Vous êtes sur la page 1sur 45

APMI / EXPONOR - Porto

17 novembre 2006

Système d’information
- GMAO -
Importance stratégique de
l’information pour la performance
des contrats de maintenance

J.C. Francastel 1
APMI / EXPONOR - Porto
17 novembre 2006

Jean-Claude Francastel
- AFIM -
e-mail : francasjc@wanadoo.fr

J.C. Francastel 2
Jean-Claude Francastel

- Ingénieur EEMI (Ecole Violet Paris)


- Industrie pétrolière (ELF - TOTAL) : exploration,
production, gaz naturel, raffinage, pétrochimie
France, Europe, Afrique, Proche orient
- Entreprise de services (Groupe Bouygues) -
Opérations et Ingénierie de maintenance : pétrole,
pétrochimie, sidérurgie, nucléaire, cimenteries,
mines, facility management...
- Ingénieur-Conseil international : organisation,
audits, contrats, formation …
- Enseignant : ENSAM, CESI, AFIM, Intra entreprises…
- Comités professionnels : AFNOR, AFIM, CQM, BIPE
J.C. Francastel 3
Sujet de l’exposé
Les systèmes d’information (ex: GMAO) sont
devenus incontournables dans les relations
contractuelles de maintenance :
 Collecte / échange d’information
 Recherche des performances attendues
 Contrôler / optimiser les performances
 Monitoring
 Plan de progrès
 Feed back des stratégies opérationnelles

J.C. Francastel 4
Plan de l’exposé
1. Fonctionnalités et enjeux de la
maintenance
2. Maîtrise commune des coûts et
performances
2.1. Principes de base
2.2. Les enjeux des partenaires
2.3. Les performances attendues
2.4. Les performances exigibles et leurs indicateurs
2.5. Le management des performances
3. Démarche de progrès : méthodologies et
retour d’expérience
4. Les outils d’aides aux diagnostics et aux
décisions
J.C. Francastel 5
APMI / EXPONOR - Porto
17 novembre 2006

Importance stratégique de l’information pour la


performance des contrats de maintenance

Première partie :
Rappel des fonctionnalités et des
enjeux spécifiques à la
maintenance

J.C. Francastel 6
1. Les fonctionnalités essentielles de maintenance :
A/ La sûreté de fonctionnement

Disponibilité Sécurité Fiabilité

Maintenabilité

Sûreté de fonctionnement

Performances
Longévité
Requises

J.C. Francastel 7
1. Les fonctions essentielles de maintenance
B/ Le management de la relation contractuelle

DONNEES DE DONNEES DE
BASE FONCTIONNEMENT

STRATEGIE & PLAN


DE MAINTENANCE

MOYENS MATERIELS
MAIN d'ŒUVRE SERVICES
PIECES de
RECHANGE

COÛT HISTORIQUES

INDICATEURS
TABLEAUX de BORD

J.C. Francastel 8
1. Les fonctions essentielles de maintenance
C/ Le cycle de vie
Coût

Nouvel
investissement
Coût des investissements initiaux

Mise en exploitation

du démantèlement
Coût des mises au point

Coût d'exploitation Coût d'exploitation


dont maintenance dont maintenance
(Routine) (Obsolescence)

Coût
Temps

Cycle de vie (Life Cycle)

J.C. Francastel 9
1. Les fonctions essentielles de maintenance
D/ Les actions de maintenance
Défaillance
Potentielle

Action Inacceptable Acceptable Action


Conséquence
Préventive Corrective

Préventif oui Symptôme


non
Conditionnel précurseur

Originelles
Paramètres Evolutifs

Seuils fixes

Maintenance Maintenance Préventif Maintenance Maintenance


Conditionnelle Prévisionnelle Systématique Palliative Curative
Mesures Inspections Echéancier Dépannage Réparation

Conditions
requises

Nouvelles

Améliorations
Modifications
ou Réforme

J.C. Francastel 10
1. Les fonctions essentielles de maintenance
D/ Les actions de maintenance

Apparition d'un
Paramètres surveillés

symptôme précurseur
 P = P0 - P 1

Dégradation surveillée
P0
Seuil acceptable
(Intervention conditionnelle)
P1

P2 Intervention
"juste à temps"

P3
Défaillance

Temps
T0 T1 T2 T3 T4

Maintenance conditionnelle

Surveillance prévisionnelle

J.C. Francastel 11
APMI / EXPONOR - Porto
17 novembre 2006

Importance stratégique de l’information pour la


performance des contrats de maintenance

Deuxième partie :
La maîtrise commune des
coûts et performances

J.C. Francastel 12
2. La maîtrise commune des coûts et performances
A/ Les principes de base
Performances
{ Productivité
Tendance contrôlée
{ Disponibilité (formules incitatives)
{ Qualité
{ Sécurité

Objectif de
Po
Performances

Performances
contractuelles Pc

Optimum Tendance contrôlée


(formules incitatives)

C c C o Coût

Prix contractuel

Prix objectif
J.C. Francastel 13
2. La maîtrise commune des coûts et performances
B/ Les enjeux du donneur d’ordres

Réduction des coûts indirects


 Sûreté de fonctionnement
 Disponibilité du patrimoine
 Qualité des services procurés
 Sécurité (Biens, personnes, environnement)

Réduction des coûts directs


 Interventions "juste à temps"
 Méthodologies et réactivité adaptées
 Productivité des moyens mis en œuvre
 « Juste coût » (cadre professionnel et flexible)

Réduction des coûts fixes


 Structurels
Peu flexibles - Réputés incompressibles (sinon drastiques et douloureux)

Modulation des coûts variables


 Flexibles
 Maintenance « juste à temps »
 Gisements d’économies (conjoncturelles)

J.C. Francastel 14
2. La maîtrise commune des coûts et performances
C/ Les enjeux du prestataire de services

 Sa part de marché
≠ Cost (Coût direct)
 Sa marge = Frais généraux + Profit
 Son image de marque
 La durabilité de ses relations contractuelles

J.C. Francastel 15
2. La maîtrise commune des coûts et performances
D/ Les performances attendues

 Les performances quantitatives


- La disponibilité du bien confié (Sûreté de fonctionnement)
(indisponibilité coûts indirects)
- La productivité des moyens mis en œuvre
(unités d'œuvre prévues / réelles)
 Les performances qualitatives
- La sécurité des personnes et la protection de l'environnement
- Accidents (TF – TG)
- Incidents" ("presque accidents")
- La qualité des services procurés
- Gestion des « anomalies »
- Plans de progrès

J.C. Francastel 16
2. La maîtrise commune des coûts et performances
E/ Le management de la Sûreté de fonctionnement (FMDS)
Interface avec SGED Interfaces Paie
Interfaces Comptabilité

Données de base

Ordonnancement

Plan de maintenance
Améliorations Stratégie Lancement
Modifications Réalisation
des Travaux

Gestion des Matériels


Pièces de Rechange
& Outillages
Données de Retour d'expérience
Fonctionnement Banque de données

Indicateurs et
tableaux de bord

Fiabilité
Maintenabilité
J.C. Francastel Disponibilité
17
Sécurité
2. La maîtrise des performances
F/ Le management des coûts (COST)
Interface avec SGED Interfaces Paie
Interfaces Comptabilité
Contrôle budgétaire
Données de base

Ordonnancement

Plan de maintenance
Améliorations Stratégie Lancement
Modifications Réalisation
des Travaux

Gestion des Matériels


Pièces de Rechange
& Outillages
Données de Retour d'expérience
Fonctionnement Banque de données

Indicateurs et
tableaux de bord

Prix unitaires
Coût global
J.C. Francastel 18
2. La maîtrise des performances
G/ Les indicateurs qualitatifs

 Sécurité
 Taux de fréquence
 Taux de gravité
 Taux d’anomalies (presque accidents)
 Qualité
 Taux de malfaçons (non conformités)
 Taux d’anomalies (non respect des règles
contractuelles)

J.C. Francastel 19
APMI / EXPONOR - Porto
17 novembre 2006

Importance stratégique de l’information pour la


performance des contrats de maintenance

Troisième partie :
- La démarche de progrès :
Méthodologies et retour
d’expérience

J.C. Francastel 20
3. La démarche de progrès
A/ Méthodologies et REX
Analyse fonctionnelle

Analyse des Modes de Défaillance et de leur Criticité


(AMDEC)

Techniques de Maintenance Assistées Gestion de la Maintenance Systèmes de Gestion


par Ordinateur Assistée par Ordinateur Electronique de Documentation
(TMAO) (GMAO) (SGED)

Reliability Centered Maintenance Total Productive Maintenance


(RCM) (TPM)

Décisions

Performances
J.C. Francastel 21
3. La démarche de progrès
B/ Le cadre contractuel
Cahier des

A ctions de P rogrès
charges

"C lient"
Services
Hors
contrat

Contrôle
A ctions de P rogrès
"E ntreprise"

Gestion
Plan de
Charge

Moyens Comptes
flexibles Rendus

Qualité Prix de
Objectifs Retour
Productivité Disponibilité revient
d'expérience
Sécurité

J.C. Francastel 22
3. La démarche de progrès
D / RCM (Reliability Centered Maintenance)
et Retour d’EXpérience (Feed Back)
Analyse de
l'existant

Analyse Organisation du Retour


fonctionelle d'expérience (REX)

REX qualitatif

Analyse des défaillances


(AMDEC)

REX quantitatif
Analyse des opérations
de maintenance

Ordonnancement des
opérations de M.

Solutions
d'améliorations

Indicateurs
Elaboration du Plan de
Maintenance

Mesure des écarts


J.C. Francastel 23
3. La démarche de progrès
C / RBI (Risks based Inspection)
et Retour d’EXpérience (Feed Back)

Retour d'expérience

Inventaire Collecte des Analyse risques


Hiérarchisation données Contraintes
Classification antérieures réglementaires

Choix des
Plan
Méthodes de
d'Inspection
CND

Enregistrement
Mesures et
des
contrôles observations

Analyse des
résultats

Recommandations
Préconisations

Validation Adaptation du Dépannages


plan Réparations
d'Inspection Modifications

Retour d'expérience
J.C. Francastel 24
3. La démarche de progrès
D/ Structure budgétaire

Ingénierie de maintenance
Fonctionnement de la maintenance
Maintenance courante (préventive et corrective)
Grandes opérations
Améliorations – modifications
Assistance à l’exploitant

J.C. Francastel 25
3. La démarche de progrès
E/ Contrôle budgétaire (exemple de tableau de bord)

Indicateurs Année N Année N + 1 Année N + 2 Année N + 3 Contrôle des


(référence) (prévisions) Tendances
% CTM % CTM % CTM % CTM (Budget)
Coût du Personnel 21.55 34.30 31.21 29.06

Coût Personnel+ Matériel 84.41 98.49 82.97 87.12

Coût Matériels 16.85 14.89 15.13 17.16

Coût Arrêts 15.59 1.51 17.03 12.88

J.C. Francastel 26
3. La démarche de progrès
F/ Structure du Prix de vente du prestataire (extrait)
Item Postes budgétaires Prévisions % PV
1 Equipe maintenance permanente 7 000 0,291
3 Renforts 8 000 2,583
6 Amortissement des matériels (outillages, manutention) 1 000 0,042
9 Matériel informatique 30 0,001
10 Outillage 100 0,004
14 Pièces de rechange 1 000 0,042

A Total des dépenses directes prévisionnelles (1 à 17) 19 630 0,816


18 Encadrement 1 700 0,071
19 Secrétariat - Bureautique 300 0,012
20 Télécommunications 20 0,001
21 Formation 150 0,006

B Total des frais d'encadrement (18 à 22) 2 370 0,099


C Budget total dépenses directes et encadrement (A + B) 22 000 0,915
23 Assurances 100 0,004
24 Frais financiers 50 0,002
25 Frais généraux 1 000 0,042
26 Provisions pour aléas 500 0,021

D Total frais proportionnels (23 à 27) 2 050 0,085


E Prix de revient total (PV = A + B + C + D) 24 050 1

F J.C. Francastel Profit 1 200 0,050


27
Prix de vente (PV + F) 25 250 1,050
APMI / EXPONOR - Porto
17 novembre 2006

Importance stratégique de l’information pour la


performance des contrats de maintenance

Quatrième partie :
Les outils d’aides aux
diagnostics et aux décisions

J.C. Francastel 28
4. Outils d’aides aux diagnostics et aux décisions
A/ Le management du risque
Gravité de la
défaillance

Catastrophique
Très grave
Grave

Effets mineurs

Sans gravité

Probabilité
d'occurence
Exceptionnellement

Très souvent
Quelquefois
Rarement

Souvent
Jamais

La défaillance
se produira

J.C. Francastel 29
4. Outils d’aides aux diagnostics et aux décisions
B/ Analyse fonctionnelle
Interface avec SGED Interface Paie
Interface Comptabilité
Interface Achats
Données de base

Ordonnancement

Plan de maintenance
Stratégie
Améliorations -
Modifications Lancement
Réalisation des Travaux

Gestion des Matériels


Pièces de Rechange &
Outillages
Données de Retour d'expérience
Fonctionnement Banque de données

Indicateurs et
tableaux de
bord

J.C. Francastel 30
4. Outils d’aides aux diagnostics et aux décisions
C/ Analyse de la valeur

Données de Base
3
Améliorations - Modifications 2 Données de Fonctionnement

Retour d'expérience 0 Plan de Maintenance

Réalisation des Travaux Ordonnancement des Travaux

Gestion des Matériels

J.C. Francastel 31
4. Outils d’aides aux diagnostics et aux décisions
D/ Interfaces Client / Prestataire

J.C. Francastel 32
4. Aides aux décisions et aux diagnostics
E/ Méthodes et outils de Contrôle Non destructifs (CND)
E1 – Equipements statiques

Inspection visuelle.
Radiographie
Thermographie
Ultra – sons
Emission acoustique
Courants de Foucault
Répliques
Analyses chimiques
Echantillons témoins
Résistance électrique
J.C. Francastel 33
4. Aides aux décisions et aux diagnostics
E/ Méthodes et outils de Contrôle Non destructifs (CND)
E2 – Equipements dynamiques

Inspections sensorielles (toucher, ouïe, odorat)


Analyses vibratoires
Radiographie
Thermographie

J.C. Francastel 34
4. Aides aux diagnostics et aux décisions
B/ Aides aux décisions : Conduite centralisée (SNCC ou DCS)
Procédé

Base de données Régulation


Production Automatismes

SNCC Systèmes de sécurité


Postes
opérateurs
Laboratoires de contrôle

Performances requises

Réseau usine

Superviseurs banalisés Aide aux diagnostics Contrôle qualité

TMAO GMAO SGED

MBF TPM

Décisions

J.C. Francastel 35
4. Aides aux diagnostics et aux décisions
C/ Aides aux décisions : Gestion Technique centralisée (GTC)
Régulation
GTC Alarmes
Automatismes

Réseau Réseau Réseau


bâtiment informatique Confort

Postes opérateurs
Fichiers
techniques Token ring
Indicateurs

Aide aux Superviseur Superviseur


diagnostics Maintenance Sécurité

GMAO SGED

J.C. Francastel 36
4. Aides aux diagnostics et aux décisions
D/ Système de gestion de la documentation (SGED)

J.C. Francastel 37
4. Aides aux diagnostics et aux décisions
D/ Système de gestion de la documentation (SGED)

J.C. Francastel 38
4. Aides aux diagnostics et aux décisions
D/ Système de gestion de la documentation (SGED)

J.C. Francastel 39
4. Aides aux diagnostics et aux décisions
D/ Système de gestion de la documentation (SGED)

J.C. Francastel 40
4. Aides aux diagnostics et aux décisions
D/ Système de gestion de la documentation (SGED)

J.C. Francastel 41
4. Aides aux diagnostics et aux décisions
D/ Système de gestion de la documentation (SGED)

J.C. Francastel 42
Bibliographie

J.C. Francastel 43
Ouvrages J.C. Francastel

J.C. Francastel 44
Normes Afnor et CEN

J.C. Francastel 45

Vous aimerez peut-être aussi