Vous êtes sur la page 1sur 4

Les désinfectants

Spectre d'activité des principales familles des désinfectants


Famille
d'antiseptiques Gram Gram Myco- Virus Virus
Levures Moissures Spores
+ - bactéries nus enveloppés
HALOGÉNÉS
CHLORÉS + + + + + + + +
(eau de Javel)
ALDÉHYDES
+ + + + + + + +
(glutaraldéhyde…)
OXYDANTS
+ + + + + + + +
(acide peracétique)
BIGUANIDES + + +/- + +/- +/- + -
ALCOOLS -
+ + + +/- +/- +/- + -
(hexamidine)
OXYDANTS
+ + + + + + + +
(acide peracétique)
PHÉNOLS  AV  AV AV  AV   AV AV  AV  -
TENSIO-ACTIFS
AMMONIUMS
+ +/- - + + +/- + -
QUATERNAIRES
+/- - + + +/- + -
 Légende :
 + Produits actifs
 +/- Produits inconstamment actifs
 - Produits inactifs

 AV : activité variable selon les composés


-Référence :
   -Antiseptiques et désinfectants, mai 2000/CCLIN Paris-Nord).

Les désinfectants
Classification, caractéristiques est commentaires
Références :
http://anmteph.chez.tiscali.fr/anisept.pdf
(Antiseptiques et désinfectants, mai 2000/CCLIN Paris-Nord)
http://www.biam2.org/
Banque de Données Automatisée sur les Médicaments
1- ALDEHYDES
 Principaux produits
o Formaldéhyde
o Glutaraldéhyde
o Aldéhyde succinique
 Domaines d'utilisation
o désinfection des surfaces
o désinfection des équipements et dispositifs médicaux
 Ils sont utilisés
o seuls pour des indications spécifiques ex : désinfection par voie aérienne
o en association à d'autres principes actifs : tensio-actifs, solvant, colorant,
inhibiteur de corrosion, modificateur de pH, parfum, pour pallier les
inconvénients (inactivation en de nombreuses circonstances, instabilité en
solution alcaline, absence de pouvoir détergent)
 Mécanisme d'action
o Les aldéhydes provoquent une dénaturation des acides nucléiques et des
protéines des microorganismes.
 Facteurs influençant l'activité
o les aldéhydes sont inhibés par les protéines
o l'activité diminue en solution alcaline
 Contre-indication
o ne pas utiliser sur du matériel souillé
 Formaldéhyde ou aldéhyde formique ou formol
o Le formol existe sous forme liquide ou gazeuse obtenue par chauffage de la
forme liquide.
o Dans certaines préparations commerciales liquides, le formol est associé à
d'autres principes actifs.
o Indications
 désinfection terminale des locaux hors présence humaine pour les
maladies à déclaration obligatoire.
 désinfection des surfaces
 Le formol est également utilisé sous forme liquide pour la conservation
de pièces anatomiques et la préparation du liquide de Bouin.
o Spectre d'activité
 bactéricide à des concentrations élevées et plus efficace sur les
bactéries à Gram -
 sporicide : temps de contact prolongé
 fongicide
 virucide : action plus lente sur les virus nus
 inefficace sur les prions (cf circulaire de décembre 1995)
 Glutaraldéhyde ou pentanedial ou aldéhyde glutarique
o Spectre d'activité
 bactéricide, activité lente sur les mycobactéries, sporicide virucide,
fongicide
 inefficace sur les prions (cf circulaire n° 100 du 11 décembre 1995)
relative aux précautions à observer pour la prévention de la
transmission de la maladie de Creutzfeldt-Jakob.
o Indications
 désinfection par trempage des dispositifs médicaux thermosensibles
 désinfection des sols et des surfaces
 Aldéhyde succinique ou succinaldéhyde ou dialdéhyde
o Spectre d'activité
 bactéricide, fongicide
 faiblement sporicide avec un temps de contact long
o Indication

 Ce produit est utilisé comme principe actif dans une solution


désinfectante pour les dispositifs médicaux thermosensibles notamment
les endoscopes.
2- HALOGENES : PRODUITS CHLORES
 Les hypochlorites
o Solution d'hypochlorite de sodium ou Eau de Javel et Extrait de Javel
 Extrait de Javel titre 48° chlorométriques.
 L'eau de Javel titre au minimum 38 g/l (3,8%) soit 38 000 ppm en
chlore actif, ce qui correspond à 12° chlorométriques.
 Elle est préparée par dilution de l'extrait de Javel au quart (un
berlingot de 250 ml + 750 ml d'eau):
 Elle est utilisée telle quelle ou diluée, exemples :
 désinfection de surfaces propres : utilisation d'eau de
Javel diluée au 1/10 (titrant 1,2° chlorométriques),
contact 15 minutes
 désinfection de surfaces comportant des souillures
organiques importantes : utilisation d'eau de Javel diluée
au 1/4 (titrant 3° chlorométriques), contact 10 à 15
minutes

 désinfection des surfaces au laboratoire : utilisation


d'eau de Javel diluée au 1/8 (titrant 1,6°
chlorométriques)
3- AMMONIUMS QUATERNAIRES
 En raison de leur pouvoir détergent, les Ammoniums Quaternaires entrent dans la
composition de nombreux produits détergents-désinfectants pour sols, surfaces et
mobilier et en combinaison avec des détergents non ioniques et de produits pour la
prédésinfection des dispositifs
médicaux.
 le principe actif dans ces produits c'est l'amino acide chlorure de benzalkonium
 Spectre d'activité
o Bactériostatiques sur les Gram - et bactéricides sur les Gram +
o Activité variable sur les virus enveloppés, nulle sur les virus nus,
o Fongistatique

o Aucune action sporicide.


4- DERIVES PHENOLIQUES
 Ils sont employés pour la désinfection des sols et des surfaces ou pour la pré-
désinfection des instruments.

 Les composés phénoliques entrent dans la composition de nombreux savons et de


nombreux produits détergents-désinfectants pour sols, surfaces et mobilier
5- ACIDE PERACETIQUE
6- PEROXYDE D'HYDROGÈNE (H2O2)
 Le peroxyde d’hydrogène entre dans la composition de produit pour la désinfection :
o des circuits de dialyse,
o du matériel en chirurgie dentaire,
o des lentilles de contact (solution à 3 %),
o Sous forme de plasma, le Peroxyde d'Hydrogène constitue le principe actif du
procédé de stérilisation par le plasma à haute fréquence.
 Mécanisme d'action
o Le peroxyde d'hydrogène peut agir par production d'hypochlorite ou de
radicaux hydroxyles qui attaquent la membrane cellulaire.
 Spectre d'activité
o bactéricide,
o actif sur Mycobacterium tuberculosis à des concentrations de 6% à 10 % (30
volumes),
o fongicide,

o lentement sporicide et virucide.


7- BIGUANIDES
 Ils entrent dans la composition de nombreuses solutions commerciales de pré-
désinfection du matériel, désinfection des lentilles cornéennes, désinfection des
locaux.
 Mode d'action :
o A faible concentration, les biguanides lèsent la paroi bactérienne et provoque
une inhibition enzymatique.
o A plus forte concentration, ils précipitent les protéines et acides nucléiques.
 Spectre d'activité

 L'activité est inhibée par les matières organiques


8- ALCOOLS
 Les molécules utilisés sont l'éthanol (alcool éthylique) et isopropanol (alcool
isopropylique).

 Ils sont utilisés associés pour les dispersats dirigés pour la désinfection des surfaces
(sprays) avec une teneur est égale ou inférieure à 30%.
 Consulter :

o Tableau comparatif entre les différentes actions des désinfectants