Vous êtes sur la page 1sur 72

chiffres

clés

2018

Ⅰ 58 Ⅰ Rapport d’activités - 2018


Présentation générale
du marché de la volaille
CONSOMMATION MONDIALE DE LA VIANDE DE VOLAILLE
(MILLIONS DE TONNES)
Source : OCDE

2011 104,5 108,6 65,1 13,0


viande ovine
2012 106,5 111,5 65,6 13,3
Viande bovine
2013 107,6 114,7 66,7 13,8
Viande porcine
2014 109,6 116,8 67,1 13,9

2015 113,8 117,1 67,1 14,3 Viande de volaille

2016 116 116,7 68,3 14,5

2017 119,92 118,36 69,11 14,61

2018 123,12 120,48 70,93 14,87

0 50 100 150 200 250 300 350

RÉPARTITION DE LA PRODUCTION DE VOLAILLE PAR ESPÈCE


ET CONSOMMATION PAR HABITANT (UE)
Source : CIRCABC

3% 1%
13%

83%

Autres
3/8an/hab
.

Canard

28/hab 1
. kg .
Dinde
/a
n 2/
/a
h
n
ab

kg kg
Poulet

Rapport d’activités - 2018 Ⅰ 59 Ⅰ


production mondiale
PRODUCTION MONDIALE DE POULETS (MILLIERS DE TONNES)
Source : USDA
19 350

20 000
13 550 2016 2017 2018

12 315
15 000 11 700

10 000

4 855

4 725
5 000

0
USA Brésil Chine UE Inde Russie

consommation MONDIALE DE poulets (MILLIERS DE TONNES)


Source : USDA

20 000
16 241

2016 2017 2018

15 000
11 590

11 540

9 866

10 000
4 850

4 800

4 339

2 826

2 279

5 000
2 060

1 845

0
A

UE

il

ia

nd

a
az
in

di

in

ric
pa
ic
US

ss

la
Ch

ex

nt
In
Br

Af
Ru

Ja

ai

ge
M

Th

h
Ar

ut
So

Ⅰ 60 Ⅰ Rapport d’activités - 2018


prospective
PRéVISIONS D’éVOLUTION DE LA DEMANDE MONDIALE à 2026
Source : FAO/OCDE
CONSOMMATION DE + 0,8 %
VIANDE PAR HABITANT
EN 2017 : 34,2 kg
EN 2026 : 34,6 kg
KT EPC
+9%
150 000
Volailles
Porcs

115 000 +8%

+ 11 %
80 000 Bovins

45 000
+ 19 %
Ovins
10 000
2017 2018 2019 2020 2021 2022 2023 2024 2025 2026

EN KTEC 2018 2020 2022 2024 2026

VIANDE DE Production 119 205 122 461 125 607 128 736 131 608
VOLAILLE Consommation 119 208 122 463 125 605 128 733 131 607

VIANDE Production 118 639 121 441 123 299 125 683 127 526
PORCINE Consommation 118 653 121 437 123 298 125 677 127 521

Production 70 652 71 854 73 400 74 766 76 341


VIANDE
BOVINE Consommation 70 371 71 557 73 090 74 464 76 041

VIANDE Production 15 045 15 760 16 405 16 978 17 515


OVINE Consommation 15 052 15 770 16 410 16 976 17 515

Rapport d’activités - 2018 Ⅰ 61 Ⅰ


PROJECTIONS ÉVOLUTION DES PRIX MONDIAUX DES VIANDES
Source : FAO/OCDE
Prix réel Prix nominal
(en $US/tonnes)

5000 5000

4000 4000

3000 3000

2000 2000

1000 1000

0 0
1996 2001 2006 2011 2016 2021 2026 1996 2001 2006 2011 2016 2021 2026

VIANDE PORCINE VIANDE DE VOLAILLE

VUE D’ENSEMBLE DES PERSPECTIVES AVICOLES DE L’OCDE ET


DE LA FAO 2017-2026

Croissance de la demande
Source : FAO/OCDE
2006 - 2016 2016 - 2026

Inde 1,24 % 1,17  %

Chine 5,20  % 3,79  %

Afrique subsaharienne 1,00  % 0,59  %

Asie du Sud Est 3,53  % 2,17  %

OCDE 6,91  % 4,83 %

Reste du monde 14,18  % 5,82  %

PRODUCTION
VOLAILLES DANS LE MONDE + 2,93%

113 874 KTONNES 131 608 KTONNES


Moyenne 2014-2016 Projection 2026

Ⅰ 62 Ⅰ Rapport d’activités - 2018


5000 5000

4000 4000

3000 3000

2000 2000

1000 1000

0 0
1996 2001 2006 2011 2016 2021 2026 1996 2001 2006 2011 2016 2021 2026

VIANDE BOVINE VIANDE OVINE

PRODUCTION DE VIANDE DE VOLAILLES - PROJECTION

PRODUCTION (Ktonnes) Croissance (%)


Source : FAO/OCDE 
Moyenne
2026 2017-2016 2017-2026
2014-2016

MONDE 113 874 131 608 2,93 1,24

PAYS DÉVELOPPÉS 47 328 52 756 2,54 0,83

AMÉRIQUE DU NORD 21 768 24 493 0,99 1,03

EUROPE 20 229 22 232 4,39 0,54

PAYS D'OCÉANIE DÉVELOPPÉS 1 376 1 719 4,50 1,54

AUTRES PAYS DÉVELOPPÉS  (1) 3 954 4 310 2,23 0,89

PAYS EN DÉVELOPPEMENT 66 546 78 852 3,21 1,53

AFRIQUE 3 563 4 177 2,67 1,66

AFRIQUE DU NORD 2 243 2 575 3,16 1,49

AFRIQUE SUB-SAHARIENNE 1 320 1 602 1,88 1,94

AMÉRIQUE LATINE et CARAÏBES 25 373 29 214 2,89 1,23

ASIE et PACIFIQUE 37 609 45 460 3,49 1,72

PAYS LES MOINS AVANCÉS


2 524 32 44 3,90 2,48
(PMA)

OCDE  (3) 45 585 51 018 1,95 0,89

BRICS 40 430 47 670 3,42 1,34

Rapport d’activités - 2018 Ⅰ 63 Ⅰ


évolution de la production de volailles dans les principaux
pays producteurs de l’UE à 28
Source : ITAVI d’après EUROSTAT et SSP

1 000 TEC
3000

2500

2000

1500

1000

500

2018*
2001
2000

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

2013

2014

2015

2016

2017
France Royaume-Uni Espagne Allemagne
Italie Pologne Pays-Bas

PART DE LA PRODUCTION NATIONALE ET DES IMPORTATIONS


DANS LA CONSOMMATION DE VIANDE DE POULET
Source : ITAVI d’après SSP et douanes

1 000 TEC % Imports / Conso


1 500
50
43 %

1 200 40

900 30
Importations

600 20

300 Abattages destinés au marché français 10

0
0
2018*
2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

2013

2014

2015

2016

2017

* Estimations

Ⅰ 64 Ⅰ Rapport d’activités - 2018


PRINCIPAUX PRODUCTEURS EUROPEENS (2018)
Source : Eurostat en MTEC

Pologne + 4,7 %
17%
15 134 000 T
Royaume-Uni
2 545
29% France
en 2018
13% 4 417
1 958 Espagne

11% 9% Allemagne
1 285
1 732
11% 10%
1 625 1 572 Italie

Autres Total UE

Ces 6 Etats membres représentent


71 % de la production totale européenne

ÉVOLUTION DES ABATTAGES DE VOLAILLES (2018/2017)


Source : Commission Européenne

15
12,3%
11,4%
10,4%

12
9,1%

9 UE
6,6%
5,5%
5,1%
4,5%

4,2%
4,2%

6
FR
3,6%
3,5%
2,5%
2,1%
1,6%
1,6%
1,5%
1,5%

1,0%

3
1,1%

1,0%
0,5%
0,4%

LT LV SE IT
0 BG RO HU PL SK ES DE FI MT CZ EL IE PT HR UK DK AT SI CY BE NL FR EU
-1,6%
-2,2%

-3
-3,3%
-3,9%

-6

Rapport d’activités - 2018 Ⅰ 65 Ⅰ


CONSOMMATION

LE DE PROTÉINES
ANIMALES EN 2017

POULET
Source : AVEC
et FranceAgrimer
d’après SSP

P.68
élevage
P.70
accouvage
P.71
aliment
P.73
abattage
P.74
consommation
P.77
échanges
P.80
union européenne
P.81
bilan production / consommation

Ⅰ 66 Ⅰ Chiffres clés - 2018


TONNAGE VIF
ABATTU EN 2018
Source : CIPC

1 076 291 T

LA BALANCE
COMMERCIALE
6 23 €
- 472 652
EN VALEURS
EN 2018
Source : Douanes

691 551 778 €


exportations
1 164 204 401 €
importations

MISES EN PLACE
HEBDOMADAIRES
EN 2018
Source : Agreste

0 9 00 tê tes
1 6 4 3
85,0 kg
toutes viandes
pour 67 millions
d’habitants 19,5 kg
de poulet
CONSOMMATION
pour 28,5 kg
VOLAILLE 2018
de volaille Source : AVEC et
FranceAgrimer d’après SSP

SURFACE MOYENNE DES


EXPLOITATIONS AVICOLES
FRANÇAISES DE POULET EN 2018
2420 m2 Source : Cogedis

Chiffres clés - 2018 Ⅰ 67 Ⅰ


élevage
Répartition Régionale DE LA PRODUCTION DE POULETS
Source : AGRESTE

-0,6%

-0,6%
-0,6% 34,4%

-0,3%

2%
-5,5% 0%

Moins de 75 000 têtes

De 75 000 à 150 000 têtes


2%
-6,3%
De 150 000 à 225 000 têtes

-0,6% Plus de 225 000 têtes


-8,2%

Évolution positive
A-1
-0,7%
Évolution
négative A-1

2017 en Évolution
1000 têtes A-1 (%)

Auvergne-Rhône-Alpes 64 970 2,0%

Bourgogne Franche-Comté 31 698 0,0%

Bretagne 287 298 -0,3%

Centre-Val de Loire 41 761 -5,5%

Corse 561 -0,7% EN 2017


Grand Est 29 950 34,4%
E
N
Hauts de France 46 158 -0,6% AG E
ET LL E
LA BR E N
DE E UV AI
Île-de-France 2 027 -0,6% O UIT
YS IR N
PA LO AQ
Occitanie 21 739 -8,2%

Normandie 24 008 -0,6%

Nouvelle Aquitaine 71 052 -6,3%

Pays de la Loire 185 279 2,0%

Provence-Alpes-Côte d'Azur 2 931 -0,6%

France (Métrop.) 809 432 0,3%

Ⅰ 68 Ⅰ Chiffres clés - 2018


ÉVOLUTION DU PARC POUR TOUS TYPES DE BÂTIMENTS
DES PRINCIPALES RÉGIONS PRODUCTRICES DE VOLAILLES
Source : ITAVI
Pays de la Rhône
Parc national Bretagne Aquitaine
Loire Alpes

2017/2016 2017/2016 2017/2016 2017/2016 2017/2016


EN 2017
Taux de
2,9% 1,8% 2,8% 2,6% 4,5% ÉVOLUTION DU
construction
PARC
Taux de NATIONAL
-1,9% -1,9% -1,7% -2,6% -1,5%
disparition

Solde 1,0% -0,1% 1,1% 0,0% 3,0%


+1%
Taux de
5,3% 5,4% 5,2% NC 4,4%
rénovation

ÉVOLUTION NETTE DU PARC DE VOLAILLES «STANDARD ET CERTIFIé»,


CONSTRUCTIONS ET DISPARITIONS
Source : ITAVI Constructions Disparitions Évolution nette

2
0,5%
1 0,3% 0,3%
0,0%
0

-1 -0,6%

-2

-3

-4

-5

-6
99

00

01

02

03

04

05

06

07

08

09

10

11

12

13

14

15

16

17
19

20

20

20

20

20

20

20

20

20

20

20

20

20

20

20

20

20

20

2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017

Constructions 0,8% 1,1% 1,8% 1,8% 2,2% 1,9% 1,4% 2,2% 2,4%

Disparitions -1,4% -1,6% -1,2% -1,3% -1,9% -2,6% -1,3% -1,8% -2,1%

Evolution nette -0,5% -0,5% 0,6% 0,5% 0,3% -0,6% 0% 0,5% 0,3%

Chiffres clés - 2018 Ⅰ 69 Ⅰ


accouvage
MISES EN PLACE MENSUELLES DE POUSSINS (milliers de têtes)
Source : AGRESTE

2018
2017

80 000 2016

70 000

60 000 Mois
J F M A M J J A S O N D

EN 2018

TOTAL
ANNUEL
854 407
poussins

-2,5%

Ⅰ 70 Ⅰ Chiffres clés - 2018


aliment
LA PRODUCTION DES ALIMENTS POUR pouletS EN 2018
Source : CIPC d’après SNIA et Coop de France

PRODUCTION Evolution
2016 2017 2018
(EN TONNES) 2018/2017

JANVIER 185 866 203 805 211 485 3,8%

FÉVRIER 184 781 187 962 194 601 3,5%

MARS 206 902 214 599 220 061 2,5%

AVRIL 200 058 191 329 198 400 3,7%

MAI 205 925 214 602 209 918 -2,2%

JUIN 201 740 210 728 194 834 -7,5%

JUILLET 189 690 199 746 196 945 -1,4%

AOÛT 212 457 218 316 207 782 -4,8%

SEPTEMBRE 206 797 203 868 185 487 -9,0%

OCTOBRE 199 703 208 667 209 562 0,4%

NOVEMBRE 199 123 198 364 194 463 -2,0%

DÉCEMBRE 195 987 190 941 180 730 -5,3%

TOTAL 2 389 029 2 442 927 2 404 268 -1,6%

INDICE du COÛT DE MATIèRES PREMIÈREs


POUR Le poulet standard
Source : ITAVI / Base Janvier 2014
100

95

90

85

2016 2017 2018


80

Chiffres clés - 2018 Ⅰ 71 Ⅰ


PRODUCTION RÉGIONALE D’ALIMENTS COMPOSéS
POUR poulets (TONNES)
Source : CIPC d’après SNIA et Coop de France

-3,5%

-3,3%
0,6% -0,4%

-2,1%
1,2%
Moins de
-7,5% 200 000 tonnes
0,5% De 200 000 à
1,0% 500 000 tonnes
8,3% De 500 000 à Évolution
800 000 tonnes positive A-1
3,2%
Plus de Évolution
800 000 TEC négative A-1

Evolution
2016 2017 2018
2018/2017

Alsace-Lorraine - Champagne Ardenne 88 875 93 422 90 303 -3,3%

Aquitaine 219 782 199 267 215 741 8,3%

Auvergne-Limousin 121 109 123 900 124 523 0,5%

Bourgogne-Franche Comté 206 529 213 335 215 808 1,2%

Bretagne 1 001 656 1 023 332 1 029 392 0,6%

Midi Pyrénées-Languedoc Roussillon 132 671 116 618 120 403 3,2%

Nord-Picardie 119 520 120 740 116 495 -3,5%

Normandie - Ile de France - Centre 95 042 90 669 90 348 -0,4%

Pays de Loire 930 415 944 793 924 627 -2,1%

Poitou Charentes 213 725 220 860 204 295 -7,5%

Rhône-Alpes-Provence- Alpes Côte


206 347 206 502 208 566 1,0%
d'Azur

TOTAL 3 335 671 3 353 438 3 340 501 -0,4%

Ⅰ 72 Ⅰ Chiffres clés - 2018


abattage
ABATTAGES CONTRÔLéS CVJA DE poulets (Mtec)
Source : Agreste

100 2018

2017
90
2016

80
TOTAL
+2,2%
70 EN 2018
1 078,5 MTEC

60 Mois
J F M A M J J A S O N D

production estimée de poulet


Source : Agreste 2017
en TEC
0,6%
Auvergne-Rhône-Alpes 96 540

Bourgogne Franche-Comté
0,6%
34,2%
48 022
0,6%

2,2%
Bretagne 359 273
3%
-3,9% 0% Centre-Val de Loire 54 865

Corse 820

2,6% Grand Est 43 364


-7,3%

Hauts de France 69 134

-7,3%
0,6%
Île de France 3 730

Occitanie 35 089
0,6%
Normandie 35 468

Moins de 75 000 TEC Nouvelle Aquitaine 99 325

De 75 000 à 150 000 TEC


Pays de la Loire 259 223
Évolution
positive A-1 Provence-Alpes-Côte d'Azur 5 072
De 150 000 à 225 000 TEC
Évolution France (Métrop.) 1 109 925
Plus de 225 000 TEC négative A-1

Chiffres clés - 2018 Ⅰ 73 Ⅰ


consommation
CONSOMMATION DE VIANDE DE poulet (MTEC)
Source : Agreste

+3,0 %
1500
1208 1269 1307
1146
1125 1042 1075 1129
953 1004

750

375

0
2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018

ACHATS DES MéNAGES DE poulet


Source : Kantar WorldPanel

Évolution
Prix Moyen Évolution Prix
2018/2017 Tonnage A-1
(€/kg) A-1 (%)
(%)

POULET -2,1% 6,98 0,7%

Poulet PAC -8,0% 5,03 -1,2%

Découpe crue 0,7% 7,67 0,4%

Escalopes -2,3% 10,26 0,9%

Cuisses -1,0% 4,95 -1,2%

ELABORES DE VOLAILLE 1,6% 8,60 1,3%

Cuisses -8,2% 4,63 0,8%

Ⅰ 74 Ⅰ Chiffres clés - 2018


ACHATS DES MéNAGES EN éLABORéS
Source : Kantar WorldPanel

Évolution
Prix Moyen Évolution Prix
2018 Tonnage A-1
(€/kg) A-1 (%)
(%)

ELABORES DE VOLAILLE 1,6% 8,60 1,3%

Poulet cuit, rôti, fumé -0,2% 6,77 0,0%

Découpes aromatisées 5,1% 9,68 -0,5%

Panés frais 2,8% 7,64 1,0%

Autres -0,9% 12,04 4,0%

Charcuteries 4,0% 10,93 1,5%

Jambon 5,1% 12,01 0,9%

Saucisses 0,4% 7,12 1,6%

Volailles surgelées -7,8% 7,98 -4,0%

Panés surgelés -0,9% 6,89 1,2%

éVOLUTION DES ACHATS DE poulet par points de vente


Source : Kantar WorldPanel

Évolution
Prix moyen Évolution Prix
2018 Tonnage A-1
(€/kg) A-1 (%)
(%)

Hypers -0,5% 6,61 1,0%

Supers 0,1% 7,46 2,6%

Hard Discount 2,8% 5,31 1,6%

Proximité -5,9% 8,05 -0,2%

Online -21,4% 7,84 3,0%

Circuits spécialisés -8,3% 8,64 0,1%

Chiffres clés - 2018 Ⅰ 75 Ⅰ


RéPARTITION DES ACHATS DE poulet PAR POINTS DE VENTE EN 2018
Source : Kantar WorldPanel

Online 3%
Proximité 4%
Boucheries Vol. 6%
Autres spécialisés 8%
Hypers 45%

Hard discounts
14%

Supers 20%

LES PRODUITS FRAIS DE poulets PAR CIRCUIT


Source : Kantar WorldPanel

CUISSES ET
POULET POULET ENTIER DECOUPES ESCALOPES
GIGUES

Evol Evol Evol Evol Evol


2018 % % % % %
18/17 18/17 18/17 18/17 18/17

Circuits
85,5 1,2% 94,46 0,2% 87,52 1,7% 86,85 1,0% 86,11 2,2%
Généralistes

Hypers 45,0 1,6% 53,97 0,3% 44,64 2,7% 43,90 0,7% 44,34 3,5%

Supers 20,0 2,3% 23,33 1,4% 19,81 3,5% 22,12 5,7% 18,24 -0,3%

Hard
13,8 5,0% 11,51 6,3% 15,82 3,3% 12,69 1,4% 17,61 6,1%
Discount

Proximité 3,9 -3,9% 3,54 -10,8% 4,04 -1,7% 4,50 -4,3% 3,79 -1,2%

Online 2,7 -19,8% 2,10 -21,5% 3,20 -20,3% 3,64 -13,4% 2,14 -21,1%

Circuits
14,5 -6,4% 5,54 -2,7% 12,48 -10,6% 13,15 -6,4% 13,89 -11,8%
spécialisés

Boucheries
6,4 -9,3% 1,04 -21,5% 6,75 -12,5% 7,69 -10,1% 7,73 -11,9%
Vol.

Autres
8,1 -3,9% 4,50 3,1% 5,73 -8,3% 5,45 -0,8% 6,16 -11,6%
spécialisés

ENSEMBLE 100,0 0,0% 100,00 0,0% 100,00 0,0% 100,00 0,0% 100,00 0,0%

Ⅰ 76 Ⅰ Chiffres clés - 2018


échanges
COMMERCE EXTÉRIEUR DE LA FRANCE
EN VIANDES ET Préparations DE poulet (MTEC)
Source : Douanes

Évolution
2016 2017 2018
2018/2017

EXPORTATIONS 365,3 350,7 339,9 -3%

Union européenne 137,9 140,9 171,6 22%

Pays Tiers 227,3 209,7 168,4 -20%

IMPORTATIONS 413,4 422,6 453,5 7%

Union européenne 392,1 404,1 431,6 7%

Pays Tiers 21,4 18,5 21,9 18%

SOLDE GLOBAL -48,2 -72,0 -113,6 58%

exportations en 2018 importations en 2018

Union Union
5% 21 %
Européenne Européenne
50% Pays Tiers Pays Tiers

50% 76% 55 % 95%


22 % 22 %

éCHANGES FRANçAIS DE VIANDE ET PRéPARATIONS DE poulet


AVEC L’UE à 28 EN MTEC
Source : Douanes
EXPORT IMPORT SOLDE
ÉVOLUTION
500
Export 22%
400
Import 7%
300 Solde -1%
200
100
0
2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
-100
-200
-300
-260

Chiffres clés - 2018 Ⅰ 77 Ⅰ


COMMERCE EXTÉRIEUR DE LA FRANCE EN VIANDES
ET PRÉPARATIONS DE poulet (MTEC)

Évolution
Source : Douanes 2016 2017 2018
2018 / 2017

Exportations 137,9 140,9 171,6 22%

Royaume-Uni 27,8 28,3 36,6 29%

Belgique 14,5 16,6 30,0 80%

Espagne 29,2 26,6 29,5 11%

Pays-Bas 15,1 22,7 23,7 4%

Allemagne 19,8 20,0 23,4 17%

Portugal 5,6 5,4 5,5 1%

Italie 6,7 5,5 4,9 -10%

Danemark 4,1 4,3 4,9 13%

Importations 392,1 404,1 431,6 7%

Belgique 102,3 102,7 110,2 7%

Pays-Bas 89,2 90,3 89,5 -1%

Pologne 62,8 72,9 85,8 18%

Allemagne 48,4 47,9 46,3 -3%

Espagne 21,4 26,2 33,0 26%

Royaume-Uni 32,0 28,8 28,2 -2%

SOLDE -254,127 -263,158 -260,0 -1%

IMPORT DE poulet en provenance de l’UE


Source : Douanes

(EN TONNES) 2017 2018 TOP 3


Préparations
Entier congelé 5  577 5  337
14% Découpes
Entier frais 9  359 14  373 congelées

Découpes congelées 142  646 146  907 34%


Découpes fraiches 198  548 206  210
Découpes 55 %48%
Préparations 47  956 58  769 fraîches

TOTAL 404  086 431  596

Ⅰ 78 Ⅰ Chiffres clés - 2018


exPORT DE poulet à destination de l’UE
Source : Douanes

(EN TONNES) 2017 2018 TOP 3


Entier congelé 7  633 10  213 Découpes Préparations
congelées
Entier frais 19  071 24  111 21%
Découpes congelées 25  898 36  273 36%
Découpes fraîches 34  735 38  972 55 %
Découpes 23%
Préparations 53  592 62  009 fraîches

TOTAL 140  929 171  578

import DE poulet en provenance des pays tiers


Source : Douanes

(EN TONNES) 2017 2018 Découpes TOP 3


fraîches
Entier congelé 599 816

Entier frais 5 1 15%


Découpes congelées 10  035 10  661
Découpes
Découpes fraîches 956 3  384 5532%
% 49% congelées

Préparations 6  948 7  029


Préparations
TOTAL 18  543 21  891

export DE poulet à destination des pays tiers


Source : Douanes
Découpes
(EN TONNES) 2017 2018
fraîches TOP 3
Entier congelé
3%
155  209 111  070
Découpes
Entier frais 663 602 congelées
28%
Découpes congelées 42  910 46  736

Découpes fraîches 7  213 5  868


55 % 66% Entier
Préparations 3  749 4  074 congelé

TOTAL 209  744 168  350

Chiffres clés - 2018 Ⅰ 79 Ⅰ


Union Européenne
ABATTAGE DE poulet AU SEIN DE L’UE à 28

Source : CIPC d’après Eurostat 2016 2017 2018 Part en %

UE 28 11 258 11 455 11 967 100%

Pologne 1 850 1 937 2 080 17%

Royaume-Uni 1 595 1 630 1 761 15%

Espagne 1 269 1 260 1 320 11%

France 1 078 1 100 1 131 9%

Pays-Bas 1 036 1 034 1 039 9%

Allemagne 958 969 1 021 7%

Italie 1 022 1 007 895 9%

Belgique 453 455 462 4%

Roumanie 370 417 425 4%

Hongrie 323 334 327 3%

Portugal 277 291 292 2%

Grèce 211 212 198 2%

Rep Tchèque 149 150 153 1%

Danemark 144 143 146 1%

2500 e
lo gn
Po ni
-U
u me
2000 ya
Ro
e
a gn
Esp
1500 e s
nc Ba gn
e
Fra ay
s- a
P em lie
All Ita
1000
e
iqu
elg anie
B
um rie l ue
Ro g u ga b liq
on r t e u k
500 H Po rèc Rép que mar
G è ne
Tch Da

0
17 018
20 2

Ⅰ 80 Ⅰ Chiffres clés - 2018


bilan
BILAN PRODUCTION / CONSOMMATION DE poulet EN 2018 (MTEC)

Évolution
Source : Agreste 2016 2017 2018
2018/2017 (%)

Production indigène totale 1 134,5 1 164,7 1 173,6 1%

Exportations animaux vivants adultes (-) 52,5 62,3 80,0 28%

Importations animaux vivants adultes (+) 2,2 2,3 2,9 26%

Production animaux finis, prêts à l'abattage 1 087,9 1 102,8 1 096,5 -1%

Exportations de viandes + préparations (-) 411,5 396,4 387,0 -2%

Importations viandes + préparations (+) 535,9 560,0 582,2 4%

Consommation indigène totale 1 207,5 1 268,5 1 307,2 3%

+ 3%
1300 Production indigène totale

Production animaux finis, prêts à l'abattage


Consommation indigène totale

1200
+ 1%

1100 - 1%

1000
2013 2014 2015 2016 2017 2018

Chiffres clés - 2018 Ⅰ 81 Ⅰ


CONSOMMATION

LA DE PROTÉINES
ANIMALES EN 2017
Source : AVEC

DINDE
et FranceAgrimer
d’après SSP

P.84
élevage
P.86
accouvage
P.87
aliment
P.89
abattage
P.90
consommation
P.93
échanges
P.96
union européenne
P.97
bilan production / consommation

Ⅰ 82 Ⅰ Chiffres clés - 2018


TONNAGE VIF
ABATTU EN 2018
Source : CIDEF

362 385 T

LA BALANCE
COMMERCIALE
69 0€
+ 23 258
EN VALEURS
EN 2018
Source : Douanes

161 074 343 €


exportations
137 815 653 €
importations

MISES EN PLACE
HEBDOMADAIRES
EN 2018
Source : CIDEF

tê tes
811 589
85,0 kg
toutes viandes
pour 67 millions
d’habitants
4,7 kg
de dinde
CONSOMMATION
pour 28,5 kg
VOLAILLE 2018
de volaille Source : AVEC et
FranceAgrimer d’après SSP

SURFACE MOYENNE DES


EXPLOITATIONS AVICOLES
FRANÇAISES DE DINDES EN 2018
2400 m2 Source : Cogedis

Chiffres clés - 2018 Ⅰ 83 Ⅰ


élevage
Répartition Régionale DE LA PRODUCTION DE DINDE (2017)
Source : AGRESTE

- 5,8%

- 5,8%
- 5,3% - 5,9%

- 6,5%

- 8,1%
- 0,7% - 1,3% Moins de 500 milliers
de têtes

De 500 à 5000 milliers


de têtes
- 7,1%
- 2,6% De 5000 à 10 000 milliers
de têtes

- 5,3%
Plus de 10 000 milliers
- 5,8% de têtes

Évolution
positive A-1
0%
Évolution
négative A-1

2017 en Évolution
1000 têtes A-1 (%)

Auvergne-Rhône-Alpes 2060 -7,1%

Bourgogne Franche-Comté 472 -1,3%

Bretagne 19046 -6,5%

Centre-Val de Loire 6820 -0,7%

Corse 1 0,0% EN 2017


Grand Est 514 -5,9%
E
Hauts de France 2089 -5,8% N
AG AL
ET -V E
Île-de-France LA BR E
36 -5,3% TR IR
DE N LO
Y S IRE E
C DE
Occitanie 375 -5,8% PA LO

Normandie 1701 -5,8%

Nouvelle Aquitaine 3443 -2,6%

Pays de la Loire 12594 -8,1%

Provence-Alpes-Côte d'Azur 36 -5,3%

France (Métrop.) 49 187 -5,8%

Ⅰ 84 Ⅰ Chiffres clés - 2018


ÉVOLUTION DU PARC POUR TOUS TYPES DE BÂTIMENTS
DES PRINCIPALES RÉGIONS PRODUCTRICES DE VOLAILLES
Source : ITAVI
Pays de la Rhône
Parc national Bretagne Aquitaine EN 2017
Loire Alpes

2017/2016 2017/2016 2017/2016 2017/2016 2017/2016 ÉVOLUTION DU


PARC
Taux de NATIONAL
2,9% 1,8% 2,8% 2,6% 4,5%
construction

Taux de
-1,9% -1,9% -1,7% -2,6% -1,5%
disparition +1%

Solde 1,0% -0,1% 1,1% 0,0% 3,0%

Taux de
5,3% 5,4% 5,2% NC 4,4%
rénovation

ÉVOLUTION NETTE DU PARC DE VOLAILLES «STANDARD ET CERTIFIé»,


CONSTRUCTIONS ET DISPARITIONS
Source : ITAVI
Constructions Disparitions Évolution nette
3

2
0,5%
1 0,3%
0,0%

-1 -0,6%

-2

-3

-4

-5

-6
99

00

01

02

03

04

05

06

07

08

09

10

11

12

13

14

15

16

17
19

20

20

20

20

20

20

20

20

20

20

20

20

20

20

20

20

20

20

2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017

Constructions 0,8% 1,1% 1,8% 1,8% 2,2% 1,9% 1,4% 2,2% 2,4%

Disparitions -1,4% -1,6% -1,2% -1,3% -1,9% -2,6% -1,3% -1,8% -2,1%

Evolution nette -0,5% -0,5% 0,6% 0,5% 0,3% -0,6% 0,0% 0,5% 0,3%

Chiffres clés - 2018 Ⅰ 85 Ⅰ


accouvage
mise en place hebdomadaire de dindonneaux (en têtes)
Source : CIDEF

1 300 000
2016
1 200 000 2017

1 100 000 2018

1 000 000

900 000

800 000

700 000

600 000 Semaines


5 10 15 20 25 30 35 40 45 50

EXPORTATION D’ŒUFS EXPORTATION DE


à COUVER DINDONNEAUX
Source : CIDEF

TOTAL TOTAL
+ 0,1% -5,1%
EN 2017 : EN 2017 :
57 018 846 OAC 12 832 913 DDX

EN 2018 : EN 2018 :
57 095 160 OAC 12 180 843 DDX

Ⅰ 86 Ⅰ Chiffres clés - 2018


aliment
LA PRODUCTION DES ALIMENTS POUR DINDES EN 2018
Source : CIDEF d’après SNIA et Coop de France

PRODUCTION Evolution
2016 2017 2018
(EN TONNES) 2018/2017

JANVIER 105 400 102 800 106 426 3,5%

FÉVRIER 105 300 94 200 96 799 2,8%

MARS 115 500 108 000 109 269 1,2%

AVRIL 112 100 97 100 99 705 2,7%

MAI 115 700 108 000 104 776 -3,0%

JUIN 113 400 100 100 96 362 -3,7%

JUILLET 107 500 97 300 96 932 -0,4%

AOÛT 116 300 107 800 104 722 -2,9%

SEPTEMBRE 111 900 98 100 96 946 -1,2%

OCTOBRE 110 100 104 500 109 617 4,9%

NOVEMBRE 112 100 104 800 107 232 2,3%

DÉCEMBRE 111 400 104 700 100 112 -4,4%

TOTAL 1 336 700 1 227 400 1 228 898 0,1%

INDICE du COÛT DE MATIèRES PREMIÈREs POUR LA DINDE


Source : ITAVI / Base Janvier 2014

95

85

2016 2017 2018

75

Chiffres clés - 2018 Ⅰ 87 Ⅰ


PRODUCTION RÉGIONALE D’ALIMENTS COMPOSéS
POUR DINDES (TONNES)
Source : CIDEF d’après SNIA et Coop de France

-6%

3%
-3,6%

-0,1%
Moins de
5,6% 125 000 tonnes

De 125 000 à
250 000 tonnes

De 250 000 à Évolution


-39,7% 500 000 tonnes positive A-1

Plus de Évolution
500 000 TEC négative A-1

Evolution
7 2016 2017 2018
2018/2017

Alsace-Lorraine - Champagne Ardenne -


Auvergne-Limousin -Bourgogne-Franche 76 350 67 351 67 295 -0,1%
Comté - Rhône-Alpes-PACA

Bretagne 639 812 550 934 567 325 3,0%

Aquitaine - Midi Pyrénées-Languedoc


6 504 7 575 4 571 -39,7%
Roussillon

Nord-Picardie - Normandie - Ile-de-


80 933 72 547 68 218 -6,0%
France-Centre

Pays de Loire 346 662 358 477 345 517 -3,6%

Poitou Charentes 188 147 166 593 175 972 5,6%

TOTAL 1 338 408 1 223 477 1 228 898 0,4%

Ⅰ 88 Ⅰ Chiffres clés - 2018


abattage
ABATTAGES CONTRÔLéS CVJA DE DINDE (TEC)
+0,3 %
TOTAL
Source : Agreste
EN 2018
331 678 TEC
35 000
2016 2017 2018

30 000

25 000

20 000
J F M A M J J A S O N D

production estimée de DINDE


Source : Agreste 2017
en TEC
-4,9%
Auvergne-Rhône-Alpes 14 780
-4,9%
-4,7% -4,8%
Bourgogne Franche-Comté 3 021
-5,8%
Bretagne 150 094
-6,0%
-4,8% -1,0% Centre-Val de Loire 56 539

Corse 4

12,4% Grand Est 3 554


-4,2%

Hauts de France 17 135

-4,8%
-4,9%
Ile de France 242

Occitanie 2 591
0%
Normandie 12 246

Moins de 40 000 TEC Nouvelle Aquitaine 26 701

De 40 000 à 80 000 TEC Pays de la Loire 86 840


Évolution
De 80 000 à 120 000 TEC
positive A-1 Provence-Alpes-Côte d'Azur 254
Évolution France (Métrop.) 374 001
Plus de 120 000 TEC négative A-1

Chiffres clés - 2018 Ⅰ 89 Ⅰ


consommation
CONSOMMATION DE VIANDE DE DINDE (MTEC)
Source : Agreste
À noter : les variations de stock ne sont plus incluses et peuvent perturber
les niveaux réels de la consommation indigène totale de dinde.

348
350
+1,5 %
329
320 317,9
325 317 316 314 313
308
300

275

250
2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018

ACHATS DES MéNAGES DE DINDE


Source : Kantar WorldPanel

Évolution
Prix Moyen Évolution Prix
2018/2017 Tonnage A-1
(€/kg) A-1 (%)
(%)

DINDE -5,5% 8,82 2,5%

Dinde entière -1,4% 9,57 4,6%

Viande de dinde -5,7% 8,79 2,4%

Rôtis crus -8,7% 9,46 2,7%

Découpe crue dinde -5,4% 8,73 2,4%

Escalopes -2,5% 10,75 1,3%

Cuisses -8,2% 4,63 0,8%

Ⅰ 90 Ⅰ Chiffres clés - 2018


ACHATS DES MéNAGES EN éLABORéS
Source : Kantar WorldPanel

Évolution
Prix Moyen Évolution Prix
2018 Tonnage A-1
(€/kg) A-1 (%)
(%)

ELABORES DE VOLAILLE 1,6% 8,60 1,3%

Poulet cuit, rôti, fumé -0,2% 6,77 0,0%

Découpes aromatisées 5,1% 9,68 -0,5%

Panés frais 2,8% 7,64 1,0%

Autres -0,9% 12,04 4,0%

Charcuteries 4,0% 10,93 1,5%

Jambon 5,1% 12,01 0,9%

Saucisses 0,4% 7,12 1,6%

Volailles surgelées -7,8% 7,98 -4,0%

Panés surgelés -0,9% 6,89 1,2%

éVOLUTION DES ACHATS DE DINDE


Source : Kantar WorldPanel

Évolution
Prix moyen Évolution Prix
2018 Tonnage A-1
(€/kg) A-1 (%)
(%)

Hypers -4,4% 8,59 -14,4%

Supers -2,8% 8,95 -1,8%

Hard Discount -10,2% 6,93 -20,9%

Proximité 3,4% 10,63 21,1%

Online -28,7% 9,90 -5,9%

Circuits spécialisés -4,8% 10,87 33,5%

Chiffres clés - 2018 Ⅰ 91 Ⅰ


RéPARTITION DES ACHATS DE DINDE PAR POINTS DE VENTE EN 2018
Source : Kantar WorldPanel

Online 2%
Proximité 4%
Autres spécialisés 6%
Boucheries Vol. 8%
Hypers 43%

Hard discounts
16%

Supers 21%

LES PRODUITS FRAIS DE DINDES PAR CIRCUIT de distribution


Source : Kantar WorldPanel

DINDE CUISSES ET
DINDE DECOUPES ESCALOPES
ENTIERE GIGUES

Evol Evol Evol Evol Evol


2018 % % % % %
18/17 18/17 18/17 18/17 18/17

Circuits
86,2 -0,1% 70,4 10,1% 86,8 -0,4% 88,1 -0,2% 87,4 -1,3%
Généralistes

Hypers 42,5 1,2% 43,1 18,3% 42,5 0,6% 41,0 -0,1% 47,7 7,1%

Supers 21,1 2,9% 15,6 0,6% 21,3 3,0% 23,4 4,4% 22,7 -8,2%

Hard
16,3 -4,9% 7,8 7,8% 16,6 -5,0% 15,2 -5,2% 12,4 -10,6%
Discount

Proximité 4,1 9,4% 3,6 -12,0% 4,1 10,4% 5,2 18,1% 3,7 -11,5%

Online 2,2 -24,5% 0,3 -59,3% 2,3 -24,1% 3,3 -25,5% 0,9 -30,1%

Circuits
13,8 0,8% 29,6 -17,8% 13,2 2,7% 11,9 1,8% 12,6 10,5%
spécialisés

Boucheries
8,2 9,1% 12,3 -9,3% 8,0 10,4% 8,2 4,0% 7,2 16,5%
Vol.

Autres
5,7 -9,2% 17,3 -23,0% 5,2 -7,4% 3,7 -2,8% 5,3 3,3%
spécialisés

ENSEMBLE 100,0 0,0% 100,0 0,0% 100,0 0,0% 100,0 0,0% 100,0 0,0%

Ⅰ 92 Ⅰ Chiffres clés - 2018


échanges
COMMERCE EXTÉRIEUR DE LA FRANCE EN
VIANDES ET Préparations DE DINDE (MTEC)
Source : Douanes

Évolution
2016 2017 2018
2018 / 2017

EXPORTATIONS 87,1 90,9 85,4 -6%

Union européenne 64,8 69,1 66,9 -3%

Pays Tiers 22,3 21,8 18,4 -15%

IMPORTATIONS 39,2 38,5 39,0 1%

Union européenne 37,3 37,0 37,4 1%

Pays Tiers 1,9 1,5 1,5 0%

SOLDE GLOBAL 47,9 52,4 46,4 -11%

exportations EN 2018 importations EN 2018

Union Union
4% 21 %
Européenne Européenne
22%
Pays Tiers Pays Tiers

55 % 78% 55 % 96%
22 % 22 %

éCHANGES FRANçAIS DE VIANDE ET PRéPARATIONS DE DINDE


AVEC L’UE à 28 EN MTEC
Source : Douanes
ÉVOLUTION
100 EXPORT IMPORT SOLDE
Export : -3%
80 Import : 1%
Solde : -8%
60

40
+30
20

0
2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
Chiffres clés - 2018 Ⅰ 93 Ⅰ
COMMERCE EXTÉRIEUR DE LA FRANCE EN VIANDES
ET PRÉPARATIONS DE DINDE (MTEC)

Évolution
Source : Douanes 2016 2017 2018
2018 / 2017

Exportations 64,8 69,1 66,9 -3%

Belgique 20,7 19,9 19,8 0%

Allemagne 14,2 14,3 15,4 8%

Espagne 14,7 18,4 14,6 -21%

Royaume-Uni 1,8 2,4 2,9 22%

Danemark 2,2 1,8 2,4 31%

Pays-Bas 1,9 2,6 2,2 -18%

Grèce 2,3 2,7 2,1 -25%

Italie 2,8 2,1 2,0 -3%

Importations 37,3 37,0 37,4 1%

Allemagne 12,4 13,7 12,6 -8%

Espagne 5,8 6,2 6,1 -2%

Italie 5,5 5,2 6,0 16%

Pologne 4,9 4,2 4,8 13%

Belgique 3,5 3,3 3,4 1%

Pays-Bas 1,6 2,0 1,7 -15%

Royaume-Uni 1,0 0,5 1,1 135%

SOLDE 27,4 32,1 29,5 -8%

IMPORT DE DINDE EN PROVENANCE DE L’UE


Source : Douanes

(EN TONNES) 2017 2018 TOP 3


Préparations
Entier congelé 150 182
Découpes
Entier frais 16 13
24% congelées
Découpes congelées 14  789 13  400 36%
Découpes fraîches 12  750 14  293 55 %
38%
Découpes
Préparations 8  719 8  902 fraîches

TOTAL 37  339 37  447

Ⅰ 94 Ⅰ Chiffres clés - 2018


exPORT DE DINDE A DESTINATION DE L’UE
Source : Douanes

(EN TONNES) 2017 2018 TOP 3


Entier
Entier congelé 6  806 6  509 frais
Découpes

Entier frais 10  408 9  448 14% congelées

26%
Découpes congelées 14  310 17  098

Découpes fraîches 23  892 17  660 55 %


Découpes 26%
Préparations 6  046 5  572 fraîches

TOTAL 64  766 66  949

import DE DINDE EN PROVENANCE DES pays tiers


Source : Douanes

(EN TONNES) 2017 2018 TOP 3


Entier congelé 2 2 Préparations

Entier frais - - 55%


Découpes congelées 360 584

Découpes fraîches 6 90 55 %
39%
Préparations 1  136 831 6% Découpes
congelées
Découpes
TOTAL 1  889 1  506 fraîches

export DE DINDE A DESTINATION DES pays tiers


Source : Douanes

(EN TONNES) 2017 2018 TOP 3


Entier congelé 582 283
Préparations
Entier frais 117 120 4%
7%
Découpes
Découpes congelées 17  671 15  132 fraiches

Découpes fraîches 1  733 1  342 55 % 82%


Préparations 594 728 Découpes
congelées
TOTAL 22  331 18  410

Chiffres clés - 2018 Ⅰ 95 Ⅰ


Union Européenne
ABATTAGE DE DINDE AU SEIN DE L’UE à 28

Source : CIDEF d’après Eurostat 2016 2017 2018 Part en %

UE 28 2028 1952 2017 100%

Allemagne 483 466 467 23%

Pologne 342 333 377 19%

France 352 330 332 16%

Italie 332 309 299 15%

Espagne 187 198 234 12%

Royaume-Uni 168 151 166 8%

Hongrie 81 78 79 4%

Portugal 38 39 42 2%

Irlande 11 13 14 1%

Belgique 8 8 8 0%

500

400

300

200

100

0
17 018
20 2

Ⅰ 96 Ⅰ Chiffres clés - 2018


bilan
BILAN PRODUCTION / CONSOMMATION DE DINDE EN 2018 (MTEC)

Évolution
Source : Agreste 2016 2017 2018
2018 / 2017 (%)

Production indigène totale 373,4 368,5 357,4 -4%

Exportations animaux vivants adultes (-) 11,0 12,6 11,0 -13%

Importations animaux vivants adultes (+) 0,0 0,6 2,0 100%

Production animaux finis, prêts à l'abattage 362,7 356,6 346,9 -3%

Exportations de viandes + préparations (-) 87,1 93,4 82,5 -12%

Importations viandes + préparations (+) 47,2 47,4 46,8 -1%

Consommation indigène totale 320,3 313,3 317,9 1%

400 Production indigène totale

Production animaux finis, prêts à l'abattage


Consommation indigène totale

- 4%
350
- 3%

+1%

300
2013 2014 2015 2016 2017 2018

Chiffres clés - 2018 Ⅰ 97 Ⅰ


CONSOMMATION

LE DE PROTÉINES
ANIMALES EN 2017

canard
Source : AVEC
et FranceAgrimer
d’après SSP

P.100
élevage
P.103
accouvage
P.104
aliment
P.106
abattage
P.107
consommation
P.110
échanges
P.113
union européenne
P.113
bilan production / consommation

Ⅰ 98 Ⅰ Chiffres clés - 2018


TONNAGE VIF
ABATTU EN 2018
Source : CICAR

133 878 T

LA BALANCE
COMMERCIALE
EN VALEURS
9 045 €
EN 2018 + 114 65
Source : Douanes

180 766 222 €


exportations
66 107 177 €
importations

MISES EN PLACE
HEBDOMADAIRES
EN 2018
Source : CICAR

têt es
774 292
85,0 kg
toutes viandes
pour 67 millions
d’habitants
2,9 kg
de canard
CONSOMMATION
pour 28,5 kg VOLAILLE 2018
de volaille Source : AVEC et
FranceAgrimer d’après SSP

SURFACE MOYENNE DES


EXPLOITATIONS AVICOLES FRANÇAISES
DE CANARDS À RÔTIR EN 2018
925 m2 Source : CICAR

Chiffres clés - 2018 Ⅰ 99 Ⅰ


élevage
Répartition Régionale DE LA PRODUCTION DE CANARD à rôtir
Source : AGRESTE

-2,0%

-1,3%
-1,8% -1,3%
Moins de 6 000 têtes
0,3%

0,4%
De 6 000 à 12 000 têtes
-0,9% 0%

De 12 000 à 18 000 têtes

Plus de 18 000 têtes


-4,2%
-12,3%
Évolution positive
A-1
-1,6%
-1,3% Évolution
négative A-1

-0%

2017 en Évolution
1000 têtes A-1 (%)

Auvergne-Rhône-Alpes 1 747 -4,2%

Bourgogne Franche-Comté 1 570 0,0%

Bretagne 8 637 0,3%

Centre-Val de Loire 113 -0,9%

Corse 0 0,0% EN 2017


Grand Est 151 -1,3%

Hauts de France 48 -2,0% LA


DE E LE
YS IR EL INE
Île-de-France 56 -1,8% N
E PA LO V
U A
G O IT
TA N U
Occitanie 237 -1,3% RE AQ
B

Normandie 230 -1,3%

Nouvelle Aquitaine 4 171 -12,3%

Pays de la Loire 26 224 0,4%

Provence-Alpes-Côte d'Azur 61 -1,6%

France (Métrop.) 43 245 -1,2%

Ⅰ 100 Ⅰ Chiffres clés - 2018


Répartition Régionale DE LA PRODUCTION D’oie à rôtir
Source : AGRESTE

0%

-9,1%
0% -10,0%
Moins de 10 000 têtes
0%

- 6,2%
De 10 000 à 20 000 têtes
-7,7% 0%

De 20 000 à 30 000 têtes

Plus de 30 000 têtes


-5,0%
-8,2%
Évolution positive
A-1
0%
0% Évolution
négative A-1

0%

2017 en Évolution
1000 têtes A-1 (%)

Auvergne-Rhône-Alpes 19 -5,0%

Bourgogne Franche-Comté 6 0,0%

Bretagne 1 0,0%

Centre-Val de Loire 12 -7,7%

Corse 0 0,0% EN 2017


Grand Est 9 -10,0%

Hauts de France 5 0,0% LA E S


DE E N
G LPE
E YS IR R
Île-de-France 4 0,0% E LL E PA LO VE - A
UV AI
N AU NE
O UIT Ô
Occitanie 8 0,0% N RH
AQ
Normandie 10 -9,1%

Nouvelle Aquitaine 56 -8,2%

Pays de la Loire 76 -6,2%

Provence-Alpes-Côte d'Azur 5 0,0%

France (Métrop.) 211 -6,2%

Chiffres clés - 2018 Ⅰ 101 Ⅰ


ÉVOLUTIONs annuelles DU PARC CANARDS A RÔTIR
Source : ITAVI

Parc national Parc national Parc national Parc national


EN 2017
2014/2013 2015/2014 2016/2015 2017/2016 ÉVOLUTION DU
PARC
Taux de NATIONAL
2,2% 1,8% 0,0% 1,2%
construction

Taux de
-2,1% -1,4% -0,7% -6,3%
disparition
-5,1%
Solde 0,0% 0,4% -0,7% -5,1%

Taux de
12,0% 13,7% 4,5% 7,8%
rénovation

ÉVOLUTION NETTE DU PARC DE CANARD A RÔTIR,


CONSTRUCTIONS ET DISPARITIONS
Source : ITAVI

6%
Constructions Disparitions Évolution nette
4%

2% 0,3%
-0,7%
0%

-2%
-5,1%
-4% -3,1%

-6%
2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017

2014 2015 2016 2017

Constructions 0,7% 2,1% 0,0% 1,2%

Disparitions -0,4% -5,2% -0,7% -6,3%

Evolution nette 0,3% -3,1% -0,7% -5,1%

Ⅰ 102 Ⅰ Chiffres clés - 2018


accouvage
MISE EN PLACE HEBDOMADAIRE De CANETONS (en têtes)
Source : CICAR

1 000 000
2018
2017
900 000 2016

800 000

700 000

600 000 Mois


J F M A M J J A S O N D

EXPORTATION D’ŒUFS EXPORTATION DE


à COUVER cannetons (2018)
Source : CICAR Source : CICAR

TOTAL MÂLES FEMELLES


+74 % TOTAL TOTAL
EN 2017 :
394 000 OAC 1 437 272 1 953 131
cannetons cannetons
EN 2018 :
684 980 OAC - 1,7 % - 1 %

Chiffres clés - 2018 Ⅰ 103 Ⅰ


aliment
LA PRODUCTION DES ALIMENTS POUR palmipèdes à rôtir
Source : CICAR d’après SNIA et Coop de France

PRODUCTION Évolution
2016 2017 2018
(EN TONNES) 2018/2017

JANVIER 33  564 36  678 36  974 0,8%

FÉVRIER 33  780 35  368 35  152 -0,6%

MARS 39  657 41  728 39  431 -5,5%

AVRIL 35  270 33  930 36  403 7,3%

MAI 35  204 39  272 40  950 4,3%

JUIN 34  459 37  551 36  956 -1,6%

JUILLET 33  325 35  385 36  493 3,1%

AOUT 36  938 38  295 40  474 5,7%

SEPTEMBRE 35  919 37  253 37  016 -0,6%

OCTOBRE 38  885 42  354 44  347 4,7%

NOVEMBRE 40  152 43  108 43  497 0,9%

DÉCEMBRE 34  843 35  121 36  105 2,8%

TOTAL 431 996 456 043 463 798 1,7%

INDICE du COÛT DES Matières Premières POUR Le canard à rôtir


Source : ITAVI / Base Janvier 2014

100

90

2015 2016 2017 2018

80

Ⅰ 104 Ⅰ Chiffres clés - 2018


PRODUCTION RÉGIONALE D’ALIMENTS COMPOSéS
POUR palmipèdes (TONNES)
Source : CICAR d’après SNIA et Coop de France

-1,3%

4,6%

1,5%
1,0%
Moins de
0,5%
75 000 tonnes
-13,9%
De 75 000 à
150 000 tonnes

De 150 000 à Évolution


225 000 tonnes positive A-1
45,1%
37,1% Évolution
Plus de
225 000 TEC négative A-1

Moins de
75 000 tonnes

De 75 000 à
150 000 tonnes Évolution
2016 2017 2018
De 150 000 à
225 000 tonnes
Évolution
positive A-1 2018/2017
Plus de Évolution

Alsace-Lorraine - Champagne Ardenne


225 000 TEC négative A-1

- Auvergne-Limousin - Bourgogne-
47 751 52 272 52 540 0,5%
Franche Comté - Rhône-Alpes-Provence-
Alpes Côte d'Azur

Aquitaine 312 659 263 542 382 352 45,1%

Bretagne 118 215 118 185 123 567 4,6%

Midi Pyrénées-Languedoc Roussillon 141 411 113 596 155 744 37,1%

Nord-Picardie - Normandie
3 244 2 832 2 795 -1,3%
Île de France - Centre

Pays de la Loire 453 331 425 173 429 251 1,0%

Poitou-Charentes 128 162 118 262 101 822 -13,9%

TOTAL 1 204 773 1 093 862 1 248 071 14,1%

Chiffres clés - 2018 Ⅰ 105 Ⅰ


abattage
ABATTAGES CONTRÔLéS CVJA DE CANARD A RÔTIR (MTEC)
Source : Agreste

12 2016 2017 2018

TOTAL +1,4%
10 EN 2018
98,2 MTEC

Mois
6
J F M A M J J A S O N D

production estimée CANARD A RÔTIR 2017


en TEC
Source : Agreste
-0,7% Auvergne-Rhône-Alpes 5 087
-0,8%
Bourgogne Franche-Comté 3 930
-0,9% -0,7%

0,1% Bretagne 21 379


-0,3%
-0,6% 0,0% Centre-Val de Loire 306

Corse 0

-1,4% Grand Est 407


-5,6%

Hauts de France 134

Ile de France
-0,6%
-1,1% 112

Occitanie 697
0,0%
Normandie 617

Moins de 7 500 TEC Nouvelle Aquitaine 10 740

De 7 500 à 15 000 TEC Pays de la Loire 73 237


Évolution
De 15 000 à 22 500 TEC positive A-1 Provence-Alpes-Côte d'Azur 166
Évolution
Plus de 22 500 TEC négative A-1 France (Métrop.) 116 812

Ⅰ 106 Ⅰ Chiffres clés - 2018


consommation
CONSOMMATION DE VIANDE DE CANARD A RôTIR ET A GAVER (MTEC)
Source : Agreste
À noter : les variations de stock ne sont plus incluses et peuvent perturber
les niveaux réels de la consommation indigène totale de canard.

250 +13,5 %
204 206 201
193 198 197
200 189 183
165

150

100

50

0
2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018

ACHATS DES MéNAGES en canards


Source : Kantar WorldPanel

Évolution
Prix Moyen Évolution Prix
2018/2017 Tonnage A-1
(€/kg) A-1 (%)
(%)

CANARD 3,8% 12,48 2,6%

Entier -2,4% 7,96 2,9%

Découpe 4,9% 13,18 2,1%

Filet 12,0% 14,79 3,2%

Magret -6,1% 15,05 1,0%

Chiffres clés - 2018 Ⅰ 107 Ⅰ


RÉPARTITION DES ACHATS DES MÉNAGES EN FILETS ET MAGRETS
Source : Kantar WorldPanel

2013 2014 2015 2016 2017 2018

Quantités en
3 423 3 789 3 680 3 779 3 852 3 616
milliers
Filet
Prix Moyen € 15,37 14,86 14,75 13,98 14,34 14,79

Quantités en
12 035 12 269 11 604 10 147 9 383 10 522
milliers
Magret
Prix Moyen € 14,70 14,62 14,15 14,78 14,91 15,05

Total quantités 15 458 16 058 15 284 13 926 13 235 14 138

Part du filet 22,1% 23,6% 24,1% 27,1% 29,1% 25,6%

RéPARTITION DES ACHATS DE canards PAR POINTS


DE VENTE EN 2018
Source : Kantar WorldPanel

Proximité 3% Online 1%
Boucheries Vol. 5%
Hard Discount 8,4%
Autres spécialisés
13%

Supers 18,4% Hypers 51%

Ⅰ 108 Ⅰ Chiffres clés - 2018


LES PRODUITS FRAIS DE CANARDS PAR CIRCUIT
Source : Kantar WorldPanel

FILET ET
CANARD ENTIER DECOUPES
MAGRET

Evol Evol Evol Evol


2018 % % % %
18/17 18/17 18/17 18/17

Circuits
82,8 1,1% 63,2 11,3% 85,9 -0,3% 87,6 0,2%
Généralistes

Hypers 51,1 0,0% 44,7 15,9% 52,0 -2,0% 53,0 2,0%

Supers 19,6 6,6% 13,9 9,3% 20,5 5,9% 21,4 5,2%

Hard Discount 8,6 2,0% 2,5 -19,2% 9,5 2,4% 9,6 -15,2%

Proximité 3,0 -5,0% 1,9 -6,0% 3,2 -5,3% 2,9 0,9%

Online 0,6 -37,3% 0,2 -46,6% 0,6 -37,1% 0,7 -25,1%

Circuits
17,2 -4,9% 36,8 -14,9% 14,1 1,9% 12,4 -1,4%
spécialisés

Boucheries Vol. 4,9 0,6% 6,1 4,4% 4,7 0,1% 4,5 1,0%

Autres
12,3 -6,9% 30,8 -17,9% 9,4 2,8% 7,9 -2,7%
spécialisés

ENSEMBLE 100,0 0,0% 100,0 0,0% 100,0 0,0% 100,0 0,0%

FILET MAGRET

Evol Evol
EN 2017 % %
18/17 18/17

Circuits
88,3 -2,1% 87,4 1,2%
Généralistes

Hypers 52,0 7,2% 53,3 -0,1%

Supers 21,9 1,6% 21,3 7,0%

Hard Discount 10,5 -35,6% 9,2 0,2%

Proximité 3,5 7,5% 2,7 -0,9%

Online 0,4 -27,9% 0,8 -26,5%

Circuits
11,7 18,7% 12,6 -7,7%
spécialisés

Boucheries Vol. 5,3 35,6% 4,2 -9,7%

Autres
6,5 7,7% 8,4 -6,6%
spécialisés

ENSEMBLE 100,0 0,0% 100,0 0,0%

Chiffres clés - 2018 Ⅰ 109 Ⅰ


échanges
COMMERCE EXTÉRIEUR DE LA FRANCE
EN VIANDES ET Préparations DE CANARD (MTEC)
Source : Douanes

Évolution
2016 2017 2018
2018/2017

EXPORTATIONS 28,0 27,5 25,8 -6%

Union européenne 26,0 26,3 24,1 -8%

Pays Tiers 2,0 1,2 1,7 43%

IMPORTATIONS 13,5 11,5 13,1 14%

Union européenne 12,8 10,6 11,8 11%

Pays Tiers 0,7 0,9 1,2 41%

SOLDE GLOBAL 14,5 16,0 12,7 -21%

exportations en 2018 (MTEC) importations en 2018 (MTEC)

7% Union 9% Union
Européenne Européenne
Pays Tiers Pays Tiers

93% 91%

ÉCHANGES FRANÇAIS DE VIANDE ET PRÉPARATIONS DE CANARD


AVEC L’UE A 28 EN MTEC
Source : Douanes
ÉVOLUTION
export import solde
30,0 Export -7%
Import -7%
Solde -13%
22,5

15,0
+12
7,5

0,0
2015 2016 2017 2018

Ⅰ 110 Ⅰ Chiffres clés - 2018


COMMERCE EXTÉRIEUR DE LA FRANCE EN VIANDES
ET PRÉPARATIONS DE CANARD (TEC)

Évolution
Source : Douanes 2016 2017 2018
2018 / 2017

Exportations 26 001 26 347 24 108 -8%

Allemagne 11 904 11 159 12 000 8%

Danemark 1 972 2 328 2 169 -7%

Royaume-Uni 2 342 2 234 1 953 -13%

Belgique 1 731 1 618 1 504 -7%

Pays-Bas 1 405 1 621 1 480 -9%

Espagne 2 280 2 239 1 346 -40%

République
859 1 154 1 024 -11%
Tchèque

Autriche 633 652 592 -9%

Importations 12 750 10 626 11 840 11%

Bulgarie 5 761 4 572 4 920 8%

Hongrie 2 693 1 814 2 519 39%

Pologne 968 1 139 1 015 -11%

Belgique 844 976 965 -1%

Pays-Bas 828 825 830 1%

Irlande 839 639 714 12%

Royaume-Uni 356 279 457 64%

Allemagne 284 268 293 9%

Espagne 153 63 74 17%

SOLDE 13 251 15 721 12 268 -22%

IMPORT DE canard EN PROVenance de l’UE


Source : Douanes

(EN TONNES) 2017 2018 TOP 3


Entier congelé
Entier congelé 1  570 1  641
14%
Entier frais 1  379 1  606

Découpes congelées 4  829 5  243


44%
Découpes fraîches 2  847 3  349 Découpes 5528%
%
fraîches
Découpes
Préparations - - congelées

TOTAL 10  625 11  839

Chiffres clés - 2018 Ⅰ 111 Ⅰ


exPORT DE canard à destination de l’UE
Source : Douanes

(EN TONNES) 2017 2018


Entier congelé
TOP 3
Entier congelé 2  158 2  079
Découpes 9% Entier frais

Entier frais 2  011 1  983


fraîches 8%
34%
Découpes congelées 13  867 11  892

Découpes fraîches 8  311 8  063 55 %


50%
Préparations - - Découpes
congelées

TOTAL 26  347 24  017

import DE canard en provenance des pays tiers


Source : Douanes

(EN TONNES) 2017 2018 Entier Congelé TOP 3


Entier congelé - 120
Découpes
10%
Entier frais - -
15%
fraîches
Découpes congelées 826 923

Découpes fraîches 43 186 55 %


75% Découpes
Préparations - - congelées

TOTAL 869 1  229

export DE canard à destination des pays tiers


Source : Douanes
Entier
(EN TONNES) 2017 2018
congelé
TOP 3
Entier congelé 66 52
3%
Entier frais 46 44 Découpes
37%
fraîches
Découpes congelées 493 963

Découpes fraîches 55 %
568 624
57%
Préparations - - Découpes
congelées
TOTAL 1  173 1  683

Ⅰ 112 Ⅰ Chiffres clés - 2018


Union Européenne
ABATTAGE DE canard AU SEIN DE L’UE à 28

Source : CICAR d’après Eurostat 2016 2017 2018 Part en %

UE 28 431 386 486 100%

France 197 182 225 46%

Hongrie 78 52 93 19%

Pologne 45 47 55 11%

Allemagne 41 37 39 8%

Royaume-Uni 29 31 31 6%

Bulgarie 22 20 23 5%

Portugal 10 10 11 2%

Italie 4 3 3 1%

Espagne 5 5 5 1%

bilan
BILAN PRODUCTION / CONSOMMATION DE canard EN 2017 (MTEC)

Évolution
Source : Agreste 2016 2017 2018
2018/2017

Production indigène totale 208,8 203,6 220,3 8%

Exportations animaux vivants adultes (-) 1,4 4,4 3,2 -27%

Importations animaux vivants adultes (+) 0,0 0,1 0,4 100%

Production animaux finis, prêts à l'abattage 207,5 199,3 217,4 9%

Exportations de viandes + préparations (-) 48,7 44,8 45,3 -1%

Importations viandes + préparations (+) 24,0 19,8 22,2 12%

Consommation indigène totale 185,1 173,8 197,3 14%

Chiffres clés - 2018 Ⅰ 113 Ⅰ


la
pintade

Sélection
P.115
P.115
accouvage
P.116
élevage
P.117
aliment
P.118
abattage
P.118
découpe
P.119
consommation
P.120
activité export

Ⅰ 114 Ⅰ Chiffres clés - 2018


sélection
La France est le seul pays au monde à avoir engagé un travail de sélection de la pintade pour en amélio-
rer les qualités de ponte des reproductrices, l’indice de consommation et la conformation des pintades
de chair, l’homogénéité des lots, la résistance aux maladies…. tout en préservant ses spécificités et
notamment le goût de sa chair, à mi-chemin entre celui des autres volailles et du gibier.

Deux entreprises françaises de sélection avicole s’impliquent dans le travail de sélection de la pintade
et approvisionnent le marché mondial pour la vente de reproducteurs pintades (environ 280 000 à 300
000 reproductrices/an). Le marché français absorbe plus de 80% des effectifs de reproducteurs, nos
partenaires de l’Union Européenne (et notamment l’Italie) environ 12% et près de 5 % partent vers les
Pays Tiers.

NOMBRE DE REPRODUCTRICES PINTADES COMMERCIALISéES


PAR LES SéLECTIONnEURS FRANçAIS DE 2012 A 2018
Source : CIP d’après GALOR – GRIMAUD et CARINGA–HENDRIX

EN UNITÉS 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018

Marché
284 500 215 000 239 672 273 961 245 301 257 974 265 140
français

Autres pays
48 100 55 000 38 253 44 938 41 411 25 979 37 959
de l’U.E.

Pays Tiers 14 700 11 000 10 165 9 682 10 090 13 910 12 819

TOTAL 347 300 281 000 288 090 328 581 296 802 297 863 315 918

accouvage MISES EN
INCUBATION (0AC)

+2,9 %
EN 2018
La production et l’incubation d’œufs à couver de 50,1 millions
pintades en France sont le fait de 4 entreprises d’ac- d’unités d’OAC
couvage.
En 2018, 50,10 Millions d’OAC ont été produits
(+3%/2017), et 1,87 Millions d’OAC ont été exportés pintadeaux
(+6%/2017). mis en place
Les mises en place de pintadeaux en France ont été
de près 30,70 millions en 2018 (-1% par rapport à -0,9 %
2017) ; les exportations de pintadeaux ont représenté EN 2018
1,22 million de pintadeaux (-3%). 30,7 millions de
pintadeaux
Source : CIP d’après SNA

Chiffres clés - 2018 Ⅰ 115 Ⅰ


élevage
Les mises en place de pintadeaux ont été en moyenne de 600 000 pintadeaux par semaine dont plus de
70% dans le cadre d’une production de type standard et près de 30 % de type label rouge (y compris
chapon de pintade).

répartition par modes de production de pintade


Source : Estimations CIP

Pintades biologiques
0,5% Chapons de pintade
Pintades certifiées 1%
4%
Pintades standard
Pintades fermières 66%
Label Rouge 28%

20%

20%

Chaque semaine, environ 35 lots d’un peu plus de


5 000 pintadeaux sont mis en place dans le cadre d’or-
ganisations de production de type fermier label rouge
et une trentaine de lots dans le cadre de production
de type standard (ou certifié), soit au total 3 à 4 000
lots dans l’année, toutes productions de pintades
confondues.
En 2018, les mises en place de pintadeaux dans le
cadre d’organisations de type label rouge ont été
de 8,8 millions de pintadeaux (y compris les MEP de
chapons de pintade). Par rapport à 2017, les mises en
place de Pintades LR et de chapons sont en baisse de
3 % chacune.
Peu d’éleveurs sont spécialisés en pintades. Le plus
souvent, ce sont des éleveurs de poulets qui alternent
avec un ou plusieurs lots de pintades dans l’année. Lors
du dernier recensement agricole, 926 élevages ayant
élevé plus de 500 pintades avaient été comptabilisés.

Ⅰ 116 Ⅰ Chiffres clés - 2018


aliment
L’aliment pintades est fabriqué par les entreprises spécialisées dans la fabrication d’aliments pour
volailles.
Le tonnage d’aliments pour pintades a tendance à diminuer au cours des dernières années sous le triple
effet :
• d’une stagnation, voire une diminution des effectifs de pintades
• de l’amélioration des indices de consommation, notamment en production de type standard,
• de l’augmentation de la part relative de la production de pintades standard par rapport à la produc-
tion de type label rouge dont l’indice de consommation est supérieur.

TONNAGE D’ALIMENTS POUR PINTADES FABRIQUéS


AU NIVEAU NATIONAL
Source : SNIA – COOP de France NA

EN TONNES 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018

Aliments pour
173,2 167,2 163,3 164,8 164,3 164,2 151,6 154,6
pintades

LA
DE E U- S
YS IR O TE
N
E PA LO T
I N
AG PO RE
A
ET CH
Sur l’année 2018, la production nationale d’aliment BR
pintades serait stable par rapport à 2017 (données provi-
soires).
Plus de 70 % des aliments pintades sont fabriqués dans 3
régions de l’Ouest de la France, avec une relative stabilité
par rapport à l’année précédente.

T T T
, 4M ,8M ,4M
30 55 24

Chiffres clés - 2018 Ⅰ 117 Ⅰ


abattage
Les abattages de pintades portent chaque année sur 32 milliers de tonnes (+ 1,5 %).
Ils sont réalisés à plus de 80 % par 4 entreprises.
Autres caractéristiques, du fait de l’aspect de plus en plus festif de la pintade, près de 16 % des abat-
tages se font sur le seul mois de décembre, c’est-à-dire plus de 2 fois plus que les mois de juillet et août.

TONNAGE DE PINTADES part des pays de la loire


ABATTUES AU NIVEAU NATIONAL
Source : « SSP »
Source : « SSP »

EN M TEC 2016 2017 2018


EN M TEC 2016 2017 2018
Part Pays de
76,0 75,0 74,0
Tonnages la Loire
32,5 30,4 33,5
abattus

En 2018, la région des Pays de la Loire représentait à elle seule près de 74 % des abattages contrôlés,
loin devant la région Aquitaine et la région Rhône Alpes qui représentent respectivement 9% et 5% des
abattages.

découpe
Si la découpe concerne 11% des pintades fermières label rouge tout en étant en augmentation régu-
lière, ce sont désormais près de 60 % des pintades standards qui sont découpées.

Le suivi de cette donnée n’est plus assuré par le Service de la Statistique et de la prospective du
Ministère de l’Agriculture.

TONNAGE DE DéCOUPES DE PINTADES


Source : « SSP »

EN M TEC 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017

Tonnages 9,7 10,4 10,3 9,84 10,55 11,47 12,14 11,30

La découpe de pintade aboutit dans la quasi-totalité des cas à 4 morceaux principaux, chaque morceau
correspondant à une portion individuelle :
• 2 cuisses (avec haut de cuisse),
• 2 suprêmes (filet avec peau et premier manchon de l’aile).

Ⅰ 118 Ⅰ Chiffres clés - 2018


consommation
Par rapport aux autres volailles, la consommation de pintades se caractérise par :
• une part importante de la restauration hors domicile,
• une part importante des circuits traditionnels pour les achats par les ménages.

DESTINATION DE LA PRODUCTION FRANÇAISE DE PINTADES


Source : Estimations CIP

RHD
42%
Ménages
Dont une part
40% importante
dont 60 % 42% sous forme de
en GMS découpes

Export
18%
dont 53% sous forme
de carcasse entière

Une diminution de 5,7 % des achats de pintades par les ménages en 2018 par rapport à 2017 est mise
en évidence par FAM, d’après Kantar WorldPanel. Cette évolution est à mettre en parallèle avec la
diminution de -1,4% du secteur Volailles + Elaborés Frais (hors lapin) sur la même période.

PART DES DIFFERENTS CIRCUITS DE DISTRIBUTION POUR LES ACHATS


DE VOLAILLES ET DE PINTADES (2018)
Source : ITAVI d’après KANTAR

GMS y compris Autres (vente


Bouchers Marchés et
CIRCUITS HD et Circuits directe+ autres
volaillers Foires
de proximité spécialisés)

Pintades 65,5% 11,8% 9,7% 13,0%

Toutes volailles et
83,9% 6,9% 3,0% 6,3%
lapins (hors élaborés)

Une relative stabilité est observée dans la répartition des différents circuits en 2018/2017, avec toujours
cette particularité dans la distribution de pintades : les circuits de vente autres que GMS (y compris Hard
Discount et petites surfaces de proximité) représentent plus d’un tiers des volumes contre moins d’un
cinquième pour les autres volailles et lapins (hors élaborés).
Autres caractéristiques des achats de pintades par les ménages :
• le faible taux de ménages acheteurs : 18 % contre plus de 89 % en poulets !
• la faible part de la découpe : seuls 17 % (en tonnage) des achats de pintades par les ménages (tous
circuits confondus) se font sous forme de découpes contre 64% en poulets.

Chiffres clés - 2018 Ⅰ 119 Ⅰ


activité export
UN SOLDE POSITIF A TOUS LES MAILLONS DE LA FILIERE
La filière exporte chaque année :
• environ 50 000 reproductrices, soit 16 % de l’effectif total de reproductrices,
• environ 1,9 million d’œufs à couver, soit près de 3,7 % de la production française d’OAC,
• environ 1,2 millions pintadeaux d’un jour, soit 3,8 % de la production française de pintadeaux,
• plus de 5 941 tonnes équivalent carcasses, soit 18 % des abattages contrôlés sous forme de
carcasses entières ou sous forme de découpes, essentiellement vers le Royaume-Uni, la Belgique et
l’Allemagne.

Au cours des 20 dernières années, selon le Bilan Annuel fourni par les services statistiques du Ministère
de l’Agriculture, le taux d’autosuffisance de la filière pintade est ainsi passé de 105 à 120 %, témoignant
du succès de la pintade française à l’export et du dynamisme des entreprises concernées.

Ⅰ 120 Ⅰ Chiffres clés - 2018


la filière pintade en 2018

FABRICATION ALIMENT SÉLECTION


• 156 600 t. • 190 000 reproductrices
en moyenne/mois

ACCOUVAGE
EXPORTATIONS
• 7 couvoirs
• 50,1 millions OAC • 1,9 Millions OAC
• 30,7 millions pintadeaux • 1,2 Millions Pintadeaux

PRODUCTION
• 926 élevages (1)
• 23,8 millions pintades

IMPORTATIONS EN VIF ABATTAGE EXPORTATIONS


• 8 TEC • 30 abattoirs contrôlés (2) • 27,3 M€
• 33 499 TEC de pintades* • 5 941 TEC.
dont Belgique : 1 516 TEC.
Royaume-Uni : 998 TEC.
Allemagne : 868 TEC.
IMPORTATIONS MARCHE INTÉRIEUR
• 17 TEC Français
• 27 558 TEC de pintades

DISTRIBUTION : 49% (3) RHD : 51%(3)


Hyper : 36%
Super : 20%
Hard Discount : 7%
Bouchers : 12%
Marché-foire : 10%
TEC : Tonnes équivalent carcasse
(1) ITAVI d’après Agreste-Enquête Aviculture 2008,
élevages > 500 pintades
(2) Abattoirs > 100 000 têtes
(3) CIP d’après ITAVI et Kantar WorldPanel
* données abattage SSP

Chiffres clés - 2018 Ⅰ 121 Ⅰ


le
synalaf

P.124
élevage
P.125
accouvage
P.126
abattage
P.127
consommation
P.129
EXPORT

Ⅰ 122 Ⅰ Chiffres clés - 2018


Les volailles
Label Rouge, IGP et Bio

Le Synalaf dispose d’un grand nombre de données sur les filières Label Rouge, IGP et biologiques grâce
à son observatoire économique interne qui permet aux ODG (organismes détenteurs des labels) et OP
de renseigner les prévisions de mises en place de poulets Label Rouge, les mises en place de volailles
Label Rouge et Bio et les labellisations de volailles, espèce par espèce.

La représentativité des poulets Label Rouge et Bio


en 2018 dans la production de volailles françaises
Source : estimations ITAVI d’après Enquête qualité SSP
(en tonnages, pour un total de 1,174 millions de tonnes équivalent carcasse poulet en 2018)

2%
Bio
8% CCP

15% Label Rouge

Poulet grand export


11%
64% Standard

Chiffres clés - 2018 Ⅰ 123 Ⅰ


élevage
Un parc de bâtiments volailles de chair Label Rouge et Bio
en bonne santé encore en 2017
Le parc de bâtiments Label Rouge & Bio est en fort développement depuis 2010, avec un taux net
de + 3,0 % en 2016 et de + 2,4 % en 2017, ce qui n’avait pas été atteint depuis les années 2000. Le taux
de construction notamment affiche une forte progression (+ 4,3 % en 2016 et + 3,8 % en 2017) et
le taux de disparition se stabilise entre 2017 et 2016.
Le développement en Bretagne et Pays-de-la-Loire, grands bassins de production avicole, est fortement
influencé par la dynamique des filières Label Rouge et Bio. Les autres régions bénéficient également du
développement du parc Label Rouge et Bio, avec des taux de construction entre 5 % et 10 %, comme
en Aquitaine et en Rhône-Alpes par exemple.
Le taux de rénovation du parc Label Rouge et Bio repart à la hausse en 2017 (3 % de rénovation), après
trois années de stabilisation à 2 %, bien que cela soit toujours en-deçà de celui du parc standard et
certifié.

Évolution des taux de construction et de disparition du parc


de bâtiments «Label Rouge et Bio» depuis 1999
Source : ITAVI, enquête bâtiments 2018 sur parc 2017

6%
Constructions Disparitions Évolution nette
4%

2%

0%

-2%

-4%
1999
2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017

Ⅰ 124 Ⅰ Chiffres clés - 2018


accouvage
Évolution des mises en place annuelles de volailles
Label rouge (1 000 têtes)
Source : Synalaf - L’observatoire économique du Synalaf représente l’ensemble de la filière volailles de chair Label Rouge en
France

-0,3 %
140000
130000
120000
110000
100000
90000
80000
2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018

En 2018, plus de 128 millions de volailles Label Rouge ont été mises en place en élevage, pour
atteindre le même niveau que l’année précédente, ou que celui de 2014, avant l’épisode d’Influenza
aviaire.

Évolution des mises en place annuelles de volailles bio


(1 000 têtes)
Source : Synalaf - L’observatoire économique du Synalaf représente les filières organisées en volailles de chair biologiques en
France, soit environ 9 0 % de la production de poulets Bio observée par l’Agence Bio en 2016

15000
+20 %
12000

9000

6000

3000
2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018

Les volailles Bio en filières organisées poursuivent leur ascension fulgurante entamée depuis quelques
années, avec plus de 12,6 millions de volailles Bio mises en place en 2018, soit + 20 %/2017 et +
42 %/2016, même si cela ne représente encore qu’un peu plus d’1 % de la production. Les poulets Bio
restent majoritaires puisqu’ils représentent 96 % de la production de volailles de chair Bio en France.
Cette forte croissance est la réponse à la demande importante des consommateurs et le développement
de la GMS sur des circuits spécialisés Bio notamment.

Chiffres clés - 2018 Ⅰ 125 Ⅰ


abattage
En 2018, les labellisations de volailles retrouvent
leur niveau de 2016

Source : Synalaf, estimations pour 2018

Poulets
120000
Toutes volailles

100000

80000
1997199819992000200120022003200420052006200720082009201020112012201320142015201620172018

Après le passage de l’Influenza aviaire, dont les répercussions se sont fait sentir surtout en 2017, les
abattages de volailles de chair Label Rouge, toutes espèces confondues (poulets, pintades, canards
à rôtir, cailles, volailles festives) atteignent environ 109 millions de volailles labellisées en 2018, soit
une hausse de 3 % par rapport à 2017 et un léger recul par rapport à 2016. (Attention, données 2018
non définitives).
Dans ce total, les labellisations de volailles festives représentent 2,2 millions de têtes (chapons,
chapons de pintade, poulardes, dindes, oies à rôtir), en baisse par rapport à 2017, en raison de la
prudence des opérateurs.
En somme, la production de volailles Label Rouge arrive à se maintenir, dans un marché pourtant difficile
pour la viande depuis une dizaine d’années.

Ⅰ 126 Ⅰ Chiffres clés - 2018


consommation
Segmentation des achats de poulets Label Rouge par
les ménages en 2018 (en volume)
Source : ITAVI d’après Kantar Worldpanel

poulet PAC découpe poulet

4,2%
10,3% 12,7%
+0,2 pt
-0,2 pt
14,5% -1,3 pt 28,6%
+3,2 pt
+0,7 pt
-3,8 pt
Bio
+0,4 pt 54,9%
+0,8 pt Certifié

Label Rouge 12,3%


62,5%
Standard

En 2018 comme en 2017, 72 % des poulets PAC achetés par les ménages français étaient Label
Rouge ou Bio, selon le Kantar Worldpanel.
Les découpes de poulets Label Rouge et Bio représentent 16 % des achats totaux de découpes, soit
moins qu’en standard et Certification de conformité produit (CCP). Néanmoins, les découpes de poulets
Label Rouge progressent régulièrement depuis plusieurs années. Elles représentent en 2018 environ
31 % des labellisations totales de poulets Label Rouge, en hausse moyenne d’un point chaque année
depuis une vingtaine années.
En somme, près d’1 poulet sur 4 (24 %) acheté par les ménages français, PAC et découpes confon-
dus, est un poulet Label Rouge ou Bio. Ce chiffre est cependant en baisse de 4 points par rapport à
l’année précédente, car les foyers se détournent de plus en plus des poulets entiers, très représentés
par le Label Rouge, au profit des découpes et des produits élaborés. Ces derniers répondent en effet
à des attentes de praticité et de rapidité de préparation que recherchent les nouvelles générations de
consommateurs.
D’après le RNM (Réseau des Nouvelles des Marchés), qui relève les prix au sein de 150 GMS représen-
tatives en France (hyper et super de plus de 1000 m², hors hard discount), le prix moyen du poulet PAC
Bio en 2018 était de 10,17 €/kg, avec très peu de promotions réalisées sur l’année.
Celui du poulet PAC Label Rouge, promotions incluses, était de 5,67 €/kg (+ 0,5 % par rapport au prix
moyen de 2017). Les écarts de prix en GMS entre fond de rayon et promotions se creusent encore pour
le poulet Label Rouge. Au cours de l’année 2018, on a ainsi pu observer certaines semaines un diffé-
rentiel de facteur 4 entre le prix le plus bas et le prix le plus haut observés dans le panel de GMS.
Comme l’année précédente, environ 1 magasin sur 3 proposait des promotions hebdomadaires.
La majorité des ventes de poulets PAC Label Rouge, 94 %, est effectuée par le secteur de la distribution
(GMS, hard discount, commerces de proximité) et 4 % par les magasins spécialisés (dont boucheries-vo-
laillers).

Chiffres clés - 2018 Ⅰ 127 Ⅰ


Part (en volume) des circuits de distribution dans les achats
de poulets PAC Label Rouge par les ménages en 2018
Source : ITAVI, d’après Kantar Worldpanel

2% 2% 2%
3%
9% Autres spécialisés

Commerce Traditionnel Spécialisé

On Line

Proximité

Hard Discount

GMS
82%

Ⅰ 128 Ⅰ Chiffres clés - 2018


export
Évolution des exportations de volailles fermières
biologiques françaises (exportations directes
par les abattoirs)

Source : Synalaf

500 2018*

2017
400 2016

300

200

100

0
Allemagne Belgique Pays-Bas Royaume-Uni Suisse Autres

Les exportations de volailles Bio croissent de 10 % en 2018 par


ÉVOLUTION 2018/2017 rapport à 2017. Les découpes Bio représentent un peu plus de la
moitié (56 %) de l’ensemble des volailles Bio exportées.
TOTAL EN TONNES
Les principaux pays destinataires des volailles fermières Label
Rouge et biologiques restent la Belgique, l’Allemagne et les
EN 2016 + 10 % Pays-Bas. Ces trois pays représentent à eux seuls environ 58 % et
1 141 64 % des volumes exportés en Label Rouge et en Bio respective-
ment, le reste des exportations étant essentiellement tourné vers
EN 2017 les autres pays de l’Union européenne.
1 205

*Estimations

Chiffres clés - 2018 Ⅰ 129 Ⅰ