Vous êtes sur la page 1sur 2

RTD Eur.

RTD Eur. 2019 p.151

Chronique Droit européen des transports - ADR (Accord for Dangerous goods by Road), actualisation d'un accord
international auquel l'Union européenne est liée, sans être adhérente...
(Décis. Cons. UE n° 2018/1485, 28 sept. 2018 (1), Décis. d'exécution (UE) 2018/936 de la Commission du 29 juin
2018 autorisant les États membres à adopter certaines dérogations en vertu de la dir. 2008/68/CE du Parlement
européen et du Conseil relative au transport intérieur des marchandises dangereuses (2))

Loïc Grard, Professeur de droit public, Université de Bordeaux, Président de la CEDECE Association
d'études européennes

L'actualité offre, en 2018, l'occasion d'évoquer ce cas particulier d'articulation du droit conventionnel avec la législation
de l'Union européenne qu'est l'ADR. « L'Accord européen relatif au transport international des marchandises dangereuses
par route » a été conclu à Genève le 30 septembre 1957, sous l'égide de la Commission économique des Nations unies
pour l'Europe. Il est entré en vigueur le 29 janvier 1968.

Par une décision du Conseil du 28 septembre 2018, l'Union européenne, formellement, accepte les amendements aux
annexes A et B de l'ADR, adoptés par le Groupe de travail des transports de marchandises dangereuses (WP.15) pour une
entrée en vigueur le 1er janvier 2019. En toute hypothèse, l'édition 2019 de l'ADR sera d'application obligatoire le 1 er
juillet 2019 pour les 48 États parties à l'accord. À partir de cette date, les prescriptions de l'actuelle version (ADR 2017) ne
pourront donc plus être appliquées. La décision du 28 septembre impose à l'ensemble de l'Union une application le 1er
janvier 2019.

Mais l'Union européenne n'est pas partie contractante à l'ADR. Tous les États membres, en revanche, le sont. Ils agissent
donc sur mandat de cette dernière. Et la directive du 24 septembre 2008 relative au transport intérieur des marchandises
dangereuses (3) : 1) fixe les exigences applicables au transport routier des marchandises dangereuses à l'intérieur des
États membres ou entre plusieurs États membres en se référant à l'ADR ; 2) prévoit que le transport routier de
marchandises dangereuses entre les États membres et les pays tiers est autorisé pour autant qu'il réponde aux prescriptions
de l'ADR (4).

De l'ADR découle une liste de marchandises dangereuses qu'il est possible de transporter par route. L'accord indique le
conditionnement et l'emballage à respecter selon le type de substances transportées. Il définit les étiquettes et
pictogrammes qui doivent être inscrits sur les matières dangereuses et les véhicules de transport. Il rappelle les formalités
et documents indispensables à avoir pour transporter ces marchandises. Il donne également des instructions sur la manière
de réaliser le chargement, l'empilement et le déchargement des marchandises dangereuses. Il définit la formation
obligatoire que doit suivre toute personne impliquée dans le transport de ces dernières.

Sur ces bases évolutives, la Commission européenne publie chaque année une liste de toutes les dérogations nationales des
États membres aux règles relatives au transport international de marchandises dangereuses par route (ADR), par rail (RID)
et par voie navigable (ADN) (v. décis. n° 2018/936). La directive 2008/68/CE autorise, en effet, les dérogations aux règles
internationales de transport de marchandises dangereuses par la route 1) pour le transport national de petites quantités de
marchandises dangereuses (art. 6, al. 2, a) ; 2) pour le transport national de marchandises dangereuses sur une courte
distance (art. 6, al. 2, b), i). À côté des dérogations nationales, relatives au seul transport interne, sont aussi admises des
dérogations bilatérales, voire multilatérales pour le transport de marchandises dangereuses. Ces dernières sont applicables
au transport entre les États membres de l'Union, ou entre un État de l'Union et un pays voisin, telles la Norvège ou la
Suisse.
Mots clés :
TRANSPORT * Généralités * Transport de marchandises * Transport routier * Matière dangereuse * Accord
international * Accord for dangerous goods by Road (ADR)

(1) JOUE n° L251 du 25 oct. 2018, p. 25.

(2) JOUE n° L 165 du 2 juill. 2018, p. 42.

(3) Dir. 2008/68/CE du Parlement européen et du Conseil du 24 sept. 2008 relative au transport intérieur des marchandises
dangereuses, JOCE n° L 260 du 30 sept. 2008, p. 13-59.

(4) Idem.

Copyright 2020 - Dalloz – Tous droits réservés