Vous êtes sur la page 1sur 45

1

Cursus de 5GCU
Master Recherche, Spécialité Mécanique et Génie Civil

Mécanique Avancée des Sols et des Roches

Comportement Elasto-Plastique des Sols


Modèles courants
Notes de cours :
Damien Rangeard
Juan Martinez
2
Plan

Introduction
Modèle de Mohr Coulomb
Modèle Cam Clay Modifié
Soft Soil
Hardening Soil Model
Base de données MOMIS
3
Modélisation du comportement du sol

Loi de comportement
= relation contrainte-déformation (élasticité)
+ seuils (plasticité) + évolution (écrouissage) + effet du temps (viscosité) + …

Quelques exemples de comportement

Elasticité non linéaire Rigide parfaitement Elasto- plastique sans


Elasticité linéaire écrouissage
plastique

e
4
Modélisation du comportement du sol

Loi de comportement

Elasto- plastique avec écrouissage

A=>B : évolution du
seuil de plasticité

e
5
Modélisation du comportement du sol

Loi de comportement élasto-plastique


= relation contrainte – déformation + critère plastique (+écrouissage éventuel)

•Principalement écrites en contraintes effectives

=>comportement du squelette granulaire seul

Mais sol = milieu biphasique (= eau + grains solides) => nécessite :

un modèle de comportement du squelette solide


=> loi de comportement : paramètres effectifs, par ex (c’, ’)

un modèle d’écoulement de l’eau au sein du squelette granulaire


=> loi de Darcy : perméabilité

•Lois écrites en contraintes totales (Tresca) représentent le comportement non drainé du


sol considéré comme un milieu homogène :
Paramètres à fournir = paramètres non drainés (cu, u)
6
Modélisation du comportement du sol

Paramètres apparents (non drainés) & effectifs (drainés)

s’ = N’/A
7
Modélisation du comportement du sol

Influence de la perméabilité sur le chemin des contraintes


p’ p
60
k=10-7 m/s
q-p : à q constant
40 q-p’: évolue près de la C.E.L.
q (kPa)

k=10-5 m/s
Du q-p : à q croissant
20 q-p’: intercepte la CEC

Etat initial des contraintes


0
(R proche de 1)
0 20 40 60
k=10-3 m/s
p, p' (kPa)
Du diminue
q-p’ et q-p se rapprochent

 perméabilité  augmentation du déviateur à l’interception de la CEC


 les chemins en contraintes totales et effectives se rapprochent
8
Plan

Introduction
Modèle de Mohr Coulomb
Modèle Cam Clay Modifié
Soft Soil
Hardening Soil Model
Base de données MOMIS
9

Modèle de Mohr Coulomb

Essai triaxial à s3 = Cte : plans (e1, q) et (e1, ev)

E
Voir TD
1

Voir TD
Dilatance (angle ψ)

Contractance Ψ=0
(élastique)
10

Modèle de Mohr Coulomb

Propriétés
Modèle élastique - plastique parfait
Décomposition de la déformation : e = ee + ep
Formulation incrémentale : de = dee + dep

Elasticité linéaire (loi de Hooke) en général,


exprime la relation entre les incréments de contraintes et les
incréments de déformation élastique

Plasticité :

Fonction de charge F(sij) => critère de plasticité


F(s) = l s’i-s’k l – l s’i +s’k l sin ’ – 2c’cos ’ = 0

le critère est atteint lorsque la fonction de charge s’annule


11

Modèle de Mohr Coulomb

Surface de charge dans l’espace (s1, s2, s3) :

F(s) = l s’i-s’k l – l s’i +s’k l sin ’ – 2c’cos ’


12

Modèle de Mohr Coulomb

Surface de
charge
Plasticité :
Lorsque l’état de contrainte est sur la
surface de charge (F(s) = 0)
=> calcul incréments de déformations
Surface de
charge F(s)= 0 plastiques

Loi d’écoulement plastique : potentiel plastique G(s)

G (s)  : multiplicateur plastique


de = p
G(s) : fonction d’écoulement
s
 dep ⊥ G(s) G(s) = F(s) : loi associée
G(s) ≠ F(s) : loi non associée
13
13

Modèle de Mohr Coulomb

Loi d’écoulement : G(s) = l s’i-s’k l – l s’i +s’k l sin y


Y : angle de dilatance

g g

F(s) = G(s) F(s)

G(s)
y

en en
14
Modèle de Mohr Coulomb

Paramètres du modèle
5 paramètres (base) :
E module d’Young
n coefficient de Poisson
c’ cohésion
’ angle de frottement interne
y angle de dilatance c.cotf
y=0 si matériaux contractants (argile NC, sable lâche)
y>0 si matériaux dilatants (argile SC, sable dense, )

Paramètres « avancés » (code Plaxis)


E(z) : évolution du module d’Young avec la profondeur
c’(z) : évolution de la cohésion avec la profondeur
Tension cut off : limiter la traction induite par une cohésion non nulle
15
Plan

Introduction
Modèle de Mohr Coulomb
Modèle Cam Clay Modifié
Modèle Soft Soil
Modèle Hardening Soil
Base de données MOMIS
16
Modèle Cam Clay Modifié

= Modèle élasto-plastique écrouissable

Propriétés (compléments au modèle de Mohr-Coulomb):

•Modules de déformabilité variables avec le niveau de déformation

cf comportement oedométrique

•Histoire de chargement du matériau (écrouissage isotrope)

pression de préconsolidation

•Comportement différent en charge et en décharge

cf comportement oedométrique
17
Modèle Cam Clay Modifié

Elasticité non linéaire isotrope


comportement observé expérimentalement
compression isotrope ou oedométrique

•Courbe de compression isotrope : pente  (=cc/2,3)


e = e0 –  ln (p’/p’0)

•Courbe de « gonflement »: pente k (k=cs/2.3)


e = ek – k ln (p’/p’0) e
Pression de préconsolidation isotrope : p’c e0
CEC
•Paramètres du modèle :
, k et e0 ek

ek évolue au cours du chargement


(lié à la limite du domaine élastique p’c)

p’0 p’c
18
Modèle Cam Clay Modifié

Courbe d’état limite : F(s) = q² - M² p’(p’c-p’) = surface de charge


Courbe d’état critique: q = M p’

Ecoulement associé : F(s) = G(s)

F(s)

TD : équation ellipse
19
Modèle Cam Clay Modifié

Surface de charge dans l’espace (s1, s2, s3)

surface
20
Plan

Introduction
Modèle de Mohr Coulomb
Modèle Cam Clay Modifié
Modèle Soft Soil
Modèle Hardening Soil
Base de données MOMIS
21
Soft Soil Model (SSM)

Dérivé du Cam clay modifié


Comportement élastique : formulation dans (ev, lnp’)

De
Formulation SSM :  = De v
* Formulation Cam Clay :  =
D ln p' D ln p'
De 
De v = * =
(1 + e0 ) (1 + e 0 )
22
Soft Soil Model

Comportement plastique :
droite d’état critique : q = M p ’ droite de Coulomb (c’, ’)

CSL
23
Soft soil model

Paramètres du modèle

 cc
* indice de compression modifié * = =
(1 + e0 ) ln(10)(1 + e0 )
k cs
k* indice de gonflement modifié k* = =
(1 + e0 ) ln(10)(1 + e0 )

c’ cohésion
’ angle de frottement interne
y angle de dilatance

Paramètres avancés

nur coefficient de Poisson déchargement/rechargement

K0nc coefficient K0 en condition normalement consolidé


24
Plan

Introduction
Modèle de Mohr Coulomb
Modèle Cam Clay Modifié
Modèle Soft Soil
Modèle Hardening Soil
Base de données MOMIS
25

Hardening Soil Model (HSM)

Caractéristiques :

Evolution de la déformabilité avec le niveau de contrainte : E = f (p’)

Histoire de chargement : écrouissage déviatoire & isotrope

Comportement différent en charge et en décharge


26
Hardening Soil Model (HSM)

Double mécanisme d’écrouissage: isotrope, déviatoire

Droite de Mohr
Coulomb
Ecrouissage
déviatoire

Ecrouissage
isotrope
27
Hardening Soil Model (HSM)

Surface de charge dans l’espace (s1, s2, s3)


28
Hardening Soil Model (HSM)

Variation de la déformabilité avec le niveau de contrainte : E = f (p’)

Essai de cisaillement : (essai triaxial)

m
ref  c cot  − s'3 
E 50 = E 50  ref 
 c cot  + p 
m
 c cot  − s'3 
E ur = E ref
ur  ref 
 c cot  + p 

E50ref : module de référence correspondant à une pression de référence pref


29
Hardening Soil Model (HSM)

Variation de la déformabilité avec le niveau de contrainte : E = f (p’)

Compression oedométrique : Eoed relatif à la compression vierge !!!


m
 s 
E oed = E ref
oed  p ref  avec Eoedref = Eoed (s = pref)
 
30
30
Hardening Soil Model (HSM)

Paramètres du modèle

E50ref Module sécant à 50% triaxial drainé

Eoedref Module oedométrique première compression

m exposant de la loi puissance E = f (p’)

c’ cohésion
’ angle de frottement interne
y angle de dilatance
31
Hardening Soil Model (HSM)

Paramètres avancés

Eurref Module de décharge / recharge ( défaut : Eurref = 3 E50ref)


nur coef de Poisson décharge/recharge (défaut : nur = 0,2)
pref pression de référence correspondant aux modules de référence
(défaut : préf =100 kPa)
K0nc K0 condition normalement consolidé
Rf Rapport des contraintes à la rupture (défaut : Rf = 0,9)

+ limitation de la traction

+ évolution de c’ en fonction de la profondeur


32
Hardening Soil Model (HSM)

Discussion sur les paramètres :

Modules définis pour contrainte de référence = 100 u. de pression (kPa si choix SI)

 module à introduire défini sous 100 kPa ou alors modifier valeur de pref !

Module de décharge / recharge = 3 fois le module sécant à 50 %.

Valeur de m : m = 1 pour les sols compressibles


0,5 < m < 1 pour les sables et limons
sables : m proche de 0,5 (Hicher & Biarez, …..)

Relation Eoed – Cc
s' (1 + e0)
E oed (s' ) = ln(10)
Cc s'
E oed (s' ) = *
Cc 
* =
ln(10)(1 + e0)
33
33
Hardening Soil Model (HSM)

Identification des paramètres


Sable de Loire - Chargement Drainé - s3 = 170 kPa

700,00

600,00 E50 = 61 MPa


500,00 (pour s3 = 170 kPa)
400,00
Eur = 3* 110 MPa ???
q (kPa)
300,00
(exploitation :
200,00
Eur = 75 MPa
100,00

0,00 Plaxis : Eur au moins


0,0 0,5 1,0 1,5 2,0 2,5 3,0 3,5 égal à 2E50 !!
e 1 (%)
34
Hardening Soil Model (HSM)

s' * =
Cc
Eoed = ? E oed (s' ) = *
 ln(10)(1 + e0)

Valeurs de Cc ? E0 ?

Sable : cc < 0,10

Utilisation des relations élastiques : entre E et Eoed

Attention ! E50 module sécant


Méthode plus « propre » : évaluer le module tangent
(E50tangeant = E50secant/2)

Étude paramétrique (important !) :


influence des valeurs des paramètres sur le résultat de la simulation
35

Soft soil creep model (SSC)

Soft Soil Model + prise en compte du comportement visqueux


e v = e ev + e vp
v c + e vp
v ac

 p'   p' pc 
e = k ln 
e
v
*
 e vp
v c = ( − k ) ln 
* *

 p' 0   p' 0 
 c + t' 
e vp
=  ln 
*
 p’0 P’c0 P’pc p’ Ln p’
 c 
v ac

eve

k* line evvpc

* line
evvpac

ev
36
Soft soil creep model (SSC)

Ajout d’un paramètre de viscosité *

C e
* = 1,2
ln(10).(1 + e)
1
max
0,8
SSC
Du /Du
0,6
0,4
0,2 SSM
0
-0,2
-1 1 3 5 7 9
10 10 10 10 10 10
time (s)
Dissipation de la surpression interstitielle
Influence de la prise en compte de la viscosité
37
Base de données MOMIS

MOMIS = modèle numérique d’ouvrages et mesures in situ (Mestat, Riou)

Objectif : collecter paramètres utilisés dans les modélisations

=> fournir intervalles réalistes des paramètres de comportement

=> permettre a l’utilisateur de «repérer » les valeurs aberrantes

=> aider au choix des valeurs des paramètres


38
Base de donnée MOMIS

Évaluer « statistiquement » la performance d’un modèle / type d’ouvrage


Exemple : remblai sur sol compressible
160
125
Valeurs calculées (cm)

100

Valeurs calculées (cm)


120

75
80

50

40
25

0 0
0 25 50 75 100 125 0 40 80 120 160
Valeurs mesurées (cm) Valeurs mesurées (cm)

Tassement court terme Tassement long terme


39
Base de donnée MOMIS

Exemple : remblai sur sol compressible

60 40
Valeurs calculées (cm)

Valeurs calculées (cm)


30
40
20

20
10

0 0
0 20 40 60 0 10 20 30 40
Valeurs mesurées (cm) Valeurs mesurées (cm)

Déplacements latéraux maxima Tassement long terme


Court terme
40
Base de donnée MOMIS

Exemple : remblai sur sol compressible

Surpressions interstitielles (fin de construction)

120
Valeurs calculées (kPa)

100
80
60
40
20
0
0 20 40 60 80 100 120
Valeurs mesurées (kPa)
41
Base de données MOMIS

Exemple : 20
paramètres Cam Clay Modifié

Fréquence
pour sols compressibles
10

40 0
0 1 2 3 4 5 6
30
Fréquence

M = 1,2 Valeurs du paramètre ecs


20
(sin ’ = 30°)
10

0
0 0.5 1 1.5 2
Valeurs du paramètre M
42
Base de données MOMIS

Exemple :
paramètres Cam Clay Modifié 20

pour sols compressibles

Fréquence
10

n = 0,3
0
0 0.1 0.2 0.3 0.4 0.5
Valeurs du paramètre n
Fréquence

15

10

0
0 1 2 3 4

Valeurs du paramètre e0
43
Base de données MOMIS

Exemple :
paramètres Cam Clay Modifié
pour sols compressibles 30

Fréquence
20

10

0
0 0.05 0.1 0.15 0.2
30
Valeurs du paramètre k
Fréquence

20

10

0
0 0.5 1 1.5 2
Valeurs du paramètre 
44
Base de données MOMIS

Exemple : paramètres Cam Clay Modifié (sols compressibles)

0.4
0.35
0.3
paramètre k

0.25
0.2 Corrélation , k :
k =  / 10
0.15
0.1
0.05
0
0 1 2 3 4
paramètre 
45
Références

Hicher P.Y., Shao J.F., Modèles de comportement des sols et des roches, Hermès 2002.
Hicher P.Y., Comportement mécanique des argiles saturées sur divers chemins de sollicitations, Thèse de doctorat, 1985.
Potts D.M., Numerical analysis : a virtual dream or practical reality? Géotechnique, 53, N° 6, 535-573. 2003.

Vous aimerez peut-être aussi