Vous êtes sur la page 1sur 5

TD2 Dépendances fonctionnelles et formes normales

EX1 :
Q1- 1) Non, un prof soit responsable d’un seul groupe car on a cette DF (3) : id_prof_resp→ id_groupe, si on aura
une valeur de id_prof_resp on va trouver une seul valeur de id_groupe.

2) Oui, un prof puisse enseigner des matières différentes car on a cette DF (4) : id_prof_ens→id_matiére, si je te
donne un prof avec un groupe va donner une matière X et si je te donne le même prof avec un autre groupe la
matière va être Y.

Q2-

 (1) id_matiére, id_groupe →id_prof_ens. Valide

id_matiére id_groupe id_prof_ens


Math 6A Dupont
Math 4C Martin
Français 6A Dupont
Français 5E Martin
 (2) id_groupe →id_prof_resp.  Valide

id_group id_prof_resp
e
6A Lerougr
4C Dupont
6A Lerougr
5E Lerougr
 (3) id_prof_resp→ id_groupe.N’est pas valide

id_prof_resp id_groupe
Lerougr 6A
Dupont 4C
Lerougr 6A
Lerougr 5E
 (4) id_groupe, id_prof_ens →id_matiére. N’est pas valide

id_group id_prof_ens id_matiére


e
6A Dupont Math
4C Martin Math
6A Dupont Français
5E Martin Français
 (5) id_matiére, id_groupe →id_corresp_ele.  Valide

id_matiére id_groupe id_corresp_ele


Math 6A Max6A
Math 4C Art4C
Français 6A Max6A
Français 5E Isa5E
 (6) no_creneau_h, jour, salle →id_matiére.Valide

no_creneau_h jour salle id_matiére


8 2 112 Math
8 3 112 Math
10 4 112 Français
10 4 112 Français
 (7) no_creneau_h, jour, salle →id_groupe.N’est pas valide

no_creneau_h jour Sale id_groupe


8 2 112 6A
8 3 112 4C
10 4 112 6A
10 4 112 5E

Q3-
, id groupe }U {id ¿ }df 1 U {id ¿ }df 2U {id ¿ }df 5 ¿
 {id matiere ,id groupe }+ ¿={id matiére
≠ U.
+¿={no ¿ , jour, salle }U {id matiére } U {id groupe }U {id ¿ }df 1 U {id ¿ }df 2 U {id ¿ }df 5 ¿
 c 1={no¿ , jour , salle }
C1 est minimale donc est une clé, et il est unique car il est formé de la base.

Q4-Soit R’(id_matiére, id_groupe, id_prof_ens,id_prof_resp,id_corresp_ele)

Cherchons les clés de cette relationR’(U).

Soit C2 = { id_matiére, id_groupe} +={id_matiére, id_groupe}U{id_prof_ens}U{id_prof_resp}U {id_corresp_ele}=U

C2 est minimale donc est une cle.

Soit C3={id_groupe,id_prof_ens}+= {id_groupe,id_prof_ens}U{id_prof_resp}U {id_corresp_ele}U {id_matiére}=U

C3 est minimale donc est une clé.

Soit C4={ id_prof_resp, id_matiére}+= { id_prof_resp, id_matiére}U{id_corresp_ele}U{id_groupe}U{id_prof_ens}=U

EX2 :
Soit R (codef, codep, designation, prix_unit, tva, jourlivr, qte, adressef)

Q1-1) Oui, un fournisseur applique un taux de tva diffèrent pour deux produits différents car d’après df5 :
codef,codep→tva

c-à-d si on change selon le produit le codep et engarde le même fournisseur le tva va être changer selon le produit.

2) Oui, deux produit de code diffèrent aient la mêmedésignation car d’après df2 : codep→desinationc-a-d une même
valeur de codep donne une seule valeur de désignation.

3) Non, deux fournisseur ne livrent pas le même produit le même jour en quantités différentes.

Q2-

code codep jourlivr qte


f
F1 P1 J1 Q1
F1 P1 J2 Q1
F2 P2 J2 Q2
Q3- cherchons les clés de R(U)

Soit C1= {codef, codep, jourlivr}+= {codef, codep, jourlivr}U{nomf}U{desination}U{prix_unit}U{adressef}U{tva}=U

C1 est minimale donc est une clé, et il est unique car il est une base de R.

Q4- n’est pas en 2FN puisque une partie de la clé donne un élément qui n’appartient pas à la clés (codef→nomf)
donc il n’est pas en 3FN.

EX3 :
Soit R (A, B, C, D, E, F, G, H, I, J)

1) Calculus des fermetures:


 {A, C, G}+= {A,C,G}U{J}U{I}U{H}≠U.
 {A, B, C}+= {A, B, C} U {G} U {F} U {J} U {I} U {H} ≠ U.
2) cherchons tous les clés de R
C1={A, B, C, D}+={A, B, C, D} U {E} U {G} U {J} U {F} U {H} U {I} =U.
C1 est minimale alors C1 est une clé.
3) n’est pas en 2FN puisque une partie de la clé donne un élément qui n’appartient pas à la clés (B→F) donc il
n’est pas en 3FN.

EX4 :
Q1) cherchons touts les cles de relation R’(mois, noplant, emplacemment)

C1={mois, noplant}+={mois, noplant} U {emplacemen}=U

C2={mois, emplacement}+={mois, emplacement} U {noplant}=U

Forme normale

Q2-1) calcule de {jour, noplant}+={jour, noplant}U{idprotocole} U {nokit} U {temperaturej, soleilj, ventj} U {qtéeau,
qtéengrais, typeengrais} ≠ U

2) cherchons touts les cles de R

C3={mois, jour, noplant}+={ mois, jour, noplant} U {emplacement} U {responsable} U { typeplant} U {idprotocole} U
{nokit} U {temperaturej, soleilj, ventj} U {qtéeau, qtéengrais, typeengrais} U {modeadministration} = U.

C3 est minimale donc est une clé.

C4={mois, jour, emplacement}+={mois, jour, emplacement} U {noplane} U {responsable} U { typeplant} U


{idprotocole}U{nokit U {temperaturej, soleilj, ventj} U {qtéeau, qtéengrais, typeengrais} U {modeadministration} = U.

C4 est minimale donc est une clé

3) n’est pas en 2FN puisque une partie de la clé donne un élément qui n’appartient pas à la clés (jour→temperaturej,
soleilj, ventj ) donc il n’est pas en 3FN.

Le prénomine de redondance

Jou Trmperature Soleil Vent


r j j j
J1 T1 S1 V1
J2 T1 S1 V1
J3 T3 S3 V3
TD3 : Normalisation
EX 1 :
Q1)

1. les cles de R(nopers, nomevt, datevt, salle)

C1={nopers, datevt}+={nopers, datevt} U {salle} U {nomevt} = U

C1 est minimale donc est une cle et elle est unique car est une base.

2. Elle n’est pas en 3 FN car elle n’est pas en 2FN une partie de la cle donne un attribut qui n’appartient pas à la
cle.

Q2) soit Noper Nomevt Datevt Salle R


s
P1 E1 D1 S1
P2 E2 D2 S2

R1 Noper Salle R2 Sall datevt nomevt


s e
P1 S1 S1 D1 E1
P2 S1 S1 D2 E2

Jointure de R1 et Noper Salle Datevt Nomevt R2


s
P1 S1 D1 E1
P1 S1 D2 E2
P2 S1 D1 E1
P2 S1 D2 E2

Donc elle est diffèrent de l’instance R donc elle est SPI.

Q3) soit la décomposition R’1(nopers, salle) R’2(salle, detevt, nomevt) R’3(nomevt, datevt, salle)

Selon Bernstein on ajout une relation R’4(nopers, datevt)

Cette decomposition est SPI, SPDF et toutes les relations sont en 3 FN

EX2 :
Soit R (A, B, C, D)

3. a- les cles de R
C1={B, D}+={B, D} U {C} U {A} = U

C1 est minimale donc est une clé, et il est unique car il est une base de R.

b- soitR1(B,C) et R2(A,D) cette décomposition est SPDF


U1⋂ U2={∅} alors∅ ne donne aucun attribut donc n’est pas SPI.
4. a- les cles de R
C2={B,A}+= {B,A} U {C} U {D} = U

C2 est minimale donc est une clé

C3={B,C}+={B,C} U {A} U {D} = U

C3 est minimale donc est une clé

b- soit R1(A,B,C) et R2(B,C) cette décomposition n’est pas en SPDF


U1 ⋂ U2={C} et U1\U2={A,D} puisque C→A et C→D alors cette décomposition est SPI.

5. a-
b-

EX3 :
Q-1) Soit R(mois, noplant, emplacement, responsable, typeplane, idprotocole, nokit, jour, temperaturej, soleilj,
ventj, qtéeau, qtéengrais, typeengrais, modeadministration)

Les cles de R est C1={mois, jour, noplane} et C2={mois, jour, emplacement}

la décomposition R1(mois, noplanet, emplacement), R2(jour, emplacement, responsable), R3(emplacement,


typeplanet), R4(noplant, idprotocole), R5(idprotocole, nokit), R6(jour, temperaturej, soleilj, ventj), R7(idprotocole,
temperaturej, soleilj, ventj, qtéeau, qtéengrais, typeengrais) et R8(responsable, qtéeau, modeadministration)

Selon Bernstein on ajout une relation R9(mois, jour, noplant)

Cette decomposition est SPI et SPDF .

EX 4 :
Q1)on cherchons la cle de R

C1={titre, nomfest, nomact}+={titre, nomfest, nomact} U {date, real} U {prix} U {nat} = U

C1 est minimale, c’est une cle unique car elle est base et elle n’est pas en 3FN car n’est pas en 2FN

i) l’algorithme de synthèse de Bernstein

soit la decomposition suivant : R1(titre, date, real), R2(titre, nomfest, prix) et R3(nomact, nat)

selon Bernstein on a pas une relation qui contient la cle donc on va ajouter une relation R4 qui contient la
cleR4(titer, nomfest, nomact) cette décompositionest SPI et SPDF.

ii) L’algorithme de décomposition


R(titre, nomfest, nomact, date, real, prix, nat)
↙↘
R1(titre, date, real) R’1(nomfest, nomact, prix, nat, titre)
↙↘
R2(titre, nomfest, prix ) R’2(nomact, nat, titre, nomfest)
↙ ↘
R3(nomact, nat) R4(titre, nomfest, nomact)