Vous êtes sur la page 1sur 10

Résumé d’introduction à l’économie Karim Economiste

Résumé d’introduction à l’économie S1 Par Karim Economiste

Chapitre 1 : la science économique


- Étymologiquement le mot économie Emprunté au latin oeconomia, lui-même
emprunté au grec ancien οἰκονομία, oikonomía (« gestion de la maison ») formé des
mots οἶκος, oîkos (« maison ») et νόμος, nómos(« loi »).
A- Définition de l’économie :
- L’économie est la science des richesses :
Pour les classiques la richesse est la richesse matérielle (Or et Argent)
Pour les néoclassiques la richesse est tous ce qu’est utile à l’homme (l’utilité)
- L’économie est la science de la rareté et des choix efficaces :
 Lionel Robbins a défini l’économie comme la science qui étudie le comportement
humain en tant que relation entre les fins et les moyens rares.
 R. BARRE a défini l’économie comme une science de l’administration des
ressources rares en vue de satisfaire des besoins illimités.
 E Malinvaud a donné la définition suivante : L’économie est la science qui étudie
comment les ressources rares sont employées pour la satisfaction des besoins
des hommes vivant en société.
- L’économie est une science d’échange marchand :
 L’économie est la science des prix puisque ce dernier n’est que le résultat de
l’échange. Autrement dit, grâce à l’économie les différents agents économiques
cherchent leurs intérêts à travers les échanges des biens et services.

B- Economie positive et Economie normative :

Il importe de distinguer deux approches de la science économique :


- L’approche positive concerne les explications objectives ou scientifiques du
fonctionnement de l’économie, pour expliquer comment la société prend des décisions
qui ont trait à la consommation, la production et l’échanges des biens et services. C'est-
à-dire que l’économie positive décrit la manière dont l’économie fonctionne
effectivement.
- L’approche normative donne des prescriptions et des recommandations basées sur des
jugements de valeurs personnels, c'est-à-dire que l’économie normative fait des
prescriptifs sur comment l’économie devrait fonctionner

C- La notion de Besoin :
Un besoin est une sensation d’insatisfaction qui ne peut être effacée qu’au prix d’un
effort. Les besoins peuvent être :
- Psychologiques : Boire, manger….
- Sociaux : besoins partagés

1
Youtube : Karim Economiste Tél : 0626847753
Résumé d’introduction à l’économie Karim Economiste

Les caractéristiques d’un besoin sont :


- La satiété : L’intensité d’un besoin diminue au fur à mesure qu’il est satisfait.
- La comparabilité : Tout individu est capable d’établir une hiérarchie dans l’intensité
de ses besoins et d’établie des priorités.

D- La notion de bien :
Un bien est un objet matériel ou immatériel qui satisfait un besoin ; on distingue deux
types des biens :
- Biens non économiques ; qui on peut les obtenir gratuitement (l’oxygène).
- Biens économiques ; qui il faut payer pour les obtenir ; on distingue 12 types des
biens économiques

- Les caractéristiques d’un bien économique :


 L’utilité : c'est-à-dire l’intérêt que ce bien donne au consommateur ou la capacité
de satisfaire un besoin
 La rareté : un bien disponible en quantité limitée
 La disponibilité : la possibilité de se procurer de ce bien en tout temps

2
Youtube : Karim Economiste Tél : 0626847753
Résumé d’introduction à l’économie Karim Economiste

E- L’analyse économique :
- La Macroéconomie : elle étude l’économie dans sa globalité c'est-à-dire elle
s’intéresse à l’étude du fonctionnement de l’économie nationale (chômage,
inflation, investissement...)
- La Mésoéconomie : elle situe dans une échelle médiane, elle s’intéresse à l’étude de
l’économie régionale.
- La microéconomie : elle étude les comportements individuelles (la consommation, la
production), la structure des marchés et les formations des prix.

F- Les étapes de la méthode de la science économique :


Pour élaborer des lois, l’économiste suit une démarche scientifique qui passe par les
étapes suivantes :
1- La phase d’observation des phénomènes économiques qui est fournie par
l’économie descriptive et par la statistique.
2- La phase d’abstraction qui consiste à simplifier la réalité en dissociant les
aspects essentiels des aspects secondaires. L’abstraction est une opération qui
consiste à isoler certains éléments essentiels en négligeant les autres.
3- La phase déductive comprend :
- L’élaboration des hypothèses
- L’élaboration des lois par un raisonnement causal
4- La phase de vérification de la théorie qui consiste à confronter la théorie à la réalité
pour tester sa pertinence. La vérification de la théorie peut être réalisée par
l’utilisation des séries statistiques et des modèles mathématiques et/ou
économétriques. Si la théorie est vérifiée par les faits, elle est acceptée sinon elle est
rejetée.

- Les éléments de la démarche scientifique de l’économie :


Variables endogènes : proviennent de
l’intérieur du modèle.
1- Les variables

Variables exogènes : proviennent de


l’extérieur du modèle.

2- Les hypothèses : Sont des énoncés qui cherchent à expliquer comment deux
variables sont liées entre elles.

3- Les modèles : Des représentations schématiques et mathématiques pour objet


de vérifier les théories.

3
Youtube : Karim Economiste Tél : 0626847753
Résumé d’introduction à l’économie Karim Economiste

Chapitre 2 : l’activité économique


L’activité économique : l’ensemble des actions et relations qui unissent des agents
économiques afin de satisfaire leurs besoins constituant le circuit économique.

A- Les agents économiques :


L’agent économique : une catégorie homogène qui regroupe les décideurs qui réalisent
des opérations identiques et ont des spécificités communes.
On distingue : - Les ménages
- Les sociétés non financières
Les agents résidents - Les institutions financières
- Les administrations publiques

Les agents non résidents - Le Reste de Monde

Agent Définition Fonction


Un ménage est constitué par La consommation des biens
tout individu ou groupe et services finales.
d’individus vivant dans un la ressource principale est
Les ménages logement séparé ou constituée des revenus
indépendant. d’activité ou du patrimoine
ou encore des revenus de
transfert.
Unité économique dont La production des biens et
l’activité principale est la services marchands
Les sociétés non production des biens et La consommation
financières services marchands intermédiaire
La répartition des salaires…
(les entreprises)
Unité économique dont la La création de monnaie en
Les institutions fonction est de fournir des accordant des crédits.
financières services marchands La gestion des dépôts des
financiers. particuliers et des
entreprises.
(les banques….)
Les Regroupent les organisations La production des services
administrations dont l’activité principale non marchands
publiques consiste à produire des (l’Etat, les collectivités
services non marchands. locales…)
Le reste du monde, appelé Echange avec les agents
encore "l'Extérieur", est une résidents.
expression économique qui Exportation.
Le Reste du désigne l'ensemble des Importation.
monde acteurs étrangers qui
effectuent des échanges avec
les acteurs nationaux.

4
Youtube : Karim Economiste Tél : 0626847753
Résumé d’introduction à l’économie Karim Economiste

B- Les opérations économiques :


Les opérations économiques traduisent les mouvements d’objet économiques entres les
différents agents.
On distingue trois types des opérations :
1- Les opérations sur les biens et services :
 La production : c’est la création des biens et services marchands et non
marchands.
 La consommation intermédiaire : c’est la valeur de la transformation des
matières premières en matières produits ou produits semi finis entrées dans
le processus de production.
 La consommation finale : c’est la valeur finale des biens et services qui sont
utilisées directement pour satisfaire les besoins des consommateurs.
 L’investissement : la valeur des biens durables acquérant pour l’utilisation
pendant une période relativement longue (exemple : la formation brute de
capital fixe FBCF).
 Les échanges avec le reste du monde : les échanges avec l’extérieur sont les
exportations et les importations.
2- Les opérations de répartition :
 La rémunération des salaires : salaires bruts et cotisations sociales aux
charges des employeurs.
 Les revenus de propriété : sont les loyers, les intérêts
 Les subventions d’exploitations : Aide reçue de l'état pour compenser la
faiblesse de chiffre d’affaire.
 Les opérations d’assurance :
3- Les opérations financières :
La collecte et la mise en œuvre des moyens de financement nécessaires à
l’économie.
- Les paiements internationaux
 Les instruments de paiement :

- Les paiements nationaux (la monnaie)

- Les titres à court terme


 Les instruments de placement : - Les obligations
- Les actions

- Les crédits à court terme

 Les instruments de financement :

- Les crédits à moyen et long terme

5
Youtube : Karim Economiste Tél : 0626847753
Résumé d’introduction à l’économie Karim Economiste

C- Le territoire économique :

Espace géographique, souvent assimilé à un pays ou un Etat, caractérisé par une


économie commune.

- Les composantes du territoire économique :


 Territoire géographique
 L’espace aérienne
 Les eaux territoriales
 Les enclaves territoriales

D – Les marchés économiques :

Un marché est le lieu de rencontre entre l’offre et la demande

On distingue 3 types des marchés :

 Le marché des biens et services : est le lieu de la rencontre entre l’offre des
biens et services (la production des entreprises) et la demande (les quantités
demandées par les consommateurs).
 Le marché de travail : est le lieu de la rencontre entre l’offre de travail (les
ouvriers) et la demande de travail (les entreprises).
 Le marché de capitaux : est le lieu de la rencontre entre les agents à capacité
de financement et les agents à besoin de financement.

E- le circuit économique :
Les agents économiques sont tous en relation les uns avec les autres. Par exemple,
les ménages ont des relations avec d'autres agents économiques comme les
entreprises, les banques, les administrations, eux-mêmes en relations réciproques.
Ces échanges sont matérialisés par des flux. Les flux représentent les mouvements de
biens et services et les mouvements de monnaie entre les différents agents
économiques.
Le circuit économique est une représentation imagée et simplifiée de l'activité
économique qui permet de décrire, au moyen des flux, les relations essentielles entre
les différents agents. Chaque flux est caractérisé par sa nature et le sens du
mouvement, représenté, par convention, au moyen d'une flèche orientée.

6
Youtube : Karim Economiste Tél : 0626847753
Résumé d’introduction à l’économie Karim Economiste

Représentation du circuit économique

Chapitre 3 : les pensées économiques


A- Les préclassiques :

1- Les mercantilistes :
(David Hume. Antoine de Montchrestien)
 La richesse est l’accumulation des métaux précieux (l’or et l’argent)
 L’intervention de l’Etat pour protéger la production nationale
 Le commerce international
 importer les produits et les matières premières à des prix faibles
 exporter des produits à forte valeur ajoutée à des prix élevés.
2- Les physiocrates :
(François Quesnay)
 La richesse est la terre
 L’agriculture est l’activité productive et la source de la richesse
 Non intervention de l’Etat
 Le tableau économique de François Quesnay
La société est divisée en 3 classes :
 La classe productive : est l’ensemble des acteurs qui travaillent
dans la terre.
 La classe de propriétaires : les gents qui perçoivent le profit de la
terre.
 La classe stérile : est l’ensemble des acteurs qui ne travaillent pas
dans la terre (les artisans, les commerçants…)

7
Youtube : Karim Economiste Tél : 0626847753
Résumé d’introduction à l’économie Karim Economiste

B- les classiques :

1- Adam Smith :
 La richesse est l’ensemble des biens matériels nécessaire à la vie humaine
 La main invisible : l’intérêt individuel conduit naturellement à l’intérêt général
de la société.
 La théorie de la valeur : deux types de valeur. La valeur d’usage définie par
l’utilité d’un objet. La valeur d’échange définie comme la possession d’un
objet (bien) d’en acheté d’autre, c'est-à-dire que la valeur d’une marchandise
est déterminée par la quantité de travail que cette marchandise permet
d’Acheter ou commandé (Travail commandé).
 La théorie de la répartition : le revenu sert à rémunérer en 3 facteurs ; le
salaire, le profit, la rente (le prix payé pour l’usage de la terre).
 La théorie de l’avantage absolue : chaque Etat doit spécialiser dans la
production et l’exportation des produits dont elle dispose d’avantage absolue
c'est-à-dire qu’ils produisent à un coût faible par rapport aux autres Etats.
 le non intervention de l’Etat : Smith est contre l’intervention de l’Etat dans
l’économie, le rôle de l’Etat doit limiter dans la sécurité et l’infrastructure.
2- David Ricardo :
 La théorie de la valeur : la valeur d’une Marchandise est déterminée par la
quantité de travail nécessaire à sa production (travail incorporé) c'est-à-dire
le coût de production
 La théorie de répartition : le revenu sert à rémunérer en 3 facteurs ; le salaire,
le profit, la rente ; le salaire dépend de prix des produits vitaux. La rente
dépend de fierté de la terre.
 L’état stationnaire : David Ricardo croit que les salaires et la rente vont
augmenter ce que influence négativement le profit qu’il diminuera jusqu’à le
temps dont il va être égal à zéro et donc l’état stationnaire de l’économie.
Donc l’état stationnaire est la diminution de profit à cause de l’augmentation
de rente et des salaires.
 La théorie de l’avantage comparatif : chaque Etat doit spécialiser dans la
production et l’exportation des produits dont elle dispose d’avantage
comparatif c'est-à-dire les produits les plus compétitives.
3- Jean Baptiste Say : La loi de débouché
 Chaque offre crée sa propre demande
 L’économie est toujours en équilibre
 La situation de crise est impossible

8
Youtube : Karim Economiste Tél : 0626847753
Résumé d’introduction à l’économie Karim Economiste

4- Thomas Malthus : La loi de population


 la croissance de population est plus supérieure que la croissance de
production.
 la solution est la limitation de la croissance de population par les guerres, les
famines, les maladies…

C- Les Marxistes : Karl Marx


 la théorie de la valeur : la valeur d’une marchandise est déterminée par la
quantité de travail nécessaire à la production de cette marchandise. Marx
distingue le travail vivant V fourni par le travailleur, et le travail constant
fourni par les machines.
 la loi de plus value : Marx considère que le travail nécessaire est celui qui fait
vivre le travailleur et sa famille, tout travail supplémentaire est une plus value
exportée par les propriétaires des moyens de production.
 La valeur d’une marchandise = Travail constant C + travail vivant V + plus
value PL
 Taux de PL= PL/V
 Taux de Profit= (PL/V) / 1+(C/V) avec C/V : la composition organique du
capital
 La baisse tendancielle de taux de profit : la concurrence entre les capitalistes
les pousse à investir davantage dans les machines pour améliorer la
productivité. ce faisant, la C/V a tendance à augmenter donc le taux de profit
tend à la baisse.

D- Les Néoclassiques :
1- Les principes des pensées néoclassiques :
 la valeur d’un bien est déterminée par l’utilité qui procure au
consommateur.
 L’utilisation de mathématique pour analyser les phénomènes
économiques.
 La calcule à la marge.
 Les agents sont rationnels.
2- L’école de Vienne : Carl Menger
 La marchandise est une réponse à un besoin
 La valeur d’un bien est déterminée par l’importance qui accorde au
consommateur.
3- L’école de Lausanne :
 L’équilibre général de Léon Walras : les mêmes marchandises ont un prix
unique quelques soient les coûts de production, ce prix est déterminé par
l’offre et la demande, les recettes sont égales aux coûts de production
c'est-à-dire le profit est nul. Walras veut dire que l’équilibre de
concurrence pure et parfaite permettrait le plein emploi de tous les

9
Youtube : Karim Economiste Tél : 0626847753
Résumé d’introduction à l’économie Karim Economiste

facteurs de production ; toute la population active serait occupée et tous


les capitaux seraient utilisés, il permettrait de satisfaire toutes les
demandes solvables.
 L’optimum de Vilfredo Pareto : L’optimum d’une économie est la situation
dans laquelle il n’est plus pas possible d’augmenter la satisfaction d’un
individu sans réduire celle d’un autre.
4- L’école de Cambridge : Stanley Jevons. Alfred Marshall
 Jevons a critiqué la théorie de la valeur des classiques et de Marx.
 La valeur d’un bien est déterminée par son utilité.

E- Les Keynésiens : John Keynes


 La crise économique de 1929 aidait à l’apparition des pensées économiques
de Keynes
 La crise économique de 1929  La crise de surproduction (l’offre des biens et
services est supérieure de la demande)  La diminution des prix 
diminution de profit des entreprises  diminution des investissements 
augmentation de chômage  diminution de la demande
 Les principes de pensée keynésienne :
 Le chômage est volontaire c'est-à-dire le chômage est existé à cause
de la crise économique.
 L’intervention de l’Etat pour relancer la demande effective (demande
anticipée)
 Appelle à des agrégats Macroéconomiques
 Etablir l’équilibre de l’économie au niveau macroéconomique
 L’intervention de l’Etat par 3 politiques :
o La politique budgétaire : L’intervention de l’Etat par
l’investissement publique (dépenses publiques)
o La politique monétaire : L’augmentation de la masse monétaire
pour baisser le taux d’intérêt  augmentation des
investissements  augmentation de la demande
o La politique fiscale : Les recettes fiscales pour financer les
investissements de l’Etat.

Bonne Courage

10
Youtube : Karim Economiste Tél : 0626847753

Vous aimerez peut-être aussi