Vous êtes sur la page 1sur 32

CATALOGUE DU MATERIEL DISPONIBLE

REPRESENTATION EN FRANCE

HAUT COMMISSARIAT DES NATIONS UNIES POUR LES REFUGIES

Septembre 2010
NOTICE

L'UNHCR produit divers outils d'information tout public sur les différents aspects de la vie des
réfugiés, déplacés internes, apatrides et toute autre personne sous la protection de l’UNHCR :
textes officiels, matériel pédagogique, ouvrages sur les réfugiés, rapports sur les opérations
mondiales de l'Agence dans l'Appel Global et le Rapport Global publiés une fois par an.
L'UNHCR publie également de nombreuses brochures, dépliants et affiches. Ce catalogue
comporte par ailleurs les publications trimestrielles "Réfugiés" dont la dernière, publiée en 2007,
s’intitule « Réfugiés ou migrants : pourquoi la question compte ? ».

Par ailleurs, le site de l'UNHCR présente une cartothèque, des archives photographiques et une
section vidéo, pour la plupart libres de droit avec la seule mention obligatoire « source UNHCR »,
ou encore des rapports sur des sujets spécialisés tels que l'environnement, et des manuels de
terrain.

Tous les documents ou matériel présentés dans ce catalogue sont gracieusement offerts, à
l’exception des expositions (cf rubrique expositions).
- Pour tout envoi individuel, frais postaux offerts (sauf pour les expositions).
- Pour toute expédition groupée (plusieurs exemplaires de magazines, de rapports d’affiches,
etc.), envoi contre remboursement au tarif choisi par le demandeur.

SOMMAIRE

NOTICE.......................................................................................................................................................... 2

TEXTES & PRINCIPES DIRECTEURS .................................................................................................... 3

RAPPORTS .................................................................................................................................................... 5

BROCHURES ET DEPLIANTS .................................................................................................................. 7

MAGAZINES ................................................................................................................................................. 9

MATERIEL PEDAGOGIQUE................................................................................................................... 11

JEUX ............................................................................................................................................................. 14

AFFICHES ................................................................................................................................................... 15

VIDEOS & MATERIEL DE VISIBILITE ................................................................................................ 16

POWERPOINT ............................................................................................................................................ 20

EXPOSITIONS ............................................................................................................................................ 21

CONTACTS ................................................................................................................................................. 32

2
TEXTES & PRINCIPES DIRECTEURS

Convention et protocole relatifs au statut des réfugiés (1951, 1967)

La Convention sur les réfugiés du 28 juillet 1951 établit les normes essentielles minimales pour le
traitement des réfugiés, laissant aux Etats toute latitude d’accorder un traitement plus favorable.
Elle offre une définition universelle du terme réfugié et confère aux réfugiés des droits
fondamentaux.

Statut de l’office du Haut Commissaire des NU pour les réfugiés

Le Statut, adopté par l’Assemblée générale le 14 décembre 1950 comme annexe à sa résolution
428, définit les fonctions du Haut Commissaire, auxquelles viennent s’ajouter diverses résolutions
adoptées ultérieurement par l’Assemblée générale.

Déclaration de Carthagène sur les réfugiés latino-américains (1984)

La Déclaration de Carthagène est une déclaration commune sur la protection des réfugiés, adoptée
en novembre 1984 par des représentants des pouvoirs publics, des chercheurs et des juristes
d'Amérique centrale réunis en colloque à Carthagène (Colombie).

Le texte élargit la définition du réfugié que l’on peut trouver dans la Convention de 1951 pour
l’adapter aux situations particulières rencontrées en Amérique latine.

Agenda pour la protection, juin 2004

L’Agenda pour la protection est un programme d’action pratique visant à


améliorer la protection des réfugiés et des demandeurs d’asile dans le monde : il
a en effet pour but de guider l’action concrète, non seulement de l’UNHCR, mais
aussi des gouvernements, des ONG et des autres partenaires.

Programme en faveur des Enfants Séparés en Europe


Déclaration de bonne pratique, 3e édition, 2004

Le Programme en faveur des Enfants Séparés en Europe (PESE) est une


initiative commune de certains membres de l’Alliance internationale Save the
children et du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés. On
entend par « enfants séparés » des enfants de moins de 18 ans qui se trouvent
en dehors de leur pays d’origine et sont séparés de leurs deux parents ou de
leur ancien tuteur légal. Le PESE a pour but de défendre les droits et l’intérêt
supérieur des enfants séparés arrivés ou voyageant en Europe, en instaurant
une politique commune et en s’engageant à une bonne pratique aux niveaux
national et européen.

3
L’évacuation d’enfants de zones en conflit
Réflexion et principes directeurs, Everett M. Ressler

Le rapport résulte d’une mission commune effectuée dans l’ex-Yougoslavie,


en août-septembre 1992, par l’UNHCR et l’UNICEF.
Ce rapport a été conçu pour aider à faire face à la situation dans l’ex-
Yougoslavie. Cependant, une grande partie des exemples qui y sont donnés
ont trait à des conflits antérieurs où l’évacuation d’enfants avait été jugée
nécessaire. Il vise à informer utilement ceux qui sont appelés à décider et à
agir.

Manuel du HCR pour la protection des femmes et des filles

Ce manuel de janvier 2008 a pour but de permettre de sensibiliser et de


responsabiliser davantage le personnel du HCR et de ses partenaires. Le
Manuel du HCR pour la protection des femmes et des filles décrit les défis
de protection auxquels sont confrontées les femmes réfugiées ainsi que les
moyens d’en venir à bout. Sa publication est l’aboutissement d’un
engagement sans faille au respect des droits des femmes et des filles.

The State of the World's Refugees 2006 (anglais seulement)


Human displacement in the new millennium

La version en ligne de The State of the World's Refugees: Human


Displacement in the New Millennium est disponible en formats pdf et html
sur http://www.unhcr.org/static/publ/sowr2006/toceng.htm

The State of the World's Refugees a été publié par Oxford University Press
(OUP). L'édition imprimée est disponible à la fois relié et broché sur leur
site http://www.oup.com/uk/catalogue/?ci=9780199290956

4
RAPPORTS

RAPPORT GLOBAL 2009


Nouvelles menaces, nouveaux défis

Rapport Global 2009 est accessible sur le site www.unhcr.fr ou www.unhcr.org.


Publications : hqfr00@unhcr.org

Le HCR publie chaque année un Rapport global pour informer les donateurs du secteur
gouvernemental et du secteur privé de ses activités au cours de l’année précédente et des
réalisations auxquelles celles-ci ont abouti. Comme l’Organisation fait presque exclusivement
appel à des contributions volontaires pour financer ses programmes, le rapport est un instrument
indispensable pour informer les donateurs de l’usage qui a été fait de leurs fonds.
Publié avant la Journée mondiale du réfugié le 20 juin, le Rapport global 2009 du Haut
Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés offre une vision exhaustive des opérations de
l'agence et de ses besoins financiers annuels, dans les pays où elle intervient ainsi que dans le
cadre d'urgences spécifiques. Il constate que 2009 a été une année caractérisée par un certains
nombres de « mégatendances » qui ont eu un impact immédiat sur la capacité de l’organisation à
fournir protection, assistance et solutions aux réfugiés et autres personnes concernées.

La publication décrit les efforts que l’Organisation déploie pour améliorer le sort de plus de 43
millions de personnes : réfugiés, déplacés internes, rapatriés, apatrides et autres personnes relevant
de sa compétence. À cet égard, les objectifs stratégiques globaux et les objectifs de performance
fixés par le HCR offrent des repères pour juger de l’efficacité de son action.

5
LES REFUGIES DANS LE MONDE, CINQUANTE ANS D’ACTION HUMANITAIRE
Editions Autrement, 2000

Edition du Jubilé des cinquante années d'action humanitaire. Destiné tant au


chercheur qu'aux ONG, associations, ou au grand public, cet ouvrage de
référence porte un regard historique sur les grandes crises humanitaires de la fin
du XXe siècle, les changements de l'environnement géopolitique et les réponses
de la Communauté internationale aux crises des déplacements forcés.

6
BROCHURES ET DEPLIANTS

ADOLESCENTS REFUGIES : FUIR LES PERSECUTIONS ET LA GUERRE, TROUVER


UNE PROTECTION

Ce magazine donne un aperçu de la situation particulière des adolescents


réfugiés, qui se retrouvent souvent seuls et sans ressources après la fuite de
leur pays. Il comprend à la fois des articles sur l’œuvre de l’UNHCR et les
enjeux de son intervention pour la protection des adolescents réfugiés, une
bande dessinée à propos de réfugiés cambodgiens, et des témoignages
d’adolescents ayant fui leur pays ; ainsi, Aïda, 14 ans, une jeune
Bosniaque, nous raconte sa fuite vers la Croatie et enfin les Etats-Unis où
elle vit depuis.

AIDER LES REFUGIES, LE HCR EN BREF

Ce livret présente l’action de l’UNHCR à travers le monde : qui est-il ? Que fait–il ? Comment
aide-t-il ? Comment se finance-t-il ?....Il permet de mieux appréhender l’action de l’UNHCR aux
quatre coins du globe, de manière à la fois claire et synthétique.

LES REFUGIES EN CHIFFRES

Ce petit livret est un résumé chiffré et commenté des différentes catégories de personnes protégées
par le mandat de l'UNHCR dans le monde.

PROTEGER LES REFUGIES : LE ROLE DE L'UNHCR

Tout ce que vous voulez


savoir sur les réfugiés et le
rôle de protection et
d'assistance de l'UNHCR.

LES PERSONNES DEPLACEES INTERNES

Le plus grand groupe de


personnes vulnérables au
monde, édition 2007.

7
PARTENARIATS ONG POUR LA PROTECTION DES REFUGIES

Questions et
réponses sur le
travail de l'UNHCR
avec les ONG.

LE MONDE DES APATRIDES

Questions et
réponses sur les
apatrides.

LA CONVENTION DE 1951 : QUESTIONS & REPONSES

Questions et
réponses sur la
Convention de
1951 relative au
Statut des
Réfugiés

8
MAGAZINES - en français et en anglais – www.unhcr.org / www.unhcr.fr

Magazine « Réfugiés » 2001. Volume 1. n°122.

Les enfants

Des millions d’enfants, dont nombre de réfugiés, ont été arrachés à la


souffrance et à la misère depuis l’adoption de la Convention relative aux
droits de l’enfant en 1989. Toutefois, les progrès réalisés restent fragiles
face au nombre d’enfants exposés à la faim et aux maladies, ou encore à
celui d’enfants blessés, mutilés ou orphelins…

Magazine « Réfugiés » 2001. Volume 2. n°123.

50e anniversaire de la convention de 1951 : le rempart érigé pour


protéger les réfugiés.

50 ans après la signature de la Convention relative au statut des réfugiés,


certains se demandent si elle est encore d’actualité.
Ce numéro présente différents points de vue sur la Convention, notamment
au moyen d’un « questions-réponses », et donne l’exemple de la difficile
recherche d’un asile.

Magazine « Réfugiés » 2002. Volume 2. n°127.

Environnement, l’heure est à l’urgence.

Il existe un lien étroit entre la dégradation de l’environnement et les afflux


de réfugiés. Les programmes de l’UNHCR couvrent donc de multiples
activités : la reforestation, l’éducation environnementale, la plantation
d’arbres…

Magazine « Réfugiés » 2005. Volume 1. n°138.

La ville qui aime les réfugiés.


La majorité des réfugiés finissent par regagner leur patrie, leur ville ou
village d’origine, mais d’autres ne peuvent pas rentrer chez eux et n’ont
pas d’autre choix que de reconstruire leur existence dans un pays leur
proposant une réinstallation permanente. C’est le cas de nombreux réfugiés
réinstallés dans la petite ville d’Utica, au nord-est des Etats-Unis. Le destin
d’Utica donne l’exemple d’une cohabitation réussie entre communautés et
réfugiés… Ce numéro présente de nombreux témoignages d’habitants
d’Utica, qui compte aujourd’hui 65 000 habitants dont 10 000 réfugiés :
Bantous somaliens, membres de la minorité Karen du Myanmar,
Bosniaques…Tous ont réappris à vivre entre Américains et autres réfugiés.
9
Magazine « Refugiés » 2005. Volume 2. n°139

Et vous, êtes-vous en sécurité ?


Les réfugiés et les déplacés, ainsi que les humanitaires qui tentent de les
aider sont sans arrêt confrontés à la violence et au danger. Dans beaucoup de
camps de réfugiés, la vie demeure synonyme de risques, la réalité
quotidienne banalisant viols et meurtres. Que faire face à cette spirale de
violence ? Comment réduire, à défaut de l’enrayer, ce courant de haine et de
destruction ?

Mais aussi :

mars 2001 Magazine Réfugiés N° 122 : Les enfants


juillet 2001 Magazine Réfugiés N° 123 : 50e anniversaire de la Convention de 1951 : le
Rempart érigé pour protéger les réfugiés
janvier 2002 Magazine Réfugiés N° 125 : Septembre : la terreur puis l'onde de choc
avril 2002 Magazine Réfugiés N° 126 : Femmes : au nom de l'équité
juin 2002 Magazine Réfugiés N° 127 : Environnement : l’heure est à l’urgence
septembre 2003 Magazine Réfugiés N° 132 : Les nouveaux défis de la protection
janvier 2004 Magazine Réfugiés N° 133 : Afghanistan : la plus grande de toutes les
opérations
mars 2004 Magazine Réfugiés N° 134 : Rêves, craintes et euphorie : le long chemin du
retour
juin 2004 Magazine Réfugiés N° 135 : La nouvelle Europe et l'asile. Prochaine étape ?
septembre 2004 Magazine Réfugiés N° 136 : Soudan : la crise du Darfour
septembre 2005 Magazine Réfugiés N° 140 : Les Balkans – Après le silence des armes
avril 2006 Magazine Réfugiés N° 142 : Victimes de l'intolérance
octobre 2006 Magazine Réfugiés N° 144 : Que sont-ils devenus ? Les réfugiés hongrois
50 ans plus tard
janvier 2007 Magazine Réfugiés N° 145 : Pays immense, problèmes gigantesques,
formidable potentiel : la République démocratique du Congo peut-elle tourner la page ?
avril 2007 Magazine Réfugiés N° 146 (« L'Iraq en sang : des millions de personnes
déplacées par le conflit, les persécutions et la violence »)
septembre 2007 Magazine Réfugiés N° 147 : Exclus : L'univers étrange et mal connu des
apatrides
décembre 2007 Magazine Réfugiés N° 148 : Réfugié ou migrant ? Pourquoi cette
question compte

10
MATERIEL PEDAGOGIQUE

CARLINETTE
Outil pédagogique (destiné aux enfants de 5 à 8 ans)

Carlinette est un outil pédagogique qui permet d’aborder les thèmes de l’exil
et de la différence avec de jeunes enfants. Cet outil comprend :
- un dessin animé (durée : 7 minutes)
- une fiche pour l’enseignant
- un cahier qui fournit le matériel nécessaire à l’exploitation pédagogique
du document (récit, illustration)

LES ENFANTS REFUGIES : A L’ABRI DE LA VIOLENCE ET DE LA GUERRE


Livret pédagogique (destiné aux classes du primaire et associations)

Ce petit livret permet à de jeunes enfants (7-12 ans) de comprendre de manière


ludique ce qu’est la situation d’un enfant réfugié fuyant la violence et la guerre.
Il comprend six rubriques illustrées de photographies, dessins et bandes
dessinées.

LES DROITS DE L’HOMME, LES REFUGIES ET LE HCR


(outil pédagogique divisé en trois modules : 9-11ans, 12-14ans, et 15-18ans)

Cet outil permet de sensibiliser des enfants et adolescents à différentes notions ayant trait aux
réfugiés :

-Pour les 9-11ans : « les droits de l’homme et les réfugiés »


-Pour les 12-14 ans : « droits, devoirs et réfugiés »
-Pour les 15-18 ans : « le droit d’asile »

Il comprend une fiche-document pour l’élève et un guide pédagogique


destiné à l’enseignant afin de lui suggérer la manière d’aborder ce thème,
et surtout d’animer son cours. De plus, il contient des supports
pédagogiques comme des affiches ou articles permettant d’illustrer
l’enseignement. Il vise essentiellement à l’acquisition de connaissances,
l’enseignement de valeurs, et le développement de compétences.

ITINERAIRE D’UN ENFANT REFUGIE

Mallette pédagogique (destinée aux collèges, lycées et associations)

Cette mallette a pour objectif l’acquisition de certaines connaissances à


travers des cours, mais aussi des activités proposées aux élèves pour mieux
intégrer les notions en jeu. Elle permet à des associations ou enseignants de
sensibiliser les jeunes à la cause des réfugiés.
11
Elle contient :

- un livret pédagogique pour présenter la mallette


- un guide pédagogique sur les droits de l’homme, les réfugiés et l’UNHCR avec différents
modules destinés aux enfants de 9 à 18 ans
- un DVD intitulé « Itinéraire d’un enfant réfugié », destiné aux enfants de 8 à 12 ans (durée :
15 min 30 sec)
- un dépliant avec des témoignages de réfugiés
- un dépliant sur la Représentation en France de l’UNHCR
- la Convention et le Protocole relatifs au Statut des Réfugiés
- un exemplaire des deux derniers numéros du magazine REFUGIES
- un livret intitulé « les enfants réfugiés : à l’abri de la violence et de la guerre »
- un livret sur les adolescents réfugiés
- un plateau de jeu et 5 cartes postales de l’UNHCR sur le courage.

JEUNES REFUGIES AFRICAINS : CONSTRUIRE L'AVENIR

Support pédagogique pour l'enseignant + vidéo (2003)


Réalisé conjointement avec ECHO (Département de l'aide humanitaire de la Commission
européenne).

Ce kit pédagogique contient:


- une vidéo (67 minutes)
- un support de cours pour l'enseignant (75 pages).

L'objectif est de faire connaître à des élèves de lycée le sort de jeunes réfugiés
en Afrique et à travers le monde. Au sein de la population réfugiée, les jeunes
(définis ici de 10 à 18 ans) sont parmi les plus vulnérables.

La vidéo présente sept histoires vécues, chacune soulignant un des problèmes


clé, grâce au témoignage d'un jeune réfugié. Le support pédagogique de l'enseignant est construit à
partir de ces exemples concrets et contient des photos, des faits et des chiffres ainsi que des cartes.
Il comprend également des propositions d'activité avant et après le visionnage de la cassette en
rapport direct avec la vidéo.

AU-DELA DES CHIFFRES / NOT JUST NUMBERS

Nouvel outil pédagogique consacré à la migration et à l’asile dans l’Union Européenne


Réalisé conjointement avec OIM (Organisation Internationale pour les Migrations)

Cet outil est destiné à aider les enseignants et autres formateurs à impliquer les
jeunes gens dans des débats informels sur le sujet. Il convient aux jeunes âgés
entre 12 et 18 ans. Au-délà des chiffres est un outil qui permettra de faire
prendre conscience que derrière les chiffres se cachent des histoires humaines
souvent difficiles de personnes en quête d’une protection internationale ou
d’une vie meilleure.

12
DES CLANDESTINS A LA MER, les tribulations de Yado Juillet 2010

Bande dessinée écrite en français par le célèbre écrivain Pie Tshibanda et dessinée par l’artiste
Tchibemba, publiée par le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés

Cette bande dessinée visant un jeune public explique les causes et dangers de la migration
clandestine au travers de son protagoniste principal Yado.

Ce livre illustré de 50 pages exprime aux Européens les situations dramatiques que rencontrent
certains Africains dans leur pays d’origine, contraints de se réfugier en Europe pour y être
protégés et respectés. Par ailleurs, l’auteur a su dépeindre simplement les désillusions auxquelles
font face les migrants arrivés en Europe.

Cette bande dessinée, publiée par le HCR, s’inscrit dans le cadre d’un projet de lutte contre la
migration clandestine et le renforcement du système national de protection dans plusieurs pays
africains financé par la Commission européenne et le Gouvernement danois.

13
JEUX

ITINERAIRE D’UN ENFANT REFUGIE


Jeu de l’oie traditionnel qui permet aux participants de découvrir ce que vit un enfant réfugié.

PASSAGES
Un jeu de simulation créé par le HCR pour mieux comprendre la réalité quotidienne des réfugiés
(destiné aux classes de troisième et plus)

Ce jeu permet aux participants de découvrir les problèmes concrets


auxquels les réfugiés sont confrontés, ressentir les difficultés
psychologiques liées à la séparation et à la fuite, comprendre
l’enchaînement des situations, développer une attitude d’accueil et
d’ouverture vis-à-vis des réfugiés dans leur pays et se mobiliser pour des
actions concrètes en faveur des réfugiés. Le jeu s’organise en 8 étapes :
l’introduction, la constitution des familles, la séparation, les bagages, l’abri
temporaire, le passage de la frontière, le contact avec la population et le
debriefing final.

Ce jeu a servi d’inspiration à une version modernisée aujourd’hui en ligne sur les deux sites
mondiaux de l’UNHCR www.unhcr.org et www.unhcr.fr : Against All Odds ou Envers et
Contre Tout.

ENVERS ET CONTRE TOUT

Sur le site en français, le jeu apparaît en page d’accueil. Les


enseignants pourront trouver toute la documentation pédagogique
nécessaire à un travail en classe et les élèves et autres visiteurs
toutes les informations concernant les différentes étapes de ce
parcours de réfugié. www.enversetcontretout.org

Il a été décliné dans plusieurs langues européennes dont l’espagnol,


l’allemand, le suédois …

14
AFFICHES

Une série d’affiches, reprenant les thèmes des expositions, sont gracieusement offertes sur
demande.

D’autres affiches, sur le thème de « J’ai tout perdu, mais l’avenir m’appartient » diffusées à
l’occasion de la journée mondiale du réfugié en 2010 sont également disponibles.

15
VIDEOS & MATERIEL DE VISIBILITE

NOUS Y ETIONS (cassette vidéo)

Version: Française / Anglaise


Réalisation: UNHCR
Durée: 27 min 30 sec

Résumé: Cette vidéo retrace l'histoire de 50 années de travail de l’UNHCR.


Créé le 14 décembre 1950, l’UNHCR est à ses débuts une modeste institution
au mandat temporaire, composée d'une petite équipe de 33 personnes, basée à
Genève. Au fil des ans, l’UNHCR est devenu une vaste organisation
internationale qui compte actuellement plus de 6000 employés présents dans
120 pays apportant aide et protection à plus de 19,2 millions de déracinés.

Cette vidéo se penche sur la manière dont l’UNHCR a dû évoluer afin de


répondre aux nouvelles formes de conflits qui déchirent le monde d'aujourd'hui et de faire face à la
gravité croissante des crises humanitaires qui en découlent.
Les séquences documentaires sont complétées par des entretiens avec le Secrétaire Géneral de
l'ONU (Kofi Annan), le prince Sadruddin Aga Khan, Bernard Kouchner,…et le Haut Commissaire
d’alors, Sadako Ogata.

AU-DELA DES LIMITES : FORMATION D’ETAT D’URGENCE (cassette vidéo)

Version : Française
Réalisation : UNHCR 1999
Situation Géographique : Asie/Afrique
Lieu : Camp
Ville/ pays : Timor Occidental/ Timor Oriental/ Rwanda
Genre : Film documentaire
Durée : 22 min

Résumé : Cette vidéo donne un aperçu de la formation des équipes de l’UNHCR sur le terrain
pour les missions d’urgence en Afrique et en Asie, tout spécialement des opérations de
simulations. Ces dernières portent sur le rapatriement, l’assistance des réfugiés, et même leur
protection.
Témoignages de personnalités de l’UNHCR envoyées sur des missions d’urgence, et
commentaires sur l’historique du Timor Oriental / Occidental et le climat politique au Rwanda.

TRAVAILLER AVEC LES REFUGIES (cassette vidéo)

Version : Française
Réalisation : UNHCR 2003
Situation Géographique : Afrique / Europe
Lieu : Camp
Genre : Film documentaire

16
Durée : 17 min 50 sec

Résumé : Historique de l’UNHCR : son mandat, les différents aspects de son travail ainsi que la
présentation de ses partenaires (ONG).
Les différentes compétences de l’UNHCR se résument comme suit :
- La protection des réfugiés : la mise en place de solutions durables (rapatriement, intégration
locale et réinstallation).
- Urgence et exode : le travail de l’UNHCR dans les situations de crise et la formation spéciale
que reçoit son personnel.
- Les femmes et les enfants réfugiés (75%-80%) : une des priorités majeures de l’UNHCR.

FACE A NOTRE AVENIR, LES JEUNES REFUGIES (cassette vidéo)

Version : Française / Anglaise


Réalisation : UNHCR 2003
Situation Géographique : Afrique/ Europe
Lieu : Camp
Genre : Film documentaire
Durée : 22 min

Résumé : « Face à notre avenir » est une série de cinq portraits de jeunes réfugiés
qui confient leurs espoirs, leurs rêves, leurs doutes et leurs peurs. Comme tous les
jeunes du monde entier, ils sont confrontés à bien d’autres défis. Chaque jour, ils
se demandent « Pourrais-je finir mes études ? » « Pourrais-je joindre les deux
bouts ? » « Aurais-je toujours le sentiment d’être différent ? », « Quand reverrais-
je ma maison ? », « Aurais-je un jour une vie normale ? »

Témoignages :
- Remalia, 19 ans : rester en vie (Angola ; réfugiée en Namibie)
- Konul, 18 ans : vivre dans un wagon (Azerbaïdjan)
- Sethay Seelan, 15 ans : se sentir différent (Sri Lanka)
- Linnah, 22 ans : une décision vitale (Libéria)
- Jelena, 18 ans : rentrer chez moi (Bosnie ; réfugié au Monténégro)

FEMMES REFUGIEES, DROIT DEVANT (cassette vidéo)

Version : Française
Réalisation : UNHCR 2001
Situation Géographique : Afrique / Europe / Asie
Lieu : Camp
Genre : Film documentaire
Durée : 8 min

Résumé : Documentaire. Les conflits armés frappent cruellement les femmes.


Des millions d’entre elles, privées de la protection de leurs foyers, doivent se
battre seules pour protéger leur famille et reconstruire leur vie. Ce n’est que
grâce à leur volonté que les femmes déracinées parviennent à surmonter
l’épreuve de l’exil. « Droit devant » montre le courage et la détermination de ces
femmes.

17
ETRE REFUGIE (cassette vidéo)

Version : Française / Anglaise


Réalisation : UNHCR 1998
Situation Géographique : Afrique / Europe / Asie
Lieu : Camp
Genre : outil pédagogique sur le thème des réfugiés
Durée : 15 min 30 sec

Résumé : Outil pédagogique sur le thème des réfugiés. Dans « Etre réfugié », nous rencontrons
John du Soudan qui a vécu la moitié de sa vie dans un camp de réfugiés, Sreiser dont la famille a
fui le Cambodge et qui vit en Thaïlande, les cousins Damir et Medine qui viennent de rentrer dans
leur village natal en Bosnie-Herzégovine après avoir été réfugiés pendant trois ans, puis Mina qui
a fui l’Afghanistan pour arriver au Danemark où sa famille essaie de s’installer et de repartir de
zéro. Ils racontent la guerre, la fuite, et tout ce que signifie pour eux le fait d’« être réfugié »…

AU COTE DES REFUGIES (DVD)

- Qu’est-ce que l’UNHCR ?

L’UNHCR a été créé en 1950 par l’Assemblée générale de l’ONU, en vue


d’apporter protection et assistance aux réfugiés. Aujourd’hui, l’UNHCR est
l’une des plus grandes organisations humanitaires au monde et ses plus de
6000 employés assistent 19,2 millions de personnes dans 116 pays. En un
demi-siècle d’existence, l’UNHCR est venu en aide à plus de 50 millions de
réfugiés, ce qui lui a valu à deux reprises le prix Nobel de la Paix, en 1954 et
en 1981.

- Qu’est-ce qu’un réfugié ?


Selon la Convention de 1951, un réfugié est une personne qui « craignant avec raison d’être
persécutée du fait de sa race, de sa religion, de sa nationalité, de son appartenance à un certain
groupe social ou de ses opinions politiques, se trouve hors du pays dont elle a la nationalité et qui
ne peut ou, du fait de cette crainte, ne veut, se réclamer de la protection de ce pays… ».

- Protéger les réfugiés


La protection des réfugiés est au cœur de la mission de l’UNHCR. Concrètement, protéger un
réfugié, c’est assurer que ses droits fondamentaux soient respectés. C’est également chercher des
solutions durables en les aidant à rentrer dans leur pays, lorsque les circonstances le permettent, à
s’intégrer dans le pays d’accueil ou à se réinstaller dans un pays tiers.

- Assister les réfugiés


Outre son rôle de protection légale, l’UNHCR fournit une assistance aux réfugiés sous forme
d’abris, d’installations communautaires (sanitaires, écoles, dispensaires) et de biens essentiels
(couvertures, ustensiles de cuisine, outils agricoles). A terme, l’UNHCR s’efforce de favoriser
l’auto-suffisance des réfugiés grâce à des activités génératrices de revenus et des programmes
d’apprentissage.
18
ANGELINA JOLIE, AMBASSADRICE DE L’UNHCR A TRAVERS LE MONDE (photos)
Lot de 10 cartes postales

1. Discussions avec des enfants réfugiés au Camp


Kakuma, au Kenya (octobre 2002).
2. Découverte de projets éducatifs au nord-ouest du
Cambodge (novembre 2001).
3. Ecoute et partage de peines avec des réfugiés
afghans nouvellement arrivés au Pakistan (août
2001).
4. Trajet en camion-convoi avec des réfugiés
congolais arrivant en Tanzanie (mars 2003).
5. Rencontre avec des fillettes placées à l’orphelinat Gurukulam à la suite de la guerre, Sri Lanka
(avril 2003).
6. Rencontres au camp de réfugiés Osire, en Namibie (avril 2002).
7. Echange de sourires avec des réfugiés âgés, Thaïlande (mai 2002).
8. Dons d’équipements sportifs à des enfants colombiens réfugiés en Equateur (juin 2002).
9. Passage dans des terrains minés du Cambodge où le « Halo Trust », une ONG spécialisée dans
le déminage, s’occupe de remettre en état les terrains (juillet 2001).
10. Découverte d’ateliers d’artisanat avec de jeunes femmes réfugiées, victimes de persécutions,
de violences et de la guerre en Sierra Leone (février 2001).

19
POWERPOINT

L’HISTOIRE DE L’UNHCR
HISTOIRE DE L’UNHCR
Retraçant l’histoire de l’UNHCR en 12 points : la création de
l’UNHCR, ses fonctions, son premier défi lié à la décolonisation,
et ceux qui ont suivi, en Asie, dans les Balkans, etc.

LES ENFANTS REFUGIES


Les enfants réfugiés

Combien d’enfants réfugiés dans le monde?, les violences et


traumatismes subis par les enfants réfugiés, la séparation,
l’exploitation sexuelle, les abus et la violence, le recrutement
militaire forcé, l’absence d’éducation, la détention, les problèmes
spécifiques des adolescents, une protection spécifique

LES VIOLENCES SEXUELLES ET SEXISTES CONTRE


Les violences sexuelles et sexistes contre
les femmes réfugiées et demandeurs d’asile LES FEMMES REFUGIEES ET DEMANDEURS D’ASILE

Qu’est-ce que la violence sexuelle et sexiste?, Quels facteurs


contribuent à la violence sexuelle et sexiste?, L’action de
l’UNHCR face aux violences sexuelles et sexistes, prévention et
réponse aux violences sexuelles et sexistes, comment intervenir face à la violence sexuelle et
sexiste?

L’UNHCR EN AFGHANISTAN
L’UNHCR en Afghanistan

LES DEPLACES INTERNES


Les déplacés internes

20
EXPOSITIONS

EXODES

Photos de SEBASTIAO SALGADO


Série d’affiches sous-verre

DETAILS PRATIQUES

Dimensions cadres : 56 x 76 cm
Nombre de photographies : 30 photographies légendées.
Poids : 110 kg

Le transport et l'assurance sont à la charge de l’emprunteur. L’exposition doit être assurée pour
une valeur de 1 500 euros.
L’emprunteur s'engage à :
• donner libre accès à l'exposition que l'UNHCR met gracieusement à sa disposition.
• informer le public que l'exposition est une création de l'UNHCR.
• la restituer dans l'état où il l'a reçue (toute dégradation constatée au retour de l’exposition sera à
la charge de l’emprunteur).
Un accord de mise à disposition comprenant le détail des dates et des frais doit être signé par
l’emprunteur et l’UNHCR.

DESCRIPTION DE L’EXPOSITION

SERIE - PORTRAITS D'ENFANTS

1. Camp pour les populations afghanes, Pul-I-Kumri, nord de


l'Afghanistan. 1996.
2. Le camp de Gisenyi des réfugiés rwandais Tutsis qui reviennent
du Zaïre. Rwanda. 1995.
3. A Natinga, l'école du camp des déplacés soudanais. Sud-
Soudan. 1995.
4. Kamaz, camp pour les populations afghanes déplacées. Mazar-e-
Sharif, Afghanistan. 1996.
5. Le camp de réfugiés rwandais, Hutus, du "Kilomètre 42" de
Biaro, situé entre Ubundu et Kisangani. Zaïre. 1997.
6. Des familles kurdes déplacées vivent dans l'enceinte de
l'ancienne prison du fort Nizarké. Dohuk, Kurdistan Irakien. 1997.
7. A Turanj, camp des réfugiés bosniaques de l'enclave de Bihac. Krajina, Croatie. 1994.
8. Le camp Ein El-Hilweh pour les réfugiés palestiniens. Saïda, Sud Liban. 1998.

21
SERIE - REFUGIES ET MIGRANTS

9. L'avenue Jade Maiwan, artère autrefois prestigieuse de Kaboul. Afghanistan. 1996.


10. Nahr El-Bared, camp de réfugiés palestiniens. Régions de Tripoli, nord du Liban. 1998.
11. En juillet 1983, des soldats irakiens ont emmené tous les hommes de plusieurs villages,
personne ne les a jamais revus. Leurs familles les attendent toujours. Beharké, Kurdistan
irakien. 1997.
12. Réfugiés de l'enclave de Zepa. Kladanj. Bosnie Centrale. 1995.
13. A la gare de Ivankovo arrivent 120 réfugiés dans un train. Croatie. 1994.
14. Réfugiés kosovars sur la route située entre le poste frontière de Morini et la ville de Kukës.
Albanie. 1999.
15. Ces enfants sont nés dans l'enceinte d’un centre de détention. Camp de détention de
Whitehead pour réfugiés vietnamiens. Hong-Kong. 1995.
16. Une distribution de denrées alimentaires, organisée par Action Contre la Faim, organisation
humanitaire française. Kaboul, Afghanistan. 1996.
17. Camp de "Granja Agricola", où des immigrants africains attendent la permission d'aller en
métropole. Melilla, enclave espagnole sur la côte de l'Afrique du Nord. 1997.
18. Une petite embarcation, appelée "patera", transportant des clandestins marocains, vient d'être
repérée par un hélicoptère de la patrouille des douanes espagnoles. Détroit de Gibraltar. 1997.

SERIE - AFRIQUE

19. Le camp de Kibeho des réfugiés revenus du Zaïre


et du Burundi. Rwanda. 1995.
20. Des jeunes gens fuient le Sud-Soudan pour éviter
l'enrôlement dans les forces armées. Ecole gérée
par les Nations Unies au camp de Kakuma. Nord
du Kenya. 1993.
21. Réfugiés le long de la voie ferrée près de Lula.
Kisangani, Zaïre. 1997.
22. Orphelinat de l'hôpital du camp n°1 de Kibumba.
Goma, Zaïre. 1994.
23. Les cadavres de centaines de Tutsis, massacrés dans l'école du village de Nyarubuye, un an
plus tôt, sont toujours au même endroit. Rwanda. 1995.
24. Camp de réfugiés rwandais de Benako. Tanzanie. 1994.
25. Rentrant au pays, une jeune femme mozambicaine, traverse le pont Dona Ana à demi détruit,
au-dessus du Zambèze. Mutarara, Mozambique. 1994.
26. Environ 245 000 réfugiés rwandais Hutus fuient à nouveau, cette fois du Burundi vers la
Tanzanie. Burundi. 1995.
27. Des jeunes gens fuyant le Sud du Soudan pour éviter d'être enrôlés comme combattants dans
la guerre civile, se dirigent vers les camps de réfugiés du Nord du Kenya. Sud-Soudan. 1993.
28. Zone de distribution de nourriture située à plusieurs kilomètres du camp de réfugiés rwandais
de Kibumba. Goma, Zaïre. 1994.
29. Victimes de mines antipersonnel, camp de Lar do Cangalo situé dans la périphérie de Kuito.
Angola. 1997.
30. Réfugiés rwandais à l'hôpital dirigé par Médecins Sans Frontière. Camp de Katale, Goma,
Zaïre. 1994.
22
EXODES

Photos de SEBASTIAO SALGADO


Série d’affiches plasticollées
Prêtées et envoyées contre remboursement des frais d’envoi postaux.

REFUGIES EN AFRIQUE

1. Burundi : 1995. Environ 245 000 réfugiés rwandais et


hutus fuient à nouveau, cette fois du Burundi vers la
Tanzanie.
2. Zaïre : 1997. Réfugiés le long de la voie ferrée près de
Lula. Kisangali.
3. Rwanda : 1995. Le camp de Kibeho des réfugiés revenus
du Zaïre et du Burundi.
4. Zaïre : Goma : 1994. Zone de distribution de nourriture
située à plusieurs kilomètres du camp de réfugiés rwandais Kibumba.
5. Mozambique : Noutarara : 1994. Rentrant au pays, une femme mozambicaine traverse le pont
Dona Ana à demi-détruit au dessus du Zambèze.
6. Rwanda : Nyarubuye : 1995. Les cadavres de centaines de Tutsis massacrés dans l’école du
village, un an plus tôt, sont toujours au même endroit.
7. Nord du Kenya : 1993. Des jeunes gens fuient le Sud-Soudan pour éviter l’enrôlement dans
les forces armées. Ecole gérée par les Nations Unies au camp de Kakuma.
8. Tanzanie : 1994. Camp de réfugiés de Benako.

REFUGIES ET MIGRANTS

1. Kurdistan irakien : Beharké : 1997. En juillet 1983, des soldats irakiens ont emmené tous les
hommes de plusieurs villages. Personne ne les a jamais revus. Leurs familles les attendent
toujours.
2. Mexique : 1998. La cachette la plus utilisée pour les immigrés clandestins est la tourelle des
wagons-citernes. Trains allant vers le Nord du Mexique.
3. Mexique : Tijuana : 1997. Les candidats à l’immigration clandestine restent près de la
frontière, pour tenter de traverser la barrière métallique érigée par les Etats-Unis.
4. Hong Kong : 1995. Ces enfants sont nés dans l’enceinte du centre de détention. Camp de
détention de Whitehead pour réfugiés vietnamiens.
5. Afghanistan: 1996. L’avenue Jade Maiwan, artère
autrefois prestigieuse de Kaboul.
6. Bosnie centrale : Kladanj : 1995. Réfugiés de l’enclave
de Zepa.
7. Nord du Liban : région de Tripoli : 1998. Nahar El-
Bared, camp de réfugiés palestiniens. (affiche
légèrement endommagée dans un coin)

23
PORTRAITS D’ENFANTS

1. Brésil : état de Roraima : 1998. Centre de renouveau culturel


pour les indiens Macuxi du Matu Ruca.
2. Rwanda : 1995. Le camp de Gisenyi des réfugiés rwandais
tutsis qui reviennent du Zaïre chez eux.
3. Sud Liban : Saïda : 1998. Le camp Ein-El-Hilweh pour les
réfugiés palestiniens.
4. Equateur : région de Chimboraze : 1998. Des villages
peuplés essentiellement de femmes et d’enfants dans les
montagnes de Pungala.
5. Brésil : Etat de Roraima : 1998. Un enfant indien Yanomami
à Lafakabuco, dans la région de Surucucus.

LUTTE POUR LA TERRE

1. Brésil : état de Roraima : 1998. Jeune femme Yanomami, Serra de Surucucus.


2. Brésil : état d’Amazonas : 1998. Scène près de Maronal, village de Marubo.
3. Equateur : communautés indiennes de la région de Chimborazo : 1998. Les femmes, dont les
maris ont émigré vers les villes, portent leurs produits au marché de Chimbote.
4. Equateur : province d’Imbabura. Dans la plupart des communautés indiennes d’Equateur, les
hommes émigrent, laissant derrière eux les femmes et les enfants avec à peine de quoi
survivre.
5. Mexique : état de Chiapas : 1998. Communauté des indiens Tzotziles de San Niguel Chiptic,
qui fait partie de la municipalité zapatiste autonome de Morelia.
6. Mexique : état de Chiapas : 1998. Cérémonie funéraire de sept paysans assassinés pour avoir
été sympathisants zapatistes. Vergel.
7. Brésil : état de Sergipe : 1996. Après des mois d’occupation de la plantation de Cuiaba, les
paysans se rassemblent pour fêter l’expropriation officielle.
8. Brésil : état de Parana : 1996. Les paysans sans terre prennent possession de la plantation
Giacometti.
9. Philippines : Cotabato : Minbanao : 1999. Des groupes de guérilleros occupent des parties de
Minbanao. Un paysan guerrier du Front de libération islamique Moro.
10. Inde : état de Bihar : 1997. Des tribus ont encore un mode de vie traditionnel dans les forêts.
Ici, dans la forêt de Saranda, les compagnies
minières menacent cette vie.
11. Inde : état de Bihar : 1997. Les mines à ciel ouvert
ont endommagé de vastes étendues de terres
cultivables et des forêts. Illégalement, les paysans
ramassent le charbon de leurs anciennes terres pour
le vendre.
12. Vietnam : Hoa Binh : 1995. Scène d’agriculture
traditionnelle.

24
FEMMES REFUGIEES ET DEPLACEES D’AFRIQUE

Photos de TITOUAN LAMAZOU

DETAILS PRATIQUES

Dimensions cadres : 56 x 76 cm
Nombre de photographies : 25 (légendées ; références fournies avec l’exposition)
Poids : 110 kg

Le transport et l'assurance sont à la charge de l’emprunteur.


L'exposition doit être assurée pour une valeur de 1 500 euros.
L’emprunteur s'engage à :
• donner libre accès à l'exposition que l'UNHCR met gracieusement
à sa disposition.
• informer le public que l'exposition est une création de l'UNHCR.
• la restituer dans l'état où il l'a reçue (toute dégradation constatée au
retour de l’exposition sera à la charge de l’emprunteur).

Un accord de mise à disposition comprenant le détail des dates et


des frais doit être signé par l’emprunteur et l’UNHCR.
Des documents d'information sur l'UNHCR et les réfugiés peuvent
être mis à disposition du preneur sur simple demande.

DESCRIPTION DE L’EXPOSITION

Réf 129. Zanouba


Camp de Touloum, Est du Tchad
Zanouba est une réfugiée soudanaise, originaire du Darfour. Elle appartient à l’ethnie des
Zaghawa. Elle fait partie du Comité des femmes du camp de Touloum mis en place par l’UNHCR.
Le mari de Zanouba étant actuellement en prison, elle doit élever seule son enfant.

Réf 130. Comité des femmes

Réf 132. Halimé


Camp de Djabal, région de Goz Beida, Est du Tchad

Halimé est une réfugiée soudanaise du Soudan, originaire


du Darfour. Elle appartient à l’ethnie Four. Son village au
Darfour a été attaqué par des hommes armés qui sont, dit-
elle, « arrivés par le ciel et par la terre ». Ils ont
entièrement détruit le village. Elle a été séparée de sa
famille ; la dernière fois qu’elle a vu son fils aîné, il fuyait
avec sa grand-mère. Depuis, elle n’a aucune nouvelle. Son
plus jeune fils a été tué dans ses bras durant l’attaque.
Halimé est aujourd’hui totalement seule dans le camp de
Djabal dans l’est du Tchad.

Réf 132. Les femmes du Darfour sont terrifiées à l’idée de rentrer chez elles

25
Réf 133. Khadidja-Mariam-Fatme
Camp de Djabal, région de Goz Beida, Est du Tchad
Khadidja, la mère, et Mariam et Fatmé, ses deux filles, sont des réfugiées soudanaises, originaires
du Darfour. Elles appartiennent à l’ethnie Masalit. Elles appartenaient à une famille d’éleveurs
(150 bovins, 3 chameaux, 2 ânes et 1 cheval).
Leur village a été attaqué par des hommes armés. Les hommes ont été systématiquement tués et
les femmes épargnées. Mais les hommes armés sont revenus la nuit à la recherche d’hommes
survivants. Khadidja a caché son fils sous son lit. Les hommes armés lui ont tiré dessus, la
blessant à l’omoplate, et ils ont tiré dans les genoux de ses filles, les rendant handicapées à vie.
Mariam était mariée et a un bébé, mais une fois arrivés dans le camp de réfugiés, le mari de
Mariam les a abandonnés.

Réf 133. Les femmes du Darfour sont terrifiées à l’idée de rentrer chez elles

Réf 134. Mary


Rumbek, école des démobilisés, Sud soudan
Mary est âgée de 12 ans ; il y a 4 ans, elle a été enrôlée dans les rangs de l’Armée Populaire de
Libération du Soudan. Sa famille a disparu et elle a été en quelque sorte « recueillie » par l’APLS
pour servir de bonne à tout faire. Elle n’a jamais été au combat.
L’UNICEF a mis en place un programme pour scolariser ces enfants.

Réf 134. Enfants soldats et enfants réfugiés

Réf 135. Adak


Rumbek, Sud-Soudan
Adak est une ancienne déplacée interne, revenue par ses propres
moyens dans sa ville d’origine. Adak est issue d’une famille éduquée.
Lorsque le conflit s’est intensifié, son père a décidé d’emmener sa
famille à Khartoum. Là, ils ont été accueillis par un oncle, professeur
à l’université.
Adak voulait devenir astronome, mais elle a finalement choisi de faire
du droit. Il y a une dizaine d’années, son père a décidé de rentrer à
Rumbek.
Adak est veuve, mère de 3 enfants. Elle pose ici à côté d’un arbre sur
le tronc duquel elle et son mari -assassiné depuis- avaient inscrit leurs
noms lors de leur mariage.

Réf 135. Retour des réfugiés et déplacés.

Réf 136. Noura / Retour des réfugiés et déplacés


Noura est une ex-déplacée interne. Elle est rentrée par ses propres moyens. Elle s’était réfugiée à
Khartoum.
Avec une partie de sa famille, ils ont mis six mois pour rentrer chez eux. Ils ont été attaqués à
plusieurs reprises. Une nuit, lors d’une attaque, elle a recueilli un petit garçon orphelin de toute
famille : elle l’a appelé « One O’Clock » car, dit-elle, l’attaque s’est produite vers une heure du
matin. Elle est aujourd’hui considérée comme le « chef » de ce camp de fortune dans la périphérie
de Rumbek.
Noura est veuve et mère de neuf enfants.

Réf 137. Jamis


Rumbek, Sud-Soudan
Jamis est une femme soldat, mariée avec un soldat. Ils ne touchent pas de solde, ils font du petit
commerce pour trouver à manger au jour le jour. Jamis est mère d’un jeune garçon.

26
Réf 138. Sabaya / Ouganda
Camp de Rino, Région d’Awa, Nord de l’Ouganda
Sabaya est une réfugiée du Sud-Soudan. Elle est arrivée en Ouganda à l’âge de 7 ans.
Elle est aujourd’hui mariée avec un réfugié kenyan. Elle ne souhaite pas retourner au Soudan et,
avec son mari, espère pouvoir se réinstaller dans un autre pays, loin de l’Afrique. Sabaya est mère
d’un enfant.

Réf 140. Jeanne


Lac Albert, Ouganda
Jeanne est une réfugiée venue d’Ituri. Avec d’autres membres de sa famille et de son village, elle a
traversé le lac Albert et s’est installée sur l’autre rive du lac ; l’UNHCR lui a fourni une bâche et
quelques ustensiles.
Son mari a été déplacé plus à l’intérieur du pays vers une zone en pleine forêt, elle doit le
rejoindre par un prochain convoi.
Elle est enceinte de son premier enfant.

Réf 142. Fabiola / République Démocratique du Congo


Bukavu, République Démocratique du Congo
Fabiola est une réfugiée de nationalité rwandaise (son père était rwandais et sa mère burundaise).
Elle est mariée avec un Burundais et ils vivent avec leurs enfants dans la ville de Bukavu. Elle est
réfugiée à Bukavu depuis 1994.

Réf 143. Jacqueline


Centre de transit de Bukavu, République Démocratique du Congo
Jacqueline est rwandaise. Elle a fui également vers la RDC en 1994. Son premier mari a été tué.
Elle est aujourd’hui remariée.
Le CICR a pu retrouver sa famille au Rwanda. Elle est mère d’un petit enfant.

Réf 144. Espérance

Bukavu - République Démocratique du Congo


Espérance est congolaise, originaire du Rwanda et de
l’ethnie Banyamulengue. Lors d’un conflit en RDC, elle a
fui au Rwanda. Elle a depuis été rapatriée.
Cette photo a été prise une semaine après son retour dans les
ruines de sa maison à Bukavu.

27
VIES INDIGENTES : LES CONSEQUENCES D’UN CONFLIT -TCHAD

Photos par ALEXANDRE DUPEYRON

• 26 septembre 2006 - Camp de Mile - près de Guéréda - 13 500 réfugiés


Vue aérienne du camp.
• 20 septembre 2006 - Camp de Touloum - près
d’Iriba - 21 885 réfugiés
Mme Nil, il ne lui reste plus qu’un neveu. Pendant 6
mois et 28 jours, ils ont marché de nuit pour échapper
aux Janjawids, pour atteindre le lieu de leur exil.
• 23 août 2006 - Camp d’Amboko - près de Goré
La technologie la plus moderne pour l’enregistrement
des réfugiés.
• 19 septembre 2006 - Camp d’Iridimi - près d’Iriba
- 16 255 réfugiés
Une carte plastifiée, leur identité retrouvée.
• 23 août 2006 - Camp d’Amboko - près de Goré
Cette famille vient d’arriver dans le camp, tous les membres de la famille ont été enregistrés et
elle a reçu le matériel de base : jerrican, nattes, …
• 12 septembre 2006 - Tiero, village accueillant une
installation spontanée de déplacés tchadiens
Le « rahat » désigne l’unique point d’eau stagnante à
plusiers kilomètres du camp.
• 28 août 2006 - Camp d’Amboko- près de Goré
La richesse d’une eau claire et potable, un bien
inestimable pour cette petite fille.
• 19 septembre 2006 - Camp d’Iridimi - près d’Iriba -
16 255 réfugiés
Le rationnement du bois, mesure nécessaire pour lutter contre la désertification de cette région
pourtant déjà très aride. Sensibilisation environnementale indispensable pour ne pas aggraver
une situation déjà critique.
• 19 septembre 2006 - Camp d’Iridimi - près d’Iriba - 16 255 réfugiés
Beaucoup de ménages acceptent de changer leurs habitudes de cuisson au feu de bois pour
utiliser désormais ces fours solaires extrêmement efficaces, économisant ainsi le bois de chauffe.
• Un rudimentaire salon de « coiffure barbier » ouvert grâce au micro crédit.
• 20 septembre 2006 - Camp de Touloum - près d’Iriba - 21 885 réfugiés
Malgré la fuite, malgré l’exil, malgré les conditions précaires, ma vie reprend des allures
quotidiennes. Ici, un commerce a été ouvert par des réfugiés.
• Près de certains camps, les réfugiés reçoivent des parcelles de terre pour des activités
agricoles.
• 19 septembre 2006 - Camp d’Iridimi - près d’Iriba - 16 255 réfugiés
Les femmes sont, comme beaucoup de situations de réfugiés, obligées de remplir la relève du
chef de famille, du fait de l’absence des hommes.
• 20 septembre 2006 - Camp de Touloum - près d’Iriba - 21 885 réfugiés
Lieu de réunion pour les femmes, lieu de retrouvailles également.
• 14 septembre 2006 - Camp de Djabal - près de Goz Beïda - 14 533 réfugiés
Un cours d’alphabétisation. Les enseignants prennet très au sérieux la tache qui leur est confiée.
• 14 septembre 2006 - Camp de Djabal - près de Goz Beïda - 14 533 réfugiés
Apprentissage de nouveaux métiers, de nouvelles formations pour préparer, un jour, le retour et
pour pouvoir même un peu trouver des revenus pour la famille.

28
• 14 septembre 2006 - Camp de Djabal - près de Goz Beïda - 14 533 réfugiés
Cette femme prend très au sériux l’apprentissage de son futur métier de couturière qui lui permet
de servir dans sa communauté. D’ici là ses réalisations seront distribuées aux plus vulnérables du
camp.
• 14 septembre 2006 - Camp de Djabal - près de Goz Beïda - 14 533 réfugiés
Tous les métiers sont ouverts aux femmes comme le prouve cet atelier de menuserie.
• 20 septembre 2006 - Camp de Touloum - près d’Iriba - 21 885 réfugiés
Ce vieux forgeron a retrouvé dans ce camp de réfugiés les gestes traditionnels de son métier.
• 14 septembre 2006 - Dogdoré, village
accueillant un camp spontané de déplacés
tchadiens
Un vieil homme blessé à la guerre par les Janjawid
et cet enfant, victime de paludisme.
• 19 juin 2006 - Am Nabak - proche d’Iriba - 16
546 réfugiés
Un père qui rassure son fils, est-ce la fin des
souffrances ?
• 19 septembre 2006 - Camp d’Am Nabak -
proche d’Iriba - 16 546 réfugiés
Dans ces camps, les jeux des enfants reprennent malgré leur quotidien précaire.

29
EXPOSITIONS SUR L’UNHCR

Série d’affiches plasticollées


Prêtées et envoyées contre remboursement des frais d’envoi postaux.

QU’EST-CE QUE L’UNHCR ? (2 expositions disponibles)

1. Panneau de présentation
2. Que fait le HCR ?
3. Qu’est-ce qu’un réfugié ?
4. Qui finance le HCR ?
5. De quoi les réfugiés ont-ils besoin ?
6. Que signifie le terme « protection internationale » ?
7. Comment résoudre les problèmes des réfugiés ?
8. Comment vous rendre utile ?

50 ANS DE MISSION DE L’UNHCR (en français et en anglais)

1. 50 ans avec le HCR


2. Affiche de présentation
3. 1945 : Allemagne, fin de la seconde guerre mondiale.
4. 1950 : Autriche, révolte d’octobre 1956 en Hongrie / Maroc, les années 1950, première
grande vague de réfugiés de l’Afrique contemporaine.
5. 1960 : Soudan, fin de l’ère coloniale et conflit dans plusieurs parties du continent.
6. 1970 : Inde, 1971, l’exode le plus dramatique du XXe siècle / Vietnam, 1975, la saga des boat
people vietnamiens.
7. 1980 : Malawi, programme d’aide au retour et à la réintégration de millions de
Mozambicains.
8. 1980 : Pakistan, à l’aube des années 1980, l’Afghanistan est à feu et à sang.
9. 1980 : Honduras, fuyant la violence et la répression en Amérique centrale, les réfugiés
affluent en masse.
10. 1990 : Bosnie-Herzégovine, l’UNHCR est venu en aide à plus de trois millions de victimes
de la guerre en ex-Yougoslavie.
11. 1990 : Zaïre, 1994, dans la région des Grands Lacs éclate
l’une des crises humanitaires les plus complexes de
l’histoire de l’UNHCR.
12. 1990 : Indonésie, plus de 160 000 réfugiés sont retournés
au Timor oriental.
13. 1990 : Kosovo, juin 1999, l’UNHCR a aidé plus de 800
000 réfugiés kosovars à retourner chez eux.
14. 1990 : Albanie, près d’un million de personnes s’enfuient
du Kosovo pour chercher refuge dans les pays voisins.

30
20 ANS DE MISSION DE L’UNHCR AU SRI LANKA : LES LARMES DE BOUDDHA

1. Les larmes de Bouddha.


2. La situation politique au Sri Lanka.
3. L’action de l’UNHCR.
4. Qui est aidé ?
5. Vivre dans les camps de l’UNHCR.
6. 24 heures de la vie d’une femme.
7. Après le tsunami.

FEMMES REFUGIEES (existe en affiches)

1. Vietnam : le rêve d’un avenir meilleur.


2. Turquie : réfugiées kurdes ramassant du bois près de la frontière
iraquienne.
3. Bosnie : une mère et son enfant dans le camp de Batnoga.
4. Mozambique : fuyant le chaos.
5. Tanzanie : après un long exil, ces réfugiées se préparent à
retourner au Mozambique.
6. Afghanistan : survivre, envers et contre tout.
7. Etats-Unis : pour cette réfugiée venue d’Europe, c’est le début
d’une nouvelle vie.

LES ENFANTS REFUGIES (existe en affiches)

1. Aucun être sur terre n’a sa place dans un camp de réfugiés.


2. Afghanistan : 1996 : camp de Shanak.
3. Afghanistan : 1996 : réfugiée tadjik.
4. Zaïre : 1997 : enfant rwandais.
5. Albanie : 1999 : réfugié kosovar.
6. Indonésie : 1995 : fillette cambodgienne, centre de détention
indonésien.
7. Irak : 1997 : fillette kurde.

31
CONTACTS

William SPINDLER
Porte-parole
Responsable du Service Information Publique
Et des Relations Extérieures
spindler@unhcr.org

Fadma MOUMTAZ
Employée principale chargée de l’information
moumtaz@unhcr.org

UNHCR
46-48, rue Lauriston
75 116 Paris
Tél : 01 44 43 48 57

Sites Internet: www.unhcr.fr / www.unhcr.org

Avertissement : Tous les documents photos de ce catalogue ont été compressées pour être
envoyés par mail, la qualité d’image peut être altérée par rapport à l’original.

32