Vous êtes sur la page 1sur 11

DEGRADATIONS METALLURGIQUES

181-1-3-deg metall-6 oct 2012

Contenu

 DEGRADATIONS METALLURGIQUES
• Fragilisation à basse température
• Fragilisation réversible de revenu
• Précipitation de carbures
• Fluage
• Fatigue mécaniques
© 2010 - IFP Training

181-1-3-deg metall-6 oct 2012

1
Rupture fragile durant un test hydraulique

© 2010 - IFP Training


181-1-3-deg metall-6 oct 2012

Rupture fragile
© 2010 - IFP Training

181-1-3-deg metall-6 oct 2012

2
Risque de rupture fragile

 Un équipement ne doit pas être fragile dans les diverses conditions de service
(épreuve hydraulique et SURTOUT arrêts, démarrages, service)

 La rupture nécessite 3 conditions simultanées :


• fragilité du matériau
• mise en contrainte (pressurisation)
• présence d’un défaut ou d’une concentration de contrainte

 Risque augmenté pour équipement grande dimension et paroi épaisse

 Le matériau doit être DUCTILE en toutes circonstances

© 2010 - IFP Training


181-1-3-deg metall-6 oct 2012

Causes de fragilisation
© 2010 - IFP Training

181-1-3-deg metall-6 oct 2012

3
Causes de fragilisation

© 2010 - IFP Training


181-1-3-deg metall-6 oct 2012

Régles Codap
Température

TMA (°C)
TR Cas 2
Autorisé par le code
selon épaisseur ou
contrainte réduite

Bailleur
procédé
TME
Fabricant TMA
vieillissement

Cas 1
Intrinsèquement sûr

Rupture
E (mm)
fragile TR
© 2010 - IFP Training

Equipement Matériau

TME Température Minimale d’Etude (MDMT)


TMA Température Minimale Admissible
TR Température de Référence (Impact Test matériau de base et zone soudée)
181-1-3-deg metall-6 oct 2012

4
Exemple de consigne pour eviter la rupture fragile

© 2010 - IFP Training


181-1-3-deg metall-6 oct 2012

Dégradations métallurgiques
des aciers carbone et faiblement alliés
© 2010 - IFP Training

181-1-3-deg metall-6 oct 2012

5
Minimum Pressurization Temperature
Shift due to temper
Impact test embrittlement (°C) IMPORTANT pour les
Shift due to hydrogen
embrittlement (°C/ppm)
at 54J (°C) ESP anciens > 25mm il
MPT > ( T54J + 2.5 ∆T54JSC + CH2 ∆T54JH2 ) convient de recalculer
la courbe
Hydrogen content
(ppm) (°C)
Temper
embrittlement

(bar)
(°C
)

(J
)
Impact

(ft.lbs)
Test
Pressure (psig)

Temperature
(°F)

Hydrogen

C)

embrittlement

Temperatur

© 2010 - IFP Training


e (°F)
Dissolved hydrogen content
Temperature (°F) (ppm)
181-1-3-deg metall-6 oct 2012

Décollement du placage (disbonding)


© 2010 - IFP Training

181-1-3-deg metall-6 oct 2012

6
Fluage

- crosse support de tube de four


- acier inoxydable
- haute température

© 2010 - IFP Training


 Lié à la température et au temps d’exposition et
malgré une contrainte < a la Rp0,2
181-1-3-deg metall-6 oct 2012

Essai de fluage

Charge constante Joint de grain

Température constante
supérieure à 400°C

Tube de four
© 2010 - IFP Training

181-1-3-deg metall-6 oct 2012

7
Caractéristiques de fluage

© 2010 - IFP Training


10000h ∼ 1 an + 1 mois
181-1-3-deg metall-6 oct 2012

Fluage et limite élastique à chaud

A pas de fluage
© 2010 - IFP Training

B utilisation possible avec prise en compte du fluage


C métal inutilisable (fluage trop rapide)

181-1-3-deg metall-6 oct 2012

8
ETUDE DE CAS
Quizz : Identifier le mécanisme de dégradation suivant

181-1-3-deg metall-6 oct 2012

Rupture d’un pressostat


Pressostat monté sur une tuyauterie
véhiculant des HC Gazeux à 30 bar et
exempt d’impuretés

Capteur de
pression
monté sur
site
© 2010 - IFP Training

Fuite à travers le boitier au bout de plusieurs années de service


181-1-3-deg metall-6 oct 2012

9
Boitier du Pressostat

Le Boitier n’est pas


conçu pour résister
à une pression en
cas de rupture du
soufflet

© 2010 - IFP Training


181-1-3-deg metall-6 oct 2012

Quel est le phénomène de dégradation ?

Pression à mesurer
Le soufflet en inox et le ressort sont est soumis
à des contraintes cycliques

Signal de mesure
vers le transmetteur
© 2010 - IFP Training

181-1-3-deg metall-6 oct 2012

10
Fatigue mécanique

 Les contraintes cycliques pendant une période plus ou moins


longue conduisent à une rupture brutale malgré des niveaux de
contraintes inférieures à la limite élastique du matériau

 Observée sur des soufflets de dilatation (thermique ou


mécanique)

 Observée lorsque il y a des phénomènes vibratoires


• Haute fréquence : par exemple vibrations suite aux battement d’une
soupape. Si la tuyauterie d’échappement est mal supportée cela peut
entrainer la rupture du piquage à l’admission de la soupape,
• Basse fréquence : par exemple écoulement bi phasique dans une
tuyauterie engendrant des vibrations. Cela peut entrainer la rupture

© 2010 - IFP Training


brutale

181-1-3-deg metall-6 oct 2012

Ce qu’il faut retenir

Dégradations métallurgiques :

 Fragilité à basse température

 Vieillissement dans le temps (faiblement allié)

 Fragilisation à 475°C (ferritiques et austéno-ferritiques)

 Précipitation de phase sigma (austénitique)

 Précipitation de carbures de chrome (sensibilisation)

 Décollement de placage (rare)

 Fluage à haute température


© 2010 - IFP Training

 Fatigue mécanique

181-1-3-deg metall-6 oct 2012

11