Vous êtes sur la page 1sur 3

GRILLE D’OBSERVATION D’UNE SEQUENCE PEDAGOGIQUE.

POSITIF NEGATIF
Préparation matérielle
La fiche de préparation décrit avec précision La fiche de préparation ne décrit pas avec précision
 Les objectifs notionnels  Les objectifs notionnels
 Les objectifs visés dans le domaine des  Les objectifs visés dans le domaine des
opérations mentales. opérations mentales.
 Les objectifs méthodologiques  Les objectifs méthodologiques

 Les objectifs sont opérationnels.  Les objectifs sont opérationnels.

La fiche de préparation décrit avec précision La fiche de préparation ne décrit pas avec précision
 Le temps prévu pour la séquence.  Le temps prévu pour la séquence.
 L’évaluation et ses modalités.  L’évaluation et ses modalités.

 La fiche de préparation s’inscrit dans un  La fiche de préparation ne s’inscrit pas dans


projet global d’apprentissage. un projet global d’apprentissage.

Disposition de la classe : Disposition de la classe :


 Correspond au(x) type(s) de communication  Ne correspond au(x) type(s) de communication
utilisés. utilisés.

Déroulement
 Les enfants connaissent les intentions de la  Les enfants ne savent pas ce qui les attend.
maîtresse.
Les moments sont identifiables facilement : Les moments ne sont pas identifiables facilement :
 Motivation  Motivation
 Recherche  Recherche
 Synthèse  Synthèse
 Evaluation  Evaluation
Si la recherche se fait en groupe, type de groupe :
 Groupe de découverte.
 Groupe de confrontation
 Groupe d’interévaluation.
 Groupe d’assimilitation.
 Le type de groupe correspond à l’objectif  Le type de groupe ne correspond à
visé. l’objectif visé.

La (ou les) stratégie(s) employée(s) est(sont)


la(les) suivante(s) :
 Déduction
 Induction
 Dialectique
 Divergence

 Cette stratégie sert correctement  Cette stratégie ne sert pas l’objectif à


l’objectif à atteindre. atteindre.

 L’obstacle à franchir est idéalement placé.  L’obstacle à franchir est trop loin placé.
 Le matériel fourni permet effectivement de  L’obstacle à franchir est placé trop près.
passer l’obstacle.  Le matériel fourni ne permet pas de passer
l’obstacle.

Le temps de parole de la maîtresse sert correctement : Le temps de parole de la maîtresse ne sert pas
 L’explication des consignes. correctement :
 Une reformulation de la pensée enfantine.  L’explication des consignes.
 Une explication.  Une reformulation de la pensée enfantine.
 La relance du débat.  Une explication.
 La relance du débat.
La maîtresse privilégie un questionnement : La maîtresse privilégie un questionnement :
 Ouvert  Fermé
Tendance des questions:
 Divergentes
 Convergentes
 Mémoire cognitive
 Evaluatives

 La maîtresse ajuste le nombre de questions  La maîtresse n’ajuste pas le nombre de


par minute. questions par minute (« TGV »).
 La maîtresse interroge avec justesse.  La maîtresse interroge systématiquement
celui qui ne sait pas, croyant l’aider.

La maîtresse a conscience du triangle didactique : La maîtresse n’a pas conscience du triangle


didactique :
 Le schéma didactique correspond à la  Le schéma didactique ne correspond pas à la
enseignée. matière enseignée.
 Les tâches proposées permettent d’atteindre  Les tâches proposées ne permettent pas
les objectifs visés. d’atteindre les objectifs visés.
 La relation pédagogique instaurée permet  La relation pédagogique instaurée ne permet
l’accomplissement harmonieux des tâches pas l’accomplissement harmonieux des tâches
proposées. proposées.

Les moments de synthèse sont efficaces : Les moments de synthèse sont efficaces :
 Quant à la qualité de la reformulation.  Quant à la qualité de la reformulation.
 Quant à la qualité de l’écoute.  Quant à la qualité de l’écoute.

Lors des moments de synthèse, Lors des moments de synthèse,


 Les enfants participent à la reformulation.  La maîtresse seule reformule.

Evaluation
 L’évaluation permet de mesurer si les  L’évaluation ne permet pas de mesurer si les
objectifs ont été atteints. objectifs ont été atteints.
 Le type d’évaluation (sommatif, formatif,  Le type d’évaluation (sommatif, formatif,
normatif) choisi est adéquat. normatif) choisi n’est pas adéquat.
 Au cours de la séquence, la maîtresse utilise la  Au cours de la séquence, la maîtresse n’utilise
valeur diagnostique de l’évaluation. pas la valeur diagnostique de l’évaluation.
 Après la séquence et dans l’option d’un  Après la séquence et dans l’option d’un
prolongement, la maîtresse compte utiliser prolongement, la maîtresse ne compte pas
la valeur diagnostique de l’évaluation. utiliser la valeur diagnostique de
l’évaluation.

NOTES DIVERSES

Préparation Déroulement Evaluation


Orientation de la discussion :

Point très positif : (demander au stagiaire de l’expliciter)

Secteur 1 : (faire prendre conscience au stagiaire par un questionnement approprié du type


d’erreur ou d’omission commise)

Secteur 2 : (faire prendre conscience au stagiaire par un questionnement approprié du type


d’erreur ou d’omission commise)

Secteur 3 : (faire prendre conscience au stagiaire par un questionnement approprié du type


d’erreur ou d’omission commise)

Alternative possible et conclusion :

Jaqcues DELMAS. www.intraedu.com.