Vous êtes sur la page 1sur 2

Le Christ est notre exemple, 22 juillet

Combats le bon combat de la foi, saisis la vie éternelle, à laquelle tu as été appelé, et pour laquelle
tu as fait une belle confession en présence d'un grand nombre de témoins. 1 Timothée 6:12.LVH
209.1

Suivre le Christ ne signifie pas devenir libre de tout conflit. Il ne s'agit pas d'un jeu d'enfants. Ce n'est
pas l'oisiveté spirituelle. Toutes les joies du service chrétien enjoignent des obligations sacrées pour
affronter les conflits souvent graves. Suivre le Christ entraîne des luttes difficiles, un labeur intense, la
résistance au monde, à la chair et au diable. Notre plaisir, ce sont les victoires remportées pour le
Christ dans des combats ardus et pressants. Pensez - y.LVH 209.2

"Nous sommes ouvriers avec Dieu." 1 Corinthiens 3:9. Le Christ s'est engagé dans la grande œuvre
pour laquelle il a vécu et donné sa vie. Nous devons être prêts à tout propos et hors de propos. Et
pourquoi? Parce que nous avons été rachetés à un grand prix, et que nous nous sommes enrôlés
sous la bannière du prince Emmanuel. Nous nous sommes engagés à travailler, "non pour la
nourriture qui périt, mais pour celle qui subsiste pour la vie éternelle" Jean 6:27. Nous devons
travailler à notre salut avec crainte et tremblement. Nous ne nous appartenons pas. Nous avons été
rachetés à un grand prix, afin de glorifier Dieu en nos corps et en nos esprits, qui lui appartiennent.
Nous avons une tâche à accomplir. Nous avons un devoir fidèle à remplir dans sa vigne. Chacun a
reçu son travail. Si le pain de vie nous a été accordé, nous devons travailler dans la vigne du Seigneur.
Nous sommes chargés de renoncer à nous - mêmes, de prendre notre croix et de suivre le Christ.
Nous devons entreprendre la course qui nous est proposée avec un zèle persévérant. Ceci requiert
souvent une action énergique. Nous ne pouvons rester oisifs. Nous sommes ainsi exhortés: "Combats
le bon combat de la foi, saisis la vie éternelle." ...LVH 209.3

Nous devons constamment représenter à ceux qui se sont engagés au service du Christ que cela
implique une diligence constante. Nous devons être de fidèles ouvriers, faire tout en notre pouvoir
pour gagner des âmes au Christ. Avec une vigilance continuelle, nous devons être fidèles jusqu'à la
mort, combattre le bon combat de la foi jusqu'à ce que le conflit soit terminé et qu'en vainqueurs
nous recevions la couronne de vie.LVH 209.4

Ceci représente beaucoup plus que nous ne l'envisageons. Le Christ est notre exemple. Le combat
chrétien n'est pas une vie de complaisance envers soi - même, à l'imitation de la façon de manger, de
boire et de s'habiller des mondains. Le Seigneur Jésus est venu sur notre terre sous forme d'homme
pour donner sa vie en précieux exemple à la nôtre. Il est le modèle, non de la complaisance
spirituelle, mais d'une vie de sacrifice et d'abnégation. Nous savons ce que le Christ est venu nous
donner. Nous avons devant nous le Prince du ciel, le Fils de Dieu. Il déposa la couronne royale, les
robes princières, et il vint prendre place dans notre monde, en homme de douleur et habitué à la
souffrance. Combien peu le comprennent!

- Manuscrit 156, 1907 (22 juillet 1907), "Extraits de journal".

Benshi babona iyi ntambara hagati ya Kristo na Satani nkaho ntacyo ibabwiye; maze ntibagire
umwanya wo kuyitaho. Ariko imbere mu mutima wa buri muntu iyi ntambara irasibana. Nta
numwe ujya uva mu murongo wa Satani ngo ahitemo gukorera Imana adahuye n'urugamba rwa
Satani. Ubuhendabana Kristo yatsinze nibwo twebwe tubona ko dukwiriye kugumana. Nyamara
we yabishukishijwe mu rwego ruhanitse nk'uko n'imico ye irenze kure iyacu. Hamwe n'umutwaro
uremereye w'ibyaha by'isi yose yari yikoreye, Kristo yanesheje ikigeragezo cy'inda, ikigeragezo cyo
gukunda iby'isi, ndetse n'ikigeragezo cyo kwibona kiganisha ku gushidikanya Imana. Ibi ni byo
bigeragezo byatsinze Adamu na Eva, kandi ni nabyo bidutsinda buri munsi. UIB 68.4

Ajya imbere ya Se, amwereka inkovu zo ku mutwe, amwereka imbavu zacumiswe, ibirenge
byatobowe; amanika ibiganza bye byarimo inkovu z'imisumari. Amwereka ikimenyetso cy'insinzi
Ye; yereka Imana abazukanye na We nk'abahagarariye imbaga nini y'abazava mu bituro ubwo
azaba agarutse ubwa kabiri. Yegera Data wa twese, uwo basangira ibyishimo n'indirimbo
z'umunezero iyo umunyabyaha umwe yihanye. Mbere y'uko imfatiro z'isi zishingwa, Data wa
twese n'Umwana bari barafatanije mu isezerano ryo kuzacungura umuntu igihe yari gutsindwa na
Satani. Bari barahuje umugambi mu isezerano ridakuka ko Kristo yagombaga kuba inshungu
y'inyokomuntu. Iri sezerano Kristo yararisohoje. Ari ku musaraba yaratatse ati, "Birarangiye."
Yabwiraga Data wa twese. Umurimo wari usohojwe mu buryo bwuzuye, maze aravuga ati, Data
birarangiye. Nakoze ibyo gushaka kwawe Mana yanjye. Narangije umurimo wo gucungura
umuntu. None niba ubutabera bwawe bunyuzwe, "Data ni wowe wabampaye none ndashaka
kuzabana na bo, aho ndi." Yohana 19:30, 17:24. UIB 568.6

Vous aimerez peut-être aussi