Vous êtes sur la page 1sur 9

FILIERES : IIA / TEL / RES / PCH

FCL / ELT / IGL ELN101 : CIRCUITS ELECTRIQUES 1

CHAPITRE 5 : ELECTROCINETIQUE : LE REGIME TRANSITOIRE


INTRODUCTION
Lorsqu’on ferme un circuit pour le mettre en fonction, les courants et les tensions mettent un certain
temps à s’établir. C’est le régime transitoire.
Ce chapitre fait l’étude des composants dont ce temps dépend : le condensateur et l’inductance. Les
effets de ces composants sont étudiés dans des montages de base.
Importance du régime transitoire
• utilisation du régime transitoire: filtrage; lissage du courant et de la tension après redressement;
stockage momentané d’énergie; découplage; déphasage entre la tension et le courant; temporisateurs,
oscillateurs.
• effets indésirables (ex.): le démarrage ou l’arrêt d’un moteur d’asservissement doit être le plus bref
possible pour une meilleure précision.
• Pour diverses raisons techniques et/ou économiques, il peut être nécessaire de connaître ce temps
ou du moins d’avoir un ordre de grandeur.

I- Rappel des conventions en régime permanent


I.1- L’Inductance
a- Symbole

b- Equation fondamentale

c- En régime continu établi

I.2- Le Condensateur
a- Symbole

b- Equation fondamentale

c- En régime continu établi

CIRCUIT ELECTRIQUE | PAR M.NKAMNDA SATEU CHRISTIAN


FILIERES : IIA / TEL / RES / PCH
FCL / ELT / IGL ELN101 : CIRCUITS ELECTRIQUES 2

Les circuits étant linéaires, toute grandeur électrique x(t) est décrite par une équation
différentielle linéaire à coefficient constant.
On détermine les constantes d’intégration grâce aux conditions initiales en utilisant.

II- Le circuit RC

II.1- Régime libre du circuit RC


a) Evolution de la tension aux bornes du condensateur

Le condensateur est initialement chargé sous une tension E. En régime continu, le condensateur se
comporte comme un interrupteur ouvert U = E et I = 0 (E/R dans la résistance).
A t = 0, on ouvre l’interrupteur, le condensateur se décharge dans la résistance :

La solution est de la forme :

u(0) = A = E par continuité de la tension aux bornes du condensateur


Finalement :

On obtient la caractéristique ci-dessous :

b) évolution de l’intensité du courant

c) Etude énergétique
Calculons l’énergie reçue et dissipée par effet Joule dans la résistance

CIRCUIT ELECTRIQUE | PAR M.NKAMNDA SATEU CHRISTIAN


FILIERES : IIA / TEL / RES / PCH
FCL / ELT / IGL ELN101 : CIRCUITS ELECTRIQUES 3

II.2- Réponse d’un circuit RC à un échelon de tension

a- Evolution de la tension aux bornes du condensateur

Le condensateur est initialement déchargé (Régime continu U = 0 et I = 0).

A t = 0, on ferme l’interrupteur et le condensateur se charge :

La solution est de la forme :

Finalement :

Autre méthode de résolution par transformée de Laplace :

b- Evolution de l’intensité du courant

CIRCUIT ELECTRIQUE | PAR M.NKAMNDA SATEU CHRISTIAN


FILIERES : IIA / TEL / RES / PCH
FCL / ELT / IGL ELN101 : CIRCUITS ELECTRIQUES 4

c- Bilan énergétique

TP 1 DE SIMULATION SUR LA COMMANDE DU LOGICIEL MATLAB : CIRCUIT RC


On considère le circuit RC ci-dessus où R = C= et e(t) = 1V
1- Trouver la fonction de transfert H(P) du circuit RC

2- Enregistrer H(P) sous Matlab


NB : pour cela, suivez procédure des commandes ci-dessous :
>> num=[num1 num2]; //num1 représente le coefficient du plus grand monôme au numérateur de H(P)
>> den=[den1 den2]; //den1 représente le coefficient du plus grand monôme au dénominateur de
H(P) >> H=tf(num,den) //entrer num et den exactement et valider sur la touche entrer du clavier
3- Simuler la réponse du système à l’échelon unité
NB : la commande Matlab le permettant est :
>>step(F) ou >> step(series(3,F)),grid,title('Réponse à échelon E0=3')
FIN DU TP

III- Le circuit RL
III.1- Régime libre du circuit RL
a- Evolution de l’intensité du courant

En régime continu, la bobine se comporte comme un interrupteur fermé U = 0 et I = E/R.


A t = 0, on supprime E

CIRCUIT ELECTRIQUE | PAR M.NKAMNDA SATEU CHRISTIAN


FILIERES : IIA / TEL / RES / PCH
FCL / ELT / IGL ELN101 : CIRCUITS ELECTRIQUES 5

La solution est de la forme :

Finalement :

b- Evolution de la tension aux bornes de la bobine

c- Bilan énergétique
Calculons l’énergie reçue et dissipée par effet Joule dans la résistance :

CIRCUIT ELECTRIQUE | PAR M.NKAMNDA SATEU CHRISTIAN


FILIERES : IIA / TEL / RES / FCL
PCH / ELT / IGL ELN101 : CIRCUITS ELECTRIQUES 6

III.2- Réponse d’un circuit RL à un échelon de tension


a- Evolution de l’intensité du courant

Régime continu U = 0 et I = 0.
A t = 0, on ferme l’interrupteur :

La solution est de la forme :

Finalement :

b- Evolution de la tension aux bornes de la bobine

Autre méthode :

CIRCUIT ELECTRIQUE | PAR M.NKAMNDA SATEU CHRISTIAN


FILIERES : IIA / TEL / RES / PCH
FCL / ELT / IGL ELN101 : CIRCUITS ELECTRIQUES 7

c- Bilan énergétique

IV- Le circuit RLC série


IV.1- Régime libre du circuit RLC série
a- Equation différentielle

b- Différents régimes de fonctionnement du circuit RLC

Q s’appelle le facteur de qualité

CIRCUIT ELECTRIQUE | PAR M.NKAMNDA SATEU CHRISTIAN


FILIERES : IIA / TEL / RES / PCH
FCL / ELT / IGL ELN101 : CIRCUITS ELECTRIQUES 8

c- Bilan énergétique

IV.2- Réponse d’un circuit RLC série à un échelon de tension

Le condensateur est initialement déchargé.


A t = 0, on ferme l’interrupteur :

Par exemple en régime pseudopériodique

CIRCUIT ELECTRIQUE | PAR M.NKAMNDA SATEU CHRISTIAN


PCH / ELT / IGL
FILIERES : IIA / TEL / RES / FCL ELN101 : CIRCUITS ELECTRIQUES 9

TP 2 DE SIMULATION SUR LA COMMANDE DU LOGICIEL MATLAB : CIRCUIT RLC


On considère le circuit RLC ci-dessus où R = L= C= et e(t) = 1V
1- Trouver la fonction de transfert H(P) du circuit RLC

2- Enregistrer H(P) sous Matlab


3- Simuler la réponse du système à l’échelon unité

FIN DU TP

FIN DU PROGRAMME THEORIQUE

CIRCUIT ELECTRIQUE | PAR M.NKAMNDA SATEU CHRISTIAN

Vous aimerez peut-être aussi