Vous êtes sur la page 1sur 32

Définitions

➢ Circuit:
➢ Elément passif: dissipe ou accumule l’énergie (R; L;C)
➢ Elément actif: besoin d’énergie pour fonctionner!!!!
A
I A
+
E UAB =VA-VB
UAB =VA-VB
- J r
r B
B
Source de tension Source de courant

E = f .e.m r : résistance interne J: c.e.m


J = cte  U AB
Nœud- Branche- Maille
Nœud
➢ Nœud :

➢ Branche:
N1 N2 N3

A B

➢ Maille: G

D C
Loi d'Ohm :
Si l'on adopte la convention récepteur, les flèches représentant la
tension et le courant sont de sens opposés.
La loi d’Ohm s’écrit :
UAB = R I
UA B
UA B en V
I en A
R
R R en  (ohms)
I
R est une grandeur positive, c’est la résistance électrique du dipôle.
Rq : La loi d’Ohm peut s’écrire aussi :
I = G UAB En posant G =
1
R

G est la conductance : G s’exprime en siemens ( S )


Si R s’exprime en ohms (  )
Attention !
Si les flèches représentant le courant et la tension
électrique sont dans le même sens (convention
générateur), on a :

UA B
A B

VA I
R
R
VB

UA B = - R I I = - G UA B
Nombre de mailles d’un circuit

m = b - (n - 1)
Nombre de Nombre de Nombre de
mailles branches nœuds

m= nb de mailles indépendantes = nb d’ équations indépendantes


Série 1
Impédance vue entre 2 points d’un circuit actif
Source de tension
A A A
A

B B B
B

Source de courant

Source allumée Source éteinte Source allumée Source éteinte


C

R1 R2

A B

R4 R3

D
A D B
C
R
R1
A C
R4
R5
R2

B D
R3

R1 R4
A B
R2

R5 R3

D
Comment appliquer la loi des mailles ?
❑ On choisit un point de départ et
un sens de parcours arbitraire de la maille.

❑ Affecter à chaque électromoteur des pôles (+) et (-)

❑ (+EK) si le pôle + est rencontré en premier; sinon (-EK)


❑ (+RK IK) (même sens que le parcours); sinon (-RK IK )

A B Exemple

Maille: A B C D A
E + Sens +
D C
Méthode d’analyse des circuits
➢Méthode des mailles:

Choisir des courants fictifs dans chaque maille (courants de maille).


Remarque:
Le courant dans chaque branche est alors obtenu, soit par le courant de
maille, soit par une combinaison de ces courants de maille.

a) Détermination indirecte

m = b - (n - 1)
Nb de
mailles Nb de
Nb de
nœuds
branches
E2

R1
+

+ R4
E1 I1 R2 I2

R6 R5

I3

+ R3

E3

(a)
n=4 nœuds
m = b - (n - 1)
b= 6 branches
m= 3 mailles indépendantes = 3 équations indépendantes
Première maille:
R1

+
E1 I1 R2 I2

R6

I3

- E1 + R1 I1 + R2 ( I1 - I 2 ) + R6 ( I1 - I 3 ) = 0
E2
Deuxième maille: +

I1 I2 R4
R2

R6 R5

I3

E3
+ R3

E2 + R4 I 2 + R5 ( I 2 - I 3 ) + R2 ( I 2 - I1 ) = 0
Troisième maille:

+ R3 I 3 + E3 + R6 ( I 3 - I1 ) + R5 ( I 3 - I 2 ) = 0
- E1 + R1 I1 + R2 ( I1 - I 2 ) + R6 ( I1 - I 3 ) = 0
E2 + R4 I 2 + R5 ( I 2 - I 3 ) + R2 ( I 2 - I1 ) = 0
+ R3 I 3 + E3 + R6 ( I 3 - I1 ) + R5 ( I 3 - I 2 ) = 0

( R1 + R2 + R6 ) I1 - R2 I 2 - R6 I 3 = E1
- R2 I1 + ( R4 + R5 + R2 ) I 2 - R5 I 3 = - E2
- R6 I1 - R5 I 2 + ( R3 + R6 + R5 ) I 3 = - E 3
Rg R1 R2
I3
RD (b)
Eg
R3
I1 Rx
I2

- E g + R g ( I 1 + I 2 ) + R1 ( I 1 - I 3 ) + R X I 1 = 0
- E g + R g ( I 1 + I 2 ) + R2 ( I 2 + I 3 ) + R3 I 2 = 0
+ R1 ( I 3 - I 1 ) + R2 ( I 2 + I 3 ) + R D I 3 = 0
Exercice 4: Déterminer les d.d.p V1 et V2 en déduire I
N1 N2

R1
I R2
R4

E1 E2
R3 V1 V2 R5

N3
On choisi le nœud 3 comme nœud de référence: V3=0

U12=V1-V2; U13=V1-V3=V1 ; U23=V2-V3=V2


N1 N2
I
R1 R4 R2

E1 E2
R3 V1 V2 R5

N3
Avec:
  GiU i +   Gi Ei = 0 Gi =
1
i i Ri
Nœud 1: N1 U12
R1 R4

E1
U13 R3 U13
  GiU i +   Gi Ei = 0
i i

N3 N3
- G1U13 - G4U12 - G3U13  + G1 E1  = o
G1V1 + G4 (V1 - V2 ) + G3V1 = G1 E1
(G1 + G4 + G3 ).V1 - G4V2 = G1 E1
Nœud 2: U12 N2
R4 R2

E2
U23 R5
U23

N3

- G2U 23 - G5U 23 + G4U 12  + G2 E 2  = 0 N3


- G2V2 - G5V2 + G4 (V1 - V2 ) + G2 E2 = 0

G4 .V1 - (G5 + G4 + G2 )V2 = -G2 E2


(G1 + G4 + G3 ).V1 - G4V2 = G1 E1

G4 .V1 - (G2 + G5 + G4 )V2 = -G2 E2


Exercice 5:
R1 R2

r
E1 E2
u

E1 E 2
2 +
u R1 R2
Pd = rI = 2
u=
1 1 1
r + +
R1 r R2
Exercice 6:

En utilisant le théorème de Millman : calculer IA, IB, IC .


d) Théorème de Thevenin et de Norton
Rth
A
Eth
A
B
Circuit actif
B
A

JN RN

B
ETh = J N RN = J N RTh
ETh
J N = I court - circuit =
RTh
RTh = RN
Rth A
A
Eth JN RN
B
B

Rth

Eth R1 RS
R2

RT
JN RN RS ET
R1 RS

R2
Recalculer IB à l'aide du théorème de Thevenin:

E1
E2
IB

R2 r R1
Calcul de la résistance equivalente entre A et B

A
IB

R2 R1

R1 R2
RTh =
R1 + R2
❑ Méthode directe
I + R2 I - E2 + ETh = 0
A
E2 E1

ETh ETh = E2 - R2 I
R2 R1
E1 + E 2
I=
R1 + R2
B
R1 E2 - R2 E1
ETh =
❑ En utilisant Millman R1 + R2
E2 E1
-
R2 R1 R1 E2 - R2 E1
ETh = =
1
+
1 R1 + R2
R2 R1
Finalement le circuit du départ devient:
A
IB
ETh
RB
RTh

R1 E2 - R2 E1 B
ETh = ETh
R1 + R2 IB =
RTh + RB
R1 R2
RTh =
R1 + R2
Exercice 7:
Déterminer I en utilisant le théorème de Thevenin
R1 R3
A

E
R2
ETh
J RTh = R1
I
B

- E + R1 J + ETh = 0 A
ETh = E - R1 J
E
ETh I J=
R2 R1 + R3
E RB3 E
ETh = E -RRTh =
R1 + R3 R1 + R3
1

Vous aimerez peut-être aussi