Vous êtes sur la page 1sur 496

ANNALES

Concours d'entrée
Cycle Préparatoire Intégré
1ère année

Concours d’entrée 2009 :


Attention, des modifications interviendront pour les sessions
2009, à savoir :

1. pour ce qui concerne les QCM de Mathématiques et de Physique, les règles de


notation seront désormais les suivantes :

Bonne réponse Ö + 1 point


Mauvaise réponse Ö - 1 point
Sans réponse Ö 0 point

Choix des exercices :


« le candidat devra choisir explicitement les 10 exercices auxquels il souhaite
répondre. Ce choix se fera en cochant les cases prévues à cet effet devant le
numéro de chaque exercice. Lorsque le nombre de cases cochées sera supérieur à
dix, il sera procédé à la correction des 10 premiers exercices que le candidat aura
cochés. Lorsque le nombre de cases cochées sera inférieur à dix, tous les
exercices cochés seront corrigés ; le nombre manquant sera pris parmi les
exercices auxquels le candidat a répondu même partiellement, par ordre
croissant. »

2. un coefficient légèrement inférieur sera appliqué pour l’entretien de motivation


(2 au lieu de 3).

Bon courage
Sujet n°M01

Concours d'entrée
1ère année du Cycle Préparatoire Intégré
ECE
Sessions 2008

Mathématiques
Réf. candidat:

Nom : _____________________________ Prénom : ________________________ _______________

Durée : 1 heure
Coefficient : 3
Consigne : Pour chaque question de chaque exercice, cocher VRAI ou FAUX dans la grille
jointe à ce sujet.
Règles de notation : Bonne réponse Ö + 2 points
Mauvaise réponse Ö - 1 point
Sans réponse Ö 0 point

NB : l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite.

Cette épreuve comporte volontairement plus d'exercices que vous ne pouvez en traiter dans le temps qui vous est
imparti. La raison en est que votre professeur n'a pas encore forcément traité l'ensemble du programme de
Terminale S et l'épreuve a été conçue de sorte de vous permettre de choisir 10 exercices que vous pouvez traiter.
De ce fait, vous pouvez obtenir la note maximale sans traiter l'ensemble de l'épreuve. Essayez cependant d'en faire
le maximum.
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M01


Durée : 1 heure

EXERCICE I
x2 − 9
1 lim = 0.
x →3 x 2 + x − 12

ln (1 + 2x )
2 La limite en 0 de la fonction x 6 n’existe pas.
x

3 lim x (e − 1) = 1 .
x
x →+∞

4 cos x
lim = 0.
x →+∞ ln( x 2 ) + 1

EXERCICE II
Soit les nombres complexes A = 1 + i 3 et B = 1 + i .

1 2π
Un argument de A est .
3

2 A
Le module du nombre est 2 .
B

Le nombre A3 est un nombre imaginaire pur.


3

4 Le nombre A3 B 2 est un nombre réel.

EXERCICE III
1 L’ensemble de définition de la fonction x 6 ln ( x − 2 ) − ln ( x ) est ]0, +∞[ .

L’ensemble de définition de la fonction x 6 2 x − 3x est ]−∞,0] .


2

⎧ π ⎫
3 L’ensemble de définition de la fonction x 6 ecos x est \ − ⎨( 2k + 1) , k ∈ ] ⎬ .
⎩ 2 ⎭

4 sin x
L’ensemble de définition de la fonction x 6 est \ − {π } .
cos x + 1

Page 1 sur 8
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M01


Durée : 1 heure

EXERCICE IV
Soit la fonction f définie sur \ − {−2,1} , de courbe représentative C dans un repère orthogonal
G G
(O; i , j )

G G
Dans ce repère (O; i , j ) , le graphe de la fonction x 6 f ( − x ) est
1

G G
Dans ce repère (O; i , j ) , le graphe de la fonction x 6 f ( x ) + 1 est
2

G G
Dans ce repère (O; i , j ) , le graphe de la fonction x 6 f ( x + 1) est
3

G G
Dans ce repère (O; i , j ) , le graphe de la fonction x 6 f ( x ) est

Page 2 sur 8
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M01


Durée : 1 heure

EXERCICE V


2

1 x − 1 + 2 x − 1 dx = 7 .
−1


2
x +1
2 dx = ln 2 − ln 3 .
1 x + 2x + 1
2


3 3π
( x + π ) cos( x ) dx = .
π 2
2


1

xe x dx = 0 .
2

4
−1

EXERCICE VI
Une école d’ingénieurs sélectionne ses étudiants avec une épreuve sous la forme de QCM portant sur
15 questions. Pour chaque question, il y a quatre réponses possibles dont une seule est vraie.

Le nombre de façons de répondre au QCM est 415 .


1

2 ⎛ 15 ⎞
Le nombre de possibilités de répondre correctement à exactement dix questions est ⎜ ⎟ 35 .
⎝ 10 ⎠

Le nombre de possibilités de répondre correctement à toutes les questions est 15 .


3

4 Le nombre de possibilités de répondre correctement à au moins une question est 415 − 15 .

Page 3 sur 8
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M01


Durée : 1 heure

EXERCICE VII
n −1
La suite de terme général ( −1) n converge vers 0.
1 n+3

cos n
La limite de la suite de terme général n’existe pas.
2 en + 1

La suite de terme général n 2 + n + 1 − n 2 + 1 diverge.


3

e − n +1
3
4
La suite de terme général converge vers 0.
n +1

EXERCICE VIII
On considère deux dés cubiques équilibrés A et B .
Sur le dé A , les chiffres 1, 3 et 5 sont inscrits chacun sur deux faces.
Sur le dé B , une face est marquée 2, deux faces sont marquées 4 et trois faces sont marquées 6.
On jette les deux dés (les lancers sont indépendants), on note X la variable aléatoire qui à chaque
évènement fait correspondre la somme des chiffres obtenus.

L’ensemble des valeurs prises par la variable aléatoire X est {3,5, 7,9,11}
1

2 1
P ( X = 3) = .
9

1
3 P ( X = 7) = .
3

5
4 P ( X ≤ 10) = .
6

Page 4 sur 8
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M01


Durée : 1 heure

EXERCICE IX
Soit f la fonction définie sur \ par f ( x ) = cos x . sin x .

π
1 La fonction f est périodique de période .
2

1
f ( x ) ≤ , ∀x ∈ \.
2 2


4 1
3 f ( x ) dx = .
0 2

π
π

∫ ∫
2
4 f ( x ) dx = 2 f ( x ) dx .
0 0

EXERCICE X
G G
Dans le plan complexe de repère ( 0; u , v ) orthonormal direct, soit T l’application définie sur ^ par

( )
T ( z ) = −1 + i 3 z et soient A , B , C et D les points d’affixes respectives 1 , T (1) , T D T (1) ,
T D T D T (1) .

1 Le point C est d’affixe 1 − i 3 .

2 Le triangle ABC isocèle.

3 Le triangle BCD est rectangle en B .

4 Le centre du cercle circonscrit au triangle ABC a pour affixe 0 .

Page 5 sur 8
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M01


Durée : 1 heure

EXERCICE XI
Soit X la variable aléatoire réelle dont la loi de probabilité est donnée par le tableau suivant :

k 2 3 4 5 6

P( X = k ) 1 1 1 1 1
4 8 8 4 4

1
P(3 < X ≤ 5) = .
1 2

2 5
P( X > 3) = .
8

3
P (( 3 < X ) ∪ ( 4 < X ≤ 6 )) = .
3 4

4 33
E( X ) = .
8

EXERCICE XII
Soit la fonction f définie par f ( x ) = x 3 + x 2 + x + 1 .

La fonction f est croissante sur \ .


1

2 La fonction f est décroissante sur \ .

La courbe C représentative de f dans un repère orthogonal est


3

Page 6 sur 8
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M01


Durée : 1 heure

La courbe C représentative de f dans un repère orthogonal est


4

EXERCICE XIII
1
Toute suite ( un ) n∈`* croissante telle que un ≤ 1 − pour tout n ∈ `* est
n2

1 une suite majorée.

2 une suite minorée.

une suite divergente.


3

une suite convergente vers 1.


4

EXERCICE XIV
G G
Dans un repère orthonormal direct (O; i , j ) , soit A(1,1) et B(-1, 2) et D la droite d’équation
cartésienne x + 2 y = 1 .
1 La droite perpendiculaire à D au point A a pour équation cartésienne 2 x + y = 3 .

2 Le cercle de centre A et de rayon 2 a pour équation cartésienne x 2 + y 2 − 2 x − 2 y = 4 .

3
3
La médiatrice du segment [ AB ] a pour équation cartésienne −2 x + y = .
2

4 Le cercle de diamètre [ AB ] a pour équation cartésienne x 2 + y 2 − 3 y = −1 .

Page 7 sur 8
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M01


Durée : 1 heure

EXERCICE XV
Un lycée comporte 60% de filles et 40% de garçons. 20% des filles et 40% des garçons utilisent un
moyen de transport individuel pour se rendre au lycée ; les autres utilisent des cars de ramassages
scolaires qui arrivent tous à 8 heures au lycée.

1 Le pourcentage des élèves du lycée utilisant un moyen de transport individuel est de 30%.

2 Le pourcentage des élèves du lycée utilisant les cars de ramassages scolaires est de 70%.

On aperçoit la silhouette d’un élève descendant d’un car.

3 La probabilité pour que ce soit un garçon est à 10 −2 près 0,22.

4 La probabilité pour que ce soit une fille est à 10 −2 près 0,67.

Page 8 sur 8
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques– Sujet n°M01 - Durée : 1 heure

grille réponse

QUESTION I QUESTION II QUESTION III QUESTION IV QUESTION V

V F V F V F V F V F

1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-
4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION VI QUESTION VII QUESTION VIII QUESTION IX QUESTION X

V F V F V F V F V F

1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION XI QUESTION XII QUESTION XIII QUESTION XIV QUESTION XV

V F V F V F V F V F

1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-
Sujet n°M02

Concours d'entrée
1ère année du Cycle Préparatoire Intégré
ECE
Sessions 2008

Mathématiques
Réf. candidat:

Nom : _____________________________ Prénom : ________________________ _______________

Durée : 1 heure
Coefficient : 3
Consigne : Pour chaque question de chaque exercice, cocher VRAI ou FAUX dans la grille
jointe à ce sujet.
Règles de notation : Bonne réponse Ö + 2 points
Mauvaise réponse Ö - 1 point
Sans réponse Ö 0 point

NB : l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite.

Cette épreuve comporte volontairement plus d'exercices que vous ne pouvez en traiter dans le temps qui vous est
imparti. La raison en est que votre professeur n'a pas encore forcément traité l'ensemble du programme de
Terminale S et l'épreuve a été conçue de sorte de vous permettre de choisir 10 exercices que vous pouvez traiter.
De ce fait, vous pouvez obtenir la note maximale sans traiter l'ensemble de l'épreuve. Essayez cependant d'en faire
le maximum.
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M02


Durée : 1 heure

EXERCICE I
−1 + i 3
Soit les nombres complexes A = et B = 1 − i .
2

1 2π
Un argument de A est .
3

2 A
Le module du nombre est 2.
B

1 + A + A2 = 0 .
3

4 Le nombre A3 B 2 est un nombre réel.

EXERCICE II
2n n + 1
1 La suite de terme général un = converge vers 1.
n2 + 1

⎛ π⎞
2 La limite de la suite de terme général un = sin ⎜ π + ⎟ n’existe pas.
⎝ n⎠

cos n
La limite de la suite de terme général un = n’existe pas.
3 e + n2
3n

4 La suite de terme général 3n + 1 − 2n + 1 converge vers 0.

EXERCICE III
1 L’ensemble de définition de la fonction x 6 ln ( ( x − 1)( x + 3) ) est ]1, +∞[ .

L’ensemble de définition de la fonction x 6 2 − e x est ]−∞,ln 2] .


2

L’ensemble de définition de la fonction x 6 ( sin x )


cos x
est \ .
3

4 sin x
L’ensemble de définition de la fonction x 6 est \ .
sin x + 2

Page 2 sur 9
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M02


Durée : 1 heure

EXERCICE IV
Soit la fonction f définie sur \ par f ( x ) = x 3 − 6 x 2 + 9 x .

f '( x ) = 3( x − 1)(3 − x ) .
1

2 La fonction f est décroissante sur ]1,3[ .

G G
La courbe C représentative de f dans un repère (O; i , j ) est
3

G G
La courbe C représentative de f dans un repère (O; i , j ) est
4

Page 3 sur 9
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M02


Durée : 1 heure

EXERCICE V
Une urne contient sept boules rouges et trois boules blanches. Une épreuve consiste à tirer de
manière indépendante, successivement quatre boules avec remise dans l’urne après chaque tirage.
On considère la variable aléatoire X qui associe à toute épreuve le nombre de boules rouges tirées.

Il y a 104 épreuves possibles.


1

2 L’ensemble des valeurs prises par la variable aléatoire X est {0,1, 2,3, 4} .

⎛ 4⎞⎛ 3 ⎞ 7
3

3 P ( X = 1) = ⎜ ⎟ ⎜ ⎟ .
⎝ 1 ⎠ ⎝ 10 ⎠ 10

104 − 74
4 P ( X < 4) = .
104

EXERCICE VI
G G
Dans un repère orthonormal direct (O; i , j ) , soit A(2,1) et B(0, 2) et soit D la droite d’équation
cartésienne x − y = 1 .

1 La droite parallèle à D au point B a pour équation cartésienne x − y = 2 .

2 La droite perpendiculaire à D au point A a pour équation cartésienne x + y = 3 .

1
3 La médiatrice du segment [ AB ] a pour équation cartésienne −2 x + y = .
2

4 Le cercle de diamètre [ AB ] a pour équation cartésienne x 2 + y 2 − 2 x − 3 y = − 2 .

Page 4 sur 9
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M02


Durée : 1 heure

EXERCICE VII

x2 − 4 4
1 lim = .
x →−2 x − x−6
2
5

tan 2 ( x )
2 lim = 1.
x →0 x2

cos( x )
La limite en +∞ de la fonction x 6 n’existe pas.
3 x2 + 1

4 lim 1 − x − 1 = +∞ .
x →−∞

EXERCICE VIII
2 1
Toute suite ( un ) n∈`* telle que 2
≤ un ≤ 1 + pour tout n ∈ `* est
n n
1 croissante.

2 bornée.

convergente.
3

divergente.
4

EXERCICE IX
G G
Dans le plan complexe de repère ( 0; u , v ) orthonormal direct, soit T l’application définie sur ^ par
1+ i 3
T ( z) = z et soit A , B , C et D les points d’affixes respectives 1 + i , T (1 + i ) , T D T (1 + i ) ,
2
T D T D T (1 + i ) .

1 Le point B est d’affixe 2(1 + i ) .

2 Le point D est d’affixe 2.

3 Le triangle ABC est isocèle.

4 Les droites AD et BC sont parallèles.

Page 5 sur 9
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M02


Durée : 1 heure

EXERCICE X
Soit la fonction f définie sur \ − {−3} de courbe représentative C dans un repère orthogonal
G G
(O; i , j )

G G
1 Dans ce repère (O; i , j ) , le graphe de la fonction x 6 − f ( x ) est

G G
2 Dans ce repère (O; i , j ) , le graphe de la fonction x 6 f ( x + 1) est

G G
3 Dans ce repère (O; i , j ) , le graphe de la fonction x 6 1 − f ( x ) est

G G
4 Dans ce repère (O; i , j ) , le graphe de la fonction x 6 f ( x ) est

Page 6 sur 9
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M02


Durée : 1 heure

EXERCICE XI


2
20
1 x 2 − 2 x − 3 dx = .
−2 3


1
2
2 dx = 1 .
0 x + 2x + 1
2


0
3
( x + 1)e − x dx = e − 2 .
−1


4 x
e
4 dx = 2e ( e − 1) .
1 x

EXERCICE XII
Dans une population adulte d’une ville, il y a 55% d’inactifs; 80% des actifs sortent le dimanche et
20% le samedi ; 90% des inactifs sortent le samedi et 20% le dimanche.

1 47% des adultes de cette ville sortent le dimanche.

48,5% des adultes de cette ville sortent le samedi.


2

Un habitant est choisi au hasard. On constate qu’il sort le samedi.

3 La probabilité pour qu’il soit inactif est d’environ 0,85.

4 La probabilité pour qu’il soit actif est d’environ 0,80.

Page 7 sur 9
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M02


Durée : 1 heure

EXERCICE XIII
π


2
1 sin x cos2 x dx = .
0 3


2
2 sin( x + nπ ) cos2 ( x + nπ ) dx = , ∀n ∈ ].
0 3


4
3 sin x cos2 x dx = .
−π 3

4
∫ 0
sin(2 x ) cos2 (2 x ) dx = 0 .

EXERCICE XIV
On admet que dans une famille, pour toute naissance d’un enfant, la probabilité d’avoir un garçon est
la même que celle d’avoir une fille et que, lors de deux naissances séparées, les sexes des enfants
sont indépendants. Pour une famille de deux enfants :

1 1
La probabilité pour que les enfants soient deux garçons est .
2

2 3
La probabilité pour qu’il y ait au moins une fille est .
4

3 1
La probabilité pour que les enfants soient de même sexe est .
2

1
4 La probabilité pour que les enfants soient de sexes différents est .
2

Page 8 sur 9
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M02


Durée : 1 heure

EXERCICE XV
Soit X la variable aléatoire réelle dont la loi est donnée par le tableau suivant :
k 0 1 2 3 4

P( X = k ) 1 1 3 1 1
16 4 8 4 16

11
P(1 < X ≤ 4) = .
1 16

P(( −2 < X ≤ 2) ∪ ( X > 3)) = 1 .


2

15
P( X ≤ 4) = .
3 16

E( X ) = 2 .
4

Page 9 sur 9
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques– Sujet n°M02 - Durée : 1 heure

grille réponse

QUESTION I QUESTION II QUESTION III QUESTION IV QUESTION V

V F V F V F V F V F

1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-
4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION VI QUESTION VII QUESTION VIII QUESTION IX QUESTION X

V F V F V F V F V F

1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION XI QUESTION XII QUESTION XIII QUESTION XIV QUESTION XV

V F V F V F V F V F

1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-
Sujet n°M03

Concours d'entrée
1ère année du Cycle Préparatoire Intégré
ECE
Sessions 2008

Mathématiques
Réf. candidat:

Nom : _____________________________ Prénom : ________________________ _______________

Durée : 1 heure
Coefficient : 3
Consigne : Pour chaque question de chaque exercice, cocher VRAI ou FAUX dans la grille
jointe à ce sujet.
Règles de notation : Bonne réponse Ö + 2 points
Mauvaise réponse Ö - 1 point
Sans réponse Ö 0 point

NB : l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite.

Cette épreuve comporte volontairement plus d'exercices que vous ne pouvez en traiter dans le temps qui vous est
imparti. La raison en est que votre professeur n'a pas encore forcément traité l'ensemble du programme de
Terminale S et l'épreuve a été conçue de sorte de vous permettre de choisir 10 exercices que vous pouvez traiter.
De ce fait, vous pouvez obtenir la note maximale sans traiter l'ensemble de l'épreuve. Essayez cependant d'en faire
le maximum.
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M03


Durée : 1 heure

EXERCICE I
G G
Soit la fonction f définie sur \ − {1} de courbe représentative C dans un repère orthogonal (O; i , j ) :

G G
Dans ce repère (O; i , j ) , le graphe de la fonction x 6 f ( − x ) est
1

G G
Dans ce repère (O; i , j ) , le graphe de la fonction x 6 f ( x ) est
2

G G
Dans ce repère (O; i , j ) , le graphe de la fonction x 6 f ( x + 1) est
3

G G
Dans ce repère (O; i , j ) , le graphe de la fonction x 6 f ( x ) est

Page 1 sur 9
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M03


Durée : 1 heure

EXERCICE II
1 L’ensemble de définition de la fonction x 6 ln ( (1 − x )( x + 2 ) ) est ]−∞, −2[ ∪ ]1, +∞[ .

L’ensemble de définition de la fonction x 6 2 − ln x est ⎤⎦ e 2 , +∞ ⎡⎣ .


2

⎧ π ⎫
3 L’ensemble de définition de la fonction x 6 2cos x est \ − ⎨( 2k + 1) , k ∈ ] ⎬ .
⎩ 2 ⎭

4 1 ⎧e 2⎫
L’ensemble de définition de la fonction x 6 est \ − ⎨ , ⎬ .
e −2
x x
⎩2 e ⎭

EXERCICE III
2
1 n2 +
La suite de terme général un = n 2 converge vers 2.
1
n2 + 2
n

⎛ n ⎞
2 La suite de terme général un = ln ⎜ 2 + 2 ⎟ converge vers ln 2 .
⎝ n +1⎠

⎛ 1⎞
3 La limite de la suite de terme général un = cos n . sin ⎜ 2 ⎟ n’existe pas.
⎝n ⎠

4 1
La suite de terme général 2n 2 + n + 3 − 2n 2 + 1 converge vers .
2 2

Page 2 sur 9
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M03


Durée : 1 heure

EXERCICE IV
G G
Dans un repère orthonormal direct (O; i , j ) , soit A(2,0) , B(1, 2) , C ( −1,3) et D la droite
d’équation cartésienne 2 x − 3 y = 1 .

1 La droite perpendiculaire à D au point A a pour équation cartésienne 3x + 2 y = 6 .

2 Le cercle de centre A et de rayon 1 a pour équation cartésienne x 2 + y 2 − 4 x = 3 .

1
3 La médiatrice du segment [ AB ] a pour équation cartésienne − x + 2 y = .
2

4 La hauteur du triangle ABC issue du point A a pour équation cartésienne 2 x − y = 4 .

EXERCICE V
1− i 3
Soit les nombres complexes A = et B = 2 + 2i .
2

1 2π
Un argument de A est .
3

2 A 1
Le module du nombre est .
B 2

1 + A + A2 = 0 .
3

4 Le nombre A3 B 4 est un nombre réel.

Page 3 sur 9
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M03


Durée : 1 heure

EXERCICE VI
x−2
lim = 0.
1 x →2 x + x−6
2

x2
2 La limite en 0 de la fonction x 6 n’existe pas.
sin 2 x

1
3 lim sin x = 0 .
x →+∞ x

4 x −1
lim = +∞ .
x →1 x −1

EXERCICE VII
D’un sac contenant 10 boules numérotées de 1 à 10, on extrait trois boules
simultanément.

1 La probabilité pour que, parmi ces trois boules, il y ait toutes celles du sac dont le numéro est
2
un multiple de 5 est .
15

La probabilité pour que, parmi ces trois boules, il y en ait au plus une dont le numéro est un
2 13
multiple de 5 est .
15

La probabilité pour que, parmi ces trois boules, il y en ait au moins une dont le numéro est un
3 8
multiple de 5 est .
15

La probabilité pour que, parmi ces trois boules, il y ait toutes celles du sac dont le numéro est
4 1
un multiple de 3 est .
60

Page 4 sur 9
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M03


Durée : 1 heure

EXERCICE VIII
Soit la fonction f définie sur \ par f ( x ) = 2 x 3 + 3x 2 − 12 x .

La fonction f est croissante sur ]−2,1[ .


1

2 La fonction f est décroissante sur ]−2,1[ .

G G
La courbe C représentative de f dans un repère orthogonal (O; i , j ) est
3

G G
La courbe C représentative de f dans un repère orthogonal (O; i , j ) est
4

Page 5 sur 9
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M03


Durée : 1 heure

EXERCICE IX
1
Toute suite ( un ) n∈`* décroissante telle que 1 − ≤ un pour tout n ∈ `* est
n

1 une suite majorée.

2 une suite bornée.

une suite convergente.


3

une suite divergente.


4

EXERCICE X
Soit X la variable aléatoire réelle dont la loi est donnée par le tableau suivant :
k 0 1 2 3

P( X = k ) 8 4 2 1
27 9 9 27

19
P(1 < X < 3) = .
1 27

20
2 P(( −5 < X ≤ 1)) =
27

3
P( X ≤ 1,5) = .
3 9

L’espérance de X est 1 . .
4

Page 6 sur 9
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M03


Durée : 1 heure

EXERCICE XI
G G
Dans le plan complexe de repère (O; u , v ) orthonormal direct, soit T l’application définie sur ^ par

T ( z) = −
(1 + i 3 ) z et soient A , B , C et D les points d’affixes respectives i , T (i) , T D T (i) ,
2
T D T D T (i ) .

1 3+i
Le point B est d’affixe .
2

2 Le point D est d’affixe i .

3 Le triangle ABC est équilatéral.

4 Le cercle circonscrit au triangle ABC a pour centre O et est de rayon 1.

EXERCICE XII
Deux sacs contiennent chacun 3 jetons, numérotés respectivement dans l’un 1, 2, 3 et dans
l’autre 2, 3, 4. On tire au hasard un jeton de chaque sac (les tirages étant indépendants) et on
considère X la variable aléatoire égale au produit des deux nombres marqués sur les jetons
tirés.

1 La variable aléatoire X prend ses valeurs dans {2,3, 4, 6,8,9,12}

2 1
P ( X = 2) = .
6

3 2
P ( X = 4) = .
9

4 2
P ( X > 7) = .
3

Page 7 sur 9
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M03


Durée : 1 heure

EXERCICE XIII

∫(
2

1 x − 1) x − 1 dx = 0 .
0


2 1
2 sin 2 x dx = .
0 3


e
3 ln x
dx = 2 .
1 x


3
1
4 dx = ln 2 .
2 1− x

EXERCICE XIV
Un détaillant vend des ampoules en provenance de deux usines dans les proportions
suivantes :
60% des ampoules proviennent de l’usine Alpha.
40% des ampoules proviennent de l’usine Béta.
7% des ampoules l’usine Alpha et celui 4% de l’usine Béta sont défectueuses.
Un client achète une ampoule à ce détaillant.

1 La probabilité pour que l’ampoule provienne de l’usine Alpha et soit défectueuse est
0,042.

2 La probabilité pour que l’ampoule provienne de l’usine Béta et ne soit pas défectueuse
est 0,384.

3 La probabilité pour que l’ampoule soit défectueuse est 0,058.

Sachant que l’ampoule achetée est défectueuse.

4 La probabilité pour qu’elle provienne de l’usine Alpha est d’environ 0,7.

Page 8 sur 9
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M03


Durée : 1 heure

EXERCICE XV
⎛x⎞
Soit f la fonction définie sur \ par f ( x ) = sin ⎜ ⎟ .
⎝2⎠
La fonction f par est périodique de période π .
1

π 2π

2
∫ 0
f ( x ) dx =

π
f ( x ) dx

3
∫ 0
f ( x ) dx = 0 .

4π π

4
∫ 0
f ( x ) dx = 4
∫ 0
f ( x ) dx .

Page 9 sur 9
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques– Sujet n°M03 - Durée : 1 heure

grille réponse

QUESTION I QUESTION II QUESTION III QUESTION IV QUESTION V

V F V F V F V F V F

1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-
4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION VI QUESTION VII QUESTION VIII QUESTION IX QUESTION X

V F V F V F V F V F

1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION XI QUESTION XII QUESTION XIII QUESTION XIV QUESTION XV

V F V F V F V F V F

1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-
Sujet n°M04

Concours d'entrée
1ère année du Cycle Préparatoire Intégré
ECE
Sessions 2008

Mathématiques
Réf. candidat:
Nom : _________________________________ Prénom : _______________________
_____________

Durée : 1 heure
Coefficient : 3
Consigne : Pour chaque question de chaque exercice, cocher VRAI ou FAUX dans la grille
jointe à ce sujet.
Règles de notation : Bonne réponse Ö + 2 points
Mauvaise réponse Ö - 1 point
Sans réponse Ö 0 point

NB : l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite.

Cette épreuve comporte volontairement plus d'exercices que vous ne pouvez en traiter dans le temps qui vous est
imparti. La raison en est que votre professeur n'a pas encore forcément traité l'ensemble du programme de
Terminale S et l'épreuve a été conçue de sorte de vous permettre de choisir 10 exercices que vous pouvez traiter.
De ce fait, vous pouvez obtenir la note maximale sans traiter l'ensemble de l'épreuve. Essayez cependant d'en faire
le maximum.
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M04


Durée : 1 heure

EXERCICE I
x −1
1 lim = 0.
x →1 x −x
2

e− x
2 lim = 0.
x →+∞ x2 + 1

e2 x − 1
3 La limite en 0 de la fonction x 6 n’existe pas.
x

4 ⎛π ⎞
lim x sin ⎜ ⎟ = π .
x →+∞
⎝x⎠

EXERCICE II
n
1 La suite de terme général un = diverge.
n cos n + 1

⎛ π ⎞
2 La suite de terme général un = cos ⎜ π + 2 ⎟ converge vers
−1 .
⎜ ( n + 1) ⎟⎠

⎛ 1 ⎞
La limite de la suite de terme général un = ( −1) sin ⎜
n
3 ⎟ n’existe pas.
⎝ n +1⎠

4 La suite de terme général n 2 − n + 3 − n 2 + 1 converge vers 0.

Page 1 sur 7
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M04


Durée : 1 heure

EXERCICE III
Soit la fonction f définie sur \ − {−1,1} de courbe représentative C dans un repère orthogonal
G G
(O; i , j ) :

G G
1 Dans ce repère (O; i , j ) , le graphe de la fonction x 6 − f ( x ) est

2 G G ⎛ x⎞
Dans ce repère (O; i , j ) , le graphe de la fonction x 6 f ⎜ ⎟ est
⎝2⎠

G G
3 Dans ce repère (O; i , j ) , le graphe de la fonction x 6 2 + f ( x ) est

G G
4 Dans ce repère (O; i , j ) , le graphe de la fonction x 6 f ( x ) est

Page 2 sur 7
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M04


Durée : 1 heure

EXERCICE IV
Pour une loterie, on émet des carnets de 20 billets tels que dans chaque carnet, un billet gagne 6 €,
deux billets gagnent 2 €, cinq billets gagnent 1 € et douze ne gagnent rien. Une personne achète deux
billets d’un même carnet.
27
1 La probabilité pour qu’elle ne gagne rien est de .
95
6
2 La probabilité pour qu’elle gagne 6 € est de .
95
27
3 La probabilité pour qu’elle gagne 2 € est de .
95
11
4 La probabilité pour que ses deux billets soient gagnants est de .
95

EXERCICE V


3

1 1 − x 2 − x dx = 1 .
1


1
2 cos x sin x dx = .
0 2


e
dx
3 = 2.
1 x ln x

4
∫ 0
x cos x dx = 0 .

EXERCICE VI
1
1
Toute suite ( un ) n∈`* telle que ≤ un ≤ e n pour tout n ∈ `* est
n

1 bornée.
2 croissante.
3 convergente.
4 divergente.

Page 3 sur 7
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M04


Durée : 1 heure

EXERCICE VII
Soit la fonction f définie sur \ par f ( x ) = x 3 + 6 x 2 + 9 x .

1 La fonction f est décroissante sur ]−3, −1[


G G
2 La courbe C représentative de f dans un repère orthogonal (O; i , j ) est

G G
3 La courbe C représentative de f dans un repère orthogonal (O; i , j ) est

G G
4 La courbe C représentative de f dans un repère orthogonal (O; i , j ) est

Page 4 sur 7
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M04


Durée : 1 heure

EXERCICE VIII
G G
Dans un repère orthonormal direct (O; i , j ) , soit A( −1, 2) , B(1,0) et C (0,3) et D la droite
d’équation cartésienne x − 3 y = 1 .

1 La droite perpendiculaire à D au point A a pour équation cartésienne 3x + y = 1 .


2 La droite parallèle à D au point C a pour équation cartésienne x − 3 y = −9 .
3 Le cercle de diamètre [ AB ] a pour équation cartésienne x 2 + y 2 − 2 y = 1 .
4 La hauteur du triangle ABC issue du point B a pour équation cartésienne x + y = 1 .

EXERCICE IX
Soit f la fonction définie sur \ par f ( x ) = cos x sin x .

1 La fonction f est périodique de période π .

1
2 f ( x ) ≤ , ∀x ∈ \.
2
π


2 1
3 f ( x ) dx = .
0 2
π π

4
∫ −2 π
f ( x ) dx =
∫0
f ( x ) dx .

EXERCICE X
Un commerçant vend le même jour 6 magnétoscopes. La probabilité qu’un appareil de ce type soit
4
en bon état de fonctionnement au bout de 5 ans est .
5
1 La probabilité pour que 5 magnétoscopes exactement soient en bon état après 5 ans est
6 × 0,85 × 0, 2 .
2 La probabilité pour que tous les magnétoscopes soient en bon état après 5 ans est 0,86 .
3 La probabilité pour qu’au moins 5 magnétoscopes soient en bon état après 5 ans est 6 × 0,85 .
4 La probabilité pour qu’un magnétoscope au moins soit en bon état après 5 ans est 1 − 0, 26 .

Page 5 sur 7
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M04


Durée : 1 heure

EXERCICE XI
G G
Dans le plan complexe de repère ( 0; u , v ) orthonormal direct, soit T l’application définie sur ^ par
T ( z ) = iz + i + 1 et soit A , B et C les points d’affixes respectives 1 + 2i , T (1 + 2i ) , T D T (1 + 2i ) .

1 Le point C est d’affixe 1 .


2 Le nombre i est invariant par T .
3 Le triangle ABC est rectangle en A .
4 Les points A , B et C sont sur le cercle de centre d’affixe i et de rayon 2.

EXERCICE XII
1+ i
Soit les nombres complexes A = 1 − i 3 et B = .
2
1 π
Un argument de A est .
3
2 1
Le module du nombre AB est .
2
3 Le nombre A3 B 4 est un nombre imaginaire pur.
4 Un argument du nombre A3 B 4 est 0.

EXERCICE XIII
Soit X la variable aléatoire réelle dont la loi est donnée par le tableau.
k 1 2 3 4

P( X = k ) 7 5 3 1
16 16 16 16

9
P(1 < X < 4) = .
1 16
2 P(( −5 < X ≤ 2) ∪ ( X > 2.5)) = 1 .
3
3 P( X ≤ 2,5) = .
4
4 P( X ≥ 1) = 1 − P ( X ≤ 1)

Page 6 sur 7
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M04


Durée : 1 heure

EXERCICE XIV
1 L’ensemble de définition de la fonction x 6 ln ( ( 2 − x )( x + 4 ) ) est ]−∞, −4[ ∪ ]2, +∞[ .
2 L’ensemble de définition de la fonction x 6 e x − ln 2 est [ ln(ln 2), +∞[ .

3 L’ensemble de définition de la fonction x 6 ln(1 + cos x ) est \ − {( 2k + 1) π , k ∈ ]} .


4 1 ⎧ π⎫
L’ensemble de définition de la fonction x 6 est \ − ⎨ − ⎬ .
sin x + 1 ⎩ 2⎭

EXERCICE XV
On admet que dans une famille, pour toute naissance d’un enfant, la probabilité d’avoir un garçon est
la même que celle d’avoir une fille et que, lors de deux naissances séparées, les sexes des enfants
sont indépendants. Pour une famille de trois enfants (les naissances étant toujours séparées), on
désigne par X la variable aléatoire qui à chaque famille, associe le nombre de filles.

3
1 P (X = 1) =
8
3
2 P ( X = 2) = .
4
1
3 P ( X = 3) = .
8
9
4 Soit E ( X ) l’espérance de la variable aléatoire X , E ( X ) = .
4

Page 7 sur 7
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques– Sujet n°M04 - Durée : 1 heure

grille réponse

QUESTION I QUESTION II QUESTION III QUESTION IV QUESTION V

V F V F V F V F V F

1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-
4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION VI QUESTION VII QUESTION VIII QUESTION IX QUESTION X

V F V F V F V F V F

1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION XI QUESTION XII QUESTION XIII QUESTION XIV QUESTION XV

V F V F V F V F V F

1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques– Sujet n°M02 - Durée : 1 heure

grille réponse

QUESTION I QUESTION II QUESTION III QUESTION IV QUESTION V

V F V F V F V F V F

1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-
4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION VI QUESTION VII QUESTION VIII QUESTION IX QUESTION X

V F V F V F V F V F

1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION XI QUESTION XII QUESTION XIII QUESTION XIV QUESTION XV

V F V F V F V F V F

1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques– Sujet n°M03 - Durée : 1 heure

grille réponse

QUESTION I QUESTION II QUESTION III QUESTION IV QUESTION V

V F V F V F V F V F

1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-
4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION VI QUESTION VII QUESTION VIII QUESTION IX QUESTION X

V F V F V F V F V F

1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION XI QUESTION XII QUESTION XIII QUESTION XIV QUESTION XV

V F V F V F V F V F

1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques– Sujet n°M04 - Durée : 1 heure

grille réponse

QUESTION I QUESTION II QUESTION III QUESTION IV QUESTION V

V F V F V F V F V F

1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-
4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION VI QUESTION VII QUESTION VIII QUESTION IX QUESTION X

V F V F V F V F V F

1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION XI QUESTION XII QUESTION XIII QUESTION XIV QUESTION XV

V F V F V F V F V F

1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-
Sujet n°PHY01

C o n c o u r s d ' e n t r é e
è r e
1 a n n é e d u C y c l e P r é p a r a t o i r e I n t é g r é E C E
S e s s i o n s 2 0 0 8

P h y s i q u e

Réf. candidat:
Nom : _____________________________ Prénom : _____________________ _____________

Durée : 1 heure
Coefficient : 3
Consigne : Pour chaque question de chaque exercice, cocher VRAI ou FAUX dans la grille
jointe à ce sujet.
Règles de notation : Bonne réponse  + 2 points
Mauvaise réponse  - 1 point
Sans réponse  0 point

NB : - l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite.

Cette épreuve comporte volontairement plus d'exercices que vous ne pouvez en traiter dans le temps qui vous
est imparti. La raison en est que votre professeur n'a pas encore forcément traité l'ensemble du programme de
Terminale S et l'épreuve a été conçue de sorte de vous permettre de choisir 10 exercices que vous pouvez
traiter. De ce fait, vous pouvez obtenir la note maximale sans traiter l'ensemble de l'épreuve. Essayez
cependant d'en faire le maximum.
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n°PHY01
Durée : 1 heure

EXERCICE 1
On utilise un laser à CO2 produisant une lumière de longueur d’onde λ comprise entre 9 µ m et 11, 5 µ m
placé devant une fente de largeur a et d’un écran.

1. les limites des longueurs d’onde du domaine du visible sont 600 nm < λ < 800 nm
2. les radiations du laser utilisé appartiennent au domaine des U. V
On observe la figure suivante, constituée de tâches lumineuses, sur l’écran placé à une distance D de la
fente

3. On observe un phénomène d’interférences


4. La taille de la fente doit être de l’ordre de grandeur de la longueur d’onde a ≃ λ pour que l’on
obtienne cette figure

EXERCICE 2
Un parachute de 80 kg a sur le dos un parachute de masse 20 Kg. Il saute hors d’un avion en vol. Au
début du saut, la pression atmosphérique est très faible: l'air est raréfié et son action sur le parachutiste
 
peut être négligée. On prendra g = 10 m.s-2 z
1. Pendant cette première phase, le parachutiste a une vitesse de chute constante
Une fois le parachute ouvert, celui-ci est soumis à la résistance de l’air, assimilable à une force de
frottement de module F = αV 2 , avec α = 20 kg.m−1 .
(m + M )g
2. La vitesse limite Vlim atteinte par le parachutiste est Vlim =
α
3. Elle est donc d’environ 25 km.h-1
4. Pour arriver au sol avec la même vitesse Vlim , mais en chute libre il suffirait de partir de la hauteur
2,5 m à vitesse initiale nulle

EXERCICE 3
Dans un TGV animé d'un mouvement rectiligne et uniforme à la vitesse v0 par rapport au sol un
passager se balade avec une vitesse constante v1 . Il part à l'instant t = 0 de l'arrière du train et remonte
jusqu'au wagon restaurant. On prendra l’axe des x comme axe horizontal.
1. Dans le référentiel du TGV, l’équation horaire du mouvement du passager s’écrit x(t)=v1t
2. Par rapport au référentiel du sol, l’équation horaire du mouvement du passager s’écrit x(t)=v 0t

Le train arrive en gare et freine de façon régulière pour passer de la vitesse v0 à la vitesse nulle pendant
l'intervalle de temps de durée t1. Le passager continue de se déplacer dans le TGV et on se place dans le
référentiel du sol
 v 
0
3. L'accélération du passager est a = i
t1
1 V0
4. L’équation horaire du mouvement du passager s’écrit x(t)=- (
t ² + V0 + V1 ) t
2 t1

Page 1/7
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n°PHY01
Durée : 1 heure
EXERCICE 4
Un nageur A décide de sauter d’une hauteur h = 8 m dans une rivière. En-dessous de lui à la verticale,
nage une autre personne B. Le plongeur prévient son camarade à la date t0 = 15 h 32 min 24 s qu’il
saute maintenant en émettant un son de fréquence f = 400 Hz. La célérité du son est c = 340 m.s-1.

1. La longueur d’onde du son émis par A est de 85 m

2. La date d’arrivée du signal est t = 15 h 32 min 24,024 s

Le nageur B prévenu, nage pour s’éloigner du point de chute Du nageur A. Il nage à la vitesse constante
de 1,5 m.s-1. Au moment où B commence à s’éloigner, A saute et arrive 1,5 s plus tard. A cet instant B
arrête de nager. A crée une vague qui rattrape B au bout de 10 s.

−1
3. La vitesse de l’onde à la surface de l’eau est c = 225 m.s

4. Cette onde déplacera le nageur B verticalement, mais pas horizontalement car la propagation de
l’onde s’effectue sans transport de matière

EXERCICE 5
Soit un oscillateur mécanique vertical formé d’un ressort de constante de raideur k, de longueur l = 1m à
l'extrémité duquel on a attaché une masse m. Lorsque l'on suspend une masse m=100 g à l'extrémité
libre du ressort celui-ci s'allonge de ∆z = 2 cm . On prendra g=10 m.s et π ² =10
-2

-1
1. La constante de raideur du ressort a pour valeur k= 5 N.m

2. L'expression de la période propre de cet oscillateur est d’environ 1,4 s


L’oscillateur est placé maintenant en position horizontal. Un piston, attaché à son extrémité provoque
des ondes de compression et de dilatation. La position du piston évolue de façon sinusoïdale, avec une
−1
période T=0,1 s et une amplitude de 1cm. La célérité des ondes le long du ressort est de v = 2 m.s .
3. La spire située au milieu du ressort commence à osciller avec un retard de 0, 25 s .
4. La source et la spire du milieu sont en opposition de phase

EXERCICE 6
Un ressort à spires non jointives de masse négligeable et de raideur k a une longueur au repos l0. Ce
ressort est enfilé sur une tige horizontale. L'une de ses extrémités P est fixe et l'autre est attachée à un
solide S1 de masse M=150 g pouvant coulisser sans frottement sur l'axe.
Au repos le centre d'inertie G de S1 est en O. Un solide S2 de masse m=50 g se déplaçant sans
-1
frottement sur l'axe dans le sens xx' avec une vitesse v0 = 2 m.s heurte S1 au repos en O. Après le
choc, S2 reste accroché à S1.
Le système oscille alors sans amortissement autour de 0 avec une amplitude xm =10 cm. La vitesse du
-1
système (S1+S2) immédiatement après le choc est v= 0,5 m.s . On donne les valeurs de calculs
1
suivantes : 2π =6,28; ≈ 0, 08 et 0, 00748 = 0, 087
12,56
1. L'énergie perdue au cours du choc est Ep =0,75 J
-1
2. La raideur k du ressort est k=50 N.m
3. La période d’oscillation de l'oscillateur formé par le ressort, S1et S2 est T= 1,256 s
En fait S2 ne reste accroché à S1 que pendant la première phase de compression, S2 repart ensuite dans
-1
le sens opposé et se sépare de S1 avec une vitesse v2 = 0,5 m.s quand il repasse par la position de
repos en 0
4. l'amplitude du nouvel oscillateur (ressort et S1) est x m =0,087 m

Page 2/7
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n°PHY01
Durée : 1 heure
EXERCICE 7
Z
1. L'énergie de liaison EL du noyau A X est l'énergie qu'il faut fournir à ce noyau au repos pour le
dissocier en ses A nucléons isolés, également au repos
EL =∆mc²= Zmp +(A-Z)mn  c²-m( A X)c²
Z

EL
2. L'énergie de liaison moyenne par nucléon d'un noyau est
Z
3. Un noyau est d'autant plus stable que son énergie moyenne par nucléon est grande
-EL
4. La courbe d'Aston représente le graphe associé à = f ( A) . Les noyaux les plus stables sont
A
au bas du graphe

EXERCICE 8
On étudie le décollage d’un ballon gonflé à l’Hélium de masse M=2 Kg à faible altitude. Ce qui nous
 3
permet de considérer que l’accélération de pesanteur g=-g0 z , son volume Vb =10 m et la masse

volumique ρ air = 1,2 Kg.m-3 sont constantes. La force de frottement de l'air sur le ballon est modélisée

par la force f = α ρ air v² où α est une constante pour les altitudes considérées et v la vitesse du centre
d'inertie du ballon. On supposera qu'il n'y a pas de vent et que le ballon est étudié dans un référentiel
terrestre considéré comme galiléen.
1. Le ballon est soumis à 3 forces :

a. F A la poussée d'Archimède, verticale, orientée vers le haut,

b. P son poids

c. f la force de frottement de l'air sur le système, verticale, orientée vers le bas qui est
négligeable au début du mouvement
2. La vitesse initiale du ballon juste après le décollage étant considérée comme nulle, on a

ρ r Vb g - Mg > 0 ⇒ M < ρ r Vb

On accroche une nacelle de masse m=200g pour transporter du matériel météo de masse m’ à ce ballon
3. La masse maximale m’ de matériel scientifique que l'on peut embarquer dans la nacelle est de 9,8
Kg
4. L’équation différentielle régissant le mouvement du ballon peut se mettre sous la

dv αρ air ( ρ V 
=Av +B avec A = −
2 air b
forme et B = ) -1 g
dt M  M 

Page 3/7
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n°PHY01
Durée : 1 heure
EXERCICE 9
Un pendule est constitué d’une bille de masse m fixée à l’extrémité d’un fil de masse négligeable et de
longueur l. La bille est écartée de sa position d’équilibre, le fil fait un angle α avec la verticale, il est alors
lâché sans vitesse initiale. On négligera la résistance de l’air et on considère que l’énergie potentielle est
comptée à partir du point 0, c'est-à-dire la position la plus stable de la bille.

α
T

A
h
0
P

1. La bille en A, en équilibre, possède une énergie potentielle et une énergie cinétique


nulles

2. L’énergie mécanique totale est Em (A) = mgl( 1 - cosα )

3. Arrivée au point O, la masse m possède une énergie potentielle nulle et une énergie

1
cinétique E c
(0) = mV0
2

4. Le travail de la tension du fil est positif

EXERCICE 10
On considère un prisme, d’arrête  , constitué d’un verre d’indice n pour une radiation jaune. On fait
arriver une radiation jaune sur la face d’entrée du prisme sous une incidence i.

1. Les radiations bleues seront moins déviées que des radiations jaunes

2. La déviation D̂ totale du rayon incident après la traversée du prisme est inversement


proportionnelle à l’indice n
3. En passant du jaune au bleu, la longueur d’onde augmente

4. La radiation de la lumière rouge est λ = 486 nm

Page 4/7
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n°PHY01
Durée : 1 heure
EXERCICE 11
On considère le circuit de la figure ci-dessous, R est la résistance d’un conducteur ohmique, L est
l’inductance d’une bobine dont la résistance est négligeable, C est la capacité d’un condensateur.
On étudie la décharge du condensateur dans la bobine et les oscillations qui en résultent.

On désigne par q(t) la charge instantanée du condensateur à la date t. i(t) est l’intensité instantanée dans
le circuit et u(t) est la tension instantanée aux bornes du condensateur, à la date t.

du(t)
1. L’expression de i(t) en fonction de u(t) s’écrit i(t)=
dt
di(t) d²u(t)
2. L’équation différentielle à laquelle satisfait u(t) est L -u(t)=LC -u(t)=0
dt dt²
On suppose d’abord que la résistance R est nulle. La tension initiale est u(0) = E
 2π 
3. L’expression de u(t) = E cos  t est solution de l’équation différentielle dans ce circuit avec
 T0 
T0 =2π LC

du(t) 2π  2π 
4. L’expression de i(t) est C =-CE sin  t
dt T 0 T  0

EXERCICE 12
On étudie la réponse à un échelon de tension d'un circuit comportant une bobine inductive (L,r) et une
résistance R=190 Ω Le circuit considéré est donné sur la figure suivante. La f.e.m de l'alimentation
stabilisée utilisée est E=9 V . L'interface reliée à l'ordinateur permet d'étudier les variations de uR (t) . La
constante de temps t du circuit déduite de la courbe est proche de τ =0,25 ms

1. La valeur I0 de l'intensité en régime permanent I0 =45 µ A


2. La valeur de la résistance interne r de la bobine est r = 10 kΩ
3. La valeur de l’inductance est L=10 H
On ajoute au circuit une seconde bobine identique à la précédente. Les deux bobines sont placées en
série
4. La constante de temps a changé et est environ le double de τ

Page 5/7
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n°PHY01
Durée : 1 heure
EXERCICE 13
Un obus de masse m est propulsé à partir d’un canon avec une vitesse initiale v 0 . On note ρ la masse
volumique de l'air qui dépend de l'altitude z, v la vitesse de l'obus, S la section droite de l'obus. La force F
1
de freinage est du type F= C S ρ v² où C est une constante dépendant de la forme de l'obus,
2
l'atmosphère ayant une épaisseur h de 10 km. On considère que la pression atmosphérique au sol est
5 -2
P0 = 10 Pa et g0 = 10 m.s .
On étudie le système sur les premiers kilomètres où l’on peut considérer le poids de l'obus comme étant
négligeable par rapport à la force de freinage.

dv F
1. La seconde loi de Newton se réduit à =-
dt m
dv C Sρ
2. On a la relation suivante entre la variation de la vitesse et d’altitude =- dz
2m v
3. La masse M d'une colonne d'air de section S comprise entre le sol et une altitude infinie s’écrit :


M=S ρ ( z ) dz
0

4. La constante C de la force de freinage s’exprime en fonction de la vitesse initiale v0, de la vitesse


finale v après traversée de l'atmosphère et des autres données sous la forme
2mg0  v0 
C = log  
P0 S v 

EXERCICE 14

1. Toute particule, même au repos, possède, du seul fait de sa masse m, de l’énergie E0 , appelée

énergie de masse, donnée par la relation E0 = mc²

2. Si la particule est en mouvement par rapport au référentiel terrestre, alors son énergie totale E
est la somme de son énergie de masse m × c² et de son énergie cinétique Ec

- 19
3. L’électronvolt est une unité d'énergie 1 eV = 1,6. 10 J

4. On appelle défaut de masse d'un noyau la différence entre la masse totale des A nucléons séparés
(Z protons et N protons), au repos et la masse du noyau formé, au repos :

∆m=m ( A nucléons séparés ) -m ( A X)= Zmp + (A-Z) mn -m ( A X)


Z Z

EXERCICE 15
Un pacemaker cardiaque est formé d’une boite hermétique contenant 119 mg d’un isotope 238 du
Plutonium émetteur α de demi-vie 84 ans. Ce stimulateur produit une puissance électrique à la suite de
l’énergie libérée par chaque désintégration.
-1
On donne Th; 91 Pa;93 Np; 94 Pu , la masse molaire du Plutonium est de 238 g.mol ,le nombre
90

1

d’Avogadro est NA = 6.10 mol
23 −1
. On prendra ln 2 ≈ e 3 ≈ 0, 7

Pu 
→ 2 He+
238 4 234
1. L’équation de chaque désintégration s’écrit 94 92
U*
2. Le nombre de noyaux initialement présents dans le stimulateur est N0 = 3.10
20

3. L’activité initiale du pacemaker est A 0 ≈ 10 Bq


8

On considère que le pacemaker fonctionne correctement jusqu’à une diminution de 40% de son activité,
ce qui correspond à une durée de vie de 40 ans.
10
4. Le nombre de noyaux de plutonium 238 restants est de 10

Page 6/7
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n°PH01 - Durée : 1 heure

grille réponse

QUESTION I QUESTION II QUESTION III QUESTION IV QUESTION V

V F V F V F V F V F

1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-
4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION VI QUESTION VII QUESTION VIII QUESTION IX QUESTION X

V F V F V F V F V F

1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION XI QUESTION XII QUESTION XIII QUESTION XIV QUESTION XV

V F V F V F V F V F

1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-
Sujet n°PH02

C o n c o u r s d ' e n t r é e
è r e
1 a n n é e d u C y c l e P r é p a r a t o i r e I n t é g r é E C E
S e s s i o n s 2 0 0 8

P h y s i q u e

Réf. candidat:
Nom : _____________________________ Prénom : _____________________ ______________

Durée : 1 heure
Coefficient : 3
Consigne : Pour chaque question de chaque exercice, cocher VRAI ou FAUX dans la grille
jointe à ce sujet.
Règles de notation : Bonne réponse  + 2 points
Mauvaise réponse  - 1 point
Sans réponse  0 point

NB : - l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite.

Cette épreuve comporte volontairement plus d'exercices que vous ne pouvez en traiter dans le temps qui vous
est imparti. La raison en est que votre professeur n'a pas encore forcément traité l'ensemble du programme de
Terminale S et l'épreuve a été conçue de sorte de vous permettre de choisir 10 exercices que vous pouvez
traiter. De ce fait, vous pouvez obtenir la note maximale sans traiter l'ensemble de l'épreuve. Essayez
cependant d'en faire le maximum.
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n° PH02
Durée : 1 heure
EXERCICE 1
Un homme, de masse m=70 kg, fait un saut à l'élastique du haut d'un pont de pierre élevé. Le tablier du
pont est situé à une hauteur de 60 m au dessus du fond de la vallée, l'élastique a une longueur de 15 m
et son extrémité est accrochée sur la partie inférieure de l'arche du pont, 5 m sous l'endroit où se tient
l'homme et d'où il saute. On choisit enfin la position de l'homme avant le saut comme niveau de référence
de l'énergie potentielle gravitationnelle, et on prend g=10 N/kg.
Au cours de la chute, l'élastique commence à se tendre au point A.
1. L'énergie potentielle de l'homme vaut 28 kJ quand il est en A
2. La vitesse du centre d'inertie de l'homme en A vaut 10 ms-1
L'élastique atteint sa tension maximale en B, on indique que sa longueur vaut alors 45 m
3. La raideur de l'élastique est donc de 178 Nm-1
4. Juste après le point B le mouvement de l'homme est uniforme

EXERCICE 2
Un cadre rejoint son travail dans sa voiture personnelle. Il part de chez lui, parcourt un certain trajet qui
comporte des virages, des côtes et des descentes, et finit par garer sa voiture dans le parking de son
employeur.
Tout en considérant négligeable la résistance de l’air, son véhicule subit des frottements de la part du sol
sur les pneus.
1. La résultante de ces forces de frottement produit un travail moteur pendant les accélérations
2. La résultante de ces forces produit un travail moteur pendant le franchissement des côtes à
vitesse constante
3. La résultante de ces forces produit un travail moteur dans les descentes où le conducteur accélère
4. La résultante de ces forces produit un travail résistant pendant les phases de freinage

EXERCICE 3

Un lanceur de flipper est constitué d’un ressort de raideur k = 120 N.m qui peut propulser une bille de
−1

masse de 30 g. L’ensemble est placé sur un plan incliné d’angle α = 30° supposé parfaitement lisse. On
prendra g=10 N/Kg
1. L’énergie minimale qu’un joueur doit communiquer à la bille pour qu’elle atteigne la distance d=
80 cm le long du plan est 120 J
2. Le raccourcissement ou la contraction du ressort lors de cette opération est x = 20 cm

3. On peut négliger la valeur x devant la distance d


−1
4. La vitesse initiale de propulsion pour que la bille atteigne le point d est v ≈ 28 m.s

Page 1/8
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n° PH02
Durée : 1 heure
EXERCICE 4
Un premier nageur de masse m= 60 Kg plonge dans la mer du haut d’une falaise de hauteur 20 mètres.
  −2
Sa vitesse initiale est nulle et on négligera la résistance de l’air. On prendra g = g z et g = 10 m.s
dans tous les calculs

1. On peut écrire les composantes de l’accélération sous la forme suivante : ax = 0; az = − g

2. Le nageur touche l’eau au bout de 10 s


3. Quand le nageur pénètre dans l’eau sa vitesse vaut 40 m.s-1
On considère un second plongeur plus massif mais de même forme et de même volume qui plonge du
même endroit dans les mêmes conditions
4. Le premier plongeur a une plus petite vitesse limite de chute que le second plongeur

EXERCICE 5
Lors d’une réaction nucléaire, de l’iode 131 et du césium 137 peuvent se répandre dans l’atmosphère. Ces

deux radionucléides possèdent respectivement 53 et 55 protons. L'iode 131 est un émetteur β− et à une

demie vie de 8 jours.

1. L’équation bilan correspondant à cette transformation est


131
53
I →
131
54
Xe +
0
−1
e+
0
0
ν puis

Xe → Xe + β
131 131
54 54

2. Cette désintégration peut donner un rayonnement de type β car le noyau fils a tendance à

revenir à son niveau fondamental en libérant un photon


3. La demi-vie d'un élément radioactif est la durée au bout de laquelle la moitié des noyaux
radioactifs initiaux se sont désintégrés

4. La constante radioactive de l’iode est d’environ 1 µ s


−1

EXERCICE 6
Une grenouille effectue une série de sauts successifs sur une surface horizontale avec une vitesse initiale

v0 faisant un angle α avec l’horizontal à chaque saut

1. La trajectoire d’un saut est décrite par :

 x(t ) = v0 cos (α ) t

 1
y(t ) = v0 sin (α ) t − gt ²
2
v 0 ² sin(2α )
2. La longueur d’un saut est L= ; g étant l’accélération de la gravitation terrestre.
g

π
3. A v0 fixée, le saut le plus long est obtenu pour une vitesse initiale faisant un angle α = avec
2
l’horizontal

2v0
4. Le temps maximal d’un saut est tmax =
g

Page 2/8
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n° PH02
Durée : 1 heure
EXERCICE 7
On prendra les valeurs suivantes pour tous les calculs :

célérité de la lumière dans le vide : 3.108 ms-1; constante de Plank : h=6 10-34 Js ; charge élémentaire
e = 1,5 10-19 C

1. La fréquence d'un photon émis ou absorbé est reliée aux énergies En et Ep par la relation de Bohr
c
∆E = E p − En = hγ = h avec E l’énergie, h la constante de Plank, γ la fréquence en Hertz, c la
λ
célérité de la lumière et λ la longueur d’onde
2. L'énergie d'ionisation de l'atome d'hydrogène est l'énergie qu'il faut fournir pour arracher
l'électron soit 13,6 eV.
L'atome d'hydrogène passe du niveau d'énergie correspondant à n=5 au niveau n=3.
3. La longueur d'onde de la radiation émise est λ ≈ 12 µm

4. La radiation émise appartient au domaine de l’Infra Rouge

EXERCICE 8
On veut déterminer le temps de demi-vie du « radon 222 » de symbole chimique Rn. Pour cela on
effectue différentes mesures sur une durée totale de plus de 200 heures, cela nous permet d’obtenir la
courbe suivante représentant l’évolution du Ln de l’activité moyenne A du Rn par m3 en fonction du

temps. L’appareil de détection du radon a une sensibilité maximale tel que Ln ( Amin ) = 3, 2

1. Cette courbe est en accord avec la loi de décroissance radioactive Ln ( A ) = -λ t +Ln A 0

car elle représente une droite de pente négative −λ

2. La valeur de la constante radioactive de cet élément est λ = 7,50.10-3 h-1

3. Le temps de demi-vie t1/2 du Rn est d’environ 40 jours

4. L’appareil ne détectera plus d’activités au bout de 100 heures

Page 3/8
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n° PH02
Durée : 1 heure
EXERCICE 9
Un pendule simple est constitué par une petite masse m= 100 g suspendue à l'extrémité d'un fil

inextensible de longueur l=40 cm. On écarte le fil de sa position d'équilibre d'un angle α 0 = 9° puis on le

lâche sans vitesse initiale. Le plan horizontal contenant la position d'équilibre du solide est choisi comme
plan de référence où l'énergie potentielle de pesanteur est nulle.
-2
On donne cos (9°)=0,99; sin(9°) = 0,14 ; 2=1,4 ; g= 10 m.s

1. La période du pendule T = 12, 5 s

2. L'énergie mécanique du pendule est de 4 J


−1
3. La vitesse maximale de l'objet est d'environ 2, 8 m.s

4. Lorsque l'énergie cinétique du pendule est égale au quart de son énergie mécanique, la vitesse de
la masse est égale à la moitié de sa vitesse maximale

EXERCICE 10
Une personne, assise au bord d’une piscine, bat du pied, régulièrement dans l’eau à une fréquence de 4
Hz et crée ainsi une onde périodique à la surface de l’eau de hauteur maximale 0,15 m. Le déplacement

des éléments du milieu peut être décrite par l’équation suivante z(t ) = a cos 
 2π
T 0
( )
t −
x

c

+ φ  , c vitesse

-1
de propagation de l’onde à la surface de l’eau est de 2 m.s .
1. a est l’amplitude, T0 est la période propre et φ est la phase à l’origine

2. En prenant φ = 0 , l’expression de la vitesse de déplacement vertical d’un point du milieu est

2π  2π  x 
v(t)= − a sin  t − 
T0  T0  v 

3. La hauteur de la vague à la date t = 8 s et à 8 mètres du pied est maximale


4. La vitesse du déplacement des éléments du milieu à la date t = 2 s et à 2 mètres du pied est
nulle

EXERCICE 11
La terre tourne uniformément autour de son axe, sa période de révolution est proche de 24 heures. La
circonférence de la Terre est égale à 40 000 km. On donne G= 6,7 10-11 S I et 6, 4 * 2π voisin de 40.

1. La terre tourne autour de son axe à une vitesse angulaire d'environ 15 degrés par heure.
2. La valeur du champ de gravitation pour un point quelconque de la surface de la Terre est :

GMT
g0 = avec R T représente le rayon de la Terre et MT sa masse
RT
3. A une altitude de 1,28 104 km (par rapport à la surface de la Terre), le champ de gravitation a
une valeur égale à la valeur du champ de gravitation à la surface de la terre divisée par 2
4. Dans le référentiel géocentrique, l'accélération centripète d'un point à la surface de la terre a pour

2π v²
valeur aN = , v étant la vitesse du point dans le référentiel géocentrique, C T la circonférence de
CT

la terre

Page 4/8
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n° PH02
Durée : 1 heure
EXERCICE 12
On considère le ressort vertical de raideur k et de longueur à vide l0 dont une extrémité est fixée au point
A de coordonnés (x = 0 ; y = l0). On accroche une masse m à l'autre extrémité M. A l’instant t=0, on fait
osciller la masse de sa position d’équilibre et on la lâche sans vitesse initiale.
1. A l’équilibre on peut écrire k ∆y = − mg

k
ɺɺ −
2. Le mouvement de cette masse obéit à y y =0
m
La masse m accrochée à l’extrémité M de ce ressort a la possibilité d’osciller le long d’un axe xx’ selon la
figure ci-dessous :


On pose x = OM et à l'instant t = 0, on abandonne M en x = l0 avec une vitesse initiale nulle.

3. l'énergie cinétique du point matériel M au moment où il passe au point O en fonction des données

1
( )
2
est : Ec( x = 0) = kl0 2 −1
2

4. La vitesse du point M à cet instant est v x =0 =


k
m
l0 ( 2 −1 )

EXERCICE 13
Un condensateur de capacité C=100 µF est préalablement chargé sous la tension U=1000 V. On installe

ce condensateur dans un circuit comportant une résistance R=100 kΩ et un interrupteur. On ferme


l'interrupteur à l'instant t=10 s.
1. A l'instant de la fermeture, la différence de potentiel entre les armatures du condensateur vaut
−3
1000 V, et le courant dans le circuit a une intensité de 10 A
2. A l'instant de la fermeture, la différence de potentiel entre les armatures du condensateur montre
-1
une tendance à la diminution, avec une perte de tension initiale de 10 V.s
3. A l'instant t=20 s, la différence de potentiel aux bornes du condensateur n'est plus que de 370 V
environ
4. A l'instant t=60 s, le condensateur est virtuellement entièrement déchargé, et le courant dans le
circuit négligeable

Page 5/8
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n° PH02
Durée : 1 heure
EXERCICE 14
On considère le circuit de la figure ci-dessous, R est la résistance d’un conducteur ohmique, L est
l’inductance d’une bobine dont la résistance est négligeable, C est la capacité d’un condensateur.
On étudie la décharge du condensateur dans la bobine et les oscillations qui en résultent.

On désigne par q(t) la charge instantanée du condensateur à la date t. i(t) est l’intensité instantanée dans
le circuit et u(t) est la tension instantanée aux bornes du condensateur, à la date t. On a u(0) = E

1. L’expression de la valeur maximale atteinte par la tension u aux bornes du condensateur en


2E C
fonction de l’énergie emmagasinée Ec et de la capacité C est E = umax =
C
d²u(t ) R du(t ) u(t )
2. L’équation différentielle à laquelle satisfait u(t) est : + + = 0
dt ² L dt LC
R
On pose λ=
2L
d²u du 4π ²
3. L’équation différentielle à laquelle satisfait u(t) peut s’écrire alors + 2λ + 2
u =0
dt ² dt T0
Une équation différentielle peut avoir trois types de solutions possibles suivant les racines de l’équation
4π ²
r +2λ r +
2
2
=0 . Si le discriminant réduit est nul, on parle de régime critique.
T0

L
4. La résistance critique Rc en fonction de L et de C est RC =
C

Page 6/8
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n° PH02
Durée : 1 heure
EXERCICE 15
On utilise un laser à CO2 produisant une lumière de longueur d’onde λ comprise entre 9 µ m et
11, 5 µ m placé devant une fente de largeur a située à une distance D d’un écran E. On fait
varier la largeur a de la fente tout en maintenant tous les autres paramètres constants et on
mesure les dimensions de la tache centrale d correspondantes.
On sait que d est proportionnelle à la longueur d’onde de la lumière et à la distance fente-
écran.
On peut alors représenter les courbes suivants : La figure 1 représente la distance d (en mm)
1 1
en µ m ; la figure 2 représente la distance d (en mm) fonction de en µ m
-2 -2
fonction de
a² a

Figure 01 Figure 02

Aλ D
1. Une analyse de ces courbes permet d’écrire que d = avec A étant une constante

sans dimension

On fixe λ et a et on fait varier D, on obtient la courbe ci-dessous permettant de vérifier la


relation entre d et D
25

20

15
d(mm)

10

0
1 1,1 1,2 1,3 1,4 1,5 1,6 1,7 1,8

D(m)

-3
2. le coefficient directeur a de la droite est d’environ 15.10

On effectue des mesures pour λ = 600 nm et a = 100 µ m


3. on trouve la constante de proportionnalité A=1,8
On dispose d'un autre laser de longueur d’onde λ = 700 nm pour mesurer le diamètre a d’un fil
placé sur le support et on obtient une tâche centrale de largeur d = 20 mm lorsque l’écran est
à D = 1,50 m du fil en prenant comme valeur pour la constante A la valeur 2
4. Le diamètre du fil est de 115 µ m

Page 7/8
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n°PH02 - Durée : 1 heure

grille réponse

QUESTION I QUESTION II QUESTION III QUESTION IV QUESTION V

V F V F V F V F V F

1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-
4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION VI QUESTION VII QUESTION VIII QUESTION IX QUESTION X

V F V F V F V F V F

1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION XI QUESTION XII QUESTION XIII QUESTION XIV QUESTION XV

V F V F V F V F V F

1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-
Sujet n°PH03

C o n c o u r s d ' e n t r é e
è r e
1 a n n é e d u C y c l e P r é p a r a t o i r e I n t é g r é E C E
S e s s i o n s 2 0 0 8

P h y s i q u e

Réf. candidat:
Nom : _____________________________ Prénom : _____________________ _____________

Durée : 1 heure
Coefficient : 3
Consigne : Pour chaque question de chaque exercice, cocher VRAI ou FAUX dans la grille
jointe à ce sujet.

Règles de notation : Bonne réponse  + 2 points


Mauvaise réponse  - 1 point
Sans réponse  0 point

NB : - l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite.

Cette épreuve comporte volontairement plus d'exercices que vous ne pouvez en traiter dans le temps qui vous
est imparti. La raison en est que votre professeur n'a pas encore forcément traité l'ensemble du programme de
Terminale S et l'épreuve a été conçue de sorte de vous permettre de choisir 10 exercices que vous pouvez
traiter. De ce fait, vous pouvez obtenir la note maximale sans traiter l'ensemble de l'épreuve. Essayez
cependant d'en faire le maximum.
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Physique– Sujet n° PH03


Durée : 1 heure

EXERCICE 1
On laisse tomber sans vitesse initiale, d'une hauteur h = 1,80 m, deux corps différents, une bille Bl
métallique, de masse m1 = 0,7 kg, et une bille plus légère, B2, de masse m2 = 0,056 kg. On admet
l’existence d’une force supplémentaire de frottement visqueux proportionnelle à la vitesse que l’on peut
m
écrire Ff = - αv , α = = 14 x 10-6 SI ; g=g k et g ≈ 10 m.s-2 .
   
τ

dv v
1. La vitesse v d’une bille satisfait à l’équation différentielle − =g selon la verticale
dt τ

descendante Ox

 −
t 
On considère que v(t ) = g τ 1 − e τ  vérifie convenablement l’équation de mouvement de chute de ces
 
 
billes

 −
t 
2. L'équation horaire est x(t ) = g τ  t + τ + τ e τ 
 
 
1
3. Une expression approchée de x(t) pour t « τ est x(t) = g t2 , comme s’il n’y avait pas de
2
frottements
4. Lorsque la force de frottement est faible, la durée de chute est de 0,6 s et est identique pour les
deux billes

EXERCICE 2
Un pistolet de paint-ball comporte un ressort à spires non jointives pour lancer des balles de masse

m = 50 g . Le ressort a une longueur à vide l0 = 20 cm , une constante de raideur k = 200 N.m−1 et une
longueur minimale lm = 10 cm . On négligera tous les frottements et on prendra g= 10 m.s−2

A un instant t quelconque on comprime au maximum le ressort, posé horizontalement, en insérant une


balle.
1. L’énergie mécanique totale du système (ressort + balle toujours en contact) est alors :
1 1
E=− k ∆l² + mv²
2 2
2. La masse a une vitesse d’environ 0,6 m.s−1 lorsqu’elle se sépare du ressort

3. La balle touche le sol situé à 2,05 m plus bas avec une vitesse v = 0,9 m.s−1

On tire en l’air verticalement

4. La hauteur maximale atteinte par la balle est d’environ 2 m

Page 1 sur 9
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Physique– Sujet n° PH03


Durée : 1 heure

EXERCICE 3
On étudie le mouvement d’un mobile de masse 1 Kg lâché sans vitesse initiale à partir du point A le long
d’un parcours AC décrit sur la figure ci-dessous. La dénivellation h est de 500 m.
On négligera les frottements et on prend g=10m.s-2

−1
1. la vitesse du mobile lorsqu’il arrive en B est v B = 10 m.s

Arrivé en B, le mobile effectue un mouvement circulaire de rayon r et est repéré sur sa trajectoire par le
θ . La loi fondamentale de la dynamique nous permet d’écrire ( )
   
point M et l’angle m aN + aT = P + R où
R représente la réaction du support.

2. On a alors :
 v²
−m = −R + mg cos θ
 r
ma = −mg sin θ
T

1 1
mv − mv B = −mgr (1 − cos θ )
2 2
3. Le théorème de l’énergie cinétique permet d’écrire
2 2
2gh
4. La norme de la réaction est R = m + mg ( 3 cos θ − 2 )
r

EXERCICE 4
Un pendule de masse m=50 g est suspendu par un fil de longueur l=40 cm au plafond d'une automobile,
à la verticale de son centre d'inertie. On donne g=10 ms-2 et π ≈ 3 Le conducteur suit les détours, les
montées et les descentes d'une route de montagne qui n'est pas rectiligne. Il démarre avec une
accélération égale à 2,8 ms-2. Le fil fait alors un angle avec la verticale de 15°.
1. La période de ce pendule est 1,2 s
Le conducteur prend un virage de rayon R=70 m constant à la vitesse constante de 72 km/h
2. Le fil fait un angle d’environ 30° par rapport à la verticale
En sortie de virage, le conducteur dérape sur la route, alors rectiligne et verglacée. Pendant cette phase,
sa voiture glisse en ligne droite en effectuant des tête-à-queue.
3. Le pendule reste vertical
Après avoir remis sa voiture dans le bon sens, le conducteur repart prudemment et s'arrête finalement
devant chez lui.
4. La décélération constante qu'il impose à sa voiture vaut 5,8 ms-2. Le fil fait un angle d'environ
30° avec la verticale

Page 2 sur 9
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Physique– Sujet n° PH03


Durée : 1 heure

EXERCICE 5
1. La vitesse de propagation d'une onde mécanique est proportionnelle à l'amplitude de la
perturbation
Soit une onde lumineuse de fréquence f et de longueur d'onde λ.
f
2. La relation qui lie ces deux grandeurs est λ =
c
Un faisceau de lumière monochromatique, de longueur d'onde λ, arrive sur une fente verticale d’une
largeur a de l’ordre du mm.
3. On observe alors sur l'écran, situé à une distance D une figure de diffraction verticale.
2λ D
4. La tache centrale de diffraction possède une largeur L égale à
a

EXERCICE 6
Lorsque l’on irradie un échantillon de N0 noyaux de l’isotope d’Argent 107 à l’instant t=0, il se forme alors
des noyaux d’argent 108. On donne l’extrait du tableau périodique de Mendeleïev suivant

42Mo 43Tc 44Ru 45Rh 46Pd 47Ag 48Cd 49In 50Sn 51Sb 52Te

1. Un noyau d’Argent capture un neutron selon l’équation suivante :


107
47 Ag + 01n → 108
47 Ag

radioactif peut se désintégrer selon la désintégration β :


108
Ag
2. Ce noyau d’Argent 47

108
47 Ag → 108
46 Pd + 10e
3. La demi-vie de cet échantillon est la durée au bout de laquelle son activité radioactive a été
divisée par deux, ou au bout de laquelle le nombre de noyaux est divisé par deux

L’activité d’un échantillon correspond au nombre n1 de désintégrations qui se produisent pendant une

− λt dN(t )
durée de temps t1 très petite devant la demi-vie. On rappelle que N(t ) = N0 e et que A(t ) = −
dt
où λ représente la constante radioactive, N est le nombre de noyaux présents à l’instant t, No le nombre
initial de noyaux à l’instant t=0 et A(t) est l’activité radioactive l’instant t

4. (
On peut écrire : ln(n1) = λt + ln λ N0t1 )

EXERCICE 7
Un laser rouge He-Ne émet à la longueur d'onde 0,6 µ m dans le vide. Sa puissance est de 0,5 mW. La

−1
vitesse de propagation de la lumière dans le vide est c = 3.10 m.s et π ≈ 3 .
8

14
1. La fréquence f de la radiation émise est de 0, 5.10 Hz

A sa sortie du tube, le faisceau a un diamètre d = 2 mm et il a un demi-angle de divergence de 1 mrad.

2. Le diamètre de la tache produite sur un écran placé à D=9 m est de 2 mm


-6
3. La surface couverte sur l’écran est de 3.10 m²
-2
4. La puissance lumineuse reçue par l'écran est d’environ 1,666 W.m

Page 3 sur 9
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Physique– Sujet n° PH03


Durée : 1 heure

EXERCICE 8
Le Béryllium Be ne possède qu’un seul isotope stable qui est utilisé comme " générateur de neutrons "
dans l’industrie nucléaire. Un atome de cet isotope fixe en effet une particule α , un neutron est libéré et
il se forme un autre noyau
9
1. La réaction peut s’écrire 4 Be + 24He → 01n + 12
6C

2. Il s’agit bien d’une réaction de fusion dans laquelle deux noyaux " légers " donne un noyau plus
" lourd "

Il existe trois isotopes radioactifs du Béryllium 7


Be; 8Be; 10Be . L'isotope 8
Be est émetteur de type α et

les deux autres sont émetteurs β .

3. L’isotope instable 7Be présente un " déficit " de neutrons, on peut donc écrire la réaction suivante
7 7
Be → Li + 10e
4 3

10
Be
4. L’isotope instable présente un " excès " de neutrons, on peut donc écrire la réaction
10 10 0
suivante Be → B+ −1 e
4 5

EXERCICE 9
On peut mesurer la vitesse des gouttes de pluie arrivant sur le sol par des méthodes optiques. Chaque

goutte de pluie, assimilée à une sphère de rayon R et de masse volumique ρ = 103 kg.m-3 , part d'un point

du nuage situé à l'altitude z = h=4500 m sans vitesse initiale.


On choisit de fixer l'origine des énergies potentielles au niveau du sol et on prendra g = 10 m.s-2. La

masse volumique de l'air est ρair = 1, 2 kg.m−3

1. L’énergie potentielle de pesanteur de la goutte de pluie lorsqu'elle est à l'altitude h est :

E p ( h ) = πR2ρgh

2 3
2. Son énergie cinétique lorsqu'elle arrive sur le sol est Ec = πR ρv sol 2
3

On suppose que la goutte d'eau n'est soumise à aucune autre force que son poids

3. La vitesse vsol de la goutte d'eau lorsqu'elle arrive sur le sol est 30 m.s-1

En supposant que la goutte d'eau est soumise non seulement à son poids mais également à la poussée
d'Archimède due à l'air,

4. La vitesse v'sol de la goutte d'eau lorsqu'elle arrive sur le sol est quasiment la même que vsol

Page 4 sur 9
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Physique– Sujet n° PH03


Durée : 1 heure
EXERCICE 10
On utilise le montage représenté sur la figure 01 pour déterminer la capacité C d'un condensateur. Pour
cela on réalise sa charge avec un générateur de courant qui débite un courant d'intensité I = 0,5 mA. On
réalise la saisie automatisée de la tension UC aux bornes du condensateur en fonction du temps. A
l'instant t = 0 on ferme l'interrupteur K.

Figure 01 Figure 02

1. On a I×t = C×UC
On enregistre la courbe UC (t) représentée sur la figure 02
-3
2. On peut en déduire que la capacité du condensateur est C=25.10 F

On veut étudier la charge d'un condensateur au travers d'une résistance à partir du montage schématisé
sur la figure 03. On utilise un générateur de tension idéal de force électromotrice E avec une saisie
automatisée de la tension uc(t).
A l'instant initial, le condensateur est déchargé, on bascule alors l'interrupteur en position K2.

Figure 03 Figure 04
La figure 04 représente l’enregistrement de la tension aux bornes du condensateur en fonction du temps

3. La constante de temps du dipôle est τ =1 µ s


dUc
4. La force électromotrice s’écrit E = RC + Uc
dt

Page 5 sur 9
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Physique– Sujet n° PH03


Durée : 1 heure
EXERCICE 11
On considère le montage électrique représenté à la figure 1 :

Soit le circuit ci-dessous comprenant un générateur de tension idéal E=10 V, deux interrupteurs K1 et K2,
une bobine inductive L=10 mH (de résistance interne nulle), un conducteur ohmique R=1 kΩ et un
condensateur de capacité C=10 nF
A l'instant t la charge de l’armature A du condensateur est q et la tension à ses bornes est Uc. L’intensité
du courant dans le circuit est i. Le condensateur étant déchargé, on laisse l'interrupteur K2 ouvert et on
ferme K1.
1. la charge q de l'armature A est négative
On se place à la fin de la charge ; q est alors constante
2. la valeur de l'intensité du courant à travers le conducteur ohmique est nulle

3. La tension aux bornes du condensateur est uC = 10 V

4. La charge du condensateur est q0 = 0,1 µ C

EXERCICE 12
Un volleyeur doit lancer ou rattraper le ballon tout en étant en mouvement. On considère qu’il a un
mouvement rectiligne uniforme de vitesse V1 et que le ballon est animé d’une vitesse V0 dont la

composante horizontale est égale à V1 , sa composante verticale sera notée V2 . La situation est illustrée
sur la figure ci-dessous. L’instant du lancer est choisi comme origine des temps, le champ de pesanteur
est notée g constant dans la salle de sport et l’on négligera les frottements.

Le centre de gravité du ballon est noté G.


1
1. L’équation horaire du point G s’écrit xG (t ) = V1t + x0 ; z (t ) = −
G
gt ² + V t + z0
2

2
2
 xG − x0 
(x − x0 )
1 V
2. La trajectoire du ballon est une parabole d’équation : zG (t ) − g 
2
= + + z
G
2  
0

V1 V
1

2
1V
3. La hauteur maximale atteinte par le ballon est zG max = 2
+ z0
2 g
Le volleyeur récupère le ballon lorsque G repasse à l’altitude z 0

2V2
4. Le temps de vol du ballon est t =
g
Page 6 sur 9
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Physique– Sujet n° PH03


Durée : 1 heure
EXERCICE 13
Soit le circuit ci-dessous comprenant un générateur de tension idéal E=10 V, deux interrupteurs K1 et K2,
une bobine inductive L=10 mH (de résistance interne nulle), un conducteur ohmique R=1 kΩ et un
condensateur de capacité C=10 nF . On prendra π ≈ 3

Le condensateur étant chargé, on ouvre l'interrupteur K1 et on ferme K2 à l'instant t0=0

1. La tension aux bornes du condensateur obéit à l’équation différentielle suivante :


d²uc
LC −u =0
c
dt ²

2. La solution de cette équation différentielle est uC = 10 cos 10 t + π ( 5


)
−5
3. La période des oscillations qui prennent naissance dans le circuit est d’environ T0 = 6 10 s

-7
4. L'énergie électromagnétique E du circuit étudié est E=0,5.10 J

EXERCICE 14
On néglige les forces de frottements dues à l'atmosphère tout au long de cet exercice. On prendra le
rayon de la Terre R ≈ 6000 km ; l'accélération de la pesanteur à la surface de la Terre est
g0 = 10 m/s² .
1. La force de gravitation subie par un point matériel P (de masse m) situé à la distance d=OP d'un
mM
( −u )
 
astre à symétrie sphérique, de masse M, de centre O s’écrit F = G

2. La vitesse minimale vl de lancement pour que le projectile échappe à l'attraction terrestre est de
−1
l’ordre de 100 m.s
La Terre et la Lune étant immobiles dans un référentiel galiléen, un obus de masse m se déplace suivant
la droite joignant les centres des deux astres. On note d : distance Terre Lune et x : distance Terre obus ;
masse de la Lune Ml ; masse de la Terre M.
 GM1m  GMm 
3. La force de gravitation subie par l'obus est F= (u) + (−u)
(d-x)² x²

La force de gravitation subie par l'obus dérive de l'énergie potentielle Ep et nous permet d’exprimer la
x
 M M
variation de l’énergie potentielle de pesanteur sous la forme suivante ∆Ep = Gm  1
+

 (d-x) x R
4. Cette relation est fausse car le référentiel lié à la Terre et à la Lune n'est pas galiléen. En
conséquence l'obus ne suit pas une trajectoire rectiligne et il faut tenir compte de la force de
Coriolis. De plus la distance Terre Lune n'est pas constante.

Page 7 sur 9
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Physique– Sujet n° PH03


Durée : 1 heure

EXERCICE 15

1. La quantité de matière contenant 6.02.1023 atomes, ions ou molécules s’appelle la mole


2. Le niveau d’énergie 13, 6 eV correspond à l’atome d’Hydrogène dans son état non excité

13, 6
3. L’expression de l’énergie est E n = eV pour l’Hydrogène et représente une suite croissante

4. Une énergie E n ≤0 représente un état libre pour l’atome c'est-à-dire que l’électron n’est plus lié

au noyau et peut le quitter ce qui correspond à un état d’ionisation

Page 8 sur 9
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique – Sujet n°PH03 - Durée : 1 heure

grille réponse

QUESTION I QUESTION II QUESTION III QUESTION IV QUESTION V

V F V F V F V F V F

1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-
4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION VI QUESTION VII QUESTION VIII QUESTION IX QUESTION X

V F V F V F V F V F

1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION XI QUESTION XII QUESTION XIII QUESTION XIV QUESTION XV

V F V F V F V F V F

1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-
Sujet n°PH04

C o n c o u r s d ' e n t r é e
è r e
1 a n n é e d u C y c l e P r é p a r a t o i r e I n t é g r é E C E
S e s s i o n s 2 0 0 8

P h y s i q u e

Réf. candidat:
Nom : _____________________________ Prénom : _____________________ _______________

Durée : 1 heure
Coefficient : 3
Consigne : Pour chaque question de chaque exercice, cocher VRAI ou FAUX dans la grille
jointe à ce sujet.

Règles de notation : Bonne réponse  + 2 points


Mauvaise réponse  - 1 point
Sans réponse  0 point

NB : - l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite.

Cette épreuve comporte volontairement plus d'exercices que vous ne pouvez en traiter dans le temps qui vous
est imparti. La raison en est que votre professeur n'a pas encore forcément traité l'ensemble du programme de
Terminale S et l'épreuve a été conçue de sorte de vous permettre de choisir 10 exercices que vous pouvez
traiter. De ce fait, vous pouvez obtenir la note maximale sans traiter l'ensemble de l'épreuve. Essayez
cependant d'en faire le maximum.
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n° PH04
Durée : 1 heure

EXERCICE 1
Un ressort à spires jointives de raideur k et de masse m0 est suspendu verticalement par son extrémité A,
en un lieu où l'accélération de la pesanteur est g. Sa longueur au repos est l0. A l'autre extrémité B on
accroche une masse ponctuelle m. Le ressort s'allonge de la quantité h telle que BO = h. La longueur du
ressort est alors AO = l.

kh
1. g s’exprime en fonction de h par la relation : g =
m
A partir de la position d'équilibre O prise comme origine, on écarte la masse m d'une quantité x et on la
lâche sans vitesse initiale au temps t = 0.

ɺɺ + k x = 0
2. l'équation du mouvement de la masse m est x
m

En supposant le mouvement harmonique de la forme x = asin ( t) , où a représente l'amplitude des
T0

oscillations et T0 leur période

m
3. On a T0 = 2π
k
h
4. g s’écrit g =
T02

EXERCICE 2
Un objet de masse M est posé sur un plateau. On incline doucement le plateau jusqu’au moment où M
commence à glisser.
1. L’angle que fait alors le plateau avec l’horizontale dépend de la pesanteur et de la masse
Cet objet va glisser ver le bas du plan incliné à vitesse constante
2. il s’exerce une force de frottement sur cet objet
On utilise un moteur et une corde pour remonter la masse
3. Deux forces s’appliquent alors sur cet objet
On considère deux objets dont l’un (B) pèse deux fois plus que l’autre (A) en contact l’un avec l’autre
selon le schéma ci-dessous. On pousse l’objet A avec une force horizontale F

2
4. La force résultante sur l’objet B est égale à F
3

Page 1/9
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n° PH04
Durée : 1 heure

EXERCICE 3
On considère un ressort de masse négligeable, de raideur k=20 N.m-1 et de longueur à vide lo. Il peut
glisser sans frottement sur un plan horizontal. Une masse m=100 g est fixée sur une des extrémités du

ressort. En poussant cette mass, on comprime le ressort de x m =10 cm puis on libère le système.

1. L’énergie potentielle de l’oscillateur dépend de la raideur du ressort et de sa compression


2. L’énergie mécanique totale du pendule est de 1 J
-1
3. la vitesse de la masse m à son premier passage à la position d’équilibre est v 0 =1,414 m.s

 π
4. l’équation du mouvement de l’oscillateur s’écrit x(t ) = cos  14,14 t ± 
 2
EXERCICE 4
La Terre possède un seul satellite naturel : la Lune qui nous présente toujours la même face dans son mouvement
autour de la Terre. Le centre L de la Lune décrit, de manière uniforme, autour de la Terre, une orbite
circulaire de centre T telle qu'en un jour le segment [TL] balaie un angle de 0,230 radian.
1. La Lune met 27 jours 7 heures 43 minutes pour revenir au même point de son orbite
2. La Lune nous présente toujours la même face car sa période de rotation propre et sa période de
révolution autour de la Terre sont exactement les mêmes

La figure ci-dessous illustre les différentes phases de la Lune. On dit que la Lune est nouvelle lorsque la face qu'elle
présente à la Terre n'est pas éclairée

3. La nouvelle Lune est notée en noir sur la figure ci-dessous

4. La nouvelle lune n’est pas visible depuis la terre durant la nuit

Page 2/9
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n° PH04
Durée : 1 heure

EXERCICE 5
Une des premières expériences de mise en évidence de la radioactivité a consisté à bombarder de
27
l’aluminium 13 Al avec des particules α

30
1. On récupère du phosphore 15 P et un neutron

30
2. L’isotope du phosphore crée est radioactif et donne du silicium 14 Si et un positron

226
Le radium Ra est un des éléments de la famille radioactive de l’uranium 238, il a une demi-vie de

1600 ans et se désintègre par émission α


238 9
3. Il reste de l’uranium U sur Terre car sa période, d’environ 10 ans , est du même ordre de

grandeur que celle de la Terre


226
4. Un noyau de Ra a 4 chances sur 10 000 de se désintégrer

EXERCICE 6
Un randonneur M souhaite monter au sommet d’une colline, de forme conique, en empruntant une
trajectoire spirale. Sa position en fonction du temps peut s’écrire :
   
OM = Re
−α t
cos ( ωt ) ux + sin ( ωt ) uy  + H (1 − e −α t ) uz où R représente le rayon du cercle de base du

de la montagne, ω la vitesse angulaire de rotation autour de l’axe Oz et H l’altitude au sommet.


1. Les coordonnées du randonneur s’écrivent :

 x(t ) = Re −α t cos ( ωt )

y(t ) = Re sin ( ωt )
−α t


 z(t ) = H (1 − e )
−α t

2. Sa vitesse est v = e
−α t
( H² + R² ) α ² + ω²
3. Il démarre à partir de l’axe Oy
−α t
4. La distance du grimpeur à l’axe Oz est d(t ) = R e

Page 3/9
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n° PH04
Durée : 1 heure

EXERCICE 7
Nous étudions dans cet exercice la décharge d'un condensateur à travers une bobine et une résistance.
Un condensateur de capacité C portant la charge positive q0 est relié à l'instant t=0 aux bornes d'une
bobine d'inductance L et de résistance interne R (voir figure ci-dessous) :

d²i R di 1
1. L'intensité i(t)du circuit obéit à l’équation différentielle − − i =0
dt ² L dt LC
d²q R dq 1
+ + q =0
2. La charge q(t) du condensateur obéit à l’équation différentielle dt ² L dt LC

3. Ces équations décrivent un oscillateur harmonique amorti caractérisé par le coefficient


R 1
d'amortissement λ = et la période propre T0 = 2π du circuit
L LC

Une équation différentielle peut avoir trois types de solutions possibles suivant les racines de l’équation
4π ² R
r +2λ r +
2
2
=0 avec λ= . Si le discriminant réduit est négatif, on parle de régime pseudo-
T0 2L
périodique
L
4. R <2
C

Page 4/9
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n° PH04
Durée : 1 heure

EXERCICE 8
Le Commissariat d’Energie Atomique donne les informations suivantes sur le pouvoir de pénétration des
rayonnements ionisants considérés comme isotropes :
a) Les particules α caractérisées par une pénétration très faible dans l'air : une simple feuille de
papier peut les arrêter.

b) Les particules β caractérisées par une pénétration faible : une feuille d'aluminium de quelques

millimètres peut les arrêter


c) Les rayonnements γ et X caractérisés par une pénétration très grande : Une forte épaisseur

de béton ou de plomb permet de sans protéger.


On se propose de déterminer la dose radioactive reçue par un chercheur durant des manips d’une durée
de deux heures. On considère que l’expérimentateur a une surface exposée aux radiations de 0,75 m2,
qu’il pèse 70 kg et qu'il est situé en moyenne à 2 m de la source durant les deux heures de
manipulations. L'activité de la source est A = 1,85 105 désintégrations par seconde. On donne
-13
1 MeV = 1,6 10 J

1. Seuls les rayons béta moins, gamma et X peuvent atteindre l’expérimentateur

2. Le nombre de particules qui atteignent l'élève pendant les deux heures est de l’ordre de 2.1010

On considère que les particules atteignant le manipulateur ont une énergie de 0,622 MeV
3. L’énergie de ces particules est d’environ 1,24 107 MeV

4. La dose absorbée est d’environ 3 10-15 J.kg-1. Cette source ne présente aucun danger dans le
cadre d'une utilisation normale

EXERCICE 9
Un faisceau de lumière monochromatique, de longueur d'onde λ, arrive sur une fente verticale d’une
largeur a de l’ordre du mm.
1. On observe alors sur l'écran, situé à une distance D une figure de diffraction verticale

λD
2. La tache centrale de diffraction possède une largeur L égale à
a
3. un son émis avec une grande puissance sonore, se déplace à une plus grande vitesse qu’un son
de même fréquence émis faiblement
Un bouchon en liège flotte tranquillement à la surface de l’eau d’un étang, soudain un promeneur jette un
caillou qui perturbe la surface de l’eau.
4. On constate que le flotteur reste sur place

Page 5/9
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n° PH04
Durée : 1 heure

EXERCICE 10
On étudie un pendule pesant constitué d’un fil de masse négligeable, de 100 m de longueur au bout
duquel on a fixée une masse de 20 kg. L’attache du fil est telle qu’elle assure au pendule la possibilité de
se balancer avec la même liberté quelle que soit la direction. On suppose que les
frottements et dissipations sont négligés en première approximation et que le fil est parfaitement rigide.
On décrit le mouvement de ce pendule par son élongation θ (t ) = θ Mcos(ω0 t) .

L’accélération de la pesanteur est g=10 m.s-2 et on prendra π ≈ 3


1. Dans l’hypothèse des très faibles amplitudes, la période d’un pendule simple est d’environ 1,89 s

À t=0 on fournit une énergie totale à ce système de 100 J

2. L’énergie cinétique et l’énergie potentielle du pendule oscillent en phase à la pulsation 2 ω0 .

1
= mL² [ω0θMsin(ω0 t)]
2
3. L’énergie cinétique peut s’écrire Ec
2
4. L’élongation maximale est de 15 °

EXERCICE 11
Soit un solide de masse M se déplaçant sur un banc à coussin d’air horizontal et pouvant osciller sous
l’action d’un ressort de constante de raideur k. On peut appliquer des forces de frottements au solide.
On écarte le mobile de sa position d’équilibre dans la direction de l’axe des ressorts et on le lâche sans
vitesse initiale à l’instant t =0. On prendra π ≈ 3
1. Lorsque les forces de frottements appliquées sont peu importantes, les oscillations du mobile sont
pseudo périodiques
2. Lorsque les forces de frottements augmentent, la pseudo période augmente légèrement
3. Lorsque les forces de frottements augmentent énormément le mouvement du solide devient
apériodique
La figure ci-dessous représente des oscillations libres non amorties

4. La période propre des petites oscillations de cet oscillateur est d’environ 6 s

Page 6/9
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n° PH04
Durée : 1 heure

EXERCICE 12
Soit le circuit RC ci-dessous comprenant un générateur de tension continue E= 10 V, un interrupteur K,
un condensateur de capacité C et une résistance R. u désigne la tension aux bornes du condensateur et i
le courant circulant dans le circuit, u(0) = u0 = 2 V avant la fermeture de l’interrupteur. L’interrupteur K

est fermé et à t = 10 ms, u = u1 = 6 V et i = i1 = 1 mA . On fera l’approximation ln(2) ≈ 0,5 .

du
1. L’intensité dans le circuit s’écrit i =
dt
du(t )
2. L’équation différentielle du circuit est RC − u(t ) = E
dt
−t
La solution de cette équation différentielle avec second membre est u(t ) = Ve RC + E où V doit être

déterminée à l’aide des conditions initiales.


3. La valeur de la résistance est R = 4 Ω

4. La valeur de la capacité est C = 5 pF

EXERCICE 13
Un point matériel M se déplace dans un sens déterminé sur une trajectoire circulaire. Il est soumis (entre
autres forces) à l'action d'une force de même direction que le vecteur vitesse mais de sens opposé. Il
 
peut s’écrire v (M ) = v (ϕ ) uϕ avec v (ϕ ) ≥ 0

 
1. On peut alors écrire que F (M ) = F (ϕ ) u ϕ avec F (ϕ ) ≤ 0

2. Le travail de la force lors d'un tour est négatif


3. Cette force est conservative
4. L'énergie mécanique de l'objet se conserve

Page 7/9
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n° PH04
Durée : 1 heure

EXERCICE 14
Un objet ponctuel de masse m est attaché à un ressort, de masse négligeable, de raideur k et de

longueur à vide l0 < a , selon la figure ci-dessous. L’extrémité A du ressort, de coordonnées (0, a), est
fixe alors que la masse M peut se déplacer sans frottements sur un support le long de l’axe Ox. On
appelle l(x) la longueur du ressort au point M(x).
A l’instant initial, l’objet est lâché sans vitesse initiale à partir du point M0 de coordonnées(x0, 0) et

xdx
supposera le système isolé de l’extérieur. On donne ∫ x² + a²
= x ² + a² à une constante près.

1. Les forces qui s’exercent sur M sont :



a. f la force de rappel du ressort dirigée de M vers A

b. R( x ) la force de réaction du support selon Oy dirigée vers le bas
  l0 x  
La résultante des forces s’exerçant sur M est F = − k x −
2.
  ux
x² + a² 
  l0 a  
La réaction de l’axe Ox est R( x ) = − k a −
3.
  uy
x² + a² 

L’énergie potentielle au point M est E P (M ) = k


 x² 
4.
 2 − l0 x² + a²  + A

EXERCICE 15
On considère un obus lancé verticalement à partir d’un canon de section S et de longueur L. L'obus de
masse m se trouve à une hauteur h au dessus du fond du canon.

A l’instant t, on note ρ1 la masse volumique uniforme des gaz d’explosion (gaz situés dans le canon sous

l'obus) et m1 la masse de la poudre

LS
1. L'expression de ρ1 s’écrit
m1
2. La variation de la quantité de poudre de gaz situés à la distance z du fond du canon et compris
m1dz
dans la tranche d'épaisseur dz est dm1 =
h
La vitesse de l'obus est notée v et la vitesse des gaz est supposée proportionnelle à l'altitude z.

1
3. L'énergie cinétique de l'ensemble des gaz est Ec1 = m1 v²
2

1 1
4. L'énergie cinétique de l'obus et des gaz est Ec2 = mv²+ m1 v²
2 2
Page 8/9
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique – Sujet n°PH04 - Durée : 1 heure

grille réponse

QUESTION I QUESTION II QUESTION III QUESTION IV QUESTION V

V F V F V F V F V F

1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-
4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION VI QUESTION VII QUESTION VIII QUESTION IX QUESTION X

V F V F V F V F V F

1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION XI QUESTION XII QUESTION XIII QUESTION XIV QUESTION XV

V F V F V F V F V F

1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-
Prénom :_______________________ NOM : ______________________

Numéro Identifiant : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

cadre réservé au correcteur

Note finale / 90

Concours d'entrée
1ère année Cycle Préparatoire Intégré
ECE

Sessions 2008

anglais
Sujet n° A01
Durée : 30 minutes
Coefficient : 1,5
Consigne : Pour chaque question de chaque exercice, cochez la case
correspondant à votre réponse dans la grille jointe à ce sujet

Règles de notation : Bonne réponse Ö + 3 points


Mauvaise réponse Ö - 1 point
Sans réponse Ö 0 point

NB : l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite.


Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A1 - Durée : 30 minutes

FIRST PART : VOCABULARY

Read the text carefully then answer the questions

From The Times


January 22, 2008

Rising costs and falling demand hit


technology boom in India
Rhys Blakely in Bombay
India's outsourcing sector is suffering on two fronts: the threat of a recession
in the United States has reduced demand for corporate IT upgrades; and the
steepest rise in the value of the rupee in three decades has weakened the
country's cost advantage.
The decison by Lehman Brothers, the Wall Street bank, last week to close an
India-based mortgage capital division sent shivers through the sector, with
executives fearing that the sub-prime mortgage woes had reached Indian
shores.
It came as four of the largest Indian IT companies - Tata Consulting Services,
Infosys Technologies, Wipro, and HCL Technologies - reported average sales
growth for the third quarter of about 21 per cent compared with more than 50
per cent a year earlier. For the three months to December, they posted average
net profits growth of about 18 per cent, the lowest since 2001.
The rupee gained 12 per cent against the dollar last year and Indian IT
companies also had to contend with double-digit wage inflation.
Ramalinga Raju, chairman of the United States-listed Satyam, India's fourth-
largest software exporter, has struggled to appease investors despite a 29 per
cent increase in profits. Yesterday Mr Raju became the latest business leader to
refute the theory that the subcontinent's economy had “decoupled” from that of
America, an idea put forward by figures ranging from a World Bank economist to
bullish Indian retail investors.

Now tick the box corresponding to the definition of the following words
(as used in the excerpt)
1. outsourcing
A- searching water under the ground in a precise sector
B- procuring contract with an outside supplier
C- digging a hole anywhere in order to find a source
D- refurbishing premises in a precise sector
2. threat
A- result of a scientific calculus
B- which is used together with a needle to mend old clothes
C- triple
D- indication of something impending

1/4
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A1 - Durée : 30 minutes

3. weakened
A- which comes back every week
B- reduced the intensity of
C- with bad intentions
D- aggressive
4. mortgage
A- system for a debtor to secure the payment of a money debt
B- Indian bank system to save money
C- the easier way for a debtor not to pay a money debt
D- means by which a debtor increases the interests of a loan
5. shivers
A- trembling sensations
B- letters sent to a bank
C- letters sent by a bank to its debtors
D- part of a sector
6. woes
A- arrows used by Indians
B- part of a foot
C- great sufferings
D- very good swimmers
7. average
A- fine clothes sold in some indian areas
B- midway between extremes of amount or size
C- particular table cloth used in India
D- number of goals scored by a team
8. growth
A- development
B- culture
C- refusal
D- grumbling
9. contend
A- be happy with
B- complete
C- achieve
D- compete
10. retail
A- goods sold in small quantities
B- animal with no tail
C- said twice when talking about a sales agreement
D- said more than twice when talking about a sales agreement

SECOND PART : GRAMMAR (tick the box corresponding to the words or


phrases which would best fill in the blanks) :

11. Where would you like ….... to take you?


A- he
B- him
C- his
D- its

2/4
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A1 - Durée : 30 minutes

12. What do you expect ……. to say when she sees you?
A- hers
B- her
C- she
D- herself
13. They pretended they would score at least two goals if you…….
with them.
A- played
B- would play
C- play
D- have played
14. You……….have understood what they told you !
A- may not
B- don’t
C- do not
D- mayn’t
15. He ……….. very well not come to your party.
A- must
B- may
C- has to
D- have to
16. The school is ………. to move into new premises next year.
A- made up its mind
B- going
C- suppose
D- decided
17. He would have liked you to……. him.
A- understood
B- understand
C- be understood
D- be understanding
18. Don’t you think we should buy this book as soon as we ……….
A- can
B- are allowed to
C- will be able to
D- could
19. Doctor Jones is ………. of the whole village .
A- doctor
B- a doctor
C- the doctor
D- their doctor
20. There were ……….. people waiting for the president
A- twenty five thousand, seven hundred eighty-six
B- twenty five thousand seven hundred eighty-six
C- twenty five thousand, seven hundred and eighty-six
D- twenty five thousand, seven hundred, eighty-six
21. Both my sisters are very kind, however Rebecca is ………..
A- the more kind
B- the kinder
C- the kindest
D- the more kindest

3/4
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A1 - Durée : 30 minutes

22. The man we met in Italy was ………. pleasant person!


A- such a
B- an
C- how much
D- so
23. This is the student with ………. you used to go out when you were
younger.
A- that
B- which
C- whom
D- whose
24. My father reproached me ………. my behaviour.
A- to
B- by
C- Ø
D- with
25. We do look forward to his ……… .
A- arrive
B- arrives
C- having arrived
D- arrival
26. He arrived in England in 1980 but his wife only arrived two
years…..
A- ago
B- earlier
C- since then
D- ever since
27. The new teachers are ……. their instructions.
A- listening to
B- being listened to
C- listen
D- been listening
28. Oh! I wish we could …..lost time!
A- recatch
B- make up for
C- recatch the
D- catch over
29. He …….in London …….ten years
A- lived/for
B- has lived/since
C- lived/since
D- had lived/ago
30. I haven’t seen him……….yesterday
A- than
B- for
C- during
D- since

4/4
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Anglais

grille réponse Sujet n°A 01

A B C D A B C D A B C D

1 11 21

2 12 22

3 13 23

4 14 24

5 15 25

6 16 26

7 17 27

8 18 28

9 19 29

10 20 30
Prénom :_______________________ NOM : ______________________

Numéro Identifiant : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

cadre réservé au correcteur

Note finale / 90

Concours d'entrée
1ère année Cycle Préparatoire Intégré
ECE

Sessions 2008

anglais
Sujet n° A02
Durée : 30 minutes
Coefficient : 1,5
Consigne : Pour chaque question de chaque exercice, cochez la case
correspondant à votre réponse dans la grille jointe à ce sujet

Règles de notation : Bonne réponse Ö + 3 points


Mauvaise réponse Ö - 1 point
Sans réponse Ö 0 point

NB : l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite.


Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A2 - Durée : 30 minutes

FIRST PART : VOCABULARY

Read the text carefully then answer the questions

From Times Online


January 23, 2008

Shortcut to cause of common


disease
Mark Henderson, Science Editor

The genetic differences between individuals are to be mapped in unprecedented


detail in the most comprehensive search yet for the inherited roots of common
conditions such as heart disease and diabetes.
The 1,000 Genomes Project, announced yesterday by an international
consortium of scientists, aims to identify every genetic variant carried by at
least 1 per cent of mankind, to unlock how they influence health.

When the map is complete, in two years, it will include the genetic codes of more
than a thousand individuals, providing an index to the human genome. It will
give geneticists instant access to all the reasonably common variations that exist
in any given stretch of human DNA, allowing them to pinpoint genes that affect
people’s risk of particular diseases far more quickly than is now possible.
Scientists have long been able to find very rare genetic mutations with severe
effects, such as those that trigger Huntington’s disease or cystic fibrosis. A
newer tool called genome-wide association has also enabled them to trace
common variations carried by about 10 per cent of the population. About 100 of
these have moderate effects on conditions such as diabetes and heart disease.

Now tick the box corresponding to the definition of the following words
(as used in the excerpt)
1- Shortcut
A- route more direct than the one ordinarily taken
B- pill cut into very tiny pieces
C- scientific explanation of the causes of some disease
D- special sort of tobacco
2- mapped
A- discovered
B- located
C- observed
D- drawn
3- roots
A- pains
B- seed plants
C- vegetables in general
D- origins

1/4
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A2 - Durée : 30 minutes

4- disease
A- result
B- goal
C- sickness
D- difficult
5- aims to
A- intends to
B- would like to
C- refuses to
D- accepts to
6- mankind
A- a gentleman
B- the human race
C- all kind men
D- men, women and animals altogether
7- health
A- the condition of being sound
B- the whole world
C- warmth
D- a tract or wasteland
8- DNA
A- Defensive Natural Aid
B- molecular basis of heredity
C- Do Not Admit
D- electronic device used in medicine
9- pinpoint
A- locate with pecision
B- mark at the end of a sentence
C- piece of solid material used especially for fastening things together
D- cure
10- trigger
A- do three times
B- take care of
C- shoot at
D- initiate

SECOND PART : GRAMMAR (tick the box corresponding to the words or


phrases which would best fill in the blanks) :

11- I didn’t know why he was doing so but he……..open and shut his eyes
again and again.
A- was
B- had
C- would
D- will
12- We look forward…….them
A- to meet
B- at meeting
C- to meeting
D- in meeting

2/4
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A2 - Durée : 30 minutes

13- he was talking to me when suddenly the telephone…….


A- rang
B- has rung
C- was ringing
D- has been ringing
14- He will have his children…….the national anthem every morning.
A- sang
B- be singing
C- sung
D- sing
15- ………. have they met her ?
A- How often
B- For how long time
C- How long ago
D- How much often
16- Anissa ……… meet Mohamed near the Arc de Triomphe tonight. They
both agreed with that yesterday.
A- will
B- is going to
C- is to
D- is about to
17- I wish I…….rich enough to buy myself a beautiful house !
A- were
B- was
C- will be
D- am
18- When they left the airport, Yasmina’s plane ……….already ………. taken
off.
A- had/Ø
B- will/have
C- Ø /had
D- Ø / Ø
19- He ………. to learn Chinese though his father was reluctant about that.
A- could
B- has been allowed
C- has had
D- has not been able
20- Stop playing with your pen……….
A- do you ?
B- don’t you ?
C- will you ?
D- would you ?
21- England expects
A- every man to do his duty
B- that every man does his duty
C- every man does his duty
D- every man do his duty
22- This is the ………. novel I’ve ever read.
A- worst
B- badder
C- baddest
D- worse

3/4
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A2 - Durée : 30 minutes

23- I never put ………. sugar in my tea.


A- no
B- not any
C- any
D- not some
24- She is the model ………. looks like your sister !
A- what
B- who
C- which
D- whom
25- As everyone was looking at him, he……...
A- has been breaking down
B- has been brought about
C- was taking off
D- was showing off
26- I really can’t understand why she uses so much……… .She looks like a
clown !
A- get-up
B- make-up
C- break-down
D- go-between
27- Adrian’s sailing boat is great,isn’t………?
A- he
B- she
C- it
D- there
28- This event ………. take place at the end of the month ; that’s my advice.
A- should
B- must
C- might
D- have to
29- My car is a very good car but it’s a bit old . I should ……… now.
A- to have it repair
B- have it repaired
C- make it repair
D- make it to repair
30- ………. you ever ………. to the USA.
A- have/been
B- aren’t/been
C- have/being
D- have been/being

4/4
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Anglais

grille réponse Sujet n°A 02

A B C D A B C D A B C D

1 11 21

2 12 22

3 13 23

4 14 24

5 15 25

6 16 26

7 17 27

8 18 28

9 19 29

10 20 30
Prénom :_______________________ NOM : ______________________

Numéro Identifiant : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

cadre réservé au correcteur

Note finale / 90

Concours d'entrée
1ère année Cycle Préparatoire Intégré
ECE

Sessions 2008

anglais
Sujet n° A03

Durée : 30 minutes
Coefficient : 1,5
Consigne : Pour chaque question de chaque exercice, cochez la case
correspondant à votre réponse dans la grille jointe à ce sujet

Règles de notation : Bonne réponse Ö + 3 points


Mauvaise réponse Ö - 1 point
Sans réponse Ö 0 point

NB : l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite.


Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A3 - Durée : 30 minutes

FIRST PART : VOCABULARY

Read the text carefully then answer the questions

From The Times


January 24, 2008

Heath Ledger took pills for stress and insomnia


…Heath Ledger’s family called the Brokeback Mountain star’s death a tragic
accident yesterday, as investigators focused on a possible drug overdose.
A post-mortem examination was performed on the 28-year-old Australian actor
after he was found lying naked, face-down in his bed in a rented loft apartment
in New York on Tuesday, with bottles of prescription anti-anxiety pills and
sleeping medication nearby.
Police also recovered a rolled-up $20 bill, but said that it bore no visible drug
residue and that no illegal narcotics were found. “The nature of the way the bill
was folded might indicate it was possibly used for drugs,” Ray Kelly, the New
York police commissioner, said…
Ledger’s death provoked an outpouring of grief among his showbusiness friends
as fans left flowers and lit candles outside his home in the Soho neighbourhood…
Mel Gibson, who played Ledger’s father in The Patriot, said: “I had such great
hope for him. He was just taking off and to lose his life at such a young age is a
tragic loss.”
Ledger recently shot and edited a music video for Black Dog, by the late British
singer-songwriter Nick Drake. It was the last recording Drake made before
overdosing on anti-depression pills in 1974 at the age of 26.

Source: Times database


Now tick the box corresponding to the definition of the following words
(as used in the excerpt)

1- focus
A- hide something to the public
B- concentrate attention or effort
C- take a photo
D- make a scientific calculation
2- perform
A- carry out
B- achieve excellent work
C- find
D- make little holes
3- naked
A- in a very bad state
B- straight
C- with his neck touching the ground
D- not covered by clothes

1/4
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A3 - Durée : 30 minutes

4- rented
A- bought
B- taken and held under an agreement to pay
C- which went together with a car
D- old and derelict but not very expensive
5- bill
A- photo of a buffalo
B- paper money
C- short for « Heath »
D- book worth $20
6- bore
A- caused to feel boredom
B- which looked like a metal
C- organised
D- contained
7- fold
A- lay one part over another
B- show
C- bearing a large number or colours
D- become mad at
8- grief
A- sorrow
B- hatred
C- anger
D- writings
9- taking off
A- committing suicide
B- springing into popularity
C- getting down and down
D- trying to find a shelter
10- loss
A- act of losing
B- Scottish loch
C- unexpected event
D- theatre play

SECOND PART : GRAMMAR (tick the box corresponding to the words or


phrases which would best fill in the blanks) :

11- -When did they have dinner ?


- as soon as he ………
A- calls them
B- has called them
C- will call them
D- called them
12- I do remember he………. quite a lot or money whenever he went to Paris.
A- used to spend
B- spend
C- used to spending
D- has spent

2/4
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A3 - Durée : 30 minutes

13- What was Melanie doing before Peter ……….?


A- was arriving
B- have arrived
C- has arrived
D- arrived
14- Vanessa and I have been living here……..
A- for quite a long time
B- since a long time
C- since ten years
D- ten years ago
15- Why didn’t he want to talk to Vanessa and….
A- I
B- me
C- my
D- mine
16- He will come to see us when he…….his homework
A- has finished
B- is going to finish
C- will finish
D- will have finished
17- What………. you do when I sang out of tune ?
A- will
B- did
C- would
D- have
18- When I arrived, the train had ……… left.
A- often
B- always
C- already
D- yet
19- You can’t drink alcohol in a pub……. you are eighteen.
A- until
B- ever
C- never
D- also
20- The people……. were hurrying to work, weren’t they ?
A- I watch
B- I have watched
C- I have been watching
D- I was watching
21- Do you know on what day the teacher wants……. submit our homework ?
A- that we
B- we
C- us to
D- that we would
22- I didn’t know Bruce and Taylor were not two brothers. Who is the……… ?
A- oldest
B- elder
C- older
D- eldest

3/4
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A3 - Durée : 30 minutes

23- I have just made tea. Would you like….. ? (N.B. be polite !)
A- some
B- any
C- No
D- not any
24- My neighbour is the man…..I introduced you to when we were in Paris.
A- Ø
B- which
C- whose
D- who
25- The salesman was happy because business……..
A- brought about
B- broke down
C- was looking up
D- was showing off
26- Why……. tell him the truth ?
A- wouldn’t
B- mustn’t
C- don’t
D- not
27- We still have to walk for about five minutes because it’s a bit…….on.
A- farer
B- further
C- farest
D- furthest
28- You…..do it. It is optional.
A- mustn’t
B- can’t
C- don’t have to
D- won’t
29- Why don’t you want to go……. England ?
A- to
B- at
C- in
D- in the
30- They……. laughed at !
A- shouldn’t have be
B- shouldn’t have been being
C- shouldn’t been being
D- shouldn’t

4/4
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Anglais

grille réponse Sujet n°A 03

A B C D A B C D A B C D

1 11 21

2 12 22

3 13 23

4 14 24

5 15 25

6 16 26

7 17 27

8 18 28

9 19 29

10 20 30
Prénom :_______________________ NOM : ______________________

Numéro Identifiant : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

cadre réservé au correcteur

Note finale / 90

Concours d'entrée
1ère année Cycle Préparatoire Intégré
ECE

Sessions 2008

anglais
Sujet n° A04

Durée : 30 minutes
Coefficient : 1,5
Consigne : Pour chaque question de chaque exercice, cochez la case
correspondant à votre réponse dans la grille jointe à ce sujet

Règles de notation : Bonne réponse Ö + 3 points


Mauvaise réponse Ö - 1 point
Sans réponse Ö 0 point

NB : l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite.


Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A4 - Durée : 30 minutes

Read the text carefully then answer the questions

From Times Online


January 24, 2008

10 years for drunk-driver who


"took out treehugger"
By Lucy Bannerman

A drunk-driver who killed a cyclist has been sentenced to ten years in prison in
the US, after the judge heard a recorded jail conversation in which she laughed
about "taking out a tree hugger, a bicyclist, a Frenchman and a gay guy all in
one shot."
Melissa Arrington, 27, a barmaid and exotic dancer from Tucson, Arizona, could
have received as few as four years behind bars after she killed cyclist Paul
L'Ecuyer while driving under the influence on the night of December 1, 2006.
Instead, she was sentenced to 10 years - one year shy of the maximum prison
term for negligent homicide - after the judge heard a telephone conversation
between her and a male friend one week after L'Ecuyer was killed.
During the conversation, the man told Arrington that an acquaintance believed
she should get a medal and a parade because she had “taken out a tree hugger,
a bicyclist, a Frenchman and a gay guy all in one shot.”
Arrington laughed. When the man said he knew it was a terrible thing to say, she
responded, “No, it’s not.”
Superior Court Judge Michael Cruikshank said the conversation was
"breathtaking in its inhumanity."
Michael Rosenbluth, for the defence, told the judge his client has never been
“cold, callous or flippant about L’Ecuyer’s death and has always felt
remorseful."
Arrington was convicted two months ago of negligent homicide and two counts of
aggravated drink-driving in connection with death of Mr L’Ecuyer, 45, a Tucson-
born counsellor and human rights worker.

Now tick the box corresponding to the definition of the following words
(as used in the excerpt)

1. treehugger
A. herbivorous animal with erectile spines
B. one that climbs trees
C. advocate for the preservation of woodlands
D. ruminant mammal with humped shoulders
2. jail
A. place where precious stones can be found
B. place where compact discs can be played
C. magnetic tape
D. place of confinement

1/5
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A4 - Durée : 30 minutes

3. guy
A. wild plant with white berries
B. man
C. woman
D. cheerful person
4. behind bars
in jail
A.
in a place where you can drink
B.
working as a waiter or waitress
C.
eating a lot of candies
D.
5. under the influence
A. influenced by her friends
B. influenced by alcohol
C. influenced by the stars
D. influenced by the Court of Justice
6. shy
A. coy
B. just
C. hiding
D. more than
7. acquaintance
A. something you come into possession of
B. a strong believer
C. some legendary animal living in deep water
D. a person one knows but not a particularly close friend

8. breathtaking
A. astonishing
B. who has undergone a surgical operation
C. transplanted
D. casual
9. callous
A. who feels no emotion
B. whose hands are full or callosities
C. who uses his/her cellular phone very often
D. who fears bad weather
10.flippant
A. lacking respect
B. easily frightened
C. frightening
D. playing on a slot machine

2/5
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A4 - Durée : 30 minutes

SECOND PART : GRAMMAR (tick the box corresponding to the words or


phrases which would best fill in the blanks) :

11.You don’t know Mary ………. ?


A. isn’t it
B. doesn’t she
C. do you
D. don’t you
12.When you want to go back home, I……. a taxi.
A. call
B. will call
C. would call
D. have called
13.They were playing in the garden when ……..
A. it rained
B. it has started raining
C. it started raining
D. it has rained
14. Have you……. tried to understand me ?
A. always
B. already
C. ever
D. never
15.I didn’t know he……… by you.
A. told
B. has told
C. had been told
D. was been told
16.It is quite impossible to understand what ………..
A. is he talking about
B. does he talk about
C. he is talking about
D. talks he about
17.They shouldn’t have been being talked to,…….
A. should they ?
B. isn’t it ?
C. shouldn’t they ?
D. haven’t they ?
18.If he ………. twenty years old, he would certainly have loved this singer.
A. had been
B. were
C. was
D. would be
19.What did you ask them…….?
A. bring
B. brought
C. to bring
D. to be brought

3/5
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A4 - Durée : 30 minutes

20.I don’t want you……. this second-hand car, it is old-fashioned


A. buy
B. to buy
C. bought
D. buying
21.I know you don’t want to talk to him but you…….to when you meet him.
A. had
B. will have
C. will have had
D. have
22.He…….have told you the truth, I advised him to do so !
A. can
B. shouldn’t
C. should
D. can’t
23.- What are you doing ?
- I……. my bicycle
A. am fixing
B. repair
C. mend
D. am behaving
24.He is having his bicycle…….
A. repairing
B. be repaired
C. repaired
D. being repaired
25.The ash-tray….. is on the table is mine.
A. who
B. what
C. which
D. whose
26.he is interested in…….
A. France history
B. the France history
C. the history of France
D. history or France
27.Our English lessons are getting…….
A. more and more difficult
B. difficulter and difficulter
C. most and most difficult
D. difficultet and difficultest
28.There were ………. people in the street that we could hardly walk.
A. so much
B. so little
C. so few
D. so many

4/5
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A4 - Durée : 30 minutes

29.I like reading but………..


A. my brother don’t
B. my brother does
C. my brother isn’t
D. my brother doesn’t
30.When I met her, she told me she……. as an English teacher before she left.
A. was working
B. worked
C. has been working
D. had been working

5/5
Concours d’entrée 2008- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Anglais

grille réponse Sujet n°A 04

A B C D A B C D A B C D

1 11 21

2 12 22

3 13 23

4 14 24

5 15 25

6 16 26

7 17 27

8 18 28

9 19 29

10 20 30
Prénom :_______________________ NOM : ______________________

Numéro Identifiant : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

cadre réservé au correcteur

Note finale / 90

Concours d'entrée
1ère année Cycle Préparatoire Intégré
ECE

Sessions 2007

anglais
Sujet n° A01
Durée : 30 minutes
Coefficient : 1,5
Consigne : Pour chaque question de chaque exercice, cochez la case
correspondant à votre réponse dans la grille jointe à ce sujet

Règles de notation : Bonne réponse Ö + 3 points


Mauvaise réponse Ö - 1 point
Sans réponse Ö 0 point

NB : l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite.


Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A1 - Durée : 30 minutes

Read the text carefully then answer the questions


Widespread Storms Hit Southeast
Danny Tindell/Dothan Eagle, via Associated Press

ATLANTA, March 1 — A storm system that stretched nearly 1,000 miles from
the Midwest to the Southeast on Thursday killed at least 11 people in three
states, including five who died when what appeared to be a tornado caused the
roof to collapse at a high school in Enterprise, Ala., state emergency
management officials said. A state of emergency was declared as officials tried to
assess damage.
Two other people were killed in Alabama, three in Georgia and one in Missouri.
Some students remained unaccounted for late Thursday and could be trapped
inside the building, said Larry Walker, deputy director of the Emergency
Management Agency in Coffee County, in south eastern Alabama.
Students at Enterprise High School had just been ordered to take cover in
hallways when fierce winds bore down at 1 p.m., plunging them into darkness
and pounding them with falling debris.
“The ceiling part fell on us and rocks hit me on the back,” said Ezekiel Jones,
17, a senior who was in the gym when the apparent tornado struck. “I was
thinking of my mom, my girlfriend, my sister and my friends. Everybody was
screaming.”
Steven Carter, 16, a junior, said he was in the science wing when the lights went
out.
“It happened fast,” Steven said. “There wasn’t much warning.”
He said he could smell methane leaking from the Bunsen burners in the
classrooms.
“A lot of kids were trapped,” Steven said.
Steven said he saw science teachers tending to some of the wounded with first-
aid kits salvaged from the wrecked classrooms.
Toni J. Kaminski, a spokeswoman for Medical Center Enterprise, said the hospital
treated 50 to 60 people.
“We have seen a myriad of injuries, including a ruptured spleen, head trauma,
chest trauma, broken bones,” Ms. Kaminski said.

Tanya Bricking Leach contributed reporting from Enterprise, Ala.

1/5
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A1 - Durée : 30 minutes

FIRST PART - VOCABULARY


Tick the box corresponding to the definition of the following words (as used in the
excerpt)

1. stretch
A. tickle
B. extend
C. lie
D. cheat
2. collapse
A. dance
B. fall abruptly
C. stick
D. fly away
3. emergency
A. hospital
B. urgent need for assistance
C. top of an iceberg
D. sympathy
4. assess
A. determine the importance of
B. assume
C. repair
D. have an insurance covering
5. trap
A. pass through an opening in the floor
B. shoot a pigeon
C. take in
D. go to a ball
6. fierce
A. proud
B. coming from the East
C. furiously active
D. on time

7. ceiling
A. Boat company
B. mechanical
C. UFO
D. overhead inside lining of a room
8. warning
A. a notice that alerts
B. lights flashing at the back of a car
C. war waged
D. warrior
9. leak
A. fall like a heavy metal
B. escape through an opening
C. have a strong smell
D. move like burning flames
10.wrecked
A. as naughty as an old witch
B. scheming
C. reduced to a ruinous state
D. as shrewd as a fox

2/5
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A1 - Durée : 30 minutes

SECOND PART : GRAMMAR (tick the box corresponding to the words or phrases
which would best fill in the blanks) :

11.Do you know Mary ………. us for twenty years ?


A. help
B. helps
C. is helping
D. has been helping

12.When they ………. home, the plane will have taken off.
A. get
B. will get
C. will arrive
D. will have arrived

13.They ………. near their house when the bus arrived.


A. played
B. have played
C. were playing
D. have been playing

14. ……… you ever visited the Duomo?


A. Did
B. Have
C. Were
D. Had

15.How ……… do you fly to San Francisc ?


A. much
B. many
C. long
D. often

16.I can hardly say where ………..


A. is the book you are looking for.
B. are the books you are looking for
C. the book you are looking for is
D. the book is you are looking for

17.You had an appointment with the manager ………..


A. had you ?
B. isn’t it ?
C. didn’t you ?
D. haven’t you ?

18.If I ………. twenty years old, I would certainly love this singer.
A. had
B. were
C. was
D. had been

19.What do you expect her children ……….?


A. say
B. saying
C. said
D. to say

20.This second-hand car isn’t worth………., it is old-fashioned


A. buy
B. to buy
C. bought
D. buying
3/5
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A1 - Durée : 30 minutes

21.She will talk to you when she……….. some time to spare.


A. had
B. will have
C. will have had
D. has

22.You……….order the same thing as me; you can choose something else.
A. mustn’t
B. may
C. don’t have to
D. can’t

23.He ……….. have missed his plane by now.


A. must
B. had to
C. has to
D. is able to

24.This ………. to change their whole life.


A. was
B. must
C. should
D. might

25.It seems quite difficult to make oneself ………. in such an atmosphere


A. heard
B. hear
C. be heard
D. be hearing

26.These people will leave the place as soon as we ………. them.


A. tells
B. tell
C. will tell
D. told

27.My wife likes ………. very much but I couldn’t buy her any today.
A. the flowers
B. flowers
C. some flowers
D. a flower
28.There were ………. persons at the meeting.
A. Two thousands two hundreds and eighty four
B. Two thousands two hundred and eighty – four
C. Two thousand, two hundred and eighty – four
D. Two thousand, two hundreds, and eighty four

29.I like reading and writing but I think reading is ………..


A. the more pleasant
B. the most pleasant
C. the better pleasant
D. the pleasantest

30.………. great talent her sister has !


A. What a
B. How
C. What
D. How a

4/5
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A1 - Durée : 30 minutes

A B C D A B C D A B C D

1 11 21

2 12 22

3 13 23

4 14 24

5 15 25

6 16 26

7 17 27

8 18 28

9 19 29

10 20 30

5/5
Prénom :_______________________ NOM : ______________________

Numéro Identifiant : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

cadre réservé au correcteur

Note finale / 90

Concours d'entrée
1ère année Cycle Préparatoire
Intégré
ECE

Sessions 2007

anglais
Sujet n° A02
Durée : 30 minutes
Coefficient : 1,5
Consigne : Pour chaque question de chaque exercice, cochez la case
correspondant à votre réponse dans la grille jointe à ce sujet

Règles de notation : Bonne réponse Ö + 3 points


Mauvaise réponse Ö - 1 point
Sans réponse Ö 0 point

NB : l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite.


Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A02 - Durée : 30 minutes

Read the text carefully then answer the questions

Thinking Chimps (Guardian Weekly)

In the dry heat of the west African savannah a chimpanzee called Tumbo hauled
herself up into a wizened tree. She had spotted something: an intriguing hole at
a fork in the trunk. Watching her, researcher Paco Bertolani of Cambridge
University in Britain, suspected that she was looking for insect larvae to eat.
Tumbo snapped off a thin branch and purposefully honed one end, using her
teeth to make a point.
Then she moved closer to the hole, grasped the primitive spear and rammed it
inside with as much might as she could muster. She pulled it out and sniffed and
licked the end. Tumbo repeated the violent stabs again and again until,
apparently satisfied, she moved across to a withered branch adjoining the trunk
and leapt up and down to break it free. From within the exposed hole she
retrieved an unmoving bushbaby, evidently dead as a result of the onslaught.
She sat down and calmly dismembered the animal, chewing on the meat with
relish and accompanying her meal with odd handfuls of fresh leaves.

Tumbo is the first chimpanzee to be seen making and using a tool to hunt for
meat. Details of her spearing her prey were revealed last week in the journal
Current Biology. Such behaviour represents an important leap forward in our
understanding of how sophisticated mankind's closest relatives are.

1/4
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A02 - Durée : 30 minutes

FIRST PART : VOCABULARY


Tick the box corresponding to the definition of the following words (as used in the
excerpt)

1. haul
A- shout
B- jump over
C- make a hole
D- move along
2. wizened
A- which looks like a wizard
B- old and white
C- wet and fresh
D- dry and wrinkled
3. purposefully
A- intentionally
B- innocently
C- intelligently
D- smoothly
4. close
A- locked
B- lock
C- forward
D- near
5. grasp
A- be out of breath
B- be out of reach
C- seize eagerly
D- swallow
6. spear
A- device which turns round and round
B- top of a building
C- native tribe
D- sharp-pointed instrument
7. stab
A- jerky thrust
B- rapid move
C- step by step move
D- dangerous and very efficient weapon
8. retrieve
A- find
B- fold
C- get and bring back
D- pull up and draw
9. onslaught
A- common event
B- peace after war
C- Well-known theory
D- fierce attack
10. leap
A- part of the mouth
B- slow motion
C- direction
D- jump

2/4
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A02 - Durée : 30 minutes

SECOND PART : GRAMMAR (tick the box corresponding to the words or


phrases which would best fill in the blanks) :
11.What would you like her mother to … you?
A- brings
B- bringing
C- be bringing
D- bring
12.What do you expect a butcher ……….?
A- to sell
B- selling
C- thought
D- sell
13.They thought You would give them their packet-lunch as soon as they ………...
A- arrived
B- would arrive
C- arrive
D- have arrived
14.You……….have told her she was ugly !
A- mustn’t
B- may not
C- shouldn’t
D- don’t have to
15.He ……….. very well guess what you are talking about.
A- must
B- may
C- has to
D- have to
16.They ………. about to move into their new premises.
A- are
B- must
C- will
D- might
17.It seems quite difficult to make him ………. what we are talking about.
A- understood
B- understand
C- be understood
D- be understanding
18.He will buy this book as soon as we ………. him.
A- tell
B- tells
C- will tell
D- told
19.Queen Elisabeth is ………. of every British subject .
A- the queen
B- queen
C- a queen
D- their queen
20.My phone number is ………..
A- Two thousand, seven hundred and eighty-five, thirty-six, thirty-six,
thirty-two
B- Twenty-seven, eighty-five, thirty-six, thirty-six, thirty-two
C- Two, seven hundred and eighty-five, thirty-six, thirty-six, thirty-two
D- Two, seven, eight, five, three, six, three, six, three, two

3/4
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A02 - Durée : 30 minutes

21.They are both very tall girls but Mary is ………..


A- the more tall
B- the taller
C- the tallest
D- the more tallest
22.Our friends are ………. pleasant !
A- a
B- such
C- so
D- how much
23.This is the tree under ………. you used to hide when we played together.
A- with whom
B- which
C- whom
D- whose
24.My father reproached me ………. my behaviour.
A- to
B- by
C- from
D- with
25.He looks forward to ……… her.
A- meet
B- meeting
C- have met
D- met
26.He arrived in England in 1980 but his wife had arrived two years…..
A- ago
B- earlier
C- since then
D- ever since
27.The new teachers are ……. their instructions.
A- listening
B- being given
C- read
D- been reading
28.I don’t ………. know.
A- really
B- want
C- can
D- howeve
29.she ………. for five minutes when the fat man dived into the swimming-pool.
A- had been swimming
B- have swum
C- swam
D- have been swimming
30.I haven’t seen him……….
A- yesterday
B- today
C- then
D- still

4/4
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A02 - Durée : 30 minutes

A B C D A B C D A B C D

1 11 21

2 12 22

3 13 23

4 14 24

5 15 25

6 16 26

7 17 27

8 18 28

9 19 29

10 20 30

5/4
Prénom :_______________________ NOM : ______________________

Numéro Identifiant : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

cadre réservé au correcteur

Note finale / 90

Concours d'entrée
1ère année Cycle Préparatoire
Intégré
ECE

Sessions 2007

anglais
Sujet n° A03
Durée : 30 minutes
Coefficient : 1,5
Consigne : Pour chaque question de chaque exercice, cochez la case
correspondant à votre réponse dans la grille jointe à ce sujet

Règles de notation : Bonne réponse Ö + 3 points


Mauvaise réponse Ö - 1 point
Sans réponse Ö 0 point

NB : l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite.


Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A03 - Durée : 30 minutes

READ THE TEXT CAREFULLY THEN ANSWER THE QUESTIONS

Thousands demonstrate peacefully in Copenhagen after riots


JAN M. OLSEN

Associated Press

Some 3,000 people demonstrated Saturday against the closure of an


abandoned building that has served as a centre for anarchists, leftists and punk
rockers, following two nights of riots that left parts of the Danish capital strewn
with burning cars and shattered glass.
More than 500 people, including scores of foreigners, have been arrested since
the riots started Thursday. Authorities said 207 were arrested early Saturday
following overnight clashes in which demonstrators pelted police with
cobblestones and set fire to cars.
Demonstrators marched peacefully Saturday toward the so-called “Youth House,”
where an anti-terror squad evicted squatters on Thursday. Hundreds of police
followed from a distance and sealed off streets around the disputed building.
“The idea of an alternative society is good,” said Berit Larsen, 57, as she
watched the demonstration pass. “We need to have room for everyone, but the
violence we have seen is not what I consider an alternative way for society.”
A school was vandalized and several buildings damaged by fire overnight. One
protester was reportedly wounded in the violence early Saturday, while 25 were
injured the night before.
“In the last 10 years we haven't had riots like we've seen in the past two days,”
police spokesman Flemming Steen Munch said. Police searched more than 10
homes in Copenhagen in an effort to track down activists, he said.

1/5
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A03 - Durée : 30 minutes

FIRST PART : VOCABULARY


Tick the box corresponding to the definition of the following words (as used in the
excerpt)
1- demonstrate
A- make a public display of group feelings
B- make the proof that a theory is true
C- make a show
D- diminish the importance of something
2- riot
A- south american dance
B- public violence
C- small river
D- feast
3- shatter
A- take shelter
B- speak with friends on the internet
C- break into pieces
D- shut a window
4- score
A- result
B- goal
C- twelve
D- About twenty
5- clash
A- plane accident
B- bankruptcy
C- sharp conflict
D- popular group
6- pelt
A- make a hole with a shovel
B- strike with a succession of blows
C- disappear progreszsively
D- turn into a liquid
7- cobblestone
A- stone used in paving a street
B- stone found on beaches
C- pebble
D- irregular, crinkled, or grainy surface
8- squad
A- motor-car with four wheels
B- small organized group
C- silent demonstrator
D- medicine against terror
9- injure.
A- Say bad words to someone
B- swear
C- inflict bodily hurt on
D- give one’s word
10- spokesman
A- person who talks a lot
B- TV commentator
C- Policeman particularly trained to fight activists
D- person who speaks as the representative of others

2/5
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A03 - Durée : 30 minutes

SECOND PART : GRAMMAR


(tick the box corresponding to the words or phrases which would best fill in the blanks) :
11- My mother told me that when I was a little baby I ……… a lot.
A- cry
B- used to cry
C- was crying
D- used to crying
12- They are not ………. very long letters
A- write
B- used to writing
C- used to write
D- written
13- What was the burglar doing when you ………. him
A- have surprised
B- have been surprising
C- surprised
D- were surprising
14- Last time my car broke down, I ……… by an excellent mechanic.
A- have been having it repaired
B- have had it repaired
C- have it repaired
D- had it repaired
15- ………. have they been talking to her ?
A- How often times
B- For how long time
C- How long
D- How much often
16- As she accepted his invitation, Mary ……… meet John near the Arc de Triomphe
tonight.
A- will
B- is going to
C- is to be to
D- is about to
17- What………. they do if they couldn’t avoid it ?
A- would
B- do
C- will
D- have
18- When they left the airport, Mary’s plane ……….already ………. taken off.
A- had/Ø
B- will/have
C- Ø /had
D- Ø / Ø
19- He ………. to learn Chinese because he has spent his holidays in Beijing for the
last ten years.
A- could
B- has been allowed
C- has had
D- has been able
20- Stop telling lies……….
A- do you ?
B- don’t you ?
C- will you ?
D- would you ?

3/5
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A03 - Durée : 30 minutes

21- Please, don’t disappoint your parents; they expect……….


A- You be doing this for them
B- that you do this for them.
C- you do this for them.
D- you to do this for them.
22- It is the ………. novel I’ve ever read.
A- goodest
B- gooder
C- best
D- better
23- I put ………. sugar in my tea.
A- no
B- not any
C- any
D- not some
24- She is the model ………. look best matches this dress.
A- What
B- Whose
C- Which
D- Whom
25- He was very happy because business ……...
A- broke down
B- brought about
C- was looking up
D- was showing off
26- I really can’t understand why he ………. change his mind.
A- didn’t want to
B- mustn’t have
C- didn’t have
D- haven’t
27- The “France” used to be the most famous ship in the world, didn’t………?
A- he
B- she
C- it
D- there
28- This event ………. take place at the end of the month, it’s certain now.
A- may
B- must
C- might
D- have to
29- She has beautiful fair hair but she should ……… now.
A- to have them cut
B- have it cut
C- make them cut
D- make it cut
30- We ………. often ………. to the theatre.
A- have/been
B- aren’t/been
C- have/being
D- have been/being

4/5
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A03 - Durée : 30 minutes

A B C D A B C D A B C D

1 11 21

2 12 22

3 13 23

4 14 24

5 15 25

6 16 26

7 17 27

8 18 28

9 19 29

10 20 30

5/5
Prénom :_______________________ NOM : ______________________

Numéro Identifiant : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

cadre réservé au correcteur

Note finale / 90

Concours d'entrée
1ère année Cycle Préparatoire
Intégré
ECE

Sessions 2007

anglais
Sujet n° A04
Durée : 30 minutes
Coefficient : 1,5
Consigne : Pour chaque question de chaque exercice, cochez la case
correspondant à votre réponse dans la grille jointe à ce sujet

Règles de notation : Bonne réponse Ö + 3 points


Mauvaise réponse Ö - 1 point
Sans réponse Ö 0 point

NB : l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite.


Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A04 - Durée : 30 minutes

READ THE TEXT CAREFULLY THEN ANSWER THE QUESTIONS

To a reggae beat, Jamaica gets ready for cricket

By Marc Lacey
Published: March 2, 2007

KINGSTON, Jamaica: At Bob Marley's old home in Trench Town, a rough part
of this capital city that is far off the tourist route, Benjamin Cole sits in the
shade and waits.
When the occasional visitor shows up, Cole, a Rastafarian who goes by the name
of Benjie, hops up from his stool and, after a bit of negotiation over the cost of
his services, conducts a tour of the "government yard," or the public housing
project that Marley made famous in his hit song "No Woman, No Cry."
Cole, 55, who claims to have met Marley when the singer was 12, said on a
recent day that he expected that his visitors' book would fill up fast in March. In
fact, all of Kingston is planning for a flood of arrivals as the Caribbean prepares
to be the host for the Cricket World Cup, one of the world's largest sporting
events.
Ranking behind the Olympics and World Cup soccer but not much else, the
cricket competition is expected to bring tens of thousands of people to the
Caribbean in March and April. Jamaica is one of the nine nations that have
banded together to serve as the hosts for the matches.
Whether the sites will be as ready as Cole for the onslaught of outsiders is still
unknown. Across the West Indies, a region that plays up its go-slow attitude to
tourists, work crews are hustling to revamp stadiums and beautify urban
centers in time for the tournament, which begins Monday with warm-up
matches. An opening ceremony is set for March 11, and the tournament runs
until the end of April.

1/5
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A04 - Durée : 30 minutes

FIRST PART : VOCABULARY


Tick the box corresponding to the definition of the following words (as used in the
excerpt)
1- rough
A- harsh
B- pleasant
C- reddish
D- unknown
2- route
A- plain road
B- established course of travel
C- agency
D- road leading to a capital city
3- shade
A- large chair with a cushion on it
B- small armchair
C- place sheltered from the sun
D- large stone which people sit on in Jamaica
4- hop
A- wish
B- start moving after a short nap
C- execute easily
D- move by a quick leap
5- stool
A- shop
B- armchair
C- wheelchair
D- seat without back
6- flood
A- lowest part of a room
B- schedule
C- organisation
D- Large quantity
7- outsider
A- slow horse
B- someone who goes out very often
C- standing out of a place at someone’s side
D- contender not expected to win
8- crew
A- big black bird
B- raw
C- very noisy and very active
D- people working on one job
9- hustling
A- embarrassing
B- achieving
C- making noise
D- hurrying
10- warm-up
A- action of heating
B- car race
C- hard matches
D- preparatory activity

2/5
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A04 - Durée : 30 minutes

SECOND PART : GRAMMAR


(tick the box corresponding to the words or phrases which would best fill in the blanks) :
11- -When will they have dinner ?
- as soon as they ………
A- arrived
B- would arrive
C- will arrive
D- arrive
12- They can’t realise that we are not………. so much money
A- used to spend
B- spend
C- used to spending
D- spent
13- What was Melanie doing while Peter ………. TV?
A- was watching
B- have watched
C- has watched
D- watched
14- I am sorry, I can’t answer now because Peter and ………. for three hours
A- I talked
B- me have talked
C- I have been talking
D- Me were talking
15- ………. have you been living here ?
A- For how long time
B- How long
C- How long time
D- How much time
16- He ………. be 60 next month
A- is to
B- is going to
C- will
D- is about to
17- What………. you do if I sang out of tune ?
A- Will
B- Do
C- Would
D- Have
18- When I arrived, the train ……….already ………. left.
A- will/have
B- -/-
C- -/had
D- had/-
19- He ………. to drink alcohol because he is under eighteen.
A- hasn’t been allowed
B- hasn’t been able
C- hasn’t had
D- couldn’t
20- The people I was watching were hurrying to work,………
A- wasn’t I ?
B- were they ?
C- was I ?
D- weren’t they ?

3/5
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A04 - Durée : 30 minutes

21- I hope you wouldn’t like ……….


A- that he has an accident.
B- he has an accident.
C- him to have an accident.
D- he would have an accident.
22- I didn’t know Bruce and Taylor were brothers. Who is the………
A- older
B- elder
C- oldest
D- eldest
23- I know you don’t usually like my do-nuts. Wouldn’t you really like to try………?
A- some
B- any
C- No
D- not any
24- He is the one ………. car is red
A- what
B- which
C- whose
D- whom
25- His car ………. at the entrance of the motorway.
A- brought about
B- broke down
C- was looking up
D- was showing off
26- I can’t understand why you ………. take this examination
A- wouldn’t have
B- mustn’t have
C- didn’t want to
D- haven’t
27- Look at this ship ! Isn’t ………. beautiful !
A- he
B- she
C- it
D- there
28- Nobody is answering; they ………. have gone out for lunch
A- must
B- can
C- should
D- have to
29- He is sick. He should go ……….
A- to the doctor’s
B- to the doctor
C- at the doctor
D- at the doctor’s
30- His brother……….have told him she was coming back; it shocked him
A- mustn’t
B- may not
C- don’t have to
D- shouldn’t

4/5
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A04 - Durée : 30 minutes

A B C D A B C D A B C D

1 11 21

2 12 22

3 13 23

4 14 24

5 15 25

6 16 26

7 17 27

8 18 28

9 19 29

10 20 30

5/5
Prénom : ________________________ NOM : _________________________

Sexe (cochez la case utile) : ˆ Masculin ˆ Féminin

Langue maternelle (cochez la case utile) :


ˆ Française ˆ autre (précisez) : _________________

Numéro Identifiant : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

cadre réservé au correcteur


(Note < 6/20 éliminatoire)

Note finale / 20

Concours d'entrée
1ère année Cycle Préparatoire Intégré
ECE
Sessions 2007

expression écrite

Sujet n°EE1

Durée : 30 minutes
Contraintes : 30 lignes minimum
Coefficient : 1,5
N.B. : l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite.
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Expression écrite – Sujet n°EE1
Durée : 30 minutes

Cette épreuve a pour objet de mesurer votre capacité à rédiger et à argumenter, en une
trentaine de lignes, dans un français correct.
L’orthographe et la grammaire ont une grande importance. La présentation, la richesse du
vocabulaire et plus généralement le style seront également pris en compte dans la note.
Efforcez-vous d’être simple et concret.

Sujet : En vous appuyant sur une expérience personnelle et/ou


celle de votre entourage (famille, amis, camarades…),
exprimez vous sur le sujet suivant : ‘‘Le seul mauvais choix
est l’absence de choix’’ (Amélie Nothomb)

10

15

20
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Expression écrite – Sujet n°EE1
Durée : 30 minutes
25

30

35

40

45

cadre réservé au correcteur


(Note < 6/20 éliminatoire)

ORTHOGRAPHE SYNTAXE TRAITEMENT DU VOCABULAIRE VOLUME


ET GRAMMAIRE SUJET
Système de
notation 30 lignes ou plus = 0
Noté sur 7 points Noté sur 5 Noté sur 4 Noté sur 4 points 20 lignes =-2
points points 10 lignes =-4
moins de 10 lignes = - 6

Notes obtenues
Prénom : ________________________ NOM : _________________________

Sexe (cochez la case utile) : ˆ Masculin ˆ Féminin

Langue maternelle (cochez la case utile) :


ˆ Française ˆ autre (précisez) : _________________

Numéro Identifiant : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

cadre réservé au correcteur


(Note < 6/20 éliminatoire)

Note finale / 20

Concours d'entrée
1ère année Cycle Préparatoire Intégré
ECE
Sessions 2007

expression écrite

Sujet n°EE2

Durée : 30 minutes
Contraintes : 30 lignes minimum
Coefficient : 1,5
N.B. : l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite.
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Expression écrite – Sujet n°EE2
Durée : 30 minutes

Cette épreuve a pour objet de mesurer votre capacité à rédiger et à argumenter, en une
trentaine de lignes, dans un français correct.
L’orthographe et la grammaire ont une grande importance. La présentation, la richesse du
vocabulaire et plus généralement le style seront également pris en compte dans la note.
Efforcez-vous d’être simple et concret.

Sujet : En vous appuyant sur une expérience personnelle et/ou


celle de votre entourage (famille, amis, camarades…),
exprimez vous sur le sujet suivant :
Qu’avez-vous appris de vos erreurs ?

10

15

20
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Expression écrite – Sujet n°EE2
Durée : 30 minutes

25

30

35

40

45

cadre réservé au correcteur


(Note < 6/20 éliminatoire)

ORTHOGRAPHE SYNTAXE TRAITEMENT DU VOCABULAIRE VOLUME


ET GRAMMAIRE SUJET
Système de
notation 30 lignes ou plus = 0
Noté sur 7 points Noté sur 5 Noté sur 4 Noté sur 4 points 20 lignes =-2
points points 10 lignes =-4
moins de 10 lignes = - 6

Notes obtenues
Prénom : ________________________ NOM : _________________________

Sexe (cochez la case utile) : ˆ Masculin ˆ Féminin

Langue maternelle (cochez la case utile) :


ˆ Française ˆ autre (précisez) : _________________

Numéro Identifiant : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

cadre réservé au correcteur


(Note < 6/20 éliminatoire)

Note finale / 20

Concours d'entrée
1ère année Cycle Préparatoire Intégré
ECE
Sessions 2007

expression écrite

Sujet n°EE3

Durée : 30 minutes
Contraintes : 30 lignes minimum
Coefficient : 1,5
N.B. : l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite.
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Expression écrite – Sujet n°EE3
Durée : 30 minutes

Cette épreuve a pour objet de mesurer votre capacité à rédiger et à argumenter, en une
trentaine de lignes, dans un français correct.
L’orthographe et la grammaire ont une grande importance. La présentation, la richesse du
vocabulaire et plus généralement le style seront également pris en compte dans la note.
Efforcez-vous d’être simple et concret.

Sujet : Exprimez vous sur le sujet suivant :


Si vous aviez toute liberté de temps, d'organisation et de
moyens financiers, que privilégieriez-vous pour vos
prochaines vacances ?
1

10

15

20
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Expression écrite – Sujet n°EE3
Durée : 30 minutes

25

30

35

40

45

cadre réservé au correcteur


(Note < 6/20 éliminatoire)

ORTHOGRAPHE SYNTAXE TRAITEMENT DU VOCABULAIRE VOLUME


ET GRAMMAIRE SUJET
Système de
notation 30 lignes ou plus = 0
Noté sur 7 points Noté sur 5 Noté sur 4 Noté sur 4 points 20 lignes =-2
points points 10 lignes =-4
moins de 10 lignes = - 6

Notes obtenues
Prénom : ________________________ NOM : _________________________

Sexe (cochez la case utile) : ˆ Masculin ˆ Féminin

Langue maternelle (cochez la case utile) :


ˆ Française ˆ autre (précisez) : _________________

Numéro Identifiant : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

cadre réservé au correcteur


(Note < 6/20 éliminatoire)

Note finale / 20

Concours d'entrée
1ère année Cycle Préparatoire Intégré
ECE
Sessions 2007

expression écrite

Sujet n°EE4

Durée : 30 minutes
Contraintes : 30 lignes minimum
Coefficient : 1,5
N.B. : l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite.
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Expression écrite – Sujet n°EE4
Durée : 30 minutes

Cette épreuve a pour objet de mesurer votre capacité à rédiger et à argumenter, en une
trentaine de lignes, dans un français correct.
L’orthographe et la grammaire ont une grande importance. La présentation, la richesse du
vocabulaire et plus généralement le style seront également pris en compte dans la note.
Efforcez-vous d’être simple et concret.

Sujet : Exprimez vous sur le sujet suivant :


De quelle forme d'art vous sentez-vous le plus proche ?
Etayez votre réponse avec des exemples issus de votre
expérience personnelle.

10

15

20
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Expression écrite – Sujet n°EE4
Durée : 30 minutes

25

30

35

40

45

cadre réservé au correcteur


(Note < 6/20 éliminatoire)

ORTHOGRAPHE SYNTAXE TRAITEMENT DU VOCABULAIRE VOLUME


ET GRAMMAIRE SUJET
Système de
notation 30 lignes ou plus = 0
Noté sur 7 points Noté sur 5 Noté sur 4 Noté sur 4 points 20 lignes =-2
points points 10 lignes =-4
moins de 10 lignes = - 6

Notes obtenues
Prénom : ______________________ NOM : ____________________

Numéro Identifiant : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

cadre réservé au correcteur

Note finale / 80

Identifiant correcteur

Concours d'entrée
èr e
1 année Cycle Préparatoire Intégré
ECE
Sessions 2007

mathématiques
Sujet n° M 01
Durée : 1 heure
Coefficient : 3
Consigne : Pour chaque question de chaque exercice, cocher VRAI ou FAUX
dans la grille jointe à ce sujet.

Règles de notation : Bonne réponse Ö + 2 points


Mauvaise réponse Ö - 1 point
Sans réponse Ö 0 point

NB : l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite

Cette épreuve comporte volontairement plus d'exercices que vous ne pouvez en traiter dans le
temps qui vous est imparti. La raison en est que votre professeur n'a pas encore forcément traité
l'ensemble du programme de Terminale S et l'épreuve a été conçue de sorte de vous permettre de
choisir 10 exercices que vous pouvez traiter. De ce fait, vous pouvez obtenir la note maximale sans
traiter l'ensemble de l'épreuve. Essayez cependant d'en faire le maximum.
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M01
Durée : 1 heure

EXERCICE I
2n 2 − (−1) n n + 1
1 La suite de terme général converge vers 2.
n2 + 3

La suite de terme général e− n (1 + n cos n) converge vers 0.


2

La suite de terme général ln ( n + 1) − ln ( n + 2 ) diverge.


3

4 n
⎛1 ⎞
La suite de terme général ⎜ cos(n) ⎟ n’a pas de limite.
⎝3 ⎠

EXERCICE II

1 1 1
− 1 + 2 i = − (1 + 3 i ) .
1+ i 2

(2 − i)
2 3
= 2 − 11 i .

Dans le plan complexe rapporté à un repère orthonormal direct, soit les points M et M ' d’affixes respectives
z et f ( z ) où la fonction f est définie sur ^ par f ( z ) = ( z − z ) z .

f (1 − i ) = −2(1 − i) .
3
JJJJG JJJJJG
4 Les vecteurs OM et OM ' sont colinéaires.

EXERCICE III
⎧ 1⎫ 1
Soit la fonction f définie sur \ − ⎨ − ⎬ , par f ( x ) = − e x + 1 de courbe représentative C f dans un repère
⎩ 2⎭ 2x +1
G G
orthonormal (O; i , j ) :

⎧ 1⎫ 1
1 Sur \ − ⎨ − ⎬ , f '( x ) = − − ex .
( 2 x + 1)
2
⎩ 2⎭

2 ⎤ 1⎡ ⎤ 1 ⎡
La fonction f est décroissante sur −∞; − et sur ⎥ − , +∞ ⎢ .
⎥⎦ 2 ⎣⎢ ⎦ 2 ⎣

L’équation de la tangente à C f au point d’abscisse x = 0 est y = 2 − 2 x .


3

C f admet une asymptote horizontale d’équation y = 1 .


4

1/6
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M01
Durée : 1 heure

EXERCICE IV
⎧2 x − 3 y = 1
Dans \ × \ , le système d’équations ⎨ a pour solution ( 2;1) .
⎩ 5x − y = 9
⎧2 x 2 − 3 y 2 = 1
1 Dans \ × \ , le système d’équations ⎨ 2
⎩ 5x − y = 9
2
a pour solution ( )
2;1 .

⎧2 3
2 ⎪ x − y =1
⎪ ⎛1 ⎞
Dans \ × \ , le système d’équations ⎨ a pour solution ⎜ ;1⎟ .
⎪5 − 1 = 9 ⎝2 ⎠
⎪⎩ x y

⎧2 ln x − 3e y = 1
3 Dans \ × \ , le système d’équations ⎨ (
a pour solution e ;0 .
2
)
⎩ 5ln x − e = 9
y

⎧2sin x − 3cos y = 1
Dans \ × \ , le système d’équations ⎨ a une infinité de solutions.
4 ⎩ 5sin x − cos y = 9

EXERCICE V
0


1
⎛ 1 ⎞
⎜ x −1+ ⎟ dx = −4 + ln 3 .
−2 ⎝ x −1 ⎠


2
4
( sin x ) 1 + cos x dx = 2
0 3
2


3 π 1 ⎛1⎞
2
cos ⎜ ⎟ dx = 1 .
1 x ⎝x⎠
π

1
4
∫ −1
x e x +1dx = 2

EXERCICE VI

1 x 2 + 3x + 2 1
lim =− .
x →−1 3x + 4 x + 1
2
2

2 1 + ex
lim = 0.
( ln x )
x →+∞ 3

sin(2 x)
3 lim = 1.
x →0 tan(3 x)
4 lim ln ( 2 x 2 − x + 1) − ln( x 2 + 1) = 0 .
x →+∞

2/6
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M01
Durée : 1 heure

EXERCICE VII

1 π
Le module et un argument du nombre complexe 2 − 2 i sont respectivement 2 et − .
4
2 ( )
Le module et un argument du nombre complexe −2 cos (θ ) − i sin (θ ) sont respectivement 2 et
π −θ .

On définit sur ^ la fonction f par f ( z ) = −i z + 1 − i .


3 π
La fonction f est la rotation de centre I d’affixe i et d’angle − .
2
G G
Dans le plan complexe de repère ( 0; u , v ) orthonormal direct, soit A , B et C trois points distincts d’affixes z A ,
z B et zC . Soit les points D, E , F d’affixes f ( z A ) , f ( z B ) et f ( zc ) .
4 Si G d’affixe zG est le barycentre du système pondéré {( A; −2);( B; −1);( C ;1)} alors le point G '
d’affixe f ( zG ) est barycentre du système pondéré {( D; −2);( E ; −1);( F ;1)} .

EXERCICE VIII
Un jeu consiste à tirer avec remise 4 jetons d’un sac contenant les 5 jetons ci-dessous.

☻ € ☺
5
Le nombre de tirages possibles est 4 .
1
2 1
La probabilité d’obtenir 4 jetons identiques est de .
43
1
3 La probabilité d’obtenir 4 jetons distincts est de .
4!

1
4 La probabilité d’obtenir au cours d’un tirage au moins un jeton ☻ est de 1 −
44

EXERCICE IX
Soit f la fonction définie sur \ par f ( x) = x 3 + 3 x 2 − 9 x de courbe représentative C f dans un repère
G G
orthonormal (O; i , j ) .
1 La fonction f admet au point un minimum local en x = −3 .

2 [
La fonction f est croissante sur l’intervalle −3,1 ]

La courbe C f admet une tangente horizontale au point d’abscisse x = 1 .


3

L’aire du domaine plan délimité par la courbe représentative de f et les droites d’équations
4
y = 0, x = −1, x = 1 est égale à 2 unités d’aire.

3/6
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M01
Durée : 1 heure

EXERCICE X
On considère dans le plan deux points distincts A et B . Soit C le symétrique du point A par rapport à B et D le
symétrique du point B par rapport à A .

1
Le point C est le barycentre du système pondéré {( A,1) ; ( B, 2 )} .
2 Le point D est le barycentre du système pondéré {( A,1) ; ( B, −1) ; ( C , −1)} .
3
[ ]
Si I est le milieu du segment A, B , le point D est le barycentre du système pondéré {( I , 2 ) ; ( C , −1)} .

4
Le point I est le barycentre du système pondéré {( C , 2 ) ; ( D, 2 )} .
EXERCICE XI
Le restaurant "Les Amis de l’ECE" ne propose qu’une formule entrée/plat à 15 € avec deux choix d’entrée : salade,
quiche et deux choix de plats : steak/frites, poulet/haricots. 40% de la clientèle choisit en entrée la salade. 70% des
clients ayant choisi la salade continuent avec un poulet/haricots, 60% des clients ayant choisi la quiche continuent avec
un steak/frites.
1 La probabilité qu’un client choisisse une quiche et un poulet/haricots est de 0,24.

2 La probabilité qu’un client choisisse un poulet/haricots est de 0,48.

−2
3 La probabilité qu’un client ait choisi une salade sachant qu’il consomme un poulet/haricots est à 10 près de 0,54.
4 La probabilité qu’un client ait choisi une quiche sachant qu’il consomme un steak/frites est de 0,75.

EXERCICE XII
[
Soit f la fonction définie sur \ par f ( x ) = ( x + 3)( x − 2) et g la fonction définie sur −1, +∞ par [
g ( x) = x + 1

2x +1
1 Aux points x où la fonction f D g est dérivable, ( f D g ) '( x) =
2 x2 + x − 5

2
Aux points x où la fonction g D g est définie, g D g ( x) = x +1 +1 .

1
3 Aux points x où la fonction g D g est dérivable, ( g D g ) '( x) = .
2 x +1 +1

La fonction x 6 ( x + 1) x + 1 est dérivable en −1 .


4

4/6
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M01
Durée : 1 heure

EXERCICE XIII

3π 3π
1 1 − sin 2 ⎛⎜ ⎞⎟ = cos ⎛⎜ ⎞.

⎝ 4 ⎠ ⎝ 4 ⎠

⎛ 111 ⎞
2 cos ⎜ π ⎟ = −1 .
⎝ 3 ⎠

(x + 2 x ) − x 2 + 3 = 2 x + 3, ∀x ∈ \ .
2 2
3

( ) +x
2
4 x + x2 x 2 = 5 x 2 , ∀x ∈ \ .

EXERCICE XIV
1 y = Ce− x , C ∈ \ est solution générale réelle de l’équation différentielle : y '+ y = 0 .

y = 3 + x 2 est solution de l’équation différentielle : y '+ y = x 2 + 1 .


2

y = 3 + x 2 + e− x est solution de l’équation différentielle : y '+ y = x 2 + 1 .


3

4 1
y = ( cos x + sin x ) est solution de l’équation différentielle : y '+ y = cos x .
2

EXERCICE XV
Un jeu est constitué des 16 cartes Valets, Dames, Rois et As de couleurs ♠,♣,♥,♦. On effectue cinq tirages
successivement en replaçant dans le jeu la carte tirée après chaque tirage. Un joueur touche 5€ par As contenu dans sa
série de 5 cartes. On note X la variable aléatoire égale au gain obtenu.

1 L’ensemble des valeurs prises par la variable X est {5,10,15, 20, 25} .

2 3 2
⎛5⎞⎛ 1 ⎞ ⎛ 3 ⎞
P ( X = 15) = ⎜ ⎟ ⎜ ⎟ ⎜ ⎟ .
⎝ 3⎠⎝ 4 ⎠ ⎝ 4 ⎠

3 3
La variable aléatoire X suit une loi binomiale de paramètres 5 et .
4

4 5
E( X ) = .
4

5/6
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M01
Durée : 1 heure

EXERCICE 1 EXERCICE 2 EXERCICE 3 EXERCICE 4 EXERCICE 5


V F V F V F V F V F
1 1 1 1 1

2 2 2 2 2

3 3 3 3 3

4 4 4 4 4

EXERCICE 6 EXERCICE 7 EXERCICE 8 EXERCICE 9 EXERCICE 10


V F V F V F V F V F
1 1 1 1 1

2 2 2 2 2

3 3 3 3 3

4 4 4 4 4

EXERCICE 11 EXERCICE 12 EXERCICE 13 EXERCICE 14 EXERCICE 15


V F V F V F V F V F
1 1 1 1 1

2 2 2 2 2

3 3 3 3 3

4 4 4 4 4

6/6
Sujet n°M02 -

Concours d'entrée
1ère année du Cycle Préparatoire Intégré
ECE
Sessions 2007

Mathématiques
Réf. candidat:
Nom : _____________________________ Prénom : _____________________
02 ______

Durée : 1 heure
Coefficient : 3
Consigne : Pour chaque question de chaque exercice, cocher VRAI ou FAUX dans la grille
jointe à ce sujet.
Règles de notation : Bonne réponse Ö + 2 points
Mauvaise réponse Ö - 1 point
Sans réponse Ö 0 point

NB : - l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite.


- un formulaire est joint à ce sujet.

Cette épreuve comporte volontairement plus d'exercices que vous ne pouvez en traiter dans le temps qui
vous est imparti. La raison en est que votre professeur n'a pas encore forcément traité l'ensemble du
programme de Terminale S et l'épreuve a été conçue de sorte de vous permettre de choisir 10 exercices
que vous pouvez traiter. De ce fait, vous pouvez obtenir la note maximale sans traiter l'ensemble de
l'épreuve. Essayez cependant d'en faire le maximum.
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M02 –
Durée : 1 heure

EXERCICE I

1 + tan 2 ⎛⎜ ⎞⎟ =
1
1 .
⎝ 4 ⎠ cos ⎛ 3π ⎞
⎜ ⎟
⎝ 4 ⎠

⎛ 777 ⎞
2 cos ⎜ π ⎟ = 0.
⎝ 6 ⎠

x 2 ( x − 1) = x ( x − 1) , ∀x ∈ \
2

( ) −x
3
x2 3
= 0, ∀x ∈ \ .
4

.
EXERCICE II
(−1) n n 2 + 2n + 1
1 La limite de la suite de terme général un = n’existe pas.
n2 + 1

1
2 La limite de la suite de terme général un = (sin n + ln n 2 ) n’existe pas.
n

e n + n3
3 La suite de terme général un = converge vers 1.
e2 n + n2

4 ⎛ 2⎞ ⎛2⎞
n n

La suite de terme général un = ⎜ − ⎟ + ⎜ ⎟ converge vers 0.


⎝ 3⎠ ⎝3⎠

EXERCICE III
Un tour opérator propose un circuit italien constitué uniquement de deux étapes. Pour la première
étape le voyageur a le choix de séjourner à Florence ou Milan, pour la seconde étape le voyageur a le
choix de visiter Rome ou Venise. 60% de la clientèle ayant réservé ce circuit a choisi comme
première étape la ville de Florence. 40% des clients ayant choisi pour première étape Florence
continuent leurs circuits avec la ville de Rome. 30% des clients ayant choisi pour première étape
Milan continuent leurs circuits avec la ville de Venise.

Page 2 sur 9
Version fin mars 2007
1 La probabilité qu’un client ayant réservé ce circuit se rende à Florence et à Venise est de
0,64.

2 La probabilité qu’un client ayant réservé ce circuit se rende à Rome est de 0,52.

3 La probabilité qu’un client ait été à Milan sachant qu’il visite Venise est de 0,25.

4 La probabilité qu’un client ait été à Florence sachant qu’il visite Rome est à 10−2 près de 0,54.
.

EXERCICE IV

1
Soit la fonction f définie sur \ − {−1;1} par f ( x ) = + 2 x + 1 de courbe représentative C f dans
1 − x2
G G
un repère orthonormal (O; i , j ) :

2
Sur \ − {−1;1} , f '( x) = − +2 .
1
(1 − x2 )
2

2 La fonction f est décroissante sur \ − {−1;1} .

L’équation de la tangente à C f au point d’abscisse x = 0 est y = 2 .


3

C f admet une asymptote oblique d’équation y = 2 x + 1 .


4

EXERCICE V

1 1− i 1
= (1 − 2 i ) .
3+i 5

2 (1 − i ) = 4( i − 1) .
5

Soit la fonction f définie sur ^ par f ( z ) = ( z + z ) z .

Page 3 sur 9
Version fin mars 2007
f (1 − i ) = 2(1 + i) .
3

Dans le plan complexe rapporté à un repère orthonormal direct, soit les points M et M ' d’affixes
respectives z (non nul) et f ( z ) .
JJJJG JJJJJG
4 Pour tout point M , les vecteurs OM et OM ' sont orthogonaux.

EXERCICE VI
⎧ x − 4 y = −25
Dans \ × \ , le système d’équations ⎨ a pour solution (1;9 ) .
⎩3x + 2 y = −4

⎧ x 4 − 4 y 4 = −25
1 Dans \ × \ , le système d’équations ⎨ 4
⎩ 3 x + 2 y = −4
4 (
a pour solution 1; 3 . )

⎧1 4
2 ⎪⎪ e x − e y = −25
Dans \ × \ , le système d’équations ⎨ a pour solution ( 0; −2 ln 3) .
⎪ 3 + 2 = −4
⎪⎩ e x e y

⎧ cos x − 4 y 2 = −25
3 Dans \ × \ , le système d’équations ⎨ a pour ensemble de solutions
⎩3cos x + 2 y 2
= −4
S = {( 2kπ ;3) où k ∈ ]} .

⎧ ln x − 4 ln( y + 1) = −25
Dans \ × \ , le système d’équations ⎨ a pour solution ( e; e9 − 1)
4 ⎩3ln x + 2 ln( y + 1) = −4

EXERCICE VII

x2 + 2 x − 3 4
1 lim = .
x →−3 2x + 7x + 3
2
5

1 + ( ln x )
8

2 lim = +∞ .
x →+∞ ex

Page 4 sur 9
Version fin mars 2007
cos(2 x) − 1
3 lim = 2.
x →0 x sin x

4 lim x2 + x + 2 − x = 0 .
x →+∞

EXERCICE VIII
G G
Dans le plan complexe rapporté à un repère ( 0; u , v ) orthonormal direct.

1 π
Le module et un argument du nombre complexe 3 + i sont respectivement 2 et .
3

π
Si la fonction f est la rotation de centre O et d’angle alors
4
2
f ( )
3+i =
1
2
(( ) (
3 −1 + i ))
3 +1 .

Pour tous points A , B distincts et différents de O , d’images respectives C et D par f .


JJJG JJJG
3 Les vecteurs AC et BD sont colinéaires.

4 AC = BD .

EXERCICE IX
Une porte est munie d’un clavier portant les touches 1,2,3,4,5,6,7,8,9,A,B,C. La porte ne s’ouvre que
lorsque l’on frappe dans l’ordre 4 chiffres et 2 lettres qui forment un code, un signal se déclenche
lorsque aucun des 4 chiffres tapés ne fait partie du code. Une personne ignorant le code mais sachant
que celui-ci comporte 4 chiffres suivis de 2 lettres tente d’ouvrir la porte.

1 Le nombre de codes possibles est 9432 .

2 Le nombre de codes possibles ne contenant que des chiffres impairs est 5432 .

3 11
La probabilité pour que la personne déclenche l’alarme au premier essai est de .
9432

4 Cette personne effectue 4 essais successifs et indépendants les uns des autres, la probabilité pour
3
⎛ 11 ⎞ 11
qu’elle déclenche l’alarme au cours du quatrième essai est de ⎜1 − 4 2 ⎟ 4 2 .
⎝ 93 ⎠ 93

Page 5 sur 9
Version fin mars 2007
EXERCICE X

Soit f la fonction définie sur \ par f ( x) = e x ( x 2 + x + 1) de courbe représentative C f dans un repère


G G
orthonormal (O; i , j ) .

Sur \ , f '( x) = e x ( x 2 + 3 x + 2)
1

La fonction f admet un maximum local en x = −1 .


2

La courbe C f admet une tangente horizontale au point d’abscisse x = −2 .


3

C f admet une asymptote horizontale d’équation y = 0 .


4

EXERCICE XI


2
1 1 3
dx = .
0 ( x + 2) 3
8


1
2
e x dx = 2 e .
0


1

3 e x cos (e x ) dx = sin(e) .
0


1

4 x cos ( x + π ) dx = 2 .
−1

EXERCICE XII
Soit f la fonction définie sur \ par f ( x) = ( x − 3)( x + 4) et g la fonction définie sur \ − {−1} par
1
g ( x) = .
x +1

Page 6 sur 9
Version fin mars 2007
1
Aux points x où la fonction g D f est définie, g D f ( x) = .
1 x + x − 11
2

2 2x +1
Aux points x où la fonction g D f est dérivable, ( g D f ) '( x) = − .
(x + x − 11)
2 2

x+2
Aux points x où la fonction g D g est définie, g D g ( x) = .
3 x +1

1
Sur \ − {−1} , ( g D g ) '( x) = − .
4 ( x + 1)
2

EXERCICE XIII
1 y = Ce2 x , C ∈ \ est solution générale réelle de l’équation différentielle : y '+ 2 y = 0 .

x2
2 y= − 1 est solution de l’équation différentielle : y '+ 2 y = x 2 + x − 2 .
2

x2
3 y = − 1 + 10 e2 x est solution de l’équation différentielle : y '+ 2 y = x 2 + x − 2 .
2

4 1
y = ( sin 2 x − cos 2 x ) est solution de l’équation différentielle : y '+ 2 y = sin 2 x .
4

EXERCICE XIV
On considère dans le plan un triangle ABC (les points A, B et C sont non alignés) Soit G le barycentre
du système pondéré {( A;1) ; ( B;1) ; ( C ;1)} , R le barycentre du système pondéré {( A;1) ; ( B;1)} et S le
barycentre du système pondéré {( G,1) ; ( B,1) ; ( C ,1)} .
Le point G est le barycentre du système pondéré {( R,1) ; ( C ,1)} .
1

2 Les points A, G et S sont alignés.


Page 7 sur 9
Version fin mars 2007
S est le centre de gravité du triangle GBC
3

JJJG 1 JJJG JJJG


4 (
AS = AB + AC .
3
)

EXERCICE XV
Un sac contient vingt jetons indiscernables au toucher, 8 de ces jetons sont marqués d’un signe ♥.
On extrait simultanément cinq jetons du sac. On désigne par X la variable aléatoire qui, à tout tirage
de cinq jetons, associe le nombre de jetons marqués d’un signe ♥.

1 L’ensemble des valeurs prises par la variable X est {1, 2,3, 4,5} .

2 ⎛ 8 ⎞ ⎛ 12 ⎞
⎜ 2⎟ + ⎜ 3 ⎟
P ( X = 2) = ⎝ ⎠ ⎝ ⎠ .
⎛ 20 ⎞
⎜5⎟
⎝ ⎠

On remet les jetons pris dans le sac et on effectue cinq tirages successivement en replaçant dans le
sac le jeton tiré après chaque nouveau tirage. On désigne par Y la variable aléatoire qui, à tout tirage
de cinq jetons, associe le nombre de jetons marqués d’un signe ♥.

3 ⎛5⎞⎛ 2 ⎞ ⎛ 3 ⎞
2 3

P (Y = 2) = ⎜ ⎟ ⎜ ⎟ ⎜ ⎟ .
⎝ 2⎠⎝ 5 ⎠ ⎝ 5 ⎠

4 2
Y suit une loi binomiale de paramètres 5 et . .
5

Page 8 sur 9
Version fin mars 2007
EXERCICE 1 EXERCICE 2 EXERCICE 3 EXERCICE 4 EXERCICE 5
V F V F V F V F V F
1 1 1 1 1

2 2 2 2 2

3 3 3 3 3

4 4 4 4 4

EXERCICE 6 EXERCICE 7 EXERCICE 8 EXERCICE 9 EXERCICE 10


V F V F V F V F V F
1 1 1 1 1

2 2 2 2 2

3 3 3 3 3

4 4 4 4 4

EXERCICE 11 EXERCICE 12 EXERCICE 13 EXERCICE 14 EXERCICE 15


V F V F V F V F V F
1 1 1 1 1

2 2 2 2 2

3 3 3 3 3

4 4 4 4 4

Page 9 sur 9
Version fin mars 2007
Prénom : ______________________ NOM : ____________________

Numéro Identifiant : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

cadre réservé au correcteur

Note finale / 80

Identifiant correcteur

Concours d'entrée
èr e
1 année Cycle Préparatoire Intégré
ECE
Sessions 2007

mathématiques
Sujet n° M 03
Durée : 1 heure
Coefficient : 3
Consigne : Pour chaque question de chaque exercice, cocher VRAI ou FAUX dans la
grille jointe à ce sujet.

Règles de notation : Bonne réponse Ö + 2 points


Mauvaise réponse Ö - 1 point
Sans réponse Ö 0 point

NB : l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite

Cette épreuve comporte volontairement plus d'exercices que vous ne pouvez en traiter dans le temps qui
vous est imparti. La raison en est que votre professeur n'a pas encore forcément traité l'ensemble du
programme de Terminale S et l'épreuve a été conçue de sorte de vous permettre de choisir 10 exercices
que vous pouvez traiter. De ce fait, vous pouvez obtenir la note maximale sans traiter l'ensemble de
l'épreuve. Essayez cependant d'en faire le maximum !
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M03
Durée : 1 heure

EXERCICE I
1 i 3
− 2 − i = − (3 + i ) .
2+i 5

(3 + 2 i )
2 3
= −9 + 48 i .

z
Soit la fonction f définie sur ^ − {−2} par f ( z ) = .
z+2
1
3 f (1 + i ) = (1 + 2i) .
5
Dans le plan complexe rapporté à un repère orthonormal direct, soit les points A , M et M ' d’affixes
respectives −2 , z et f ( z ) .
JJJJJG
4
L’ensemble des points M tels que OM ' = 1 est la médiatrice du segment [OA] .
EXERCICE II
ex
Soit la fonction f définie sur \ − {−1,1} par f ( x ) = + x − 1 de courbe représentative C f dans un repère
1 − x2
G G
orthonormal (O; i , j ) :

ex ex
1 Sur \ − {−1,1} , f '( x ) = + +1 .
(1 − x 2 ) 1 − x2
2

2 La fonction f est croissante sur [ 0,1[ .

L’équation de la tangente à C f au point d’abscisse x = 0 est y = x .


3

C f admet une asymptote oblique d’équation y = x − 1 .


4

EXERCICE III
2n + 1
La suite de terme général un = ( −1)
1 n
diverge.
n2 + 1
n + ln n
2 La suite de terme général un = converge vers 0.
n2
n cos n + 1
3 La suite de terme général un = converge vers 0.
n +1
4 n
⎛ ⎛ 3 ⎞⎞
La suite de terme général un = ⎜ ln ⎜ ⎟ ⎟ diverge vers +∞ .
⎝ ⎝ 2 ⎠⎠

1/6
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M03
Durée : 1 heure

EXERCICE IV
⎧4 x + 6 y = 5 ⎛1 1⎞
Dans \ × \ , le système d’équations ⎨ a pour solution ⎜ ; ⎟.
⎩ 6x − 4 y = 1 ⎝2 2⎠
⎧4 x 2 + 6 y = 5 ⎛ 1 1⎞
1 Dans \ × \ , le système d’équations ⎨ 2 a pour solution ⎜ ; ⎟.
⎩ 6x − 4 y = 1 ⎝ 2 2⎠

⎧4
⎪⎪ e x + 6 e = 5
y

2 Dans \ × \ , le système d’équations ⎨ a pour solution ( ln 2; − ln 2 ) .


6
⎪ − 4 e =1 y
⎪⎩ e x

⎧4 ln x + 6 ln y = 5
3 Dans \ × \ , le système d’équations ⎨
⎩ 6 ln x − 4 ln y = 1
a pour solutions ( e; e ) , ( − e; e ) .

⎧4 x + 6 cos y = 5
4 Dans \ × \ , le système d’équations ⎨ a pour ensemble de solutions
⎩ 6 x − 4 cos y = 1
⎧⎛ 1 π ⎞ ⎫
S = ⎨⎜ ; + 2kπ ⎟ où k ∈ ] ⎬ .
⎩⎝ 2 3 ⎠ ⎭

EXERCICE V
Pédro compose sa musique en effectuant des tirages successifs avec remise des 7 jetons indiscernables au toucher DO ,
RE , MI , FA , SOL, LA , SI
1 1
La probabilité pour qu’il obtienne un premier SOL au quatrième tirage est de .
63
2 1
La probabilité d’obtenir au moins un SOL après quatre tirages est de 1 − .
64
3 La probabilité pour que ses trois premiers tirages donnent
1
LA LA SOL est de .
73
4 1
La probabilité pour que les trois premiers tirages contiennent trois notes identiques est de .
73

2/6
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M03
Durée : 1 heure

EXERCICE VI

x 2 − 3x − 2 1
1 lim = .
x →2 2x − 82
2

x + ex
2 lim = 1.
x →+∞ e x ln x

e3 x − 1
3 lim = 3.
x →0 x

4 1
lim = +∞ .
x →+∞
x2 + x + 1 − x

EXERCICE VII
1

∫ (1 − 2 x )
4
1 dx = 1 .
0


2
x3
dx = 0
−1 x − 16
4


2
3
( x + π ) sin x dx = π .
0

π
4
∫ 0
x sin ( x 2 ) dx = 1 .

EXERCICE VIII

2π 2π
1 1 − sin 2 ⎛⎜ ⎞⎟ = cos ⎛⎜ ⎞.

⎝ 3 ⎠ ⎝ 3 ⎠

⎛ 47π ⎞ 1
2 sin ⎜ ⎟ =− .
⎝ 6 ⎠ 2

3 x 6 − x 4 = x3 − x 2 , ∀x ∈ \ .

⎛ x −1 ⎞
ln ⎜ ⎟ = ln ( x − 1) − ln ( x + 1) , ∀x ∈ \ − {−1;1} .
4 ⎝ x +1⎠

3/6
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M03
Durée : 1 heure

EXERCICE IX
1 π
Le module et un argument du nombre complexe 1 − i sont respectivement 2 et − .
4
G G
Dans le plan complexe de repère ( 0; u , v ) orthonormal direct, soit f la rotation de centre 0 , d’angle
π
− . Soit A , B et C trois points 2 à 2 distincts d’affixes respectives z A , z B et zC et D, E , F d’affixes
4
respectives f ( z A ) , f ( z B ) et f ( zc ) .
2 f (1 − i ) = −2 i .

3 Si G d’affixe zG est le barycentre du système pondéré, {( A; 2);( B; −1);( C ,1)} alors le point G '
d’affixe f ( zG ) est barycentre du système pondéré {( D; 2);( E ; −1);(F ;1)} .

4 Si le triangle ABC est équilatéral alors le triangle DEF est équilatéral.

EXERCICE X
Soit f la fonction définie sur \ par f ( x) = x − 12 x de courbe représentative C f dans un repère
3

G G
orthonormal (O; i , j ) .

La fonction f admet un minimum local en x = 2 .


1

La courbe C f admet une tangente verticale au point d’abscisse x = −2 .


2

3
[
La fonction f est croissante sur l’intervalle −2, 2 . ]
L’aire du domaine plan délimité par la courbe représentative de f et les droites d’équations
4
y = 0, x = −3, x = −1 est égale à 26 unités d’aire.

EXERCICE XI
Un jeu consiste à tirer avec remise 4 jetons indiscernables au toucher d’un sac contenant les 5 jetons ci-dessous.
☻ € ☺
Un joueur touche 10€ pour chaque jeton € obtenu.
Soit X la variable aléatoire qui à chaque tirage associe l’argent gagné.
L’ensemble des valeurs prises par la variable X est {10, 20,30, 40} .
1
2 3
⎛ 1 ⎞⎛ 4 ⎞
P ( X = 10) = ⎜ ⎟ ⎜ ⎟ .
⎝ 5 ⎠⎝ 5 ⎠
1
3 La variable aléatoire X suit une loi binomiale de paramètres 4 et .
5
4 E( X ) = 1 .

4/6
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M03
Durée : 1 heure

EXERCICE XII
On considère dans le plan A, B, C , D quatre points non coplanaires. Soit G le barycentre du système
pondéré {( A;1) ; ( B;1) ; ( C ;1) ; ( D;1)} , I le barycentre du système pondéré {( A;1) ; ( B;1)} et J le barycentre du
système pondéré {( C;1) ; ( D;1)} .
1 Le point G est le barycentre du système pondéré {( I ;1) ; ( J ;1)} .
2 Les points I , J et G sont alignés.

3 Le point G est le centre de gravité du triangle ABC .


4 [
Le point G est le milieu du segment I ; J . ]
EXERCICE XIII
Soit f la fonction définie sur \ par f ( x ) = ( x − 1)( x + 4) et g la fonction définie sur −1, +∞ par] [
g ( x) = ln ( x + 1) .
1
(
Aux points x où la fonction f D g est définie, f D g ( x) = ln x + 3 x − 3 .
2
)
2x + 3
2 Aux points x où la fonction f D g est dérivable, ( f D g ) '( x) = .
x + 3x − 3
2

3 Aux points x où la fonction g D g est définie, g D g ( x) = ln(ln( x + 1) + 1) .


4 La fonction g D g est définie sur ]−1, +∞[ .

EXERCICE XIV
1 y = Ce−2 x , C ∈ \ est la solution générale réelle de l’équation différentielle : 2 y '+ y = 0 .
2 y = x − 1 est une solution de l’équation différentielle : 2 y '+ y = x + 1 .
−x
3 y = x −1− e 2
est une solution de l’équation différentielle : 2 y '+ y = x + 1 .

ex
4 y= + 1 est une solution de l’équation différentielle : 2 y '+ y = e x + 1 .
3

EXERCICE XV
Dans une première urne se trouvent dix boules, six bleues et quatre rouges, portant toutes le numéro 1. Dans une seconde
urne se trouvent neuf boules, trois bleues, trois rouges et trois blanches, portant toutes le numéro 2. On prélève au hasard
une boule de la première urne que l’on place dans la seconde urne. Puis l’on prélève une boule de la seconde urne.

1 La probabilité que cette boule soit rouge est de 0,34.


2 La probabilité que les deux boules successivement tirées soient rouges est de 0,16.

−2
3 La probabilité que cette boule soit rouge et porte le numéro 1 est à 10 près de 0,33.
−2
4 La probabilité que cette boule soit bleue et porte le numéro 1 est à 10 près de 0,06.

5/6
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M03
Durée : 1 heure

GRILLE SUJET 03 - MATHEMATIQUES-2007

EXERCICE 1 EXERCICE 2 EXERCICE 3 EXERCICE 4 EXERCICE 5


V F V F V F V F V F
1 1 1 1 1

2 2 2 2 2

3 3 3 3 3

4 4 4 4 4

EXERCICE 6 EXERCICE 7 EXERCICE 8 EXERCICE 9 EXERCICE 10


V F V F V F V F V F
1 1 1 1 1

2 2 2 2 2

3 3 3 3 3

4 4 4 4 4

EXERCICE 11 EXERCICE 12 EXERCICE 13 EXERCICE 14 EXERCICE 15


V F V F V F V F V F
1 1 1 1 1

2 2 2 2 2

3 3 3 3 3

4 4 4 4 4

6/6
Prénom : ______________________ NOM : ____________________

Numéro Identifiant : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

cadre réservé au correcteur

Note finale / 80

Identifiant correcteur

Concours d'entrée
èr e
1 année Cycle Préparatoire Intégré
ECE
Sessions 2007

mathématiques
Sujet n° M 04
Durée : 1 heure
Coefficient : 3
Consigne : Pour chaque question de chaque exercice, cocher VRAI ou FAUX dans la
grille jointe à ce sujet.

Règles de notation : Bonne réponse Ö + 2 points


Mauvaise réponse Ö - 1 point
Sans réponse Ö 0 point

NB : l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite

Cette épreuve comporte volontairement plus d'exercices que vous ne pouvez en traiter dans le temps qui
vous est imparti. La raison en est que votre professeur n'a pas encore forcément traité l'ensemble du
programme de Terminale S et l'épreuve a été conçue de sorte de vous permettre de choisir 10 exercices
que vous pouvez traiter. De ce fait, vous pouvez obtenir la note maximale sans traiter l'ensemble de
l'épreuve. Essayez cependant d'en faire le maximum !
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M04
Durée : 1 heure

EXERCICE I
⎧4 x + 6 y = 1 ⎛ 1⎞
Dans \ × \ , le système d’équations ⎨ a pour solution ⎜ 1; − ⎟ .
⎩ x − 2y = 2 ⎝ 2⎠
⎧4 x3 + 6 y = 1 ⎛ 1⎞
1 Dans \ × \ , le système d’équations ⎨ 3 a pour solution ⎜ 1; − ⎟ .
⎩ x − 2y = 2 ⎝ 2⎠

⎧4 ln x + 6 ln y = 1
2 Dans \ × \ , le système d’équations ⎨
⎩ ln x − 2 ln y = 2
a pour solution ( e; − e ) .
3 ⎧4e x + 6e y = 1 ⎛ ⎛ 1 ⎞⎞
Dans \ × \ , le système d’équations ⎨ x a pour solution ⎜ 0; − ln ⎜ 2 ⎟ ⎟ .
⎩ e − 2e = 2
y
⎝ ⎝ ⎠⎠

⎧4sin x + 6 cos y = 1
Dans \×\ , le système d’équations ⎨ a pour solutions ,
4 ⎩ sin x − 2 cos y = 2
⎧⎛ π 2π ⎞ ⎫
S = ⎨⎜ + 2kπ , + 2kπ ⎟ où k ∈ ]⎬ .
⎩⎝ 2 3 ⎠ ⎭
EXERCICE II
n 2 + (−1) n 2n + 1
1 La suite de terme général un = diverge.
n2 + 1

n cos n + ln n
2 La suite de terme général un = converge vers 0.
n3

n 2 cos n
3 La suite de terme général un = diverge.
en
4 n
⎛1 ⎞
La suite de terme général un = ⎜ sin(5n) ⎟ converge vers 0.
⎝5 ⎠
EXERCICE III
1 1− 2 i 1
= (3 + i ) .
1− i 2

(1 − 2 i )
2 3
= −11 + 2 i .

z −3
Soit la fonction f définie sur ^ − {−i} par f ( z) = .
z +i
1
3 f (1 + i ) = (−4 + 3 i) .
5
Dans le plan complexe rapporté à un repère orthonormal direct, soit les points A , B , M et M ' d’affixes respectives
−i , 3 , z et f ( z ) .
JJJJJG
4
L’ensemble des points M tels que OM ' = 1 est la médiatrice du segment [ AB ] .

1/6
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M04
Durée : 1 heure

EXERCICE IV
2 x2 − x − 1 2
1 lim = .
x →1 3x + x − 4
2
3
x 4 ln x
2 lim = +∞ .
x →+∞ ex
sin(3x) 3
3 lim = .
x →0 sin(2 x) 2
4 lim ln ( 3e x + 1) − ln ( e x − 2 ) = 0 .
x →+∞

EXERCICE V
2


1 10
1 x +1− dx = .
0 ( x + 1) 2
3
1

∫ ( x + 1)
2
x + 1 dx = 4 2 − 1 .
0


3 2
cos x sin 3 x dx = 1 .
0

1
4
∫ ( x + 1) e dx = e
0
x
.

EXERCICE VI
Un sac contient 15 jetons indiscernables au toucher et portant les lettres de A à O. On place au hasard les 15 lettres sur 3
lignes de 5 cases.
Il existe 15! façons de placer les lettres de cette façon.
1

1 ⎛15 ⎞
2 La probabilité d’obtenir le mot CHIEN sur la deuxième ligne est de ⎜ ⎟
15! ⎝ 5 ⎠

1 ⎛15 ⎞
3 La probabilité d’obtenir le mot FIL sur la deuxième colonne est de ⎜ ⎟
15! ⎝ 3 ⎠
4
La probabilité d’obtenir un mot avec les lettres du mot CHIEN sur la deuxième ligne est de
(10!)( 5!) .
15!

2/6
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M04
Durée : 1 heure

EXERCICE VII

{
Soit la fonction f définie sur \ − − 2, 2 par f ( x ) = } cos x
2 − x2
+ x + 2, de courbe représentative C f dans un
G G
repère orthonormal (O; i , j ) .

2 x sin x
Sur son ensemble de définition, f '( x ) = +1
(2 − x )
1
2 2

2 5
L’équation de la tangente à C f au point d’abscisse x = 0 est y = x + .
2
La courbe C f admet deux asymptotes horizontales d’équations x = 2 et x = − 2 .
3

La courbe C f admet une asymptote oblique d’équation y = x + 2 .


4

EXERCICE VIII
⎧ 3⎫ 1
Soit f la fonction définie sur \ − ⎨− ⎬ par f ( x) = et g la fonction définie sur \ par g ( x) = sin x .
⎩ 2⎭ 2x + 3
L’aire du domaine plan délimité par la courbe représentative de f dans un repère orthonormal et les droites

( 3 ) unités d’aire.
1
d’équations y = 0, x = 0, x = 3 est égale à ln

2 1
Aux points x où la fonction g D f est définie, g D f ( x) = .
2sin x + 3
Aux points x où la fonction g D g est définie, g D g ( x ) = sin ( sin x ) .
3

Sur \ , ( g D g ) '( x) = cos ( sin x ) .


4

EXERCICE IX

4π 1
1 1 + tan 2 ⎛⎜ ⎞⎟ = .
⎝ 3 ⎠ cos ⎛ 4π ⎞
⎜ ⎟
⎝ 3 ⎠

⎛ 1024 ⎞ 3
2 sin ⎜ π⎟ = .
⎝ 6 ⎠ 2

2
⎛ 1 ⎞ 1
3
⎜ − 1⎟ = − 1, ∀x ∈ \ − {−1}
⎝ 1+ x ⎠ 1+ x

( ) − x − 3x − 3x = 1, ∀x ∈ \
3
( x + 1)
2 3 2
.
4

3/6
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M04
Durée : 1 heure

EXERCICE X
Une enquête est faite auprès de la population étudiante de l’ECE. 40% des étudiants de l’ECE savent jouer d’un
instrument de musique et parmi ces étudiants 20% sont des filles. Cette enquête révèle de plus que 90% des élèves de
l’ECE qui ne savent pas jouer d’un instrument de musique sont des garçons. On interroge un étudiant au hasard.
La probabilité que cet étudiant de l’ECE soit une fille qui sait jouer de la musique est de 0,02.
1
2 La probabilité que cet étudiant de l’ECE soit une fille est de 0,14.
−2
Sachant que cet étudiant est une fille la probabilité qu’elle ne sache pas jouer de la musique est à 10 près 0,57.
3
−2
Sachant que cet étudiant est un garçon, la probabilité qu’il sache jouer de la musique est à 10 près 0,37.
4

EXERCICE XI
π
1 Le module et un argument du nombre complexe 3 + i 3 sont respectivement 3 et .
4
G G π
Dans le plan complexe de repère ( 0; u , v ) orthonormal direct, soit f la rotation de centre 0 et d’angle . Soit A ,
6
B et C trois points distincts deux à deux d’affixes respectives z A , zB et zC et les points D ,E ,F d’affixes
respectives f ( z A ) , f ( z B ) et f ( zc ) .

(( ))
2
f ( 3+i 3 = ) 2
3
3 +1 + i) ( 3 −1 .
JJJG JJJG JJJG JJJG
3 Si AB . BC = 0 alors DE . EF = 0 .
4 L’aire du triangle DEF est plus petite que l’aire du triangle ABC.

EXERCICE XII
Soit f la fonction définie sur \ par f ( x ) = e
−x
( 3x 2
+ 10 x + 11) de courbe représentative C f dans un repère
G G
orthonormal (O; i , j ) .
−x
Sur \ , f '( x ) = −e (3 x + 4 x + 1)
2
1

1
2 La fonction f admet un minimum local en x = − .
3
L’équation f ( x ) = 4e a une unique solution réelle.
3

C f admet une asymptote horizontale d’équation y = 0 .


4

4/6
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M04
Durée : 1 heure

EXERCICE XIII
On considère dans le plan un triangle ABC (les points A, B et C sont non alignés) Soit G le barycentre du système
pondéré {( A;3) ; ( B;1) ; ( C ; 2 )} et R le barycentre du système pondéré {( B;1) ; ( C ; 2 )} .
JJJG 1 JJJG JJJG
1 (
AG = AB + 2 AC .
6
)
2 Les points B, C et R sont alignés.

3
Le point G est le barycentre du système pondéré {( A;1) ; ( R;1)} .
Le point R est le centre de gravité du triangle AGC .
4

EXERCICE XIV
Un jeu est constitué des 16 cartes Valets, Dames, Rois et As de couleurs ♠,♣,♥,♦. On extrait simultanément cinq cartes
du jeu afin de constituer une main. Un joueur touche 5€ par As contenu dans une main de 5 cartes. On note X la
variable aléatoire égale au gain obtenu.

1 ⎛ 16 ⎞
Le nombre de mains possibles est de ⎜ ⎟.
⎝5⎠
2 L’ensemble des valeurs prises par la variable X est {5,10,15, 20} .

3 ⎛ 5 ⎞ ⎛ 11 ⎞
⎜ 3⎟ + ⎜ 2 ⎟
P ( X = 15) = ⎝ ⎠ ⎝ ⎠ .
⎛ 16 ⎞
⎜5⎟
⎝ ⎠
4 ⎛ 12 ⎞
⎜5⎟
La probabilité d’obtenir un gain d’au moins 5€ est de 1 −
⎝ ⎠.
⎛ 16 ⎞
⎜5⎟
⎝ ⎠

EXERCICE XV

1 y = Ce −2 x , C ∈ \ est la solution générale réelle de l’équation différentielle : y '− 2 y = 0 .

x2
2 y = −1 − x − est une solution de l’équation différentielle : y '− 2 y = x + x + 1 .
2

2
x2
3 y = −1 − x − + 2e −2 x est une solution de l’équation différentielle : y '− 2 y = x 2 + x + 1 .
2
4 x2 2 x
y= e est une solution de l’équation différentielle : y '− 2 y = xe2 x .
2

5/6
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M04
Durée : 1 heure

GRILLE SUJET 04 - MATHEMATIQUES-2007

EXERCICE 1 EXERCICE 2 EXERCICE 3 EXERCICE 4 EXERCICE 5


V F V F V F V F V F
1 1 1 1 1

2 2 2 2 2

3 3 3 3 3

4 4 4 4 4

EXERCICE 6 EXERCICE 7 EXERCICE 8 EXERCICE 9 EXERCICE 10


V F V F V F V F V F
1 1 1 1 1

2 2 2 2 2

3 3 3 3 3

4 4 4 4 4

EXERCICE 11 EXERCICE 12 EXERCICE 13 EXERCICE 14 EXERCICE 15


V F V F V F V F V F
1 1 1 1 1

2 2 2 2 2

3 3 3 3 3

4 4 4 4 4

6/6
Prénom : ______________________ NOM : _______________________

Numéro Identifiant : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

cadre réservé au correcteur

Note finale / 80

Identifiant correcteur

Concours d'entrée
ère
1 année Cycle Préparatoire Intégré
ECE
Sessions 2007

physique
Sujet n° Ph 01
Durée : 1 heure
Coefficient : 3
Consigne : Pour chaque question de chaque exercice, cocher VRAI ou FAUX dans la
grille jointe à ce sujet.

Règles de notation : Bonne réponse Ö + 2 points


Mauvaise réponse Ö - 1 point
Sans réponse Ö 0 point

NB : l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite

Cette épreuve comporte volontairement plus d'exercices que vous ne pouvez en traiter dans le temps qui vous
est imparti. La raison en est que votre professeur n'a pas encore forcément traité l'ensemble du programme
de Terminale S et l'épreuve a été conçue de sorte de vous permettre de choisir 10 exercices que vous pouvez
traiter. De ce fait, vous pouvez obtenir la note maximale sans traiter l'ensemble de l'épreuve. Essayez
cependant d'en faire le maximum.
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Physique– Sujet n°Ph01


Durée : 1 heure

EXERCICE 1
Un faisceau lumineux est issu d’une diode-laser qui émet un rayonnement quasi monochromatique de
longueur d'onde λ0 =805 nm dans le vide
1. Le rayonnement est situé dans le domaine infrarouge
2. La diffraction est le phénomène d'élargissement des faisceaux lumineux et plus généralement des
ondes progressives derrière des obstacles limitant leurs dimensions transversales
3. L’onde diffractée a une fréquence double par rapport à l’onde incidente

Ce faisceau lumineux parallèle monochromatique de longueur d'onde λ0 éclaire en incidence normale un


diaphragme formé dans un écran opaque plan par une fente infiniment longue de largeur b. Soit O un
point origine au milieu de la fente et Ox l'axe perpendiculaire à la fente dans le plan de l'écran.

θ
O
b

λ0
4. L’intensité lumineuse I décroît à partir de θ = 0 et s'annule lorsque sin θ0 =
b

EXERCICE 2
JJG JG
Un parachutiste pesant 80 kilos saute d’un avion volant à une vitesse constante horizontale v o = v o x . La

résistance de l’air lui impose une force de frottement proportionnelle à sa vitesse et opposée à son
G G
déplacement. On prendra g = 10 m.s-2 z et α coefficient de frottement

1. Les équations du mouvement de chute de ce parachutiste ont la forme suivante :


 = −α x
⎧Mx
⎨ 
⎩Mz = −α z + Mg
2. La vitesse verticale limite de ce parachutiste est atteinte quand son accélération est maximale
Mg
3. La vitesse verticale maximale est
α
4. Le travail n’est pas nul car on prend en compte la force de frottement qui n’est pas conservative

1/9
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Physique– Sujet n°Ph01


Durée : 1 heure

EXERCICE 3
On considère sur la figure ci-dessous le ressort de raideur k et de longueur à vide l0 dont une extrémité
est fixée au point A(x = 0 ; y = l0) et dont l'autre extrémité est fixée à un point matériel M de masse m,
qui est libre de se déplacer sans frottement le long de l'axe horizontal Ox.
JJJJG
On pose x = OM (valeur algébrique du vecteur OM sur l'axe Ox).

1. l'énergie potentielle du point matériel M en fonction de x et des données est :


1 1
Ep = k(l − l0 )2 = k( l02 + x 2 − l0 )2
2 2
2. x = 0 est la seule position d'équilibre
A l'instant t = 0, on abandonne M en x = l0 avec une vitesse initiale nulle.
3. l'énergie cinétique du point matériel M au moment où il passe au point O en fonction des données
1 1
( )
2
est : Ec( x =0) = k( l02 + l02 − l0 )2 = kl0 2 −1
2 2

4. La vitesse du point M à ce moment est :


dx
dt x =0
=
k
m
l0 ( )
2 −1

EXERCICE 4
Un promeneur de masse M = 70 kg effectue une marche de 10 kilomètres à vitesse constante sur une
route horizontale (g = 10 m.s-2) avec une longueur de pas p de 50 cm
On suppose dans un premier temps que le centre de masse du promeneur conserve une altitude
constante pendant la marche et que le contact sol-promeneur se fait sans glissements.
1. En modélisant le promeneur par un solide, le travail des forces intérieures effectué au cours de la
marche est nul
Le corps humain n’est pas un corps solide. Au cours de la marche, le centre de marche effectue des
oscillations. L’ordre de grandeur de l’amplitude de ces oscillations est a = 1 cm pour chaque pas effectué.
Quand le centre de masse s’élève, l’énergie élastique musculaire est transformée en énergie potentielle.
Quand le centre de masse s’abaisse, l’énergie potentielle est convertie en énergie thermique
(« chaleur »).
2. Cette marche est équivalente pour le travail fourni à l’escalade d’une montagne d’une hauteur H
de 500 m
3. L’énergie mécanique fournie par le marcheur est de 280 kJ
4. L’énergie mécanique fournie par le marcheur est beaucoup plus importante que l’énergie de la
ration alimentaire quotidienne, environ de grandeur de 106 J, d’un homme sédentaire

2/9
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Physique– Sujet n°Ph01


Durée : 1 heure

EXERCICE 5
Un bloc de masse M est posé sur un socle horizontal fixe. Un balle de masse m est attachée à ce bloc par
un élastique de constante de rappel k (voir figure ci-dessous). La longueur au repos et la masse de cet
élastique sont considérées comme quasi nuls.

On souhaite étudier la vitesse initiale maximale v 0 de la masse m supposée lancée à la verticale depuis le

point d’attache à la masse M, tel que le boc de masse M ne bouge pas.


La figure ci-dessous illustre cette situation :

k
1. Les équations de mouvements de la balle sont z1 + ( z1 − z2 ) = g
m

2. L’équilibre des forces s’exerçant sur le bloc s’écrit −Mg + R + kz1 = 0 avec R réaction entre le socle

et le bloc
Mg
3. La hauteur maximale atteinte sans que le boc décolle est z1 max =
k

M² + 2mM
4. La vitesse maximale v0 = g
mk

3/9
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Physique– Sujet n°Ph01


Durée : 1 heure

EXERCICE 6
On considère un ressort de raideur k et de masse négligeable, coulissant le long d’une tige rigide verticale
d’axe O’z. Son extrémité inférieure noté O’ est fixe. En l’absence de charge, l’extrémité supérieure est
située en O0. On fixe à cette extrémité un disque horizontal de rayon r, de masse M et d’épaisseur
négligeable, percé en son centre et coulissant le long de O’z. Lorsque le disque est au repos le centre se
trouve en O0. On enfile sur la tige O’z un anneau de masse m que l’on pose sur le disque.

JJJJG mg
1. La nouvelle position d’équilibre O1 du disque est distante de O de OO1 =
k
On abaisse le disque porteur de l’anneau d’une hauteur a à partir de la position d’équilibre O1 et on le
lâche sans vitesse initiale. On repère les déplacements z du disque à partir de la position d’équilibre O1 et
on considère que l’anneau et le disque sont solidaire et que le mouvement s’effectue sans frottements.
L’origine du temps est prise à l’instant t=0.
2. L’équation différentielle qui régit le mouvement du disque porteur et de l’anneau peut s’écrire :
d²z(t ) k
− =0
dt ² M+m
3. La solution de l’équation différentielle qui régit le mouvement du disque porteur et de l’anneau

⎛ k ⎞
est : z(t ) = − a cos ⎜ t
⎜ m + M ⎟⎟
⎝ ⎠
4. Les forces qui s’exercent sur l’anneau sont son poids et la réaction de disque sur l’anneau

EXERCICE 7
Le soleil est essentiellement constitué de protons qui subissent des réactions nucléaires conduisant à la
formation de noyau d’hélium.

1. Le bilan de ces réactions est : 4 11H → 24 He + 0


+1
e + 2 00ν

2. Cette réaction est équilibrée, il s’agit d’une réaction de fission.


3. Dans la relation d’Einstein ΔE = Δm c² , Δm représente le défaut de masse entre les noyaux fils

et le noyau père
4. Plus un noyau est lourd, plus son énergie de liaison est petite.

4/9
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Physique– Sujet n°Ph01


Durée : 1 heure

EXERCICE 8
On suppose qu'une goutte de pluie, qu'on modélisera comme une boule de rayon R et de masse
volumique µ à laquelle on peut appliquer les théorèmes de la mécanique du point matériel, est partie d'un
point du nuage situé à l'altitude h= 2.103 m avec une vitesse nulle.
On choisit de fixer l'origine des énergies potentielles au niveau du sol : z = 0. On prendra µ =103 kg.m-3 ,
µair/µ = 1,3.10-3 et g = 10 m.s-2.
1. L’énergie potentielle de pesanteur à laquelle est soumise la goutte lorsqu'elle est à l'altitude h est
4
E ph = mgh = π R3μ gh
3
2. Son énergie cinétique lorsqu'elle arrive sur le sol, en fonction de µ, R et vsol, module de sa vitesse
1 2
lorsqu'elle arrive sur le sol, est Ec = mv sol 2 = π R3 μv sol 2
2 3
En suppose dans un premier temps que la goutte d'eau n'est soumise à aucune autre force que son poids,
3. La vitesse vsol de la goutte d'eau lorsqu'elle arrive sur le sol est vsol = 400 m.s-1
En supposant que la goutte d'eau est soumise dans un second temps à la poussée d'Archimède due à
l'air,
4. La vitesse v’sol de la goutte d'eau lorsqu'elle arrive sur le sol est quasiment la même que vsol
vitesse de la goutte arrivée au sol en l’absence de poussée d’Archimède

EXERCICE 9
On considèrera tout le long de cet exercice que le champ de pesanteur est uniforme et que la résistance
de l’air est négligeable.
Une balle de fusil est lancée d’un point O du sol avec une vitesse initiale VO , qui fait avec le plan

horizontal un angle α , appelé angle de tir.


1. La trajectoire du projectile s’inscrit dans un plan que l’on choisira de noter Oxz

1
2. L’équation cartésienne de la trajectoire est : z = − ( )
gt + V0 sin α t + z0
2

2
3. Connaissant V , g, x , z , on peut calculer l’angle de tir
0
α à partir de l’équation du 2nd degré en

1
tan α : = 1 + tan α
2

cos α
2

4. Les solutions de cette équation si V0 = 500 m.s , g = 10 m.s , x = 20 km et z = 100 m sont


−1 −2

α 1 = 30° et α 2 = 60°

5/9
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Physique– Sujet n°Ph01


Durée : 1 heure

EXERCICE 10
Un circuit électrique comprend un condensateur de capacité C et une résistance électrique R. Le tout est
alimenté par un générateur de tension délivrant une tension continue constante U.
La charge de ce condensateur est d'autant plus lente que :
1. R est grande
2. C est petite
3. U est petite
4. Pendant la charge, le courant dans le circuit est d'autant plus grand que la différence de potentiel
aux bornes du condensateur est grande

EXERCICE 11
On considère le dipôle ci-dessous composé d’un condensateur de capacité C et d’une inductance L de
résistance interne r nulle.
L’interrupteur K étant ouvert, le condensateur est chargé initialement à U0=2 V. A l'instant t=0 on ferme

l'interrupteur K. On prendra π ² = 10 .

⎛ 2π ⎞
Un système d’enregistrement donne la tension u(t)=2 cos ⎜ t ⎟ en volt et l’intensité
⎝ T ⎠

⎛ 2π ⎞ 2π
i(t) = 10 sin ⎜ t ⎟ en mA avec = 104 s −1
⎝ T ⎠ T

1. On a affaire à des oscillations libres amorties


2. La capacité de ce dipôle est C=0,5 μF

d²u(t)
3. La tension u(t) obéit à l’équation différentielle suivante LC +u(t)=0
dt²
4. L’inductance est L=20 mH

6/9
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Physique– Sujet n°Ph01


Durée : 1 heure

EXERCICE 12
Un dipôle AB est constitué d'un résistor de résistance R en série avec un condensateur de capacité C
(figure ci-dessous). Lorsque l'interrupteur K est en position (1), le dipôle est alimenté par une source de
tension de f.é.m. E constante et de résistance r.
Les extrémités A et B du dipôle peuvent être court-circuitées en plaçant l'interrupteur en position (2). i(t)
désigne l'intensité instantanée du courant dans le dipôle AB et u(t) la tension aux bornes du
condensateur.

(1) A

K
r (2) C u(t)

R
E
i(t)
B

Le condensateur étant initialement déchargé, on place l'interrupteur K en position (1), à l'instant initial t
= 0. On s'intéresse à la charge du condensateur.
du(t)
1. L’équation différentielle liant u(t) et t s’écrit (R+r)C -u(t)=E
dt

⎛ -
t
⎞ (R + r )
2. La résolution de l’équation différentielle conduit à : u(t ) = E ⎜ 1 - e τ ⎟ avec τ =
⎝ ⎠ C

3. τ caractérise la rapidité de l’évolution temporelle de la tension u(t) pour « atteindre » le régime


permanent
4. Les figures ci-dessous représentent l’évolution de la tension et de l’intensité :

U ( t) i(t)

E E / (R + r )

t t
0 0

7/9
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Physique– Sujet n°Ph01


Durée : 1 heure

EXERCICE 13
On considère la Terre de masse MT , de rayon R et un objet de masse m. L’objet gravite autour de la

Terre et est situé à une distance h de sa surface. On néglige dans tout cet exercice les frottements dus à

la résistance de l’air et on prendra la constante de gravitation G = 6,7.10−11 N m² kg −2 , l’accélération de

la pesanteur, notée g0, comme étant uniforme et égale à 10 m.s −2 et R ≈ 6700 km .

G mMT
1. Le module de la force d’attraction F exercée par MT sur m s’écrit F=
h2
2. La masse de la Terre est MT = 6,7.1028 kg

1
L’énergie cinétique Ec de l’objet m sur l’orbite r est Ec = mv² et son énergie potentielle est
2

mMT
E p(r ) = −G .
h+R
3. L’objet est lâché sans vitesse initiale de l’orbite r et arrive au sol avec une vitesse
1
⎛ R ⎞2
v = 2gR ⎜1 − ⎟
⎝ R + h⎠

4. La vitesse de libération du satellite à partir de l’altitude h est la vitesse minimale qu’il faut donner

2GMT
à un objet pour qu’il quitte l’attraction terrestre vl =
R+h

EXERCICE 14
94
On considère l’élément chimique suivant Strontium de symbole 38 Sr et on prendra la masse du noyau
égale à 93,8946 uma, la masse d’un proton égale à celle du neutron environ de 1 uma et
1 uma = 930 MeV / c²

1. Le noyau de cet élément est composé de 38 protons et 38 neutrons

2. La charge de l’ion Sr 2 + est un anion dont la charge est q = 2 ( −1, 6.10−19 ) C

3. Le défaut de masse de ce noyau est environ de Δm = 0,1054 uma

4. L’énergie de liaison de cet élément est environ de 98 Mev

EXERCICE 15
1. La quantité de matière contenant 6,02 .1023 atomes, ions ou molécules s’appelle la mole

2. Le niveau d’énergie 0 eV correspond à l’atome d’Hydrogène dans son état fondamental

13, 6
3. L’expression de l’énergie est En = − eV pour l’Hydrogène et représente une suite

décroissante

4. Une énergie E n ≤0 représente un état libre pour l’atome c'est-à-dire que l’électron n’est plus lié

au noyau et peut le quitter ce qui correspond à un état d’ionisation

8/9
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE

Épreuve de Physique– Sujet n°Ph01


Durée : 1 heure

GRILLE S1 - PHYSIQUE

ENONCE 1 ENONCE 2 ENONCE 3 ENONCE 4 ENONCE 5


V F V F V F V F V F
1 1 1 1 1

2 2 2 2 2

3 3 3 3 3

4 4 4 4 4

ENONCE 6 ENONCE 7 ENONCE 8 ENONCE 9 ENONCE 10


V F V F V F V F V F
1 1 1 1 1

2 2 2 2 2

3 3 3 3 3

4 4 4 4 4

ENONCE 11 ENONCE 12 ENONCE 13 ENONCE 14 ENONCE 15


V F V F V F V F V F
1 1 1 1 1

2 2 2 2 2

3 3 3 3 3

4 4 4 4 4

9/9
Prénom : ______________________ NOM : _______________________

Numéro Identifiant : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

cadre réservé au correcteur

Note finale / 80

Identifiant correcteur

Concours d'entrée
ère
1 année Cycle Préparatoire Intégré
ECE
Sessions 2007

physique
Sujet n° Ph 02
Durée : 1 heure
Coefficient : 3
Consigne : Pour chaque question de chaque exercice, cocher VRAI ou FAUX dans la
grille jointe à ce sujet.

Règles de notation : Bonne réponse Ö + 2 points


Mauvaise réponse Ö - 1 point
Sans réponse Ö 0 point

NB : l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite

Cette épreuve comporte volontairement plus d'exercices que vous ne pouvez en traiter dans le temps qui vous
est imparti. La raison en est que votre professeur n'a pas encore forcément traité l'ensemble du programme
de Terminale S et l'épreuve a été conçue de sorte de vous permettre de choisir 10 exercices que vous pouvez
traiter. De ce fait, vous pouvez obtenir la note maximale sans traiter l'ensemble de l'épreuve. Essayez
cependant d'en faire le maximum.
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n°Ph02 - Durée : 1 heure

EXERCICE 1
Une voiture est stationnée à 90 m d’un piéton immobile. A un instant donné elle démarre et roule avec

une accélération constante de 5 m.s-2. On prendra 5 ≈ 2,24

1. Elle passe devant le piéton après 10 secondes


Une seconde voiture part du même endroit avec une accélération constante mais met le double de temps
pour atteindre l’individu.
2. L’accélération de ce second véhicule est de 2,5 m.s-2
L’individu jusque là immobile se met à se courir et ses coordonnées en mètres par rapport à un repère
orthonormé sont :

⎧ x(t ) = −0,5 t² + 5 t + 30

⎩y(t ) = 0,25 t² − 10 t + 30
3. La vitesse de cet individu après 10 s est de l’ordre de 7 m.s-1
4. Son accélération après 10 s est de 1,12 m.s-2

EXERCICE 2
On souhaite transporter un objet M=50 kg de l’entrée d’une boutique à une voiture stationnée dans un
parking situé un peu loin. La vitesse de déplacement est de 2km/h.
Lorsque l’on pousse l’objet sur le sol, il est soumis à une force de frottement dynamique de module
ff = μ mg avec μ = 0, 75 coefficient de frottement dynamique.

1. Une personne transportant cet objet, durant les 10 minutes nécessaires pour arriver à la voiture,
fourni un travail nul
2. Il est plus facile de porter cet objet que de le pousser
3. Le mouvement du centre de masse du porteur en marchant est un mouvement accéléré et freiné
à chaque pas, ce qui dissipe l’énergie et explique la fatigue quand on porte l’objet.
L’objet est au 3ème étage de la boutique qui n’a pas d’ascenseur. La hauteur de chaque étage est estimée
à 3 mètres.
4. L’énergie potentielle acquise par l’objet est de l’ordre de 6 Kj

1/10
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n°Ph02 - Durée : 1 heure

EXERCICE 3
On s’intéresse à l’énergie mécanique d’un système ressort-masse représenté sur la figure ci-dessous :

On négligera les frottements sur le plan horizontal


d² x k
1. L’équation différentielle qui régit le mouvement est − x =0
dt ² m

⎡ k ⎤
2. L’équation du mouvement est x(t ) = A cos ⎢ t + ϕ⎥
⎣⎢ m ⎥⎦

k
3. représente la période de ce mouvement en rad.s-1
m
1
4. Au maximum de l’élongation, l’énergie mécanique est E = kA²
2

EXERCICE 4
On considère un pendule simple constitué d’une masse m=250 g attachée à un fil sans masse de

longueur l=1 m. On négligera les frottements de l’air, on prendra g=10m.s-2 et 0,1 ≈ 0,314;π ≈ 3,14

1. la variation de θ , angle par rapport à la normale, au cours du temps exprime parfaitement le


mouvement de ce pendule
2. La période du mouvement est d’environ 2 secondes
3. Le travail du poids du pendule pendant son mouvement est W = −mgl ⎡⎣1 − sin θ ⎤⎦

4. L’énergie n’est pas conservée

EXERCICE 5

On donne 1 uma = 930 MeV / c²; N A = 6,1023 mol-1 et le défaut de masse pour le Carbone est environ

0,11 u

1. Un radionucléide ayant un excès de neutrons est émetteur α


2. L’énergie de liaison par nucléon du Carbone 14 est E = 7,3 MeV

Le défaut de masse de l’Uranium au cours de la réaction suivante est d’environ 0,18 u. Sachant que la
235
réaction de fission de l’Uranium 235 est la suivante : U + 01n ⎯⎯⎯
92 → 148
57 La +
85
x Br + y 01n

3. x=55 et y=2

4. L’énergie libérée par la fission d’une mole d’atome d’Uranium est d’environ 1036 MeV

2/10
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n°Ph02 - Durée : 1 heure

EXERCICE 6
Une voiture d’une tonne se déplace horizontalement suivant un axe Ox. Elle démarre à l’instant t=0 à
partir du point O et met 20 secondes pour parcourir 1 km. L’action du moteur est assimilable à une force
JG
motrice F . On prendra g=10m.s-2
F
1. Le mouvement de cette voiture est x(t ) = t²
M
2. La force motrice a pour module 600 N
Au bout des 20 secondes, la voiture aborde une pente de 10%. On souhaite que la voiture grimpe à
JG
vitesse constante avec une force de traction notée F' . On considèrera dans cet exercice que les angles
sont petits ce qui permet de faire l’approximation des petits angles tgα ≈ sin α ≈ α

3. F ' = 1000 N

Arrivée au sommet de cette pente, le conducteur aperçoit un obstacle à une distance de 100 mètres
4. La valeur de la décélération minimale qu’il doit imposer à la voiture s’il souhaite s’arrêter sans
choc est 5m.s-2

EXERCICE 7
On dispose d’une source qui émet trois groupes de photons de même intensité et dont le spectre présente
trois raies correspondant aux longueurs d’onde λ1 = 250 nm, λ2 = 400 nm, λ3 = 500 nm . L’expression de

1240
l’énergie est E = avec λ en nm et E en e.V.
λ
1. Ce spectre de raies constitue la signature d’un élément chimique caractéristique de la source
2. Le spectre des énergies des photons a l’allure suivante

Nombre de photons

2,48 3,1 E (eV)


4 96

3. Le diagramme suivant représente les niveaux d'énergie en électron-volts de l'atome d'hydrogène


pour n compris entre 0 et 4.

4. Les échanges d'énergies entre la lumière et la matière se font de manière continue

EXERCICE 8
3/10
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n°Ph02 - Durée : 1 heure

On considère une roche radioactive contenant 0,5% d’Uranium 235 de période T=108 ans. On prendra
1
ln2 ≈ 0,7; ≈ 2.10−3
365
1. La masse m de l’Uranium dans une tonne de cette roche est de 50 Kg

2. Le nombre d’atome d’Uranium est d’environ 128.1023

3. L’activité a0 de l’Uranium dans une tonne de cette roche est d’environ 310.107 Bq

4. Au bout de 105 ans, l’activité de l’Uranium sera réduite de 50%

EXERCICE 9
On considère un pendule simple, constitué d'une bille sphérique de masse ponctuelle m, suspendue par
l'extrémité d'un fil inextensible de longueur R à un plafond horizontal (voir figure ci-dessous).

Après plusieurs oscillations, la masse m est libérée avec une vitesse v0 .

On prendra g=10 N/kg et Ep=0 pour H=0 (au niveau du sol)


1. La hauteur H par rapport au sol quand le pendule est à l’angle θ0 est H = H0 − R cos θ0

2. Si le pendule a une amplitude maximale θmax , la vitesse v0 au point θ0 < θmax est
1
⎡⎣2gR ( cos θ0 − cos θmax ) ⎤⎦ 2
JJG
3. La vitesse v0 fait un angle θ0 par rapport à l’horizontale

4. L’énergie cinétique de la masse arrivée au sol est nulle

EXERCICE 10
La longueur d’onde de la lumière jaune dans le vide est λ0 = 589 nm et la célérité de la lumière dans le

vide est c = 3.108 m.s −1

1. La fréquence de cette radiation est d’environ f ≈ 5.1014 Hz


2. Sa longueur d’onde augmente lorsqu’elle traverse un bloc de verre d’indice n=1,5
3. Sa longueur d’onde dans un bloc de verre d’indice n=1,5 est λ ≈ 393 nm

4. La vitesse de propagation dans le bloc de verre diminue et devient v ≈ 2.108 m.s −1

4/10
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n°Ph02 - Durée : 1 heure

EXERCICE 11
La lumière d’un faisceau laser de couleur rouge passe par une ouverture rectangulaire de largeur a. On
obtient sur un écran la figure schématisée ci-dessous :

Figure 1

1. Le phénomène représenté sur la figure 1 est un phénomène de diffraction


2. Ce phénomène est observé uniquement si la longueur d’onde de la radiation est très grande par
rapport à la taille de l’ouverture

La figure 2 représente l’évolution de l’intensité lumineuse le long de l’axe des x :

Figure 2

3. La tache centrale, plus large et plus brillante, est vue depuis le centre de la fente sous un angle
λ
θ =2
a
4. L’angle d’ouverture sera plus grand pour une radiation bleue que pour la radiation rouge du laser

5/10
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n°Ph02 - Durée : 1 heure

EXERCICE 12
Une bille sphérique, de masse volumique µB et de rayon R, est lâchée sans vitesse initiale dans un fluide

de masse volumique μ et de viscosité η . On note g l'accélération de la pesanteur.

En plus du poids et de la poussée d'Archimède, on tient compte de la force de viscosité exercée par le
fluide sur la bille, opposée au déplacement et de norme 6 π η R v où v est la vitesse de la bille. On

prendra l’axe z comme axe descendant

1. L'équation différentielle vectorielle vérifiée par le vecteur vitesse de la bille est :


G
dv 4 3 G 4 G G
m = π R × μ B × g − π R3 × μ × g − 6 π η R v
dt 3 3

2. La vitesse de la bille et la force de frottement diminuent sous l’effet du champ de pesanteur

3. La bille atteint une vitesse limite qui a la forme suivante :

JJG 2 R² G
v∞ = (μ B − μ )g
9 η

On suppose que la bille atteint très rapidement cette vitesse limite.

4. La bille ayant atteint sa vitesse limite, on mesure la durée, Δt , nécessaire pour qu’elle parcoure une
distance H donnée.

2 R²
H= (μB − μ )gΔt
9 η

6/10
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n°Ph02 - Durée : 1 heure

EXERCICE 13
On considère un générateur idéal de tension continue, de force électromotrice E=6,0 V, aux bornes
duquel on branche, en série, un interrupteur K, un résistor de résistance R = 100 Ω et un condensateur
de capacité C = 1,0 µF (cf figure 1).
A l'instant t=0, le condensateur est déchargé. L'enregistrement de l'intensité du courant i circulant dans
le circuit est donné sur la figure 2 : le temps t est en ms et l’intensité i(t) en mA.

figure 1
figure 2

1. L'ordre de grandeur de la charge q∞ du condensateur au bout d'un temps infini, estimé à partir de
la figure 2, est q∞ = 6, 0μ C

dq(t)
2. L'équation différentielle reliant la charge q(t) du condensateur à l'instant t, , E et la
dt
dq q E
constante τ = RC est − =
dt RC R
⎛ ⎛ t ⎞⎞
3. L’équation différentielle a pour solution q(t ) = CE ⎜1 − exp ⎜ − ⎟ ⎟
⎝ ⎝ τ ⎠⎠
⎛ ⎛ t ⎞⎞
4. q(t ) = CE ⎜1 − exp ⎜ − ⎟ ⎟ corrobore le résultat obtenu à partir de la figure 2
⎝ ⎝ τ ⎠⎠

7/10
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n°Ph02 - Durée : 1 heure

EXERCICE 14
Un dipôle AB est constitué d'un résistor de résistance R en série avec un condensateur de capacité C
(figure ci-dessous). Lorsque l'interrupteur K est en position (1), le dipôle est alimenté par une source de
tension de f.é.m. E constante et de résistance r.
Les extrémités A et B du dipôle peuvent être court-circuitées en plaçant l'interrupteur en position (2). i(t)
désigne l'intensité instantanée du courant dans le dipôle AB et u(t) la tension aux bornes du
condensateur.

(1) A

K
r (2) C u(t)

R
E
i(t)
B

Le condensateur étant initialement déchargé, on place l'interrupteur K en position (1), à l'instant initial
t=0. On s'intéresse à la charge du condensateur.

t
E -
1. i(t ) = e τ avec τ = ( R + r )C
R+r

Au bout d'un temps très long t', on bascule l'interrupteur en position (2)

t
2 La tension au borne de la résistance devient u(t)=E eτ '
t
du(t) E -τ ' R
3. L'expression de i(t) est i(t)=C =- e avec τ' =
dt R C

4. La figure ci-dessous représente les fonctions u(t) et i(t)

U (t) i (t)

E 0 t

-E /R
t
0

8/10
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n°Ph02 - Durée : 1 heure

EXERCICE 15
On s’intéresse à l’attraction entre la Terre et la Lune et à son effet sur les marées. On considère chaque
des deux astres comme une masse ponctuelle.

On prendra les valeurs suivantes : la constante de gravitation G = 7.10−11 N m² kg −2 , l’accélération de la

pesanteur, notée g0, comme étant uniforme et égale à 10 m.s −2 , le rayon de la Terre R ≈ 6700 km , la

distance Terre-Lune TL = 3.108 m , la distance Terre-Soleil TS = 1,5.1011 m . La masse du soleil est

Ms = 2.1030 kg , celle de la Lune ML = 7.1022 kg , celle de la Terre MT = 6.1024 kg .

1. Le module de la force d’attraction de la Lune sur la Terre est F ≈ 2.1020 N


LT

2. La force exercée par le Soleil sur la Terre est 200 fois plus grande que celle exercée par la Lune
sur la Terre

3. La force d’attraction de gravité de la Lune sur la Terre sur l’objet A de masse m située face à la
Lune (voir figure ci-dessus) :

GMLm
FA =
(TL − R)²

4. La force d’attraction de gravité de la Lune sur un objet de masse m située au point C :

GMLm
FC =
(TL + R)²

9/10
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n°Ph02 - Durée : 1 heure

GRILLE S2 - PHYSIQUE

ENONCE 1 ENONCE 2 ENONCE 3 ENONCE 4 ENONCE 5


V F V F V F V F V F
1 1 1 1 1

2 2 2 2 2

3 3 3 3 3

4 4 4 4 4

ENONCE 6 ENONCE 7 ENONCE 8 ENONCE 9 ENONCE 10


V F V F V F V F V F
1 1 1 1 5

2 2 2 2 6

3 3 3 3 7

4 4 4 4 8

ENONCE 11 ENONCE 12 ENONCE 13 ENONCE 14 ENONCE 15


V F V F V F V F V F
1 1 1 1 1

2 2 2 2 2

3 3 3 3 3

4 4 4 4 4

10/10
Prénom : ______________________ NOM : _______________________

Numéro Identifiant : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

cadre réservé au correcteur

Note finale / 80

Identifiant correcteur

Concours d'entrée
ère
1 année Cycle Préparatoire Intégré
ECE
Sessions 2007

physique
Sujet n° Ph 03
Durée : 1 heure
Coefficient : 3
Consigne : Pour chaque question de chaque exercice, cocher VRAI ou FAUX dans la
grille jointe à ce sujet.

Règles de notation : Bonne réponse Ö + 2 points


Mauvaise réponse Ö - 1 point
Sans réponse Ö 0 point

NB : l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite

Cette épreuve comporte volontairement plus d'exercices que vous ne pouvez en traiter dans le temps qui
vous est imparti. La raison en est que votre professeur n'a pas encore forcément traité l'ensemble du
programme de Terminale S et l'épreuve a été conçue de sorte de vous permettre de choisir 10 exercices
que vous pouvez traiter. De ce fait, vous pouvez obtenir la note maximale sans traiter l'ensemble de
l'épreuve. Essayez cependant d'en faire le maximum.
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n°Ph03 - Durée : 1 heure

EXERCICE 1

On abandonne sans vitesse initiale un bloc de masse m à partir du sommet d’un plan incliné faisant un
angle θ avec l’horizontale. On prendra Oz comme axe vertical ascendant perpendiculaire au plan incliné
et l’axe Ox orienté suivant le plan incliné.
Le bloc glisse sans frottement et vient comprimer un ressort de constante de raideur k en bas du plan
incliné. L’origine des énergies potentielles est prise à la position initiale de la masse.

Au moment du choc, le ressort est comprimé d’une longueur d avant de se détendre à nouveau et toute
l’énergie cinétique est transformée en énergie potentielle.

1. L’énergie potentielle de pesanteur du bloc (avant le choc) est :

E p = −mgx sin θ

2. La variation d’énergie cinétique entre l’instant où le ressort est totalement comprimé et l’instant
initial est nulle

3. La constante de raideur du ressort est :

⎛L + d⎞
k = 2mg sin θ ⎜ ⎟
⎝ d² ⎠

4. Le bloc va remonter jusqu’à la moitié de sa position initiale

1/9
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n°Ph03 - Durée : 1 heure

EXERCICE 2
Une benne transporte un objet de masse m positionné comme indiqué sur la figure ci-dessous. La benne
se soulève à vitesse constante et au bout de 30 secondes, l’objet se met à glisser et le chauffeur arrête
immédiatement la benne. L’angle entre le plancher de la benne et l’horizontal est alors θ = 30° .

sin30 ≈ 0,5 ;cos 30 ≈ 0, 8 ;tan30 ≈ 0,5 ; g = 10 m.s −2

La force de frottement statique quand elle est maximale s’exprime ff max = μ R R réaction entre le

plancher et l’objet.

1
1. Le coefficient de frottement statique entre le plancher de la benne et l’objet est μ stat ≈
2

L’objet ne s’arrête pas et glisse avec une accélération uniforme et se déplace de 2 m en 2 s jusqu’au bout
de la benne fermée. Cette accélération est due à la différence entre la gravitation et la force de
frottement dynamique qui s’exprime ffdyn = μdyn R

2. L’accélération de l’objet est de 3 m.s-2


g sin (θ ) − a
3. Le coefficient de frottement dynamique lors de l’accélération de l’objet est
g cos (θ )

4. Le coefficient de frottement dynamique lors de l’accélération de l’objet est μdyn = 1,5

2/9
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n°Ph03 - Durée : 1 heure

EXERCICE 3

On laisse tomber un objet de masse m=1 kg du haut d’une tour de hauteur h=50m avec une vitesse

initiale v 0 = 600 m.min-1 . On prendra g = 10 m.s


−2
, 1100 ≈ 33, 1000 ≈ 32 .

1. La vitesse de cet objet arrivé au niveau du sol est de 60 m.s-1

2. L’énergie cinétique est Ec = 512 J

On ne néglige plus les frottements de l’air que l’on assimile à une force de frottements constante de 1 N.

3. La vitesse de cet objet arrivé au niveau du sol est de 50 m.s-1

4. L’énergie cinétique en tenant compte des frottements est Ec = 400 J

EXERCICE 4
On considère un pendule simple constitué d’une masse m ponctuelle accrochée au bout d’une tige rigide
de masse négligeable et de longueur l. Cette barre est articulée autour d’un point fixe O et peut se
mouvoir dans le plan vertical. On repère la position du pendule par l’angle θ qu’il fait avec la verticale.
L’origine des énergies potentielles est prise quand θ = 0 .
Dans l’état initial, le pendule est lancé avec les conditions initiales suivantes :

⎡ dθ ⎤ g
θ0 = 0; ⎢ ⎥ =α l
dt
⎣ ⎦0
α constante et on suppose le mouvement sans frottement.

1. L’énergie potentielle de ce système à un angle θ est E p (θ ) = mgl (1 − cos θ )

1 ⎡ dθ ⎤
2. L’énergie cinétique s’écrit Ec (θ ) = ml² ⎢ ⎥
2 ⎣ dt ⎦

1
3. L’énergie mécanique totale de ce système est E = mgα ²l
2
2
⎡ dθ ⎤ 2g ⎡⎛ α ² ⎞ ⎤
4. ⎢ dt ⎥ = l ⎢⎜ 2 − 1 ⎟ + cos θ ⎥
⎣ ⎦ ⎣⎝ ⎠ ⎦

EXERCICE 5

1. Lorsqu’un faisceau laser traverse une fente fine et verticale, la figure de diffraction obtenue sur
un écran est alors verticale.
8 −1
2. Les ondes électromagnétiques sont caractérisées par une célérité c = 3.10 km.s dans le vide

3. Une radiation rouge et une radiation bleue ont la même fréquence dans le vide
4. la diffraction est un phénomène optique qui a lieu dès que la lumière traverse ou rencontre un
obstacle

3/9
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n°Ph03 - Durée : 1 heure

EXERCICE 6
Un pistolet à ressort tire un projectile en l’air de sorte qu’il atteigne une hauteur de 20 m. Le même
projectile est tiré une seconde fois avec le ressort comprimé moitié moins que la première fois. On
négligera les frottements
1. La hauteur atteinte dans lors du second tir est de 10 mètres
2. L’énergie potentielle du ressort est totalement convertie en énergie potentielle lors du tir
Un travail moteur effectué sur un objet dont on néglige l’énergie potentielle gravitationnelle, a une
énergie cinétique qui ne varie pas
3. on peut conclure qu’il subit une force de frottement
4. on peut conclure que cette situation est impossible

EXERCICE 7

On éclaire un cheveu fin de diamètre d, avec un laser émettant une lumière rouge de longueur d’onde
λ = 600 nm . On observe sur un écran placé à 2 m du fil, une tache centrale de largeur L entourée de
taches latérales moitié moins larges que la tache centrale. La mesure de la largeur de la 10ème tache
secondaire est de 0,25 cm.
1. L’écart angulaire du faisceau augmente si le diamètre du fil utilisé augmente
2. L’écart angulaire augmente si la distance du fil à l’écran augmente
3. Le diamètre du fil mesure 2,4 mm
4. L’écart angulaire augmente en utilisant un laser émettant une lumière bleue

EXERCICE 8

On considère une cellule photoélectrique (dispositif qui produit du courant électrique quand il est exposé à
de la lumière) fonctionnant avec des photons de λ = 600 nm .

On prendra h ≈ 6, 6.10−34 J.s constante de Planck et e ≈ 1, 6.10−19 C la valeur absolue de la charge d’un

électron.

1. L’énergie de l’électron susceptible d’interagir avec les atomes de la cellule est 1,1.10−19 J

2. L’énergie de l’électron susceptible d’interagir avec les atomes de la cellule est de 7 eV

3. Les photons de λ1 = 500 nm engendrent un courant

4. Les photons de λ2 = 400 nm n’engendrent pas de courant électrique

4/9
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n°Ph03 - Durée : 1 heure

EXERCICE 9

Un ascenseur, dont la hauteur entre le plancher et le plafond est de h=2,2 m, démarre à l’instant initial
pour monter avec une accélération constante a = 1,2m.s-2. On prendra l’axe des z comme axe
ascendant. A la date t=3s, une araignée maladroite se détache du plafond. On prend g=10 m.s-².
Le mouvement de l’araignée dans le référentiel lié à l’ascenseur peut être obtenu à partir de l’équation
d² z
suivante = −g − a .
dt ²
On peut déterminer à partir de l’instant initial :

1. La vitesse de chute de l’araignée par rapport au plancher P de l’ascenseur de cote nulle est
dz(t )
= −(g + a) ( t − 3 )
dt

2. La position de l’araignée par rapport au plancher P de l’ascenseur de cote nulle est :

1
(g + a) ( t − 3 ) + h pour t ≤ 3s
2
z(t ) = −
2

3. La position Z(t) de l’araignée par rapport au fond O du puits de l’ascenseur de cote nulle est

⎧ 1
⎪⎪ Z(t ) = − 2 g ( t − 3) + 3, 6(t − 3) + 7, 6
2
t ≥ 3s

⎪ Z(t ) = 1 at 2 + h 0 ≤ t ≤ 3s
⎪⎩ 2

4. La chute libre de l’araignée dure 5 secondes

5/9
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n°Ph03 - Durée : 1 heure

EXERCICE 10
On considère le circuit RC ci-dessous avec R = 500 Ω, C = 10 μF et E = 10 V

Le générateur délivre une tension créneau e(t) de période T = 20 ms telle que, n étant un nombre entier
positif ou nul :

⎧ 1
⎪⎪nT < t < (n+ 2 )T : e(t) = E

⎪(n+ 1 )T < t < (n+1)T : e(t) = 0
⎪⎩ 2

Le condensateur est déchargé à t = 0 et on prendra α = e −2 ≈ 0,135

1. La constante de temps est de l’ordre de 50 ms


2. La tension à la demi-période U1 = (1 − α ) E

3. La tension pour t = T , U2 = (1 + α ) α E

3T
4. La tension pour t = , U3 = (α + α ² + 1) E
2

EXERCICE 11

Un condensateur de capacité C est déchargé dans une bobine d’inductance L et de résistance R.


1. L’équation différentielle à laquelle obéit la tension aux bornes du condensateur est :
2
d uc duc
LC − RC − uc = 0
dt ² dt

2. L’expression de l’énergie aux bornes de l’inductance est : E L = Li²


3. L’énergie électromagnétique à travers le circuit en fonction de la tension aux bornes du
2
1 ⎛ du ⎞ 1
condensateur s’exprime Et = LC ⎜ ⎟ +
c
CuC
2

2 ⎝ dt ⎠ 2

4. Lorsque l’on s’intéresse à l’évolution de l’énergie totale au cours du temps on peut exprimer alors

dE 2
t
= − Ri
dt

6/9
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n°Ph03 - Durée : 1 heure

EXERCICE 12
Un projectile est lancé à partir du sol vers le haut d’un immeuble de hauteur h avec une vitesse initiale de
50 m.s-1 avec un angle de 60°. 5 secondes après son tir le projectile arrive au point O.
On négligera les frottements dus au vent et à la résistance de l’air et on prendra l’axe Oz orienté vers le

haut. g=10 m.s-2;sin(60°) = 0, 8;cos(60°) = 0,5; 725 ≈ 27; 625 = 25

1. La hauteur de l’immeuble est h=75 mètres


2. La vitesse du projectile juste avant l’impact au point O est d’environ 27 m.s-1
3. La hauteur maximale est atteinte par le projectile 4 secondes après le tir
4. La hauteur maximale susceptible d’être atteinte par le projectile est de 50 mètres

EXERCICE 13
Soit le circuit ci-dessous comprenant un générateur de tension idéal E= 20 V, un interrupteur K, une
bobine inductive ( L=10 mH ; r = 10 Ω ) et une résistance R=2 kΩ . A l'instant t=0 on ferme l'interrupteur

K. On fera les approximations : 1990 ≈ 2000 ≈ 2010

1. Juste après la fermeture de l'interrupteur K, l'intensité du courant dans la résistance est nulle
2. Juste après la fermeture de l'interrupteur K, la tension aux bornes de la bobine est égale à 0 V
3. La constante de temps du circuit est τ =5 μ s
4. L'intensité du courant en régime permanent est I= 5 mA

7/9
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n°Ph03 - Durée : 1 heure

EXERCICE 14
JJG JJG JJG JJG
On considère un corps de masse m mobile dans un repère géostationnaire (O, x0 , y 0 , z0 ) avec Oz0
JG
verticale ascendante. On prendra un champ de pesanteur uniforme g et on négligera les frottements. Ce
JJG JJG
corps a une vitesse v1 à l’altitude z1 et une vitesse v2 à l’altitude z2 .

JJG JJG
1. La relation entre les normes de v1 et de v2 et les altitudes z1 et z2 est : v22 − v12 = 2g ( z2 − z1 )
2. L’altitude maximale atteinte par le corps M lancé verticalement à partir du sol avec une vitesse
JJG v
initiale v0 est 0
2g
En réalité la pesanteur n’est pas uniforme mais varie en fonction de sa valeur g0 à la surface de la Terre
R² GM
r=0 et de l’altitude r g = g0 = avec G = 7.10−11 N m² kg −2 constante de gravitation
(R + r ) (R + r )
2 2

universelle, R rayon de la Terre et M masse de la Terre. On prendra 105 ≈ 316


Mm
L’énergie potentielle d’un corps m soumis à la force gravitationnelle est EP (r ) = −G . On prendra
r+R
EP (∞) = 0 .

3. La vitesse de libération du corps m situé en r pour échapper à l’attraction terrestre et s’éloigner à


2GM
l’infini est : v l =
R

Avec ML = 7.1022 kg masse de la Lune et R ' ≈ 2000 km

4. A la surface de la Lune, la vitesse de libération est de l’ordre de 2,2 km.h-1

EXERCICE 15

1. Pour passer directement d’un niveau d’énergie EP à un niveau d’énergie supérieur En , un atome

doit fournir une quantité d’énergie bien définie en émettant un photon


2. Pour passer directement d’un niveau d’énergie EP à un niveau d’énergie inférieur En , un atome

doit recevoir une quantité d’énergie bien définie en absorbant un photon


3. A toute transition électronique possible n → p ( En > Ep ) correspond un photon de longueur

hc
d’onde λn → p = avec h ≈ 6, 6.10−34 J.s constante de Planck
EP − En

4. Les raies brillantes des spectres d’émission correspondent aux transitions électroniques au cours
desquelles l’énergie de l’atome augmente

8/9
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n°Ph03 - Durée : 1 heure

PHYSIQUE S3

ENONCE 1 ENONCE 2 ENONCE 3 ENONCE 4 ENONCE 5


V F V F V F V F V F
1 1 1 1 1

2 2 2 2 2

3 3 3 3 3

4 4 4 4 4

ENONCE 6 ENONCE 7 ENONCE 8 ENONCE 9 ENONCE 10


V F V F V F V F V F
1 1 1 1 1

2 2 2 2 2

3 3 3 3 3

4 4 4 4 4

ENONCE 11 ENONCE 12 ENONCE 13 ENONCE 14 ENONCE 15


V F V F V F V F V F
1 1 1 1 1

2 2 2 2 2

3 3 3 3 3

4 4 4 4 4

9/9
Prénom : ______________________ NOM : _______________________

Numéro Identifiant : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

cadre réservé au correcteur

Note finale / 80

Identifiant correcteur

Concours d'entrée
ère
1 année Cycle Préparatoire Intégré
ECE
Sessions 2007

physique
Sujet n° Ph 04
Durée : 1 heure
Coefficient : 3
Consigne : Pour chaque question de chaque exercice, cocher VRAI ou FAUX dans la
grille jointe à ce sujet.

Règles de notation : Bonne réponse Ö + 2 points


Mauvaise réponse Ö - 1 point
Sans réponse Ö 0 point

NB : l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite

Cette épreuve comporte volontairement plus d'exercices que vous ne pouvez en traiter dans le temps qui
vous est imparti. La raison en est que votre professeur n'a pas encore forcément traité l'ensemble du
programme de Terminale S et l'épreuve a été conçue de sorte de vous permettre de choisir 10 exercices
que vous pouvez traiter. De ce fait, vous pouvez obtenir la note maximale sans traiter l'ensemble de
l'épreuve. Essayez cependant d'en faire le maximum.
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n°Ph04 - Durée : 1 heure

EXERCICE 1
On considère une masse M posée sur un ressort qui se met à osciller avec une période de 1,5 secondes et
est comprimé de 10 cm lorsque qu’on rajoute une masse m.

1. La période d’oscillation de la masse M à vide est plus courte qu’en présence de la masse m
M
2. La période d’oscillation de la masse M à vide est de 2π où k est la constante de raideur du
k
ressort

On considère deux ressorts identiques de même raideurs k. On peut les combiner ensemble soit en série
(a) soit en parallèle (b).

a b

3. Le ressort équivalent dans le cas a a une raideur K=2 k


4.
k
5. Le ressort équivalent dans le cas b a une raideur K=
2

1/9
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n°Ph04 - Durée : 1 heure

EXERCICE 2
Un chasseur positionné sur une bute de hauteur H tire une balle vers un pigeon qui vole dans le ciel, puis
il tire une balle en direction d’un lapin qui courre vers son terrier. On néglige la résistance de l’air.
1. La balle tirée vers l’oiseau aura une plus grande accélération que celle tirée vers le bas
2. Les deux balles ont la même accélération
3. A son point maximum, la balle tirée vers le haut a une vitesse nulle
Le pigeon atteint par la balle tombe vers le sol, mais le chasseur tire une seconde fois avec une vitesse
initiale vo.
4. La balle atteint sa cible indépendamment de la valeur de la valeur de vo

EXERCICE 3
On s’intéresse à l’énergie d’une masse m soumise à la force de rappel d’un ressort de constante de
raideur k. Cet oscillateur s’amortit au cours du mouvement sous l’effet d’une force de frottement
G G
Ff = −bv avec b coefficient de frottement dynamique. On donne l’équation de mouvement de cet

d² x b dx k k m
oscillateur amorti + + x = 0 et on pose ω 0 = ;Q = ω
dt² m dt m m b 0
−b
t
L’énergie s’écrit E = E0e m avec E0 énergie mécanique totale à l’instant t=0.

2
On pourra faire l’approximation e − x ≈ 1 − x ; ln3 ≈ 1 ; ln ≈ −0, 4
3

ΔE 2π b
1. La fraction d’énergie perdue pendant une période de mouvement est =−
E mω0
k
2. a la dimension d’une période
m
En prenant ω0 = 10; Q = 400
−b
k t
3. x(t ) = Ae m cos( t ) est l’équation de mouvement pour cet oscillateur avec A constante
m
2
4. L’amplitude des oscillations est réduite de au bout de 100 s
3

EXERCICE 4
Une gouttelette de pluie de forme sphérique de rayon 5 mm tombe de la base d’un cumulonimbus situé à
une altitude de 4,5 km. On prendra comme origine des temps l’instant où la goutte quitte la base du
nuage, comme origine de l’espace l’endroit où la goutte quitte le nuage et l’on négligera les frottements
rencontrés lors de cette chute.
JG JG
La constante de gravitation g = 10 y ( m.s ) ;π
−2
≈ 3; ρair = 1 kg.m−3; ρeau = 103 kg.m−3

1
1. L’équation horaire du mouvement de la gouttelette est y (t ) = − gt ²
2
2. Le calcul ainsi fait à l’aide de ce modèle prévoit que la goutte atteint le sol avec une vitesse de
-1
100 m.s

Un meilleur modèle devrait tenir compte des forces de frottements exercées par l’air sur la goutte ainsi
que de la poussée d’Archimède
-7
3. La poussée d’Archimède qui s’exerce sur la goutte est Π ≈ 5.10 N

4. La masse de la goutte est m=5 mg

2/9
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n°Ph04 - Durée : 1 heure

EXERCICE 5
1. La constante radioactive est différente selon le type de noyau.
2. La constante radioactive est homogène à une durée.
3. La demi-vie du césium 137 est t 1 =30 ans. Un échantillon de césium 137 cesse donc d'être
2

radioactif au bout de 60 ans.


4. La demi-vie du césium 137 est t 1 =30 ans. L'activité d'un échantillon de césium 137 est divisée
2

par 2 au bout de 30 ans.

EXERCICE 6
Lors d’un match de volley en plain air, un volleyeur de l’équipe bleue au service frappe à la volée un
1
ballon de masse M= kg situé à une hauteur h=2 m au dessus du sol avec une vitesse initiale de
2
-1
10 m.s sous un angle de 45°. Un des joueurs de l’équipe rouge, positionné à 15 mètres du premier

joueur, souhaite intercepter le ballon lorsque celui-ci est à une hauteur H=3,5 m et commence à courir
vers le filet à une vitesse V.
Il y a un vent de force constante F=1 N qui s’exerce parallèlement au sol sur le ballon et le freine, celui-ci
étant à une hauteur H=3,5 m.

On a cos 30° = 0, 8; sin30° = 0,5; 30 ≈ 5,5 ; g ≈ 10m.s −2

1. Les équations horaires du ballon s’écrivent :


⎧ 1
⎪⎪ xb (t ) = v0 ( cos θ ) t − 2m F .t²

⎪y (t ) = h + v ( sin θ ) t − 1 g.t²
⎪⎩ b 0
2

2. Le joueur de l’équipe rouge a un mouvement x j (t ) = x0 − v j , x t


3. Il tape sur le ballon à la hauteur H à l’instant t = 15 s en xb = 7 m
4. sa vitesse pour réussir à taper sur le ballon à la hauteur H est V = 8 m.s −1

3/9
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n°Ph04 - Durée : 1 heure

EXERCICE 7
On considère dans un premier temps le circuit ci-dessous pour lequel l’interrupteur est en
position 1.

1. Le courant part du pôle - du générateur et circule vers le pôle + du générateur

2. Les électrons circulent en sens inverse du courant, ils partent de l'armature A qui
devient donc positive.

3. La position 1 de l'interrupteur correspond à la décharge du condensateur

En basculant l'interrupteur sur la position 2,

4. Le courant circule en sens inverse et l'intensité du courant a un signe négatif selon la


convention utilisée

EXERCICE 8
A
1. le symbole Z
X est utilisé pour représenter le noyau d’un élément chimique avec Z correspondant
au nombre de charges.
2. La désintégration de type α concerne les éléments lourds dont le nombre de masse A < 200
3. L’activité radioactive d’une source se mesure en Becquerel (Bq). Un Bq correspond à une
désintégration par seconde
4. Lors d’une désintégration nucléaire, la désexcitation γ est due au noyau fils qui a un manque

d’énergie

4/9
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n°Ph04 - Durée : 1 heure

EXERCICE 9
On considère le système de mesure ci-dessous qui est constitué d’un émetteur et d’un récepteur
d'ultrasons fixés sur deux couvercles vissés aux deux extrémités d'un tube étanche, rempli d'eau. La
distance "émetteur-récepteur" est notée D = 1 m. On observe l’oscillogramme (correspondant à la même
salve) des tensions émises et reçues.

On remplace l'eau par un autre liquide et on constate que le décalage entre le début des oscillations
émises et le début de la réception est Δt = 0,9 s entre le début des oscillations émises et le début de la
réception. On prendra la célérité des ondes ultrasonores dans l'air de l’ordre de 300 m.s-1

1. La fréquence des ultrasons utilisés est f = 2.105 Hz

2. La célérité de propagation des ultrasons dans l'eau est de 1800 m.s-1

3. La célérité de propagation des ultrasons dans le milieu liquide a augmenté par rapport à celle de
l’eau

4. On réalise une expérience identique dans un tube rempli d'air, le décalage temporel observé sera
de 3 s

EXERCICE 10
Une petite bille de forme parfaitement sphérique de rayon 5 mm et de masse volumique ρ = 2,0 103
kg/m3, tombe au centre d’un tuyau cylindrique de rayon 50 cm remplie d'eau.
La bille est initialement à 1 m au dessus de la surface de l'eau. On néglige les frottements de l'air.
L'origine des temps est prise à l'instant du contact avec l'eau.
Le niveau de référence pour l'énergie potentielle est la surface de l'eau. On prendra g = 10 N/kg ;
π ≈ 3 ; 20 ≈ 4,5
1. L'énergie potentielle de pesanteur initiale de la bille est 1 J

2. La vitesse de la bille à l'instant où elle touche l'eau est de l’ordre de 10 m/s

L'énergie cinétique perdue par la bille au cours du choc est transférée au milieu liquide. On observe des
ondes progressives transversales à la surface de l'eau se propageant dans toutes les directions à partir
du point d'impact. L'onde touche le bord de la cuvette à l'instant t=0,1 seconde.

3. La célérité des ondes à la surface de l'eau est de 5 m.s-1

4. La célérité de l'onde est modifiée si la goutte tombait de 50 cm de haut au lieu de 1 m

5/9
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n°Ph04 - Durée : 1 heure

EXERCICE 11
Soit le circuit ci-dessous comprenant un générateur de tension idéal E= 10 V, un interrupteur K, un
−7
condensateur de capacité C = 10 F et une résistance R=10 kΩ . Le condensateur est chargé lorsque
l’interrupteur est en position 1 puis, à l'instant to, on met l’interrupteur sur la position 2.

1. L'énergie initialement emmagasinée dans le condensateur va être dissipée sous forme calorifique
dans le conducteur ohmique de résistance R.
1
2. L'énergie emmagasinée dans un condensateur est W (t)= C
Cu²
2
3. L'énergie emmagasinée dans le condensateur à l'instant initial de la décharge est WC (t 0 )=5 μ J

4. L'énergie W dissipée par effet Joule dans la résistance R dans le circuit pendant la phase de
décharge est W=5 J

EXERCICE 12
On considère le circuit représenté sur la figure ci-dessous où E = 10 V , R = 18 Ω , L = 1 H et r = 7 Ω

1. On place l’interrupteur en position haute et on mesure, en régime permanent, l’intensité du


courant électrique dans le circuit I0 = 4 A
t

2. A l’instant t=0, on place l’interrupteur en position basse et on peut alors écrire i(t ) = I0e τ

R+r
τ = est la constante de temps du circuit
L
t
3. La tension aux bornes de la résistance R est UR = RI0eτ

A t=0 la tension UR est maximale UR max = RI0 , à l’instant t1 la tension chute à 90% de sa valeur maximale

et à l’instant t2 la tension est passée à 10% de sa valeur maximale. On note T la durée de la décharge
4. La durée de la décharge est T = t2 − t1 = τ ln 9

6/9
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n°Ph04 - Durée : 1 heure

EXERCICE 13
On considère un objet de masse m=100 Kg qui tombe accidentellement du haut d’un mur le long de celui-
ci. Après une chute verticale, il atterrit sur un talus d’épaisseur h avec une vitesse de 50 m.s-1 et une
surface d’impact de 0,5 m². En sachant que la tension de rupture des composants de l’objet m est de
5.105 N.m-². La force de freinage du talus au freinage est constante.

1. Entre l’impact de m sur le talus et le moment où il touche le sol, le travail des forces est :
W = ( Ffr − mg ) ( z i − z f )
Le travail de ces forces est égal à l’énergie cinétique perdue par l’objet m pendant ce temps
2
mv i
2. On peut en conclure que Ff = + mg
2 ( zi − zf )
Ff
3. Pour que l’objet m ne se brise pas au moment de l’impact il faut que le rapport soit plus
s
grand que la tension de rupture de l’objet
4. L’épaisseur minimale du talus nécessaire pour que l’objet ne se brise pas est z0 = 5m

EXERCICE 14

On considère un solide ponctuel de masse m=1 kg glissant, sans vitesse initiale, à partir du point A sur
un demi-cercle vertical de rayon de 1 m et prolongé par une piste horizontale BC, de 2 m de longueur,
1
caractérisée par une force de frottements F = μ R avec μ = et R réaction normale entre le support et
4
le solide. Le solide M continue son trajet et percute alors un ressort de raideur k qu’il comprime de 10 cm
On donne g=10m.s-2 et 10 ≈ 3,15

1. La vitesse v B que doit avoir la masse au point B est v B = 6 m.s −1


2. Le travail effectué par la force de frottements entre B et C est WBC = 5 J
3. La vitesse du solide au point C est v C = 3,15 m.s −1
4. La constante de raideur de ce ressort est de 1000 N.m-1

7/9
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n°Ph04 - Durée : 1 heure

EXERCICE 15
Pour propulser une fusée porteuse directement jusqu'à l'orbite géostationnaire du satellite, on procède
par transfert d'orbites. Le satellite est d'abord placé sur une orbite basse de rayon r1 puis mené vers
l'orbite géostationnaire de rayon r2 à l'aide des moteurs propulseurs. Entre les deux orbites circulaires le
satellite emprunte une orbite de transfert elliptique. G est la constante de gravitation, MT est la masse de
la Terre, ms la masse du satellite et r est le rayon de l’orbite.

1. Un satellite géostationnaire est un satellite toujours mobile dans le référentiel terrestre.


2. Pour être géostationnaire, il doit graviter autour de la Terre, dans le plan de l’équateur, son sens
de rotation étant le même que celui de la Terre sur elle-même et sa vitesse angulaire est la même
que celle de la Terre.
3. L'énergie cinétique Ec du satellite sur une orbite circulaire de rayon r en fonction de G, M, m et r
est :

1 GMT
Ec = ms
2 r²
On donne l'expression de l'énergie potentielle gravitationnelle pour le satellite situé à une distance r du

GmsMT
centre de la terre, en choisissant l'origine de l'énergie potentielle à l'infini. Ep (r)=-
r

4. Les moteurs propulseurs doivent fournir le travail moteur W pour que le satellite passe de l'orbite

⎛1 1⎞
basse de rayon r1 à l'orbite géostationnaire de rayon r2 est W=GmSMT ⎜r − r ⎟
⎝ 2 1 ⎠

8/9
Concours d’entrée 2007- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n°Ph04 - Durée : 1 heure

GRILLE S4 - PHYSIQUE

ENONCE 1 ENONCE 2 ENONCE 3 ENONCE 4 ENONCE 5


V F V F V F V F V F
1 1 1 1 1

2 2 2 2 2

3 3 3 3 3

4 4 4 4 4

ENONCE 6 ENONCE 7 ENONCE 8 ENONCE 9 ENONCE 10


V F V F V F V F V F
1 1 1 1 1

2 2 2 2 2

3 3 3 3 3

4 4 4 4 4

ENONCE 11 ENONCE 12 ENONCE 13 ENONCE 14 ENONCE 15


V F V F V F V F V F
1 1 5 1 1

2 2 6 2 2

3 3 7 3 3

4 4 8 4 4

9/9
Prénom : ______________________ NOM : _______________________

Numéro Identifiant : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

cadre réservé au correcteur

Note finale / 80

Identifiant correcteur _________________

Concours d'entrée
èr e
1 année Cycle Préparatoire Intégré
ECE
Sessions 2006

mathématiques
Sujet n° M1
Durée : 1 heure
Coefficient : 3
Consigne : Pour chaque question de chaque exercice, cocher VRAI ou FAUX dans la
grille jointe à ce sujet.

Règles de notation : Bonne réponse Ö + 2 points


Mauvaise réponse Ö - 1 point
Sans réponse Ö 0 point

NB : l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite

Cette épreuve comporte volontairement plus d'exercices que vous ne pouvez en traiter dans le temps qui
vous est imparti. La raison en est que votre professeur n'a pas encore forcément traité l'ensemble du
programme de Terminale S et l'épreuve a été conçue de sorte de vous permettre de choisir 10 exercices
que vous pouvez traiter. De ce fait, vous pouvez obtenir la note maximale sans traiter l'ensemble de
l'épreuve. Essayez cependant d'en faire le maximum.
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M1 - Durée : 1 heure

EXERCICE I
n cos n − n 2
1 lim n’existe pas.
n →+∞ n2 + 1

( −1)n
2 lim e n
= 1.
n →+∞

x2 − 1
3 lim = −1 .
x →−∞ 3− x

4 ⎛1⎞
lim x cos ⎜ ⎟ n’existe pas.
x →0
⎝ x⎠

EXERCICE II
⎧ 1 ⎫
L’ensemble des solutions de l’équation 2 x 2 - x -1 = 0 est ⎨− ,1⎬ , on en déduit que l’ensemble des solutions réelles
⎩ 2 ⎭
de l’équation:

1 2 x 2 - x -1 = 0 est {1} .

2 2 x 4 - x 2 -1 = 0 est {1, −1} .

⎧ 1 ⎫
2 ( ln x ) - ln x -1 = 0 est ⎨ , e ⎬ .
2
3
⎩ e ⎭

4 2e2 x - e x -1 = 0 est l’ensemble vide.

EXERCICE III
G G
Toute fonction f définie sur \ de courbe représentative C f dans un repère orthonormal (O; i , j ) tel que :

1 si C f admet une asymptote horizontale d’équation y = −1 en +∞ alors C f ne coupe jamais la droite y = −1 .

2 si C f admet une asymptote horizontale d’équation y = −1 en +∞ alors lim f ( x ) = +∞ .


x →−1

3 si C f admet une asymptote oblique d’équation y = 2 x + 1 en −∞ alors lim f ( x ) − 2 x − 1 = 0 .


x →−∞

4 si C f admet une asymptote oblique d’équation y = 2 x + 1 en −∞ alors lim f ( x ) = lim 2 x + 1 = −∞ .


x →−∞ x →−∞

1/6
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M1 - Durée : 1 heure

EXERCICE IV
Dans le plan complexe rapporté à un repère orthonormal direct, on considère les points A, B d’affixes respectives
z −1+ i
1 − i , 1 + i . On définit sur ^− {1+ i } la fonction f par f ( z ) = .
z −1− i
1 L’ensemble des points M d’affixes z tels que f ( z ) = 1 est la médiatrice du segment [ AB ] .

Si M est un point d’affixe z = x + i y où ( x, y ) ∈ \ × \ et z ≠ 1 + i :

x − 2x + y
2 2
2 ℜe ( f ( z ) ) = .
( x − 1) + ( y − 1)
2 2

2x + 2
3 ℑm ( f ( z ) ) = .
( x − 1) + ( y − 1)
2 2

L’ensemble des points M d’affixes z tels que f ( z ) est imaginaire pur est le cercle de centre D d’affixe 1
et de rayon 1 .
4

EXERCICE V
2 3 1 1
1 La fonction x 6 x x− est une primitive de la fonction x 6 x x +
2
sur l’intervalle
7 ( x + 1) ( x + 1) 2
[0, +∞[ .
2 Les fonctions f solutions dans \ de l’équation différentielle y ' = 2 y − e x sont définies sur \ par
ex
f ( x) = ke + où k ∈\ .
2x

2

3
∫ π
cos ( x + 2 ) dx = 2sin 2 .

∫ ∫ e dx
2 x 2
e
4 dx = 2 x

1 x 1

2/6
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M1 - Durée : 1 heure

EXERCICE VI
1 ⎛ 5⎞ ⎛ 6 ⎞
⎜ ⎟ < ⎜ ⎟.
⎝ 3⎠ ⎝ 2 ⎠

( 3) .
2 2
3 3< 3

3
cos ( 2 ) < cos ( 2) .
4 24 + 7 < 21 + 10 .

EXERCICE VII
Soit P = X 6 + X 4 + a X 2 + 1 un polynôme avec a ∈ \ .

1 Pour tout a de \ , z est racine de P si et seulement si − z est racine de P .

2 Pour tout a de \ , z est racine de P si et seulement si z est racine de P .

3 P(i) = 0 si et seulement si a = −1 .

4 Si a = −3 alors il existe un polynôme Q telle que P = ( X 2 − 1) Q .

EXERCICE VIII
G G
Toute fonction f définie sur \ de courbe représentative C f dans un repère orthonormal (O; i , j ) est telle que :

si f (4 − x ) = f ( x ) pour tout x de \ alors la droite d’équation x = 2 est un axe de symétrie de la


1
courbe C f .

2 si f (4 − x ) + f ( x ) = 3 pour tout x de \ alors le point de coordonnées (2, 3) est un centre de symétrie de la


courbe C f .

1
3 si f ( x ) ≤ pour tout x de ]0, +∞[ alors lim f ( x ) = 0 .
x x →+∞

si x + 1 ≤ f ( x ) pour tout x de ]0, +∞[ alors lim f ( x ) = +∞ .


3
4 x →+∞

3/6
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M1 - Durée : 1 heure

EXERCICE IX
1 x + 2 > 1 équivaut à x ∈ ]−3, −1[ .

1 − x < 3 équivaut à x ∈ ]−8, +∞[ .


2

3
x 2 − 3 < 2 équivaut à x ∈ ⎤⎦1, 5 ⎡⎣ .

⎤ 1⎡
4 x + x < 1 équivaut à x ∈ ⎥ −∞, ⎢ .
⎦ 2⎣

EXERCICE X
G G
Dans le plan complexe de repère ( 0; u , v ) orthonormal, soit A , B et C les points d’affixes respectives 2 − i , 2 + 3i et
2 + 2i . Soit E l’équation z − 2 + i = 3i ( z − 2 − 3i ) .

Si l’affixe z du point M vérifie l’équation E alors M est sur la perpendiculaire à la droite ( AB ) passant par
1
le point C .

2 π
Si l’affixe z du point M vérifie l’équation E alors Arg ( z − 2 + i ) = Arg ( z − 2 − 3i ) + .
2
JJJJG JJJG
3 Si l’affixe z du point M vérifie l’équation E alors AM . AB = 0 .

4 Si l’affixe z du point M vérifie l’équation E alors le triangle AMB est rectangle en A .

EXERCICE XI
G G
Toute fonction f définie et dérivable sur \ de courbe représentative C f dans un repère orthonormal (O; i , j ) est telle
que :

1 si C f admet une tangente horizontale au point x = 1 alors f (1) = 0 .

2 si C f admet une tangente horizontale au point d’abscisse x = 1 alors la fonction f admet au point un extremum
local en x = 1 .

si C f admet une tangente horizontale au point d’abscisse x = 1 alors C f ne coupe la droite d’équation
3
y = f (1) qu’en un seul point.

si C f admet une tangente au point d’abscisse x = 1 perpendiculaire à la droite D d’équation y = − x + 1


4
alors f '(1) = 1 .

4/6
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M1 - Durée : 1 heure

EXERCICE XII
Soient A et B deux évènements non impossibles d’un même univers Ω . On note A l’évènement contraire de A et A
B
l’évènement A sachant que l’évènement B est réalisé.

Si P ( A) =
1
3
3
, P ( B ) = et P B
4
1
( )
= alors
A 4

1
1 P ( A ∩ B) = .
12

( B ) = 14 .
2
P A

3 ( )
P A ∩ B = P( B) − P ( A ∩ B ) .

4 ( A) = 0
P B .

EXERCICE XIII
Soit ( un ) n∈` la suite définie par un +1 = −2un avec u6 = 16 .

1 1
Le premier terme de la suite ( un )n∈` est u0 = .
2

2 La suite ( un ) n∈` est divergente vers +∞ .

Soit ( vn ) n∈` la suite définie par vn = ln un .

3 La suite ( vn ) n∈` est une suite arithmétique de raison ln 2 .

4 La suite ( vn ) n∈` est convergente.

5/6
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M1 - Durée : 1 heure

EXERCICE XIV
Soit E l’équation z 2 = 3i + 4 , si z = a + ib, a ∈ \, b ∈ \ alors

1 ⎧a 2 -b 2 = 4
le système ⎨ est équivalent à E.
⎩ 2ab = 3

2 (a 2 + b 2 ) 2 = 20 − 15i .

3 a 2 + b2 = 5 .

4 l’équation E a 2 solutions distinctes.

EXERCICE XV
Dans ma bibliothèque se trouvent dix livres de mathématiques, et plus précisément cinq d’analyse, deux de géométrie, et
trois d’algèbre. Un de mes élèves prélève au hasard avec équiprobabilité cinq de ces livres.
Soit X la variable aléatoire égale au nombre de volumes d’algèbre qu’il a choisi.

1 Le nombre de choix de ces 5 livres est de 252.

2 L’ensemble des valeurs prises par la variable X est {1, 2,3} .

3 5
P ( X = 1) = .
12

4 1
P( X = 3) = .
6

6/6
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M1 - Durée : 1 heure

grille réponse

QUESTION I QUESTION II QUESTION III QUESTION IV QUESTION V


V F V F V F V F V F
1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION VI QUESTION VII QUESTION VIII QUESTION IX QUESTION X


V F V F V F V F V F
1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION XI QUESTION XII QUESTION XIII QUESTION XIV QUESTION XV


V F V F V F V F V F
1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques– Sujet n°M1 - Durée : 1 heure

grille réponse

QUESTION I QUESTION II QUESTION III QUESTION IV QUESTION V


V F V F V F V F V F
1- „ 1- „ 1- „ 1- „ 1- „
2- „ 2- „ 2- „ 2- „ 2- „
3- „ 3- „ 3- „ 3- „ 3- „
4- „ 4- „ 4- „ 4- „ 4- „

QUESTION VI QUESTION VII QUESTION VIII QUESTION IX QUESTION X


V F V F V F V F V F
1- „ 1- „ 1- „ 1- „ 1- „
2- „ 2- „ 2- „ 2- „ 2- „
3- „ 3- „ 3- „ 3- „ 3- „
4- „ 4- „ 4- „ 4- „ 4- „

QUESTION XI QUESTION XII QUESTION XIII QUESTION XIV QUESTION XV


V F V F V F V F V F
1- „ 1- „ 1- „ 1- „ 1- „
2- „ 2- „ 2- „ 2- „ 2- „
3- „ 3- „ 3- „ 3- „ 3- „
4- „ 4- „ 4- „ 4- „ 4- „
Prénom : ______________________ NOM : _______________________

Numéro Identifiant : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

cadre réservé au correcteur

Note finale / 80

Identifiant correcteur _________________

Concours d'entrée
èr e
1 année Cycle Préparatoire Intégré
ECE
Sessions 2006

mathématiques
Sujet n° M2
Durée : 1 heure
Coefficient : 3
Consigne : Pour chaque question de chaque exercice, cocher VRAI ou FAUX dans la
grille jointe à ce sujet.

Règles de notation : Bonne réponse Ö + 2 points


Mauvaise réponse Ö - 1 point
Sans réponse Ö 0 point

NB : l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite

Cette épreuve comporte volontairement plus d'exercices que vous ne pouvez en traiter dans le temps qui
vous est imparti. La raison en est que votre professeur n'a pas encore forcément traité l'ensemble du
programme de Terminale S et l'épreuve a été conçue de sorte de vous permettre de choisir 10 exercices
que vous pouvez traiter. De ce fait, vous pouvez obtenir la note maximale sans traiter l'ensemble de
l'épreuve. Essayez cependant d'en faire le maximum.
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M2 - Durée : 1 heure

EXERCICE I
1 ⎛7⎞ ⎛6⎞
⎜ ⎟<⎜ ⎟.
⎝ 4⎠ ⎝ 3⎠
2
3 3 3 < 3.

3 cos ( 3) < cos ( −1) .

4
3 +1
2+ 3 < .
2

EXERCICE II
cos n − n
1 lim = −1 .
n →+∞ n +n

⎛1⎞
2 lim (−1) n cos ⎜ ⎟ = 0 .
n →+∞
⎝n⎠

3 lim ln( x 2 + x + 1) - ln(1 + 2 x 2 ) = −∞ .


x →−∞

4 cos x − 1
lim =0 .
x →0 x

EXERCICE III
Dans le plan complexe rapporté à un repère orthonormal direct, on considère les points A, B d’affixes
z − 1 + 2i
respectives 1 − 2i , 1 + 2i . On définit sur ^− {1 + 2i } la fonction f par f ( z ) = .
z − 1 − 2i
1 L’ensemble des points M d’affixes z tels que f ( z ) = 1 est la médiatrice du segment [ AB ] .

2/7
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M2 - Durée : 1 heure

Si M est un point d’affixe z = x + i y où ( x, y ) ∈ \ × \ et z ≠ 1 + 2i :


x − 2 x −3 + y
2 2
2 ℜe ( f ( z ) ) = .
( x − 1) + ( y − 2 )
2 2

4x + 4
3 ℑm ( f ( z ) ) = .
( x − 1) + ( y − 2)
2 2

4 L’ensemble des points M d’affixes z tels que f ( z ) est imaginaire pur est le cercle de centre D d’affixe 1
et de rayon 2.

EXERCICE IV G G
Toute fonction f définie et dérivable sur \ de courbe représentative C f dans un repère orthonormal (O; i , j ) et tel
que :

si C f admet une tangente horizontale au point d’abscisse x = 0 alors f est paire.


1

2 si C f admet une tangente horizontale au point d’abscisse x = 0 alors f '(0) = 0 .

3 si C f admet une tangente horizontale au point d’abscisse x = 0 alors f '(0) = f (0) .

si C f admet une tangente horizontale au point d’abscisse x = 0 alors la fonction f admet au point un
4
maximum local en x = 0 .

EXERCICE V
⎧1 ⎫
L’ensemble des solutions de l’équation 2 x + 9 x - 5 = 0 est ⎨ , −5⎬ , on en déduit que l’ensemble des solutions
2

⎩2 ⎭
réelles de l’équation :

1 2e2 x + 9e x - 5 = 0 est {− ln 2} .

2 ⎧⎪ 2 ⎫⎪
2 x 4 + 9 x 2 - 5 = 0 est ⎨ ⎬ .
⎪⎩ 2 ⎪⎭

⎧1 ⎫
3 2(ln x)2 + 9ln x - 5 = 0 est ⎨ 2 , −e5 ⎬ .
⎩e ⎭

4 ⎧π ⎫
2sin 2 x + 9sin x - 5 = 0 est ⎨ + kπ , k ∈ ] ⎬ .
⎩6 ⎭

3/7
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M2 - Durée : 1 heure

EXERCICE VI
Soient A et B deux évènements non impossibles d’un même univers Ω . On note A l’évènement contraire de A et A
B
l’évènement A sachant que l’évènement B est réalisé.
1 2 1
Si P ( A) = , P ( B ) = et P ( A ∩ B ) = alors
4 3 6

1 ( A) = 241 .
P B

( B ) = 19 .
2
P A

3 ( )
P A ∩ B = P( A) − P ( A ∩ B ) .

4 ( B ) = 34
P A .

EXERCICE VII
⎤ 3⎡ ⎤1 ⎡
1 2 x + 1 > 2 équivaut à x ∈ ⎥ −∞, − ⎢ ∪ ⎥ , +∞ ⎢ .
⎦ 2⎣ ⎦2 ⎣

2 1 + x < 3 équivaut à x ∈ ]−∞,8[ .

3
2 − x 2 ≤ 3 équivaut à x ∈ ⎡⎣ − 5, 5 ⎤⎦ .

⎤ 1 ⎡
4 x − x < 1 équivaut à x ∈ ⎥ − , +∞ ⎢ .
⎦ 2 ⎣

EXERCICE VIII
Soit P = X 5 + X 3 + a un polynôme avec a ∈ \ .
1 Pour tout a de \ , z est racine de P si et seulement si z est racine de P .

2 Pour tout a de \ , z est racine de P si et seulement si − z est racine de P .

3 Pour tout a de \ , P( z ) = 0 si et seulement si P(ℑm( z )) = 0 et P(ℜe( z )) = 0 .

4 P(i) = 0 si et seulement si a = 0 .

4/7
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M2 - Durée : 1 heure

EXERCICE IX
G G
Dans le plan complexe de repère ( 0; u , v ) orthonormal, soit A , B et C les points d’affixes respectives 2 − i , 2 + 2i et
2 . Soit E l’équation z − 2 − 2i = 2i ( z − 2 + i ) .

Si l’affixe z du point M vérifie l’équation E alors M est sur la perpendiculaire à la droite ( AB ) passant par
1
le point C .

π
2 Si l’affixe z du point M vérifie l’équation E alors Arg ( z − 2 − 2i ) = Arg ( z − 2 + i ) + .
2
JJJJG JJJG
3 Si l’affixe z du point M vérifie l’équation E alors AM .BA = 0 .

4 Si l’affixe z du point M vérifie l’équation E alors M est sur le cercle de diamètre le segment [ AB ] .

EXERCICE X
G G
Toute fonction f définie sur \ de courbe représentative C f dans un repère orthonormal (O; i , j ) tel que :

si C f admet une asymptote horizontale d’équation y = 2 en +∞ alors l’équation f ( x ) = 2 n’a pas de solution
1
sur \ .

2 si C f admet une asymptote horizontale d’équation y = 2 en +∞ alors lim f ( x ) = 2 .


x →+∞

3 si lim f ( x ) = +∞ alors C f n’admet pas d’asymptote en −∞ .


x →−∞

f ( x)
4 si C f admet une asymptote oblique d’équation y = −2 x + 3 en −∞ alors lim = −2 .
x →−∞ x

5/7
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M2 - Durée : 1 heure

EXERCICE XI
2 1
1 La fonction x 6 x x + ln ( x + 2 ) est une primitive de la fonction x 6 3 x + sur l’intervalle
3 x+2
[0, +∞[ .
2 Les fonctions f solutions dans \ de l’équation différentielle y ' = −3 y − e− x sont définies sur \ par
e− x
f ( x) = ke−3 x + où k ∈\ .
3


3

(3 − x ) dx = 1 .
3
3
2


π
4 x cos ( − x ) dx = − − 1.
π 2

2

EXERCICE XII
Soit E l’équation z 4 = 1 + 2i , si z = a + ib, a ∈ \, b ∈ \ alors

1 ⎧a 4 +6a 2 b 2 +b 4 = 1
le système ⎨ est équivalent à E .
⎩ 4a b+4ab = 2
3 3

2 (a 2 + b 2 ) 2 = 1 + 2i .

3 a 4 + 2a 2b 2 + b 4 = 5 .

4 a 2b 2 = 4 .

EXERCICE XIII
Soit ( un )n∈` la suite définie par un+1 − un = −2 avec u5 = 2 .
1 Le premier terme de la suite ( un )n∈` est u0 = 12 .

2 La suite ( un )n∈` est convergente.

6/7
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M2 - Durée : 1 heure

Soit ( vn )n∈` la suite définie par vn = eu n


.

La suite ( vn ) n∈` est une suite arithmétique de raison e


3 −2
.

4 La suite ( vn ) n∈` est convergente.

EXERCICE XIV
G G
Toute fonction f définie sur \ de courbe représentative C f dans un repère orthonormal (O; i , j ) tel que :

si f (2 − x ) + f ( x ) = 0 pour tout x de \ alors la droite d’équation x = 1 est un axe de symétrie de la


1
courbe C f .

2 si f (2 − x ) + f ( x ) = 2 pour tout x de \ alors le point de coordonnées (1,1) est un centre de symétrie de la


courbe C f .

1 1
3 si − ≤ f ( x ) ≤ pour tout x de ]0, +∞[ alors lim f ( x ) = 0 .
x +1
3
x x →+∞

si x + 1 ≤ f ( x ) pour tout x de ]−∞, 0[ alors lim f ( x ) = −∞ .


3
4 x →−∞

EXERCICE XV
Une urne contient cinq boules blanches, deux boules noires et trois boules rouges. On extrait simultanément deux boules
de l’urne (on suppose que les tirages sont équiprobables). On considère le jeu suivant :
-le tirage d’une boule noire rapporte sept points,
-le tirage d’une boule rouge rapporte deux points,
-le tirage d’une boule blanche enlève deux points.
On désigne par X la variable aléatoire qui, à tout tirage de deux boules, associe le nombre de points marqués.

1 45 tirages de deux de ces boules dans les conditions évoquées ci-dessus sont possibles.

2 L’ensemble des valeurs prises par la variables X est {−4, 0, 4,5,9,14} .

3 2
P ( X = 14) = .
45

4 1
P( X = 0) = .
3

7/7
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M2 - Durée : 1 heure

grille réponse

QUESTION I QUESTION II QUESTION III QUESTION IV QUESTION V


V F V F V F V F V F
1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION VI QUESTION VII QUESTION VIII QUESTION IX QUESTION X


V F V F V F V F V F
1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION XI QUESTION XII QUESTION XIII QUESTION XIV QUESTION XV


V F V F V F V F V F
1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques– Sujet n°M2 - Durée : 1 heure

grille réponse

QUESTION I QUESTION II QUESTION III QUESTION IV QUESTION V

V F V F V F V F V F

1- „ 1- „ 1- „ 1- „ 1- „
2- „ 2- „ 2- „ 2- „ 2- „
3- „ 3- „ 3- „ 3- „ 3- „
4- „ 4- „ 4- „ 4- „ 4- „

QUESTION VI QUESTION VII QUESTION VIII QUESTION IX QUESTION X

V F V F V F V F V F

1- „ 1- „ 1- „ 1- „ 1- „
2- „ 2- „ 2- „ 2- „ 2- „
3- „ 3- „ 3- „ 3- „ 3- „
4- „ 4- „ 4- „ 4- „ 4- „

QUESTION XI QUESTION XII QUESTION XIII QUESTION XIV QUESTION XV

V F V F V F V F V F

1- „ 1- „ 1- „ 1- „ 1- „
2- „ 2- „ 2- „ 2- „ 2- „
3- „ 3- „ 3- „ 3- „ 3- „
4- „ 4- „ 4- „ 4- „ 4- „
Prénom : ______________________ NOM : _______________________

Numéro Identifiant : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

cadre réservé au correcteur

Note finale / 80

Identifiant correcteur _________________

Concours d'entrée
èr e
1 année Cycle Préparatoire Intégré
ECE
Sessions 2006

mathématiques
Sujet n° M3
Durée : 1 heure
Coefficient : 3
Consigne : Pour chaque question de chaque exercice, cocher VRAI ou FAUX dans la
grille jointe à ce sujet.

Règles de notation : Bonne réponse Ö + 2 points


Mauvaise réponse Ö - 1 point
Sans réponse Ö 0 point

NB : l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite

Cette épreuve comporte volontairement plus d'exercices que vous ne pouvez en traiter dans le temps qui
vous est imparti. La raison en est que votre professeur n'a pas encore forcément traité l'ensemble du
programme de Terminale S et l'épreuve a été conçue de sorte de vous permettre de choisir 10 exercices
que vous pouvez traiter. De ce fait, vous pouvez obtenir la note maximale sans traiter l'ensemble de
l'épreuve. Essayez cependant d'en faire le maximum.
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M3 - Durée : 1 heure

EXERCICE I
⎤ 2⎡ ⎤4 ⎡
1 3 x − 1 < 3 équivaut à x ∈ ⎥ −∞, − ⎢ ∪ ⎥ , +∞ ⎢ .
⎦ 3⎣ ⎦3 ⎣

2 2 − x < 2 équivaut à x ∈ ]−2, +∞[ .

x 2 − 2 ≤ 1 équivaut à x ∈ ⎤⎦ − 3, −1⎡⎣ ∪ ⎤⎦1, 3 ⎡⎣ .


3

4 x − x < 2 équivaut à x ∈ ]−1, +∞[ .

EXERCICE II
G G
Toute fonction f définie sur \ de courbe représentative C f dans un repère orthonormal (O; i , j ) tel que :

si C f admet une asymptote horizontale d’équation y = −3 en −∞ alors l’équation f ( x ) = −3 n’a pas de


1
solution sur \ .

2 si C f admet une asymptote horizontale d’équation y = −3 en −∞ alors lim f ( x ) = −∞ .


x →−3

3
[ [
si C f admet une asymptote horizontale en +∞ alors il existe un réel M tel que sur l’intervalle M , +∞ la
fonction f est monotone

4 si C f admet une asymptote oblique d’équation y = − x + 3 en +∞ alors lim f ( x ) + x = 3 .


x →+∞

EXERCICE III
n sin n + n
1 lim n’existe pas.
n →+∞ n−4

⎛ ( −1) n ⎞
2 lim sin ⎜
n →+∞
⎟ = 0.
⎝ n ⎠

ln( x)
3 lim =0 .
x →1 x − 1

4
e x
lim =0 .
x →+∞ x2 + 1

1/7
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M3 - Durée : 1 heure

EXERCICE IV
1 ⎛7⎞ ⎛6⎞
⎜ ⎟<⎜ ⎟.
⎝ 5⎠ ⎝ 4⎠

( 3) .
2 2
3 3< 3

3
cos ( 3 ) < cos (3) .
4 13 + 10 < 18 + 5 .

EXERCICE V
Soit E l’équation z 4 = 3 + i , si z = a + ib, a ∈ \, b ∈ \ alors

1 ⎧a 4 -6a 2 b 2 +b 4 = 3
le système ⎨ est équivalent à E .
⎩ 4a b-4ab = 1
3 3

2 (a 2 + b 2 ) 4 = 3 + i .

3 a 4 + 2a 2b 2 + b 4 = 10 .

4 7
a 2b 2 = .
8

2/7
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M3 - Durée : 1 heure

EXERCICE VI
⎧ 1 ⎫
L’ensemble des solutions de l’équation 3x 2 + 7 x + 2 = 0 est ⎨− , −2⎬ , on en déduit que :
⎩ 3 ⎭
1 l’ensemble des solutions réelles de l’équation 3x2 + 7 x + 2 = 0 est l’ensemble vide.

⎧ 1 ⎫
l’ensemble des solutions réelles de l’équation 3x + 7 x + 2 = 0 est ⎨− ,−3 2⎬.
6 3
2
⎩ 3
3

⎧ 1 ⎫
3 l’ensemble des solutions réelles de l’équation 3e
2x
+ 7e x + 2 = 0 est ⎨− ln , − ln 2⎬ .
⎩ 3 ⎭

4 ⎧ − 13 −2 ⎫
l’ensemble des solutions réelles de l’équation 3 ( ln x ) + 7 ln x + 2 = 0 est ⎨e , e ⎬ .
2

⎩ ⎭

EXERCICE VII
1 1
1 La fonction x 6 sin(3x ) − est une primitive de la fonction x 6 cos(3 x ) + sur l’intervalle
x +1 ( x + 1)
2

\ − {−1} .

2 Les fonctions f solutions dans \ de l’équation différentielle y ' = −2 y − sin x sont définies sur \ par
sin x
f ( x) = ke−2 x + où k ∈\ .
2

3
∫ 0
x sin(2 x) dx = −π .


4 3 dx ln 3
= .
π tan x 2
6

3/7
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M3 - Durée : 1 heure

EXERCICE VIII
Dans le plan complexe rapporté à un repère orthonormal direct, on considère les points A, B d’affixes respectives
z −1+ i
1 − i , i . On définit sur ^− {i } la fonction f par f ( z ) = i .
z −i
1 L’ensemble des points M d’affixes z tels que f ( z ) = 1 est la médiatrice du segment [ AB ] .

Si M est un point d’affixe z = x + i y où ( x, y ) ∈ \ × \ et z ≠ i :


− 2 x − y +1
2 ℜe ( f ( z ) ) = .
x + ( y − 1)
2 2

x2 − x + y2 −1
3 ℑm ( f ( z ) ) = .
x + ( y − 1)
2 2

1
4 L’ensemble des points M d’affixes z tels que f ( z ) est réel est le cercle de centre D d’affixe et de
2
5
rayon .
2

EXERCICE IX
Soit P = X 4 + X 2 + a un polynôme avec a ∈ \ .
1 Pour tout a ∈ \ , z est racine de P si et seulement si z est racine de P .

2 Pour tout a ∈ \ , z est racine de P si et seulement si − z est racine de P .

3 Si a = −2 alors il existe un polynôme Q telle que P = ( X 2 + 1) Q .

4 Si a = −12 alors il existe un polynôme Q telle que P = ( X 2 + 4) Q .

4/7
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M3 - Durée : 1 heure

EXERCICE X
G G
Toute fonction f définie sur \ de courbe représentative C f dans un repère orthonormal (O; i , j ) tel que :

1 si C f admet une tangente horizontale au point d’abscisse x = −1 alors f ( −1) = f '( −1) = 0 .

si C f admet une tangente horizontale au point d’abscisse x = −1 alors l’équation f '( x ) = 0 n’a qu’une
2
solution sur \ .

si C f admet une tangente horizontale au point d’abscisse x = −1 alors f est décroissante sur ]−∞, −1[ et
3
croissante sur ]−1, +∞[ .

Si C f admet une tangente horizontale au point d’abscisse x = −1 alors la fonction f admet un maximum
4
local ou un minimum local en x = −1 .

EXERCICE XI
G G
Dans le plan complexe de repère ( 0; u , v ) orthonormal, soit A , B les points d’affixes respectives 1 − i et 3 + 3i .
Soit E l’équation z − 1 + i = i ( z − 3 − 3i ) .

1 Si l’affixe z du point M vérifie l’équation E alors M est sur la médiatrice du segment [ A, B ] .

2 π
Si l’affixe z du point M vérifie l’équation E alors Arg ( z − 3 − 3i ) = Arg ( z − 1 + i ) + + 2kπ , k ∈ ] .
2
JJJJG JJJG
3 Si l’affixe z du point M vérifie l’équation E alors AM . AB = 0 .

4 Si l’affixe z du point M vérifie l’équation E alors M est unique.

5/7
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M3 - Durée : 1 heure

EXERCICE XII
G G
Toute fonction f définie sur \ de courbe représentative C f dans un repère orthonormal (O; i , j ) tel que :

1 si f ( −2 − x ) − f ( x ) = 0 pour tout x de \ alors la droite x = −1 est un axe de symétrie de la courbe C f .

si f ( −2 − x ) + f ( x ) = 2 pour tout x de \ alors le point de coordonnées ( −1,1) est un centre de symétrie de


2
la courbe C f .

1
3 si ∀x ∈ ]0, +∞[ , ≤ f ( x ) alors lim f ( x ) = 0 .
x3 x →+∞

si ∀x ∈ ]−∞, 0[ , f ( x ) ≤ x + 1 alors lim f ( x ) = −∞ .


3
4 x →−∞

EXERCICE XIII
Soient A et B deux évènements non impossibles d’un univers Ω . On note A l’évènement contraire de A et A
B
l’évènement A sachant que l’évènement B est réalisé.

Si P ( A) =
2
3
1
, P ( B ) = et P A
2 B
1
( )
= alors
3

1
1 P ( A ∩ B) = .
6

2 ( A) = 12 .
P B

3 ( )
P A ∩ B = P( A) + P ( A ∩ B ) .

4 P A( B) = 1 .

6/7
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M3 - Durée : 1 heure

EXERCICE XIV
Soit ( un )n∈` la suite définie par un+1 = 2 un avec u6 = 24 .

1 Le premier terme de la suite ( un )n∈` est u0 = 3 .

2 La suite ( un )n∈` est convergente.

Soit ( vn )n∈` la suite définie par vn = ln ( un ) .


3 La suite ( vn ) n∈` est une suite géométrique de raison ln 2.

4 La suite ( vn ) n∈` est convergente.

EXERCICE XV
Dans une urne se trouvent dix boules, et plus précisément cinq bleues, deux rouges, et trois blanches. On prélève
successivement et avec remise au hasard avec équiprobabilité cinq de ces boules.
Soit X la variable aléatoire égale au nombre de bleues obtenues au cours de ces cinq tirages.

1 Le nombre de choix de ces 5 boules est de 510 .

2 L’ensemble des valeurs prises par la variable X est {1, 2,3, 4,5}

3 5
P( X = 2) = .
16

4 1
La variable X suit une loi binomiale de paramètres la variable 5 et la variable .
2

7/7
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M3 - Durée : 1 heure

grille réponse

QUESTION I QUESTION II QUESTION III QUESTION IV QUESTION V


V F V F V F V F V F
1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION VI QUESTION VII QUESTION VIII QUESTION IX QUESTION X


V F V F V F V F V F
1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION XI QUESTION XII QUESTION XIII QUESTION XIV QUESTION XV


V F V F V F V F V F
1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques– Sujet n°M3 - Durée : 1 heure

grille réponse

QUESTION I QUESTION II QUESTION III QUESTION IV QUESTION V

V F V F V F V F V F

1- „ 1- „ 1- „ 1- „ 1- „
2- „ 2- „ 2- „ 2- „ 2- „
3- „ 3- „ 3- „ 3- „ 3- „
4- „ 4- „ 4- „ 4- „ 4- „

QUESTION VI QUESTION VII QUESTION VIII QUESTION IX QUESTION X

V F V F V F V F V F

1- „ 1- „ 1- „ 1- „ 1- „
2- „ 2- „ 2- „ 2- „ 2- „
3- „ 3- „ 3- „ 3- „ 3- „
4- „ 4- „ 4- „ 4- „ 4- „

QUESTION XI QUESTION XII QUESTION XIII QUESTION XIV QUESTION XV

V F V F V F V F V F

1- „ 1- „ 1- „ 1- „ 1- „
2- „ 2- „ 2- „ 2- „ 2- „
3- „ 3- „ 3- „ 3- „ 3- „
4- „ 4- „ 4- „ 4- „ 4- „
Prénom : ______________________ NOM : _______________________

Numéro Identifiant : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

cadre réservé au correcteur

Note finale / 80

Identifiant correcteur _________________

Concours d'entrée
èr e
1 année Cycle Préparatoire Intégré
ECE
Sessions 2006

mathématiques
Sujet n° M4
Durée : 1 heure
Coefficient : 3
Consigne : Pour chaque question de chaque exercice, cocher VRAI ou FAUX dans la
grille jointe à ce sujet.

Règles de notation : Bonne réponse Ö + 2 points


Mauvaise réponse Ö - 1 point
Sans réponse Ö 0 point

NB : l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite

Cette épreuve comporte volontairement plus d'exercices que vous ne pouvez en traiter dans le temps qui
vous est imparti. La raison en est que votre professeur n'a pas encore forcément traité l'ensemble du
programme de Terminale S et l'épreuve a été conçue de sorte de vous permettre de choisir 10 exercices
que vous pouvez traiter. De ce fait, vous pouvez obtenir la note maximale sans traiter l'ensemble de
l'épreuve. Essayez cependant d'en faire le maximum.
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M4 6 Durée : 1 heure

EXERCICE I
⎛7⎞ ⎛6⎞
1 ⎜ ⎟<⎜ ⎟.
⎝ 2⎠ ⎝ 3⎠

2 2< 2 2 2 .

3
sin ( 3) < sin ( 3) .
2 +3
4 3+ 2 < .
3

EXERCICE II
cos n + n
1 lim n’existe pas.
n →+∞ n n +1

(−1) n
2 lim = 0.
n →+∞ n2 − 1

x2 + 3
3 lim =1 .
x →−∞ x+2

⎛1⎞
4 lim sin ⎜ ⎟ cos x n’existe pas.
x →0
⎝ x⎠

EXERCICE III
⎧1 ⎫
L’ensemble des solutions de l’équation 4 x + 3x -1 = 0 est ⎨ , −1⎬ , on en déduit que :
2

⎩4 ⎭

⎧1 ⎫
l’ensemble des solutions réelles de l’équation 4 x + 3 x -1 = 0 est
2
1 ⎨ ⎬.
⎩4⎭

⎧1⎫
2 l’ensemble des solutions réelles de l’équation 4 x + 3 x -1 = 0 est ⎨ ⎬ .
⎩16 ⎭

3 l’ensemble des solutions réelles de l’équation 4e2 x + 3e x -1 = 0 est {−2 ln 2} .

⎧⎪ e 14 1 ⎫⎪
4 l’ensemble des solutions réelles de l’équation 4(ln 2 x) + 3 ln 2 x -1 = 0 est ⎨
2
, ⎬.
2 2e ⎪
⎩⎪ ⎭

1/6
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M4 6 Durée : 1 heure

EXERCICE IV
Soit E l’équation z = 2 2 + i , si z
2
= a + ib, a ∈ \, b ∈ \ alors

⎪⎧a 2 -b 2 = 2 2
1 le système ⎨ est équivalent à E .
⎪⎩ ab = 1

a 2 + b2 = 9 .
2

3
(a 2 + b 2 ) 2 = 6 2 − 3i .

4 l’équation E a 2 solutions distinctes.

EXERCICE V
( x + 2)3 2 1
La fonction x 6 − est une primitive de la fonction x 6 (x + 2) −
2
1 sur l’intervalle
3 x x x
]0, +∞[ .
Les fonctionsf solutions dans \ de l’équation différentielle y ' = − y + cos x sont définies sur \ par
2
f ( x) = ke + cos x où k ∈\ .
−x


3 2 π
x cos x dx = −1 .
0 2


4 6 ln 3
tan x dx = .
2π 2
3

2/6
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M4 6 Durée : 1 heure

EXERCICE VI
Dans le plan complexe rapporté à un repère orthonormal direct, on considère les points A, B d’affixes
z − 1 + 2i
respectives 1 − 2i , i . On définit sur ^− {i } la fonction f par f ( z ) = .
z −i
1 L’ensemble des points M d’affixes z tels que f ( z ) = 1 est la médiatrice du segment [ AB ] .

Si M est un point d’affixe z = x + i y où ( x, y ) ∈ \ × \ et z ≠ i :

x −x+ y + y−2
2 2
2 ℜe ( f ( z ) ) = .
x + ( y − 1)
2 2

3x + y − 1
3 ℑm ( f ( z ) ) = .
x + ( y − 1)
2 2

4 L’ensemble des points M d’affixes z tels que f ( z ) est un réel est la droite d’équation y = −3 x + 1 .

EXERCICE VII
G G
Toute fonction f définie sur \ de courbe représentative C f dans un repère orthonormal (O; i , j ) tel que :

si C f admet une asymptote oblique d’équation y = x en −∞ alors l’équation f ( x ) = x n’a pas de solution sur
1
\.

f ( x)
2 si C f admet une asymptote oblique d’équation y = x en −∞ alors lim = 0.
x →−∞ x

3 si C f admet une asymptote oblique d’équation y = x en −∞ alors lim f ( x ) − x = 0 .


x →−∞

4 si C f admet une asymptote horizontale d’équation y = 3 en +∞ alors lim f ( x ) = f (3) .


x →+∞

EXERCICE VIII
⎤ 2⎡
1 3 x − 1 > 1 équivaut à x ∈ ⎥ −∞, − ⎢ ∪ ]0, +∞[ .
⎦ 3⎣

2 2 + x < 2 équivaut à x ∈ [ −2, 2[ .

3
1 − x 2 ≤ 2 équivaut à x ∈ ⎡⎣ 0, 3 ⎤⎦ .

4 x + x < 2 équivaut à x ∈ ]−∞,1[ .

3/6
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M4 6 Durée : 1 heure

EXERCICE IX
G G
Dans le plan complexe de repère ( 0; u , v ) orthonormal, soit A , B et C les points d’affixes respectives 4 + 5i , 1 − i et
2 + i . Soit E l’équation z − 4 − 5i = −2i ( z − 1 + i ) .

Si l’affixe z du point M vérifie l’équation E alors M est sur la perpendiculaire à la droite ( AB ) passant par
1
le point C .

M vérifie l’équation E alors


Si l’affixe z du point
2
Arg ( z − 4 − 5i ) = −2 Arg ( z − 1 + i ) − π + 2kπ , k ∈ ] .
JJJJG JJJJG
3 Si l’affixe z du point M vérifie l’équation E alors AM .BM = 0 .

4 Si l’affixe z du point M vérifie l’équation E alors le triangle AMB est rectangle en A .

EXERCICE X
G G
Toute fonction f définie sur \ de courbe représentative C f dans un repère orthonormal (O; i , j ) tel que :

1 si f est paire alors C f admet une tangente horizontale au point d’abscisse x = 0 .

2 si C f admet une tangente horizontale au point d’abscisse x = 0 alors f '(0) = f (0) = 0 .

si C f admet une tangente horizontale au point d’abscisse x = 0 alors C f ne coupe la droite y = f (0) qu’en
3
un seul point.

si C f admet une tangente horizontale au point x = 0 alors la fonction f admet au point un maximum local ou
4
un minimum local en x = 0 .

EXERCICE XI
Soit P = 2 X 5 + aX 3 − X un polynôme avec a ∈ \ .
1 Pour tout a ∈ \ , z est racine de P si et seulement si z est racine de P .

2 Pour tout a ∈ \ , z est racine de P si et seulement si − z est racine de P

3 Pour tout a ∈ \ , P( z ) = 0 si et seulement si P(ℑm( z )) = 0 et P(ℜe( z )) = 0 .

4 P(i) = 0 si et seulement si a = 1 .

4/6
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M4 6 Durée : 1 heure

EXERCICE XII
Soient A et B deux évènements non impossibles d’un univers Ω . On note A l’évènement contraire de A et A
B
l’évènement A sachant que l’évènement B est réalisé.

Si P ( A ∩ B) =
1
6
, P A ( )
1 2
= et P B = alors
B 4 A 3 ( )
2
1 P ( A) = .
3

P(B) =
1
2 .
4

3
( )
P A ∩ B = P( B) − P ( A ∩ B ) .

4 ( A) = 23
P B .

EXERCICE XIII
Soit ( un )n∈` la suite définie par un+1 − un = −1 avec u5 = −2 .
1 La somme des 5 premiers termes de la suite ( un )n∈` est u0 + u1 + u2 + u3 + u4 = 5 .

2 La suite ( un )n∈` est convergente.

Soit ( vn )n∈` la suite définie par vn = eu n


.

3 1
La suite ( vn ) n∈` est une suite géométrique de raison .
e

4 La suite ( vn ) n∈` est convergente.

5/6
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M4 6 Durée : 1 heure

EXERCICE XIV
On a deux dés à six faces .
Le premier dé a : deux faces numérotées 1, trois faces numérotées 2 et une face numérotée 3.
Le deuxième dé a : deux faces numérotées 1, quatre faces numérotées 2.
On suppose que chaque face a la même probabilité d’apparition. On lance simultanément les deux dés. On définit la
variable aléatoire X comme la somme des points obtenus.

1 L’ensemble des valeurs prises par la variable X est {2,3, 4,5} .

1
2 P( X = 2) =
9

1
3 P ( X = 3) = .
18

7
4 E( X ) = .
6

EXERCICE XV
G G
Toute fonction f définie sur \ de courbe représentative C f dans un repère orthonormal (O; i , j ) tel que :

1
1 si f (1 + x ) = f ( x ) pour tout x de \ alors la droite x = est un axe de symétrie de la courbe C f .
2

⎛1 ⎞
2 si f (1 − x ) + f ( x ) = 4 pour tout x de \ alors le point de coordonnées ⎜ , 2 ⎟ est un centre de symétrie de la
⎝2 ⎠
courbe C f .

⎛1⎞
3 si ∀x ∈ ]0, +∞[ , x ln ⎜ ⎟ ≥ f ( x ) alors xlim f ( x ) = −∞ .
⎝ x⎠ →+∞

x2
4 si ∀x ∈ ]−∞, 0[ , f ( x ) ≤ alors lim f ( x ) = 1 .
x2 + 2 x →−∞

6/6
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques – Sujet n°M4 6 Durée : 1 heure

grille réponse

QUESTION I QUESTION II QUESTION III QUESTION IV QUESTION V


V F V F V F V F V F
1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION VI QUESTION VII QUESTION VIII QUESTION IX QUESTION X


V F V F V F V F V F
1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION XI QUESTION XII QUESTION XIII QUESTION XIV QUESTION XV


V F V F V F V F V F
1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Mathématiques– Sujet n°M4 - Durée : 1 heure

grille réponse

QUESTION I QUESTION II QUESTION III QUESTION IV QUESTION V

V F V F V F V F V F

1- „ 1- „ 1- „ 1- „ 1- „
2- „ 2- „ 2- „ 2- „ 2- „
3- „ 3- „ 3- „ 3- „ 3- „
4- „ 4- „ 4- „ 4- „ 4- „

QUESTION VI QUESTION VII QUESTION VIII QUESTION IX QUESTION X

V F V F V F V F V F

1- „ 1- „ 1- „ 1- „ 1- „
2- „ 2- „ 2- „ 2- „ 2- „
3- „ 3- „ 3- „ 3- „ 3- „
4- „ 4- „ 4- „ 4- „ 4- „

QUESTION XI QUESTION XII QUESTION XIII QUESTION XIV QUESTION XV

V F V F V F V F V F

1- „ 1- „ 1- „ 1- „ 1- „
2- „ 2- „ 2- „ 2- „ 2- „
3- „ 3- „ 3- „ 3- „ 3- „
4- „ 4- „ 4- „ 4- „ 4- „
Prénom : _______________________ NOM : _________________________

Numéro Identifiant : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

cadre réservé au correcteur

Note finale / 90

Concours d'entrée
1ère année Cycle Préparatoire Intégré
ECE

Sessions 2006

anglais
Sujet n° A1
Durée : 30 minutes
Coefficient : 1,5
Consigne : Pour chaque question de chaque exercice, cochez la case correspondant
à votre réponse dans la grille jointe à ce sujet

Règles de notation : Bonne réponse Ö + 3 points


Mauvaise réponse Ö - 1 point
Sans réponse Ö 0 point

NB : l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite.


Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A1 - Durée : 30 minutes

READ THE TEXT CAREFULLY THEN ANSWER THE QUESTIONS

Polish lab confirms country's first cases of H5N1 bird flu

The Associated Press


MONDAY, MARCH 6, 2006

WARSAW, Poland Two wild swans in Poland have tested positive for the H5N1 strain
of bird flu, the first cases to be found in the country, an official said Monday.
"Both birds had the H5N1 strain of bird flu," said Tadeusz Wijaszka, the director of the
National Veterinary Research Institute in Pulawy, where the tests were conducted.
Samples were being sent to Britain for further tests.
The swans were found dead Thursday in Torun, about 200 kilometers (120 miles)
northwest of Warsaw.
Polish authorities have implemented a set of European Union precautionary measures
approved last month for dealing with a bird flu outbreak.
Those measures include ordering poultry indoors within three kilometers (two miles) of
the outbreak as well as intensified checks on any meat leaving the area.
Among the other European countries that have confirmed cases of the deadly H5N1
strain are Poland's western and eastern neighbors, Germany and Ukraine.
The H5N1 strain has killed dozens of humans since 2003, mostly in Asia, in addition to
devastating poultry stocks.

1/4
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A1 - Durée : 30 minutes

I- ABOUT THE TEXT : tick the box corresponding to the definition or the synonym of the
underlined words as used in the excerpt.

1. swan
A- bad boys
B- aquatic birds
C- wipers
D- white cats
2. strain
A- family
B- line on the floor
C- stress
D- contagious properties
3. Samples
A- Easy to understand
B- Small letters
C- specimens
D- not very clever people
4. implemented
A- carried out
B- increased
C- avoided
D- underlined
5. outbreak
A- sudden rise in the incidence of a disease
B- which can break when you put it outside
C- which goes out as soon as it is broken
D- cure
6. checks
A- small chickens
B- inspections
C- embargo
D- judgments
7. western
A- coming from the West
B- american movie
C- movie involving cow-boys
D- hotel
8. poultry
A- domesticated birds
B- boiled chicken
C- roast chicken
D- vaccine against bird-flu

II- GRAMMAR (In each group of sentences only one is correct. Tick the box
corresponding to it) :

9-
A- If she saw him, she wouldn’t even have said hello to him
B- If she sees him, she wouldn’t even have said hello to him
C- If she has seen him, she wouldn’t even have said hello to him
D- If she had seen him, she wouldn’t even have said hello to him

2/4
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A1 - Durée : 30 minutes

10-
A- What would they expect us to tell them ?
B- What would they expect we to tell them ?
C- What would they expect we tell them ?
D- What would they expect we told them ?
11-
A- What did they want me do?
B- What did they want me doing?
C- What wanted they me to do?
D- What did they want me to do?
12-
A- They will drive her home as soon as they will can
B- They will drive her home as soon as they will be able to
C- They will drive her home as soon as they will could
D- They will drive her home as soon as they can
13-
A- You wouldn’t have tell so many lies when you have talked to him.
B- You shouldn’t have told so many lies when you talked to him.
C- You shouldn’t tell so many lies when you talked to him.
D- You didn’t tell so many lies when you have talked to him.
14-.
A- She should understand very well what it should all be about
B- She may very well understand what it is all about
C- She must have understood very well what it had all be about
D- She ought very well understand what it is all about
15-.
A- Peter is about to move into his new house
B- Peter must to move into his new house
C- Peter will to move into his new house
D- Peter might to move into his new house
16-
A- It seems quite difficult to make him understand what we are looking for.
B- It seems quite difficult to make him understood what we are looking for.
C- It seems quite difficult to make him be understood what we are looking for.
D- It seems quite difficult to make him be understanding what we are looking for.
17-
A- He said he would go back home as soon as we tells him.
B- He said he would go back home as soon as we tell him.
C- He said he would go back home as soon as we tells him.
D- He said he would go back home as soon as we told him.
18-
A- Queen Elizabeth II is queen of England .
B- Queen Elizabeth II is the queen of England
C- Queen Elizabeth II is a queen of England
D- Queen Elizabeth II is Queen of England
19-
A- My phone number is two, seven hundred and eighty-five, thirty-six, thirty-six,
thirty-two
B- My phone number is twenty-seven, eighty-five, thirty-six, thirty-six, thirty-two
C- My phone number is two, seven, eight, five, three, six, three, six, three, two
D- My phone number is two thousand, seven hundred and eighty-five, thirty-six,
thirty-six, thirty-two
20-
A- They all are very good books but Wuthering Heights is the more best
B- They all are very good books but Wuthering Heights is the better
C- They all are very good books but Wuthering Heights is the more good
D- They all are very good books but Wuthering Heights is the best

3/4
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A1 - Durée : 30 minutes

21-
A- Your friends were such amusing !
B- Your friends were so amusing !
C- Your friends were such an amusing !
D- Your friends were how much amusing !
22-
A- This is Edgar whom you used to play football with when you were young.
B- This is Edgar which you used to play football with when you were young.
C- This is Edgar whom you used to play football when you were young
D- This is Edgar whose you used to play football when you were young
23-
A- He reproached his wife with not telling him the truth.
B- He reproached his wife by not telling him the truth.
C- He reproached his wife from not telling him the truth.
D- He reproached his wife to not telling him the truth.
24-
A- He doesn’t expect all his students becoming engineers.
B- He doesn’t expect all his students to become engineers.
C- He doesn’t expect all his students become engineers.
D- He doesn’t expect all his students are becoming engineers.
25-
A- I saw him in 2001 but Karen had seen him six years ago
B- I saw him in 2001 but Karen had seen him six years before
C- I saw him in 2001 but Karen had seen him six years since then
D- I saw him in 2001 but Karen had seen him six years ever since
26-
A- The soldiers are being given their new weapons.
B- The soldiers are giving down their new weapons.
C- The soldiers are being give their new weapons.
D- The soldiers are being giving their new weapons.
27-
A- I don’t want understand what you mean.
B- I don’t really understand what you mean.
C- I don’t can understand what you mean.
D- I don’t however understand what you mean.
28-
A- They had been walking for five minutes when it started raining.
B- They have walked for five minutes when it started raining.
C- They walked for five minutes when it started raining.
D- They have been walking for five minutes when it started raining.
29-
A- They haven’t met their friends today
B- They haven’t met their friends yesterday
C- They haven’t met their friends then
D- They haven’t met their friends still
30-
A- How often do you take the bus ?
B- How much do you take the bus ?
C- What do you take the bus ?
D- Which do you take the bus ?

4/4
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A1 - Durée : 30 minutes

grille réponse

A B C D A B C D A B C D

1 11 21

2 12 22

3 13 23

4 14 24

5 15 25

6 16 26

7 17 27

8 18 28

9 19 29

10 20 30
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A1 - Durée : 30 minutes

grille réponse

A B C D A B C D A B C D

1 11 21

2 12 22

3 13 23

4 14 24

5 15 25

6 16 26

7 17 27

8 18 28

9 19 29

10 20 30
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A2 - Durée : 30 minutes

Prénom : ______________________ NOM : _______________________

Numéro Identifiant : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

cadre réservé au correcteur

Note finale / 90

Concours d'entrée
1ère année Cycle Préparatoire
Intégré
ECE

Sessions 2006

anglais
Sujet n° A2
Durée : 30 minutes
Coefficient : 1,5
Consigne : Pour chaque question de chaque exercice, cochez la case
correspondant à votre réponse dans la grille jointe à ce sujet

Règles de notation : Bonne réponse Ö + 3 points


Mauvaise réponse Ö - 1 point
Sans réponse Ö 0 point

NB : l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite.


Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A2 - Durée : 30 minutes

I- READ THE TEXT CAREFULLY THEN ANSWER THE QUESTIONS


Times Online March 08, 2006

Brussels calls for common energy policy


BY MILES COSTELLO

The European Union has called on member states to agree a common energy policy,
amid fierce national protectionism and concerns about "serious malfunctions" in the way
the markets currently work. Brussels' Energy Commissioner, Andris Piebalgs, said: "The
completion of the internal market, the fight against climate change, and security of
supply, are common energy challenges that call for common solutions. It is time for a
new European energy policy." Less than a month after promising to clamp down on
alleged anti-competitive practices operated by some of the continent's major energy
companies, the European Commission today set out six priority areas. These include a
European energy regulator - whose powers would supercede those of British watchdog
Ofgem - prioritising an "interconnection" plan for the European network, and taking
concrete steps to ensure a level playing field among providers."The energy challenges
of the 21st century require a common EU response. The EU is an essential element in
delivering sustainable, competitive and secure energy for European citizens," Commission
president Jose Manuel Barroso said. "A common approach, articulated with a common
voice, will enable Europe to lead the search for energy solutions," he said…

I- ABOUT THE TEXT : tick the box corresponding to the definition or the synonym of the
underlined words as used in the excerpt.

1. fierce
A- proud
B- furiously active or determined
C- patriotic and zealous
D- which has nothing to do with Europe
2. completion
A- act of successfully carrying out
B- color of someone’s skin
C- vegetable which looks like cucumber
D- special food you can find in some markets
3. supply
A- something added to a whole
B- a way of asking with insistance
C- superiority
D- filling a want or need
4. to clamp down
A- to impose restrictions
B- to encourage
C- to put delicately on the floor
D- to throw violently on the floor
5. alleged
A- made lighter
B- supposed
C- low-fat
D- unfair

1/4
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A2 - Durée : 30 minutes

6. supercede
A- be superior to
B- take the place of
C- cancel
D- add something to
7. watchdog
A- a watch with a dog drawn inside
B- scapegoat
C- an unprecise watch
D- dog kept to guard property
8. providers
A- suppliers
B- policemen
C- sleuths
D- baseball players

II- GRAMMAR (tick the box corresponding to the words or phrases which should fill in
the blanks) :

9- This is one of the most good-looking woman I have ever met. However, I think….. is
still more beautiful.
A- the Paul’s wife
B- Paul’s
C- that of Paul
D- Paul’s wife
10- What’s……….up after this programme ?
A- going
B- keeping
C- coming
D- turning
11- My neighbour is very happy. Business is looking……….
A- over
B- through
C- on
D- up
12- He wishes he were ………. with this difficult problem .
A- over
B- through
C- on
D- up
13- I’ d rather you………. with me.
A- was
B- were
C- would be
D- will be
14- The musician ………. you are writing to is the one………. gave that wonderful concert.
A- which / whom
B- who / who
C- whose / Ø
D- Ø / who
15- I am now ready to live in……….
A- Netherlands
B- The France
C- The USA
D- UE

2/4
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A2 - Durée : 30 minutes

16- Today is the………. of May.


A- 21th
B- 21rd
C- 21nd
D- 21st
17- The visitors were ………. happy we took them to the Eiffel Tower !
A- so
B- such a
C- so much
D- such
18- Days are getting……….
A- Shorter and shorter
B- more and more short
C- more shorter and more shorter
D- more and more shorter
19- They don’t want to be at the station until four o’clock ,……….
A- I am not
B- I am
C- I don’t
D- I do
20- She can’t eat snails,………
A- me too
B- co can I
C- neither can I
D- so do I
21- John hasn’t been writing letters to his parents ………. 2002
A- since
B- ago
C- for
D- during
22- He hasn’t ……….. come back into the classroom for five minutes
A- be able to
B- have to
C- been
D- been allowed to
23- ………. we have a break ?
A- And if
B- Shall
C- If
D- What about
24- They haven’t ………….. understood what you mean
A- just
B- actually
C- yet
D- almost
25-They ………. to tell Mary the truth because she badly needs it.
A- must
B- have
C- had
D- are to
26- They wouldn’t like us………. them what they have to do.
A- in telling
B- to tell
C- tell
D- telling

3/4
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A2 - Durée : 30 minutes

27- We didn’t approve……….Mary’s decision.


A- of
B- Ø
C- with
D- off
28- These babies are very quiet; they aren’t used ………..rocked very often
A- to be
B- being
C- to being
D- be
29- Helen is a ………. woman
A- fair-hair
B- faired-hair
C- fair-haired
D- hair-fair
30- Mummy was sure these shoes were ……….
A- At Paul
B- Paul’s
C- The Paul’s
D- To Paul

4/4
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A2 - Durée : 30 minutes

grille réponse

A B C D A B C D A B C D

1 11 21

2 12 22

3 13 23

4 14 24

5 15 25

6 16 26

7 17 27

8 18 28

9 19 29

10 20 30
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A2 - Durée : 30 minutes

grille réponse

A B C D A B C D A B C D

1 11 21

2 12 22

3 13 23

4 14 24

5 15 25

6 16 26

7 17 27

8 18 28

9 19 29

10 20 30
Prénom : ______________________ NOM : _________________________

Numéro Identifiant : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

cadre réservé au correcteur

Note finale / 90

Concours d'entrée
1ère année Cycle Préparatoire Intégré
ECE

Sessions 2006

anglais
Sujet n° A3
Durée : 30 minutes
Coefficient : 1,5
Consigne : Pour chaque question de chaque exercice, cochez la case correspondant
à votre réponse dans la grille jointe à ce sujet

Règles de notation : Bonne réponse Ö + 3 points


Mauvaise réponse Ö - 1 point
Sans réponse Ö 0 point

NB : l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite.


Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A3 - Durée : 30 minutes

I- READ THE TEXT CAREFULLY THEN ANSWER THE QUESTIONS

With a major report on the BBC's future due out tomorrow, David Smith and Alice
O'Keeffe look at what the next decade holds for the box in the corner

Sunday March 12, 2006


The Observer

The year is 2016 and Chloe is 16. She keeps up with text and video messages by
unrolling a paper-thin screen wherever she is. A tiny camera beams images from her
day to a video diary on her personal website, which interacts with those of her friends.
Chloe has never heard of CDs or DVDs. When it comes to television, she knows she can
access millions of hours of programmes, in high-definition picture quality, whenever she
likes. She is the viewer of the future and her choice is, literally, without limit.
In Chloe's world, there are no TV listings because there are no TV schedules, and there
are no TV schedules because there are no TV channels. Instead, sitting at her PC, she
logs on to a website geared specifically to teenage girls. She watches programmes sold
there by independent production companies, or even fellow teenagers - not broadcasting,
but narrowcasting.
Gone are the days of racing home because she forgot to set the video; gone, too, the
chat with friends about last night's universally watched big episode. The notion that
television should require her presence at a particular time or place seems quaint, as does
the concept of the commercial break. Chloe has come to expect TV on demand.
Television's role in British culture has almost entirely changed.
Come 2016, Chloe's world is unlikely to be everyone's. Older generations are still likely to
seek the identifiable channel brands they have grown up with…

I- ABOUT THE TEXT : tick the box corresponding to the definition or the synonym of the
underlined words as used in the excerpt.

1. due out
A- required and expected
B- resumed
C- summed up
D- taken out after being hidden for a time
2. unrolling
A- not dancing
B- spreading out like a scoll
C- watching with great attention
D- tearing out
3. tiny
A- very small
B- very performing
C- movie
D- which one can use with no dificulty
4. beams
A- broadcasts
B- enlightens
C- creates
D- shows

1/4
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A3 - Durée : 30 minutes

5. diary
A- newspaper
B- journal
C- film
D- video disc
6. schedules
A- timetables
B- stars
C- screens
D- regulations
7. channels
A- expensive perfumes
B- chains used in television
C- bands of frequencies
D- narrow roads
8. geared
A- started
B- used after pressing the clutch pedal
C- directed
D- adjusted

II- GRAMMAR (tick the box corresponding to the words or phrases which should fill in
the blanks) :

9- They……….starve if they want to get thinner, they should just eat less.
A- don’t have to
B- may not
C- wouldn’t
D- can’t
10- She says she ……….. call on us tonight though she isn’t quite sure about it.
A- has to
B- can
C- may
D- must
11- This ………. to lead to the Civil War.
A- was
B- must
C- might
D- should
12- He said he was going to have his car ………. next week
A- repair
B- repaired
C- be repaired
D- be repairing
13- They will start playing as soon as the conductor…… ready.
A- will have been
B- will be being
C- will be
D- is
14- He doesn’t usually like …………. but with a Rolls Royce, it’s quite different .
A- driving
B- the driving
C- some driving
D- a driving

2/4
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A3 - Durée : 30 minutes

15- There were ………. demonstrators in the streets.


A- five thousand, five hundred and forty – five
B- five thousand five hundred and fourty - five
C- five thousand, five hundred, and forty five
D- five thousand five hundred and forty five
16- As soon as they ………. home, they will ring you.
A- will get
B- will arrive
C- get
D- will have arrived
17- She ………. when she noticed him.
A- has fill in a form
B- was filling in a form
C- had been filling in a form
D- has been filling in a form
18- ………. they ever ……… you they were italians ?
A- Did/tell
B- Were/telling
C- Have/told
D- Had/stell
19- How ………. does the bus stop here?
A- long
B- many
C- often
D- much
20- I really can’t remember where ………..
A- my car is parked
B- is parked mine car
C- is my car parked
D- mine car is parked
21- You met them yesterday,………..
A- isn’t it ?
B- don’’tyou ?
C- didn’t you?
D- aren’t you ?
22- If I ………. more interested, I’ d have asked him to lend me his book .
A- had
B- were
C- was
D- had been
23- What do they want her to ……….?
A- saying
B- said
C- say
D- to say
24- This book isn’t worth……….
A- to read
B- be read
C- reading
D- read
25- I don’t know when I……….. ready.
A- will be
B- will have been
C- am
D- have been

3/4
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A3 - Durée : 30 minutes

26- Both Peter and Edward are very tall but Edward is………..
A- the tallest
B- the taller
C- the most tall
D- the more tall
27- ………. bad tasting water !
A- What
B- What an
C- How
D- How an
28- I don’t know the man …..you’re talking about.
A- of whom
B- with whom
C- which
D- Ø
29- They prevented us ………. our brother.
A- by seeing
B- from seeing
C- to see
D- in seeing
30- They would like their neighbours not………. so noisy.
A- be
B- to be
C- being
D- are being

4/4
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A3 - Durée : 30 minutes

grille réponse

A B C D A B C D A B C D

1 11 21

2 12 22

3 13 23

4 14 24

5 15 25

6 16 26

7 17 27

8 18 28

9 19 29

10 20 30
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A3 - Durée : 30 minutes

grille réponse

A B C D A B C D A B C D

1 11 21

2 12 22

3 13 23

4 14 24

5 15 25

6 16 26

7 17 27

8 18 28

9 19 29

10 20 30
Prénom : _______________________ NOM : _________________________

Numéro Identifiant : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

cadre réservé au correcteur

Note finale / 90

Concours d'entrée
1ère année Cycle Préparatoire Intégré
ECE

Sessions 2006

anglais
Sujet n° A4
Durée : 30 minutes
Coefficient : 1,5
Consigne : Pour chaque question de chaque exercice, cochez la case correspondant
à votre réponse dans la grille jointe à ce sujet

Règles de notation : Bonne réponse Ö + 3 points


Mauvaise réponse Ö - 1 point
Sans réponse Ö 0 point

NB : l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite.


Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A4 - Durée : 30 minutes

I- READ THE TEXT CAREFULLY THEN ANSWER THE QUESTIONS

Vietnam war deserter arrested 38 years on


Julian Borger in Washington
Tuesday March 14, 2006
The Guardian

A man was being held in a US military prison yesterday for deserting from the marines
38 years ago after being caught on the American-Canadian border amid a new drive to
track down Vietnam-era deserters.
Allen Abney, 56, who lives in British Columbia and who is now a Canadian citizen, had
frequently crossed into the US without incident. His family was caught by surprise when
he and his wife were stopped by immigration officials on Thursday on their way to a
social event in Reno, Nevada.
"They were crossing British Columbia-Idaho border, and they handed in their passports
and they were told they would have to come inside," Jessica Abney, the couple's
daughter told the Guardian. "I don't think he'd been worrying about it, because he'd
been in the states hundreds of times since he deserted. I don't think he lived his life that
way."
Mr Abney is not the only ex-marine to have been tracked down for desertion recently.
Since he took over the marine corps Absentee Collection Centre in 2004, chief warrant
officer James Averhart has reopened cold cases and claims to have tracked down 33
deserters. "I have a different leadership style than the guys who have had this job. My
job is to catch deserters. And that's what I do," he told Florida's St Petersburg Times.
The army, navy and air force are less determined, shelving cold cases after an initial
inquiry. Last year, a 65-year-old man from Florida, Jerry Texiero, was arrested for
desertion 40 years earlier. But instead of being prosecuted, he was released with an
"other than honourable discharge", after being held in jail for five months…

I- ABOUT THE TEXT : tick the box corresponding to the definition or the synonym of the
underlined words as used in the excerpt.

1- border
A- boundary
B- relationship
C- motorway
D- sea-side
2- handed in
A- put in hand
B- presented for review
C- hit
D- tore off in order not to be caught
3- the Guardian
A- A housekeeper
B- A cow-boy
C- A newspaper
D- A person who looks after the Queen of England
4- took over
A- assumed control of
B- overtook the boat preceding his
C- started getting dressed
D- overthrew

1/4
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A4 - Durée : 30 minutes

5- claims
A- shouts loudly
B- eats sea-shell
C- asserts
D- says in a loud voice
6- guys
A- persons
B- few people
C- plants
D- first names
7- shelving
A- putting aside
B- using a razor
C- using a bookshelf
D- heating
8- released
A- hired again
B- set at ease
C- set free
D- judged

II- GRAMMAR (tick the box corresponding to the words or phrases which should fill in
the blanks) :

9-Look ! What a strange policeman ………. !


A- is my wife talking to
B- does my wife talk to
C- my wife talks to
D- my wife is talking to.
10- We ………. always ………. to him when he stayed with us.
A- don’t/talk
B- aren’t/talking
C- were/talking
D- have been/talking
11- Jane………. a single line since last month
A- hasn’t written
B- didn’t write
C- hasn’t be writing
D- wasn’t being written
12- When I was in London, I ………. the same bus every morning.
A- take
B- used to take
C- was taking
D- used to taking
13- I am not ………. the bus every morning
A- take
B- used to take
C- was taking
D- used to taking
14- Where were they going when you ………. them
A- called
B- have called
C- has called
D- were being called

2/4
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A4 - Durée : 30 minutes

15- We ……… our car repaired for three weeks


A- were trying to make
B- have tried to make
C- tried to make
D- have been trying to have
16- ………. have you been going during your walk ?
A- How long
B- For how far
C- How far
D- How much time
17- Unfortunately, I ….. be 60 next month
A- am about to
B- am going to
C- am to
D- will
18- What………. you do if I refused your idea ?
A- will
B- do
C- would
D- have
19- When I arrived, the teacher ……….already ………. started the lecture.
A- will/have
B- Ø /had
C- had/Ø
D- Ø / Ø
20- He ………. to learn Chinese although he has spent his holidays in Beijing for the last
ten years.
A- hasn’t been able
B- couldn’t
C- hasn’t been allowed
D- hasn’t had
21- …….go and have a drink ?
A- don’t we
B- will we
C- would we
D- Shall we
22- I hope they won’t ask ……….
A- me be doing this for them
B- me to do this for them
C- me do this for them
D- that me do this for them
23- He is the ………. student in the faculty.
A- baddest
B- worse
C- badder
D- worst
24- I often put ………. sugar in my tea.
A- no
B- some
C- any
D- not any
25- This is the student ………. teacher talked to you last week.
A- what
B- which
C- whose
D- whom

3/4
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A4 - Durée : 30 minutes

26- Fortunately his car didn’t…….. out of town.


A- bring about
B- look up
C- break down
D- show off
27- I really don’t know the reason why they ………. come with us.
A- refused to
B- mustn’t have
C- didn’t have
D- haven’t to
28- I love this little child ! Isn’t ………. cute in that pink skirt !
A- he
B- she
C- it
D- there
29- I saw them this morning; they said they ………. come and see you this afternoon.
A- can
B- would
C- are allowed
D- have to
30- He has too long hair. He’d better have …… cut.
A- them
B- it
C- they
D- him

4/4
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A4 - Durée : 30 minutes

grille réponse

A B C D A B C D A B C D

1 11 21

2 12 22

3 13 23

4 14 24

5 15 25

6 16 26

7 17 27

8 18 28

9 19 29

10 20 30
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Anglais– Sujet n°A4 - Durée : 30 minutes

grille réponse

A B C D A B C D A B C D

1 11 21

2 12 22

3 13 23

4 14 24

5 15 25

6 16 26

7 17 27

8 18 28

9 19 29

10 20 30
Prénom : ________________________ NOM : _________________________

Numéro Identifiant : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

cadre réservé au correcteur

Note finale / 80

Identifiant correcteur _________________

Concours d'entrée
1ère année Cycle Préparatoire Intégré
ECE
Sessions 2006

physique
Sujet n° PH1

Durée : 1 heure
Coefficient : 3
Consigne : Pour chaque question de chaque exercice, cocher VRAI ou FAUX dans la grille
jointe à ce sujet.

Règles de notation : Bonne réponse Ö + 2 points


Mauvaise réponse Ö - 1 point
Sans réponse Ö 0 point

NB : l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite.

Cette épreuve comporte volontairement plus d'exercices que vous ne pouvez en traiter dans le temps qui vous
est imparti. La raison en est que votre professeur n'a pas encore forcément traité l'ensemble du programme
de Terminale S et l'épreuve a été conçue de sorte de vous permettre de choisir 10 exercices que vous pouvez
traiter. De ce fait, vous pouvez obtenir la note maximale sans traiter l'ensemble de l'épreuve. Essayez
cependant d'en faire le maximum.
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique – Sujet n°PH1 - Durée : 1 heure

EXERCICE 1
1. La diffraction est un phénomène spécifique aux ondes électromagnétiques : le son ne peut être
diffracté
2. L’onde diffractée a la même fréquence et la même longueur d’onde que l’onde incidente
3. Dans une figure de diffraction la distance entre le milieu de la frange centrale et la première
λ
extinction est appelée l’écart angulaire θ = 2 ; θ est exprimé en radians et a représente la
a
largeur de l’ouverture.
4. La figure de diffraction créée par un trou circulaire présente une symétrie de révolution.

EXERCICE 2
On considère un satellite de masse m désigné par un point matériel P dans un référentiel géocentrique
supposé galiléen. Ce satellite décrit une orbite circulaire à l’altitude h=α R autour de la Terre de masse
M=6.1024 kg et de rayon R=6400 km . On note G=6.10-11m3.s-2.kg-1 la constante de gravitation et l’on
négligera les forces de frottements dus à l’atmosphère terrestre. L’énergie potentielle du satellite dans le
GmM
champ de gravitation terrestre est EP = −
r
G GMm G
1. La force gravitationnelle exercée par la Terre sur le satellite est F= u dans laquelle r est la

G
distance entre le centre O de la Terre et le point P et u le vecteur unitaire dirigé de O vers P.
2. L’accélération du satellite est tangente à la trajectoire circulaire.
GM
3. La vitesse orbitale du satellite est v0 =
R(1 + α )
1 GMm
4. L’énergie mécanique totale est E =
2 R(1 + α )

EXERCICE 3
JG JJG JJG
On considère le champ de pesanteur, noté g, comme étant uniforme g = guy g = 10 m.s −2 et uy
représente un vecteur unitaire. Un solide S de masse M=10 Kg est lâché sans vitesse initiale à l’instant
t=0 dans le champ de pesanteur terrestre. L’air exerce la force de frottements fluide qui s’écrit :
G JJG
f=-kv²uy avec k coefficient constant positif et v la vitesse du solide S.

1. L’équation différentielle donnant la vitesse du solide en fonction du temps s’écrit :


dv
M + kv² = Mg
dt

Mg
L’équation différentielle qui régit cette chute admet une solution particulière constante v p = .
k

dv k
2. Cette équation devient 2 2
= dt
v −v
p M

2 gt
vp + v vp
La solution de cette équation peut s’exprimer sous la forme =e
vp − v

3. On constate que v p représente la vitesse minimale du mouvement

4. Si v p = 20 m.s −1 alors le coefficient de frottement est k = 2,5 SI

1/5
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique – Sujet n°PH1 - Durée : 1 heure

EXERCICE 4
On considère un ressort horizontal fixé à l’une de ses extrémités et libre de l’autre.
JG
1. Lorsque l’on exerce une force F sur l’extrémité libre du ressort, on effectue un travail
JG JG JJJG JJJG
W(F ) = F .AB où AB représente le déplacement du point d’application de la force.
2. Le travail exercé par un opérateur sur l’extrémité libre du ressort s’oppose au travail exercé par
l’extrémité libre du ressort sur l’opérateur.
On accroche une masse m à l’extrémité libre du ressort qui est assimilé à un oscillateur élastique
horizontal de constante de raideur k effectuant des oscillations d’amplitude xm
1
3. En l’absence de frottement, l’énergie mécanique de cet oscillateur se réduit à Em =
kx²
2
4. L’énergie mécanique d’un oscillateur élastique se conserve uniquement en présence de
frottements

EXERCICE 5
Deux objets identiques sont lancés depuis le sommet d'une tour haute de 80 m. Le premier objet, intitulé
A, est simplement lâché. Le second, intitulé B est lancé horizontalement avec une vitesse initiale
v0=9 ms-1 , une seconde après l'objet A. On s'intéresse à l'arrivée de ces deux objets au sol. On oriente
l’axe vers le bas, on néglige la résistance de l'air et on prend g = 10 N/kg.
1. A arrive au sol à une vitesse de plus de 144 km.h-1
2. L'objet B arrive au sol avec une plus grande vitesse que celle de l’objet A, mais la différence de
vitesse est inférieure à 2 ms-1
3. B arrive plus tard que A, le décalage temporel est d'environ 0,2 s.
4. Si on augmentait la hauteur de chute, B réduirait son retard sur A, sans toutefois le rattraper
jamais

EXERCICE 6
On considère l’accélération de la pesanteur, notée g, comme étant uniforme et égale à 10 m.s −2 et on
négligera tous les frottements. Un solide de masse M=100g est abandonné d’un point A sans vitesse
initiale le long d’un plan incliné par rapport à l’horizontal d’un angle α = 30° . L’extrémité du plan incliné
est notée B et on donne AB=2,5 m
1. Le mouvement de ce solide est rectiligne uniformément accéléré
2. La durée du parcours AB est d’une seconde

En réalité lorsqu’on chronomètre la durée de glisse du solide, on trouve 2 s. Ce ralentissement est dû à


G
une force de frottement notée f que l’on considèrera pour toute la suite de l’exercice
3. On a f = 0,5 N
On lance le solide du bas (point B) vers le haut avec une vitesse initiale de 17,5 m.s −1
4. Le solide ne pourra pas aller au-delà d’un point noté C situé à une distance de 1 mètre du point B

EXERCICE 7
Les données de cet exercice sont : Z = 6; m = 12 uma pour le carbone, la masse de l’électron
me = 0,0005 uma , la masse du proton mp = 1, 0070 uma , la masse du neutron mn = 1, 0087 uma et
l’énergie de liaison moyenne par nucléon du noyau 4
He : E = 7 Mev / nucléon
A

1. La masse du noyau de carbone en unité de masse atomique est quasiment égale à la masse de
l’atome de carbone

2. Le défaut de masse du noyau de carbone est Δ ( C ) = 0, 0942 uma


12
6

L’énergie de liaison associée à 1 uma est de l’ordre de 1000 Mev.

3. L’énergie de liaison du noyau de carbone est de 150 Mev

On estime que la fusion de 3 noyaux d’ 4He en 1 noyau de Carbone expliquerait l’abondance du 12


C
4. L’énergie libérée au cours de cette fusion est de l’ordre de 12 Mev

2/5
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique – Sujet n°PH1 - Durée : 1 heure

EXERCICE 8
On considère deux milieux liquides en équilibre séparés par une surface S. Un corps solide de masse M
est en équilibre, et est situé entre les deux liquides (voir figure ci-dessous).

1. Le liquide 2 est plus dense que le liquide 1


2. La poussée d’Archimède qu’exerce le fluide 2 sur le corps M est dirigée comme la gravité
3. La poussée d’Archimède totale est indépendante de la hauteur h dont le corps s’enfonce dans le
liquide 1
4. La poussée d’Archimède subie par le corps solide est fonction de la valeur de la masse M

EXERCICE 9
Un ballon de masse m est lancé à l’instant initial depuis O, avec une vitesse initiale de module v0 et
faisant avec le sol, confondu avec l’axe Ox horizontal, un angle α (voir figure ci-dessous). L’axe Oz sera
pris vertical ascendant. On considère l’accélération de la pesanteur, notée g, comme étant uniforme et
égale à 10 m.s −2 .

1. L’expression de l’abscisse est x(t ) = v0 ( cos α ) t


1
2. L’expression de l’ordonnée est z(t ) = gt² − v0 ( sin α ) t
2
3. Cette trajectoire représente une portion de parabole et son équation s’écrit
1 gx²
z( x ) = − + xtgα
2 v02 cos2 α
v02 sin2 α
4. L’altitude maximale atteinte par ce ballon est H =
2g

3/5
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique – Sujet n°PH1 - Durée : 1 heure

EXERCICE 10
Soit le circuit RC ci-dessous comprenant un générateur de tension continue E= 10 V, un interrupteur K,
un condensateur de capacité C et une résistance R. u désigne la tension aux bornes du condensateur et i
le courant circulant dans le circuit, u(0) = u0 = 2 V avant la fermeture de l’interrupteur. L’interrupteur K
est fermé et à t = 10 ms, u = u1 = 6 V et i = i1 = 1 mA . On fera l’approximation ln(2) ≈ 0,5 .

du
1. L’intensité dans le circuit s’écrit i = C
dt
du(t )
2. L’équation différentielle du circuit est RC + u(t ) = E
dt
−t
La solution de cette équation différentielle avec second membre est u(t ) = Ve RC + E où V doit être
déterminée à l’aide des conditions initiales.
3. La valeur de la résistance est R = 4 k Ω
4. La valeur de la capacité est C = 5 μ F

EXERCICE 11
On constitue un circuit électrique en alimentant en série une bobine d'inductance L=10 mH et une
résistance électrique R = 10 k Ω . En régime permanent, ce circuit est parcouru par le courant I=12 mA .
1. Le circuit est alimenté par une fém e=12 V
2. La constante de temps est de l’ordre d’une seconde
3. Il y a alors 1,44 μ J qui sont mobilisés sous forme magnétique dans le circuit
4. Si la valeur de l’inductance augmente, le courant s’établit plus vite

EXERCICE 12
On place un condensateur dans un circuit électrique comportant un générateur de courant, capable de
délivrer un courant d'intensité I=2 mA constante, et un interrupteur. On maintient l'interrupteur fermé
pendant 40 s.
1. La quantité d'électricité circulant dans le circuit pendant ce laps de temps vaut 80 mC.
2. La différence de potentiel entre les bornes du condensateur vaut 200 V si sa capacité vaut
400 μF
3. L'énergie emmagasinée dans le condensateur serait réduite de moitié si on laissait circuler le
même courant pendant la moitié du temps.
4. L'énergie stockée serait doublée si on installait un deuxième condensateur identique en parallèle
avec le premier.

EXERCICE 13
On utilise en Physique, selon le domaine où l'on travaille, un certain nombre de référentiels considérés
comme galiléens, parmi lesquels : le référentiel terrestre, le référentiel géocentrique, le référentiel
héliocentrique.
Ces divers référentiels sont liés entre eux par les relations suivantes :
1. Le référentiel terrestre et le référentiel géocentrique ont nécessairement même origine.
2. Le référentiel géocentrique et le référentiel héliocentrique sont en translation l'un par rapport à
l'autre.
3. Les référentiels terrestre, géocentrique et héliocentrique sont donc galiléens au même degré
d'approximation.
4. Le référentiel terrestre et le référentiel héliocentrique ne diffèrent que par le mouvement de
révolution de la Terre autour du Soleil.

4/5
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique – Sujet n°PH1 - Durée : 1 heure

EXERCICE 14
Le plomb 206
82 Pb résulte d’un certain nombre de désintégrations radioactives de l’élément uranium
238
U.
92

Le bilan de cette réaction est 238


U ⎯⎯→
92
206
82 Pb + xα + y β −

1. Le nombre de particules α est x = 8


2. Le nombre de particules β − est y = 2
3. La loi de décroissance du nombre moyen N(t) de noyaux radioactifs d’un échantillon d’un
échantillon de cet uranium est N(t ) = N0eλt où N0 représente le nombre de noyaux à l’instant t=0
et λ la constante radioactive
4. La demi-vie de cet échantillon est la durée au bout de laquelle son activité est divisée par 2

EXERCICE 15
1. La relation d’Einstein traduit l’équivalence entre la masse et l’énergie
2. La masse d’un noyau est supérieure à la somme des masses de chacun de ses nucléons
E
3. Un noyau est d’autant plus stable que son énergie de liaison l par nucléon est petite.
A
Les noyaux peu stables peuvent se transformer en d’autres noyaux plus stables en libérant de l’énergie.
4. L’énergie libérée notée Q est égale à la perte de masse Q = c² ( mi − mf ) où mi est la somme des
masses des noyaux avant la réaction et mf la somme des masses des noyaux après la réaction

5/5
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique – Sujet n°PH1 - Durée : 1 heure

grille réponse

QUESTION 1 QUESTION 2 QUESTION 3 QUESTION 4 QUESTION 5


V F V F V F V F V F
1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION 6 QUESTION 7 QUESTION 8 QUESTION 9 QUESTION 10


V F V F V F V F V F
1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION 11 QUESTION 12 QUESTION 13 QUESTION 14 QUESTION 15


V F V F V F V F V F
1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n°PH1 - Durée : 1 heure

grille réponse

EXERCICE 1 EXERCICE 2 EXERCICE 3 EXERCICE 4 EXERCICE 5

V F V F V F V F V F

1- „ 1- „ 1- „ 1- „ 1- „
2- „ 2- „ 2- „ 2- „ 2- „
3- „ 3- „ 3- „ 3- „ 3- „
4- „ 4- „ 4- „ 4- „ 4- „

EXERCICE 6 EXERCICE 7 EXERCICE 8 EXERCICE 9 EXERCICE 10

V F V F V F V F V F

1- „ 1- „ 1- „ 1- „ 1- „
2- „ 2- „ 2- „ 2- „ 2- „
3- „ 3- „ 3- „ 3- „ 3- „
4- „ 4- „ 4- „ 4- „ 4- „

EXERCICE 11 EXERCICE 12 EXERCICE 13 EXERCICE 14 EXERCICE 15

V F V F V F V F V F

1- „ 1- „ 1- „ 1- „ 1- „
2- „ 2- „ 2- „ 2- „ 2- „
3- „ 3- „ 3- „ 3- „ 3- „
4- „ 4- „ 4- „ 4- „ 4- „
Prénom : ________________________ NOM : _________________________

Numéro Identifiant : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

cadre réservé au correcteur

Note finale / 80

Identifiant correcteur _________________

Concours d'entrée
1ère année Cycle Préparatoire Intégré
ECE
Sessions 2006

physique
Sujet n° PH2

Durée : 1 heure
Coefficient : 3
Consigne : Pour chaque question de chaque exercice, cocher VRAI ou FAUX dans la
grille jointe à ce sujet.

Règles de notation : Bonne réponse Ö + 2 points


Mauvaise réponse Ö - 1 point
Sans réponse Ö 0 point

NB : l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite.

Cette épreuve comporte volontairement plus d'exercices que vous ne pouvez en traiter dans le temps qui
vous est imparti. La raison en est que votre professeur n'a pas encore forcément traité l'ensemble du
programme de Terminale S et l'épreuve a été conçue de sorte de vous permettre de choisir 10 exercices
que vous pouvez traiter. De ce fait, vous pouvez obtenir la note maximale sans traiter l'ensemble de
l'épreuve. Essayez cependant d'en faire le maximum.
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique – Sujet n°PH2 - Durée : 1 heure

EXERCICE 1
Une voiture de course, d'une masse totale de 650 kg, aborde un virage serré à l'issue d'une longue ligne
droite. La vitesse maximale atteinte dans la ligne droite est de 324 km/h, et le pilote est contraint de
réduire sa vitesse jusqu'à 108 km/h pour prendre le virage. La distance de freinage, pendant laquelle le
-2
conducteur appuie à fond sur sa pédale des freins, est de 240 m. On prendra g=10 m.s comme valeur

du champ de pesanteur.
Pendant ce freinage :
1. La décélération, supposée constante, a duré 10 secondes
2. Les frottements produisent un travail résistant de 2,34 106 J
3. Il faudrait un dénivelé d'environ 180 m pour produire un tel ralentissement.
4. Si le conducteur prend ensuite le virage à vitesse constante, l'accélération sera nulle

EXERCICE 2
Une cabine d’ascenseur chargée a une masse m=1 tonne. Elle monte d’une hauteur de 100 m et est
JG G JJG G
soumise à une force F 1 = −1,1 mg pendant une durée t1 puis F2 = −0, 8 mg pendant une durée t2 jusqu’à
-2
l’arrêt complet de la cabine. On prendra g=10 m.s comme valeur du champ de pesanteur.

1. Pendant la durée t1 , un passager de la cabine a la sensation d’être plus léger


2. Pendant la durée t2 , un passager de la cabine a la sensation d’être plus lourd
3. la durée t2 est le double de la durée t1
1
4. Le travail moteur de cet ascenseur est MJ
2
EXERCICE 3
On considère une masse m accrochée à un ressort vertical de raideur k et de masse négligeable. On
négligera les frottements tout le long de cet exercice.
1. Si cette masse provoque une élongation e à l’équilibre, on peut écrire mg = ke

2. Les oscillations de la masse m autour de la position d’équilibre sont telles que :


m
z + α z = 0 avec α =
k
3. La solution de l’équation différentielle régissant le mouvement peut s’écrire sous la forme
⎛ t ⎞ m
z(t ) = A cos ⎜ 2π + ϕ0 ⎟ avec T0 = 2π
⎝ T0 ⎠ k

Le ressort est tiré vers le bas de la longueur l puis lâché sans vitesse initiale

⎛ k ⎞
4. L’équation horaire du mouvement est alors z(t ) = −l cos ⎜ t +π⎟
⎜ m ⎟
⎝ ⎠

EXERCICE 4
On compare un circuit oscillant mécanique et un circuit oscillant électrique
1. La bobine joue le même rôle dans le circuit électrique que le ressort
2. L’énergie cinétique joue le même rôle dans le système (masse+ressort) que l’énergie magnétique
dans le circuit électrique
3. Le condensateur joue le même rôle dans le circuit électrique que la force élastique dans le
pendule
4. La résistance électrique joue le même rôle dans le circuit électrique que la tension du fil dans le
pendule

1/4
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique – Sujet n°PH2 - Durée : 1 heure

EXERCICE 5
Une substance radioactive, de demi vie égale à 100 s, émet à partir de t = 0 s un nombre de

2.107 particule α par seconde. On prendra ln2 ≈ 0,7


1. La constante de temps de cette substance est de l’ordre de 4 minutes

2. La constante radioactive est de 7.10−3 s −1

3. Le nombre de noyaux présents à l’instant initial est 1010


4. A t = τ le nombre de noyaux initiaux a diminué d’un quart

EXERCICE 6
On considère un condensateur de capacité inconnue C. Après l’avoir chargé, on le relie à un voltmètre de
résistance R = 10 M Ω et on relève la tension u mesurée au cours du temps t. On peut regrouper les

résultats dans le tableau suivant :


t (s) 20 40 60
u (V) 4,06 2,74 1,85

Uo étant une tension constante, τ un temps constant et ϕ 0 une constante sans dimension. On prendra

ln2 ≈ 0,7
−t
1. La tension aux bornes du condensateur s’écrit sous la forme u = U0e τ

2. la constante de temps est τ ≈ 40 ms

3. Ce temps est la durée au bout de laquelle, en décharge, le condensateur est à 63% de sa charge
initiale
4. La valeur de la capacité du condensateur est C = 2 nF

EXERCICE 7
E0
Les différents niveaux d’énergie sont quantifiées c'est-à-dire qu’ils s’écrivent sous la forme En = − .

E0 = 13,6 eV désignant l’énergie d’ionisation de l’atome et n un nombre entier positif. On prendra

la célérité de la lumière dans le vide : 3.108 ms-1; constante de Plank : h ≈ 6 10-34 Js , on approxime la

valeur de la charge élémentaire à e ≈ 1,5 10-19 C

1. Les longueurs d’ondes des radiations émises par l’atome d’Hydrogène sont telles que :

1 ⎛ 1 1 ⎞
= RH ⎜ − ⎟ ; p > m et où RH est une constante appelée constante de Rydberg de l’atome
λ ⎝ m² p² ⎠
d’hydrogène
hc
2. RH constante de Rydberg de l’atome d’hydrogène est égale à
E0

3. La valeur de cette constante est d’environ 5.108 m−1

Les spectres des ions Hélium He + et Lithium Li 2 + ont des spectres ressemblants à celui de l’atome
d’Hydrogène
4. Le point commun entre ces trois espèces est qu’ils ont tous un seul électron

2/4
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique – Sujet n°PH2 - Durée : 1 heure

EXERCICE 8
1. Le passage d’un niveau d’énergie vers un autre niveau d’énergie plus élevée se fait par absorption
de lumière
2. Les valeurs des énergies de transition d’un atome sont de l’ordre de 1 Mev
3. Les valeurs des énergies de transition d’une molécule sont de l’ordre de 1 Mev
4. Les valeurs des énergies de transition d’un noyau atomique sont de l’ordre de 1 Mev

EXERCICE 9
On considère un pendule simple, constitué d'une bille sphérique de masse ponctuelle m=1 kg, suspendue
par l'extrémité d'un fil inextensible de longueur l=1 m à un plafond horizontal. On prendra g=10 N/kg et

π = 3,14; 0,1 ≈ 0,3; 0, 025 ≈ 0,16

1. Pour des amplitudes petites (inférieures à 10 °) la période propre des oscillations est indépendante
de l’amplitude des oscillations
2. Si on réduisait la masse m à 0,25 kg, la période de ce nouveau pendule vaudrait environ 1
seconde.
3. Si on prenait un fil de longueur 0,25 m, la période de ce nouveau pendule de masse m=1 Kg
vaudrait environ 1 seconde.
4. Si on transportait le système à la surface de la planète Mars, sur laquelle on admettra que le
champ gravitationnel a pour intensité g=4 N/kg, la période vaudrait environ 3,14 secondes.

EXERCICE 10
8 −1
La vitesse de propagation de la lumière dans l’air est c = 3.10 m.s . Un four émet des radiations de
9
fréquence f = 3.10 Hz pour chauffer la nourriture.

1. Cette radiation est dans le visible


2. La longueur d’onde de cette vibration est λ = 10 mm

3. La période correspondante est T = 333 ps

4. Lorsque la lumière pénètre dans du verre, on constate qu’elle ralentit

EXERCICE 11
La lumière qui passe par une ouverture rectangulaire, de faibles dimensions par rapport à la longueur
d’onde de la lumière, subit un phénomène de diffraction. On considère un dispositif formé d’un écran
percé de deux ouvertures rectangulaires de forme particulière : de longueur L très grande dans une

direction Y (avec λ << L) et de largeur l très étroite dans la direction perpendiculaire X (avec λ ≥ l ).

1. Le phénomène de diffraction n’a lieu que selon la direction Y direction du grand côté L de la fente.

2. La largeur de la figure de diffraction est d’autant plus importante que la longueur d’onde λ de la

lumière est courte.


3. Pour prévoir et évaluer l’importance du phénomène de diffraction, il faut comparer la longueur

d'onde λ et le petit côté l d’une fente.


4. En réduisant la largeur l de la fente, la diffraction deviendra importante dès que l s’approchera de λ

3/4
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique – Sujet n°PH2 - Durée : 1 heure

EXERCICE 12
On étudie la chute d’une bille de masse m dans un fluide le long de l’axe vertical orienté zz’. Lors de sa
JG
chute la bille déplace une masse M du fluide. Cette bille a une vitesse notée v et sa projection sur l’axe

zz’ est notée v z

1. L’expression de l’équation différentielle qui régit la chute est :

dv z λ (m − M )g
+ vz = avec λ une constante
dt m m

2. λ représente le coefficient de frottement et s’exprime en N.m .s


-2 -1

(m - M )g
3. L’expression de la vitesse limite est vlim = v z =
λ
La vitesse de chute de cette bille est grande
4. Le fluide considéré est l’air, on peut considérer qu’on se trouve en chute libre

EXERCICE 13
1. un condensateur chargé et une bobine parcourue par un courant sont considérés comme
des réservoirs d’énergie
2. si un circuit RC est idéal alors l’énergie emmagasinée par le condensateur est constante
3. si la bobine a une résistance non négligeable, l’énergie électromagnétique totale d’un
circuit RLC n’est pas constante
Pour éviter l’amortissement dans un circuit RLC, on peut insérer un générateur dont le rôle est de fournir
l’énergie perdue par transfert thermique
4. Il en résulte une diminution de la période des oscillations
EXERCICE 14
On place un condensateur dans un circuit électrique comportant un générateur de courant, capable de
délivrer un courant d'intensité i=2 mA constante, une résistance R = 10 Ω , un condensateur de capacité
C = 400 μ F et un interrupteur. On maintient l'interrupteur fermé pendant 40 s.

1. La quantité d'électricité circulant dans le circuit pendant ce laps de temps vaut 80 mC


2. La différence de potentiel entre les bornes du condensateur vaut 200 V
3. La rapidité avec laquelle se charge ou se décharge un condensateur est donnée par la
constante de temps τ = 1 ms

4. L'énergie stockée diminue de moitié si on installe un deuxième condensateur identique en


parallèle avec le premier
EXERCICE 15
Un satellite de masse m tourne autour de la Terre de masse M sur une orbite à l’altitude h. La valeur du
rayon de la Terre pris à l’équateur est R=6370km , la constante de gravitation universelle est notée G.
mM
1. La force de gravitation qui s’exerce à l’altitude h est F = G

On assimile la force de la pesanteur à la force gravitationnelle de l’attraction terrestre.
M
2. L’accélération de la pesanteur terrestre au niveau du sol s’écrit donc g0 =G

3. La force qui permet au satellite de rester en orbite est centrifuge
4. Si l’orbite du satellite est circulaire alors son accélération est seulement centripète

4/4
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique – Sujet n°PH2 - Durée : 1 heure

grille réponse

QUESTION 1 QUESTION 2 QUESTION 3 QUESTION 4 QUESTION 5


V F V F V F V F V F
1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION 6 QUESTION 7 QUESTION 8 QUESTION 9 QUESTION 10


V F V F V F V F V F
1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION 11 QUESTION 12 QUESTION 13 QUESTION 14 QUESTION 15


V F V F V F V F V F
1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n°PH2 - Durée : 1 heure

grille réponse

EXERCICE 1 EXERCICE 2 EXERCICE 3 EXERCICE 4 EXERCICE 5

V F V F V F V F V F

1- „ 1- „ 1- „ 1- „ 1- „
2- „ 2- „ 2- „ 2- „ 2- „
3- „ 3- „ 3- „ 3- „ 3- „
4- „ 4- „ 4- „ 4- „ 4- „

EXERCICE 6 EXERCICE 7 EXERCICE 8 EXERCICE 9 EXERCICE 10

V F V F V F V F V F

1- „ 1- „ 1- „ 1- „ 1- „
2- „ 2- „ 2- „ 2- „ 2- „
3- „ 3- „ 3- „ 3- „ 3- „
4- „ 4- „ 4- „ 4- „ 4- „

EXERCICE 11 EXERCICE 12 EXERCICE 13 EXERCICE 14 EXERCICE 15

V F V F V F V F V F

1- „ 1- „ 1- „ 1- „ 1- „
2- „ 2- „ 2- „ 2- „ 2- „
3- „ 3- „ 3- „ 3- „ 3- „
4- „ 4- „ 4- „ 4- „ 4- „
Prénom : ________________________ NOM : _________________________

Numéro Identifiant : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

cadre réservé au correcteur

Note finale / 80

Identifiant correcteur _________________

Concours d'entrée
1ère année Cycle Préparatoire Intégré
ECE
Sessions 2006

physique
Sujet n° PH3

Durée : 1 heure
Coefficient : 3
Consigne : Pour chaque question de chaque exercice, cocher VRAI ou FAUX dans la
grille jointe à ce sujet.

Règles de notation : Bonne réponse Ö + 2 points


Mauvaise réponse Ö - 1 point
Sans réponse Ö 0 point

NB : l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite.

Cette épreuve comporte volontairement plus d'exercices que vous ne pouvez en traiter dans le temps qui
vous est imparti. La raison en est que votre professeur n'a pas encore forcément traité l'ensemble du
programme de Terminale S et l'épreuve a été conçue de sorte de vous permettre de choisir 10 exercices
que vous pouvez traiter. De ce fait, vous pouvez obtenir la note maximale sans traiter l'ensemble de
l'épreuve. Essayez cependant d'en faire le maximum.
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique – Sujet n°PH3 - Durée : 1 heure

EXERCICE 1
Un jeune skieur de 50 kg descend une piste de pente 45° sans prendre d’élan. On néglige les forces de
−1
frottements ainsi que la résistance de l’air. On donne g = 10 m.s ; sin 45° = cos 45° = 0, 7
1. L’accélération normale est aN = 0
2. le module de la force normale agissant sur le skieur est de 350 N
3. Le module de la force motrice qui fait glisser le skieur est de 350 N
4. l’accélération résultante est nulle

EXERCICE 2
Une sonde de météorologie est un ballon qui a une masse à vide m=5 Kg et un rayon de 3 mètres quand
il est gonflé au dihydrogène. Cette sonde transporte une masse d’instruments de mesure de 5 Kg. La
masse volumique de l’air est ρair = 1 Kg.m et celle du dihydrogène ρ = 0, 1 Kg.m . On prendra
−3 −3

g = 10 m.s ; π ≈ 3
−2

3
1. L e volume du ballon est de 108 m
2. La poussée d’Archimède est Π = 50 N
3. Le poids de la sonde chargée lorsque le ballon est gonflé est de 208 N
4. La sonde décolle car le poids total dépasse de loin la poussée d’Archimède

EXERCICE 3
Une voiture tracte une caravane sur une distance de 500 mètres en exerçant une force de 100 kN.
1. Le travail moteur effectué par cette voiture est W = 50 MJ
La voiture doit effectuer une manœuvre pour garer la caravane et exerce une force de 50 kN dans le sens
opposé au mouvement sur une distance de 100 mètres.
2. Le travail exercé par la voiture pour garer la caravane est un travail moteur
3. Ce travail est W = 5 MJ
4. Le travail exercé par la caravane est un travail résistant

EXERCICE 4
On constate sur les autoroutes des bandes de sillons distants de 10 cm pour améliorer l’adhérence sur
route mouillée. Une voiture qui a des pneus de 60 cm de diamètre roule sur cette autoroute. La fréquence
propre de vibration du système de suspension de la voiture est de 15 Hz.
1. La voiture entre en résonnance si elle roule à une vitesse de 1,2 m.s-1
2. La vitesse pour laquelle la fréquence de résonnance est atteinte dépend du diamètre des roues

On considère un pendule simple de masse m et de longueur l


l
3. La période propre de vibration de ce pendule est T0 = 2π
g
4. L’expression de la période propre n’est valable que si l’on a isochronisme des oscillations

EXERCICE 5
Un prisme est un milieu dispersif qui décompose la lumière du faisceau qu'il reçoit.
1. la longueur d'onde dépend du milieu dans lequel l'onde se propage
2. l'indice de réfraction n d'un milieu homogène transparent, pour une radiation de fréquence
v
donnée est n = , c est la célérité de la lumière dans le vide et v la célérité de la lumière dans
c
ce milieu transparent
3. un milieu est dispersif lorsque la vitesse v de l'onde qui se propage dans ce milieu dépend de la
fréquence f de l'onde
4. au passage air- verre, la radiation bleue est plus déviée que la radiation rouge

1/6
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique – Sujet n°PH3 - Durée : 1 heure

EXERCICE 6
On étudie le mouvement d’oscillation d’une masse m accrochée à un ressort de raideur k contraint à se
déplacer sans frottement sur un plan horizontal. La longueur du ressort au repos est lo
m
1. l’équation de ce mouvement obéit à l’équation différentielle x ′′ + x =0
k
k m
2. la pulsation de ce mouvement est ω = et sa période est T = 2π
m k
L’amplitude du mouvement est notée a
k
3. on exprime la vitesse maximale de la masse oscillante par vmax = a
m
⎡ x² ⎤
4. La vitesse du mouvement en fonction de l’élongation de l’oscillateur peut s’écrire v x2 = vmax
2
⎢1 − a² ⎥
⎣ ⎦

EXERCICE 7
Un faisceau de lumière, parallèle monochromatique, de longueur d’onde λ, arrive sur une
fente verticale de dimension a de l’ordre du dixième de millimètre.
1. La figure de diffraction observée sur l’écran situé à une distance D, grande devant a, a une allure
horizontale
2. La fréquence d’une radiation lumineuse monochromatique, qui passe d’un milieu transparent à un
autre milieu d’indice plus faible, ne change pas
3. La longueur d’onde d’une radiation lumineuse monochromatique, qui passe d’un milieu
transparent à un autre milieu d’indice plus faible, ne change pas

Un bouchon de liège flotte sur la surface calme d’un étang. Soudain un promeneur jette un caillou à
quelques mètres du flotteur créent une onde qui se propage à la surface de l’eau à la vitesse v

4. Le flotteur se déplace à la célérité v de l’onde

EXERCICE 8
L’élément carbone est présent sous forme de deux isotopes stables, le carbone 12, le carbone 13 et d’un
isotope instable, le carbone 14. Le temps de demi-vie du carbone 14 est de l’ordre de 5000 ans.

12 13 14
On prendra Carbone 12 : 6 C ; Carbone 13 : 6 C ; Azote 14 : 7 N. ln2 = 0,5 et une année comptant
3.107 secondes.

Le bombardement des noyaux d’atomes d’azote par les neutrons aboutit à la réaction nucléaire dont
14
l’équation est la suivante : 7 N + 01n → ZAY1 + 11H
1. Le noyau ZAY1 est du carbone
0
2. La désintégration du noyau de carbone 14 conduit à l’émission d’un électron de symbole −1 e et
14 14 0
A
d’un noyau Y que l’on peut écrire sous la forme
Z 2 6
C → 7
N + -1
e

3. La désintégration du noyau de carbone 14 est de type β +


4. La constante radioactive du carbone est de l’ordre de 3.10-12 s-1

2/6
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique – Sujet n°PH3 - Durée : 1 heure

EXERCICE 9
Les marins d’un chalutier en perdition sont « hélitreuillés » par un hélicoptère de la marine. Un marin
pesant 80 kg est attaché à une corde puis tracté sous l’hélicoptère qui vole à vitesse constante. On prend
g=10 m.s-².
1. La tension de la corde est T = 0, 8 N
L’hélicoptère est contraint d’accélérer verticalement vers le sol pour éviter un coup de vent à une
accélération de 2,5 m.s-2
2. Le marin se retrouve en situation de gravité réduite
3. Le poids du marin est réduit de 1/3
4. La tension sur la corde devient alors 0, 4 kN

EXERCICE 10
Un condensateur de capacité C=10-2 mF et une résistance R=106 Ω sont montés en série aux bornes d’un
générateur de f .e.m. E =U0. On donne ln2 ≈ 0,7.

R
i
UR
E C U

⎛ −
t

On rappelle que la charge q(t) du condensateur en fonction du temps peut s’écrire q(t ) = CE ⎜ 1 − e RC
⎟.
⎝ ⎠
1. L’énergie WC emmagasinée dans le condensateur est égale à celle dissipée dans la résistance R
pendant la charge
U0
2. L’instant tm pour lequel la tension aux bornes du condensateur est u = , où m est un nombre
m

réel >1 est t m = ⎛ m ⎞


RC ln ⎜ ⎟
⎝ m − 1⎠
Aux bornes du condensateur, on branche un éclateur qui décharge instantanément le condensateur dès
U0
que la différence de potentiel entre ses bornes atteint la valeur u1 = (voir figure ci-dessous).
m

E C U Éclateur

3. On peut décrire l’évolution de u(t) par récurrence :


⎛ t − nt m ⎞
nt1 ≤ t ≤ (n + 1)t1 ; u(t)=U0 ⎜ 1 − exp(− ) ⎟ avec n ≥ 0
⎝ τ ⎠
4. La période Tm de u(t) est Tm = t m

3/6
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique – Sujet n°PH3 - Durée : 1 heure

EXERCICE 11
On réalise le montage représenté sur la figure ci-dessous pour étudier la charge et la décharge d'un
condensateur de capacité C=5μF à travers une résistance électrique. On donne E=10 V, R = 2 kΩ, R' =
10 kΩ. Le condensateur est initialement déchargé, et à la date t = 0 s, on bascule l'interrupteur en
position 1.

1. La tension uC aux bornes du condensateur pendant la phase de charge vérifie l’équation


du
différentielle E = RC C + uC
dt
t
- 1
2. La solution analytique de cette équation est de la forme uC = A (1 - e τ
) avec A= E et τ =
RC
⎛ du ⎞
3. La valeur initiale de la dérivée notée ⎜ C ⎟ est 103 V.s −1
⎝ dt ⎠0
On bascule alors l'inverseur en position 2

4. La constante de temps du circuit devient, lors de la décharge, est égale à (R + R').C

EXERCICE 12
On étudie le mouvement d’un projectile de masse m=100 g tiré à partir du point O avec une vitesse de
50 m.s-1 faisant un angle α de 30° par rapport à l’horizontale. Un tireur situé en A, à une distance OA =
50 m, tire verticalement une balle de masse mB = 20 g avec un fusil. La vitesse initiale de la balle est de
500 m.s-1. L’impact entre le projectile et la balle a lieu au point noté C sur la figure.
On donne g = 10 m.s-2 et à l’origine du mouvement t = 0 et on négligera les frottements sur le
projectile.

1. les coordonnées du vecteur vitesse sont :


JJG ⎧⎪vPx (t) = vP0x = vP0 .(cos α)
vP : ⎨
⎪⎩vPy (t) = -g.t + vP0y = -g.t + vP0.(sin α)
2. les coordonnées du vecteur position sont :
JJG⎧xP (t) = vP0 .(cos α).t

OM : ⎨ 1 2
⎪⎩yP (t) = g.t - v0 .(sin α).t
2
3. le point d’impact C du projectile et de la balle est situé à xC = 50 m
4. L’instant d’impact pour le projectile se fait à 1,4 seconde après son tir

4/6
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique – Sujet n°PH3 - Durée : 1 heure

EXERCICE 13
On réalise le montage schématisé ci-après. Le générateur de tension continue délivre une tension de 6 V.
Les voies Y1 et Y2 indiquant les branchements au dispositif informatisé d'acquisition de données. On
donne e−5 ≈ 6.10−3

On commence par fermer K tout en maintenant K’ ouvert. Le dipôle RC est alors soumis à un échelon de
tension de valeur E.
1. Immédiatement après la fermeture de l’interrupteur K, notre dispositif peut être représenté par
la figure ci-dessous indiquant la tension uc aux bornes du condensateur tout en respectant la loi
d’Ohm

2. On observe un régime instantané à la fermeture de K


3. Pour une durée égale à 5 τ , le condensateur est chargé

5/6
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique – Sujet n°PH3 - Durée : 1 heure

Dans un second temps, on ouvre K puis on ferme K’. Le circuit est alors le siège d'oscillations électriques.
On utilise le mène dispositif informatisé d'acquisition de données pour visualiser, sur la voie 1, la tension
uC aux bornes du condensateur et sur la voie 2, la tension uR aux bornes du conducteur ohmique R.
L'acquisition est synchronisée avec la fermeture de l'interrupteur. On obtient les courbes suivantes

4. La courbe 1 représente la tension aux bornes du condensateur et la courbe 2 la tension aux


bornes de la résistance

EXERCICE 14
La Terre est environ 100 fois plus massive que la Lune. Son rayon est 4 fois plus grand. Il s'ensuit que :
1. La Terre est moins dense que la Lune
2. Un poids de 10 N à la surface de la Terre ne pèsera plus que 1 N à la surface de la Lune.
3. L'équipement d'un astronaute, d'une masse de 100 kg à la surface de la Terre, n'aura qu'une
masse de 10 kg à la surface de la Lune.
4. On ne lirait plus que 14 kg sur une balance si on l'utilise sur la Lune, alors qu'elle indiquait 80 kg
sur Terre

EXERCICE 15
On considère le spectre d’émission d’une lampe à vapeur de Sodium représenté sur la figure ci-dessous

1. La différence entre un spectre d'absorption et un spectre d'émission est que le premier se


distingue lorsque le matériau reçoit de la lumière tandis que le second est produit quand le
matériau émet de la lumière
2. La raie à 568,8 nm, le doublet de sodium et la raie à 615,4 nm appartiennent au domaine du
visible
3. La raie à 330,3 nm appartient au domaine de l’infrarouge
4. La fréquence associée à la raie de longueur d’onde 330,3 nm est de l’ordre de 1015 Hz

6/6
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique – Sujet n°PH3 - Durée : 1 heure

grille réponse

QUESTION 1 QUESTION 2 QUESTION 3 QUESTION 4 QUESTION 5


V F V F V F V F V F
1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION 6 QUESTION 7 QUESTION 8 QUESTION 9 QUESTION 10


V F V F V F V F V F
1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION 11 QUESTION 12 QUESTION 13 QUESTION 14 QUESTION 15


V F V F V F V F V F
1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n°PH3 - Durée : 1 heure

grille réponse

EXERCICE 1 EXERCICE 2 EXERCICE 3 EXERCICE 4 EXERCICE 5

V F V F V F V F V F

1- „ 1- „ 1- „ 1- „ 1- „
2- „ 2- „ 2- „ 2- „ 2- „
3- „ 3- „ 3- „ 3- „ 3- „
4- „ 4- „ 4- „ 4- „ 4- „

EXERCICE 6 EXERCICE 7 EXERCICE 8 EXERCICE 9 EXERCICE 10

V F V F V F V F V F

1- „ 1- „ 1- „ 1- „ 1- „
2- „ 2- „ 2- „ 2- „ 2- „
3- „ 3- „ 3- „ 3- „ 3- „
4- „ 4- „ 4- „ 4- „ 4- „

EXERCICE 11 EXERCICE 12 EXERCICE 13 EXERCICE 14 EXERCICE 15

V F V F V F V F V F

1- „ 1- „ 1- „ 1- „ 1- „
2- „ 2- „ 2- „ 2- „ 2- „
3- „ 3- „ 3- „ 3- „ 3- „
4- „ 4- „ 4- „ 4- „ 4- „
Prénom : ________________________ NOM : _________________________

Numéro Identifiant : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

cadre réservé au correcteur

Note finale / 80

Identifiant correcteur _________________

Concours d'entrée
1ère année Cycle Préparatoire Intégré
ECE
Sessions 2006

physique
Sujet n° PH4

Durée : 1 heure
Coefficient : 3
Consigne : Pour chaque question de chaque exercice, cocher VRAI ou FAUX dans la
grille jointe à ce sujet.

Règles de notation : Bonne réponse Ö + 2 points


Mauvaise réponse Ö - 1 point
Sans réponse Ö 0 point

NB : l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite.

Cette épreuve comporte volontairement plus d'exercices que vous ne pouvez en traiter dans le temps qui
vous est imparti. La raison en est que votre professeur n'a pas encore forcément traité l'ensemble du
programme de Terminale S et l'épreuve a été conçue de sorte de vous permettre de choisir 10 exercices
que vous pouvez traiter. De ce fait, vous pouvez obtenir la note maximale sans traiter l'ensemble de
l'épreuve. Essayez cependant d'en faire le maximum.
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique – Sujet n°PH4 - Durée : 1 heure

EXERCICE 1
On laisse tomber sans vitesse initiale, d'une hauteur h = 1,80 m, deux corps différents, une bille Bl
métallique, de masse m1 = 0,7 kg, et une bille plus légère, B2, de masse m2 = 0,056 kg. On admet
l’existence d’une force supplémentaire de frottement visqueux proportionnelle à la vitesse que l’on peut
JJG JG m
écrire Ff = - αv , α = = 14 x 10-6 SI ;g ≈ 10 m.s-2 .
τ

dv v
1. La vitesse v satisfait à l’équation différentielle + =g selon la verticale descendante Ox
dt τ
⎛ ⎛ t ⎞⎞
On considère que v(t ) = g τ ⎜ 1 − exp ⎜ − ⎟ ⎟ vérifie convenablement l’équation de mouvement de chute de
⎝ ⎝ τ ⎠⎠
ces billes

⎛ ⎛ t ⎞⎞
2. L'équation horaire est x(t ) = g τ ⎜ t + τ + τ exp ⎜ − ⎟ ⎟
⎝ ⎝ τ ⎠⎠
1
3. Une expression approchée de x(t) pour t « τ est x(t) = g t2 , comme s’il n’y avait pas de
2
frottement
4. Si la force de frottement est faible, la durée de chute est de 0,6 s et est la même pour les deux
billes.

EXERCICE 2
Un jeune skieur de 50 kg, glisse de l’arrêt et sans utiliser ses bâtons, sur une pente de 20 mètres de
−2
haut. On prend g = 10 m.s

1. Son énergie potentielle initiale par rapport au bas de la piste est de 1 MJ


−1
2. Si l’on néglige les frottements, sa vitesse en bas de la piste est de 72 km.h

−1
En réalité le skieur arrive en bas de la piste avec une vitesse de 36 km.h

3. Il y a eu perte d’énergie du fait des forces de frottements qui s’opposent au mouvement


4. Le travail des forces de frottements sur le skieur est W = 7,5 kJ

1/7
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique – Sujet n°PH4 - Durée : 1 heure

EXERCICE 3
Un ressort à spires jointives de raideur k et de masse m0 est suspendu verticalement par son extrémité A,
en un lieu où l'accélération de la pesanteur est g. Sa longueur au repos est l0. A l'autre extrémité B on
accroche une masse ponctuelle m. Le ressort s'allonge de la quantité h telle que BO = h. La longueur du
ressort est alors AO = l.

kh
1. g s’exprime en fonction de h par la relation : g =
m
A partir de la position d'équilibre O prise comme origine, on écarte la masse m d'une quantité x et on la
lâche sans vitesse initiale au temps t = 0.
k
2. l'équation du mouvement de la masse m est x  − x =0
m
En supposant le mouvement harmonique de la forme x = asin (ω0t) , où a représente l'amplitude des
oscillations et ω0 leur pulsation
k
3. On a ω20 =
m
4. g en fonction de h et ω20 s’écrit g = hω20

EXERCICE 4
On s'intéresse à la vitesse des gouttes de pluie arrivant sur le sol. On peut mesurer cette vitesse par des
méthodes optiques. On suppose qu'une goutte de pluie, assimilée à une sphère de rayon R et de masse
volumique ρ = 103 kg.m-3 , est partie d'un point du nuage situé à l'altitude z = h=4500 m avec une
vitesse nulle. On choisit de fixer l'origine des énergies potentielles au niveau du sol et on prendra g = 10
m.s-2. La masse volumique de l'air est ρair = 1, 2 kg.m−3
1. L’énergie potentielle de pesanteur de la goutte de pluie lorsqu'elle est à l'altitude h est
4
E p ( h ) = πR3ρgh ; Lorsqu’elle se trouve au niveau du sol E p ( 0 ) = 0
3
2
2. Son énergie cinétique lorsqu'elle arrive sur le sol est Ec = πR3ρv sol 2
3

On suppose que la goutte d'eau n'est soumise à aucune autre force que son poids

3. La vitesse vsol de la goutte d'eau lorsqu'elle arrive sur le sol est 500 m.s-1

En supposant que la goutte d'eau est soumise non seulement à son poids mais également à la poussée
d'Archimède due à l'air,

4. La vitesse v'sol de la goutte d'eau lorsqu'elle arrive sur le sol est quasiment la même que vsol

2/7
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique – Sujet n°PH4 - Durée : 1 heure

EXERCICE 5
Une tache oscille de droite à gauche le long d’une ligne droite sur un écran d’ordinateur. Le mouvement
de cette tache est sinusoïdal de fréquence de 2 Hz. La longueur de la ligne parcourue est 20 cm. On
prendra π = 3,14;π ² = 10
1. la pulsation est 4π rad.s
2. la période est de 2 secondes
3. la vitesse maximale est v x (max) = 1,256 m.s −1
4. l’accélération maximale est ax (max) = 16 m.s −2

EXERCICE 6
La force de résistance F exercée par l'eau sur certains modèles de navires et pour des vitesses v pas très
élevées est une fonction F =αv3 où α est une constante. La puissance propulsive du navire est de la
forme P = αv4
1. Si le moteur fournit une puissance propulsive de 6,25 MW, la vitesse limite atteinte par le navire
est de 18 km.h-1 t on peut en déduire que la constante α= 104
2. Une analyse dimensionnelle donne α en kg.s.m-1

Le moteur est coupé alors que le navire de masse 12000 tonnes se déplace à une vitesse de
v1=54 km.h-1

3. La durée to nécessaire pour que la vitesse du navire tombe à la valeur v2=36 km.h-1 est

m ⎛1 1⎞
to = ⎜ − ⎟
2α ⎝ v22 v12 ⎠
4. to est de l’ordre des 25 s

EXERCICE 7
Les courbes ci-dessous représentent l’évolution au cours du temps des énergies potentielle et cinétique
d’un oscillateur horizontal formé d’un ressort de raideur k et de masse m. Le ressort est écarté de sa
position d’équilibre, sans vitesse initiale à l’instant t = 0 s et à l’abscisse x0.
L’origine des abscisses correspond à la position d’équilibre du système et on prend l’énergie potentielle de
pesanteur nulle au niveau horizontal où se situe le système.

1. La courbe correspondant à l’énergie cinétique est représentée en trait plein.


2. La courbe correspondant à l’énergie potentielle est représentée en trait pointillé
3. L’expression de l’énergie mécanique du système est donnée par :
1
Em = kx02
2

4. L’allure des courbes permet d’affirmer qu’il n’y a pas de frottements.

3/7
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique – Sujet n°PH4 - Durée : 1 heure

EXERCICE 8
Le Béryllium Be ne possède qu’un seul isotope stable qui est utilisé comme " générateur de neutrons "
dans l’industrie nucléaire. Un atome de cet isotope fixe en effet une particule α , un neutron est libéré et
il se forme un autre noyau
9
1. La réaction peut s’écrire 4 Be + 24He → 01n + 12
6C

2. Il s’agit bien d’une réaction de fission dans laquelle deux noyaux " lourds " se scindent pour
donner un noyau plus " léger "

Il existe trois isotopes radioactifs du Béryllium 7Be; 8Be; 10Be . L'isotope 8Be est émetteur de type α et
les deux autres sont émetteurs β .
3. L’isotope instable 7Be présente un " déficit " de neutrons, on peut donc écrire la réaction suivante
7
Be → 7Li + 10e
4 3

10
4. L’isotope instable Be présente un " excès " de neutrons, on peut donc écrire la réaction suivante
10
Be → 10Li + −10e
4 5

EXERCICE 9
1. Un corps chaud émet une lumière dont le spectre est continu
2. La lumière émise par une lampe à vapeur de sodium ou à vapeur de mercure est composée d'un
nombre limité de radiations. On dit alors que les spectres sont des spectres de raies d'émission

Lorsqu'une substance est traversée par de la lumière blanche, le spectre obtenu est constitué de raies
noires se détachant sur un spectre coloré.

3. Le spectre de la lumière blanche traversant une substance donne un spectre d'absorption


4. Un élément chimique absorbe les radiations qu'il est capable d'émettre : les raies d'absorption et
d'émission ont la même longueur d'onde

EXERCICE 10
Une source monochromatique éclaire un écran percé d'une fente de largeur a = 100 μ m selon la figure
ci-dessous

4/7
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique – Sujet n°PH4 - Durée : 1 heure

On observe sur l’écran situé à une distance D=3m la figure de diffraction représentée sur le schéma ci-
dessous et on mesure L=3 cm. On considère l’approximation tan θ ≈ θ .

λ
1. θ = est la relation entre l’écart angulaire θ de la tache centrale de diffraction, la longueur
a
d'onde λ et la largeur de la fente a.

L
2. tan θ = est la relation entre l’écart angulaire θ de la tache centrale de diffraction, la largeur
2D
L de la tache centrale de diffraction et la distance D séparant l'écran de la fente.

3. La longueur d'onde λ dans le vide de la lumière émise par la diode laser est λ = 0, 8 μ m

4. En utilisant le même dispositif, la dimension de la tache centrale obtenue avec une lumière
monochromatique bleue de longueur d'onde λ = 650 nm sera de 5 cm

EXERCICE 11
On considère un circuit électrique comprenant un générateur de courant sinusoïdale débitant un courant
d’intensité i, un condensateur de capacité C et une bobine d’inductance L branchés en parallèle et un
interrupteur K.
On ne tient pas compte de la résistance de la bobine qu’on considère comme négligeable et à un instant
qu’on choisit comme origine des temps, on ouvre l’interrupteur K.
1. A t=0, le régime est transitoire
2. à l’instant t=0, on note une tension et une intensité de courant nulles aux bornes du
condensateur
3. L’équation différentielle traduisant l’évolution de uC au cours du temps est
d²u C
LC +u C
=0
dt ²

4. la solution de cette équation est uC = cos( + ϕ ) où T0 est la période des oscillations et
T0
ϕ la phase à l’origine

5/7
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique – Sujet n°PH4 - Durée : 1 heure

EXERCICE 12
On considère le montage suivant comprenant une résistance R et une bobine d’inductance L et de
résistance interne négligeable. A la date t = 0, on ferme l’interrupteur K

1. Le courant qui va circuler dans le circuit ne s'établit que progressivement du fait de la présence
de la bobine
di
2. L’évolution du courant i au cours du temps est régit par l’équation différentielle L + Ri = E
dt
⎡ −⎜ ⎟ ⎤
⎛t ⎞
E⎢ di
i(t ) = 1 − exp ⎝ τ ⎠ ⎥ est solution de l'équation L + Ri = E
R⎢ ⎥ dt
⎣⎢ ⎦⎥
R
3. τ =
L
4. Plus τ est grand, plus le courant s'établit rapidement dans le circuit

EXERCICE 13
On considère le circuit RLC représenté sur la figure ci-dessous comprenant une résistance R =3,5.10 3 Ω ,
une bobine d’inductance L = 0,5 H et de résistance interne négligeable et un condensateur de capacité
C = 2 μ F . La tension E = 8 V. On bascule l’interrupteur K en position 1 et on charge le condensateur.
A l’instant t0 = 0, le commutateur est basculé en position 2

6/7
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique – Sujet n°PH4 - Durée : 1 heure

Le circuit est relié à un système d’acquisition qui nous permet de visualiser l’évolution des tensions au
cours du temps (figure ci-dessous)

1. La courbe 1 visualisée est la tension aux bornes de la bobine et la courbe 2 visualisée est la
tension aux bornes du condensateur

2. A l’ instant initial le circuit RLC a emmagasiné une énergie E1 = 16 mJ

Lorsque les deux courbes se coupent pour la première fois, la valeur de l’intensité du courant est de
l’ordre de 1 mA aux erreurs de lecture de uR que l’on estime à 3,5 V
3. L’énergie emmagasinée dans la bobine et dans le condensateur est alors E2 = 12,5 μ J

4. L’énergie qui a été dissipée dans la résistance vaut alors E3 = 3,5μ J

EXERCICE 14
Un peintre est chargé de repeindre une antenne radio de 10 m de long (mesurée à partir de sa base)
positionnée sur le toit d’un bâtiment de 40 mètres de haut. Il transporte un pot de peinture de 2 kg du
−2
toit jusqu’à l’extrémité de l’antenne. On prendra Ep=0 au sommet du toit du bâtiment et g = 10 m.s .
1. L’énergie potentielle du pot augmente de 200 J lors de cette ascension
2. Le pot a gagné une énergie potentielle de 400 J depuis qu’il a quitté le sol

On suppose que le centre de gravité du pot de peinture est situé à 10 cm au dessus de son fond

3. L’énergie potentielle du pot lorsqu’il était au sol était de 798 J


4. Lorsque le peintre grimpe en haut de l’antenne il effectue un travail pour vaincre la force
ascendante de la gravité

EXERCICE 15
Soit un satellite S supposé ponctuel de masse m évoluant autour de la terre de masse M=6.1024 Kg

assimilée à une sphère homogène de centre O et de rayon R = 6400 Km . Un jour sidéral a une durée de

8,6.104 s . On note h l’altitude à laquelle se positionne le satellite et on prend g = 10 m.s −2;π = 3,14

1. Le mouvement du satellite est uniforme


2. La trajectoire du satellite est contenue dans un plan quelconque passant par le centre de la Terre
3. Lorsque l’altitude du satellite double, sa période double

4. La vitesse angulaire du satellite est de l’ordre de 7.10−5 rad.s −1

7/7
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique – Sujet n°PH4 - Durée : 1 heure

grille réponse

QUESTION 1 QUESTION 2 QUESTION 3 QUESTION 4 QUESTION 5


V F V F V F V F V F
1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION 6 QUESTION 7 QUESTION 8 QUESTION 9 QUESTION 10


V F V F V F V F V F
1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION 11 QUESTION 12 QUESTION 13 QUESTION 14 QUESTION 15


V F V F V F V F V F
1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve de Physique– Sujet n°PH4 - Durée : 1 heure

grille réponse

EXERCICE 1 EXERCICE 2 EXERCICE 3 EXERCICE 4 EXERCICE 5

V F V F V F V F V F

1- „ 1- „ 1- „ 1- „ 1- „
2- „ 2- „ 2- „ 2- „ 2- „
3- „ 3- „ 3- „ 3- „ 3- „
4- „ 4- „ 4- „ 4- „ 4- „

EXERCICE 6 EXERCICE 7 EXERCICE 8 EXERCICE 9 EXERCICE 10

V F V F V F V F V F

1- „ 1- „ 1- „ 1- „ 1- „
2- „ 2- „ 2- „ 2- „ 2- „
3- „ 3- „ 3- „ 3- „ 3- „
4- „ 4- „ 4- „ 4- „ 4- „

EXERCICE 11 EXERCICE 12 EXERCICE 13 EXERCICE 14 EXERCICE 15

V F V F V F V F V F

1- „ 1- „ 1- „ 1- „ 1- „
2- „ 2- „ 2- „ 2- „ 2- „
3- „ 3- „ 3- „ 3- „ 3- „
4- „ 4- „ 4- „ 4- „ 4- „
Prénom : ________________________ NOM : _________________________

Numéro Identifiant : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

cadre réservé au correcteur


(Note < 6/20 éliminatoire)

Note finale / 20

Concours d'entrée
1ère année Cycle Préparatoire Intégré
ECE
Sessions 2006

expression écrite

Sujet n°EE1

Durée : 30 minutes
Contraintes : 30 lignes minimum
Coefficient : 1,5
N.B. : l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite.
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Expression écrite – Sujet n°EE1
Durée : 30 minutes

Cette épreuve a pour objet de mesurer votre capacité à rédiger et à argumenter, en une
trentaine de lignes, dans un français correct.
L’orthographe et la grammaire ont une grande importance. La présentation, la richesse du
vocabulaire et plus généralement le style seront également pris en compte dans la note.
Efforcez-vous d’être simple et concret.
En vous appuyant sur une expérience personnelle et/ou celle de votre entourage
(famille, amis, camarades…), exprimez vous sur le sujet suivant :

Sujet : Qu’est-ce que le sens des responsabilités selon vous ?

10

15

20

2/3
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Expression écrite – Sujet n°EE1
Durée : 30 minutes

25

30

35

40

45

cadre réservé au correcteur


(Note < 6/20 éliminatoire)

ORTHOGRAPHE SYNTAXE TRAITEMENT DU VOCABULAIRE VOLUME


ET GRAMMAIRE SUJET
Système de
notation 30 lignes ou plus = 0
Noté sur 7 points Noté sur 5 Noté sur 4 Noté sur 4 points 20 lignes =-2
points points 10 lignes =-4
moins de 10 lignes = - 6

Notes obtenues

3/3
Prénom : ________________________ NOM : _________________________

Numéro Identifiant : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

cadre réservé au correcteur


(Note < 6/20 éliminatoire)

Note finale / 20

Concours d'entrée
1ère année Cycle Préparatoire Intégré
ECE
Sessions 2006

expression écrite

Sujet n°EE2

Durée : 30 minutes
Contraintes : 30 lignes minimum
Coefficient : 1,5
N.B. : l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite.
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Expression écrite – Sujet n°EE2
Durée : 30 minutes

Cette épreuve a pour objet de mesurer votre capacité à rédiger et à argumenter, en une
trentaine de lignes, dans un français correct.
L’orthographe et la grammaire ont une grande importance. La présentation, la richesse du
vocabulaire et plus généralement le style seront également pris en compte dans la note.
Efforcez-vous d’être simple et concret.
En vous appuyant sur une expérience personnelle et/ou celle de votre entourage
(famille, amis, camarades…), exprimez vous sur le sujet suivant :

Sujet : Qu’est-ce qui vous motive à vous dépasser ?

10

15

20
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Expression écrite – Sujet n°EE2
Durée : 30 minutes

25

30

35

40

45

cadre réservé au correcteur


(Note < 6/20 éliminatoire)

ORTHOGRAPHE SYNTAXE TRAITEMENT DU VOCABULAIRE VOLUME


ET GRAMMAIRE SUJET
Système de
notation 30 lignes ou plus = 0
Noté sur 7 points Noté sur 5 Noté sur 4 Noté sur 4 points 20 lignes =-2
points points 10 lignes =-4
moins de 10 lignes = - 6

Notes obtenues
Prénom : ________________________ NOM : _________________________

Numéro Identifiant : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

cadre réservé au correcteur


(Note < 6/20 éliminatoire)

Note finale / 20

Concours d'entrée
1ère année Cycle Préparatoire Intégré
ECE
Sessions 2006

expression écrite

Sujet n°EE3

Durée : 30 minutes
Contraintes : 30 lignes minimum
Coefficient : 1,5
N.B. : l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite.
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Expression écrite – Sujet n°EE3
Durée : 30 minutes

Cette épreuve a pour objet de mesurer votre capacité à rédiger et à argumenter, en une
trentaine de lignes, dans un français correct.
L’orthographe et la grammaire ont une grande importance. La présentation, la richesse du
vocabulaire et plus généralement le style seront également pris en compte dans la note.
Efforcez-vous d’être simple et concret.
En vous appuyant sur une expérience personnelle et/ou celle de votre entourage
(famille, amis, camarades…), exprimez vous sur le sujet suivant :

Sujet : Avez-vous un exemple, un modèle…un héros, quelqu’un qui vous


inspire dans vos choix de vie ?

10

15

20
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Expression écrite – Sujet n°EE3
Durée : 30 minutes

25

30

35

40

45

cadre réservé au correcteur


(Note < 6/20 éliminatoire)

ORTHOGRAPHE SYNTAXE TRAITEMENT DU VOCABULAIRE VOLUME


ET GRAMMAIRE SUJET
Système de
notation 30 lignes ou plus = 0
Noté sur 7 points Noté sur 5 Noté sur 4 Noté sur 4 points 20 lignes =-2
points points 10 lignes =-4
moins de 10 lignes = - 6

Notes obtenues
Prénom : ________________________ NOM : _________________________

Numéro Identifiant : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

cadre réservé au correcteur


(Note < 6/20 éliminatoire)

Note finale / 20

Concours d'entrée
1ère année Cycle Préparatoire Intégré
ECE
Sessions 2006

expression écrite

Sujet n°EE4

Durée : 30 minutes
Contraintes : 30 lignes minimum
Coefficient : 1,5
N.B. : l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite.
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Expression écrite – Sujet n°EE4
Durée : 30 minutes

Cette épreuve a pour objet de mesurer votre capacité à rédiger et à argumenter, en une
trentaine de lignes, dans un français correct.
L’orthographe et la grammaire ont une grande importance. La présentation, la richesse du
vocabulaire et plus généralement le style seront également pris en compte dans la note.
Efforcez-vous d’être simple et concret.
En vous appuyant sur une expérience personnelle et/ou celle de votre entourage
(famille, amis, camarades…), exprimez vous sur le sujet suivant :

Sujet : Qu’est-ce qui vous étonne dans la société actuelle ?

10

15

20
Concours d’entrée 2006- 1ère année du cycle préparatoire intégré ECE
Épreuve d’Expression écrite – Sujet n°EE4
Durée : 30 minutes

25

30

35

40

45

cadre réservé au correcteur


(Note < 6/20 éliminatoire)

ORTHOGRAPHE SYNTAXE TRAITEMENT DU VOCABULAIRE VOLUME


ET GRAMMAIRE SUJET
Système de
notation 30 lignes ou plus = 0
Noté sur 7 points Noté sur 5 Noté sur 4 Noté sur 4 points 20 lignes =-2
points points 10 lignes =-4
moins de 10 lignes = - 6

Notes obtenues
Concours d'entrée
1ère année du Cycle Préparatoire Intégré
ECE
Sessions 2005

Mathématiques
Durée : 1 heure
Coefficient : 3
Consigne : Pour chaque question de chaque exercice, cocher VRAI ou
FAUX dans la grille jointe à ce sujet.
Règles de notation :
Bonne réponse Ö + 2 points
Mauvaise réponse Ö - 1 point
Sans réponse Ö 0 point

NB : - l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement


interdite.
- un formulaire est joint à ce sujet.

Cette épreuve comporte volontairement plus d'exercices que vous ne pouvez en traiter dans le
temps qui vous est imparti. La raison en est que votre professeur n'a pas encore forcément traité
l'ensemble du programme de Terminale S et l'épreuve a été conçue de sorte de vous permettre de
choisir 10 exercices que vous pouvez traiter. De ce fait, vous pouvez obtenir la note maximale
sans traiter l'ensemble de l'épreuve. Essayez cependant d'en faire le maximum.
Sujet n° 1
EXERCICE I

2 x2 − 7 x + 8
Soit f la fonction définie sur \ − {3} par f ( x) = .
x −3
lim f ( x) = +∞ .
1 x →3

2
2 Si x ≠ 3 , f ( x) = 2 x − 1 − .
x −3
Les droites d’équations x = 3 et y = 2 x − 1 sont asymptotes à la courbe
3 G G
représentative de f dans un repère orthonormal (O; i , j ) .

f est strictement croissante sur ]−∞, 2[ ∪ ]4, +∞[ .


4

EXERCICE II

x3 + cos x
1 lim n’existe pas.
x →+∞ x sin x − 2 x3

esin x − 1
2 lim = 1.
x →0 x

x −1
lim = +∞ .
3 x →1 x −1

ln(1 + 4 x)
lim = 0.
4 x →0 3x

EXERCICE III

( )
On note np le nombre de combinaisons de p éléments parmi n .

1
( 3nn ) = 1
.
3 n
( 2n ) !
2 ( ) ( )
L’ensemble des entiers naturels solutions de l’équation 52n = 5 22 n est {0,1} .

3 Le nombre 20! est divisible par 219 .


4

Le coefficient de x18 dans le développement de ( x + 1) est 190 .


20
4
EXERCICE IV

Soit la fonction f définie sur \ par f ( x ) = cos(sin(x)) .

La fonction f est impaire.


1
G G
2 La courbe représentative de f dans un repère orthonormal (O; i , j ) est
symétrique par rapport au point O .
La fonction f est π -périodique.
3
G G
La courbe représentative de f dans un repère orthonormal (O; i , j ) ne
4 G
coupe jamais l’axe (O; i ) .

EXERCICE V
G G
Dans le plan complexe de repère ( 0; u , v ) orthonormal, soit z ∈ ^ tel que z ≠ i et
z −i
Z= .
z −i
z +i
Z= .
1 z +i

2 Z =1.

x2 − y2 + 1
3 Si z = x + i y avec ( x, y ) ∈ \ 2 , ℜe ( Z ) = .
x 2 + ( y − 1)
2

z 2 +1
4 Z=
z +1
2

EXERCICE V


3
dx
1 = ln(2) .
0 x+ 3

∫ ( )
e
dx
2 = 2 e 1− 2 .
0 x+e


e
dx
3 = − ln(2) .
2 x ln( x)


ln(2) − 3
1

4 ( x 2 − 2 x ) dx = .
0 3ln(2)
EXERCICE VII
Soient les suites numériques ( un )n∈` et ( vn )n∈` définies pour tout n ∈ ` par
u0 = 1 , un +1 = un + 1 et vn = e −un .

1 La suite ( vn )n∈` est géométrique.

2 La suite ( vn )n∈` est convergente.

3 1
Pour tout entier n ≥ 0 , si Sn = v0 + v1 + ...... + vn , lim S n = .
n →∞ e −1
4 La suite ( wn )n∈` définie pour tout n ∈ ` par wn = ln ( vn ) est
géométrique.

EXERCICE VIII
1 2
Si x ∈ ]−∞, 2[ , ( x − 2) = 2 ln ( x − 2 ) .
10
ln
5
2 L’ensemble de définition de la fonction f définie
par f ( x ) = ln ( ln ( x ) + 1) est ]−1, +∞[ .

3 L’ensemble des solutions de l’inéquation


ln ( x − 4 ) + ln ( x + 1) < 2 ln ( x − 2 ) est ]4,8[ .

4 (
La dérivée de la fonction f définie par f ( x ) = ln ln x sur ]1, +∞[ est )
1
f '( x) = .
2 x ln x

EXERCICE IX
Soit X la variable aléatoire réelle dont la loi est donnée par le tableau suivant.

k 0 1 2 3 4

P( X = k ) 1 1 3 1 1
16 4 8 4 16

11
P(1 < X ≤ 4) = .
1 16
P((0 < X ≤ 2) ∪ ( X > 3)) = 1 .
2

1
X suit une loi binomiale de paramètres 4 et .
3 2
L’espérance E ( X ) de la variable aléatoire X est E ( X ) = 4 .
4
EXERCICE X
G G
Dans le plan complexe de repère ( 0; u , v ) orthonormal, soit Ω le point d’affixe
2 − i et A le point d’affixe i .
π
La rotation de centre Ω et d’angle − est représentée par la
1 3
⎛1 3 ⎞
transformation complexe T définie par T ( z ) = ⎜⎜ − i ⎟⎟ ( z − 2 + i ) + 2 − i .
⎝2 2 ⎠

2 L’image B du point A par la transformation T est d’affixe 1 − 3 + i 3 .

1
L’image C du point A par l’homothétie de centre Ω et de rapport est
3 2
d’affixe 1 .

4 Le triangle ABC est rectangle au point C .

EXERCICE XI

Soit A et B deux évènements non impossibles et non certains d’un univers Ω .


On note A l’évènement contraire de A et A l’évènement A sachant que
B
l’évènement B est réalisé.

1 Si A et B sont indépendants alors A ∪ B et A ∩ B sont indépendants.

2 ( )
Si A et B sont indépendants et P ( A) = 0, 2 et P( B) = 0, 6 alors P A ∩ B = 0, 48 .

3
(
P A∪ B
A∩ B ) =1.
4 ( A) = 0, 4 et P ( B A) = 0, 6 alors P(B) = 0,56 .
Si P ( A) = 0, 2 , P B

EXERCICE XII
1 10 + 15 + 20 + " + 95 + 100 = 1045 .
2 3 + 9 + 27 + " + 36 = 1089 .

⎛ 1⎞
Si un = ln ⎜1 − ⎟ pour n ∈ `, n ≥ 2 , u2 + u3 + " + un = ln(n) .
3 ⎝ n⎠
1 1
Si un = + 3 pour n ∈ ` , u0 + u1 + u2 + " + un = − n +3n + 5 .
4 2 n
2
EXERCICE XIII
1 6
L’ensemble des solutions réelles de l’équation e x − 2 + x −2
= 5 est {2 + ln 2} .
e
2 (x − x − 2 ) e x −1 = 0 .
3
3
lim
x →−∞

3 La dérivée de la fonction f définie par f ( x ) = e x 2 +1


sur \ est
x
f '( x) = e x +1 .
2

2 x2 + 1

4 Une primitive de la fonction x 6


2e x
5e + 3
x
2
sur \ est x 6 ln 5e x + 3 .
5
( )

EXERCICE XIV
G G
Dans le plan complexe de repère ( 0; u , v ) orthonormal, soit A, B, C , D quatre points
distincts d’affixes respectives z A , z B , zC , z D .

Les points A, B, C sont alignés si et seulement si il existe k ∈ ] tel


1 ⎛ z − zA ⎞
que Arg ⎜ C ⎟ = 2 kπ .
⎝ zB − z A ⎠

Le triangle ABC est isocèle en C (aplati éventuellement) si et seulement


2 z − zA
si C =1 .
zC − z B

3 Le quadrilatère ABCD est un parallélogramme (aplati éventuellement) si et


seulement si z A + zC = z B + z D .

Si D est le barycentre du système pondéré


4
{( A,1) ; ( B, −2 ) ; ( C ,3)} alors zD = 12 ( 2 zB − z A − 3zC ) .

EXERCICE XV
⎧ sin( x 2 )
⎪ si x ≠ 0
Soit f la fonction définie sur \ par f ( x) = ⎨ x .
⎪ 0 si x = 0

1 La fonction f est continue en 0.

2 La fonction f est dérivable en 0 et f '(0) = 0 .

2 x 2 cos( x 2 ) − sin( x 2 )
3 Sur \ * , f '( x ) = .
x2
4 La fonction f ' est continue en 0.
Sujet n° 1
GRILLE RÉPONSES

QUESTION 1 QUESTION 2 QUESTION 3 QUESTION 4 QUESTION 5


V F V F V F V F V F
1- „ 1- „ 1- „ 1- „ 1- „
2- „ 2- „ 2- „ 2- „ 2- „
3- „ 3- „ 3- „ 3- „ 3- „
4- „ 4- „ 4- „ 4- „ 4- „
QUESTION 6 QUESTION 7 QUESTION 8 QUESTION 9 QUESTION 10
V F V F V F V F V F
1- „ 1- „ 1- „ 1- „ 1- „
2- „ 2- „ 2- „ 2- „ 2- „
3- „ 3- „ 3- „ 3- „ 3- „
4- „ 4- „ 4- „ 4- „ 4- „
QUESTION 11 QUESTION 12 QUESTION 13 QUESTION 14 QUESTION 15
V F V F V F V F V F
1- „ 1- „ 1- „ 1- „ 1- „
2- „ 2- „ 2- „ 2- „ 2- „
3- „ 3- „ 3- „ 3- „ 3- „
4- „ 4- „ 4- „ 4- „ 4- „
Sujet n° 2

EXERCICE I
x− 2
1 lim = +∞ .
x→2 x−2

e x
−1
2 lim = +∞ .
x →0 x

x x + cos x
3 lim n’existe pas.
x →+∞ x sin x − x 2

4 ln(1 + sin x)
lim = 1.
x →0 x

EXERCICE II
5 + 10 + 15 + " + 95 + 100 = 1045 .
1
2 e105 − e5
e5 + e10 + e15 + " + e95 + e100 = .
e5 − 1

⎛ n ⎞
Si un = ln ⎜ ⎟ pour n ∈ ` * , u1 + u2 + u3 + " + un = ln(n + 1) .
3 ⎝ n +1⎠

8 1 ⎛ (−1) n ⎞
n n
⎛1⎞ ⎛ 1⎞
4 Si un = ⎜ ⎟ + ⎜ − ⎟ pour n ∈ ` , u0 + u1 + u2 + " + un = − n ⎜1 − ⎟.
⎝2⎠ ⎝ 2⎠ 3 2 ⎝ 3 ⎠

EXERCICE III
G G
Dans le plan complexe de repère ( 0; u , v ) orthonormal, soit Ω le point d’affixe 1 − i ,
G
A le point d’affixe 2 + i et w le vecteur d’affixe 1 − 2i .
G
L’image B du point A par la translation de vecteur w est d’affixe 1 + 3 i .
1

2 L’image C du point A par l’homothétie de centre Ω et de rapport 2 est


d’affixe 3 + 3 i .

π
La rotation de centre Ω et d’angle − est représentée par la
3 2
transformation complexe T définie par T ( z ) = −i z + 2 .

L’image D du point A par la transformation T est d’affixe 1 − 2 i .


4
EXERCICE V
( )
On note np le nombre de combinaisons de p éléments parmi n .

1
( 2nn ) = n2! .
2
( ) ( )
L’ensemble des entiers naturels solutions de l’équation 33n − 3 23n + n = 0 est
{0,3} .
Le nombre 17! se termine par trois 0 .
3
4 Le coefficient de x14 dans le développement de ( x + 3) est 1080 .
16

EXERCICE V
1 1 ⎛⎛ 1 ⎞ ⎞
50

Si x ∈ ]−∞, 0[ , ln ⎜ ⎜ ⎟ ⎟ = −5 ln ( x ) .
10 ⎜⎝ ⎝ x ⎠ ⎟⎠

2 L’ensemble de définition de la fonction f définie


⎛ 1 ⎞
par f ( x ) = ln ⎜ est ]0, +∞[ .
⎜ ln ( x ) ⎟⎟
⎝ ⎠

L’ensemble des solutions de l’inéquation


3 ( ln x ) + ln x > 6 est ⎤⎦ −∞, e−3 ⎡⎣ ∪ ⎤⎦ e2 , +∞ ⎡⎣ .
2

4 La dérivée de la fonction f définie par f ( x ) = ln ( x ) + 1 sur ⎤⎦ e−1 , +∞ ⎡⎣ est


1
f '( x) = .
2 x ln( x) + 1

EXERCICE VI
1

e
dx 1
= .
0 x + e 2e

2
∫ ( )
ln(2)
dx
= 2 ln(2) 2 −1 .
0 x + ln(2)

3 π2


cos x
dx = 2 .
π 2
x
4

∫ (x ( 3 ) ) dx
4 1
x ln(3) − 4
3
− = .
0 (1 + 3 ) ln(3)
EXERCICE VII
Soit A et B deux évènements non impossibles et non certains d’un univers Ω .
On note A l’évènement contraire de A et A l’évènement A sachant que
B
l’évènement B est réalisé.
Si A et B sont indépendants alors A et B sont indépendants.
1
2 (
Si A et B sont indépendants et P ( A) = 0, 2 et P( B) = 0, 6 alors P A ∪ B = 0,92 . )

3 (
P A∪ B
A∩ B ) =1.
4
( )
Si P A = 0, 2 , P B ( A) = 0,3 et P ( B A) = 0, 4 alors P ( A B ) = 0, 25 .

EXERCICE VIII
⎧ x − x12
⎪ si x ≠ 0 .
Soit f la fonction définie sur \ par f ( x) = ⎨e e
⎪⎩ 0 si x = 0

1 La fonction f est continue en 0.

La fonction f est dérivable en 0 et f '(0) = 1 .


2
1
− ⎛ 2⎞
3 Sur \ * , f '( x ) = e e
x x2
⎜1 + 3 ⎟ .
⎝ x ⎠

La fonction f ' n’est pas continue en 0.


4

EXERCICE IX

Soient les suites numériques ( un )n∈` et ( vn )n∈` définies pour tout n∈ ` par
u0 = 0 , un +1 = un − 1 et vn = eun .

1 La suite ( vn )n∈` est géométrique.

2 La suite ( vn )n∈` est convergente.

e
Pour tout entier n ≥ 0 , si Sn = v0 + v1 + ...... + vn , lim S n = .
3 n →∞ e −1

La suite ( wn )n∈` définie pour tout n∈ ` par wn = ln ( vn ) est géométrique.


4
EXERCICE X
1 − 7 x −3 ⎧ 1⎫
L’ensemble des solutions réelles de l’équation e 2 x = e est ⎨4, − ⎬ .
2

⎩ 2⎭

2 x3 + x − 1
lim = 0.
x →−∞ e3 x + 1
1
La dérivée de la fonction f définie par f ( x ) = e x sur \ est
2 + x +1
3
1
1
f '( x) = e x 2 + x +1 .
x + x +1
2

4
Une primitive de la fonction x 6 e x cos ( 5e x + 3 ) sur \ est x 6 sin ( 5e x + 3) .
1
5

EXERCICE XI

Soit la fonction f définie sur \ par f ( x ) = sin(sin(x)) .

La fonction f est impaire.


1
G G
2 La courbe représentative de f dans un repère orthonormal (O; i , j ) est
G
symétrique par rapport à l’axe (O; j ) .

La fonction f est π -périodique.


3
G G
La courbe représentative de f dans un repère orthonormal (O; i , j ) est
4 confondue avec celle de la fonction sinus.

EXERCICE XII
Soit X la variable aléatoire réelle dont la loi est donnée par le tableau suivant.

k 0 1 2 3 4 5
P( X = k ) 1 5 5 5 5 1
32 32 16 16 32 32

25
P(1 ≤ X < 3) = .
1 32
1
P( X > 3) = .
2 2
1
X suit une loi binomiale de paramètres 5 et .
3 2
5
L’espérance E ( X ) de la variable aléatoire X est E ( X ) = .
4 4
EXERCICE XIII
G G
Dans le plan complexe de repère ( 0; u , v ) orthonormal, soit z ∈ ^ tel que z ≠ −2i et
z +i
Z= .
z + 2i
z+i
Z= .
1 z + 2i
2 z −i z + 4
2

Z=
z +4
2

x ( 2 y + 1)
3 Si z = x + i y avec ( x, y ) ∈ \ 2 , ℑm ( Z ) = − .
x + ( y + 2)
2 2

G
Les points M d’affixes z vérifiant ℑm( Z ) = ℜe( z ) est l’union des droites ( 0;u )
4 G
et ( 0;v ) .

EXERCICE XIV
2 xe x + e x + 2
Soit f la fonction définie sur \ par f ( x) = .
ex

lim f ( x) = +∞ .
x →−∞
1
2 f ( x ) = 2 x + 1 + 2e − x .

f est strictement croissante sur ]−∞, 0[ .


3
La droite d’équation y = 2 x + 1 est asymptote à la courbe représentative de
G G
4 f dans un repère orthonormal (O; i , j ) .

EXERCICE XV
G G
Dans le plan complexe de repère ( 0; u , v ) orthonormal, soit A, B, C quatre points
distincts d’affixes respectives z A , z B , zC .

1 zC − z A
Les points A, B, C sont alignés si et seulement si le nombre est un réel positi
zB − z A

2 zC − z A
Le triangle ABC est rectangle en A si et seulement si =i.
zB − z A

3 zC − z A ⎛ z − zA ⎞ π
Si = 1 et Arg ⎜ C ⎟ = − alors le triangle ABC est équilatéral.
zB − z A ⎝ zB − z A ⎠ 3

4
Si C est le barycentre du système pondéré {( A,1) ; ( B, 2 )} alors zC =
1
3
( z A − 2 zB ) .
Sujet n° 2
GRILLE RÉPONSES

QUESTION 1 QUESTION 2 QUESTION 3 QUESTION 4 QUESTION 5


V F V F V F V F V F
1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION 6 QUESTION 7 QUESTION 8 QUESTION 9 QUESTION 10


V F V F V F V F V F

1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION 11 QUESTION 12 QUESTION 13 QUESTION 14 QUESTION 15


V F V F V F V F V F
1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-
Sujet n° 3

EXERCICE I
x x2 + x + 1
1 lim = −1 .
x →−∞ 1 − x2

ex −1
3

2 lim = 0.
x →0 x

1
lim sin( x 3 + 1) n’existe pas.
3 x →+∞ x 3

4 ln(1 + x ) 1
lim = .
x →0 ln(1 + 2 x ) 2

EXERCICE II
1 1 ⎡ ⎛ 1 ⎞⎤ 3
2

ln − ⎢ ln ⎜ ⎟ ⎥ = − .
e ⎣ ⎝ e ⎠⎦ 2

2 L’ensemble de définition de la fonction f définie


⎛ x−2⎞
par f ( x ) = ( x + 1) ln ⎜ ⎟ est ]2, +∞[ .
⎝ x+3 ⎠

L’ensemble des solutions de l’inéquation ( ln x ) + ln x < 6 est ⎤⎦ e−3 , e2 ⎡⎣ .


2

3
4 La dérivée de la fonction f définie
1
par f ( x ) = ln ( ln( x ) − 1) sur ]e, +∞[ est f '( x) = .
x ( ln( x) − 1)

EXERCICE III
2 x2 − 7 x − 2
Soit f la fonction définie sur \ − {4} par f ( x) = .
x−4
lim f ( x) = +∞ .
x →4
1
2 2
Si x ≠ 3 , f ( x) = 2 x + 1 + .
x−4

f est strictement décroissante sur ]−∞,3[ ∪ ]5, +∞[ .


3
Les droites d’équations x = 4 et y = 2 x + 1 sont asymptotes à la courbe
G G
4 représentative de f dans un repère orthonormal (O; i , j ) .
EXERCICE IV
3 + 6 + 9 + " + 96 + 99 = 1680 .
1
2 e57 − e3
e3 + e 4 + e5 + " + e55 + e56 = .
e −1

⎛ n +1⎞
3
Si un = ln ⎜ ⎟ pour n ∈ ` * , u1 + u2 + u3 + " + un = ln(n + 1) .
⎝ n ⎠
n n
⎛ 1⎞ 1⎛ 1⎞ 7
4 Si un = ⎜ − ⎟ − 3 pour n ∈ ` , u0 + u1 + u2 + " + un = ⎜ − ⎟ − 3n − .
⎝ 2⎠ 3⎝ 2⎠ 3

EXERCICE V
Soit A et B deux évènements non impossibles, non certains et non
incompatibles d’un univers Ω . On note A l’évènement contraire de A et A
B
l’évènement A sachant que l’évènement B est réalisé.
Si A et B sont indépendants alors A ∩ B et A ∪ B sont indépendants.
1
2 (
Si A et B sont indépendants et P( A) = 0, 2 et P( B) = 0, 6 alors P A ∩ B = 0, 68 . )

3 (
P A∩ B
A∪ B )=0.
4
Si P ( A) = 0, 2 , P B( A) = 0, 4 et P ( B A) = 0, 6 alors P ( A B ) = 0,86 .

EXERCICE VI
Soient les suites numériques ( un )n∈` et ( vn )n∈` définies pour tout n ∈ ` par
un
u0 = 1 , un +1 = un − 2 et vn = 2 .

1 La suite ( vn )n∈` est géométrique.

2 La suite ( vn )n∈` est convergente.

1
Pour tout entier n ≥ 0 , si Sn = v0 + v1 + ...... + vn , lim S n = .
3 n →∞ 2

La suite ( wn )n∈` définie pour tout n ∈ ` par wn = ln ( vn ) est arithmétique.


4
EXERCICE VII
G G
Dans le plan complexe de repère ( 0; u , v ) orthonormal, soit Ω le point d’affixe
G
1 + i , A le point d’affixe 1 + 2i et w le vecteur d’affixe 2 − 3i et soit T la rotation de
π
centre Ω et d’angle − .
4
G
1 L’image B du point A par la translation de vecteur w est d’affixe 1 − 5i .

2 L’image C du point A par l’homothétie de centre Ω et de rapport −2 est


d’affixe 1 − i .

2
3 T ( z) = (1 + i ) z − 2 + 1 + i .
2

2 ⎛ 2⎞
4 L’image D du point A par la transformation T est d’affixe 1 − + i ⎜⎜1 − ⎟
2 ⎝ 2 ⎟⎠

EXERCICE VIII
⎧ ⎛1⎞
⎪ x sin( x)sin ⎜ ⎟ si x ≠ 0
Soit f la fonction définie sur \ par f ( x) = ⎨ ⎝ x⎠ .
⎪ 0 si x = 0

1 La fonction f est continue en 0.

2 La fonction f est dérivable en 0 et f '(0) = 0 .

⎛1⎞
Sur \ * , f '( x ) = cos ⎜ ⎟ cos( x ) .
3 ⎝x⎠

4 f ' la fonction dérivée n’est pas prolongeable par continuité en 0.

EXERCICE IX
1

2
dx
= ln 2 .
0 x+ 2

2

e
dx 1
= .
( x + e)
2
0 2e

3

1
dx
= ln(2) .
1 x(ln( x) + 2)
e

∫( ( 2 ) ) dx
4 1
x ln(2) − 2
x 2
− = .
0 (1 + 2 ) ln(2)
EXERCICE X
( )
On note np le nombre de combinaisons de p éléments parmi n .

1 ( 3nn ) = 1
.
3 n
( 2n ) !
2 L’ensemble des entiers naturels solutions de l’équation
( ) = ( ) + ( ) est {0,1} .
4n
2
2n
2
5n
1

Le nombre 17! est divisible par 36 .


3
4 Le coefficient de x10 dans le développement de ( x + 2 ) est 264 .
12

EXERCICE XI
G G
Dans le plan complexe de repère ( 0; u , v ) orthonormal, soit z ∈ ^ tel que z ≠ −i
z +i
et Z = .
z −i
Z =Z.
1
2 Z =1

x ( y + 1)
3 Si z = x + i y avec ( x, y ) ∈ \ 2 , ℑm ( Z ) = .
x 2 + ( y + 1)
2

Z + Z est imaginaire pur.


4

EXERCICE XII

Soit la fonction f définie sur \ par f ( x ) = sin(cos(x)) .

La fonction f est paire.


1
G G
2 La courbe représentative de f dans un repère orthonormal (O; i , j ) est
symétrique par rapport au point O .
La fonction f est π -périodique.
3
G G
La courbe représentative de f dans un repère orthonormal (O; i , j ) est
4 confondue avec celle de la fonction sinus.
EXERCICE XIII
1 L’ensemble des solutions réelles de l’équation 2e 2( x + 2) − 3e x + 2 + 1 = 0 est {−2} .

2 ( 3x − x + 2 ) e− x − x +1
= +∞ .
2
2
lim
x →+∞

3 La dérivée de la fonction f définie par f ( x ) = x e x


2 − x +1
sur \ est
f '( x) = ( 2 x − x ) e
2 x2 − x +1
.

2 e 6 x − 5e 3 x + 4 2 4
4 Une primitive de la fonction x 6 3x
sur \ est x 6 e3 x − e −3 x − 5 x .
e 3 3

EXERCICE XIV
Soit X la variable aléatoire réelle dont la loi est donnée par le tableau suivant.
k 0 1 2 3
P( X = k ) 1 1 3 1
6 2 10 30
25
P(1 ≤ X < 3) = .
1 30
2 P( X > 3) = 1 .

3
3 X suit une loi binomiale de paramètres 3 et .
10
9
4 L’espérance E ( X ) de la variable aléatoire X est E ( X ) = .
10

EXERCICE XV
G G
Dans le plan complexe de repère ( 0; u , v ) orthonormal, soit A, B, C , D quatre points
distincts d’affixes respectives z A , z B , zC , z D .
1 zC − z A
Le triangle ABC est rectangle en A si et seulement si est imaginaire pur.
zB − z A

2 Le triangle ABC est équilatéral si et seulement si


zC − z A ⎛ z − zA ⎞ π
= 1 et Arg ⎜ C ⎟ = + kπ , k ∈ ] .
zB − z A −
⎝ B A⎠ 3
z z

3 zC − z A
Si z A + zC = z B + z D et si = i alors le quadrilatère ABCD est un rectangle.
zB − z A

4 Si D est le barycentre du système pondéré


{( A, 2 ) ; ( B, −1) ; ( C , 2 )} alors zD = 13 ( zB − 2 z A − 2 zC ) .
Sujet n° 3
GRILLE RÉPONSES

QUESTION 1 QUESTION 2 QUESTION 3 QUESTION 4 QUESTION 5


V F V F V F V F V F
1- „ 1- „ 1- „ 1- „ 1- „
2- „ 2- „ 2- „ 2- „ 2- „
3- „ 3- „ 3- „ 3- „ 3- „
4- „ 4- „ 4- „ 4- „ 4- „
QUESTION 6 QUESTION 7 QUESTION 8 QUESTION 9 QUESTION 10
V F V F V F V F V F
1- „ 1- „ 1- „ 1- „ 1- „
2- „ 2- „ 2- „ 2- „ 2- „
3- „ 3- „ 3- „ 3- „ 3- „
4- „ 4- „ 4- „ 4- „ 4- „
QUESTION 11 QUESTION 12 QUESTION 13 QUESTION 14 QUESTION 15
V F V F V F V F V F
1- „ 1- „ 1- „ 1- „ 1- „
2- „ 2- „ 2- „ 2- „ 2- „
3- „ 3- „ 3- „ 3- „ 3- „
4- „ 4- „ 4- „ 4- „ 4- „
Sujet n° 4

EXERCICE I
x2 + 2x − 2
Soit f la fonction définie sur \ − {−3} par f ( x) = .
x+3

lim f ( x) = +∞ .
x →−3
1
2 1
Si x ≠ −3 , f ( x) = x + 1 − .
x+3

f est strictement croissante sur ]−∞, −4[ ∪ ]−2, +∞[ .


3
Les droites d’équations x = −3 et y = x + 1 sont asymptotes à la courbe
G G
4 représentative de f dans un repère orthonormal (O; i , j ) .

EXERCICE II
G G
Dans le plan complexe de repère ( 0; u , v ) orthonormal, soit z ∈ ^ tel que z ≠ 0 et
1
Z=z− .
z

1
Z = z+ .
1 z
2 ⎛ 1 ⎞
ℜe ( Z ) = ℜ e ( z ) ⎜ 1 − 2 ⎟
⎜ z ⎟⎠

y ( x 2 + y 2 − 1)
3 Si z = x + i y avec ( x, y ) ∈ \ , ℑm ( Z ) =
2
.
x2 + y2

Les points M d’affixes z vérifiant ℑm( Z ) = 0 est le cercle de centre 0 et de


4 rayon 1.

EXERCICE III
1 ⎛1⎞
lim cos ⎜ ⎟ = 0 .
1 x →−∞ x 2
⎝ x⎠

e3 x − 1
2 lim = 1.
x →0 x

ln( x 2 )
3 lim = +∞ .
x →1 x −1

4 ln(1 + x3 )
lim = 0.
x →0 x2
EXERCICE IV

1
Si x ∈ ]−∞, 2[ ,
1
5
( )
ln ( x − 2 ) = 10 ln ( x − 2 ) .
50

2 L’ensemble de définition de la fonction f définie par


f ( x ) = ( x 2 − 2 ) ln ( x 2 − x − 6 ) est ]3, +∞[ .

L’ensemble des solutions de l’inéquation ( ln x ) + ln x > 6 est ⎤⎦ 0, e−3 ⎡⎣ ∪ ⎤⎦ e2 , +∞ ⎡⎣ .


2

3
4 La dérivée de la fonction f définie par f ( x ) = ln ( x ) + 1 sur ⎤⎦ e−1 , +∞ ⎡⎣ est
1
f '( x) = .
2 x ln( x) + 1

EXERCICE V

Soit la fonction f définie sur \ par f ( x ) = cos(cos(x)) .

1 La fonction f est paire.


G G
2 La courbe représentative de f dans un repère orthonormal (O; i , j ) est
symétrique par rapport au point O
3 La fonction f est π -périodique.
G G
4 La courbe représentative de f dans un repère orthonormal (O; i , j ) coupe
G
l’axe (O; i ) en une infinité de points.

EXERCICE VI

Soient les suites numériques ( un )n∈` et ( vn )n∈` définies pour tout n ∈ ` par
un
u0 = 0 , un +1 = un − 2 et vn = 3 .

1 La suite ( vn )n∈` est géométrique.

2 La suite ( vn )n∈` est convergente.

3 3
Pour tout entier n>0 , si Sn = v0 + v1 + ...... + vn , lim S n = .
n →∞ 2
4 La suite ( wn )n∈` définie pour tout n ∈ ` par wn = ln ( vn ) est
géométrique.
EXERCICE VII

Soit A et B deux évènements non impossibles et non certains d’un univers Ω .


On note A l’évènement contraire de A et A l’évènement A sachant que
B
l’évènement B est réalisé.
1 Si A et B sont indépendants alors A et B sont indépendants.
2 Si A et B sont indépendants et P ( A) = 0, 2 et P( B) = 0, 6 alors P A ∪ B = 0,12 . ( )
3 (
P A∩ B
A∪ B )=0.
4 ( )
Si P A = 0, 2 , P B ( A) = 0,3 et P ( B A) = 0, 4 alors P ( B ) = 0, 68 .

EXERCICE VIII


x +1
1

1 dx = −1 + ln(2) .
0 x+2

∫ ( )
ln(3)
dx
2 = 2 ln(3) 2 −1 .
0 x + ln(3)

π2


sin x
3 dx = 2 − 2 .
π 2
x
4


ln(3) − 8
1

4 ( x 3 − 3x ) dx = .
0 4 ln(3)

EXERCICE IX

4 + 8 + 12 + " + 124 + 128 = 1056 .


1

2 2 + 22 + 23 + " + 27 = 254 .

⎛ 1⎞
Si un = ln ⎜1 + ⎟ pour n ∈ ` * , u1 + u2 + u3 + " + un = ln(n + 1) .
3 ⎝ n⎠

en +1 − e− ( n +1)
4 Si un = e n + e− n pour n ∈ ` , u0 + u1 + u2 + " + un = .
e −1
EXERCICE XI
G G
Dans le plan complexe de repère ( 0; u , v ) orthonormal, soit Ω le point d’affixe i , A
G
le point d’affixe 1 + i et w le vecteur d’affixe 1 + 3i .
G
1 L’image B du point A par la translation de vecteur w est d’affixe 2i .

1
2 L’image C du point A par l’homothétie de centre Ω et de rapport est
2
1
d’affixe + i .
2
π
La rotation de centre Ω et d’angle − est représentée par la
3 2
transformation complexe T définie par T ( z ) = −i z − 1 + i .

4 L’image D du point A par la transformation T est d’affixe 0 .

EXERCICE XI

1 L’ensemble des solutions réelles de l’équation 2e 2( x −3) = 10 e x −3 − 8 est {3} .

2 x2 − x + 3
lim = 0.
x →+∞ e2 x + 3
2 +1
La dérivée de la fonction f définie par f ( x) = sin x e x sur \ est
3
f '( x ) = ( 2 x + cos x ) e x2 +1
.

4 e 6 x −1 − 4 e x + 2 + 4 1
Une primitive de la fonction x 6 x
sur \ est x 6 e5 x −1 − 4e 2 x − 4e − x .
e 5

EXERCICE XII
( )
On note np le nombre de combinaisons de p éléments parmi n .

( 34nn )( 32nn ) = ((2nn!))! .


1
2

2 L’ensemble des entiers naturels solutions de l’équation 2 33n = n est {0,1} . ( )


Le nombre 16! se termine par trois 0 .
3
4 Le coefficient de x9 dans le développement de ( x − 2 ) est 440 .
11
EXERCICE XIII
G G
Dans le plan complexe de repère ( 0; u , v ) orthonormal, soit A, B, C , D quatre points
distincts d’affixes respectives z A , z B , zC , z D .
Les points A, B, C sont alignés si et seulement si il existe k ∈ ] tel
1 ⎛ z − zA ⎞
que Arg ⎜ C ⎟ = kπ .
⎝ zB − z A ⎠

zC − z A
Si = 2 i alors le triangle ABC est rectangle en A .
2 zB − z A

Le quadrilatère ABCD est un rectangle si et seulement si z A + zC = zB + z D et si il


3 ⎛ z − zA ⎞ π
existe k ∈ ] tel que Arg ⎜ C ⎟ = + 2 kπ .
⎝ zB − z A ⎠ 2

4 Si C est le barycentre du système pondéré {( A, −2 ) ; ( B,3)} alors z


C = 2 z A − 3zB .

EXERCICE XIV
⎧ 2 1
⎪( x + 1) e x2 si x ≠ 0

Soit f la fonction définie sur \ par f ( x) = ⎨


⎪⎩ 0 si x = 0
1 La fonction f est continue en 0.

La fonction f est dérivable en 0 et f '(0) = 1


2

1
− ⎛ 1 1 ⎞
3 Sur \ * , f '( x ) = 2e x2
⎜x+ + 3 ⎟.
⎝ x x ⎠

4 La fonction f ' n’est pas continue en 0.

EXERCICE XV
Soit X la variable aléatoire réelle dont la loi est donnée par le tableau suivant.
k 0 1 2 3
P( X = k ) 8 4 2 1
27 9 9 27
7
P (1 < X ≤ 3) = .
1 27

P ((0 ≤ X ≤ 1) ∪ ( X > 3)) = 1 .


2

1
X suit une loi binomiale de paramètres 3 et .
3 3

4 L’espérance E ( X ) de la variable aléatoire X est E ( X ) = 1 .


Sujet n° 4
GRILLE RÉPONSES

QUESTION 1 QUESTION 2 QUESTION 3 QUESTION 4 QUESTION 5


V F V F V F V F V F
1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION 6 QUESTION 7 QUESTION 8 QUESTION 9 QUESTION 10


V F V F V F V F V F
1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION 11 QUESTION 12 QUESTION 13 QUESTION 14 QUESTION 15


V F V F V F V F V F
1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-
Sessions 2005

Physique
Durée : 1 heure

Coefficient : 3

Consigne : Pour chaque question de chaque exercice, cocher VRAI ou


FAUX dans la grille jointe à ce sujet.

Règles de notation :

Bonne réponse Ö + 2 points

Mauvaise réponse Ö - 1 point

Sans réponse Ö 0 point

NB : - l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement


interdite.

Cette épreuve comporte volontairement plus d'exercices que vous ne pouvez en traiter dans le
temps qui vous est imparti. La raison en est que votre professeur n'a pas encore forcément traité
l'ensemble du programme de Terminale S et l'épreuve a été conçue de sorte de vous permettre de
choisir 10 exercices que vous pouvez traiter. De ce fait, vous pouvez obtenir la note maximale
sans traiter l'ensemble de l'épreuve. Essayez cependant d'en faire le maximum.
Sujet n° 1

EXERCICE 1
8 −1
1. La lumière est une onde électromagnétique caractérisée par une célérité c = 3.10 km.s dans
le vide
2. Une radiation rouge et une radiation bleue ont la même longueur d’onde
3. la diffraction est un phénomène optique qui a lieu dès que la lumière traverse ou rencontre un
obstacle
4. Lorsqu’un faisceau laser traverse une fente fine et verticale, la figure de diffraction obtenue sur
un écran est alors horizontale.

EXERCICE 2
1. Sachant qu’à la surface de la lune, le champ de gravitation vaut environ un sixième de celui sur
la surface de la Terre, un astronaute de 100 kilos sur Terre a une masse de 60 kilos sur la lune
2. Dans le cas d’un mouvement circulaire uniforme, la valeur du vecteur accélération est nulle
On considère un ensemble de satellites de la Terre sur une même orbite circulaire. Ces satellites ont des
masses différentes et n’interagissent pas entre eux.
3. Ces satellites tournent tous à la même vitesse angulaire
4. le satellite de masse la plus importante est le plus rapide

EXERCICE 3
JJG
1. Lorsqu’on exerce sur un objet M immobile sur une table horizontale une force F de direction
G G JJG
parallèle à la table, cet objet réagit par une force R telle que R = − F , on peut en conclure que
l’objet reste immobile
2. A la surface de la Terre et si on néglige les frottements, on constate alors que plus un corps est
massif plus il tombe vite
3. Lors d’un match de tir à la corde, les deux équipes exercent l’une sur l’autre des forces de même
valeur. Si l’une des deux équipes qui s’affrontent gagne l’épreuve c’est parce que les réactions
du sol ne sont pas les mêmes pour les deux équipes
4. Un objet qui chute dans l’air est en équilibre lorsqu’il a atteint sa vitesse limite

EXERCICE 4
Une masse m=100 g est fixée sur un ressort de raideur k=20 N.m-1 et est capable de glisser sans
frottement sur un plan horizontal. On pousse cette masse et on comprime le ressort de xm =10 cm puis
on libère le système.
1. L’énergie mécanique totale du pendule dépend de sa masse m et de la raideur du ressort
2. L’énergie mécanique totale du pendule est de 1 J
-1
3. la vitesse de la masse m à son premier passage à la position d’équilibre est v0 =1,414 m.s

⎛ π⎞
4. l’équation du mouvement s’écrit x(t ) = 0,1 cos ⎜ 14,14 t ± ⎟
⎝ 2⎠

EXERCICE 5
On exprime la valeur de la constante de pesanteur gp sur une planète grâce à un pendule simple de
longueur l=100 cm. 10 oscillations ont duré 20 s. On donne π ² = 10
4π ²l
1. On peut écrire g p =
T0
2. la valeur de gp est 10 m.s-2
On propulse une masse m=200 g accrochée à un ressort horizontal de raideur k=20 N.m-1 depuis sa
position d’équilibre avec une vitesse initiale Vo=1 m.s-1.
3. Le mouvement a une amplitude de 50 cm
4. L’énergie mécanique totale de l’oscillateur est de 0,1 J
EXERCICE 6
Le comportement d’un oscillateur harmonique non amorti est décrit par la fonction élongation y(t) . A
dy(t)
un instant t donné, l’élongation de l’oscillateur est y(t)=yo et =vo . On prendra 2 π = 6 .
dt
1. Si ω o est la pulsation propre de l’oscillateur, son amplitude maximale ym peut s’écrire :
v 02
ym = y 02 +
ω 02
v0
2. La fréquence propre s’écrit en fonction des données comme : f0 =
2π y02 − ym
2

2
2π y m − y02
3. La période, déduite de la fréquence, s’exprime sous la forme : T0 =
v0
On observe ce pendule à l’instant t avec une élongation de 15 cm et une vitesse de 60 cm.s-1
4. Sachant que son élongation maximale est de 25 cm, sa période est de 5 s

EXERCICE 7
1. le symbole A
Z
X est utilisé pour représenter le noyau d’un élément chimique

avec Z correspondant au nombre de charges


2. La désintégration de type α concerne les éléments lourds dont le nombre de
masse A > 200
3. L’activité radioactive d’une source se mesure en Becquerel (Bq). Un Bq
correspond à une désintégration par minute
4. Lors d’une désintégration nucléaire, la désexcitation γ est due au noyau fils qui

a un excédent d’énergie

EXERCICE 8
8
On considère un élément radioactif de demi-vie T = 50 ans et d’activité 10 Bq . On donne quelques
valeurs particulières ln 2 ≈ 0, 7; ln 10 = 2, 1
7
1. L’activité radioactive de cet élément sera de 5.10 Bq dans 50 ans
2. Son activité sera 1000 fois plus petite qu’aujourd’hui dans 450 ans
On considère un noyau instable (Z, A)
3. Si ce noyau père est émetteur α on peut dire que le noyau fils possèdera 4 nucléons de moins
que le père
+
4. Si ce noyau père est émetteur β on peut alors écrire que le fils a un proton de plus

EXERCICE 9

Un jeune garçon posté au sommet d'une tour de 100 mètres de hauteur, lâche sans vitesse initiale une
balle de tennis de masse m=100g et de rayon 5 cm. Celle-ci prend un mouvement de chute verticale le
JG
long d'un axe Oz orienté vers le bas. On prendra comme origine des temps l’instant où le garçon lâche
la balle et pour origine des espaces la position du centre de gravité de la balle à t=0.

On fera les approximations suivantes g = 10 m.s −2;π ≈ 3; ρ air = 1 kg.m−3 .

La balle est supposée en chute libre.

1. On ne prend en compte que le poids de la balle de tennis


−1
2. La vitesse de chute de la balle lorsqu’elle est à 80 mètres du sol est : v = 20 m.s
3. Le poids est 1000 fois plus grand que la poussée d'Archimède

On ne néglige plus les frottements de l'air sur la balle et ils sont équivalents à une force unique de
G G
même direction que le vecteur vitesse mais de sens opposé et d’expression f = −α v
m
4. Lorsque la vitesse de chute est constante, elle est égale à v = g
α
EXERCICE 10
5. Soit le circuit ci-dessous comprenant un générateur de tension idéal E= 10 V,
un interrupteur K, un condensateur de capacité C = 200 nF et une résistance

R=20 kΩ . A l'instant t=0, l’interrupteur est en position 1

duBD
6. L’équation différentielle vérifiée par uBD est RC + uBD = E
dt

⎛ −t

7. La tension aux bornes du condensateur a la forme suivante : uBD = E ⎜1 + e ⎟
RC

⎝ ⎠
8. La constante de temps du circuit est τ =9 ms
9. L'allure de la courbe uBD en fonction du temps sur un oscilloscope

est représentée sur la figure suivante :

10.
11.

EXERCICE 11
12.Soit le circuit ci-dessous comprenant un générateur de tension idéal E= 10 V,
un interrupteur K, un condensateur de capacité C = 100 nF et une résistance

R=10 kΩ . Le condensateur est chargé lorsque l’interrupteur est en position 1


puis, à l'instant to, on met l’interrupteur sur la position 2.

1. L'énergie initialement emmagasinée dans le condensateur va être dissipée sous forme calorifique
dans le conducteur ohmique de résistance R
2. D'une façon générale, l'énergie emmagasinée dans un condensateur est WC (t)=Cu²
3. L'énergie emmagasinée dans le condensateur à l'instant initial de la décharge est WC (t 0 )=5 μ J
4. L'énergie W dissipée par effet Joule dans la résistance R dans le circuit pendant la phase de
décharge est W=5 μ J
EXERCICE 12

Un condensateur de capacité C est déchargé dans une bobine d’inductance L et de résistance R.

1. L’équation différentielle à laquelle obéit la tension aux bornes du condensateur est :


2
d uc duc
LC + RC + uc = 0
dt ² dt
1
2. L’expression de l’énergie aux bornes de la bobine est : E B = Li²
2
3. L’énergie électromagnétique à travers le circuit en fonction de la tension aux bornes du
2
1 ⎛ du ⎞ + 1
condensateur s’exprime Et = L ⎜C c

⎟ CuC
2

2 ⎝ dt ⎠ 2
4. Lorsque l’on dérive l’énergie totale par rapport au temps puis, en utilisant l’équation différentielle
dE
établie à la première question, on peut exprimer alors en fonction de l’intensité du courant
t

dt

dE 2
traversant le circuit sous la forme suivante :
t
= Ri
dt

EXERCICE 13
Un mobile M de masse 500g glisse sans frottement le long de la pente x'Ox d'un plan incliné faisant un
angle constant par rapport au plan horizontal. Il est attaché à un fil inextensible tendu parallèlement à
l'axe x'Ox. À l'instant t = 0, le mobile M est au repos au point 0, origine de l'axe, et on applique au fil
une traction qui fait monter le mobile M sur le plan incliné; à l'instant t = 4 s, le fil se rompt. Un système
de mesure permettant de suivre l’évolution de la vitesse vx du mobile en fonction du temps t en s, nous
donne le tableau suivant :

t(s) 0<t<4 t>4


vx (m.s-1) 0,5 t -5t+8

1. Le mobile M parcourt 1 m entre t=0 et l'instant où le fil se rompt


-1
2. Lorsque le fil rompt, le mobile continu à avancer du fait de sa vitesse initiale v0 =2m.s
3. Le mobile parcourt encore la distance de 0,4 m avant de s’arrêter
4. La force de traction nécessaire pour faire gravir le mobile avant que le fil ne casse est de 2,75 N

EXERCICE 14
Une gouttelette de pluie de forme sphérique de rayon 5 mm tombe de la base d’un cumulonimbus situé
à une altitude de 4,5 km. On prendra comme origine des temps l’instant où la goutte quitte la base du
nuage, comme origine de l’espace l’endroit où la goutte quitte le nuage et l’on négligera les frottements
rencontrés lors de cette chute.

La constante de gravitation g = 10 m.s −2;π ≈ 3; ρ air = 1 kg.m−3; ρeau = 103 kg.m−3

1
1. l’équation horaire du mouvement de la gouttelette est y (t ) = gt ²
2
-1
2. Le calcul ainsi fait à l’aide de ce modèle prévoit une vitesse de 300 m.s

Un meilleur modèle devrait tenir compte des forces de frottements exercées par l’air sur la goutte ainsi
que de la poussée d’Archimède
-7
3. La poussée d’Archimède qui s’exerce sur la goutte est Π ≈ 5.10 N

4. La masse de la goutte est m=0,5 mg


EXERCICE 15
L’énergie de première ionisation d’un élément est l’énergie minimale qu’il faut fournir à l’atome de cet

élément pour lui arracher un électron. On a par exemple pour l’atome d’Hélium Ei =24,6 eV . On

admettra que l’ion He+ a une énergie nulle.

1. L’énergie du niveau fondamental de l’atome d’Hélium est E1 =-24,6 eV

2. Lorsqu’un électron d’énergie 30 eV entre en collision avec un atome d’Hélium se trouvant dans
son état fondamental, son électron le plus faiblement lié est expulsé avec une énergie maximale
de 5,4 eV

3. L’atome se trouve dans un état excité d’énergie E2 =-21,4 eV , la longueur d’onde de la radiation

λ2/1
émise lors de la désexcitation de cet atome vers son état fondamental se calcule par : E2 =
hc

4. L’atome peut absorber toutes les radiations de longueur d’onde supérieure à λ2/1 pour passer du

niveau E1 au niveau d’énergie E2

Sujet n° 1
GRILLE RÉPONSES
QUESTION 1 QUESTION 2 QUESTION 3 QUESTION 4 QUESTION 5
V F V F V F V F V F
1- „ 1- „ 1- „ 1- „ 1- „
2- „ 2- „ 2- „ 2- „ 2- „
3- „ 3- „ 3- „ 3- „ 3- „
4- „ 4- „ 4- „ 4- „ 4- „

QUESTION 6 QUESTION 7 QUESTION 8 QUESTION 9 QUESTION 10


V F V F V F V F V F
1- „ 1- „ 1- „ 1- „ 1- „
2- „ 2- „ 2- „ 2- „ 2- „
3- „ 3- „ 3- „ 3- „ 3- „
4- „ 4- „ 4- „ 4- „ 4- „

QUESTION 11 QUESTION 12 QUESTION 13 QUESTION 14 QUESTION 15


V F V F V F V F V F
1- „ 1- „ 1- „ 1- „ 1- „
2- „ 2- „ 2- „ 2- „ 2- „
3- „ 3- „ 3- „ 3- „ 3- „
4- „ 4- „ 4- „ 4- „ 4- „
Sujet n° 2
EXERCICE 1

Un coureur de 100 m passe de la vitesse nulle à la vitesse 8 m.s-1 en une demi seconde.
1. On a à faire à un mouvement uniforme

2. Son accélération est 20 m.s-2


3. Il a parcouru une distance de 2 m pendant cette demi seconde

4. Si sa vitesse reste constante à 8 m.s-1 , son temps pour effectuer 100 m sera de 12,25 s

EXERCICE 2

Une pierre de masse m=100 g tombe sans vitesse initiale d’un bâtiment de hauteur 20 m. On prendra
-2
g=10 m.s

1. La balle va mettre 2 secondes pour toucher le sol


2. Elle percute le sol avec une vitesse de 20 m/s
3. Son énergie cinétique au sol vaut 10 J
4. Lors de la chute d’un corps dans un fluide, le temps caractéristique augmente avec la viscosité
du fluide

EXERCICE 3

1. Une onde est un transport de matière et un transport d’énergie


2. Les ondes mécaniques ont besoin d’un support matériel pour se propager alors que les ondes
électromagnétiques se propagent tant dans les milieux matériels que dans le vide
3. On remplace un oscillateur harmonique constitué d’un ressort de raideur k par un autre ressort
de raideur 4 k, on constate alors que sa fréquence d’oscillation est divisée par 2

4. Une force de 5 N comprime de 5 cm un ressort dont la raideur est 5 N.m-1


EXERCICE 4
On considère un corps de masse M= 2 Kg accroché à une poutre horizontale selon le dispositif
représenté sur la figure

OA, OB et OC sont des fils inextensibles et de masse négligeable. Le système est en équilibre. On donne

0, 5 0, 8
g=10 m.s
-2
; cos ( 60° ) = sin ( 30° ) = 0, 5; sin ( 60° ) = cos ( 30° ) = 0, 8; = 0, 625 ; = 1, 6
0, 8 0, 5

1. La figure ci-dessous illustre correctement les forces s’exerçant sur le point O

2. La tension T3 = P = 20 N

3. La tension T2 = 15 N

4. La tension T1 = 19 N
EXERCICE 5
On considère un pendule simple constitué d’un objet de masse m, suspendu à un fil de masse
négligeable et de longueur l. On négligera les frottements lors du mouvement du pendule de part et
d’autre de sa position d’équilibre S1 choisie comme origine des énergies potentielles. A l’instant t=0, on

lâche le pendule de la position de départ So repérée par l’angle α0 sans vitesse initiale (voir figure)

1. Les énergies du système à la position So sont E p (S0 ) = mgh0; Ec (S0 ) = 0

2. Les énergies du système à la position S1 sont E p (S1 ) = 0; Ec (S1 ) = mgh0

3. L’énergie mécanique du système en un point S2 caractérisé par un angle α est la même qu’aux
positions So et S1
4. L’angle β qui caractérise le point S3, premier point de rebroussement du pendule, est le même

que α0

EXERCICE 6
On considère le circuit représenté sur la figure ci-dessous où E = 10 V , R = 18 Ω , L = 1 H et r = 7 Ω

1. On place l’interrupteur en position haute et on mesure, en régime permanent, l’intensité du


courant électrique dans le circuit I0 = 0, 4 A
t

2. A l’instant t=0, on place l’interrupteur en position basse et on peut alors écrire i(t ) = I0e τ

L
τ = est la constante de temps du circuit
R+r
t
3. La tension aux bornes de la résistance R est UR = RI0eτ

A t=0 la tension UR est maximale UR max = RI0 , à l’instant t1 la tension chute à 90% de sa valeur

maximale et à l’instant t2 la tension est passée à 10% de sa valeur maximale. On note T la durée de la
décharge

4. La durée de la décharge est T = t2 − t1 = τ ln9


EXERCICE 7
13.Lorsque l’on irradie un échantillon de N0 noyaux de l’isotope d’Argent 107 à
l’instant t=0, il se forme alors des noyaux d’argent 108. On donne l’extrait du
tableau périodique de Mendeleïev suivant
14.4 15.4 16.4 17.4 18.4 19.4 20.4 21.4 22.5 23.5 24.5
2 3 4 5 6 7 8 9 0 1 2

M T R R P A C I S S T
o c u h d g d n b e
25.
26.Un noyau d’Argent capture un neutron selon l’équation suivante :
27. 107 1
47 Ag + 0 n →
108
47 Ag

28.Ce noyau d’Argent 108


47 Ag radioactif peut se désintégrer selon la désintégration

β+ :

29. 108
47 Ag →
108
46Pd + 10e

30.La demi-vie de cet échantillon est la durée au bout de laquelle son activité
radioactive a été divisée par deux, ou au bout de laquelle le nombre de noyaux
est divisé par deux
31.
32.L’activité d’un échantillon correspond au nombre n1 de désintégrations qui se
produisent pendant une durée de temps t1 très petite devant la demi-vie. On
dN(t )
rappelle que N(t ) = N0e − λ t et que A(t ) = − où λ représente la constante
dt

radioactive, N est le nombre de noyaux présents à l’instant t, No le nombre


initial de noyaux à l’instant t=0 et A(t) est l’activité radioactive l’instant t.
33.
34.On peut écrire ln(n1) = −λt + ln ( λ N0t1 )

EXERCICE 8
L’élément 135
54 Xe est radioactif de type β − de noyau fils Cs

1. L’équation de désintégration de cet élément s’écrit :


135 135
54 Xe → 55 Cs* + e-1
0

2. L’équation de désintégration du fils s’écrit :


135
55 Cs → 135
55 Cs+γ
3. Lorsque l’on étudie un échantillon contenant N0 noyaux de xénon 135 à l’instant t0. On constate

que suite à sa désintégration ce nombre passe à N = N0e − λt à l’instant t où λ est la constante de

temps
4. Le nombre A de désintégration par seconde de cet échantillon, mesuré à l’aide d’un compteur,

est inversement proportionnel à N et proportionnel à λ


EXERCICE 9
Un projectile est tiré depuis le sol avec un angle α=60° par rapport à l’horizontale d’axe Ox, à la vitesse

de 500 m.s-1 . On prendra g = 10 m.s ; cos ( 60° ) = 0, 5; sin ( 60° ) = 0, 8 tout au long de cet exercice
−2

1. Il va suivre une trajectoire parabolique d’équation y( x) = −4.10−5 x² + 1, 6 x où y est repéré sur un

axe Oy orienté vers le haut


2. Il atteindra la distance maximale de 20 km appelée portée de tir
3. La hauteur maximale que le projectile va atteindre est de 8 km
4. On aurait pu améliorer la portée de ce tir en modifiant l’angle de tir de α=60° à 45°

EXERCICE 10
1. On appelle dispersion de la lumière blanche le phénomène physique qui consiste à décomposer
une lumière polychromatique en ses différentes composantes monochromatiques

c
2. L’indice de réfraction de la lumière pour un milieu transparent est ni (λi ) = où c et ci
ci

représentent respectivement la célérité de la lumière dans le vide et dans le milieu pour une
longueur d’onde donnée
3. Lorsque la lumière traverse un milieu transparent la célérité dans ce milieu change
4. Le spectre visible s’étend de 480 nm à 880 nm dans le vide

EXERCICE 11
Une source lumineuse monochromatique S, de longueur d'onde λ = 0,6 μ m et ponctuelle est placée

devant une fente de largeur a=0,2 mm , sur l'axe de cette fente, à la distance D=40cm de la fente. Un

écran se trouve à la distance d=1 m derrière la fente

1. On observe une alternance de franges brillantes et sombres de même épaisseur sur l’écran de
projection
2. Le phénomène observé s'appelle diffraction; son importance est liée au rapport entre la largeur a
de la fente et la longueur d’onde λ
3. La lumière est capable de se diffracter et cela est suffisant pour affirmer que c’est une onde
4. Un milieu dispersif est un milieu où les ondes de même nature se propagent toutes avec la
même célérité, indépendamment de leur fréquence
EXERCICE 12
Un pistolet de paint-ball comporte un ressort à spires non jointives pour lancer des balles de masse

m = 50 g . Le ressort a une longueur à vide l0 = 20 cm , une constante de raideur k = 200 N.m−1 et une
longueur minimale lm = 10 cm . On négligera tous les frottements et on prendra g= 10 m.s−2

A un instant t quelconque on comprime au maximum le ressort, posé horizontalement, en insérant une


balle.
1. L’énergie mécanique totale du système (ressort + balle toujours en contact) est alors :
1 1
E = k Δl² + mv²
2 2
2. La masse a une vitesse v = 30 m.s−1 lorsqu’elle se sépare du ressort

3. La balle touche le sol situé à 2,05 m plus bas avec une vitesse v = 9 m.s−1

On tire en l’air dans cette dernière partie avec le pistolet

4. La hauteur maximale atteinte par la balle est de 6 m

EXERCICE 13
Soit le circuit électrique sur la figure ci-dessous représentant un oscillateur idéal composé d’un
condensateur de capacité C = 1 µF , d’une bobine d’inductance L = 1 H . Le condensateur est chargé et la

tension à ses bornes est UC = E = 10 V quand l’interrupteur K est en position 1. La résistance interne du

circuit électrique est négligeable.

On bascule l’interrupteur K sur la position 2 à l’instant t=0.


1. La loi d’additivité des tensions permet d’écrire à un instant t :

Q d 2Q
+L =0
C dt²
2. La solution de cette équation différentielle peut s’écrire : Q(t ) = Q0 sin(ω0t + ϕ )

3. La charge maximale emmagasinée par une des deux armatures du condensateur est Q0 = 1 µC

4. La période propre d’oscillation est T0 = 3,14 ms


EXERCICE 14
Afin d’étudier la charge et la décharge d’un condensateur on réalise un circuit RC à l’aide du matériel
suivant : une boite de résistances variables (de 10 à 10 kΩ ); un oscilloscope bicourbe, un condensateur
de capacité C, un générateur basses fréquences délivrant une tension en créneau d’amplitude U réglable
entre 0 à U, de fréquence réglable ainsi que de fils de connexion.
L’oscilloscope permet d’étudier les variations des tensions aux bornes de la résistance et aux bornes du
condensateur en les observant simultanément. Les réglages sont 0,5 ms/div pour la base temps et 3
V/div pour la sensibilité des voies A et B. L’entrée B est inversée et la résistance est ajustée à 300 Ω

1. L’oscillogramme de la tension aux bornes du condensateur donne les variations de courant i(t)
dans le circuit
L’oscillogramme ci-dessus illustre convenablement la situation, pour aider à la visualisation des deux
signaux ils ont été décalés l’un vers le haut et l’autre vers le bas.

2. La première courbe représente U AD (t ) , la seconde UBD (t )

3. La première partie des courbes correspond à la charge du condensateur, la seconde partie des
courbes à sa décharge
4. La valeur maximale du courant électrique débité par le générateur est de 0,2 mA

EXERCICE 15
La planète Neptune décrit une orbite semblable à un cercle de rayon r dont le centre de rotation est
1
celui du soleil. Sa période de révolution est T = 6.104 jours terrestres. On donne (36 ) 3 = 3,3
GMS
1. La vitesse angulaire de rotation de Neptune est ω = où G est la constante de gravitation;
r3
MS la masse du soleil
r3
2. La relation entre la période de rotation de Neptune et le rayon de son orbite est T =2π
GMS
r3
3. Le rapport est constant ce qui vérifie la troisième loi de Kepler

4. Sachant que le rayon de l’orbite terrestre est rT = 150 millions de km et que la période de
rotation de la Terre est approximativement de 360 jours, nous pouvons en déduire que Neptune
9
gravite sur une orbite de rayon r=33,3.10 km
Sujet n° 2
GRILLE RÉPONSES

QUESTION 1 QUESTION 2 QUESTION 3 QUESTION 4 QUESTION 5


V F V F V F V F V F
1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION 6 QUESTION 7 QUESTION 8 QUESTION 9 QUESTION 10


V F V F V F V F V F
1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION 11 QUESTION 12 QUESTION 13 QUESTION 14 QUESTION 15


V F V F V F V F V F
1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-
Sujet n° 3
EXERCICE 1
Un skieur descend une piste de pente 50 % sans prendre d’élan. Il est soumis à des forces de
frottements constantes. Il arrive en bas de la piste avec une vitesse de 72 km.h-1 après une
−1
dénivellation de 500 m. On donne g = 10 m.s ; tan 30° = sin 30° = 0, 5; cos 30° = 0, 8
1. La longueur de la piste est de 100 m
2. Le mouvement du skieur est un mouvement uniformément accéléré
L’accélération du skieur est a=0,2 m.s
-2
3.
4. Il va descendre cette piste en 100 s

EXERCICE 2
Un ballon de montgolfière a une masse à vide m=100 Kg et un volume V=500 m3. On remplace l’air
contenu dans la montgolfière par du dihydrogène. La masse volumique de l’air est ρ air = 1 Kg.m
−3
et

celle du dihydrogène ρ = 0, 08 Kg.m


−3 −2
et la nacelle a une masse notée M. On prendra g = 10 m.s
1. La poussée d’Archimède est Π = 5000 N
2. La montgolfière décolle tant que son poids est supérieur à la poussée d’Archimède
3. On peut exprimer le poids de la montgolfière P = ( M + m ) g
4. La valeur maximale de la masse de la nacelle pour que la montgolfière décolle est 360 Kg

EXERCICE 3
Un plan incliné, de 30° par rapport à l’horizontale, est raccordé à un plan horizontal de manière que le
passage d’un solide sur la ligne de raccordement ait lieu sans aucune modification du module de sa
vitesse. Un solide de masse m =500 g est abandonné sans vitesse initiale du haut du plan incliné à une
distance d = 2 m de la ligne de raccordement. On considère que les frottements sont représentés par
G
une force unique f ayant pour intensité 1 N et on prendra g = 10 m.s −2

tan 30° = sin 30° = 0, 5; cos 30° = 0, 8


1. On peut écrire la variation d’énergie cinétique pour aller du point de départ au point d’arrêt sous
la forme suivante :
1 1
ΔE C = 2
mv f −
2
mv i = mgh
2 2
2. mgh représente le travail le travail moteur du poids
3. ΔEC = 0 car v i = vf = 0
4. Le solide s’arrêtera quand il aura parcourut la distance de 3 m sur le plan horizontal

EXERCICE 4
Un pendule simple est constitué d'un fil inextensible, de masse négligeable, de longueur l=40 cm, et
d'un petit solide de masse m=20g, fixé à l'une de ses extrémités. L'amplitude angulaire est de 8°. On
prendra 2π = 6, 3 et g = 10 m.s
−2

1. La période des oscillations est 1,6 s


2. La période de ce pendule simple est toujours indépendante de l'amplitude angulaire du
mouvement
Le pendule simple est utilisé comme une fronde et animé d’un mouvement circulaire uniforme
G G
3. a.v = 0
On fait tourner le dispositif dans un plan vertical à la façon d'une fronde. Pour atteindre le point le plus
haut, le fil restant tendu, la tension du fil est positive ou nulle.
−1
4. La vitesse minimale au point le plus haut est donc vmin = 2 m.s
EXERCICE 5
Un laser émet une lumière de longueur d'onde 600 nm. Le faisceau produit, très directif, de section
pratiquement constante de 1 mm de diamètre vient frapper un écran en un point O. On interpose sur le
trajet une fente verticale de largeur a=0,05 mm.
1. On observe sur l'écran des taches lumineuses alignées suivant la verticale
2. La couleur du faisceau laser est verte
3. La fréquence associée à cette longueur d’onde est ν = 5.1014 Hz
4. Plus la tache de diffraction est étalée, plus la fente est étroite

EXERCICE 6
On considère un ressort, de masse négligeable, de raideur k et de longueur à vide lo, enfilé sur une tige
horizontale fixe. L’une de ses extrémités est fixe, la seconde, notée M est libre. Lorsque le ressort est au
JJG G
repos le point M se trouve en O. Le déplacement de M est repéré par son abscisse définie par OM = xu x

Lorsqu’on tire sur l’extrémité libre du ressort avec une force horizontale de norme Fo = 500 N , M
s’écarte d’une longueur x o = 50 mm .
3 −1
1. La raideur de ce ressort est k = 10 N.m
Sur le coté libre du ressort on enfile une petite bille creuse de masse m = 10 g qui peut glisser sans
frottement sur la tige. Le ressort est comprimé d’une quantité x=-d ( d = 50 mm ) et on appuie contre

lui (au point M) la bille. On prendra 10 = 3


2. Quand on relâche le ressort, la bille a une accélération de 5000 fois celle de la pesanteur
3. Quand on relâche le ressort, la bille a une vitesse de 15 m.s-1
4. Son mouvement ultérieur sera théoriquement rectiligne uniforme sauf si elle tombe ou rencontre
un obstacle

EXERCICE 7
Dans le cycle du carbone, l’élément carbone est présent sous forme de deux isotopes stables : le
carbone 12 (majoritaire), le carbone 13 (minoritaire) et un isotope instable : le carbone 14 (très
minoritaire). Le temps de demi-vie du carbone 14 est de l’ordre de 6900 ans. Il est continuellement
produit dans la haute atmosphère grâce à des réactions nucléaires entre les noyaux des atomes d’azote
14 de l’air et des neutrons d’origine cosmique. Ces réactions maintiennent une teneur constante en
carbone 14 dans l’atmosphère. Le carbone 14 formé réagit rapidement avec le dioxygène de l’air pour
12 13 14
former du dioxyde de carbone, CO2. On donne Carbone 12 6
C , Carbone 13 6
C , Azote 14 7
N et

⎛ 12 ⎞ =-0,125
ln ( 2 ) = 0,69 et ln ⎜ ⎟
⎝ 13,6 ⎠
Le bombardement des noyaux d’atomes d’azote par les neutrons aboutit à la réaction nucléaire dont
n→ Y + H
14 1 A 1
l’équation est la suivante : 7
N + 0 Z 1

1. L’application des lois de conservation précédentes permet de déterminer la nature du noyau


émis qui est l’élément carbone
0
2. La désintégration du noyau de carbone 14 conduit à l’émission d’un électron de symbole −1 e et
d’un noyau d’azote par désintégration β− sous la forme suivante
14

6
C → N+ e
14

7
0

−1

On a découvert l’épave d’un drakkar en 1983 dans la vase du port de Roskilde (à l’ouest de
Copenhague). Pour dater ce navire, on a effectué une datation au carbone 14 sur un échantillon de bois
prélevé sur sa coque. L’activité A mesurée pour cet échantillon est de 12,0 désintégrations par minute et
par gramme de carbone. Or l’activité pour 1 gramme de carbone participant au cycle du dioxyde de
carbone de l’atmosphère est égale à A0 = 13,6 désintégrations par minute.
3. La constante radioactive est λ =10
-4
ans
-1

4. Ce bateau a été construit en 733


EXERCICE 8
226
Le radium 88
Ra se désintègre spontanément en émettant une particule α . Le noyau fils est un isotope
226
du radon (Rn) qui est un gaz dans les conditions ordinaires de température et de pression. Le 88
Ra est

radioactif β . On donne

éléments symbole Numéro atomique Z

Radon Rn 86

Francium Fr 87

Radium Ra 88

Actinium Ac 89

Thorium Th 90

protactinium Pa 91

208
1. Le noyau de polonium noté 84 Po est composé de 84 neutrons et 124 protons

2. La masse d'un noyau de radium est égale à la somme des masses de ses nucléons
226 4 222
3. L'équation de désintégration du radium est 88 Ra → 2 He + 86 Rn

228 −
4. Le radium Ra est radioactif β et son noyau fils est un noyau de francium

EXERCICE 9
Un objet ponctuel M glisse le long d'un plan incliné d'un angle α = 30° avec l'horizontale. Il quitte celui-
ci, à la date t = 0 s, au point A, avec une vitesse v0 (voir figure). On donne
tan 30° = sin 30° = 0, 5; cos 30° = 0, 8 ; g = 10 N.kg-1 ; v0 = 1 m.s-1; h = OA = 4 m et 125,05 = 11, 2

G G G
1. Les équations horaires du mouvements dans le repère orthonormé (O, i, j, k ) sont :

⎧x = v0 .cos (α ) .t

⎪ 1
⎨y=- gt²-v0 .sin (α ) .t+h
⎪ 2
⎪⎩z=0

2. zM = 0 à tout instant, la trajectoire est donc plane et le mouvement a lieu dans un plan vertical
3. L’équation de la trajectoire suivie par le mobile lors de sa chute est y(x)=7,8 x² + 0,5x - 4
4. L'impact B sur le sol se fait au point x B = 0, 68 m à l’instant t B = 0, 85 s
EXERCICE 10
On réalise le circuit RLC représenté par la figure ci-dessous. Pour visualiser la tension aux bornes du
condensateur uC, on utilise un ordinateur muni d'une interface graphique.

On place l'interrupteur sur la position 1 le condensateur se charge puis on bascule l'interrupteur sur la
position 2. On visualise alors la courbe suivante :

1. On a affaire à un circuit RLC série, le condensateur se décharge dans le dipôle de résistance R et


d’inductance L
2. Le régime des oscillations de la tension aux bornes du condensateur uC est pseudo-périodique
3. Lorsque l’on augmente la valeur de la résistance R, l’amortissement des oscillations diminue et le
régime devient périodique
4. Si R est négligeable l’amortissement des oscillations augmente et le régime devient apériodique
EXERCICE 11
On considère le circuit représenté sur la figure ci-dessous comportant une bobine d'inductance (L, r), un
générateur de tension constante E ; un conducteur ohmique R ; un interrupteur simple ainsi qu’un
système d'acquisition informatisé. Le système d'acquisition est connecté mais non représenté sur la
figure.

Une fois le paramétrage du système d'acquisition effectué, on ferme l'interrupteur à l'instant de date t0
= 0 s et on enregistre l'évolution de la tension aux bornes du conducteur ohmique de résistance R en
fonction du temps. On obtient l'enregistrement ci-dessous

L'adaptateur du système d'acquisition s'utilise comme un voltmètre. Il possède deux bornes COM et V.
1. Pour mesurer la tension aux bornes de la résistance uR, il faut relier la borne V au point A et la
borne COM au point B
2. La figure ci-dessous correspond à l'évolution de l'intensité du courant en fonction du temps dans
le circuit électrique, après la fermeture de l'interrupteur

3. Si l'on considère que la résistance r de la bobine est négligeable devant R, l'équation

R duR
différentielle du circuit, interrupteur fermé, peut s'écrire : E = + uR
L dt

L
4. Le terme correspond à la constante de temps τ de ce circuit dans lequel on a négligé r par
R
rapport à R
EXERCICE 12
d²x(t)
1. L’élongation x(t)= X cos (ω t +ϕ ) est solution de l’équation différentielle -ω ²x(t)=0 où
dt²
m

X m , ω et ϕ sont des constantes

L’équation horaire du mouvement libre non amorti d’un mobile accroché à l’extrémité d’un ressort
⎛ π⎞
horizontal est x(t) = 5 cos ⎜ 2π t + ⎟ dans le système international. On donne π² ≈ 10
⎝ 3⎠
2. L’amplitude de ce signal est X = 5 m ; sa pulsation
m
ω = 2π -1
rad .s , sa période T = 1 s , sa
π
fréquence f = 1 Hz et sa phase à l’origine est ϕ=
3
⎛ π⎞
3. La vitesse v(t) du mobile à l’instant t est v(t) =10π sin ⎜ 2π t + ⎟
⎝ 3⎠
−2
4. L’accélération du mobile à t=0 est a = −10 m.s

EXERCICE 13
On considère le circuit représenté sur la figure ci-dessous comportant une bobine d'inductance
L=1 H et r=10 Ω , un condensateur C; Un générateur de tension constante E=10 V; un commutateur
bipolaire et un système d'acquisition informatisé.

On place le commutateur en position 1 pour charger le condensateur puis on le bascule en position 2. On


enregistre la tension uC(t) dont le graphe est représenté sur la courbe ci-dessous avec un système
d'acquisition et de traitement connecté mais non représenté sur la figure. L'enregistrement débute à
l'instant de date t0 = 0 s qui correspond au basculement du commutateur en position 2. On donne
π² ≈ 10

1. La tension aux bornes du condensateur prend alternativement des valeurs négatives et des
valeurs positives : on dit qu’elle oscille
2. La diminution de l'amplitude des oscillations au cours du temps s'explique par une perte
d'énergie du système par effet joule dans la bobine à cause de sa résistance interne
3. On trouve la pseudo-période T = 20 ms
4. Si on considère que la période propre et la pseudo - période ont quasiment la même valeur, la
valeur de la capacité est de 10 μ F
EXERCICE 14
1. La force exercée par le Soleil sur la Terre a la même valeur que celle exercée par la Terre sur le
soleil
2. La Terre est plus proche du soleil en été qu’en hiver
3. Les planètes Vénus et Mercure, situées à l’intérieur de l’orbite de la Terre, ont des durées de
révolution supérieures à une année
4. La vitesse linéaire de la Terre est plus petite quand elle est plus proche du Soleil

EXERCICE 15
1. La quantité de matière contenant 6,02.1023 atomes, ions ou molécules s’appelle la mole
2. Le niveau d’énergie 0 eV correspond à l’atome d’Hydrogène dans son état non excité (état

fondamental)

13, 6
3. L’expression de l’énergie est En = − eV pour l’Hydrogène et représente une suite

décroissante

4. Une énergie E n ≥0 représente un état libre pour l’atome c'est-à-dire que l’électron n’est plus lié

au noyau et peut le quitter ce qui correspond à un état d’ionisation

Sujet n° 3
GRILLE RÉPONSES

QUESTION 1 QUESTION 2 QUESTION 3 QUESTION 4 QUESTION 5


V F V F V F V F V F
1- „ 1- „ 1- „ 1- „ 1- „
2- „ 2- „ 2- „ 2- „ 2- „
3- „ 3- „ 3- „ 3- „ 3- „
4- „ 4- „ 4- „ 4- „ 4- „
QUESTION 6 QUESTION 7 QUESTION 8 QUESTION 9 QUESTION 10
V F V F V F V F V F
1- „ 1- „ 1- „ 1- „ 1- „
2- „ 2- „ 2- „ 2- „ 2- „
3- „ 3- „ 3- „ 3- „ 3- „
4- „ 4- „ 4- „ 4- „ 4- „
QUESTION 11 QUESTION 12 QUESTION 13 QUESTION 14 QUESTION 15
V F V F V F V F V F
1- „ 1- „ 1- „ 1- „ 1- „
2- „ 2- „ 2- „ 2- „ 2- „
3- „ 3- „ 3- „ 3- „ 3- „
4- „ 4- „ 4- „ 4- „ 4- „
Sujet n° 4

EXERCICE 1

Lors d’une reconstitution de la bataille d’Austerlitz, un boulet de canon est tiré depuis le sol avec une
vitesse initiale faisant un angle α = 30° avec le plan horizontal. On considère le projectile en chute

−2
libre et on prendra sin 30° = cos 60° = 0, 5 ; cos 30° = sin 60° = 0, 86 ; g = 10 m.s ; 86 ≈ 10 .
On rappelle que 2 cos α sin α = sin 2α .
L’axe Oz est vertical orienté vers le haut ; l’axe Ox horizontal est orienté vers la droite.

g
1. L’équation de la trajectoire est z = x² + x tan α
2
2 v cos
0
2
α
Le projectile touche le sol à une distance de 1000 m de son point de départ
−1
2. le module de la vitesse initiale v0 est d’environ 100 m.s

3. Le mouvement a duré environ 5,8 s


4. L’angle de tir qui permettra d’atteindre la portée maximale sans changer de vitesse initiale est
α = 45°

EXERCICE 2
Un premier nageur de masse m= 60 Kg plonge dans la mer du haut d’une falaise de hauteur 20 mètres.
G G −2
Sa vitesse initiale est nulle et on néglige la résistance de l’air. On prendra g = gz et g = 10 m.s dans

tous les calculs.

1. On peut écrire les composantes de l’accélération sous la forme suivante :

⎧ ax = 0

⎩ az = g

2. Le nageur touche l’eau au bout de 2 s


3. Quand le nageur pénètre dans l’eau sa vitesse vaut 20 m.s-1

On considère un second plongeur plus massif mais de même forme et de même volume qui plonge du
même endroit dans les mêmes conditions

4. Le premier plongeur a une plus grande vitesse limite de chute que le second plongeur
EXERCICE 3
On considère un ressort de raideur k représenté sur la figure ci-dessous ; lo représente la longueur à
vide, x l’allongement du ressort, T la force de rappel et O le poids d’un objet de masse M. On prendra
−2
g = 10 m.s .

Lorsque la masse accrochée au ressort augmente de 50 g, on mesure la longueur de ressort


correspondante.

masse accrochée (kg) 0,1 0,15 0,2 0,25 0,3

longueur du ressort (cm) 0,2 0,25 0,3 0,35 0,4

allongement (m) 0,1 0,149 0,2 0,256 0,3

1. Le tableau ci-dessous donnant la tension du ressort correspondante est complété correctement :

masse accrochée (kg) 0,1 0,15 0,2 0,25 0,3

tension (N) 1 1,5 2 2,5 3

2. On peut déduire la valeur de la constante de raideur

masse accrochée (kg) 0,1 0,15 0,2 0,25 0,3

raideur 10 9,75 10 9,75 10

3. La longueur à vide du ressort est l0 = 10 cm


4. L’énergie potentielle de ce ressort est constante
EXERCICE 4

On considère un solide de masse M se déplaçant sur un banc à coussin d’air horizontal et pouvant
osciller sous l’action de deux ressorts équivalents à l’action d’un seul ressort de constante de raideur k.
On peut appliquer des forces de frottements au solide. On écarte le mobile de sa position d’équilibre
dans la direction de l’axe des ressorts et on le lâche sans vitesse initiale à l’instant t =0.

1. Lorsque les forces de frottements appliquées sont peu importantes, on constate que les
oscillations du mobile sont pseudo périodiques
2. Lorsque les forces de frottements augmentent, la pseudo période diminue légèrement
3. Lorsque les forces de frottements augmentent énormément le mouvement du solide devient
apériodique
4. La figure ci-dessous représente des oscillations libres amorties

EXERCICE 5

1. Une onde est dite transversale si la perturbation est parallèle à la direction de propagation
2. Une onde progressive est périodique si la perturbation de la source est reproduite à des
intervalles de temps égaux
3. Lors de la propagation d’une vibration, on constate qu’il y a déplacement de matière et
d’énergie.
4. Un son est une onde longitudinale qui ne peut pas être diffractée

EXERCICE 6

1. Dans un noyau atomique, il existe des forces électrostatiques attractives entre les protons, des
forces gravitationnelles négligeables entre les nucléons et des forces nucléaires répulsives
d'interaction forte à courte portée (10-15 m) entre les nucléons qui assurent la cohésion de
certains noyaux
2. Sous l'action des différentes forces en présence, certains noyaux sont stables (ils ont une grande
durée de vie) et d'autres sont instables (ils se détruisent rapidement).
3. Lors d'une désintégration nucléaire, il y a conservation du nombre de charge Z et du nombre de
nucléons A. La désintégration d'un noyau X appelé noyau père conduit à un noyau Y appelé
noyau fils et à l'expulsion d'une particule α ou β

Des noyaux sont dits radioactifs β s'ils émettent des noyaux d'hélium 2 He
4
4.
EXERCICE 7
Un pendule simple est constitué d’un solide de petite taille, de masse m, suspendu à un point fixe O par
un fil inextensible de masse négligeable et de longueur l. Lorsque le pendule est écarté de sa position
d’équilibre, il se met à osciller dans le champ de pesanteur g dans lequel il se trouve.
1. La période propre To des oscillations non amorties du pendule est la durée séparant deux
passages consécutifs par la même position, dans le même sens. Elle est indépendante de sa

l
masse et est égale à T0 =2π lorsqu’on a affaire à des petites oscillations
g

Il existe toujours des forces de frottement qui provoquent une diminution de l'énergie du pendule donc
une diminution de l'amplitude des oscillations. On parle alors d’amortissement des oscillations
2. Lorsque l'amortissement est faible la pseudo-période T des oscillations amorties du pendule est

2 fois plus grande que sa période propre To


3. La figure ci-dessous illustre un régime pseudo-périodique

4. Lorsque l’amortissement augmente beaucoup, il n’y a plus d’oscillations et on parle alors de


régime apériodique

EXERCICE 8
Lors de l’accident survenu à la centrale nucléaire de Tchernobyl en Ukraine une très grande quantité de
radioéléments ont été libérés dans l'atmosphère. On s’intéresse plus particulièrement à l’un des
131
éléments radioactifs rejetés : l'Iode 53
I qui a une demi-vie de 8 jours et une radioactivité du type β - .

On prendra ln 2 ≈ 0, 7; ln 0, 025 ≈ −3, 6 et 1000 heures représentent 41 jours et 66 heures

131 131 0
1. La désintégration de l'iode forme du xénon Xe et s’écrit 53
I → 54
Xe + −1
e
-1
2. La constante radioactive de l’Iode est λ ≈ 0, 08 j

Lors de l'explosion 5.1026 noyaux d'iode ont été émis dans l'atmosphère. En considérant que la
-1
constante radioactive de l’Iode est de 10 s
−6

20
3. L'activité de cette quantité d'iode au moment de l'explosion est de 5.10 Bq

20% de l’iode émis a atteint la France sous forme de nuage radioactif dont l’activité mesurée à l’arrivée
18
était de 2, 5.10 Bq

4. Le nuage a mis 65 jours pour atteindre la France


EXERCICE 9
On pourra faire les approximations suivantes dans cet exercice :
célérité de la lumière dans le vide : 3.108 ms-1; constante de Plank : h ≈ 6 10-34 Js ;
charge élémentaire : e ≈ −1,5 10-19 C
1. Le four à micro-ondes contient un générateur d’ondes électromagnétiques de fréquence
f = 2, 5 GHz . La longueur d’onde correspondante est alors λ = 12 cm
2. Le spectre d’une lampe à vapeur de Mercure est un spectre de raies en absorption
3. Un atome se trouvant dans son état fondamental ne peut pas se désexciter
4. On appelle énergie de première ionisation l’énergie qu’on doit fournir à un atome pour lui
arracher un électron

EXERCICE 10
On utilise le dispositif représenté ci-dessous pour réaliser une figure de diffraction sur un écran E placé à
une distance D de la fente. Une diode laser émet une onde monochromatique de longueur d'onde
λ = 625 nm , placé devant une fente de largeur a=0,1 mm .

1. La largeur de la fente doit être grande devant la longueur d'onde du laser pour que l'on obtienne
une figure de diffraction sur l’écran

La largeur de la tache centrale d sur l'écran varie lorsque l'on fait varier la distance D entre la fente et
l'écran, la longueur d'onde λ de la lumière, ou la largeur a de la fente.
λD
2. On peut montrer que d est proportionnelle à la longueur d'onde de la lumière d=A A étant
a
une constante sans dimension.
La figure ci-dessous représente d en mm en fonction de D en m et permet de déduire la valeur de la
constante A de proportionnalité

3. La constante A est un nombre sans dimensions égal à 2

Un fil placé à la position exacte de la fente du dispositif précédent produit exactement la même figure
sur l'écran. On observe une tache centrale de largeur d= 10 mm lorsque l'écran est à D = 2 m du
cheveu.

4. Le diamètre du cheveu est 2,5 mm


EXERCICE 11
On considère un circuit oscillant non amorti constitué d'un condensateur de capacité C = 1 μ F et d'une

bobine d'inductance L . Le condensateur est initialement chargé sous une tension de 10 V . La période

propre des oscillations de ce circuit est de 1 ms. On donne 0,1 ≈ 0, 3


1. L’inductance est L = 0, 25 H

2. Au cours des oscillations, l'énergie magnétique maximale emmagasinée par la bobine est
−4
E L = 10 J

3. Au cours des oscillations, il n’y a pas de perte d’énergie


4. La valeur maximale io de l'intensité du courant dans le circuit est de 2 A

EXERCICE 12

On réalise l’étude de l’oscillateur représenté sur la figure ci-dessous avec E = 10 V , R = 103 Ω . Le

condensateur de capacité C = 10 nF est initialement chargé lorsque K1 est fermé (K2 est alors ouvert).

La bobine a une inductance L = 1 H et une résistance interne négligeable. On prendra 2π ≈ 6

A l’instant t=0, on ouvre K1 et on ferme l’interrupteur K2


1. L’équation différentielle vérifiée par la tension aux bornes du condensateur est :

d ²uc (t ) 1
− uc (t ) = 0
dt ² LC

2. La tension uc (t ) = 10 cos(ω t )
o
est solution de l’équation différentielle vérifiée par la tension

4
aux bornes du condensateur avec ω o = 10 rad.s
-1

3. La fréquence des oscillations est de l’ordre de 1666,7 Hz

4. L'énergie électromagnétique est constante et est égale à 10-6 J


EXERCICE 13
On dispose d’un générateur de signaux basses fréquences délivrant une tension alternative triangulaire
symétrique. On associe à ce générateur une bobine d’inductance L de résistance négligeable et une
résistance R=1 kΩ .

On utilise les deux voies d’un oscilloscope pour observer les tensions aux bornes de la bobine et du
conducteur ohmique. Les réglages de l’oscilloscope sont :
¾ Sensibilité verticale voie A : 0,2 V /division
¾ Sensibilité verticale voie B : 1 V /division
¾ Durée de balayage horizontal : 0,5 ms/division
Après avoir réglé les niveaux zéros des deux voies, on observe la figure suivante :

1. La tension aux bornes de la résistance est u2 =Ri


di
2. La tension aux bornes de la bobine est u1 =-L
dt
3. La fréquence de la tension émise par le générateur est de 500 Hz
4. L’oscillogramme noté 1 sur la figure ci-dessus correspond à la voie 1 et l’oscillogramme 2
correspond à la voie 2
EXERCICE 14
1. Si un système au repos échange de l'énergie avec le milieu extérieur, sa variation d'énergie ΔE
et sa variation de masse Δm sont liées par la relation : ΔE=Δm.c²
2. Si Δm<0 alors ΔE<0 , le système reçoit de l'énergie du milieu extérieur
3. Si Δm>0 alors ΔE>0 , le système cède de l'énergie au milieu extérieur
4. On appelle défaut de masse la quantité Δm = Z.mp + (A - Z).mn + mnoyau (Δm > 0)
EXERCICE 15
La Lune décrit une trajectoire circulaire, de rayon r = 400 000 km, autour de la Terre qui est assimilée à
une sphère de masse M = 6,0.10 24 kg et de rayon R = 6400 km. On donne la constante de gravitation
universelle G ≈ 7.10
- 11
S.I . Pour simplifier les calculs on prendra :
(7)
3

343
= ≈ 5, 4; 5, 4 = 2, 3 ; 7 = 2, 3; 33, 75 ≈ 5, 8 et 2π ≈ 6, 28
64 ( 4)
3

1. Le référentiel géocentrique galiléen formé par le centre de la terre (supposé fixe) et par les
centres de 3 étoiles lointaines est galiléen
5 −1
2. Dans un repère géocentrique galiléen la vitesse v de la lune est de l’ordre de 10 m.s
3. La période de révolution de la Lune est de 2,5.106 secondes soit environ 28,9 jours
4. La période de révolution TH du télescope Hubble qui gravite autour de la Terre à l'altitude
h1 = 600 km est d’environ 5800 s
Sujet n° 4
GRILLE RÉPONSES

QUESTION 1 QUESTION 2 QUESTION 3 QUESTION 4 QUESTION 5


V F V F V F V F V F
1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION 6 QUESTION 7 QUESTION 8 QUESTION 9 QUESTION 10


V F V F V F V F V F
1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION 11 QUESTION 12 QUESTION 13 QUESTION 14 QUESTION 15


V F V F V F V F V F
1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-
Sessions 2005

Anglais
Durée : ½ heure
Coefficient : 1,5
Consigne : Pour chaque question de chaque exercice, cochez la case correspondant
à votre réponse dans la grille jointe à ce sujet.
Règles de notation :
Bonne réponse Ö + 3 points
Mauvaise réponse Ö - 1 point
Sans réponse Ö 0 point

NB : - l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite.


Sujet n° 1
READ THE TEXT CAREFULLY THEN ANSWER THE QUESTIONS

New York Daily News


THE ASSOCIATED PRESS
Monday, January 17th, 2005

Indonesia backs off deadline


BANDA ACEH, Indonesia –
A top Indonesian official yesterday backed away from his government's earlier call for
foreign troops delivering tsunami relief to be out of the country by March 26.
"We would like to emphasize that March 26 is not a deadline for involvement of foreign
military personnel in the relief effort," Defense Minister Juwono Sudarsono said.
His comment came after U.S. Deputy Secretary of Defense Paul Wolfowitz wrapped up a
visit yesterday to Indonesia, where officials along the obliterated Sumatran coast
reported finding 5,000 more bodies, raising the death toll in one of the world's worst
natural disasters to more than 162,000.
U.S. forces are still working hard in Indonesia to deliver supplies to people in affected
areas, officials said.
Indonesia "is clearly the most challenging" of the South Asian countries where U.S.
troops are helping, said Marine Lt. Gen. Robert Blackman. "You can't minimize 130,000
deaths on the island of Sumatra."
But the U.S. military plans to wind down its presence in Thailand and Sri Lanka over the
next two weeks, Blackman said.
Wolfowitz praised American troops for their efforts to aid survivors and hinted that the
American operation could mean closer military ties with Indonesia.
"We need to think about how we can strengthen this newly elected democratic
government," said Wolfowitz, a former U.S. ambassador to Jakarta.
The movement of relief supplies into northern Sumatra was expected to double with the
opening of a second airport yesterday…

I- ABOUT THE TEXT : (tick the box corresponding to the definition or the
synonym of the underlined words as used in the excerpt)

1. relief
A- army
B- assistance
C- hills and mountains
D- destruction

2. emphasize
A- regret
B- remind
C- lay stress on
D- express regrets

3. deadline
A- a date or time before which something must be done
B- a line beyond which you might be killed by the tsunami
C- a graveyard
D- a line before which you might be killed by the tsunami

4. obliterated
A- removed from existence
B- with a stamp on
C- forgotten
D- structured
5. supplies
A- prisoners
B- supplications
C- provisions
D- things bent without creases, cracks, or breaks

6. praised
A- helped
B- urged
C- lifted to a higher point
D- expressed a favorable judgment

7. hint
A- refuse
B- suggest
C- insist
D- declare

8. strengthen
A- depose
B- prevent from inhaling
C- make stronger
D- re-elect

II- GRAMMAR : (tick the box corresponding to the words or phrases which should
fill in the blanks)

9- If they ………. here, they would have told them.


A- had been
B- were
C- was
D- had

10- What would Paul expect them to … us ?


A- saying
B- telling
C- to tell
D- tell

11- What did they want me ……….?


A- told them
B- telling them
C- to tell them
D- tell them

12- They will ring their mother as soon as they ………...


A- arrived
B- will arrive
C- have arrived
D- arrive

13- You……….have shown her these terrible photographs !


A- may not
B- mustn’t
C- shouldn’t
D- don’t have to

14- She ……….. very well understand what it is all about.


A- may
B- must
C- has to
D- have to
15- They ………. about to move into their new house.
A- must
B- are
C- will
D- might

16- It seems quite difficult to make him ………. what we are looking for.
A- understand
B- understood
C- be understood
D- be understanding

17- He said he would go back home as soon as we ………. him.


A- tells
B- tell
C- would tell
D- told

18- Doctor Johnson is ………. of all our family .


A- doctor
B- the doctor
C- friend
D- our doctor

19- My phone number is ………..


A- two, seven hundred and eighty-five, thirty-six, thirty-six, thirty-two
B- twenty-seven, eighty-five, thirty-six, thirty-six, thirty-two
C- two, seven, eight, five, three, six, three, six, three, two
D- two thousand, seven hundred and eighty-five, thirty-six, thirty-six, thirty-two

20- They all are very happy girls but Mary is ………..
A- the more happiest
B- the happier
C- the more happy
D- the happiest

21- They are ………. interesting !


A- such
B- so
C- a
D- how much

22- This is my friend Peter ………. Bill used to meet every Sunday when we were abroad.
A- with whom
B- whom
C- which
D- whose

23- The teacher reproached the students ………. not answering all the questions.
A- to
B- by
C- from
D- with

24- He doesn’t expect all his children ………. doctors.


A- becoming
B- become
C- to become
D- are becoming

25- He met Jane in 1999 but his best friend had met her two years…..
A- before
B- ago
C- since then
D- ever since
26- The soldiers are ……. their new weapons.
A- being given
B- looking
C- being read
D- being reading

27- I don’t ………. understand what you mean.


A- want
B- really
C- can
D- however

28- They ………. for five minutes when it started raining.


A- have walked
B- walked
C- had been walking
D- have been walking

29- They haven’t met their friends……….


A- today
B- yesterday
C- then
D- still

30- ………. often do you take the bus ?


A- How much
B- What
C- Which
D- How
Sujet n° 1
GRILLE RÉPONSES

A B C D A B C D A B C D

1 11 21

2 12 22

3 13 23

4 14 24

5 15 25

6 16 26

7 17 27

8 18 28

9 19 29

10 20 30
Sujet n° 2
READ THE TEXT CAREFULLY THEN ANSWER THE QUESTIONS

The Guardian
John Hooper
Monday January 17, 2005

Romanian woman gives birth at 66

A 66-year-old Romanian woman is believed to have become the world's oldest mother
yesterday, after giving birth to a girl.
Doctors at the Giulesti Maternity hospital in Bucharest said Adriana Iliescu's daughter,
Eliza Maria, was delivered by caesarean section more than six weeks before the end of a
normal, 40-week pregnancy. The child's twin sister was stillborn.
Ms Iliescu's extraordinary case is likely to lead to renewed calls for curbs on fertility
treatment. She had earlier defended her decision to become pregnant by saying that
she came from a family with an unusual history of longevity.
A hospital spokeswoman said last night that her daughter weighed 1.5 kilos (3.2
pounds) less than half the weight of an average newborn. She was in the intensive care
unit, but breathing on her own. "The mother is doing well. She is saying she has been
given a new lease of life," the spokeswoman added.
Doctors performed the emergency caesarean after the smaller of the twins died in Ms
Iliescu's womb.
Ms Iliescu had undergone fertility treatment for nine years, including procedures to
reverse the effects of menopause, before being artificially inseminated, said Bogdan
Marinescu, who runs the hospital.
When he was asked why he had been so willing to help a 66-year-old woman become
pregnant, Dr Marinescu replied: "She was in the right condition to carry a pregnancy."
A 65-year-old retired schoolteacher in India was reported to have become the oldest
mother in the world in 2003.

I- ABOUT THE TEXT : (tick the box corresponding to the definition or the
synonym of the underlined words as used in the excerpt)

1. twin
A- a two-year old child
B- born as a pair at one birth
C- older than a woman’s second child
D- younger than a woman’s second child

2. stillborn
A- not born yet
B- already born
C- dead at birth
D- still to be born

3. pregnant
A- what a woman is after confinement
B- containing unborn young within the body
C- former mother of a young child
D- happy to belong to an important family

4. spokeswoman
A- a woman who speaks as the representative of others
B- a woman who speaks with a perfect accent
C- a woman who speaks on television
D- a woman who speaks on the radio
5. breathing
A- in good health and ready to start a new life
B- breathing with the help of a special device.
C- talking to oneself
D- inhaling and exhaling

6. lease
A- way of buying a new car
B- rent
C- loan system
D- opportunity for continuance
7. performed
A- did very well
B- did very badly
C- carried out
D- observed

8. emergency
A- coming out of the water
B- urgent need for assistance
C- a laurel crown Caesar used to put on his head
D- running for one’s life

II- GRAMMAR : (tick the box corresponding to the words or phrases which should
fill in the blanks)
9- As soon as they ………. to the station, the train will leave.
E- get
F- will get
G- will arrive
H- will have arrived

10- She ………. when he started shouting at her.


E- has read her book
F- had been reading her book
G- has been reading her book
H- was reading her book

11- ………. you ever ……… a policeman with a dark grey suit ?
E- Have/seen
F- Did/see
G- Were/seeing
H- Had/see

12- How ………. did you stay there?


E- many
F- often
G- long
H- much

13- I think he will never guess where ………..


A- his car is
B- is he’s car
C- is his car
D- he’s car is

14- You had lunch with your boss yesterday,………..


A- isn’t it ?
B- didn’t you?
C- had you ?
D- haven’t you ?
15- If I ………. more interested, I’ d ask him to lend me his book .
E- had
F- were
G- was
H- had been

16- What do you expect them ……….?


E- bringing
F- brought
G- bring
H- to bring

17- This book isn’t worth……….


E- to read
F- be read
G- reading
H- read

18- I will tell you when I……….. ready.


E- will be
F- will have been
G- am
H- have been

19- You……….order the same thing as me; you can have something else if you want.
E- don’t have to
F- may not
G- shouldn’t
H- can’t

20- The pilot ……….. have found out what the problem is, I am quite sure about it.
E- may
F- can
G- has to
H- must

21- This ………. to put them into great trouble.


E- must
F- might
G- should
H- was

22- I have some difficulties in making myself ……….


E- understood
F- understand
G- be understood
H- be understanding

23- The traveller will enter the plane as soon as the pilot ………. ready.
E- is
F- will be
G- will be
H- will have been

24- I don’t actually enjoy ………. but I must say this book is very interesting .
E- reading
F- the reading
G- some reading
H- a reading

25- There were ………. persons at the meeting.


E- three thousand three hundred and forty - three
F- three thousand, three hundred, and forty three
G- three thousand, three hundred and forty – three
H- three thousand three hundred and forty three 26- Both my sister and my brother
are funny but I think my brother is………..
26-
E- the funniest
F- the funnier
G- the most funny
H- the more funny

27- ………. extraordinary talent he showed!


E- How
F- What an
G- What
H- How an

28- She is the person ………. son I talked to you about.


E- whom the
F- with whom
G- which
H- whose

29- We prevented them ………. such stupid things about us.


E- by writing
F- from writing
G- to write
H- in writing

30- He wants his children not………. as touchy as he himself is.


E- become
F- to become
G- becoming
H- are becoming

Sujet n° 2
GRILLE RÉPONSES

A B C D A B C D A B C D

1 11 21

2 12 22

3 13 23

4 14 24

5 15 25

6 16 26

7 17 27

8 18 28

9 19 29

10 20 30
Sujet n° 3
READ THE TEXT CAREFULLY THEN ANSWER THE QUESTIONS

Times Online
Oliver AUGUST
January 17, 2005

Tiananmen hero Zhao Ziyang dies, 85

ZHAO ZIYANG, the Chinese Communist Party Secretary who was deposed after the
1989 democracy protests in Tiananmen Square, has died, two sources close to the family
said early today.
“He passed away this morning,” one source, quoting a family member, told the Reuters
news agency. Frank Lu, the director of the Hong Kong-based Information Centre for
Human Rights and Democracy, also confirmed the death. No announcement has been
made by the Government.
Mr Zhao, 85, had spent the past 15 years under house arrest for opposing the use of
force against the demonstrators. He was admitted to hospital a month ago and fell into
a coma last week after suffering multiple strokes. State media reported his illness last
weekend after growing speculation that he was already dead.
Police are expected to implement additional security measures in Tiananmen Square to
prevent an outpouring of public support for the deposed former leader. It was the
death of Mr Zhao’s predecessor, Hu Yaobang, in 1989 that triggered the Tiananmen
demonstrations. Students grateful to Mr Hu, a former Communist Party chief, for
supporting demonstrations two years earlier came out to honour him that spring.
Before long, their numbers swelled and an impromptu memorial turned into a
nationwide pro-democracy protest that ended in a crackdown.
Mr Zhao was purged from the party leadership after accusations that he sympathised
with the students on Tiananmen Square who for seven weeks demanded democratic
reforms and the resignation of Li Peng, the Premier at the time…

I- ABOUT THE TEXT : (tick the box corresponding to the definition or the
synonym of the underlined words as used in the excerpt)

1- deposed
A- laid down
B- removed from a high position
C- placed especially for safekeeping
D- asserted

2- demonstrators
A- people trading in the street
B- people showing the merits of a product to a prospective consumer
C- people engaged in a public display of group feelings
D- people doing some research in Mathematics

3- stroke
A- controlled swing
B- vigorous or energetic effort
C- heart attack
D- illness

4- implement
A- hire
B- build
C- rely on
D- provide
5- outpouring
A- outflowing
B- outstanding
C- outlining
D- outlying

6- former
A- with no imagination
B- following
C- creative
D- preceding

7- trigger
A- put an end to
B- shoot
C- fire
D- initiate

8- swelled
A- counted
B- expanded
C- figured
D- decreased

II- GRAMMAR : (tick the box corresponding to the words or phrases which should
fill in the blanks)

9- Listen ! What strange words ………. !


I- my baby sister is uttering
J- does my baby sister utter
K- my baby sister utters
L- is my baby sister uttering

10- We ………. often ………. to the theatre.


I- don’t/go
J- aren’t/going
K- were/going
L- have been/going

11- We………. to them when they arrived


I- haven’t talked
J- didn’t talk
K- haven’t been talking
L- weren’t being talked

12- When I was in London, I ………. all my week-ends at my aunt’s.


I- spend
J- was spending
K- used to spend
L- used to spending

13- I am not ………. so much time in a pub


I- spend
J- used to spending
K- used to spend
L- spent

14- What were you doing when you ………. him


I- have saw
J- have seen
K- saw
L- were seeing
15- Last time we went to England, we ………. the horseguards smile for three hours
I- have been trying to make
J- have tried to make
K- tried to make
L- were trying to make

16- ………. have you been waiting for her ?


I- How long
J- For how long time
K- How long time
L- How much time

17- My brother ………. be 14 next month


I- will
J- is going to
K- is to
L- is about to

18- What………. they do if they can’t avoid it ?


I- would
J- do
K- will
L- have

19- When I arrived, the teacher ……….already ………. called all the students.
I- had/Ø
J- will/have
K- Ø /had
L- Ø / Ø

20- He ………. to learn Chinese although he has spent his holidays in Beijing for the last
ten years.
I- couldn’t
J- hasn’t been allowed
K- hasn’t had
L- hasn’t been able

21- Stop being so rude……….


I- do you ?
J- don’t you ?
K- will you ?
L- would you ?

22- I hope they don’t want ……….


I- You be doing this for him
J- that you do this for him.
K- you do this for him.
L- you to do this for him

23- It is the ………. Chili I have ever eaten.


I- baddest
J- worst
K- badder
L- worse

24- I never put ………. sugar in my tea.


I- no
J- some
K- any
L- not any

25- This is the student ………. teacher talked to you last week.
E- whose
F- what
G- which
H- whom
26- His car ………. just as he was leaving town.
E- broke down
F- brought about
G- was looking up
H- was showing off

27- I really don’t know the reason why he ………. come with us.
I- didn’t want to
J- mustn’t have
K- didn’t have
L- haven’t

28- I love this little boat ! Isn’t ………. beautiful !


I- he
J- she
K- it
L- there

29- I saw them this morning; they ………. come to see you this afternoon, it is quite
certain.
I- can
J- could
K- have to
L- must

30- His hair is too long. He has to ……….


I- to have them cut
J- have it cut
K- make them cut
L- make it cut
Sujet n° 3
GRILLE RÉPONSES

A B C D A B C D A B C D

1 11 21

2 12 22

3 13 23

4 14 24

5 15 25

6 16 26

7 17 27

8 18 28

9 19 29

10 20 30
Sujet n° 4

READ THE TEXT CAREFULLY THEN ANSWER THE QUESTIONS

The Independent Online Edition


16 January 2005

How red tape and poverty prevented warnings going


out to battered shores

A system existed to alert the Indian Ocean countries to the deadliest tsunami in
history, but scientists were unable to use it. Geoffrey Lean reports from
Mauritius on what is being done to prevent a repeat.

Red tape stopped scientists from alerting countries around the Indian Ocean to the
devastating Boxing Day tsunami racing towards their shores, The Independent on
Sunday can reveal.
Scientists at the Tsunami Warning Centre in Hawaii - who have complained about being
unable to find telephone numbers to alert the countries in peril - did not use an existing
rapid telecommunications system set up to get warnings around the world almost
instantly because the bureaucratic arrangements were not in place.
Senior UN officials attending a conference here of small island countries - some of them
badly hit by the tsunami, now recognised to have been the deadliest in history - revealed
that the scientists did not use the World Meteorological Organisation's (WMO) Global
Telecommunication System to contact Indian Ocean countries because the "protocols
were not in place".
The system, which links all the world's national meteorological services, is designed to
get warnings from anywhere in the world to all other nations within 30 minutes.
It was used to alert Pacific countries to the tsunami, even though it affected hardly any
of them, and could have been used in the Indian Ocean if the threat had been from a
typhoon, officials said, but it could not be used to warn about a tsunami…

I- ABOUT THE TEXT : (tick the box corresponding to the definition or the
synonym of the underlined words as used in the excerpt)

1. battered
A- demolished with successive blows
B- coated with batter for frying
C- invaded by bats
D- beaten

2. prevent
A- sell in advance
B- keep from happening
C- anticipate
D- warn

3. Boxing Day
A- the day of a boxing competition
B- very strong
C- the day after Christmas
D- as strong as boxers

4. shores
A- houses near the sea
B- coasts
C- people living near the sea
D- strong rain
5. warning
A- phone calls
B- telegrams sent by phone
C- e-mails sent all over the world
D- notice given beforehand

6. links
A- covers with no exception
B- sorts out
C- makes lists of
D- connects to each other

7. hardly
A- rudely
B- pitilessly
C- with difficulty
D- like a stone

8. threat
A- dangerous wave
B- menace
C- something you throw away
D- strong wind

II- GRAMMAR : (tick the box corresponding to the words or phrases which should
fill in the blanks)

9-They ………. to tell their children to quiet down because the neighbours are
complaining.
M- must
N- have
O- had
P- will

10- I am not expecting you………. my own problems


M- to solve
N- in solving
O- solve
P- solving

11- They approved……….smoking.


M- he gave up
N- of his giving up
O- him to give up
P- his giving up

12- we aren’t used ………. so hard.


M- to work
N- to working
O- working
P- work

13- Peter is a ………. boy


M- dark-haired
N- dark-hair
O- darked-hair
P- hair-dark

14- The dancer was sure these shoes were ……….


M- his
N- at him
O- him’s
P- to him
15- This is one of the most beautiful cars I have ever seen. However, I think….. is still
more beautiful.
M- the Peter’s car
N- Peter’s
O- that of Peter
P- the Peter’s

16- What’s……….up next ?


M- going
N- keeping
O- coming
P- turning

17- My brother is satisfied. Business is looking……….


M- over
N- through
O- on
P- up

18- At last ! We are ………. with this difficult problem .


M- over
N- on
O- up
P- through

19- My mother would rather I………. with her.


M- was
N- were
O- would be
P- will be

20- The student ………. you are talking about is the one………. passed all his exams
M- which / whom
N- who / who
O- whose / Ø
P- Ø / who

21- I am now ready to live in……….


M- the Netherlands
N- The Netherland
O- Netherlands
P- Netherland

22- Today is the………. of May.


M- 23th
N- 23rd
O- 23nd
P- 23st

23- The children were ………. happy we took them to Disney World !
M- so
N- such a
O- so much
P- such

24- Days are getting……….


M- More pleasanter and pleasanter
N- more and more pleasant
O- more pleasanter and more pleasanter
P- more and more pleasanter

25- She wants to be at the station at four o’clock ,……….


I- I am not
J- I am
K- I don’t
L- me not
26- She can speak Chinese,………
I- me to
J- I can’t
K- neither can I
L- so do I

27- He hasn’t been playing tennis ………. twelve years


M- since
N- ago
O- for
P- during

28- He hasn’t ……….. utter a word for five minutes


M- be able to
N- have to
O- been
P- been allowed to

29- ………. having a break ?


M- And if
N- Shall
O- If
P- What about

30- They haven’t understood what you mean……….


M- always
N- still
O- yet
P- already

Sujet n° 4
GRILLE RÉPONSES

A B C D A B C D A B C D

1 11 21

2 12 22

3 13 23

4 14 24

5 15 25

6 16 26

7 17 27

8 18 28

9 19 29

10 20 30
Année 2004

Q.C.M . M ATHÉM ATIQ UES

Durée : 1 heure
Coefficient : 3
Consigne : Pour chaque question de chaque exercice, cocher VRAI ou FAUX
dans la grille jointe à ce sujet.
Règles de notation : Bonne réponse ð + 2 points
Mauvaise réponse ð - 1 point
Sans réponse ð 0 point

NB : - l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite.


- un formulaire est joint à ce sujet.

Cette épreuve comporte volontairement plus d'exercices que vous ne pouvez en traiter dans le
temps qui vous est imparti. La raison en est que votre professeur n'a pas encore forcément
traité l'ensemble du programme de Terminale S et l'épreuve a été conçue de sorte de vous
permettre de choisir 10 exercices que vous pouvez traiter. De ce fait, vous pouvez obtenir la
note maximale sans traiter l'ensemble de l'épreuve. Essayez cependant d'en faire le maximum.

EX ERCICE I
2
en
1 lim = +∞ .
n →+∞ n2 + 1

sin n
2 lim n’existe pas.
n →+∞ ln ( n +1)

2n 2 + (−1) n n
3 lim =2 .
n →+∞ n2 −1

4 1
lim 9n 2 − n +1 − 3n = − .
n →+∞ 4
Année 2004

EX ERCICE II
Soient z1 et z2 les deux nombres complexes solutions de l’équation z 2 − 4z + 6 = 0 .
r r
Dans le plan complexe muni du repère orthonorma l (O; u, v) , on considère les points M 1 et
M 2 d’affixes respectives z1 et z2 puis I le milieu du segment [ M 1 , M 2 ] .

1 Le nombre z1 + z2 est imaginaire pur.

2 L’affixe du point I est imaginaire pure.

Les droites (OI ) et ( M1 M 2 ) sont perpendiculaires.


3

4 Le triangle OM 1M 2 est équilatéral.

EX ERCICE III
1 Si ( un ) n∈¥ est une suite géométrique de raison q alors (u )
n n ∈¥
est une suite géométrique
de raison q.

2
Si ( un ) n∈¥ est une suite bornée alors ( un ) n∈¥ est une suite convergente.

3  ( − 1)n 
Si ( un ) n∈¥ est une suite bornée alors  un  est une suite qui converge vers 0.
 n 
 n∈¥

4 n
1  1
≤   , ∀n ∈ ¥ alors ( un )n∈¥ est une suite qui converge vers .
1
Si un −
2  2 2
Année 2004

EX ERCICE IV
Soit la fonction f définie sur ¡ par f (θ ) = cos 2 θ sin 3 θ .

La fonction f est paire.


1

2 r r
La courbe représentative de f dans un repère orthonormal (O; i , j ) est symétrique par
rapport au point O.

La fonction f est π - périodique.


3

∫ ∫
0
4 cos 2 θ sin 3 θ dθ = − cos 2 θ sin 3 θ dθ
0 −π

EX ERCICE V
Dans un jeu de 32 cartes, on effectue des séries de 4 tirages successifs indépendants d’une
carte avec remise. On relève après chaque tirage la couleur de la carte, on obtient une série
de 4 éléments de l’ensemble {♣,♥,♦,♠}. On note par exemple P( ♥♣♠♦) la probabilité
d’avoir la série « cœur, trèfle, pique, carreau».

P(♥♥♥♥) > P( ♥♣♥♣)


1

2 ♥♣♠♦sachant que la deuxième carte piochée est un trèfle est


La probabilité d’obtenir
strictement supérieure à P( ♥♣♠♦).

44
3 P(♥♣♠♦) = .
C324

P(♥♣♠♦) =P(♥)P(♣♠)P(♦).
4
Année 2004

EX ERCICE VI
Soient f et g deux fonctions continues sur l’intervalle [ − 1,1] .
1

∫ ∫
1 1

Si f ( x ) dx = g ( x) dx alors pour tout x de [ −1,1] , f ( x) = g ( x).


−1 −1

∫ ∫
1 1

Si pour tout x de [ − 1,1] , f ( x) = g ( x) alors f ( x) dx =


2
g 2 ( x) dx .
−1 −1

3 2
 
∫ ∫
1 1

Si pour tout x de [ −1,1] , f ( x) = g ( x) 2


alors f ( x ) dx =  g ( x) dx  .
 
−1  −1 
4

∫ ∫
1 1

Si pour tout [
x de − 1,1 , ] f ( x) ≥ 0 alors f ( x ) dx = 2 f ( x ) dx.
−1 0

EX ERCICE VII
r r
Soit T la transformation du plan complexe de repère ( 0; u, v ) orthonormal qui au point
M d’affixe z associe le point M ' d’affixe z ' .
r r
Si z ' = z + i − 2 alors T est la translation de vecteur 2u − v .
1

2 Si z ' = 2z − i alors T est l’homothétie de centre A d’affixe i et de rapport 2.


r
3
Si z ' = ℑ m( z ) alors T est la projection orthogonale sur l’axe ( 0;v ) .

π
4 Si z ' = −iz + 2 alors T est la rotation de centre B d’affixe 1 − i et d’angle − .
2
Année 2004

EX ERCICE VIII
1− x
Soit f la fonction définie sur ¡ − {−1} par f ( x) = et C sa courbe représentative dans un
1+ x
repère orthonormal.

1 x −1
La courbe de la fonction g1 définie sur ¡ − {−1} par g1 ( x) = se déduit de C par
x +1
symétrie par rapport à l’axe des x .

1− x
2 La courbe de la fonction g2 définie sur ¡ − { −1} par g2 ( x) = se déduit de C par
1+ x
symétrie par rapport à l’axe des y.

3+ x
3 La courbe de la fonction g3 définie sur ¡ − {−1} par g3 ( x) = se déduit de C par
r 1+ x
translation de vecteur u (0,2) .

 1 1−2x
4 La courbe de la fonction g4 définie sur ¡ −  −  par g4 ( x) = se déduit de C par
 2 1+ 2x
homothétie de centre 0 et de rapport 2.

EX ERCICE IX
 1− t

2
1   dt = 2 − 2 .
0  t 


1
4
2 t t t dt = .
0 3


2

3 ( 3x −1) ln xdx = 4 l n 2 − 5
1 4

π
 3 

4 3
cos2t esin2t dt =  e 2 − 1
 
0  
Année 2004

EX ERCICE X
r r r
Dans l’espace rapporté à un repère orthonormal (O; i , j ,k ) , on considère la
droite D intersection des deux plans d’équations cartésiennes x + z = 2 et x + y − z = 0 .

1
La droite D passe par le point ( 0,1,2) .

2
 x = k +1

La droite D a pour système paramétrique  y = −2k , k ∈ ¡.
 z = −k + 1

r
Le vecteur u (1, −2, −1) est un vecteur directeur de la droite D.
3

La droite D est orthogonale au plan d’équation cartésienne x + y − z = 2 .


4

EX ERCICE XI
 1 + ex 
Soit la fonction f définie sur ¡ par f ( x) = ln   de courbe représentative C dans un repère
 2 
orthonormal.

1
1 f '( x) = sur ¡ .
1 + ex

2 f ( x)
lim = 1.
x→+∞ x

La droite d’équation y = x − 2 est asymptote à la courbe C .


3

La droite d’équation y = − l n 2 est asymptote à la courbe C.


4
Année 2004

EX ERCICE XII
Le nombre complexe (1 + i )10 est imaginaire pur.
1

2
1− i 3 7π
Le nombre complexe est de module 1et l’un de ses arguments est .
(1 + i ) 2
3

Soit A le point d’affixe −1 + 2i et B le point d’affixe i du plan complexe de repère


r r
orthonormal. ( 0; u , v ) .

3
L’ensemble des points M d’affixe z vérifiant ( z + 1 − 2i )( z + 1 + 2i ) = 4 est le cercle de
centre A et de rayon 4 .

z + 1 − 2i
4 L’ensemble des points M d’affixe z tels que ∈ ¡ est la droite ( AB ) privée du
z −i
point B .

EX ERCICE XIII
( 4)
2
4
1 2
Si x= alors x= .
( )
2
4 3
3 3 3

2
 32 
Si x = ln  3  − 4ln 3 alors x = ln8 .
2 
1

( ( )) e
2 −ln  
3 Si x = ln e 2 2
alors x = 4.

Si ln ( 2x − 1) = ln ( x −1) alors x = 0 .
4
Année 2004

EX ERCICE XIV
1 ( x −1)( x2 + x +1) 2 x3 − 5 x2 + 1
La fonction xa est la dérivée de la fonction x a sur ¡* .
x3 x2
2 5 3 5
La fonction x a sin x ( cos x ) 2 est la dérivée de la fonction x a ( cos x ) 2 sur ¡ .
2
3 2 x+ 5
e 2 x+ 5  5 
La fonction xa est la dérivée de la fonction xae sur  − 2 , +∞  .
2 2x + 5  
4 x(2 x + 1)
La fonction x a ln ( x 2 + x +1) + est la dérivée de la fonction x a x ln (x 2 + x + 1) sur ¡ .
x + x +1
2

EX ERCICE XV
Une urne contient sept boules rouges et trois boules blanches. Une épreuve consiste à tirer
successivement quatre boules avec remise dans l’urne après chaque tirage. On considère la
variable aléatoire X qui associe à toute épreuve le nombre de boules rouges tirées.

Il y a 104 épreuves possibles.


1

2 L’ensemble des valeurs prises par la variable aléatoire X est {1,2,3,4} .

3
3 7
3 P ( X = 1) =   .
 10  10
3
37
4 P ( X = 3) =  .
10  10 
Année 2004

GRILLE Réponse - MATHEMATIQUES-2004


EXERCICE 1 EXERCICE 2 EXERCICE 3 EXERCICE 4 EXERCICE 5
V F V F V F V F V F
1 1 1 1 1

2 2 2 2 2

3 3 3 3 3

4 4 4 4 4
EXERCICE 6 EXERCICE 7 EXERCICE 8 EXERCICE 9 EXERCICE 10
V F V F V F V F V F
1 1 1 1 1

2 2 2 2 2

3 3 3 3 3

4 4 4 4 4
EXERCICE 11 EXERCICE 12 EXERCICE 13 EXERCICE 14 EXERCICE 15
V F V F V F V F V F
1 1 1 1 1

2 2 2 2 2

3 3 3 3 3

4 4 4 4 4
Année 2004

Q.C.M . PH YS IQ UE

Durée : 1 heure
Coefficient : 3
Consigne : Pour chaque question de chaque exercice, cocher VRAI ou FAUX
dans la grille jointe à ce sujet.
Règles de notation : Bonne réponse ð + 2 points
Mauvaise réponse ð - 1 point
Sans réponse ð 0 point

NB : - l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite.


- un formulaire est joint à ce sujet.

Cette épreuve comporte volontairement plus d'exercices que vous ne pouvez en traiter dans le
temps qui vous est imparti. La raison en est que votre professeur n'a pas encore forcément
traité l'ensemble du programme de Terminale S et l'épreuve a été conçue de sorte de vous
permettre de choisir 10 exercices que vous pouvez traiter. De ce fait, vous pouvez obtenir la
note maximale sans traiter l'ensemble de l'épreuve. Essayez cependant d'en faire le maximum.

EXERCICE 1 :
Une source monochromatique éclaire un écran percé d'une fente de largeur a = 100 µm . On observe

sur un écran situé à une distance D=2m la figure de diffraction représentée sur le schéma ci-dessous.
On considère l’approximation tanθ ≈ θ

λ
1. θ = est la relation entre le demi diamètre angulaire θ de la tache centrale de diffraction,
2a
la longueur d'onde λ et la largeur de la fente a.

X1
2. tanθ = est la relation entre la largeur a de la fente, tanθ , la largeur X1 de la tache
2D
centrale de diffraction et la distance D séparant l'écran de la fente.

3. La longueur d'onde λ dans le vide de la lu mière émise par la diode laser est λ = 675 nm

4. En utilisant le même dispositif, la dimension de la tache centrale obtenue avec une lumière
monochromatique bleue de longueur d'onde λ = 450 nm sera de 3 cm.
Année 2004

EXERCICE 2
La terre tourne uniformément autour de son axe, sa période de révolution est proche de 24 heures. La
circonférence de la Terre est égale à 40 000 km. On donne G= 6,7 10-11 S I et 6 , 4 * 2π voisin de 40.

1. La terre tourne autour de son axe à une vitesse angulaire d'environ 20 degrés par heure.
2. La valeur du champ de gravitation pour un point quelconque de la surface de la Terre est :
GMT
g0 =
RT2

Où R T représente le rayon de la Terre et MT sa masse

3. A une altitude de 1,28 104 km (par rapport à la surface de la Terre), le champ de gravitation a
une valeur égale à la valeur du champ de gravitation à la surface de la terre divisée par 3.
4. Dans le référentiel géocentrique, l'accélération centripète d'un point à la surface de la terre a
pour valeur 2v²π C , v étant la vitesse du point dans le référentiel géocentrique, C la circonférence

de la terre.
Année 2004

EXERCICE 3
On considère un pendule simple constitué par un solide de masse m= 100 g suspendu à l'extrémité
d'un fil de longueur l=10 cm. On écarte le fil de sa position d'équilibre d'un angle α0 = 8° puis on le

lâche sans vitesse initiale. Le plan horizontal contenant la position d'équilibre du solide est choisi
comme plan de référence où l'énergie potentielle de pesanteur est nulle. Les frottements sont
négligeables.

On donne cos(8°)=0,99;sin(8°) = 0,14 ; 2=1,414 ;g= 10 m.s ; 0,005=0,07


-2

1. La période du pendule T = 2 s

2. L'énergie mécanique du pendule est de 1mJ.


3. La vitesse maximale de l'objet est d'environ 0,45 m/s.
4. Lorsque l'énergie cinétique du pendule est égale au quart de son énergie mécanique, la vitesse
de la masse est égale à la moitié de sa vitesse maximale.

EXERCICE 4
Une petite masse m, supposée ponctuelle, est posée sur un plateau horizontal animé d’un mouvement

 2π t  d’amplitude A et de période T (voir figure) :


vertical sinusoïdal y (t ) = A cos  
T 

1. La masse m est soumise à son poids, à la tension du ressort sur lequel repose le plateau et à
la réaction entre elle et le plateau.
r r r r
2. On a ma = T + P + R

3. la réaction du plateau s’écrit alors R = m ( g + k y( t))

La masse n’est plus en contact avec le plateau à l’instant t tel que : cos  t  =
2π −g
4.
 T  mA
Année 2004

EXERCICE 5
Une voiture de largeur L=1,4 m se déplace à vitesse constante v=72 km h-1 en suivant le bord de la
route de largeur 2L. Un piéton, positionné à la distance d=50 m devant la voiture, souhaite traverser
la route à vitesse constante notée u sous une direction α = 45 ° (voir figure). La voiture est située coté
piéton, ses pneus touchant le trottoir sans frottements.
On considère que la voiture est ponctuelle et que l’origine de temps t=0 est prise à d=50 m.

1. On peut représenter les coordonnées des vecteurs vitesses de la voiture et du piéton dans un

r 0  r  u sin α 
même repère (Ox, Oy) sous la forme : V   et u  
v   − u cos α 
ur ur
2. Les coordonnées des vecteurs positions correspondants à la voiture rv et au piéton rp sont :

r 0  r  u ( sin α ) t 
rv   et rp  
 vt   −u ( cos α ) t + d

L
3. Le piéton n’est pas écrasé s’il atteint le milieu de la route avant l’instant t =
u sin α

4. Cela correspond à une vitesse minimale de déplacement pour le

L
piéton umin > v
−L cos α + d sin α
Année 2004

EXERCICE 6
La hola dans un stade peut être assimilée à une corde. Dans une classe, on effectue une simulation
de hola.
- Un chemin a été défini pour la propagation de la hola.
- Chaque élève atteint par la hola effectue les opérations suivantes (soit d la distance entre deux
élèves consécutifs) : a : il se lève ; b : il reste debout quelques instants ; c : il s'assoit.
- Un élève marque le rythme en prononçant fortement et régulièrement les lettres a, b, c.
- Quelques élèves observent et notent leurs commentaires.
Propagation d'une hola unique
A l'énoncé des lettres a, b, c, le premier élève effectue la suite des opérations, puis le deuxième…
1. Chaque élève se levant le mouvement est périodique
2. Un élève de rang n reproduit le mouvement du premier élève avec un retard τ
Propagation d'une hola périodique
L'élève continue à énoncer les lettres a, b, c mais à intervalles réguliers (abc, abc, abc,….), un
signal est donné (par exemple par un co up de règle sur une table) et la hola repart du premier
élève. Attention, chaque participant doit faire preuve de concentration et éviter de se tromper. On
laisse progresser cette " hola périodique " et on l'arrête sur un b (marqué par un autre coup de
règle), date où certains élèves sont debout (et restent debout).
3. Chaque élève a un mouvement périodique de période T = nta où T est la durée entre deux

coups consécutifs de règle, t a est la durée séparant quatre a consécutifs et n le nombre d’élèves

entendant la lettre a et se levant entre deux coups de règle


4. Lors de l'arrêt, on visualise la position debout ou assis de l’ensemble des élèves : photo de
l’ensemble de la classe à l’instant donné.

EXERCICE 7
- 19
1. L’électronvolt est une unité de tension : 1eV = 1,6.10 V

2. Toute particule, même au repos, possède, du seul fait de sa masse m, de l'énergie E0 ,

appelée énergie de masse, donnée par la relation : E0 =mc²

3. Si la particule est en mouvement par rapport au référentiel terrestre, alors son énergie totale E

est la somme de son énergie de masse E0 =mc² et de son énergie cinétique Ec :

E = mc² + Ec

4. On appelle défaut de masse d'un noya u la somme de la masse totale des A nucléons séparés
(Z protons et N protons) au repos et la masse du noyau formé au repos :

∆m=m ( A nucléons séparés ) +m ( ZA X)= Zmp + (A-Z) mn +m ( AZ X)


Année 2004

EXERCICE 8
La phase de fusion de l'hydrogène est la plus longue de la vie du soleil et la température centrale de
celui-ci est inférieure à une vingtaine de millions de degrés. Dans ces conditions la fusion de deux
noyaux d'hydrogène (ou protons) produit un noyau de deutérium qui capture un autre proton et forme
un noyau d'hélium 3... Finalement deux noyaux d'hélium 3 fusionnent en un noyau d'hélium 4...
L'ensemble de ces réactions constitue la première de ces chaînes proton-proton ou chaîne p-p.
1
Les notations pour les noyaux utilisés : hydrogène ou proton 1H ou
1
1p ; deutérium 2
1 H ; hélium 3 :
3 4
2 He ; hélium 4 : 2 He .
−27 3
On rappelle que 1 u = 1,6605.10 kg ≈ 10 MeV/c² et que les masses atomiques du positron, de

l’hélium et de l’hydrogène sont respectivement (0,0006 u);(4,002 u ) et (1,0073 u) .

1. La fission nucléaire est une réaction au cours de laquelle deux noyaux légers s'unissent pour
former un noyau plus lourd et la fusion est une réaction nucléaire provoquée au cours de
laquelle un noyau lourd donne naissance à deux noyaux plus légers
2. Tous les noyaux sont positifs et des charges de même signe se repoussent : pour vaincre la
répulsion entre noyaux, il faut porter le mélange à des températures très basses.
3. Le bilan des 3 réactions suivantes
a. fusion de deux noyaux d'hydrogène
b. fusion d'un noyau de deutérium et d'un proton en un noyau d'hélium 3
c. fusion entre deux noyaux d'hélium 3 qui donne un noyau d'hélium 4
permet d’obtenir un noyau d’hélium 4 et donne
1 4 0
4 1H → He + 2 1e
2

4. L’énergie totale libéré e lors de cette réaction est de l’ordre de 26 MeV


Année 2004

EXERCICE 9
Sur un banc, incliné d'un angle α =15° par rapport à l'horizontale, un mobile de masse M= 50 g est
entraîné dans un mouvement ascendant par un contre poids de masse m= 25g . Le mobile et le

contrepoids sont reliés par un fil inextensible de masse négligeable qui passe dans une poulie de
masse négligeable.

On donne cosα =0,96;sin α =0,25 .

1. La tension T1 exercée par le fil sur le contrepoids est donnée par T1 = m (g + a ) où a

représente l’accélération du contrepoids

2. La tension que le fil exerce sur le mobile M notée T2 est donnée par T2= M ( a-gsinα )
3. dans la mesure où le fil inextensible et la poulie ont des masses négligeables devant m et M on

peut écrire T1 =- T2

4. L’accélération de ce mobile est a=2m.s


-2

EXERCICE 10
Soit le circuit ci-dessous comprenant un générateur de tension idéal E= 20 V, un interrupteur K,
une bobine inductive (L=10mH ; r = 10 Ω ) et une résistance R=2 kΩ . A l'instant t=0 on ferme

l'interrupteur K.
1 1 1 1
On fera les approximations : ≈ ; ≈
2010 2000 1990 2000

1. Juste après la fermeture de l'interrupteur K, l'intensité du courant dans la résistance est


maximale.
2. Juste après la fermeture de l'interrupteur K, la tension aux bornes de la bobine est égale à 20
V.
Année 2004

3. La constante de temps du circuit est τ =9 ms


4. L'intensité du courant en régime permanent est I= 10 mA

EXERCICE 11
On étudie la réponse à un échelon de tension d'un circuit comportant une bobine inductive (L,r) et une
résistance R=100 Ω Le circuit considéré est donné sur la figure suivante. La f.e.m de l'alimentation

stabilisée utilisée est E=5V . L'interface reliée à l'ordinateur permet d'étudier les variations de uR (t) .

La constante de temps t du circuit déduite de la courbe est proche de τ =0,25 ms .

1. A partir de la courbe ci-dessus représentant l’intensité i circulant dans le circuit en fonction du

temps, on détermine la valeur I0 de l'intensité en régime permanent : I0 =45 mA

2. Une valeur approchée de la résistance interne r de la bobine est r = 11,1 Ω

3. Une valeur approchée de l’inductance est L ≈ 28 mH


On ajoute au circuit une seconde bobine identique à la précédente. Les deux bobines sont placées
en série et possèdent une inductance équivalente égale à 2 L.

4. la constante de temps a changé est donne : τ ' = 4,6 10


-4
s soit environ le double de τ.
Année 2004

EXERCICE 12
La résistance de la bobine du dipôle LC représenté sur la figure suivante est nulle . L’interrupteur K
étant ouvert, le condensateur est chargé initialement à U0=2 V. A l'instant t=0 on ferme
l'interrupteur K.
On considère dans cet exercice π ² = 10 .

On peut déduire des courbes données par un système d’enregistrement adéquat les tension u(t) et

 2π   2π  2π
intensité i(t) suivantes : u(t)=2 cos  t  en volt ; i(t) = 10 sin  t  en mA avec = 104
 T   T  T

1. On a affaire à des oscillations libres non amorties


2. La capacité de ce dipôle est C=5 µF

d²u(t)
3. La tension u(t) obéit à l’équation différentielle suivante LC -u(t)=0
dt²
4. L’inductance est L=2 m H
Année 2004

EXERCICE 13
Un glaçon de forme cubique de coté a est immergé dans l’eau. On donne

a = 2 cm; ρ eau = 1 g.c m ; ρ glaçon = 0,9 g.c m


−3 −3
; g = 10 m.s −2

1. L’intensité de la force de la pesanteur est 72 mN

2. l’intensité de la poussée d’Archimède est 80 mN

3. le bilan des forces s’exerçant sur le glaçon est non nul


4. Ce glaçon ne vérifie pas le principe d’inertie et va se mettre en mouvement pour s’enfoncer
dans l’eau

EXERCICE 14
−2
Une bille de masse m=100g est lâchée sans vitesse d'une hauteur de 125 m. On prendra g = 10 m.s

1. la distance parcourue et la vitesse atteinte à t=2s sont respectivement d = 20 m et


−1
v = 20 m.s .

2. la durée de la chute et la vitesse d'arrivée au sol sont respectivement t = 3,2 s et

v = 32 m.s−1

3. l'énergie potentielle initiale (origine des altitudes : le sol) est de E p = 5 J

4. Si la masse double, il n’y aura aucune modification des vitesse, durée et distance. Par contre
l’énergie qui dépend de la masse va doubler
Année 2004

EXERCICE 15
On pourra faire les approximations suivantes dans cet exercice :
célérité de la lumière dans le vide : 3.108 ms-1 ; constante de Plank : h ≈ 6 10-34 Js ;
charge élémentaire : e ≈ 1,5 10-19 C

E0
Et on donne En =

1. La fréquence d'un photon émis ou absorbé est reliée aux énergies En et Ep par la relation de
Bohr :
λ
∆ E = Ep − En = hγ = h
c
Où E est l’énergie, h la constante de Plank, γ la fréquence en Hertz, c la célérité de la lumière et
λ la longueur d’onde

2. L'énergie d'ionisation de l'atome d'hydrogène est l'énergie qu'il faut fournir pour arracher
l'électron soit 13,6 eV.
3. Si l'atome d'hydrogène passe du niveau d'énergie correspondant à n=5 au niveau n=3, alors la
longueur d'onde de la radiation émise est λ ≈ 12 µ m

4. Lors de cette transition du niveau n=5 au niveau n=3, la radiation émise appartient au
domaine de l’infra-rouge.
Année 2004

GRILLE REPONSE PHYSIQUE

QUESTION 1 QUESTION 2 QUESTION 3 QUESTION 4 QUESTION 5


V F V F V F V F V F
1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION 6 QUESTION 7 QUESTION 8 QUESTION 9 QUESTION 10


V F V F V F V F V F
1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-

QUESTION 11 QUESTION 12 QUESTION 13 QUESTION 14 QUESTION 15


V F V F V F V F V F
1- 1- 1- 1- 1-

2- 2- 2- 2- 2-

3- 3- 3- 3- 3-

4- 4- 4- 4- 4-
Année 2004

Q.C.M . AN GLA IS

Coefficient : 1
Durée : 30 minutes
Règles de notation : Bonne réponse ð + 3 points
Mauvaise réponse ð - 1 point
Sans réponse ð 0 point
N.B. : l'utilisation de documents et de la calculatrice est
strictement interdite.

I- READ THE TEXT CAREFULLY THEN ANSWER THE QUESTIONS


July 07, 2002
The Times Online

When you are selling cards on the net ...


The internet is all about communication and it has widened many people’s circle of friends.
So what could be more logical than selling greeting cards on the web?
This was the philosophy of Will Walsh when he set up Sharpcards in 2000. He had to trim
his sails when the dotcom bubble burst but the business still sells about 300 cards a day —
some direct to the recipient, with a handwritten message.
With up to 4,000 cards in stock, Sharpcards offers more choice than the average card shop.
Add extra features, such as a personal calendar that reminds you in advance about
birthdays and the ability to send bulk mailings, such as invitations, and Walsh has the
foundations of a successful business.
Année 2004

I- ABOUT THE TEXT : tick the box corresponding to the definition of the underlined
words as used in the excerpt.

1. widen
A- increase the width
B- reinforce
C- suppressed
D- set a question
2. greeting
A- addressing kind wishes
B- very large and very tall at the same time
C- containing grated cheese
D- extremely important
3. trim
A- work a little hard
B- adjust to a desired position
C- work extremely hard
D- climb up
4. burst
A- turn into ashes
B- show up
C- give way
D- break open
5. recipient
A- one that receives
B- a cup, a glass or a bottle
C- a device used on boats
D- a way to cook food

6. average
A- Christmas as celebrated in Northern countries
B- Birthday party or anniversary
C- value midway between two extremes
D- the western part of Norway
7. feature
A- something to be done later on
B- something more
C- characteristic
D- definition
8. bulk
A- a large volume of
B- a dog with a funny face
C- an animal with large horns
D- the post- office
Année 2004

II- GRAMMAR (tick the box corresponding to the words or phrases which should fill in
the blanks) :

9- If they ………. in difficulty, they would have asked me to help them.


A- had
B- were
C- was
D- had been

10- What would you expect him to … you?


A- say
B- saying
C- telling
D- tell

11- What do you want her ……….?


A- to think
B- thinking
C- thought
D- think

12- You will give us our packet - lunch as soon as we ………...


A- arrived
B- will arrive
C- arrive
D- have arrived

13- You……….have told her she was ugly !


A- mustn’t
B- may not
C- shouldn’t
D- don’t have to

14- He ……….. well guess what it is all about.


A- must
B- may
C- has to
D- have to

15- They ………. about to move into their new flat.


A- are
B- must
C- will
D- might

16- It seems quite difficult to make his sister ………. what we are talking about.
A- understood
B- understand
C- be understood
D- be understanding
Année 2004

17- He said he would buy this book as soon as we ………. him.


A- t ell
B- tells
C- would tell
D- told

18- Doctor Johnson is ………. of all our family .


A- the doctor
B- doctor
C- friend
D- our doctor

19- My phone number is ………..


A- Two thousand, seven hundred and eighty-five, thirty- six, thirty- six, thirty-two
B- Twenty- seven, eighty- five, thirty- six, thirty- six, thirty- two
C- Two, seven hundred and eighty-five, thirty- six, thirty- six, thirty- two
D- Two, seven, eight, five, three, six, three, six, three, two

20- They are all are very tall girls but Mary is ………..
A- the more tall
B- the taller
C- the tallest
D- the more tallest

21- They are ………. pleasant !


A- a
B- such
C- so
D- how much

22- This is the tree under ………. you used to find shelter when you were a child.
A- with whom
B- which
C- whom
D- whose

23- They reproached us ………. not answering them.


A- to
B- by
C- from
D- with

24- He doesn’t expect his children ………. politicians .


A- becoming
B- to become
C- become
D- are becoming
Année 2004

25- He arrived in England in 1980 but his wife had arrived two years…..
A- ago
B- before
C- since then
D- ever since

26- The new teachers are ……. their instructions.


A- listening
B- being give n
C- read
D- been reading

27- I don’t ………. know.


A- really
B- want
C- can
D- however

28- she ………. for five minutes when the fat man dived into the swimming- pool.
A- had been swimming
B- have swum
C- swam
D- have been swimming

29- I haven’t seen him……….


A- yesterday
B- today
C- then
D- still

30- ………. often have you climbed up the Eiffel Tower ?


A- How much
B- How
C- What
D- Which
Année 2004

GRILLE REPONSE ANGLAIS

A B C D A B C D A B C D

1 11 21

2 12 22

3 13 23

4 14 24

5 15 25

6 16 26

7 17 27

8 18 28

9 19 29

10 20 30
Année 2004

EX PR ESS ION É CRIT E

Durée : 30 minutes
Contraintes : 30 lignes minimum.
Coefficient : 1
N.B. : l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement
interdite.

Cette épreuve a pour objet d’évaluer vos capacités rédactionnelles. L’évaluation prendra en
compte de façon importante l’orthographe et les qualités grammaticales de votre texte.

Sujet : Vous avez déjà eu ‘‘un coup de chance’’ inattendu ou au contraire, subi
une ‘‘injustice’’ flagrante. Décrivez votre réaction.

cadre réservé au correcteur

ORTHOGRAPHE SYNTAXE TRAITEMENT


ET GRAMMAIRE DU SUJET VOCABULAIRE VOLUME
Système de 30 lignes ou plus = 0
notation --> Noté sur 5 Noté sur 4 Noté sur 4 20 lignes = - 2
Noté sur 7 points points points 10 lignes = - 4
points moins de 10 lignes = - 6

Notes
obtenues- - >

En vous appuyant sur votre expérience personnelle et/ou celles de votre


entourage (famille, amis, camarades, …), exprimez ce que vous pensez de cette
citation :

Sujet :Dans la vie, rien n’est à craindre, tout est à


comprendre.
[Marie-Curie]
ANNALES 2003
Admission en 1ère année du cycle préparatoire
Extraits des tests proposés aux épreuves d'admission
année 2003

Q.C.M. MATHÉMATIQUES
Durée : 1 heure
Coefficient : 3
Consigne : Pour chaque question de chaque exercice, cocher VRAI ou FAUX
dans la grille jointe à ce sujet.
Règles de notation : Bonne réponse ð + 2 points
Mauvaise réponse ð - 1 point
Sans réponse ð 0 point

NB : - l'utilisation de documents et de la calculatrice est strictement interdite.


- un formulaire est joint à ce sujet.

Cette épreuve comporte volontairement plus d'exercices que vous ne pouvez en traiter
dans le temps qui vous est imparti. La raison en est que votre professeur n'a pas encore
forcément traité l'ensemble du programme de Terminale S et l'épreuve a été conçue de
sorte de vous permettre de choisir 10 exercices que vous pouvez traiter. De ce fait, vous
pouvez obtenir la note maximale sans traiter l'ensemble de l'épreuve. Essayez
cependant d'en faire le maximum.

EXERCICE I
2n2 − (−1) n n + 1
1 lim n’existe pas.
n →+∞ n +3

lim ln ( n + 1) − ln ( n + 2 ) = −∞ .
2 n →+∞

5
3 lim n
= 0.
n→+∞ 2

4
( −0,7 ) + ( 0,7)
n n
lim n’existe pas.
n→+∞

2
année 2003

EXERCICE II
Soit P le polynôme défini par P( x) = 2x 3 + x 2 − 5x + 2 .

1 1
Les réels −2, sont solutions de l’équation P( x) = 0 .
2

2 L’ensemble S des solutions réelles de l’équation 2e 3x + e 2 x − 5e x + 2 = 0 est S = {− ln2,0} .

L’ensemble S des solutions réelles de l’équation 2(ln x )3 + (ln x) 2 − 5ln x + 2 = 0 est


3
 1 
S = e , 2 , e  .
 e 

4 L’ensemble S des solutions réelles de l’équation 2sin3 x + sin 2 x − 5sin x + 2 = 0 est


 π 5π π 
S = , , .
6 6 2

EXERCICE III
Soit z1 et z 2 les nombres complexes définis par z1 = 3 − i et z 2 = 2i − z1 .
1 Le module de z1
−1
est 2.


2 Un argument de z 2 est .
6

3 z2
Le module de est 3.