Vous êtes sur la page 1sur 40

Nouveautés 2017

Une offre complète de


Physique Chimie
pour le Cycle 4 !
Découvrez en avant-première les nouveaux manuels de
Physique Chimie Nathan pour le Cycle 4

Au Le manuel
Un manuel
choix pour la totalité
de

du Cycle 4
Cycle 4

Manuel Manuel Manuel


de de de
Un manuel
par niveau 5e 4e 3e

Dans cet extrait


» Le sommaire du manuel de Cycle 4
» La présentation des rubriques du manuel de Cycle 4
» L’ ouverture de la Partie 2 « Décrire les propriétés de la matière »
» Le chapitre 5 du manuel de Cycle 4 « Dissolution des gaz dans l’eau »
» Histoire des Sciences – Parcours Avenir (fin de la Partie 2)
» L’ ouverture de la Partie 11 « Caractériser différents types de signaux »
» Le chapitre 29 du manuel de Cycle 4 « Signaux sonores »
» Les sommaires des manuels de 5e, 4e et 3e

017 dans vos casiers


mai 2
âSpécimens en

01_Livret_prea_physique_chimie_C4.indd 1 09/02/2017 14:51


Sommaire du manuel de Cycle 4

Organisation et Mouvement
transformations de la matière et interactions

Partie 1 Décrire la constitution Partie 5 Caractériser un mouvement . . 182


et les états de la matière . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10 Chapitre 15. Mouvement d’un objet . . . . . . . . . . . . . . 184
Chapitre 1. Les trois états de la matière . . . . . . . . . . . 12 Chapitre 16. Vitesse d’un objet . . . . . . . . . . . . . . . . . . 194
Chapitre 2. Les changements d’état . . . . . . . . . . . . . . . 22
Histoire des Sciences Parcours Avenir . . . . . . . . 204
Chapitre 3. Mesures de masse et de volume . . . . . . . 34
Histoire des Sciences Parcours Avenir . . . . . . . . . 44
Partie 6 Modéliser une interaction
Partie 2 Décrire les propriétés par une force caractérisée par un point
de la matière . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46 d’application, une direction, un sens
Chapitre 4. Mélanges de liquides et de solides . . . . . . 48
et une valeur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 206
Chapitre 5. Dissolution des gaz dans l’eau . . . . . . . . . 60 Chapitre 17. Forces et interactions . . . . . . . . . . . . . . . 208
Chapitre 6. L’air qui nous entoure . . . . . . . . . . . . . . . . . 70 Chapitre 18. Poids et masse d’un corps . . . . . . . . . . 218
Chapitre 7. Matériaux et propriétés physiques . . . . . . 82 Histoire des Sciences Parcours Avenir . . . . . . . . 228
Histoire des Sciences Parcours Avenir . . . . . . . . . 92

Vers le Brevet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 230


Partie 3 Décrire et expliquer
des transformations chimiques . . . . . . . . . . . 94
Chapitre 8. Description de la transformation
chimique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 96
Chapitre 9. Modélisation d’une transformation
chimique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 106
Chapitre 10. Identification d’une espèce chimique . 118
Chapitre 11. Solutions acides et basiques . . . . . . . . 130
Histoire des Sciences Parcours Avenir . . . . . . . . 140

Partie 4 Décrire l’organisation


de la matière dans l’Univers . . . . . . . . . . . . . . 142
Chapitre 12. L’Univers et le système solaire . . . . . . . 144
Chapitre 13. L’atome . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 156
Chapitre 14. Histoire de l’Univers . . . . . . . . . . . . . . . . 166
Histoire des Sciences Parcours Avenir . . . . . . . . 176

Vers le Brevet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 178


2

02_sommaire_C4.indd 2 09/02/2017 14:06


Version provisoire
pages non définitives

L’énergie Des signaux pour observer


et ses conversions et communiquer

Partie 7 Identifier les sources, Partie 11 Caractériser différents types


les transferts, les conversions de signaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 362
et les formes d’énergie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 234 Chapitre 29. Signaux sonores . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 364
Chapitre 19. Les différentes formes d’énergie . . . . . 236 Chapitre 30. Signaux lumineux
Chapitre 20. Bilan énergétique . . . . . . . . . . . . . . . . . . 246 et autres types de rayonnements . . . . . . . . . . . . . . . . . 376
Chapitre 21. Énergie d'un objet en mouvement . . . . 256 Histoire des Sciences Parcours Avenir . . . . . . . . 388
Histoire des Sciences Parcours Avenir . . . . . . . . 266
Partie 12 Utiliser les propriétés
Partie 8 Réaliser des circuits des signaux lumineux et sonores . . . . . . . 390
électriques simples . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 268 Chapitre 31. Utilisation des propriétés
Chapitre 22. Matériaux conducteurs et isolants . des signaux lumineux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 392
Sécurité électrique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 270 Chapitre 32. Transmission de l’information . . . . . . . . 404
Chapitre 23. Circuits électriques en série Histoire des Sciences Parcours Avenir . . . . . . . . 414
et en dérivation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 280
Histoire des Sciences Parcours Avenir . . . . . . . . 292
Vers le Brevet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 416
Partie 9 Exploiter les lois
de l’électricité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 294
Chapitre 24. Intensité du courant dans un circuit
électrique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 296 PAGES DE GARDE

Chapitre 25. Tension dans un circuit électrique . . . . 308 Histoire de l’Univers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . I-II
Tableau périodique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . III
Chapitre 26. Résistance dans un circuit électrique . 320
Pictogrammes de sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .IV
Histoire des Sciences Parcours Avenir . . . . . . . . 330
Unités et appareils de mesure . . . . . . . . . . . . . . . . . . V

Partie 10 Utiliser la conservation


de l’énergie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 332 Fiches Méthode . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 420
Chapitre 27. Puissance d’un appareil électrique . . . 334 Lexique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 430
Chapitre 28. Consommation d’énergie électrique . . 346 Corrigés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 431
Histoire des Sciences Parcours Avenir . . . . . . . . 356

Vers le Brevet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 358


3

02_sommaire_C4.indd 3 09/02/2017 14:06


À la découverte du manuel
2 Décrire les propriétés 2

PA RT I E
Activité expérimentale
Que se passe-t-il quand on introduit
de la matière un solide dans l’eau ?
Pour soigner son rhume, le pharmacien a conseillé à Louise de dissoudre un sachet de
paracétamol dans un verre d’eau.
Que se passe-t-il quand on introduit du sel, du sucre, du sable ou du paracétamol dans l’eau ?

Chapitre Mélanges de liquides et de solides      p50

4
Des activités originales
Indiquer la bonne réponse Sucre Sable

Ouverture des chapitres


1 L’huile et le vinaigre sont deux liquides :
a miscibles.

et inspirées du quotidien
b non miscibles.
c solubles.

2 Dans cette vinaigrette, le sel :


a a disparu au contact du vinaigre.

● Des QCM diagnostiques b s’est dissous dans le vinaigre.

pour comprendre
c a fondu dans le vinaigre.

3 Le sel et le vinaigre peuvent être séparés :

pour vérifier ses acquis


a par décantation.
b par filtration.

des phénomènes
c par évaporation.

avant de commencer un doc.1 Photographie des expériences doc.2 Médicament à dissoudre dans un

scientifiques.
demi-verre d’eau

chapitre. Vinaigrette composée d’huile, de vinaigre et de sel. Je réalise des expériences


1. a) Introduire une cuillère de chacun des solides (sel, sucre, sable, para-
VOCABULAI RE
Se dissoudre : un solide se dissout dans
Chapitre Dissolution des gaz dans l’eau p62 cétamol) dans quatre béchers contenant le même volume d’eau. l’eau si on obtient un mélange homogène. On
● Dans ces pages, on étudie
5

b) Mélanger à l’aide d’un agitateur. a alors réalisé une dissolution et obtenu une
solution.
J’interprète des résultats Soluté : solide ou gaz qui se dissout dans

des documents, on fait des


2. Dans quel bécher le mélange obtenu est-il hétérogène ? un solvant.
Solvant : liquide dans lequel se dissout un
3. Dans quel(s) bécher(s) peut-on dire que le solide se dissout dans l’eau ?
Indiquer la bonne réponse soluté.
4. Quel est le solvant utilisé dans les expériences réalisées ? Soluble : qui peut se dissoudre dans un

expériences et on s’exerce à
1 Une eau gazeuse : 5. Compléter le tableau : liquide.
a est une eau contenant un gaz. Insoluble : qui ne peut pas se dissoudre
b est de l’eau à l’état de vapeur. Solide soluble dans l’eau Solide insoluble dans l’eau dans un liquide.
c n’existe pas dans la nature.

2 Cette eau pétillante est un mélange :


a soluble.
b homogène.
c hétérogène.
6. Citer d’autres exemples de solides qui se dissolvent dans l’eau.
Je communique avec un langage scientifique
la démarche scientifique.
7. Écrire une conclusion qui donne les conditions pour qu’une solution soit
3 Quel est le gaz qui s’échappe obtenue lorsqu’on mélange un solide avec de l’eau, en utilisant les mots
de l’eau sous forme de bulles ? suivants :
a du dioxygène. ● dissoudre
b du dioxyde de carbone.
● soluble dans l’eau
c du gaz naturel.
● mélange homogène

48 PARTIE 2 Décrire les propriétés de la matière CHAPITRE 4 Mélanges de liquides et de solides 51

Auto-évaluation
L’ES SEN TIEL
QCM
1 Miscibilité 2 Dissolution de solides dans l’eau
Ce que je connais

L’Essentiel
➜ Pour chaque ligne du tableau, indiquer la ou les bonne(s) réponse(s).
(miscible / non miscible)
Questions a b c
Les liquides sont agitation
non miscibles 1 Le solide qui se dissout est appelé : le solvant le soluté la solution
soluté

● Une page synthétique,


(sel) dissolution
huile agitation 2 Un mélange dont on distingue deux homogène aqueux hétérogène
et repos huile solvant solution constituants à l’œil nu est un mélange :
eau eau (eau) (eau salée)
Mélange homogène 3 Lorsqu’un solide forme un mélange homogène soluble dans l’eau insoluble dans

sous forme de fiche, pour


liquéfié
avec l’eau, on dit que ce solide est : l’eau
Mélange hétérogène
RETEN I R

Auto-évaluation
4 Lorsque l’on dissout un solide dans un la somme des
Un solide est soluble dans l’eau lorsque le la masse du la masse du

solvant, la masse de la solution est égale à : masses du soluté
Les liquides sont mélange obtenu est homogène. L’eau est alors soluté solvant

retenir les notions principales


et du solvant
miscibles le solvant et le solide dissous est appelé le
soluté. L’expérience est une dissolution et le 5 Une solution dans laquelle on ne peut plus homogène saturée limpide
alcool agitation mélange homogène obtenu est une solution. dissoudre de solide est dite :

● Des QCM pour vérifier,


et repos eau Un solide est insoluble dans l’eau si le mélange

du chapitre par le texte et



eau + obtenu après agitation est hétérogène.
6 L’huile et le vinaire forment un mélange miscibles non miscibles homogènes
alcool hétérogène. Ces deux liquides sont :
Mélange homogène

l’image. ■
RETE N I R
Un liquide dont le mélange avec l’eau est
3 Solubilité (soluble / insoluble)
Ce que je sais faire
➜ Pour chaque ligne du tableau, indiquer la ou les bonne(s) réponse(s).

a
en classe ou à la maison,
homogène est miscible avec l’eau. b c
que les notions du chapitre
Questions
■ Un liquide dont le mélange avec l’eau est
agitation
hétérogène n’est pas miscible avec l’eau. 7 On mélange différentes masses de sucre avec
un même volume d’eau. Quelle solution est
ajout
solution saturée ?

sont bien comprises.


de soluté
saturée
solution soluté non
(eau salée) dissous

4
agitateur agitateur agitateur
Mélange homogène Mélange hétérogène 8 Quelle expérience permet de déterminer la
Conservation de la masse lors masse de la solution d’eau salée ? eau
eau
salée eau
eau
salée eau
eau
salée
d’une dissolution sel sel sel
hydroxyde carbonate
sel sucre
de calcium de calcium g g g g g g
sucre
358 g dans 2 000 g dans 1,7 g dans
nulle eau sucrée eau sucrée eau sucrée
1 L d’eau 1 L d’eau 1 L d’eau 9 On a dissous des masses de sucre différentes
5.0 g
eau
sucrée très peu dans la même masse d’eau. Dans quel bécher
soluble très soluble insoluble
soluble a-t-on dissous le plus de sucre ?
205.0 g p Solubilité de quelques solides dans l’eau à 20 °C.
110 g 120 g 108 g
eau
agitation
et RETEN I R 10 On réalise des mélanges de liquides. Dans Eau + huile Eau + menthe Vinaigre + huile
200.0 g dissolution Lorsque l’on dissout un solide dans l’eau, on
■ quel cas les deux liquides sont-ils miscibles ?
observe qu’à partir d’une certaine quantité, le
solide ne se dissout plus : la solution est dite
RETE N I R saturée.
■ La masse d’une solution est obtenue en ■ La masse maximale de soluté qui peut être
additionnant les masses du soluté et du dissous dans un litre de solution est appelée la
solvant. solubilité du soluté dans l’eau.
➜ Réponses p. 431

54 PARTIE 2 Décrire les propriétés de la matière CHAPITRE 4 Mélanges de liquides et de solides 55

Tâches complexes

30 Quelle boisson choisir ? Pour s’entraîner


Le document de travail

La situation déclenchante doc.1

L’Organisation Mondiale de la Santé préconise de


Pour s’entraîner
Exercice résolu et commenté
Jus Eau Boisson
limiter la consommation de boissons sucrées. Cette de fruits aromatisée au cola
recommandation vise à favoriser la lutte contre 24 Quelle salade ! Miscibilité (miscible / non miscible) Dissolution de solides dans l’eau
l’obésité et les caries dentaires. Pour s’entraîner
Énoncé
11 Lotion pour les cheveux 13 Soluté ou solvant, il faut choisir !
Dissolution
Pour réaliser le sirop d’une salade de fruits, de solides
il est demandé dans de l’eau Solubilité (soluble / insoluble) Conservation de la masse
La tâche à réaliser D1 Mobiliser ses connaissances D4 Mobiliser ses connaissances lors d’une dissolution
dissoudre 50 g de sucre dans 200 g d’eau.

Les exercices
Simon souhaite boire un verre de 20 cL de l’une de ces 1 Quel est le soluté ?
13 Soluté ou solvant, il faut choisir ! 17 Vrai ou faux
trois boissons. En utilisant le document et en effectuant 20 Choisir la bonne masse
2 Quel est le solvant ? D4 Mobiliser ses connaissances D4 Mobiliser ses connaissances
les calculs nécessaires, le conseiller dans son choix. Fra m b o i s e D4 Mobiliser ses connaissances
3 Calculer la masse d’eau sucrée obtenue. Indiquer si la phrase est juste ou fausse.
Aide Les volumes des boissons sont différents. On dissout 6 g de sulfate de cuivre dans 100 g d’eau.
4 Quelle masse de sucre faudrait-il dissoudre dans 250 g d’eau Vrai Faux
pour obtenir un sirop ayant le même goût sucré ? 1. À 25 °C, on peut dissoudre 1 kg de La masse de solution obtenue est :
sel dans 1 L d’eau. £ 100 g £ 106 g £ 94 g

De nombreux exercices progressifs et organisés.


2. Une solution saturée est une solu-
Une solution 21 Dissolution et masse
90 g 32 g 35 g tion dans laquelle on peut encore dis-
1 Le soluté est le sucre. soudre le soluté.
Mobiliser ses connaissances D4 Mobiliser ses connaissances

2 Le solvant est l’eau. 3. La masse maximale de sel que l’on On dissout des morceaux de sucre dans de l’eau.
3 La masse d’une solution est égale à la somme des masses du peut dissoudre
14 Café danssoluble
l’eau dépend du
1 2 3
volume d’eau utilisé.

● Des exercices simples pour s’entraîner, regroupés par


soluté et du solvant donc : Le pétrole Hahn® est une lotion capillaire commercialisée D4 Mobiliser ses connaissances
50 g + 200 g = 250 g depuis 1896 en France. Ce produit Mobiliser sesmélange
est un connaissances
de
sucre
La masse du sirop obtenu 14 est Café
250 g.soluble pétrole léger désodorisé et coloré et d’un liquide alcoo
31 Du sucre dans le thé 4 Deux méthodes
D4 Mobiliser ses connaissanceslisé.
peuventde
Les documents être utilisées pour répondre à cette ques
travail
18 Eau de chaux
D4 Mobiliser ses connaissances
Différenciation
AP eau

notions et fléchés selon la compétence travaillée.


tion. 1. Les constituants de cette lotion sont-ils tous mis
L’eau de chaux, servant à détecter la présence de
La situation déclenchante cibles ? 15carbone,
doc.1
• Première méthode : le produit en croix. dioxyde de Fusion est ou obtenue
dissolution ?
en dissolvant de la 50 g .............. g 150 g
2. Pourquoi faut-il secouer cette Calculer
lotion avant chaque utichaux éteinte ou hydroxyde
D4 Mobiliser de calcium dans l’eau. La
ses connaissances
Masse de sucre Masse d’eaulisation ? chaux éteinte est peu soluble dans l’eau, sa solubilité
1. Pour chaque numéro, indiquer la légende manquante :
5015g Fusion ou dissolution ? est de 1,7 g dans un litre d’eau à 20 °C.
1. solvant, soluté et solution.
D4 Mobiliser ses connaissances 12 Marée noire

● Un exercice corrigé et commenté, suivi d’un exercice du


m = … 1. On mélange 1 g de chaux éteinte dans 100 mL d’eau
D4 Exploiter un document scientifique 2. Quelle masse doit être affichée sur le cadran de la
à 20 °C.
2. balance centrale ? Justifier.
m = (50 gdoc.2
× 250 g) ÷ 200 g1.= 62,5 g Le 20 avril 2010, une plateforme pétrolière explose dans Le mélange obtenu est-il homogène ou hétérogène ?
le golfe du Mexique, générant la marée noire la plus Pourquoi3. ?
• Deuxième méthode : le coefficient de proportionnalité. 4. chaux est la partie limpide de ce mélange. 22 Solution de réhydratation orale
importante jamais survenue aux États-Unis. De nom 2. L’eau de

même type pour s’exercer et prendre confiance.


2. D4 Calculer
50 g breux moyens sont mis en œuvre pour stopper la fuite Comment et peut-on séparer le solide non dissous ?
× 1,25 3. limiter l’impact de ce désastre sur l’environnement. Un soluté de réhydratation orale est une préparation dié-
4. m ? mangrove tétique qui vise à compenser les pertes en eau et en sels
Incendie
16 Science
19 Et la température dans in english
tout ça ? minéraux chez les nourrissons et enfants en bas âge en
50 × 1,25 = 62,5 g volontaire
de nappe
D1 Exploiter un document scientifique cas de diarrhée aiguë. Sur le mode d’emploi, on peut lire :
La masse de sucre à dissoudre dans 250

● D’autres exercices variés pour diversifier les approches.


Le graphique ci-dessous représente la solubilité du chlo- Dans un biberon contenant 200 mL d’eau à tempéra-
16 Science intuyau
english
de pompage Épandage d’un
Opérationsrure
de sodium dans l’eau en fonction de la température. ture ambiante, diluer le contenu d’un sachet (5,6 g).
produit diluant
84 km terrestres de
le pétrole
de barrages dépollution1. À
20 °C, quelle masse de chlorure de sodium peut-on Bien secouer le biberon fermé jusqu’à dissolution
La tâche à réaliser flottants
dissoudre au maximum dans 1 L de solution ? complète.
2. À 90 °C, quelle masse de chlorure de sodium peut-on
1. Quelle est la masse du soluté ?

● Destâches complexes pour mettre en œuvre la


25 À vous de jouer !
125 m

Dôme de dissoudre au maximum dans 1 L de solution ?


70 t pour au moins Des robots
1. 2. Quelle est la masse du solvant sachant que 1 L d’eau
boucher 3 fuites tentent3.
de De quoi dépend la solubilité du chlorure de sodium
Le sérum physiologique est une solution de chlorure le puits détectées
colmater possède une masse de 1 000 g ?
dans
les fuites l’eau ?
de sodium obtenue en dissolvant 1,8 puits
3. Calculer la masse de solution de réhydratation obtenue.
de forage plate-forme 2. (en g/L)
Solubilité
200 g d’eau purifiée. 1. Deepwater Horizon qui a coulé jeudi

démarche scientifique.
gisement de pétrole 510
60 PARTIE 2 Décrire les propriétés de la matière
a) Quel est le soluté ? 480 23 Lait en poudre
1. Où se rassemble le pétrole ? Quelle hypothèse peut-on
b) Quel est le solvant ? 2. 450 D4 Calculer
émettre sur la miscibilité du pétrole et de l’eau
VOCABULARY
c) Calculer la masse d’eau salée obtenue. 420 Pour reconstituer du lait de crois-
2. Du pétrole ou de l’eau de mer, lequel est le plus dense
390 sance pour bébé, il est indiqué un
3. En surface, quelles sont les techniques utilisées pour
360 dosage à respecter impérativement :
VOCABULARY se débarrasser d’un maximum de pétrole ?
330 « une mesurette arasée (4,6 g) de
PARTIE 2 300 poudre de lait dans 30 mL d’eau ».
Température (en °C)
56 PARTIE 2 Décrire les propriétés de la matière Combien de mesurettes faut-il dissoudre dans 240 mL
270
0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 d’eau ?

CHAPITRE 4 Mélanges de liquides et de solides 57

Des fiches méthodes


› La verrerie
Vers le Brevet › Comprendre un énoncé
● 16 pages de sujets › Mesurer une masse et un volume
originaux pour › Précision de la mesure
s’entraîner en vue de
l’épreuve de fin de cycle. › Réaliser un graphique
› Utiliser un tableur
› Les symboles en électricité
› Mesurer une tension
› Mesurer une intensité
› Identifier des ions
4

03_ecorche_170206.indd 4 09/02/2017 14:10


Version provisoire
pages non définitives
Histoire des Sciences Histoire L’eau fond à 0°C
et bout à 100°C, Parcours
des Sciences quelle coïncidence !
Interview métier Avenir
● Des dossiers pour se situer dans Technicien/cienne
d’exploitation de l’eau
La mesure des températures Thermomètre

le temps et s’intéresser aux grandes


de Galilée
La technicienne d’exploitation de l’eau a vocation à assurer
au cours du temps la dépollution des eaux usées, avant leur rejet final dans la nature.
Elle veille au bon fonctionnement des systèmes de production
L’invention du premier thermomètre

découvertes scientifiques ! Parcours Avenir


et au traitement des eaux usées ou industrielles.
Est-ce un métier
■ La notion de température était inconnue jusqu’au 16e siècle : auparavant,
Que fait-on comme études pour apprendre ce métier ? pour moi ?
on évaluait la température au toucher ou en observant la nature.
J’ai fait un BTS Métiers de l’eau. Mais il y en a d’autres, comme le BTS Métiers Je suis appliqué/ée
■ À la fin du 16e siècle, le célèbre Galilée invente le thermoscope, destiné

Mais aussi des vidéos-débats pour


des services à l’environnement, ou encore des DUT ou des Licences pro. et précis/se
à observer les variations de température : plus il fait chaud, plus le liquide J’ai de bonnes qualités
s’élève à l’intérieur de la colonne de verre. Où travaille-t-on quand on exerce ce métier ?
relationnelles et j’aime
Je travaille au SIAPP, service public de l’assainissement

● Des pages pour


■ Un siècle plus tard, c’est à Florence, en Italie, que l’on fabrique le premier travailler en équipe
francilien, dans la station Seine Centre située à Colombes

s’entraîner à communiquer ses idées.


thermomètre sur le même principe que le thermoscope, avec les graduations J’ai envie de travailler
(92). En moyenne, la station collecte plus de 200 000 m3
en plus. On le nomme thermomètre de Galilée en hommage au physicien. en lien avec la protection
d’eaux usées par jour, c’est colossal ! de la planète
Sarah,

découvrir de
Comment mesurer la température ? technicienne Que fait-on dans ce métier ?
d’exploitation
■ En 1724, le physicien allemand Daniel Gabriel Fahrenheit choisit comme Tous les matins, il faut contrôler les analyses des prélève-
température de référence celle du corps humain, fixée à 100  °F. Dans son ments d’eau. En fonction des observations, je transmets Ressources utiles
échelle, l’eau gèle à 32° et bout à 212°. Ses instruments connaissent vite un l’information à mes collègues, je modifie des réglages, etc. Il faut aussi
• Onisep :

nombreux métiers
› Les unités de mesures
grand succès et au 18e siècle, le degré Fahrenheit est l’unité de mesure de la tenir un registre qui indique la nature et la date des traitements mis en Lien PA02.1
température la plus répandue dans le monde. œuvre, les éventuels incidents, les pannes, etc.
• Emploi environnement :
■ En 1742, un physicien suédois, Anders Celsius crée sa propre échelle en Qu’est-ce qui vous plaît dans ce métier ? Lien PA02.2

scientifiques en
prenant pour points de référence 0° comme température où l’eau gèle, J’aime l’idée de travailler pour protéger la planète. L’eau, c’est quelque • Eau France :

› La mesure des températures


et 100° comme température où l’eau bout. Facile ! chose d’essentiel ! Je suis aussi contente d’utiliser mes compétences en Lien PA02.3
chimie (pour la composition des échantillons, les appareils de mesure,
Questions etc.).

rapport avec les


› Lavoisier et Stahl
1 Décrire les points de repère qui ont été choisis pour Anders Celsius,
graduer les thermomètres actuels. savant suédois
À vous de jouer ! Explorer les métiers proches de technicien/cienne
2 Donner les valeurs de la température de fusion
d’exploitation de l’eau
de la glace indiquée par le thermomètre
notions vues dans
› Les conceptions du monde
de Fahrenheit et par celui de Celsius. Thermoscope
3 Décrire la raison pour laquelle on ne peut pas nommer 1er métier 2e métier

les chapitres.
le thermoscope inventé par Galilée un thermomètre. Conseiller/ère agricole Garde-rivière

› La chute des corps À vous de jouer !

› La force de gravitation S’exprimer à l’oral lors d’un débat


scientifique

› Solar impulse ! › Visionner la vidéo pour répondre à la question.


• Vous téléphonez de France à un ami améri-
› Effectuer une recherche au CDI sur les deux métiers ci-dessus
et répondre aux questions :
• Que fait-on dans ce métier ?

› Le sens du courant
cain et lui dites « it’s 30 degrees over here ».
Votre correspondant vous répond « you must
be freezing » ! Pourquoi ?
• Que fait-on comme études pour apprendre ce métier ?

› La foudre
92 PARTIE 2 Décrire les propriétés de la matière 93

00000000_092-093.indd Toutes les pages 08/02/2017 18:48

› Du cheval-vapeur au watt
› La réfraction de la lumière
› La mesure du son

I?
Votre manuel c’est aussi un grand nombre Et les EP
de ressources numériques ! De nombreux dossiers
EPI sont proposés sur
● Au fil du manuel, retrouver ce picto qui renvoie vers des le site compagnon :
ressources numériques intégrées à votre manuel numérique. Les états de la matière
● La plupart de ces ressources sont également disponibles sur le et la composition de l’air
site compagnon collegien.nathan.fr/pc-cycle4. Étudier l’énergie solaire
Étudier une lunette
Vidéo de vidéos d’expériences ou de phénomènes astronomique
Étudier la pollution de l’air
Animation des animations interactives  dans sa région
Étudier les lunes de Jupiter
Exercices supplémentaires des exercices inédits  Les crues

Différenciation un même exercice avec des parcours différents selon
➔ En savoir plus sur college-epi.fr
les niveaux (des questions intermédiaires, des aides, etc.)

lien 13.1 et encore d’autres ressources à consulter sur Internet

L’eau fond à 0°C


Histoire Parcours

ible
et bout à 100°C,
des Sciences quelle coïncidence ! Avenir

Avec
Interview métier

Disponles
Technicien/cienne
d’exploitation de l’eau
La mesure des températures Thermomètre

s
de Galilée

n
La technicienne d’exploitation de l’eau a vocation à assurer

da
au cours du temps la dépollution des eaux usées, avant leur rejet final dans la nature.

ens
Elle veille au bon fonctionnement des systèmes de production
L’invention du premier thermomètre et au traitement des eaux usées ou industrielles.
Est-ce un métier

Nathan live, spécim ai


■ La notion de température était inconnue jusqu’au 16e siècle : auparavant,
Que fait-on comme études pour apprendre ce métier ? pour moi ?
on évaluait la température au toucher ou en observant la nature.
J’ai fait un BTS Métiers de l’eau. Mais il y en a d’autres, comme le BTS Métiers Je suis appliqué/ée
■ À la fin du 16e siècle, le célèbre Galilée invente le thermoscope, destiné des services à l’environnement, ou encore des DUT ou des Licences pro. et précis/se
à observer les variations de température : plus il fait chaud, plus le liquide J’ai de bonnes qualités
Où travaille-t-on quand on exerce ce métier ?

en m
s’élève à l’intérieur de la colonne de verre. relationnelles et j’aime
Je travaille au SIAPP, service public de l’assainissement
■ Un siècle plus tard, c’est à Florence, en Italie, que l’on fabrique le premier travailler en équipe
francilien, dans la station Seine Centre située à Colombes
thermomètre sur le même principe que le thermoscope, avec les graduations J’ai envie de travailler
(92). En moyenne, la station collecte plus de 200 000 m3
en plus. On le nomme thermomètre de Galilée en hommage au physicien. en lien avec la protection
d’eaux usées par jour, c’est colossal ! de la planète
Sarah,
Comment mesurer la température ? technicienne Que fait-on dans ce métier ?
d’exploitation
Tous les matins, il faut contrôler les analyses des prélève-

votre manuel
■ En 1724, le physicien allemand Daniel Gabriel Fahrenheit choisit comme
température de référence celle du corps humain, fixée à 100  °F. Dans son ments d’eau. En fonction des observations, je transmets Ressources utiles
échelle, l’eau gèle à 32° et bout à 212°. Ses instruments connaissent vite un l’information à mes collègues, je modifie des réglages, etc. Il faut aussi
• Onisep :
grand succès et au 18e siècle, le degré Fahrenheit est l’unité de mesure de la tenir un registre qui indique la nature et la date des traitements mis en Lien PA02.1
température la plus répandue dans le monde. œuvre, les éventuels incidents, les pannes, etc.
• Emploi environnement :
■ En 1742, un physicien suédois, Anders Celsius crée sa propre échelle en Qu’est-ce qui vous plaît dans ce métier ? Lien PA02.2
prenant pour points de référence 0° comme température où l’eau gèle, J’aime l’idée de travailler pour protéger la planète. L’eau, c’est quelque • Eau France :
et 100° comme température où l’eau bout. Facile ! chose d’essentiel ! Je suis aussi contente d’utiliser mes compétences en Lien PA02.3
chimie (pour la composition des échantillons, les appareils de mesure,
Questions etc.).

prend vie
1 Décrire les points de repère qui ont été choisis pour Anders Celsius,
graduer les thermomètres actuels. savant suédois
À vous de jouer ! Explorer les métiers proches de technicien/cienne
2 Donner les valeurs de la température de fusion
de la glace indiquée par le thermomètre
d’exploitation de l’eau
de Fahrenheit et par celui de Celsius. Thermoscope
3 Décrire la raison pour laquelle on ne peut pas nommer 1er métier 2e métier
le thermoscope inventé par Galilée un thermomètre. Conseiller/ère agricole Garde-rivière

À vous de jouer !
S’exprimer à l’oral lors d’un débat
scientifique

1 Télécharger l’application gratuite Nathan Live disponible › ›


Visionner la vidéo pour répondre à la question. Effectuer une recherche au CDI sur les deux métiers ci-dessus
• Vous téléphonez de France à un ami améri- et répondre aux questions :
cain et lui dites « it’s 30 degrees over here ». • Que fait-on dans ce métier ?
Votre correspondant vous répond « you must
• Que fait-on comme études pour apprendre ce métier ?

dans tous les stores, sur votre smartphone ou votre


be freezing » ! Pourquoi ?

92 PARTIE 2 Décrire les propriétés de la matière 93

00000000_092-093.indd Toutes les pages 08/02/2017 18:48

tablette.
2 Ouvrez l’application et flashez les pages de votre manuel
pour visionner directement des vidéos et animations.
(L’application nécessite une connexion Internet.)

Les pages que vous pouvez flasher sont signalées par le picto

03_ecorche_170206.indd 5 09/02/2017 14:10


2 Décrire les propriétés
PA RT I E

de la matière
Chapitre Mélanges de liquides et de solides. . . . . . p.48

4 Indiquer la bonne réponse.


1 Dans cette vinaigrette, le sel :
a a disparu au contact du vinaigre.
b s’est dissous dans le vinaigre.
c a fondu dans le vinaigre.

2 Le sel et le vinaigre peuvent être séparés :


a par décantation.
b par filtration.
c par évaporation.

3 L’huile se trouve au-dessus du vinaigre car :


a l’huile est moins dense que le vinaigre.
b l’huile est plus dense que le vinaigre.
c l’huile a été versée après le vinaigre.

Vinaigrette composée d’huile, de vinaigre et de sel.

Chapitre Dissolution des gaz dans l’eau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.60

5
Indiquer la bonne réponse.
1 Une eau gazeuse :
a est une eau contenant un gaz.
b est de l’eau à l’état de vapeur.
c n’existe pas dans la nature.

2 Cette eau pétillante est un mélange :


a soluble.
b homogène.
c hétérogène.

3 Quel est le gaz qui s’échappe


de l’eau sous forme de bulles ?
a du dioxygène.
b du dioxyde de carbone.
c du diazote.

46 PARTIE 2 Décrire les propriétés de la matière

04_partie02.indd 46 09/02/2017 14:11


Version provisoire
Chapitre L’air qui nous entoure . . . . . . . . . . p.70 pages non définitives

6
Indiquer la bonne réponse.
1 On pourrait représenter le gaz
dans les ballons par :
a des molécules serrées
et figées.
b des molécules serrées qui
glissent les unes sur les autres.
c des molécules éloignées qui
s’agitent et qui s’entrechoquent.
2 L’hélium contenu dans
les ballons :
a ne pèse rien.
b a une masse.
c est du vide.

3 Une montgolfière s’envole car :


a on ajoute de plus en plus
d’hélium.
b on chauffe l’air dans
la montgolfière.
c on ajoute de l’air pour
la faire voler.

Une maison volante, inspirée du film Là-haut !

Indiquer la bonne réponse.


Chapitre Matériaux et propriétés physiques . . p.82

7
1 Le fer, l’aluminium,
le cuivre sont des :
a plastiques.
b minéraux.
c métaux.

2 Pour conduire l’électricité,


on peut utiliser :
a n’importe quel plastique.
b n’importe quel métal.
c uniquement du cuivre.

3 Les matériaux plastiques :


a flottent quelle que soit
leur forme car leur masse
volumique est inférieure
à 1 g/cm3.
b coulent quelle que soient
leur masse volumique et
leur forme.
c peuvent couler ou
flotter selon leur masse
volumique et leur forme.

Assortiment de métaux.

47

04_partie02.indd 47 09/02/2017 14:11


Chapitre

5
Dissolution des gaz
dans l’eau

1
Activité documentaire
Peut-on dissoudre un gaz dans l’eau ?
Fabriquer une boisson gazeuse à la maison est devenu facile depuis
l’apparition des machines à soda en France.
Comment peut-on obtenir une eau gazeuse ?

doc.2 La machine à soda


précipitations Une machine à soda permet
de fabriquer de l’eau gazeuse
à partir de l’eau du robinet.
Pour fonctionner, elle nécessite
l’eau jaillit
naturellement une cartouche de gaz. Le
infiltration de l’eau gazeuse gaz (dioxyde de carbone) est
à travers les roches en surface envoyé sous pression dans une
bouteille d’eau. En quelques
instants, la boisson est prête.
impulsions du gaz

dioxyde de carbone d’origine profonde

doc.1 De l’eau naturellement gazeuse


● Dans les régions volcaniques comme le Massif central, du dioxyde de
carbone s’échappe du magma et circule dans les fissures de la roche.
● L’eau de pluie, qui s’infiltre dans le sous-sol jusqu’à plusieurs centaines
de mètres, rencontre le dioxyde de carbone. Le gaz se dissout alors dans
l’eau. doc.3 Ouverture d’une bouteille
● À la surface, l’eau qui jaillit est pétillante. d’eau et, à droite, même bouteille après
ouverture

J’extrais des informations Je communique avec un langage scientifique


1. Quel est le nom du gaz utilisé dans la machine à 6. Écrire une conclusion qui répond à la question
soda ? « Comment peut-on obtenir une eau gazeuse ?  »
2. D’où provient le gaz des eaux minérales naturelle- en utilisant les expressions suivantes :
ment gazeuses ? ● mélange homogène
● dioxyde de carbone
3. Qu’observe-t-on dans la bouteille du document 3
● dissoudre
après ouverture ?
J’interprète des résultats
4. Avant ouverture, l’eau de la bouteille du document 3
VOCABULAI RE
est-elle un mélange homogène ou hétérogène ?
Eau gazeuse (ou pétillante) : eau dans laquelle se trouve(nt)
5. Le gaz est-il présent dans la bouteille avant ouver- dissous un ou plusieurs gaz.
ture ?

60 PARTIE 2 Décrire les propriétés de la matière

05_C05.indd 60 09/02/2017 14:11


Version provisoire

2
pages non définitives
Activité expérimentale
Comment recueillir et identifier le gaz
présent dans une boisson gazeuse ?
La première fontaine d’eau pétillante a été inaugurée dans le jardin de Reuilly à Paris.
Elle distribue gratuitement de l’eau gazeuse.
Quelles expériences faut-il réaliser pour extraire et identifier le gaz présent dans cette eau ?

Je réalise des expériences


1. a) Remplir un cristallisoir d’eau du robinet.
b) Remplir d’eau un tube à essai, le fermer avec l’index,
le retourner et placer l’ouverture dans le têt à dégage-
ment, dans l’eau du cristallisoir.
c) Fixer un tube à dégagement sur la bouteille de
boisson gazeuse et laisser s’échapper les premières
bulles qui correspondent à l’air présent dans le tube
à dégagement.
d) Introduire l’autre extrémité du tube à dégagement
dans le tube à essai rempli d’eau (doc. 2).
e) Pour accélérer le dégazage naturel, on agite dou-
cement la boisson (on peut aussi la chauffer).
doc.1 Une fontaine d’eau pétillante
2. Qu’observe-t-on dans le tube à essai au cours de
l’expérience ?
tube à essai 3. Une fois le gaz recueilli dans le tube à essai, verser
contenant de l’eau quelques millilitres d’eau de chaux et agiter.
tube à dégagement
4. Quel est l’aspect de l’eau de chaux après agita-
tion ?

J’interprète des résultats


5. Pourquoi dit-on que l’on récupère le gaz par dépla-
cristallisoir
cement d’eau ?
têt à dégagement 6. Quel est le gaz recueilli ici ?

Je communique avec un langage scientifique


7. Écrire une conclusion qui décrit les expériences
doc.2 Dégazage de la boisson et recueil du gaz réalisées pour extraire et identifier le gaz contenu
dans une eau pétillante en utilisant les expressions
suivantes :
● gaz dissous
● déplacement d’eau
● eau de chaux

eau de chaux
limpide eau de chaux
troublée VOCABULAI RE
(précipité blanc)
Dégazage : libération des gaz dissous.
Eau de chaux : solution saturée d’hydroxyde de calcium, utilisée
doc.3 Test d’identification du dioxyde de carbone pour mettre en évidence le dioxyde de carbone.

CHAPITRE 5 Dissolution des gaz dans l’eau 61

05_C05.indd 61 09/02/2017 14:11


L’E S S E N T IE L

1 Gaz dissous dans l’eau

Dioxyde de carbone Dioxygène Diazote Dihydrogène

1 690 mg dans 1 L d’eau 43 mg dans 1 L d’eau 19 mg dans 1 L d’eau 1,6 mg dans 1 L d’eau

gaz très soluble dans l’eau gaz peu soluble dans l’eau gaz peu soluble dans l’eau gaz très peu soluble dans l’eau

p Solubilité de différents gaz dans l’eau à 20 °C à une altitude de 0 m (niveau de la mer)

RETEN I R
■ Des gaz dissous peuvent se trouver naturellement ou artificiellement dans l’eau.
■ Le gaz est le soluté, l’eau est le solvant.
■ La solubilité d’un gaz représente la masse maximale de gaz qui peut être
dissoute dans un litre de solution.

2 Extraction et identification du gaz présent dans une boisson gazeuse


gaz recueilli par
déplacement eau de chaux
tube à dégagement dans l’eau limpide
tube à essai
contenant
gaz de l’eau
dioxyde
cristallisoir de carbone

eau
eau de chaux troublée
(précipité blanc)
boisson
pétillante

a) Recueil d’un gaz par déplacement d’eau b) Test à l’eau de chaux : identification du dioxyde
de carbone

RETEN I R
■ On peut extraire un gaz dissous par agitation ou par chauffage de l’eau qui
le contient.
■ Le gaz extrait est recueilli par déplacement d’eau.
■ Les boissons gazeuses contiennent un gaz dissous, le dioxyde de carbone,
qui peut être identifié grâce à l’eau de chaux. Un précipité blanc se forme
dans l’eau de chaux en présence de ce gaz. On dit aussi que l’eau de chaux
« se trouble ».

62 PARTIE 2 Décrire les propriétés de la matière

05_C05.indd 62 09/02/2017 14:11


Version provisoire Auto-évaluation
QCM
pages non définitives

Ce que je connais
➜ Pour chaque ligne du tableau, indiquer la (ou les) bonne(s) réponse(s).

Questions a b c
1 L’eau de chaux est un liquide : blanc limpide gazeux

2 On recueille un gaz par : déplacement


évaporation d’eau enlèvement d’eau
d’eau

3 Le gaz dissous dans les boissons gazeuses le dioxyde de


la vapeur d’eau l’air
est essentiellement : carbone

4 Le dioxyde de carbone est un gaz : incolore blanchâtre gris

5 Pour identifier le dioxyde de carbone, on


l’eau gazeuse l’eau minérale l’eau de chaux
utilise :

Ce que je sais faire


➜ Pour chaque ligne du tableau, indiquer la (ou les) bonne(s) réponse(s).

Questions
a b c
6 Le schéma de l’expérience de récupération du boisson boisson boisson
gazeuse gazeuse gazeuse
gaz par déplacement d’eau est :
eau
eau eau

7 Si le gaz testé avec l’eau de chaux est du


dioxyde de carbone, l’observation est :

8 On peut extraire le gaz d’une boisson en ajoutant de en agitant en refroidissant


gazeuse : l’eau de chaux la boisson la boisson

9 Pour montrer que l’on rejette du dioxyde de boisson eau de paille


air
carbone lorsque l’on respire, on peut faire gazeuse chaux air
l’expérience : expiré expiré
eau
eau de
chaux

➜ Réponses p. 431

CHAPITRE 5 Dissolution des gaz dans l’eau 63

05_C05.indd 63 09/02/2017 14:11


Pour s’entraîner

Gaz dissous dans l’eau 13 « Thau » de dioxygène


D1 .3 Exploiter des documents scientifiques FRANCE
Étang de Thau
10 Vrai ou faux
D4 Mobiliser ses connaissances

Pour chaque affirmation, indiquer sur le cahier si elle


est vraie ou fausse.
Vrai Faux
1. Une eau gazeuse est de l’eau sous
forme de vapeur.
2. L’eau du robinet ne contient pas de Certaines années, l’étang de Thau est le siège de crises
dioxyde de carbone. appelées localement « malaïgue » (« mauvaise eau » en
3. Les bulles d’une boisson gazeuse occitan). L’été, les poissons et les coquillages ont du mal
sont constituées de dioxyde de car- à survivre.
bone. Concentration en dioxygène dans l’eau (en mg/L)
15
14
11 Notice d’utilisation 13
D1 .1 Rédiger en termes scientifiques
12
Dans la notice d’utilisation d’une machine à soda, il est 11
recommandé de refroidir la boisson avant de la gazéifier 10
pour obtenir une boisson bien pétillante. La raison invo- 9
quée sur le site du fabriquant est la suivante : « le CO2 8
est mieux accepté par les liquides très froids ».
2 6 10 14 18 22 26 30
Reformuler cette explication à l’aide d’un vocabulaire
Température de l‘eau (en °C)
scientifique.
1. Comment varie la concentration en dioxygène dissous
12 Un appareil gazogène dans l’eau quand la température de l’eau augmente ?
D1 .1 Exploiter des documents scientifiques 2. Quelle est la masse de dioxygène dissoute dans un
Pour préparer de l’eau litre d’eau à une température de 2 °C (température de
gazeuse, on utilisait l’eau en hiver) ?
autrefois des appareils 3. Quelle est la masse de dioxygène dissoute dans un
gazogènes tels que litre d’eau à la température de 22 °C (température de
ceux présentés ci-contre. l’eau en été) ?
Un gazogène est constitué 4. Les poissons et les coquillages respirent le dioxygène
de deux vases assemblés dissout dans l’eau. Donner une explication possible à leur
sur un disque. Le vase problème de survie lors d’une malaïgue.
du haut contient de l’eau,
celui du bas des substances 14 Science in English
chimiques. Un tube
relie ces deux vases. A cup of soda is placed into cold water, another one is
placed into hot water.
À l’assemblage des deux vases, une partie de l’eau conte-
nue dans le vase supérieur passe par le tube pour aller
dans le vase inférieur. Une transformation chimique
démarre entre l’acide et le bicarbonate de sodium. Il se
produit une vive effervescence due au dioxyde de carbone
qui se dégage. Le gaz traverse le disque percé de trous
et va se dissoudre dans l’eau du vase supérieur. L’eau
gazeuse ainsi fabriquée peut être versée par le robinet.
1. Quel gaz se dissout dans l’eau du vase supérieur ? 1. Do gas bubbles stay in soda better if the soda is
2. Comment est-il produit ? heated or if it is cooled?
3. Donner une différence entre ce type d’appareil et les 2. Based on your observations, why do you think people
machines à soda actuelles. store soda in the fridge?

64 PARTIE 2 Décrire les propriétés de la matière

05_C05.indd 64 09/02/2017 14:11


Version provisoire Pour s’entraîner
pages non définitives

Extraction et identification du gaz présent 18 Schéma à réaliser


dans une boisson gazeuse D1 .3 Passer d’une forme de langage scientifique à une autre

15 C’est gonflé ! Vidéo


D4 Mobiliser ses connaissances

On ouvre une bouteille de boisson gazeuse et on la coiffe


rapidement d’un ballon de baudruche.

On agite de l’eau pétillante à l’aide d’un agitateur magné-


tique pour recueillir le gaz qu’elle contient.
1. Comment s’appelle cette technique de récupération
du gaz ?
1. Pourquoi le ballon gonfle-t-il ?
2. Réaliser le schéma légendé de cette expérience.
2. Comment pourrait-on le gonfler davantage ?

16 Schéma à légender
19 Mettre en balance
D4 Pratiquer une démarche
AP Différenciation
D4 Mobiliser ses connaissances scientifique
4 On pèse une boisson gazeuse dans un bécher. On
agite la boisson puis on la pèse à nouveau.
3

2
5

6
1

1. Recopier chaque numéro et indiquer la légende cor-


respondante.
Utiliser les mots : ballon, tube à essai, eau gazeuse, tube Sachant que le niveau du liquide n’a pas changé,
à dégagement, eau de chaux, précipité blanc. que peut-on déduire des indications données par la
2. Quel est le gaz mis en évidence par le précipité blanc balance ?
dans l’eau de chaux ?
20 Tablette effervescente
17 Expirez, expirez D4 Pratiquer une démarche scientifique
D4 Pratiquer une démarche
scientifique On plonge ces comprimés dans l’eau
pour augmenter la concentration en
Le tube à essais dans
dioxygène. On utilise ces tablettes
lequel souffle cette élève
quand on veut transporter des pois-
contient de l’eau de chaux.
sons.
Que peut-on conclure de
On veut vérifier que ces comprimés
cette expérience ?
dégagent bien ce gaz. Décrire une
expérience permettant de le recueillir.

CHAPITRE 5 Dissolution des gaz dans l’eau 65

05_C05.indd 65 09/02/2017 14:11


Pour s’entraîner

Exercice résolu et commenté AP


21 Respiration des poissons

Énoncé
Comme tous les animaux, les poissons respirent : ils absorbent le
dioxygène dissous dans l’eau grâce à leurs branchies et rejettent
du dioxyde de carbone.

1 Dans l’Essentiel de ce chapitre, relever la valeur de la solubilité


du dioxygène dans l’eau à 20 °C.
2 Que signifie cette valeur ?

3 Quelle masse maximale de dioxygène peut être dissoute dans


les 120 litres d’eau (à 20 °C) d’un aquarium ?

Une solution
1 La solubilité du dioxygène est de 43 mg dans 1 L d’eau à 20 °C.

2 Cela signifie que l’on peut dissoudre au maximum 43 mg de dioxy-


gène dans 1 L d’eau à 20 °C.
Mobiliser ses connaissances

3 Deux méthodes peuvent être utilisées pour répondre à cette ques- La solubilité d’un gaz représente la
masse maximale de gaz qui peut être
tion. dissoute dans un litre de solution.
• Première méthode : le coefficient de proportionnalité.

43 mg 1L
× 120 × 120
m=…? 120 L

43 mg × 120 = 5 160 mg.


On peut dissoudre 5 160 mg, c’est-à-dire 5,16 g de dioxygène dans Calculer
120 L d’eau à 20 °C.
Ne pas oublier d’écrire le calcul effectué
• Deuxième méthode : le produit en croix. et le résultat avec son unité.

masse de dioxygène volume d’eau


43 mg 1L
m = … ? 120 L
43 mg × 120 L
m= = 5 160 mg.
1L

22 À vous de jouer !

Le dioxyde de carbone est un gaz qui a la particularité 2. Que signifie cette valeur ?
d’être très soluble dans l’eau. 3. Quelle masse maximale de dioxyde de carbone
1. Dans l’Essentiel de ce chapitre, relever la valeur de la peut-on dissoudre dans 4,5 L d’eau à 20 °C ?
solubilité de ce gaz dans l’eau à 20 °C.

66 PARTIE 2 Décrire les propriétés de la matière

05_C05.indd 66 09/02/2017 14:11


Version provisoire Exercices supplémentaires Pour approfondir
pages non définitives

23 QCM sur documents T° de l’eau


5 °C 15 °C 20 °C 30 °C
doc.1 Dissolution spontanée d’un gaz gaz

On remarque que lorsqu’un gaz est mis en contact avec diazote 21 mL 17 mL 16 mL 13 mL


un liquide, une partie de ce gaz se dissout dans le liquide. dioxygène 43 mL 34 mL 31 mL 26 mL
dioxyde de carbone 1 424 mL 1 019 mL 878 mL 665 mL
doc.2 Pression et solubilité d’un gaz dans l’eau
1. Quel volume maximal de diazote peut-on dissoudre
Pour étudier la solubilité d’un gaz dans l’eau en fonction
dans 1 L d’eau à 30 °C ?
de la pression, on réalise l’expérience ci-dessous.
2. Quel est le gaz le plus soluble dans l’eau à 5 °C ?
● Une balance est placée dans une enceinte close dans
laquelle la pression du gaz présent est de 1 bar. 3. Quel est le gaz le moins soluble dans l’eau à 5 °C ?
● On place en équilibre sur cette balance un récipient 4. Quand la température augmente, comment évolue le
contenant de l’eau et une masse marquée en métal de volume maximal de dioxygène que l’on peut dissoudre
100 g. dans 1 L d’eau ?
● On augmente ensuite la pression du gaz au sein de l’en-


ceinte jusqu’à la valeur de 3 bars.
On remarque, au bout d’un certain temps, que la
25 Pourquoi
ces larmes ?
AP Différenciation

balance n’est plus en équilibre.


Couper un oignon libère un liquide
● Si on ramène la pression à 1 bar la balance se rééqui- qui, au contact de l’air, se trans-
libre. Le phénomène est réversible. forme en un gaz irritant. En attei-
1
2
1
2
gnant les yeux, ce gaz se dissout
0 0

6 4
3
1 bar 6 4
3
3 bars dans le liquide lacrymal (liquide
5 5

physiologique salé contenant 99 %


d’eau) et se transforme en acide
eau eau sulfurique. L’effet de l’acide ne se
fait pas attendre : ça picote et les
larmes surviennent pour protéger l’œil.
Pourquoi est-il conseillé de couper les oignons sous
Indiquer la (ou les) bonne(s) réponse(s) : un filet d’eau pour éviter de pleurer ?

1. À 1 bar :
a) les plateaux de la balance sont en équilibre. 26 Champagne, s’il vous plaît !
b) une certaine masse de gaz est dissoute dans l’eau. D’où vient le gaz dans le cham-
c) le récipient d’eau a une masse supérieure à 100 g. pagne ? Il est produit par la réac-
tion qui transforme le sucre en
2. À 3 bars :
alcool et que l’on appelle la fer-
a) les plateaux de la balance ne sont plus équilibrés. mentation alcoolique. Pour les vins
b) la masse marquée en métal a une valeur supérieure non pétillants, la fermentation se
à 100 g. fait en cuve ouverte, le gaz produit
c) la quantité de gaz dissoute dans l’eau a augmenté. s’échappant ainsi dans l’air.
Pour le champagne, on réalise une
3. L’expérience montre que : deuxième fermentation qui produit
a) plus la pression du gaz augmente, plus la quantité de un dégagement de dioxyde de carbone. Mais cette fois,
gaz dissoute dans l’eau augmente. les bouteilles, bouchées, ne permettent pas au gaz de
b) la masse d’un objet en métal dépend de la pression. s’échapper. Celui-ci se dissout donc dans le liquide.
c) la solubilité d’un gaz baisse lorsque sa pression baisse. 1. Nommer le gaz présent dans le champagne.
2. D’où provient-il ?
24 Des gaz dans l’eau 3. Pourquoi la fermentation alcoolique des vins non
Le tableau ci-après indique le volume maximal de gaz pétillants se fait-elle dans des cuves ouvertes ?
que l’on peut dissoudre dans un litre d’eau pure à la 4. Lors des grands prix de Formule 1, il est coutume pour
pression atmosphérique normale pour différentes tem- les pilotes de s’asperger de champagne sur le podium.
pératures. Pourquoi agitent-ils la bouteille avant ?

CHAPITRE 5 Dissolution des gaz dans l’eau 67

05_C05.indd 67 09/02/2017 14:11


Tâches complexes

27 À servir bien frais Les documents de travail

La situation déclenchante doc.1 Solubilité du dioxyde de carbone dans


l’eau en fonction de la température (à la pression
atmosphérique au niveau de la mer)
Pour conserver les Solubilité du dioxyde de carbone
bulles de son soda, dans l’eau (en mg/L))
3 500
Sonya met sa bouteille, 3 000
une fois ouverte, au 2 500
réfrigérateur. 2 000
1 500
1 000
500
0
0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100
Température (en °C)
La tâche à réaliser
doc.2   Définition de la solubilité d’un gaz
Rédiger un texte court pour expliquer pourquoi la
La solubilité d’un gaz représente la masse maximale de
conservation d’une boisson gazeuse au frais est préfé-
gaz qui peut être dissoute dans un litre de solution.
rable.

28 Dissolution du AP Différenciation
Les documents de travail
dioxyde de carbone dans les océans
doc.1 Réchauffement climatique
La situation déclenchante
● En 2015, 32 milliards de tonnes de dioxyde de car-
bone ont été rejetées dans l’atmosphère.
Plus grand glacier du Mont-Blanc, la Mer de Glace fond
● Le réchauffement climatique est une augmentation
chaque année un peu plus : en cause, les températures
de la température moyenne des océans et de l’atmos-
estivales qui ont augmenté de 1,5 °C en trente ans.
phère terrestre, mesurée à l’échelle mondiale sur plu-
sieurs décennies. L’augmentation actuellement obser-
vée de la quantité de gaz à effet de serre (tels que le
dioxyde de carbone) dans l’atmosphère, joue un rôle
important dans le réchauffement climatique.

doc.2 Cycle simplifié du dioxyde de carbone


+ 10 tonnes – 2,5 tonnes – 2,5 tonnes
de dioxyde de dioxyde de dioxyde
de carbone de carbone de carbone =
5 tonnes
La Mer de Glace vers 1915 : l’épaisseur du glacier attei- de dioxyde
de carbone
gnait presque 250 mètres sous la gare du Montenvers.
en plus dans
Absorption l’atmosphère
par les océans
Absorption (dissolution)
Activités par les plantes
humaines (photosynthèse)

Les valeurs indiquées correspondent aux quantités


échangées lors d’un cycle simplifié.

La tâche à réaliser
À l’aide des documents, expliquer pourquoi les océans
En 2011, l’épaisseur au centre du glacier n’est plus que de
90 mètres sous la gare du Montenvers. ont un rôle essentiel pour limiter le réchauffement cli-
matique.

68 PARTIE 2 Décrire les propriétés de la matière

05_C05.indd 68 09/02/2017 14:11


Version provisoire Tâches complexes
pages non définitives

29 Un lac qui déborde de gaz

La situation déclenchante

Le 21 août 1986, au Cameroun, le Lac Nyos


« explosa ». Il libéra environ un kilomètre cube,
équivalent à 1 milliard de m3, de dioxyde de
Cameroun
carbone ce qui entraîna la mort de 1 800 per-
sonnes et de 3 000 animaux.

Les documents de travail

doc.1 Les causes de la catastrophe doc.2 Comment éviter un nouveau désastre


Les scientifiques ont calculé que le lac se recharge
➊ Le lac Nyos est un lac situé dans le cratère d’un
volcan. Du dioxyde de carbone (CO2) s’échappant de continuellement en dioxyde de carbone et que le même
cheminées volcaniques souterraines se dissout et se phénomène risque de se produire en moyenne tous les
concentre continuellement dans le fond du lac. 30 ans. Des chercheurs français ont proposé de mettre
en place un système de dégazage permanent.
➋ En 1986, un tremblement de terre engendra un
glissement de terrain qui fit remonter à la surface les
eaux profondes du lac, très riches en dioxyde de carbone
Vidéo
dissous. Le gaz jaillit alors. Plus lourd que l’air, il s’est
répandu le long des parois du volcan vers les vallées
voisines où il asphyxia les êtres vivants.

1 Le CO2 , provenant des cheminées


volcaniques souterraines, se dissout
et se concentre dans le fond du lac.

Flux de CO2 Glissement de terrain

2 Un tremblement de terre engendre un glissement de terrain.


Les eaux profondes du lac remontent à la surface
et le CO2 jaillit.

Plus lourd que l’air, le CO2 se répand


le long des parois du volcan
vers les vallées.

doc.3 Le Lac Nyos après le dégazage de 2013

La tâche à réaliser
Vous êtes journaliste scientifique et vous devez rédiger un court article expliquant, à partir
des informations données ci-dessus, pourquoi le système de dégazage permanent du Lac Nyos
peut éviter de nouvelles catastrophes.

CHAPITRE 5 Dissolution des gaz dans l’eau 69

05_C05.indd 69 09/02/2017 14:11


L’eau fond à 0°C
Histoire et bout à 100°C,
des Sciences quelle coïncidence !

La mesure des températures Thermomètre


de Galilée

au cours du temps
L’invention du premier thermomètre
■ La notion de température était inconnue jusqu’au 16e siècle : auparavant,
on évaluait la température au toucher ou en observant la nature.
■ À la fin du 16e siècle, le célèbre Galilée invente le thermoscope, destiné
à observer les variations de température : plus il fait chaud, plus le liquide
s’élève à l’intérieur de la colonne de verre.
■ Un siècle plus tard, c’est à Florence, en Italie, que l’on fabrique le premier
thermomètre sur le même principe que le thermoscope, avec les graduations
en plus. On le nomme thermomètre de Galilée en hommage au physicien.

Comment mesurer la température ?


■ En 1724, le physicien allemand Daniel Gabriel Fahrenheit choisit comme
température de référence celle du corps humain, fixée à 100  °F. Dans son
échelle, l’eau gèle à 32° et bout à 212°. Ses instruments connaissent vite un
grand succès et au 18e siècle, le degré Fahrenheit est l’unité de mesure de la
température la plus répandue dans le monde.
■ En 1742, un physicien suédois, Anders Celsius crée sa propre échelle en
prenant pour points de référence 0° comme température où l’eau gèle,
et 100° comme température où l’eau bout. Facile !

Questions
1 Décrire les points de repère qui ont été choisis pour Anders Celsius,
graduer les thermomètres actuels. savant suédois

2 Donner les valeurs de la température de fusion


de la glace indiquée par le thermomètre
de Fahrenheit et par celui de Celsius. Thermoscope
3 Décrire la raison pour laquelle on ne peut pas nommer
le thermoscope inventé par Galilée un thermomètre.

À vous de jouer !
S’exprimer à l’oral lors d’un débat
scientifique

› Visionner la vidéo pour répondre à la question.


• Vous téléphonez de France à un ami améri-
cain et lui dites « it’s 30 degrees over here ».
Votre correspondant vous répond « you must
be freezing » ! Pourquoi ?

92 PARTIE 2 Décrire les propriétés de la matière

06_000000_092-093.indd 92 13/02/2017 14:48


Version provisoire
pages non définitives
Parcours
Interview métier Avenir
Technicien/cienne
d’exploitation de l’eau
La technicienne d’exploitation de l’eau a vocation à assurer
la dépollution des eaux usées, avant leur rejet final dans la nature.
Elle veille au bon fonctionnement des systèmes de production
et au traitement des eaux usées ou industrielles.
Est-ce un métier
Que fait-on comme études pour apprendre ce métier ? pour moi ?
J’ai fait un BTS Métiers de l’eau. Mais il y en a d’autres, comme le BTS Métiers Je suis appliqué/ée
des services à l’environnement, ou encore des DUT ou des Licences pro. et précis/se
J’ai de bonnes qualités
Où travaille-t-on quand on exerce ce métier ?
relationnelles et j’aime
Je travaille au SIAPP, service public de l’assainissement
travailler en équipe
francilien, dans la station Seine Centre située à Colombes
J’ai envie de travailler
(92). En moyenne, la station collecte plus de 200 000 m3
en lien avec la protection
d’eaux usées par jour, c’est colossal ! de la planète
Sarah,
technicienne Que fait-on dans ce métier ?
d’exploitation
Tous les matins, il faut contrôler les analyses des prélève-
ments d’eau. En fonction des observations, je transmets Ressources utiles
l’information à mes collègues, je modifie des réglages, etc. Il faut aussi
• Onisep :
tenir un registre qui indique la nature et la date des traitements mis en Lien PA02.1
œuvre, les éventuels incidents, les pannes, etc.
• Emploi environnement :
Qu’est-ce qui vous plaît dans ce métier ? Lien PA02.2
J’aime l’idée de travailler pour protéger la planète. L’eau, c’est quelque • Eau France :
chose d’essentiel ! Je suis aussi contente d’utiliser mes compétences en Lien PA02.3
chimie (pour la composition des échantillons, les appareils de mesure,
etc.).

À vous de jouer ! Explorer les métiers proches de technicien/cienne


d’exploitation de l’eau

1er métier 2e métier


Conseiller/ère agricole Garde-rivière

› Effectuer une recherche au CDI sur les deux métiers ci-dessus


et répondre aux questions :
• Que fait-on dans ce métier ?
• Que fait-on comme études pour apprendre ce métier ?
93

06_000000_092-093.indd 93 13/02/2017 14:48


11 Caractériser différents
PA RT I E

types de signaux
Chapitre Signaux sonores . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 364

29

Indiquer la bonne réponse.


1 Au collège, le début de chaque cours est marqué
par une sonnerie, quelle est la nature de ce signal ?
a un signal lumineux.
b un signal olfactif.
c un signal sonore.

2 Quel est le récepteur de ce signal ?


a les yeux des élèves.
b les oreilles des élèves.
c les nez des élèves.

3 Quel objet est l’émetteur d’un signal sonore ?


a un réveil.
b une lampe de poche.
c un microphone.

Feu d’artifice sur le Vieux-Port de Marseille. 4 Le son se propage dans l’air :


a moins vite que la lumière.
b aussi vite que la lumière.
c plus vite que la lumière.

362 PARTIE 11 Caractériser différents types de signaux

07_partie11.indd 362 09/02/2017 14:12


Chapitre Signaux lumineux et autres types de rayonnements. . p. 376

30 Version provisoire
pages non définitives

Indiquer la bonne réponse.


1 Pour mesurer la distance Terre-Lune,
on utilise un signal :
a sonore.
b lumineux.
c radio.

2 Un GPS de voiture reçoit un signal :


a sonore.
b lumineux.
c radio.

3 Une box Wifi émet un signal :


a sonore.
b lumineux.
c radio.

4 Un laser émet un signal :


a sonore.
b lumineux.
c radio.

Télémétrie Terre-Lune : un faisceau laser est émis depuis la Terre


vers la Lune, depuis le VLT (Very Large Telescope) au Chili.

363

07_partie11.indd 363 09/02/2017 14:12


Chapitre

29 Signaux sonores

1 Activité expérimentale
Comment caractériser un son ?
Pour accorder un piano, il faut d’abord accorder le la du milieu du piano avec un diapason
qui émet la note de référence la3 (440 Hz). On accorde ensuite les autres notes les unes par
rapport aux autres.
Que signifie cette indication 440 Hz ? Comment caractériser un son grave et un son aigu ?

Vidéo

↑ ↑ ↑ ↑ ↑
110 Hz 220 Hz 440 Hz 880 Hz 1 760 Hz

doc.1 Indications de quelques fréquences sur un


clavier de piano haut-parleur

sons audibles par


infrasons l’oreille humaine ultrasons

20 20 000 fréquence 500 Hz


(en Hz) f U
sons de plus sons de plus
en plus graves en plus aigus générateur basses fréquences

doc.2 Échelle de fréquence d’un son doc.3 Production d’un son avec un haut-parleur et un
générateur basses fréquences

J’extrais des informations est grave et quand il est aigu.


1. Quelle est la grandeur qui caractérise la hauteur Je communique avec un langage scientifique
d’un son ? Donner son unité et son symbole.
4. Écrire une conclusion expliquant comment on
Je réalise une expérience caractérise un son grave et un son aigu, en utilisant
2. Brancher un haut-parleur aux bornes d’un généra- les mots ou expressions suivantes :
● vibrations ● fréquence ● hauteur d’un son
teur basses fréquences pour produire un son grave.
Tenir une feuille de papier à 10 cm de la membrane du
haut-parleur et déposer une petite boulette de papier
VOCABULAI RE
sur la feuille (doc. 3). Observer. Produire un son aigu
et observer. Fréquence d’un son : nombre de vibrations en une seconde. L’unité
de la fréquence est le hertz, noté Hz.
J’interprète des résultats Hauteur d’un son : caractéristique indiquant qu’un son est grave
3. Comparer le mouvement de la feuille quand le son (fréquence faible) ou aigu (fréquence élevée).

364 PARTIE 11 Caractériser différents types de signaux

08_C29.indd 364 09/02/2017 14:13


Version provisoire

2
pages non définitives
Démarche d’investigation
Dans quels milieux le son
peut-il se propager ?
Observer ces trois situations.
Dans quels milieux le son se propage-t-il ?

doc.1 Housse étanche pour téléphone portable doc.2 Extrait de Jesse James, Lucky Luke
Si le téléphone sonne sous l’eau, entendra-t-on la sonnerie ? © Lucky Comics 2017

doc.3 Extrait de On a marché sur la lune, Les aventures de Tintin © Hergé/Moulinsart 2017

J’émets une hypothèse Je réalise des expériences


◗ Quelles hypothèses peut-on faire pour cha- ◗ Réaliser les expériences proposées et noter
cune des situations ? les résultats et les observations.
Je propose des expériences ◗ Les hypothèses émises sont-elles validées ?
Matériel disponible : Je communique avec un langage scientifique
● sonomètre : appareil qui mesure un niveau
◗ Rédiger une conclusion indiquant les
d’intensité sonore ; milieux où la propagation du son est pos-
● cloche à vide : enceinte dans laquelle on fait
sible, en utilisant les expressions suivantes :
le vide en aspirant l’air à l’aide d’une pompe. ● se propager
◗ Décrire les expériences à réaliser pour véri- ● milieu
fier les hypothèses. Présenter le protocole au ● solide, liquide, gaz
professeur pour validation. ● vide

CHAPITRE 29 Signaux sonores 365

08_C29.indd 365 09/02/2017 14:13


3
Activité documentaire
Quels sont les dangers
des sons trop forts ?
Selon une enquête récente, plus des trois quarts des 15-30 ans ont déjà ressenti des troubles
auditifs. La durée et le volume sonore de l’écoute peuvent avoir un impact sur l’audition.
Les casques et écouteurs sont aujourd’hui limités à 100 dB.
Que signifie cette indication ?

Vidéo
doc.1 Mesure du volume sonore
Danger :
En physique, on mesure le volume sonore par une gran- risques 140 décibels
deur appelée « niveau d’intensité sonore » mesuré en de lésions Très Fusée au décollage
décibel (dB). On le mesure à l’aide d’un sonomètre sur irréversibles douloureux 130
une échelle de 0 à 200 dB. de l’oreille Avion au décollage
120 Seuil de la douleur
Perte Concert de rock, discothèque
d’audition 110
Insupportable Marteau-piqueur à 1 m
après
exposition 100
Cantine bruyante
brève
90
Perte Très bruyant
d’audition 80
après Métro sur pneus
exposition 70
Fatigant Conversation à voix élevée
longue
60
Supportable Rue piétonne animée
50
Zone Conversation à voix normale
d’audition 40
doc.2 Les médecins conseillent de régler le volume des normale Agréable Appartement calme
écouteurs à la moitié du volume maximum et sans 30 Seuil d’endormissement
danger Chambre calme sans bruits extérieurs
20
Dans l’oreille interne, se trouvent environ 20 000 cel- Calme Studio de radio insonorisé
lules ciliées qui transforment le signal auditif en signal 10
nerveux. Un son trop intense peut endommager les cel- Silencieux
Silence
lules ciliées (et provoquer des acouphènes) ou détruire 0 Seuil d’audibilité
ces cellules qui ne se renouvellent pas. La perte d’audi-
tion est alors irréversible. doc.3 Échelle des niveaux d’intensité sonore en dB

J’extrais des informations Je produis un document scientifique


1. En quelle unité mesure-t-on le niveau d’intensité 6. Créer une diapositive pour un diaporama expli-
sonore ? quant les dangers d’un son trop intense. Utiliser les
2. Quel est, en dB, le seuil d’audibilité ? le seuil de la mots suivants :
douleur ? ● niveau
● intensité sonore
J’exploite des documents scientifiques ● décibel
3. Est-ce sans danger pour l’audition d’assister à un
concert de rock ?
4. À quel niveau d’intensité sonore est-il conseillé de
régler ses écouteurs ?
Info
Pour en savoir plus :
5. Dans une cantine scolaire, on peut mesurer jusqu’à • www.journee-audition.org
100 dB. Pourquoi déjeuner à la cantine rajoute-t-il de • www.ecoute-ton-oreille.com
la fatigue à la journée de classe ?

366 PARTIE 11 Caractériser différents types de signaux

08_C29.indd 366 09/02/2017 14:13


Version provisoire

4
pages non définitives
Activité documentaire
À quelle vitesse le son
se propage-t-il dans l’air ?
Quand on admire un feu d’artifice en étant éloigné de la zone de tir, on remarque qu’on entend
le son de l’explosion d’une fusée quelques secondes après l’avoir vue.
Comment expliquer ce décalage entre l’image et le son ?

J’exploite des documents scientifiques


1. Pourquoi un observateur éloigné
de la zone de tir entend-il la déto-
nation après avoir vu la lumière du
feu d’artifice ?
2. Quelles sont les deux grandeurs
à mesurer pour calculer la vitesse
du son dans l’air ?
J’effectue un calcul
3. À l’aide des données expérimen-
tales (doc. 2), calculer la vitesse du
son dans l’air.
4. Comparer la vitesse du son dans
l’air avec la vitesse de la lumière
dans l’air qui vaut 300 000 km/s.
5. Si un observateur se trouve à
doc.1 Feu d’artifice à New York
1 020 m de la fusée de feu d’arti-
fice qui explose, après combien de
secondes entend-il le son de l’ex-
plosion ? générateur basses émetteur (haut-parleur)
fréquences
Je communique avec un langage oscilloscope récepteur (micro)
scientifique
500 Hz
f U
6. Écrire une conclusion qui expli- A
que le décalage entre l’image et le
son en utilisant les mots suivants : B
● vitesse t
● son
● lumière t = 2,2 ms = 0,0022 s 0 0,75 1m

bleu = signal émis


rouge = signal reçu

doc.2 Schéma de l’expérience pour mesurer la vitesse du son dans l’air

doc.3 Formule de calcul de la vitesse


La relation mathématique reliant la vitesse, la distance parcourue et la durée
du parcours est :
distance d parcourue (en m)
vitesse v (en m/s) =
durée t du parcours (en s)

CHAPITRE 29 Signaux sonores 367

08_C29.indd 367 09/02/2017 14:13


L’E S S E N T IE L

1 Caractériser un son 2 Les milieux dans lesquels


par sa fréquence le son peut se propager

Eau
500 Hz
f U

générateur
basses haut-parleur
fréquences
a) Propagation du son de proche en proche dans l’air a) Le son se propage dans l’eau

infrasons ultrasons vide téléphone portable


sons de plus sons audibles par sons de plus sonomètre qui sonne
en plus graves l’oreille humaine en plus aigus
30 dB

appel

20 20 000 fréquence téléphone


(en Hz) portable
aspiration d’air
b) Échelle de fréquence du son qui appelle

RETE N I R b) Le son ne se propage pas dans le vide


■ Le son est une vibration qui se propage de
proche en proche dans un milieu matériel
(ex. : air) depuis un émetteur (ex. : membrane RETEN I R
d’un haut-parleur) jusqu’à un récepteur
(ex. : oreille).
■ Le son peut se propager dans différents milieux
matériels : dans un gaz (ex. : l’air), dans un
■ On caractérise la hauteur d’un son par sa
liquide (ex. : l’eau) et dans un solide (ex. : les
fréquence : plus le son est aigu, plus sa
métaux, le bois, le verre…).
fréquence est élevée. L’unité de mesure de la
fréquence est le hertz, noté Hz.
■ Le son ne peut pas se propager dans le vide.

3 Les dangers des sons trop forts RETE N I R


laboratoire conversation circulation concert rock ■ Le niveau d’intensité
d’acoustique à voix basse importante chaîne stéréo en plein air
sonore se mesure en
décibel (dB), sur une
avion
discothèque de chasse échelle de 0 à 200 dB. Les
sons trop forts peuvent
0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 avoir des conséquences
graves sur l’audition
seuil seuil bruit bruit bruit seuil (acouphènes, perte
d’audibilité d’endormissement gênants nocifs dangereux de la douleur d’audition…) et provoquer
p Échelle des bruits de notre environnement des lésions irréversibles.

4 La vitesse du son RETE N I R

Milieux matériels de propagation air eau de mer acier ■ Dans l’air à température ambiante, le
son se propage à 340 m/s. Le son se
Vitesse (en m/s) 340 1 520 5 000 propage plus vite dans les liquides et
p Exemples de vitesse du son selon le milieu dans les solides que dans les gaz.

368 PARTIE 11 Caractériser différents types de signaux

08_C29.indd 368 09/02/2017 14:13


Version provisoire Auto-évaluation
QCM
pages non définitives

Ce que je connais
➜ Pour chaque ligne du tableau, indiquer la (ou les) bonne(s) réponse(s).

Questions a b c
1 Pour le son, l’oreille est : un milieu de
un émetteur un récepteur
transmission

2 Pour le son, un haut-parleur est : un milieu de


un émetteur un récepteur
transmission

3 Pour l’être humain, un son de fréquence audible inaudible un ultrason


1 000 Hz est :

4 Le son peut se propager dans l’eau l’air le vide

5 La vitesse du son dans l’air est : 340 m/s 300 000 000 m/s 150 m/s

6 Un niveau d’intensité sonore est gênant s’il supérieur à 80 dB supérieur à 60 dB inférieur à 30 dB


est :

Ce que je sais faire


➜ Pour chaque ligne du tableau, indiquer la (ou les) bonne(s) réponse(s).

Questions
a b c
7 Avec quel appareil peut-on produire un son ? un haut-parleur un microphone un sonomètre

30 db

8 Quand on écoute de la musique avec des on peut mettre il est conseillé de on peut écouter
écouteurs : le volume sonore régler le volume de la musique
au maximum sonore à la pendant des
sans danger pour moitié du volume heures sans danger
l’audition maximum pour l’audition

9 De quel appareil a-t-on besoin pour mesurer un haut-parleur un microphone un sonomètre


une intensité sonore ?

30 db

10 Pour montrer que le son ne se propage pas une cloche à vide


un sonomètre un manomètre
dans le vide, on utilise : avec un réveil

30 db

1
2
3
4
5

➜ Réponses p. 431
CHAPITRE 29 Signaux sonores 369

08_C29.indd 369 09/02/2017 14:13


Pour s’entraîner

Caractériser un son par sa fréquence 15 Moustique et abeille


D4 Mobiliser ses connaissances

11 Produire un son
D1 .1 Rédiger en termes scientifiques

1. Parmi les éléments ci-dessous, quels sont ceux qui


peuvent produire un son ?
corde d’une guitare microphone haut-parleur
diapason oreille
2. Comment appelle-t-on ce type d’objets ?

12 Au piano
D4 Mobiliser ses connaissances

Amine joue un la3 au piano. La note la3 est un son de


fréquence 440 Hz.
Un moustique bat des ailes beaucoup plus rapidement,
1. Quelle est l’unité de la fréquence ?
donc avec une fréquence plus élevée, que l’abeille.
2. Est-ce un son audible ou inaudible ?
Comparer la hauteur des sons émis par le battement des
ailes d’un moustique et par celui des ailes d’une abeille.
13 À l’opéra
D4 Mobiliser ses connaissances

Une chanteuse d’opéra soprano peut atteindre la note Les milieux dans lesquels le son
peut se propager
la4 de fréquence 880 Hz, un chanteur basse peut chan-
ter la note do2 de fréquence 132 Hz.
Lequel des deux chanteurs chante la note la plus aiguë ? 16 Le réveil sonne-t-il ?
Justifier votre réponse. D4 Pratiquer une démarche scientifique

14 Le diapason
D4 Pratiquer une démarche scientifique

soupape

cloche en verre pompe

1. Quel est le nom du dispositif représenté sur la photo


ci-dessus ?
2. Que permet de faire la pompe ?
3. On place un réveil qui sonne à l’intérieur, puis on
allume la pompe et on attend quelques minutes.
Peut-on encore entendre la sonnerie du réveil ? Pour-
Quand on frappe les branches d’un diapason, on entend quoi ?
la note la. On place les branches du diapason à la surface 4. On ouvre la soupape pour faire entrer de l’air sous la
de l’eau dans un bol. On observe que la surface de l’eau cloche.
vibre et qu’il y a des éclaboussures. Peut-on à nouveau entendre la sonnerie du réveil ? Pour-
Expliquer ces observations. quoi ?

370 PARTIE 11 Caractériser différents types de signaux

08_C29.indd 370 09/02/2017 14:13


Version provisoire Pour s’entraîner
pages non définitives

17 Le langage des dauphins La vitesse du son


D4 Mobiliser ses connaissances

21 Vrai ou faux ?
D4 Mobiliser ses connaissances
Pour chaque affirmation, indiquer sur le cahier si elle
est vraie ou fausse.
Vrai Faux
1. Le son se propage à 340 m/s.
2. Le son se propage plus vite dans les
liquides que dans les gaz.
Pour communiquer, les dauphins émettent des siffle-
ments très aigus, tellement aigus que parfois l’oreille 3. Le son se propage moins vite dans
humaine ne peut pas les détecter. les solides que dans les gaz.
1. Comment s’appelle le domaine des sons émis par les
dauphins ? 22 Le sonar
2. Expliquer pourquoi les dauphins peuvent communi- D4 Mobiliser ses connaissances

quer entre eux dans l’eau. Le sonar est un appareil


placé sous un bateau.
Il émet des ultrasons
Les dangers des sons trop forts vers le fond marin, afin
de déterminer la pro-
18 Volume sonore fondeur d’eau sous le
D1 .1 Rédiger en termes scientifiques
bateau.
p Affichage à l’écran du sonar
1. L’oreille humaine
1. En quelle unité exprime-t-on le niveau d’intensité
peut-elle entendre les ultrasons ?
sonore ?
2. Dans quel milieu les ultrasons émis par le sonar se
2. Quel appareil permet de mesurer le niveau d’intensité
propagent-ils ?
sonore ?
3. Dans ce milieu, les ultrasons se propagent-ils plus vite
19 Vrai ou faux ? ou moins vite que dans l’air ?
D3 Respecter les règles de sécurité
Pour chaque affirmation, indiquer sur le cahier si elle 23 Science in English
est vraie ou fausse.
Vrai Faux In England, Samuel attends a physics class with his
1. Pour être sans danger, un niveau exchange student. The lesson is about the speed of
d’intensité sonore ambiant doit être sound. The teacher writes on the board : “In dry air at
inférieur à 60 dB. 20 °C, the speed of sound is 767 mph (mph = mile per
hour).”
2. Il est toujours possible de récupérer
Samuel wonders whether this agrees with what he has
parfaitement son audition après avoir
learned with his own physics teacher. He asks the teacher
été soumis à un niveau d’intensité
the conversion from mph to m/s : 1 mph = 0,447 m/s.
sonore de 110 dB.
Does the lesson in England agree with Samuel’s lesson
3. Le seuil d’audibilité est à 0 dB. in France?

20 Histoires des sciences


24 Distance parcourue
D4 Calculer
AP Différenciation

D5 Se situer dans le temps


1. Donner la vitesse de propagation du son dans l’air à
Le décibel (dB) vaut un dixième du température ambiante.
bel (B), unité nommée en l’honneur 2. En 1 s, quelle distance parcourt le son dans l’air ?
de Alexander Graham Bell (1847- En 2 s ?
1922), ingénieur américain.
3. Dans l’acier, le son se propage à la vitesse de
Rechercher quelle fut l’invention 5 000 m/s. Quelle est la distance parcourue par le son
majeure d’Alexander Graham Bell et en 1 s dans l’acier ? En 2 s ?
en quelle année il la fit.

CHAPITRE 29 Signaux sonores 371

08_C29.indd 371 09/02/2017 14:13


Pour s’entraîner

Exercice résolu et commenté AP


25 Le sonar

Énoncé bateau

Les ultrasons émis par le sonar d’un bateau sont réfléchis par
le fond marin et renvoyés vers le sonar, qui les réceptionne. Le
sonar mesure le temps écoulé entre l’émission des ultrasons et ultrason
la réception des ultrasons réfléchis. Dans l’eau, les ultrasons se
propagent à la vitesse de 1 520 m/s.
Un sonar mesure 1,2 s entre l’émission et la réception des
ultrasons.
1 Schématiser la situation étudiée et tracer en rouge le trajet
fond marin
effectué par les ultrasons.
1 Calculer la distance parcourue par les ultrasons émis par le
sonar.
3 En déduire la profondeur d’eau sous le bateau.

Une solution
1 Voir figure ci-contre. Exploiter des documents
bateau scientifiques
2 On cherche la distance par-
courue, connaissant la vitesse Le schéma doit indiquer clairement que
de propagation des ultrasons les ultrasons font un aller-retour entre
dans l’eau et le temps du par- le bateau et le fond marin.
cours :
d = v × t où d est la distance, v fond marin
la vitesse et t la durée.
données : v = 1 520 m/s et t = 1,2 s
d = 1 520 × 1,2 Calculer
d = 1 824 m d
À partir de la relation v = , on peut
Les ultrasons ont parcouru 1 824 m. t
calculer la distance parcourue si
3 D’après le schéma de la question 1, les ultrasons émis par le bateau on connaît la vitesse et la durée du
parcourent la distance du bateau jusqu’au fond marin, puis sont réflé- parcours en appliquant la relation :
chis par le fond marin et retournent au bateau : la distance parcourue d (en m) = v (en m/s) × t (en s)
par les ultrasons est donc le double de la profondeur d’eau sous le
bateau. Calculer
On calcule donc la profondeur d’eau h :
d 1 824 Il faut analyser le schéma pour faire
h = donc h = = 912 m le lien entre la distance parcourue et
2 2
la profondeur d’eau.
Il y a 912 m d’eau sous le bateau.

26 À vous de jouer !

Pour se déplacer, les chauves-souris utilisent l’écho- Une chauve-souris reçoit les ultrasons réfléchis par un
localisation. Elles émettent des ultrasons qui se pro- arbre 0,5 s après les avoir émis.
pagent dans l’air et sont réfléchis par l’obstacle qui se 1. Schématiser la situation d’une chauve-souris appro-
trouve devant elles. Elles analysent le temps mis par chant d’un arbre et tracer le parcours des ultrasons.
ces ultrasons pour leur revenir pour savoir à quelle dis-
2. Calculer la distance parcourue par les ultrasons.
tance se trouve l’obstacle.
3. En déduire la distance entre la chauve-souris et l’arbre.

372 PARTIE 11 Caractériser différents types de signaux

08_C29.indd 372 09/02/2017 14:13


Version provisoire Exercices supplémentaires Pour approfondir
pages non définitives

27 Concert de rock infrasons


sons audibles
ultrasons
par les humains
En plein air, le niveau sonore d’un signal reçu s’atténue :
0 20 20 000 40 000 160 000
il diminue de 6 dB quand la distance augmente de 1 m.
1. Lors d’un concert de rock, on enregistre un niveau fréquence (en Hz)
sonore de 120 db à 1 m des enceintes. De quelle distance
faut-il s’en éloigner pour que le niveau sonore ne soit
plus que de 84 dB ?
éléphant,
taupe
chat, chien

chauve-souris, dauphin

doc.2 Domaine de fréquence audible par l’être humain


et d’autres animaux

Indiquer la (ou les) bonne(s) réponse(s).


1. Les sons que peuvent entendre les éléphants sont :
a) les ultrasons. b) les sons audibles. c) les infrasons.
2. La fréquence des sons produits par un sifflet pour
chien peut être égale à :
a) 10 Hz. b) 10 000 Hz. c) 50 000 Hz.
2. Lors des concerts de rock, il est conseillé de porter des 3. Les éléphants peuvent-ils entendre les mêmes sons
bouchons d’oreilles qui permettent d’atténuer le niveau que les chauves-souris ?
d’intensité sonore de 30 dB. Expliquer pourquoi les bou- a) oui. b) non. c) uniquement la nuit.
chons d’oreilles ne peuvent pas totalement arrêter le son.
30 Un téléphone artisanal
28 Histoires des sciences
AP Différenciation Avec deux pots de yaourt vides et propres et quelques
mètres de ficelle de cuisine, on peut fabriquer un télé-
En 1738, Giacomo Filippo Maraldi et l’abbé de La Caille phone rudimentaire avec lequel les enfants aiment jouer.
furent chargés par l’Académie des sciences d’organi- Quand un enfant parle dans le pot, son ami l’entend en
ser des expériences pour mesurer la vitesse du son. Ils collant son oreille dans le pot à l’autre extrémité.
firent leurs mesures sur une distance de 14 636 toises Rédiger un paragraphe expliquant comment fonctionne
à l’aide de coups de canon tirés la nuit, pour voir les ce téléphone, à l’aide de ses connaissances sur le son et
flammes sortir du canon, entre la tour de Montlhéry et sa propagation dans différents milieux.
la pyramide de Montmartre. Ils trouvèrent que le son
parcourt 173 toises en une seconde. 31 Influence de la température
1. Dans cette expérience, dans quel milieu se propage On représente la variation de la vitesse de propagation
le son ? du son dans l’air en fonction de la température sur le gra-
2. Quel est l’émetteur du son ? Quel est le récepteur ? phique suivant :
3. Pourquoi réalisèrent-ils cette expérience de nuit ? Vitesse de propagation du son (en m/s)
355
4. Sachant qu’une toise vaut 1,95 m, quelle distance 350
parcourt le son en une seconde ? En déduire la vitesse 345
du son mesurée en 1738. Comparer cette valeur à la 340
335
valeur connue aujourd’hui.
330
325 Température (en °C)

29 QCM sur documents –20 –10 0 10 20 30 40

1. Comment varie la vitesse du son dans l’air en fonction


doc.1 Les sifflets à ultrasons
de la température ?
Pour communiquer avec les chiens, on peut utiliser un 2. À quelle vitesse le son se propage-t-il dans l’air à
sifflet qui émet des ultrasons, car les chiens entendent les 0 °C ? à –10 °C ? à 30 °C ?
sons à haute fréquence. Cela présente l’avantage de
contrôler le chien sans crier ni déranger les voisins. 3. La phrase « Le son se propage à 340 m/s dans l’air »
est-elle donc parfaitement exacte ? Si non, la corriger.

CHAPITRE 29 Signaux sonores 373

08_C29.indd 373 09/02/2017 14:13


Tâches complexes

32 L’orage est-il loin ? AP Différenciation


Les documents de travail

La situation déclenchante doc.1 Les orages


Lors d’un orage, une tension électrique entre les
nuages et la terre apparaît. Quand cette tension
Lors d’un orage, Rachel électrique devient trop importante, elle se décharge
observe la foudre qui tombe subitement : c’est la foudre. Cette importante
au loin. Elle remarque qu’il y décharge électrique crée un éclair de lumière qui
a un décalage entre l’éclair s’accompagne d’un son : le tonnerre.
qu’elle voit et le tonnerre
qu’elle entend. Elle s’amuse doc.2 Vitesse de la lumière
à compter les secondes entre
l’instant où elle voit l’éclair
La lumière se propage à une vitesse très impor-
tante : 300 000 km/s. En une seconde, la lumière
et l’instant où elle entend le
peut parcourir 7 fois et demie le tour de la Terre !
tonnerre : elle compte 8 s.
Pour les phénomènes qui ont lieu sur terre, on peut
Pourtant, elle pensait que ces
donc considérer que la lumière est instantanée.
deux phénomènes avaient
lieu en même temps.
doc.3 Formule de calcul de la distance
La relation reliant la distance à la durée du par-
La tâche à réaliser cours et à la vitesse est :
distance (en m) = vitesse (en m/s) × durée (en s)
Expliquer et mettre en œuvre une méthode pour
déterminer la distance à laquelle est tombée la foudre
par rapport à Rachel.

33 Le fonctionnement de l’oreille Les documents de travail

La situation déclenchante Vidéo

doc.1 Schéma en coupe de l’oreille

doc.2 Organisation de l’oreille


La membrane du haut-parleur vibre et transmet cette L’oreille est composée de trois parties :
vibration à l’air environnant qui la transmet jusqu’à – l’oreille externe : le pavillon, le conduit auditif et
nos oreilles, nos organes récepteurs du son. le tympan qui est une membrane qui peut vibrer ;
– l’oreille moyenne : constituée des trois plus petits
os du corps humain : le marteau, l’enclume et
La tâche à réaliser
l’étrier ;
À l’aide des documents et de vos connaissances sur – l’oreille interne : composée de la cochlée. Le canal
le son et sa propagation, expliquez comment le son qui cochléaire est rempli de liquide et dispose de
arrive au niveau du pavillon est transmis au cerveau 20 000 cellules ciliées qui sont des cellules ner-
pour être analysé. veuses qui transmettent les signaux au cerveau.

374 PARTIE 11 Caractériser différents types de signaux

08_C29.indd 374 09/02/2017 14:13


Version provisoire Tâches complexes
pages non définitives

34 Le bruit à Paris

La situation déclenchante

doc.1 Carte du niveau sonore à Paris

Les documents de travail

doc.2 Sources des nuisances sonores dans doc.3 Sources des nuisances sonores
l’agglomération parisienne causées par la circulation routière selon
la vitesse
22 % des habitants de l’agglomération parisienne seraient expo-
sés à du bruit au-dessus des seuils réglementaires, soit environ < 50 km/h > 50 km/h
2 millions de personnes. La principale source de cette pollution
sonore est la circulation routière : 25,5 % des Parisiens subiraient • organes mécaniques contact entre les pneus
du véhicule (moteur, et le revêtement routier
des nuisances liées à la route supérieures à 65 dB et 28 % à des transmission, freins,
niveaux supérieurs à 55 dB pendant la nuit (22 h–6 h). Le trafic échappement)
ferroviaire génère également des niveaux excessifs de bruit : 3,7 % • arrêt et démarrage
des Parisiens seraient exposés à des niveaux supérieurs à 65 dB. aux feux

La tâche à réaliser
Vous êtes l’adjoint-e au maire de Paris et vous êtes chargé-e de rédiger un paragraphe de
synthèse qui donne les deux principales sources de nuisances sonores dans l’agglomération
parisienne et propose quelques solutions simples pour réduire la pollution sonore.

CHAPITRE 29 Signaux sonores 375

08_C29.indd 375 09/02/2017 14:13


Sommaire du manuel 5e

Chapitre 5 Dissolution des gaz


dans l’eau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 56
1. Peut-on dissoudre un gaz dans l’eau ?
2. Comment recueillir et identifier le gaz présent
dans une boisson gazeuse ?
●● Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 59

Chapitre 6 Description
de la transformation chimique . . . . . . . . . . . . . 66
1. Comment identifier une transformation chimique ?
2. Comment décrire une transformation chimique ?
Organisation ●● Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 69
et transformations
de la matière � � � � � � � � � � � � � � � 10 Chapitre 7 Identification
d’une espèce chimique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 76
1. Comment détecter la présence d’eau ?
Chapitre 1 Les trois états de la matière . . 12
2. Comment identifier un gaz ?
1. Comment modéliser la nature microscopique de la
●● Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 79
matière ?
2. Comment décrire les états de la matière en
utilisant le modèle microscopique ? Chapitre 8 L’Univers
●● Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15 et le système solaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 86
1. Quelle est la structure du système Soleil-Terre-Lune ?
Chapitre 2 Les changements d’état . . . . . . . 22 2. Quelle est la structure de l’Univers ?
1. Quels sont les différents changements d’état ? ●● Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 89
2. Comment évolue la température d’un corps pur
lors de son ébullition ?
3. Comment évolue la température d’un corps pur
lors de sa solidification ?
4. Y a-t-il conservation de la masse et du volume
lors d’un changement d’état ?
●● Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27

Chapitre 3 Mesures de masse


et de volume . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34
1. Comment déterminer la masse d’un volume d’eau ?
2. Des objets de même volume ont-ils tous la même
masse ?
●● Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37
Mouvement
Chapitre 4 Mélanges de liquides et interactions � � � � � � � � � � � � � 98
et de solides . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44
1. Que se passe-t-il quand on mélange des liquides ?
2. Que se passe-t-il quand on introduit un solide Chapitre 9 Mouvement d’un objet . . . . . . . . 100
dans l’eau ? 1. Relativité du mouvement : en mouvement ou au
3. Peut-on dissoudre sans limite un solide dans l’eau ? repos ?
4. Quelle est la masse d’une solution ? 2. Comment décrire la trajectoire d’un objet ?
●● Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 49 ●● Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 103

09_sommaire_niveaux.indd 2 09/02/2017 12:23


Version provisoire
pages non définitives

Chapitre 10 Vitesse d’un objet . . . . . . . . . . . . 110


1. Comment distinguer les différents types de
mouvement ?
2. Comment caractériser la vitesse d’un objet en
mouvement ?
●● Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 113

Des signaux pour observer


et communiquer � � � � � � � � � � 154

Chapitre 14 Signaux sonores . . . . . . . . . . . . . . 156


1. Comment caractériser un son ?
2. Dans quels milieux le son peut-il se propager ?
L’énergie et 3. Quels sont les dangers des sons trop forts ?
ses conversions � � � � � � � � � � � 120 4. À quelle vitesse le son se propage-t-il dans l’air ?
●● Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 161

Chapitre 11 Les différentes formes Chapitre 15 Signaux lumineux


d’énergie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 122 et autres types de rayonnements . . . . . . . . 168
1. Quelles sont les sources et les formes d’énergie ? 1. Quels sont les différents types de rayonnements
émis par le Soleil ?
2. Comment convertir l’énergie ?
2. Dans quels milieux la lumière visible se propage-
●● Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 125 t-elle ?
3. Comment se propage la lumière et comment
Chapitre 12 Matériaux conducteurs représenter sa trajectoire ?
et isolants� Sécurité électrique . . . . . . . . . . . 132 4. La lumière se propage-t-elle instantanément ?
1. Comment identifier des matériaux conducteurs et ●● Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 173
des matériaux isolants ?
2. Quelles sont les installations électriques
dangereuses ?
●● Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 135
PAGES DE GARDE
Chapitre 13Circuits électriques Pictogrammes de sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . I
en série et en dérivation . . . . . . . . . . . . . . . . . .144 Unités et appareils de mesure . . . . . . . . . . . . . . . . . . II
1. Comment schématiser et réaliser un circuit
électrique ?
2. Dans quel sens circule le courant dans un circuit Histoire des sciences . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 180
électrique ?
Fiches méthode . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 184
3. Comment associer plusieurs dipôles dans un
même circuit électrique ? Index . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 191

4. Quelles sont les règles de sécurité à respecter Corrigés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 192


pour éviter les courts-circuits ?
●● Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 149

09_sommaire_niveaux.indd 3 09/02/2017 12:23


Sommaire du manuel 4e

4. Comment les ions peuvent-ils être modélisés


dans une transformation chimique ?
●● Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 59

Chapitre 6 L’Univers
et le système solaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 66
1. Quelle est la structure du système Soleil-Terre-Lune ?
2. Quelle est la structure de l’Univers ?
●● Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 69

Chapitre 7 L’atome . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 78
Organisation 1. Quelle est la structure d’un atome ?
et transformations 2. Quelles sont les dimensions et la masse
de l’atome et de ses constituants ?
de la matière � � � � � � � � � � � � � � � 10 ●● Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 81

Chapitre 1 Dissolution des gaz


dans l’eau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12 Histoire des Sciences Parcours Avenir . . . . . . . . 88

1. Peut-on dissoudre un gaz dans l’eau ?


2. Comment recueillir et identifier le gaz présent
dans une boisson gazeuse ?
●● Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15

Chapitre 2 L’air qui nous entoure . . . . . . . . . . 22


1. Quelle est la composition de l’air ?
2. L’air possède-t-il une masse ?
3. Quel modèle microscopique de la matière permet
d’interpréter la pression ?
4. La masse volumique d’un gaz dépend-elle
de sa pression et de sa température ?
●● Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27

Chapitre 3 Description
de la transformation chimique . . . . . . . . . . . . . 34
Mouvement
1. Comment identifier une transformation chimique ?
et interactions ������������� 92
2. Comment décrire une transformation chimique ?
●● Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37
Chapitre 8 Vitesse d’un objet . . . . . . . . . . . . . . 94
Chapitre 4Identification 1. Comment distinguer les différents types de
mouvement ?
d’une espèce chimique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44
2. Comment caractériser la vitesse d’un objet en
1. Comment identifier un gaz ?
mouvement ?
2. Quel test utiliser pour identifier certains ions ? ●● Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 97
●● Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47
Chapitre 9 Forces et interactions . . . . . . . . . 104
Chapitre 5Modélisation 1. Quel est l’effet d’une action sur le mouvement
d’une transformation chimique . . . . . . . . . . . . 54 d’un corps ?
1. Y a-t-il conservation de la masse lors d’une 2. Comment modéliser une interaction ?
transformation chimique ? ●● Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 107
2. Comment rendre compte, au niveau
microscopique, d’une transformation chimique ?
3. Quelle utilisation peut-on faire du tableau Histoire des Sciences Parcours Avenir . . . . . . . 114
périodique des éléments ?

09_sommaire_niveaux.indd 4 09/02/2017 12:24


Version provisoire
pages non définitives

L’énergie et Des signaux pour observer


ses conversions � � � � � � � � � � � �116 et communiquer � � � � � � � � � � 168

Chapitre 10 Bilan énergétique . . . . . . . . . . . . . 118 Chapitre 14 Signaux lumineux


1. Comment s’éclairer à bicyclette ? et autres types de rayonnements . . . . . . . . 170
2. Puissance ou énergie ? 1. Quels sont les différents types de rayonnements
●● Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 121 émis par le Soleil ?
2. Dans quels milieux la lumière visible se propage-
Chapitre 11Intensité du courant t-elle ?
dans un circuit électrique . . . . . . . . . . . . . . . . . 128 3. Comment se propage la lumière et comment
1. Comment mesurer l’intensité d’un courant électrique ? représenter sa trajectoire ?
2. Comment protéger un circuit d’une surintensité ? 4. La lumière se propage-t-elle instantanément ?
3. Comment se comporte l’intensité du courant ●● Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 175
dans un circuit en série ?
4. Comment se répartit le courant dans un circuit Chapitre 15 Utilisation des propriétés
en dérivation ? des signaux lumineux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 182
●● Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 133 1. Comment utiliser la lumière diffusée ?
Chapitre 12 Tension dans 2. Pourquoi l’énergie transportée par la lumière
peut-elle présenter un danger ?
un circuit électrique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 140
3. Quels sont les applications des rayonnements
1. Comment mesurer une tension aux bornes d’un dipôle ?
en médecine ?
2. Que signifient les indications de tension sur
4. Comment calculer la distance parcourue par
les appareils électriques ?
la lumière dans l’Univers ?
3. Quelle est la valeur de la tension aux bornes ●● Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 187
de dipôles branchés en dérivation ?
4. Comment se répartissent les tensions aux bornes
de dipôles formant une seule maille ? Histoire des Sciences Parcours Avenir . . . . . . . 194
●● Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 145

Chapitre 13 Puissance
d’un appareil électrique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 152
PAGES DE GARDE
1. Que signifient les informations que l’on trouve sur
les appareils électriques ? Pictogrammes de sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . I
2. Quelle est la relation entre puissance électrique, Unités et appareils de mesure . . . . . . . . . . . . . . . . . . II
tension et intensité ? Tableau périodique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . III
3. Pourquoi l’électricité peut-elle provoquer un incendie ?
4. Comment protéger un appareil électrique ?
Fiches méthode . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 196
●● Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 157
Index . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 206
Corrigés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 207
Histoire des Sciences Parcours Avenir . . . . . . . 164

09_sommaire_niveaux.indd 5 09/02/2017 12:24


Sommaire du manuel 3e

2. Quelles sont les dimensions et la masse de


l’atome et de ses constituants ?
●● Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 57

Chapitre 6 Histoire de l’Univers . . . . . . . . . . . 64


1. L’Univers était-il différent par le passé ?
2. Quelle est l’origine de la matière ?
●● Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 67

Histoire des Sciences Parcours Avenir . . . . . . . . 74


Vers le Brevet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 78
Organisation
et transformations
de la matière � � � � � � � � � � � � � � � 10

Chapitre 1Matériaux
et propriétés physiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
1. Comment distinguer les métaux entre eux ?
2. Comment identifier un matériau à l’aide
de sa masse volumique ?
●● Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15

Identification
Chapitre 2
d’une espèce chimique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22
1. Quel test utiliser pour identifier certains ions ?
2. Quelle démarche utiliser pour vérifier la présence
d’ions en solution ?
●● Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25

Chapitre 3 Modélisation Mouvement


d’une transformation chimique . . . . . . . . . . . . 32 et interactions ������������� 82
1. Y a-t-il conservation de la masse lors
d’une transformation chimique ?
2. Comment rendre compte, au niveau Chapitre 7 Forces et interactions . . . . . . . . . . 84
microscopique, d’une transformation chimique ?
1. Quel est l’effet d’une action sur le mouvement
3. Quelle utilisation peut-on faire du tableau d’un corps ?
périodique des éléments ?
2. Comment modéliser une interaction ?
4. Comment les ions peuvent-ils être modélisés
●● Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 87
dans une transformation chimique ?
●● Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37
Chapitre 8 Poids et masse d’un corps . . . . . 94
Solutions acides 1. Comment calculer l’intensité de la force
Chapitre 4
d’attraction gravitationnelle ?
et basiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44
2. Quelle relation existe-t-il entre le poids
1. Comment identifier le caractère acide ou basique et la masse d’un corps ?
d’une solution ?
●● Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 97
2. Comment réagit un acide sur un métal ?
●● Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47
Histoire des Sciences Parcours Avenir . . . . . . . 104
Chapitre 5 L’atome . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 54 Vers le Brevet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 108
1. Quelle est la structure d’un atome ?

09_sommaire_niveaux.indd 6 09/02/2017 12:24


Version provisoire
pages non définitives

L’énergie et Des signaux pour observer


ses conversions � � � � � � � � � � � � 112 et communiquer � � � � � � � � � � 164

Énergie d’un objet


Chapitre 9 Chapitre 13 Utilisation des propriétés
en mouvement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 114 des signaux lumineux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 166
1. Quelle est la relation entre l’énergie d’un corps 1. Comment utiliser la lumière diffusée ?
en mouvement, sa masse et sa vitesse ?
2. Pourquoi l’énergie transportée par la lumière
2. Comment évolue l’énergie d’un corps lors d’une chute ? peut-elle présenter un danger ?
●● Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 117 3. Quels sont les applications des rayonnements
en médecine ?
Chapitre 10 Résistance 4. Comment calculer la distance parcourue par
dans un circuit électrique . . . . . . . . . . . . . . . . . 124 la lumière dans l’Univers ?
1. Quel est l’effet de l’ajout d’une résistance dans ●● Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 171
un circuit électrique ?
2. La tension aux bornes d’une résistance est-elle Chapitre 14 Transmission de l’information . 178
proportionnelle à l’intensité qui la traverse ?
1. Comment les informations présentes sur Internet
●● Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 127
sont-elles transmises ?
2. Comment transmettre des données à l’aide de
Puissance
Chapitre 11
signaux sonores ?
d’un appareil électrique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 134 ●● Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 181
1. Que signifient les informations que l’on trouve
sur les appareils électriques ?
2. Quelle est la relation entre puissance électrique,
Histoire des Sciences Parcours Avenir . . . . . . . 188
tension et intensité ?
Vers le Brevet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 192
3. Pourquoi l’électricité peut-elle provoquer un incendie ?
4. Comment protéger un appareil électrique ?
●● Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 137

Chapitre 12 Consommation
PAGES DE GARDE
d’énergie électrique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 146
Histoire de l’Univers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . I-II
1. Comment calculer la consommation d’énergie
d’un appareil électrique ? Tableau périodique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . III
2. Comment faire des économies d’énergie ? Pictogrammes de sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .IV
●● Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 149

Fiches méthode . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 196


Histoire des Sciences Parcours Avenir . . . . . . . 156 Index . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 207
Vers le Brevet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 160 Corrigés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 208

09_sommaire_niveaux.indd 7 09/02/2017 12:24


09_sommaire_niveaux.indd 8 09/02/2017 12:24