Vous êtes sur la page 1sur 2

CORRECTION L.P. P.

MENDES
SOLUTIONS CONSTRUCTIVES FRANCE

COURS Poulies-courroies et Pignons- Feuille 1/2


chaînes
I. TRANSMISSIONS PAR POULIES ET COURROIES : COURROIES

• FONCTION : Transmettre par adhérence, à l’aide d’un lien flexible


« courroie », un mouvement de rotation continu entre deux arbres éloignés.
POULIES
• PRINCIPALES CARACTERISTIQUES :
AVANTAGES INCONVENIENTS par rapport aux Pignons-Chaînes
- Transmission silencieuse - Durée de vie limitée
- « Grandes » vitesses de transmission (de 60 - Couple transmissible faible pour les courroies plates
à 100 m/s pour les courroies plates) - Tension initiale de la courroie nécessaire pour garantir
- Grand entraxe possible entre les poulies l’adhérence

• PRINCIPAUX TYPES DE COURROIES :


TYPES CARACTERISTIQUES
COURROIES Très silencieuses
PLATES : Tansmission de vitesses élevées.

COURROIES Puissance transmissible élevée (emploie de gorges


TRAPEZOÏDALES multiples)

Courroie POLY « V » Corroies poly « V » très utilisées en electroménager.


Transmission silencieuse sans glissement (r2/1 précis)
Une des deux poulies doit être flasquée afin que la
COURROIES
courroie ne sorte pas des poulies
CRANTEES :
Ex. utilisation : Entrainement de l’arbre à cames de moteurs
d’automobile.

• RAPPORT DE TRANSMISSION :
Le rapport de transmission (r) est égal :
n (poulie menée) d (poulie menante)
r= =
n (poulie menante) d (poulie menée)

• VITESSE LINEAIRE D’UNE COURROIE : V


V = ω (poulie menante) × r (poulie menante)
V = ω (poulie menée) x r (poulie menée)
(avecω en rd/s)
• EXEMPLE :
 Exemple : Exprimer et calculer le rapport de transmission et la vitesse linéaire (V) de la courroie :
Brin mou
d2 = 750 Poulie
r (2/1) = (n2/n1) = (d1/d2) motrice

r(2/1) = 300 / 750 = 0,4 R M

r(2/1) < 1 : C’est un réducteur de vitesse d1 = 300


Brin tendu ω1 = 238 rd/s
V = ω1 x r1 = ω1 x (d1)/2 = 238 x 150 = 35700 mm/s = 35,7 m/s
CORRECTION L.P. P. MENDES
SOLUTIONS CONSTRUCTIVES FRANCE

COURS Poulies-courroies et Pignons- Feuille 2/2


chaînes
II. TRANSMISSIONS PAR PIGNONS ET CHAINES :
CHAINE
• FONCTION : Transmettre par obstacle, à l’aide d’un lien articulé
« chaîne », un mouvement de rotation continu entre deux arbres éloignés
PIGNON
parallèles.

• PRINCIPALES CARACTERISTIQUES :
AVANTAGES INCONVENIENTS par rapport aux Poulies-Courroies
- Longue durée de vie - Plus bruyantes
- Entraînement de plusieurs arbres - Vitesses de rotation plus faibles
recepteurs en même temps - Lubrification nécessaire.
- «Basses » vitesses de transmission
(de 13 à 20 m/s pour les chaînes silencieuses)
- Supportent des conditions de travail plus
rudes que les poulies-courroies.

• CHAINES A ROULEAUX : Ce sont les plus utilisées en transmission de puissance. Vitesse limite : 12 à 15
m/s.

Principaux constituants Fermeture de la chaîne

douille

• RAPPORT DE TRASNSMISSION :

Le rapport de transmission (r) est le même que pour


une transmission par engrenages :
n (pignon mené) Z (pignon menant) d (pignon menant)
r= = =
n (pignon menant) Z (pignon mené) d (pignon mené)

• EXEMPLE :
 Exprimer et calculer le rapport de transmission de cette transmission composée de deux pignons et d’une chaîne :
Brin tendu
Z1 = 52 r (2/1) = (n2/n1) = (z1/z2)
r(2/1) = 52 / 20 = 2,6
M R
Z2 = 20 r(2/1) >1 : C’est un multiplicateur de vitesse
Brin mou