Vous êtes sur la page 1sur 3

Exercice : Dimensionnement d’une poutre isostatique (classe 1) en béton

précontraint

Considérons la poutre isostatique (de portée L=20m) définie sur la figure 1 : (b0=1.75m ; h=2m ;
b=0.25m, b’0=0.75m ; h’0=0.35m)

Figure 1

Les contraintes limites de compression et de traction sont définies par :

𝜎2 = 18 𝑀𝑃𝑎, ̅̅̅
Limites de compression : ̅̅̅ 𝜎1′ = 13.5 𝑀𝑃𝑎

𝜎1 = ̅̅̅
Limites de traction : ̅̅̅ 𝜎2′ = 0 𝑀𝑃𝑎

La poutre est soumise aux actions et sollicitations suivantes :

Actions permanentes

 Poids propre g
 Superstructures gs=0 kN/m

Actions variables

 Fréquentes q=0
 Rares 0 ≤ 𝑞 ≤ 𝑞𝑘 = 0.1 𝑀𝑁/𝑚

On donne d’=0.16 m.

1- En prenant h0=0.2m, remplissez le tableau suivant et montrez que les conditions de coffrage
sous critiques sont appliquées :

I/vi (m2) I /vs (m2) Mmin (MN.m) Mmax (MN. ΔM (MN.m)


m)
0,4565 0,5916 1,21875 6,21875 5
En appliquant les conditions du coffrage sous critique on doit vérifier que :
𝐼 𝑀𝑀 − 𝑀𝑚

𝑉𝑠 𝜎𝑠2 − 𝜎𝑠1
𝐼 𝑀𝑀 − 𝑀𝑚

𝑉𝑖 𝜎𝑖1 − 𝜎𝑖2

Et on trouve effectivement que


𝐼 𝑀 −𝑀
=0,5912744 ≥ 𝑀 𝑚 =0,27777778
𝑉𝑠 𝜎 −𝜎
𝑠2 𝑠1

𝐼 𝑀𝑀 −𝑀𝑚
=0,45615589≥ = 0,37037037
𝑉𝑖 𝜎𝑖1 −𝜎𝑖2
𝐷𝑜𝑛𝑐 𝑙𝑒𝑠 𝑐𝑜𝑛𝑑𝑖𝑡𝑖𝑜𝑛𝑠 𝑑𝑢 𝑐𝑜𝑓𝑓𝑟𝑎𝑔𝑒 𝑠𝑜𝑢𝑠 𝑐𝑟𝑖𝑡𝑖𝑞𝑢𝑒𝑠 𝑠𝑜𝑛𝑡 𝑣é𝑟𝑖𝑓𝑖é𝑒𝑠

2- Définir le caractère de la section (sous critique ou sur critique)

PI (MN) PII(MN)

4,64684015 4,31274946

PI>PII. La section est donc sous critique.


3- Selon le caractère sous critique ou sur critique défini dans la question 2, tracez le fuseau de
passage (emax(x) et emin(x))

Fuseau de passage
1
0,8
0,6
0,4
0,2
0
-0,2
-0,4
-0,6
-0,8
-1
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21

emin(x)(m) emax(x)(m) e0(x)(m) enr-inf(x)(m)


4- Vérifions alors les inégalités suivantes
𝜎 < 𝜎(𝑉𝑠) < 𝜎𝑠2
{ 𝑠1
𝜎𝑖2 < 𝜎(−𝑉𝑖) < 𝜎𝑖1
𝐿
Pour 𝜎𝑠1 = 0𝑀𝑃𝑎 𝑒𝑡 𝜎 (𝑃1, 𝑀𝑚 , 𝑒0 (2) , Vs) ≅ 0 MPa

𝐿
Pour 𝜎𝑠2 = 18𝑀𝑃𝑎 𝑒𝑡 𝜎 (𝑃1, 𝑀𝑀 , 𝑒0 (2) , Vs) ≅ 8,46 MPa

𝐿
Pour 𝜎𝑖2 = 0𝑀𝑃𝑎 𝑒𝑡 𝜎 (𝑃1, 𝑀𝑀 , 𝑒0 (2) , −V𝑖) ≅0 MPa

𝐿
Pour 𝜎𝑖1 = 13.5𝑀𝑃𝑎 𝑒𝑡 𝜎 (𝑃1, 𝑀𝑚 , 𝑒0 ( ) , −V𝑖) ≅10,96MPa
2
Conclusion : les contraintes sont vérifiées.

Vous aimerez peut-être aussi