Vous êtes sur la page 1sur 7

EDC#6 ­ Gali Doon Phon ­ Devoir 1 ­ Carte conceptuelle 

DEVOIR 1 : Carte conceptuelle


 

Prérequis du devoir :
● avoir suivi la semaine 1 du parcours classique 
⚠​ Il est f​
ortement recommandé d’avoir suivi le module facultatif “​
Cartes Conceptuelles et 
mind mapping​ ⚠  
”​

Si  vous  ne  l'avez  pas  encore  fait,  allez  lire  le  synopsis  détaillé  ​
[Parcours 
avancé]  Synopsis  de  l'étude  de  cas  (Nouveau  !)  qui  donnera  du contexte aux 
exercices 

  

Objectifs Pédagogiques : 
● Rendre  clair  ce  qui  est  complexe  :  La  carte  conceptuelle  va  vous  permettre  de 
vous  souvenir  d’une  quantité  importante  d’informations  et  de  les  organiser  en   les 
structurant  et  en  les  hiérarchisant.  Vous  apprendrez  à  décomposer  des  questions 
complexes pour les traiter plus facilement. 
 
● :  En  sollicitant  vos  capacités  cognitives1  les  limites de l’écrit  et de 
Faciliter  le  travail  ​
l’oral  sont  dépassées.  Vous  apprendrez  à  améliorer  votre  travail  en  groupe,  à 
préparer des exposés et vous mémoriserez plus facilement des textes, cours... 
 
● Communiquer  par  le  visuel  ​ :  une  meilleure  compréhension,  mémorisation  et 
amélioration  de  la   créativité  en  faisant  émerger  de   nouvelles  idées,  ce  qui  rend  la 
communication plus fluide et plus facile.  

Enoncé : 
 
“A  la  fin   du  23e​
  siècle  de  notre  calendrier  terrestre,  alors  que  la  terre  frôle  les  15 
milliards  d’habitants,  il  est  de  plus  en  plus  difficile  de  satisfaire  tout  ce  monde.  Nos 
ressources  sont  par  ailleurs  limitées.  De  plus,  les  guerres  ont  bien  fragilisé  notre 
planète.  Cela  fait  déjà  près  d’un  demi   siècle  que  l’étude  des  planètes  de  notre 
système  solaire  est  en  place  et  finalement,   Mars  se  révèle   être  la  planète  qui 
regroupe  tous  les  critères  définis   par  nos  scientifiques  pour  devenir  la  première 
planète  colonisée  par  l’homme.  Au  terme  de  longs  pourparlers,  les  populations  de 
tous  les  continents  décident  de  s’unifier  et  créent  le  :  le  “​ M​ artian  ​O​
ccupation 
O​bjective  ​ C​
onsortium”  (​MOOC​ ),  regroupant  des  États  et  des  groupements  d’États.  
L’objectif  de  ce  consortium  sera  de  décider  de  toutes  les  grandes  orientations 
stratégiques,  de  la  création  des  infrastructures,  de  la  délivrance  des  permis 

1
 ​
https://fr.wikipedia.org/wiki/Cognitif 

EDC#6 ­ Gali Doon Phon ­ Devoir 1 ­ Carte conceptuelle 

d’exploitation  minière  et  de  l’allocation  des  terres  pour  les  productions  agricoles. Ils 
vont  présider  au  bien  commun  en  réfléchissant  à  des  moyens   d’exister  sur  Mars. 
Cette  unification  apporte  enfin   un  équilibre  et  une  paix  qui  permettent  de  mettre  en  
commun  des  moyens  afin  de  construire nos cargos interstellaires. Nous allons enfin 
commencer la grande aventure spatiale.” 
 
Mars,  2473.  L’époque  héroïque  des  missions  scientifiques  exploratoire  est  terminée.  Des 
vastes  gisements  de  terres  rares, si nécessaire aux industries sur Terre, ont été découverts. 
Leur  exploitation  a  été  lancée.  Le  développement  des  techniques  d’​ aéroponie  par  des 
agro­exo­biologistes  ont  permis  la  création  de  fermes  pour  la  production  de  légumes  et 
fruits. Tout est en place pour l’organisation de missions de longues durées. 
 
Ras  le  bol  de  la  nourriture  synthétique!”  ​
Mais  une  crise  couve  !   Au  cri  de  “​ Les  personnels 
permanents  qui  sont  maintenant  plus  de  500  sur  Mars  se  révoltent.   En  effet,  si  toutes   les 
infrastructures  se  sont  modernisées,  la  restauration  des  marsionautes  repose  encore  sur  le 
bloc­cuisine  de  la  base  vie  installée  par  les  russes  il  y  a près de 2 siècles. Celui­ci est petit, 
d’un  confort   spartiate,  et  le  matériel  ne  permet  que  de  préparer  des repas lyophilisés  qui se 
retrouvent donc dans les bols des marsionautes, matin, midi et soir. 
 
L’administration  de  la  planète  est  assurée  par  le  MOOC  :  le  “Martian   Occupation  Objective 
Consortium”  (MOOC),  regroupant  des  États  et  des  groupements  d’États. Il décide de toutes 
les  grandes  orientations  stratégiques,  de  la  créations  des  infrastructures,  de  la  délivrance 
des  permis  d’exploitation  minière  et  de  l’allocation des terres pour les productions agricoles. 
C’est  donc  à  lui  de  résoudre  la   crise.  Le  MOOC  emploie  150  personnes  :  personnel 
administratif, scientifiques, techniciens. 
 
Un  second  consortium  regroupant  les  industriels  de  l’exploitation  minière  :  le  SPOC,  le 
“Small   Private  Occupation  Consortium”.  Le  SPOC  est  devenu  le  plus  gros  employeur  de  la 
planète  avec  350  ingénieurs  et  techniciens.  Ceux­ci sont surtout employés à programmer et 
assurer  la  maintenance  des  robots­mineurs  qui  assurent  l’extraction  du  minerai.  Ce minerai 
est   ensuite  exporté  vers  la  terre  par  une  société  privée,  indépendante  du  SPOC,  la 
StellarLogistic  Ltd.  Ses  cargos  assurent  dans  un  sens  l’exportation  des  terres  rares et dans 
l’autre l’approvisionnement de la planète en pièces détachées et en nourriture. 
 
Le  développement   de  la  planète  repose  aussi  sur  d’autres  acteurs  :  la  BM­BM,  la  Banque 
Martienne  qui  est  une  filiale  de la Banque Mondiale et le cabinet Steel & Carbone (​ S&C​ ). La 
BM­BM  est  une  banque  de  développement,  au  capital  très  confortable  de  10  milliards  de 
Crédits  ​¢ 2  ​
(la  monnaie en vigueur sur Mars) qui finance tous les  gros projets d’infrastructure. 
Steel  &  Carbone  est  un  cabinet   d’architecture qui assure la conception des projets puis joue 
le  rôle  de  maître  d’oeuvre  auprès  du  MOOC.  Les  travaux  sont  réalisés  par  des  petites 
entreprises  spécialisées  regroupées  dans  la  CAM : la chaîne des artisans martiens. Du côté 
des fermes, celles­ci se sont regroupées dans une confédération paysanne, l’AGRIBIO. 
 
Le  bureau  exécutif  du  MOOC a bien conscience  que «​ le  moral est au fond de la gamelle» ​ et 
qu’il  est  devenu  urgent  de  trouver  une  solution  qui  devra  apporter  du  goût  et  du  plaisir  à  la 
dégustation des plats, ce qui actuellement fait cruellement défaut à la structure en  place  ! Il a 
lancé  un  appel  à  idées  duquel  ont  émergé  plusieurs  scénarios  prenant   en  compte  les 
aspects   économiques,  les  aspects  diététiques,  les  aspects  gastronomiques  dans  un 
contexte astronomique et multi­culturel. 

2
 ​
Alt +0162 sur votre clavier ou faites un copier­coller. Alt+Maj+C sous Mac 


EDC#6 ­ Gali Doon Phon ­ Devoir 1 ­ Carte conceptuelle 

Caractéristique des 3 projets étudiés :


 
● scénario  A  :  le  nouveau  restaurant  “​ Gali  Doon  Phon”​   serait  réservé  aux  équipes 
scientifiques  et  au  personnel   administratif   du  MOOC  (150  personnes)  ;  il  est  laissé 
aux  bons  soins  du  SPOC  de  trouver  une  solution  pour  la  restauration des employés 
des  entreprises  privées.  Ce  scénario  a  la  faveur  des   personnels  du   MOOC  qui 
souhaitent  rester  entre  eux  comme  au  bon  vieux  temps  des  missions  exploratoires ; 
l’approvisionnement  serait  essentiellement  assuré  par  l’Agribio  ce  qui  permettrait  la 
consommation  de  légumes  frais  (enfin  !).  Ce  scénario   n’impliquant  pas  d’extension  
des  exo­fermes,  ni  la  création d’un nouveau bâtiment, le montant  de l’investissement 
se  limite  à  une  petite  étude  par  le  cabinet  S&C,  suivi  de  travaux d’aménagement de 
la salle  et de construction d’un nouveau bloc cuisine  effectués par la CAM. Le MOOC 
peut supporter ce projet sur ses fonds propres. 
 
● scénario  B  :  le  nouveau  restaurant  “Gali  Doon  Phon”  serait  ouvert  à  tous  (500 
personnes)  mais  cela  impliquerait  des  investissements  importants.  Le  MOOC 
assurerait  la  gérance de l’ensemble. L’ouverture du restaurant à un plus grand public 
implique  un  plus  gros investissement de  départ mais permet une meilleure  rentabilité 
à  terme  au  coût  rapporté  au   repas  servi.  Comme  dans  le  scénario  A, 
l’approvisionnement  serait  essentiellement  assuré  par  l’Agribio.  Le  montant  des 
investissements  (création  de  l’infrastructure,  extension  des  exo­fermes,  embauche 
de  nouveaux  salariés)  implique  un  engagement  de  la  BM­BM  dans  le  projet.  Ce 
scénario  a   la  faveur  de  la  direction  du  MOOC,  de  la  direction  et  du  personnel  du 
SPOC   et  de  la  BM­BM  et   de  l’Agribio.  Le  projet  est  mené  par  une  équipe  interne 
dédiée accompagnée des experts de la S&C. 
 
● scénario  C  :  le  nouveau  restaurant  “StarWars  Bunker”  serait  confié  à  une  société 
extérieure  de  restauration  collective  Stellar  Soylent  Ltd.  L’externalisation  de  la 
restauration  soulage  le  MOOC  de  toutes  les  tâches  de  gestion  (sauf  de  payer  le 
prestataire  chaque  mois  !)  et  d’avoir  à  mobiliser  des  fonds  ou  demander  une 
intervention  de  la  BM­BM  pour  assurer   l’investissement.  De  plus, étant donné le  prix 
du  mètre  carré  habitable  sur  Mars  le  prestataire  devra  racheter  la  salle  et  le  bloc 
cuisine  existant  générant  ainsi un bénéfice à cour  termes pour le MOOC mais le coût 
unitaire  par  repas  est  majoré  de  20%  par  rapport   au  scénario  B  (les  20% 
correspondant  à  la  marge  du  prestataire).  Dans   ce  scénario,  le  MOOC  n’a  plus  la 
main  sur  le   choix  et  la  diététique  des  menus  (l’approvisionnement  se  ferait  via 
l’importation,  par  Stellar  Logistic   des  produits  des  fermes  industrielles  terriennes  de 
Stellar Soylent). 
 
Le  “​
M​
artian  ​
O​
ccupation  ​
O​
bjective  ​
C​
onsortium”  (MOOC)  pilote  dès  à  présent  le  projet  de  
cantine  stellaire  !  Alors  nous,  personnels  travaillant  sur Mars qui voulons  bien manger, nous 
vous souhaitons de réussir dans ce challenge que nous remettons entre vos mains ! 


EDC#6 ­ Gali Doon Phon ­ Devoir 1 ­ Carte conceptuelle 

Et comme on le dit en klingon : yIDo'3 
 
 
Eléments  Scénario A :  Scénario B:  Scénario C : 
nouveau restaurant  nouveau restaurant  nouveau restaurant 
“Gali Doon Phon”   “Gali Doon Phon”   “StarWars Bunker”  

Description du  Restaurant et  Extension du mess et  restaurant et plats à 


projet  cafétéria, basé sur le  construction d’un  emporter gérer par un 
bloc cuisine et le mess  nouveau bloc cuisine  prestataire extérieur 
existant 

Type de   
marché à  le nombre de prestataire pouvant fournir des services sur Mars étant très 

lancer  limité, il n’y a pas de marché à lancer 

Clients ciblés  MOOC : 150  MOOC et SPOC :  MOOC et SPOC : 500 


personnes  500 personnes  personnes 

Taille du  Investissement faible :  Investissement elevé  Pas d’investissement 


projet  ré­aménagement de  : agrandissement et 
l’existant  rénovation 

Enjeux  Moyen  Important  Faible : pas de risque 


financier 

Typologie de  Structure matricielle  Direction de projet de  Projet sorti n’impliquant 


structure  type matricielle forte  que les responsables 
support du  avec appel à  financiers du MOOC 
projet  consultants externes 

 
 
 
 
 
 
 

1. Travail demandé
 

3
 ​
Référence Star Trek : Bonne chance 


EDC#6 ­ Gali Doon Phon ­ Devoir 1 ­ Carte conceptuelle 

Après  la  lecture  de  l’énoncé  “Gali   Doon  Phon4”,  réalisez  une  carte  conceptuelle 
mentionnant  les  différents  concepts  du  cours  étudiés  lors  de  la  semaine  1.  Détaillez  ceux 
s’appliquant  au   scénario  2  en répondant à  la question centrale  : ​
“Quelle organisation pour 
le scénario B” 
 

1.1. Livrable attendu


Le  livrable  à  rendre  est  un  document  PDF  au  format  A4   tenant  sur  1  seule  page.   Il  doit 
présenter  une  carte  conceptuelle  réalisée  à  l’aide  d’un  logiciel  présenté  dans  la liste en bas 
de page. 
 
La carte conceptuelle devra faire ressortir les points suivants : 
● Question  ​ “Quelle organisation pour le scénario B”​  au centre du document; 
● Les  concepts  fondamentaux  que  vous  avez   étudiés  en  semaine   1  (9  au  total)  y 
compris ceux non liés au scénario B; 
● Les  éléments  du  scénario  B  auxquels  vous  appliquerez  les  concepts  et/ou  sous 
concepts vus dans le cours; 
● Les  AVANTAGES  et  INCONVÉNIENTS  de  la  structure  support  choisie  pour   le 
scénario B; 
● Les  AVANTAGES  et  INCONVÉNIENTS du scénario B au regard des scénario A et C 
; 
● comparatif des profils de scénario A, B et C. 
 

1.2. Conventions à respecter


 
Afin  d’avoir  une  harmonisation  des  livrables  attendus  et  afin  de  faciliter  l’identification  des 
concepts, merci de respecter les conventions suivantes : 
 
● Question  centrale  ​ “Quelle  organisation  pour  le  scénario  B   ?”  dans  une  bulle 
rouge; 
● Concepts fondamentaux​  dans des bulles vertes; 
● Sous concepts du scénario B​  bulles en bleu; 
● Identification du livrable : ​
Devoir1_Nom_Prenom.pdf ou Devoir1_pseudo.pdf ​ ⚠  
● ⚠  
livrable sur 1 seule page A4, format PDF exclusivement ​
● respecter les préconisations décrites dans la page ​
comment soumettre un devoir 
 

1.3. Ressources
 
Dans le module “carte conceptuelle”, vous avez vu les logiciels suivants : 
 
Type  Nom  Lien  Ressources 

Application  CREATELY  http://creately.com  Tutoriel creately 

4
 ​
Référence à 3 cratères de Mars : Gali, Doon, et  Phon. 


EDC#6 ­ Gali Doon Phon ­ Devoir 1 ­ Carte conceptuelle 

WEB   

Logiciels libres  VUE  http://vue.tufts.edu/  Tutoriel VUE 


 
 

1.4. Derniers conseils et modèle de départ


 
N’oubliez  pas  que  les  informations  essentielles   dont  vous  aurez  besoin  sont   toutes  dans 
l’énoncé  si  dessus  “Gali  Doon  Phon” et dans le cours sur les fondamentaux de la gestion de 
projet. 
Vous pouvez démarrer à partir de ce ​ modèle​. 
 

1.5. Éléments d’évaluation


 
Celle­ci va porter sur les éléments suivants : 
 
N°  Dénomination  Critères  Note 

1  Concepts clés de la gestion de  9 concepts­clésbien présents  270 


projet 

2  Concepts du scénario B  Concepts  et  sous­concepts  bien  150 


appliqués au scénario B 

3  Respect  de  la  convention  des  Question  centrale  en  rouge,  bulles  80 
couleurs  “concepts   fondamentaux”  en  vert  et 
bulles “scénario B” en bleu 

4  Avantages  et  Inconvénients  Avantages  et  inconvénients  de  120 


de  l’organisation  du  scénario  l’organisation  de  scénario  B 
B  au  niveau  du  concept  développés  par  rapport  au  seul 
Typologie de structure support  concept indiqué 

5  Avantages et inconvénients du  Avantages  et  inconvénients scénario   120 


choix du scénario B  B  par  rapport  aux  scénarios  A   et  C 
décrits 

6  Profil des scénarios  Profils  des  scénarios  A,  B,  C  80 


existants 

7  Qualification des liens  Concepts  bien  reliés  et  qualification  100 


des  liens  par  verbes  et  mots  de 
liaisons diversifiés et appropriés 

8  Présentation  Carte  au  format  PDF  en  page  A4,  80 


schéma bien équilibré et réparti 

  TOTAL    1000 


EDC#6 ­ Gali Doon Phon ­ Devoir 1 ­ Carte conceptuelle 

 
 

1.6. Crédits
 
Énoncé, corrigé et barème élaborés par :​
 Véronique Gramczewski, Cynthia Verdier, Olivier 
Hillion 
 

Licence :​
   Ce devoir est placé sous licence    
 
 

1.7. Fils de discussions consacrés au devoir 1


 
[certificat avancé ­ Devoir 1] carte conceptuelle ­ questions sur le devoir 
[certificat avancé ­ Devoir 1] carte conceptuelle ­ questions techniques CREATELY 
[certificat avancé ­ Devoir 1] carte conceptuelle ­ questions techniques VUE 
[certificat avancé ­ Devoir 1] carte conceptuelle ­ Correction par les pairs 
 

Vous aimerez peut-être aussi