Vous êtes sur la page 1sur 2

ESSA Alger La Jonction P-N Module : Electronique

(support - Cours) 2019/2020

1.Jonction PN à l’´équilibre

Au voisinage de la jonction, les trous de la zone P vont neutraliser les électrons libres de la zone N (il
y a diffusion des charges). Ce phénomène va s'arrêter quand le champ électrique Eint créé par les
atomes donneurs ou accepteurs (qui vont devenir respectivement des charges + et -) va être suffisant
pour contrarier le mouvement des charges mobiles. Ceci constitue une barrière de potentiel pour les
porteurs majoritaires. Par contre, cette barrière de potentiel V0 va favoriser le passage des porteurs
minoritaires (conduction électrique).

Neutralité électrique à l’équilibre


Les deux courants antagonistes (diffusion des majoritaires et conduction des minoritaires)
s'équilibrent et leur somme est nulle en régime permanent et en l'absence de champ électrique
extérieur. En effet la jonction est traversée par deux courants opposés qui s’annulent :

• Le courant de saturation notée I s correspondant à la conduction des porteurs de charge


minoritaires.
Le courant I D ayant pour origine la diffusion des porteurs libres majoritaires de N et de P,

très voisins de la Z.C.E., et dont l’énergie est suffisante pour sauter la hauteur de barrière V0
. A l’équilibre on a :

 − eV0 
 
I s = I D = I 0.e  KT 
Avec : K : constante de Boltzmann et
I0 = I s pour V0 = 0

2.Polarisation en directe de la jonction PN :


Polariser une Jonction PN revient à appliquer une source de tension à ses bornes.

Si on applique un champ externe à l'aide d'un générateur en branchant le pôle + sur la zone P et le
pôle - sur la zone N, on peut annuler les effets du champ interne et permettre au courant de circuler :
La diode est alors polarisée dans le sens direct.

La diode ou jonction polarisée dans le sens direct est dite conductrice ou passante.

La d.d.p (barrière de potentielle) résultante noté V est :


V = V0 −V ext I D ≥≥≥≥≥ I S

Le courant directe noté I d tel que :


Id = ID −I S

- 1 - Dr : Aissiou
ESSA Alger La Jonction P-N Module : Electronique
(support - Cours) 2019/2020

 − e (V0 −Vext )   − e.V0   e.Vext   e.Vext 


       

Comme
I D = I 0e  KT 
= I 0e  KT 
×e  KT 
= I S .e  KT 

  e.KT
Vext 
 
Ainsi : 
I d = I D − I S= I S × e  
− 1
 
 
V0

Is Eint
P N
Eext

électrons

Id + -

3.Polarisation en inverse de la jonction PN


Considérons à présent la jonction polarisée en inverse, c’est-`a-dire , avec son anode porté à un
potentiel négatif par rapport à celui de la cathode. Les porteurs majoritaires des régions N et P n’ont
pas l’énergie nécessaire pour sauter cette barrière de potentiel. La jonction est alors traversée par le
très faible courant I D . Ce courant issu du phénomène d’ionisation thermique du silicium, dépend
uniquement de la température.

Par contre, la conduction des porteurs minoritaires (trous pour la zone N et électrons libres pour la
zone P) est accélérée : Le courant de saturation I s devient important. Un courant inverse noté I i
(Courant de fuite) qui dépend essentiellement de la température, se forme.

La diode ou jonction polarisée dans le sens inverse est dite bloquée ou non passante.
La d.d.p (barrière de potentielle) résultante noté V est :
V = V0 +V ext I S ≥≥≥≥≥ I D
V0
Le courant inverse noté I i tel que :
Is Eint
P N
Ii = I S − I D Eext
Comme :
 − e (V0 +Vext ) 
  électrons
I D = I 0e  KT 
=
 − e.V0   − e.Vext   − e.Vext 
- +
     
I 0e  KT 
×e  KT 
= I S .e  KT 

 
 − e .Vext 

Alors : 
I i = I S − I D= I S × 1 − e  KT   Vext
 
 

- 2 - Dr : Aissiou

Vous aimerez peut-être aussi