Vous êtes sur la page 1sur 2

Les enfants et la méthode Feldenkrais :

développer l'attention

Aurélia BUSQUET, praticienne de la méthode Feldenkrais

Je vais vous parler de mon expérience de kinésithérapeute, praticienne Feldenkrais, au sein d'une
structure pour enfants à besoins spéciaux appelée CAMSP (centre d'action médico social précoce).

Les enfants m'ont toujours fascinée pour cette faculté de s'absorber dans ce qu'ils font ou disent,
d'être entièrement dans leur jeu. C'est beau de voir une telle présence, la même que les artistes
cultivent.
C'est d'ailleurs les cours de pédiatrie qui captèrent le plus mon attention et ma curiosité, par leur
côté global et organique.
Cependant certains enfants ont plus de difficultés à se centrer sur une activité, à rester assis, à
écouter... on les dit « hyperactifs », « distraits », ou « TDA/H » (troubles de l'attention).

Ma collègue neuropsychologue, Emilie Donzel, et moi même, Aurélia Busquet, nous sommes
parties de l'idée que l'attention se travaillait de multiples façons, et que l'attention à l'environnement
était directement liée à l'attention à soi.
Nous avons donc créé le groupe « Jeux fais attention » , terrain de jeu pour l'attention !

Dans ce cadre d'1h15 hebdomadaire nous accueillons entre 2 et 4 enfants âgés de 4 à 6 ans. Ils se
retrouvent sur l'année pour explorer le thème des animaux.
Une séance est construite comme suit :
– Rituel d'arrivée : « je reconnais mon émotion et j'essaye de l'exprimer »
– Méditation «  la petite grenouille  » pour se pauser (tiré du livre « calme et attentif comme
une grenouille »)
– Observation de figurines d'animaux et description
– Mise en mouvement guidée, inspirée de la méthode Feldenkrais  sur le thème de la marche
des animaux
– Jeux sensoriels (reconnaissance visuelle, olfactive, tactile, auditive) et cognitifs
– Coloriage seul ou collectif (essentiellement des mandalas)
– Massage détente pour finir : avec balles et ou comptines
Chaque séquence est une façon de travailler l'attention ; l’enchaînement des séquences la mémoire
et l'intégration des différents aspects explorés. L'étude d'un animal peut prendre 1 ou 2 séances.

Toutes ces portes d'entrée nous permettent de voir comment l’enfant évolue au cours de l'année, ce
qui reste à approfondir ou à clarifier.
Nous observons une évolution visible du coloriage qui devient plus précis, plus appliqué et surtout
plus plaisant en fin d'année.
Il est important de noter dans quel domaine l'enfant est plus compétent (quel sens plus aiguisé, quel
type de mémoire plus efficace, motricité globale ou fine) pour pouvoir s'appuyer dessus et
l'encourager.

Le rôle du groupe et des autres enfants est aussi décisif pour l'aider à construire une meilleure image
de lui même, et prendre plus confiance en lui. L'autre pouvant être une source d'encouragement
comme de critique, nous encourageons plutôt le dialogue et la tolérance de la différence.
Je vais détailler maintenant l'intérêt de chaque séquence et nos observations :
– Le temps d'arrivée autour des émotions est essentiel pour que les interactions se passent au
mieux : en effet, plus l'enfant parvient à identifier et exprimer les émotions qui le traverse,
plus les solutions apparaissent et le conflit se dissout. Il faut parfois une année entière pour
qu'un enfant puisse nommer les émotions de base comme la colère, la tristesse ou la joie
mais c'est un apprentissage qui aura de grosses répercussions à la maison ou à l'école.

– La méditation est aussi un élément important pour que les enfants apprennent à se poser, se
détendre, se calmer, s'écouter. Nous introduisons ce temps en cours d'année quand nous
jugeons que le groupe est « mûr », que les enfants ont déjà intégré les règles et le cadre de ce
groupe. L'évolution est assez rapide, en quelques séances les enfants qui bougeaient sans
arrêt arrivent à rester allongés ou assis. Ils prennent alors davantage conscience de leurs
sensations, notamment celles de la respiration.

– Ensuite nous faisons observer des figurines d'animaux pour affiner la représentation
mentale de l'enfant par rapport à l'animal concerné : un petit objet concret, à toucher, à
regarder, capte bien leur attention et les intéresse.

– Le temps de déplacement guidé vient ensuite pour les mettre en mouvement, les faire bouger
sur les tapis de façon canalisée. En effet, il s'agit d'utiliser leur mimétisme naturel pour
revisiter chaque étape des NEM (niveaux d'évolution motrices), schémas de mouvements de
la première année de vie.
Je raconte une histoire et je fais avec eux, c'est la plus grande adaptation de la méthode
Feldenkrais, si ce n'est aussi le raccourcissement des séances, réduites à l'essentiel.
La séance devient donc le réveil de l'animal, qui se déplace et découvre son environnement.
L'imaginaire est directement sollicité et ça les intéresse. C'est comme une histoire inter
active. Parfois l'énergie des enfants nous amène à modifier cet ordre.
Nous commençons tous ensemble puis chacun passe tout seul et il est observé, et enfin on
fait la course à 2 ou à plus. Les changements de rythme les stimulent, même si c'est plus dur
de garder les consignes du mouvement en allant plus vite. J'aime bien retravailler les
enchaînements sur 2 séances en général.

– Jeux sensoriels et cognitifs : Les organes des sens permettent d'être plus présents à notre
environnement et à la fois à nous même. Les jeux cognitifs permettent de travailler la
mémoire, l'attention, l'imagerie mentale avec accompagnement pour leurs donner des
stratégies.

– Enfin les deux temps calmes du coloriage et du massage permettent de redescendre


l'excitation et l'agitation, de se centrer seul ou à plusieurs.
Nous faisons souvent faire le coloriage en musique, sans parler. A la fin de chaque cycle
nous proposons un coloriage mandala collectif : c'est l'occasion de trouver sa place de
nouveau, d'être stimulé ou freiné par les autres, de respecter l'espace de l'autre, d'apprendre à
communiquer et s'harmoniser. L'influence des uns sur les autres est bien manifeste ici.
Le massage est surtout un temps de détente et de retour au calme.

En conclusion je dirai que j'ai moi même appris à être plus attentive en portant ce groupe depuis
bientôt 5 ans ! C'est un groupe que nous renouvelons chaque année avec de nouveaux enfants et
donc que nous ajustons au fur et à mesure pour eux. C'est ainsi qu'il s'enrichit au fil de nos
expériences et observations. C'est un vrai bonheur de les voir progresser et se poser, car nous avons
alors vraiment du plaisir à être ensemble.