Vous êtes sur la page 1sur 15

See discussions, stats, and author profiles for this publication at: https://www.researchgate.

net/publication/258285500

CARTOGRAPHIE SOLAIRE SUR LA MAJEURE PARTIE DU TERRITOIRE


NATIONAL

Conference Paper · June 2012

CITATIONS READS
5 822

2 authors:

Kamel Abdeladim A. Hadj Arab


Centre de Développement des Energies Renouvelables Centre de Développement des Energies Renouvelables
58 PUBLICATIONS 194 CITATIONS 146 PUBLICATIONS 1,650 CITATIONS

SEE PROFILE SEE PROFILE

Some of the authors of this publication are also working on these related projects:

Management of PV water pumping system map in Ghardaia region,Algeria View project

pompage CDER View project

All content following this page was uploaded by Kamel Abdeladim on 02 June 2014.

The user has requested enhancement of the downloaded file.


2èmes Journées Internationales sur les Energies Renouvelables et le Développement
Durable
Laghouat, les 3 et 4 juin 2012

CARTOGRAPHIE SOLAIRE
SUR LA MAJEURE PARTIE DU TERRITOIRE NATIONAL

K. Abdeladim , A. Hadj Arab

CDER, Route de l’observatoire, BP. 62, 16340, Bouzaréah, Alger, Algérie

Résumé

Une méthodologie de cartographie solaire à été présentée dans cette étude. Une majeure partie du territoire National a été
considérée, un échantillon regroupant un ensemble de 50 sites à été traité. Néanmoins, vu la non disponibilité des données
radiométriques nécessaires pour cette étude, des données simulées ont étés utilisées pour y remédier à cette lacune. La méthode de
Kriging disponible sur le logiciel SURFER® a été choisie afin de procéder aux interpolations pour pouvoir préparer le fichier qui
permettra par la suite de procéder au traçage des cartes solaires pour la zone qu’on a choisie pour ce travail.

Mots clés: Cartographie solaire, Irradiation globale, Logiciel Surfer, Méthode de Kriging.

1. Introduction

Selon sa situation géographique, l'Algérie détient l'un des plus forts potentiels solaires. En effet, suite à une
évaluation par les satellites, l'aérospatial allemand, Center (DLR) a conclu, que l'Algérie a le potentiel solaire le plus
important dans le bassin méditerranéen: 169440 TWh / an. La durée d’insolation sur la quasi-totalité du territoire
national dépasse les 2000 heures par an et peut atteindre les 3900 heures dans les Hauts plateaux et le Sahara.
L'énergie quotidienne obtenue sur une surface horizontale est d'environ 5 kWh sur la majeure partie du territoire
national, soit environ 1700 kWh / m² / an pour le Nord et 2263 KWh / m² / an pour le Sud du pays [1 -6].
La disponibilité en grande quantité du gisement solaire en Algérie signifie qu'il serait possible d'envisager l'énergie
solaire comme une source potentielle d'énergie pour des applications différentes dans la forme de modules solaires
photovoltaïques individuels ou de systèmes à concentration par exemple.
Cependant la connaissance du gisement solaire avant l’implémentation d’un système énergétique solaire est
indispensable pour son dimensionnement.
La mesure de l’ensoleillement global se limite à quelques stations à travers le territoire national, pour un pays tel que
l’Algérie où il est nécessaire d’avoir plusieurs dizaines de stations assurant la mesure du rayonnement afin de
pouvoir quantifier d’une manière objective le gisement solaire.
Le but de cette étude est de présenter une méthodologie pour arriver enfin à une cartographie solaire c.à.d. : tracer
des cartes soit par région soit pour le territoire national. Pour cela, il faut avoir en sa possession le maximum de
données mesurées à travers la région d’étude afin de pouvoir faire des interpolations objectives en utilisant des
méthodes adaptées, cette tache peut être réalisée grâce au logiciel SURFER®.

2. Données utilisées

Des moyennes mensuelles de l’irradiation globale reçue sur plan horizontal ont étés utilisées pour cette étude [7] sur
un ensemble de 50 sites à travers le territoire national représentant les différents climats et zones du
pays.
Sur le tableau 1, sont données les coordonnées géographiques des différents sites concernés pour cette
étude.
Ainsi, pour plus de souplesse, 4 zones ont étés considérées, Zone I pour les latitudes supérieurs (>36°) (côtières et
proches de la côte), Zone II : pour les sites situés dans la région Nord et Hauts plateaux en général, Zone III : pour
les sites situées dans la région sud, et enfin la Zone IV : pour les sites situés dans la région de l’extrême Sud.


E-mail: k_abdeladim@cder.dz

1
2èmes Journées Internationales sur les Energies Renouvelables et le Développement
Durable
Laghouat, les 3 et 4 juin 2012

Station Latitude (deg.) Longitude (deg.) u Altitude (m)

ZONE I
1 Skikda 36,87 6,95 9
2 Annaba 36,83 7,82 4
3 Jijel 36,83 5,78 2
4 Bejaïa 36,75 5,08 9
5 Alger 36,72 3,25 25
6 Miliana 36,32 2,23 750
7 Constantine 36,28 6,62 687
8 Sétif 36,18 5,42 1081
9 Chlef 36,16 1,35 112
10 Bordj Bou Arreridj 36,07 4,77 928
11 Mostaganem 35,88 0,12 137
12 Oum El Bouaghi 35,88 7,12 889
13 M'sila 35,67 4,50 441
14 Oran 35,63 -0,62 99
15 Mascara 35,60 0,30 474
16 Batna 35,55 6,18 1040
17 Tébessa 35,43 8,13 813
18 Boussaâda 35,33 4,20 461
19 Tiaret 35,25 1,43 1127
20 Sidi Bel Abbes 35,18 -0,65 486
21 Méchria 34,93 -0,43 1149
22 Tlemcen 34,93 -1,32 810
23 Saida 34,87 0,15 770
24 Maghnia 34,82 -1,78 426
25 Biskra 34,80 5,73 81
26 Djelfa 34,68 3,25 1144
27 El Kheiter 34,15 0,07 1000
28 Laghouat 33,77 2,93 767
29 El Bayadh 33,68 1,02 1305
30 El Oued 33,37 6,88 70
31 Touggourt 33,12 6,07 69
ZONE II
1 Hassi R'mel 32,93 3,28 764
2 Ain sefra 32,75 -0,60 1072
3 Ghardaïa 32,38 3,82 450
4 Ouargla 31,92 5,40 141
5 Hassi Messaoud 31,67 6,15 143
6 Bechar 31,63 -2,25 806
7 El Golea 30,57 2,90 398
8 Béni Abbes 30,13 -2,17 498
ZONE III
1 Timimoun 29,25 0,23 284

2
2èmes Journées Internationales sur les Energies Renouvelables et le Développement
Durable
Laghouat, les 3 et 4 juin 2012

2 In Aménas 28,05 9,63 562


3 Adrar 27,88 -0,28 264
4 Tindouf 27,67 -8,13 402
5 In Salah 27,20 2,47 293
6 Aoulef 26,97 1,08 290
7 Illizi 26,50 8,43 559
8 Djanet 24,55 9,47 1054
ZONE IV
1 Tamanrasset 22,78 5,52 1378
2 Bordj Badji Mokhtar 21,33 0,95 398
3 In Guezzam 19,57 5,77 411

Tableau 1: Liste préliminaire des stations météorologiques retenues pour l’étude.

Sur la figure 1, est montrée la disposition des sites considérés, on remarque qu’il existe une concentration plus forte
dans la partie Nord du pays.

Stations Météorologiques

35

30
Latitude (deg.)

25

20

15
-10 -5 0 5 10
Longitude (deg.)

Fig. 1: Disposition spatiale des différentes stations météorologiques.

3. Traitement des données


3.1 Moyennes annuelles

Après avoir obtenu les moyennes mensuelles et annuelles des données de l’irradiation globale reçue sur plan
horizontal grâce à la simulation, celles-ci ont étés présentées sous formes graphiques, ainsi la valeur moyenne
annuelle de l’irradiation globale reçue sur plan horizontal des différents sites considérés est représentée sur la figure
2, on remarque bien que l’irradiation globale est plus importante dans la région du Sud (Zone I), avec des valeurs se
2
situant entre les 6 et 7 kWh/m pour certains cas, par contre ces valeurs diminuent en allant vers le Nord (Zone I),
2
avec des valeurs inférieures à 5kWh/m .

3
2èmes Journées Internationales sur les Energies Renouvelables et le Développement
Durable
Laghouat, les 3 et 4 juin 2012

Ir r adi at i o n G l o bal e r e ç u e s u r pl
7000

6000

H o r i zo n t al (W h / m
an

2)

4
2èmes Journées Internationales sur les Energies Renouvelables et le Développement
Durable
5000 Laghouat, les 3 et 4 juin 2012
Zone 1
4000
Zone 2
3000 Zone 3
Zone 4
2000

1000

0
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16

Fig. 2: Evolution de la moyenne annuelle par zone de l’irradiation globale reçue sur plan horizontal pour les
sites
considérés.

3.1 Moyennes mensuelles

L’évolution de la moyenne mensuelle de l’irradiation globale pour les différents sites considérés est donnée sur les
figures 3, 4, 5 et 6 pour les zones respectivement I, II, III, IV. On remarque la même évolution saisonnière pour tous
les sites considérés avec un maximum en été et un minimum en hiver.
2
La valeur maximale à été enregistrée à Illizi avec une valeur dépassant les 8 kWh/m au mois de Juillet.

I rradiation Globale reçu e su r plan Horiz on tal . (Wh /m2)


In Guezzam
10000 B. B. Mokhtar
Tamanrasset
Djanet
8000
Illizi
Aoulef
6000 In Salah
Tindouf
Adrar
4000
In Amenas
Timimoun
2000 Beni Abbes
El Golea
Béchar
0
Jan Fev Mar Avr Mai Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec Hassi Messaoud
Ouargla

Fig. 3: Evolution annuelle de l’irradiation globale reçue sur plan horizontal pour les sites de la « zone I ».

5
Ghardaia Ain
Ir r adi at i on G l obal e r eç u e s u r pl an H or i zon t al (W h / m 2)
sefra Hassi
R'mel
10000
Touggourt El

8000 Oued
El Bayadh
6000 Laghouat El
Kheiter
4000 Djelfa
Biskra
2000
Maghnia
Saida
0
Méchria
Jan Fev Mar Avr Mai Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Tlemcen

Fig. 4: Evolution annuelle de l’irradiation globale reçue sur plan horizontal pour les sites de la « zone II ».

Sidi Bel Abbes


Ir r adiation Globale r eç u e su r plan H or izon tal (Wh / m 2)
Tiaret
10000
Bousaada

8000 Tebessa

Batna
6000
Mascara
4000
Oran

2000 M'sila

Mostaganem
0
Jan Fev Mar Avr Mai Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec Oum El
Bouaghi

Fig. 5: Evolution annuelle de l’irradiation globale reçue sur plan horizontal pour les sites de la « zone III ».
Ir r adiation Globale r eç u e su r plan H or izon tal (Wh / m 2) Bordj Bou
Arreridj
Chlef
10000
Sétif
8000
Constantine

6000 Miliana

Alger
4000
Béjaia

2000 Annaba

Jijel
0
Jan Fev Mar Avr Mai Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec Skikda

Fig. 6: Evolution annuelle de l’irradiation globale reçue sur plan horizontal pour les sites de la « zone IV
».

4. Cartographie solaire

Les différents résultats obtenus après le calcul de l’irradiation globale sur plan horizontal à partir de simulations, ont
étés utilisés afin de procéder à des interpolations par le biais de la méthode Kriging [8], cette opération peut se faire
sur le logiciel SURFER®. Ainsi les résultats sont donnés sous un fichier « Grid ».
Après avoir fini avec les interpolations, les fichiers de sortie (.grd) seront utilisés pour le tracé de la carte selon la
maille qu’on ait choisie, pour notre cas la région s’étale de 8 deg Ouest à 9 deg Est de longitude et de 19 à 37 deg de
latitude Nord.
Sur la figure 7, est représenté le tracé de la cartographie solaire annuelle concernant le paramètre irradiation globale
reçue sur plan horizontal de la région considérée qui regroupe un ensemble de 50 sites à travers le territoire national.

Sur la figure 8, est donné le tracé des iso lignes de l’irradiation globale pour le mois de Décembre (représentant la
saison d’hiver), concernant la carte pour le mois de Mars (Printemps), celle-ci est donnée sur la figure 9. Enfin, le
tracé de la carte de l’irradiation globale reçue sur plan horizontal pour le mois de Juillet (Eté) et Septembre
(Automne), sont données respectivement sur la figure 10 et 11.
On remarque bien que la région Sud du pays dispose d’un potentiel solaire plus important que les autres
régions.
Alger
Bordj Bou Arreridj
36 Mascara
Sidi Bel Abbes
Biskra

34
El Oued

Ouargla
32
6100

30
Timimoun

5600
28
Aoulef

26
5100

24

4600
22

20 In Guezzam

-8 -6 -4 -2 0 2 4 6 8
Fig. 7: Irradiation annuelle en Wh/m2 de la région considérée.

Alger Alger
Bordj Bou Arreridj Bordj Bou Arreridj
36 Mascara 36 Mascara
Sidi Bel Abbes Sidi Bel Abbes
Biskra Biskra

34 34
El Oued El Oued

Ouargla Ouargla
32 32
4000
6200

30 30
Timimoun Timimoun

28
28
Aoulef
Aoulef
3000
26 5200
26

24 24

2000
22 22
4200

20 In Guezzam 20 In Guezzam

-8 -6 -4 -2 0 2 4 6 8 -8 -6 -4 -2 0 2 4 6 8

Fig.8: Irradiation globale reçue sur plan Fig. 9: Irradiation globale reçue sur plan horizontal
en Wh/m2 de la région considérée (mois de Mars).
horizontal en Wh/m2 de la région considérée
(mois de Décembre).
2èmes Journées Internationales sur les Energies Renouvelables et le Développement
Durable
Laghouat, les 3 et 4 juin 2012
2èmes Journées Internationales sur les Energies Renouvelables et le Développement
Durable
Alger
Bordj Bou Arreridj
Laghouat, les 3 et 4 juin 2012 Miliana
Jijel

Bordj Bou Arreridj


36 Mascara Oran
Sidi Bel Abbes 36
Bousaada
Biskra Méchria
Djelfa

34 34
El Oued El Oued

7800 Ghardaia
32 32
6400
El Golea

30 30
Timimoun
6800

28 28
Aoulef
Illizi

26 26
5800
5400

24 24

4800
22 22 4900

20 In Guezzam 20
In Guezzam

-8 -6 -4 -2 0 2 4 6 8
-8 -6 -4 -2 0 2 4 6 8

Fig. 10: Irradiation globale reçue sur plan Horizontal en Fig. 11: Irradiation globale reçue sur plan
Wh/m2 de la région considérée (mois de Juillet). horizontal en Wh/m2 de la région considérée (mois
de Septembre).

5. Conclusion & Perspectives

Dans cette étude une méthode de cartographie solaire a été présentée, le tracé a été fait pour la région considérée,
celle-ci englobe la majorité du territoire National, ainsi un ensemble de 50 sites ont été considérés.
Toutefois, il à noter que ces cartes doivent êtres utilisées avec une certaine précaution dans la mesure où le
traitement s’est fait à partir des données simulés.
Néanmoins, des cartes plus précises peuvent êtres établies si des données mesurées seront disponibles à l’avenir.
Un travail plus profond est envisagé cette fois-ci, des données météorologiques des différentes stations existantes à
travers le pays seront utilisées dans des modèles afin de reconstituer le rayonnement solaire, par la suite confronter
les résultats obtenus à des données mesurées afin de valider les modèles utilisés, une fois validées, ces données
pourront par la suite êtres utilisées pour le tracé de la carte sur l’ensemble du territoire Algérien.

7. Bibliographie

[1] CDER Algérie. http://www.cder.dz.

[2] A. Mefti, M.Y. Bouroubi et A. Khellaf Analyse Critique du Modèle de l’Atlas Solaire de l’Algérie. Rev.
Ener. Ren. Vol. 2 (1999) 69-85

[3] A. Mefti, M. Y. Bouroubi, A. Adane. Generation of hourly solar radiation for inclined surfaces using
monthly mean sunshine duration in Algeria. Energy Conversion and Management, Volume 44, Issue 19,
November 2003, Pages 3125-3141

[4] Mahmah B., Harouadi F., Benmoussa H., Chader S., Belhamel M., M'Raoui A., Abdeladim K., Cherigui A.,
Etievant C. MedHySol: Future federator project of massive production of solar hydrogen . International Journal
of Hydrogen Energy, Volume 34, Issue 11, June 2009, Pages 4922-4933

[5] Stambouli A.B Algerian renewable energy assessment: The challenge of sustainability. Energy Policy, 2010

[6] Algerian Ministry of Energy and Mining. Guidelines to Renewable Energies, Edition 200, New and Renewable
Energies Department.

[7] PV potential estimation utility. http://re.jrc.ec.europa.eu/pvgis/apps3/pvest.php?lang=fr

[8] K. Abdeladim. Cartographie éolienne-solaire de certaines régions de l’Algérie. Rapport technique interne,
C.D.E.R, Bouzaréah, Alger, Octobre 2004.

8
2èmes Journées Internationales sur les Energies Renouvelables et le Développement
Durable
Laghouat, les 3 et 4 juin 2012
View publication stats