Vous êtes sur la page 1sur 1
VOM est, une fois de plus, en situation critique par la faute de dirigeants qui ne cessent d’accumuler les erreurs, Nous pourrions les énumérer en détail mais cela serait évidemment trop long, Actuellement, la situation sportive est trop incertaine et nous ne ferons pas un bilan dés aujourd'hui. Non, aujourd'hui, c'est aspect économique qui nous interpelle car nous y sommes directement liés... En effet, devant "impasse financiére dans laquelle se retrouve notre club, les dirigeants sollicitent les supporters les plus fidéles, ceux qui s'abonnent, pour renflouer les caisses. ‘Vous avez regu un mail afin de vous informer des conditions du dédommagement pour les matches non joués suite a la crise du Coronavirus : avoir a valoir la saison prochaine, remboursement dans 18 mois ou ‘« soutenir le club en renongant a avoir », I nous semblait logique, il y a un mois, de laisser cette somme au club afin de I'aider dans une période difficile. Cependant, les précisions apportées depuis nous aménent 4 nous interroger : comment en sommes- nous arrivés a un tel déficit ? Alors oui, comme an nous I'a expliqué, I'absence de droits TV et de billetterie depuis mars n’a pas aidé les choses mais il est bien évident que nous arrivons & une rupture financiére résultant d'années de gestion calamiteuse. est facile de réclamer un effort financier aux supporters en faisant jouer leur amour inconditionnel du club alors que, dans le méme temps, le président est incapable de tenir un vestiaire aux prétentions salariales astronomiques dont il est pourtant le seul responsable. De plus, une particularité se rajoute lors de ce « renoncement a I'avoir » :20% seront alors reversés d'office au profit de I'OM Fondation. La aussi, pour nous faire passer la pilule, Y'action sociale de cette structure est mise en avant, ‘Cependant, & ce jour, nous ne savons pas comment sera utilisé cet argent car cette fondation peut alterner Je bon comme te mauvais, en aidant aussi bien des associations locales qu’en financant la reconstruction de Notre Dame de Paris. ‘Comment peut-on nous obliger 4 cotiser pour des actions dans lesquelles nous ne nous retrouvons pas ? Pour ces raisons, le choix de laisser au club cet argent ne nous apparait plus comme une évidence. Est-ce. vraiment 4 nous de palier I'incompétence de nos dirigeants ou la désinvolture des joueurs ? ‘Nous ne connaissons pas le montant de cet « avoir » mais nous tablons sur une quarantaine d’euros. Nous n‘oublions pas étre dans une des villes les plus pauvres de France et nous connaissons la valeur de cette somme qui peut servir a des besoins impérieux en ces moments difficiles. Serait-il correct d’influencer le choix de chacun en cette période ? Pour ces raisons, nous ne donnerons pas de consigne. Que chacun agisse selon son libre-arbitre. Et, 3 ceux qui estiment devoir récupérer cet argent, compte tenu de tous ces éléments, qu’ils le fassent sans scrupule et sans se sentir pour autant «un mauvais supporter». Nous dénongons depuis des années l'incompétence des personnes a la téte de notre club (propriét président) et nous continuerons a le faire a chaque fois que nécessaire. DIRIGEANTS CASSEZ-VOUS TOUS ! ALLEZ YOM |