Vous êtes sur la page 1sur 6

MESBAHI Shakib 2018/2019

COMPTE RENDU

TP4 Physique expérimentale : Réflexion Totale Interne et Prisme

Dirigé par :
M.RAYNAUD

Licence 1 en physique-chimie – PC3


/Introduction :
Cette première séance de TP sur l’optique géométrie comporte plusieurs
objectifs : En premier lieu,nous avons cherché à vérifier expérimentalement
les lois de la réfraction et de la réflexion c’est à dire les lois de Snell-
Descartes.Par la suite,nous avons mis en évidence le phénomène de
réflexion totale. Cette méthode a permis également de déterminer l’indice de
réfraction du milieu. Pou) atteindre ces objectifs, nous disposions des
matériels suivants : un disque graduée en degré, un demi-cylindre en
plexiglas ,une source de lumière disposant de fentes plus ou moins épaisses.
L’expérience sur les lois de Snelle-Descartes co

réflexion (donc réflexion totale).

II.Lois de Snell-Descartes
A.Résultat:
Pour cette première expérience nous avions envoyé des angles incidents de
10°,20°,30°,40°,50°,60°,70° sur le demi-cylindre en plexiglas placé
soigneusement au milieu du disque gradué.Ensuite, nous avions remarqué
que l’angle incident etait égal à l’angle réfléchit.Nous avions par la suite
relevé par lecture directe sur le disque gradué la valeur des angles réfractés
pour les différents angles données de faisceaux incidents. Le demi-cylindre
était positionné de façon centré pour que l’angle incident soit perpendiculaire
à la surface de sortie du demi-cylindre et ainsi éviter les doubles réflexions.
i(°) 10 20 30 40 50 60 70

r(°) 10 20 30 40 50 60 70

t(°) 6,5° 14° 20° 26° 32° 36,5° 40°

Indice n 1,53 1,41 1,46 1,46 1,45 1,45 1,46

On a utiliser la formule suivante pour calculer l’indice n :

n(i)= sin(i)/sin(t)= sin(r)/sin(t)

Pour calculer les incertitudes de mesure sur l’indice n on a la formule

suivante: 𝛅ni = ni((cos(ti)/sin(ti))𝛅t+(cos(θi)/sin(𝛅θ))θt )

𝛅t=2° et 𝛅θ=1°

On a la formule suivante pour calculer la moyenne pondéré de :

n= ( ∑iwini)/∑Wi)
avec Wi = 1/ 𝛅ni

Voici nos valeurs de δni:

δn1 δn2 δn3 δn4 δn5 δn6 δn7


0,62 0,27 0,17 0,11 0,1 0,08 0,07

Voici nos valeurs de Wi:


W1 W2 W3 W4 W5 W6 W7

2,6 13,7 13,7 82,6 100 156,25 204,08

On obtient la moyenne pondérée de n: n=1,45 ± 0,10

III.Réflexion totale

Le but de cette expérience était de chercher l’angle 𝛅crit pour lequel on était
dans le cas d’une réflexion totale. Réflexion totale signifiant que notre angle
d’incidence 𝛅 est supérieur au rapport : sin(n1)/sin(n2), n1 l’indice de réfraction
de l’air dont n1=1 et n2 l’indice de réfraction du plexiglas (inconnue).
On place le demi-cylindre au centre avec le côté sphérique orienté du côté du
rayon incident, ainsi on avait l’angle incident qui arrivait de façon
perpendiculaire à la surface du demi-cylindre. Ensuite on tournait le disque
gradué jusqu’à ce que le rayon réfracté disparaisse et que le rayon réfléchi
apparaisse.
Schéma simplifié de la réflexion totale :

On a l’angle d’incidence limite (quand le rayon réfracté disparait) :


𝛅lim=43,5°
Or,

𝛅lim=arcsin(1/n2)

n2= 1/ sin(θlim)
Donc, n2=1/sin(43,5)=1,45
L’indice de réflexion obtenu dans l’expérience 1 était de n=1,45±0,10 et avec
l’expérience numéro 2 obtient n=1,45. Nous avions donc une concordance
entre les résultats obtenus avec les deux méthodes, ce
qui renforce l’idée que cette valeur est proche de la valeur réelle.
IV.Conclusion
Ce TP avait pour but de vérifier les lois de Snell-Descartes, observer le
phénomène de réflexion totale ainsi que de mesurer par les 2 méthodes,
l’indice de réfraction du milieu composé de plexiglas ,en utilisant les lois de
Snell-Descartes ,on avait trouvé un indice de réfraction n2=1,45±0,10 et par
l’expérience de la réflexion totale on obtenait 1,45. Les deux méthodes
corroboraient et on aboutissait au même résultat.Néanmoins, nous pouvons
dire que la deuxième méthode est beaucoup plus rapide que la première car
elle nécessite moins de calculs et de manipulations. Mais la première
méthode permet de dégager les incertitudes sur les mesures de notre indice
de réfraction ce qui n’est pas le cas de la première méthode.