Vous êtes sur la page 1sur 2

Traitement primaire

Dégrillage
Cette opération de traitement primaire consiste à retenir les objets ou détritus grossiers
(morceaux de bois, plastiques, filasses, boîtes de conserve, etc.) véhiculés par les eaux usées,
sur une grille constituée de barreaux dont l'écartement est variable suivant l'efficacité voulue.
Cette grille est ensuite nettoyée régulièrement soit manuellement dans les petites installations,
soit automatiquement à l’aide d’un dégrilleur à râteau ou à peigne pour les installations plus
importantes.

Dessablage-déshuilage
Les opérations de dessablage et de déshuilage font partie du traitement primaire des eaux
usées.
Les matières minérales en suspension dans l'eau et d'une granulométrie supérieure à environ
200 microns (sables, gravillons, etc.) sont piégées dans un ouvrage par décantation. Ces sables
et graviers sont retirés des eaux pour éviter qu’ils n’usent les équipements électromécaniques
des traitements suivants en raison de leur grande abrasivité et pour éviter également qu’ils ne
décantent dans les bassins biologiques.
A l’AIDE, les sables et graviers retirés sont stockés dans des conteneurs puis conduits au centre
de traitement de produits de curage de la station d’épuration de Liège-Oupeye.
Les huiles et graisses, de par leur densité inférieure à celle de l'eau, se retrouvent retenues par
flottation soit dans l’ouvrage de dessablage soit de façon séparée. Ces matières sont retirées des
eaux usées car leur dégradation biologique prend un temps très important, incompatible avec les
temps de séjour des eaux dans la station d’épuration.
A l’AIDE, les huiles et graisses retenues sont soit séchées et évacuées soit traitées
spécifiquement dans le centre de traitement des stations d’épuration d’Engis ou de Liège-
Oupeye. 

Décantation primaire
La décantation primaire se réalise dans des bassins de grande dimension (décantation simple)
ou dans des décanteurs lamellaires (décantation assistée) avec ajout d’agents permettant la
coagulation et la floculation des matières en suspension.
Les matières décantées, appelées "boues primaires" et composées essentiellement de matières
minérales en suspension de dimensions inférieures à 200 microns sont récupérées en fond de
bassin pour être envoyées vers le traitement des boues.
Ces procédés ont surtout été utilisés dans des stations d'épuration fonctionnant suivant le
principe de l'épuration biologique par biomasse fixée. Ils ont été progressivement abandonnés
lors du développement des stations d’épuration par boues activées en culture libre.
Ils retrouvent toutefois leurs lettres de noblesse dans le traitement des eaux de pluie mais
également lorsque la taille de la station d’épuration permet de rentabiliser des filières de
récupération de l’énergie
contenue dans les boues d’épuration (méthanisation, incinération, etc.). En effet, les boues
primaires, n’ayant pas été minéralisées dans les processus de traitement biologique, sont
fortement chargées en matières organiques brutes, très fermentescibles et ayant un pouvoir
calorifique plus élevé que les boues secondaires.