Vous êtes sur la page 1sur 17

SYSTÈME DE NUMÉRATION :

DÉCIMAL, BINAIRE, OCTAL ET


HEXADÉCIMAL

- Système de numération base b


- Système de Numération base 2 (Binaire)
- Opération d’Addition dans un système de numération
- Conversion binaire Octal, binaire Hexadécimal.

Réalisé par : OUZEGGANE Redouane


Département de Technologie
Faculté de Technologie – Université A.Mira, Bejaia
Année Universitaire 2015/2016
SYSTÈME DE NUMÉRATION BASE QUELCONQUE (1/3)

Définition
 Soit b un nombre naturel (entier positif) supérieur ou égale à 2. Soit N un
nombre entier quelconque. Dans le système de numération à base b, le
nombre N peut s’écrire comme suit :
N = (cncn-1…..c3c2c1c0)b
Tel que : chaque chiffre ci (i=0…n) est un nombre entier entre 0 et (b-1), c-
à-d : 0 ≤ ci  b
 L’écriture N = (cncn-1…..c3c2c1c0)b tel-que : b-0,1 et pour chaque i=0…n

0 ≤ ci  b signifie que :
N = c0b0 + c1b1 + c2b2 + … + cnbn ……… (1)
• Le résultat de cette formule est en décimal (base 10).
• Pour Convertir un nombre de Système b vers le système base 10, il suffit
d’utiliser la formule (1).
 Exemple :
 (2301)4 = 140 + 041 + 342 + 243 = 1 + 0 +48 + 128 = 177 = (177)10

1ère Année Technologie Année Universitaire


01/16 : 2015/2016
SYSTÈME DE NUMÉRATION BASE QUELCONQUE (2/3)

Conversion du Système 10 vers Système b


 Soit N un nombre écrit dans la base 10. Pour convertir le nombre N vers le
système de numération base b (b-0,1), il suffit d’appliquer la formule
suivante :

N b
Chiffre du Poids faible
r0 q0 b
r1 q1 b
r2 q2 N = (rnrn-1…..r3r2r1r0)b
.
.
. Chiffre du Poids Fort
qn-1 b
rn qn = 0

Puisque les ri sont des restes de division, donc 0 ≤ ri  b (division euclidienne)

1ère Année Technologie Année Universitaire


02/16 : 2015/2016
SYSTÈME DE NUMÉRATION BASE QUELCONQUE (3/3)

Exemple de Conversion à partir de la base 10


 Par exemple : N = 55 et b = 5 :
Chiffre du Poids faible

55 5
0 11 5 55 = (210)5
1 2 5
2 0
Chiffre du Poids fort

N =5Q+R
On arrête la division 55 = 5  11 + 0
puisque le quotient = 0 11 = 5  2 + 1
2=5 0+2

Le dernier
premierreste
restede
dedivision
divisionest
estlelechiffre
chiffredu
dupoids
poidsfort (le(le
faible plus à gauche)
plus à droite)

1ère Année Technologie Année Universitaire


03/16 : 2015/2016
SYSTÈME DE NUMÉRATION BASE 2 (1/4)
Conversion Base 10 vers Base 2 (1ère méthode)
Dans la base 2, nous avons deux chiffres : 0 et 1.
Pour convertir un nombre de la base 10 vers la base 2, on utilise les
divisions euclidiennes successives par 2 jusqu’à avoir un quotient égale à 0.
Exemple : 2014 = (?)2
N =2  Q+R
Chiffre du Poids faible (le plus à droite)
2014 = 2  1007 + 0
1007 = 2  503 + 1
503 = 2  251 + 1
251 = 2  125 + 1
125 = 2  62 + 1
62 = 2  31 + 0
2014 = (11111011110)2
31 = 2  15 + 1
15 = 2  7+1
7=2 3+1
3=2 1+1
1=2 0+1 Chiffre du Poids fort (le plus à gauche)

1ère Année Technologie Année Universitaire


04/16 : 2015/2016
SYSTÈME DE NUMÉRATION BASE 2 (2/4)
Conversion Base 10 vers Base 2 (2ème méthode)
 Pour convertir un nombre de la base 10 vers la base 2, nous pouvons
utiliser la méthode de tableau (c’est mieux de faire les puissances à
partir de la droite).
12 11 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1 0 k
4096 2048 1024 512 256 128 64 32 16 8 4 2 1 2k

Comment utiliser ce tableau :


• Pour Convertir de la base 10 vers la base 2 ?
• Et pour Convertir de la base 2 vers la base 10 ?

1ère Année Technologie Année Universitaire


05/16 : 2015/2016
SYSTÈME DE NUMÉRATION BASE 2 (3/4)
Conversion Base 10 vers Base 2 (2ème méthode)
 Prenons l’exemple suivant : 12 = (?)2
12 11 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1 0 k
4096 2048 1024 512 256 128 64 32 16 8 4 2 1 2k
1 1 0 0

On suit les étapes suivantes : 12 = (1100)


2
1. On cherche la valeur 12 dans le tableau : Si la valeur existe, on passe à l’étape 3.
Sinon
Les on passe
étapes 1, 2 età 3l’étape 2.3
veulent La=valeur
dire :2+1 12
= n’existe
On écrit (11)
le nombrepas.décimale
Donc, onsous
passe à l’étape
forme de la2.
2
2.somme
On cherche la plus grande valeur qui soit inférieure
de valeurs prises dans la tableau ci-dessus. En suite  mit
à 12 on On 1trouve la valeur 8.
pour chaque
Donc :12 = 8 + 4. Onvaleurrefait trouvée,
l’étape 1 et
pour la valeur 4
6 = 4+2 = 0(110)
pour les autres.
3. On mis 1 dans les cases correspondants aux 2valeurs trouvées, et 0 dans les autre
cases (Valeurs non utilisées). Ici, nous avons trouvé 8 et 4.
9 = 8+1 = (1001)2

1ère Année Technologie Année Universitaire


06/16 : 2015/2016
SYSTÈME DE NUMÉRATION BASE 2 (4/4)
Conversion Base 10 vers Base 2 (2ème méthode)
 (2014)10 = (?)2
12 11 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1 0 k
4096 2048 1024 512 256 128 64 32 16 8 4 2 1 2k
1 1 1 1 1 0 1 1 1 1 0

2014 = 1024 + 990


2014 = 1024 + 512 + 478
2014 = 1024 + 512 + 256 + 222
2014 = 1024 + 512 + 256 + 128 + 94
2014 = 1024 + 512 + 256 + 128 + 64 + 30
2014 = 1024 + 512 + 256 + 128 + 64 + 16 + 14
2014 = 1024 + 512 + 256 + 128 + 64 + 16 + 8 + 6
2014 = 1024 + 512 + 256 + 128 + 64 + 16 + 8 + 4 + 2

2014 = (11111011110)2

1ère Année Technologie Année Universitaire


07/16 : 2015/2016
OPÉRATION D’ADDITION (1/4)
Dans un système à base b
 Soit N1 et N2 deux nombres qui s’écrivent dans le système de numération à
base b comme suit :
 N1 = (xnxn-1….x2x1x0)b et N2 = (ymxm-1….y2y1y0)b.
 Comment faire la somme N1+N2 dans la base b ?
 Pour réaliser la somme N=N1+N2 dans le système de numération base b, on
suit les étapes suivantes :
 1- Soit i = 0 et r = 0 (On commence par le poids faible et le retenu =0)
 2- On fait l’addition : zi = xi+yi+r Cette addition est x réalisée en base 10.
 3- Si zi < b alors : r0 et i  i+1 , ensuite on refait l’étape 2.
 4- Si zi >= b alors : zi  zi – b ; r1 et i  i+1, en suite on passe à l’étape 2.
 Le résultat de la somme est : N = (zkzk-1…..z2z1z0)b

1ère Année Technologie Année Universitaire


08/16 : 2015/2016
OPÉRATION D’ADDITION (2/4)
Dans un système à base b
 Soit N1 et N2 deux nombres qui s’écrivent dans le système de
numération à base 3 comme suit :
 N1 = (2012)3 et N2 = (202)3.
 Pour réaliser la somme N=N1+N2 dans le système de numération à base
b, on suit les étapes suivantes :
 1- Nous avons i=0 et r=0;
 2- On commence par le poids faible : zi = xi + yi + r  z0 = 2 + 2 + 0 = 4
 3- Nous avons z0 >= 3 alors r = 1 et z0 = 4-3 = 1  Z0 = 1
 2- On refait le calcul pour i = 1 : zi = xi + yi + r  z1 = 1 + 0 + 1 = 2
 3- Nous avons zi < 3 alors r=0 et z1 = 2
 … On continue de la même façon, on trouve le résultat suivant :

N = (2012)3 + (202)3 = ( 2 2 2 1)3


(2)3 + (1)3 = (10)3
1ère Année Technologie Année Universitaire
09/16 : 2015/2016
OPÉRATION D’ADDITION (3/4)
Dans le système à base 2
(0)2 + (1)2 = (1)2
(1)2 + (1)2 = (10)2
(10)2 + (1)2 = (11)2
(11)2 + (1)2 = (100)2
(100)2 + (1)2 = (101)2
(101)2 + (1)2 = (110)2
(110)2 + (1)2 = (111)2
(111)2 + (1)2 = (1000)2
(1000)2 + (1)2 = (1001)2
(1001)2 + (1)2 = (1010)2
(1010)2 + (1)2 = (1011)2
(1011)2 + (1)2 = (1100)2
(1100)2 + (1)2 = (1101)2
(1101)2 + (1)2 = (1110)2
1ère Année Technologie (1110) +Universitaire
Année (1)
10/16= (1111)
: 2015/2016
OPÉRATION D’ADDITION (4/4)
Exemples
 On Essaie d’appliquer la méthode indiqué dans la DIAPO N° 9 :

1
77 7+2 = 9  9 - 8 = 1
+ 52 7 + 5 + 1 = 13  13 - 8 = 5
= 1 51
8

1 1 1 1 1
101 203 53
+ 111 + 033 + 33
= 11 0 0 = 3 02 = 1 30
2 4 6

1ère Année Technologie Année Universitaire


11/16 : 2015/2016
CONVERSION BINAIRE, OCTAL, HEXADÉCIMAL

Conversion d’une base b vers une autre base d


 Pour convertir une nombre d’une base b vers une base d, il
faut :
 Convertir le nombre de la base b vers la base 10 : utiliser la somme
des multiplications des chiffres par poids de la base : (c0b0 + c1b1
+ c2b2 + … + cnbn) ;
 Convertir le résultat trouvé ci-dessus à la base d en utilisant les
divisions euclidiennes successives.
 Exemple : convertir (201)3 = (?)5
 Somme des multiplications : (201)3=130+031+2 32=19
 On divise 19 par 5
 19 = 5  3 + 4
 3=50+3
 Donc (201)3 = (34)5

1ère Année Technologie Année Universitaire


12/16 : 2015/2016
CONVERSION BINAIRE, OCTAL, HEXADÉCIMAL

Conversion de la base 2 à la base 8


 Dans le cas d’une conversion d’une base b vers une base d tel-que : d = bk. Tel-que
k un nombre entier supérieur à 1 (k > 1), chaque k chiffres de la base b seront
remplacés par un chiffre de la base d. Il suffit d’utiliser un tableau de
correspondance.
 Par exemple : pour la conversion de la base 2 vers la base 8. Nous avons 8=23. On aura le
tableau suivant :
Base 8 Base 2
2 1 0 k 0 000
4 2 1 2k 1 001

6 5 7 2 010
3 011
(110101111)2= (110 101 111)2
4 100
5 101
(110101111)2= (657)8
6 110
7 111

1ère Année Technologie Année Universitaire


13/16 : 2015/2016
CONVERSION BINAIRE, OCTAL, HEXADÉCIMAL

Conversion de la base 8 à la base 2


 Pour convertir un nombre de la base 8 vers la base 2, on replace chaque chiffre
octal (base 8) par 3 chiffres binaires (base 2).
 Par exemple : (750237)8 = (?)2.

2 1 0 k Base 8 Base 2
4 2 1 2k 0 000
1 001

(650237)8 2 010
3 011
4 100
5 101
(
110 101 000 100 101 111)2
6 110
7 111

1ère Année Technologie Année Universitaire


14/16 : 2015/2016
CONVERSION BINAIRE, OCTAL, HEXADÉCIMAL

Conversion de la base 2 à la base 16


 Comme pour la base 8, nous avons 16 = 24.
Base 16 Base 2 Base 16 Base 2
0 0000 8 1000
3 2 1 0 k
1 0001 9 1001
8 4 2 1 2k
2 0010 A 1010
3 0011 B 1011
4 0100 C 1100
5 0101 D 1101
6 0110 E 1110
7 0111 F 1111
1 A F

(110101111)2= (0001 1010 1111)2 (110101111)2= (1AF)16

1ère Année Technologie Année Universitaire


15/16 : 2015/2016
RÉSUMÉ
 Dans le système de numération à base b, il y b chiffre : de 0 à (b-
1).
 Dans le système de numération à base 2, il y a 2 chiffres : 0 et 1.

 Dans le système de numération à base 8, il y a 8 chiffres : 0, 1, …


7.
 Dans le système de numération à base 16, il y a 16 chiffres: 0,1,
…,9, A, B, C, D, E, F. (A=10, B=11, …, F=16)
 Lorsqu’on fait des opération d’addition sur la base b, il faut pas
avoir des chiffres supérieur ou égale à b .
 On utilise des tableaux de correspondance pour convertir entre
les systèmes : binaire, octal et hexadécimal.

1ère Année Technologie Année Universitaire


16/16 : 2015/2016

Vous aimerez peut-être aussi