Vous êtes sur la page 1sur 13

COURS DE SCIENCES TECHNIQUES ET INDUSTRIELLES

COURS DE SCIENCES TECHNIQUES ET INDUSTRIELLES

CHAPITRE I - LA RESISTANCE ELECTRIQUE

I. LA RESISTIVITE D’UN FIL

Résistance électrique

La résistance électrique d'un matériau est sa faculté d'empêcher le passage du courant.


Pour simplifier cette définition, cette valeur est considérée indépendante du circuit dans
lequel se trouve ce matériau. En progressant dans les cours d'électricité nous apprendrons
que des facteurs externes (type de courant, technologie de fabrication et température)
peuvent influencer cette valeur.

La résistance se note R et elle se mesure en Ohm (symbole ) et se cacul selon la formule


suivante :

R= U
I
R en Ohm ( )
U est la tension en Volt (V)
I est l’intensité en Ampère (A)

Résistance d'un conducteur

Réalisons deux circuits électriques composés d'un ampèremètre, d'une lampe à filament et
alimentés par le même générateur.

Expérience sur l'influence de la longueur

L1 éclaire moins que L2 car le courant circule moins dans le fil le plus long.
Dans le fil 1, les électrons ont un chemin plus long à parcourir. Ils rencontrent donc plus
d'atomes qui les freinent sur leur parcourt : la résistance d'un fil augmente quand sa
longueur s'accroît.
COURS DE SCIENCES TECHNIQUES ET INDUSTRIELLES

Influence sur la section

L2 éclaire moins que L1 car le courant circule avec plus de difficulté (donc moins) dans le fil
le plus fin.
Dans le fil 1, les électrons sont plus dispersés et les chances de choc contre les atomes sont
diminuées. Dans le fil 2 c'est le phénomène inverse : la résistance d'un fil augmente quand
sa section diminue.

Influence de la nature du conducteur

L1 éclaire moins que L2 car le courant circule moins bien dans le fil de Nickel-Chrome.
La résistance d'un fil dépend donc de la nature du matériau.

Calcul de la résistance

Les mesures faites simultanément par Ohm et Pouillet sur des conducteurs de section
cylindrique ont conduit séparément ces deux savants à énoncer la loi suivante :

La résistance R d'un conducteur filiforme si sa section est constante est :

Proportionnelle à sa longueur l,
inversement proportionnelle à sa section s,
variable avec la nature du conducteur.
COURS DE SCIENCES TECHNIQUES ET INDUSTRIELLES

Cette loi se traduit par la formule :

l est en mètre,
s en m2,
en .m
R en
(Rhô) étant un coefficient de proportionnalité qui exprime le pouvoir conducteur d'un
matériau.

Résistivité

Dans l'expression précédente caractérise la nature du conducteur. Ce coefficient


(prononcer ro) s'appelle la résistivité. Plus cette valeur est faible, plus le matériau est
conducteur. Par exemple, la résistivité du fer est environ six fois plus grande que celle du
cuivre, on en déduit que le cuivre est six fois plus conducteur ; elle se mesure en
Ohm.mètre.

L'unité de résistivité d'un échantillon de conducteur


à R = 1 , l = 1 m et s = 1 m2 est égale à :

=Rxs
l
avec :
en .m
R en
s en m2
l en mètre

Exercice d’application :

J’ai un fil en de longueur de 3,6 mètres, une résistance de R=14 et un diamètre de fil de
0.4mmm.

Calculez la résistivité du fil et déterminer le matériau ?


COURS DE SCIENCES TECHNIQUES ET INDUSTRIELLES

Appliquez la méthode suivante,

Ce que je sais Ce que je cherche

l = 3,6 m s=?

R = 14 s = 0.125 x 10-6

Ø = 0,4 mm soit 0,4x10-3 mètre

= 3,14

Je dois donc calculer la surface de mon fil en utilisant la formule suivante :

s= d2
4
s = 3,14 x 0,42
4

s = 0.125 x 10-6

A partir de l’ensemble des paramètres, appliquez la formule

=Rxs
l
= 14 x 0,125 x 10-6
3,6
= 14 x 0,125 x 10-6
3,6
= 0,486 x 10-6
COURS DE SCIENCES TECHNIQUES ET INDUSTRIELLES

Pour rapprocher notre valeur au tableau ci-dessous, nous devons trouver la valeur à 10-8

Il suffit de décaler la virgule de deux chiffres vers la droite soit :

= 48,6 x 10-8
La valeur la plus proche est celle du CONSTANTAN à 49 x10-8
COURS DE SCIENCES TECHNIQUES ET INDUSTRIELLES

II. L’INFLUENCE DE LA TEMPERATURE SUR LA RESISTANCE

Une résistance R, parcourue par un courant I pendant un certain temps t, dissipe une
énergie calorifique (Wjoule)

Cette énergie calorifique Wjoule va modifier la valeur de la résistance R.

Afin de trouver la température d’une résistance, nous devons appliquer la formule suivante :

Rt = R0 (1 + T)
Rt correspond à la résistance à une certaine température
R0 correspond à la résistance à 0°celcius
correspond au Coefficient de résistivité de température (dernière colonne du tableau ci-
dessus)
T correspond à la température de la résistance

Exercice d’application :

Exercice 1 :

Nous recherchons la température à 80°c d’un fil de cuivre. Sachant que la résistance R=25
à 0°c.

Rt = 25 (1 + 0.0043 x 80)
Rt = 25 (1 + 0.344)
Rt = 25 x 1.344
R80 = 33,6
COURS DE SCIENCES TECHNIQUES ET INDUSTRIELLES

Exercice 2 :

Nous recherchons la résistance d’un fil d’Argent avec une résistance de R=35 à 20°c à une
température de 100°c. Calculez la résistance R à 100°c ?

Rt = R0 (1 + T)
Nous allons rechercher la valeur R0 qui est l’inconnue dans cette formule puis nous
calculerons la résistance de notre fil d’Argent à 100°c.

35 = R0 (1 + 0.0038 x 20)
35 = R0 (1 + 0.0038 x 20)

35 = R0 x 1.076

R0 = 35_
1.076

R0 = 32.53 à 0°c
Maintenant que notre valeur R0 est trouvé, nous pouvons trouver notre résistance à 100°c

R100 = 32.53 (1 + 0.0038 x 100)

R100 = 32.53 x 1,38

R100 = 44,89 à 100°c


COURS DE SCIENCES TECHNIQUES ET INDUSTRIELLES

III.

Pour simplifier l’étude d’un circuit électrique, nous devons calculer la résistance
équivalente pour l’ensemble des résistances du circuit.

Pour déterminer cette résistance unique, on s'appuie le plus souvent sur deux relations qui
permettent de calculer la résistance équivalente pour les deux associations élémentaires :

• en série, c'est-à-dire traversées par la même intensité ;


• en parallèle ou en dérivation, c'est-à-dire ayant la même tension à leurs bornes.

1. Les résistances en série

Dans un circuit en série, la résistance du dipôle équivalent s'obtient en additionnant les


résistances respectives des dipôles à remplacer.

R1 R2 R3

Req = R1 + R2 + R3
Exercice d’application :

Je recherche l’intensité d’un courant avec une tension U de 10 Volt avec les résistances Rx
suivantes, R1 = 10 , R2 = 20 , R3 = 50 .

Req = R1 + R2 +R3

Req = 10 +20 +50

Req = 80

R=U
I

Soit

I=U
R

I = 10
80

Donc I = 0.125 Ampère


COURS DE SCIENCES TECHNIQUES ET INDUSTRIELLES

Exercice d’application :

Je recherche la tension (en Volt) de mon circuit pour 3 résistances en série dont les valeurs
sont :

• R1 = 5 admettant un courant d’intensité maximum de 0.60 A


• R2 = 10 admettant un courant d’intensité maximum de 0.40 A
• R3 = 15 admettant un courant d’intensité maximum de 0.30 A

R=U
I

Soit

U=RxI

On applique la somme des Résistances

Req = R1 + R2 + R3
Req = 5 + 10 + 15
Req = 30
Puis

U = 30 x 0.3 = 9 V

ATTENTION !!! Dans cet exemple nous prenons le plus petit Ampérage des
résistances. En effet, si l’on passe un courant supérieur à 9 Volt, la résistance de 15
ne supportera pas la tension.
COURS DE SCIENCES TECHNIQUES ET INDUSTRIELLES

2. Les résistances en parallèles (ou dérivations)

Dans un circuit en parallèle, ce sont les conductances qui s'additionnent.

De ce fait, l'inverse de la résistance du dipôle équivalent vaut la somme des inverses des
résistances de chacun des dipôles.

En particulier, quand il n'y a que deux résistances en parallèle, la résistance du dipôle


équivalent peut s'écrire :

ATTENTION !! : ne pas généraliser cette formule « produit sur somme », elle n'est
valable que pour deux résistances.

Dans le cas de plusieurs résistances en parallèle, on peut reprendre la formule de calcul de


Req et calculant avec la troisième résistance.
COURS DE SCIENCES TECHNIQUES ET INDUSTRIELLES

Exercice d’application :

Je recherche la tension (en Volt) de mon circuit pour 3 résistances en parallèle dont les
valeurs sont :

• R1 = 5 admettant un courant d’intensité maximum de 0.60 A


• R2 = 10 admettant un courant d’intensité maximum de 0.40 A
• R3 = 15 admettant un courant d’intensité maximum de 0.30 A

Nous allons calculer la résistance équivalente pour les deux premières résistance R1 & R2
dans un premier temps avant de trouver la tension :

Req1 = 5 x 10 = 3,33
5 + 10
Req2 = 3,33 x 15 = 2,72
3,33 + 15

Donc la résistance de mon circuit de 3 résistances est de 2,72

Je peux également appliquer la formule suivante :

1 = 1 +1 + 1
Req R1 R2 R3

Req = 1
1 +1 + 1
R1 R2 R3
COURS DE SCIENCES TECHNIQUES ET INDUSTRIELLES

3. Résistance en série et en parallèle

Dans le cas où nous aurions des résistances en série et en parallèle et il faudra calculer la
résistance équivalente Req des résistances en parallèle puis de les additionner avec les
résistances en série

R2

R1

R3

Exercice d’application :

On recherche la résistance équivalente.

• R1 = 5 admettant un courant d’intensité maximum de 0.60 A


• R2 = 10 admettant un courant d’intensité maximum de 0.40 A
• R3 = 15 admettant un courant d’intensité maximum de 0.30 A

Req = R1 + R2 x R3
R2 + R3
Req = 5 + 10 x 15
10 + 15
Req = 5 + 150
25
Req = 5 + 6 = 11