Vous êtes sur la page 1sur 7

Les

 pronoms  impersonnels  et  les  


construc/ons  impersonnelles  
Anita  Thomas  
Plusieurs  
1.  J’ai  plusieurs  idées  pour  rénover  ce<e  chambre.  
2.  J’en  ai  plusieurs.  
3.  Une  de  mes  idées  est  de  peindre  les  murs  en  
vert.  Une  autre  de  mes  idées  est  de  peindre  la  
porte  en  jaune.  
4.  Plusieurs  de  mes  idées  sont  complètement  
folles.  
5.  Plusieurs  des  idées  de  ce<e  folle  sont  
irréalisables.  
IL  –  CE  –  CELA  –  ÇA  
Sujet  formel  
•  Il  pleut.  
•  Il  arrive  beaucoup  de  monde.  
•  Il  a  été  demandé  de  faire  respecter  la  règle.  
–  il  =  en  général  
•  *Il  a  été  demandé  de  mener  la  séance.  
–  il  =  Jean  
•  Ici  le  «  il  »  /ent  la  place  de  sujet,  mais  il  n’a  
pas  de  «  contenu  ».  
Expressions  de  temps  et  de  météo  
•  il  
•  Il  est  tôt,  il  est  17h.  
•  Il  fait  beau  mais  il  fait  du  vent.  
Verbe  être  et  verbes  lexicaux  
•  avec  le  verbe  être  on  u/lise  «  il  »  dans  les  
expressions  fixes  
•  sinon  on  préfère  ça,  ce,  cela.  
•  ça  est  plutôt  familier,  plutôt  u/lisé  à  l’oral  
–  Ça  serait  pas  sympa.  
•  Pour  remplacer  le  ça  de  l’oral  pour  les  verbes  
lexicaux,  on  écrit  cela  
–  ‘ça  fait  mal’  –  cela  fait  mal  
–  ‘ça  s’fait  pas’  –  cela  ne  se  fait  pas  
•  avec  le  verbe  être  le  plus  souvent:  ce  
–  c’est  intéressant,  c’est  pénible,  c’est  permis  
il  fait  
•  il  fait  =  personnel  ou  impersonnel?  
•  En  principe,  dès  qu’on  peut  interpréter  le  «  il  »  comme  
une  référence  à  un  élément  antérieur,  on  le  fera.  
•  Le  «  il  »  impersonnel  est  beaucoup  moins  fréquent  
qu’en  suédois:  
–  Il  dort  beaucoup  de  monde  ici  est  OK,  mais  rare.  
•  Difficile  à  u/liser  avec  les  verbes  lexicaux:  
–  Det  tar  /d  /  It  takes  /me  
–  *Il  prend  du  temps.  (impossible  à  interpréter  comme  
impersonnel)  
–  Cela/Ça  prend  du  temps