Vous êtes sur la page 1sur 4

Management et Gestion de projet

 Les intervenants dans un projet en BTP sont: des gestionnaires du projet- des clients ou
consommateurs- des organismes qui réalisent le projet- des commanditaires = Sponsors.

Maitre d’ouvrage MO Qui a l’idée : Promoteur Investisseur


Maitre d’ouvrage délégué MOD Architecte ou Ingénieur Civil Calcul de faisabilité
Maitrise d’œuvre Architecte -> BET -> BC -> Labo Exécution et réalisation
-> Entreprise
La gestion de projet est l’application de connaissances, aptitudes, outils et techniques aux activités
d’un projet, dans le but d’atteindre les objectifs et de combler les attentes des divers intervenants.

 Aptitudes nécessaires pour la gestion de projet

Direction : établissement de la direction à suivre, visions et stratégies, motivation

Communication : écrite et orale, savoir écouter et savoir parler, interne et externe, formelle et informelle

Négociation : discussion avec les intervenants sur les objectifs, les buts, les moyens, les ressources nécessaires

Résolution de problème : identification des causes, des symptômes et prise de décision

 (Processus = séries d’actions axées sur un but précis)

 Processus de gestion de projet

Processus d’initialisation : Reconnaît la phase du projet

Processus de planification : Trace le plan de travail (Processus central et Processus utilitaire)

1. Processus central

Développement des objectifs et définition de ceux-ci / Définition des activités, de leur séquence et de leur durée
/Développement d’un échéancier / Planification des coûts /Estimation des coûts et établissement d’un budget /
Développement d’un plan pour la phase du projet (mise en commun de la planification)

2. Processus utilitaire

Identification des standards de qualité / Organisation de la planification (documentation, rôles, responsabilités) /


Planification de la communication / Identification et quantification des risques / Planifications des ressources
matérielles

Processus de contrôle : s’assure que les objectifs sont atteints en mesurant le progrès fait et en
posant les correctifs nécessaires- contrôle les changements dans le projet et les variations des
objectifs- contrôle la qualité- contrôle les risques

Processus d’exécution : exécute les activités, vérifie les objectifs, s’assure de la qualité

Processus de clôture : Finalise la phase du projet (fermeture administrative et fermeture des


contrats) et en formalise l’acceptation

 GESTION DE PROJET
On peut diviser l’essentiel des principes de gestion de projets en 9 éléments

1. Intégration de la gestion de projet

S’assurer que les différents éléments du projet sont correctement coordonnés

Pour parvenir à ainsi contrôler les fondements de base du projet, 3 actions doivent être effectuée:

1. Développement du plan du projet : Création d’un document consistant, cohérent qui sera utilisé comme guide pour la réalisation et le
contrôle du projet

2. Exécution du plan du projet : Nécessite une bonne connaissance du plan du projet, de la politique opérationnelle des entreprises
impliquées, et de la liste des actions correctives

3. Établissement d’un mécanisme de contrôle des changements et modifications

2. Gestion de l’envergure et de l’étendue du projet

Assure que le travail fait répond bien au travail demandé : On doit séparer la gestion de l’envergure en 4
étapes :

1. Planification de l’envergure : Développement d’un document de base établissant les critères qui seront utilisés
pour s’assurer qu’une phase du projet ou que le projet en entier sera terminé adéquatement

2. Définition de l’envergure : élaborer l’ensemble des tâches et activités à effectuer pour atteindre les objectifs du
projet

3. Vérification de l’envergure : Formalisation de la définition du projet et acceptation par les divers intervenants,
acceptation du travail à effectuer

4. Contrôle des modifications de l’envergure : on s’assure que, si des changements se produisent dans la
définition du projet, ils sont bénéfiques ; on vérifie s’il y a lieu de modifier la définition du projet ; on gère les modifications
si elles surviennent.

3. Gestion du temps

Ce processus est divisé en 5 parties:

1. Définition des activités : identifier et documenter les actions qui doivent être effectuées pour produire le produit
/ service demandé

2. Établissement de la séquence d’activités : identifier et documenter les interactions et les dépendances entre
chaque activité pour pouvoir déterminer l’ordre dans lequel doit être effectué les différentes étapes du travail

₪Diagramme de précédence (PDM) : méthode de représentation d’un plan de travail par des activités illustrées par des
nœuds reliés par des flèches montrant la séquence. On appelle aussi ce mode de représentation « diagramme en nœud ».

₪Diagramme en flèche (ADM) : méthode de représentation d’un plan de travail par des activités illustrées par des flèches
organisées en réseau. On appelle également ce mode de représentation « diagramme i,j ».

3. Estimation de la durée des activités : L’estimation du temps alloué à une activité doit être effectuée par une
personne du groupe de projet qui est familier avec la nature de l’activité

4. Développement d’un échéancier : Étape qui consiste à déterminer la date à laquelle débutera le projet, et la
date à laquelle il se terminera

5. Mécanisme de contrôle de l’échéancier : Moyen de contrôle qui permet de déterminer les facteurs qui peuvent
influencer l’échéancier

4. Gestion des coûts


Processus par lequel on s’assure que le projet sera complété avec le budget prévu. La gestion des coûts s’effectue en 4
étapes: 1. Planification des ressources (Quelles sont les ressources nécessaires ? ) 2. Estimation des coûts (Quels sont
les coûts des ressources requises ?) 3. Élaboration d’un budget (Quel est le montant d’argent accordé à chaque activité ?
- Quand ce montant d’argent est-il nécessaire ?) 4. Contrôle des coûts (Le budget est-il respecté ?)

5. Gestion de la qualité

La gestion de la qualité inclue tous les processus requis pour s’assurer que le projet satisfait aux besoins pour lesquels il a
été entrepris (normes ISO).

La gestion de la qualité comporte essentiellement 3 étapes:

1. Planification de la qualité : établir des standards de qualité en relation avec le projet

2. Assurance qualité : évaluer les différents aspects du projet sur une base régulière pour s’assurer que le projet satisfait
aux standards de qualité

3. Contrôle de la qualité : évalue en continu les résultats spécifiques du projet pour s’assurer que les résultats produits
répondent bien aux critères de qualité

6. Gestion des ressources humaines

Processus requis pour rendre plus efficace l’utilisation des personnes impliquées dans le projet.

Ce processus permet de s’assurer que les personnes requises seront disponibles et qui permet un partage des rôles et des
responsabilités.

La gestion des ressources humaines comporte en 3 phases:

1. Planification de l’organisation : identifier, de documenter et d’assigner des rôles et des responsabilités aux personnes
rattachées au projet Qui fait quoi et quand ?

2. Acquisition du personnel : Consiste à trouver les ressources humaines nécessaires à l’exécution du projet. Qui va
exécuter le projet ?

3. Mise en place et développement d’un groupe de projet : Comment augmenter l’efficacité du groupe de projet ?

Mise en place de moyens pour permettre le développement du groupe de projet et en accroître l’efficacité

7. Gestion de la communication

Processus requis pour assurer une génération, une collecte, un entreposage et une disponibilité de toute l’information
relative au projet.

Ce processus de gestion comporte 4 étapes:

1. Planification de la communication : Consiste à déterminer le besoin en information et en communication des divers


intervenants.- Qui a besoin de quelle information ? Quand en a-t-il besoin ? Comment peut-on lui transmettre ?

Mise en place d’une structure qui permet d’acquérir toute l’information et de la transmettre aux divers intervenants, au
temps approprié.

2. Distribution de l’information : Étape qui permet de rendre l’information demandée disponible aux intervenants de
manière organisée.- Où est l’information ? Est-elle disponible ? Mise en place de système de partage et de distribution de
l’information.

3. Rapport de performance : Consiste à mettre en place une structure qui a pour but de collecter et de disséminer
l’information relative à l’avancement des travaux, du progrès effectué et des prévisions.- Le projet avance-t-il bien ?

Organisation et mise à jour de l’information concernant l’évolution du projet. Analyse du rendement du projet (dans
certains cas, des modifications peuvent être apportées au projet pour l’améliorer)
4. Clôture administrative : Étape qui génère et dissémine l’information qui finalise la phase ou la fin du projet.

On y fait l’archivage du projet, ou de sa phase. Lorsque le client accepte le travail, cette acceptation doit être transmise aux
intervenants

8. Gestion des risques

Processus qui vise à identifier, analyser et répondre aux risques du projet. Ce processus inclue la mise en valeur des
résultats positifs d’un évènement et la minimisation des conséquences néfastes.

Il comporte 4 aspects:

1. Identification des risques : déterminer quels sont les risques susceptibles d’affecter le projet et de documenter leurs
caractéristiques

2. Quantification des risques : d’évaluer les risques, les interactions risquées et les problèmes engendrés (ordre de
grandeur)- Quel est la conséquence d’un évènement risqué ?

3. Développement de la réponse aux risques : définir la procédure à suivre face aux opportunités et aux problèmes.

- Comment minimiser les risques ?

Utilisation de divers moyens qui ont pour but d’éliminer les sources de risque ou d’en minimiser l’impact sur le projet

4. Contrôle des effets des risques : Application des actions correctives prévues dans le plan de gestion et mise à jour du plan
de gestion des risques

9. Gestion des approvisionnements

Processus requis pour acquérir les produits, les biens et les services externes nécessaires pour exécuter le projet.

La gestion des approvisionnements (ou ressources matérielles), se divise en 5 parties:

1. Planification des approvisionnements : Quels sont les ressources matérielles requises et pour quand ?- Combien en faut-
il ? Identification des ressources requises pour chaque tâche ou activité. On y détermine quels besoins seront mieux comblés
par des produits/services externes à l’organisation (faire ou acheter ?)

2. Planification de la sollicitation : Comment choisir les fournisseurs ? Identification des critères qui vont permettre
d’arrêter son choix sur un fournisseur, le bon fournisseur. Préparation des documents détaillant les produits/services
demandés.

3. Sollicitation : Consiste à obtenir la liste des vendeurs et à les contacter pour demander une proposition.- Qui peut me
fournir le matériel requis ?

4. Sélection des fournisseurs : Qui va me fournir le matériel ? Sélection du fournisseur.

Attention!!! Le plus bas prix ne signifie pas toujours le plus bas coût (ex.: matériel moins bien conçu qui nécessite plus de
temps pour l’installation)

5. Fermeture du contrat