Vous êtes sur la page 1sur 22

Exposé sur le Marketing Mix « 4P »

Etudes de cas de Macdonald

Réalisé par : ESSANHAJI Ali


Encadré par : Professeur BIGHRISSEN Brahim

FPT-UIZ 2019-2020
Introduction : ............................................................................................ 4
Différents Définition de marketing : .................................................... 4
Défis marketing : .................................................................................. 5
La démarche marketing :...................................................................... 5
1. Le marketing opérationnel : ..................................................... 6
2. Le marketing Mix : .................................................................. 6
Les variables d’action du marketing Mix ................................................ 7
I. Le produit : .................................................................................. 7
1. Définition : ............................................................................... 7
2. Les composants du produit : .................................................... 7
3. Les classifications du produit : ................................................ 8
a) Selon la tangibilité : ............................................................... 8
Le produit peut être un bien ou un service :................................. 8
b) Selon la nature : ..................................................................... 8
c) Selon la destination : ............................................................. 8
Les attributs du produit : .............................................................. 8
4. Les éléments d’identification du produit : ............................... 9
5. Le Cycle de vie du produit :..................................................... 9
a) La phase de lancement......................................................... 10
b) La phase de croissance ........................................................ 10
c) La phase de maturité ............................................................ 10
d) La phase de déclin ............................................................... 10
6. Stratégie marketing : .............................................................. 10
II. Le prix :......................................................................................... 11
1. Définition : ............................................................................. 11
2. Les contraintes légales sur le prix : ........................................ 11
3. Fixation du prix de vente : ..................................................... 11
4. Les stratégies du prix : ........................................................... 12
Pour un nouveau produit : .......................................................... 12
Pour un produit existant : ........................................................... 12

FPT-UIZ 2019-2020
III. Distribution (Place) : .................................................................... 13
 Définition : ............................................................................. 13
 Les missions de la distribution : ............................................ 13
 Les différentes formules de distribution : .............................. 13
 La typologie des réseaux de distribution classiques .............. 14
 Les stratégies de distributions : .............................................. 15
IV. Communication « positionnement » ............................................. 16
1. Définition : ............................................................................. 16
2. Les objectifs de la communication en marketing : ................ 16
3. Stratégies de communication : ............................................... 17
4. Adaptation de la communication selon le cycle de vie du
produit : 17
Etude de cas « McDonald » ................................................................... 18
1. Macdonald en bref :................................................................... 18
2. La politique produit de Mc Donald : entre standardisation et
adaptation 18
a) La standardisation .................................................................. 18
b) L’adaptation ........................................................................... 20
3. Le politique prix de Macdonald : .............................................. 21
4. Stratégie de mise en place ......................................................... 21
a) Localisation ............................................................................ 21
b) Partenariat .............................................................................. 22
5. McDonald’s et la communication ............................................. 22

FPT-UIZ 2019-2020
Introduction :

Différents Définition de marketing :


Le marketing selon Serge-Henri
Serge Saint-Michel :

« Le marketing est une discipline


discipline de la gestion qui, dans une économie
de marché, fait appel à des études & recherches menant à l’anticipation et à la
mise en place de moyens d’action fondés sur l’adaptation du produit, du prix,
de la distribution et de la communication, dans le cadre d’un plan d’actions
contrôlé à l’aide d’indicateurs, afin d’adapter l’appareil productif &
commercial et satisfaire les besoins, désirs, motivations, valeurs (…) d’une
cible pouvant être une organisation ou un individu en lui proposant un bien, un
service ou une idée ».
Le marketing selon Philip Kotler :

« Le marketing est une fonction de l’entreprise qui vise essentiellement


à satisfaire les besoins et les désirs des consommateurs, à déterminer le marché
cible qu’elle peut le mieux servir et à offrir des produits
produits et des services
appropriés. Pour ce faire, les dirigeants doivent fixer les prix de vente de façon
à rendre les produits attrayants, connaître la meilleure façon de les rendre
accessibles, informer les consommateurs et leur exposer les avantages de des
produits. »
Le marketing selon Jacques Lendrevie :

Le marketing est l’effort d’adaptation des organisations à des marchés


concurrentiels, pour influencer en leur faveur le comportement des publics dont
elles dépendent, par une offre dont la valeur perçue est durablement supérieure
à celle des concurrents. Dans le secteur marchand, le rôle du marketing est de
créer de la valeur économique pour l’entreprise en créant de la valeur perçue
par les clients ».

marketing

des un état
une methode
techniques d'ésprit

Démarche rigoureuse pour Outils pour Action Optique nouvelle :

Atteindre des objectifs Diriger d’après


l le marché

FPT-UIZ 2019-2020
Défis marketing :
Le marketing d’aujourd’hui n’est pas celle d’hier, et ne sera pas le
marketing de demain. Il y a des défis à relever à cause de la mondialisation, on
cite :

 Monter en puissance des nouvelles technologies de communication.


 Le client est mieux informer, plus expérimenter.
 Le consommateur volatile, difficile à capter, a des attentes élevées.
 Les consommateurs exigent un service sans délai, avec un service porte-
paire et une garantie avantageuse.
 Le client plus exigent.
 Le marketeur doit faire un effort supplémentaire pour faire comprendre
les besoins des clients pour développer des produits à la hauteur des
attentes de ces clients.
 La marketeur doit assurer une tarification (prix), distribution,
communication efficace de ces produits.

La démarche marketing :

Marketing des Marketing Marketing

*Connaitre et *Pouvoir *Pour influencer


anticiper le marché s’adapter au marché le marché sur les quarts
axes :
*Connaitre et *Ciblage
anticiper la concurrence  Prix
*Analyse le
 Produit
*Connaitre et meilleur
 Distribution
anticiper les besoins positionnement
des consommateurs  Communication
* La bonne
actuels et potentiels
segmentation du
*Connaitre marché
l’environnement

FPT-UIZ 2019-2020
1. Le marketing opérationnel :
Le marketing opérationnel est la concrétisation sur le terrain des
décisions prises au niveau du marketing stratégique. C'est
est une politiq
politique à
courte terme qui doit être constamment adaptée à la situation du marché. Le
marketing opérationnel par souci de simplification est segmenté en quartes
domaines appelés le marketing Mix.

2. Le marketing Mix :
C’est l’ensemble des outils dont dispose l’entreprise
l’entreprise pour atteindre ses
objectifs auprès du marché visé. Les 4 P (Produit,
( Prix, Distribution,
Communication), ont été introduits au marché par Jérôme McCarthy qui a
proposé de regrouper ces variables dans la figure ci-après :

• Média: • Concept,
Affichage,Videos,Press Caracteristiques
e TV, Internet • qualité , gammes
• Hors media: • marque
Sponsoring ,mécenat, • desingne ety stylique
relations publiques ,
• cycle de vie
promotion des ventes
• service aprés vente
• conditionnement et
Produit emballage
Communicatio
n
(Promotion) (Product)

Distribution Prix
(Place ) (Price)

• Cannaux de • Tarifs , remise, rabais


distribution • Condtions de paiement
• Circuit de distribution • conditions de crédit
• points de vente et • Strategies tarifaires:
zone de chalandise écraimage de
• Politique de pénétration ou
distribution: d'alignement .
sélective,exclusive,
franchises.

FPT-UIZ 2019-2020
Les variables d’action du marketing Mix

I. Le produit :
1. Définition :
D'une manière générale, un produit est un bien ou un service qui
est associé à une production devant satisfaire un besoin, souvent
incluant un prix à payer par le consommateur.

Selon Kotler le produit est un bien ou un service offert sur le


marché de façon à y être remarqué, acquis, ou consommé, on vue de
satisfaire un besoin.

2. Les composants du produit :


Produit intrinsèque : est le noyau, il se correspond aux avantages
que le consommateur recherche.

Produit standard : c'est le produit tel qu'on le trouve sur le


marché. On va mettre en avant une fonction particulière du produit, un
bénéfice particulier fonctionnel ou symbolique

Produit globale : c'est le produit standard plus tous les services


qui lui sont associés en termes de garantie, de crédit, de service après-
vente.

Figure 1 : les composants du produit

FPT-UIZ 2019-2020
3. Les classifications du produit :
a) Selon la tangibilité :

Le produit peut être un bien ou un service :


Bien : Un produit matériel, réel tangible, élaboré et mise
ise en valeur par une
entreprise.

Service : Est toute valeur commercialisable non constitué par un objet


matériel « produit particulier qui est immatériel indivisible, non stockable et
personnel ».

b) Selon la nature :
Produit durable : ne sont pas destructible après l’achat, il existe un
marché d’occasion, les achats sont rares.
Produit périssable: les produits sont consommés instantanément
« Produits de grande consommation ».
Services :
c) Selon la destination : Selon
elon le type de clientèle, B to B ((business to
business), ou B to C (Business to Customer).

Les attributs du produit :

les attributs du prodsuit

Attributs associes: Attributs fonctionnels:


Attributs symbolique:
* la marque Caracteristiques technique
"le contenu symbolique du
*le packaging " Qualié produit et de la marque"
* les services Norme,Options,Designe"

FPT-UIZ 2019-2020
4. Les éléments d’identification du produit :
Qualité : L’aptitude d’un ensemble de caractéristiques intrinsèque à
satisfaire des exigences. C’est le meilleur moyen pour lutter contre la
concurrence pour l’entreprise.

Désigne : Il s’agit d’un mode de création de produit permet au


consommateur d’identifier la personnalité esthétique, et fonctionnelle d’
d’un
produit, et surtout de le différencier par apport aux autres.

L’emballage: l’emballage
’emballage primaire est l'enveloppe matérielle au contact
direct avec le produit (conditionnement).L’emballage secondaire qui entoure le
conditionnement (emballage), emballage tertiaire qui regroupe les produits en
unités de livraison.

Packaging: c’est le conditionnement et l’emballage.

La marque : c’est un signe susceptible de représentation graphique


servant à distinguer les produits ou services pouvant faire l'objet de l'activité
d'une personne physique ou morale.

La gamme : est désigne l’ensemble des produits


oduits proposé, destiné à
satisfaire un besoin générique.
générique

La ligne : ensemble cohérente des produits situées dans le même


univers de consommation bénéficient de même communication homogène et
portant la même marque.

5. Le Cycle de vie du produit :


Tout comme un être vivant, le produit (et service) à son cycle de vie. Il
est schématisé par un graphique avec une succession d'étapes
d'étape de
commercialisation que traverse un produit dans le temps

Figure : Représentation standard du cycle de vie du produit

FPT-UIZ 2019-2020
a) La phase de lancement
C'est la phase de démarrage. Les ventes connaissent une progression
lente. Les concurrents directs sont en nombre limité. Les bénéfices sont encore
incertains car les coûts de lancement sont élevés, les coûts de recherche ne sont
pas amortis et le nombre de clients est faible.

b) La phase de croissance
Elle est marquée par une forte accélération du taux de progression des
ventes. On peut commencer à envisager des bénéfices. Certains clients
deviennent fidèles au produit, on en conquiert d'autres. L'attrait du profit incite
les concurrents à se lancer sur ce nouveau créneau. L'entreprise a alors intérêt à
utiliser l'expérience acquise pour améliorer son produit de façon à garder un
avantage marginal.

c) La phase de maturité
Le taux de progression des ventes se ralentit. La rentabilité du produit
devient très élevée. En effet, les coûts de recherche et développement sont
amortis, les besoins financiers sont faibles et le produit a du succès auprès des
consommateurs.
En revanche, la concurrence devient féroce sur ce créneau. De nombreuses
variantes du produit sont alors proposées.

d) La phase de déclin
Les ventes déclinent. De nouveaux produits mieux adaptés aux besoins
des consommateurs sont apparus sur le marché. La rentabilité du produit
diminue, il peut même coûter de l'argent à l'entreprise. Celle-ci doit alors
prendre une décision : soit elle relance le produit avec un nouveau modèle
sensiblement différent, soit elle arrête sa production.

6. Stratégie marketing :
On ce qui concerne les stratégies marketing, elles évoluent en fonction de la
phase de cycle de vie par laquelle se trouve le produits, car chacun des phases
comporte des caractéristiques spécifiques :

Lancement de nouveau produit : se base sur l’innovation, cherche à


développer des produits destinés à des parties du marché.

Extension de la gamme : il s’agit d’introduire une nouvelle variante du


produit, dans la même catégorie du produit.

Renouvèlement de la gamme : Introduction, amélioration, abandonner certain


produits.

FPT-UIZ 2019-2020
II. Le prix :

1. Définition :
Se réfère à la valeur qui est mise pour un produit. Il dépend des coûts de
production, du segment ciblé, de la capacité du marché à payer, de l'offre et de
la demande et d'une multitude d'autres facteurs directs et indirects. Il peut y
avoir plusieurs types de stratégies de prix, chacune étant liée à un plan
d'affaires global.

Le prix est un paramètre qui impact la demande du marché, et le volume


d’activité.il a trois effet :

e) Un effet économique : peut constituer un frein à l’achat.


f) Un effet psychologique : on fait systématiquement le lien entre et
l’image de produits.
g) Effet su l’attitude de distribution : soit le remettre en avant ou
pas, au niveau de magasin.

2. Les contraintes légales sur le prix :


L’entreprise n’est tout à fait libre pour choisir le prix.si elle choisit de
mettre en place un politique prix, l’entreprise doit veiller à ce qui il n’est pas de
discrimination des prix entre ses clients. « Vendre par le même prix pour tout
ces clients »

L’interdiction de la vente a la perte : l’entreprise n’a pas le droit de


vendre à un prix inferieur au cout de revient, pour éliminer ses concurrent.

Le faite de ne pas chercher la mise en place des ententes sur les prix
entre les concurrents.

3. Fixation du prix de vente :


La fixation du prix de vente repose sur 3 facteurs :

 Les coûts : le prix de vente doit permettre de couvrir les coûts et


d'assurer à l'entreprise une marge de rentabilité. Les coûts sont en partie
liés aux relations de l'entreprise avec ses fournisseurs.
 La demande : le prix doit être en cohérence avec les attentes des
consommateurs en termes de prix et également de qualité.
 La concurrence : le prix doit permettre de positionner l'offre par rapport
à celles de ses concurrents. La compétitivité prix permet d'assurer les
parts de marché de l'entreprise et ainsi sa rentabilité.

FPT-UIZ 2019-2020
4. Les stratégies du prix :
Le prix est une variable d’autant plus stratégique que les consommateurs
y sont de plus en plus sensibles. La politique de prix n’est donc qu’un moyen
pour atteindre les objectifs généraux de la stratégie marketing : objectif de
volume, de rentabilité ou d’image, mais aussi objectifs de gamme.

Pour un nouveau produit :

D’écrémage : des prix élevés, toucher que une clientèle limité «une
niche », se positionner par rapport à une cible du marché bien déterminée, qui
est prête à payer un prix élevé pour souffrir une nouveauté.

Pénétration : «Domination par les couts », vendre le produit en quantité


importante pour compenser les faibles marges : acquérir le maximum part du
marché.

Pour un produit existant :

Différentielle : des prix différents en fonction des quantités des produits


demandée, commandées. Selon le chiffre d’affaire attiré.

Alignement sur le marché : Consiste pour une entreprise de fixer un


prix sensiblement identique à celui de la moyenne du marché ou bien s’aligner
de celui de son principal concurrent, pour garder ses clients.

Baisse des prix : adopter des prix inferieur que celui du marché. Si on a
lieu une augmentation du part du marché ou lorsque il s’agit d’une récupération
des couts lorsque entreprise réalise des économies d’échelles.

Stratégie en hausse des prix : On ne peut l’appliquer que si il y a une


décision commune de l’ensemble des entreprises, on ce qui concerne un produit
définit :

 Si il y aune augmentation des couts


 S’il y a une augmentation de la demande : l’entreprise n’a pas
la capacité de reproduire de plus.
 Pour garder sa marge : la survie de l’entreprise.

Le yeild management : management des rendements

Qui consiste de varier le prix d’un service dans l’objectif de gérer


efficacement les capacités et de maximiser les revenus globaux de l’entreprise.

Principe : proposer des tarifs avantageux pendant des périodes creuses.

FPT-UIZ 2019-2020
III. Distribution (Place) :

 Définition :
La politique de distribution est un élément du marketing mix. Il s’agit
de l’ensemble des moyens et opérations qui permettent de rendre un
produit accessible au client final à l’endroit qu’il désire et dans un délai
convenable.

La distribution consiste la seule variable qui échappe au contrôle de


l’entreprise, le prix peut être déterminé, aussi l’entreprise choisit un plan de
communication convenable.

 Les missions de la distribution :


La distribution à plusieurs missions on cite :

 Situer les produits à proximité du client.


 Concevoir des méthodes de ventes et gérer les forces de ventes.
 Chercher des nouveaux clients à travers des développements de
réseau distribution.
 s’assurer de la bonne gestion du produit et la marque auprès de
distributeur.

 Les différentes formules de distribution :


Le commerce intégré : est une forme de commerce en réseau dans
laquelle les structures et points de vente appartiennent tous juridiquement à la
même société mère. Le commerce intégré se définit comme une stratégie de
développement qui permet à une entreprise d’élargir la distribution de sa
marque, de sa gamme de produits/services à travers tout un territoire.

Le commerce organisé : est un ensemble d'entreprises développant un


même concept ou distribuant la même gamme de produits tout en restant
indépendantes juridiquement.

Les formes de commerce organisé les plus connues sont :

La franchise : les franchisés sont indépendants et utilisent le concept, la


notoriété et le savoir-faire du franchiseur moyennent le versement d’une
redevance

La concession exclusive : les concessionnaires sont indépendants et ont


l’exclusivité pour distribuer les produits/services du concédant sur un territoire
donné

FPT-UIZ 2019-2020
Le commerce associé : Le commerce associé cié se définit par une forme
de commerce dans laquelle les entreprises du réseau créent une nouvelle
structure juridique pour partager les coûts, mutualiser les moyens ou utiliser
une autre image de marque, en parallèle à leur propre notoriété et pour cert
certains
contrats commerciaux seulement.

Le commerce mixte : Certains réseaux se développent en appliquant


parallèlement une formule de commerce intégré et une formule de commerce
organisé ou de commerce associé (commerçants indépendants). On parle alors
de commerce mixte.

 La typologie des réseaux de distribution classiques


Il est important de bien faire la distinction entre les circuits, les canaux
et les intermédiaires.

Pour parvenir aux consommateurs, le produit va parcourir un


circuit. Celui-ci
ci peut être :

•Littéralement
Littéralement "du producteur au consommateur".
L'entreprise est productrice du produit et le vend directement, sans intermédiaire,
aux clients.
Direct

•L'entreprise
L'entreprise va se fournir directement à la source et revend ensuite au client. Un
seul intermédiaire se situe entre le producteur et le consommateur.

Attention un circuit court ne permet pas toujours d'afficher des prix bas.
Court L'entreprise doit souvent faire face à des charges incompressibles : coûts de
stockage, transport, personnel.

•Plusieurs
Plusieurs intermédiaires vont acheminer consécutivement le produit au client.

Long

Pour les canaux de distribution on distingue entre :

FPT-UIZ 2019-2020
• ce circuit intègre les fonctions de grossiste et de détaillant en utilisant de grosses
La grande quantités de marchandises.
distribution

• Achat de en grosses quantités et revente à d'autres intermédiaires.


Le commerce
de gros

• Achat de marchandises pour les revendre aux consommateurs.


Le commerce
de détail

• Utilisation d'un circuit direct ou semi direct pour vendre des marchandises hors
L'e-commerce magasins.
La vente par
correspondance

 Les stratégies de distributions :

 La distribution ouverte ou intensive : il s’agit d’accepter la diffusion


du produit à une grande échelle c’est-à-dire
c’est dire à tous les détaillants ou
points de vente qui le souhaitent. C’est le cas des produits de grande
consommation comme le lait ou le sucre par exemple.

 La distribution sélective : en adoptant cette stratégie, vous prenez soin


de sélectionner les points de vente que vous désirez. C’est le cas pour les
cosmétiques
smétiques ou les bijoux.

 La distribution exclusive : là, vous sélectionnez des points de vente qui


ne diffuseront que votre marque. Cette stratégie s’applique généralement
pour les produits de luxe

FPT-UIZ 2019-2020
IV. Communication « positionnement »

1. Définition :
On appelle le mix communication la combinaison des moyens et
techniques de communication adoptés par l’entreprise afin de transmettre un
message cohérent en direction de l’ensemble des publics cibles, c’est-à-dire les
clients, les fournisseurs, les sociétés, les partenaires, les actionnaires ainsi que
le personnel de l’entreprise.

La force de vente : est une communication « sur mesure », personnelle


et bilatérale (un dialogue), apportant des informations à l’entreprise et qui est
davantage conçue pour inciter le client à une action immédiate.

La promotion des ventes : comprend l’ensemble des stimulants qui,


d’une façon non permanente et souvent locale, viennent renforcer
temporairement l’action de la publicité et/ou de la force de vente, et qui sont
mis en œuvre afin de susciter, auprès des cibles visées, la création ou le
changement d’un comportement d’achat ou de consommation.

Les relations extérieures (publicity) : ont pour objectif d’établir, par


un effort délibéré, planifié et soutenu, un climat psychologique de
compréhension et de confiance mutuelle entre une organisation et ses différents
publics. Il s’agit donc moins de vendre que d’obtenir un soutien moral facilitant
la poursuite de l’activité.

En plus de ces moyens de communication traditionnels, il faut encore


ajouter certains moyens de la vente directe (marketing direct) comme le
publipostage, le télémarketing, la vente par catalogue, la vente en ligne, etc.

La publicité-média : est une communication de masse, payée,


unilatérale, émanant d’un annonceur présenté comme tel et conçue pour
soutenir, directement ou indirectement, les activités de l’entreprise.

2. Les objectifs de la communication en marketing :


Le mix communication répond à 3 objectifs pour l’entreprise :

 Objectifs cognitifs : faire connaître votre entreprise, ses produits, ses services.
Ex : annoncer l’ouverture d’un point de vente, annoncé une semaine de
promotion…
 Objectifs affectifs : faire aimer l’entreprise, ses produits, ses services et leur
conférer une image positive et attractive.

FPT-UIZ 2019-2020
 Objectifs conatifs : faire agir le consommateur (acheter, essayer,
s’informer…). Ex : bon de réduction, échantillon, coupon réponse à renvoyer,
numéro vert à appeler…

3. Stratégies de communication :

La stratégie push consiste à promouvoir le produit du réseau de distribution


jusqu’au consommateur final, la force de vente et les promotions auprès des
distributeurs sont utilisées en priorité ;
La stratégie pull consiste à développer chez le consommateur une préférence
pour la marque, la publicité est utilisée en priorité.

4. Adaptation de la communication selon le cycle de vie


du produit :
En phase d’introduction : il est bon de privilégier la publicité et les relations
publiques afin de préparer le terrain.

En phase de croissance : la publicité et la promotion ainsi que le bouche à


oreilles jouent un rôle décisif. Le but est de conquérir le marché.

En phase de maturité : la promotion reste un moyen efficace pour fidéliser


des clients.

En phase de déclin : le budget de communication étant réduit,


l’entreprise fait de la publicité d’entretien et des promotions afin de relancer
son produit

FPT-UIZ 2019-2020
Etude de cas « McDonald »

1. Macdonald en bref :
McDonald’s, souvent appelée plus familièrement MacDo, est la
plus grande chaîne de restauration rapide du monde avec 30000 franchises
dans 121 pays. Bien que McDonald’s n'ait inventé ni le hamburger
(sandwich comportant généralement du steak haché entre deux tranches de
pain) ni la restauration rapide, son nom en est presque devenu synonyme. La
marque est devenue un symbole de la mondialisation et de la prédominance de
la culture américaine à l'instar de la firme Coca-Cola.

L’objet de cette étude de cas, est de voir de près la politique produit


de cette société dans un contexte marqué par une globalisation accrue des
économies.

2. La politique produit de Mc Donald : entre standardisation et


adaptation

a) La standardisation
Cette politique de standardisation s’inscrit dans le cadre de la stratégie
globale adopté par McDonald’s, elle consiste en la fabrication progressive et
dans tous les pays de produits identiques, autrement dit vendre avec un même
slogan et une même image un même produit dans un même emballage à travers
le monde entier.

Parmi les produits standardisés, on trouve surtout des sandwiches


ou bien ce qu’on appelle Mc Donald’s classics (big mac, mc chicken,
filet-o-fish…), maisaussi la structure des menus proposés (menu Best of, menu
Maxi Bestof…)

FPT-UIZ 2019-2020
FPT-UIZ 2019-2020
b) L’adaptation
McDonald's s'est implanté dans plusieurs pays, mais il ne s'est pas
contenter d'imposé sont menu. Dans les pays où McDonald’s s'est implanter ,
McDonald's a tenu compte des gouts culturelle et les habitudes alimentaires des
pays, les boissons ainsi que les desserts. Ce qui a facilité son implantation dans
les différents pays.

McDonald a contribué à l’évolution des habitudes alimentaires des


Nippons en faisant entrer le fast-food dans les mœurs. Le succès de Ma-ku tient
en partie au fait que les hamburgers sont adaptés aux goûts locaux : le Teriyaki
Mac Burger est cuisiné dans une sauce orientale et le Calbee Burger a une
saveur typiquement coréenne.

On site parmi les produits adaptés les suivants :

FPT-UIZ 2019-2020
3. Le politique prix de Macdonald :
Mc Donald réussit à toucher toutes les tranches de population de part
son prix. Grâce à sa politique de standardisation du produit, de ses restaurants,
même de ses employés, la société réussit à contrôler ses marges.
Mc Donald pratique également des offres promotionnelles au niveau du prix.
Par exemple en France, les étudiants ont le droit à un 2ème hamburger gratuit
chez Mc Donald en montrant leur carte étudiante.
-Uno
-Hamburgerpetit prix

4. Stratégie de mise en place

a) Localisation
Mac Donald est une entreprise qui désire être à la portée du plus de
personnes possible.
En effet Mc Donald prévoit d’implanter des restaurants à peu près
partout ou se trouvent le public visé. C'est-à-dire près des universités,
dans les centres commerciaux pour les étudiants mais aussi ce qui est
un peu plus déroutant dans les hôpitaux. Par exemple aux Etats-
Unis, Mac Donald a réussi à implanté ses restaurants à tous les coins
de rues comme on peut voir sur l’image suivante :

FPT-UIZ 2019-2020
b) Partenariat

Mc Donald prévoit de faire de nombreux partenariats avec des


entreprises de transport aérien, et ferroviaires pour que ses menus soient
servit dans les trains et dans les avions. Il prévoit aussi de s’associer avec
les grands groupes pétroliers pour pouvoir installer ses restaurants dans
les stations services.

5. McDonald’s et la communication

Avec 788 millions de dollars d’investissement publicitaire en 2012


(soit 2% des dépenses totales du marché publicitaire mondial), on peut
dire que McDonald’s donne une importance toute particulière à sa
communication.

L’entreprise développe ses stratégies autour de différents thèmes et


surtout autour de différents slogans qui sont crées surtout pour rester dans
l’esprit des gens le plus longtemps possible.

Les différentes stratégies de Mc Donald s’accordent autour de


différents thèmes. En voici quelques exemples:
We do it All for You (1971)
Nobody can do it like Mc Donald’s Can (1981)
Did somebody say Mc Donald’s? (1997)
Il y’a un peu de Mc Donald enchacun de nous (2001 au Canada)
I’m lovin’it (2003)
Et enfin le très connu « Venez comme vous êtes » qui date de 2008.

Depuis 2009, l’enseigne a adopté un nouveau slogan “Venez


comme cous êtes”, ce qui montre bien sa volonté d’élargir son public. La
marque ne vise plus seulement les enfants, mais les personnes de tout âge.
C’est également cet axe qui est exploité dans les publicités de la marque,
mettant en scène des enfants, des adolescents, des adultes et même des
personnes âgées.

FPT-UIZ 2019-2020