Vous êtes sur la page 1sur 852

L. F.

I
No. f^^"^ I
IliniUnufflnïSnïnlIUi"
Digitized by the Internet Archive
in 2009 with funding from
University of Ottawa

'asaintebibiepoiOS^'"
LA SAINTE
*

BIBLE POLYGLOTTE
DTJ MÊME AUTEUR
Manuel biblique ou Cours d'Écriture Sainte à l'usage des séminaires. Ancien Testament,
par F. ViGOUROUX. Nouveal' Testament, par L. Bacuez. Onzième édition. 4 vol. in-I2. Paris.
A. Roger et F. Chernoviz 14 fr.

Les Livres Saints et la Critique rationaliste. Ilisieire et réfuiaiion des objectiom de


incrédules contre les Saintes Écritures, par F. Vigouroux, avec dos illustrations d'après les mo-
numents par M. l'abbé Douillard, architecte. Cinquième édition. 5 vol. in-8". Paris, Roger et
Chernoviz 36 fr. •
Édition in-12 20 fr. •
Carte de la Palestine, poui• l'étude de l'Ancien et du Nouveau Testament. I feuille de (r,47 de
haut sur (,.' de largo, iuiprimée en quatre couleurs. Sixième édition, 1898. Paris, Roger et
Chernoviz 1 fr. •

Achetée avec le Manuel biblique fr. 50


La Bible et les découvertes modernes en Palestine, en Egypte et en Assyrie, par
F.ViGOunoux; avec cartes, pians et illustrations, d'après les monuments, par M. rabbé Dolii.-
,), architecte. Sixième édition, 4 vol. in-12. Pans 16 fr. •
Die Bibel und die neueren Entdeckungen in Palœstina, in Aegypten und in Assyrien,
von F. Vigouroux. Autorisirte Uebersetzung von Joh. Ibach, Pfarrer von Villmar. 4 vol. in-8°.
Mayenco, Franz Kirchhoim.
Le Nouveau Testament et les découvertes archéologiques modernes, avec des illustua-
tions d'après les monuments. Deuxiomc édition. 1 vol. in-12 4 fr. »
Mélanges bibliques. La Cosmogonie mosaïque d'après les Pères de l'Église, suivie
d'études diverses relatives à l'Ancien et au Nouveau Testament {Les inventeurs de l'explication
naturelle des miracles : Eichhorn et Paulus. —
Les inscriptions et les mines du Sinaï. Les —
Héthéens de la Bible. —
Le Livre des Proverbes et la fourmi. Susanne : caractère véridique —
de son histoire. —
Les Samaritains au temps de Jésus-Christ. —
La Bible et la Critique, réponse
aux Souvenirs d'enfance et de jeunesse de M. Renan), par F. Vigouroux; avec une carte et des
illustrations d'après les monuments, par M. l'abbé Douillard, architecte. Deuxième édition.
1 vol. in-1'2 4 fr. -

La Sainte Bible selon la Vulgate, traduite en français par M. l'abbé Gi.aike, avec introductions,
notes, appendices, et index archéologique par F. Vigouroux; seule approuvée après examen fait à
Rome par la Sacrée Congrégation de l'Index. 4 vol. in-S". Quatrième édition. Paris, Roger et
Chernoviz 26 fr. •
Le Nouveau Testament, in-8°, cinquième édition, se vend séparément 6 fr. -
Sous presse : La Sainte Bible, formai in-18, caractères neufs, comprenant 1° texte de la Bible :

distribué on alinéas avec divisions générales et secondaires des livres sacrés; 2° introductions;
3° notes nombreuses; 4" appendices; 5° illustrations archéologiques. 5 vol. in-18.

Jl sera tii^é quelques exemplaires sur papier Indien, permettant de réunir les 5 lomes en 1 seul volume.

Nouveau Testament in-18 (nouvelle édition, caractères neufs), par MM. Glaire et Vigouroux.
Seule traduction approuvée par le Saint-Siège. Avec notes nouvelles, introductions, — —
appendices, —
concorde des Évangiles, —
tableau synoptique de l'Histoire de Notre-Seigneur
Jésus-Christ, —
index archéologique, —
table des Épitres et Évangiles de toute l'année
cédés de la messe et des vêpres. 1 vol. in-18. Paris, Roger et Chernoviz 2 fr.
Le même, papier teinté, filet rouge 3 fr. -

Les Saints Évangiles, suivis des Actes des Ai)ôtres, précodos do la Mosso et do.s Vêpres. I vol.
in-18, papier teinté, iilet rouge. Paris, Roger et Chernoviz 1 fr. 50
EN COURS DE PUBLICATION :

Dictionnaire de la Bible, contenant tous les noms de personnes, de lieux, do i)lantes, d'animaux
mentionnés dans Saintes Écritures, les questions théologiques, archéologiques, .scientiliques,
les
critiques, relatives à l'Ancien et au Nouveau Testament, et des notices sur les commentateurs
anciens et modernes avec de nomltroux ronsoignements bibliographiques. Ouvrage orné de cartes,
de plans, de vues des lieux, de reproductions de médaill(>s antiques, de fac-similés des manuscrit^!,
de reproductions de peintures et de b;vs-roliofs a.s.syrions, égyptiens, phéniciens, etc., publié par
F. Vigouroux, avec le concoui-s d'un grand nombre de collaborateurs. Paris, Lelouzoy et Ané.
Prix du fascicule, in-4% de 320 colonnes 5 fr.

TVHUr.RAPHIE FIIIIIIN-DIDOT ET C'•. — MCSNIL (EtUE).


LA SAINTE

BTRLh: POLYGLOTTE
CONTENANT LE TEXTE HÉBREU ORIGINAL, LE TEXTE GREC DES SEPTANTE,
LE TEXTE LATIN DE LA VULGATE
ET LA TRADUCTION FRANÇAISE DE M. L'ABBÉ GLAIRE

AVEC LES DIFFÉRENCES

DE L'HÉBREU, DES SEPTANTE ET DE LA VULGATE;

DES INTRODUCTIONS, DES NOTES, DES CARTES ET DES ILLUSTRATIONS

Par F. VIGOUROUX
PBfiTRS DB gAUT-eULPICB

ANCIEN TESTAMENT
Tome III

LES PARALIPOMÈNES. — ESDRAS. — NÉHÉMIE


TOBIE. — JUDITH. — ESTHER. — JOB

PARIS
A. L'M.i.i. 1.. I. '
iiF.nXnVlZ. LIBRAIRE> i.l'uKT^R^
7, RUE DES GRANDS-AUGUSTIN8, 7

1902
IMPRIMATUR :

Porisiis, die 31 maii 1902.

f FuANciscus Gard. Richard,

Arcli, Parisiensis.
EXPLICATION
DES SIGNES ET ABRÉVIATIONS CûNTENLb DANb LE TOME TROISIÈME

I. — Signes insérks dans le texte grec.

Le signe ", placé entre deux mots grecs, indique la place d'un mot ou d'un membre
de phrase qui se trouve dans Ihébreu, et qui manque dans la version grecque.
Le signe '
répété une seconde fois '
après un ou plusieurs mots, indique que ces
mots ne se trouvent pas dans le texte hébreu et sont une addition du traducteur grec.
Le signe * indique une divergence notable entre le sens du grec et celui de l'hébreu.

Les mots entre crochets ^ j ne figurent pas dans le le.ttus receptus ou édition six-
tine, qui est celle que nous reproduisons dans le corps du texte.

IL — Abréviations et si(;nes insérés dans les variantes grecques.

1. - LETTRES ou SItiLES luDIQLAyT LES MAMSCHÎTS OU LES DIVERSES ÉDITIONS GRECQi'ES

Cette lettre indique les variantes empruntées au Codée Alexandrinus, manuscrit


datant de la deuxième moitié du cinquième siècle, offert en 1098 au patriarche
d Alexandrie, et conservé aujourd hui à Londres, au British Muséum. Le Codex
Alexandrinus a été édité par Grabe, Breitinger, Reineccius. Dans les cas rares où
les éditions imprimées s'écartent du manuscrit, la leçon du Codex est indiquée par
A', celle des éditions par A-.

Codex Vaticnnus, du milieu du quatrième siècle, conservé à la Bibliothèque


lu Vatican. C'est ce manuscrit qui a servi de base à V édition sixtine de 1587, ou
textus receptus, que nous reproduisons dans la Polyglotte. La lettre B' désigne spé-
cialement le manuscrit. Les leçons particulières au texte imprimé, par exemple
celles qui concernent la ponctuation, absente du Codex, sont indiquées par B-.
Cette lettre désigne lédition de la version des Septante publiée par Aide, à Ve-
nise, en 1518.
Cette lettre désigne le texte des Septante publié dans la Polyglotte d'Alcala ou de
Complute, due au cardinal Ximénès (1520 .

Cette lettre désigne le Code.v Sinaiticus du VP siècle. Cf. Introduction générale.


VI EXPLICATION DES SIGNES.

tome I, p. XX. — On trouvera ci-dessous, en particulier, la version complète du livre


de Tobie que contient ce manuscrit (page 46G, colonne 2, à page 522, colonne 2).

1) Cette lettre désigne le Codex Ephvœmi rescriptus^ de la première moitié du V* siè-

cle. Cf. Introd. gén., t. I, p. xx-xxi.

P- Cette lettre désigne le Codex Coislinianns VIII [=^ Holmes 243) du X• siècle. Mont-
faucon le décrit longuement [Bibl. CoisL Paris, 1715, p. 43-57). Il écrit fp. 52) :

Tobit, sive Tobiœ liber seqnitur varias lectiones explorabuntii qiiibus libuerit.
Nous avons collationné le livre de Tobie et en avons reproduit les principales
variantes.

Cette lettre désigne Codex Parisiensis, supplément grec n° 609, du XIV^

'
P3 le siècle.

(?cst un manuscrit de 28 37 centimètres, de 271 feuillets, écrit en minuscules, sur


papier. Il provient de M. Mynas, c'est-à-dire sans doute du Mont Athos. Il commence
à Genèse^ xvni, 7, ; et se termine à Tobie, x, 7, :\. Voir
p. 502. (Cf. II. Oniont, Inventaire sommaire des mannscj'its grecs de la Bibl. Nat.)
Il est écrit sur deux colonnes, mais du fol. 1 au fol. 25 inclus, l'une des deux colonnes
reste blanche. Le commencement de chaque chapitre est marqué par une majuscule
écrite à l'encre rouge. Nous avons reconnu que ce manuscrit appartient à la famille
des mss. 44. (Zittaviensis), 106 et 107 (Fcrrarionscs) de Holmes. Il est remarquable
que le ms. de Zittau, non daté, proviendrait aussi du Mont Athos (Holmes) et que
au XIV^ siècle comme
les mss. 106 et 107 ont été écrits le ms. de Paris.
Nous reproduisons d'après ce ms. 609 (P^) le texte de Tobie vi, 6 à xiii, 10 (Cf.
p. 488 à 516) et celui du livre de Judith (cf. p. 328-G02) ainsi que les principales
variantes de Tobie i-vi, 6 et xiii, 10-xiv et du livre d'Esther (cf. pp. 466-487 ;
516-
522 et 606-670). Nous avons utilisé la collation faite par Holmes du ms. 106 pour la

partie du livre de Tobie (x, 7-xiv) qui manque dans le ms. P^ (cf. p. 502, note du
f. 6) et pour le livre de Judith (cf. p. 528, note). Il sera intéressant de noter les
points de contact que la rédaction P^ du livre de Tobie présente successivement avec
le Vaticaniis, le Sinaiticns et la version syriaque, et de rechercher si elle nest pas
une compilation de plusieurs rédactions diiTércntes. Pour le livre de Judith, P^, —
comparé à l'édition Loch du Vaticanns, supprime près de 1440 mots, en ajoute 103,
en modiiie 308 et en transpose 40. Le faible nombre relatif des mots ajoutés, modifiés
ou transposés ne permet pas de dire que la rédaction P'' est ici une traduction indé-
pendante ; elle semble plutôt, pour le livre de Judith, être le résultat d'une revision lit-

téraire d'un manuscrit de la famille du Vaticanns, revision qui aurait eu surtout


pour but de supprimer les pléonasmes, les développements et les mots jugés inutiles
[F. Nau).

X. Sous cette lettre sont réunis les manuscrits moins importants, en dehors des n»a-

nuscrits désignés plus haut.

II. SIGISES.

^ indi({ue une addition, et doit se tt'aduire par habet ou addit, habcnt du


addunt.
*
indique une omission, et doit se traduire par omittit ou omittunt.
: marque que ce qui suit est une leçon divergente ou une traduction différente.
EXPLICATION DES SIGNES. VII

m. — ABREVIATIONS.

a. veut dire ante.


al. — alii ou alibi.

ait. — alterum.
ait. m. — altéra manu.
c. — contra.
cett. — ceteri.

dist. — distinguit (indique qu'on fait intervenir un


signe de ponctuation).
e ON ex conj. — e conjectura.
eti. — etiam.
fin. — usqne ad finem.
in. — initio.

inf. — in fine.
interp. — interpungit (variantes consistant dans une
ponctuation différente).
inv. ord. — inverso ordine.
1. — loco.

P•
— post.
pr., sec, tert. — primum, secundnm, ter tin m.
pen. — penultimnm.
priem. — prœmittit.
pr. m. ou man. — prima manu.
rell. — reliqui.
s. — sive.
s. ou ss. (précédés d'un chiffre]. versiculus sequens ou versiculi sequentes.
se. scilicet.

sim. similiter,
sq. sequens.
tôt. totum.
ult. ultimum.
une. incl. uncis includit.

Exemples : D'après ces explications :

8. H-
— ^.
] >)
Les variantes de
(a.

:
la

(1.
page 664 qui sont
(sec. m.,
(.
tv.).

sec.
9.

m.
k'
:

:
. (seC. m.)

),
A
etc.
: . P^*

se liront donc :

y 8.

Sinaï omet .
Le ms. du Sinaï ajoute (avant (ou de seconde main, èv). y. 9. Le ms. du
Le ms. du Sinaï (de seconde main; et le ms. d'Alexandrie portent
:,. Le ms. suppl. grec 609 omet
porte (au lieu de
), etc.
) jusqu'à
(le
Le ms. d'Alexandrie
ms. du Sinaï. de seconde main, porte
5.
INTRODUCTION AUX LIVRES DES PARALIPOMKNES.

prouve qu'ils datent de non de Tcpoque des Séleu-


la doniinatioii j)ersane et
cides. On peut tirer la même conclusion du nom
(jui est donné au
de biràliy
Temple, parce qu'un auteur postérieur à Néhémie n'aurait \m désigner ainsi la
maison de Dieu, sans coid'usioii et sans équivoque Néhémie, en effet, avait
:

construit à Jérusalem, à rimitation des villes de la Perse, une blvàh ou for-


teresse, distincte du Temple, laquelle fut appelée plus tard Baris et citadelle
Antonia.
La tradition attribue généralement à
Esdras la composition des Paralipo-
mènes, et ce (|ue nousde constater sur l'époque de leur rédaction est
A'^enons

en parfait accord avec ce témoignage 11 est confirmé par l'identité de la con-


clusion de II Par., ',
22-23, et du commencement de I Esd., i, (jui donne
également ledit de Gyrus, mais d'une manière plus complète. On trouve, de
]>lus, dans les Paralipomènes et le livre d'Esdras, le même goût pour les gé-

néalogies, pour tout ce qui tient au culte et à la tribu de Lévi; des locutions
])articulières qui ont une signification propre à ces deux ouvrages, telles que
kam-misdipat, « selon la loi de Moïse », et de nombreux chaldaïsmes.
Les tables généalogiques formant la première partie des Paralipomènes
sont extraites, soit du Pentateuque et des livres historiques antérieurs contenus
dans la Sainte Ecriture, soit de documents extrabil)li(pies.
Dans la seconde partie, I Par., —
II Par., xxxvi, contenant les annales des

rois de Juda, de David à la captivité, l'auteur indique, après la mort de chaque


roi, où il a puisé les renseignements (jui le concernent.
Le soin avec lecpiel l'auteur des Paralipomènes indique les sources dont il

s'est servi est une garantie de son exactitude et de la diligence avec laquelle il
a recueilli tous les renseignements propres à lui faire connaître la vérité, indé-
pendamment même de l'inspiration qui le mettait à l'abri de toute erreur.
C'est là un point digne de remarque, parce que, de tous les livres que contient
la Bible hébraïque, les Chroniques sont ceux dont l'autorité est le plus vio-
lemment attaqiu''e par les rationalistes contemporains.
« Une partie considérable des faits racontés par ce livre lui est commune
canoniques plus anciens, et les termes qu'il emploie
iivec les livres historiques
sont souvent identiques, ou à peu près, aux termes employés dans ces der-
niers; une autre partie, également importante, lui est propre. Au temps où la
critique négative dominait dans les études bibliques, on expliquait les ressem-
blances entre les Rois et les Paralipomènes en admettant que l'auteur de ceux-ci
avait ])ris dans les premiers tout ce qui leur était conforme, mais que tout ce
qui était différent et lui appartenait à lui seul était de son invention ou bien
le résultat de contresens, de remaniements, d'embellissements ou d'altérations

volontaires. La valeur historiipie des Chroniques a été vengée de ces soup-


çons injustes. On reconnaît maint(>nant que l'auteur a travaillé partout d'après
les sources et qu'il n'est pas possible de lui attribuer des fictions ou des falsi-
lications volontaires ». (Dillm.inn).
« Le soin avec lecpicl il a compulsé ses sources est démontré d'une manière
évidente par la comparaison des récits qu'il a en commun avec les livres de
INTRODUCTION AUX LIVRES DES PARALIPOMENES.

Samuel et des Rois. Xon seulement, dans ces passages parallèles, les relations
concordent sur tous les points essentiels, mais là où elles offrent des Avariantes,

les Chroniques donnent, quant aux faits, des détails plus précis et plus dévelop-
pés quant à la forme, les différences sont sans portée elles consistent seule-
;
:

ment dans l'expression et le style, ou bien s'expliquent par le but parénétique


et didactique de Fhistorien.
» Ce but parénétique n'a d'ailleurs jamais porté atteinte à la vérité objective

des faits, comme le prouve une étude attentlA^e et minutieuse du texte; il a


seulement communiqué à la narration une empreinte subjective ou person-
nelle, qui lui est particulière et la distingue de l'exposition objective des livres
des Rois. 11 résulte de là que nous sommes en droit de conclure... que, dans les
parties où l'auteur a utilisé des documents aujourd'hui perdus, le chroniqueur
n'a pas été moins exact; qu'il n'a pas reproduit moins fidèlement les listes
chronologiques qui lui sont propres, ainsi que les additions ». (Keil).
On allègue contre la véracité des Paralipomènes l'exagération évidente,
dit-on, de certains chiffres : 1° l'énormité des sommes d'or et d'argent recueil-
lies par David, I Par., xxii, 14; xxix, 4; ou offertes par les principaux du
peuple, XXIX, 7, pour la construction du Temple; 2" le nombre excessif des
soldats d'Abia, 400.000, et de Jéroboam, 800.000, dont .500.000 furent tués,
II Par., XIII, 3, 17; 3° des soldats d'Asa, 580.000, et de Zara, roi d'Ethiopie,
1.000.000, Par., xiv, 8, 9; 4° des soldats de Josaphat, plus de 1.160.000,
II

II Par., XVII, 14-19; 5° des femmes et des enûints emmenés prisonniers par
Phacée, roi d'Israël, du temps d'Achaz, 200.000, II Par., xxviii, 8.
On ne saurait disconvenir que ces ciiiffres sont très considérables. Cepen-
dant il grande quantité de métaux précieux
faut remarquer, relativement à la
rassemblée par David donnée par ses sujets, qu'il est impossible d'en
et
déterminer la valeur réelle, parce que nous ignorons quel était alors le vrai
poids du sicle; que si néanmoins on en trouve le chiffre excessif, ainsi que
celui des autres passages, on peut admettre qu'il a été altéré, soit par l'inad-
vertance des copistes, soit par l'impuissance où ils ont été de lire dans leurs
manuscrits les véritables nombres.
Des altérations de ce genre existent dans divers livres des Saintes Écritures,
Dieu n'ayant pas voulu faire de miracle poui• en préserver le texte sacré.
Ainsi, d'après I Rois, xiii, 5, les Philistins mettent en campagne 30.000 cha-
riots et 6.000 cavaliers. Comme il est contre toute vraisemblance qu'un
pays
aussi que celui des Philistins put posséder 30.000 chars de guerre,
petit
tandis que les plus grands empires ne les avaient point comme, par cava- ;

liers, on entend dans hi Bible les soldats combattant sur des chars; comme

enfinnous savons par les usages de l'Egypte, que chaque chariot portait deux
hommes, il en résulte qu'au lieu de 30.000 il faut lire 3.000, ainsi qu'on
l'admet généralement aujourd'hui. De même, il est dit, I Rois, vi, 19, que
Dieu frappa à Bethsamès « 70 hommes, 50.000 hommes » (telle est la phrase
liébraïque), pour avoir regardé indiscrètement l'arche renvoyée par les Phi-
listins. La réunion des deux nombres juxtaposés, réunion contraire, par la
INTRODUCTION AUX LHEES DES PARALIPOMÈM-S.

l'orme, à tous lesusages de la langue h(''braïque, indique déjà à elle seule


que nous avons deux leçons, placées l'une à côté de l'autre par les copistes,

qui ont ignoré quelle était la véritahle, et dans l'incertitude, ont conservé
les deux, un reconnaît assez communément, à cette Jieure, que la variante
50.000 tîst peu vraisemblable, parce qu'il est contre toute probabilit('' que
Bethsamès comptât 30.000 liabitants, et il aurait fallu qu'elle en possédât un
bien plus grand nombre, pour qu'il en pérît autant (ïu cette circonstance. —
De même que dans les livres des Rois, il est possible que des chiffres soient
altérés dans ceux des Paralipomèues. Il est aussi facile de s'expliijuer le fait
dans les seconds que dans les premiers.
Ces erreurs purement matérielles proviennent de la confusion de certaines
lettres hébraïques entre elles. S. Jérôme et les rabbins nous apprennent que
les anciens Hébreux exprimaient les nombres, non pas tout au long, mais
par de simples lettres de l'alphabet, ayant, comme en grec, la valeur de
Leur témoignage est confirmé par les monnaies dos Machabées, où
chiffres.
les nombres sont en effet écrits en lettres. Si nous n'avons pas de preuve
directe que cet usage était de toute antiquité, nous en avons du moins une
preuve indirecte décisive dans le système de numération des Hellènes. Ils le
reçurent tout fait des Phéniciens. Il ne concorde pas avec leur propre
alphabet, tel qu'on 1(î perfectionna plus tard, mais avec l'alphabet hébreu;
il a donc été très anciennement en usage chez les habitants de la Palestine.
Or, plusieurs des lettres hébraïques étant très ressemblantes par la forme,
les fausses lectures des copistes étaient à peu près inévitables.
Les remarques que nous venons de faire n'(îxpliquent pas seulement les
chiffres des Paralipomèues, qui paraissent trop élevés, mais aussi les diver-
gences qu'on observe entre les nombres donnés par ce livre et les autres

parties de la Bible.
Les Paralipomènes omettent bon nombre de faits racontés dans les livres des
Rois et en ajoutent bon nombre d'autres. Voici la liste des faits omis :

1" Événements du règne de David à llébron,


II liais, i-iv. —
2" Épisode de David et de

Michel :reproches qu'elle lui fait quand a dansé devant l'arche et réponse de David, II Hois,
il

VI, 20-23. — 3" Bonté de David à l'égard de Miphibosetli et de Siba, II Hoi.s, ix. —4" Adul-

tère de David et meurtre d'Urie, II liois, xi, 2-.\ii, 25. —


5" Tous les épisodes concernant

l'histoirede la famille de David, y compris la révolte d'Absalom et ses suites, ainsi que la
révolte de Siba, II Bois, xiii-xx. —
6" L'abandon des sept enfants de Saiil par David aux Ga-
baonites, II Rois, xxi, 1-14. —
7« Une des guerres de David contre les Philistins, II Itois,
XXI, 15-17. —
8" Le cantique d'actions de grâces de David et ses dernières paroles, II Rois,
xxn-xxm. —
9" L'usurpation d'Adonias et le sacre de Salomon, III Rois, i. —
10• Dernières
recommandations de David à Salomon, III Rois, w, 1-9. —
11" Déposition et bannissement
d'Abiathar par Salomon; exécution de Joab et de Séméi, III Rois, ii, 26-40. —
12' Mariage
de Salomon avec la fille du pharaon, III Rois, m, 1. —
13" Son jugement sur les deux mères,
III Rois, III, 16-28. —
14" Ses officiers, étendue de son royaume, paix dont il jouit, chevaux
et chariots, etc., III Rois, iv. —
15" Description des ornements et des ustensiles du temple,
III Rois, VII, 13-39. —
16" Prière de Salomon à la dédicace du temple, III Rois, viii, 53,
56-61. —
17" Construction de son palais, III Rois, vu, 1-12, —
18" Ses femmes, son idolAtrie,
prophétie qui lui annonce le schisme des dix tribus, III Rois, xi, 1-13. —
19" Prise de Geth
INTRODUCTION AUX LIVRES DES PARALIPOMENES.

par Hazaël dans la guerre avec les Syriens, tribut qui leur est payé. IV Unis, xii, 17-18. —
id'Omissions diverses dans Thistoire d'Achaz et d'Ézéchias, IV Rois, xvi, 5-18, et xvm, 4-8.
— 21" Omission, à partir de Manassé, du nom de la mère des sept derniers rois de Juda,
nom qui se trouve dans les Rois. —
22 Omission de Thistoire des rois d'Israël, excepté dans
les points de contact avec celle des rois de Juda.

Les parties ajoutées dans les Paralipomènes sont les suivantes :

1° Liste des personnes attachées à David pendant la vie de Saiil et des cliefs militaires
qui l'établiront roi à Hébron, — 2^ Préparatifs de David pour construction du
I Par., xii. la
temple, I — Catalogue des prêtres et des lévites de leurs divers ministères,
Pat•., xxii. 3" et
IPar., xxiii-xxvi. — 4> Officiers de l'armée de David. Par., xxvn. — 5" Ses dernières 1

dispositions pour la constructiondu temple, ses derniers avis à Salomon et au peuple réuni
en assemblée générale, I Par., xxvni-xxix, —
G' Mesures prises par Roboam pour fortifier
son royaume; les prêtres cha.ssés d'Israël, vont en Juda; femmes et enfants du roi. II Par.,
M. 5-23. —
7• Détails de la guerre d'Abia avec Jéroboam: ses femmes et ses enfants. II Par.,
XIII, 2-22.— 8-
Victoire d'Asa sur Zara. roi d'Ethiopie. II Par., xiv, 8-14. ^' Prophétie —
dAzarias qui porte Asa à réprimer l'idolâtrie dans son royaume, II Par., xv. 1-15. —
10^ Mauvais accueil fait par Asa au prophète Hanani, II Par., xvi, 7-10. II" Age d'Asa à —
l'époque de sa mort. Il Par., xvi, 13-14. —
12^' Eflforts de Josaphat pour mettre son royaume

en pour extirper l'idolâtrie et pour instruire le peuple dans la religion. II Par.,


sécurité,
XVII. — 1.3 Le prophète Jéhu reproche à Josaphat son alliance avec Achab; avis de ce roi
aux juges et aux lévites, II Par., xix. —
14• Invasion des Moabites, des Ammonites et des
Syriens, qui se détruisent réciproquement sans que Josaphat ait besoin de les attaquer,
II Par., .XX, 1-30. —
15" Son fils Joram fait périr ses frères, II Par., xxr, 2-4. 16•• Idolâtrie —
de Joram: sa punition et la ruine de sa famille lui sont annoncées par une lettre du prophète
Elle, II Par., \\\, 11-19. —
17• Mort du grand prêtre Joïada; infidélité du peuple: mission
du prophète Zacharie, fils de Joïda; il est mis à mort, II Par., xxiv, 15-22. 18• Dénom- —
brement militaire fait par Amasias; mercenaires qu'il lève en Israël et qu'il renvoie sur les
observations d'un prophète, Il Par., xxv, 5-10. — liK• II introduit le culte idolàtrique des
Iduméens et blâmé par un prophète. II Par., xxv, 14-16, 20.
en est 20• Victoires d'Ozias — ;

ses constructions: son armée, II Par., xxvi,6-15. — 21 Guerre heureuse de Joatham contre
- -

les Ammonites, II Par., xxvii, 5-6. —


22" Célébration de la Pàque par Ézéchias, II Par.,
XXX. —23 Mesures qu'il prend pour la régularité du culte et pour l'entretien des prêtres

et des lévites, II Par., xxxi, 2-21. —


24" Captivité de Manassé à Babylone, sa conversion,
son rétablissement sur le trône, II Par., xxxjii, 11-13. —
25° Il augmente les fortifications de
Jérusalem et établit des chefs militaires dans toutes les places fortes, Il Par., xxxui, 14.
!!?» L•
r&\
*r^4J^4

^ ^.^«
Û'^^ ,---
^^^
^

,
,
:
^, ,
", '/,
'
1.

, ',
-.
— /Ji^,

^
''
,
- y,ai

,
, ^,
Ku'Cvùv,
-
Ma-
"-
"^ .•

y
: —
-
:

j
,-

1
I;t

: iT
I••

- iv
I•••:

: '

:rs'^i
<••

i -:
j-t r

an
vit
*

,
}!

' ^',
•••ITT

•.
. '
^

', '^, ijT : - J •.•


J•• :

, ,
• ' ••• <•.• AT :

' ^'
: :
* liât 'Fi-
fpàd, ' ' :- - - -

, . '' ,
: • : : :

'
:

'^, 'Fûâioi. jn'^Diini D'iris nio-^uinm nis'^bN


](', r

^ : : • ~ : : - : •

, , ^,
^

" — «- JP'DD^
-
onro^
•»,-:•
tD^is an
t AT
^^2 (•• :
s

^&. ^" ^
: '. ,

"^, îinnci nï^im xdd ujib '»33^1

'. '^' — /3«, - ;t ; :



-:i- i : j•• :

^. sua '/3:?- "^Dn^ x^nzci x^:?m

,
AT - -
Toy ^T • (T : J : : : : : :

bhn œ^Di mi

,
^ ïi^n ^inTûD-rs nb•» :
-^

?Kui A J-T V
.. •. J : • ••• : :

ijii

,[^^

)/[ - -
•^T

B'^nn^TN'i
• - : •

a-'TDDSi-rïiT
I

-;
..-iT t ».

a^mb-rs
• f : r

) ,' 2'
xai :
•.•
: *- •• : s•

'-
-nsi a-^DnnB-rN•) : a'^nreD-rs'i i"-

rorç

£
a^nbcs-
((,. BTiffibs am73
jr • • : •
îîss'•
t : iT
nias
-: • • •.. :

^^

^ *''
Xaruai'

*^
"Ed ^ '

'- -rsi inba


nsi
y
V
-lirs-rs
^

n7ûsn-rsi
V
V
...
ib^

:
;

'''''- -rx'i r.n u


r • .•:
:

iT
I

:


: a^irB2-rNi

:
•>-
|5'i)?n
1

•.•

:
:

:
13

^. — «- ''pni^n-rsi
-1^.
'^ïinn-rsn
:
posananvj
r
-
iT
•• : (• • i- ••• : ; •

^iESlN
Insd.
^ >•.1- :
. Cap. iSomina propria
...
: <• I : - iT

m'onn-nsT n^sn-
r
•••

-;
'•

i-
r

•••
:
• -

c
•• :

, . ^)
ss. :

vîii'ianl
blis. 2.
in divcrsis inainiscpiplis fl
AH'*

'//) (':
xià.
AH':
3. |{':

^^. '*. A:
0.
^/.
- odilioiii-
ii. A:

'* V. 7.
. fi.
V. 1.
"^-!!
c-^sTiTi
"^ra-i
"33
":=

.
7.

'. :•
ot. h^:'Elttoà. ': ««çofK-.
9. ':
\* moi (sec).
^", ...
'
8. ':
-
—4... {<{\. -
&\
âieiju...
... Aùouieïii
. 1 1 .
'"^ -^•'

\ 2.
^efitxaiyii...
thta. F*
hos vtTsiis
,. in
i

varianlcs
noliilis,
x«t '/ovôaâàr. 10.
[^*
<• ). (f
AKF:
adilil
!••(•- :(. ,
)^ ^/.
(al> in.)

^... ^. (... ^»'...)


. ... 1 j. B^:
... lier
i3• *: ^.

tiones infra suh litleraB^iiolaimis. 1 1. 1?- : / <- *


10. (* . . "//ç. xt.'l T. -Tf.',/'.) *. T. \4uaa»\.

Les versets 11-43 manquant dans les Septante,


I. les suiviiiits, présentent de grandes ilifférences dans
nous les reproduisons d'apri;» la l'olyslolte de Corn- les divers mannscrits et il est impossible de les in-
plute. —
l^es noms propres, dans ce chapitre cl diquer ici en détail.
4- 4 4- -*- J^ 4-

..«•«=^%^<4^§%^^%

LIBER PRIMUS PREMIER LIVRE

PARALIPOMENON DES PARALIPOMÈAES

1. Adam, Seth, Enos. ^ Cài-


'
Vaâ..Va"J I. ^ Adam, Seth, Énos, ^ Caïnan,
nan. Malâleel, Jared, ^ Henoch, Ma- ^»*•
Malaléel, Jared, ^ Hénoch. Mathusalé,
thiisale, Lamech, Noe, Sem, Cham, '
'ïs^ 5; '{.9/ Lamech, Noé, Sem, Cham et Japheth.
^

et Japheth. Gen. 9, is.


^ de Japheth sont Gomer,
Les fils
5 Filii Japheth Gomer, et Magog,
et Madai. et Javan, Thubal,
soch, Thiras. " Porro filii Gomer
:

- :
1>) Kilii
Japhelli. et Magog, et Madaï. et Javan. Thu-
bal. Mosoch, Thiras; ^ or les fils de

Ascenez, et Riphath, et Thogorma. ^°' ' Gomer, Ascenez, Riphath et Tho-


'Filii autem Javan Elisa et Thar- :
gorma. " Mais les fils de Javan,
sis, Cethim et Dodanim. Elisa et Tharsis, Cethim et Doda-
^ Filii Cham
Chus, et Mésraim, cham.
: nim.
et Phut, et Chanaan. ^ Filii autem ^ Les fils de Cham, Chus, Mesraïm,
Chus Saba, et llévila, Sâbatha, et<^•"• '" -»•
:
Phut, et Chanaan. Mais les fils de '•

Regma, et Sabâthacha. Porro filii Chus, Saba, et Hévila, Sabatha, et


Regma Saba, et Dadan. '" Chus
:
Regma, et Sabâthacha. Or les fils
autem génuit Nemrod iste cœpit °^'^• '"• ^• :

de Regma sont Saba et Dadan. "^ Mais


esse potens in terra. Mésraim vero ' •

génuit Ludim. et Anamim. et Laa- Chus engendra Nemrod celui-ci com- ;

Gen. 10,
bim, et Néphthuim, *- Phétrusim 13-ÎO.
mença à être puissant sur la terre.
quoque et Câsluim de quibus :
" Or Mesraïm engendra Ludim, Ana-
egréssi sunt Philisthiim, et Càph- mim, Laabim, et Néphthuim. *- ainsi
torim. que Phétrusim et Casluim, desquels
Chanaan vero génuit Sidonem
'** ciianaa••.
sont sortis Philisthiim et Caphtorim.
primo^énitum suum, Hethœum quo- '3 Or Chanaan engendra Sidon,
que. 'etJebusaum, etAmorrhevum,
'
son premier-né, ainsi que Ileth,
et Gergesœum, Ileva^imque et '^' *
et le Jébuséen, l'Amorrhéen, le Ger-
''

Arac8pum, et Siniéum "^ Arâdium : géséen, *^ niévéen, l'Aracéen, le Si-


quoque, et Samara-um, et Hama- néen, ^*^ ainsi que lAradien, le Sa-
thn'Mim. maréen et l'Amathéen.

P* Partie. —
Généalogie• des temp• sorte d'introduction à l'histoire proprement dite qui
dans les Paralipomènes commence ;i la mort de
primitifs et des tribus d'Israël, I-IX. Saiil. Les — ..
1-i sont tirés de Genèse, \, 1-32.
3. Malhusali• est écrit dans la Genèse Mathusala.
1° D'Adaou aux enfants d'Isaac. I. Les Paralipomènes contiennent souvent des noms
3" Enfants de Jacob. Juda et David, II-IV, 23. propres ijui se lisent autrement que dans d'autres
3° Les tribus transjordaniques, IV. ii-\. livres sacrés. Cette dilïéronce vient probablement,
i" Les enfants de Lévi et leurs villes, VI. quelquefois de la prononciation qui a varie, mais
5° Les autres tribus, Vll-Viil. le plus souvent des fautes des copistes, qui n'ont
6° Les anciens habitants de Jérusalem, IK. pas pu lire la vériiahle orthographe dans les manus-
crits qu'ils transcrivaient.
1D'Adam aux enfants d'Isaac. I. b) De Noé à Abraliam, I, '>-:27.

a) D'Adam à Noé, I, 1-4.


5. Gomer, etc. et Chus, Mesraïm. Phut, et Chanaan
l. Adam, Seth..., (•'est-à-dire Adam engendra Seth, (t. 8). Voir la note 7 à la fin du t. I, p. 102«.
etc. — Les fables gt-néalogiques ({ui forment la pre- 14. Jébuséen Voir la note sur Exode, xxiii, 2;{.
mière partie des Pa7-alipomè)tes, i-ix, sont extrai- l'Î. L'Aracéen, habitant de la ville d'Arca, au nord
tes soit du Pentaleuque et des livres historiques de la Plicnicie, à 8 kilomètres environ au sud du
antérieurs conlenus dans la Sainte Écriture, soit de Nahr el-Kébir, à deux heures de marche de la Médi-
documents extrabibliques. Tous les Sémites atta- terranée.
chent une grande importance à leur descendance. lu.L'Aradien, habitant de l'ile d'Arad, en Plié-
Les Héhreus devaient y tenir encore davantage à nicie;il avait primitivement occupé la cùte. L'A- —
cause de leur constitution par tribus et par familles. mathéen, habitant de la ville d'Émath. Voir la note
Ces listes généalogi(|ues ne sont d'ailleurs qu'une sur H Rois, vni, 'J.
8 Chronicorum, , 17-36.

^
{''
((
*''
K(d

y.ai
.
v'ioî

xut
<àenealo|ci«e (I-IX).

^rju'
yhvô
.,xai ^^4,
xui \'ioovo nui
xai
^^
xut
Kai
— " (b-ci,

- :
FilU

'Tiuj'bi
IS'oe

\
et Abraham

b^m r^^.ri
(I, S-34J.

^
' . , — ««,
" 2^ ToV

&
xut
""
- ^'^

mbB3
• j"

Vu'^n
: - •. >•• : ••

eu:

". ^"
•'S 'Jhh

{
jT • •«• •.••.• •.• j••

' •• v^<
: : : ^

çuiQ nai nœi v-ixn =


r]
nb"' - "(ûp'^n
((7 -" jt ': : ' ': •• : •.•

^")•^^, "^ / -' xai


xut

xai
'/«'
xut
bTiNT>5'i
^
bs'/û'^ns-rsi
••• •
nniin-psT
JT -:

bn^r-rsi :nbpn-rNi
•••
:
:'^-'2 - •• :

2•^

. , ",
^- xui xai
xui

^, /, , ,
"',
'^

'^.
-"^xui

^,
—«, ^^^,
xai
v'ioi

xai
".]
'^,
xut

xai
nb-'^n-rsi
-:
n'^Eis-rsi

sbs 23? înbîD


s^in

îN2u:-rsn23

anns- :nnn
-
'
•••

':
:

)•• :

^
:
»•
••• :

y^nm r^n-Ç
:


•••
:

2,1

-
/ : J : :
-^ -'
arn2N-

,
"^'
' ^. :

:• dhidn
2:^
,
^^ '/««, xut :b^42?nî25^'^
•^
''':s 28

Mu, , ", 3-
i•• : • : : - •• :

-'

", ni^n: bsr^uj^ niD3 cmbin nb^so

, , , ", ,
,
« : •• : • : : 1
•.•«•
xui JV«/9-

'
^^*
JT : • ; • >••::-: _
^'•• :

".
^^

,
'
< :
•• : '' ~,'' ''' ~ ^

vioi ^- Kui vioi


:bN*3?^a3'' "^32 en n•:^ ^p^ ©"^:
Xovu nuux '^y^u, xut
^ J- .. : • : .• •• :'^• • t

, , "' — wt.
"', M.uiù, JVIu-
nib"• arni.^
- :iT :
cr^b'^B ••j•.• •
rn^.up "32^32 ': •• :

,"' ", ", ,


Kui vioi Aui- '
, ^uu. 3Iuu'
JT : • :

:^
: • : >: : ' st : •

^
xui ^^ Kui vioi n^imiss
•^3^^,
IjT
snuj iffip^
•:
"^32^
,•• -
J" : : _ ^T : : :

xui
xui xai
vioi
xai
Xot'u.
r^'^n^^
, •
-:i-
Tiism
-:- " ©":?
« ••
)3 :

^^ Kui 'yu "lauûx. Kui ibi^i- :nnïit2p •'S?


)••
nbs-bs nribsi^i
",
•.• » _ AT '^ : •.• :

vioi "lottûx' xui ^ouv. :? ••


2:''
» : •
"^32
J•• :
pns-^-nx
AT : • •••
: -

",, ^^ Yloi

xui
uv' ^,. xui
xut 'Fuov,
•*"
Yiot "-
xut 3?''
",-'
< ••

bi^'i^jn

TB^b^î
;•

••.•••
:
TB-^bs
•<

"32
:
:

: 3?
-
:bN"ia3'''i

••

:
r
''3

cbr-'ise
-yi
:
:

:
• :

!
"^

^
.
^
» (pro OCf)
17.
&{. 18. *:

.
OCÇ. A':

\
xai ^ '•
OiS (Oil A^B*). A:

2. '
. .
^. ^.. , .
' .. - ':
V. 17. Ci"D3 ^•,:0

':

.
Ka'ivà
19. »: '. Kaivûr,
20. -* "!
^: ..
'lexTÙy...') : 32. •}*
(. vtor (
30.
f.) A'tri

... ....
(•1 -{- 21 viol
(\ \
.

. . 7. ^iexlà. 22. -: 33. :


23.
25.
*:
':
OvViç...
"Payai... . 2). ':
24. F*
- Yloi. (': ').
(it. 3).
': ^... 3. ': '£Âti-

%%. Sem [engeiidra donc) Arphaxad, Salé. Scp- 3i. El les fils de Dadan, Assurim, Latussim cl

tiiiilo : « Ice fils de Scm : Allam, et Assour, et Ar- Laomim n'est pas dans riichreu.
liliaxad, Salé •. Cf. y. 17.
Paralipomènes, , 17-36.
. Ciénéalogies (-). — 1" Cb-cJ, Oemcendant» de -Voe et d'Ahrahatn CM. 3^4}.
*'
FiliiSem .Elam, et Assur. et :
^**"'•
Les fils de Sem sont
''
Elam. :

Arphaxad. et Lud, et Aram. et nus, Gen. lo. «; Assur, Arphaxad, Lud. Aram, Hus.
et Hul. et Gether. et Mosoch. '* Ar- (xen.
_
10, \^
34
' Hul, Géther et Mosoch. '» Or Ar-
phâxad autem génuit Sale, qui et " "•
;

phaxad engendra Salé, qui lui-même


ipsegénuit Heber. *'^ Porro Heber^"°i,^Î6 *'' engendra Héber. '' Mais à Héber
nati sunt duo filii, nomen uni Pha- naquirent deux lils le nom de l'un
:

leg, quia in diébus ejus divisa est fut Phaleg, parce qu'en ses jours la
terra : et nomen fratris ejus Jectan. terre fut divisée: et le nom de son
^*^
Jectan autem génuit Eimodad, frère, Jectan. -•* Or Jectan engendra
et Saleph, et Asârmoth. et Jare, Eimodad, Saleph. Asârmoth et Jaré.
-' Adoram quoque, et Iluzal. et De- -' ainsi qu'Adoram, Huzal. Décla,
--
cla, -- Ilebal étiam, et Abimael, et
Saba. necnon -^ et Ophir, et Hévila.
. î
r-
Par.
"1. 17.
et aussi Ilébal, Abimaël. Saba. et
de plus -"* Ophir, Hévila, et Jobab;
et Jobab omnes isti filii Jectan
: : tous ceux-là sont les fils de Jectan :

"'
-'
Sem. Arphâxad. Sale, Heber, ji"^.';•,•^.
-^ Sem engendra donc Arphaxad,
-" '*''*• *^ -^
Phaleg. Ràgau, Serug. Xachor, Salé, Héber. Phaleg, Ragaii, Sé-
Thare, -" Abrani. iste est Abraham. rug, Xachor. haré, *^ Abram : c'est
le même qu'Abraham.
2* Filii autem Abraham, Isaac et AbiJi^lL Or les enfants d'Abraham sont
-*

Ismahel. -^
Et hie generationes eo- Isaac et Ismahel. -^ Et voici leurs gé-
"•
rum. Primogénitus Ismahélis. Xâba- ^^^- •'•
nérations. Le premier-né d Ismahel
joth.et Cedar,et Adbeel.et Mabsam. fut Nabaïoth, ensuite Cédar. Adbéel.
^*^
et Masma, et Duma, Massa. Ha- Mabsam. ^'^
Masma, Duma, Massa,
dad, et Thema, ^' Jetur, Naphis. Iladad et Théma, ^' Jétur. Naphis.
Cedma hi sunt filii Ismahélis. ^- Fi-
: ^*^*'' l• Cedma; ce sont là les tils dismahel.
lii autem Cetûrœ concubinae Abra- '- Mais les fils que Cétura. femme
ham, quos génuit Zamran, Jecsan, : du second rang d'Abraham, enfanta,
Madan, Mâdian. Jesboc, et Sue. sont Zamran, Jecsan, Madan, Mâdian.
Porro filii Jecsan Saba, et Dadan. : Jesboc et Sué; et les fils de Jecsan.
Filii autem Dadan Assurim, et La- : Saba et Dadan; et les fils de Dadan.
tûssim, et Laomim.
autem oen. :;. ^^ Filii *. .Vssurim, Latussim et Laomim. ^^ Or
Mâdian Epha. et Eplier. et He-
: les fils de Mâdian sont Epha, Eplier,
noch. et Abida, et Eldaa omnes hi, : Hénoch, Abida, Eldaa: tous ceux-là
filii Cetûrae. ^^ Génuit autem Abra- ^%,\]i.^'' sont fils de Cétura. ^' Mais Abraham
ham Isaac cujus fuérunt filii Esau g^**" s' »
: • engendra Isaac, dont les fils furent
3,. «îki!
et Israël. Esaii et Israël.
^^ Filii Esau
Eliphaz, Hahuel, : %*^"" 3^ Les d'Ésaû Eliphaz, Rahuel,
fils :

Jehus, Ilielom. et Core. ^'' Filii Eli- Jéhus, Ihélom et Coré; ^*^ les fils

1". Elam, père des Elaïuites :A«sur, père desAssv- 2!i. Cédar, père des Bené-Qedàr, dont il est fait
riens; Aram, père des Araniéens. plusieurs fois mention dans l'Écriture, et qui sont
18. Arphaxad engendra Halé. L'hébreu et la les principaux représentants des tribus nomades oc-
Vulgate omettent Cainan, fils d'Arpliavad et père cupant les déserts de l'est du Jourdain.
«le Salé; son nom a été conservé par les Septante. .10. Mcuma. Duma, Massa, occupèrent l'oasis
— Héber, probablement le père des Hébreux. Doumat el-Djendel ou Doumat la Rocheuse, aujour-
20. Jectan. Ses descendants occupèrent la pénin- d'hui el-Djôf, à sept journées.de Damas et treize de
sule arabi(|ue. —
Asarmotli, qui peupla le territoire Medine.
actuel de l'Hadramaut. 31. Jetur habita d'abord le sud, mais se transporta
il.Atioram.pcre des .Xdramiles. au midi de la pénin- bientôt dans le centre du Hauran. —
Cedma rappelle
sule. —
Huzal occupa le territoire actuel de la ville le désert de Cademoth. d'où Moïse envoya des mes-
de San'à, capitale de l'Yémen. appelée autrefois .\zâl sagers à Seliou.
ou Izàl. —
Décla. d'un mot qui signilie ;>a//nier, oc- 33. Madian, pérc des Madianites. Voir la note
cupa peut-être en .A^rabie une terre fertile en arbres sur Juyes, vi, 1.
de ce genre.
a. Uébal, père des <;ébanites. au sud-ouest, sur
le bord de la mer, avec Tamna pour ville principale. d] Descendants d'Ésaû, I, 3S-51.
— Abimael, père de la tribu des .Mali ou des .Mi-
Xi. Coré naquit en Chanaan. avant qu'Ésaû ne 86
néens.
c) Enfants d'Abraham, «-31.
Tixât en Seir. il fut un des chefs d'Édom.
I,

28. Isaac. Voir la noie sur Genèse, xxxv, i'J.


10 Chronicorum, , 37-52.

('
, ,, ,, ,
^
^, '^/. yat
. «.iencalojgriœ (-\). — i' fdj. FUU E»au fi, 3S'S4J.

. ''^' ,^<,
- : • : /-: : - : .• : :

2,
,
•'"
Nu/èç,

-, ^,
•**'
ylonav, » : ';
",
• •• j" :

^* Kaî

", ^,
ai ^'
\4rd,
^4'
. Xo(m,
'"
/Jiaav.
' • :

-:r
•.• 1•• : } ) • : -: li^sn
nayi j ' :

'
• :

' .' , ,
' iT . : j• I
iT '

Mayuvài),
), •.
^AXtoVy "Sivâv.
" - V- -

^,
j••

'
'sT : I : (I : •
Ytoi [)'(')
n*N liions '^:3 a^ixi •'Eu: h^^y)
', }•.
'-

". '
'
' ^ ^,
,
'

isk-"^??
_ • J" ; ) -: •

n-:r
^•)-! l3îp^jf^ ]y2ni2
:

., & , ^- -
'^ ' v!):? -jon «^32 ip3?i
'-.• -,i3?n
-:- inba
1 I UT • r- : : y

. &&
rrj

*
',
"
",

,
,
",. •
-
' '

''^
•v-tva
^

înnriDT
vjv :
wbïi :

in^r
,T <v -;
a'-bban- nSsi
vj•• •

niiz-iz
:

:?b3
:_
43

&. ''' 9 '


'**
iT : • <-_

I- : : ' -. - •.<

-p D3V vî^nn "nb^^i :?b2 n^*"!^^

..' ,&,
Ir L^'f

•~ AT 17" "<
^,
J : 1 : •
_

HT-
: "^D^-Tin
1•- 1"
rns7^ câ^r:
. •.•,•.• ••
rnnn : -
^fi

''*

7-2 vrnn "nbp*] ctp^n

. ' & ),-


^ .
'"
''''
auii 2si7û
"/^""!
•-
^,- :

:
^^^
AT-:
mbz î^^-s J"

/^
: •

1 ,- ^
: •

:°:?
-:
•.•
2?2
.
<.•

in^:?47
- -

,'^ "'
'*

, 7] .-, zîj

"^, •'•^
rnnn-
,
_/
-

:
: \"

' .
|•

:
y

-
•-
:

1
- •_

b^^iffi
i:-l.:•-
»
(. :

* :349 ' -
at:-
:

-
-

.
- -

: '.
^. ':
) J- ^
: - 1-

^, ^, -2
30. ôe ^^^ i-i^:? auji nin
— rnnn •nb^*'!

, ,.^ .'.
. //- AT >•• - < •-
avTjj xet V.
• : : : ! :

\
;

)•, 37. : ^, bvSDp-'na inuJN: aip]


: ^^•

', )
38. vtot uÎwtuv,

\ '£. :
'Aaàq
':
*: (1. :
•- AT-: - ITT »•• -
-, /.') 30.
^^^
<!^) ^ 40. : Tvh^ pïibs :?3pn si^^.bN aiis
\ (':

• pîiîN n)22^bns qïibwS


~
:rn'' ci^ibi5
-
52

.
(^': 'Slvày. J - \ r-iî t; iT '
s f '•
' j

Alù ''. 41 . : /jai-


'p rrs 51. 'p niî)»

'
inur, 'Ara. jdai- V. 46. V.
(iwy
42. :
. - »
. .
Jialaàr
'/ed'çeV

^)' (A: »9). 47. '*-/3; tx M. usquc a<i

9 1{ ') (
(sic ')' 49 addit i|>saiiiol illa ^0 vorba

'
t•
:

, , •-
.
(sic '). 43. p. 1)0. A-f (in f.) *«' oroua T^ yvieixi

44. : . 4;). ': èx ^ -^-^ . 40.


Batiôç.
': Ff»- &}.
Kl. A: JCaè

Eisa femme ',


:. Adad. Les Septante ajoiilont • ni» de Barad ».
Méi'lii/irl. /m,• il,• Matred, /ilk•
{elle-même) deAitiaab iiiuiiquc dans les Scpta iito.
— 5t. Or, Adad mort, des chefs, au lieu des rois
main|iK• dans les Septante. Hébreu
mourut
« et Iladad
>.
:
Paralipomènes, , 37-52. H
. Ciénéaloi^ies (-). — f (dj. Ofincendant» d'Énaii (I, 3S-54J.

phaz : Theman, Omar, Sephi, Ga- d'Eliphaz, Théman. Omar. Séphi,


than. Cenez Thamna, Amalec.
. Gathan, Cénez, Thamna, Amalec.
^'
^^ Filii Rahuel : Xahath, Zara, Les fils de Rahuel. Nahath. Zara.
Samma. Meza.^*^ Filii Seir :Lotan.So- G«n. se, m. Samma, Méza. ^* Les fils de Séir :

bal, Sébeon, Ana, Dison, Eser,Disan. Lotan, Sobal, Sébeon. Ana, Dison.
^^ Filii Lotan Hori, Ilomam. Soror : Eser, Disan. ^^ Les fils de Lotan :

autem Lotan fuit Thamna. *" Filii Hori, Ilomam, Or la sœur de Lotan
Sobal Alian, et Mânahath, etEbai.
: était Thamna. ^*' Les fils de Sobal :

Sephi, et Onam. Filii Sébeon Aia : Alian, Mânahath, Ebal, Séphi et


et Ana. Filii Ana Dison. Filii :
'•*
ccn. se, lo. Onam. Les fils de Sébeon Aïa. et :

Dison Hamram. et Eseban. et Jeth-


: Ana. Les fils d'Ana Dison. " Les :

ran, et Ciharan. *- Filii Eser Ba- : fils de Dison Ilamram. Eséban. Jé-
:

laan,et Zavan. et Jacan. Filii Disan : thran. et Charan. Les fils d'Éser '•-
;

Hus et Aran. Balaan. Zavan. Jacan. Les fils de


^^ Isti sunt reges, qui imperavé- Disan Hus. et Aran.
:
,",'"„^;;:'i

runt in terra Edom. ântequam esset '^ A'oici les rois qui
régnèrent dans
rex super filios Israël Baie filius :
«•.36, ai. la terre d'Édom. avant quil y eût
Beor : et nomen civitatis ejus. Dé- un roi sur les enfants dlsraël Balé. :

naba. Mortuus est autem Baie, et


' '
fils de Béor. et le nom de sa ville
regnâvit pro eo Jobab filius Zare était Dénaba. Mais Balé mourut,
'•'

de Bosra. ^~' Cumque et Jobab fuis- et régna à sa place Jobab. fils de


set mortuus. regnâvit proeo Husam Zaré de Bosra. ^^ Et lorsque Jobab
de terra Theman«jrum. '" Obiit fut mort, régna à sa place Husam. de
quoque et Husam. et regnâvit pro la terre des Théman ites. "^ Husam
eo Adad filius Badad. qui percussit mourut aussi, et régna à sa place
Mâdian in terra Moab :et nomen Adad. fils de Badad, qui défit les
civitatis ejus Avith. '•'
Cumque et Madianites dans la terre de Moab :

Adad fuisset mortuus. regnâvit pro et le nom de sa ville était Avith.


*'
eo Semla de Mâsreca. '» Et lorsque Adad lui-même fut mort,
Sed et
Semla mortuus régna à sa place Semla. de Masréca.
regnâvit pro est. et
^* Mais Semla aussi mourut,
et ré-
eo Saul de Rohoboth, qua• juxta am-
gna à sa place Saiil. de Rohoboth.
nem sita est. Môrtuo quoque Saul,
''^
oen-se, ».
qui est située près du fleuve. Saul '•'

regnâvit pro eo Bâlanan filius Acho- mort aussi, régna à sa place Bâla-
bor. •*''
Sed et hic mortuus est, et nan, fils dWchobor. ^" >fais celui-ci
regnâvit pro eo Adad
cujus urbis : aussi mourut, et régna à sa place
nomen fuit Phau, et appellâta est Adad. dont le nom de la ville fut
uxor ejus Meétabel filia Matred filiae Phaii; et sa femme s'appelait Meé-
Mézaab. tabel. fille de Matred, fille elle-même
Adad autem môrtuo. duces pro
'
.""*'•.
de Alézaab.
" Or. Adad mort, des chefs, au
regibus in Edom essecœpérunt :dux
lieu des rois, commencèrent à gou-
Thamna, dux Alva, dux Jetheth, Gea.36.4o. verner en Edom le chef Thamna. le :
*- dux Oolibama,
dux Ela. dux PJii- chef Alva. le chef Jétheth. ^- le chef

36, Amalec, ancêlre des Amalécites. Voir la


note signifie, d'après certains lexicographes, € repaire de
sur Exode, xvii, 8.
voleurs •. Eusche et saint Jérôme l'identifient avec
38. Les fils de Séir. En hébreu les Horim,
ou ha- le bourg de Dauaïa. existant encore de leur temps,
uiitants des cavernes. Voir la note
sur Genèse, xxxvi, à a kilomètres «l'.Aréopolis (aujourd'hui er-Kabbali
40. Les fils d'Ana : Dison. Dans les récits gênéa-
du côté de .\. note sur
M. Bosra. Voir
,

i<>giques. 16 pluriel la Genèse, xxxvi. 33.


s'emploie quelquefois pour le Moab. Voir la note sur Deuléronome.
singulier; mais cmme le mot fils sisînilie aussi en-
44Ï.
Près du fleuve de ce nom, selon les uns; »rèi
4«.
xxiii, 3.
fant des deu\ sexes, il p-.urrait se prendre ici
te dernier sens et comprendre Oolibama,
dans du fleuve d'Euplirate. selon les autres.
qui liaure ."il. Des cliefs. au lieu des rois.
comme lille d'.^na dans Ge.n-se, xxxvi, ii! Ijl Vulgate traduit
41. Hamram, le mt>me inexactement le texte hébreu : « et furent les chefs
que Hamdan de Genèse. de l'idumée ». Les noms qui suivent semblent être
XXXVI. 20.
'** *<"'*•
lesnoms des localités ou ils régnèrent, plutôt que
,.*'•
^yjP Voir la note sur Genèse, xxxvi, noms mêmes des cbefs.Voir plus loin la note sur
lo. — Edom. Voir la note sur Juges, v, 4. Dénaba — les
II, jl.
12 Chronicorum, , 53 II, 17. —

, . CienealojKiie (-.\). — «^ CaJ. FUU Juda Cii, 1-8 J.

''^
('
',
' .
, ,] ,
,
,
./,
'; ', ,,
II.

^&-
^'

r]'/s
^, -( »',
Zu-
ç|!ii)S:

^i3?tiffi
:
T3j5

ans
"jn^sn
t]i^s

'^B^ibs

isn»•;
^
nis '^?

^ ^}3.
ç]ïibs: nb^53

p^ibs
• II.

&.. , ,-
n^bar^ 2

, , \'.
'^
Jar,%oOT](f, nDusis•• ^ib

• - ij••

, ^'2
: jt : ' 1 :

^ Uuvâa'

',

.
'
, ".
.
",
viol
''
J••

: / ihbs
mb''
^:2-b3
r• :
•• :
^
y-

- '"-.^m

-AT
:
:

••• :
r.nn^^^•^"»
-•:-
-
- :

-J•.•
.••

nin•-
:

ib
:-

'/,,
^, 13, • -: \7 :

'
^ /
^

.
', ]3 ' -
yiuiovav, ^,vioi

. bsbiDi i?û\""n ',n''^5 "^n^/

/
'
"^/ nsi:? 33? "^^"13 ^Dn^, cbs 7

' '^, r'toi ^/&' "^^. ^

", "^".
, ,
\4
"^,
-
.'^
, . ^"
IT

r r -
:

"^32
•••
:

AT I
vT

1•

N^tD3 'jiïônrrs
-
•••

;•
: >\

-•

Ttin
-

, '"' '

",""^ ---
**

,
^'^

", -rs rbin bi^ îT^a-rs rbini^

^
^^

,
, '
^
, , " * '

^
,
' '^, '^.*^ i;Wo.«oç,
^'^ m3^2sn
r-:i-
zïi'^'rx-rs
AT ••.•: •.•
inzz-rs ». : ••• ,'•

" ~

\
/
^ • - -
— «'',
r • : • î '

", ",
: : ; .

.
' ' '^ "y

"-"^4-
. . - •.• « I• • -: i- ^- - • • : IT

. '. — : .
"lob
nxi-^T

mb•'
^T

^
:

;
•' -
iv

: ~
•• I

>^:
: -

:;
:

:
^32
J••
r

:
• :

bN-r.bni7
^-

::''J^3st
-.1^• •

.: <.:12.

<&,.
':
':
3•
1.
54. ': Mt-
•]* (.") ÂV». ': -/fvii.
': :
b'^'i^'^^xi
'^ - • -:-
• : -.rr-

/.
2. Brrtniifir, :\. —VtJj'.

^
*
'»)•';.

'Açâfj,
(': '*«),
('; yaçttu).
G.

'Oçnu xcù ô Xo2f/S.

^
JO. ': 'Aiwi'cf, AB':
'.
':

Salftâr (his). B':'fioof (It. 12). 12. A:


(bis). 14. A: (•:
0.

15. AB':
*
':
^lacii.

).
Aluày

AB'^
.
( *
',
:
:
f.)
11.
XuX-
»,!,•
'Iça-

:
'^>.
ÎTtKty. :
17.
'. . 13.
'*
V'x3

.
ib. •'iriian
p::wX3?73U5'n

EF: (
(9.
"33
/'»'.)

10. Prince des fils de Juda. Septante : « chef de la 17.Dont le père fut Jrtlier. Hébreu et Septante : • et
iiiHison (lo Juda •. le père d'Aïuasa fut Jetlior ».
12. Isai. Soptante : • Jcssé >
Paralipomènes, , 53 — II, 17. 13
. <iÎénéalog-ies (>1.\). —2 (aj. De»cendantm de Juda Cit, 1-SJ.

non. ^•* (lux Cenez. dux Tlieman, dux Oolibama. le chef Éla, le chef Phi-
Mabsar. dux Magdiel, dux Hiram
'''
: non, ^'^
le chef Cénez, le chef Thé-
hi duces Edom. man, le chef Mabsar. le chef Mag-•''•

diel. le chef Hiram; ce sont là les


chefs issus d'Édom.
II. * Filii autem Israël : Huben.
II. * Or les fils d'Israël sont
s* a) Filii
Ru-
Jacob. :

Simeon. Levi, Juda, Issachar. et ben, Siméon. Lévi. Juda. Issachar


G en. îi, 3Î;
Zâbulon. - Dan, Joseph, Benjamin, 3«, 5 S3.
et Zabulon. - Dan. Joseph. Benjamin.
; 3.>,

40, S.
Xéphthali, Gad. etAser. El, 1. 1.
Nephthali. Gad et Aser.
^ Filii Juda Her, Onan, et Sela:
: filii Juda. 2 Les fils de Juda Her. Onan :

Gen. ÏS. 1-7;


hi très nati sunt ei de filia Sue Cha- 46, lî.
et Séla; ces trois lui naquirent de
nanitide. Fuit autem Her primogé- la fille de Sué, Chananéenne. Mais
nilus Juda. malus coram Domino, et Her. le premier-né de Juda. fut mé-
chant devant le Seiarneur. qui le
occidit eum. ^ Thamar autem nurus Gen. ÎS, Î9 :

46. IS 4. 1. frappa de mort. ^ Or Thamar. belle- ;

ejus péperit ei Phares et Zara om- HM. I, 3. :


fille de Juda. lui enfanta Phares et
nes ergo filii Juda, quinque. ' Filii Zara. Tous les fils de Juda furent au
autem Phares Hesron et Hamul. :
nombre de cinq. ^ Phares eut deux
^ quoque Zarœ
Zamri. et Filii Zara>.
Filii : fils Hesron et Hamul.
:

Ethan, et Eman. Chalchal quoque, , Et les fils de Zara furent Zamri,


*

et Dara. simul quinque. ' Filii Gen. 46. lî. Ethan, ju^man. ainsi que Chalchal et
3 Reg. 4, 31.
Charmi Achar. qui turbavit Is-
:
Dara; cinq en tout. " Les tils de
raël, et peccâvit in furto anathéma- Charmi Achar. qui troubla Israël,
:

et pécha parole larcin de lanathème;


lis. ^ Filii Ethan : Azarias.
^ Les fils d'Éthan. Azarias.
^ Filii autem Hesron qui nati b) Filii
' Mais
HeitroD. les fils d'Hesron. qui lui
sunt ei : Jerâmeel. et Ram. et Ca- Roth, 4. 19.
naquirent Jéraméel. Ram. et Ca-
:
JUt. 1. S.
lubi. I Keg. >7, 10.
lubi.
*•*
Porro Ram génuit Aminadab. '" Or Ram engendra Aminadab:
Aminadab autem génuit Xahasson, Aminadab engendra Naliasson, prince
principem filiorum Juda. *' Xahas- des fils de Juda. " Xahasson aussi
son quoque génuit Salma. de quo Nom. I, 7 ;
engendra Salma, duquel est né Booz.
ortus est Booz, '- Booz vero génuit '- Or Booz engendra Obed. qui lui-
Obed, qui et ipse génuit Isai. Isai
*'•^
même engendra Isaï. *^ Mais Isai
autem génuit primogénitum Eliab. engendra son premier-né Eliab; le
Heg. ,
secundum Abinadab. tértium Sim- %; 17, le.
lî.
1

second. Abinadab: le troisième. Sim-


maa. '^quartumXathanaël. quintum maa; '* le quatrième. Xathanaël: le
Râddai. *' sextum Asom. séptimum cinquième, Raddaï; '^ le sixième.
David "^ quorum sorôres fuérunt. îe«n.
:
Beg. 13.
», IS.
3.
Asom: le septième, David; *^ dont
Sârvia. Bas. 16, 10
Abigail. Filii Sàrviae :
et 1

17, 11.
;
les sœurs furent Sarvia et Abigaïl;
Abisai. Joab. et Asaël très. *' Abi- î Re?. î, IS;
:
17, •.•>. les fils de Sarvia. trois Abisaï, Joab :

gail autem génuit Amasa, cujus pa- et Asaël. '' Or Abigaïl enfanta Amasa,
ter fuit Jether Ismahelites.
dont le père fut Jéther, l'ismahélite.

•2^ Enfants de Jacob, Juda et David, Il-iv.


<i) Descendants de Juda. Il, 1-8.
i3. . Le septième, David. David était en réalité le
huitième lîlsd'isat : I/ioiJ, xvi, KHI.Unnom manque
dans cette liste.
Les fils de Juda. On trouve plus loin, iv. l-j:».
II. 3.
le. Abigail. Voir la note sur II Rois. xvii. ï».
une autre généalogie de Jud.t (|ui donne des détails t". Ismahélile. Voir la note sur Genèse, xxxvii, i5.
nouveaux sur certains chefs de famille. Le texte hébreu l'appelle Israélite, les Septante et
5. Bamul. mentionné dans Nombres, xxvi, 31 la Vulgate JezratMite dans II Rois, xvii, 35, mais la
comme chef des Hamulites. vraie leçon parait être Ismaélite. C'est cette origine
6. M than, Eman... Chalchal et Dara. identifiés ptr

,
étrangère qui explique la défaveur dont Amasà fut
quelques-uns avec les ijersonnages de III uoij, iv
.Jl. La généalogie
l'objet de la part de David, son oncle. Malgré ses qua-
des fils de Zarà, G-8, ne se trouve' lités et sa bravoure, il n'est mentionné nulle part
nulle autre part dans l'Écriture.
comme ayant été investi d'un commandement quel-
6) Descendants conque, avant la révolte d'.\bsalom, qui le plaça à
II, 9-41.
la tête de son armée II Rois, xvii, 2."i. Plus tard,
:
9. Calubi, le même que Cateb des .. 19, il I «. »
46 1 David lui-même lui donna le commandement de ses
»8, 49.
trouiws, Rois, xix, 13; xx, 4-, mais il ne put
H. Isai appelé aussi Jessé dans quelques pas- exercer ses fonctions nouvelles, avant été tué par
sages de la \ulgate. 1 "i K»
Joab, U Rois, 8-13.
14 Chronicorum, II, 18-33.

^
^

,
Kid ^
'^',,^,
. Cienealoiriie (•.\). — " CbJ. FVIU Uemron (il,

xut ''Itouô^' «<


\/•.
-
'' n^bn b^^ niJn'^-^5^
9-41J.

-3* ^:? r.imwsn '


Z2iuj")i9

. , -
^" Kul
• ^,
- r- /, - : ' - - : : tr
^T

xui ib nbm nnsN-rs zbr ib


". -*' '*2
Kul

, ^* ^- : • V j• : I

/
;' ^/.
>
' - '
:

:
<t

ib ibni nrai n^ïsœ-(Z


J :
~
; ;

: •
r

.• -;
: - :
(•

s'ini.

'
,'
.
^ '/
,
xai
"'
'^
rjj
xai ' ^-

^^
—-
-
ynss ''2? icibuiT a-^nior

b" •"
ib

. ' &-
T-;i- : IT : •

.• : : ni: _
• -' •
r• s•
^

',
'

"/&' nb32 liisn-riTû ^5'l n^bs^îi

.^^4,
j••

ibm nbs J••


I :

-
\


V.

-:
;

:3:ij:n -^ns
•.•

'iinsn :
1

•••

-i-nœs-rx ib
/-

•• -••
-

:
:

;£ AT
ii

:
:

•/

^' .
-''
"^
):•.- r-
'^, Buvuà,
I V. : •.• / : : i- : % :

\4, "yloàv ^^ asNi pNi n2^2^ an 1 niDan


'^, :»2
\'
,, "^
- ).
'^'
^3,
-'
%
bîi'/3nn"^b
-
(•• :

-
: r

:a3ix as
)•
nv»•
vvv -
nu3^5
i- •
"hni-
rnor
AT -:
• :

.^27 jt
• -:

'
» :
: iT

^'.
, \4.
". ' ^,
'^, ''^4, -
-^

-^ AT : _- - vT r : ':''; '•" "" f

&'^'^", . ^' "^//,

.
]\).
^, / ^.
•**'

^'
l^^-S
I^T

a'^Bïi'i
•AT-:
: -

nbo
•.•

VJ...
ib nbm
vj•-
b'^n^ns* ^-^

m3 ''as^i :Tbi?2-rsi .•:


-AT • -:

r
V • -.

(
^o)oàv,
Jaoai' ^,
^ / ".
.
2:('

. :: • ^»,
"&,
^-

.
^'^
]
'^
^321
-.••
^p^
"^iau:
- -

îB-^an
'' J•-:

sb7
i?T
''•^';

"in"'
'^szi

:»-)
»-

;- ",3;'33
'
"O^ïi

: -
"^'*;

pbnN32 :

18. ':
\ .
': ... :
\:
,.. : •••<>• :

.::...
21. A.:*Eaçto/u.

^ ^). '* - ... (II.

.
19.

22). 22.
iU...

.''' ). '*
28. ', Ovvofia' ...

& \ ^•.' '


(sec). 23. (': ': AVi. ': 'udiaah'id. A:

\•.
''^.: '* . \•<\ vto\ -. 30. (iii.)
\ ...
. : 24.

26.
'Eoçtôu...
'Eaç. W-.'PcÎv.
'EitQCt... ^ A: Baarà
2.">.

Ovvo/uâ. 27.
'^-^\
:
''. 32.
.31. A:
:
ai
nul

48. Prit une femme du nom (TAzuba, dont il


ui. CaleL• s'unit à Kithratlin. U(M)rcu : « aprôs la
engendra Jérioth. Hchrcu et Septante . prit Azuba mort d'Hesron à Caleb Kphratlia
:
•. Scptaiile : « Calcl•
pour reinme, et JCrioth ». alla à Éphralha •.
21. Soixante ans. Septante . soixante-cinq
:
ans •. m. .4«om c( ^cAïa. Septante : «ctAsan. sonlrère >.
Paralipomènes, , 18-33. 15
1. Ciénéaloçies (1•1.\). — »^ Cb). DeucendanU d'Hearon CU, 9-4ÎJ.
Caleli es
"* Caleb vero filius Hesron accépit Aznba.
"*Or Caleb. lils dHesron, prit,
uxorem nomine Azuba. de qua gé- une femme du nom d'Azuba. dont il
nuit Jérioth fueriintque filii ejus
:
engendra Jériotli: et ses fils furent
Jaser, et Sobab, et Ardon. '''Cumque Jaser, Sobab et Ardon. ^^ Mais lors-

mortua Azuba, accépit uxo-


fuisset
Kphrullia. que Azuba fut morte. Caleb prit pour
femme Éphratha. qui lui enfanta llur.
rem Caleb. Ephratha qufe péperit ei ^" Or liur engendra Uri: et Uri en-
». 50. 1 2.
Hur. -" Porro Hur génuit Uri et Ex. 31, î : ,
gendra Bézéléel.
35, ÎO.
Uri génuit Bezéleel. -'
Après cela, Hesron sunit à la
-' Post h*c ingréssus est Hesron Hciron fille de Machir. père de Galaad; et
ex iilïa
ad filiam Machir patris Galaad. et ac- Macliïr. il la prit lorsqu'il avait soixante ans :

cépiteam cum esset annorum sexa- elle lui enfanta Ségub. -- Mais Sé-
ginta quœ péperit ei Segub. -- Sed
:
gub aussi engendra Jaïr: et il pos-
Xam. il. 11.
et Segub génuit Jair. et possédit Juii. 10, 3.
séda vingt-trois villes dans la terre
viginti très civitâtes in terra Gcalaad. de Galaad. Et Gessur et Aram
•'•^

-' Cepitque Gessur. et Aram, oppida


prirent les villes de Jaïr. et Canatli.
Jair: et Canath. et viculos ejus sexa- et ses bourgades, soixante villes.
Nam. 3Î, 12.
o^inta civitàtum : omnes isti, filii 3 Reg. 4, 13.
Tous ceux-là étaient les fils de Ma-
Machir patris Galaad. Cum autem -^
chir. père de Galaad. -' Mais après
mortuus esset Hesron. ingréssus est I Par. 2. 19. qu Hesron fut mort. Galeb s'unit à
Caleb ad Ephratha. Hâbuit quoque Ephratha. Hesron eut encore pour
Hesron uxorem Abia. qu* péperit femme Abia. qui lui enfanta Ashur.
ei Ashur patrera Thécuae. père de Thécua.
-~'
Xati sunt autem filii Jeraraeel -^ Or il naquit des fils à Jéraméel,
primogéniti Hesron. Ram primogéni- premier-né d'Hesron Ram, son pre-
:

tus ejus, et Buna. et Aram, et


et Achia. -'
Asom,
Duxit quoque uxorem
I .ï, 1&.
1 .•.
mier-né, ensuite Buna. Aram, Asom
I Rc^. 3U, 29. et Achia. Et Jéraméel prit encore une
-^'

âlteram Jeràmeel. nomine Atara, autre femme appelée


Atara, qui fut mère
auae fuit mater Onam. -' Sed et filii dOnam. -"
Mais, de plus, les fils de
Ram primogéniti Jeràmeel, fuérunt Ram, fils aîné de Jéraméel, furent Moos,
Moos. Jamin, et Achar. -* Onam au- Jamin et Achar. -" Or Onam eut pour
tem hàbuit filios, Sémei. et Jada. fils Séméi et Jada. Les fils de Séméi
Filii autem Sémei Xadab. et Abisur.
=*'
:
sont Xadab et Abisur. -"' Et le nom de
Xomenverouxoris Abisur, Abihail. la femmed'Abisurétait Abihaïl. laquelle
quie péperit ei Ahobban. et Molid. lui enfanta Ahobban et Molid. ^" Or les
="*
autem Xadab fuérunt, Saled.
Filii
fils de Xadab furent Saled et Apphaïm.
et Apphaim. :Mortuus est autem Sa- Quant à Saled, il mourut sans enfants.
led absnue liberis. ^' Filius vero Ap- ^'Mais le fils d' Apphaïm fut Jési lequel :

phaim. Jesi qui Jesi génuit Scsan.


:
engendra Sésan. Or Sésan engen-
Jési
Porro Sesan génuit Oholai. ^- Filii
dra Oholaï. ^- Et les fils de Jada. frère
autem Jada fratris Sémei Jéther et
Jonathan. Sed et Jéther mortuus est
absque liberis. 33 Jonathan ^ :
de Séméi. furent Jéther et Jonathan.
Mais Jéther aussi mourut sans enfants.
^^ Or Jonathan engrendra Phaleth et

Père de Galaad. Comme Calaail est à la


îi.
fois un gible. I^ grec porte : et set villages, soixante villes,
nom de personne et un nom de lieu, et
que le mot
hébreu ,,ere signifie aussi prince, etc., et l'hébreu : et se.i /illes. soixante villes. (»r les
souverain on fillesd'une ville sont ordinairement les boui^s, les
peut traduire par souverain, prince
dupa,; ?" villages cjui en dépendent. 11 faut remarquer de
P"|S9"e sa postérité y eut sa demeure.
^. ??i emploi
double

de noms propres dans


Ce plus (|ue village, bouro. se confondent quelque-
dans plusieurs autres vient de ce que ce >erse et lois dans les récits géographiques avec le mot
les premiers \ille, qui signifie alors tout simplement un as-
habitants de la Terre Promise priPent
le noni dos semblage de maisons plus ou moins considéra-
lieux qu'Us habitaient, ou de ci
*^"
qu'ils a,Sérenî
"""'", ''"'"^
bles. Cf. IV, 32. —
Tous ceux-là..... D'autres tradui-
m. Jlfn"H portaient eui^m^me. sent : tous ces petits bourgs appartenaient aux
u^.^^i" ^^ "^^ *i"/ '«^"«"s descendants donnèrent à enfants de Machir; en supposant (jue le latin filii
est au gcnitil singulier, mis pour le pluriel. <;laire).
H. Caleb s'unit à Ephratha. I.'hébreu se traduit :

_*f:J!l"»j-';;o'f l'j'^f: Voir la note sur Juges, x, \. • après la raortd'Hesron à Caleb-Èphratlia • qui
JosuT^.u'^.^ÎS.'"'•
^«'^""^«du'^tion au livre 'de désigne peut-être Béthléhem. —
Père de Thécua.
;

c'est-;i-dire ancêtre de ceux qui |>eupléreiit Thécua.

note sur .Vomorw. xxxn.


Le mot 'ab. j}ère, s'emploie pour exprimi-r la des-
i^'^-^T^'' soixante
àourfiades.
ii.- El ses cend.ince d'une nation, comme celle d'un parti-
villes; littéralement et ses
bourg, de soixante villes; 'ce qui pS^ininlefu
culier. Voir H Rois, XIV, 2.
31. Oholai, nom de femme. Voir t. 34.
46 Chronicorum, II, 34-51.

,.
. <;eiiealo|riie (•.\). — «° (e). FtlU Caleb (II, 49'JiSJ.

- ^
v'ioi

2•
2('
/. (
"&'
,'&.^
'
^^
Ouktd-,
"*''
xat
Kut

nui
""
^^
Km

,&
'^:2
r

.,•
: *

' ••
:

:
j"

ST
AT :
nbe
:
jv
',n3i•'

:
^T t

: - :

,,^ ^^ ^9. ^"


'•TirT
- - :
: ''n3?-rs
- iT
ib •.•
V.
nbm
— •.•
I _
nuàsb
AT
iiir
V -
3g
• : :
Nad^ùv,
nnrrs T^bin •,: rbn
2
^' ',nD-r&i
", IT V )•
_
I

- : I

, ^,
^^4 -
rbi" bbcsi bbEN rbin 37
'^^ ij : : : •.• •.• j• :

^^,
^
"^'^

^, ^^ ^-
, ^ '"« :nnTr-r>î rbn NV.-^iag
^,
" ^..(
t :--:r — :
: ••• <• » - ••

'' ^,
^, -
Tx
''bcc-rïi
t : •
T^bn
•.•
Tbh .•
ybn•]
hiï;:?bNT
I
ybn-rws

I : •.•
:
:n«rbs
T-bn

:
•.•
»

.
^^

xat
.-
'^'
'-

^,
^
"^,- ^.
' ^,
, '"
mbïDi

:!2
-

»•
:

bNpnn•;
îa^ibui-rx

iT
-

: '-
I

r
•;

^^5 nbs
:
I-
Tbh
r

r
:

:3?uffi^bs-rN
IT
^bocT4i

.•:

'on^i
:

j•
• :

42

. . 3, &.. ^
Faiifu
'^,
2". ''"'

''^

:?/ apm 44
'"^

, .
.^, ^, , '^, "^-, - V- •••
i^bin rr^ffii
- JV :
:
- IT I•.• JV :

,
^yiôâu'i'

.^ ^
^ , - - '"
1 ^-
3)/ ''^
: ^^'r^'2
IT
- V

Trî'^''
'^ns
f

ym^.
nbs œsb^B '':?46
'••
vv

*,i
:

j^
AT I :

^^©-12^1
: _• -;

r^^

^
I JT •.• •9 IT jv "• .• • •• î

.
;

^. -
^&, " -,-
"^" ^
^" r Ut
5 a" •.• ••• :
: :

-'^
I iT •• :
ani^i
vT : vsv
'^nn•'
AT : •.•
''Dni
»•• :
:tts47
r'
hbs ne-^ri i:bD'i4s

.
ffij.b'^B :t)3?a3'i
•"•'
Baidù, ylaov •. •<: • 1 - IT •• • ,••• IV

^- "

-
••- 1T-; :
• •••. : •.• -'1 '-:

. :\:33.

.- 3i. ': (bis). 3. * -

.
- -<

. •,
)-: -

. <,
_• -:
(a. '//.) 'U»9eC (sic 36). 37. ': : :

38. :
:
'Jsxojuiav,
42..\:
Ztiif, 43. .\:
'). 4.
'
Xciif'i/,

'.
.
^.. ':
'Jexo/ji'ct;. '*
''
':
xul
Maquràç
,.
41.

,..
:
(sic
:
;hC2:?- 2b3-r21
22
jû^-ii?•^
-

.
rr

r
:

:
^.-•|2
mp
.

j- :'•
•••
2bD
"
''2S
,>••-:
N3?2D. "^nSI
_ AT .• :

'^32

b2iu3

J•• :
-:r
^
SD23û

nnncs t
••

at
:

•••

;
»"
3

'.'.
.\: 40.
)>' \ -

2":
». -: 1 1•• •.• •• -• -: :
.\B'4"

.,
.
.
(inf.)

^
vtol 'Jaôa'i'

9. ' ^. :
49.
''
nctï Viôiût)'

: ^aydtp.
2^<.
':

ot.
Toy
'Jioat^àu
4S.

...
: ^alu)y
:
47.

.\:
.\:

»'
JTctovi,
V. 39. "2 Vïp

(F* ^. Bût.),
(': 9).
V.
V. 49.
V. 51.
.
TroTiyç
xoir x":2

91^,
S"32

yî:?

41. Les Septante ajoutent à la lin : • et Élisamn Septante : «mais Saaph engendra le père de Madmén:i
enRcndra Ismaël •. et Sué ..
4ti. '
Haran engendra Gczez manque dans les Sep- .'il. père de BelhUhem. Septante
.S'aima, • Sa- :

tante. lomon, porc oe Baitha, Lammoa, père de Baitha-


VJ. Mais Saaph, père de Madména, engendra Sué. laeni >.
Paralipomènes, II, 34-51. 17
. CiÎ<'iiéaIos^ie»i (-). — 2^ Ce). Beitcendnnt» de Caleb , 4S-5SJ,

génuit Phaleth. et Ziza. Isti fuérunt Ziza. Voilà quels ont été les iils de Jé-
Jerâmeel. •*' Sesan autem non
l'ilii ' ?">•• 2. ^i. raméel. ^'' Pour Sésan. il n'eut point
hâbuit filïos, sed filias et servum : de fils, mais des filles, et un esclave
.•Egyptium nomine Jéraa. ^•' Dedit- égyptien nommé Jéraa, ^"^ et il lui donna
que ei l'iliam suam uxorem quœ : pé- sa fille pour femme, laquelle lui enfanta
perit ei Ethei. ^^
Ethei autem génuit Éthéi. ^^ Or Ethéi engendra Nathan,
Xatlian. et Nathan génuit Zabad, ^'
et Nathan engendra Zabad. Zabad
^^ Zabad quoque génuit Ophlal, et aussi engendra Ophlal, et Ophlal en-
Ophlal génuit Obed, ^^ Obed génuit gendra Obed. •'^ Obed engendra Jéhu,
Jehu, Jehu génuit Azariam, ^^ Aza- Jéhu engendra Azarias, ^'' Azarias en-
n'as génuit Helles, et Helles génuit gendra Helles, et Helles engendra Elasa,
Elasa, '^ Elasa génuit Sisamoi, Sisâ- '*^
Elasa engendra Sisamoï, Sisamoi
moi génuit Sellum, Sellum génuit '*'
engendra Sellum, ^' Sellum engendra
Icamiam, Icamïa autem génuit Eli- Icamia, mais Icamia engendra Eli-
sama. sama.
''-
Filii autem Caleb fratris Jera- caieb'ê'x ^- Or les iils de Caleb, frère de Jéra-

meel : Mesa primogénitus ejus. ipse "*«•*• méel, furent Mésa. son premier-né;
est pater Ziph : et filii Marésa patris 1 1•" s, ». c'est le père de Ziph, et les Iils de Ma-
'

Hebron. '^ Porro filii Hebron, Core. , , résa, père dllébron; et les fils d"Hé-
'•*

et laphua, et Recem, et Samma. ' i'•*;. *3, 19.


bron furent Coré, Taphua, Récem et
^''
Samma autem génuit Raham. pa- Samma. *' Or Samma engendra Ra-
trem Jércaam, et Recem génuit ham, père de Jercaam, et Récem en-
Sâmmai. ^^ Fïlius Sâmmai, Maon : et gendra Sammaï. ^^ Le fils de Sammaï
Maon pater Betlisur. fut Maon, et Maon fut père de Beth-
sur.
Eplia autem concubina Caleb •**
^'' ,<=»»<:"- ^^ Or Epha. femme du second rang

peperit llaran, et Mosa, et dezez. de Caleb, enfanta Haran, Mosa et Gé-


zez. Et Haran engendra Gézez.
'•"
Porro llaran génuit Gezez. Filii
'•"
Mais
autem Jahaddai, Regom, etJoathan, les fils de Jahaddai furent Régom, Joa-
et Gesan, et Phalet, et Eplia, et than, Gésan, Phalet, Epha et Saaph.
Saaph. '^ Concubina Caleb Mâacha, ^^ Maacha, femme du second rang de

péperit Saber, et Thârana. Géimit '•'•'


Caleb. enfanta Saber. et Tharana.
autem Saaph pater Madmena, Sue " Mais Saaph, père de Madména, en-
patrem Machbena, et patrem Gâbaa. J<j^ 'j*• j',«• gendra Sué, père de Machbena. et père
Filia vero Caleb, fuit Achsa. irai.», 19.
de Gabaa. Or la fille de Caleb fut Achsa.
^" Voici quels furent les fils de Caleb,
^^ Ili erant filii Caleb, filii Uur •»» fils dHur, premier-né dEphratlia :

primogéniti Ephratha, Sobal pater "cai«b' Sobal, père de Cariathiarim; ^' Salma,
Cariathiarim, ^' Salma pater Béthle- père de Bethléhem; Ilariph, père de

;U. Unesclave cgyptien. Les Hébreux avaient des des montagnes de Juda Josué, xv, Se.
:

esclaves parmi la multitude qui les avait suivis 4. Gézez est donné une première fois dans ce
;i leur sortie d'Egypte; les prisonniers de guerre verset comme Iils de Caleh. une seconde fois connue
devenaient aussi des esclaves; on pouvait aussi en Iils de Haran. Il est ixissible que le même nom ait
acheter. On voit par ce f|ui suit qu'ils pouvaient appartenu en eiTet aux deux personnages; mais il
jouir de certains privilèges. In Kgyplien pouvait parait plus vraisemblable que le second a cte mis
être compte à la troisième génération comme membre par une erreur de copiste pour Jahaddai, ce qui
du peuple de Dieu : Deutéronome, xxui, 7-8. permet de rattacher plus facilement le verset suivant
35. Sa fille Oliolaï, y. 31. Sésan vivait vers la fin à ce qui précède.
de la période des Juges. 4î». Achsa qu'il ne faut pas confondre avec Axa,

fille d'un autre Caleb. fils de Jéphoné et conlempo-


c) Descendants de Caleb, II, 4-i-.VS. rain de Josué Josué, xv, id, il J uges, i, 1-2, i;{.
: ;

•iO. Caleb, différent du précédent, qui était fils


Ziph. Voir la note sur I Rois, xxni. 14.— Hebron.
i-2. d'Hesron; et du Caleb dont il vient d'être parlé à
Voir la note sur Genèse, xxui, i. la note précédente. — Cariathiarim, et y. 51, Beth-
43. Taphua, ville de la Scplicla. léhem, Belligader sont des noms de villes. Voir la
4j. Maon, au sud-est d'Hébrou. — Dethsur, ville note v. 51.
BIBLE POLYGLOTTE. — T. III.
1

18 Chronicorum, II, 52 III, 9. —


<.ienenlosriH> (l-l.\). — « (dj. FilU Barid CMiM).
1.

2"-
,,
\eôix)Q.

', , ** Kui 7fiuv


\,
v'ioi ^'2^

:*3 ^• -.
bnitob ^'^. '*'!
< - : • :

^
:ma-r''ns2
- •

.
Kaniudiaoln• xuî u4iai, ^sn anj•^

/, « '^ /^.3
^
^*'
vid,
« '^- '^yy^T^ D'^nr^

'
xui xaî

''
^ ' "-
xui - ""

''yÎTU(md^
^açad-aïoi,

",
J" : ; iT : •.• : •
: jt - :

^~'
xui MulaUi, 'Houçi, :'':5?2 •^nnDîan
r 1 - - - : v: : IT
^sm
r -;r
siii'' rr^a
j-•

iv

', 2:', 2&' -

:?
^
» •• : J" : I • : I « : : •

n'/2n
••<
a^ns^iD :• D^n3?in
A• I V t ,• : •

/. -ïT'n •'^îi D^'îian D^a-^isn

&^' ^'
"^
'-
'
III, ^uviâ ot - -nbi: nuiti

B3?:^n^b '(i'ù^
^^
\
"^:! \'^r\

nissn Jinnn^ ib
nbtii m.

",
"" ' ^
-

'
'
. & ^ -
'^ 6
^
")-
-"|3

''^'^ziin
aibœipsb
n^ujy 'nb'^ •'•obn-rs nb:?n
•^'^
'*^ïûb^ri

:n''sn-p n*Dis
'^
:r'^b73")3n 2

'^./ --
' ''Vr§ rihyjh
p'nnnn

A t:
D2?nn''

ib-nbi:

jt : y- - jv
bts^^zi^b


I : —
-i

'
'
''
^, . ^, ^), ^-
:Dbtt:^iT^2 ribiû nbu: icibuài
•ITII- I I I • :
c^oba:^ -• :

, , ,
xai

,
•.•>•.

,
• .

, ^^,
: • :

* -: Ti:- «•:

", ^, .
: :

, .
' *
xai xai xai
• •.•:!•: : ' : |~ . - - -

' /daviô,
;:s?''B''i
- r :
5: •%.::
nabi
- :
:î:b'b^î^
• -:!?
7

(.. . -
&,
»\
, , ^&.
^
2. : KaQia9ittçei\u'
3. : Ovjuaofaç,
'^',
:, -
\
xai

4.
^ ^ :
AlitaXeifi
''H/jaaaqatir, 3. :
'Htpt-
xctï
:3? ube^^bi^T îTbxi
D''u::b''B-^32
-
• :

:
• ••

~
•.•

;
•'•'•\~

'- : •

V. 53.
:

i^in
-
"

V. 55.
:

nVBZ
3?î2ïD''b^5^

'•Ds

-:

'
:!•;

J•• :

IZC••
r

»
bs

:
s

^,
NtTioipctiH,

(sic
^.
2. :/) ^
Muvtt^y

. ., ^^..')
':
.
^^... /'.
':
(':
:
('* ). ':

..
^". — : 1.

.
£»'

\
3. :
A*

'EJuaauù
7 A:
6. A: xeV
«
^ V. 5. p'-\^O

xdï "Ekioa/in

,. -
-. csn

xuï
Ivria, Ai'
8. :
4. '* *"' (. — /. 5. ': (a. .) ,j.

:. scplantc : • el les fils de Sobal père de Caria- non de Joab. Septante : • Ataroth de la maison d»'
tliiarim turent Araa, et Aisi. el Aiiimanith, et Oumas- Joal) •. — Du lieu du repos. Sc|ilanlL• : « dt• Malallii •.

ithaé, etc. •. :>!>. Cli)inlnntet jouant des instruments, et demcii

ÎU. Bethlèhem cl Nctophathi. Septante : « Betli- rant dnns des lentes. Septante • les Tliargatliiim. :

éhem le Nctophalhite ». —
Les Couronnes de lamai- les Samatliiini, et les Sochathim >.
Paralipomènes, II, 52 — III, 9. 10

• Ciénéalogries (I-IX). — €dj. S^ DeHcendant» de Darid dU).


hem. ilariph pater Béthgader. "- Fué- Béthgader. Sobal, père de Caria-
''-
Or
runt autem filii Sobal patris Ca- thiarim. eut des fds.
11 voyait la moitié

riathiarim. Qui vidébatdimidiumre- des lieux de repos. ^•* Et des familles


quietiônum. ^•' Et de cognatiùne Ca- de Cariathiarim sont venus les Jéth-
riathiarim, .léthrei. et Aphiïthei, et réens. les Aphuthéens, les Sémathéens
Semuthei. et Masérei. Ex his egréssi ,
et les Maséréens. C'est deux que sont
^ ^^^ ^

sunt Sarait*, et Esthaolitae. '"• Filii °-3..-.. sortis les Saraïtes et les Esthaolites.
Salma. Béthlehem, et Netophathi.
"'^
de Salma, Bethléhem et Ne-
Les fils

Corona' domus Joab. et Dimidium ^"- *'


'*'
' tophathi, les Couronnes de la maison
requietitJnis Sârai.
"^ Cognationes de Joab. et la Moitié du lieu de repos de
quoque scribàrum habitàntium in Saraï. ^^ Et les familles des scribes
Jabes. Canéntes alque Résonantes, j^^ ,g ,
habitant à Jabès. chantant et jouant des
et in tabernâculis commorântes. Hi instruments, et demeurant dans des ten-
sunt Ciniêi. qui venérunt de Calore sa. 33, î-io. tes. Ce sont les Cinéens, qui sont venus

patris domus Rechab. de Calor, père de la maison de Réchab.


III. David vero hos hâbuit fi- ^j.ij",^
^ III. Or voici les fils qu'eut David,
'

lios, qui ei nati sunt in Ilebron pri- "«"br»••.


: qui lui naquirent à Hébron laîné. :

mogénitum Amnon ex Achinoam * ^^,'•'- Amnon, fils dAchinoam de Jezrahel;


Jezrahelitide. secvmdum Daniel de le second, Daniel, fils d'Abigaïl du Car-
Abigail Carmelitide, - lértium Absa- mel; - le troisième. Absalom, fils de
lomfiliumMâachafilia'ThûImai régis Maacha, fille de Tholmaï, roi de Gessur ;

Gessur, quartum Adoniam filium le quatrième. Adonias, fils d'Aggith:


zVggith ^ quintum Saphatiam ex Abi-
. ' le cinquième, Saphatias, qu'il eut
tal, sextum Jéthraham de Egla uxore d'Abital; le sixième. Jéthraham, fils
sua. '
Sex erg^o nati sunt ei in He- d'Égla, sa femme. Il lui naquit donc
bron. ubi regnâvit septem annis, et six fils à Hébron. où il régna sept ans
sex ménsibus. Triginta autem et tri-
et un mois. Mais il régna trente-trois
bus annis regnâvit in Jérusalem.
ans à Jérusalem.
•^
00Jérusalem nati sunt eij,^i^,^„
in
^ Or, à Jérusalem, voici les fils qui

lui naquirent Simmaa, Sobab, Nathan.


:
filii, Simmaa,
et Sobab, et Nathan. ip,r. u, j-r.
'"" " Salomon, (|uatre qu'il eut de Bethsa-
et Sàlomon. quatuor de Bethsabée * "'

bée, fille d'Ammiel ^ de plus Jébaar


filia Ammiel, ^Jébaar quoque. et
;

î neg. Il, 3.
et Elisama, ' Eliphaleth, Nogé. Né-
l^b'sama, "et Eliphaleth, et Xoge,
et Nepheg, et Japhia. ^ necnon Eli- pheg et Japhia. •*
comme aussi Eli-
sama. et Eliada, et Elipheleth. no- sama, Eliada et Elipheleth en tout, :

vem ' omneshi, filii David, absque


:
neuf. ' Ce sont là tous les lils de
filiis concubinârum habueriintque :
s »?, . David, outre les fils de ses femmes du
sororem Thamar. second rang; et ils eurent une sœur,
Thamar.

ai. Il voyait... liébraïsme, jiour il jouissait de la située dans les plaines de Juda, mais qui fut habi-
moitié d'un canton appelé le repos. D'autres tradui- tée par les Daniles. (Glaire).
sent l'hébreu par les fils de Sobal... furent Haroé,
: 55. Chantant... Les noms hébreux traduits par
Hatsi. Hammenultoth, noms propres dont la Vulgate chantant et jouant des instruments, et demeurant
représente la signification. (Glairei. dans des tentes, sont Tirathim, Schirmathim et
53. Saraites... Esthaolites. habitants de Saraa et Soukhalhim. —
Jabéx. situation inconnue. Cinéens. —
830. Voir la note sur Juoes, sni, i">.
— Voir la note sur Genèse, xv, 19. Calor ou Chaleur —
^o%.Les fils, c'est-à-dire les descendants. Bethlé- est la traduction du nom propre hébreu Hammath.
hem et Sétop/iathi. c*est-;i-dire les habitants de ces Descendants de David,
d) III.
villes. Voir les notes sur Ruth. i. l. et II Rois, xxni,
^. — Les Couronnes est la traduction de l'hébreu III. l.Hébron. Voir la note sur Genèse, xxni. 2. —
Hataroth, que beaucoup d'interprètes prennent Jezrahel. Voir la note sur III Rois, xxi, 1. CarmeL —
pour un nom propre. —
La Moitié... est encore la Voir note sur I Rois, xv. 15.
la
traduction de l'hébreu, qui porte, comme au V. :.3. i. Gessur. Voir l'Introduction au livre de Josué,
avec une legèrt différence Hatsi Hammanahthi.
:
— t. II, p. 10.
Sarai. En hébreu, le mol correspondant Tsor h i est 5. Ammiel. appelé Éliam dans II Rois. xxni. 3t.
probablement le même nom que Tsorhathi, du 8. Elipheleth. Ce second Elipheleth (même nom
y. 53, et que la Vulgate a rendu par Saraite, c'est-à- qu'Rliphaleth en hébreu) ne flgure pas dans la liste
dire un nom de peuple formé de Tsorha. ville de II Rois, v, 14-16.
20 Chronicorum, III, 10— IV, 3.
. «àenealo^iie (1•). — «" Ce). FamUiœ Juda CiV, 1-23).

,
, ^^' ' , /
*" Y'ioî 2^•
,', \^ - i32 n*ns 2^• niû'?ffi-p? -

,
"JcoawfÙT

,
, \4 , ^^"^ '^7« :i32 •3« i33 ^nnn«i2

,
, ,, ^''
' , '"' . ",
^^""
i33
133 liiûN
V :j t
^^ : i33
: i33 nu53n
i; -
I
i3D
:
cnr i3n n'unir i3n i3
:

: i3D
v.

I
:

:
^ jt••

in^ffis')
ri •
. •

I
1*

", ^,
*'•'

- - -

2
•• 1 : • 1 •• :
^

"'
^., 2^ . ''^^

,
'f^rhxi '^ixS^ur. o'^p'^in':
^^' ^- : • : »• - : • • • : • t .

/' ,',
v'ioi

i33 ';33': ''331 :di^^i6

,
ïa^J^in';

,
, ^, ' - ^
*'^
*-^7
. '
vioi
nos ''33'^ '''331 :i33
^^ ^-

^- '^-, D-T'sbiDi :i33 ^ii^nbsfflis

^.^^,'
^"
:5'313
;
-/
y^UJin
• :

."'":
;
:

23 »•

-
• .

33- '^' 33
- •- •••

'^
: : • . •

,
:

,", ,
^33^1 19

•,
,
'
-'

,
", -

,^' ,,^/)2.
^'
. ^'' ,^' ',
.
"'
-**

, :Dni^5

^^) !''33-1
( —
JT
:

:
-

-
-:r

:
^''^

:
5 :

:
•••

'
••'
:
!T;^3m

"
•.• .
ICn 3» *' 21
"^33 ,^^-^
'• ••
..

'

,',", ,
••33 13"^< ''33 ÏT'B-l •
-
" J•• : 1 : J•• ! : <•• - : .

^13^22

, "
n''33U3 ''331 îrr^SSu: '^33

,
- : : r :
- : : '• : - •

^a(fa&, . -^

,
^,
,.
.
", ,
/,
^^ viot
-•131
1 ...

?/1!?1 '??!"!
inV^Tîn
:nU3U3 •

'«3^3?i''bï<
:

'3'?"':^
?'3?31
- -il

''331
: :
3123
-

^'??
:!nœbo24
$•

3?')' rfbçi

^' , ",
3"'SD";biÎ')
1?,!?^!

,
. ^^,
IV. ^KaV
'
.
^2, ^

^lid'
rbh
:3?3

\511
^

''333?"!

3")
•-: TvhT•
» :

2
/', B3iu:-p
^-
, :?2
î

''-
' ^, (.)
Yti^
V/o«i^/. ^

^- '••". nbti nnb-rsT


~ *^ -
1: ;•]

.
'
• : *'*"'
^ -f

65''1 bï<3?nr nb^'S ''3 nîsi 3


.
.
).
.
., . "10.

).. ;•
"^ •
:

^ •
12. R':

^).', ,»;.
'. 11. :
: 'Jco,a»ar.
:
13.
(':
':
iv !

.
• î

15. lab^n
: :

st"3a
••

. 24. ' irr^nin


.j-^

.
)
. ^.
':
14. ':
17. :
': 'IfxerCa
, ', , -
(:
{\V '."-
'*
18. ':
. ra\ (':
:
A:
. 2. p"ncj2 ":3
(':

, {.
19. A'ii' (pro
.. . :
24.

- . «
:

: ': ^'',
^.
, , <, - ^ ,
20.
: . —
«1
'
Patfuia. 22. :
''

... . - 21.

. 23. :
., 'Ararï,
2. ':
'',
1. AEF*
^» (: ^^). (iu."). ':
3. ':

17. Salalhiel, Hébreu et Septante : • Salatliicl, Septante • et le fils


: de Scchcnias fut Sémoia, et
son lils •. les fils de S(^méia furent ».
1!». Zornbabel engendra. Septante : et les fils de
/orobahi;! •. IV. 2. Or Hni'i, fils de Sobnl, engendra Jnhalh. Sep-
ii. Le (ils de Séchériias, Sémëia, dont les fils furent. tante : • et Khada fut sou fils; ctsôbal eugeudraJelh >
Paralipomènes, III, 10— IV, 3. 21
. (>Îénéalo«rie!« (-.\). — 2' Ce). FamtUe» de Juda CMV. Î-23J.

"^ Filius autem Salomonis, Ro- Ame cupii-


vitateiu.
"^ Or le fils de Salomon fut Roboam,
boam cujus Abia filius génuit Asa.
: dont Abia engendra Asa. De
le fils
Mat. r-io.
De hoc quoque natus est Josaphat, I.
3 Reg. 11,43:
celui-ci aussi est né Josaphat, *' père
14, 31 : 15, S,
** pater Joram : qui Joram génuit de Joram, qui engendra Ochozias, du-
Ochoziam. ex quo ortus est Joas :
quel est né Joas: '- dont le fils Ama-
*'^
et hujus Araasias filius génuit 3 R<?g. 5Î, 1. sias engendra Azarias. Or le fils d'Aza-
Reg. s. Î4
rias, Joathan. '' procréa Achaz. père
;

U. î: lî, !1
Azariam. Porro Azarise filius Joathan U, îl: 15, 7;
:

16. 1, SO: dÉzéchias, dont naquit Manassé.


'3 procreâvit Achazpatrem Ezechiée. M, ÎI: SI, IF.
*^ Mais Manassé aussi engendra Amon,
de quo natus est Manâsses. ^' Sedet
père de Josias. *'' Or les fils de Josias
Manâsses génuit Amon patrem Jo- 4 Becr. 33. 30, furent le premier-né, Johanan le se-
: :

sîae. ^^ Filii autem JosÎ8pfuérunt. pri- 34; îl. 17.


cond, Joakim; le troisième. Sédécias;
mogénitus Johanan, seci'indus Joa- 4 Re;. Si, G,
le quatrième, Sellum. '* De Joakim na-
15.
kim, tértius quartus
Sedecias. Jer. »1, Ï4.
M«t.
quit Jéchonias, puis Sédécias.
Sellum. *^ De Joakim natus est Je- 1, 11.

chonias, et Sedecias.
*'
Filii Jechoniœfuérunt. Asir, Sa- Fo«l «^apli• *''
Les
de Jéchonias furent Asir,
fils
viiaieiii.
lâthiel, ** Melchiram. Phadaia, Sén- Salathiel, Melchiram, Phadaia. Sen-
"^

neser. et Jecemia. Sama. etXadabia. 1 Eidr. •. î. néser et Jécémia. Sama et Nadabia.


Hat. lî.
'^ De Phadaia Zorobabel etorti sunt
1,
'^ De Phadaïa sont nés Zorobabel et

Sémei. Zorobabel génuit Mosollam. Séméi. Zorobabel engendra Mosollam.


Hananiam. et Sâlomith sororem eo- Hananias et Sâlomith leur sœur;
rum -'^ Ilâsaban quoque, et Ohol.
: ^''et encore. Hasabas. Ohol. Barachias.
et Barachian, et llasadian, Josâbhe- Hasadias et Josabhésed en tout, cinq. :

sed. quinque. -' Filius autem Hana- 2' Or le fils dllananias fut Phaltias,

niœ. Phaltias pater Jeseiœ, cujus père de Jéséias, dont le fils fut Raphaïa.
filius Raphaia hujus quoque filius. : et le fils de celui-ci. Arnan. duquel na-
Aman, de quo natus est Obdia, cujus quit Obdia, dont le fils fut Séchénias.
filius fuit Sechenias. -- Filius Se- -* Le fils de Séchénias. Séméia, dont les

cheniae, Semeia cujus filii. Ilattus, : fils furent Hattus. Jégaal. Baria, Xaa-
et Jégaal, et Baria,
et Xaaria. et ria et Saphat au nombre de six. ^^ Le :

Saphat. sex nv'imero. -^ Filius Naa- fils de Xaaria. Elioénaï. Eizéchias et


riae. Elioënai, et Ezechias, et Ezri- Ezricam trois. -' Les fils d'Elioénaï
; :

cam. très. -' Filii Elioënai Oduia, : Oduïa. Eliasub. Phéléia. Accub, Joha-
et Eliasub, et Pheleia, et Accub, et nan, Dalaïa et Anani; sept.
Johanan, et Dalaia, et Anani. septem.
IV. Filii Juda Phares, Hesron,
'
:
) l-niii IV. '
Les fils de Juda : Phares, Hes-
et Charmi. et Hur. et Sobal. - Raia Judu.
ron, Charmi. Sobal. ^ Or Raïa, Hur et
vero filius Sobal génuit Jahath, de 1 Par. î, 4, i,
fils de Sobal. engendra Jahath. dont
7, 19, 5«.
quo nati sunt Ahiimai et Laad hie : naquirent Ahumai et Laad ce sont là ;

cognationes Sarathi. les familles de Sarathi.


^ Ista quoque stirps Etani : Jézra-
-"»lJrp«•
Kiaui. ^ Voici aussi la lignée d'Etam : Jezra-

40-16. Le fils de Salomon... Ces verseU compren- tance était si considérable. —


Hananias identifié par
nent descendance de David jusqu'à la captivité.
la
quelques-uns avec Joanna de Luc, m, i7.
17-4*. Les fils de Jéchonias... Ces versets com- a. Six descemlants de Séchénias, et non six fils
prennent les descendants de la race rovale après de Séméia. (Cependant le syriaque et l'arabe por-
la captivité. —Asir. On peut douter qu'il
s'agisse tent Hazarias [lour sixième fils.
ICI d un personnage ayant réellement
existé, car le 43. Le fils. Kn hébreu, les fils; ce qui est la vraie
texte hébreu peut se traduire . les lils de
Jécho-
:
leçon.
nias captif furent
H). Zorobabel engendra... La généalogie de
Zoro- e) Familles de Juda, lY, 1-43.
habel est poussée si loin qu'elle dépasse certaine-
ment 1 époque d'Esdras auquel est attribuée la IV. 1 . Les
de Juda. La généalogie de Juda vient
fils
composition du livre des Paralipomènes. Ce qui d'être déjà donnée, on rappelle ici ceux qui ont été
s explique en admettant que quelques noms ont la souche des principales familles de Juda. Voirplus
été ajoutes plus tard à une généalogie dont l'impor- haut la note sur ii, 3.
:

22 Chronicorum, IV, 4-17.


. Ciencalo^iw (-.). — «" Ce). FamiUif Juda (iV,

'
1-93J.

'
* Kat
y.ai

" '
dôsXffr^ç
,
^'
&'.-
'•.
^ yui

,
''^^ >•1 '-3> ''as 5s"3E^ '.

\(&
^^ .&''^ -
"'
•• •• <"

-
: ••• J : :

, ".
^
/,&'
'
"y/wôàc.
^,
'
vtoi
"HffùX,

— ^,
•.•

-nçf! -iBn-rsi
''aa
••-

nb^ '•intDnsn-rwSi
— ^3^
jT-:i" : vT : •••

?:
j•• :

ib

,
»••
^ J•• :
•.• : :
•••
: ; :

'"^ ^.
'

' ",
'.^'
".
-
nns;"^

:
-

^\•]
nns n^bn •'DDI

•.,

<.
:n-iy3
-:"
Tiii 3^i33?-rs Tbin ripi rprsi
:

b^—
"^
j;•

:
^ :

> : :•
:

nnnsn
''
•• -
»

^, ^, ^
,''
VnSU 1333
iâ^l 733?'' 9
- -
^" '- • ! AT |••_ : • 1 •• : J• ;

i^ç
, •^nnb^ ''S n'^ïib 72^;:

3si-2 -
bs"!»"' "^h'biib vzr'^" snps-i
jj

- rr^annn ''3bnnp rp3-as n^sb


:

. -•:•:_•••
^.
••
:iT : '

' , ^'' - t <i

^
,
>• : • • ' : |T rt

^ *
u^ri^H
"^v:
S3»i
"- ^3:S2?
:
-^nbnb
j• : • : ( -
*^

•'', .-
^^

&. ^^
'.
Kai
1 : :
J.

: r -:
- -:
): -:

1 :

• :

' . . ^n33î< nbs 3-^5 "^ nann

'
- ,•• •.• <•• AT r .• -: ( •

'
: :
'•'
•3 :3
' . nnb^
_
''33^ bs^3r3? T3p 13
'^,
, , , ri,
'*«<
;••

-rs Tbin
: AT : ':>•• • :

irbn b^^sr^H
j- :
•"

' &, 3, , 3,- ^"^


'^nbiypïi

3?
.'
rbin nnbïi
. , "
'••nN

••
• -:

:
3^îi'^-^^

I
•.•

V
•«

T-: '•
''''.•

_
-:
AT

^••

:
.^
:
(':
3.

.
^9
' Bai^Xaéju
4. : (*: '-^).
(': Baid^laôn). 5.
Oexitiju... 'AXua
:
6.
*
:
•^33^

nbn
)••^:

'' 3?-13^
D3?3i
"AT
nbc^-p• 3b3
-
an bïibbn^ ^33^ :3^ nbxiG
nbx iT
••
^n'^s'
'• •• •. <

)..'' &
Kctï
).. ','... ': :bN"iti3w^'i

^ sn\'^i7

.;. ^
('). :
9. : .
loco) " .
: {l.'AwSùç)

.-
8.
(ait.
10. '':
EF:
)•
(pro ij) •. Et (p.
(':

^^...
'E&yad'i

-.)
iv
7.
(':
: D-^niQ-rs lib^i

V. 13. 15.
V. 7.
q"03 nna
' 11
tiiû^

^. ..
.
i

11. A: 12. A: Kai . Bab-


... ':

?
çtifà
'.
. /.< (
: :

• . 14. (': ^JÎç,'ASaï . . . xc.-i

' ' '.


15. ': ). 15-10• :
^raréça
''Hqâ,
'laLôv.
17.
/foe»/^,
': Vctffçft',
.
\:
. .

13. Et Maonnthi manque «lans les Septante. 17. // rngrndra encore Marie. Septante ; • et Jétlur
14. De la ValUe des oiu'iifr.'*. Septante • d'Agea»!- : ciigcnilra .Maron •.
daïr >.
Paralipomènes, IV, 4-17. 9?.

. fcénénlo^^îe»» (1-lX). 2 Ce). Fantillex de Judn (IVfl-S3J.

hel et Jésema, et Jédebos. Xomen 1 Par. 2, 6. hel. Jéséma et Jédébos, De plus, le


quoque sororis eorum, Asalélplmni. nom de leur sœur fut .\salelpliuni. Or '

Phànuel autempaterGedor, et Ezer



Phanuel fut père de Gédor. et Éser.
^ Par. î, 19,
pater Hosa isti sunt filii Hur primo-:
M, 21.
père d'Hosa: ce sont là les fils d'Hur.
géniti Ephratha patris Béthlehem. premier-né d'Éphratha. et père de Beth-
•"'Assur vero patri Thécuee erant du* léhem. ""Mais Assur. père de Thécua.
uxores. Hàlaa, et Nàara. Péperit *>
avait deux femmes Halaa et Xaara. :

autem ei Nâara. Oozam, et Hepher, *'


Or Naara lui enfanta Oozam. Hépher.
et Thémani
Ahâsthari isti sunt et : Themani et Aliasthari; ce sont là les
"
filii Xâara.
Porro filii Hàlaa, Se- fils de Xaara. "
Mais les fils de Halaa:
reth, Isaar, et Ethnan. ^ Cos autem Séreth. Isaar et Ethnan. ^ Et Cos en-
génuit Anob, et Soboba, et cogna- gendra Anob et Soboba. et la famille
»i''>nem Abârehel filii Arum. d'Aharéhel. fils d'Arum.
'Fuit autem Jabes inclytus prie Jabes ' Mais Jabès fut plus illustre que ses

iràtribus suis, et mater ejus vocâvit frères et sa mère lui donna le nom de
;

nomen illius Jabes. dicens Quia pé- : Jabès. disant « C'est parce que je lai
:

peri eum in dolore.


Invocàvit vero **'
enfanté dans la douleur ». '"Or Jabès
Jabes Deum Israël, dicens: Si bene- invoqua le Dieu d'Israël, disant « si :

dicens benedixeris milii. et dilatâ- me bénissant, vous me bénissiez, et si


veris términos meos. etfiierit manus vous étendiez mes limites si votre main :

tua mecum. et féceris me a malitia était avec moi. et si vous faisiez que je
non opprimi. Et priéstitit Deus ne sois pas opprimé par la malice » !

quae precâtus est. Et Dieu lui accorda ce qu'il demanda.


Caleb autem frater Sua génuit
* ' Caleb " Quant à Caleb, frère de Sua, il
rrat<"r
Mahir.qui fuit pater Estlion. '-Porro engendra Mahir. qui fut père d'Es-
Estbon génuit Bétbrapiia. et Phesse. thon. '- Or Esthon engendra Bethra-
et Tehinna patrem urbis Xaas hi : pha. Phessé, et Téhinna. le père de la
sunt viri Reeha. ville de Xaas ce sont là les hommes de
:

'3 Filii autem


Cenez, Othoniel, et Cenez. la ville de Récha.
Saraia. Porro filii Otboniel. Hatbath. '
Mais les fils de Cénez furent Otho-
•*

Joe. 1.1, 17.


et Maonathi. '' Maunathi génuit Jod. niel et Saraia. Et les fils dOthoniel :
1, 13.

Ophra, Saraia autem génuit Joab Hathath et Maonathi. ** Maonathi en-


patrem Vallis artificum ibi quippe : gendra Oplira; mais Saraia engendra
artifices erant. Joab. le père delà Vallée des ouvriers:
'5 Filii vero Caleb filii Jéphone. Culeb car là étaient des ouvriers.
'^ Or les fils de Caleb. fils de Jéphoné,
Hir, et Ela. et Naham. Filii quoque Jephoiie.
Ela Cenez. *^ Filii quoque Jaléleel furent Hir. Ela et Xaham. De plus, les
:

Zipb, et Zipba, Thiria, et Asraël.


*''
:

Num.
. 1K35.
13, 7.
fils dEla Cénez. '*' Les fils de Jaléléel
:

aussi furent Ziph. Zipha. Thiria. et As-


Et filii Ezra. Jether. et Mered, et
raël:,'^ et les fils d'Ezra Jéther, Mé- :

Epher, et Jalon, genuitque Mariam, red. Epher et Jalon il engendra encore ;

4. Pere, fondateur. Voir plus haut


la note sur ii.
**• •?^"'""• '^'""' '* "•^•'^ sur Josué, xv, :;8.
Béthlehem sont aussi des noms de villes.
Hosa... —
Assur. fils d'Hesron, appelé plus haut
5. <»',
XsbUT. —
Thecua. Voir la note sur II Rois, \iv,'2. '

6. Ahasthnri, nom
• le muletier •.
d'origine persane, sisnifie
'a
M. Caleb. diffi-renl du (ils de Jéphoné, Nombres
sui, 7, et du lils d'Hesron. plus haut, ii. 9 |8 !i-»
48. ;iO. ' "•
Ji Bethraphn. signifie plus probablement .
la
maison de Kaplia •. Nnns... Récha, localités —
inconnues. —
Les hommes de la ville, cest-à-dire Uuvri<;rs tgyiitiens (t. 14). (Daprcâ Lepsiu»).
qui ont peuplé la ville.
des ouvriers. Celte vallée, mentionnée aussi dans
^3•
juge dJr^^
. fi{^ ou petits-fils, ou neveux.
Israël
Othoniel, — Il Esdras. xi. 33. parait avoir été située dans le
Juges, m. 9. :
voisinage de Jérusalem, au nord.
14. Père de la Vallée des ouvriers, c'est-à-dire
fon- 1.". Les fils cTEla : Cénez.
dateur de la colonie de Géharascfiim ou vallée Le texte parait ici in-
complet

24 Ghronicorum, IV, 18-31.


. «.ienealoKiw (1-\). — S' (aj. FUU Stmeon C1V,S4-43J.
'KadaitiMv. ^^ Kaî 7]
-,
^
'
,' , .
^yiôia

nuTbou

^'^

• /. ,
Kai
-"/,^
roi-

X«/irfir.

;'')'«
2i(ii/(oy,yaî
Kai

^
i]v

'".
2^' ^^,
rôr
vtoi

^Eodai-
'••Dn^ npb nuis ni^ns-rniQ
••
rr • •.. : - j r • :

. ")
-"

^
, ",^&.' ,
^'
' -'
^u4va
ZiÎoày, yML
Y'ioi
y.ai
r'ioi

Jovôa,
JHaoïoû.
Kai

J"

•jibini
:

15?
1• -; r - -•::::
^hl P5^^ 1"^^^^
^ t

",
' ,
^.\
, --
*- y.ai

xai
xai

-^
— «,
y.ai

ôi
dôiv,
: nni7-p^ rniT ^btn^ "^ani

,6^',,,
' . ai
xai
•f : : • AT •• iT _• -:

^:
: - : •

, ^^'',,
-'

- ^, xai ", - o-iiiii


•» :
ujsri
sT :
>iiiTb
" I J•• : - :
D^pi''i22
• :

/ ,',^ ,.--
^*"
•; • j•. : ,T : J-:n -:

^^'^ • : j - ••< Ip • - I

''2*>'\
: - :

1351-05?
-
n-rt^ïi a'^yûD
•• AT
2^' r: ' r• '.
: »:

•^^ in^^b^
: : <

^ -'.

,
'
v'ioi

Kai
.

^, ,
, , ",-
Kai nûaai al
vtoi
ai
^. -^ Kai
tjoav vloi

i33 ^?3 ' • :

i3Z
J"

obûi
: '
:

:b^s
=
: -

=
:

, ^,"^, ~ -jv
: : • i >\
-*^ 2?2.
, "*"
xai
xai xai
xai
b^^^
•• - AT : •

^2?
'^32:1
:
:i32 : >
^3 i3Z27
: •

"^'

': Mauùr. :
xai
BaiS-uaoi/aod^, xai '^H/m-
.
.- •'^Pïûb'l

n^nsb^
Nb
:
'
:i32

••
ni33^
J

bbi
»:?
^3^
•-
i32
ntsu:
< a^3Z
a'^aa

i\s

' )
^eujual'xaï -
17.
}), : ". -32
/

"! :.'' ^33-? 328


: : • : j• '

3
' A)eiaà . . '... 9» ('
(': 'Eai>€juujr. 18.

,^&,
.
':
,;"'''
.) ^. :
:

^
(1. -;' ~
:

'..
: .

^
)T : • : IT ' :r ir ~ r:
xai• jàara

.^ ^ '
bïi^nnn^ ibir^ïi asmi
33

vioï /u :

(W: . iT : : )•• : • IT ; w •••


:

'^ &). \ .
- -
rr^nn^
--
nbp:;3^3i
\ '^-
_- -: : : IT •: ; :

.
,
^ ; ', 20. :
u-lrur,
21.
-. ^'
:
. 3?331
-
•AT-:

r
:
\^3
— ny
rr^na^i

''37
a'^b^.o

nbx

': .: '^,
,
.,\^&.^). ,
. ^/...
.), -^•
: ^•' ^''
&^^ , \.
22. .
(': . !)-
.
V. 20.
2Î. n-'b^cj •j-'un ''as
' -,^

:
27.

,
,
,.
.-
,\
•:
^)(':

).
.
,
,, ,^^^• ~
"
),
':

(. ')
.
^?.
(':
(^Al.
23.

^'),
: ^.
28.
(Q^: .
:
al.).

24.

Mto-
29-•. : ) iv BaL•à
A:

': (<-. (F:


(^':

.
d^ovy . "^Equà
.
h'

. .
31. ': .-
,
.

-J0. de Jrsi : Zohelii et


les fils Septante <•;^. : travaillent le fin lin dans la Maison <tn serment.
el les de S(*i Zôan elles fils «le Zôab ».
lils : Celui qui a fait arrêter le soleil, el les hommes d'•
il-ii. Elles familles de la maison de ceux qui Mensonge, el le Sur, et l'Incendiaire. se|)taiite • et :
Paralipomènes, IV, 18-31. 25
. Cii'néaloçies (I-IX). — .9" faj» Demcendant» de Siméon CiV, S4'43J.

et Sâmmai, et Jesba patrem Es- ^^ ^. .^^


Marie, Sammaï et Jesba, père d'Es-
thamo. Uxor quoque ejus Judaia
'*^ thamo.^^Safemmeaussi.Judaïa. enfanta
péperit Jared patrem Gedor, et He- Jared, père de Gédor. Héber, père de
ber patrem Socho,etIciithiel patrem Socho, et Icuthiel. père de Zanoé; or
voilà les fils de Béthie, iille du Pha-
Zânoë hi autem filii Bethiœ filise
:

raon, que Méred prit pour femme.


Pharaonis. quam accépit Mered. '
Et les fils de sa femme Odaïa sœur de
''
.

*^ Et filii uxoris Odaiœ sororis Na-


Xaham. père deCéila. furent Garmi. et
^*^• "'
hampatrisCeila,Garmi,etEsthamo, '
'

Esthamo. qui était de Machatlii. -" De


qui fuit de Machâthi. ^^^ Filii quoque même les iils de Simon furent Amnon
Simon, Amnon, et Rinna filius et Rinna, fils d'Hanan. et Thilon. Et les
Hanan, et Thilon. Et filii Jesi, Zo- fils de Jési Zoheth et Bénzoheth.
:

-' Les fils de Séla, fils de Juda: lier,


heth, et Bénzoheth,
-* Filii Sela, filii Juda Her pater :
**'-• père de Lécha, et Laada, père de Ma-
résa, et les familles de la maison de
Lécha, et Lâada pater Marésa et cog•- ,

• '
1 ' ' 1 1 Par 2 3 ceux qui travaillent le fin lin dans la
nationes domus operantium byssum Gen. 'si :'.

Maison du serment. -- Celui c[ui a fait


in Domo juraménti. -^ Et qui stare
arrêter le soleil, et les hommes de Men-
fecit solem, virique Mendâcii, et songe, et le Sur. et l'Incendiaire, qui
Securus, et Incéndens, qui principes furent princes dans Moab. et qui revin-
fuérunt in Moab, et qui revérsi sunt rent à Lahem or ces paroles sont an-
:

in Lahem ha?c autem verba votera.


: ciennes. 2^ Ce sont là les potiers habi-
^' Hi sunt figuli habitantes in planta- tant dans des plantations et dans des
tionibus, et in sépibus, apud regem haies, auprès du roi. pour ses ouvra-
in opéribus ejus, commoratique ges, et qui ont demeuré là.
sunt ibi. -' Les fils de Siméon furent Xamuel,
*' Filii Simeon : Nâmuel et Ja- »;a)Fiiii Jamin, Jarib, Zara. et Saiil. -•' dont le
-' *'"'*""•
min. Jarib, Zara, Saul. Sellum fils, Sellum. dont le fils. Mapsam, dont
filius ejus, Mapsam filius ejus, cen. «, lo. le fils, Masma. de Masma -^ Les fils :

Masma lïlius ejus. ^*^


Filii Masma :
^''""• *''• ''
Hamuel. dont Zachur, dont le
le fils.
Hâmuel filius ejus, Zachur filius fils, Séméi.
'-'
Les fils de Séméi fu-
ejus, Sémei filius ejus. -' Filii Sémei rent au nombre de seize, et ses filles.
sédecim, et filia^ sex : fratres autem an nombre de six; mais ses frères
ejus non habuérunt filios miiltos, et neurent pas beaucoup déniants, et
univérsa cognatio non potuit adse- toute leur parenté ne put égaler le
quure summam filiorum Juda. nombre des enfants de Juda.
-^ Habitavérunt autem in Bersa- Eerem -^ Or ils habitèrent dans Bersabée,

bée, et Molada, et Ilasârsuhal, ^» et dans Molada, dans Hasarsuhal, -^ dans


in Bala, et in Asom, et in Tholad, "' "
Bala, dans Asom, dans Tholad, ^" dans
30 et in
Bâthuel. et in Horma, et in Bathuel, dans Horma et dans Sicéleg.
Siceleg,3" et in Betlimarchaboth, ^' dans Bethmarchaboth, dans Hasàr-
et
in Hasàrsusim, et in Bethbérai, et susim, dans Bethbéraï et dans Saarim :

in Sâarim : hfe civitâtes eorumusque ce furent leurs villes jusqu'au roi Da-
iK Gédor, prohablement la (iédor de Josui-, xv,o8. second l'attribut.
— Socho. nom d'une ville. Voir la nolt.• sur Josiu-, xv, Plantations... haies, ou enceintes, sont encore
35. — Znnoé. Voir la note sur Josiu-, xv, :h. la
4;l.
traduction de noms propres. On rend ainsicommu-
19. Céila... Esthamo. noms de villes. Voir les iiément l'hébreu • ce sont les potiers et les habi-
:

notes sur I Rois, xxiii, l, et Josuc, xxi, 14. tants de Netaim et de (;édéra •. La position de
21. La Maison du serment est un propre nom Netaim est inconnue, fédéra est la ville de la plaine
d'homme, on doit alors traduire • la maison d'.Vsch- de Juda mentionnée dans Josué, xv, 3•!, et indiquée
béa plus loin, xu, 41, comme la patrie de Jézatiad.
. Celui
>.

pres dont
L'hébreu porte ici des noms pro-
qui...
la Vulgate donne la signilication
Jcktm, et les hommes de Cozéba et Joas. et Sarapli,
. et :
3° Les tribus transjordaniques. IV, -îx — V.
qui régnèrent sur Moab, et Jaschubilahem •. Ces — a) Descendants de Siméon , IV, ^4-43.
paroles, ou ces ehoses sont anciennes, c'est-à-dire
probablement voila quel était anciennement l'ordre
:
28. Molada. Voir la noie sur Josué, xv, 2.
dans les villes de Juda; voilà comment ce pavs fut méuie(|ue dans./'WM(i,xv,s9, non identi-
partage aux diverses familles de la postérité de
Juda. D'autres traduisent ; or ce sont des choses
fiée.—Bri/<i.la
S'J.
Aaom, nonimée Asem dans .Josué. xi\, à l'ex- 3.
irémité méridionale de la Palestine, non loin de Ber-
anciennes; ce nui est faux grammaticalement car, sabée. — Tholad, l'Eltolad de Josué, xv, 30, inconnue.
dans riiebreu, le substantif ou cAo.si-s étant
déterminé par l'article, et l'adjectif anciennes ne
/•/ ;

30. Bathuel, la Béthul de Josué, xix, — Horma. 4.


Voir la note sur Juges, i. i~. —Sicéley. Voir la note
l'étant point, le premier de ces mots réprésente sur I Rois. XXVII, (i.
nécessairement le sujet de la proposition, et le 31. Bethmarchaboth ou la « maison des chars •,
2) Chrorjicorum, IV, 32-43.
— FUU Simeon

,, . . <;eiienloKiH> (-.\). « (aj, flV, 94.43),

,
^-

^^

'
Kat inavXeiç

, 3,''. ",.
Kai nùoui

'•^''

"^', « ",
Kai
•/./.,

/ inavXsiç
yfiaaç,

/
xui ^Hr, ^Fsfi-

y.uî
-nr
îonb airn^nm
- IV

:
n*^^^

- -: 1
: :
^^^

,
r :

:)••:-:
^
ni3^2o -^mx
:

jt
« -
bj2

"^, ' ^, "^,


•'"' _ ;

^, ",
, ^, ' 2/., ^.
' - , "laaovCa,
^^ xai

napr^'^i
:

'^r3?i';i:s!'i
: • .• ••

tbjSi-^ffis?—
: "^^,••

|36
:

^
xai
'u4ouCa,
([, ", 'Jaâitj'/i,

- 23
'*'

^*

•' , &, nb^5


•<
:n''r/ûa:-,z
- : : '
•••
""T/^œ-p
:_ • '
•.•
n^Tss jt :

^"

,& bb*•! îni-ib


: : • :
D\s*''b3

^,^
• :
rrbaja
cn^ni3w>i

_

h^2=i39
:
a*î«52n
_• -

. -
xai t :r~ < : j -: •.• •.

,
, ,3 2
xai xai
'" Kai
Ij•• •.•:•_-.:: •- : .• : •

^.
'/
xai

^' - xai naptiii an"^


-
•••
Kv

a-^ntûsn
: • j- -:

an-i^
ynsni
V J
nibi
''s
:

mba:^

'^
- ••
1- ; •
J• AT :

'^
Kai
a^nirsn- :
nbs
V ••
ï'-Nn^'i
T-
:a^3Bb4i
ri:

', ", -
( , xai
xai
.
'^:«3?"/3-•]
-^y a^^^nnp n^ip
an^bnN-^^

*- ïiss'/pD
^is*]

ntpx

&, , -^.
voai

^*'
Aat
^
-''S

nnb
DïT^nnn

bbn lifi^ib '^sa-'ia


( :

an^i
ai»n

): : •

42

-
j•• ••
J- : : iT ' : • : ' jv

, xai xai xai 'Fa- T : - : A •• J" -•• T-; • ••

.
'^

^
(fui'a,

Kai
xai v'ioi "hoi,
-
^3?»''
v;

:
:



•'a?

-
i"\

Di»n- ^y
V-
b^'^•y'l • •.

am
:

T
n-^Bni
"1'

^,3»si
:

:•-
nnya^
- : :

.
' 32.
) -:
, '* ^Hr. ': '^1*. : *««
.
Qoxxùy
T. se. 301 "paa
41. 'p C'sisan
St"3

(. .) , et (.

.
V.

:
çatia.
).
'
33.

3.
A-j-
(EF: 3a. :

. 36-37.
. 34.

': Va- '^S. )


). .) -
. 9. 41. .\'* . .\: (1. -
:..
'
^ (: ).
.
11 àÇ 39.
40. F.\:
FX*
\iuwv
(.)
xovf)
(EF:
SK(l.
42. F*
43. A"j" (.
: .2V«ç...

les générations des parents d'Éplirathabak à la mai- • Gérera, jusqu'à rorieut de (".ai ».
son d'Ésoba, et Joakim, les liouimes de Cliôzéba, et 41. Et Irx habitants qui s'y trouai 'ut. Septante l

Joas, el Sarapli •. —
Et i/ui revinrent Lahem: or • et les Minécns, <|u'ils trouvèrent là •.

ces paroles sont nncientivn. Septante : « et il les ra- M. Et ils ont habité dans ce pays en leur place
mena à Abcdérini, à AlliDukiim, etc. ». manque daus les Septante.
33. Gador,jusr/ua l'orient rie la vallée. Septante :
Paralipomènes, IV, 32-43. 27
. diénéalog'ies (1-). — 3° CaJ. DencendantM de Stinéon CMV, S4-43J.

ad regem David. ^- Villa' quoque vid. ^- Leurs villages aussi furent Étam,
eorum Etam. et Aen, Remmon, et
: Aën, Remmon. Thochen et Asan : cinq
^^ Et toutes bourgades aux
Thochen.et Asan, civitàtes quinque. villes. les
^^ Et univérsi viculi eorum per cir- environs de ces villes jusqu'à Baal fu-
cûitum civitatum istârum usque ad rent à eux voilà leur habitation, et la
:

Baal lupc est habitâtio eorum et


: distribution de leurs demeures.
sédium distribi'itio. ^''
De plus, Mosobab, Jemlech. et
3* Mosobab quoque et Jemlech, ^^,^'^^'* Josa, fds d'Amasias, '^' Joël, et Jéhu,
et Josa filius Amasiae, ^•'
et Joël, et fils de Josabia. fils de Saraïa, fils d'A-

Jebu filius Josabia• filii Saraiaî fïlii siel, ^'' Elioénaï, Jacoba, Isubaïa. Asaïa,

Asiel, •'*'
et Elioënai, et Jâcoba, et Adiel, Ismiel et Banaïa, ^^ ainsi que
Isuhaia. et Asaia. et Adiel, et Ismiel, Ziza, fils de Séphéi, fils d'Allon, fils
et Banaia. ^' Ziza quoque filius Sé- d'Idaïa, fils de Semri, fils de Samaïa.
phel filii Allen filii Idaia filii Semri ^" Ceux-là sont les princes renommés

filii Samaia. ^* Isti sunt nominati dans leurs familles et ils se multipliè-
.;

principes in cognatiônibus suis, et rent extrêmement dans la maison de


in domo aninitâtum suarum multi- leurs alliances.
plicati sunt veheménter. ^' Et ils partirent pour pénétrer dans

•^ Et profécti sunt ut ino^rederén- ••"•.a


••OfllIH
Gador, jusquà l'orient de la vallée,
»

tur m Gador usque


1 •

ad orientem invanio. afin de chercher des pâturages pour


vallis, et ut quiérerent pâscua gré- leurs troupeaux. '" Et ils trouvèrent
gibus suis. '^ Inveneriintque pas- •'"' - ' '

des pâturages abondants et excellents,


cuas uberes, et valde bonas, et et une terre très spacieuse, paisible et
terram latissimam et quiétam et jud. n, :. fertile, dans laquelle s'étaient établis
fértilem, in qua ante babitaverant de des descendants de Cham. '' Ceux-ci
stirpe Cham. '* Ili ergo venérunt. r^^. i i. >.
donc, que plus haut nous avons dési-
quos supra descripsimus nominâtim, gnés nommément, vinrent aux jours
in diébus Ezechiœ régis Juda et J vT;. : [,*»; 1; d'Ézéchias. roi de Juda, attaquèrent
percussérunt tabernâcula eorum, et leurs tentes, et les habitants qui s'y
babitatores qui invénti iuerant ibi, jo€. 6. i;. trouvèrent et ils les ont détruits jus-
;
'
etdelevérunteosusqueinpmeséntem qu'au présent jour; et ils y ont habité
diem liabitaven'intque pro eis quo-
: en leur place, parce qu'ils ont trouvé
niam ubérrimas pascuas ibidem re- là même de très abondants pâtura-
perérunt. ges.
'- De filiis quoque Simeon abié- 7nïa"io"
''-
Parmi les mêmes fils de Siméon,
runt in montem Seir viri quingénti, cinq cents hommes s'en allèrent à la
babéntes principes Phaltiam et Gen. h, g. montagne de Séir, ayant pour chefs
I
Naariam Rapliaiam et Oziel filios
et Phaltias, Naaria, Raphaïa et Oziel,
Jesi et percussérunt reliquias,
:
''^
fils de Jési; " et ils délirent les restes
qua? evâdere poti'ierant, Amaleci- 1 «èg.iViS; qui avaient pu échapper des Amaléci-
târum, et habitavérunt ibi pro eis tes; et ils ont habité dans ce pays, en
usque ad diem hanc. leur place, jusquà ce jour.

dans la plaine de la Sophcla, où les chars pouvaient était en effet étroitement resserré entre les Philis-
manoeuvrer à l'aise. —
Uethbérai, la même <iue BéUi- tins et Juda.
lébaoth de Josué, xix, ti. —
Saatim, la même que il. les Méounites ou habi-
Les habitants. Hébreu :

Sarohen de Josuë, xix, ti. tants de Maon. ville située aux environs de Pétra.

de Josuè, XIX, 7.
Josué, XV, 35. Thoclwn
— .
34. Étam. "Son idenlific; ne figure pasdans la liste
Remmon. Voir la note sur

Amn, Inconnus.
— Ils les ont détruits. D'après l'hébreu, ils les
frappèrent d'annthème. Voir sur la loi du khérêm.
les notes sur Nombres, xxi, -l, et Deutéronome, vu,
.H3. Baal, probablement Uaaiatli Béer Uamatli de
Josué, XIX. «. ii. Séir. l'Idumée.
3«. La maison de leurs alliances: la maison qui 43. L^s 7-estes qui avaient pu échapper des Amalé-
provint de leurs alliances par mariage, les familles cites. Ils avaient été battus par Saiil, 1 Rois, xiv, 48;
qui sortirent d'eux. XV, 7; par David, II Rois, viii, 12: toutefois quel-
39. G'idor. peut-être cérara, comme portent les ques-uns avaient échappé et s'étaient réfugiés
Septante, au sud de c.aza, renommée pour ses pâtu- dans l'Idumee où ils s'étaient mélangés aux ha-
rages. —
-l/iH de cherc/ter des pâturages. Simeon bitants du pays.
28 Chronicorum, V, 1-14.

(
inî
V. Kui

•/.
vioi
,^£&,"-
. Cieiiealo^iHe

'
(|.|.\). — 3" (h^). FUH Ruben et Gad

iv
"'
33 :
• •
^'^
J•• :
(V^ 1-99J.

'ib^nni
-
niD^n- : :
_
:

',
,,
,
", -

xut
J

.-

1"
:

:
•• :

:
• '
••

••

-
<••

••• •
:
>•

-
:

^ :
.•-:•:
j :

,
1 : :

".') ^1bE ;3 132 ^33

.
3

'^ "" xat ^ - 11—. bs-iiD'• •• •.)••:

^
•• : • J :

"/,
.,
xat
"^, *
: - : " : r :
- : ' / : •.•

"" iD3 r.s-^^a îiDn ^^izu iD3 3»ir» i:2 r^

'', ",
^SHU,
—f/itt", ''
iD3 nnw^a : "132 b:P3 i3n rr^s-i g

, '^ jv -: jT :
•• : 1 : - >- i ». : jt :

ii^n ^^ rhi2 ncN3ts r3.bn r^yn


. ".
1 ff. - ' V JV •••
vv : : • /- : • :
••

'- : : • ; •.• :
••

32
,".,
'
Kai bs^r•^ nniibhb

.
>.••: --

", - -
J
^
AT : : : • :

73?- nnnDTI
.
3?7223-12 Sibn^l 8

", — ^52
,
, ), ^3
^

"^, '••
«««, 23-:?
-

^i2b-^2?
.: -
: :

^- • -; \-

rn-'^bi
:•-:
zffii^
^••

:
:
li"tD b:?:ii
."'"
« '
.biii"'
"
^

, . •.•

<
••'; •
^^
s•

-"
AT :

'.
nnsrrrob
-
rrhnr^
iT

:
'

• '
:

••>• :
:

<

,-
^"
ATT •- ",

.
: ^ : • ". : •

'^SE-bs-b::?
y"^ -
cn^briïii
:
bm^i
r-

-
' : ••• •• JT : :
)t•.

: ^2?b5b
-

,
iT : •

**
•iffisn v'^si 12U5'' DHJsb n:»-'32i n
^. ^'-" - jt ••

. '-
•.• :
' iT 1 •••r.• : _ •* : IT : :

,",,"^ ' ,
, 6
^^
aDffii
t :
b^i^
"^j••
:nDbo-i3?i2
- :

... ..-;,. ' - : ^- : - : ,•• : • "

^'
, ", . ^-, "),
îiirsu:
- •'- : •
:?m
- )

b''''2^5
;
p3?^n
' - : :

•'33
s* :
;?2 " •" •

...
'* +.) .)
\.•.
. .. .)"^^. (. •{• (. V. . tivn 'in 'bn "53

) )
.^ ,). ..
:

. - 19
(1.)
4. :
:
':
(a.
(1.
6. : (1,
... 'Açawy
...
(: '£(»0.
3.

(|.
AFf
'* (fllt.) avTiôf. ': '; ;^ . ; iV: tTtï

:,
(':
-^ (': ). 2^1} ayaroÀiôr), 11. \^W:

^
\:
1. ':
...
uoiç). A*:

F: (pro 3TÇ0S
. 9. ':
. *.')
.
: TJj
8.
10.
A:
:
(: f»'

(.*).
âtj-

xat
.).
JV/oaoÀila/i

14. ':
xa\ ,. 12. :

>1.
'/aiat. 13.
tta\

':
:
(." -' -•
y

. i. Son
droit d'ainrssc. Septante • sa b(^ii6clic : .•;. linul. Septiinlc : • Joël ».
tion ». — Aux
fila de JoKc//h, /iU d'I-sracl. Septante : (i. licira. Septante Béel ». :

« à son Joseph, lils dlsrael ».


fils 7. Septante de patrie dans Jeu r-
« cl ses frères :

i. Mais le droit d'ninrum• fut nltribué à Joseph. Kénéaloîiies selon leurs gfn<'rations •.
Septante : • et la bénédiction de (appartint à) Jo- 10. Les Aqarévns. Septante « les habitants •. :

sepli ». Dans toute la contrée qui regarde Galaad. Seplanli-
4. Snmaïa. Les Septante ajoutent : < dont le fils fut « au levant de Oalaad ».

Bania ». li. Étnit tcic. Septante: • était le premier-ii'


Paralipomènes, V, 1-14. 29
. Ciénéalo^ie» (1-). â> Cb-cJ. Dencendant» de Huben et de Cad CV, i-SSJ.
«"•»«•"•
V. '
Filii quoque Ruben primo- *'^
V. Voici les fils de Ruben, premier-
'

géniti Israël ipse quippe fuit primo- Gen.33.îî; né d'Israël ;car c est lui qui était son
génitus ejus sed cum violâsset :
*».*;*'^^•
premier-né mais lorsqu'il eut violé le
;

thorum patris sui, data sunt pri- lit nuptial de son père, son droit d'aî-
mogénita ejus filiis Joseph filii
nesse fut donné aux fils de Joseph, fils
Israël, et non est ille reputatus in
primogénitum. - Porro Judas, qui i Tar. a. *.
d Israël; et Ruben ne fut plus réputé
erat fortissimus inter fratres suos,
^"^**''''°' premier-né. Quant à Juda, qui était le
"-

de stirpe ejus principes germinàti plus vaillant parmi ses frères, des prin-
sunt primogénita autem reputâta
: ces ont germé de son tronc mais le ;

sunt Josepli . droit d aînesse fut attribué à Joseph^


^ Filii ergo Ruben primogéniti fîiu ejae. ^ Voici donc les fils de Ruben, pre-
Israël : Enoch,
Esron et et Phallu, mier-né d'Israël Enoch et Phallu, :

Charmi. ^ Filii Joël Samia filius : ceu. 4, 9.


Esron et Carmi. ^ Les fils de Joël :

ejus, Gog filius ejus, Sémei filius xi^ie, .


Samia, dont le fils, Gog. dont le fils,
ejus, Micha filius ejus. Reia filius
"^

ejus, Baal filius ejus, ^ Beéra filius i ?« Séméi, ^ dont le fils. Micha, dont le
4 Eeg. 13 fils, Réia. dont le fils. Baal, ^ dont le
ejus, quem captivum duxit Thel-
gathphàlnasar rex Assyriorum. et fils, Béera, que Thelgathphalnasar,
fuit princeps in tribu Ruben. " Fra- roi des Assyriens, emmena captif, et
tres autem ejus, etunivérsacognâtio qui fut prince dans la tribu de Ruben.
ejus, quando numerabântur per fa- "
Mais ses frères et toute sa parenté,
milias suas, habuérunt principes quand ils furent dénombrés, avaient
Jéhiel et Zachariam.
pour chefs Jéhiel et Zacharie.
* Porro Bala filius Azaz, filii Ko ru ni
lutbiluliu. ' ^ Or Bala, fils d Azaz, fils de Samma,
Samma, filii Joël, ipse habitavit in
fils de Joël, habita lui-même à Aroër,
'

Aroër usque ad Nebo et Beélmeon.


^
Joi. 13.
Contra orientàlem quoque pla- Num. 3ï. 3^
1•:
jusqu'à Xébo et Béelméon. ^ Il habita
gam habitavit usque ad introitum aussi contre le côté oriental jusqu'à
erémi, et flumen Euphraten. Multum ». u. is. l'entrée du désert et jusqu'au fleuve
quippe jumentorum niimerum pos- ^'™''*•'' *
d'Euphrate;carilspossédaientun grand
sidébant in terra Gâlaad. *** In nombre de bestiaux dans la terre de
diébus autem Saul prœliâti sunt Gâlaad. *"Mais, dans les jours de Saiil.
contra Agaréos, et interfecérunt il- ^,' i^' ils combattirent contre les Agaréens.
les, habitaveriintque pro eis in ta-
i
pj^"*; '^^ les tuèrent et habitèrent en leur place
bernàculis eôrum, in omni plaga dans leurs tentes, dans toute la con-
quae réspicit ad oriéntem Gâlaad. trée qui regarde Gâlaad.
Filii vero Gad e regiône eôrum
* '
c) Filii ** Quant aux enfants de Gad, ils habi-
Gad.
habitavérunt in terra Basan usque tèrent vis-à-vis d'eux dans la terre de
Selcha '- Joël in càpite, et Saphan
: Basan, jusqu'à Selcha. '- Joël était à la
seciindus Jànai autem, et Saphat,
: tète, et Saphan. le second; mais Janaï
in Basan. *^ Fratres vero eôrum et Saphat dans Basan. *^ Et leurs frè-
seciindum domos cognatiônum suâ- res, selon les maisons de leur parenté,
rum Michaël. et Mosôllam, et Sebe, étaient Michaël. Mosôllam. Sébé, Joraï,
et Jorai, et Jachan, et Zie, et Heber, Jachan, Zié et Héber. sept en tout.
septem. " Ili filii Abihail, filii Huri, '^ Ceux-ci furent fils d'Abihaïl, fils

6; Descendants de Ruben, V, l-lO. jamais les Kubénites se soient étendus jusqu'à


l'Euplirate. — Jusqu'au fleuve dEuphrate. Voir
V. Son droit d'aînesse fut donné aux fils de
i. la note sur Geni-se, xv. 18. La terre de Gâlaad.—
Joseph. C'était une prérogative de l'autorité du père Voir rinlroductioii au livre de Josm^, t. II, p. 10.
<le conférer le droit d'aînesse à celui qu'il voulait de 10. Agnréens^ Peuplade arabe, qu'on assimile
«68 enfants. Sur les avautages attachés à ce droit, voir généralement aux Agréens, probablement établis
la note sur Deuléronome, \\u 15. sur la route principale de ta mer Rouge ù l'Eu-
6. Thelgathphalnasar altération du , nom de Thé- plirale.
glathphalasar. Voir la note sur IV Rois, \\. 19 et les
fisures de IV Rois. xv. i9, et I Paralipomènes, v. 36.
S^Aroér de Ruben, sur l'Arnon, vis-à-vis d'Ar Moab.
c] Descendants de Gad, V, wa.
— Aei>o. Voir la note sur Sombres, xxxii. 3. Béel- — 11. Basan. Voir la note sur Sombres, xxi, 33. —
méon. Aoir la note sur Sombres, xxxii, 38. Selcha, la Salécha de Josuë. xiii. 11.
9. Plusieurs commentateurs traduisent : Jusqu'à 13. Selon les maisons de leur ptirentê; c'est-à-dire
rentrée du dêitert qui s'étend de FEuphrate aux d'après les tamilles dont ils étaient les chefs, et à
irontières du pays de Gâlaad, car rien n'indique que qui ils donnèrent leur nom.
30 Chronicorum, V, 15-24.

, , -
^lâut, vtov
1. CiienpaloKriH;

vîov
(l-IX). — 3" fdj. ij2 3tanai$Me tranm Jordannm

vlov '/e-
fVf 93•9).

. .,-,
ouî, vlov '', v'iov
^'^

v'iov '^, v'iov ,

>
/ 2 {.
^"^
tv
ti' '/.ai -
^, 7] ^& ^ ^

: - : • •.
IT : - '

".
,,---
J1 : Tt y •
AT : '
•.•
IV JT <•

', ,
'^ - ••-: r-.r -:;-
1" : •

r:
' •.• r.•

,, . ..-r^ :

•• T-: . - .. .

-
•.• : )<•• : • ;

', D'^rans- n^onbu


AT•
: :
^irûb'^ n»p
\- >
"^^ : •• • : j :

'.
,. ,
"^, ",
*^

-- -23?

îni:"!
n^nb'/2
VT

^: : •
ï'.br'i
j -:,

n^ta'^'i
— :n2S IT

D\sn:>nn
- - r
•'ssmo j•- :

,., ^
: / • • :
IT :

^2
-*^*

,^, -
cn-'br ^,5'1 =

,
^JnS^'l-
: * :

3?
IT • .•••-: _
- - : iT ••

, d
DNibN'b ^i
-^'2 cnb "lin^Di
bbi D\s''nsr>n
ni^nb^a- \'pyj

'
" -.•

,
r iv ' • : •

,
- ' -

. .. ,- " "
& -'^
a^s œsDi
ï-bs: à-'in- a-^bbn-^s
• -• -: r
a'^E:;^5 anronn obs
:ribN
IT ••
n^22 t J•

", ^
J : ;••- AT : • - : ••
r

2• __

", ^, '•'sn 'àz^, nb5--n? an'^rpr -'u

&.
ÎJ î

b3?3"n3? '1:23373 vnsz "3'' nisro

, ^', "" ,
-
"^ -
s- ' • -
VAT J <- : IT ••• :

',,
oi'xo;i'

.
, -
-

^(^,
'

ai'rnn•.
2,
t

anizs-n'^s
AT -:

B^a:2N
J 1 V

I••
:
•.•

^ J"
- :

n^'^nim
nbxi
• ,
/• :

*' •
I

n-iTun-^T
*

pan 2;
:

' ''

^
bs-^nn•^"!

.
-: "^
••_•:- - •

-
• : : : _ : : :

.
(
.
. ':
14-1
viov
. .. ; <<- vt. "Jac't vt.
.

.
vt. 16. F:
.) . : Bri2s n^nb
18. •:
.
^. 9.
: ...
L•'

17. :
19. : . 21. 3 aa
': . ^...
20.

.) èr
AB'f
«Trotxiciç,

YJj.
(«.^.) . ':
':
:^<. 24. :
23. .'. . oïxior,
22. F:?
-
:'
(.
. .
'/itffi, , .
^,
.
.
, ^. 'SI.
':

16.
lie
Jusqu'aux limilvu. Seplanle : . jusqu'à la sor- .
mille eliameaux
Cinquante »7/• cAfjmcauj•. Septante
».
: « cinq
l!t-20. Septante et ils lireiit
: • la guerre avec les -Ji. hr /tlux. suceomhèrent : car
betiueoui> (le hlexsrs
Agaréens et les IlurtH-ns, et les
Napliiséens, et les c'rttiil lu guerre du Seigneur, niao(|Ue dans les Sep-
Nadabécns, et ils l'em portèrent sur eux ». tante.
iO. Ainsi que tous rru.r quiavtiit-nt >'•1• avec eux. 4;<. Paire que leur nombre élnit grand. Septante:
Septante: • ainsi que toutes leurs tentes >. • et ils abondèrent clans le Liban ».
Paralipomènes, V, 15-24. 34
. Cit'néalogfie»* (-] 3' (d). 1 9 Manamté trannjordanique ( V. 33-'-î6j.

filii Jara, filii Gâlaad, filii Michaël, d'Huri. fils de Jara. fils de Galaad, tils de

filii Jesesi, filiiJeddo. filii Buz. Micbaël, iils de Jésési. iils de Jeddo,
Fratres quoque filii Abdiel. filii
'•'• fils de Buz.
'"'
Leurs frères furent en-
core les Iils dAbdiel. fils de Guni. cha-
Giini. princeps domiis in familiis
cun cbef de maison dans ses familles.
suis. "^ Et habitavérimt in Galaad.
"^ Et ils habitèrent en Galaad. dans
et in Basan, et in viculis ejus, et in
Basan, et ses bourgades, et dans tous
cunctis suburbânis Saron. usque ad j, 33 ^ les faubourgs de Saron. jusqu'aux -
términos. ^" Omnesliinanierati sunt %^?j/"5.;' mites. ^" Tous ceux-ci furent dénom-
in diébus Joathan régis Juda. et in I
brés dans les jours de Joatban, roi de
diébus Jéroboam regfis Israël. Juda. et dans les jours de Jéroboam.
'^Fdii Ruben. et Cad, et dimidiœ i».-i.ei;ir., j
roi d'Israël.
tribus Manâsse. viri bellatores. scuta !
***
Les enfants de Ruben, de Gad. et
portantes et e^ladios, et tendéntes ar-
'

de la demi-tribu de Manassé. furent des


gens de guerre, portant des boucliers
cum. eruditique ad pra-Iia, quadra- *".
et des glaives, tendant l'arc, et formés
ginta quatuor millia et septingénti
aux combats, au nombre de quarante-
sexaginta. procedéntes ad pugnam. quatre mille sept cent soixante, mar-
'•'
Dimicavérunt contra Agaréos :
l Par. 5, lo.
chant à la bataille. '^ ;Ils combattirent
G«n. Î5, lô.
ItuFiéi vero. et Naphis, et Xodab, contrôles Agaréens: mais les Ituréen?.
-•*
priebuérunt eis auxilium. Traditi- Naphis et Nodab '-" leur donnèrent du
que sunt in manus eùrum Agaréi. et secours. Et les Agaréens furent livrés
univérsi qui fiierant cum eis, quia entre leurs mains, ainsi que tous ceux
Deum invocavérunt cum prœliarén- qui avaient été avec eux, parce qu'ils
tur
invoquèrent Dieu, lorsqu'ils combat-
et exaudivit eos, eo quod cre-
:
°*°• '^• *'•
taient; et il les exauça, parce quils
in eum. -' Ceperiintque
didissent
ômnia qua• posséderant, camelorum
avaient cru en lui, -' ¥
ils prirent tout
ce que pos.sédaient ces peuples : cin-
quinquaginta millia. et ovium du- quante mille chameaux, deux cent cin-
cénta quinquaginta millia. et âsinos quante mille brebis, deux mille ânes,
duo millia. et animas hominum cen- et cent mille âmes d'hommes. -- De
tum millia, -- Vulnerati autem multi î-- - ' '• plus, beaucoup de blessés succombè-
corruérunt fuit enim bellum Do-
: rent car c'était la guerre du Seigneur.
:

mini. Habitaveruntquepro eis usque i Kep. 15,


17. 6. Et ils habitèrent la en leur place jus-
ad transmigrationem. qu'à la transmigration,
-^ Filii quoque
dimidia" tribus ti) f « -•*
Les enfants de la demi-tribu de
Manâsse possedérunt torram a fini- Manassé aussi possédèrent le pays de-
bus Basan usque Baal. Ilermon. et ffuis les confins de Basan jusqu'à Baal,
Sanir, et montem Hermon. ingens lermon et Sanir. et la montagne d'IIer-
quippenumeruserat. -^ Et hifuérunt oe»»• 3. » mon, parce que leur nombre était
principes domus cognationis eorum, grand. - Et voici les princes de la mai-
'

llpher, et Jesi. et Eliel. et Ezriel, et son de leur parenté Epher, Jési, Eliel.
:

'
'?mia et Odoia, et Jédiel, viri for- Ezriel, Jérémie, Odoïa et Jédiel, hommes
-
;mi et poténtes, et nominati duces très braves, et puissants, et princes re-
;:. iamiliis suis. nommés dans leurs familles.
. Leurs frères. Le texte original porte un nom ->3. Baal, Ilermon. on plutôt Baal-HermoïK'C'est un
rsonne Afii.:

Snron. Voir la note sur Josuè, xii. i».


Jérobonm II. C'est sous son rè^ne en effet que
ivs d'Amnion et de Moab (ut re'conquis,
et que
inbus à l'est du Jourdain furent arrachées à la
ination syrienne, par ses victoires sur le roi de
as. probablement Maniio.
successeur de Béna-

j,,,...,.
-

'ronome,
note sur ni Rois,
.
Des gens de guerre. Dans sa bénédiction
ao), .Moïse compare Gad au
a cause de sa bravoure.
\, 1t;-n.

/{OMr/i>r«, Voir la

19. Naphis, nom


d'une tribu arabe,
loute tribu ismaélite, d'ailleurs inconnue.
— </«,
sans
ii. La guerre du Seigneur. Voir
la note sur Juges.
•'
i, 8.
d) Descendants de la demi-tribu de Manassé
transjordanique, \ -IHiH,.
. Archeri tendant l'»rc QfM). (Tomboan de Eeni-Hasian).
— :

32 Chronicorum, V, 25-41.

& 6&^(, . <âenoaIoKriH> (-). — 4^ (a). Aaron CVI, -lSJ.

([,,,.
'^^
h•

\^ -
. ^^
tE.7JQSv

"^/,
/.ai '^,
', Taôôi,
y.ai (( -
«l'roi'ç Xaà/, y.ai hd
:
^' "^, -
niDîii rî^nh ai??^?';^ riisD^

.
",
1'

"^4' ",
. .

-
"^

, ', ^</{' Kaad-,

^
- 17-

nnp
J-
liœ-ia
.-Ir
^'h
.;-:

^2Z
it:
27

,", , , ^
. ", "&.',"- ''
)

/
V : •.• :

-:i-
1 J —.

1
: •

'^^
_

r :
jt

-:
-
:

i-
-

"^Dni
J•• :
':

;î:n''""12o
i"

at
<•'

'

•.


"-
• ' J•• : :

'

,
,"
,,
^,", ^
". ^

"-
: y^aJ-^^N-nN
J• :•.•
Tbh cnrs cnrs
|T r : < '•'

", ^-
2-

", " -
", "

,
.
"'
"
, "
^"2,", - * *
'"«<;

"^-
"- 5 y^ç'Hii-rîS! n^bin piisn pii^

2",," 2
'-
2^, '^
: :
T^bin ]^nii)
: — •.•

»^
: Ijni'^'rs
.•

rbin 36
) - - --.

,
. ^
. ' ^ -
. :
)• ...
'^.
, :
2. '*

, ,
,,
^?
^''
^''

26,

(cf.
el;
>'.
Xalà.
10). '
(EF:

:
\. FX:
iv

s.

Mfçeçet(lt. 16,19,
"-

)...
S.
— 1U3^^

bïibffi")

T^bin
rr^ss ".ns

piis-ns i^bin n^'^^51


ibi'1

:a^^ïp-rs
n*pbm nbbn-rs rbin
: Dbffln"^2

iT : — ."1"

T^bin
n^yy
nbb» hdz "
AT

:

-^.O'^ns 38

pi^sis-j

.
;.',: ^, ). :
29). 2. 'AfA^àfi (': sic iiifra). 5. ': :--r IT
••• : .
: J• ^

(: . 0.

.) :. ,
0-7. MuQatœd"
':

, ^. : 9. ...

^, :
...
(ilrm ABS 10). 11- ':
12-13.
rov
• •

'^ -
•.• : 1- : V- : t
i- •..

14-1!).
ir . »' 41. -sxï-isna x'îa

. (s. ,..•^ (\\ f .) f?;


V.

^
m. man(|uc dans les Seplaule. remarquera la répétition qui se trouve aux
1-2 et 16-18.
VI. 4. Les versels 1-1« de ce chapitre forment, dans l.'i. (H. M).Or JosMcc sortit du pays quand '-

riiébreu et dans losScptanle, les vorsels 27-41 duclia- (inrtir itèporla Jmln... Seplanlc : • et Josédec al
\ iire V. Puis le cliapilre vi commence au y. 10. On — il-migration (émigra) avec Juda... •.

Paralipoménes, V, 25 VI, 15.
. Ciénéalo^ies (•.). — -f (ai, Bemeendantm a'Aaron CVI^ i-iSJ.

-^ Reliquérunt autem Deum pa- -^


Cependant ils abandonnèrent le
eap,"*,aie
trum suorum. et fornicâti sunt post ''V.wî*' Dieu de leurs pères, et forniquèrent en
deos populorum terrae, quos âbstulit ^. ,;, 4 r. allant après les dieux des peuples de
Deus coram eis -^ et suscitâvit ^^ ^' ^®"
: ce pays que Dieu avait détruits devant
Deus Israël spiritum Phul régis As- 2 Par. »1, le. eux. -^ Mais le Dieu d'Israël suscita
syriorum, et spiritum Thelgathphâl- 4 «?.' ibl w, Tesprit de Phul. roi des Assyriens, et
nasar régis Assur et trânstulit : frir. ï, . l'esprit de Thelgathphalnasar, roid'As-
Ruben, et Gad, et dimidiam tribum sur; et il transféra Ruben, Gad et la
Manàsse, et addi'ixit eos in Lahela, ^««^",6. demi-tribu de Manassé, et les emmena
et in Habor, et Ara, et fliivium Gozan, àLahéla. à Habor, à Ara, et sur le fleuve
usque ad diem hanc. de Gozan, jusqu'à ce jour.
VI. Filii Levi Gerson, Caath,
* : *a)stirp* 1^1.
'
Les fils de Lévi furent Gerson,
'

et Merâri. ^ Filii Caath Amram, :


' ,
1
„ ^
Vtr. 6. 16;
Caath et Mérari. - Les iils de Caath,
Isaar, lîebron, et Oziel. ^ Filii Am--^',*;*^^;"; Amram, Isaar, Hébron et Oziel. ^ Les
ram Aaron, Movses, et Maria Filii ^*°
: :
l^®-,i'• fils d'.Vmram, Aaron. Moïse et Marie.
Aaron Nadab etAbiu, Eleuzar et^™•"-
:
Ex. î
'
î, ;
^''•
6,
Les fils d' Aaron, Xadab et Abiu, Eléazar
Ithamar. ^

et Phinees génuit Abisue, * Abisue


.0
Eleâzar génuit Phinees, ,. *"• "•.„
Nom. î«, 59;
-*- '
'
et Ithamar. ^ Lléazar engendra Phi-
nees. et Phinéès engendra Abisue.
vero génuit Bocci, et Bocci génuit "'
Abisue engendra Bocci, et Bocci en-
Ozi. Ozi génuit Zaraiam, et Zaraias
''
tendra Ozi. ^ Ozi engendra Zaraias, et
Kl. , ÎJ
génuit Meraioth. ' Porro Merâioth E»<lr. ;, 1
/araïas engendra Méraïoth.' Méraïoth
génuit Amariam, et Amarias génuit s Re^. engendra Amarias, et Amarias engen-
Achitob. ^ Achitob génuit Sadoc, et ^''"'^ dra Achitob. " Achitob engendra Sadoc,
Sadoc génuit Achimaas, Acliimaas ^ ^^• *• - '••
et Sadoc engendra Achimaas. ^ Achi-
ffénuit Azariam. Azarias génuit Jo- maas engendra .Vzarias, Azarias engen-
hanan, '" Johanan génuit Azariam j ^; 'l' II• : dra Johanan. *^ Johanan engendra Aza-
ipse estqui sacerdotio functus est, in rias ce fut lui qui remplit les fonctions
:

domo quam Sâlomon in


œdificâvit du sacerdoce dans la maison que bâtit
Jérusalem. " Génuit autem Azarias Salomon à Jérusalem. "Or Azarias en-
Amariam et Amarias génuit Achi-
, gendra Amarias, et Amarias engendra
tob, ^^
Achitob génuit Sadoc. et Sa- Achitob. *- -Vchitob engendra Sadoc, et
doc génuit Sellum, '^ Sellum génuit i »««. m, 4. Sadoc entendra Sellum. '^ Sellum en-
Ilelciam, etHelcias génuit Azariam, gendra Helcias, et Ilelcias engendra
*^ Azarias génuit Saraiam.
et Sa- < R««- »s, is. Azarias. •' Azarias engendra Saraïas, et
raias génuit Jôsedec. '^ Porro Jose-î&^iî.'îè: Saraïas engendra Josédec. *' Or Josédec
i
dec egréssus est, quando trânstulit* ^'^' '^''' sortit du pays, quand le Seigneur dé-
* Dominus Judam et Jérusalem per porta Juda et Jérusalem par l'entremise
!i manus Xabuchodonosor. de Xabuchodonosor.

nom de ville qui dêsisiie proba- liste donne seulement la postérité


Uement Bauias (plus tard Cesaree (l'Aaron, et non la succession exacte
de Philippe). —
iintiir, Hermon. La des grands prélres, car ils ne se
demi-tri l)u de Manassê étendit son sont pas régulièrement succédé de
territoire jusqu'à la chaîne de TBer- père en Iils.
mon. Saiiir est un des noms de 6. Ozi. Après la mort d'Ozi, le
l'Hermon. Voir Deuti'ronome. ni, 9. souverain pontiOcat passe à la fa-
as. Forniquèrent. Voir la note mille d Iihamar, quatrième fils d'Aa-
sur Deutéronome, xsxi,
«6. Sur Phul ou Thelgathphal-
. ron. d.ins la personne d'Héli; il
resta jusqu'à Abiathar qui fut dé-
natar ou plutôt Théslathphalasar. possédé par Salomon, et remplace
tation, voir IV
— ,,
ainsi que sur les lieux de la dépor-

Et il... les emmena, ils ont de-


19,29: xvii,6.
par Sadoc de la famille d'Élèazar.
Voir la note sur I Rois, xxi, l.
12. Achitob engendra Sadoc...
meuré là jusqu'à ce jour. — Lahéla Joïada doit se placer à peu prés
estHala. à cette époque ; le nom de cet
illustre pontife à du être omis par
4' Les enfants de Lévi et leurs erreur de copiste. —
Sadoc engen-
villes, VI. dra Sellum. C'est aussi vers cette
opoque qu'on doit placer Lrie dont
a) Descendants d' Aaron, jusqu'à il est question dans IV Rois, xvi, 10.
la captivité, VI, 1-15. !.">. Nabuchodonosor. Voir la note

TbégUthpluJanr (f. 35). sur IV Rois, xxiv, 1.


VI. 3. Les fils d'Aaron... Celte
BIBLE POLYGLOTTE. — T. III.
34 Chronicorum, VI, 1-21.

'' , ;
,,,,..- ^
. Genealo^iu; (1-lX). — *• (b). Levitœ fVI^ ie-30J.

,
. ^
'^ Yioi Atvi• xui cÈna ""ib '^s VI.
^"^
Kai x(ov

xui
^. ^^ Yioi Kadd•' ''anb Diu3n^-^D2 nia» 2

. ^, ^ -
: • : JT : - ': : r : • :
*'^JïtoÎ

, ,
, "
" , , .
ai

-
-
-*•
j•

^i^y^
! - V

niriBïDyû
: - :

n^Ni
r •
\ s 1

mm
V : •.• :

, .
-'

^3•
"
,
, ,,, '^
Yîot Kaâd•'
-^
i3n in:?
nnp:
J:

''aa
id2 :

n'DS
^^i^
<t
;i33
'^n^'^
-
1 :

i:3
,-, '
i:2
^ :
''

, ,
, "««^ ^
. -r:

, ^ '^
: : : : :

., :i3n 132 i32 ziD'^^y


^
-'
)• - -J» 4 r -

''
: \. ; :

^', '^ ,
, " ^ -' > - :
132 :
nC'nSI ^7 : :
132
^ :
n3pbN
^' :
••
8

^.' '
^ , '•3? '32 b^''^^ 32
''
:i32 9

-
11 • - <-

. '^
\ : J•• • : :

Kaivaàd- ^^
^mnv niipbs '''32' :'32 b^saii i32 "^

,
, , ,
^ , ^' .,- 22 •'
2^ - ''
2,
^avi,
-^ Yioi

ai
"*"
^'•*
Yîot
''Sis

) i
rh'ph^^a•

i32
y

b^î^
:
2ii''bs
:
"132

JT

^^321

n3pbs
:i32
:i32
:
:ni'a'^niii

!31
n3pbs
- >- :
i321'^

i32
:

:•-

. -- :? ^
"" Kai
'^'^
Aaviô
xîj
ini ''32b

JT
^hrrû
:• -

:


:

:i32 :
•73?
:

J-: \
^32
r• :

132 » :
: n»2si
-:r
^3mi- •

^3?»©
r :

»5 i32

i32vj
y
:

:
1 i

^)) '. î i32 I :


rT'ilSÎ?
' -:
132 : • - i
'•

, ,
Kai

, . '^'^
Kai

",
-h^i-bï»

î^i^^n
"bnji
iT

'«-
ni35373
-

:•
:
T^rn

'•'3eb
••:•

•::
nin^
AT

'^ *7 :
^2
nbsi
j"
"r^m

:r-

, ,
Kadd',
'^,
", -,
^'^

''^'
'^,
^,
^2-^{
DDEUJ^D )32?»1
n'/ûbî23 32-3? •'252 ni^in
''
-| —
Dbu:^,'T^2

3? •

.

: • : .» : :
'Aiiadi, '"
''32
- ^
^ ••• ••
nbiii
-:•
: crni23'-br
-:
is
: _ >: : :
_

.
19.
. ':
16-17.

,
EF:
: (cf. VI,
20.
1). 18. :
: »...
).
/j.

^] 2
,. .) . : (>> (: h3p^Ni-i2 :bNiaœ-i2i9

^ ':
22. (prO
).. ':': .... '9•
'^. 2. :
21.

23.
24.
(KKf [.
F:

n3j5bs-j2
- h3pbin2 rmu3?-p nna-psi
t|*:s:-j2 :nin-i2 b^'^bs =

.^-.'-.'.^: ,^,: Kairàù{h}:


»).}*
.':
VI.

'; .
EKf
). ': ':(^^
(•{-
".)
... "^...
(ult.) vtoj. 28.
29.
30.
.
(a.
sec. m.)
.
(
V. A.
V. 11.
V. 20. 'p
nan »"33
'p
qis
•'sa

32.

,")
.. : . . : '
(JSjj. ': '} '*
(F:
//.).
xvqîov, 33. EF*
tS. A-: l4//àr. 34. B':
çeeu)... (1. ). (1. ^.) 'Haàl (: '/r-

22. (H. 7). Aminadab. La généalogie de Exndr, vi. Les versions svriaque et arabe ont rétabli ici /

18, ne mentionne pas Aminadab parmi les fils do dans le texte d'après 1 Rois.
Caatli, péul-étrc est-ce lo mémo qu'lsaar. 31. (H. 1). Depuis que l'nrche eut été placée. Si

2«. (H. 11). Les /ils d'Elcuna man(|ue dans les Sep- tante repos de l'arche •.
: dans le
tante. 32. (H. i'\Et ilssentaient... ehnninnt. Seplani
28. (H. 13). Le premirruë. Vasarni. On lit I Rois, • avec des inslrumcnts •.
et ils servaient... / —
vin, 2 : le nom dr son fils premier-né fut Jnèl, et le iV.<! exerçaient ce ministère suivant leur rang. Mp
nom du second, Abia. C'est ain.si qu'a tritduil la Ver- tante «et ihsse tenaient selon leur jugement soldi
:

sion grecque comme la Vulgale dans I Rnis. vni, 2; ce qui leur était ordonné; leurs ministères •.
et, en effet, lasseni signiQe eu hébreu et le second.
Paralipomènes, VI, 16-36. 35
. Généalogies (l-I.V). — 4" (h), lévite» (VI, ie-30J.
l-ili '^
^^ Filii ergo Levi : Gerson, Caatli, I>)
.evi. Les de Lévi furent donc Ger-
iils
^" *'
et Merari. Ethœcnomina filiorum son, Caath et Merari. Voici les noms
Gersom : Lobni, et Sémei. ^^ filii
j
|^^y'-, des fils de Gersom Lobni et Séméi.
:

'^ Les fds de Caath, Amram. Isaar, Ilé-


Caath : Amram. etHebron, et Isaar, -'•

et Oziel. Filii Merari Moholi et


^'•'
:
ex.6, 19. bronet Oziel. '•' Les fils de Merari, Mo-
Musi. Hseautem cognationesLevi se- holi et Musi. Mais voici la parenté des
cundum familias eorum :
-" Gersom, oersom. enfants de Lévi, selon leurs familles :

Lobni filius ejus, Jaliath filius ejiis, ,•„^ 3 i^,


-**
Gersom, dont le fils Lobni, dont le fils
Zamma i'ilius ejus. ^'Joah filius Jahath, dont le fils Zamma, -' dont le
ejus, iVddo filius ejus, Zara filius fils Joah, dont le fils Addo, dont le fils

ejus, Jéthraifiliusejus. ^- Filii Caath, caaih. Zara, dont le fils Jethraï. -- Les fils de
Aminadab filius ejus, Core filius Caath Aminadab, son fils, dont le fils
:

ejus, Asir filius ejus, -^ Elcana filius Coré, dont le fils Asir, -•* dont le fils
lejus, Abiasapli filius ejus, Asir filius ^^ «_ ,^ Elcana, dont le fils Abiasaph. dont le
ejus, -* Thahath filius ejus, Uriel fils Asir, -' dont le fils Thahath, dont

filius ejus, Ozias filius ejus, Saul le fils Uriel, dont le fils Ozias, dont le

filius ejus. -'Filii Elcana, Amâsaiet fils Saul. 2^ Les fils d'Elcana Amasaï, :

'""' '"
Achimoth, ^'^ et Elcana Filii Elcana : :
' ''
Achimoth, ^^ et Elcana; les fils d'El-
Sophai filius ejus, Naliath filius ejus, cana Sophaï, son fils, dont le fils Na-
:

-" Eliab filius ejus, Jéroham filius hath, 27 dont le fils Eliab. dont le fils
''
ejus, Elcana filius ejus. -^ Filii Sa-' ^sf».'' Jéroham, dont le fils Elcana. -^ Les fils
muel. primogénitus Vâsseni et Abia. de Samuel le premier-né, Vasseni. et
:

-" Filii autem Merari. Moholi Merari. Abia. -^ ^Liis les fils de Merari, Moholi.
Lobni :

filius ejus. Sémei filius ejus, Oza dont le fils Lobni. dont le fils Séméi,
filius ejus, ^" Sâmmaa filius ejus, dont le fils Oza, ^" dont le fils Sammaa,
riaggia filius ejus, Asaia filius ejus. dont le fils llaggia, dont le fils Asaia.
^' Voici ceux que David
établit sur
^* Isti sant. quos conslituit David

super cantores domus Domini, ex


««. les chantres de la maison du Sei-
gneur, depuis que l'arche eut été
quo collocâta est arca ^- et minis- :
^ ^^ ^ j. placée. ^- P!t ils servaient devant le
trâbant coram tabernâculo testimo- tabernacle de témoignage, chantant,
nii, canénles donec œdificaret Salo- -i Reg. e. jusqu'à ce que Salomon eût bâti la
mon donium Domini Jérusalem in :
maison du Seigneur dans Jérusalem:
stabantautemjuxtaordinem suum in mais ils exerçaient ce ministère sui-
ministério. Hi vero sunt, qui assis-
•'•'
•••» tauii•
vant leur rang. ^^ Or voici ceux qui
servaient avec leurs fils dentre les ids
tébantcumfiliissuis, de filiis Caath,
de Caath Héman. le chantre, fils de
:

Hemancantor filius Joël, filii Samuel, Joël, fils de Samuel.^^' d'Elcana,


fils fils
^* filiiElcana, filii Jéroham. filiiEliel,
W^^-^'l] V de Jéroham. filsd'Eliel. fils de Thohu,
filii Thohu, filii Suph, filii Elca-
•*••
^•'
fils de Suph, fils d'Elcana. fils de
na, filii Mahath, filii Amâsai, ="• filii Mahath. fils d'Amasaï, ^** fils d'Elcana,

6) Lévites descendant de Gerson, de Caath et de


Merari. VI, lG-30.

c) Ancêtres dHéman, d'Àsaph et dlËthan chantres


du temple, M, 31-48.

31. Les chantres. Leur organisation déflnitive remonte


au roi David. Fis étaient vêtus de tuniques de lin comme
les prêtres, ils occupaient un lieu élevé dans la cour
des prêtres, devant le tabernacle (y. 32), et ils avaient
leur habitation en face de celle des prêtres, au côté
nord de la cour extérieure.
33. Héman est appelé plus loin, xxv, 4-o, • le prophète
du roi pour le chant des hymnes sacrés ». Quelques
Psaumes portent son nom. Ch.antears et musiciens égyptiens Cf. 31). (Tooxbeau de Tl).
:

36 Chronicorum, VI, 22-40.

, . CSeneaIo|çiœ

", viov ,
(•.\)• — 4° Cc-dJ, Cantore», MUmtni nacerdoteti

viov -- - - _
(VM, 3i'S3J.

.
1 ... . . ) ... . .
1...^

\, 9^, '^, ,^ ^^

(juvla, ^"^
viov viov vîov
']3 :rnp-|2 n-^piït-ja 23

&, viov ,
viov KoQt,
viov
^^ viov 7««, viov

1" : • ' •.•


ç]D^:pïi-i2

V•• I•.• _•: 1•.• jt : •

,
^,
''^
viov ^, ,
, viov viov
-p
-pV
I ...
'^ans-p
I•

)2- |n^^5-p
: .• 1...
:n*sb^-p
- iv
n'^tors-pae
iTvT"-:r
• :

n-^nr-p
' •••

2?

^-
:
'^ viov '/te^, viov viov 1 «. • 1
•••
ijT '
•.•
T-; •.• -y.•

&
ylevi.

,
viov
, ^,
''^

,. ,-
, ,, 3,
Kal

viov
viol

''^^
viov
viov
vioç
'^,
ol

^'^viov
'''
viov

viov
"^-
b1^ïa-rb5' on^ns
"^ib-p Dtij-irrp

tns'pbn-p r»'^S^5-p rpnœn-p


"^
:

^3d^
^yxim 2«

29

, viov yhvL

,
)
7
^
,^
, ^ "
,
'^

'
^^. ^^
•/.

- I -:
I :

|- :

:

*.•
''^ib-p ''';)'^P"P ''^r/s-p

I•


:

v: iT
A• •

.
:

r•
1-

'«.-

• •
:
w

:

-
- -:i-

- -:

3.
, '
, ^
, ,, " ,

%'
-^ vioi vioç
-
'^ ••

r
: •

•••:
iT
-

•.•
V•.•
••".•

•.•
JT


': -

-:
vij

,
vioç vioç

, ^
^^ , / .
,
^^

vi
vi
vioç
^^
vi
vi
vi
y : )<• ; :
- ) • -: \ : it : r

,, ., ,",-
•'^

" piis:
1^1 :i32 I :
n'^a'^ns
I • -i
iD3
V :
nnnM38
— jt :

Kaadi,

•• ''"' I

n%n
-: r
anb
-•• : •

''S
>
at :

-
rnea^b
-
r ••

.
yîj ;t <.•.•! • I: J- : • :

75
. .
37.
- •: 38. ': 39. '* (a.
jinan-rsi anb ^3nn : b^jiî^n
•-

.) .
,
),
9. .
. ^. . .
40.
'^,
.:
': (1. .).
'^, 41.
vtov ^ASaia
42. *:
:
(':

. ..
vtov Ovçï, vtov
») '* (.
" ).
43.
.")
,
),
':

^..
MaeaaCa, vtov
ot.
(': .
(1.
:
, ':
vtoç
45-40.
:

vtov
:
,-
(':

^, ^.
44.

vtov
vtov . ': ^...
51.

»')
53. ':
':
(F:
F*
ayi'tt »' .).
49. *:
EF: .
52. ': (1. -V"e•)

&.
54. EF"}- (. «//,
("
«''.

vtov
48. >* (a.
47.
cl a.
JViooift,
.) ot.
.00^1.,.
EF: (pro fçy.) Ttaïf,") ... xaV.
ot
EF:

45. (H. 30). Fi7s d'IIelcias manque dans les Septante. septante : « i>rùlaient ».

46.(H. 31).Ftia d',4ma.sat manque dans les Septante. s». (H. 3!i). Hébreu • voici leurshaliitations. sel• :

48. (H. 33). Les Septante ajoutent au commence- leurs cnelos, dans les limites qui leur furent as-
ment : « et leurs Trères selon les maisons de leurs KDées. Aux fils d'Aaron de la famille des Caalhitcs
patries >. indiqués [les premiers] par le sort, on donua Hcbmii
49. (H. 34). Offraient ce qui se brûle. H<}brcu et dans le pays de Juda •.
.

Paralipomènes, VI, 37-55.


. Cit*néalogpies (•). — 4" Cc-dJ. Chantre», grand» prêtre» CVi, 31-S3J.

Elcana, filii Johel, filii Azaria?, filii iils de Joël, d'Azarias, fils de So-
fils
^" ^"
Sophonia:'. filii Thahath, filii i par. . »3, phonias, de Thahath, fils d'A-
fils

Asir. filii Abiasaph, filii Core, ^^ fi- sir, fils d'Abiasaph, fils de Coré.
'^
lii Isaar, filii Caath, filii Levi, filii fils disaar, fils de Caath, fils de

Israël. Lévi, fils dTsraël.


3'
Et frater ejus Asaph, oui stabat ^ «^^ Et son frère Asaph, qui se te-
3^

1 , . .
X-»
Gersom. . 1 nait à sa droite; Asaph. fils de Ba-
a aextns ejus Asaph films Bara-
rachias, fils de Samaa. '" fils de Mi-
,

chiœ, filii Sâmaa, ^" filii Michaël Par. ir


chaël, fils de Basaïas. fils de Mel-
1 1.-.
,

'''•''•'''•
filii Basaiœ, filii Melchiœ, '•«
d'Athanaï, iils de Zara,
filii chias, ^' fils
Athânai, filii Zara, filii Adaia, ''- '•-
fils d'Éthan,
filii fils de fils d'Adaïa,
Ethan filii Zamma filii Sémei
, .Zamma, fils de Séméi. ^^ fils de Jeth,
,

^^ filii Jeth. filii Gersom, filii


Levi. fils de Gersom, fils de Lévi.
" Filii autem Merâri fratres eo-Exnerari. ^''
Mais les fils de Mérari, leurs
rum, ad sinistram, Ethan filius Cusi, frères, qui se tenaient à la gauche,

filii Abdi, filii Maloch, '• filii Hasa-


^"• ''' ''• étaient Ethan. tils de Cusi, fils d'Abdi. '
:

fils de Maloch. ^^ fils d'Hasabias, fils


biœ, filii Amasiœ, filii Helciie, ^^ filii
dAmasias, fils d'IIelcias, fils d'A- '*'

Amasai, filii Boni, filii Somer, filii


'•''

masaï, fils de Boni, Iils de Somer,


Moholi, filii Miisi, filii Merâri, filii '^
fils de Moholi, fils de Musi, fils de
Levi. Mérari, fils de Lévi.
*^ Fratres quoque eorum Levitae, ^^ Les Lévites, leurs frères, étaient
^eviia..
qui ordinâti sunt in cunctura minis-
j p^ ,3 ^
aussi désignés pour tout le service
térium tabernâculi domus Domini. du tabernacle de la maison du Sei-
gneur.
'^ Aaron ^^ Mais Aaron et ses fils offraient
vero, et filii ejus adolé- «•) A"r»"
bant incénsum super altàre holocaiis- ce qui se brûle sur l'autel de l'holo-
ti, et super allâre thymiamatis, in
r. i;
causte et sur l'autel du parfum, pour .
omne opus Sancli sanctôrum et ut feV! le. toute l'œuvre du Saint des samts,
:

precaréntur pro Israël, juxta omnia et afin qu'ils priassent pour Israël,

qua3 pra'céperat Moyses servus Dei. selon tout ce qu'avait ordonné Moise,
serviteur de Dieu. ^" Or ceux-ci sont
^^ Hi sunt autem filii Aaron
Eleâzar •• e.»•• :
''""""''*"'• les fils d'Aaron Eléazar, son fils, :

filius ejus, Phinees filius ejus, Abi-


dont le fils Phinéès. dont le fils Abi-
sue filius ejus, ^'' Bocci filius ejus, 1 p^. 3, 30. sué, ^'
dont le fils Bocci, dont le
Ozi filius ejus, Zarahia filius ejus, fils Ozi. dont le fils Zarahia, ^^ dont
^^ Merâioth filius ejus,
Amarias filius le fils Méraïoth. dont le fils Amarias.
ejus, Achitob filius ejus, -'^ Sadoc dont le fils Achitob. ^^ dont le fils Sa-
filius ejus, Achimaas filius ejus. doc, dont le fils Achimaas.
•" Et hivc habitacula eorum ^^ Et voici leurs habitations dans
per '^.»"*"
vicos atque confinia, filiôrum scilicet "''""'• les bourgs et les environs, c'est-à-dire
les habitations des enfants d'Aaron,
..."
Aaron. juxta co<?nationes Caathitû- „
rum : ipsis enim sorte contigerant. * "*«• ^^• • selon les familles des Caathites
Par. 6, .
I car i').
;

c'est à eux qu'elles étaient échues


"^ Dedérunt igitur
eis Hebron in
le sort, •'^ On leur donna donc
terra Juda, et suburbâna ejus per ^'"• "' '" Far
ïébron, dans la terre de Juda, et ses

3fi. Son frère; c'est-à-dire


parent d'Héman (t. 33).
puisqu'il descendait de Gerson, fils de Lévi,
XXVII, \, et la figure de III Rois, viii, 64. — Autel du
comme parfum. Voir note de
Rois, vu, 48.
et figure
Heman, quoique par une branche dilTorente
d'abord subordonné à Héman, aprê« lequel
— — Saint des saints, la partie la plus reculée du
Il venait en second, lui fut
temple, ayant environ dix mètres sous les trois di-
plus tard substitué. A la mensions, appelée aussi oracle, parce que c'est là que
dédicace du temple il était placé à l'ouest de
Il était lui-même psalmiste.
l'autel. Dieu révélait ses volontés. Il contenait l'arche d'al-
Douze Psaumes didac- liance, et le grand prêtre, seul, avait le droit d'y en-
tiques portent son nom, mais il est probable
qu'un trer une fois par an. Exode, xxx, 10; Lévitique, xvi,
furent composes par ou pour ses 2 Hébreux, i\, 7.
;
*i*^'"^én i"^'"'^'"*^
«. Èlhan, auteur du Psaume lxxxviii, paraît être e) ViUes sacerdotales et lévitiques, VI, 54-81.
e même de
qu'Iditliun I Paralipomènes, xxy, 1 et
II Paralipomènes, xxsv, la. Par
34. le sort, pour éviter toute contestation ou
d] Grands prêtres issus d'Aaron, VI, 49-53.
jalousie.
53. Hébron. Voir la note sur Genèse, xiii, 18.
49. Autel de l'holocauste. Voir la note sur Exode,
38 Chronicorum, VI, 41-52.
. (-). — 4" (e)» Sacerdotutn et tevUarutn urben

, )«'
Càenealoi^iH' CVi, 64-8ÎJ.

, ,,,,
Trt

xat
«
,
^/?].

^^ xai
"&
-
'''

"*"

/
-
^'
:
17

133 nnsrrrsi "^^ mb-rMi-ii


bnD

:
1•

•-
-;
:

- "^inbi
J••

VIT
:
.•

• :
1

'.•
: '

tnss'^-n

( • •
•..
•••

:
:

• :
DbDb« )•• :

'

,
, '''* 'yioav
•• • : •.• : • ••••. - . : : •.•


Baid"-

'© '^-

-
• •.• •.•
: : 1 : :

:^253.-
,,.
^"
.• :
• ••• : C.• " :

"yivadxod•
L• • vj•.• - •

.
•.• : :
: :

j•.• " /.: 1 :



: ». -: •• :

hx
••^

((, , Kaad^
-
.
''-

,
(&,
,
'^,
", )
.. ,
",
-
*'^

Ziu-
DiîïJnD»

hxàyn
^bnb
..
..

;
-


:r

''^
:n"ib3?
"
^Dnbn••

J
: •

:
:

, .
nier»

"'bnsD
••

J" -

J :

an:?

;3^3 nbs
an^-
j•
biir.247

:
-

':2:::48
1
-
\

1
:

.",
^''
!.. : J..
- . : : • : • :

^'"^ - •. : ^- - • .. - .

-
,^, f : J
•-
r :
•••

a»^bb
'" • V

,
B-^-irn-rs • b^"^»•'

32

•.• •.• • : : •

"3
:

b^iî^n :an^u:-)D«a a

., ,^/• --
*'*'

*'^
Kaad'
: •
r : J..
- . .
r ;

) .^ »9 - - 05-:'^ ^
>6. EF: . . /... 57.
»).
: j"T
3)»
• :- AT ': J•• : *••".

^ )-
(pro 8. ': (: ahb • ab^zs^?

&
•- -
. . , . : • : •• • :
39. W'.'^aav xai
\.. ny-rx
^
,. .. et * t:bp72n

.. .,(
çitt

avT^ç,
(in
G0.
f.)
:
&9^ (':
.)
- . "! '" "»

.
'im yaps

(.
EF:
(item VS. 40 et 47). 02.
.)
(:
'* .
': . . EFf
. *: -
(p.
xaiéamuv, F: xakùotv). 00. EF:
vt.
05.
«.(<; /u,j Ù>jii4wv
45.

. . (* ). 07. EF: -
tX. (. ). Les villages. Hébreu el Septante : • et faubourgs .. Hélon. Septante • Jétliar et ses fau- — :

ses villages >. bourgs «.(Selna semble «itre uncaltcralion deHclon).


58. (H. W). Jéi/tcr aussi. Septante : < Selna el ses
Paralipomènes, VI, 56-67. 39
. Ciénéalog'ies (-). — 4° (ei. Ville» nacerdotaleit et lévitiqueH CVIy 54-81),

circûitum :
'''^
agros autem civitâlis. ^o^^^Sl'. faubourgs tout autour; mais les '-'^

ai villas, Caleb filio Jéphone. campagnes de la ville et les villages,


on les donna à Caleb, fils de Jéplioné.
^"^
Porro filiis Aaron dedérunt ci-
••^
Quant aux fils d'Aaron, on leur
vitâtes ad confugiéndum, Hebron,
donna les villes de refuge, Ilébron,
et Lobna et ses faubourgs; ^^ Jétlier
€l Lobna et suburbâna ejus, "'^ Je- Xum. 35, 6,
11. aussi et Esthémo avec leurs fau-
i\\QT quoque et Esthemo cum subur- Dent. 12, 2.
bourgs; et même Ilélon et Dabir
bânis suis, sed et Helon et Dabir
avec leurs faubourgs, ^^ et encore
cum suburbdnis suis, •'" Asan quo- Asan et Betbsémès et leurs fau-
que et Béthsemes et suburbâna eà-
bourgs; ^'^ et de la tribu de Ben-
rum. ^^ De tribu autem Benjamin, jamin, Gabée et ses faubourgs. Al-
Gabée et suburbâna ejus, et Almath math avec ses faubourgs, comme
cum suburbânis suis, Anathoth quo- aussi Anathoth avec ses faubourgs;
que cum suburbânis suis omnes :
en tout, treize villes, selon leurs fa-
civitâtes, trédecim, per cognationes milles.
suas. *''
Mais aux enfants de Caath, qui
Kiliie
^' Filiis autem Caatli residuis de Caaili• restaient de sa famille, on donna en
cognatione sua. dedérunt ex dimidia Jos. 21, f., 20. possession, sur la demi-tribu de Ma-
tribu Manâsse inpossessionem urbes nassé, dix villes *'- et aux enfants de
;

decem. •*- Porro filiis Gersom per Câersom. Gersom selon leurs familles, sur la
cognationes suas, de tribu Issachar, Jos. 21, 27. tribu d'issachar, sur la tribu d'Aser,
et de tribu Aser, et de tribu Népli- sur la tribu de Nephthali, et sur la
ihali, et de tribu Manâsse in Basan, tribu de Manassé, en Basan. treize vil-
iliix
urbes trédecim. "^ Filiis autem Me- .%lerar les. Quant aux enfants de Mérari,
**•*

râri per cognationes suas, de tribu on leur donna par le sort, selon leurs
Jos. 31, 34.
Ruben, et de tribu Cad, et de tribu familles, sur la tribu de Ruben, sur la
Zâbulon, dedérunt sorte civitâtes tribu de Gad, et sur la tribu de Zabulon,
duodecim. douze villes.
Dedérunt quoque filii Israël Le- 1.4>vi(ic»e
*''•
^''
Ainsi les enfants d'israél donnèrent
vitis civitâtes, et suburbâna eârum : aux Lévites ces villes et leurs faubourgs ;

®•'
dederiintque per sortem, ex tribu ex Juda•
et ils donnèrent par le sort sur la
'^"^
Sinieuii•
filiorum Juda, et ex tribu filiorum lienjufuïii. tribu des enfants de Juda, et sur la tribu
Simeon. et ex tribu fdiorum Benja- des enfants de Siméon, et sur la tribu des
min, urbes lias quas vocavérunt no- enfants de Benjamin, ces mêmes villes
minibus suis, ^^ et bis qui erant de quils appelèrent de leurs noms. Et '''^

Filiis
cognatione filiorum Caatb, fueriïnt- CHalli ex pour ceux qui étaient de la famille des
Kpbruiiti.
que civitâtes in términis eorum de enfants de Caath, il y eut des villes dans
tribu Ephraim. Dedérunt ergo eis ^'''
leur territoire de la tribu d'Ephraïm.
Tirbes ad confugiéndum, Sicliem cum •''
Ils leur donnèrent donc des villes de
suburbânis suis in monte Epliraim, refuge, Sichem avec ses faubourgs,
et Gazer cum suburbânis suis, dans la montagne d'Ephraïm, et Gazer

57. Lobna, la même que Lebna. Voir la note sur y. .;, ajoute les tribus d'Ephraïm et de Dan.
:

Josué, X, 29. 62. Treize villes qui sont nommées plus loin,
Esthémo. Voir la note sur Josuv^xxi,
SS.Jéther... et 71-76.
i*-~Hëlon.Voir la note sur Josué, x\i, IS. Dabir. — 63. Douze villes qui sont nommées plus loin,
Voir la note sur Josué, x, 38. 77-81.
ii9. Asan, probablement Ain de Josué,
xxi, 16. — 64. Ces villes, celles dont l'écrivain sacré vient
Belhsémcs, appelée Bethsaniès dans Josué, xxi, 16. de parler. L'articledéterminatif qui est dans le texte
60. Gabée. Voir la note sur Jo.swe, xxi, 17. Almal/t, — liêbreu ne permet aucun autre sens.
la même que Almon de Josué, xxi, 18. Anathoth. — 67. SiWion (Voir la note sur Genèse, xii, 6) est la
Voir la note sur H Rois, xxni, 27. seule ville de refuiie, parmi les suivantes. Mon- —
61. Aux enfants de Caath, qui restaient. Voir la tagne d'Ephraïm. Voir la note sur Josué, xvi, S.
«ote sur Josué, xxi, 4. Le même passage de Josué, — Gazer. Voir la note sur III Rois i\, 16, 17.
' ,,,,
40 Ghronicorum, VI, 53-66.
. Cieuealofl^iee (-). — 4" (e). Sacerdotutn et levitarum urbe» (Vi, S4-81J,

^ ''^
xai
y.ut
TfX-
' •.•
; • : f : ': •.• : ? :

« "'

.
J3uid^(0Q0)i' xut

" ,, .
xut

'
''^ j•• - • —. r • 1•.• : •
.
•• ;

Kaad'
''

, '^^
.
// ,
,
'^ "- •••
: •• : • : ' -

^•^
/. ^, , " '^-,
J•• - • •.• : • •.• : . :
-

^'^
31 ,
,,
'''

^
'^^

, , . •.• : I Év : •
.
'•'
> i : - •••
:

]
^
'^

,
, xat

.
,
,
,
"^"^

'^''
, ^^ "- ''
-
_
•.•

nn^b
:

:

3• ^)3-.3
• - :

:
•.• : •-• :

'
.. : :- : •. : • •.•
:
Jj••

"- ^''^ ^»
) ,« 'jh'lNI

& ''• ., "


?;

" , ''^
x«t

^**
••; : •.• : •.•
: : »,-

,
,, " '
nii3S"i-r.^ li^-nri^b^ .n-'ïsnsnnc
iT :

. "
-
'^'
•y--: ••• : •.• : • •.• : \ •• •

()G
: : : : • •.• :

69. : 'Hlùy (•: *). 70. ': «.


")- (': Maaaà). ': (1. .) 7.
^.
, ,
aàl
).
... ... *
. "Jeu . (:
. -: . (': 77. "{' (.
\ • < 'Jf

.
oeç)
(.^(.)
^.-\\.
. 71. : Fsqawv. h}: (pro àno

ctiam add.
(EF:
...
'*
73.
(1.
lot.
^)*".
. .^»
vors.