Vous êtes sur la page 1sur 7

1èreSTL – PCM Activités - Séquence 1 : de la structure spatiale des espèces chimiques à leur prop.

physiques
1.b. structure des molécules et des ions

Activités de la séquence n° 1.b


Structure des molécules et des ions

Fiche de synthèse mobilisée :


Fiche n°1b : structure des molécules et des ions

Sommaire des activités


ACTIVITÉ 1 : configuration électronique .........................................................................................1
ACTIVITÉ 2 : construction de la formule de Lewis d’une molécule ou d’un ion. ............................2
ACTIVITÉ 3 : prévoir la géométrie d’un édifice simple par la méthode VSEPR. ..............................5
ACTIVITÉ 4 : formes de résonance. .................................................................................................6
ACTIVITÉ 5 : géométrie des ions nitrate et carbonate. ...................................................................7

ACTIVITÉ 1 : configuration électronique

DOCUMENT 1 : pliages quantiques


Dans un atome les électrons se répartissent dans des zones privilégiées de l’espace que l’on nomme orbitales.

différentes formes d’orbitales (source : la physique autrement : pliages quantiques)


La chimie est gouvernée par des interactions entre orbitales des électrons de valence.

1. Donner la configuration électronique des atomes suivants : Be (Z = 4) ; N (Z = 7) et F (Z = 9).


Souligner les électrons de valence.
2. Le magnésium Mg (Z =12) est l’élément qui se trouve juste en dessous du béryllium (Be) dans le tableau
périodique alors que le phosphore P (Z =15) se trouve lui juste au-dessous de l’azote N. Donner la configuration
électronique de ces éléments et souligner les électrons de valence. Que peut-on dire du nombre d’électrons
dans la couche de valence de deux éléments situés dans une même colonne du tableau périodique ?
Justifier le fait que deux éléments d’une même colonne possèdent des propriétés chimiques similaires.
3. Soit l’atome de configuration électronique 1s2 ;2s2 ; 2p4. Où se trouve cet atome dans le tableau périodique ?

page1
1èreSTL – PCM Activités - Séquence 1 : de la structure spatiale des espèces chimiques à leur prop. physiques
1.b. structure des molécules et des ions

ACTIVITÉ 2 : construction de la formule de Lewis d’une molécule ou d’un ion.

DOCUMENT 1 : Construction pas à pas d’une formule de Lewis

Pour déterminer la structure de Lewis d’un édifice chimique, il faut tout d’abord connaître le comportement de
chacun de ses composants en remplissant un tableau comme le montre l’exemple suivant :

Exemple : Acide méthanoïque CH2O2


Composant H (Z = 1) C (Z = 6) O (Z =8)
Configuration électronique 1 s1 1 s2 ; 2 s2 ; 2 p2 1 s2 ; 2 s2 ; 2 p4
Nombre d’électrons sur la couche
1 4 6
de valence
Règle à respecter pour la stabilité Duet (2
Octet (8 électrons
électrons sur la
sur la couche de octet
couche de
valence)
valence)
Nombre de liaisons covalentes (=
2 -1 = 1 8-4=4 8-6=2
doublet liant) à former
Nombre d’électrons restant dans la
couche de valence après formation 1−1=0 4−4=0 6−2=4
des liaisons covalentes
Nombre de doublets non liants
0 0 4/2 = 2
formés :
Environnement de chaque
composant H-

Formule de Lewis de la molécule

1. Compléter les tableaux ci-dessous pour déterminer la structure de Lewis des édifices suivants.
Le silane :
Silane : SiH4
Composant H (Z = 1) Si (Z = 14)
Configuration électronique

Nombre d’électrons sur la couche de valence


Règle à respecter pour la stabilité
Nombre de liaisons covalentes à former
Nombre d’électrons restant dans la couche de
valence après formation des liaisons covalentes
Nombre de doublets non liants formés :
Environnement de chaque composant

Formule de Lewis de la molécule

page2
1èreSTL – PCM Activités - Séquence 1 : de la structure spatiale des espèces chimiques à leur prop. physiques
1.b. structure des molécules et des ions

Le phosgène :

Phosgène : COCl2
Composant Cl (Z = 17) C (Z = 6) O (Z =8)
Configuration électronique
Nombre d’électrons sur la couche
de valence
Règle à respecter pour la stabilité
Nombre de liaisons covalentes à
former
Nombre d’électrons restant dans la
couche de valence
Nombre de doublets non liants
formés :
Environnement de chaque
composant
Formule de Lewis de la molécule

DOCUMENT 2 : Construction pas à pas d’une formule de Lewis d’un ion polyatomique

Pour déterminer la structure de Lewis d’un ion polyatomique, il faut connaître le nombre d’électrons total dans
la couche de valence de l’édifice en prenant en compte les électrons gagnés par les anions ou cédés par les
cations. A partir de ce nombre, on calcule le nombre total de doublets (liants et non-liants) de l’édifice afin de
proposer une structure qui soit respectueuse de la règle du duet ou de l’octet pour chacun des composants de
l’édifice comme présenté sur l’exemple ci-dessous :

Ion iodosylcarboxylate : CIO3-


Composant et charge I : avant dernière
totale de l’ion C (Z = 6) colonne O (Z =8) Charge : 1 -
(Halogène)
Configuration
1 s2 ; 2 s2 ; 2 p2 1 s2 ; 2 s2 ; 2 p4
électronique
Nombre d’électrons sur
4 7 6 + 1 électron
la couche de valence
Nombre total de 4 + 7 + (3 x 6) + 1 = 30 électrons au total sur la couche de valence
doublets (liants et non qui formeront 30 / 2 = 15 doublets (liants et non liants).
liants) Remarque : Les charges négatives sont souvent portées par les atomes les
plus électronégatifs (voir paragraphe suivant)
Règle à respecter pour la
octet octet octet
stabilité
Formule de Lewis de
l’ion

page3
1èreSTL – PCM Activités - Séquence 1 : de la structure spatiale des espèces chimiques à leur prop. physiques
1.b. structure des molécules et des ions

2. Compléter les tableaux ci-dessous pour déterminer le schéma de Lewis des édifices polyatomiques suivants.
Ion ammonium NH4+
Composant et charge totale de
N (Z = 7) H (Z = 1) Charge :
l’ion
Configuration électronique

Nombre d’électrons sur la


couche de valence
Nombre total de doublets (liants
et non liants)

Règle à respecter pour la stabilité


Formule de Lewis de l’ion

Ion phosphate PO43-


Composant et charge totale de P dans la même
l’ion colonne que O (Z = 8) Charge :
N (Z = 7)
Configuration électronique

Nombre d’électrons sur la


couche de valence
Nombre total de doublets (liants
et non liants)

Règle à respecter pour la stabilité


Formule de Lewis de l’ion

page4
1èreSTL – PCM Activités - Séquence 1 : de la structure spatiale des espèces chimiques à leur prop. physiques
1.b. structure des molécules et des ions

ACTIVITÉ 3 : prévoir la géométrie d’un édifice simple par la méthode VSEPR.

DOCUMENT 3 : Tableau des correspondances entre géométrie et type d’édifice (n + m ≤ 𝟒).

Type A X2 AX3 AX2E AX4 AX3E AX2E2


2 3 3 4 4 4
n+m

Géomé- Triangulaire Triangulaire Pyramide à


Linéaire Tétraédrique Plane coudée
-trie plane plane base triangle
Exem-
BeCl2 ; CO2 SO3 ; CO32- SO2 ; O3 CH4 ; POCl3 NH3 ; H3O+ H2O ; H2S
-ples
On rappelle que :

• A est l’atome central considéré


• Xn le nombre d’atome(s) X lié(s) à A
• Em le nombre de doublet(s) non liant(s) porté(s) par A

Pour chacun des édifices suivants :


- Proposer une structure de Lewis.
- En déduire le type AXnEm de l’édifice, l’atome central étant notifié en caractère gras.
- Sa géométrie autour de l’atome central.
- Dessiner l’édifice.

Édifices proposés : PH3 ; HCN ; NH2- ; COCl2 ; NSF ; S 2O 32-

page5
1èreSTL – PCM Activités - Séquence 1 : de la structure spatiale des espèces chimiques à leur prop. physiques
1.b. structure des molécules et des ions

ACTIVITÉ 4 : formes de résonance.


DOCUMENT 4 : l’acide méthanoïque CO2H2.
Dans l’activité 2, on a établi la structure de Lewis suivante pour la molécule d’acide méthanoïque :

On estime que la longueur moyenne d’une double liaison C = O est environ de 0,122 nm alors que celle d’une
simple liaison C - O est de 0,143 nm. Or dans la molécule réelle d’acide éthanoïque la longueur de la liaison
C – O est anormalement courte.

DOCUMENT 5 : des doublets d’électrons voyageurs !


Dans un édifice chimique, il existe des doublets d’électrons qui ne sont pas bien localisés. Certaines
structures peuvent contribuer à favoriser leur déplacement, par exemple :
– Un enchaînement de liaisons conjuguées (alternance de simples et doubles liaisons) :
+ -
CH2 = CH – CH = CH2 ↔ CH2 – CH = CH – CH2

Cette seconde forme chargée est statistiquement moins probable.


– Une alternance doublet non liant, simple liaison, double liaison :
+ -
H2N – CH = CH2 ↔ H2N = CH – CH2

Les différentes structures obtenues sont appelées formes mésomères ou formes de résonance. La molécule
réelle oscille en permanence entre les différentes formes.
1. En vous aidant des exemples du document 5, donner une autre structure de Lewis plausible pour l’acide
méthanoïque.
2. En examinant les deux formes possibles de cette molécule, proposer une explication à la longueur
anormalement courte de la simple liaison C-O.

page6
1èreSTL – PCM Activités - Séquence 1 : de la structure spatiale des espèces chimiques à leur prop. physiques
1.b. structure des molécules et des ions

ACTIVITÉ 5 : géométrie des ions nitrate et carbonate.


1. L’ion nitrate NO3-, possède trois formes mésomères données ci-dessous :

– Représenter sur les schémas de Lewis, les flèches courbes traduisant le déplacement des doublets
électroniques pour passer d’une forme à l’autre.
– Quel est le type AXnEm de cet ion ?
– Sachant que les trois formes mésomères proposées sont statistiquement équiprobables, que peut-on dire
de la longueur de chacune des liaisons NO de cet ion ?
– Quelle est la géométrie associée à cet ion ? Dessiner le.

2. Donner les trois formes mésomères de l’ion carbonate : CO32- .


Que peut-on dire de la longueur de chacune des liaisons CO dans cet édifice ? En déduire sa géométrie.

page7