Vous êtes sur la page 1sur 42

SOLVENCY II : QUELLES SOLUTIONS

DE GESTION POUR LES


COMPAGNIES D'ASSURANCES?

Danièle Barthélemy, Responsable de la Gestion Institutionnelle

Paris, le 8 décembre 2015


1 Solvabilité II

2 L’expertise en gestion assurantielle Candriam

Solvabilité II: L’accompagnement de Candriam à tous les


3 niveaux

2
1 SOLVABILITÉ II

3
SOLVABILITE II
Executive Summary: la directive et ses principaux impacts

Réglementation européenne du secteur assurantiel axée sur l’évaluation et la


gestion des risques qui entre en vigueur au 31 Janvier 2016
Pilier 1 Pilier 2 Pilier 3
Exigences quantitatives Exigences qualitatives Information et communication

• Bilan en valeur de marché • Gouvernance • Communication avec le


• Exigences en capital • Evaluation qualitative et gestion régulateur et le public
proportionnelles aux risques des risques (ORSA) • Reporting qualitatif et quantitatif

Impacts principaux
Pour les assureurs Pour les asset managers

Un bilan plus volatile qui impose de repenser Développer des solutions sur mesures adaptées
l’activité et les stratégies d’investissement en au profil de risque du client et prendre en
fonction des risques et du capital requis considération les charges en capital à l’actif et au
passif dans les stratégies d’investissement
Réorganiser les sociétés autour de nouveaux
principes (« quatre yeux », fonctions clés etc.) Produire des reportings conformes aux exigences

Produire des rapports détaillés sur son activité et Accompagner les clients dans l’évaluation et la
ses risques au régulateur gestion des risques financiers

4
SOLVABILITÉ II
Le passage de Solvabilité I à Solvabilité II

Solvabilité I
Un projet démarré en 2003
Date d’entrée en vigueur initialement Surplus éligible
prévue en 2012 après un premier vote en Capital requis
2009 Valeur 4% PT*

En application au 1er Janvier 2016 avec historique


Provisions
amortie des
des mesures transitoires qui peuvent durer techniques
placements
jusqu’en 2032 évaluées de
manière
Prise en compte de mesures spécifiques prudente
nationales et du contexte de taux bas

Une profonde évolution


réglementaire Solvabilité II
Principes de valorisation au marché du Surplus éligible
bilan SCR
Fonction du risque
Exigences en capital MCR
Valeur de Marge pour
Organisation des entreprises marché des

techniques
risque

Provisions
Nature et volume du reporting placements
Meilleure
estimation des
Des impacts différents par pays selon le passifs
régime prudentiel actuel
*PT : Provisions Techniques

5
SOLVABILITÉ II
Les grands principes

Cadre prudentiel européen harmonisé du secteur assurantiel


Réglementation focalisée sur l’évaluation et la gestion des risques économiques visant une
meilleure protection du consommateur
Directive articulée autour de trois grands piliers

Pilier 1 Pilier 2 Pilier 3


Exigences quantitatives Exigences qualitatives Information et communication
Principes de valorisation du bilan Principes de gouvernance Etats narratifs : communication
Valeur de marché ou valeur Organisation de l’entreprise Avec le public (SFCR)
cohérente avec le marché Systèmes de contrôle Avec le régulateur (RSR)
Exigences en capital Evaluation qualitative des risques Reporting quantitatif
Proportionnelle aux risques ORSA Rapports annuels ou
Deux niveaux d’exigence qui Risques non pris en compte trimestriels au régulateur
déterminent des degrés de dans les exigences en capital Rapports détaillés sur tous le
surveillance bilan
Plans d’action pour gérer ces
risques

6
SOLVABILITÉ II : LE PILIER 1
Le capital réglementaire sous Solvabilité II : Principes généraux (1/2)

Deux niveaux de fonds propres requis qui déterminent deux niveaux de réponse de la
part du régulateur
Les exigences en capital doivent refléter les risques encourus
Elles sont déterminées par une formule standard de l’EIOPA ou un modèle interne total ou partiel

Le capital de solvabilité (SCR) Le capital minimal (MCR)

Capacité de l’entreprise à résister au pire Niveau minimal de fonds propres


choc tous les 200 ans : VaR 99.5% à un an
Niveau déterminé en fonction de l’activité et
Un calcul par module de risque d’un pourcentage du SCR
Approche modulaire des risques (marché,
assurance, etc.), décomposé en sous-modules En cas de non couverture du MCR
Agrégation des risques par des corrélations Retrait d’agrément
qui intègrent un effet de diversification
Sanctions

En cas de non couverture du SCR


Nécessité d’un plan de redressement
Surveillance réglementaire accrue

7
SOLVABILITÉ II : LE PILIER 1
Le capital réglementaire sous Solvabilité II : Principes généraux (2/2)

Besoins de Besoins de
fonds propres : fonds propres :
risques risques
financiers d’assurance
Besoins de
fonds propres :
risques
- Effets de diversification opérationnels

- Effet d’absorption

= SCR (Besoin de fonds propres)

8
SOLVABILITÉ II : LE PILIER 1
Pilier I: le SCR pour risque de marché

Les risques s’appliquent sur l’actif et le passif

s Écart de duration entre


L’écart de sensibilité taux entre
Taux l’actif et le passif
~30% * taux * écart de duration entre actif et passif actif et passif peut coûter cher
en capital

Type 1 (OCDE & EEE) : 29% - 49%


Selon le type d’action et Type 2 (autres, y compris fonds, private equity, Les actions coûtent cher en
Action le niveau des marchés matières premières, etc.) : 39% - 49% capital
22% dans certains cas

Etats EEE en devise locale et assimilés : 0 Les obligations d’Etats sont les
Selon le type Autres Etats en devise locale : choc réduit grands gagnant
Spread d’obligation, le rating et Crédit : par exemple 2.2% pour un AA 2 ans et Le crédit de maturité courte et de
la duration 35% pour un BB 10 ans rating élevé est traité
Cas particuliers (titrisation, covered…) favorablement

Le risque devise coûte cher en


Devise 25%
capital

Immobilier 25% – sur immobilier L’immobilier direct profite d’un


direct uniquement traitement avantageux
direct
Etats EEE en devise locale et assimilés : 0
Excès d’exposition de
Concen- risque de marché sur un Autres Etats en devise locale : choc réduit
émetteur, selon le type
tration d’émetteur et du rating
Exemple sur autres émetteurs : 0.2% pour 5%
d’exposition sur un AA, 2.6% pour 5% sur un
BB

9
SOLVABILITÉ II
Pilier I: Le SCR pour risque de marché : exemples

L’approche par transparence permet de réduire le SCR

SCR spread, immobilier, actions et devise

Etat zone euro 5 ans en EUR

Etat non EEE A 5 ans en devise


locale couverte

Etat non EEE A 5 ans en EUR

Crédit 5 ans A en EUR

Crédit 5 ans A en USD

Crédit 5 ans BB en EUR

Immeuble

OPCVM immobilier français

Action de l'Eurostoxx 50

Action côtée à Shanghaï en CNY

0% 10% 20% 30% 40% 50% 60%

10
SOLVABILITÉ II : LE PILIER 1
Les enjeux sur le pilier 1

Rendement vs coût du Surplus éligible Focus sur la gestion des


capital risques
SCR
Fonction du risque
Couverture actif-passif
Obligations MCR
• Réduire le SCR et la volatilité du Souveraines
bilan dans un contexte de taux Evolution des business
bas plans dans l’assurance
Crédit « classique »
Recherche de rendement Déplacement de l’offre des
contrats en euros…
Crédit « alternatif » Provisions
• Obligations souveraines et crédit techniques
classique : rendement faible, • Risques portés par l’assureur
SCR spread • Besoin de solution de gestion
Immobilier
• Recherche de rendement avec Contrats en euros actif-passif
des actifs plus risqués (high
yield, émergents) ou moins
liquides (immobilier,
Actions
Contrats en unités de
infrastructure) compte
• Capital requis élevé pour la … Vers les unités de compte
Autres actifs
détention d’actions
• Demande de produits structurés • Risques portés par l’assuré
et à performance absolue pour • Solutions à performance absolue
les contrats en unités de compte

11
SOLVABILITÉ II
Pilier I: Les aménagements

Les aménagements de Solvabilité II : pourquoi, comment ?

Des mesures de transitions pour faciliter le passage de Solvabilité I à Solvabilité II et des adaptations aux
engagements longs ont été introduites en 2014 par la directive Omnibus II

Elles visent à réduire l’impact de l’approche en valeur de marché


Le niveau des taux bas augmente les passifs longs et le coût des garanties sur les produits historiques
La volatilité des « spreads » a un effet asymétrique sur le passif et l’actif

Elles sont adaptées aux contextes nationaux spécifiques et peuvent donner lieu à des exigences
supplémentaires de la part du superviseur

Les mesures « branches longues » et transitoires et leur utilisation dans les stress-tests (Europe)

Les mesures « branches longues » % Les mesures transitoires %

Extrapolation des taux d’actualisation du Taux sans risque (16 ans) 2


100
passif vers 4.2%
Provisions techniques (16 ans) 5
Ajustement de volatilité : baisse des
31
passifs si les spreads augmentent SCR action de 22% à 49% (7 ans) 10
Prime d’adossement : rendement des
7 Fonds propres (7 ans) 8
actifs pour actualiser les passifs couverts

12
SOLVABILITÉ II
Les stress-tests de l’EIOPA (1/2)

Les objectifs et résultats des stress-tests du secteur de l’assurance

Les stress-tests ont été conduits par l’EIOPA en 2014 sur 167 assureurs dans toute
l’Europe

L’objectif est de mesurer la résistance du secteur assurantiel à une situation économique


défavorable
Scénarios catastrophe de baisse prolongée des taux, krach des marchés actions etc.
Adapter en fonction la réglementation et la surveillance du secteur

Certains scénarios mènent à une dégradation significative de la solvabilité des assureurs


Dans la situation initiale non stressée, 14% des assureurs ne couvrent pas le SCR et 8% ne couvrent
pas le MCR
Dans le stress test le plus défavorable, 44% des assureurs ne couvrent pas leur SCR

13
SOLVABILITÉ II : LE PILIER 2
Évaluation et gestion des risques

Intégrer la gestion des risques dans les décisions stratégiques et l’activité


opérationnelle de l’entreprise pour éviter un « capital add/on »

Evaluation
Gestion
des
des
risques :
risques
L’ORSA

Besoin global de solvabilité, respect Gestion opérationnelle


permanent des exigences réglementaires, Suivi et contrôle des limites de risque
adéquation du profil de risque aux Dispositifs de secours (Plan de Continuité
hypothèses d’Activité etc.)
Revue critique des piliers 1 et 3, y compris Principes de bonne gouvernance
les risques non pris en compte Organisation (« quatre yeux ») et
Risque de liquidité et risque souverain compétence des instances dirigeantes et des
Risques sur le business plan fonctions clés

Risques opérationnels et organisationnels Maîtrise de la sous-traitance (gestion d’actif)


Circulation de l’information

14
SOLVABILITÉ II
Pilier III: Information et communication

Information et communication avec le superviseur et le public


Communication claire, cohérente et harmonisée au niveau européen
Support de contrôle et de supervision

Rapports narratifs : quantitatifs et qualitatifs QRT : quantitatifs


Rapport sur la solvabilité et la Rapport régulier au Destiné au contrôleur
situation financière (SFCR) superviseur (RSR)
~75 rapports qui
remplacent les états
Destiné au public Destiné au contrôleur prudentiels précédents
Annuel Tous les trois ans ou sur Sur tout le bilan + Etats
demande
Provisions techniques Nationaux
Contenu similaire mais plus détaillé pour le contrôleur Actifs Spécifiques
MCR
Activité et résultat Profil de risque
SCR
Système de Valorisation du bilan Fonds propres
gouvernance Gestion du capital
+5 / 14 semaines (rapport
Remise 14 semaines après la fin de l’exercice
trimestriel / annuel)

15
SOLVABILITÉ II
Pilier III: Les QRT sur les placements

Principe de proportionnalité
Les exigences dépendent de la taille et du risque
de l’entreprise

Liste des actifs


Résumé de l’actif Liste et information Rapports très détaillés,
par catégorie sur les actifs avec comme enjeux
Transparence
La qualité et le
Importance traitement des
Forte pour le pilier 3 Transparence des Produits titrisés et données

Majeure pour le OPC collatéralisés Le coût des licences


pilier 1 : 49% de SCR Développement de
pour un fonds si pas rapports standardisés
de transparence Dérivés : positions
Résultat sur la pour faciliter la
Approche par allocation et transactions communication
période
cible (2 rapports) (Ampère / BVI / IA)
Regroupement
prudent des risques
Prêt et emprunt de Actifs détenus
<20% de l’actif
titre, repo comme collatéral

16
2 L’EXPERTISE CANDRIAM EN GESTION ASSURANCE

17
L’EXPERTISE CANDRIAM EN GESTION ASSURANCE
Une entité dédiée à la gestion des organismes de pensions, des compagnies
d’assurance ou d’autres entreprises
Une équipe de 19 professionels de la gestion au service des mandats institutionnels
bénéficiant d’une expérience d’au moins 17 ans d’experience

Avec EUR 30,7 Mds euro sous gestion dans différents pays

De la gestion standardisée à la gestion sur mesure

Un Suivi de toutes les classes d’actifs traditionnelles ou segments de marché avec


une expertise approfondie sur les actifs européens

Forte présence dans les pays européens et principalement au Benelux, en France et en


Italie.
Des relations solides et privilégiées avec nos clients
Des clients de grands renoms depuis de nombreuses années

Excellence dans toute la chaîne de valeurs, de l’allocation d’actifs strtatégique à la


construction du portefeuille jusqu’aux reportings au client

Une expertise forte en gestion assurantielle avec un service complet:


Gestion financière
Gestion comptable
ALM et Solvabilité II

BP 2015 Institutional Portfolio Management 18


L’EXPERTISE CANDRIAM EN GESTION ASSURANCE
Une équipe dédiée

Répartition par client Répartition par pays Répartition par classe d’actifs

19
L’EXPERTISE CANDRIAM EN GESTION ASSURANCE
Une entité appuyée par les différentes expertises de Candriam

20
L’EXPERTISE CANDRIAM EN GESTION ASSURANCE
Une entité appuyée par les différentes expertises de Candriam

GESTION INSTITUTIONNELLE DEDIEE


1 Responsable

ALLOCATION D’ACTIFS ET GESTION CLIENTS ET


GESTION OBLIGATIONS GESTION ACTIONS
SELECTION DE FONDS REPORTING
2 Responsables 1 Responsable 1 Responsable
1 Responsable
4 gestionnaires 3 gestionnaires Actions 2 gestionnaires
3 assistants de gestion

Organisation privilégiant une approche globale centrée sur les objectifs du client et une approche
spécialisée par classe d’actifs

Un « Account Manager » dédié pour chaque portefeuille Un spécialiste allocation d’actifs pour chaque portefeuille

Implémentation Allocation d’Actifs + coordination avec le


Relations clients, réunions et présentations
responsable obligataire et/ou actions si investissemnts diriects
Suivi des performances (financière et comptable si d’application)
Allocation d’Actifs + Sélection de fonds pour des mandats de fonds

Un spécialiste actions dédié si investissement direct Un spécialiste obligataire dédié si investissement direct

Gestion en fonction du type de gestion La gestion dépend de la procédure d’application


Gestionnaires spécialisiés par classe d’actifs et participation à la Gestionnaires spécialisés par classe d’actifs et participations à la
stratégie de l’équipe Actions stratégie de l’équipe Obligations

21
L’EXPERTISE CANDRIAM EN GESTION ASSURANCE
Une offre de services complète

Réglementation locale/
Analyse Actif/ Passif européenne Contraintes & Profil du client
(Solvabilité II, IORP II)

Allocation d’actifs stratégique


Long terme

Allocation d’actifs optimisée


Moyen terme

Allocation d’actifs tactique


Court terme

Contrôle du risque à la baisse


Gestion du risque
Construction du portefeuille
Ex-post / ex-ante
ISR

Performance et analyse Rapports financiers,


du risque comptables et réglementaires

22
L’EXPERTISE CANDRIAM EN GESTION ASSURANCE
Gestion intégrée sur base de 4 axes principaux

• Analyses actif-passif en • Allocation d’actifs sur une


collaboration avec le client base dynamique
• Suivi des évolutions • Gestion obligataire
réglementaires couvrant tous les
• Recommandations segments
stratégiques d’allocation Gestion Gestion • Gestion actions pour la
d’actif et de solutions de ALM/ Financière génération d’un surplus à
couverture Solvabilité II long terme

• Contrôle des risques par Contrôle Gestion • Suivi du résultat comptable


des experts indépendants Risques & Comptable et de la réserve de
• Reporting sur mesure Reporting capitalisation
détaillé et transparent • Projections de rendement
couvrant les éléments comptable
comptables, financiers et
réglementaires

23
SOLVABILITE II: L’ACCOMPAGNEMENT DE CANDRIAM À
3 TOUS LES NIVEAUX

24
SOLVABILITE II: L’ACCOMPAGNEMENT DE CANDRIAM À TOUS LES
NIVEAUX
Une gestion d’actif adaptée à l’environnement Solvabilité II

Intégrer dans les décisions de gestion les impacts majeurs de Solvabilité II


Suivi des développements réglementaires et analyse des impacts stratégiques
Construction de portefeuilles efficients en capitaux réglementaires
Reporting transparent et détaillé pour les fonds et les mandats

Pilier 1 Pilier 2 Pilier 3


Exigences quantitatives Exigences qualitatives Information et communication

• Principes de gouvernance
• Principes de valorisation du bilan • Etats narratifs : communication
• Evaluation qualitative et gestion des
• Exigences en capital • Reporting quantitatif
risques (ORSA)

• Allocation d’actif avec prise en • Transparence complète des fonds et


compte de la charge en capital • Calcul du risque financier des mandats
• Investissements efficients en capital • Suivi et contrôle des risques • Informations clés sur les titres
requis détenus

25
SOLVABILITE II: L’ACCOMPAGNEMENT DE CANDRIAM À TOUS LES
NIVEAUX
Le Pilier I: Processus d’investissement

Allocation d’actif Construction du


Vue stratégique
personnalisée portefeuille

Analyses Actif Passif Maximiser le rendement


Sélection des instruments
pour un risque contrôlé
• Approches qualitative et quantitative • Rendement vs risque extrême • Analyse du titre, de l’émetteur
du bilan du client • Allocation d’actif par classe d’actif et • Contribution au risque et au capital
• Contexte réglementaire, objectifs et segment obligataire réglementaire
contraintes comptables • Diversification efficace optimale au
niveau financier et réglementaire

Perspectives financières Solutions personnalisées Des gestionnaires


• Attractivité relative des différentes • Budget de risque individualisé spécialisés
classes d’actif selon des analyses • Stratégies de recherche de • Gestion actions et obligations
économique, fondamentale, rendement et de couverture
technique et quantitative • Ou délégation aux équipes de
• Prise en compte du portefeuille spécialistes (high yield, marchés
existant et pilotage comptable émergents, etc.)

Opportunités Mise en place d’une stratégie


Exposition aux classes
d’investissements et profil du adaptée par des équipes
d’actifs ajustée du risque
client spécialisées

26
SOLVABILITE II: L’ACCOMPAGNEMENT DE CANDRIAM À TOUS LES
NIVEAUX
Le Pilier I: La gestion actif-passif

De la vue stratégique du bilan à une solution d’investissement personnalisée

Analyses actif-passif en vue de comprendre les objectifs et l’environnement du client


Études qualitatives et quantitatives réalisées en interne sur base d’échanges avec le client et ses actuaires

Définition et le suivi du budget de risque permettant de déterminer une allocation d’actif et des stratégies de
couverture des risques adaptées

Suivi de risques individualisé

Deux grands types d’analyses : Analyses déterministes et analyses stochastiques

Analyses déterministes Analyses stochastiques

Suivi des indicateurs clés du bilan : écarts de flux, Vue dynamique des interactions et asymétries sur
de sensibilité taux, duration, BPV le bilan en fonction de scénarios de marché

Scénarios
économiques

Passifs Actifs

Modèles ALM
Interactions actif-
passif et
contraintes

27
SOLVABILITE II: L’ACCOMPAGNEMENT DE CANDRIAM À TOUS LES
NIVEAUX
Le Pilier I: L’allocation d’actifs dans l’environnement Solvabilité II

Une optimisation du profil rendement / 3.5%


risque sous contrainte de capital

Une allocation basée sur les convictions 3.0%

Rendement attendu
Identifier les opportunités sur les différentes classes
2.5%
d’actifs en combinant des analyses fondamentales,
quantitatives, techniques
2.0%

Un budget de risque contrôlé


1.5%
Risques par classe d’actif calibrés sur les risques
extrêmes (CVaR)
1.0%
Dépendances entre classes d’actif en fonction des 7% 8% 9% 10% 11% 12%
scénarios de marché
Market SCR
Une charge en capital limitée
Monétaire / court terme Oblig Etat zone Euro
Estimation du SCR intégrée à la construction du Crédit IG zone Euro Oblig marchés émergents
portefeuille Oblig HY zone Euro Oblig convertibles
Actions zone Euro Actions intl hors EMU
Actions émergentes Immobilier

28
SOLVABILITE II: L’ACCOMPAGNEMENT DE CANDRIAM À TOUS LES
NIVEAUX
Le Pilier I: Gestion obligataire – Processus d’investissement

Rendement ajusté du risque

Comités d’investissement Analyse de crédit des


Perspectives
stratégiques instruments
économiques
Taux / Crédit Titre / Emetteur

Duration et positionnement sur la courbe

Allocation par segment obligataire


Souveraines / indexées à l’inflation / sécurisées / crédit IG / crédit HY / subordonnées

Sélection de titres

Analyse actif-passif Impacts comptables


Capital réglementaire
Budget de risque / profil des Plus et moins values / réserve de
Par catégorie / notation / duration
engagements capitalisation

Solutions adaptées au profil de risque du client

29
SOLVABILITE II: L’ACCOMPAGNEMENT DE CANDRIAM À TOUS LES
NIVEAUX
Le Pilier I: Gestion obligataire - Les enjeux (1/3)

1.8
Espagne
1.6

Niveau du taux 10 ans


Solvabilité II incite à mettre en place une Italie
1.4
gestion actif-passif adéquate 1.2
Réduire la volatilité du bilan 1.0 France Taux
0.8 swap
Dégager des fonds propres
0.6
0.4 Allemagne
0.2
La baisse des taux fait paraître les
0.0
solutions de couvertures coûteuses 0% 25% 50% 75% 100%
La hausse de la valeur des passifs nécessite Corrélation avec le taux swap 10 ans
de mobiliser un montant d’actifs important
7.0
Pour un rendement récurrent attendu faible

Rendement à échéance
6.0
5.0 Dette pays émergents5
Un écartement des swap spreads peut
4.0
rendre la couverture inadéquate Crédit HY4
3.0
Sous Solvabilité II, les passifs d’assurance
2.0 Zone Euro2
sont actualisés aux taux swaps
1.0 Crédit IG3
Allemagne1
0.0
-25% 0% 25% 50% 75% 100%
Corrélation avec le taux swap 5 ans

1JPM Germany, 2JPM EMU, 3Iboxx Euro Corp, 4Merrill Lynch Euro High Yield, 5JP Morgan Emerging markets
30
SOLVABILITE II: L’ACCOMPAGNEMENT DE CANDRIAM À TOUS LES
NIVEAUX
Le Pilier I: Gestion obligataire - Les enjeux (2/3)

Evolution des taux d’Etats et de swap à 10 ans et du crédit d’entreprise


8.0

7.0

6.0

5.0 Swap
France
4.0
Allemagne
3.0
Italie
2.0 Espagne
1.0 Iboxx Euro Corp

0.0
00/yyyy
00/yyyy
00/yyyy
00/yyyy
00/yyyy
00/yyyy
00/yyyy
00/yyyy

Enjeux financiers Enjeux comptables Enjeux réglementaires

• Couverture actif-passif
• Suivi et pilotage du rendement • Couverture actif-passif
• Sélection de titres en fonction de comptable et des provisions • Optimisation de la charge en
leur rendement et leur qualité de réglementées capital pour risque de spread
crédit (émetteur, subordination…)

31
SOLVABILITE II: L’ACCOMPAGNEMENT DE CANDRIAM À TOUS LES
NIVEAUX
Le Pilier I: Gestion obligataire - Les enjeux (3/3)

BTPS 1 1/2 06/01/25


Obligation souveraine
italienne (BBB)
Maturité 2025
Duration 9.1 ans
Rendement à terme : 1.86%
Asset swap spread 87 bps
SCR spread: 0%

LGFP 6.85 11/06/17 EDF 4 11/12/25

?
Obligation senior unsecured Obligation senior unsecured
Lafarge (BB+) EDF (A+)
Maturité 2017 Maturité 2025
Duration 2.2 ans Duration 8.7 ans
Rendement à terme : 1.79% Rendement à terme : 1.35%
Asset swap spread 165 bps Asset swap spread 42 bps
SCR spread : 9.9% SCR spread : 9.6%

32
SOLVABILITE II: L’ACCOMPAGNEMENT DE CANDRIAM À TOUS LES
NIVEAUX
Le pilier I: Gestion obligataire - Des outils d’aide à la décision

Sélection de titres en fonction de leur rendement ajusté du SCR

Obligations d’Etats Crédit d’entreprises


Asset Swap  Asset Swap 
AAA AA A BBB BB B AAA AA A BBB BB B
Spread (bps) Spread (bps)
1Y ‐ 3Y ‐32.4 ‐28.3 ‐25.1 ‐1.1 12.7 1Y ‐ 3Y ‐0.2 11.1 69.7 173.6 474.1
3Y ‐ 5Y ‐31.5 ‐23.0 ‐4.6 31.3 55.5 3Y ‐ 5Y ‐12.2 18.6 21.5 81.8 201.7 536.2
5Y ‐ 7Y ‐30.2 ‐18.8 23.1 80.9 115.9 5Y ‐ 7Y 23.5 25.8 34.1 90.3 246.7 399.5
7Y ‐ 10Y ‐27.2 ‐7.2 41.2 109.1 151.0 7Y ‐ 10Y 36.7 45.1 101.9 239.9 404.7
> 10Y ‐17.9 22.1 53.0 158.8 192.3 > 10Y 43.9 42.7 72.5 123.4 352.1
Indice JP Morgan EMU
SCR spread AAA AA A BBB BB B

1Y ‐ 3Y 2.5% 2.8% 5.4% 9.6% 14.6%


3Y ‐ 5Y 3.6% 4.8% 5.7% 10.1% 17.8% 29.7%
5Y ‐ 7Y 5.0% 6.0% 7.7% 13.8% 24.5% 40.4%
7Y ‐ 10Y 7.5% 9.2% 17.3% 30.0% 50.3%
> 10Y 8.0% 9.3% 11.7% 22.0% 40.0%
Return on 
AAA AA A BBB BB B
capital *
1Y ‐ 3Y ‐0.1% 3.9% 13.0% 18.1% 32.4%
3Y ‐ 5Y ‐3.3% 3.9% 3.7% 8.1% 11.3% 18.1%
5Y ‐ 7Y 4.7% 4.3% 4.5% 6.5% 10.1% 9.9%
7Y ‐ 10Y 4.9% 4.9% 5.9% 8.0% 8.0%
> 10Y 5.5% 4.6% 6.2% 5.6% 8.8%
* Asset Swap Spread / SCR spread
Indices Iboxx Euro Corporate Senior Ex Financial &
ML Euro High Yield BB-B Non-Financial

33
SOLVABILITE II: L’ACCOMPAGNEMENT DE CANDRIAM À TOUS LES
NIVEAUX
Le Pilier I: Gestion action - Les enjeux

Performance des actions zone euro (MSCI EMU)


40%
30%
20%
10%
0%
2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
-10%
-20%
-30%
-40%
-50%

Enjeux financiers Enjeux comptables Enjeux réglementaires

• Surplus de performance • Rendement récurrent • Gestion d’une charge en


• Contrôle des risques • Risque de dépréciation capital élevée

34
SOLVABILITE II: L’ACCOMPAGNEMENT DE CANDRIAM À TOUS LES
NIVEAUX
Le Pilier I: Gestion action - Construction de portefeuille

Vues stratégiques

Perspectives économiques

Comités d’investissement stratégiques


Allocation d’actifs / actions

Lignes directes Fonds de diversification


Analyse Délégation à des gestionnaires
Filtre quantitatif fondamentale spécialisés
Valorisation / Avantage compétitif /
croissance / qualité Marchés émergents / obligations convertibles /
Business model / Juste
stratégies spécifiques d’exposition aux actions
valeur / secteur

Gestion des risques et du capital Gestion des impacts comptables


réglementaire Suivi des plus ou moins values latentes PRE / PDD /
Couvertures dynamiques / achat d’options lignes directes distribuant des dividendes élevés

Adaptation au profil de risque du client

35
SOLVABILITE II: L’ACCOMPAGNEMENT DE CANDRIAM À TOUS LES
NIVEAUX
Le Pilier I: La couverture action par dérivés
Comment réduire le cout du capital en actions via l’utilisation d’une couverture
optionnelle ?
Les couvertures optionnelles sont reconnues comme stratégies de réduction des
risques sous Solvabilité II
Elles constituent un transfert effectif de risque économique
Sous condition sur l’option elle-même, sur son émetteur et sur le risque de base avec son
sous-jacent

Elles permettent donc une participation à la hausse des marchés avec une
réduction du risque de perte et donc du besoin en capital
Elles sont très utile pour limiter les pertes en cas de baisse rapide et imprévue des marchés
Mais une couverture optionnelle peu coûter cher
Les options constituent une assurance contre les pertes, il faut les financer
Une stratégie optionnelle classique ne permet d’offrir qu’une participation à la hausse des marchés

36
SOLVABILITE II: L’ACCOMPAGNEMENT DE CANDRIAM À TOUS LES
NIVEAUX
Le Pilier II: Un accompagnement sur les risques de marché

La gestion d’actif sous le pilier 2

En tant que prestataire de services externalisés, la gestion d’actif fait l’objet d’un point
d’attention important du régulateur

Candriam accompagne ses clients sur les exigences du pilier 2


Dans la certification de la qualité des valorisations transmises
Dans l’évaluation des risques financiers non couverts par la formule standard

Évaluation des risques Suivi et contrôle des risques

Un processus rigoureux de valorisation Un strict contrôle de limites


Contrôles de cohérence sur les données externes Exposition par actif, émetteur, classe d’actif etc.
Certification ISAE3402 type 1 CharlesRiver©
22 spécialistes du contrôle des risques au sein Suivi et gestion dynamique des risques
d’un département indépendant financiers
Utilisation de RiskMetrics©, un outils robustes de Communication étroite avec le client
mesure des risques de marché et de crédit

37
SOLVABILITE II: L’ACCOMPAGNEMENT DE CANDRIAM À TOUS LES
NIVEAUX
Le Pilier II: Le contrôle indépendant des risques

Risques de crédit

Risques de contrepartie
Risques de marché
et d’intermédiation

Risques réglementaires
Risques de liquidité
et contractuels

Contrôle
Risques opérationnels
des risques Risques de modèle

Identifier les différentes natures


de risques
Assurer le suivi de ces risques
via l’implémentation et le contrôle
de limites et d’indicateurs de risque
Informer la direction de Candriam
sur l’évolution des risques

38
SOLVABILITE II: L’ACCOMPAGNEMENT DE CANDRIAM À TOUS LES
NIVEAUX
Le Pilier III: Les rapports règlementaires QRT

Candriam propose à ses clients des rapports au format réglementaire


Liste et information sur les actifs : le rapport S.06.02
Clients sous mandat principalement
37 informations / colonnes

Portfolio, fund number, matching portfolio number, assets held in unit linked and index linked
Portfolio Level
contracts, identification code, identification code type,
Asset ID Code, Asset ID Code Type, Asset pledged as collateral, Country of custody, Custodian,
Quantity, Par Amount, Valuation Method, Acquisition price, Total Solvency II amount, Accrued
interest, Item Title, Issuer Name, Issuer Code, Type of issuer code, Issuer Sector (NACE), Issuer
Instrument Level Group, Issuer Group Code (LEI), Type of issuer group code, Issuer country, Currency, CIC,
Infrastructure Investment, Participation, External rating, Nominated ECAI (External Credit
Assessment Institution), Credit quality step, Internal rating, duration, Unit Solvency II price, Unit
percentage of par amount Solvency II price, Maturity date

Approche par transparence des fonds collectifs d’investissements : le rapport S.06.03


Données agrégées
6 informations / colonnes

Portfolio Level Collective Investments undertaking ID Code, Collective Investments undertaking ID Code type
Underlying asset category (Government bonds, Corporate, Listed Equity,…), Country of Issue, Currency
Aggregation key
(reporting/foreign), Total Amount

39
SOLVABILITE II: L’ACCOMPAGNEMENT DE CANDRIAM À TOUS LES
NIVEAUX
Le Pilier III: Les rapports au format Ampère / BVI / IA

Le format Ampère fournit une information plus complète pour permettre les calculs de
SCR prévus dans le pilier 1
126 informations / colonnes
Certaines données sont souhaitables ou optionnelles comme le calcul du SCR

Fund Identification name, currency, identification code, valuation date, number of shares…
Fund Characteristics Net assets, modified duration, custody country,…
Instrument identification name, identification code, type of identification code…

Valuation & Exposure currency, quantity, nominal, clean valuation in instrument/fund currency, exposure, weights,…

name, identification code, country, economic area, identification of the group (LEI), group name, sector
Issuer data
(NACE), « credit quality step »,…
Instrument risk data Modified duration, convexity, credit sensibility,…
IR instrument -
Coupon frequency, maturity, call/put date,…
Characteristics
Derivatives -
call/put, strike, type, maturity, name/code of the underlying, underlying CIC,…
Characteristics
Main data State guarantee, covered, …

40
SOLVABILITE II: L’ACCOMPAGNEMENT DE CANDRIAM À TOUS LES
NIVEAUX
Le Pilier III: Estimation du SCR marché

Candriam estime en interne le SCR marché par actif et par module de risque
Candriam calcule un SCR marché sur ses fonds depuis 2011
Approche par transparence pour les fonds gérés par Candriam
Calcul des risques de taux à la hausse et à la baisse, des actions type 1 et type 2 pour permettre
l’agrégation avec d’autres portefeuilles

Candriam Bonds Total Return
ESTIMATION DU SCR DE MARCHE
31.03.2015
SCR Int Rates Up 2.62%
SCR Int Rates Down 2.27%
SCR Spread 8.11%
SCR Equity type 2 4.25%
SCR Currency 10.65%
SCR Concentration 2.57%
Market SCR 18.49%

41
www.candriam.com
blog.candriam.com

AMSTERDAM
LUXEMBOURG
BRUSSELS
MADRID
DUBAI
MILAN
FRANKFURT
PA R I S
G E N E VA

LONDON

This document is provided for information purposes only, it does not constitute an offer to buy or sell financial instruments, nor does it represent an investment recommendation or confirm any kind of transaction, except where
expressly agreed. Although Candriam selects carefully the data and sources within this document, errors or omissions cannot be excluded a priori. Candriam cannot be held liable for any direct or indirect losses as a result of the
use of this document. The intellectual property rights of Candriam must be respected at all times, contents of this document may not be reproduced without prior written approval.
Warning: Past performances of a given financial instrument or index or an investment service, or simulations of past performances, or forecasts of future performances are not reliable indicators of future performances. Gross
performances may be impacted by commissions, fees and other expenses. Performances expressed in a currency other than that of the investor's country of residence are subject to exchange rate fluctuations, with a negative or
positive impact on gains. If the present document refers to a specific tax treatment, such information depends on the individual situation of each investor and may change.
The present document does not constitute investment research as defined by Article 24, paragraph 1 of the Commission Directive 2006/73/EC. Candriam stresses that this information has not been prepared in compliance with the
legal provisions promoting independent investment research, and that it is not subject to any restriction prohibiting the execution of transactions prior to the dissemination of investment research.
Candriam consistently recommends investors to consult via our website www.candriam.com the key information document, prospectus, and all other relevant information prior to investing in one of our funds. These documents are
available either in English or in local languages for each country where the fund’s marketing is approved.

Vous aimerez peut-être aussi