Vous êtes sur la page 1sur 20

Guide HSE

Sommaire

Le système HSE .................................................................................................... p. 4

Une démarche reconnue .................................................................... p. 6

Agir concrètement ............................................................................................ p. 8

Mieux comprendre ...................................................................................... p. 18

« Mon engagement HSE »

Vous venez de découvrir dans votre Guide HSE, la fiche « Mon


engagement HSE ». Elle vous est personnellement destinée
pour vous permettre de valoriser vos intentions en matière HSE.

Cette fiche est accompagnée d’une pochette plastique. Lorsque


vous aurez déterminé et mentionné vos engagements, vous
pourrez coller de façon visible votre fiche (sur votre ordinateur
ou mallette, dans votre véhicule…)

Votre responsable reviendra vers vous pour vous guider dans


cette démarche.

-2-
Nos motivations

Bref historique
Jungheinrich France a toujours porté attention à la sécurité de ses salariés. Cette vo-
lonté s’est traduite en 2006 par la mise en place d’un projet dédié à la création d’une
structure documentaire, informationnelle et pratique que l’on appelle dorénavant le
‘Système HSE’.

Développé au niveau national puis déployé au niveau local avec les Responsables de
site, ce projet s’est avéré concluant au vue des certifications obtenues. Il a abouti en
2008 à la création du Département HSE & FM.

Les avantages de notre système HSE


La mise en œuvre d’un système HSE vise à continuellement améliorer la sécurité du
personnel et la protection de l’environnement. Au-delà de ce principe fondamental,
notre démarche HSE permet de :
- favoriser la réduction des accidents du travail ;
- améliorer les conditions de travail ;
- réduire l’impact de nos activités sur l’environnement ;
- améliorer notre conformité à la réglementation ;
- avoir une démarche responsable dans le sens du développement durable ;
- obtenir des certifications nous différenciant de nos confrères.

« Un système HSE performant est le reflet d’une entreprise performante »

Le Guide HSE
L’amélioration de la sécurité et de la protection de l’environnement est possible grâce
à votre adhésion et à votre sensibilité HSE. C’est pour cette raison que ce guide vous
est remis. Il vous permettra de mieux comprendre le Système HSE, de valoriser notre
démarche en externe et d’avoir les clés pour agir concrètement.

-3-
Le système HSE

Politique HSE
Jungheinrich France s’engage impérativement pour la sécurité du personnel et la protection
de l’environnement.
Dans cet objectif, nous mettons en œuvre une politique HSE en nous engageant sur les points
suivants :
• Maîtriser nos déchets produits dans nos agences et lors de nos interventions clientèles ;
• Maîtriser nos consommations d’énergie (carburant, électricité, gaz) ;
• Veiller en permanence que l’ensemble de nos activités respecte les exigences
environnement et sécurité, applicables à notre entreprise (réglementation et autres) ;
• Accroître la sécurité de notre personnel, par une prévention efficace grâce à nos analyses
des risques, des incidents et des accidents du travail ;
• Prévenir toutes formes de risque pour notre personnel et l’environnement ;
• Impliquer chaque collaborateur dans l’atteinte des objectifs fixés ;
• Maîtriser les risques au travers de plans d’actions définis ;
• Gérer et analyser les causes des incidents n’ayant pu être prévenus ;
• Progresser continuellement en collaboration avec nos partenaires, via le partage
d’expérience et les suggestions individuelles ou collectives ;
• L’implication de notre personnel dans les obljectifs fixés et dans la lutte contre la
consommation de produits psychotropes.
Pour y parvenir :
• Notre personnel dispose d’outils performants et bénéficie de formations adaptées et
renouvelées.
• Par une communication active et une sollicitation permanente, nos collaborateurs
participent à l’amélioration de la sécurité au travail et à la préservation de l’environnement.
• Notre process garantit le suivi et la traçabilité de notre engagement.
Par conséquent, la Direction, l’encadrement et le personnel de JUNGHEINRICH France
connaissent et appliquent au quotidien cette politique à tous les niveaux et sur tous les sites.

Vélizy, le 30 septembre 2009.

Alexander Abé
Président

-4-
Le système HSE

Notre cycle d’amélioration continue HSE

Politique et programme Analyses des risques Activités et événements


HSE nationaux et de la réglementation Exemples :
- Accidents de travail
- Incidents HSE
- Causeries
- Visites culture HSE
- Demande client
- Remontée d’information
Actions HSE ...

Bilans et contrôles
(Revues de direction, audits, ...)

Comme le montre le schéma, l’amélioration continue est alimentée par les activités et
les événements concrets (en orange) nous concernant tous.
Plus les éléments en orange sont pertinents et pris en compte plus l’organisation (en bleu)
pourra générer des améliorations HSE efficaces. Enfin les bilans et contrôles (en noir)
permettent de prendre du recul et d’adapter au mieux les actions.

Une communication efficace assure le cycle d’amélioration continue.

La Politique HSE, le Programme HSE, les analyses de risques et bien d’autres


documents sont à votre disposition sur la page HSE de l’Intranet.

-5-
Une démarche reconnue

Nos certifications MASE

Le référentiel MASE
Le Manuel d’Amélioration Sécurité des Entreprises a été créé par l’association MASE. Il est
constitué de conseils et d’exigences pour améliorer la sécurité. Il est applicable aux
entreprises intervenant chez des clients.

Les membres de l’association MASE sont des industriels et des entreprises intervenantes. Ils
ont élaboré ce référentiel aux exigences pointues en matière de sécurité.

250 questions portent sur :


• l’engagement de la direction de l’entreprise ;
• les compétences et qualifications professionnelles ;
• la préparation et l’organisation du travail ;
• le contrôle ;
• l’amélioration continue.

Les certifications obtenues


La certification MASE est délivrée indépendamment à chaque site de Jungheinrich France
selon un cycle de contrôle exigeant :
1. Audit par un organisme externe d’une journée dont une partie est réalisée lors d’une
intervention SAV.
2. Restitution de l’auditeur auprès du comité MASE constitué d’industriels et d’entreprises
intervenantes.
3. Décision du comité MASE de la certification pour 0, 1 ou 3 ans.
4. Envoi d’un suivi semestriel démontrant l’amélioration des résultats sécurité.

Les certificats MASE des sites de Jungheinrich France certifiés sont


consultables sur Intranet et sur notre site Internet.

-6-
Une démarche reconnue

Notre certification ISO 14001


Le référentiel ISO 14001
Le référentiel ISO14001 a été élaboré par l’organisation ISO (Organisation Internationale de
Normalisation). Il est constitué de conseils et d’exigences pour diminuer les impacts d’une
organisation sur l’environnement.

La norme ISO 14001 requiert :


• une politique environnementale adaptée à l’activité ;
• l’évaluation des impacts environnementaux ;
• la veille réglementaire ;
• la mise en œuvre de plans d’actions pour réduire les impacts et assurer la conformité
réglementaire ;
• le contrôle de l’amélioration continue.

La certification obtenue
La certification ISO 14001 a été initialement obtenue en 2007 par Jungheinrich France pour
3 ans. Pour la garder, nous apportons la preuve de notre amélioration continue tous les ans
lors d’audits de suivis réalisées au siège et sur plusieurs sites.

Jungheinrich se différencie
Jungheinrich France est la seule entreprise de son secteur à avoir obtenu une double
certification MASE et ISO 14001. Nos partenaires sauront apprécier cet avantage qui
traduit :
• notre aptitude à respecter leurs consignes HSE ;
• l’équipement adéquat et conforme de notre personnel ;
• la sensibilité et la formation de notre personnel à la sécurité ;
• et la maîtrise de nos impacts environnementaux.

Le département HSE&FM tient à votre disposition tous les éléments néces-


saires pour expliquer nos démarches HSE à nos partenaires.

-7-
Agir concrètement
Etre acteur de la démarche

Appliquer les règles :


• respecter le règlement intérieur de Jungheinrich ;
• se conformer aux règlements intérieurs des sites clients ;
• appliquer les plans de prévention ;
• maîtriser les procédures HSE ;
• suivre les consignes générales et particulières.

Gagner en sérénité.

Participer activement :
• informer sa hiérarchie de tout accident, même bénin, en détaillant les circonstances.
L’analyse de l’accident permettra d’initier des actions pour éviter sa récurrence ;
• remonter chaque incident HSE ;
Exemples : casse ou dysfonctionnement d’un outil ou d’un EPI, fuite importante, risque non
maîtrisable, chute d’objet… soit toute événement qui aurait pu engendrer un
accident ou une pollution.
• transmettre les demandes HSE des partenaires ;
• participer aux Causeries HSE, moment privilégié pour exprimer son avis et ses besoins
en terme HSE.

Remonter les informations du terrain.

Avoir les bons réflexes :


• analyser son environnement de travail ;
• trouver l’information HSE sur l’Intranet, sur le Guide HSE ;
• poser directement vos questions au : Faq.hse@jungheinrich.fr ;
• communiquer sur les aspects HSE ;
• anticiper l’incident, ex : garder ses distances lors d’une manœuvre.

Avoir du bon sens.

-8-
Agir concrètement

Maîtriser les risques de son métier


Pour chaque poste de travail il existe des risques susceptibles d’entraîner des accidents. Le
meilleur moyen pour maîtriser ces risques, c’est de les connaître, de savoir comment les
diminuer.

• Sur un site Jungheinrich :


Le Document Unique de votre site identifie et évalue les risques propres à votre métier.
Pour chaque risque, des moyens adaptés sont prévus.

• Sur un site extérieur :


Notre Document Unique identifie les risques généraux dans la partie «techniciens itinérants».
Le plan de prévention décrit les risques spécifiques et les consignes à appliquer sur le site.

La maîtrise des risques dans un environnement de travail inhabituel est plus


complexe, la vigilance et la communication doivent être renforcés.

Unité de travail : Agence Commerciale Où

Activité : Techniciens Itinérants / Travail des métaux Qui et quoi ?

N° de
Description Moyens utilisés source Moyens utilisés pour Criticité
de l’opération pour réaliser de Dangers Risques F G maîtriser le risque
G du risque
l’opération danger

Découpe de Coupure au niveau de


Appareil manuel 03 Présence de la lame à nu 1 4 • Port de gants systématique 0,5 2
flexible / câble membres supérieurs

38 • Protection de fines • Port de lunettes de protection 2


• Blessures oculaires 2 4 0,25
particules solides • Port de gants systématique et
• Disque à nu • Blessure au niveau des 2 de vêtements de travail
03 4 0,5 4
membres supérieurs • Casque avec visière
Disqueuse • Chute de la pièce
Sciage 04 • Heurt du technicien 1 1 • Consigne formalisée 0,25 0,25
électropportative
tronçonnée • Meuleuse conforme
• Montée en température • Brûlure au niveau des 1 3 • Pas de sciage de pièce en 0,5 1,5
22
de la pièce travaillée mains contrainte.

L’action L’outil Ce qui peut arriver L’accident potentiel On l’applique, on se préserve Même en
appliquant, le
risque subsiste...
Fréquence de risque Plus c’est haut,
augmente, plus c’est grave
c’est inscrit

Tous les plans de prévention et les Documents Uniques sont sur la page HSE
de l’Intranet.

-9-
Agir concrètement

Utiliser les équipements en sécurité

Règles d’utilisation
Des règles simples doivent être respectées pour assurer la sécurité lors de l’utilisation
d’équipements :
• Etre formé et titulaire des habilitations adaptées à l’utilisation de l’équipement.
• Utiliser exclusivement les équipements fournis par Jungheinrich France.
• Ne pas prêter son propre matériel à un tiers extérieur de JHF.
• Connaître la FSM (Fiche Sécurité Machine) de l’équipement et respecter ses dispositions.
• Respecter les modes opératoires, notamment de JETI.
• Utiliser des moyens de protections collectifs et individuels adaptés.

EPC /EPI
Les Equipements de Protections Collectifs (EPC) doivent être privilégiés par rapport aux
Equipements de Protections Individuels (EPI).
Exemple d’EPC : garde corps, plate forme de travail…
Exemple d’EPI : Gants, lunettes, casque...

Adopter le reflexe EPC/EPI

Contrôles et Mesures
Le service Contrôles et Mesures, situé à Vélizy, assure :
• le contrôle périodique règlementaire du matériel des techniciens.
• le maintien d’un bon niveau de qualité et de fiabilité des équipements.
• l’homogénéité du parc.

Le matériel soumis à contrôle, intégré dans le ‘Pack EPI/EPC, est identifié dans la « Liste des
EPI-EPC » sur Intranet. Le suivi des contrôles est également à votre disposition.

Faire contrôler son matériel pour améliorer sa fiabilité

Les FSM de votre site sont à votre disposition sur la page HSE de l’Intranet.

- 10 -
Agir concrètement

Adopter les bons gestes et postures

Les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) ont pour origine les mauvais gestes réalisés ou
les postures inadaptées dans le cadre vos activités.

Pour les éviter, appliquez ces 10 recommandations :

1 - Observez avant d’agir.

2 - Avant toute manipulation, éliminez les obstacles.

3 - Sécurisez les charges.

4 - Utilisez la force des jambes en premier.

5 - Gardez au maximum le dos droit.

6 - Stabilisez l’équilibre avant tout déplacement.

7 - Procédez par étape si besoin.

8 - Compensez le poids de la charge par son propre poids.

9 - Evitez les charges trop lourdes, en divisant si possible le contenant, ou en se faisant aider.

10 - Utilisez les aides à la manutention (Palan, chariot élévateur, tire palette manuel,
chariot à roulettes…).

Ramasser un objet Utiliser un outil Porter un objet

Pliez les jambes, portez la Réglez la hauteur Superposez les centres de


charge au près du corps. du plan de travail. gravité en portant la charge
le plus près du corps.

- 11 -
Agir concrètement

Gérer les produits dangereux

Les produits dangereux (huile, peinture, colle, liquide de refroidissement,…) sont identifiés
par un pictogramme de danger.

Consignes de stockage
• Respecter les zones de stockage sur les sites : armoire de sécurité, zone de bacs de
rétention…
• Identifier le produit s’il n’est plus dans son contenant d’origine.
• Placer les produits liquides sur rétention. Le volume de rétention doit être la plus grande
des valeurs suivantes :
✓ 100% de la capacité du plus grand réservoir.
✓ 50% de la capacité des réservoirs total.
Exemple : 4 bidons de 10 litres = rétention de 20 litres
1 bidon de 50 l + 1 bidon de 10 l = rétention de 50 litres
• S’assurer de la compatibilité des produits stockés en consultant le tableau des
compatibilités.

Exemple : + = Incompatibilité

Les cas fréquents chez Jungheinrich sont les produits corrosifs qu’il faut stocker séparément.

Consignes d’utilisation
• Utiliser exclusivement les produits référencés chez Jungheinrich.
• Prendre connaissance de la ‘Fiche Produits’ avant utilisation et respecter les dispositions
qu’elle mentionne.
• Savoir retrouver et comprendre une Fiche de Donnée de Sécurité (FDS) en cas de besoin
(accident, demande client...).
• Porter les EPI adaptés à la dangerosité du produit.

- 12 -
Agir concrètement

De nouveaux pictogrammes fin 2009

Dans le cadre d’une harmonisation Européenne, de nouveaux pictogrammes de danger vont


apparaître sur nos produits.

Symboles et indications Nouveaux pictogrammes de danger


de danger actuels

R ue
CM xiq
ou uit to
d
Pro
nn i
iso qu
e
po uit
em rod

t
tan
P

irri
C - Corrosif N - Dangereux pour E - Explosif

ou
l’environnement

cif
No
ion

ion
pre z

pre z
ss

ss
us a

us a
so G

so G

sif
rro
Co

sif
plo
Ex
nt
ura
mb

ble
T+ - Très Toxique T - Toxique X - Irritant Xn - Nocif
Co

ma
lam
Inf
en r
em ou
nn p
t
iro ux
nv re
l’e nge
Da

O - Comburant F+ - Extrêmement F - Facilement


inflammable inflammable

De nouveaux mots seront associés aux pictogrammes : « Danger » pour les produits les plus
dangereux ou « Attention » pour les moins dangereux.

Jungheinrich France s’engage à ne référencer aucun produit qui comporte de


substance Cancérigène, Mutagène ou toxique pour la Reproduction (CMR).

Les FDS et les Fiches Produits sont à votre disposition sur la page HSE de
l’Intranet.

- 13 -
Agir concrètement

Trier les déchets

Pourquoi trier les déchets ?


Notre activité génère des déchets dangereux (DID) et non dangereux (DIND). Le tri permet
d’orienter les déchets vers la filière de traitement la plus adaptée.

Exemples de DID : Exemples de DIND :

Bombes Chiffons Cartouches et Déchets Papiers et Emballages et


aérosols souillés toners électroniques cartons plastiques

Solvants et Piles et Emballages Ferrailles Verre


huiles batteries souillés non souillés

Comment trier les déchets ?


Chaque site dispose d’une zone de tri des déchets. Sur chaque bac la nature du déchet est
mentionnée avec éventuellement des exemples.
L’objectif est d’éviter des écarts de tri comme par exemple :

Erreur de tri : Erreur de tri :


les aérosols doivent les supports souillés
être disposés dans de peinture doivent
le bac à aérosols et être disposés dans
pas dans le bacs à le bac à déchets
déchets souillés. souillés.

Rapprochez vous du Responsable de site pour plus d’informations concernant


le tri des déchets sur votre site.

- 14 -
Agir concrètement

Economiser l’énergie

La pollution par les gaz à effet de serre comme le CO2, l’augmentation des déchets nucléaires
ou l’épuisement des ressources fossiles sont liés aux activités humaines et industrielles.

Pour préserver notre environnement commençons par appliquer des gestes simples :

Au bureau
• Régler la température à 19 °.
• Eteindre le chauffage et la lumière lors de vos absences.
• Utiliser au maximum la lumière naturelle.
• Eteindre votre ordinateur et écran tous les soirs.
• Imprimer si nécessaire et de préférence recto-verso.
• Signaler toute fuite d’eau.

Lors de Causeries ou auprès de votre hiérarchie, nous pouvons tous donner


nos idées pour faire des économies d’énergie.

Sur la route
• Adopter une conduite souple en n’accélérant pas brutalement et en passant les rapports
rapidement pour éviter le surrégime.
• Gonfler correctement les pneus de votre véhicule.
• Ne pas abuser de la climatisation (jusqu’à 30% de consommation de plus en ville).
• Respecter les limitations de vitesse.

Conduire avec plus de souplesse et d’anticipation : c’est jusqu’à 40 %


de consommation de carburant en moins, c’est aussi moins de risques
d'accident et moins de pollution.

- 15 -
Agir concrètement

Réagir en cas d’urgence

En cas d’incendie
• Donner l’alerte.
• Utiliser les extincteurs ou/et RIA (Robinet d’Incendie Armé) sur un début d’incendie.
• Suivre les consignes des Guides files et Serres files.
• Se diriger vers les sorties et issues de secours les plus proches sans précipitation et sans
repasser par son bureau.
• Ne pas emprunter les ascenseurs.
• Se rendre au point de rassemblement et identifier les absents.
• Libérer les accès Pompier.

En cas d’accident
• Protéger la victime, les témoins et soi-même de tout danger persistant.
• Donner l’alerte.
• Contacter les secours : SAMU : 15 POMPIERS : 18 ou 112.
• Ne pas transporter soi-même un blessé.
• Prévenir sa hiérarchie des événements survenus.

En cas de déversement
• Utiliser les EPI appropriés.
• Empêcher le liquide de se répandre avec les absorbants adéquats.
• Absorber le liquide avec les absorbants adéquats.
• Déposer les absorbants dans le bac réservé aux déchets souillés de produits dangereux.

- 16 -
Agir concrètement

Etre un sous-traitant responsable

En général
• Appliquer les règlements de Jungheinrich France, des sites clients et les réglementations
en vigueur.
• S’assurer de la mise en place d’un plan de prévention pour tous travaux dépassant
400 heures, compris dans la liste des travaux dangereux (arrêté du 19 mars 1993) et dans
le cas de co-activité.
• Transmettre le plan de prévention à ses intervenants.
• Sensibiliser au préalable tous les intervenants sur la base de ce Guide.
• Informer un responsable de Jungheinrich en cas de constat de situation à risque ou de faits
inhabituels (fuites, déversement…).

Sécurité
• Informer un responsable au départ du site.
• Etre titulaire des habilitations adaptées à l’utilisation des matériels.
• Connaître les points de rassemblement.
• Etablir le cas échéant un permis feu (soudure, point chaud…).
• Transmettre les Fiches de Données de Sécurité des produits utilisés.
• Appliquer les protocoles de sécurité.
• Ne pas emprunter ou prêter du matériel aux collaborateurs de Jungheinrich France.
• Utiliser des équipements de protection adaptés en privilégiant les équipements de protection
collectifs.
• Informer un responsable au départ du site.

Environnement
• Réaliser le tri des déchets selon les règles affichées.
• Veiller à respecter les règles d’économie d’énergie et notamment d’éteindre les lumières
des locaux inoccupés.
• Veiller à fermer les portes et fenêtres en quittant les locaux et si possible éteindre le
chauffage.

- 17 -
Mieux comprendre
Les indicateurs HSE «clé»
Les indicateurs HSE sont disponibles sur la page HSE de l’Intranet dans la rubrique
« Indicateurs HSE ». Vous y trouverez notamment, un suivi par site :
• des accidents du travail et des taux d’accidentologie ;
• des causeries et visites de cultures HSE en intervention SAV ;
• des consommations énergétiques et de papier.
En complément, les 2 indicateurs ci-dessous montrent l’évolution :
• des typologies d’accidents ;
• de la consommation électrique globale JHF.

Évolution des typologies d’accidents


Projection dans les yeux

Blessure aux mains


Pourcentage

Lié aux gestes et postures

En opération sur chariots

Consommation électrique en 2008


kWh

- 18 -
Mieux comprendre

Lexique

Accident du travail : Quelle qu’en soit la cause, accident survenu par le fait ou à l’occasion du travail y compris
les accidents survenus lors des trajets habituels entre domicile, lieu de travail et lieu de restauration.
Analyse environnementale : Document établissant un état exhaustif des impacts sur l’environnement des activités
de l’entreprise et permettant d’identifier les impacts les plus significatifs devant prioritairement être maîtrisés.
Analyse réglementaire : Document établissant un état exhaustif des réglementations applicables ou
potentiellement applicables à l’entreprise en matière HSE et déterminant le niveau de conformité de l’activité à
chaque texte réglementaire.
Causerie : Echange verbal formalisé entre deux ou plusieurs personnes concernant un sujet HSE défini. Il est
animé par un manager qui sensibilise et fait participer les personnes présentes pour améliorer les connaissances
HSE des participants et obtenir des informations pertinentes pour améliorer le système HSE .
Certification : Reconnaissance délivrée par un organisme extérieur suite à un audit approuvant un niveau de
conformité suffisant aux exigence d’une norme.
CMR : Cancérigène, Mutagène, toxique pour la Reproduction. Des produits dangereux peuvent être déclarés
comme tel lorsqu’ils contiennent des substances CMR. L’exposition à ce type de produit est réglementée. Aucun
produit JH n’est classé CMR.
Document unique : Document dans lequel sont identifiés et classés les risques auxquels peuvent être exposés
les salariés d’une entreprise. Il définit des mesures de prévention adaptés à chaque risque.
Déchet industriel dangereux (DID) : Sont considérés comme dangereux les déchets présentant une propriété
dangereuse soit par leurs propriétés initiales (filtres à huile, liquide de refroidissement) soit parce qu’ils sont
souillés par un produit dangereux (chiffons souillés d’huile..)
Déchet industriel non-dangereux (DIND) : Sont considérés comme non-dangereux, les déchets ne présentant
pas de propriété dangereuse (papier, carton, verre..)
Demande externe : Toute exigence ou question HSE inhabituelle émise par un partenaire ou une organisation
extérieure à l’entreprise ne pouvant être traité sans information ou action spécifique.
Développement durable : C’est une vision de la société fondée sur la conciliation des enjeux environnementaux,
sociaux et économique. Il est applicable au niveau de l’entreprise comme au niveau macro-économique.
EPC : Equipement de Protection Collective. C’est un équipement qui est destiné à protéger plusieurs travailleurs
d’un ou plusieurs risques.
EPI : Equipement de Protection individuelle. C’est un équipement qui est destiné à protéger un travailleur d’un
ou plusieurs risques.
FDS : Fiche de Données de Sécurité. Fiche associée à un produit dangereux faisant un état complet de ses
caractéristiques, risques, et des mesures à prendre en cas d’accident avec ce dernier.
Fiche Produit : Résumé de la FDS contenant les informations concernant le produit dangereux.
FSM : Fiche Sécurité Machine. Fiche décrivant les mesures de sécurité à appliquer lors de l’utilisation de
l’équipement.
Incident HSE : Evènement, dysfonctionnement ou problème HSE susceptible de conduire ou qui aurait pu
conduire à un accident. (Presqu’accident, situation dangereuse).
Plan de prévention : Document établi entre un fournisseur et son client décrivant le contexte de l’intervention, les
risques et les mesures de sécurité à adopter engendrés notamment par la coactivité. Le plan de prévention est
à l’initiative du client et doit obligatoirement être réalisé dans le cas où le fournisseur intervient plus de 400 heures
sur une année ou s’il effectue des travaux dangereux.
Politique HSE : Document établi par la direction de l’entreprise fixant les principes et objectifs de la démarche
HSE.
Produit Dangereux : Toute substance ou produit dont l’étiquette mentionne un pictogramme de danger.
Programme HSE : Plan d’action HSE national sur 3 ans décliné ensuite par service et site.
Taux de fréquence : TF1 : nb accidents avec arrêt / nb heures travaillées *1.000.000 TF2 : nb accidents total /
nb heures travaillées*1.000.000
Taux de gravité : nb journées perdues / nb heures travaillées (DADS)*1.000
Visite culture HSE en intervention SAV : Audit réalisé sur la base d’une check-list établie par un manager auprès
d’un technicien chez le client afin de contrôler le respect des règles HSE dans le but que l’audité adopte une
réelle culture HSE .

- 19 -
Guide HSE - 20.10.2009
Liste des sites Jungheinrich France
certifiés MASE à disposition sur
www.jungheinrich.fr

Jungheinrich
Production, vente et
services en Europe
ISO 9001/ISO 14001

Les matériels Jungheinrich


sont conformes aux normes
européennes de sécurité

Jungheinrich France s.a.s.

14, Avenue de l’Europe


Boîte postale 2
78142 Vélizy-Villacoublay Cedex

Téléphone 01 39 45 68 68
Télécopie 01 39 45 69 69

info@jungheinrich.fr
www.jungheinrich.fr