Vous êtes sur la page 1sur 48

REPUBLIQUE TUNISIENNE

MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES


Centre Technique de l’Industrie du Bois et de l’Ameublement- CETIBA-

APPEL D’OFFRES N°02/2017

« Etude de Positionnement Stratégique du

Secteur du Bois et de l’Ameublement en Tunisie»


CAHIER DES CHARGES

Octobre 2017
TABLE DES MATIERES
1. CADRE GENERAL DE L’ETUDE...................................................................................................................... 4
1.1 CADRE DE L’ETUDE.............................................................................................................................. 4
1.2 OBJECTIFS SPÉCIFIQUES ...................................................................................................................... 4
1.3 PRESENTATION DU SECTEUR DU BOIS ET DE L’AMEUBLEMENT ........................................................ 5
2. OBJET DES PRESENTS TERMES DE REFERENCES ......................................................................................... 6
2.1 DESCRIPTION DES TACHES DU BUREAU D’ETUDE .............................................................................. 6
2.2 LES LIVRABLES ..................................................................................................................................... 7
2.3 DELAIS ................................................................................................................................................. 8
3. TERMES DE REFERENCE ............................................................................................................................ 10
3.1 ETAT DES LIEUX DU SECTEUR............................................................................................................ 10
3.1.1 PERFORMANCES DU SECTEUR .................................................................................................. 10
3.1.2 Ressources humaines et formation........................................................................................... 14
3.1.3 EVALUATION DES PROGRAMMES DE DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES DU SECTEUR ....... 14
3.1.4 Environnement du Secteur ....................................................................................................... 15
3.1.5 POSITIONNEMENT DU SECTEUR A L’ECHELLE NATIONALE ....................................................... 15
3.1.6 Comportement du consommateur ........................................................................................... 16
3.2 BENCHMARKING ............................................................................................................................... 16
3.3 STRATEGIE ET PLAN D’ACTIONS ........................................................................................................ 18
3.4 MISE EN ŒUVRE ET SUIVI ................................................................................................................. 19
4. CONDITIONS D’EXECUTION DES TERMES DE REFERENCES ...................................................................... 20
4.1 PREPARATION DE L’ETUDE ............................................................................................................... 20
4.2 BENCHMARKING ............................................................................................................................... 20
4.3 PLAN D’ACTIONS ............................................................................................................................... 20
5. QUALIFICATION DU BUREAU D’ETUDES COMPOSITION DE L’EQUIPE INTERVENANTE ........................... 21
5.1 QUALIFICATION DU BUREAU D’ETUDES ........................................................................................... 21
5.2 NOMBRE DES EXPERTS ..................................................................................................................... 21
5.3 PROFILS DES EXPERTS ....................................................................................................................... 21
6. CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES ................................................................................................. 25
7. ANNEXES ................................................................................................................................................... 34

3
1. CADRE GENERAL DE L’ETUDE

1.1 CADRE DE L’ETUDE

La nouvelle stratégie du ministère de l’industrie et du commerce s’articule autour de :

• La mise à jour et la fourniture de l’information sur les différents secteurs industriels.

• L’Identification des créneaux et des marchés porteurs.

• L’élaboration des politiques sectorielles visant à :

Soutenir d’avantages la compétitivité des entreprises.

Développer d’avantages le secteur industriel.

Accroitre d’avantages la contribution des entreprises aux priorités nationales, y


compris l’emploi et l’export.

Dans ce cadre, ce dernier confie au Centre Technique de l’Industries du Bois et d’Ameublement -


CETIBA-, le pilotage de l’étude stratégique du secteur du Bois et de l’ameublement en Tunisie.

Le CETIBA lance ainsi un appel d’offres pour sélectionner un bureau d’études auquel sera attribuée
la réalisation de la dite étude.

L’étude objet de la présente consultation devra déboucher sur :

L’amélioration de la compétitivité du secteur du bois et de l’ameublement en Tunisie et de son


positionnement dans les chaines de valeurs mondiales.

1.2 OBJECTIFS SPÉCIFIQUES

Les objectifs de cette étude sont principalement :

• Analyse de la situation actuelle du secteur en Tunisie (qualitative et quantitative)

• Analyse de la situation internationale et benchmarking du secteur avec d’autre pays


similaires ou autre

• Identification du Positionnement stratégique du secteur

• Propositions de stratégies de développement du Secteur Bois et Ameublement en Tunisie


avec un plan d’action pour le développement de la compétitivité du secteur et de ses
exportations.

Le plan d’actions devra tenir compte des spécificités de chaque branche d’activité du secteur.
4
1.3 PRESENTATION DU SECTEUR DU BOIS ET DE L’AMEUBLEMENT

Dans un environnement caractérisé par la mondialisation et la libéralisation des échanges,


l’impératif de compétitivité s’impose comme une contrainte incontournable.

Avec l’ouverture du marché Tunisien et le démantèlement tarifaire, les industries nationales, en


particulier l’industrie de bois et de l’ameublement sont menacés et subissent de graves
endommages induits, à court et à moyen terme, par la conjugaison de plusieurs facteurs tel que, la
concurrence des produits importés, la contrainte d’approvisionnement et la vétusté des moyens de
production mis en œuvre.

La Tunisie a importé 39 655 MDT en 2015 dont 1.06% des marchandises appartiennent au secteur
du bois et de l’ameublement. Quand à l’exportation, uniquement 27 607 MDT exporté en 2015
avec une proportion de 0.66% qui concerne le secteur du bois et ameublement.

Le secteur du bois et de l’ameublement n’a pas de grand volume à l’échelle importation


exportation en Tunisie puisque les échanges n’ont pas dépassé les 2%. Ceci est dû à une production
orientée vers le marché locale.

D’après l’Agence de Promotion de l’Industrie et de l’Innovation « APII », le secteur de l’Industrie de


l’Ameublement compte quelques 250 entreprises PME, sans la prise en compte des unités
individuelles de production assimilables à des unités ‘artisanales’ qui seraient de l’ordre de 12 000
unités, le secteur dégageant un volume global d’emploi de près de 40 000 emplois, soit environ 7%
de la main d’œuvre manufacturée.

Parmi les 250 entreprises du secteur structuré, 25 entreprises sont de grande taille (effectif
supérieur à 100) et 100 entreprises sont de taille moyenne (de 30 à 100 personnes), soit en tout
125 entreprises dont la modernisation et la mise à niveau peuvent aller jusqu’à un niveau de
performance permettant la formation d’un pôle d’excellence.

Les branches d’activités identifiées (à titre indicatif) du secteur sont :

• Meubles d’intérieur (tous matériaux),

• Salons et Sièges,

• Meubles de cuisines et Salles de bains,

• Meubles de Bureaux et Meubles de Collectivité,

• Agencement,

• Menuiserie de Bâtiment (tous matériaux),

5
• Bois et dérivés,

• Produits semi-finis (parties de meubles)

• Literie,

• Emballage en bois,

• Industries connexes : Ateliers d’affûtages, Fabricants et revendeurs de matières fongibles,


Fabricants et revendeurs d’accessoires et de quincailleries, Fabricants et revendeurs de
machines et outillages, fabricants et revendeurs matières premières (bois, dérivés de
bois, mousse, tissu, profilés pvc, profilés alu)

2. OBJET DES PRESENTS TERMES DE REFERENCES

Les présents termes de référence portent sur le choix d’un bureau d’étude qui sera chargé
d’élaborer l’étude stratégique du secteur du Bois et de l’ameublement en Tunisie.

2.1 DESCRIPTION DES TACHES DU BUREAU D’ETUDE


Le bureau d’étude aura pour mission de gérer le projet en vue d’atteindre ses objectifs escomptés
dans les délais impartis et à la satisfaction des parties prenantes. Pour cela, il assurera notamment
les tâches suivantes :

• Elaborer un état des lieux quantitatif et qualitatif du secteur du bois et de l’ameublement


en Tunisie afin de déterminer son réel positionnement sur le marché national ;

• Faire un benchmarking du secteur avec des pays similaires et autres plus développés et
déterminer le positionnement de celui-ci à l’échelle internationale

• Elaborer une stratégie de développement du secteur avec des objectifs stratégiques et un


plan d’action pour l’amélioration de sa compétitivité et de ses exportations à l’horizon
2030

• Accompagner le CETIBA lors de la 1ère phase de lancement de la stratégie développée en


matière de communication de la feuille de route adoptée auprès des parties prenantes.

6
2.2 LES LIVRABLES

♦ Rapport Provisoire concernant les première et deuxième phases relatives à l’état des
lieux du secteur du Bois et de l’ameublement en Tunisie et au Benchmarking de ce
dernier. Ce rapport sera transmis en 15 exemplaires et présenté au Comité de
Pilotage pour approbation.

♦ Rapport Provisoire concernant la troisième phase relative à la proposition d’une


vision à l’horizon de 2030, une stratégie et un plan d’actions détaillé ainsi que la
conception d’un outil pour la mise en ouvre et le suivi de ces derniers. Ce rapport
sera transmis en 15 exemplaires et présenté au Comité de Pilotage pour
approbation.

♦ Rapport Définitif comportant les 3 phases de l’étude transmis en 15 exemplaires et


présenté au Comité de Pilotage pour approbation.

♦ Un rapport de synthèse (de 15 à 20 pages) en 15 exemplaires en langues arabe,


française et anglaise.

♦ Une présentation Powerpoint (PPT) sera préparée pour le séminaire de restitution


des résultats de l’étude.

Tous les rapports seront rédigés en langue française.

Les rapports et les annexes techniques doivent également être transmis en version électronique
sous Word et Excel (2007/2010/2013), fichiers non compressés, pour Windows.

Les rapports devront être structurés, contenir un résumé et reporter en annexes les sujets étudiés
de façon détaillée.

Les faits mentionnés dans les textes doivent être conformes à la table des matières.

Les sources d’information doivent aussi être mentionnées, la qualité et la précision des
informations doivent être contrôlée.
7
2.3 DELAIS

Les délais d’exécution de cette mission sont arrêtés à 12 mois calendaires au maximum (à partir du
lendemain de la date de réception du soumissionnaire de l’ordre de service) en dehors des délais
d’approbation des rapports par le comité de pilotage qui ne devraient en aucun cas dépasser les
30 jours par étape. En cas de modifications à apporter aux rapports, le bureau d’études apportera
les modifications nécessaires dans un délai de 20 jours à compter de la date de transmission des
remarques par le comité de pilotage.

Si les modifications concerneront le rapport final et le rapport de synthèse, ces derniers doivent
être remis en 15 autres exemplaires après rectification par le bureau d’études et approbation par
le comité de pilotage.

Le bureau d’études fournira un planning détaillé des différentes étapes de réalisation de ladite
mission avec le chronogramme des experts.

Toute notification (transmission de rapports, compléments d’informations, ou autres, …) entre les


deux parties (soumissionnaire et CETIBA) doit faire l’objet d’un bordereau d’envoi déposé au
niveau du BOC du CETIBA.

8
TERMES DE REFERENCE

9
3. TERMES DE REFERENCE

3.1 ETAT DES LIEUX DU SECTEUR

Dans cette partie, il est nécessaire de veiller à l’actualisation des informations disponibles relatives
aux différentes branches du secteur.

Les séries des statistiques couvriront la période 2012-2016 avec 2012 année de référence.

3.1.1 PERFORMANCES DU SECTEUR


- Identification de toute la chaine de valeur du secteur du bois et de l’ameublement en
Tunisie (cartographie et analyse)

3.1.1.1 ENTREPRISES INDUSTRIELLES ET ARTISANALES

i. Identification des entreprises par:

- Métiers,

- Tailles,

- Produits,

- Régions,

- Technologies employées,

- Emplois créés par catégorie,

- Taux d’encadrement,

- Capital et origine de capital,

- CA réalisé,

- Situation financière,

- Régime d’activité,

- Certifié ou non

- etc.

ii. Evolution de la répartition des entreprises par branche d’activité

10
iii. Le parc machine utilisé :

- Technologie utilisée, degré de maîtrise et d'adaptation à la réalité des entreprises ;

- Description des procédés de fabrication et conformité aux équipements utilisés ;

- Implantation des équipements dans l’usine ;

- Nature et âge des équipements utilisés ;

- Capacité, taux d’utilisation, fiabilité et temps d’arrêt (pannes) ;

- Circuits de production ;

- Maintenance (curative et préventive);

- Outillages : disponibilité, besoins ;

- Adaptation des équipements aux différents types de produits ;

- Mesures de sécurité et de prévention des accidents de travail ;

- Installations auxiliaires (circuits d’aspiration de déchets, d’air comprimé…).

iv. Taux d’accès : au financement, à la formation, aux marchés publics

v. Le niveau d’innovation et de développement technologique des branches du secteur

vi. Evaluer la pérennité juridique et économique des entreprises, repérer les raisons des
arrêts ou de faillite, fermetures ou liquidation et déterminer la durée de vie moyenne des
entreprises du secteur.

3.1.1.2 PRODUCTION

i. L’analyse des intrants du secteur (répartition, quantités, qualités, prix, origine, problèmes
rencontrés):

- Bois locaux

- Bois importés
11
- Panneaux dérivés

- Placage

- Adjuvants (colle, vernis, laque, papier abrasif, mousse, tissu, etc)

- La quincaillerie, les accessoires et les produits semi-finis (accotoirs, piètements, etc.)

ii. L’analyse de la production du secteur :

- capacités de production installées

- capacités de production utilisées

- quantités produites

- valeurs de production

- valeurs ajoutées et taux d'intégration

- prix de vente sur le marché local et à l'exportation

- coût de production

- Qualité

iii. L’analyse des produits (répartition, quantités, qualités, prix de vente, coûts de production,
valeur ajoutée, taux d’intégration, normalisation, réglementation, import/ export, etc.)

iv. Le volume des ventes en Tunisie et son évolution par branche d’activité sur les 5 dernières
années

v. Tendances des ventes sur le moyen et long terme.

vi. Définition des avantages compétitifs et faiblesses de chaque produit et de chaque branche du
secteur.

12
3.1.1.3 CONSOMMATION LOCALE ET CIRCUITS DE DISTRIBUTION

- Analyse des circuits de distribution locaux et identification des tendances de


développement

- Les méthodes de ventes

- les chaînes de distribution et magasins spécialisés

- les grandes surfaces

- les ventes directes

- le marketing tant commercial que promotionnel (existant, à développer)

- les exportations (qualité, quantité, destinations, ...)

- Les moyens promotionnels

- Les participations aux foires…

- La logistique

3.1.1.4 ORGANISATION INTERNE

- Analyse et description des fonctions de l'entreprise (production, commercialisation,


financement approvisionnement, contrôle qualité, ressources humaines ...

- recherche et développement et innovation

- moyens d’information existants (approvisionnement, stock, fabrication …)

- bureau d’études et bureau des méthodes

- ordonnancement, planification et suivi

- plans de contrôle

- conception et dessin assistés par ordinateur (CAO, DAO)

- comptabilité analytique

- systèmes qualités

- différents outils utilisés et leur adaptabilité aux besoins de l’entreprise

13
3.1.1.5 COMMERCE EXTERIEUR

- Principaux produits à l'import et à l'export : quantités, valeurs, gammes de produits et


qualité, pays d'origines et de destinations.

- Mesures des entreprises pour la promotion des exportations.

- Degré d'adaptation de ces mesures

3.1.2 RESSOURCES HUMAINES ET FORMATION


i. Le niveau de salaire (Ouvrier qualifié/non qualifié, Technicien, Technicien Supérieur,
Maitrise et Ingénieur) par région, taille de l’entreprise, ancienneté, sexe, type de contrat,
type d’entreprise (nationale, étrangère ou mixte) et comparaison avec d’autres industries
manufacturières

ii. Rendement/ productivité, absentéisme et turn-over

iii. La Formation dans le secteur:

- Compétences et qualifications techniques disponibles,

- Besoins des entreprises en matière de formation et identification des profils manquants


par activité.

- Le niveau de l’adéquation de la formation et les besoins professionnels

3.1.3 EVALUATION DES PROGRAMMES DE DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES DU


SECTEUR
i. Présentation des différents programmes de développement (mise à niveau, certification,
formation, promotion de la qualité, etc. )

ii. Présentation des différents programmes de coopération multilatérale et bilatérale

iii. Niveau d'adaptation de ces programmes à la réalité des entreprises du secteur

14
iv. Dans quelles mesures les entreprises du secteur ont pu bénéficier de ces programmes

v. Bilans et résultats

3.1.4 ENVIRONNEMENT DU SECTEUR


i. Le cadre institutionnel régissant le secteur (code des investissements, les conventions
d’échanges internationales dans le secteur, les instruments de promotion des exportations
les règlements, les normes, les référentiels et standards internationaux exigés en la
matière)

ii. L’impact des accords de libre échange continentaux sur le secteur (quantitatif et qualitatif)

iii. L’influence du marché parallèle (quantitative et qualitative)

iv. Les organismes d'encadrement et leurs rôles dans la promotion du secteur

v. Le financement bancaire : réglementation en vigueur, facilités, insuffisances

vi. Eléments pouvant entraver le développement du secteur.

3.1.5 POSITIONNEMENT DU SECTEUR A L’ECHELLE NATIONALE

i. Evaluer le positionnement du secteur du bois et de l’ameublement en Tunisie par rapport


à l’industrie manufacturière (production, valeur Ajoutée, emploi par catégorie,
contribution PIB, export, etc.) sur les 10 dernières années

ii. Les facteurs de compétitivité axés sur les prix (les coûts de production, la productivité, la
valeur ajoutée, les droits et tarifs des douanes, les taxes spécifiques, le coût de la
logistique et du transport, les coûts de change, ..) et ce pour chaque branche d’activité

15
iii. Les facteurs de compétitivité hors prix (l’infrastructure, la stratégie marketing et la
politique commerciale, les services d’appui et d’assistance aux entreprises, l’accès aux TIC,
l’accès à l’innovation et la R&D, la qualité et la certification, le savoir-faire et les
compétences, l’accès au financement,..) et ce pour chaque branche d’activité

3.1.6 COMPORTEMENT DU CONSOMMATEUR


i. (importé/local), (neufs/occasions), (bois/panneaux), etc.

ii. Analyse de la satisfaction quantitative et qualitative

iii. Besoins et tendances à moyen et à long terme,

3.2 BENCHMARKING

i. Les chiffres clés du marché du secteur du Bois et de l’Ameublement dans le monde


(exportations, importations, CA, ventes par famille de produits, production mondiale,
classement mondial,…) durant les cinq dernières années.

ii. Les technologies utilisées, produits fabriqués, innovations et brevets, incitations


gouvernementales par pays, partenariat,…

L’objectif de la partie suivante est d’identifier les facteurs clés de succès du secteur du bois et
de l’ameublement dans les pays étudiés :

- La matière première et les circuits d’approvisionnement, les technologies utilisées,


les circuits de distribution, conception et design, marketing, la main d’ouvre, etc.

- L’infrastructures scientifiques et transfert technologique

- Le cadre institutionnel (règlementation, création des entreprises, investissement,


import, export….)

- Les organismes d’appui (les centres techniques, les instituts……)

16
iii. L’analyse du secteur dans les pays où la Tunisie pourrait exporter (3 pays à valider par
le COPIL)

iv. L’analyse du secteur dans les pays exportateurs vers la Tunisie (2 pays à valider par le
COPIL)

v. L’analyse du secteur dans les pays où le secteur du bois et de l’ameublement est


similaire à celui en Tunisie (2 pays à valider par le COPIL)

vi. Identifier des Success stories des entreprises du secteur dans le monde (les critères de
choix de ces entreprises devront être validés par le COPIL) et faire leur analyse :

- Les concepts, méthodes, outils, processus, produits et services divers.

- Les méthodes d’identification des collaborateurs et des fournisseurs les plus performants

- Les méthodes d’accès aux nouvelles pratiques/ innovations

- La satisfaction des clients

- Les circuits de distribution

- Les actions commerciales et marketing

- Etc.

vii. Analyse du positionnement du secteur du bois et de l’ameublement en Tunisie par


rapport aux pays étudiés et par rapport au marché international

viii. Les tendances futures de l’industrie mondiale du Bois et de l’Ameublement à l’horizon


2030 (tels que les enjeux environnementaux, les règlementations, nouveaux matériaux
et procèdes, nouveautés technologiques, etc) ;

ix.

17
3.3 STRATEGIE ET PLAN D’ACTIONS

La stratégie développée et le plan d’actions doivent prendre en compte la spécificité de chaque


branche d’activité.

La stratégie développée et le plan d’actions devront être flexibles et dynamiques avec une
adaptation en fonction du temps qui permettra une évaluation à mi-parcours

i. L’identification des atouts du secteur du Bois et de l’Ameublement.

ii. L’identification des éventuels sources de blocage (réglementaire, logistique, technologique,


etc.) préjudiciables au rayonnement du secteur du Bois et de l’ameublement

iii. L’identification des exigences et conditions requises ainsi que les mesures nécessaires pour
l’amélioration de la compétitivité du secteur tunisien du Bois et de l’Ameublement et le
développement de ses exportations

iv. L’élaboration d’une stratégie de développement à l’horizon 2030 chiffrée de la filière


illustrant des axes stratégiques, des objectifs stratégiques et un plan d’actions à mettre en
œuvre en vue de renforcer la compétitivité de l’industrie du Bois et de l’Ameublement
tunisienne (cadre règlementaire, incitations, infrastructure, formations, investissement, etc.)

v. Proposition des modalités de mise en œuvre et de suivi de la stratégie du secteur du Bois et


de l’Ameublement, sur l’immédiat, le court, moyen et long terme (coûts, indicateurs, etc.)

vi. Détermination des responsabilités pour atteindre les cibles, par catégorie d’acteurs ;

vii. Identification des créneaux et marchés porteurs à développer dans la filière Bois et
Ameublement en Tunisie dans les filières/ activités à très haute valeur ajoutée et assurant la
facilité d’attrait d’investisseurs et l’accès au marché export.

18
viii. Elaboration des fiches projets (selon le modèle en annexe). Ces projets doivent tenir
compte du respect de l’environnement, de la valorisation des déchets et des ressources locales
et de la valorisation des résultats de recherche.

3.4 MISE EN ŒUVRE ET SUIVI

Le bureau d’études devra proposer un outil de mise en œuvre, d’ajustement et d’adaptation de la


stratégie et du plan d’actions. Cet outil sera mis à la disponibilité du CETIBA moyennant une
formation à l’utilisation.

Le bureau d’études devra accompagner le CETIBA lors de la 1ère phase de lancement de la stratégie
développée en matière de communication de la feuille de route adoptée auprès des parties
prenantes.

19
4. CONDITIONS D’EXECUTION DES TERMES DE REFERENCES

4.1 PREPARATION DE L’ETUDE

Avant d’entamer les travaux de l’étude le bureau d’études sélectionné devrait présenter au COPIL :

- La méthodologie adoptée pour l’échantillonnage,

- L’échantillon d’entreprises retenu

- Les supports de questionnement proposés (formulaire, questionnaire, etc.)

4.2 BENCHMARKING

Avant d’entamer la phase de benchmarking, le bureau d’étude sélectionné devrait présenter au


COPIL :

- Les critères de choix des pays retenus pour le benchmarking

- La liste des pays retenus

3 pays où la Tunisie pourrait exporter

2 pays exportateurs vers la Tunisie

2 pays où le secteur du bois et de l’ameublement est similaire à celui en


Tunisie

- Les critères de choix des entreprises success stories du secteur

- La liste des entreprises success stories retenues

4.3 PLAN D’ACTIONS

Le bureau d’étude est appelé à décomposer le plan d’actions proposé en 04 phases :

- Actions immédiat

- Actions à court terme

- Actions à moyen terme

- Actions à long terme


20
5. QUALIFICATION DU BUREAU D’ETUDES COMPOSITION DE L’EQUIPE
INTERVENANTE

5.1 QUALIFICATION DU BUREAU D’ETUDES

Le Bureau d’Etudes doit être spécialisé dans les méthodes d’analyse et d’évaluation de scénarii de
développement industriel et doit avoir une grande expérience dans l’élaboration d’études
stratégiques sectorielles et de restructuration industrielle. Il doit également maîtriser les méthodes
d’analyse de la compétitivité.

5.2 NOMBRE DES EXPERTS

Cette mission sera conduite par un bureau d’études qui mobilisera à cet effet au moins 7
experts :

A. Un expert sénior, chef de file.

B. Six experts, assistants au chef de projet.

Le chef de file est responsable de l'ensemble de l’action, de la coordination et de la rédaction de


tous les rapports.

5.3 PROFILS DES EXPERTS

• L’expert chef de file doit répondre au profil suivant :

A catégorie Expert Senior dans le domaine des études et l’élaboration de stratégies de


développement des secteurs économiques (industriels ou autres).
B diplôme Titulaire d’un diplôme universitaire (Bac + 4 ans au minimum) en économie,
sciences économiques ou en gestion.
C Compétences • Ayant au moins 15 ans d’expériences dans le domaine de l’élaboration des
spécifiques études stratégiques
demandées • Ayant réalisé ou participé à l’élaboration d’au moins 02 études sectorielles
ou de positionnement stratégique dans le domaine industriel ou autre
similaire

21
• un premier expert qui doit répondre au profil suivant :

A catégorie Expert dans le domaine de la 1ère et 2ème transformation du bois


B diplôme Titulaire d’un diplôme d’ingénieur ou équivalent
C Compétences • Ayant au moins 15 ans d’expérience dans la 1ère transformation du bois
spécifiques (production ou gestion)

• un deuxième expert qui doit répondre au profil suivant :

A catégorie Expert dans le domaine de la menuiserie de bâtiment


B diplôme Titulaire d’un diplôme d’ingénieur ou équivalent
C Compétences • Ayant au moins 15 ans d’expérience dans la menuiserie de bâtiment
spécifiques (production ou gestion)

• un troisième expert qui doit répondre au profil suivant :

A catégorie Expert dans le domaine de l’ameublement


B diplôme Titulaire d’un diplôme d’ingénieur ou équivalent
C Compétences • Ayant au moins 15 ans d’expérience dans l’ameublement (production ou
spécifiques gestion)

• un Quatrième expert qui doit répondre au profil suivant :

A catégorie Expert Senior dans le domaine du développement des exportations et du


partenariat
B diplôme Titulaire d’un diplôme universitaire (Bac + 4 ans au minimum) en commerce
international ou équivalent
C Compétences • Ayant au moins 15 ans d’expérience dans le domaine du développement
spécifiques des exportations et du partenariat

• Ayant réalisé au moins 02 études pour le développement des


exportations dans le domaine industriel ou autre similaire

22
• un Cinquième expert qui doit répondre au profil suivant :

A catégorie Expert dans le domaine des statistiques et des études


B diplôme Titulaire d’un diplôme universitaire (Bac + 4 ans au minimum) en statistiques ou
équivalent
C Compétences • Ayant au moins 05 ans d’expérience dans le domaine des statistiques et
spécifiques des études

• Ayant réalisé au moins 02 études statistiques (recueil et traitement des


données, analyse de conjoncture et prospective, etc.)

• un Sixième expert qui doit répondre au profil suivant :

A catégorie Expert Senior dans le domaine de développement des modèles économiques


analytiques
B diplôme Titulaire d’un diplôme universitaire (Bac + 4 ans au minimum) en économie ou
équivalent
C Compétences • Ayant au moins 15 ans d’expérience dans le domaine du développement
spécifiques économique

• Ayant réalisé au moins 02 études de développement économique

23
CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES

24
6. CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES

Article Premier : Objet de l’appel d’offres

Suite à la demande du Ministère de l’Industrie et de Commerce, le Centre Technique de


l’Industries du Bois et de l’Ameublement (CETIBA), lance un appel d’offres pour l’élaboration d’une
étude stratégique du secteur du Bois et de l’Ameublement en Tunisie.

Article 2. RESPECT DES CONDITIONS D'APPEL D'OFFRES


a) Toute offre qui ne respecte pas les présentes conditions d'Appel d'Offres ou qui contient des
réserves non levées par le soumissionnaire sera déclarée nulle et non avenue.
b) Les offres des soumissionnaires doivent être envoyées sous plis fermé de façon à parvenir au
lieu, avant la date et l’heure limite indiquée à l’article N°6 Ci-dessous. Toute offre parvenue en
dehors du délai fixé sera rejetée.
c) Après remise de son offre, un soumissionnaire ne pourra la retirer ou lui apporter quelque
modification que ce soit. Cette condition est valable à la fois avant et après l'expiration du délai de
remise des offres.

Article 3 : Contenu du dossier d’appel d’offres


Le dossier d’appel d’offres comprendra les documents énumérés ci-après :

♦ les termes de référence,


♦ le cahier des clauses administratives,
♦ les annexes.

Article 4. Eclaircissements sur le dossier d’appel d’offres


Un soumissionnaire désirant obtenir des éclaircissements sur le dossier d’appel d’offres peut en
faire la demande au Centre Technique de l’Industrie du Bois et de l’Ameublement (CETIBA), par
écrit. Ce dernier lui répond par écrit au plus tard Dix (10) jours avant la date limite de remise des
offres.

Une copie de la réponse, indiquant la question posée mais sans mention de l’auteur, sera adressée
à tous les soumissionnaires qui ont retiré le dossier d’appel d’offres.

Article 5. Additifs au dossier d’appel d’offres


5.1. Le Centre Technique de l’Industrie du Bois et de l’Ameublement (CETIBA), peut à tout moment
avant la date limite de remise des offres, et pour tout motif, que ce soit à son initiative ou en
réponse à une demande d’éclaircissement formulée par un soumissionnaire, modifier le dossier
d’appel d’offres en adressant un additif à tous les soumissionnaires.
5.2. Tout additif fait partie intégrante du dossier d’appel d’offres et sera communiqué par écrit à
tous les soumissionnaires qui ont retiré le dossier d’appel d’offres et leur sera opposable.

25
5.3. Pour donner aux soumissionnaires le temps nécessaire à la prise en considération de l’additif
dans la préparation de leurs offres, le Centre Technique de l’Industrie du Bois et de l’Ameublement
(CETIBA) a la faculté de reporter la date limite de remise des offres.

Article 6. Mode de présentation des offres


6.1 - Forme générale
Les offres doivent être rédigées en langue française et doivent parvenir par courrier recommandé
ou par rapide-poste ou remises directement au Bureau d’Ordre Central du Centre Technique de
l’Industrie du Bois et de l’Ameublement (CETIBA) au plus tard le mercredi 08/11/2017 à 10H,
(cachet du bureau d’ordre du Centre Technique de l’Industrie du Bois et de l’Ameublement -
CETIBA- faisant foi), au nom de Monsieur le Directeur Général du Centre Technique de l’Industrie
du Bois et de l’Ameublement (CETIBA) à l’adresse suivante : 12, Rue de l’Usine- ZI Charguia II 2035
Tunis-Carthage
Les offres seront constituées d’une offre technique et une offre financière.

Les deux offres doivent être placées dans deux enveloppes distinctes fermées et scellées, les
quelles placées dans une troisième enveloppe extérieure fermée et portant la mention :

« A NE PAS OUVRIR »
Appel d’offres
Etude de Positionnement Stratégique du

Secteur du Bois et de l’Ameublement en Tunisie

L’enveloppe extérieure comprend en plus des deux enveloppes relatives à l’offre technique et
l’offre financière, les pièces administratives ci-dessous mentionnées (article N°6, 6.3-documents
de l’Appel d’offres).
Toute offre parvenue après le dernier délai de remise des offres sera exclue.

6.2 - Documents de l'Appel d'Offres

L’enveloppe extérieure sera fermée et scellée et contiendra les éléments placés dans le tableau ci-
dessous :

1 Une attestation de situation fiscale (originale ou copie conforme), en cours de validité à la date
limite de réception des offres.
2 Une copie conforme du Certificat d'affiliation à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale
3 Déclaration sur l'honneur de non faillite ou de redressement judiciaire conformément au modèle
fourni en annexe
4 Déclaration sur l’honneur de non influence spécifiant que le soumissionnaire n’a pas fait soit par lui
même soit par une autre personne interposée des promesses, des dons ou des présents en vue
d’influencer sur les différentes procédures de conclusions du marché et des étapes de son
exécution conformément au modèle fourni en annexe
5 Le Cahier des charges dûment signé avec la mention "Lu et approuvé"; chaque page doit être
paraphée avec cachet humide du soumissionnaire à l'appui

26
6 Déclaration sur l’honneur indiquant que le soumissionnaire n’était pas un agent public, au sein du
CETIBA, ayant cessé son activité depuis moins de cinq ans conformément au modèle fourni en
annexe
7 Un extrait du registre du commerce
8 Fiche d’identification du soumissionnaire
9 L’enveloppe contenant l’offre technique
10 L’enveloppe contenant l’offre financière

Enveloppe relative à l’offre technique.

1 Une note méthodologique, approche et plan d’exécution


Le soumissionnaire devra présenter une note méthodologique, permettant de décliner la
compréhension des TDRs, la démarche méthodologique de mise en œuvre, et le planning de
déroulement de la mission détaillé par intervenant conformément aux modèles fournis en annexe.
Le soumissionnaire devra faire ressortir les livrables dus à la fin de la mission et indiquer comment
aboutir à ces livrables.

2 Présentation du bureau et de l’effectif stable conformément au modèle fourni en annexe


3 Liste des références similaires, en relation avec la mission, conformément aux modèles fournis en
annexe, durant les dix (10) dernières années,
4 Une liste nominative des experts, intervenant dans le cadre de la mission, conformément au modèle
fourni en annexe
5 Le CV de chaque expert, paraphé par le soumissionnaire.
Chaque CV doit se limiter à 5 pages et un seul CV doit être fourni pour chaque poste identifié dans
les termes de référence. Les qualifications et l’expérience de chaque expert doivent clairement
correspondre aux profils indiqués dans les termes de référence.
Seules les expériences spécifiques seront comptabilisées.

6 Une copie conforme des diplômes mentionnés dans leurs CV


7 Une copie des certificats d’employeurs ou références attestant l’expérience professionnelle indiquée
dans leurs CV.
Seuls les diplômes et les expériences attestées par des pièces justificatives seront pris en
considération.

Enveloppe relative à l’offre financière.

1 Lettre de soumission dûment remplie et signée conformément au modèle fourni


en annexe

27
Article 7. Ouverture des plis

L’ouverture des plis sera publique et se fera le mercredi 08/11/2017 à 11H, au siège du Centre
Technique des Industries de Bois et de l’Ameublement (CETIBA) : 12, Rue de l’Usine- ZI Charguia II
2035 Tunis-Carthage.

Seuls seront ouverts les plis qui auront été reçus à la date limite fixée pour la réception des offres.

Le président de la commission d’ouverture des plis ouvre l’enveloppe externe et les enveloppes
contenant les offres financières et techniques, et annonce les noms des soumissionnaires, les
montants des offres financières, ainsi que les rabais consentis. Les soumissionnaires présents ne
sont pas autorisés à intervenir dans le déroulement des travaux de la commission.

La commission d’ouverture des plis dressera un procès verbal d’ouverture des plis et mentionnera
les éventuels documents à compléter par les soumissionnaires et indiquera les délais accordés à
cet effet.

Article 8. Dépouillement et vérification des offres

La commission de dépouillement procède dans une première étape, à la vérification des


documents administratifs, de la validité des documents constitutifs de l'offre technique, et à
l’évaluation de ces offres, et ce conformément aux critères d’évaluation mentionnés à l’article 9 ci-
dessous et dans la grille d’évaluation en annexe. En suite la commission procède au classement de
toutes les offres techniques par ordre décroissant.

S’il s’est avéré que le nombre de points accordé par la commission de dépouillement, à l’offre
technique de l’un des soumissionnaires , sur la base des critères d’évaluation technique objet de
l’article 9 ci-dessous, est inférieure à 70 points, son offre sera rejetée.

Au terme de l'évaluation technique, il est procédé dans une deuxième étape, au calcul des notes
techniques pour chaque soumissionnaire.

Parmi les offres atteignant le seuil de 70 points, la meilleure offre technique reçoit 100 points. Les
autres offres se voient attribuer une note calculée selon l’équation suivante :

Note technique = (nbre de points de l’offre technique en question / nbre de points de la meilleure
offre technique) x 100.

À l’issue de l’évaluation technique, les enveloppes contenant les offres financières qui n’ont pas
été éliminées au cours de l’évaluation technique (c’est-à-dire celles qui ont atteint une note
moyenne égale ou supérieure à 70 points) sont ouvertes.

La commission doit s’assurer que l’offre financière satisfait à l’ensemble des prescriptions de
forme. Si ce n'est pas le cas, elle sera rejetée.

En suite la commission procède au classement de toutes les offres financières par ordre croissant.
28
L’offre présentant l’offre financière la plus basse reçoit 100 points. Les autres offres se voient
attribuer une note calculée selon l’équation suivante:

Note financière = (offre financière la plus basse / offre financière du soumissionnaire en question)
x 100.

La commission de dépouillement propose d’attribuer le marché au soumissionnaire ayant présenté


la note totale la plus hausse.

Note totale = 0,7 note technique + 0.3 note financière

Toute offre qui n'est pas conforme aux conditions et spécifications du dossier d'Appel d'Offres, ou
qui comporte des réserves non levées, serait considérée nulle et non avenue.

Le délai accordé pour la levée des réserves de la part du soumissionnaire est une semaine à partir
de la date d’envoi de la demande.

Article 9. Critère d’évaluation des offres techniques

La qualité de chaque offre technique sera évaluée conformément aux critères d’évaluation figurant
dans la grille d’évaluation en annexe du présent dossier d’appel d’offres.

Récapitulatif des formulaires d’évaluation des propositions Nbre de points


techniques maximum
Expertise du soumissionnaire / organisation 20
Qualification des experts 50
Méthodologie proposée, approche et plan d’exécution 30
Total 100

Article 10. Coût du marché

Le soumissionnaire indiquera le prix d’exécution du présent marché détaillé, ferme et non révisable
en Dinars Tunisiens en Hors Taxes (DT/HT) et en Toutes Taxes Comprises (DT/TTC).
Article 11. Caution bancaire définitive
Dans les Vingt (20) jours suivant la date de réception de la notification du marché, le
soumissionnaire retenu doit fournir une caution bancaire définitive de garantie de bonne exécution
de Trois pour cent (3%) du montant du marché en Toutes Taxes Comprises (TTC) conformément au
dossier d’appel d’offres. Cette caution lui sera restituée au plus tard trente (30) jours après la
réception de l’étude.

29
Article 12. Modalités de paiement
12.1. Le paiement se fera comme suit :
♦ Trente pour cent (30%) après la validation du Rapport Provisoire concernant les première
et deuxième phases relatives à l’état des lieux du secteur du Bois et de l’ameublement en
Tunisie et au Benchmarking.

♦ Trente pour cent (30%) après la validation du Rapport Provisoire concernant la troisième
phase relative à la proposition d’une vision à l’horizon de 2030, une stratégie et un plan
d’actions détaillé ainsi que la conception d’un outil pour la mise en ouvre et le suivi de ces
derniers.
♦ Trente pour cent (30%) après validation du Rapport Définitif comportant les 3 phases de
l’étude et l’approbation de la note de synthèse.
♦ Dix pour cent (10%) après la préparation de la présentation Powerpoint (PPT) et l’animation
du séminaire de restitution des résultats de l’étude.

12.2. Ces modalités de paiement ne sont pas négociables. Toute offre ne respectant pas ces
conditions sera déclarée non conforme au dossier d’appel d’offres et sera automatiquement
rejetée.
Article 13. Délai de validité des Offres
13.1. Les offres sont valables pour une période de cent vingt (120) jours à compter du jour suivant
la date limite de réception des offres. Une offre valable pour une période plus courte est rejetée et
déclarée non conforme aux dispositions du dossier d’appel d’offres.
13.2. Dans des circonstances exceptionnelles, le CETIBA peut solliciter le consentement du
soumissionnaire à une prorogation du délai de validité. La demande et les réponses qui lui seront
faites le seront par écrit. Un soumissionnaire acceptant la demande de prorogation ne se verra pas
demander de modifier son offre ni sera autorisé à le faire.
Article 14. Date limite de réception des Offres
14.1. Les offres doivent être reçues à l’adresse spécifiée ci-dessus au plus tard le mercredi
08/11/2017 à10H, (cachet du bureau d’ordre du CETIBA, faisant foi).

14.2. Les offres parvenues après l’expiration du délai de réception des offres sont restituées à
leurs titulaires accompagnées d’une copie de l’enveloppe originale. Cette dernière étant conservée
par le CETIBA en tant que moyen de preuve. Seront également restituées celles qui n’ont pas été
complétées par les documents manquants, ainsi que les offres rejetées.
Article 15. Eclaircissement concernant les Offres
En vue de faciliter l’examen, l’évaluation et la comparaison des Offres, le CETIBA a toute la latitude
pour demander au soumissionnaire des éclaircissements sur son offre. La demande
d’éclaircissements et la réponse se feront par écrit, et aucun changement de prix ou changement

30
substantiel de l’offre ne seront demandés, offerts ou autorisés. Le délai accordé pour la réception
des éclaircissements de la part du soumissionnaire est une semaine à partir de la date d’envoi de la
demande par le CETIBA.
Article 16. Contacts avec l’acquéreur
16.1. Le soumissionnaire ne peut en aucun cas entrer en contact avec le CETIBA et/ou le Ministère
de l’Industrie et de Commerce entre le moment où les plis sont ouverts et celui où le marché est
attribué. Aucune information relative à l’examen, aux éclaircissements, à l’évaluation et à la
comparaison des soumissions et aux recommandations concernant l’attribution du marché n’est
divulguée aux soumissionnaires ou à toute personne ne participant pas officiellement à cette
procédure avant l’annonce de l’attribution du marché au soumissionnaire retenu.
16.2. Toute tentative faite par un soumissionnaire pour influencer l’acquéreur dans l’examen des
soumissions ou la décision d’attribution peut entraîner le rejet de sa soumission.

Article 17. Annulation de la procédure de l’appel d’offre


Le CETIBA se réserve le droit d’annuler la procédure d’appel d’offres à tout moment avant
l’attribution du marché, sans, de ce fait, encourir une responsabilité quelconque vis-à-vis du ou des
soumissionnaires affectés, ni être tenue d’informer le ou les soumissionnaires affectés des raisons
de sa décision.
Article 18. Attribution du marché
Le marché sera attribué au soumissionnaire ayant proposé l’offre la mieux disante (ayant la note
totale la plus hausse)
Le soumissionnaire retenu recevra une notification d’attribution du marché à son domicile élu par lettre
recommandée avec accusé de réception. Cette notification vaut ordre de service.

Les soumissionnaires dont leurs offres ne seront pas retenues ne pourront prétendre à aucune
indemnité, ni élever des contestations pour quelque motif que ce soit.
Article 19. Obligations réciproques
Obligations du soumissionnaire retenu
19.1. Le soumissionnaire retenu s'engage vis-à-vis du CETIBA par contrat, à exécuter toutes
les opérations avec diligence, selon les usages de la profession, sans retard ou interruption
non justifiés.
19.2. Le soumissionnaire retenu déclare qu'il agit en prestataire indépendant assurant la conduite,
l'exécution et le contrôle des prestations prises à sa charge.
19.3. Le soumissionnaire retenu est responsable du respect des lois et des règlementations en
vigueur en Tunisie. Il supporte les conséquences de tout dommage causé par son fait au CETIBA, au
Ministère de l’Industrie et de commerce.

31
Obligations du CETIBA :
19.4. Pour la bonne exécution du marché, le CETIBA, coopère avec le soumissionnaire retenu en
vue de lui faciliter sa mission.
Le CETIBA nommera un coordinateur chef de fil afin d’être l’interlocuteur unique du
soumissionnaire retenu.
Article 20. Réception
La réception du marché aura lieu lorsque tous les travaux objet du présent marché sont livrés et
approuvés par le comité de pilotage conformément aux dispositions du présent cahier des charges
et elle est sanctionnée par un procès verbal signé par les deux parties.
Article 21. Secret professionnel
21.1. Le soumissionnaire retenu se reconnaît tenu au secret professionnel et à l'obligation de
discrétion pour tout ce qui concerne les faits, informations, travaux et décisions dont il aura
connaissance au cours de l'exécution du contrat. Il s'interdit notamment toute remise de
documents à des tiers, sans l'accord préalable écrit du CETIBA.
21.2. La clause de secret professionnel ne peut en aucun cas être appliquée par le
soumissionnaire retenu à l'égard du CETIBA. Ce dernier doit disposer de tous les documents, de
toutes données et de toutes les informations recueillis dans le cadre de ces travaux.
Article 22. Pénalités de retard
22.1. Le soumissionnaire retenu s'engage à fournir tous les travaux conformément au planning
convenu dans le contrat. Dans le cas du non respect de ce planning, les pénalités de retard
mentionnées à l'alinéa ci-dessous seront appliquées.
22.2. Si le délai prévu pour la remise des travaux est dépassé, et en dehors d'un empêchement dû à
une force majeure notifié à temps et par écrit au CETIBA, il sera, automatiquement et sans mise en
demeure préalable, appliqué une pénalité de retard égale au Millième (1/1000) par jour de retard
calendaire du prix du marché en Toutes Taxes Comprises. Cette pénalité sera plafonnée à Cinq
pour Cent (5%) du coût global du marché. Les Trois (3) premiers jours ouvrables de retard suivant
le délai fixé, ne feront pas l'objet de pénalité.
Article 23. Résiliation
23.1. Au cas où le soumissionnaire retenu ne satisfait pas à ses obligations et/ou le montant de la
pénalité de retard dépasse les Cinq pour Cent (5%) du prix du marché, le CETIBA, le met en
demeure par lettre recommandée afin d'y satisfaire dans un délai de Cinq (5) jours. Passé ce délai,
le CETIBA peut résilier purement et simplement le contrat et faire exécuter les prestations objet de
ce contrat selon la procédure qu'elle jugera utile, aux risques et périls du soumissionnaire retenu.
23.2. Par ailleurs, le CETIBA, est en droit de résilier le contrat dans le cas où :
♦ un retard jugé excessif (au-delà d’un mois), dont la responsabilité incombe au
soumissionnaire retenu, est enregistré dans la réalisation des travaux.

32
♦ les personnes affectées par le soumissionnaire retenu à la réalisation des travaux ne sont
pas conformes à celles déclarées dans son offre (équipe intervenante).
Article 24. Impôts, droits et taxes
Le Soumissionnaire retenu prendra à sa charge le droit d'enregistrement et de timbre grevant le
contrat. Il fournit au CETIBA, pour ses propres besoins, un exemplaire original signé et enregistré
du contrat.
Article 25. Résolution des différends
25.1. Les parties conviendront de régler à l'amiable les différends et litiges qui peuvent résulter de
l'interprétation ou de l'exécution du marché.
25.2. Au cas où il serait impossible de parvenir à un accord à l'amiable, le différend sera tranché
devant les instances Tunisiennes compétentes.
ARTICLE 26. Conditions générales

Pour tout ce qui n’est pas prévu par le présent dossier de l’appel d’offre, le bureau retenu reste
soumis aux dispositions du décret N°2014-1039 du 13 mars 2014 portant réglementation des
marchés publics ainsi que tous les textes l’ayant modifié ou complété.

Article 27. Entrée en vigueur : Le présent marché entre en vigueur dès sa signature par les
autorités compétentes du CETIBA et le représentant légal du titulaire du marché (soumissionnaire
retenu)
Lu et approuvé

A ……………… le, ……………

Le soumissionnaire
(Cachet et signature)

33
7. ANNEXES

- Annexe N°01 : modèle de lettre de soumission

- Annexe N°02 : modèle de déclaration sur l’honneur de non influence

- Annexe N°03 : modèle de déclaration sur l’honneur de non faillite

- Annexe N°04 : modèle de déclaration sur l’honneur de non appartenance

- Annexe N°05 : modèle de caution définitive

- Annexe N°06 : moyens humains affectés au projet et répartition de la durée d’intervention

- Annexe N°07 : modèle de liste nominative des experts avec synthèse de leurs expériences

- Annexe N°08 : modèle de tableau des références du bureau d’étude dans des projets
similaires

- Annexe N°09 : modèle de fiche d’identification du soumissionnaire

- Annexe N°10 : grille d’évaluation des offres techniques

- Annexe N°11 : modèle de fiche de projets à développer à la fin de l’étude

34
Annexe N°1

MODELE DE LA LETTRE DE SOUMISSION


Je soussigne…………….en qualité ……………………………………………………..Inscrit au registre de commerce le…………
sous le numéro……………………………. faisant élection de domicile au ……………………..Après avoir pris
connaissance de toutes les pièces du dossier de l’appel d’offres N°……………….. , lancé par le CETIBA, relatif à
une mission l’élaboration d’une étude de positionnement stratégique du secteur du Bois et de
l’ameublement en Tunisie.

Me soumets et m’engage à exécuter les prestations demandées conformément aux dispositions définies
dans les documents précités moyennant les prix établis par moi-même sans tenir compte des taxes et
sachant que les droit de timbre et d’enregistrement sont à la charge de l’assureur.

Le montant total de mon offre s’élève à ……………………………….……….Hors Taxe. (En chiffres et en toutes
lettres) ………………………..…………………………………………………………………….……..

Le montant total des taxes s’élève à……………………………………………………………………..…….

Le montant total de mon offre s’élève à …………………………………..….……….T.T.C (En chiffres et en toutes


lettres)…………………………………………………………………

Je prends acte que vous n’êtes pas tenus de donner suite à l’appel d’offre et que je ne peux pas prétendre à
être indemnisé.

M’engage à maintenir valable les conditions de mon offre pendant un délai de cent vingt jours (120 j) à
partir du lendemain de la date limite de réception des offres.

Le CETIBA s’engage à payer les montants après la signature d’un contrat de marché au compte courant
bancaire auprès de :……………….. Au nom
de…………………………Sous………………………………..le……………………………….n°……………………… (RIB)
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………….….ou………………………compte…………………. postale
numéro ………………………………………………………………………………………………….

J’affirme, sous peine de résiliation de plein droit du marché à mes torts exclusifs, que je ne tombe pas sous
le coup d’interdictions légales édictées en Tunisie.

Fait à……………………… le …………………….. Bon pour soumission

35
ANNEXE 2

Déclaration sur l’honneur de non influence

Je soussigne (Nom et prénom)……………………………..…………………………………………………………..

Représentant légal du bureau………………………………………………………………………..………………….

Sis à ……………………………………………………………………………………………………………………..……………….

Et dénommé le soumissionnaire

Je déclare sur l’ honneur que je n’ai pas fait soit par moi même soit par une autre personne interposée des
promesses, des dons ou des présents en vue d’influencer sur les différentes procédures de conclusions du
marché et des étapes de son exécution

Fait à ……………..le ……………….

Signature et cachet du soumissionnaire

36
ANNEXE N°3

Déclaration sur l’honneur de non faillite

ou de redressement judiciaire

Je soussigne (Nom et prénom)……………………………………………

Représentant légal du bureau………………………………………………

Sis à …………………………………………………………………………………….

Et dénommé le soumissionnaire

Je déclare sur l’honneur ne pas être en faillite ou en état de redressement judiciaire

Fait à ……………..le ……………….

Signature et cachet du soumissionnaire

37
ANNEXE N°4

Déclaration sur l’honneur de non appartenance

Je soussigne ( Nom et prénom)……………………………………………

Représentant légal du bureau………………………………………………

Sis à …………………………………………………………………………………….

Et dénommé le soumissionnaire

Je déclare sur l’honneur que je n’étais pas un agent public au sein du CETIBA ayant cessé mon
activité depuis moins de cinq ans.

Fait à ……………..le ……………….

Signature et cachet du soumissionnaire

38
ANNEXE N°5

Modèle d'engagement d'une caution personnelle et solidaire

(à produire au lieu et place du cautionnement définitif)

Je soussigné-nous soussignés (1) ................................... agissant en qualité de (2) .......................


1) Certifie - certifions que (3) ....................................................... a été agréé par le Ministre des Finances
en application de la législation en vigueur portant réglementation des marchés publics, tel que modifié et
complété par les textes subséquents, que cet agrément n'a pas été révoqué, que
(3)…………………………………………………………… a constitué entre les mains du Trésorier Général de Tunisie
suivant récépissé n° …… .................................................................. en date du ………… le cautionnement fixe
de ……………. dinars prévu par l'article 105 du décret sus visé et que ce cautionnement n'a pas été restitué.
2) Déclare me - déclarons nous, porter caution personnelle et solidaire (4)…………………………… domicilié à
(5) ……………………………………………………………………………………….. Au titre du montant du cautionnement
définitif auquel ce dernier est assujetti en qualité de titulaire du marché n° ………. passé avec
(6)………………………….en date du……………………….
enregistré à la recette des finances (7) .......................................................................... relatif à (8)
….…………………………………………………………………………………………………. Le montant du cautionnement
définitif, s'élève à ………………………. (3 %) du montant du marché, ce qui correspond à …………………..
........................................................................................................................................ dinars (en toutes
lettres), et à ……………………………………………………………….dinars (en chiffres),
3) m’engage- nous nous engageons solidairement, à effectuer le versement du montant du garanti
susvisé et dont le titulaire du marché serait débiteur au titre du marché susvisé, et ce, à la première
demande écrite du CETIBA sans que j'ai (nous ayons) la possibilité de différer le paiement ou soulever de
contestation pour quelque motif que ce soit et sans une mise en demeure ou une quelconque démarche
administrative ou judiciaire préalable.
4) en application des dispositions de la législation en vigueur, la caution qui remplace le cautionnement
définitif est libérée si le titulaire du marché s'est acquitté de ses obligations et après avis de la commission
des marchés compétente sur le dossier de règlement définitif, et ce, dans un délai maximum d’un mois à
compter de la date de……………………… (9).
La caution cesse d'avoir effet à l'expiration du délai maximum d’un mois visé ci-dessus. Si le CETIBA a
signalé au titulaire du marché avant l'expiration du délai maximum par lettre justificative recommandée ou
par tout autre moyen ayant date certaine, qu'il n'a pas rempli toutes ses obligations, la caution n'est
libérée que par main levée délivrée par le CETIBA.

Fait à ............................... Le .........................

(1) Nom(s) et prénom (s) du (des) signataire (s)


(2) Raison sociale et adresse de l'établissement garant
(3) Raison sociale de rétablissement garant
(4) Nom du titulaire du marché
(5) Adresse du titulaire du marché
(6) Acheteur public
(7) Indication des références d'enregistrement auprès de !a recette des finances
(8) Objet du marché
(9) Réception du marché
39
ANNEXE N° 6

Répartition de la durée d’intervention de chaque catégorie d'intervenants


Actions Décembre Janvier Février Mars …… ……. ….. ……. Décembre Nbre de jours
Préparation
Phase 1
Chef de file
Expert 1
….
Expert 6
Phase 2
Chef de file
Expert 1
….
Expert 6
Phase 3
Chef de file
Expert 1
…..
Expert 6
Phase XXX
Chef de file
Expert 1
……
Expert 6
Total
Chef de file
Expert 1
….
Expert 6
Fait à …………….le……………

(Signature et cachet du soumissionnaire)


40
Annexe 7

Liste nominative des experts intervenants

avec synthèse de leurs expériences

Nom et Diplôme et Références de l’expert en relation avec les thèmes de la mission


prénom date de son Missions Période Nom et Responsabilité au sein
de obtention effectuées (de….jusqu’au…..) coordonnées de la mission
l’expert (description de de la société
la mission ou de
effectuée par l’organisme
l’expert) bénéficiaire

En plus de ce tableau, un CV détaillé par expert, paraphé par le soumissionnaire, est exigé

Fait à …………….le……………

(Signature et cachet du soumissionnaire)

41
Annexe 8

Les références du bureau d’études dans des projets Similaires

Élaboration des Etudes de Positionnement Stratégique des secteurs économiques (industriels ou autres)

Projet ou Période Domaine en Description Raison sociale Responsabilité


mission relation avec de la mission et Coordonnée assurée par
effectué les thèmes de de la société l’expert
la mission ou de
l’organisme
Bénéficiaire

Des pièces justifiant l’intervention du soumissionnaire dans chaque mission, signées par l’organisme
bénéficiaire, devraient être jointes à ce tableau.
Fait à …………….le……………
(Signature et cachet du soumissionnaire)
Nom et prénom

42
Annexe 9

MODELE DE FICHE IDENTIFICATION DU SOUMISSIONNAIRE

Soumissionnaire :

Adresse :

TEL :

FAX :

E-mail :

Non du responsable à contacter :

N.B : A remplir dûment par le soumissionnaire pour permettre au CETIBA de le contacter en cas de nécessité
(éventuellement)

43
ANNEXE N°10

Grille d’évaluation des offres techniques pour le choix d’un bureau d’études l’élaboration d’une étude de positionnement stratégique du secteur du Bois
et de l’ameublement en Tunisie

L’évaluation des offres techniques sera faite sur la base de la grille d’évaluation suivante:

Rubriques d’évaluation Note Critère Meilleur Soumissionnaire Soumissionnaire 2 Soumissionnaire 3


Maximale minimal critère 1
exigé proposé Critère Note Critère Note Critère Note
proposé proposé proposé
1. Expertise du soumissionnaire / organisation 20
• Nombre d’études réalisées 5
(le soumissionnaire ayant réalisé le plus d’études durant les 10 dernières
années lui sera alloué 5 pts, pour les autres soumissionnaires une règle
de 3 sera appliquée)
• Nombre d’études réalisées relatives au développement 5
de stratégies sectorielles et/ou de restructuration
industrielle
(le soumissionnaire ayant réalisé le plus d’études durant les 10 dernières
années lui sera alloué 6pts, pour les autres soumissionnaires une règle
de 3 sera appliquée)
• Nombre d’études et de diagnostics de mise à niveau 5
réalisée dans le domaine de l’industrie du bois et de
l’ameublement
(le soumissionnaire ayant réalisé le plus d’études durant les 10 dernières
années lui sera alloué 5 pts, pour les autres soumissionnaires une règle
de 3 sera appliquée)
• Nombre d’études réalisées à l’échelle internationale 5
(le soumissionnaire ayant réalisé le plus d’études durant les 10 dernières
années lui sera alloué 4pts, pour les autres soumissionnaires une règle
de 3 sera appliquée)
44
2. Qualification des experts 50
2.1. Expert - chef de file 11
- Formation (Bac+ 4 et plus : 2pts , Bac+4 : 1pts , < Bac +4 : 0pt)
- Expérience dans le domaine (15ans < E <20 ans : 2pts – E >20 ans : 4 pts) 15
- Chef de mission dans des projets similaires (M=2 : 3pts – M>2 : 5pts) 2
2.2. Expert 1 - dans le domaine de la 1ère transformation du 8
bois
- Formation (Ingénieur : 2pts, Bac+ 5 et plus : 1pts)
- Expérience dans le domaine (15ans < E <20 ans : 4pts – E >20 ans : 6 pts) 15
2.3. Expert 2 - dans le domaine de la menuiserie de 8
bâtiment
- Formation (Ingénieur : 2pts, Bac+ 5 et plus : 1pts)
- Expérience dans le domaine (15ans < E <20 ans : 4pts – E >20 ans : 6 pts 15
2.4. Expert 3 - dans le domaine de l’ameublement 8
- Formation (Ingénieur : 2pts, Bac+ 5 et plus : 1pts)
- Expérience dans le domaine (15ans < E <20 ans : 4pts – E >20 ans : 6 pts 15

2.5. Expert 4 - dans le domaine du développement des 5


exportations et du partenariat
- Formation (Bac+ 4 et plus : 1pts, Bac+4 : 0.5pts, < Bac +4 : 0pt)
- Expérience dans le domaine (15ans < E <20 ans : 1pts – E >20 ans : 2 pts) 15
- Chef de mission dans des projets similaires (M=2 : 1pts –M >2 : 2pts) 2
2.6. Expert 5 - dans le domaine du développement 5
économique
- Formation (Bac+ 4 et plus : 1pts, Bac+4 : 0.5pts, < Bac +4 : 0pt)
- Expérience dans le domaine (15ans < E <20 ans : 1pts – E >20 ans : 2 pts) 15
- Chef de mission dans des projets similaires (M=2 : 1pts –M >2 : 2pts) 2
2.7. Expert 6 - dans le domaine des statistiques et des 5
études

45
- Formation (Bac+ 4 et plus : 1pts, Bac+4 : 0.5pts, < Bac +4 : 0pt)
- Expérience dans le domaine (5ans < E <10 ans : 1pts – E >10 ans : 2 pts) 5
- Chef de mission dans des projets similaires (M=2 : 1pts –M >2 : 2pts) 2

3. Méthodologie proposée, approche et plan d’exécution 30

Méthodologie cohérente et intégrative basée sur une 10


approche analytique rigoureuse?
Le déroulement des activités et la planification sont ils 10
logiques, réalistes et garantissent ils une réalisation efficace
de la mission ? (adéquation temps/action)
Méthodologie déployable basée sur des outils appropriés 10
avec un processus de suivi et d’accompagnement viable ?

Total Général 100

46
ANNEXE N°11

Modèle de fiche projet

Intitulé du projet :

1- Définition de l’idée du projet

Nature :

Branche d’activité :

Produits/ Services :

Matières premières et fournisseurs :

Processus de production :

Capacité de production :

Liste des équipements :

Liste des fournisseurs d’équipements :

Emplois par catégorie :

2- Marché cible

3- Schéma d’investissement et de financement

Investissement Financement
Rubrique Montant Rubrique Montant
- Equipements de production
- Matériel informatique
- Logiciels
- Equipements de bureau, agencement
et installation
- Parc roulant
- Fond de roulement
Total investissement Total financement

47
4- Schéma de rentabilité

Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5


Chiffres d’affaires
Achat MP/consommables
Marge Brute

Loyer
Formation et documentation
Frais divers de fonctionnement
Autres charges d’exploitation

Valeur Ajoutée

Charges du personnel
Excédent Brut d’Exploitation

Dotations aux amortissements et aux provisions


Résultat Brut d’Exploitation

Charges financières
Résultat des activités ordinaires avant impôt

Impôts sur les bénéfices


Résultat Net de l’Exercice

Cash Flow

TRI
VAN
Délai de récupération de l’investissement

5- Conseils (normes, règlementations, partenariat, etc.)

48