
b) Rétablissez une relation logique entre le vers
1 et le vers 2. En quoi l’absence de rapports 3) La dissonance, un manifeste pour
logiques entre les événements participe-t-elle une poésie nouvelle ou une forme-sens
à l’impression de dissonance propre au rêve ? a) Observez le schéma des rimes.
c) Suite à l’enivrement du poète (v.2), relevez Que constatez-vous ?
les termes s’apparentant à la description b) Analysez de la même façon le schéma
d’un monde infernal du vers 3 au vers 16 métrique.
(les personnages, ce qu’ils font). c) En quoi l’oscillation entre régularité et
irrégularité de la forme illustre-t-elle le propos
2) Le constat du poète : un monde renversé du poète ?
a) Dans quelle mesure ce rêve s’apparente-t-il
à un cauchemar chaotique ?

II. Pour faire le point

Ce poème est déroutant tant par sa structure et le monde se renverse dans un cauchemar
narrative que par la juxtaposition des digne du peintre Jérôme Bosch. L’imagerie
événements. Après l’aveu initial, le poète se chrétienne contrebalancée par des images
plonge dans l’ivresse puis le sommeil et rêve païennes brouille le lyrisme pour l’amener vers
d’un monde de fausseté et d’injustice. un prosaïsme désabusé. La fausseté évoquée
On ne connaîtra pas la raison du mépris contamine jusqu’à la forme du poème,
du vers 1 car aucune clé ne nous est livrée. oscillant entre l’alexandrin et les aventures
L’absence de ponctuation renforce le mystère d’un vers libre.

III. De l’écrit à l’oral

1) Pourquoi peut-on dire que le vers libre est la 3) Dans quelle mesure peut-on dire qu’Alcools
marque d’une poésie nouvelle ? développe une poétique de la mosaïque ?
2) L’organisation des cinquante poèmes 4) En quoi la simultanéité des images dans le
d’Alcools répond-elle, selon vous, à la recueil se rapproche-t-elle des collages des
logique de la dissonance à l’œuvre dans peintres cubistes ?
notre poème ?

Alcools / Guillaume Apollinaire 7


Fiche 5
Pour aborder
le commentaire littéraire

objectifs :
› S’initier à la pratique du commentaire littéraire

➔ Poème étudié : Zone, du vers 1 à 24.

Introduction à la fiche : Ce poème, intitulé CRi au départ, est le plus récent du recueil (1912).
Mis en tête d’Alcools, il y renforce l’impression de modernisme qu’Apollinaire a voulu donner à son
œuvre. D’un point de vue étymologique, « zone » ou « ceinture » évoquerait la bande de terrains
vagues qui entouraient alors les fortifications de Paris.

I. À la recherche d’indices

1) Sous le signe de la surprise c) Définissez la conception surprenante de


a) Remplacez les premiers mots du vers 1 la poésie selon Apollinaire d’après les vers 11
« À la fin » par un adverbe de même sens. et 12.
En quoi peut-on dire que ce poème débute
comme une conclusion à une réflexion ? 3) Une déambulation
b) Relevez le passage du « tu » au « je » dans a) Dans quelle grande ville ce poème se
cet extrait. À qui, selon vous, renvoient situe-t-il ? Relevez les termes propres au
chacun des pronoms personnels ? paysage urbain.
Quel effet cela confère-t-il à l’extrait ? b) Quels mots a priori « non poétiques »
c) Après avoir étudié le schéma des rimes viennent ici appuyer cette promenade dans la
et des mètres, vous expliquerez en quoi ville ? À quoi s’opposent-ils dans ce poème ?
le choix du poète est surprenant. c) Montrez que la forme même du poème
fait sens dans cette promenade. Pour cela
2) Le quotidien comme matériau comptez les vers à l’intérieur de chaque
a) Relevez le champ lexical de la modernité strophe ? Puis démontrez qu’Apollinaire
et définissez ce qui est « moderne » selon par la forme de cet extrait de Zone s’éloigne
Apollinaire. À quoi s’oppose ce champ lexical ? de la tradition poétique pour créer de
b) Analysez la métaphore filée du vers 2 : la nouveauté.
en quoi mêle-t-elle le monde urbain et le
monde rural pour donner à voir et à entendre
une image poétique audacieuse ?

8 > Retrouvez toutes nos fiches pédagogiques sur le site www.cercle-enseignement.com


II. À vous d’écrire : le commentaire

Rédigez en trois paragraphes la première partie jamais de vue que votre commentaire doit
du commentaire de cet extrait qui répondrait à répondre à la question posée dans la
la question suivante : en quoi les éléments du problématique. Enfin, n’oubliez pas de citer
quotidien acquièrent-ils une importance dans l’extrait de manière précise afin d’illustrer vos
l’inspiration poétique d’Apollinaire et quelles arguments.
valeurs prennent-ils ?
Appuyez-vous sur les questions qui précèdent
pour élaborer votre première partie. Ne perdez

Fiche 6
autour de l'œuvre

objectifs :
› acquérir des connaissances sur l'auteur
› Connaître le contexte littéraire
› approfondir la connaissance du recueil
› Faire des recherches sur Internet concernant
le contexte artistique

Introduction à la fiche : Les questions qui suivent ont pour but d’approfondir les connaissances
sur l'œuvre en consultant le dossier de l'édition Folioplus classiques. Toutes les réponses aux
trois premières séries de questions figurent dans le dossier. Les questions de la quatrième série
(iV. L'œuvre et ses thèmes) peuvent être traitées sous forme d'exposés présentésen classe.

I. L'auteur

1) De qui Apollinaire tient-il son pseudonyme ? Quels poèmes sont tirés de ce séjour
2) Quel séjour d'une année à l'étranger malheureux ?
se révèle-t-il primordial pour Apollinaire ? 4) Quel mouvement pictural inspire à Apollinaire
Quelle rencontre amoureuse lui inspire l'écriture d'un ouvrage théorique ?
certains de ses poèmes ?
3) Pour quelle raison Apollinaire est-il incarcéré
six jours à la prison de la Santé ?

Alcools / Guillaume Apollinaire 9


II. Le contexte littéraire

1) Alcools, fruit de son époque, emprunte au 3) Qu'appelle-t-on selon Apollinaire « L'Esprit


romantisme et au symbolisme. Dans quels nouveau » ?
poèmes du recueil ces influences sont-elles 4) Comment peut-on affirmer qu'Apollinaire
rendues sensibles ? est bien le fils de la période appelée « Belle
2) En quoi la veine fantaisiste transparaît-elle Époque » ?
dans le recueil ?

III. Les caractéristiques du genre

1) Quelle est la thématique principale du recueil 3) Comment le schéma métrique et la syntaxe


propre à la tonalité élégiaque ? manifestent-ils cette tonalité plus vivante ?
2) Dans quels poèmes néanmoins souffle une 4) Quelle unité pourrait-on être tenté de trouver
tonalité beaucoup plus gaie et exaltée ? entre les différents poèmes du recueil ?

IV. L'œuvre et ses thèmes

1) Quelles images de la ville Apollinaire donne- 3) Quelles figures de l'amour Apollinaire


t-il dans son recueil ? propose-t-il ici ?
2) À quoi est associée la thématique de l'ivresse ?

V. À vos claviers

1) Apollinaire est un ami du peintre Picasso et 3) Recherchez le tableau du Douanier Rousseau


de nombreux artistes cubistes de l'époque. La Muse inspirant le poète. Qui est représenté
il en subit leur influence et par ses critiques sur ce tableau ? De quand date-t-il et où
d'art, il va aussi promouvoir cette explosion est-il conservé ? À quel genre pictural
des formes. En quoi consiste le mouvement appartient le Douanier Rousseau ? Cherchez
cubiste ? d'autres représentations d'Apollinaire
2) De la même manière, Apollinaire a partagé notamment par Picasso.
certaines des convictions des artistes futuristes 4) Qui était Marie Laurencin ? Établissez sa
de l'époque. Qui étaient ces artistes ? En biographie et faites une recherche sur ses
quelle année paraît leur manifeste ? Quelles peintures.
sont leurs convictions et que renient-ils ?

10 > Retrouvez toutes nos fiches pédagogiques sur le site www.cercle-enseignement.com


Fiche 7
D'un texte à l'autre, les résonances

objectifs :
› mettre en relation des textes
› S’entraîner à la dissertation

Travail préparatoire : Lecture à la maison des extraits suivants (extraits reproduits dans le dossier
de l’édition Folioplus classiques).
➔ Charles Baudelaire, « Paysage », p. 209 à 210.
➔ Walt Whitman, « Poème pour chanter la joie », p. 210 à 212.
➔ Blaise Cendrars, « Prose du transsibérien et de la petite Jeanne de France », p. 216 à 218.

Introduction à la fiche : L’objectif est de mettre en relation les trois textes suivants où les poètes
proposent, en nouveaux Prométhée, de changer le regard que l’Homme porte et pose sur le monde.

I. Situer chaque extrait

1) Baudelaire : Comment Baudelaire célèbre-t-il 3) Cendrars : Quelle démarche adopte le poète


la puissance de l’imagination ? pour englober le monde ?
2) Whitman : Quelle(s) place(s) tiennent les
éléments naturels dans ce poème ?

II. mettre en relation les textes

1) De quelle manière chacun des trois poèmes poètes est ici faite afin de le rendre
confère-t-il au poète le pouvoir de relier communicable ?
le visible à l’invisible ? 3) Quel regard est porté sur le monde dans ces
2) Quelle recomposition du monde par les trois extraits ?

III. Pour aller plus loin

Entraînement à la dissertation : D’après ces trois de problématique : dans quelle mesure la poésie
extraits, pensez-vous que la poésie est un genre permet-elle de façon privilégiée de donner
privilégié pour évoquer le monde ? à voir le monde ? Votre travail consiste
Classe de Seconde à élaborer un plan en deux ou trois parties
D’après la question posée, voici une proposition et à rédiger entièrement une partie du plan.

Alcools / Guillaume Apollinaire 11


Attention, chaque partie comportera des Après quoi, vous rédigerez entièrement
arguments et s’appuiera sur des exemples précis la première partie ainsi que l’introduction et
tirés de votre lecture de ces trois poèmes. la conclusion. Attention, votre plan doit faire
Classe de Première figurer des arguments et se référer à des
Après avoir dégagé votre problématique, vous y exemples précis tirés des textes comparés.
répondrez sous forme d’un plan en trois parties.

Fiche 8
Du texte à l'image

objectifs :
› analyser une image
› mettre en relation le texte et l’image
› Faire des recherches sur Internet (B2i)

Introduction à la fiche : L'image étudiée est reproduite sur la couverture du livre. il s'agit du
tableau de Pablo Picasso intitulé Famille de saltimbanques (1905).

I. Comprendre l'image

Les questions figurent dans la rubrique du dossier intitulée « Regarder le tableau », p. 231.

II. mettre en relation le livre et le tableau

1) À quels poèmes du recueil peut-on associer 4) Quelles tâches exécutent-ils ?


ce tableau ? 5) Dans quel poème d’Alcools plus précisément
2) Quelles visions des saltimbanques émanent semble transposée cette famille de
des poèmes et du tableau ? saltimbanques ? Quels éléments peuvent
3) Quels autres « personnages » Apollinaire vous y faire penser ?
associe-t-il aux baladins dans ces poèmes ?

III. B2i

Recherchez un tableau du peintre Eugène base Joconde. Décrivez-le. De quel poème


Chambellan qui traiterait du thème de la d'Apollinaire pourrait-on le rapprocher ?
famille des gens du voyage, disponible sur la
12 > Retrouvez toutes nos fiches pédagogiques sur le site www.cercle-enseignement.com
Fiche 9
Questions d’ensemble
sur le recueil

objectif :
› obtenir une vision d’ensemble d’Alcools

« Les souvenirs sont cors de chasse


Dont meurt le bruit parmi le vent ».
(Alcools, p. 146)
En quoi ces vers fameux du poème « Cors de chasse » peuvent-ils résumer l’inspiration du recueil ?

I. analyse de l’extrait proposé

1) Que nous apprend le recours à l’étymologie par le verbe « être » entre les « souvenirs »
et à l’histoire du mot « cor », instrument d’une part et les « cors de chasse » ?
de musique ? Consultez les dictionnaires, 3) Étudiez l’ordre des mots, le passage du pluriel
en particulier Le Dictionnaire Historique au singulier, le motif du vent introduits par
de la langue française d’Alain Rey (Éditions la subordonnée relative « dont ».
Le Robert). 4) Quel rôle joue l’octosyllabe ?
2) Quel effet est créé par l’équivalence posée

II. La traversée d’Alcools par ces vers

1) Quel rôle jouent les souvenirs à travers les 3) Musset a écrit : « Un souvenir heureux est
poèmes du recueil ? Donnez des exemples. peut-être sur terre / Plus vrai que le
2) Quelle importance la musique revêt-elle  bonheur ? ».
et comment se manifeste-t-elle dans l’œuvre À la lumière du recueil, que pensez-vous
d’Apollinaire ? de cette affirmation du poète romantique ?

III. Le « cor » en poésie : quatre citations


où le son du cor est évoqué

À la lumière des deux distiques d’Apollinaire, citations apportent-elles ? (Vous pouvez faire un
quelle tonalité et quel enrichissement ces tableau pour une comparaison plus évidente.)

Alcools / Guillaume Apollinaire 13


1) Vigny, Poèmes antiques et modernes (1826), au bas de la colline / Parmi la bise errant
« Le cor » : « J’aime le son du cor, le soir en courts abois. »
au fond des bois » 4) Apollinaire, Poèmes à Lou (publication
2) Nerval, Aurélia, « Les Mémorables », (1854- posthume, 1947) « J’espère dans le Souvenir
1855) : « Le cor enchanté d’Adonis résonnait ô mon Amour / Il rajeunit il embellit lorsqu’il
à travers les bois ». s’efface / Vous vieillirez Amour vous vieillirez
3) Verlaine, Sagesse, iii, 9 (1881) : « Le son un jour / le Souvenir au loin sonne du cor
du cor s’afflige vers les bois / D’une douleur de chasse / Ô lente lente nuit ô mon fusil
on veut croire orpheline / Qui vient mourir si lourd ».

Fiche 10
Évaluation -
S’entraîner à l’épreuve écrite du BaC

objectif :
› S’entraîner à l'épreuve écrite du baccalauréat

I. Corpus de textes : la figure du poète, orphée

Texte A « Je suis le Ténébreux, – le Veuf, – l’Inconsolé,


➔ Guillaume Apollinaire, Alcools, Le Prince d’Aquitaine à la Tour abolie :
« La chanson du Mal-Aimé », 1903, Ma seule Étoile est morte, – et mon luth constellé
du vers 41 à la fin du poème. Porte le Soleil noir de la Mélancolie.

Dans la nuit du Tombeau, Toi qui m’as consolé,


Texte B Rends-moi le Pausilippe et la mer d’Italie,
➔ Gérard de Nerval, Les Chimères, La fleur qui plaisait tant à mon cœur désolé,
« El Desdichado », 1854. Et la treille où le Pampre à la Rose s’allie.
(ci-contre)
Suis-je Amour ou Phébus ?… Lusignan ou Biron ?
Mon front est rouge encor du baiser de la Reine ;
J’ai rêvé dans la Grotte où nage la sirène…

Et j’ai deux fois vainqueur traversé l’Achéron :


Modulant tour à tour sur la lyre d’Orphée
Les soupirs de la Sainte et les cris de la Fée. »

14 > Retrouvez toutes nos fiches pédagogiques sur le site www.cercle-enseignement.com


Texte C «Je compose en esprit, sous les myrtes, Orphée
➔ Paul Valéry, Album de Vers Anciens, L’Admirable!… Le feu, des cirques purs descend ;
« Orphée », (1891-1926). Il change le mont chauve en auguste trophée
(ci-contre) D’où s’exhale d’un dieu l’acte retentissant.

Si le dieu chante, il rompt le site tout-puissant;


Le soleil voit l’horreur du mouvement des pierres;
Une plainte inouïe appelle éblouissants
Les hauts murs d’or harmonieux d’un sanctuaire.

Il chante, assis au bord du ciel splendide, Orphée!


Le roc marche, et trébuche; et chaque pierre fée
Se sent un poids nouveau qui vers l’azur délire!
D’un Temple à demi nu le soir baigne l’essor,
Et soi-même il s’assemble et s’ordonne dans l’or
À l’âme immense du grand hymne sur la lyre! »

II. Questions sur le corpus

On attend de vous que vous reconnaissiez que le poète se retourne sur son passé.
quelques éléments de cohérence du corpus, Que ressent-il ?
notamment concernant la figure d'Orphée 3) Nerval : Étudiez l'importance des thèmes
ainsi que l'importance des thèmes de la mort de la mort et du passé dans le poème.
et du passé. 4) Valéry : Quelle définition de la poésie Valéry
1) Qui était Orphée dans la mythologie ? donne-t-il ici ?
2) Apollinaire : À l'image d'Orphée, montrez

III. L’épreuve écrite

1) Commentaire 3) Écriture d'invention


Vous ferez le commentaire du poème Vous imaginerez un dialogue entre deux
de Valéry, en répondant à la question critiques littéraires au cours d’un débat sur
suivante : en quoi Orphée représente-t-il, la poésie. L’un pense que le poète est un
à travers ce poème, celui qui a le pouvoir visionnaire; l’autre estime que la poésie est
de créer un univers poétique idéal ? surtout un genre où le Beau et l’Harmonie sont
2) Dissertation indispensables. Chacun des points de vue
D’après ces trois poèmes, pouvez-vous définir devra comporter plusieurs arguments, illustrés
les fonctions de la poésie et du poète ? par des références précises à des poèmes.

Téléchargez les corrigés sur www.cercle-enseignement.com

Alcools / Guillaume Apollinaire 15