Vous êtes sur la page 1sur 10

« Solvabilité 2 – Courtage 2 » :

Les conséquences de Solvabilité 2 pour les courtiers,


les délégataires de gestion et les grossistes

Résultats du sondage

Caroline ALBANET-SAROCCHI
Associé et Directeur Général

Jeudi 13 octobre 2011

R & B Partners
1 rue de Gramont – 75002 PARIS
Tél : 01 44 51 14 30 – www.rbpartners.com
© Reproduction interdite sans autorisation préalable
Préambule
Présentation de la Directive Solvabilité II

 La Directive Solvabilité II, c’est un cadre juridique européen qui va s’appliquer à l’ensemble du secteur assurantiel :

Pour qui ? Comment ? Pourquoi ? Pour quand ?


Tout le secteur assurantiel Changer les normes prudentielles, Garantir la protection adéquate Pour une mise en application
(assureur, mutuelle, IP, i.e. avoir un niveau de capital qui des preneurs et bénéficiaires le 1er janvier 2013
réassureur) et une partie de leurs couvre les risques auxquels sont
Stabilité financière et
sous-traitants (Cf. spécificités confrontées les compagnies
stabilité / équité des marchés
§1.3.) d’assurance

 La Directive s’articule autour de 3 piliers :

1 2 3
Pilier 1 : Exigences quantitatives Pilier 2 : Exigences qualitatives Pilier 3 : Exigences informatives
Augmentation des exigences de couverture des Augmentation des règles de contrôle afin de Publications annuelles (a minima) à destination
risques par les fonds propres maîtriser les risques, notamment via l’ORSA des autorités de contrôle et du public
(Own Risk and Solvency Assessment)

 Et sa mise en œuvre devra répondre à 3 principes généraux :

Vision prospective Conformité permanente Proportionnalité


Projection et anticipation en fonction de Appréciation permanente des facteurs de Niveau de sophistication adapté à la nature,
l’évolution des risques et du business plan risques pour maintenir la cohérence avec le l’ampleur et la complexité de l’entreprise
profil de risque

© Reproduction interdite sans autorisation préalable


2
Préambule

 Les obligations de la Directive Solvabilité II font naître des impacts directs et indirects pour les sous-traitants (courtier, délégataire de gestion,
grossiste, etc.) :

• Sur la gestion des risques :

• Cartographier les risques (a minima les risques opérationnels, de souscription et de provisionnement)


• Suivre et contrôler les risques

• Sur la gestion des données :

• S’assurer de la conformité et de la fiabilité des données présentes dans les systèmes d’informations
• Mettre en place des processus de gestion de la qualité des données

• Sur le reporting auprès des partenaires assureurs (et des autorités de contrôle sur demande) :

• Faire un reporting régulier auprès des partenaires assureurs, notamment sur la souscription et la gestion des risques
• Définir clairement les canaux de transmission de l’information vers les partenaires assureurs

© Reproduction interdite sans autorisation préalable


3
Préambule

 Descriptif du panel :

49
126 cabinets cabinets
intérrogées ont
répondu

Graphique 1 : Répartition des courtiers


Graphique 2 : Répartition selon le CA
Vs délégataires

60%
29% 51%
Grand CA
Courtiers d'assurance Moyen CA
Délégataires Petit Ca

40% 20%

© Reproduction interdite sans autorisation préalable


4
Niveau de connaissance global de la Directive Solvabilité II
Auto-évaluation des personnes interrogées

Comment les intermédiaires interrogés évaluent-ils leur niveau de connaissance de la Directive Solvabilité II ?
Graphique 1 : Quel est le degré de Graphique 2 : Répartition des courtiers
connaissance de votre entreprise sur la Vs délégataires
Directive ? Courtiers connaissant la Directive
2% 7% (36%)

Excellent 37%
18%
Bon
Courtiers d'assurance
Moyen
Délégataires
Faible
63%
64% 9%
Nul

A noter : Les données et graphiques présentés dans la suite du support sont extraits des réponses des 36% de personnes qui connaissent
la Directive Solvabilité II.

Graphique 3 : Taux d’identification des Graphique 4 : Taux de connaissance


acteurs concernés par Solvabilité II des piliers
100% 100% 100%
100%

75% 75%
75%
56%
50%
50%

25% 19% 19%


25% 13%

0%
0% Pilier 1 Pilier 2 Pilier 3
Assureurs Réassureurs Intermédiaires Délégataires

© Reproduction interdite sans autorisation préalable


5
Impacts de la Directive Solvabilité II pour les intermédiaires
Impact sur l’activité d’intermédiation

Comment la Directive va-t-elle impacter l’activité quotidienne des intermédiaires ?

Graphique 1 : Y a-t-il un lien entre la Graphique 2 : Impacts perçus de la


Directive Intermédiation et la Directive Directive Solvabilité II
Solvabilité II ?
100% 94%
100%
75% 75%
75% 69%
75%
Oui
50%
50% Oui 31% Non
25% 19%
Non Ne sait pas
25% 6% 6%
25% 0%
Distribution Gestion Organisation
interne
0%
Oui Non

A noter : Les données et graphiques présentés dans la suite du support sont extraits des réponses des 36% de personnes qui connaissent
la Directive Solvabilité II.

Informations complémentaires :
- La Directive Intermédiation de 2005 a mis en place l’ORIAS. Avec Solvabilité II, l’entreprise d’assurance ne pourra
avoir recours qu’à un intermédiaire inscrit à l’ORIAS dans la catégorie correspondant à son activité.
- 75% des intermédiaires ont trouvé des liens directs entre ces 2 Directives, cependant seuls 25% des réponses étaient
correctes.

© Reproduction interdite sans autorisation préalable


6
Impacts de la Directive Solvabilité II pour les intermédiaires
Impact sur la gestion des risques

Comment la Directive va-t-elle impacter la gestion des risques des intermédiaires ?

Graphique 1 : Etes-vous organisé pour Graphique 2 : Taux de couverture de la


suivre vos risques ? cartographie par catégorie de risques
25% 100%

75% Non couvert

Suivi Oui 50% Partiellement


couvert
Non
Non suivi 25%
Intégralement
0% couvert

75%

A noter : Les données et graphiques présentés dans la suite du support sont extraits des réponses des 36% de personnes qui connaissent
la Directive Solvabilité II.

Informations complémentaires :
- 75% des intermédiaires affirment être organisés pour suivre leur risques. Parmi eux :
• Seuls 50% disposent de ressources allouées pour les gérer et 31% possèdent une cartographie des
risques, mais le taux de couverture de ces cartographies reste faible,
• Les 69% restants n’ont pas de cartographie des risques et ne souhaitent pas en élaborer une dans un
avenir proche.

© Reproduction interdite sans autorisation préalable


7
Impacts de la Directive Solvabilité II pour les intermédiaires
Impact sur le reporting et sur les systèmes d’informations

Quel est l’impact de la Directive Solvabilité II sur le reporting et les systèmes d’informations ?
Graphique 1 : Impacts perçus en termes
de reporting
Partenaire Autorité de
Assureur contrôle
100%

75%
75% 75% Informations complémentaires :
56% 56%
Oui
50% 44% 44%
- A l’heure actuelle, 25% des intermédiaires n’effectuent
Non
25% 25%
25% pas de reporting auprès de leurs partenaires
assureurs.
0%
Fréquence Destinataire
Volume accru
accrue

A noter : Les données et graphiques présentés dans la suite du support sont extraits des réponses des 36% de personnes qui connaissent
la Directive Solvabilité II.
Graphique 2 : Comment jugez-vous de la Graphique 3 : Pensez-vous que la
facilité à trouver les informations que Directive puisse avoir des impacts sur
vous fournissez actuellement ? vos systèmes d’informations ?
0% 12% 6%

38% Très simple 25%


Oui
Simple
Non
Normale
Ne sais pas
Complexe
69%
50%

© Reproduction interdite sans autorisation préalable


8
Impacts de la Directive Solvabilité II pour les intermédiaires
Plans d’actions mis en œuvre et ressources dédiées

Avez-vous mis en place un plan d’actions ou alloué des ressources au projet Solvabilité II ?
Graphique 1: Avez-vous défini un plan
d’actions défini pour la mise en conformité Graphique 2 : Raisons invoquées
avec la Directive ? 29%
30% 28% 28%
25% 25%

20%
15%
Oui 15%

Non 10%

5%
75% 0%
Manque de Manque de Non encore Aucun impact sur
connaissance ressources obligatoire les courtiers

Parmi les 25% de courtiers ayant mis en place un plan d’actions, 75% sont des courtiers délégataires de gestion.
Graphique 3 : Disposez-vous de
ressources dédiées à la mise en Graphique 4 : Avez-vous l’intention
conformité face à la Directive d’en allouer prochainement ?
0%
Solvabilité II ?

Oui
Oui
50% Non
50% Non

100%

Parmi les 50% de courtiers ayant alloués des ressources à la mise en conformité à la Directive, 87,5% sont des courtiers délégataires de
gestion. Les courtiers n’ont pas l’intention d’allouer des ressources car ils pensent disposer de plus de temps ou n’ont pas le budget nécessaire.

© Reproduction interdite sans autorisation préalable


9
Synthèse et conclusion

1. Au sein du panel, peu de personnes connaissent l’existence de la Directive Solvabilité II :


• 64% affirment ne pas connaître la Directive,
• Parmi les 36% restants, le niveau de connaissance reste globalement faible,
• Les intermédiaires les mieux informés sont les courtiers délégataires de gestion, plutôt de taille importante.

2. Niveau de connaissance insuffisant sur les domaines suivants :


• Contenu des piliers (ils n’identifient pas clairement les domaines traités),
• Impacts de la Directive en termes d’activité, de gestion des risques, de système d’informations, de reporting,

3. Malgré des impacts réels, parmi les courtiers qui connaissent la norme seuls 25% des entreprises
contactées ont élaboré un plan d’actions :
• En raison du faible nombre de ressources dédiées sur ce thème,
• En raison de l’absence de budget spécifique alloué à ce projet.

En conclusion, les assureurs ont un double rôle à jouer auprès des intermédiaires :
• Information et accompagnement à l’identification des impacts de la Directive Solvabilité II
• Contrôle de leur mise en conformité
 Intérêt à harmoniser et normer les pratiques

© Reproduction interdite sans autorisation préalable


10

Vous aimerez peut-être aussi