Vous êtes sur la page 1sur 4

Universidad Abierta Para Adultos

UAPA
SUJET
Didactique Spécial du Français
Thème
Devoir 3
Professeur
 Orelvi F. Arvelo Rojas
ÉLÈVE
Javier Ant. Jiménez 15-1582
Ce devoir devra être rédigé selon l'organisation suivante:
1- Présentation du devoir: nom de l'université, le logo, le nom et prénom du
participant, le numéro d'inscription, l'école, le nom de la matière...etc
2- Titre de l'activité à développer.

3- Le résumé de l'interprétation de l'image


Un homme d´un quarantaine d´années portant des lunettes
présente dans sa main droite un crâne ses cheveux sont bruns, il
porta un chemise grise à col ouvert il s`agit certainement d`un
professeur de biologie.

Il le regarde attentivement. Son visage affiche un grand sourire et il


a l’air particulièrement heureux, il va devoir expliquer à ses élèves
les différentes parties de ce squelette. Cela le comble de joie.

4- Les questions et leurs réponses.


QUESTIONS

1) Que vont-on sur l`image ?

Un homme brun qui porte des lunettes.

2) Que tient-il à la main ?

Il présente un crâne dans sa main droit.

3) Quelle est la couleur de ses cheveux ?

Ils sont bruns.

4) Comment est –il habillé ?

Il porte une chemise gris à col ouvert.

5) Que regarde- t-il ?


Il regarde le crâne attentivement.

6) Comment est son visage ?

Il est souriant.

7) Quelle est sa professeur ?

Il est certainement professeur de biologie.

8) Que va-t-il faire ?

Il va expliquer à ses élèves les différentes parties du crâne.

9) En est-il satisfait ?

Cela comble de joie.

La démarche à suivre pour enseigner cette compréhension

orale.
L’article tente de décrire et d’analyser les pratiques d’enseignement du
professeur au cours de la séance d’enseignement-apprentissage servant de
support également aux autres contributions de ce numéro spécial.

Notre visée est heuristique et non transformative. Après avoir spécifié notre
cadre théorique issu pour partie de l’approche sociocognitive de un crâne ,
nous précisons nos méthodologies de recueil des données (grille d’analyse de
la séance vidéoscopée, entretien semi-directif) en nous centrant tout
particulièrement sur les pratiques d’évaluation de cet enseignant.

Parmi les résultats obtenus, nous montrons comment son activité verbale est
cohérence avec ses représentations professionnelles tout en résultant aussi
d’un dilemme important qu’il est amené à gérer : prendre en compte les
difficultés des élèves ou s’attacher à l’avancement du temps didactique…

L’activité du professeur
Nous différencions les activités « enseignantes » qui sont beaucoup plus larges
des activités « d’enseignement » que l’on circonscrit au contexte classe. Nous
entendons par enseignement les activités des professeurs qui, dans le contexte
classe, visent à « créer des conditions matérielles, temporelles, cognitives,
affectives, relationnelles, sociales pour permettre aux élèves
d’apprendre » (Bru, 2001, p. 7). Nous utiliserons également dans ce texte la
notion « d’action » au sens de Schwartz et Durrive (2009) : l’action a un début
et une fin repérables, elle peut être identifiée, imputée à une décision et
soumise à une raison (par exemple un mode d’emploi, une recette de cuisine
sont constitués d’une liste d’actions).

Ainsi l’activité, les représentations professionnelles et le(s) contexte(s) de cet


enseignant sont en constante interaction et s’influencent réciproquement. Ils
organisent ses pratiques d’enseignement. En référence au cadre théorique
décrit supra, nous nous proposons d’observer pour décrire, comprendre et
expliquer les pratiques d’enseignement de ce professeur en analysant ces trois
dimensions séparément, ce qui nous paraît relativement aisé, ainsi que leurs
interactions liées aux différents processus en jeu en incluant donc la dimension
temporelle, ce qui nous pose plus de difficultés.