Vous êtes sur la page 1sur 2

Univers Activité 2

Chapitre 2 Lumière d’étoiles 1/2 TP


Les messages de la lumière
A. La décomposition de la lumière blanche :
On éclaire un prisme avec une source de lumière blanche munie La figure obtenue lors de la
d’une fente pour limiter la taille du rayon lumineux. Chercher décomposition d’une lumière est
l’orientation du prisme qui permet d’obtenir une décomposition
appelée un spectre.
de la lumière blanche.
1. Schématiser simplement l’expérience.
2. Observer et décrire le spectre de la lumière blanche ainsi obtenu.
3. Quels sont les deux effets d’un prisme sur la lumière blanche ?
4. Quelle couleur est la plus déviée ? La moins déviée ?
5. Pourquoi peut-on dire que la lumière blanche est une lumière polychromatique ?

D’autres objets ont la capacité de décomposer la lumière. Comme le spectroscope où le


prisme est remplacé par un réseau.
6. Observer la source de lumière blanche avec un spectroscope. Indiquer une
similitude et une différence par rapport au spectre obtenu avec un prisme.

Un spectroscope
Un laser (light amplification by stimulated emission of radiation) est un appareil qui produit une lumière
spatialement et temporellement cohérente. Le rayonnement produit est très peu divergent et
monochromatique.
7. Quel serait le spectre d’une source lumineuse laser ?

Certains objets …………………………………. la lumière. Ils font apparaître

alors le …………………………………. de cette lumière. Celui de la lumière blanche est composé d’un grand nombre de

………………………………….

B. Spectres et température :
On cherche à observer le spectre de la source de lumière en faisant varier la température de son filament.
Pour modifier la température du filament d’une lampe, il faut changer sa tension d’alimentation.
Cette expérience sera réalisée avec un rétroprojecteur vers la table du professeur.
1. Quelle est l’évolution de la couleur du filament en fonction de la température de la lampe ?
2. Quelle est l’évolution du spectre en fonction de la température de la lampe ?

[…] Lorsqu’on regarde les étoiles il est difficile d’imaginer que le ciel est un véritable feu d’artifice car notre
œil est incapable de distinguer la couleur des astres. Cependant comme chaque étoile nous envoie sa
lumière, elle nous envoie aussi sa couleur. Certaines sont bleues, d’autres rouges, ou encore jaunes, blanches,
orangées. […]
www.astronomie.blogs.charentelibre.fr
3. Comment expliquer les différentes couleurs des étoiles dans l’univers ?
4. Classer les étoiles ci-dessous en fonction de leur température :

Bételgeuse (rouge) Rigel (bleue) Sirius (blanche) Soleil (blanc/jaune)


Univers Activité 2
Chapitre 2 Lumière d’étoiles 2/2 TP

Un objet émet un rayonnement dont les propriétés dépendent de sa . Plus il est chaud et plus il émet

un rayonnement de couleur .

C. Spectres de raies :
Une lampe à décharge est un tube de verre contenant une vapeur métallique (sodium Na, mercure Hg, ...)
ou un gaz (néon Ne, argon Ar, dihydrogène H2, ...) sous faible pression. Lorsque le gaz est traversé par une
décharge électrique, il émet une lumière dont on peut analyser le spectre.
• Observer le spectre de la lampe à vapeur de sodium à travers le spectroscope.
• Observer de même le spectre de la lampe à vapeur de mercure.
• Observer de même le spectre du néon présent dans un tube néon (au-dessus du tableau).
1. Schématiser les spectres du mercure, du sodium et du néon.
2. Quelle est la particularité de ces spectres par rapport à celui de la lumière blanche ?

Un corps chaud (solide, liquide ou gaz sous forte pression) émet un rayonnement avec un spectre continu.
Un gaz (sous faible pression et à haute température) émet un rayonnement avec un spectre discontinu. Ce spectre
est nommé : spectre de raies d’émission.

3. En quoi le spectre de raies de la lumière émise par un gaz est-il une signature de l’élément
chimique ?

D. Spectre d’absorption :
Observer le spectre d’une lumière blanche passant à travers diverses solutions colorées (solution violette de
permanganate de potassium et solution bleue de sulfate de cuivre). Cette expérience sera réalisée avec un
spectroscope plus évolué relié à l’ordinateur sur la table du professeur.
1. Schématiser dans chaque cas le spectre obtenu.
2. Interpréter la couleur des solutions étudiées.
3. Ces spectres sont appelés spectres d’absorption. Pourquoi ?

E. Bilan :
Donner un nom aux différents spectres ci-dessous :

A : …………………………………….. B : ……………………………………..

C : …………………………………….. D : ……………………………………..